Vous êtes sur la page 1sur 2

CARACTERISATION DE CERTAINS METAUX, IONS, GAZ, HYDROCARBURES

Produit à tester Réactif utilisé Réaction observée

Ammonium NH4+ Soude Na OH Dégagement d'ammoniac NH3 qui bleuit un papier imbibé d'une solution de sulfate de
cuivre.
Argent Ag+ (NO3-) Quelques gouttes de Na+ Cl- Précipité blanc Ag Cl qui noircit lentement à la lumière.
Calcium Ca2+ Ion carbonate CO32- Précipité blanc de carbonate de calcium CaCO3.
Carbonate CO32- HCl Dégagement de dioxyde de carbone CO2 qui trouble l'eau de chaux.
Chlorure Cl- Ion argent Ag+ Précipité blanc de chlorure d'argent AgCl qui noircit à la lumière.
2+
Cuivre (sulfate) Cu (SO42-) Soude concentrée Na+ OH- (eau idem). Précipité bleu clair d'hydroxyde de cuivre Cu (OH)2 (s).
soufre (dioxyde) SO2 permanganate de potassium violet K+ MnO4- Décoloration de la solution et formation d'ions SO42- & Mn2+.
Fer (II) Fe2+ SO42- Soude concentrée Na+ OH- Précipité verdâtre d'hydroxyde de fer (II) Fe (OH)2 (s). Il brunit lentement au contact de
l'air.
Manganèse Mn2+ Soude Na OH Formation d'un précipité beige d'hydroxyde de manganèse Mn(OH)2.
Nitrate NO3- Copeaux de cuivre et H2SO4 Bleuissement de la solution et formation de vapeurs rousses.
Nitrite NO2- Réactif de Griess Apparition d'une couleur jaune orangée.
Phosphate PO43- Ion argent Ag+ Précipité jaunâtre de phosphate d'argent Ag3PO4.
Plomb (II) Pb2+ 2NO3- Quelques gouttes de K+ I- Précipité jaune vif d'iodure de plomb (II) PbI2.
Potassium K+ Ion picrate Précipité jaune de picrate de potassium.
Sulfate SO42- Ion baryum Ba2+ Précipité blanc de sulfate de baryum BaSO4.
Zinc (II) Zn2+ (SO42-) Un goutte à goutte de soude Précipité translucide d'hydroxyde de zinc (II) Zn (OH) 2 (s). Ce précipité se forme puis
disparaît avec un excès de soude pour donner des ions zincate [Zn(OH) 4]2- incolores.
Carbone Par pyrolyse (décomposition sous l’effet de Q). Obtention d’un résidu noir brillant = carbone.
Gaz H2 En présence d'air + étincelle. Brûle avec une détonation "pop".
Gaz O2 bûchette avec une toute petite braise. Ravivée.
Gaz NO Présence d'air ou O2. Formation de NO2 aux vapeurs rousses toxiques.
Gaz CO2 Dissoudre CO2 présumé dans de l’eau de chaux ou faire Formation d’un précipité blanc de CaCO3 selon la réaction :
brûler le réactif dans un tube contenant de l’eau de chaux. Ca2+ + 2 OH- + CO2  CaCO3 + H2O
Vapeur H2O (ou gouttes Sulfate de cuivre anhydre blanc. Coloré en bleu.
récupérées ds coupelle)
Gaz Cl2 Papier imbibé de K+ I-. Apparition de la teinte brune du diiode.
Alcènes (C=C)  Solution aqueuse de Br2 orangée.  Disparition de la couleur orangée due au dibrome = décoloration.
 Solution de K+MnO4- violette.  La solution vire du violet (MnO4-) au vert.
Composés carbonylés 2, 4-dinitrophénylhydrazine (DNPH) orangé. Qqs gouttes Précipité jaune orangé de 2, 4- dinitrophénylhydrazone.
(aldéhyde et cétone) de composé carbonylé ds le DNPH, pas l'inverse.
Aldéhyde  Ion diammineargent (I) [Ag(NH3)2]+= réactif de  Dépôt brillant sur les parois du tube "miroir d'argent" Ag métallique.
Tollens. Procédé: qqs ml de réactif de Tollens + 1 ml
d'aldéhyde, chauffer à 50°C. NB: Comment obtient-
on [Ag(NH3)2]+? Ds 1 tube à essai, qqs ml d'1
solution incolore de Ag+NO3-, ajouter 1 goutte de
NaOH  précipité brun Ag2O. Ajout de NH3 
[Ag(NH3)2]+.
 Liqueur de Fehling couleur bleu roi (+ qqs gouttes  Précipité rouge brique d'oxyde de cuivre (I) Cu2O
d'aldéhyde + chauffer un peu).
 Réactif de Schiff glacé (2 ou 3 ml + qqs gouttes  Coloration rose fuchsia de la solution.
d'aldéhyde).
 Permanganate de potassium K+ MnO4- violet. Qqs  La coloration violette disparaît MnO4- a été réduit en Mn2+ incolore.
gouttes préalablement acidifiées à H 2SO4, agiter +
verser qqs gouttes d'aldéhyde.
Alcool primaire Solution acidifiée (par H2SO4) de permanganate de potassium utilisée Coloration violette due à MnO4- disparaît après passage par une coloration brune. Formation:

 En défaut  D'un aldéhyde


 En excès  D'un acide carboxylique.
Alcool secondaire Solution acidifiée (par H2SO4) de permanganate de potassium utilisée Coloration violette due à MnO4- disparaît après passage par une coloration brune. Formation:
en défaut ou en excès.
Formation d'une cétone.
Alcool tertiaire Solution acidifiée (par H2SO4) de permanganate de potassium utilisée Coloration violette persiste.
en défaut ou en excès.
Pas de réaction.
Diiode I2 en solution Possède une couleur jaune paille ou brune - violette.

Principaux indicateurs colorés utilisés au lycée.

Teinte Zone de virage pH teinte


Hélianthine rouge 3,1 – 4,4 jaune
Rouge de méthyle rouge 4,2 – 6,2 jaune
Bleu de bromothymol jaune 6,0 – 7,6 (vert à 7) bleu
phénolphtaléine incolore 8,2 – 10 rose

 Test de reconnaissance des plastiques (p 273 du livre de seconde programme 1999-2000).


PVC (présence de chlore)  La flamme d’un bec bunsen se colore en vert attestant de la présence de l’élément chlore.

Photocopie page 254 1ère S.