Vous êtes sur la page 1sur 29

Traumatisme de

l’abdomen
Prise en charge

Dr SIDIDRIS
Hôpital DjilLali Belkhenchir
2017
Traumatisme abdominal

Facteur temps
Perte de temps
= diminution de chance de survie

Phase pré hospitalière

Phase hospitalière :
- Malade stable
- Malade instable
Prise en charge pré
hospitalière

3 objectifs

• Lever une détresse vitale immédiate  ABC

• Éviter d’aggraver les lésions

• Assurer le transport vers l’ hôpital

L’objectif +++  maintien d’une bonne pression


artérielle
Prise en charge pré
hospitalière

Diagnostic très difficile


80%  négatif

À suspecter
Traumatisme violent
Traumatisme pénétrant
Choc hémorragique
Prise en charge
hospitalière

BILAN INITIAL : au lit du patient

DECISIONS D ’URGENCE
Dans les 30 mn  opérer /éxplorer
Prise en charge
hospitalière

• RECHERCHER UN ETAT DE CHOC

• MAINTENIR L’HEMODYNAMIQUE

• CONDITIONNER LE BLESSE +++

• BILAN BIOLOGIQUE EN URGENCE

• RECHERCHER LES LESIONS EXTRA ABDOMINALES


RECHERCHER UN ETAT DE CHOC

 pâleur, sueur ,soif ,angoisse


 extrémités froides, polypnée superficielle
 pouls petit, rapide, filant
 TA basse
MAINTENIR L’HEMODYNAMIQUE

- c’est le traitement du choc hémorragique par les


macromolécules puis le sang (+++)
- la quantité de transfusions nécessaires pour
maintenir un état hémodynamique correct
est un élément de surveillance fondamental
++++
CONDITIONNER LE BLESSE +++

Règles des 4 tuyaux


BILAN BIOLOGIQUE EN URGENCE

• Groupe sanguin ABO, Rh,


• Bilan préopératoire
• Bilan d’hémostase
• recherche d’une hématurie: ECBU, bandelette urinaire
RECHERCHER LES LESIONS EXTRA
ABDOMINALES

•crâniennes,

•* thoraciques,

* appareil locomoteur
Prise en charge
hospitalière

Au terme de
l’ examen initial

Patient instable Patient stable

Bilan rapide
Équipes présentes Surveillance
Radiographie standards-
échographie
Exploration
Intervention en urgence +++
Prise en charge
hospitalière
Patient
instable

Équipe de Équipe de Équipe de chirurgie


réanimation radiologie

•Origine intra
•Voie centrale péritonéal du
•PA sanglante saignement Origine du saignement
•Expansion volémique •Organe responsable Indication opératoire
+ transfusion •Geste
thérapeutique++
Patient stable
/stabilisé

Bilan ++++
Interrogatoire
Clinique
radiologique
Prise en charge
hospitalière

• Interrogatoire:

• Inspection:

• Palpation:

• Auscultation:

• Percussion:

• Toucher rectal
Interrogatoire

Circonstances du traumatisme(Accident de la circulation, combat...)

Les détails de l’accident:


— utilisation de la ceinture ou air bag
— dommages au véhicule
— vitesse du véhicule

Point d ’impact

Douleurs, vomissements

Mictions, aspect des urines

consommation d’éthanol ou de drogues

Les antécédants, médications et allergies

L’évolution en préhospitalier
Inspection:

Point d ’impact abdominal

écorchures, hématome, ecchymose

- Ballonnement abdominal
palpation

- Difficile: douleur

- état de conscience

- contracture, défense, sensibilité abdominale.


percussion

Matité déclive

Disparition de la matité hépatique


auscultation

Abdominale

Pleuro-pulmonaire:
épanchement pleural liquidien ou aérien,
- bruits hydro-aériques en intra-thoracique
Toucher rectal

Douglas bombant ou plat,

douloureux ou non
Examens
radiologiques

Échographie
abdominale
+++++

Facile, possible même en milieu de réanimation

-Recherche un épanchement péritonéal sensibilité 90%.


- Étudie la structure des organes pleins
Examens
radiologiques

Hémoperitoine
Lésions des organes pleins
Pneumopéritoine
Scanner corps
Origine du saignement
entier Lésions du mésentère et des organes creux
Lésions rétro péritonéales
Lésions osseuses : rachis ,bassin ….

Sensibilité : sup à 75%


Spécifité = 99%
Radiographie pulmonaire:
ASP
- Surélévation des coupoles diaphragmatiques
- Clartés gazeuses en intra-thoracique pneumopéritoine
- Fractures costales.

Examens
radiologiques

ponction-lavage du péritoine
Artériographie: (PLP):
si l’on ne dispose pas des examens
- examen invasif
précédents un hémopéritoine
- atteinte vasculaire
- intérêt thérapeutique : embolisation Ne pas envisager si: ATCD de
laparotomie, occlusion ou grossesse.
3 concept dans la prise en
charge

le concept de la GOLDEN HOUR

 le concept du SMALL VOLUME RESUSCITATION

 le concept du DAMAGE CONTROL.


le concept
de la GOLDEN HOUR

Période de sursis

Orienter puis initier rapidement les gestes thérapeutiques


adaptés

Période limitée dans le temps


Choc hémorragique pré hospitalier Geste d’hémostase
Concept
du SMALL VOLUME RESUSCITATION

Choc hémorragique
catécholamines Remplissage massif

Pas d’hémostase

Aggravation du pronostic du patient


hémodilution Troubles de la coagulation

Restaurer un pression artérielle systolique sans


dépasser 80-90 mm d’Hg
Concept
Du Damage Contrôle

maintenir en vie un patient ayant une ou plusieurs


lésions létales
• très courte  déchocage
pré chirurgie • Admettre le patient directement au bloc

• Gestes simples /temporaire (packing)


chirurgie • Hémostase / Perforation

• Correction de la volémie /l’acidose/l’hypothérmie/coagulation


réanimation

Chirurgie • Patient stabilisé


réparatrice
Au terme d’un bon
examen

Le patient reste en état de syndrome


Le choc hémorragique répond à hémorragique grave
la réanimation - malgré la réanimation
- en l’absence de lésion extra-abdominales
susceptibles de saigner (thorax, fémur)

tableau d’hémorragie syndrome péritonéal


interne par rupture de par rupture d’un
viscère plein viscère creux

Patient se
Surveillance déstabilise
Clinique secondairement
Biologique
radiologique
LAPAROTOMIE
Surveillance Patient tjs stable
Radiologie
interventionnelle