Vous êtes sur la page 1sur 12

Master M2 :

Physique de la
matière condensée

Structure de la matière condensée

Sylvain Ravy
Synchrotron SOLEIL
L’Orme des merisiers, St Aubin
91192 Gif/Yvette

ravy@synchrotron-soleil.fr

www.lps.u-psud.fr/Utilisateurs/ravy/
Plan du cours

• Structure de la matière condensée (S.R.)


• Ordre, symétrie, applications
• Structure des cristaux

• Interaction matière-quanton (S.R.)


• Rayons X, neutrons, électrons

• Application aux matériaux désordonnés (B.D.)


• Cristaux liquides
• Polymères
Bibliographie-1

• Ouvrages généraux

• N.W. Ashcroft & N.D. Mermin. Solid State physics, HRW International
Editions (1976). (Chap. 4,5,6,7, 24, 33)
• C. Kittel. Physique de l’état solide. Fr:Dunod (1995) En:Wiley (2004) (Chap.
1,2,3)
• P.M. Chaikin & T. Lubenski. Principles of condensed matter physics.
Cambridge University Press (1995).
• Feng D., Jin G. Introduction to condensed matter physics. World Scientific
(2005).

Physique des solides  Physique de la matière condensée


Bibliographie-2
• Ouvrages spécialisés
• J. J. Rousseau. Cristallographie géométrique et radiocristallographie,
Dunod, Paris 2000.
• A. Guinier. Les rayons X, Que sais-je, PUF.
• La structure de la matière : du ciel bleu à la matière plastique
Hachette, Paris 1980.
• X-ray diffraction. Dover Publication 1963.
• B. K. Vainshtein. Fundamentals of Crystals (Vol. 1,2) Springer Verlag 1994.
• J. Als-Nielsen & D. MacMorrow. Element of Modern x-ray crystallography.
Wiley, N.Y. 2000.
• C. Janot. Quasicrystals: a primer. Oxford Science publications 1994.
• G. Venkataraman. Beyond the crystalline state. Springer Verlag 1989.
• G.L. Squires. Introduction to the theory of thermal neutron scattering.
Dover publications 1976.
• J. Sivardière. La symétrie en mathématiques, physique et chimie, PUG,
Grenoble 1995.
• J. F. Nye. Propriétés physique des cristaux. Dunod, Paris 1981.
• Cours HERCULES, Editions de physique, 1994
Historique-1
La préhistoire

• 1611 : Johannes Kepler


« L’Étrenne ou la neige sexangulaire »
Symétrie 6 des flocons due à de petits sphères
(Comme les alvéoles des ruches)
-> Empilements compacts cubiques et hex.

• 1665 : Robert Hooke


Dans « Micrographia » suggère l’existence
de sphéroïdes qui s’empilent pour former des cristaux

• 1669 : Nicholas Steno


Loi de constance des angles… dans le quartz.
• 1772 : J.B. Romé de l’Isle Historique 1 :
Loi générale de constance des angles La classification
• 1781 : René-Just Haüy
Forme extérieure d’un cristal reflète Et aussi… Pasteur (asymétrie)
sa structure intérieure périodique.
« Père » de la cristallographie.

• 1849 : Auguste Bravais


Etablit l’existence de 14 types de réseaux

• ~1880 : Sohnke puis Schönfliess et Fedorov


Trouvent les 230 groupes d’espace
Historique 2 : Les découvertes
• 1895 : Wilhelm Conrad Röntgen
Découvre les rayons X.
Le tube de Crookes

Main (baguée)
de
Mme Röntgen

• 1896 : Henri Becquerel


Découvre la radioactivité de l’uranium.

Film impressionné
par un sel d ’U

• 1897 : Joseph John (J.J.) Thomson


Découvre l’électron, mesure q/m.

Mort de la physique classique


Historique 3 : Les preuves
• Les rayons X sont des ondes
• Le cristal est un arrangement
périodique d’atomes
• Les électrons sont des ondes
• 1912 : Max Von Laue, Friedrich, Knipping
Première expérience de diffraction des rayons X.

ZnS : blende CuSO4

• 1913 : William Henry et William Lawrence Bragg


Détermination des première structures cristallines.
NaCl, ZnS, FeS2, CaF2, CaCO3…

• 1927 : Davisson et Germer :


Diffraction des électrons
Historique 4 : La biologie
• 1926-35 : J.B. Sumner, J.H. Northrop, W. S. Stanley
Cristallisation d’enzymes, et du virus de la mosaïque du tabac.

Virus
x
376000

• 1953 : James Watson, Francis Crick, Maurice Wilkins


Rosalind Franklin
La double hélice de l’ADN.

Cliché X
de l’ADN
(R.F.)

• 1960-62 : John Kendrew, Max Perutz ADN


Structure des macromolécules biologiques (myo/hémoglobine).

hémoglobine
Historique 5 : Les grands instruments
Les centres de rayonnement synchrotron
• Rayonnement dû à l’accélération d’une particule chargée relativiste
• Liénard 1898 ; Iwanenko et Pomeranchuk 1944

e- •1947 : F. Elder, R. Langmuir et H. Pollock


a
• Rayonnement synchrotron : 1947
Première observation
brillance et accordabilité de lumière synchrotron
70 MeV
GE, Schenectady, NY
• 1968 Tantalus 1, WI USA, 1971 LURE, Orsay
• 30 centres de rayonnement synchrotron
dans le monde (10 Asie, 10 Europe, 10 Amériques)
• Sources de 3e génération (ESRF, APS, SpRing8)
• 2007 : Synchrotron-SOLEIL, ST Aubin.
• Sources de 4e génération (XFEL): USA, Japon, Europe

• 1912 : tube de coolidge


SOLEIL (2,75 GeV) ESRF (6 GeV) • 1960 : tube à anode tournante
Historique 6 :
• 1932 : James Chadwick Les grands instruments
• Découverte du neutron (Nobel 1935) Les piles à neutrons
• 1942 : Enrico Fermi (Nobel 1938)
• Propose d’utiliser les neutrons pour étudier les solides • Interaction avec tous les noyaux
• Interaction magnétique
• 1944 : Réacteur d’Oak Ridge TN, USA • Energie ~300 K : dynamique

• 1945 : Première expériences de diffraction de neutrons sur une poudre NaCl


• 1950 : Diffusion magnétique des neutrons, E. Wollan & C. Schull (Nobel 1994)
• 1955 : Diffusion inélastique des neutrons, Bertram Brockhouse (Nobel 1994)

1971 Institut Laue-Langevin, ILL (Grenoble)


1974 Laboratoire Léon Brillouin, LLB, Saclay

Sources pulsées:
• SNS (USA)
• JNSN (Japan)
• ESS ?
Historique 7 :
• 1960-70 : Méthodes directes
Développements
Jerome Carle et Herbert Hauptman (Nobel 1985) et
surprises
• 1960-1970 : Cristaux incommensurables
Structures apériodiques

• 1984 : Les quasicristaux


D. Schechtman, I. Blech, D. Gratias, et J. W. Cahn
Structures non périodiques de symétrie inderdite

Diffraction
par un Quasicristal
quasicristal dodécaédrique
AlNiCo
décagonal

• 1982 : Gerd Binnig et Heinrich Rohrer (Nobel 1986)


Le microscope à effet tunnel (STM) -> Nanophysique
1985 : Fullerènes (Kroto, Curl, Smalley), 1988 : Magnétorésistance géante (A. Fert)

Atomes de Fe Surface
sur Cu(111) de Si(111)