Vous êtes sur la page 1sur 32

Projet d’Appui à la Réhabilitation et à

la Relance du Secteur Agricole


(PARRSA)
Republique Democratique du Congo

Team Members: Les Léopards du Congo (Hubert Ali Ramazani, Robert


Ngonde Nsakala, Marceline Diavezwa, Gabriel Kombozi Limbeya,
Christophe Arthur Mampuya Luvuangu)
Bank Support team: Amadou Oumar Ba (TTL), Reena Badiani (IE)

DIME – FRAGILE STATES


DUBAI, MAY 31 – JUNE 4
Présentation PARRSA
Plan de Presentation

1) Présentation PARRSA

2) Evaluation possible.

3) Mise en œuvre – timing de l’évaluation

4) Suggestions/commentaires
Objectif de développement

Augmenter la productivité agricole et améliorer


la commercialisation des produits d’origine
végétale et animale des petits producteurs à la
base dans les différentes zones ciblées
Zones d’intervention du Projet

Partie nord de la Province de l’Equateur au niveau de 9 Territoires


dans 3 Districts:
Nord Ubangui, Sud Ubangui et Mongala.
NN Kinshasa:
Kinshasa:Subdivision
Subdivisionadministrative
administrative

Gombe
GombeBarumbu
KinshasaBarumbu
Lingwala
Kinshasa
Lingwala
Bandalungwa
Kintambo Kasavubu
Bandalungwa
Kintambo Kasavubu
Kalamu Limete
Ngiri-ngiri
Kalamu Limete Maluku
Ngiri-ngiri Masina Maluku
Bumbu Ngaba Masina
Ngaliema
Ngaliema Makala Ngaba
Bumbu Matete
Makala N'sele
Matete
Lemba N'djili N'sele
Selembao
Lemba
Selembao Kisenso N'djili
Mont Ngafula Kisenso
Mont Ngafula Kimbanseke
Kimbanseke

Zones d'intervention
Zones d'intervention
Fleuve Congo
Fleuve Congo
Kinshasa
Kinshasa
10 0 10 20 Kilometers
10 0 10 20 Kilometers

•Elle prend aussi les Marais du Pool Malebo (périphéries de


Kinshasa).
Composantes – Tour d’Horizon

Trois composantes:
C-1: Amélioration de la production agricole et animale;

C-2: Amélioration des infrastructures de mise en


marché;

C-3: Renforcement des capacités du MINAGRI et du


MDR et Gestion du projet
L’évaluation de l’impact va se focaliser sur la composante C-1
Aspects évaluables de C-1 (1)

Objectif 1: création d’un « marché de semences »

Vente de semences de base aux agri multiplicateurs sous la supervision technique des
agents de vulgarisation agricole; Formation des agri multiplicateurs;

Risque: incapacité de l’Institut National pour l’Etude et la Recherche Agronomiques à


disponibiliser les semences de base à temps et en quantité suffisante

Objectif 2: Améliorer la connaissance des nouvelles variétés – la production, les


rendements et la rentabilité

Démonstration des semences améliorées sous la supervision technique des agents de


vulgarisation agricole;

Risque: faible adhésion des ménages au programme (distance, information, autres


alternatives, pesanteurs sociales); incapacité des prestataires de service à délivrer les
conseils attendus (vulgarisation, démonstrations)
Aspects évaluables de C-1 (2)

Objectif 3: Décision d’acheter et d’utiliser de


nouvelles semences (%, superficies)

Vente de semences à des agriculteurs à des prix


coûtants.

Risque: faibles ressources des ménages face aux coûts


des semences, habitude de gratuité, difficulté d’accès
aux marchés locaux.
Aspects évaluables de C-1 (3)

Objectif 4: Améliorer la conduite des élevages par les


ménages

Gestion et utilisation des kits vétérinaires mis à la


disposition des agents communautaires de santé
animale (ACSA)
Transmission des connaissances vétérinaires aux
ménages par les ACSA;

Risque: formation insuffisante, manque de suivi régulier


Qu’est-ce qu’on veut évaluer? A)
Aspect Semences

1) Plusieurs contraintes, une solution pour chacune d’elles: Evaluer l’effet des
contraintes auxquelles les ménages font face: ressources/crédit; manque de
marché final; transport.

2) Une seule contrainte, plusieurs solutions: Evaluer si les ménages font face
aux contraintes de ressources/crédit et déterminer quelle stratégie est la
plus efficace.

3) L’effet de démonstration: Examiner les mécanismes par lesquels les


ménages apprennent davantage sur les nouvelles semences.

Quelle évaluation? Dépendra de la question qui nous permettra d’appendre


le plus sur l’augmentation de l’impact du projet, aussi bien que sur les
opportunités d’alternatives.
Qu’est-ce qu’on veut évaluer?
B) Aspect ‘’Spéculations animales’’
Evaluation à dérouler simultanément avec (A):

Augmenter l’efficacité des ACSA:


 Examiner l’effet de mettre en place différents
systèmes de vérification de suivi et de contrôle
par les ACSA.

Ex: fiche de passage, annonce des passages par


radio ou autres moyens de communication.
Détail de l’évaluation d’impact
pour l’aspect « Effet de
démonstration »
Objectifs de l’étude de l’impact

 Objectifs principaux:

1) Réaliser une analyse d’impact du PARRSA sur la production agricole et


l’utilisation des intrants améliorés.

2) Informer le projet sur comment mieux gérer les champs de démonstration.

 Objectif spécifique:

Evaluer si l’utilisation des intrants/l’augmentation de la productivité varie


selon:
 L’intensité de démonstration.
 Les caractéristiques du champ de démonstration.
 Les caractéristiques des personnes qui conduisent la démonstration.
Interventions d’analyse
d’impact
 Groupe de contrôle: Ménages dans des villages
non couverts par PARRSA.

 Intervention: Varier de façon aléatoire l’intensité


de la démonstration:
 Traitement 1: Utiliser 1/3 des champs communautaires (CC)
dans un village pour la démonstration, choisis de de manière
aléatoire.
 Traitement 2: Utiliser 2/3 des CC pour la démonstration.
 (Traitement 1.1 et 2.1: Inclure au moins une démonstration
conduite par les femmes.)
Problématique

1) Quel est l’effet de PARRSA sur l’utilisation des semences


améliorées et l’augmentation des rendements?
2) Est-ce que l’effet de PARRSA sur ces indicateurs
augmente avec l’intensité de démonstration?
a) Si oui, quelles sont les chaines d’apprentissage les plus
importants:
I. Direct (Apprentissage direct) ?
II. Indirect (Observation, Bouche à Oreille)?
b) Quelles caractéristiques du champ de démonstration
augmentent l’effet d’adoption?
c) Quelles caractéristiques de gestion du champ de
démonstration augmentent l’effet d’adoption?
Indicateurs d’Impact
1) Production Agricole:
 Utilisation des semences améliorées et autres intrants, par parcelle
(si on les utilise ou non, pourcentage de parcelles emblavées)
 Rendement (Récolte/ha) par parcelle de ménage et saison
 Revenu, temps de travail sur les parcelles
 Pourcentage de femmes ayant participé au programme
 Taux de commercialisation de la production

2) Bien-être des ménages:


 Epargne et investissement des ménages, diversification des
activités
 Long terme: réduction de la pauvreté et de la malnutrition,
amélioration de l’accès à la santé et à l’éducation.
Population Cible

Contrôle Traitement - PARRSA


1500M/100 V 3000M/200 V

Hypothèse 1: Le PARRSA augmente l’utilisation des intrants


améliorés et les rendements parmi les ménages dans ses zones
d’intervention
L’effet de PARRSA: Différence dans les indicateurs principaux de
traitement et de contrôle

Sous-Hypothèses: Le projet a un effet plus important :


a) Chez les ménages moins pauvres ou relativement alphabétisés
b) Dans les villages avec de meilleures routes ou des marchés plus
proches.
Traitement - PARRSA
3000M/200 V

Traitement 1: 1/3 de CC sont Traitement 2: 2/3 de CC


des champs de démo sont des champs de démo
1500M/100 V 1500M/100 V

Hypothèse 2: Les ménages dans les villages exposés à une


approche plus intensive de démonstration ont un taux
d'utilisation des semences améliorées plus élevé et des
rendements plus élevés

=> Effet d’intensité=La différence entre les indicateurs dans le


Traitement 2 et Traitement 1
Traitement - PARRSA
3000M/200 V

Traitement 1: 1/3 de CC sont Traitement 2: 2/3 de CC


des champs de démo sont des champs de démo
1500M/100 V 1500M/100 V

Pourquoi l’effet de PARRSA varie-t-il avec l’intensité de démonstration?


On va distinguer entre les hypothèses suivantes:
(1) Apprentissage direct: l’effet de travailler et de voir directement la différence.
(2) Proximité:
(a) Distance Physique: plus d’observations fréquentes si le ménage est plus
proche.
(b) Distance Sociale: plus d'informations si un ami proche ou un membre de la
famille travaille sur le terrain.
(3) Caractéristiques/Gestion:
(a) Nature du sol: le champ de démonstration a des caractéristiques similaires
à celles du ménage?
(b) Instruction/Sexe: les personnes qui dirigent le champ de démonstration
sont de la même catégorie sociale que les ménages agricoles?
Traitement - PARRSA
3000M/200 V

1.a (1/3): Ménages 1.b (1/3): Ménages


travaillant sur un CC travaillant sur un CC
avec démo – sans démo –
500M/100V 1000M/100V
2.a (2/3): Ménages 2.b (2/3): Ménages
travaillant sur un CC travaillant sur un CC
avec démo – sans démo –
1000M/100V 500M/100V
Avec Démo Sans-Démo
Sous-Hypothèse (1) – Apprentissage direct: Les ménages qui travaillent
sur les champs de démonstration apprennent plus que les ménages qui n’y
travaillent pas.
=> Effet d’apprentissage direct: La différence entre les indicateurs avec
démonstration et sans démonstration, Traitement (1.a +2.a) - (1.b+2.b)
Traitements 1.b (1/3) + 2.b (2/3):
Ménages travaillant sur un CC sans
démo – 500M/100V

1.b.i (1/3): CC sans 1.b.ii (1/3): CC sans


démo – Distance démo – Distance
Proche Lointaine
?M/100V ?M/100V
2.b.i (2/3): CC sans 1.b.ii (1/3): CC sans
démo – Distance démo – Distance
Proche Lointaine
?M/100V ?M/100V
Distance Proche Distance Loin
Sous-Hypothèse (2.1) – Distance Physique: Parmi les ménages qui ne
travaillent pas sur les champs de démonstration, les plus proches
apprennent plus.
=> Effet de la Distance Physique: La différence entre les indicateurs des
proches et lointains, (1.b.i +2.b.i) - (1.b.ii+2.b.ii)
Traitements 1.b (1/3) + 2.b (2/3):
Ménages travaillant sur un CC sans
démo – 500M/100V

1.b.i (1/3): CC sans 1.b.ii (1/3): CC sans


démo – Amis Proche démo – Amis Eloignés
?M/100V ?M/100V

2.b.i (2/3): CC sans 2.b.ii (1/3): CC sans


démo – Amis Proche démo – Amis Eloignés
?M/100V ?M/100V
Amis Proches Amis Eloignés
Sous-Hypothèse (2.2) – Distance Sociale: Les ménages qui ont des amis
proches apprennent plus, et utilisent plus souvent les semences améliorées.
=> Effet de la Distance Sociale: Différence entre les proches et lointains,
(1.b.i +2.b.i) - (1.b.ii+2.b.ii)
Traitement 1 - PARRSA
3000M/200 V

A) La nature du sol du B) La nature du sol du


champs de démo champs de démo NE
RESSEMBLE à celle de la RESSEMBLE PAS à celle
parcelle du ménage (auto de la parcelle du ménage
déclarée). (auto déclarée).

Sous-Hypothèse (3.1) - La nature du sol : L’agriculteur


apprend plus, si le champ a des caractéristiques similaires a son
propre terrain.
=> Effet de la nature du sol: La différence entre les indicateurs
parmi le groupe qui ressemble et qui ne ressemble pas au
champ communautaire, (A) - (B)
Traitement 1 - PARRSA
3000M/200 V

B) Les champs de démo


A) Au moins un champ de
sont dirigé par les
démo est dirigé par les
hommes/groupes mixtes.
femmes. Analyse au niveau
Analyse au niveau des
des parcelles,
parcelles.
750M/50V+750M/50V
750M/50V+750M/50V

Sous-Hypothèse (3b) – Composition: Les femmes apprennent plus


facilement ou rapidement sur la technologie si les personnes qui
dirigent/gèrent les champs sont des femmes.
=> Effet du sexe de gestion: La différence entre les rendements des
femmes dans les villages avec un demo dirigé par les femmes et
dans les villages sans celui, Traitement (A) – (B)
Pourquoi? Apprentissage direct ou les femmes apprennent plus des autres
femmes? (Tester si la taille d’échantillon est suffisamment grande).
Mise en œuvre – timing de
l’évaluation et de collecte des
donnees
Données à collecter

1) Enquête 1-2-3: nationale, niveau ménage. Données


exploratoires qui nous aideront à distinguer
l’évaluation la plus intéressante
2) Enquête de Base, 2011: Enquête dans les zones de
PARRSA, niveau ménage
3) Données intermédiaires: Collecte de données chaque
6 mois à la fin de la saison au niveau village
4) Enquête de Suivi, 2013: Niveau ménage, avec un
questionnaire au niveau village
Phasage des activités et
de l’analyse: Exemple
•2010-2012: Utiliser les données de l’enquête national pour informer le
design de l’évaluation, mise en œuvre des premières étapes du projet.

Phasage Groupe de Groupe de


Timing Etude de base
(Saison) traitement controle Données MinAgri

Mars
1 2012 100 villages 200 villages Données MinAgri
Analyse 1

Sept
2 150 villages 150 villages Données MinAgri
2012
Analyse 2

3 Mars 2013 200 villages 100 villages


Etude de suivi
Données MinAgri
Analyse 3
Méthodologie
 La stratégie de mise en œuvre:
 9 territoires identifiés pour le projet.
 Au sein de chaque territoire: 18 groupements.
 6 groupements sont choisis de manière aléatoire pour le
contrôle, traitement 1 et traitement 2.
 2 villages sont choisis de manière aléatoire au sein de
chaque groupement.
 Dans chaque village: liste de champs communautaires.
▪ 1/3 ou 2/3 parmi les champs communautaires sont choisis de
manière aléatoire.
Budget – details à preciser

 Project: $120m
 Data collection:
 2010: Enquête 1-2-3 – $600,000
 2011: Enquête de base - $200,000
 Enquête de suivi - $200,000
 Collecte de données fin de saison - à déterminer
MERCI!!

Commentaires/Suggestions/Questions?