Vous êtes sur la page 1sur 56

Cours de Comptabilité Financière

2020-2021
Pr Salma DAMAK, IHEC Carthage
salmadamak@yahoo.fr
Comptabilité financière – présentation des séances

Chapitre 1 : Présentation du cadre de la comptabilité financière en Tunisie


1 - Qu’est ce que la 2 - Principe de la
3 – Les états financiers
comptabilité financière ? comptabilité en
double partie

Chapitre 2 : Le fonctionnement des comptes et processus comptable

3 - Balance
1 – Compte/Journal 2 - Grand livre

Les états financiers

Chapitre 3 : Opérations courantes

1 – Achat/ventes/TVA 2 - Emprunt 3 – Travaux d’inventaire

2
Comptabilité financière – présentation des séances

Chapitre 1 : Présentation du cadre de la comptabilité financière en Tunisie


1 - Qu’est ce que la 2 - Principe de la
3 – Les états financiers
comptabilité financière ? comptabilité en
double partie

Les états financiers

3
Chapitre 1 : Présentation du cadre de la
comptabilité financière en Tunisie
CHAPITRE 1 : PrésentationdelacomptabilitéfinancièreenTunisie

Vidéo : Combien gagne réellement une entreprise ?

CA – Conso marchandise =
VA – salaire – taxe apprentissage
= EBE – Amortissement =
REX + R financier =
R courant + R exceptionnel
= R Net avec impôt – IS =
Résultat Net

5
1 - Qu’est ce que la comptabilité ?

Outil d’information quantitative


Entreprise
Fonction de
Mémoire
Réaliser par :

Enregistrement des opérations (achats,


ventes…) pour 3 raisons :

• Nécessaire pour la gestion de l’entreprise : information à la direction


> Montant des opérations qu’elle réalise
> Réalisation de bénéfices ou pertes
• Exigence de la loi : Code du commerce
> Risque d’amende pour le chef d’entreprise
• Nécessaire pour le Fisc
> Impôt sur le bénéfice (calculé à partir de la comptabilité
6
2 - Principe de la comptabilité en double partie

Approche par les flux – Qu’est ce qu’un


flux ?

Activités de
l’entreprise

Opérations avec
extérieur

Flux

Enregistrer des opérations = Saisir des flux en


comptabilité
7
Quels types de
flux ?

Achats :
Entrants 6 charges
Physique 2
s Ou investissements
Réels Ventes :
Sortant 7
s produits
Flu
x
Immédiat 5 compte
Monétaire s financier
s Ou
Financiers
Différés 4 compte de
tiers

8
ComptaWhat?
Situation : Achat de composants informatiques, paiement
comptant Question : Quels sont les flux ?

Achat des composants


informatiques

Flux réel = entrée de marchandises

Fournisseur Marchandise Entreprise

Flux monétaire = sortie


d’argent

Paiement au fournisseur

9
Comment enregistrer un
flux ?

Rappel des principes de base : obligation pour les entreprises :


Tenir leur comptabilité = Enregistrer leurs opérations = Saisir des flux

Enregistrer un flux : 4 informations nécessaires

1. Numéro de compte (Plan comptable)


2. Nom de compte (Plan comptable)
3. Flux entrant (= emploi = débit) ou Flux sortant (= ressource =
crédit)
4. Montant

Convention d’enregistrement : Compte en

T Débit
Numéro et Nom du compte
Crédit

1
0
ComptaWhat?
Situation : Achat de composants informatiques, par chèque de
15000€ Question : Quels flux ? Quels enregistrements ?

Raisonnement :
1 opération = 2 flux (au moins) = 2 enregistrements
simultanés
Flux réel = Achat de Flux monétaire =
marchandise Paiement

Achat de marchandises Banque

15 15
000 000

Constate
Débi r Crédit
t =
Comptes à l’équilibre = Principe de la double
partie 11
Les caractéristiques qualitatives sont les
attributs que doit revêtir l'information financière véhiculée dans
les états financiers et qui sont indispensables pour garantir la
production et la divulgation d'informations financières utiles à la
prise de décision. Les quatre principales caractéristiques
qualitatives sont l'intelligibilité, la pertinence, la fiabilité et la
comparabilité.

- Intelligibilité 
- Pertinence 
- Fiabilité
- Comparabilité
Les conventions comptables sont des règles
concrètes qui guident la pratique comptable. Elles sont
développées par les pratiques en conformité avec les objectifs
et les caractéristiques qualitatives.

- Convention de l'entité 
- Convention de l'unité monétaire 
- Convention de la périodicité 
- Convention du coût historique 
- Convention de réalisation du revenu 
- Convention de rattachement des charges aux produits 
- Convention de l'objectivité 
- Convention de la permanence des méthodes 
- Convention de l'information complète 
- Convention de prudence 
- Convention de l'importance relative 
- Convention de la prééminence du fond sur la forme 
 
Nomenclature des comptes selon le SCT 1997
Norme comptable générale NC01

Comptes du Bilan Comptes du Résultat

Classe 1 - Comptes de capitaux


Classe 6 - Comptes de charges
Classe 2 - Comptes d’ immobilisations

Classe 3 - Comptes de stocks

Classe 7 - Comptes de produits


Classe 4 - Comptes de tiers

Classe 5 - Comptes de comptes financiers

14
Classes Intitulés Interprétations

1 Comptes des capitaux Capitaux générés par l’entreprise ou apportés par les tiers
propres et passifs non (associés, actionnaires, exploitant). Ils appartiennent à
courants l’entreprise en propre ou représentent des dettes.

2 Comptes d’actifs non Ce sont les biens immobilisés de l’entreprise.


courants

3 Comptes de stocks Englobent tout type de stocks appartenant à l’entreprise


(matières premières, produits finis, marchandises,…)

4 Comptes de tiers Ensemble des personnes physiques ou morales travaillant avec


ou pour l’entreprise (clients, fournisseurs, salariés, Etat,…)

5 Comptes financiers Trésorerie et placements à court terme.

6 Comptes de charges Recensent l’ensemble des charges


supportées par l’entreprise.

7 Comptes de produits Recensent l’ensemble des produits reçus par l’entreprise.


3 – Les états financiers

Grands
principes :
Déterminer :
Etat de Résultat
Bénéfice ou
Objectif : Perte
réaliser Donner : un état de la
Bila situation du
n Patrimoine
Période prise en compte = exercice comptable de
l’entreprise
souvent : 12 mois du 1er janvier au 31 décembre
Réalisation = Etabli au moins 1 fois par an en fin d’exercice

Produit Charges
RESULT s Classe
AT Classe 6
7
BILAN Acti Passi
Classe 1 à f f
5

16
Etat de Résultat

RESULTAT bénéfice ou perte ?

SiProduits>charges c’est unbénéfice


SiProduits  charges c’estuneperte

CHARGE PRODUI
S TS
Charges Produits d’exploitation
d’exploitation 50 Ventes 30
Achats (20) 0
Variation de stocks 20
Autres achats et 10
charges externes 20
Impôts 10
Charges de personnel 10 Produits 50
Dotation amortissement financiers 15
Charges financières 10 Produits 0
Total Charges 110 Total Produits
exceptionnels
Charges exceptionnelles Bénéfices avant impôts
390 500
Exploitation = directement en liaison avec l’activité de Perte avant impôts
l’entreprise
Financier = relatifs aux opérations financières 11
Exceptionnelle = non récurrent
Etat de Résultat

RESULTAT bénéfice ou perte ?

SiProduits>charges c’est unbénéfice


SiProduits  charges c’estuneperte

CHARGE PRODUI
S TS
Charges Produits d’exploitation
d’exploitation 300 Ventes 50
Achats (20)
Variation de stocks 20
Autres achats et 10
charges externes 20
Impôts 10
Charges de personnel 10 Produits 50
Dotation amortissement financiers 15
Charges financières 10 Produits 0
Total Charges 360 Total Produits
exceptionnels
Charges exceptionnelles Bénéfices avant impôts
250
Exploitation = directement en liaison avec l’activité de Perte avant impôts
110
l’entreprise
Financier = relatifs aux opérations financières 11
Exceptionnelle = non récurrent
Bilan

BILAN > état du patrimoine


entreprise
Ce qu’elle Classe 1 à 5 Ce qu’elle doit
Acti Pass
possède
f if
EMPLOIS RESSOURCES
Utilisation des ressources Origine des
fonds
ACTIF PASSIF
Actif Immobilisé Capitaux propres
Immo Incorporelle (brevet, fond commercial…) Capital (apport actionnaires, associés…)
Immo Corporelle (terrain, machine, construction…) Réserves (résultat non distribué en dividende)
Immo Financière (titres) Résultat (bénéfice ou perte)
Actif circulant Dettes
Stocks Emprunt
Créances clients Découvert
VMP (actions < 1an) Dettes (fournisseurs, salariés, sociale…)
Disponibilités (banque, caisse)

Liquidité croissante : facilité de transformation bien Dettes :


ou créance en monnaie : Moyen et long terme : établissement
Immo : Biens qui restent durablement (pas de crédit
consommation au premier usage ou revente Court terme : banque
immédiate Circulant : Biens renouvelés rapidement Fournisseu
dans un cycle d’exploitation 12
rs Salariés
Etat des flux de trésorerie
Quiz :
1- Qu’est ce que la comptabilité ?
- La comptabilité est un système qui permet de gérer les informations -
nécessaires à la prise de décision
- La mémoire de l’entreprise
- Un tableau d’informations

2- Quels sont les principaux utilisateurs de l’information comptable


- Les investisseurs
- Le manager
- Le personnel

3- L’impôt direct porte


- Sur les revenus des personnes physiques
- Sur le bénéfice des sociétés
- Sur les taxes
Quiz :
4- L’information comptable doit être
- Pertinente fiable comparable et intelligible
- Exacte vérifiable comparable et rapide
- Détaillée complète fiable et testable

5- Un compte est débiteur lorsque


- Le crédit dépasse le débit
- Il n’y a plus de mouvement
- Le débit dépasse le crédit

6- Un bénéfice est un résultat


- Négatif
- Réalisé de de la vente des marchandises
- Positif
Quiz :
7- Pour être solvable il faut
- Être rentable
- Honorer tous ses engagements
- Vendre le double de l’année dernière

8- Tous les comptes de charge commencent par le numéro


-7
-6
-1

9- L’exercice comptable correspond


- Au cycle d’exploitation de l’entreprise
- À l’année civile
- À la période du 1 janvier au 31 décembre
Quiz :
10- Le bilan retrace
- La situation financière de l’entreprise
- La performance de l’entreprise
- Les activités ayant généré des flux monétaires

11- L’état de résultat retrace


- La situation financière de l’entreprise
- La performance de l’entreprise
- Les activités ayant généré des flux monétaires

12- L’état de flux de trésorerie retrace


- La situation financière de l’entreprise
- La performance de l’entreprise
- Les activités ayant généré des flux monétaires
Comptabilité financière – présentation des séances

Chapitre 1 : PrésentationducadredelacomptabilitéfinancièreenTunisie

Chapitre 2 : Le fonctionnement des comptes et processus comptable

3 - Balance
1 – Compte/Journal 2 - Grand livre

Les états financiers

2
5
Chapitre 2 : Le fonctionnement
des comptes et processus
comptable
Chapitre 2 : Le fonctionnement des comptes et processus comptable

Entreprise Obligation légale = Tenue des livres


comptables
Enregistrements
:

JOURNAL GRAND LIVRE BALANCE


Chronologique Méthodique = PCG
T croissant

27
1 – COMPTE / JOURNAL

Enregistrement Chronologique des opérations : 4 informations


1. Date
2. Numéro/code et Nom/Libellé de compte (Plan comptable) + somme > DEBIT
3. Numéro/code et Nom/Libellé de compte (Plan comptable) + somme >
CREDIT
4. Libellé de la pièce justificative de l’opération
Méthode Identifier les flux + leur sens d’imputation + n° et nom compte +
somme

Date
Code Somm
DEBIT Code Libellé compte DEBIT e Somm
CREDIT Libellé compte CREDIT e
Libellé pièce

15/01
100
Achat marchandise 0 100
Banque 0
Facture n°xx – fournisseur y 28
2 – GRAND LIVRE

Enregistrement Méthodique des opérations : Compte en


T

Méthode Identifier les flux + leur sens d’imputation + n° et nom compte +


somme

Rappel de convention d’enregistrement :

Numéro et Nom du

compte Débit

Crédit
Solde Créditeur
Calculer le
SOLDE
Solde Débiteur

29
3 – BALANCE

Enregistrement Croissant des opérations : selon


PCG

1. Numéro et Libellé de compte (Plan comptable)


2. Total des débits et crédits par compte
3. Solde débiteur ou créditeur
Méthode Identifier comptes du grand livre + Totaux Débit et Crédit +
Soldes
Mouvements de la période
N° Libellé Total Débit Total Solde Solde
Compte Crédit Débit Crédit
Ex :
Banque 5000 500 4500
Achat Mses 500 500
Ventes Mses 5000 5000

Totaux 5500 5500 5000 5000

PRINCIP
E
mais ∑ Mouvements et ∑ Soldes peuvent être 17

Quiz :
1- Le processus comptable commence
- Par le classement des factures
- Par l’enregistrement des transactions au journal
- Par le solde des comptes

2- La règle de la partie double a pour conséquence


- De faciliter les calculs
- D’aboutir à l’équilibre du bilan
- De débiter avant de créditer les comptes

3- Le grand Livre c’est


- l’ensemble des petits livres
- Un compte qui rassemble toutes les opérations
- Un document qui récapitule tous les comptes
Quiz :
4- Les comptes de charges augmentent par
- Leur débit
- Leur crédit
- Les deux

5- Les comptes d’actif augmentent par


- Leur débit
- Leur crédit
- Les deux

6- Les comptes de passifs augmentent par


- Leur débit
- Leur crédit
- Les deux

7- Les comptes de produits augmentent par


- Leur débit
- Leur crédit
- Les deux
Comptabilité financière – présentation des séances

Chapitre 1 : PrésentationducadredelacomptabilitéfinancièreenTunisie

Les états financiers

Chapitre 3 : Opérations courantes

1 – Achat/ventes/TVA 2 – Emprunt/Paie 3 – Travaux d’inventaire

3
4
Chapitre 3 : Opérations
courantes
Chapitre 3 : Les opérations courantes

Activités commerciales
Achats des Stockage Vente des
marchandises marchandises
Activités industrielles
Achats des matières Stockage des matières Production
premières et premières et
fournitures fournitures

Vente Stockage des


Produits finis
Dans le cadre des relations commerciales habituelles, des réductions de
prix sont couramment pratiquées. Ces réductions peuvent être soit des
réductions commerciales, soit des réductions financières.

 Remise :est une réduction habituelle accordée par le fournisseur en


fonction des quantités achetées (importance de la vente) ou de la
fidélisation du client.
 Rabais :est une réduction à caractère exceptionnel accordée par le
fournisseur pour défaut de qualité, retard ou erreur sur la marchandise
livrée ou encore pour un problème d’écoulement des stocks.
 Ristourne : est une réduction accordée par le fournisseur en fonction
du volume de chiffre d’affaire réalisé avec le client concerné.
Sur la facture, le montant obtenu après les réductions commerciales
s’appelle le Net Commercial.
 Escompte :est la réduction financière accordée par le fournisseur pour
paiement comptant ou bien avant la date d’échéance prévue.

Sur la facture, le montant obtenu après la réduction financière s’appelle


le Net Financier
Chapitre 3 : Les opérations courantes

TVA collectée et déductible : qui paye réellement ?

38
Qu’est ce que la TVA ?

TVA = Taxe sur la Valeur Ajoutée

Collecté par entreprise


Supporté par
Impôt indirect ou personnes exerçant
l’utilisateur final
activité professionnelle

Car : paiement à l’Etat par


intermédiaire
> pas par le contribuable
TTC = Toutes Taxes Comprises = incluant la TVA
Grands HT = Hors Taxe
principes :
Prix Prix TV
TTC HT A
TVA collectée TVA déductible
TVA à verser à sur les sur les
l’Etat ventes achats
39
Taux de TVA déterminés par l’ Etat
Comptabilisation

Dans son article 43 la loi de finances pour la gestion 2018 a prévu


l’augmentation de 1% des taux de la TVA en vigueur à la date du 31
décembre 2017.
Nouveaux Taux de TVA, à compter du 1er janvier 2018:
 TVA de 6% passe à 7%
 TVA de 12% passe à 13%
 TVA de 18% passe à 19%

TVA collectée TVA déductible


TVA pour entreprise sur ses sur les
ventes achats
Principe :
• Ni une charge ni un produit > compte de tiers 4
• N‘affecte pas le résultat > neutre pour le
résultat
• Tva à décaisser = collecté > déductible
• Crédit de Tva = collecté < déductible
40
ComptaWhat?
Situation :
Achat de composants informatiques, paiement 30jours de 15000€
HT Vente d’un ordinateur, paiement 30jours pour 600€ TTC
Question : Déterminer la TVA. Quelles modifications sur les
enregistrements ?
Sur la facture du Sur la facture du
fournisseur : Prix HT : 15000 client : Prix HT : 500 €
€ TVA 20% : 100 €
TVA 20% : 3000 € Prix TTC : 600 €
Prix TTC : 18000
€ Ajout au compte de TVA : Compte de tiers en Classe
4 Classe 6 et 7 sont toujours HT
15/01
15000
Achat marchandise
Tva déductible 3000
15/01 Fournisseur 18000
Clien 60
t Vente PF 0 50
Tva 0
collectée 10
0
Complément : Comptabiliser la Combien voulez vous être payé par
paye mois ?
BRUT ou NET ?
Dettes au personnel
Salaires Dettes sociales

Paye nette : 8000


Salarié : - 20% charges salariales
10 000 € €
brut Employeur : + 50% charges Coût : 15000
patronales €
Charges sociales
Dettes sociales

Enregistrement de la Paye et du Paiement du


salaire
Charges de salaires 1000
Cotisations 0
Dettes 700
sociales 5000
Personnels – Rémunération
sociales 0
due 800
0
Personnels – Rémunération due 800
Banque 0 800
0 42
Les travaux
d’inventaires

1 fois par an : clôture de


l’exercice
1 – Dépréciation des immobilisations

AMORTISSEMENTS

Définition :
• Constatation comptable de la diminution de valeur subi par un élément de
l’actif
• Causes : usage du temps, changement technique
• Dépréciation de valeur continue et définitive

Difficulté : Constatation dépréciation pour chaque année et chaque immobilisation

Amortissement = étaler la valeur du bien sur durée de vie probable du bien

43
Plan amortissement
Les amortissements

LINEAIR Plan DEGRESSI


E amortissement F
Principe : Dépréciation
Principe : Dépréciation
identique chaque
plus forte en début de
année
vie
= constante

Terminologie
V0 = prix d’achat = valeur d’origine

> inscrit au compte de classe 2, toujours


VCN (Valeur Comptable Nette) = V0 - HTdes amortissements > de J1 à
aujourd’hui
Annuité ou Dotation = amortissement de l’année
Taux d’amortissement = coefficient qui mesure la dépréciation et calcule l’annuité

44
Principe :
• Dépréciation identique chaque
LINEAIRE ou • année
Annuité constante sur durée de vie de
CONSTANT
l’immo
• Date de mise en service
Calculer l’annuité
V0 = Valeur n = durée de vie du d ou a = annuité t = taux
bien
a = V0 x t avec t = 1 / amortissement
et VCN = Vn -
origine
n ∑a
d = V0 / n OU

ComptaWhat?
Situation : Achat d’une machine outil en janvier, mis en service le 1er janvier,
100 000€ HT, durée de vie 5 ans
Question : Faire le tableau d’amortissement

V0 = 100 000 n = 5 t = 1 / 5 = 0,20 soit 20% Années V0 Annuité VCN

d = 100 000 / 5 = 20 000 N 100 000 20000 80 000


a = 100 000 x 20% = 20 000 N+1 100 000 20000 60 000

N+2 100 000 20000 40 000

N+3 100 000 20000 20 000

N+4 100 000 20000 0

45
ComptaWhat?
Situation : Achat d’une machine outil en janvier, mis en service le 15 janvier,
100 000€ HT, durée de vie 5 ans
Question : Faire le tableau d’amortissement

Attention : la 1ère annuité n’est pas complète car mise en service le 15/01
Application d’un Prorata Temporis en jours avec 1 mois = 30 jours et 1 an = 360
jours

V0 = 100 000 n = 5 t = 1 / 5 = 0,20 soit p = (11 x 30 + 15) /


20% 360
d = 100 000 / 5 = 20 000 Années V0 Annuité VCN
N 100 000 19167 80 833
a1 = 100 000 x 20% x p = 19 167
N+1 100 000 20000 60 833
N+2 100 000 20000 40 833
N+3 100 000 20000 20 833
N+4 100 000 20000 833
N+5 100 000 833 0

Annuité 5 au prorata temporis = reste de l’annuité


1
46
Principe :
• Dépréciation plus importante au
DEGRESSI • Coefficient
début défini par l’administration fiscale
F • 1er jour du mois d’acquisition

Calculer
l’annuité
V0 = Valeur origine n = durée de vie du d ou a = t = taux
bien annuité amortissement
d = VCN x t avec t = (1/n) x coeff VCN = Vn - ∑a

Taux dégressif = taux linéaire x


coefficient

Coefficients : Selon la durée de vie du


bien
• 3 ou 4 ans : 1,25
• 5 ou 6 ans : 1,75
• + de 6 ans : 2,25

47
ComptaWhat?
Situation : Achat d’une machine outil le 10/01, 100 000€ HT, durée de vie 5
ans Question : Faire le tableau d’amortissement

V0 = 100 000 n = 5 t(d) = 1/5 x 1,75 = 0,35 soit


35% t(l) = 1 / n restant à
a1 = 100 000 x 35% = 35 000 courir 1/5 puis 1/4

Années V0 Annuité VCN Taux dégressif Taux linéaire

N 100 000 35000 65 000 35% 20%

N+1 65 000 22750 42 250 35% 25%

N+2 42 250 14787,50 27 463 35% 33%

N+3 27 463 13731,25 13 731,25 35% 50%

N+4 13 731,25 13 731,25 0

Comparaison entre t(l) et t(d)


• Lorsque t(l) > t(d) : utilisation du t(l)
Remarque : application du pour terminer le calcul des annuités
prorata temporis en mois pour • Avec 35% nous n’arriverions pas à 0
annuité 1
48
Enregistrement des dotations

• 1 fois par an en fin d’exercice

• Constatation de charge : 68
• Dépréciation immo : 28
• pour les constructions
• pour les machines
• pour les véhicules

68 DAP – Charges annuit


1 d’exploitation é
281 Amortisseme annuit
x nt é

49
Les Stocks

Principe :
• Constatation de la variation des stocks durant
l’exercice
• Impact sur le compte de résultat
• Augmentation ou diminution : en valeur ou en
quantité
• Stocks d’approvisionnements et de marchandises

SI > 2 SI <
SF possibilités SF

• Diminution du stock qui


• Augmentation du stock qui
• Appauvrit le patrimoine
est
donc • Réduction de charges
• Réduit le résultat

CHAR Variation en + CHAR Variation en -


GE (Δ°+) GE (Δ°-)

50
Résultat de
l’exercice
CHARGES
Charges d’exploitation
60 Achats 50 (Δ°- Réduction de SI <
603 Variation de stocks (20) ) charges SF

Evaluation des stocks CMP : Coût Moyen Pondéré

Objectif : Evaluer les sorties de stock + Calculer le SF + Variation du

stock CMP = (Valeur SI + Valeur Entrées) / (Qté SI + Qté

entrées)
Qté Prix Total Valeur
SI X X Qté x prix
Calcul Entrée X X Qté x prix
Cumul et CMP ∑ Qté CMP ∑ Valeur
Sortie A CMP A x CMP
SF ∑ Qté - A CMP SFQté x CMP
CMP = ∑ Valeur / ∑ Qté

51
ComptaWhat?
Situation : SI = 100 clés usb à 50€ Achat = 150 à Vente = 150 à
60€ Question : Variation du stock ? Compte de 100€
résultat ?
Qté Prix Total Valeur
SI 100 50 5000
Entrée 150 60 9000
Cumul et CMP 250 56 14000
CMP =
Sortie 150 56 8400
14000/250
SF 100 56 5600

Δ° Stock (en valeur) = SI – SF = 5000 – 5600 = SI < Variation en -


600 SF (Δ°-)

CHARGES PRODUITS
Charges d’exploitation Produit d’exploitation Attention :
60 Achats 9000 70 Ventes 15000 150 x
603 Variation de -600
stocks 100
Tota 8400 Tota 15000
Pas le
l 6600 l CMP
Bénéfic Pert
e e
52
Les Provisions

une provision est une constatation comptable d’une


diminution de valeur d’un élément d’actif (provision pour
dépréciation) ou d’une augmentation du passif (provision
pour risques et charges), précise quant à sa nature, mais
incertaine quant à sa réalisation et que des évènements
survenus ou en cours rendent prévisible à la date de la
clôture de l’exercice

Il existe deux catégories distinctes de provisions :


- Les provisions pour dépréciation des éléments d’actifs ; Sachant que
l’amortissement ne constate que les dépréciations certaines et
irréversibles subies par certaines immobilisations, il convient de
constater par les provisions les autres dépréciations incertaines quant à
leur réalisation et imprécises quant à leur montant, qui peuvent affecter
aussi bien les immobilisations que d’autres éléments d’actifs
- Les provisions pour risques et charges.Ce sont les provisions qui sont
constituées pour faire face à des risques ou des charges prévisibles à
la clôture de l’exercice, nettement précises quant à leur nature, mais
comportant un élément d’incertitude quant à leur montant ou à leur
réalisation. 53
Les Provisions

A la fin de tout exercice, une estimation des risques ou des


dépréciations probables doit conduire à la comptabilisation des
provisions. A la fin de l’exercice suivant, une nouvelle estimation de
ces risques et de ces dépréciations peut conduire l’entreprise :
 Soit à ajuster la provision à la hausse ou à la baisse
selon que le risque ou la dépréciation augmente ou
diminue.
 Soit à annuler la provision lorsque le risque ou la
dépréciation disparaît ou au contraire se réalise.
 

  31/12    
6816   Dotations aux provisions pour dépréciations
6815   Dotations aux provisions pour risques et
  charges
 
29/39 Provisions pour dépréciations
15 Provisions pour risques et charges

54
Les Régularisations

On distingue quatre cas :

- Les charges constatées d’avance : Ce sont des charges


comptabilisées au cours de l’exercice alors qu’elles concernent le ou les
exercices suivants.
Exemples : primes d’assurance payées d’avance, loyers payés d’avance,
fournitures non stockés non consommées,…

- Les produits constatés d’avance : Ce sont des produits perçus


comptabilisés au cours de l’exercice étudié, alors qu’ils concernent le ou les
exercices ultérieurs.
Exemples : factures de ventes enregistrées avant la livraison, intérêts reçus
mais se rapportant à l’exercice suivant,…
Les Régularisations

Les charges à payer : Les charges à payer sont des charges qui ne sont
pas encore comptabilisées à la fin de l’exercice, faute de pièces comptables
notamment, mais qui se rattachent aux produits de cet exercice.
Exemples : Matières reçues des fournisseurs et non encore facturées par
ces derniers, loyer à payer, intérêts courus et non payés,…

- Les produits à recevoir : Les produits à recevoir sont des


produits acquis à l’entreprise mais dont le montant n’a pas encore été
inscrit, à la fin de l’exercice, dans un compte de tiers ; et ce soit parce que
l’entreprise ne dispose pas d’une pièce comptable relative à ce produit,
soit parce que le montant de ce produit n’a pas été encore définitivement
arrêté.
Exemples : Livraisons non encore facturées aux clients, RRR à obtenir
des fournisseurs, intérêts à recevoir