ECRITS PROFESSIONNELS Ces écrits sont émis par des instances professionnelles.

Il est nécessaire d être attentif au format et à la structure de ces écrits. La crédibilité est fondamentale et doit être soumis à une analyse rigoureuse. On prendre comme exemples, le formulaire, la lettre d embauche ou encore du CV. Les évaluations relatives au cours sont : - la prise de note et l assimilation du cours - l analyse d un écrit professionnel à travers une argumentation et un esprit critique (Il faut analyser les éléments positifs et négatifs et faire une réécriture, afin d optimiser et améliorer l écrit initial) Les épreuves sont les suivantes : Document à analyser en 1h Constituer un dossier : trouver 4 documents/écrits professionnels différents, panel Les analyser en vis-à-vis dans un classeur, faire un sommaire Et une conclusion. (il ne faut pas faire de réécriture) - Lettre, compte-rendu, formulaire/questionnaire, note d information - Analyse d une page A4 ( à l ordi) : intro, 1 ère partie : lisibilité matérielle ( positif et négatif), 2 ème partie lisibilité intellectuelle (positif et négatif) et on peut su ggérer des améliorations dans la conclusion. - Relier, analyse et document en vis-à-vis, formulaire, questionnaire-compte-rendu note d information /service à condition qu elle soit riche, un communiqué de presse. - Caractère Times en taille 12, interligne si mple, marge de 3 ou 2,5cm - Structure du dossier : Page de titre « Dossier d écrits professionnels », date, prénom, nom Sommaire / Table des matières en page 2 Introduction générale présentant le dossier : rappeler ce qu est un EP, en quoi ils se distinguen t, annoncer le contenu du dossier puis la méthode que l on va utiliser pour analyser. (pourquoi, lisibilité matérielle/formelle et points positifs et négatifs) ¾ de page Note d information et analyse correspondante en face ( documents et leur analyse) Conclusion générale : tirer les enseignements accomplis, un ton plus personnel, comprendre en quoi cela peut ouvrir vers un autre type de travail. Remarques générales, libertés, initiatives, pertinentes ou non. Poser le problème général et l ouvrir à d aut res écrits professionnels si possible. Ouvrir sur une vision personnelle. - L analyse en elle-même : une introduction Introduction pour chaque document, de quoi s agit il , quoi, pourquoi ? « intro à marquer en gras » A marquer clairement I.Lisibilité matérielle qualité visuelle, style, etc) Séparer tout ce qui relève d initiatives intéressantes et se focaliser sur les déficiences II. Lisibilité intellectuelle (analyse de fond) Clarté et logique du titre, l orthographe, enchaînement logique, argumentat ion, style, cohérence du plan et du propos par rapport au destinataire Conclusion : très importante, on rassemble les deux ou trois points majeurs de défaillances. On propose ensuite des améliorations.

-

Un bon dossier doit être organisé, pas de fourre -tout !! attention à l orthographe reformuler les mêmes choses, varier l approche, faire en sorte de ne pas redire, ne pas répéter la même chose lisibilité formelle, ne pas employer des termes vagues (c est mal aéré, c est mal disposé, NON)

Lisibilité intellectuelle fait appel à notre discernement = fait d observer un phénomène et de passer le temps qu il faut pour voir ce qui ne va pas et ce qui va bien. être incisif. Document 1 : « Information urgente de M. ennemi du discernement est la précipitation Conclusion générale.Le document n est pas axé sur l essentiel ! Voire l analyse complète sur le polyco pié. SCHEMA de COMMUNICATION Contexte Emetteur Message Récepteur Code Fonctions du langage .Le maire est supposé aller à l essentiel car il s agit d une urgence .Pas d éléments d accréditation : aucune paraphe ne crédite le document lui permettant d avoir une certaine légitimité CS : Remise en cause de la viabilité du document : aucune garantie et cela n est pas digne d un statut de maire .Présence de phrases orales marquant un style non maîtrisé . non aéré et une mauvaise organisaition topographique .le Maire aux chefs d établissements du canton » Notes : .Problème d énonciation car l énonciateur doit s abstraire d e son énoncé pour plus d éfficacité ( cachant un néant) .Détournement administratif .Mauvais contrôle de l espace : tassé.Entréé ex abrupto . faire preuve de personnalité !! ne pas dire je. inventif. moyen d être personnel en étant énonciativement impersonnel Deux approches sont nécessaires pour aborder les écrits professionnels : 1ère approche : la lisibilité matérielle : qualité formelle au premier regard 2ème approche : la lisibilité intellectuelle : lumière sur le contenu et intérêt donné au raisonnement.Le maire en fait trop à certains passages : caractère hyperbolique et égocentrique .

La note . créer une action par le lang age. Il est important de signaler que les caractéristiques clés d un écrit professionnel sont la brièveté et la clarté. un protocole de disposition. On peut parfois être tenté d abandonner le respect de la syntaxe et d avoir recours à une numérisation spéciale. Il faut donc analyser et voir si cette fonction est correctement utilisée dans les documents : voir s il n y a pas de marque d autoritarisme par exemple. par exemple les calambours. Cela peut prendre la forme d une opinion personnelle. une confession. Personne ne peut confondre une lettr e professionnelle à une lettre intime. On peut préciser notre vision de ce schéma en insistant sur les différents effets possibles sur le récepteur. logistique etc. Cette fonction est à manipuler avec tact car il s agit d une rhétorique convictive. en général nouveau. . pratique. association etc. une confidence traduisant un état particulier !! Il est important de noté qu elle doit être désactivée dans les écrits professionnels Fonction conative/impressive Il s agit ici de faire impression. Les écrits professionnels sont divers et variés c est pourquoi on ne peut s en tenir qu à des considérations générales. Typologie des écrits professionnels Un écrit professionnel est un document/écrit à usage professionnel et rédigé dans un cadre professionnel. Fonction métalinguistique Elle consiste en gros à jouer avec les mots. indentifiable au 1 er regard car il respecte assez strictement des règles de présentation. Fonction référentielle Il s agit tout simplement de transmettre un message. lucratif.) . Fonction phatique Elle sert à entrer/sortir de la communication par l utilisation de formules d appel ou conclusives Fonction poétique Elle sert à enrichir le message en créant du beau avec des éléments esthétiques Cela permet de donner apparence agréable et stylistique. Fonction expressive Il s agit de faire valoir/mettre en valeur le moi.) .La vocation . il s agit en fait de mobiliser la fonction poétique.Il vise à un public plutôt restreint contrairement aux médias .Il est rédigé dans l entreprise (administration.Ce schéma est bien trop simple et peut s enrichir.Sa forme/son apparence formelle est reconnaissable. usine. Pour caractériser un écrit de professionnel il e st important de prendre trois points en compte : .La fin/le but .La forme A. Son but est de présenter un contenu de la manière la plus concise possible.Il transmet une information à vocation strictement utilitaires (matériel.

hésitation entre la note et la lettre . La lettre est expéditive et est appelée « billet ». un accusé de réception via mail par exemple . logo université. Dans une note on trouve : . émetteur. Certains messages nécessitent plus une forme de note que celle d une lettre. plan inséré dans la 1ère page ? Lisibilité intellectuelle : . il n y a pas de vernis protocolaire. mais à présent le format a bien changé grâce aux emails. La note peut être un moyen de transmettre des renseignements. capital pour titre document . date.2 documents pour note d information : gênant . Dans certains cas la lettre est plus utilisée que la note. la date d émission (fonction impressive) . est-elle plus importante que celle de la note ? Le choix du genre est déterminant.Un entête : émetteur. objet. lieu. Dans la note il n y a pas de forme de politesse. Ex : note de service. cela dépend du rapport hiérarchique. note d information Autrefois. on peut tout de même nuancer ce propos.On trouve des formules types. Même si la note ne reprend pas les formes strictes. minuscule Négatif : surinvestissement du genre même de la note : introduction d éléments étrangers à sa nature. capitale. des avis entre services entre échelons de hiérarchie par exemple.C est l écrit professionnel le plus court. signature. citation des arrêtés concernés Légitimation du document. cachet. l objet. destinataire. mise en page équilibrée et aérée . Il y a un débat concernant le degré d importance de la lettre. et vice et versa. aux lettres et au fax. peut-être préférence d une note d information.Même si mise en valeur : mais on ne sait pas directement de quoi il s agit. Le rapport d efficacité est pur. telles que « signale/informe/exige/prie que » Ce sont des expressions sèches qui appellent rarement à une réponse mais plutôt à une exécution. gras.Mise en valeur typographique : gras. souligné.Une fonction impressive forte mais pas de fonction référentielle à proprement parler Note de service n°11 : Lisibilité matérielle : Positif : coordonnées. c est comme ça que l on pourra évaluer le document. plan quasi-illisible. la note se voulant beaucoup plus simple. des ordres. plan du site. ainsi l utilitaire prime sur le protocolaire. ni de formules conclusives. pièce jointe ajoutée au document. cela conforte le sérieux du document. elle faisait une demi-page. mauvaise hiérarchie de l information . il est très bref.

Cela ne signifie pas qu il n y a pas d opinions exprimées attention ! Le CR doit rendre compte des faits avec toute objectivité. Il rend en fait compte d un phénomène qui peut être un évènement. date. mots équivoques et ambigus B.De quoi parle-t-on ? .- Positif : fonction référentielle présente. il prend la forme d un dossier.Qui est en cause ? . c est au sens intégral. une situation.  Il fait foi de la délibération qui a eu lieu  Décision prise collectivement .Quand se produisent-ils ? Il s agit d un substitut exact de ce qui s est passé. titre avec les mots « compte rendu » affichés ) Compte-rendu de réunion  Débats d une assemblée. destinataire. Le compte rendu En général. aucune analyse personnelle surtout. Tous les échanges et débats qui ont eu lieu lors de la réunion. La fonction du compte rendu est informative et non pas impressive. deux phrases au lieu d une Note non adaptée à son destinataire Phrase-parenthèse : pas de priorités Décrédibilisation de l institution avec l utilisation du lexique : cela peut être interprété autrement.Où se déroulent les faits ? . une négociation beaucoup plus souvent qu une discussion sur lequel l entreprise pourra s appuyer. Il est axé sur l inf ormation et est purement descriptif. Le style du compte rendu est formel avec la présence d un entête ( émetteur. ce qui serait une erreur fatale ! Non-omission des circonstances : . c est-à-dire qu il n y a aucune intervention personnelle de l auteur/du rédacteur. le message est correctement transmis Usage pertinent des paragraphes - Négatif : aspect conatif quasiment absent Syntaxe compliquée pour la 1ère phrase. car tout le monde n a pas pu assister au phénomène.

une garantie de transparence. L ordre du jour est respecté. C est un document très difficile à faire. les congrès nationaux. Ainsi. On trouve cela dans les assemblées générales d associations. Définir les renseignements que l on souhaite obtenir. Que trouve-t-on nécessairement dans les CR ? Titre général avec l expression « Compte-rendu » clairement définie Nom de la collectivité Lieu. car les questions sont formulées ou complètement absurdes. Les caractères sont tous en gras. Il sert à recueillir des informations auprès du personnel (questionnaire intra) ou auprès d une clientèle. sessions de comité officiel. (questionnaire extra). Le questionnaire C est un document qui est plus ouvert que la note et le compte-rendu. Il y a des questions orientées qui faussent la réponse et casse le principe même du questionnaire qui est qu on ne connaît le s informations. donner une sorte de tonalité. En général ça tourne autour de 3 à 10 pages. date et heure de la réunion L ordre du jour : liste des thèmes et problèmes évoqués lors de la réunion Nom des participants. on aurait su à quoi s attendre et l évolution des questions abordées serait plus claire. Exemple du « Comité d hygiène. Dans la présentation. On peut prendre un compte -rendu d une association pour le dossier. La longueur des comptes-rendus est très variable. des consommateurs etc. Sa mise au point requiert beaucoup de réflexion et beaucoup d attention. Il faut aborder le problème méthodiquement. A l désagréable. telle une preuve. En général ils sont très mal fait. Compte n°2 « Bureau du Cos du 19 décembre 2005 » Pas de titre et ordre du jour absent ce qui est problématique. Il faut un ordre de priorité des problèmes à traiter : 1. C est le principe de base . Quant au mot « divers ». il c est C. présents et absents/excusés Chaque nom est suivi de la qualité et du titre de la personne en question Il faut aussi signaler les personnalités extérieures. car c est une mise en valeur et il ne faut pas en abuser et sélectionner. il n est pas très approprié. Dans tout compte-rendu il y a un vote à la fin. de sécurité et des conditions de travail » Cela permet de scénariser en quelque sorte la réunion. mais quand on arrive aux questions diverses. C est plus intéressant. Pour obtenir les informations que l on souhaite il faut poser les bonnes questions. On a une reprise systématique du nom de l intervenant accompagné d un verbe introducteur de discours qui teinte les propos. le défaut majeur que l on pourrait remarquer est le fait que le plan de l ordre du jour n est pas assez complet. car c est assez courant. Il faut savoir jauger les questions. afin de bien cerner ses attentes.Il apporte une garantie que les décisions ont été prises démocratiquement. elles sont subdivisées en sous -question. D où le procès verbal qui résume les faits et les décisions.

c est une logique binaire et non ternaire. Le cobaye permet de corriger le questionnaire.Ils sont aussi venus à l enjeu de missive (au 19ème siècle on parlait de billets. adéquat. technique. positive. Il faut donc que ce soit univoque. D. Généralement des courriers sont envoyés sans avoir été suffisamment pensés au préalable. lettre rapide) Faire un brouillon donne un angle d attaque. La lettre professionnelle C est l écrit standard le plus courant. . Essayer d établir à l avance une grille d analyse pour décoder. 10. Donc il faut éviter le jargon et le vocabulaire technique et compliqué. Si on interroge une population de scientifique puis un autre groupe social moins favorisé. 3. Ce n est pas leur sens qui importe mais la signification Les informations pratiques. Utiliser le système de noircissement des cases. comme celles dont les réponses ne seront pas traitables. Il a des questions auxquelles on ne peut pas répondre facilement. Eliminer toutes les demandes superflues. En général . 11. les cotes changeront un peu. La formulation de départ doit relever d un choix précis et clair. Eviter toutes les équivoques. Phase de préparation.au destinataire. c es la correspondance à caractère professionnel englobant la correspondance commerciale. des invariants formels variantes relatives : . l 6. qu il faut distinguer des infos de type symbolique Le logo : identifiant visuel. La lettre commerciale est elle considérée come un écrit professionnel. Une lettre ne s improvise pas. on n a même plus besoin de mettre Nike) Graphisme sophistiqué ou simpliste primaire . Il faut utiliser un registre convenable. On nous trompe l il. Elles sont à proscrire. administrative. Il y a des invariants (qui ne bougent pas d un écrit à l autre). négative ou un seu mot. une croix. vérification pratiquement toutes les lettres seront frappées par le syndrome de la précipitation. celles qui ne sont pas traitables. Faire un petit topeau pour exposer les motifs de l enquête. 4. (exemple : virgule de Nike. La lettre joue le rôle majeur. Quelle est la correspondance qui nous retient ? Ce n est pas la correspondance privée amicale. Pour le compte de qui ? dans l intérêt de quel groupe ? dans notre intérêt ? Créer un cadre spécifique. ce ne sont pas de vraies lettres. toujours agrémenté d éléments. abuse en envoyant un courrier. A telle enseigne qu il n est pas rare de trouver un écrit professionnel. 5. Il faudra à veiller à grouper les questions en rubriques. 5ce sont en réalité des publicités pures et simples. Formuler les questions en questions courtes pour des réponses courtes.une pléthore d informations qui donneront un cachet officiel à la lettre. 9. c est un paratexte : le texte n est jamais donné comme tel. si j écris à une personne hiérarchiquement au même niveau ou très au-dessus de moi. L entête : . c est une publicité prenant pour support la lettre mais qui n en est pas une. Essayer le questionnaire sur un cobaye. Adapter les questions au public ciblé. Il faut d abord faire un tirage brouillon et se mettre en situation. car on fait souvent l erreur de se lancer directement sans test préalable.2. 8. Ce que l on va trouver. simplement par un trait. résultat d un processus relativement long. toutes les formules ambigües. maturation. 7. Attention à ne pas confondre la lettre commerciale avec la publicité prenant pour alibi la lettre. les défauts. précédé de lettre. On peut illustrer par un exemple pour mettre sur la voie notamment pour les questions délicates. par thème pour hiérarchiser.

il peut arriver que des données mineures soient mises dans les marges. mail. chère madame ou monsieur / madame. même pour hors de question de proposer un ensemble monolithique (4 paragraphes). Le corps de la lettre : en 3 morceaux : 1) l appellation (cher monsieur. prénom. qualité. éventail complexe .Référence de la lettre. du rôle. l idée de la justification du paragraphe intervient. de la fonction quil occupe. Date : une lettre non datée ne vaut rien légalement. il connaît lui-même ses coordonnées) L objet : ce qu il y a peut-être de plus important. fax téléphone. formulation de l objet. tout dépend du degré de connaissance du destinataire) 2) le corps de la lettre doit tenir dans la feuille A4 au centre de la lettre. pieds de page Les coordonnées du destinataire sont à droite. 4) Formule de politesse choisie en fonction de l importance du destinataire. peu de lettres officielles sont dépourvues de codes de référence. beaucoup à dire sur le contenu. cela fait partie des invariants. doit occuper un espace tel qu il ne déborde pas. on est dans l interface matériel et intellectuel. A Monsieur le directeur des presses universitaires (on ne donne pas tout. il faut y ajouter le lieu d émission (Paris. Aspect matériel. on fera en sorte qu il soit complet (nom. adresse. identifiants. site) Il peut arriver que les coordonnées de l émetteur soient disposées de façon différentes. cela doit figurer à ce stade avant le corps de la lettre. tel qu il n empiète pas sur la partie inférieure de la pièce 3) il faut qu apparaissent des paragraphes. numéros de référence. le 1er avril 2011) en haut à droite Coordonnées de l émetteur sont à gauche.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful