Malika Haimeur, le parcours exceptionnel d'une femme ingenieur

Malika Haimeur, le parcours exceptionnel d'une femme ingenieur

Les profils d’ingénieurs doivent se féminiser plus rapidement. Il en va de leur survie dans un contexte d’entreprise où les apports en management, en approche intellectuelle et en rapport au risque et à l’éthique du sexe dit « faible », renforcent, au contraire des organisations souvent historiquement mono-culturelles. Je réalisais l’an dernier l’interview de Brigitte Senut, paléontologue, reconnue « Femme scientifique de l’année » par le prix Irène Joliot-Curie. Ce prix vise à promouvoir la place des femmes dans la recherche et à mettre en lumière les carrières exemplaires des femmes de science, tels sont les objectifs du Prix Irène Joliot-Curie. Je ne me doutais pas que Centrale Marseille Alumni serait mis en valeur cette année en la personne de Malika Haimeur (ECM 84), qui s’est vu décerner le prix « Parcours femme entreprise ». Cet ingénieur-chimiste dirige depuis avril 2007 les sites Sanofi-Aventis de Mourenx (Pyrénées-Atlantiques) et de Sisteron (Alpes de Haute-Provence), ce dernier étant l’un des plus importants de la région PACA dans le domaine de la chimie pharmaceutique. Malika a la responsabilité de près d’un millier de personnes, et gère, entre autres, les achats, les expéditions et la sécurité des sites. Malika a eu l’occasion de constater que les femmes sont peu présentes dans les milieux industriels alors qu’elles représentent la moitié des effectifs des écoles de chimie. Pourquoi ? Selon elle, cela relève d’abord de l’autocensure. Pour elle tout est possible : « Il faut réaliser ses rêves, mais il faut s’en donner les moyens ». Le Prix « Parcours femme entreprise » récompense une femme qui a su mettre son excellence scientifique et technique au service d'une carrière vouée à la recherche en entreprise ou qui a contribué à créer une entreprise innovante. Ce prix est d’autant plus valorisant que la proportion de femmes dans nos promotions, toutes disciplines confondues, a toujours été et reste encore très minoritaire. La gestion de la diversité commence clairement là. Je note également que ce prix s’attache au fond des travaux et à la personnalité de la femme ingénieur récompensée. Ceci est déjà remarquable dans une culture française étriquée des élites. Notre réseau d’anciens est pétri de talents qui, peut-être plus que d’autres, ont eu à faire leurs preuves pour s’exprimer, s’affirmer et connaître la reconnaissance sociale. A nos top entrepreneurs nous pouvons joindre nos dirigeants de grandes entreprises (y compris CAC 40), nos chercheurs, femmes et hommes engagés dans la transformation d’une société française et internationale plus que jamais ouverte sur l’initiative et la responsabilité. Au nom de l’association, j’adresse donc toutes nos félicitations à Malika Haimeur, femme exceptionnelle, qui apporte tant à la promotion des femmes ingénieurs.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful