Vous êtes sur la page 1sur 18

Ecole Supérieure du Commerce Extérieur – Première Année

Mathématiques Financières – Chapitre 6


OPERATIONS FINANCIERES A LONG TERME
AMORTISSEMENT DES EMPRUNTS INDIVIS
Travaux Dirigés – Corrigés des exercices
(Rédaction : Pierre Iglésis)

Exercices d'application

Les techniques de calcul à utiliser dans ce chapitre sont à rapprocher des techniques de calcul utilisées
dans le chapitre 3 : Opérations financières à long terme – Capitalisation.

* Exercice 6.1 *
Un emprunt indivis d’un montant de 800 000 € est amortissable au moyen de 12 annuités constantes. Taux
d’intérêt : 9 %.
1. Calculer la dette résiduelle (dette restant à rembourser) après paiement de 7 échéances.
2. Calculer le montant de l’annuité constante de remboursement et présenter la 8ème ligne du tableau
d’amortissement de cet emprunt.

Solution
1. Dette résiduelle après paiement de 7 échéances
La dette résiduelle est la dette restant à rembourser après le paiement de la 7ème annuité.
 D0  800000
i  0,09  1,09 12  1,09 7 

 soit : D7  800000    ou encore : D7  434 553,89 €
 1,09 12  1 
 n  12  
 p  7

2. 8ème ligne du tableau d’amortissement


 Calculons l’annuité constante de remboursement :
C0  800000
 800000  0,09
i  0,09 soit : a  ou encore : a  111 720,53 €
 
12
 n  12 1  1,09

 8ème ligne du tableau d’amortissement


Période Capital dû Intérêts Amortissement Annuité
en début de période de la période de la période de la période
8 434 553,89 39 109,85 72 610,68 111 720,53

© π – ESCE 2014 – Mathématiques Financières – Chapitre 6 – Travaux Dirigés – Corrigés – page 1/32
* Exercice 6.2 *
Voici un extrait du tableau d'amortissement d'un emprunt indivis remboursé au moyen de 120 mensualités
constantes de fin de période :
Mois Capital restant dû Intérêt Amortissement Mensualité
en début de période
1 20 000,00 84,03 212,54
2 212,54
… …
120 212,54
1. Quelle est en années la durée de l'emprunt ?
2. Quel est le taux mensuel de l'emprunt ?
3. Quel est le taux actuariel de l'emprunt (c'est-à-dire le taux annuel équivalent au taux mensuel calculé
précédemment) ?
4. Quel est le montant du premier amortissement ?
Quel est le montant du deuxième amortissement ?
Quel est le montant du dernier amortissement ?
5. Quel est le capital encore dû immédiatement après le paiement de la 60ème mensualité ?
6. A partir de cette date, la mensualité est réduite à 159,25 €, le taux de l'emprunt restant inchangé. La
durée du remboursement est évidemment augmentée.
Quel sera dans ces conditions le nombre total de mensualités de l'emprunt ?

Solution
1. Durée de l’emprunt : Il y a 120 mensualités, donc la durée de l'emprunt est 10 ans.

C  20000 84,03
2. Taux mensuel :  d’où : 84,03  t%  20000 soit : t%   0,00420  0, 420 %
 I  84,03 20000

3. Taux actuariel
1  1  i   1  i
1
Pour un capital de 1 € placé pendant 1 an au taux annuel i, la valeur acquise est :
Le même capital placé pendant 12 mois au taux mensuel 0,00420, la valeur acquise est :
1  1,00420   1,00420 
12 12

1,00420   1 i i  0,05158  5,158 %


12
On doit donc avoir : soit :

4. Premier amortissement
Le premier amortissement m1 est la différence entre la première mensualité et la première part d'intérêt :
m1 = 212,54 – 84,03 = 128,51 €

Deuxième et dernier amortissements


Les amortissements forment une progression géométrique de raison 1  i  1,00420 .
On en déduit le deuxième amortissement m2 et le 120ème amortissement m120 :
 m2 = m1 × 1,004 201 5 = 129,05 €
 m120 = m1 × 1,004 201 5119 = 211,65 €

(Remarque : on peut également obtenir le dernier amortissement par le quotient 212,54 : 1,00420)

© π – ESCE 2014 – Mathématiques Financières – Chapitre 6 – Travaux Dirigés – Corrigés – page 2/32
5. Capital encore dû immédiatement après le paiement de la 60ème mensualité
C0  20000
  1,00420120  1,0042060 
i  0,00420 soit : D60  20000  

  11250,78 €

1,00420  1
120
 n  120  

6. Date à partir de laquelle la mensualité est réduite à 159,25 €


Il s'agit à présent de rembourser un capital de 11 250,78 € en n mensualités de 159,25 €, le taux mensuel
étant 0,420 15 %.
0,004 20
On a donc l'équation suivante : 159,25  11250,78 
1  1,004 20
n

11250,78  0,004 20
1  1,004 20 
n

159,25
11250,78  0,004 20
 1,004 20
n
1
159,25
1,004 20   0,703276
n

ln 1,004 20   ln  0,703276 
n
En utilisant les logarithmes :
 n  ln 1,004 20   ln  0,703276 
ln  0,703276 
n  83,987  84 mois
 ln 1,004 20 
Nombre total de mensualités : 144 mois, soit une durée totale de 12 ans

© π – ESCE 2014 – Mathématiques Financières – Chapitre 6 – Travaux Dirigés – Corrigés – page 3/32
Exercices d’entraînement – Séance 1

* Exercice 6.3 *
Un particulier obtient auprès de sa banque un prêt à intérêts composés au taux annuel de 4 % (capitalisation
annuelle des intérêts). Il souhaite souscrire à un plan de remboursement à annuités constantes sur cinq ans.
1. Sachant que son revenu annuel est de 96 000 € et que la Loi limite l’annuité de remboursement à 30%
du revenu annuel maximum, déterminer l’annuité de remboursement maximale qu’il peut verser.
2. Déterminer la somme qu’il peut emprunter s’il s’engage à verser tous les ans, sur cinq ans, l’annuité
maximale de remboursement.
3. Dresser le tableau d’amortissement.

Solution

1. Annuité de remboursement maximale : 30%  96000  28800 €

2. Somme qu’il peut emprunter


C0  capital emprunté
a  28800  1  1,04  5 

 soit : C0  28800     128212,48 €
 0,04 
i  0,04  
 n  5

3. Tableau d’amortissement
Période Capital dû Intérêts Amortissement Annuité
en début de période de la période de la période de la période
1 128 212,48 5 128,50 23 671,50 28 800,00
2 104 540,98 4 181,64 24 618,36 28 800,00
3 79 922,62 3 196,90 25 603,10 28 800,00
4 54 319,52 2 172,78 26 627,22 28 800,00
5 27 692,30 1 107,69 27 692,31 28 800,00
TOTAL 15 787,52 128 212,48 144 000,00

© π – ESCE 2014 – Mathématiques Financières – Chapitre 6 – Travaux Dirigés – Corrigés – page 4/32
* Exercice 6.4 *
Pour les frais d’aménagement d’un nouveau magasin, une société contracte le 1er janvier 1998 un emprunt
auprès de sa banque, qui lui propose de mettre à sa disposition une somme aux conditions suivantes :
 Amortissement de l’emprunt en 10 annuités constantes, la 1ère venant à échéance dans un an
 Montant du 1er amortissement : 3 283,07 €
 Montant du 2 amortissement :
ème
3 808,36 €.
1. Calculer le taux de l’emprunt.
2. Calculer le montant de l’annuité de remboursement.
3. Calculer le montant du 10ème amortissement.

Solution
1. Taux de l’emprunt
La Loi des amortissements (emprunt régi par le système des annuités constantes) permet d’écrire que les
amortissements forment une progression géométrique de raison 1  i  . (cf. 4.1.)
Par conséquent : 3283,07  1  i   3808,36
3808,36
1 i   1,160 soit : 16% de taux d’emprunt
3283,07

2. Montant de l’annuité de remboursement


Calculons le capital emprunté :
C0  capital emprunté
  0,16 
 m1  3283,07 (1 amortissement)
er

 d’où : 3283,07  C0    (cf. 4.2.)


 1,1610  1 
i  0,16  
 n  10
3283,07  C0  0,046901
3283,07
C0   70000 €
0,046901

L’annuité (de la première année entre autres) est égale au 1er amortissement plus les intérêts de l’année
Soit : a  3283,07  16%  70000   14 483,07 €

3. Montant du 10ème amortissement


Les amortissements forment une progression géométrique de raison 1  i  1,16 . En utilisant la relation entre
deux termes quelconques ( m1 et m10 ) d’une suite géométrique (cf. MF1 Chapitre 3 Partie A Paragraphe
m10  3283,07  1,16 
101
3.3.), on obtient :  12 485,39 €

© π – ESCE 2014 – Mathématiques Financières – Chapitre 6 – Travaux Dirigés – Corrigés – page 5/32
* Exercice 6.5 *
Un emprunt de 8 000 € est remboursé en 3 annuités :
 Un versement de 4 000 € à la fin de la 1ère année
 Un versement de 3 000 € à la fin de la 2ème année
 Un versement de x € à la fin de la 3ème année, qui permet d’éteindre la dette.
Le taux annuel étant de 9 %, dresser le tableau d’amortissement de cet emprunt et déterminer ainsi la valeur
x du troisième versement.

Solution

Tableau d’amortissement
Période Capital dû Intérêts Amortissement Annuité
en début de période de la période de la période de la période
1 8 000,00 720,00 3 280,00 4 000,00
2 4 720,00 424,80 2 575,20 3 000,00
3 2 144,80 193,03 2 144,80 2 337,83
TOTAL 1 337,83 8 000,00 9 338,83

L’amortissement de la 3ème période est le capital dû au début de la 3ème année.


La 3ème annuité est la somme du 3ème amortissement et des intérêts de la 3ème année : x = 2 337,83 €

© π – ESCE 2014 – Mathématiques Financières – Chapitre 6 – Travaux Dirigés – Corrigés – page 6/32
* Exercice 6.6 *
On rappelle :
• Le capital constitué par le versement d’un capital initial et de mensualités constantes de fin de période est
donné par :
1  i n 1 
C n  C 0 1  i   a 
n
.
 i 
• Le capital emprunté remboursable par des mensualités constantes de fin de période vérifie :
 1  1  i   n 
C0  a   
 i 
 

Les parties A et B sont totalement indépendantes.

Partie A
Un particulier souscrit un Authentic Projet PEL (Plan d’Epargne Logement) au taux annuel de 4,25% avec
capitalisation annuelle des intérêts. Il verse, pour une durée de 4 ans, la somme de 15 000,00 €, au titre du
dépôt initial, et s’engage à effectuer des versements mensuels de 300,00 €.
1. Montrer que le taux mensuel équivalent au taux annuel de 4,25% est de 0,347% (arrondi à 3 chiffres
après la virgule par défaut). On utilisera cet arrondi dans la suite de l’exercice.
2. Sachant qu'au bout de quatre ans le particulier bénéficie d'une prime égale au montant des intérêts acquis,
de quel capital dispose-t-il au bout de quatre ans ?

Partie B
Lors d’un prêt consenti en septembre 2006 et dont le remboursement par mensualités constantes de fin de
période a commencé le 30 septembre 2006, le Service des Prêts a adressé à un particulier un tableau
d’amortissement dont un extrait est donné ci-dessous :

Date Capital Amortissement Intérêts Montant de


Echéance restant dû (ou Capital l’échéance
amorti)
30/01/07 63 278,80 581,70 194,30 776,00
28/02/07 62 697,10 583,50 192,50 776,00
30/03/07 62 113,60 585,30 190,70 776,00
30/04/07 61 528,30 587,10 188,90 776,00

Le prêt a été consenti au taux annuel d’intérêts composés avec capitalisation annuelle des intérêts de 3,75%
(soit au taux mensuel d’intérêts composés avec capitalisation mensuelle des intérêts de 0,307%) et doit être
remboursé en 98 mensualités.
Déterminer le montant du prêt.

© π – ESCE 2014 – Mathématiques Financières – Chapitre 6 – Travaux Dirigés – Corrigés – page 7/32
Solution

Partie A
1. Taux mensuel et annuel équivalents
Appelons i a  0,045 et i m les taux annuel et mensuel pour 1 euro équivalents.
C1 an  1  i a   1, 0425
1
La valeur acquise par un capital de 1 € placé pendant 1 an est :
La valeur acquise par le même capital de 1 € placé pendant 12 mois est : C12 mois  1  i m 
12

1  i m   1, 0425
12
Les deux valeurs acquises étant égales, on obtient :
1
i m  1,042512  1
Soit : i m  0,00347 ou encore : un taux mensuel de 0,347%.

2. Capital disponible au bout de quatre ans


Au bout de n  4 ans  48 mois le capital initial C0  15 000 € et les n  48 mensualités d’un montant
1,00347 48 1 
constant de a  300 € constituent un capital de : C 48 15000 1, 00347   300 
48

 0, 00347 
C48  33 352,65 €

Le particulier a versé le capital initial C0  15 000 € et 48 mensualités d’un montant constant de a  300 €
soit : 15000  48  30  29 400 € .
Le montant des intérêts acquis (donc de la prime) est : intérêts ou prime = 33352, 65  29400
intérêts ou prime = 3 952, 65 €

Le particulier dispose au bout de quatre ans de : capital disponible = 33352, 65  3952, 65


capital disponible = 37 305,30 €

Partie B
Montant du prêt
Le montant D du prêt remboursable en n  98 mensualités d’un montant constant de a  776 € et consenti
 1,00307 98  1
D 1,00307   776 
98
au taux mensuel d’intérêts de 0,00307 € pour un euro vérifie : 
 0,00307 
D  65 587, 77 €

© π – ESCE 2014 – Mathématiques Financières – Chapitre 6 – Travaux Dirigés – Corrigés – page 8/32
* Exercice 6.7 *
Un particulier emprunte 400 000 € sur 4 ans, remboursables à annuités constantes. Le taux annuel d’intérêts
est 7,5 % et les frais de dossier s’élèvent à 1 500 €. Calculer le coût actuariel net de cet emprunt.
 1  1  t  4 
On donne : pour 7,50 %    3,349326
 t 
 
 1  1  t  
4

Pour 7,75 %    3,330642


 t 
 

Solution
Coût actuariel de l’emprunt
C0  400000
frais  1500
  1  1  t   n 
a = annuité de remboursement et C0  frais  a    (cf. 6.)
 t 
n  4  

 t = taux effectif global pour 1 an et 1€

C0  400000
 400000  0,075
On calcule l’annuité de remboursement : i  0,075 soit : a  119 427 €
1  1,075
4
n  4

 1  1  t  4 
Finalement : 400000  1500  119427   
 t 
 
 1  1  t   400000  1500
4

   3,336766
 t  119427
 

Par interpolation linéaire :


Augmentation Diminution
7,75  7,5  0, 25 % 3,349326  3,330642  0,018684
0,25
 0,01256  0,168 % 3,349326  3,336766  0,01256
0,018684

Soit : taux effectif global annuel de 7,5  0,168  7,668 %

© π – ESCE 2014 – Mathématiques Financières – Chapitre 6 – Travaux Dirigés – Corrigés – page 9/32
Exercices d’entraînement – Séance 2

* Exercice 6.8 *
Une entreprise souhaitant emprunter 300 000 € s’adresse à une banque qui lui propose un emprunt
remboursable par annuités constantes au taux de 7,5 %. Le capital restant dû après la 6 ème annuité est de
146 385 €. Quelle est la durée de l’emprunt ?

Solution

Durée de l’emprunt
C0  300000
i  0,075  1,075 n  1,0756 

 d’où : 146385  300000    (cf. 4.4.)
   
p  6 
n
 1,075 1 
 D6  146385
 1,075 n  1,0756  146385
   0,48795
 1,075  1  300000
n

1,075
n

 1,075  0,48795  1,075  1
6 n

1,075  0, 48795  1,075  1,075  0, 48795
n n 6

0,51205  1,075  1,055352


n

1,055352
1,075   2,061033
n

0,51205
En passant aux logarithmes : ln 1,075  ln  2,061033
n

n  ln 1,075  ln  2,061033
ln  2,061033
n  10 ans
ln 1,075

© π – ESCE 2014 – Mathématiques Financières – Chapitre 6 – Travaux Dirigés – Corrigés – page 10/32
* Exercice 6.9 *
Un emprunt d’un montant initial de 1 000 000 € est amorti en 8 échéances annuelles ; taux d’intérêts : 15 %.
La première moitié de la dette contractée est remboursable suivant le système des amortissements annuels
constants, en 4 échéances. Les 4 dernières échéances sont faites d’annuités constantes.
Présenter le tableau de remboursement.

Solution

Tableau de remboursement
Période Capital dû Intérêts Amortissement Annuité
en début de période de la période de la période de la période
1 1 000 000,00 150 000,00 125 000,00 275 000,00
2 875 000,00 131 250,00 125 000,00 256 250,00
3 750 000,00 112 500,00 125 000,00 237 500,00
4 625 000,00 93 750,00 125 000,00 218 750,00
5 500 000,00 75 000,00 100 132,68 175 132,68
6 399 867,32 59 980,10 115 152,58 175 132,68
7 284 714,74 42 707,21 132 425,47 175 132,68
8 152 289,27 22 843,39 152 289,29 175 132,68
TOTAL 688 030,70 1 000 000,02 1 688 030,72

1000000
Amortissements constants :  125000 €
8

Annuités constantes
Après les 4 premières années, la dette est de 500 000 €.
C0  500000
 500000  0,15
i  0,15 soit : a   175132,68 €
 
4
n  4 1  1,15

© π – ESCE 2014 – Mathématiques Financières – Chapitre 6 – Séance de Travaux Dirigés – Corrigés – page 11/32
* Exercice 6.10 *

M. POSIERES emprunte un capital de 450 000 € remboursable en 8 ans à 9 % et opte pour la procédure du
remboursement in fine.
1. Dresser le tableau d’amortissement de cet emprunt.
2. Dans le même temps, et dans le but de mieux répartir sa charge d’emprunt, M. POSIERES se constitue un
« fond d’amortissement » à 5 % en versant annuellement sur un compte épargne une somme constante A
de manière à ce que sa charge d’emprunt annuelle soit constante.
Indication : Le « fond d’amortissement » sert à payer le dernier amortissement dans le cas de la procédure
du remboursement d’un emprunt in fine. Se constituer un fond d’investissement revient donc à
verser, dans le cas de M. POSIERES, 8 annuités constantes de placement, ces 8 annuités devant
avoir pour valeur acquise 450 000 € lors du paiement de la dernière.
a. Calculer la somme constante A versée annuellement sur le compte épargne.
b. Quel est le taux effectif de cette opération ?
 1  1  t  8   1  1  t  8 
On donne : pour 11 %    5,146123 ; pour 11,25 %    5,100563
 t   t 
   
c. Si vous étiez dans le cas de M. POSIERES et que vous voudriez rembourser votre emprunt en 8
versements constants, auriez vous fait le choix de M. POSIERES ? Quel aurait été votre choix ?
Pourquoi ?

Solution

1. Tableau d’amortissement
Période Capital dû Intérêts Amortissement Annuité
en début de période de la période de la période de la période
1 450 000,00 40 500,00 0,00 40 500,00
2 450 000,00 40 500,00 0,00 40 500,00
3 450 000,00 40 500,00 0,00 40 500,00
4 450 000,00 40 500,00 0,00 40 500,00
5 450 000,00 40 500,00 0,00 40 500,00
6 450 000,00 40 500,00 0,00 40 500,00
7 450 000,00 40 500,00 0,00 40 500,00
8 450 000,00 40 500,00 450 000,00 490 500,00
TOTAL 324 000,00 450 000,00 774 000,00

2.a. Annuité constante A


Le versement des 8 anuités (d’un même montant A) doit permettre à M. POSIERES de disposer d’une somme
de 450 000 € au moment du paiement du dernier amortissement de l’emprunt.

 C0  A
C  450000  1,058  1 
 8 450000
 soit : 450000  A    d’où : A   47124,82 €
 0,05 
i  0,05   9,549109
 n  8

© π – ESCE 2014 – Mathématiques Financières – Chapitre 6 – Séance de Travaux Dirigés – Corrigés – page 12/32
2.b. Taux effectif
La charge annuelle de M. POSIERES est constituée des intérêts de l’emprunt (40 500 €) et de l’annuité du
fond d’investissement (47 124,82 €) soit : 40500  47124,82  87 624,82 €

Le taux effectif t de cet emprunt vérifie :


C0  450000
  1  1  t  8 
a  87624,82 soit : 450000  87624,82  



n  8  t 

 1  1  t  8  450000
   5,135531
 t  87624,82
 

Interpolation linéaire
Augmentation Diminution
11, 25  11  0, 25 % 5,146123  5,100563  0,04556
0,25
 0,010592  0,058 % 5,146123  5,135531  0,010592
0,04556

Soit : taux effectif global annuel de 11  0,058  11,058 %

2.c. Examen du choix de M. POSIERES


Il faut calculer l’annuité constante dans le cas du remboursement de cet emprunt par 8 annuités constantes. La
comparaison entre cette annuité et la charge annuelle de M. POSIERES (amortissement in fine plus fond
d’amortissement) permettra de savoir quelle démarche est la plus favorable.

C0  450000
 450000  0,09
i  0,09 d’où : a   81303,47 €
1  1,09 
8
n  8

Conclusion
Nous n’aurions pas fait le choix de M. POSIERES. Nous aurions opté pour le remboursement par annuités
constantes. Annuellement, nous aurions fait une économie de 87 624,82  81303, 47  6321,35 € .

© π – ESCE 2014 – Mathématiques Financières – Chapitre 6 – Séance de Travaux Dirigés – Corrigés – page 13/32
* Exercice 6.11 *
Un emprunt est remboursable au moyen d’annuités constantes. On relève entre autres, dans le tableau
d’amortissement de cet emprunt, les indications suivantes :
 Intérêt contenu dans la 5ème annuité : 6 263,78 €
 Amortissement contenu dans cette même annuité : 5 477,26 €
 Amortissement contenu dans la 8ème annuité : 7 290,23 €
1. Calculer le montant de la dette initiale.
2. Calculer le nombre d’annuités.

Solution

1. Montant de la dette initiale


Tableau d’amortissement
Période Capital dû Intérêts Amortissement Annuité
en début de période de la période de la période de la période
1 8 000,00 3 741,04 11 741,04

5 6 263,78 5 477,26 11 741,04

8 7 290,23

Montant de l’annuité constante (ligne 5) : 6263,78  5477, 26  11741,04 €

Calcul du taux d’intérêt


Les amortissements (remboursement à annuités constantes) forment une progression géométrique de raison
1  i  . En utilisant la relation entre deux termes quelconques d’une suite géométrique, on obtient :
m8  m5  1  i  7290, 23  5477, 26  1  i 
85 3
soit :
7290,23
1  i    1,330999
3

5477,26
1
1  i  1,330999  3
1
i  1,330999  3  1  0,1 soit : 10 %

Montant du 1er amortissement


Les amortissements (remboursement à annuités constantes) forment une progression géométrique de raison
1  i  1,1 . En utilisant la relation entre deux termes quelconques d’une suite géométrique, on obtient :
m1  m5  1  i  m1  5477, 26  1,1  3741,04 €
15 4
soit :

Intérêt de la première année : 11741,04  3741,04  8000 €

8000
Dette initiale : 8000  10%  Dette soit : Dette   80000 €
0,1

© π – ESCE 2014 – Mathématiques Financières – Chapitre 6 – Séance de Travaux Dirigés – Corrigés – page 14/32
2. Nombre d’annuités
Les n annuités constantes d’un montant de 11 741,04 € doivent avoir (à 10 %) une valeur actuelle égale à la
dette initiale (80 000 €) :
C0 = 80000
  1  1,1  n 
i = 0,1 soit : 80000  11741,04  



 11741,04 puis  0,1
a = 11741,04  0,1 

80000
 0,1  1  1,1
n

11741,04
80000
1,1  1 
n
 0,1  0,318629
11741,04
En utilisant les logarithmes : ln 1,1  ln  0,318629 
n

 n  ln 1,1  ln  0,318629 
ln  0,318629 
n  12
 ln 1,1

L’emprunt a duré 12 ans.

© π – ESCE 2014 – Mathématiques Financières – Chapitre 6 – Séance de Travaux Dirigés – Corrigés – page 15/32
* Exercice 6.12 *
Un commerçant souhaite acquérir un lot d’armoires frigorifiques pour un montant, taxe comprise, de 90 000 €
(livraison et installation comprises).

A – 1ère Solution
A réception de la facture, le commerçant signe trois effets de commerce de même valeur nominale et
d’échéances respectives 6 mois, 8 mois et 10 mois en règlement de sa dette (taux d’escompte: 6%).
1. Préciser les deux groupes d’effets et écrire l’équation d’équivalence.
En déduire la valeur nominale de chaque traite.
2. Quelle est la somme totale payée par le commerçant ?

B – 2ème solution
Le commerçant emprunte, à intérêts composés au taux annuel de 6% (avec capitalisation annuelle des intérêts),
une somme de 90 000 € remboursable en 10 mensualités constantes.
1. Déterminer le taux mensuel pour 100 F équivalent au taux annuel de 6%.
(On donnera la réponse avec 3 chiffres significatifs.)
2. Déterminer, à l’euro près, le montant de la mensualité constante de remboursement.
3. Quelle est la somme totale payée par le commerçant ?
4. Réalise-t-il un bénéfice ou une perte par rapport à la 1ère solution en procédant ainsi ? (Justifier la réponse.)

C – 3ème solution
Le commerçant apprend qu’il aurait pu acheter le même lot d’armoires frigorifiques au Danemark pour une
somme de 596 000 DKK (livraison et installation comprises).
Quel pourcentage d’économie ou de perte aurait-il réalisé en achetant son lot d’armoires frigorifiques à
Copenhague sachant que sa banque prend une commission de 0,5% sur les transactions de devises ?
(Cours du 9 avril 2009 : Danemark 1 DKK 0,1342 €.)

© π – ESCE 2014 – Mathématiques Financières – Chapitre 6 – Séance de Travaux Dirigés – Corrigés – page 16/32
Solution

A.1. Effets de commerce


Effet à remplacer Effet de remplacement

Paiement comptant E


A  90000 
 n E  6 mois
n A  0 mois
F  E

n F  8 mois
G  E

n G  10 mois

1200
Diviseur fixe associé au taux t : D   200
6

E6 E8 E 10


Equation d’équivalence : 90000  E  E  E 200 
200 200 200
90000  200  576  E
E  31 250 €

A.2. Somme totale payée par le commerçant


Somme totale = 3  E soit : somme totale (solution 1)  93 750 €

B.1. Taux mensuel équivalent


Soit un capital de 1 € placé à intérêts composés :
 pendant 1 an à 6% : C1  1,06
 pendant 12 mois à 100  i% : C12  1 i
12

d’où : 1  i   1,06
12

soit : i  12 1,06 1 d’où : i  0,00487


Le taux mensuel équivalent est 0,487%.

B.2. Montant de l’annuité constante


C0  90000
C0  i 
a avec i  0,00487 soit : a  9 243 €
1  1  i 
n
 n  10 mois

B.3. Somme totale payée par le commerçant


Somme totale = 10  a soit : somme totale (solution 2)  92 430 €

B.4. Bénéfice ou perte


D’après A : le commerçant a versé au bout de 10 mois 93 750 €.
D’après B : Le commerçant aura payé 92 430 € de « crédit ».
Le commerçant réalise donc un bénéfice de 1 320 €.

© π – ESCE 2014 – Mathématiques Financières – Chapitre 6 – Séance de Travaux Dirigés – Corrigés – page 17/32
C. Pourcentage d’économie ou de perte réalisé

 Achat des 596 000 DKK : 596000  0,1342  79 983, 20 €

 Commission : 0,005  79983, 20  399,92 €

 Coût total de l’opération : 79 983, 20  399,92  80 383,12 €

 Economie réalisée : 90000  80383,12  9 616,88 €


L’économie représente t% du prix payé soit : t%  90000   9 616,88
soit : t  10,685 %  t  10,685427 

© π – ESCE 2014 – Mathématiques Financières – Chapitre 6 – Séance de Travaux Dirigés – Corrigés – page 18/32