Vous êtes sur la page 1sur 4

Introduction :

Cinq forces de Porter est un cadre pour l'analyse de l'industrie et l'élaboration de stratégies
d'affaires formé par Michael E. Porter de la Harvard Business School en 1979 . Il s'appuie sur
l'organisation industrielle (OI) l'économie de tirer cinq forces qui déterminent l'intensité de la
concurrence et donc l'attrait d'un marché . Attractivité dans ce contexte se réfère à la
rentabilité globale de l'industrie. Un "inesthétique" de l'industrie est celui dans lequel la
combinaison de ces cinq actes forces pour faire baisser la rentabilité globale. Une industrie
très attrayante serait une approche «concurrence pure», dans lequel les bénéfices disponibles
pour toutes les entreprises sont conduits à zéro.

Trois des cinq forces de Porter se référer à la concurrence provenant de sources externes. Les
autres sont des menaces internes.

Porter fait référence à ces forces que le micro-environnement , mettre en contraste avec le
terme plus général l'environnement macro . Ils sont constitués de ces forces à proximité d'une
entreprise qui affectent sa capacité à servir ses clients et faire un profit . Un changement dans
l'une des forces normalement, il faut une unité d'affaires de réévaluer le marché compte tenu
de la variation globale de l'information de l'industrie . L'attractivité globale de l'industrie ne
signifie pas que chaque entreprise dans l'industrie sera de retour la même rentabilité. Les
entreprises sont capables d'appliquer leurs compétences de base , modèle d'entreprise ou d'un
réseau de réaliser un bénéfice supérieur à la moyenne de l'industrie. Un exemple clair de ceci
est la compagnie aérienne de l'industrie . En tant qu'industrie, la rentabilité est faible et
pourtant les entreprises individuelles, en appliquant des modèles d’affaires uniques, ont été en
mesure de faire un retour au-delà de la moyenne du secteur.

Cinq forces de Porter comprennent - trois forces du «horizontale» de la concurrence: la


menace des produits de substitution, la menace de concurrents établis, et la menace de
nouveaux entrants, et deux forces de «verticale» de la concurrence: le pouvoir de négociation
des fournisseurs et le pouvoir de négociation des clients.

Cette analyse des cinq forces, n'est qu'une partie des modèles de Porter stratégique complet.
Les autres éléments sont la chaîne de valeur et les stratégies génériques . [ citation nécessaire ]

Porter a développé son analyse Cinq Forces en réaction à ce qui était alors très populaire
analyse SWOT , où il trouva unrigorous et ad hoc.

I) Les cinq forces :


La menace de l'entrée de nouveaux concurrents :

Marchés rentables que les rendements élevés vont attirer de nouvelles entreprises. Il en
résulte de nombreux nouveaux venus, qui finiront par diminuer la rentabilité de toutes les
entreprises dans l'industrie. Sauf l'entrée de nouvelles entreprises peuvent être bloqués par les
opérateurs historiques , le taux de profit anormal tombera vers zéro ( concurrence parfaite ).

 L'existence de barrières à l'entrée ( brevets , droits , etc.) Le segment le plus attrayant


est celui dans lequel barrières à l'entrée et la sortie de fortes barrières sont faibles. Peu
de nouvelles entreprises peuvent entrer et les entreprises non performantes peuvent
quitter facilement.
 Les économies différences entre les produits
 Le capital marque
 Les coûts de commutation ou de coûts irrécupérables
 Les exigences de capital
 Accès à la distribution
 fidélisation de la clientèle à des marques établies
 coût absolu * rentabilité de l'industrie, le plus rentable de l'industrie plus elle sera
attrayante pour de nouveaux concurrents

L'intensité de la rivalité concurrentielle :

Pour la plupart des industries, l'intensité de la rivalité concurrentielle est le principal


déterminant de la compétitivité de l'industrie.

 Durable un avantage concurrentiel grâce à l'innovation


 La concurrence entre les entreprises en ligne et hors ligne; cliquez-et-mortier -v-
scories sur un pont [ citation nécessaire ]
 Niveau de la publicité des dépenses
 Puissante stratégie concurrentielle
 La visibilité des articles exclusifs sur le Web utilisé par une société qui peut
intensifier les pressions concurrentielles sur leurs rivaux.

Comment réagir à la concurrence un certain comportement par une autre entreprise? Cette
concurrence est susceptible d'être basées sur des dimensions telles que le prix, la qualité et
l'innovation. Les progrès technologiques protéger les entreprises contre la concurrence. Cela
s'applique aux produits et services. Les entreprises qui réussissent à l'introduction de
nouvelles technologies, sont en mesure de facturer des prix plus élevés et de réaliser des
bénéfices plus élevés, que les concurrents de les imiter. Exemples d'avantage de la
technologie récente ont été joueurs et les téléphones mobiles. L'intégration verticale est une
stratégie visant à réduire leurs propres coûts des entreprises et, partant, une intensifier la
pression sur son rival.

La menace des produits ou services de remplacement :

L'existence de produits en dehors du domaine des limites du produit entraîne une


augmentation des propension des clients à opter pour des solutions de rechange:

 propension des acheteurs à substituer


 performance relative des prix de substitution
 Acheteur les coûts de changement
 Niveau perçu de la différenciation des produits
 Nombre de produits de substitution disponibles sur le marché
 Facilité de substitution. Les produits d'information sont plus sujettes à la substitution,
en tant que produit en ligne peuvent facilement remplacer le produit matériel.
 produit de qualité inférieure
 dépréciation de la qualité
Le pouvoir de négociation des clients (les acheteurs) :

Le pouvoir de négociation des clients est aussi décrit comme le marché des produits: la
capacité des clients à mettre la société sous pression, qui affecte également la sensibilité du
client aux variations de prix.

 concentration des acheteurs à l'entreprise ratio de concentration


 Degré de dépendance à l'égard des canaux de distribution existants
 Négociation de levier, en particulier dans les industries à haute coûts fixes
 volume acheteur
 les coûts de changement par rapport à l'acheteur l'entreprise les coûts de commutation
 renseignements sur la disponibilité acheteur
 Capacité à intégrer en arrière
 Disponibilité des produits de substitution existants
 Acheteur sensibilité aux prix
 avantage différentiel (unicité) des produits de l'industrie
 RFM analyse

Le pouvoir de négociation des fournisseurs :

Le pouvoir de négociation des fournisseurs est également décrit comme le marché des
intrants. Les fournisseurs de matières premières, composants, du travail et des services (tels
que l'expertise) à la ferme peut être une source de pouvoir sur l'entreprise, quand il y’a peu de
substituts. Les fournisseurs peuvent refuser de travailler avec l'entreprise, ou, par exemple, la
charge de prix trop élevé pour les ressources uniques.

 les coûts de commutation fournisseur par rapport à l'entreprise les coûts de


commutation
 Degré de différenciation des intrants
 Impact des intrants sur le coût ou la différenciation
 Présence d'intrants de remplacement
 Résistance de la chaîne de distribution
 concentration des fournisseurs de l'entreprise ratio de concentration
 la solidarité des employés (par exemple les syndicats )
 la concurrence des fournisseurs - la capacité de transmettre l'intégration verticale et
découpez l'acheteur

Ex. Si vous faites des biscuits et il n'y a qu'une personne qui vend de la farine, vous n'avez
pas d'autre choix que d'acheter de lui.

II) Utilisation :
Strategy Consultants utilisent parfois cinq forces de Porter cadre lors de l'évaluation
qualitative d'un cabinet d 'position stratégique. Toutefois, pour la plupart des consultants, le
cadre n'est qu'un point de départ ou "liste de contrôle", ils pourraient utiliser "la chaîne de
valeur» par la suite. Comme tous les cadres généraux, une analyse qu'il utilise à l'exclusion
de détails sur une situation particulière est considérée comme naїve.
Selon Porter, le modèle des cinq forces doivent être utilisées au niveau de l'industrie line-of-
business, il n'est pas conçu pour être utilisé au sein du groupe de l'industrie ou du secteur de
l'industrie. Une industrie est inférieure à un niveau plus fondamental: un marché où les
produits similaires ou étroitement liées et / ou services sont vendus à des acheteurs. (Voir les
renseignements sur l'industrie .) Une entreprise qui participe à une seule industrie devrait
élaborer, au minimum, un cinq analyse des forces pour son industrie. Porter précise que pour
les entreprises diversifiées, la question fondamentale première stratégie de l'entreprise est la
sélection d'industries ( secteurs d'activité ) dans lequel la société doit affronter la concurrence,
et chaque secteur d'activité devrait développer son propre secteur d'activité, cinq analyse des
forces. La moyenne mondiale 1000 la société participe à environ 52 industries (secteurs
d'activité).

III) Les critiques :


Cadre de Porter a été contestée par d'autres universitaires et stratèges comme Stewart Neill.
De même, des gens comme Kevin Coyne P. et Somu Subramaniam ont déclaré que trois
hypothèses douteuses sous-tendent les cinq forces:

 Que la source de valeur est un avantage structurel (création de barrières à l'entrée).


 Cette incertitude est faible, permettant aux participants dans un marché de planifier et
de réagir à un comportement concurrentiel.

Une extension importante de Porter a été trouvé dans le travail d'Adam Brandenburger et
Barry Nalebuff dans le milieu des années 1990. En utilisant la théorie des jeux , ils ont ajouté
la notion de complémenteurs (aussi appelé "la force" 6ème), contribue à expliquer le
raisonnement derrière des alliances stratégiques. L'idée que complémenteurs sont le sixième a
souvent été crédité à Andrew Grove , ancien PDG de Intel Corporation . Selon la plupart des
références, la force sixième gouvernement ou le public. Martyn Richard Jones, de conseil
tout en Groupe Bull , a développé un modèle de 5 forces augmenté en Ecosse en 1993. Il est
basé sur le modèle de Porter et comprend gouvernement (national et régional) ainsi que les
groupes de pression comme la force théorique 6. Ce modèle a été le résultat des travaux
menés dans le cadre du Groupe Bull 's de connaissances Asset Management Organisation
initiative.

Porter indirectement réfuté les affirmations des autres forces, en se référant à l'innovation, du
gouvernement et des produits complémentaires et des services comme des «facteurs» qui
touchent les cinq forces. [3]

Il est aussi peut-être pas possible d'évaluer l'attractivité d'une industrie indépendante de la
ressources d'un cabinet apporte à cette industrie. Il est donc fait valoir que cette théorie être
couplé avec les ressources Based View (RBV) pour que l' entreprise de développer une
stratégie plus solide beaucoup.