Vous êtes sur la page 1sur 40

CLEXANE ® : UN SOUCI EN MOINS

2257
-m.F
ract
ures
.55-
68.X
pp
15.5
21
.200
8
Page
11:0
9 Page
3 ras
55
10:5 b
008 l’avant-
15.5
.2 os de
deux
28.X
pp
res des
res.
21- Fractu
re Fractu
chantés pertro-
u
ract
-m.F rienne
2257 s

Classific
l’AO
ation
de Kyle
on de
Type I:

Prévention de la thrombose en
Fra
ificati
Type II: cture peu ou
ct
ius inta
pas dépla
Class mple
de la pe # en var us cée
us, rad
tite tub avec
éro sité Page arr
41 achemen
Type 15.5.2008
ct
A : # si 1 : du cubit cubitus inta
2257-m.Fractures.29-44.Xpp
III 10:56
t
de la gra : # en var us
nde et ave
de la pe c arrachem
30 Type IV
e A d iu s,
Typ
chirurgie orthopédique1
tite tub en
: # mu érosité t
u ra
A2 : d
ltifragm
x os
3: # épiphyso-diaphysaire de Rolando Type V: entaire Fractures du bassin
Type 3 : des deu
2: # articulaire de Bennett (Rever # intertroc Classification AO
se #) hantérien (Pennal puis Tile modifiée)
ne
1: # extra-articulaire
A ct
Type coin ius inta
us, rad
A1-1: Epine iliaque

ct
B : # à 1 : du cubit cubitus inta à coin
2257-m.Fractures.55-68.Xpp 15.5.2008 11:09 Page 58 A1:
Avulsion des
antéro-supérieure
A1-2: Epine iliaque
antéro-inférieure
épines55 A1-3: Epine pubienne,

B s, u
Type 2 : du radiu os, simple o
ischiatique ou tubérosité
ischiatique
Classification de la SOFCOT
B s

Type A: # stable
e e
A2-1: Avulsion crête iliaque
A2-2: # unilatérale du cadre

Ty p ’un d
B3 : d
obturateur + #controlatérale

Classification des fractures


A2: de l'aileron sacré (mécanisme

Type tre
# aile iliaque de compression latérale)

Fractures diaphysaires
A2-3: # bilatérale du cadre
obturateur isolée (choc direct)

de l’au mplexe
ou + # postérieure
(attention: B2 ou C)

Clexane® 40 mg 1 x/jour


du fémur A3-1 A3-2 A3-3 A3:
#transverse
A3-1: # du coccyx
A3-2: # transverse du sacrum
non déplacée
o
C : # c 1 : cubitus
C
du sacrum

Type 2 : radius
A3-3: # transverse déplacée
métacarpien 41
de la base du premier C x os
Fractures luxations Type 3 : des deu 21
p e C
Ty
2257-m.Fractures.29-44.Xpp 15.5.2008 10:56 Page 30

Classification de l’AO
A: Fracture simple
Type A1: spiroïde
Type A2: oblique
Type A3: transversale
B: Fracture à coin
Type B1: de torsion
Type B2: de flexion
Type B3: fragmenté
C: Fracture complexe
Type C1: spiroïde
Type C2: étagée
Type C3: irrégulière

58

Performance et expérience
en cas de thrombose
2257-m.Fractures.01-10.Xpp 15.5.2008 10:46 Page 1
CLEXANE ® : UN SOUCI EN MOINS

GRAFAL, PULLY 2006


Classification
Seringue avec système de sécurité des fractures
automatique
Dr Elyazid Mouhsine

CHUV - Université de Lausanne - Suisse


Av. du Bugnon 46, CH-1011 Lausanne.
Performance et expérience
en cas de thrombose
Divers: Classification selon le siège 4 Poignet: Pouteau Colles 24 Bassin: Classification AO Genou: Classification AO 60
Classification selon le type de trait 5 Chauffeur 25 Pennal puisTile modifié 41 Déchirure méniscale 61
Classification de Gustilo 6 Barton dorsal 25 Signes de l’éperon, la mouette 45 Entorses ligamentaires 61
Classification de Red Cross 7 Goyrand Smith 26 Classification de Fraser 62
Critères d’amputations de MEES 8 Frykmann 27 Cotyle: Classification AO Classification de Connolly 64
Classification de Salter & Harris 9 Fernandez 28 (Judet-Letournel) 46 Classific. de Myers et McKeever 64
Fracture Tillaux,Triplane 9
Index de Risser 10 Main: Classification de la SOFCOT 29 Tibia: Classification d’Ogden 63
Sacrum: Classification de Denis 49
Epaule: Classification de Ideberg 11 Fracture de Bennett 30 Classification AO 65
Classification de Tossi-Rockwood 12 Fracture de Rolando 30 Classification de Schatzker 65
Classification de Worland 13 Hanche: Classific. de Thompson & Epstein 50 Fractures diaphysaires 66
Classification de Neer 14 Rachis: # de Jefferson 31 Classification de Pipkin 51 Fractures tibia distal 67
Clavicule: Classification de Neer 15 Classific. d’Anderson & Alonso 32 Classification de Pauwels 52
# de Levine & Edwards 33 Classification de Garden 53 Cheville: Classification AO (Weber Danis) 68
Humerus: Classification AO 16
# de Hangman 34 Index d’alignement de Garden 54
Coude : Classification AO 18 Teardrop # 35 Pied: Classification de Hawkins 69
Classification de Kyle 55
Classification de Masson 19 Classification de Sanders 70
# de Chance 36 Classification de Seinsheimer 56
Classification de Regan et Morrey 20 Classification de Zwipp 71
Burst # 37 Classification de Vancouver 57
Avant bras: Fracture type Essex-Lopresty 20 Wedge # 38 Fracture de type Jones 72
Classification AO 21 Slice # 39 Fracture de type pseudo Jones 72
Fracture de type Monteggia 22 Fémur: Classification AO 58 Classification de Hardcastle 73
Shear # 40
Fracture de type Galeazzi 23
2 3
Classification des Classification des fractures
fractures

Selon le siège Selon le trait de fracture


# spiroïde spiroïde courte
# épiphysaire spiroïde longue
# métaphysaire # oblique courte oblique
# diaphysaire: 1/3 proximal (P) longue oblique
1/3 moyen (M)
1/3 Distal (D)
# transverse
jonction 1/3 P – 1/3 (M) # avec un 3e fragment
jonction 1/3 M – 1/3 (D) # multifragmentaire

4 5
Fractures ouvertes E (Entrée) :
Classification de Red Cross :
lésion par arme à feu
dimension maximale de l’entrée de la balle en cm
X (Sortie) :
dimension maximale de sortie en cm.
0  non sortie et
?  confusion entre entrée et sortie.
C (Cavité) :
Classification de Gustilo C0  pas de cavité.
C1  possibilité d’introduction du doigt
Grade I: ouverture cutanée < 1 cm Grade I Grade II par l’entrée et avant débridement.
Grade II: ouverture cutanée > 1 cm F (Fracture) :
et attrition des parties molles modérée
F0  pas de fracture
Grade III: haute énergie, ouverture F1  fracture simple
cutanée large (> 10 cm) et attrition des F2  fracture complexe
parties molles majeure
V (Lésion de structure vitale) :
Après parage: V0  pas de lésion
III A: les parties molles recouvrent l’os V1  lésion de viscère ou vasculaire.
III B: un segment osseux reste exposé M (Présence radiologique de métal) :
à l’air M0  absence de reste
III C: si atteinte artérielle nécessitant un M1  un seul
Grade IIIA IIIB IIIC M2  plusieurs.
geste de revascularisation

6 7
Critères d’amputation MESS
(Mangled Extremity Severity Score) A: basse énergie, Fracture métaphyso-
Si MESS > ou = à 7 <==> amputation # simple, lésion par arme à feu civile 1 épiphysaire de l’enfant
éventuelle énergie moyenne, # multiples, ouvertes, luxation 2
haute énergie, accident de la circulation,
lésion par arme à feu militaire, écrasement 3
très haute énergie, avulsion des tissus mous, Classification de type Salter-Harris
importante contamination 4
B: ischémie de membre
Type I: # transverse physaire
diminution ou absence de pouls avec une perfusion Type II: # physo-métaphysaire
normale 1 Type III: # physo-épiphysaire
diminution du pouls, du pouls capillaire, paresthésies 2
Type IV: # épiphyso-physo-métaphysaire
froid, paralysé, insensible 3
le score se double si ischémie > à 6 heures Type V: # écrasement physaire
Type VI: lésion périchondrale
C: situation hémodynamique
pression systolique > 90 0
hypotension transitoire 1
hypotension persistante plus de 2 heures 2
D: âge
< 30 ans 0
30-50 ans 1 A. Tillaux
> 50 ans 2 B. Triplane

8 9
Fractures
de l’omoplate
(fractures de la glène)

Index de Risser Classification de Ideberg

A stade 0. Absence d'apophyse


B stade 1. Ebauche d'apophyse
C stade 2. Apophyse complète
D stade 3. Début de fusion médiale
E stade 4. Fusion médiale de moitié
F stade 5. Fusion complète

10 11
Luxations acromio- Fractures périprothé-
claviculaires tiques humérales

Classification de Tossi-Rockwood
Type I: entorse des ligaments AC
Type II: rupture des ligaments AC,
Ligaments coraco-claviculaires (CC) Classification de Worland
intacts Type description
Type III: rupture des ligaments AC A # des tubérosités
et CC B # autour de la tige
Type IV: idem III et passage à travers B1 # spiroïde, tige stable
le trapèze Tendons B2 # transverse ou oblique courte,
Type V: idem III et perforation du fascia du biceps et tige stable
deltotrapézoïdien du coraco
brachial. B3 # avec tige instable
Type VI: luxation sous-coracoïdienne C # sous-prothétique

12 13
Fractures de la tête Fractures claviculaires
humérale (clavicule distale)

Classification de Neer Classification de Neer


Type I <=> a: intégrité des ligaments
coraco-claviculaires
Type II <=> b: lésion ligamentaire
Type III <=> c: type Latarget
1: Articulation acromio-claviculaire
2: Ligament acromio-coracoïdien
3: Ligament trapézoïde
4: Ligament conoïde
5: Ligament sterno-claviculaire
6: Ligament costo-chondro-claviculaire

14 15
Fractures diaphysaires Fractures de
de l’humérus l’humérus distal

Classification de l’AO
A: # extra-articulaire
Type A1: arrachement apophysaire
Classification de l’AO Type A2: métaphysaire simple
Type A3: métaph. plurifragmentaire
Type A1: # simple spiroïde B: # articulaire partielle
Type A2: # simple oblique Type B1: latérale sagittale
Type A3: # simple transversale Type B2: médiale sagittale
Type B1: # à coin de torsion intact Type B3: frontale
Type B2: # à coin de flexion intact C: # articulaire totale
Type B3: # à coin fragmenté Type C1: simple (articulaire et métaph.)
Type C1: # complexe spiroïde Type C2: articulaire simple et métaph.
Type C2: # complexe étagée complexe
Type C3: # complexe irrégulière Type C3: plurifragmentaire

16 17
Fractures proximales Fractures de la tête
des deux os radiale
de l’avant-bras

Classification de l’AO
A: # extra-articulaire
Type A1: du cubitus, radius intact
Type A2: du radius, cubitus intact
Type A3: des deux os
B: # articulaire
Type B1: du cubitus, radius intact Classification de Mason
Type B2: du radius, cubitus intact
Type B3: d’un des deux os et extra-arti-
culaire de l’autre
Stade I: # non déplacée
C: # articulaire
Type C1: simple des deux os Stade II: # déplacée et à un seul
fragment de dimension variable
Type C2: des deux os, simple de l’un,
complexe de l’autre Stade III: # comminutive
Type C3: plurifragmentaire des deux os Stade IV: # avec luxation du coude

18 19
Fracture Fractures Fractures des deux os de l’avant-bras
de l’apophyse des deux os de
coronoïde l’avant-bras
Classification Fracture de type
de Regan et Morrey Essex-Lopresty
I. # de la pointe (# de la tête radiale
+ luxation radio-cubitale Classification de l’AO
II. # ~ 50% A: # simple
distale)
III. # à plus de 50% Type A1: du cubitus, radius intact
Type A2: du radius, cubitus intact
Type A3: des deux os
B: # à coin
Type B1: du cubitus, radius intact
Type B2: du radius, cubitus intact
Type B3: d’un des os, simple ou à coin
de l’autre
C: # complexe
Type C1: cubitus
Type C2: radius
Type C3: des deux os

20 21
Fractures des deux os de l’avant-bras Fractures des deux os de l’avant-bras

Fractures de type Monteggia


Type A: # diaphysaire cubitale avec angu-
lation antérieure et luxation antérieure
de la tête radiale Fractures de type Galeazzi
Type B: # diaphysaire cubitale avec Fracture du 1/3 moyen ou distal du radius
angulation postérieure et luxation avec lésion de la radio-cubitale inférieure
postéro-latérale de la tête radiale Type I: # et lésion du ligament triangu-
Type C: # métaphysaire cubitale et laire (arthrographie)
luxation latérale ou antéro-latérale de la Type II: # et subluxation antérieure ou
tête radiale postérieure
Type D: # du 1/3 proximale des deux os Type III: # et luxation antérieure ou
au même niveau et luxation antérieure postérieure avec rupture des principaux
de la tête radiale stabilisateurs actifs ou passifs

22 23
Fractures du radius Fractures du radius distal
distal

Fracture de Pouteau Colles Fracture de Chauffeur (a)


(# par compression extension) # de la styloïde radiale avec atteinte du
ligament scapho-lunaire

Fracture de type Barton dorsale (b)

24 25
Fractures du radius distal Fractures du radius distal

Classification de Frykman

28°

Classification de Smith
(# par compression flexion)
Type 3: # de Volar Barton (articulaire)

104°

46° 29°

normal dissociation
scapho-lunaire
26 27
Fractures du radius distal Fractures du
scaphoïde carpien

Classification de Fernandez
Type 1: # métaphysaire par hyperex- Classification de la SOFCOT
tension (Pouteau Colles)
Type I: # polaire (proximale), 5%
Type 2: # cisaillement, articulaire,
palmaire (Volar Barton) Type II: # corporéale haute, 20%
Type 3: # articulaire par compression Type III: # corporéale basse, 40%
Type 4: # luxation radio-carpienne par Type IV: # à trait transtubérositaire,
avulsion 25%
Type 5: # combinée 1, 2, 3, 4 à haute Type V: # du pied, 6%
énergie Type VI: # du tubercule distal, 3%

28 29
Fractures luxations Fractures de C1
de la base du premier
métacarpien

Classification de la SOFCOT Fracture de Jefferson


(# des plongeurs)

1: # extra-articulaire
2: # articulaire de Bennett
3: # épiphyso-diaphysaire de Rolando

30 31
Fractures de Spondylolisthesis
l’odontoïde traumatique de C2

Classification d’Anderson et Alonso Classification de Levine et Edwards

32 33
Fractures du rachis Fractures du rachis

Fracture de Hangman Teardrop fracture


# de l’isthme de C2 # par extension distraction

34 35
Fractures du rachis Fractures du rachis

Fracture de type Chance Fracture de type Burst


# par flexion distraction # par compression verticale

36 37
Fractures du rachis Fractures du rachis

Wedge # Slice fracture


# par compression flexion # par flexion rotation

38 39
Fractures du rachis Fractures du bassin
Classification AO
(Pennal puis Tile modifiée)

A1-1: Epine iliaque


antéro-supérieure
A1: A1-2: Epine iliaque
Avulsion des antéro-inférieure
épines A1-3: Epine pubienne,
ischiatique ou tubérosité
ischiatique

Type A: # stable
A2-1: Avulsion crête iliaque
A2-2: # unilatérale du cadre
Shear fracture obturateur + #controlatérale
A2: de l'aileron sacré (mécanisme
# aile iliaque
# par translation de compression latérale)
A2-3: # bilatérale du cadre
obturateur isolée (choc direct)
ou + # postérieure
(attention: B2 ou C)

A3: A3-1: # du coccyx


A3-1 A3-2 A3-3 A3-2: # transverse du sacrum
#transverse
du sacrum non déplacée
A3-3: # transverse déplacée

40 41
Fractures du bassin Fractures du bassin
Classification AO Classification AO
(Pennal puis Tile modifiée) (Pennal puis Tile modifiée)

B1-1: < 2,5 cm


B1: Open book (pas de lésion du B1-1 B1-2
(compression antéro- planché)
postérieure: APC ou
traumatisme en B1-2: > 2,5 cm CI-I CI-2
rotation externe: ERI) (lésion unilatérale du
Type B: partiellement stable

planché)
C1-1: # passant par
l'aile iliaque

Type C: par cisaillement, instable


B2-1: traumatisme CI-3
B2: compression (choc) épsilatéral
latérale (ou IRI: C1: C1-2: Lésion (dislocation ou
traumatisme en B2-2: traumatisme B2-1 B2-2 Unilatéral # dislocation) passant
rotation interne) controlatéral par la sacro-iliaque
(Anse de seau)
C1-3: # passant par le sacrum

B3-1: B1-2 avec


lésion bilatérale C2: D'un côté c'est une B (1 ou 2)
B3: Bilatéral du planché bilatéral B et C et de l'autre une C1

B3-2: toute autre


association B3-1 C2 C3 C3: Lésion C1
bilatérale de B Bilatéral C des deux côtés

42 43
Fractures du bassin Fractures du bassin
Signe de:
l'éperon Spur sign  # de 2 colonnes
signe de la mouette Gull sign #du mur postérieur.
l'éperon
colonne
colonne colonne signe de la
postérieure
A: incidence de face antérieure antérieure mouette
1. ligne ilio-pectiné
2. ligne ilio-ischiatique 2 1
3. U radiologique 3 1 Mur antérieur
4. toit du cotyle 2 Transverse
5. bord antérieur du cotyle 3 Colonne ant.
6. bord postérieur du cotyle 4
4+2 T
B: incidence obturatrice 5 Colonne post.
1. ligne ilio-pectiné 6 Mur post.
2. bord postérieur du cotyle 4
# mur 5
4 1 antérieur 6 3 + 5 2 colonnes
3. trou obturateur 1 1 3
4. épine iliaque antéro- 5
2
3 2
2 # mur
supérieure postérieur
4
C: incidence iliaque (Alaire)
1. bord postérieur de l'os innominé 6
A B C
2. bord antérieur du cotyle 3 fracture d'une fracture
3. bord antérieur de l'aile iliaque ou deux colonnes transverse
4. bord postérieur du cotyle A B C

44 45
Fractures du cotyle Fractures du cotyle
Classification AO (Judet-Letournel) Classification AO (Judet-Letournel)

Type B: # articulaire partielle, transverse ou en T, deux colonnes impliquées


A1: # du mur postérieur A1-1: Pure # disloca-
Type A: # articulaire partielle et une seule colonne impliquée

A1-X-1 fragment tion(un seul fragment) B1: # transverse B1-1: Infratecale


postérieur A1-2: A1-1 A1-2 A1-3 B1-X-al pure transverse
A1-X-2 fragment Pure # dislocation B1-X-a2 + mur postérieur, B1-2: Juxtatecale
postéro-supérieur (plusieurs fragments) B1-1 B1-2 B1-3
simple fragment
A1-X-3 fragment A1-3: B1-X-a3 + mur postérieur, B1-3: Transtecale
postéro-inférieur Pure # dislocation avec framents multiples
hanche instable impaction marginale B2-3 B1-X-a4 + mult. fragments
(A1-1-2>A1-1-1 et 3)  et impaction marginale
B2-2
A2-1: limitée à la  B2: # en T
lame quadrilataire B2-1 B2-X-1 trait vertical dans B2-1: Infratecale
A2: #de la colonne A2-2: Etendue dans la branche ischio-pub.
postérieure le trou obturateur A2-1 A2-2 A2-3 B2-X-2 trait à travers le B2-2: Juxtatecale
souvent sans atteinte B2-x-3 B2-x-2 B2-x-1 trou obturateur
du U B2-X-3 trait vertical dans B2-3: Transtecale
A2-3: Avec fracture la branche ilio-pub.
du mur postérieur La description a1, 2, 3 et 4
est aussi applicable
A3-1: # du mur B3-1: Hémi-transverse
antérieur B3: # colonne antérieure + mur antérieur
A3: # du mur et ou de A3-2: Colonne et hémi-transverse B3-2: Hémi-transverse
la colonne antérieure antérieure haute postérieure + colonne ant. haute
A3-3: Colonne A3-1 A3-2 A3-3 B3-3: Hémi-transverse
antérieure basse B3-1 B3-2 B3-3
+ colonne ant. basse

46 47
Fractures du cotyle Fractures du Sacrum
Classification AO (Judet-Letournel) Classification de Denis (zone de
localisation du trait de fracture)
Type C: # articulaire complète (deux colonnes, cotyle flottant)

C1-1: Un fragment par colonne


C1: # deux C1-2: Colonne post: un frag-
colonnes ment. Colonne ant: 2 ou plus C1-1 C1-2 C1-3
hautes C1-3: Colonne post + mur post
Colonne ant en un ou plusieurs I II
fragments

C2-1: Un fragment par colonne


C2: #deux C2-2: Colonne post: un frag-
colonnes ment. Colonne ant: 2 ou plus
basses C2-3: Colonne post + mur post
Colonne ant en un ou plusieurs C2-1 C2-2 C2-3
III
fragments

C3-1: Colonne post en un I Zone latérale aux trous sacrés


fragment
C3: #deux C3-2: Colonne post multiples II Zone des trous sacrés
colonnes avec fragments III Zone médiale aux trous sacrés
atteinte de la Colonne ant haute
sacro-iliaque C3-3: Colonne post multiples T H T # transverse
fragments C3-1 C3-2 C3-3
Colonne ant basse H Fracture en H
48 49
Fractures luxations Fractures luxation
postérieures de la postérieure de la tête
hanche fémorale et lésions
associées

Classification de Thompson et
Epstein Classification de Pipkin
Type I: avec ou sans # Type I: luxation post et # caudale de la
Type II: avec une large # de la paroi tête fémorale
postérieure du cotyle Type II: luxation post et # céphalique
Type III: avec comminution du cotyle de la tête fémorale
Type IV: avec # du plancher du cotyle Type III: idem et # du col fémoral
Type V: avec # de la tête fémorale Type IV: idem et # du cotyle

50 51
Fractures du col Fractures du col fémoral
fémoral

Classification de Garden
Classification de Pauwels Type I: Fracture incomplète, tiltée
en position postérolatérale, engrenée
(en valgus)
Type I: trait de fracture à 30° Type II: Fracture complète, non
de l’horizontale déplacée
Type II: Trait de fracture à 50° Type III: Fracture déplacée, fragments
de l’horizontale en contact (en varus)
Type III: Trait de fracture à 70° Type IV: Fracture déplacée, fragments
de l’horizontale entièrement déplacés (disloquée)

52 53
Fractures du col fémoral Fractures pertro-
chantériennes

Classification de Kyle
L’index d’alignement de Garden
Type I: Fracture peu ou pas déplacée
Type II: # en varus avec arrachement
de la petite tubérosité
Type III: # en varus avec arrachement
de la grande et de la petite tubérosité
Type IV: # multifragmentaire
Type V: # intertrochantérienne
(Reverse #)

54 55
Fractures sous- Classification de Vancouver
trochantériennes Fracture per-opératoire
A: # métaphyse proximale
B: # diaphysaire (PTH standard)
C: # diaphysaire (extension au-delà d’une
PTH standard ou autour d’une longue tige
+/– atteinte fémur distal)
Sous type 1 : Perforation
Sous-type 2 : # non déplacée
Sous-type 3 : # déplacée ou instable
A B C

Classification de Seinsheimer

Fracture post-opératoire
AG: Grand trochanter
AL: Petit trochanter
B1: tige fixée solidement
B2: tige descellée/bon stock osseux
AG AL B1 B2 B3 C B3: tige descellée/perte osseuse
C: # à distance de la tige

56 57
Fractures diaphysaires Fractures du fémur
du fémur distal

Classification de l’AO
Classification de l’AO
A: # extra-articulaire
A: Fracture simple Type A1: simple
Type A1: spiroïde Type A2: métaphysaire à coin
Type A2: oblique Type A3: métaph. complexe
Type A3: transversale B: # articulaire partielle
B: Fracture à coin Type B1: latérale sagittale
Type B1: de torsion Type B2: médiale sagittale
Type B2: de flexion Type B3: frontale
Type B3: fragmenté C: # articulaire totale
C: Fracture complexe Type C1: simple (articulaire et métaph.)
Type C1: spiroïde Type C2: articulaire simple et métaph.
Type C2: étagée complexe
Type C3: irrégulière Type C3: plurifragmentaire

58 59
Fractures de la rotule plan tangentiel
Longitudinal Horizontal
Déchirure méniscale

désinsertion déchirure déchirure


périphérique périphérique horizontale

Longitudinal Radial

bord libre
simple déchirure déchirure en déchirure
section verticale verticale anse de seau oblique

Classification des entorses ligamen-


Les # lésant l’appareil extenseur taires du genou (expl: LLI du genou)
selon l'Association médicale Américaine.
Type I: # transversale simple
I: tuméfaction minime, sensible
Type II: # transversale avec fragment microscopique déchirure voir < 1/3
inférieur comminutif laxité de moins de 5 mm / côté sain
Type III: # transversale avec fragment II: tuméfaction importante, hématome
supérieur comminutif macroscopique déchirure entre 1/3 et 2/3
laxité modérée, de 5 à 9 mm / côté sain
Les # ne lésant pas l’appareil III: tuméfaction, déchirure complète
extenseur laxité totale, > 10 mm / côté sain
# verticale NB: Laxité normale (genou fléchit 25-30°)
# parcellaire I II III
2 à 10 mm

60 61
Genou flottant Luxation peronéo-
tibiale proximale

Normal

Classification de Fraser Classification d’Ogden


Type I: fractures diaphysaires fémorale Type I Type II
et tibiale
Type IIa: fracture diaphysaire fémorale
et articulaire tibiale Type I: Subluxation
Type IIb: fracture articulaire fémorale et Type II: Luxation antéro-latéral
diaphysaire tibiale
Type III: Luxation postéro-médial
Type IIc: fractures articulaires fémorale Type I Type IIa Type IIb Type IIc Type III Type IV
et tibiale Type IV: Luxation supérieure

62 63
Luxation du genou Fractures du tibia
Classification de Connolly proximal
Classification de l’AO
A: # extra-articulaire
Type A1: arrachement
Type A2: métaphysaire simple
Type A3: métaph. plurifragmentaire
Latérale Médiale Postérieure Antérieure
B: # articulaire partielle
Type B1: séparation pure
Type B2: avec tassement
Type B3: tassement-séparation
C: # articulaire totale
Type C1: # simple ( articulaire et métaph.)
Type C2: # articul. simple et métaph. complexe
Rotatoire Probable Type C3: # plurifragmentaire

Fractures des épines Classification de Schatzker


tibiales I: # séparation du plateau tibial externe
II: # séparation-compression du plateau
Classification de Myers et McKeever I II III tibial externe
III: # compression du plateau tibial externe
IV:# compression-séparation du plateau tibial
III + interne
rotation V: # bitubérositaire
I II III (IIIB) IV V VI VI:V avec extension métaphysaire

64 65
Fractures diaphysaires Fractures du tibia
du tibia distal

Classification de l’AO
Classification de l’AO
A: # extra-articulaire
Fracture simple Type A1: métaphysaire simple
Type A1: spiroïde Type A2: métaphysaire à coin
Type A2: oblique Type A3: métaph. complexe
Type A3: transversale B: # articulaire partielle
Fracture à coin Type B1: séparation pure
Type B1: de torsion Type B2: tassement-séparation
Type B2: de flexion Type B3: tassement-éclatement
Type B3: fragmenté C: # articulaire totale
Fracture complexe Type C1: simple (articulaire et métaph.)
Type C1: spiroïde Type C2: articulaire simple et métaph.
Type C2: étagée complexe
Type C3: irrégulière Type C3: plurifragmentaire

66 67
Fractures de la Fractures de
cheville l’astragale

Classification de Hawkins
Type I: # verticale non déplacée du col
de l'astragale
Classification AO (Danis-Weber) Type II: # déplacée du col avec sub ou
luxation de la sous-astragalienne
Type A: Fracture du péroné, distale à la Type III: # déplacée du col avec
syndesmose luxation de la sous-astragalienne et de la
Type B: Fracture du péroné au niveau tibio-astragalienne (luxation du corps
de la syndesmose de l’astragale)
Type C: Fracture du péroné, proximale Type IV: # déplacée du col avec
à la syndesmose luxation de la sous-astragalienne, la tibio-
astragalienne et la scapho-astragalienne
(luxation de la tête de l’astragale)

68 69
Fractures du Fractures du
calcaneum calcaneum

Classification de Zwipp
Classification scanographique
1: Fragment sustentaculaire
2: Fragment tubérositaire
3: Fragment de l’articulation sous-astra-
galienne
4: Fragment du processus antérieur
Classification de Sanders 5: Fragment de la surface articulaire sous-
astragalienne antérieure
Cette classification permet d’établir un score
en additionnant le nombre de fragments au
Classification scanographique nombre d’articulations atteintes (la sous-astra-
Type I: # non déplacée galienne antérieure, postérieure et la calcaneo-
cuboïdienne) et au chiffre du degré d’ouverture
Type II: # déplacée et en ajoutant un point si le fragment est com-
Type III: # comminutive minutif ou bien si associée à une # de l’astra-
gale, du cuboïde ou bien du scaphoïde.
A, B et C selon le site de fracture Le maximum de points est 12.
70 71
Fracture de la base Luxations tarso-
du 5e métatarsien métatarsiennes
Classification de Quenu et Kuss
modifiée par Hardcastle
Type A: Luxations totales homolatérales
internes ou externes
Type B columnaire ou interne:
1er métatarsien +/– 1er cunéiforme luxé
interne entraînant ou pas le 2, 3, et ou
4e métatarsien
Fracture de type Jones Type B spatulaire ou externe:
(fracture métaphysaire) les 4 derniers métatarsiens se luxent
isolément ou ensemble , le 1er métatarsien
Fracture de type pseudo-Jones reste en place
(# avulsion )
Type C divergente totale: entre les
4 derniers métas et le 1er +/– 1er cunéi-
forme
Type C divergente partielle: entre le
1er méta +/– le 1er cunéiforme et l’un ou
plusieurs métas

72 73
Notes Notes

74 75
Notes RÉFÉRENCES ET INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES


www.thromboseportal.eu Service
Instructions et vidéos d‘injection pour vos patients

1 Information professionelle Clexane ® Suisse, Mise à jour de l‘information: juillet 2017, www.swissmedicinfo.ch
Clexane®/-multi. PA : énoxaparine sodique. I : prophylaxie de maladie thromboembolique en chirurgie (1) et chez les patients alités pour une affection médicale
aiguë (2), traitement de l’angine de poitrine instable et de l’infarctus du myocarde sans onde Q en association avec l’acide acétylsalicylique (3), traitement de
l’infarctus du myocarde aigu avec élévation du segment ST (STEMI) (4), traitement de la thrombose veineuse profonde avec ou sans embolie pulmonaire (5), pré-
vention de la coagulation du circuit de circulation extra-corporelle dans l’hémodialyse (6). P : (1) selon le risque : 20 à 40 mg s. c. par jour. (2) 40 mg s. c. par jour. (3)
1 mg/kg s. c. 2 x par jour. (4) 30 mg en bolus iv. + 1 mg/kg s. c. puis 1 mg/kg s. c. 2 x par jour, > 75 ans : pas de bolus, 0,75 mg/kg s. c. 2 x par jour. (5) 1 mg/kg s. c. 2 x par
jour. (6) 1 mg/kg dans la ligne artérielle du circuit de dialyse (0.5 – 0.75 mg/kg chez les patients à haut risque hémorragique). Posologie spéciales en cas d’insuffisance
rénale grave. CI : allergie à l’énoxaparine, à l’héparine ou aux dérivés hépariniques et aux héparines à bas poids moléculaire, à l’alcool benzylique (uniquement C.
multi), endocardite bactérienne aiguë, thrombocytopénie, aini qu’en cas de thrombocytopénie induite par l’héparine (TIH) à médiation immunitaire au cours des
100 derniers jours ou en présence d’anticorps circulants ; hémorragies aiguës importantes ; états avec un risque accru d’hémorragies incontrôlables (y compris
un AVC hémorragique récent) ; ulcère gastroduodénal en évolution ; accidents vasculaires cérébraux ; thromboses des veines pelviennes ; administration i. m. ;
embolie pulmonaire si une thrombectomie chirurgicale ou une fibrinolyse sont envisagées ; situation circulatoire instable ; nouveau-nés (suite à sa teneur en alcool

SACH.ENO.17.10.0613 – 337348
benzylique). MP : insuffisance hépatique, hypertension, antécédents d’ulcère digestif, troubles de l’hémostase, rétinopathie diabétique, après une apoplexie isché-
mique, après une intervention chirurgicale neurologique ou ophtalmologique. Risque d’hémorragie accru. En cas d’anesthésie spinale/épidurale/ponction lombaire,
la mise en place et le retrait d’un cathéter doivent avoir lieu au moins 12 heures après l’administration de la plus petite dose d’énoxaparine et au moins 24 heures
après l’administration des doses les plus élevées d’énoxaparine ; pour plus d’informations, reportez-vous aux informations destinées aux professionnels. Risque
d’hémorragie accru en cas de revascularisation coronarienne percutanée. Évaluation rigoureuse des risques en cas de thrombocytopénie induite par l’héparine
sans anticorps circulants. Tendance accrue aux saignements chez les patients âgés. Pas de bolus IV initial chez les patients de 75 ans et plus. Ajustement poso-
logique nécessaire en cas d’insuffisance rénale sévère. Fonction hépatique limitée. Sous-poids. Surpoids. Risque de thrombose en présence d’une prothèse val-
vulaire cardiaque, en particulier chez les femmes enceintes. Efficacité chez les enfants non suffisamment étudiée. IA : interrompre tout traitement à base de
substances influençant l’hémostase. EI : thrombocytose, hémorragie, augmentation des enzymes hépatiques,thrombocytopénie, anémie, réaction allergique, maux
de tête, urticaire, prurit, érythème, hématome, douleur et autre réaction au site d’injection. Pr : Clexane : 2/10/50 seringues préremplies à 20 mg/0,2 ml (emballages
à 10 et 50 seringues pré-remplies), 40 mg/0,4 ml, 60 mg/0,6 ml, 80 mg/0,8 ml, 100 mg/1 ml, 120 mg/0,8 ml, 150 mg/1 ml ; Clexane multi : flacon à 300 mg/3 ml. Cat. rem. : B*.
Tit.AMM : sanofi-aventis (suisse) sa, 1214 Vernier/GE. MàJ : juillet 2017 (SACH.ENO.17.08.0450). Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à consulter les
informations destinées aux professionnels sur www.swissmedicinfo.ch.
sanofi-aventis (suisse) sa | 3, route de Montfleury | CH-1214 Vernier

Performance et expérience
76 en cas de thrombose