Vous êtes sur la page 1sur 11

1

Introduction
Le programme présenté ici est destiné à simuler le fonctionnement des structures
utilisées en électronique de puissance.
La mise en œuvre du programme ne nécessite aucune connaissance particulière sur
les méthodes de calcul ni sur le langage utilisé.
Un éditeur graphique permet de dessiner, à l’aide de la souris ou du clavier le
schéma topologique du circuit. Pour les paramètres de simulation, les diverses
réponses possibles sont clairement indiquées ainsi que la valeur prise par défaut.
Le travail proposé consiste à apprendre à utiliser le logiciel de simulation de
convertisseurs statiques « SIMUL ».
Le sujet sert d’une part de support à une initiation à l’utilisation d’un logiciel de
simulation automatique des circuits de l’électronique de puissance.
D’autre part, grâce à la souplesse de l’outil utilisé, il permet d’éditer de façon
exhaustive le comportement d’un convertisseur fréquemment employé.
2

I – ETUDE D’UN CIRCUIT REDRESSEUR A UN SEUL THYRISTOR


I-1 Etude d’un circuit redresseur avec une charge résistive

On applique une tension sinusoïdale v(t) = 220√2sin⁡(𝜔𝑡), à un circuit constitué par


une résistance R = 10⁡Ω, en série avec une thyristor T. T est amorcé à 𝛼 = 60°.
I- Préparation
Préparation a déjà faite et remise.
II- Simulation
a- Traçage du circuit à l’aide du logiciel

b- Formes d’onde de la tension aux bornes de la résistance et aux bornes de la


diode.

Figure 2 : Forme de la tension aux bornes du thyristor


3

Figure 3 : Forme d'onde de la tension aux bornes de la


résistance

c- Valeurs moyennes des tensions

Tension aux bornes de la résistance : 𝑈𝑅⁡𝑚𝑜𝑦 = 63,62⁡𝑉

Tension aux bornes de la diode : 𝑈𝑇⁡𝑚𝑜𝑦 = ⁡ −44, 45⁡𝑉⁡

Ces valeurs sont égales à celles obtenues en préparation.


I-2 Etude d’un circuit redresseur avec une résistance en série avec un
récepteur actif
La charge est maintenant constituée par une résistance en série avec un récepteur
de f.c.e.m E’ = 200 V.

I-2-1 Préparation :
La préparation a déjà été faite et rendue.
I-2-2 Simulation :
a- Traçage du nouveau circuit

Figure 4 : Circuit redresseur à 1 thyristor


avec charge résistive et un récepteur de
f.c.e.m 200 V
4

b- Forme d’onde de la tension aux bornes de la résistance.

Figure 5 : Forme d'onde de la tension aux bornes de la résistance en bleu

La tension moyenne aux bornes de la résistance est 15,60 V.


c- La valeur maximale de l’intensité est :

d- Valeurs numériques des instants d’ouvertures et de fermetures du circuit sur


une période :

𝜃𝐴 = 4,08⁡𝑚𝑠⁡⁡⁡𝑒𝑡⁡⁡⁡𝜃𝐵 = ⁡7,58⁡𝑚𝑠

II – ETUDE D’UN PONT REDRESSEUR A QUATRES THYRISTOR

Le montage est constitué d’une source de tension v(t) = 220√2sin⁡(𝜔𝑡) et d’un pont à
quatre thyristors débitant sur une résistance R = 10⁡Ω en série avec un récepteur de
f.c.e.m E’ = 250 V. Les thyristors seront notés T1 ,⁡⁡T2 ,⁡⁡T'1 ,⁡⁡T'2 .⁡
T1 est amorcé à α=60°.

II-1 Préparation :
La préparation a déjà été rendue.

II-2 Simulation :
a- Traçage du circuit :
5

Figure 6 : Circuit redresseur à 4 thyristors

b- Forme d’onde de la tension aux bornes de la charge et aux bornes de la


résistance :

Figure 7 : Forme d'onde de la tension aux bornes de la


résistance (en bleu) et aux bornes de la charge (en jaune)

c- Valeurs moyennes des 2 tensions :


𝑈𝑅⁡𝑚𝑜𝑦 = 13,7⁡𝑉

𝑈𝑐ℎ𝑎𝑟𝑔𝑒 = 266,3⁡𝑉
6

d- La valeur moyenne du courant est :

e- Les résultats obtenus lors de la préparation sont identiques à ceux obtenus


lors de la simulation.

III – PONT REDRESSEUR TRIPHASE A THYRISTORS P3

Le montage est constitué d’une source de tension triphasée 𝑣1 , 𝑣2 ⁡, 𝑣3 et d’un pont


à 3 thyristors (P3), débitant sur une charge R = 10⁡Ω, la durée de conduction de
2𝜋 𝜋
chaque thyristor est de , T1 est amorcé à 𝛼 + ⁡ avec 𝛼 = 30°.
3 6

𝑣1 = 220√2 sin(𝜔𝑡)
2𝜋
⁡𝑣2 = 220√2 𝑠𝑖𝑛 (𝜔𝑡 − )⁡
3
4𝜋
𝑣3 = 220√2 𝑠𝑖𝑛 (𝜔𝑡 − )
3
III-1 Préparation :
La préparation a été faite et rendue.
III-2 Simulation :
a- Traçage du circuit :

Figure 8 : Circuit redresseur à 3 thyristors P3


7

b- Forme d’onde et valeur moyenne de la tension aux bornes de la charge :

Figure 9 : Forme d'onde de la tension aux bornes de la


charge

La valeur moyenne de la tension aux bornes de la charge est :


⁡𝑈𝑅⁡𝑚𝑜𝑦 = 196,5⁡𝑉

c- Forme d’onde de la tension aux bornes du thyristor ainsi que sa valeur


moyenne :

Figure 10 : Forme d'onde de la tension aux bornes du thyristor (en


bleu) et forme d'onde de la tension aux bornes de la résistance
(en jaune)
8

La valeur moyenne de la tension aux bornes de la diode est : 𝑈𝑇1⁡𝑚𝑜𝑦 = ⁡ −196,5⁡𝑉

d- Les valeurs trouvées en préparation est identique à celle obtenues en


simulation.

IV – PONT REDRESSEUR TRIPHASE A THYRISTORS PD3

Ce montage est constitué d’un pont à 6 thyristors, alimenté par la source de tension
triphasée, débitant sur une charge R = 20⁡Ω⁡,⁡en série avec une self L = 100 mH.
𝜋
Les thyristors sont notés T1, T2, T3, T’1, T’2, T’3. T1 est amorcé à 𝛼 +⁡ avec
6
𝛼 = 30°.

IV-1 Préparation :
La préparation a déjà été faite et remise.
IV-2 Simulation :
a- Traçage du circuit :

Figure 11 : Circuit redresseur à 6 thyristors P3

b- Relevés des formes d’ondes de la tension et du courant aux bornes de la


charge :

- Pour L = 100 mH :
9

Figure 12 : Forme d'onde de la tension aux bornes de la charge


(en bleu) et de l’intensité aux bornes de la charge (en jaune)

- Pour L = 10 mH

Figure 13 : Formes d'onde de la tension aux bornes de la charge (en bleu)


et de l'intensité aux bornes de la charge en (en jaune)

Valeurs moyennes de la tension et de l’intensités redressées aux bornes de la


charge :
Pour L = 100 mH : 𝑈𝐶⁡𝑚𝑜𝑦 = 295⁡𝑉⁡⁡, 𝐼𝐶⁡𝑚𝑜𝑦 = 9,785⁡𝐴

Pour L = 10 mH : 𝑈𝐶⁡𝑚𝑜𝑦 = 295⁡𝑉⁡, 𝐼𝑐⁡𝑚𝑜𝑦 = 14,34⁡𝐴


10
11