Vous êtes sur la page 1sur 2

TRATAMENTUL ANGHINEI PECTORALE

 
Le traitement de la crise douloureuse d'angine de poitrine est la trinitrine sublinguale. Un traitement au long
cours médicamenteux et hygiéno-diététique est indispensable. Dans certains cas, un acte chirurgical est
nécessaire.

LA PRISE EN CHARGE PAR LE MÉDECIN DE L’ANGINE DE POITRINE


La prise en charge de l'angine de poitrine est réalisée par le médecin traitant et le cardiologue. D'autres
professionnels peuvent également être impliqués (chirurgien, médecin de réadaptation, diététicien...)
Un traitement est mis en place. Il comporte deux approches : la prise en charge de la crise douloureuse et le
traitement au long terme.
Son but est de :
 rétablir une bonne vascularisation du cœur si possible ;
 prévenir l’aggravation de l'angor en prenant en charge les facteurs de risque cardiovasculaire ou la
maladie en cause dans l’angine de poitrine ;
 éviter la survenue d’accidents ischémiques aigus (infarctus du myocarde) ;
 éviter les complications telles que l’insuffisance cardiaque et les troubles du rythme cardiaque.

LE TRAITEMENT DE LA CRISE DOULOUREUSE D’ANGOR


Le traitement de la crise douloureuse de l'angine de poitrine est la trinitrine sublinguale (sous la langue). Le
traitement est à prendre dès que la douleur apparaît et tout effort doit être stoppé. Il est recommandé de
garder le médicament sur soi pour l'utiliser en cas de besoin.
Présentée sous forme de comprimé "sublingual", la trinitrine passe rapidement à travers la muqueuse buccale
et le soulagement est quasi immédiat. La trinitrine est aussi présentée en "spray".
Si la douleur ne cède pas après 5 minutes, une deuxième prise est possible. Si la douleur est toujours
présente 5 minutes après la prise de la deuxième dose, il faut appeler le centre 15 ou 112.
Les possibles effets secondaires sont des céphalées, des sensations vertigineuses, une rougeur de la peau et
des bouffées de chaleur. En cas de sensation de vertige, il est conseillé de s'allonger.

LE TRAITEMENT AU LONG COURS DE LA MALADIE DES CORONAIRES


Il s’agit d’une prise en charge multiple, médicamenteuse, hygièno-diététique et chirurgicale. Cette prise en
charge a plusieurs buts.
Rétablir une bonne vascularisation coronarienne.
Chez les patients à risque faible d'ischémie aiguë (ou infarctus du myocarde), la survenue de la douleur peut
être limitée grâce à des médicaments vasodilatateurs des artères coronaires :
 les dérivés nitrés sous forme de patchs ou de comprimés à libération prolongé,
 les inhibiteurs calciques.
 les bêta-bloquants.
Attention aux patchs ou dispositifs transdermiques : il est important de connaitre leurs modalités d'utilisation
pour éviter des erreurs de manipulation et par conséquent des erreurs médicamenteuses.
Chez les patients à risque élevé d'ischémie aiguë ou en cas de persistance de symptômes malgré le traitement
médical, la chirurgie est nécessaire pour rétablir un débit sanguin normal au niveau coronaire. (…)
(https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/angine-poitrine/traitement-medical)

Définition en Définition en
Termes Traduction
français roumain
1. Anghinei pectorale
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.