Vous êtes sur la page 1sur 3

LA COMMANDE

1- Passation de la commande :

Quand l’entreprise décide du choix du fournisseur, elle lui envoie une commande (ordre
d’achat). L’entreprise peut commander :
- Au coup par coup lorsqu’elle n’a plus d’articles en stock ou lorsqu’elle a besoin d’un
article précis, c’est le cas des petits commerçants,
- Régulièrement à des dates fixes en fonction d’une gestion rigoureuse de stock, c’est
le cas des entreprises industrielles et commerciales.

Toute commande peut être passée par un des moyens suivants :


- Commande verbale,
- Téléphone,
- Fax,
- Bulletin de commande (document délivré par le fournisseur à son client),
- Bon de commande (document adressé par le client à son fournisseur),
- Internet.
Une commande bien passée doit réunir les qualités suivantes :

- Etre rédigée par écrit de manière à éviter toute équivoque,


- Contenir toutes les précisions utiles,
- La désignation exacte des produits,
- Les prix,
- Le délai de livraison,
- Le mode d’expédition,
- Les modalités de règlement,…..

a- Comment remplir le bon de commande ?

Le bon de commande est un document imprimé par l’acheteur (client) sur lequel il détaille
les articles commandés au vendeur (fournisseur). Le bon de commande est établi en quatre
exemplaires à partir d’un carnet à souche.

Numéro des Destinataires Classement


exemplaires
1 (original) Fournisseur
2 Comptable Dossier en attente de facturation et prévision de
trésorerie
3 Magasiner Dossier attente réception
4 Secrétaire Carnet à souche

- Chaque bon de commande est vérifié eu égard aux tarifs et conditions de règlement
particulières,
- Le bon de commande est ensuite signé par le responsable qui appose sa paraphe sur
l’original et tous les exemplaires.

b- Valeur juridique du bon de commande :

Si le vendeur a accepté l’objet de la commande et les conditions de vente, il signe le bon de


commande. Du moment où le bon de commande porte les deux signatures (de l’acheteur et
du vendeur), il devient juridiquement un contrat.

L’acheteur a le droit de recevoir les produits conforment à sa commande, et selon les


conditions de vente prévues. En revanche, il est dans l’obligation de prendre livraison si le
vendeur respecte toutes les clauses du contrat.

c- Structure du bon de commande :

C’est un document qui comprend trois parties :


L’entête Identification de l’émetteur

La zone de référence Identification du destinataire


Le corps du document Objet, désignation, prix, …….

d- Modèle d’un bon de commande :

………………………………………..………au capital de ……..…..……….………………..……….


Adresse :….……………………………………………………….……………………………..……….
RC N° :……………….. Code TVA :…………………. Code en douane……………………….…….
CCB BH N°……………………………………...……... Tél :….…..……..… Fax :……..……….……
BON DE COMMANDE N° ….. du .…./…../…..
…………………………………………………….
………..……..…………………………………….
Délai de livraison :…………………….…………
Mode d’expédition :………………………………
Facturation :……………………………………...
Modalités de paiement :………………………….

Réf Désignation Unité Quantité PU HTVA Montant


………………………….
………………. .………..

e- Suivi de la commande :

Afin de s’assurer que la livraison sera effectuée dans le délai prévu, l’entreprise peut faire un
rappel au fournisseur de ses commandes une semaine avant le délai de livraison. Le rappel
du fournisseur peut se faire par tout moyen et notamment par lettre recommandée.

En outre, les informations contenues dans le bon de commande sont systématiquement


reprises sur un livre ou registre des commandes tenu au niveau des services chargés de la
passation et du suivi des commandes. En fait, on indique pour chaque commande :

- Le numéro d’ordre de la commande, tiré d’une suite continue illimitée,


- Le numéro du bon de commande tiré d’une suite pouvant être renouvelée
annuellement,
- La date de la commande,
- Le montant de la commande,
- Le nom du fournisseur.
Le livre ou registre des commandes est mis à jour au fur et à mesure des livraisons et des
paiements relatifs aux commandes déjà passées aux fournisseurs. La mise à jour se fait par
inscription, dans des rubriques ou colonnes appropriées, des dates et des numéros des bons
de livraison correspondants ainsi que des numéros des factures et des règlements effectués
qui s’y rapportent.