Vous êtes sur la page 1sur 74

Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

NOTE COMMUNE N° 2/2015

Objet : Principes et modalités d’imposition des revenus de source tunisienne réalisés par des résidents
de pays ayant conclu une convention de non double imposition avec la Tunisie.

Annexe 1 : Tableau récapitulant les principales dispositions prévues par les conventions de non
double imposition conclues par la Tunisie avec d’autres pays, en vigueur au 1er janvier 2015.

Annexe 2 : Liste des pays ayant conclu avec la Tunisie une convention de non double imposition qui
octroie à la Tunisie le droit d’imposer les revenus distribués pour les établissements stables tunisiens
des sociétés non-résidentes en Tunisie.

Annexe 3 : Liste des conventions octroyant à la Tunisie le droit d’imposition des plus-values provenant
de la cession de titres réalisées par des non-résidents.

Résumé :

Régime fiscal des revenus de source tunisienne dans le cadre des conventions de non
double imposition

Le régime fiscal des revenus de source tunisienne réalisés par des résidents de pays ayant conclu
une convention de non double imposition avec la Tunisie est déterminé compte tenu de leur
catégorie comme suit :

Pour les bénéfices des entreprises

Principe

Les bénéfices d’une entreprise résidente d’un Etat, réalisés en Tunisie, ne sont imposables que dans
le cas où ils sont réalisés dans le cadre d’un établissement stable que possède l’entreprise en
Tunisie. En cas d’existence d’un établissement stable, l’imposition a lieu conformément aux
dispositions du droit commun.

Exception

a- Nonobstant l’existence de l’établissement stable en Tunisie, les bénéfices réalisés de


l’exploitation en trafic international de navires ou d’aéronefs ne sont imposables que dans l’Etat de
résidence de l’entreprise.

b- Nonobstant l’inexistence d’un établissement stable, certaines catégories de revenus réalisés en


Tunisie peuvent y être imposés. Dans ce cas, l’impôt est prélevé par voie de retenue à la source
libératoire, et ce, en cas de non exonération par le droit commun.
© Copyright – www.profiscal.com

Pour les autres catégories de revenus

1. Gains en capital : l’imposition est limitée à la plus-value provenant de la cession des biens
immeubles ou des titres et des droits y relatifs non rattachés à un actif professionnel comme suit :

- pour les immeubles : l’imposition a lieu en Tunisie et selon sa législation si l’immeuble se trouve
en Tunisie,

1
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

- pour les titres : l’imposition a lieu en Tunisie et selon sa législation si la convention prévoit des
dispositions le permettant.

2. Salaires du secteur privé : ils sont imposables en Tunisie et selon sa législation si l’emploi est
exercé en Tunisie et la charge de la rémunération est supportée par un résident ou un établi en
Tunisie ou le séjour en Tunisie du salarié dépasse 183 jours. Ce principe s’applique aux salariés du
secteur public résidents de France.

3. Rémunérations des artistes et des sportifs : elles sont imposables en Tunisie si l’activité est
exercée en Tunisie, et ce, dans la catégorie des traitements et salaires s’il s’agit de salariés et dans la
catégorie des bénéfices des professions non commerciales s’il s’agit d’indépendants.

La présente note a pour objet la détermination du régime fiscal des revenus de source tunisienne,
réalisés par un résident d’un pays ayant conclu une convention de non double imposition avec la Tunisie
en vigueur au 1er janvier 2015.

Il s’agit des différentes catégories de revenus couverts par la convention, à savoir notamment :

- les bénéfices des entreprises,

- les dividendes,

- les intérêts,

- les rémunérations au titre de certains services y compris les jetons de présence,

- les gains en capital provenant de la cession de biens non rattachés à un actif professionnel,

- les traitements et salaires du secteur privé,

- les rémunérations des artistes et des sportifs.

I- Bénéfices des entreprises

Premièrement : Principe : imposition sur la base du critère de l’établissement stable

Les bénéfices réalisés par une entreprise résidente dans un Etat qui a conclu une convention de non
double imposition avec la Tunisie ne sont imposables que s’ils sont réalisés dans le cadre d’un
établissement stable que possède l’entreprise en Tunisie.

1- Notion d’« établissement stable »

Les conventions de non double imposition ont défini l’expression « établissement stable » comme étant
© Copyright – www.profiscal.com

toute installation fixe d'affaires par l'intermédiaire de laquelle une entreprise exerce toute son activité ou
une partie de son activité. A titre indicatif, lesdites conventions énumèrent les exploitations pouvant
constituer un établissement stable à savoir :

- un siège de direction ;

- un point de vente ;

- une succursale;

2
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

- un bureau ;

- une usine ;

- un atelier ;

- une mine, un puits de pétrole ou de gaz, une carrière ou tout autre lieu d’exploration ou d’extraction
des ressources naturelles.

Elles ont également cité des exploitations considérées comme établissements stables après satisfaction
de certaines conditions et d’autres exploitations ne constituant pas, dans tous les cas, des
établissements stables.

a- Exploitations considérées comme établissement stable après satisfaction de certaines


conditions

Les chantiers de construction ou les opérations de montage et les activités de surveillance s’y
rattachant, pour lesquels les conventions ont fixé des conditions relatives à la période d’exécution ou aux
frais du montage par rapport au prix des équipements, et ce, pour constituer un établissement stable de
l’entreprise en Tunisie (annexe n° 1).

Représentants de l’entreprise ne jouissant pas d'un statut indépendant

Une entreprise non-résidente qui exerce son activité en Tunisie par l’intermédiaire d’une personne
dépendante est considérée possédant un établissement stable en Tunisie pour toutes les activités que
cette personne exerce pour son compte en Tunisie lorsque ladite personne est habilitée par
l’entreprise de conclure des contrats en son nom et de l’engager.

Dans ce cadre, la DGELF a considéré qu’une agence de voyages non-résidente dispose d’un
établissement stable en Tunisie du fait qu’il a été établi que la personne qui agit pour son compte en
Tunisie est habilitée à conclure et à signer en son nom les contrats d’allotement avec les entreprises
touristiques résidentes ou établies en Tunisie.

Entreprises d'assurances

Les entreprises d'assurances non-résidentes, à l’exception de la réassurance, sont considérées comme


ayant un établissement stable en Tunisie dans la mesure où elles y perçoivent des primes ou assurent
des risques qui y sont encourus par l'intermédiaire d'une personne dépendante.

Pour les autres prestations

Certaines conventions de non double imposition ont prévu des dispositions permettant de considérer
qu’une entreprise dispose d’un établissement stable lorsqu’elle réalise dans l’Etat de la source des
© Copyright – www.profiscal.com

services pour une période qui dépasse six mois y compris les services de consultants par l’intermédiaire
d’agents ou de fonctionnaires recrutés à cet effet.

Par ailleurs, et du fait que la majorité des conventions n’a pas défini la notion d’établissement stable pour
tous les autres services, et que la législation fiscale en vigueur en Tunisie n’a pas également abordé
cette notion et en consécration de la doctrine administrative et des commentaires du modèle de la
convention de non double imposition de l’Organisation de Coopération et de Développement Economique

3
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

(OCDE), les autres prestations de services sont considérées rendues dans le cadre d’un établissement
stable en Tunisie lorsque :

1. Elles sont continues dans le temps (leur durée dépasse six mois)

C’est ce qui a été confirmé par la lettre de la DGELF n° 1289 en date du 19 août 2014 par laquelle une
société résidente en France fournissant des services d’administration et de gestion à une société
résidente en Tunisie a été considérée comme ayant un établissement stable en Tunisie du fait qu’il a été
établi que la durée des prestations de services dépasse six mois.

2. Elles sont multiples et dépendantes les unes des autres

C’est ce qui a été confirmé par la lettre de la DGELF n° 26 en date du 07 janvier 2013 par laquelle une
société résidente aux Etats Unis d’Amérique fournissant des services à une société tunisienne pour une
période inférieure à six mois a été considérée comme ayant un établissement stable en Tunisie du fait de
la multiplicité des services rendus à ladite société qui comprennent des études, des services d’ingénierie,
l’élaboration de plans, l’assistance technique au cours des différentes phases de montage des
équipements (supervision, contrôle) et la formation du personnel.

3. Elles forment un cycle commercial complet

C’est ce qui a été confirmé par la lettre de la DGELF n° 1497 en date du 28 septembre 2012 qui a
considéré qu’une société résidente aux Pays-Bas qui a organisé un tournoi de poker en Tunisie pendant
une semaine, exerce son activité en Tunisie dans le cadre d’un établissement stable du fait de la
multiplicité des prestations qu’elle a réalisées dans la cadre dudit tournoi de poker et leur
complémentarité de façon qu’elles forment un cycle commercial complet, qui comprend notamment les
services de transport aérien international, de réservation et d’assurance, les prestations de logement et
d’hébergement, la participation au tournoi de poker et l’organisation d’excursions et de réceptions.

4. Elles nécessitent une installation fixe d’affaires telles que les opérations de forage des puits de
pétrole sauf exception prévue par la convention, tel le cas des opérations de forage réalisées en Tunisie
par une entreprise résidente aux Etats Unis d’Amérique qui sont considérées réalisées dans le cadre d’un
établissement stable lorsque leur durée dépasse 183 jours par période de 365 jours.

Certaines conventions précisent également que les participations d’un associé aux bénéfices d’une
entreprise constituée sous forme de société de fait ou de participations sont imposables dans l’Etat où
l’entreprise a un établissement stable. Dans le même sens, la doctrine administrative considère qu’une
entreprise non-résidente est établie en Tunisie du simple fait de sa qualité d’associé dans une société de
personnes et assimilées constituée conformément à la législation tunisienne et, de ce fait, elle est
soumise à l’impôt sur le revenu ou à l’impôt sur les sociétés, et ce, sur la part des bénéfices lui revenant
© Copyright – www.profiscal.com

de ladite société.

b- Exploitations ne constituant pas un cas d’établissement stable

Les conventions de non double imposition excluent expressément de la notion d’« établissement stable »
certaines installations, soit du fait qu'elles ne remplissent pas toutes les conditions requises pour
l'existence d'un établissement stable, soit du fait que l'activité est exercée par un agent autonome, soit du
fait du principe de l'autonomie juridique et fiscale des sociétés mères et filiales.

4
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Installations ne répondant pas aux conditions requises pour l'existence d'un établissement stable

On ne considère pas qu'il y a établissement stable lorsque :

- une installation fixe d’affaires est utilisée aux seules fins de stockage, d'exposition ou de livraison
de biens ou de marchandises appartenant à l'entreprise,

- des biens ou des marchandises appartenant à l’entreprise sont entreposés aux seules fins de
stockage, d’exposition ou de livraison,

- des biens ou des marchandises appartenant à l'entreprise sont entreposés aux seules fins de
transformation par une autre entreprise,

- une installation fixe d'affaires est utilisée aux seules fins d'acheter des biens ou de marchandises
ou de réunir des informations ou à des fins de publicité pour l'entreprise,

- une installation fixe d'affaires est utilisée aux seules fins d’exercer, pour l’entreprise, toute autre
activité de caractère préparatoire ou auxiliaire,

- une installation fixe d’affaires est utilisée aux seules fins de l’exercice cumulé des activités ci-
dessus mentionnées à condition que l’activité d’ensemble de l’installation fixe d’affaires résultant de ce
cumul garde un caractère préparatoire ou auxiliaire.

Il est à noter que pour toutes ces installations d’affaires :

- le stock de marchandises ne doit pas être utilisé aux fins de livraison régulière de marchandises pour
l’entreprise ou pour le compte de l’entreprise,

- aucune réception ni satisfaction de commandes pour l’entreprise ou pour d’autres entreprises


contrôlées par elle ou qui sont placées sous contrôle commun ne doit avoir lieu à partir de la Tunisie.

C’est ce qui a été confirmé par la lettre de la DGELF n° 64 en date du 19 janvier 2015 qui a considéré
qu’une société résidente en Suisse dispose d’un établissement stable en Tunisie pour les services que lui
rend une société résidente en Tunisie et portant sur la promotion, la publicité de ses produits, la
réception des commandes des clients et leur transfert à la société suisse sans intervention ni au
niveau de la négociation des prix ni au niveau de l’opération de vente.

- ne doivent pas dépasser le caractère préparatoire ou auxiliaire.

C’est ce qui a été confirmé par la lettre de la DGELF n° 329 en date du 25 mars 2014, par laquelle un
bureau de liaison d’une société résidente aux Pays-Bas a été considéré comme constituant un
établissement stable tunisien de la société néerlandaise du fait qu’il a été établi que son rôle dépasse la
représentation et la simple fourniture d’informations pour comprendre des opérations de
© Copyright – www.profiscal.com

commercialisation ayant pour but de renforcer la présence commerciale de la société en Tunisie.

Entreprises utilisant le concours d'intermédiaires autonomes

Une entreprise non-résidente en Tunisie qui y exerce son activité par l’entremise d’un courtier, d’un
commissionnaire général ou de tout autre agent jouissant d’un statut indépendant n’est pas considérée
comme disposant d’un établissement stable en Tunisie à condition que ces personnes exercent leurs

5
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

activités en tant qu’indépendant vis-à-vis de l’entreprise, c’est-à-dire qu’elles ne doivent pas avoir de
prérogatives leur permettant de représenter ladite entreprise et de traiter en son nom.

C’est ainsi, lorsqu’il est établi que l’agent exerce exclusivement ou presque exclusivement pour le
compte de ladite entreprise, il n’est pas considéré comme jouissant d’un statut indépendant et
constitue donc un établissement stable de l’entreprise.

Sociétés contrôlant d'autres sociétés

Une société non-résidente en Tunisie n’est pas considérée ayant un établissement stable en Tunisie du
simple fait qu’elle a une filiale en Tunisie, et ce, en vertu du principe de l’autonomie juridique et fiscale
des deux sociétés.

Toutefois, et dans le cas où il est établi que la filiale tunisienne rend à la société non-résidente des
services multiples et continus dans le temps ou agit pour le compte exclusif de ladite société, la société
non-résidente serait considérée comme disposant d’un établissement stable en Tunisie pour tous les
services qui lui sont rendus par la filiale.

C’est ce qui a été confirmé par la lettre de la DGELF n° 851 en date du 02 juin 2009 qui a considéré
qu’une société mère résidente en Allemagne exerce son activité en Tunisie dans le cadre d’un
établissement stable à travers sa filiale résidente en Tunisie du fait que cette dernière lui rend des
services multiples et continus dans le temps allant jusqu’à conclure des marchés en Tunisie en son nom
en s’engageant à respecter toutes ses obligations contractuelles envers les clients.

2- Bénéfices imputables à l’établissement stable

Principe : Les bénéfices qui sont rattachés à l’établissement stable sont seuls ceux réalisés
dans le cadre dudit établissement et provenant de son activité principale ainsi que ceux
exceptionnels et accessoires. Tout autre revenu réalisé par l’entreprise non-résidente en Tunisie en
dehors de l’établissement stable est traité comme un revenu réalisé par une entreprise non-résidente
et non établie en Tunisie à condition que le revenu en question ne provienne pas de l’exécution
d’une partie de l’objet de l’établissement stable.

Il est entendu par bénéfices imputables à l’établissement stable, les bénéfices que l’établissement aurait
réalisé s’il avait constitué une entreprise distincte exerçant la même activité que le siège ou une activité
analogue dans des conditions analogues ou similaires et agissant en toute indépendance avec le siège.

Exception : Certaines conventions de non double imposition permettent de rattacher des


revenus provenant de l’exercice d’une activité en Tunisie en dehors de l’établissement stable aux
bénéfices dudit établissement stable et de les imposer en tant que tels, et ce, en application de la
notion de la force attractive de l’établissement stable (annexe n° 1).
© Copyright – www.profiscal.com

Cette force attractive peut être :

- partielle, en vertu de laquelle ne sont réintégrés aux résultats de l’établissement stable que les
revenus réalisés par l’entreprise de l’exercice de la même activité que celle de l’établissement stable, ou

- globale en vertu de laquelle sont réintégrés aux résultats de l’établissement stable tous les revenus
réalisés de l’exercice d’activités en Tunisie par l’entreprise nonobstant leur catégorie.

6
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Il va sans dire que la force attractive susvisée ne s’applique que pour les revenus tirés d’activités
réalisées en Tunisie. Les revenus provenant de l’exercice d’activités à partir de l’étranger ne
peuvent pas être rattachés à l’établissement stable sis en Tunisie.

3- Obligations fiscales des établissements stables tunisiens des entreprises étrangères

3-1- Obligations relatives à leurs modalités d’imposition

Principe : Imposition sur la base d’obligations comptables conformes à la législation


comptable des entreprises

Le résultat imposable de l’établissement stable est déterminé sur la base d’une comptabilité conforme à
la législation comptable des entreprises.

L’établissement stable peut sur justification, déduire pour la détermination de ses résultats
imposables :

- les frais et charges directs engagés par le siège pour son compte exclusif soit en Tunisie soit
ailleurs, et

- une quote-part des frais généraux d’administration engagés par le siège, et ce, dans une limite
déterminée à partir de son chiffre d’affaires et du chiffre d’affaires global de l’entreprise comme suit :

Frais généraux d’administration x chiffre d’affaires de l’établissement stable


Chiffre d’affaires global de l’entreprise

Les frais généraux engagés par le siège et pris en compte pour la détermination de la quote-part
déductible au niveau de l’établissement stable ne doivent pas comprendre notamment :

- les charges et les amortissements afférents aux éléments d’actif qui ne génèrent pas de revenus à
l’établissement stable sis en Tunisie,

- les charges directes engagées pour le compte exclusif de l’établissement stable dès lors qu’ils sont
déductibles totalement, et ce, pour éviter leur double déduction,

- tous les frais et charges qui n’ont aucune relation avec l’activité de l’établissement stable sis en
Tunisie.

Cas particulier des amortissements et des charges relatifs aux éléments d’actifs mis par le
siège à la disposition de l’établissement stable

1- Cas d’inscription des éléments parmi les actifs de l’établissement stable

Dans ce cas, l’établissement stable peut enregistrer des amortissements au titre des éléments d’actifs
amortissables conformément à la législation fiscale en vigueur et les déduire pour la détermination de son
© Copyright – www.profiscal.com

assiette imposable.

La base des amortissements est constituée dans le cas particulier, par la valeur comptable nette des
éléments concernés telle qu’elle figure au bilan du siège à la date de leur transfert en Tunisie majorée de
tous les frais et charges engagés pour leur mise en exploitation (transport, assurance, droits de
douane….).

7
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Toutefois, et dans le cas où la valeur déclarée en douane desdits éléments est inférieure à leur valeur
comptable nette au bilan du siège, les amortissements sont calculés sur la base de la valeur déclarée en
douane majorée des frais et droits susvisés (lettre de la DGELF n° 853 du 23 mai 2007).

En cas de réexportation des éléments au siège sis à l’étranger, ils sont retirés du bilan de l’établissement
stable sur la base de leur valeur comptable nette figurant au bilan à la date de leur réexportation (lettre de
la DGELF n° 351 du 8 mars 2012).

2- Cas de non inscription des éléments parmi les actifs de l’établissement stable

Dans ce cas, les charges admises en déduction pour la détermination du résultat imposable de
l’établissement stable sont celles ayant été engagées pour mettre les éléments d’actifs à la disposition de
l’établissement y compris les amortissements comptabilisés par le siège et correspondant à la durée
d’utilisation des éléments par l’établissement stable. Lesdits amortissements sont déduits en tant que
charges et non en tant qu’amortissements donc, ils sont déductibles même si l’annuité d’amortissement
dépasse celle calculée selon la législation fiscale en vigueur.

Il va sans dire que lorsque les entreprises non-résidentes disposent de plus d’un établissement
stable en Tunisie, le résultat fiscal est déterminé compte tenu des opérations réalisées par tous
les établissements stables, s’agissant d’une seule et unique entité (lettre de la DGELF n° 2349 du 13
décembre 2013).

Exception : imposition sans obligations comptables conformes à la législation comptable


des entreprises

a- Etablissements stables dont la durée ne dépasse pas 6 mois

Les établissements stables sis en Tunisie des entreprises non-résidentes dont la période d’activité en
Tunisie ne dépasse pas 6 mois sont dispensés de la tenue d’une comptabilité conforme à la législation
comptable des entreprises ; ils sont soumis à l’impôt sur le revenu ou à l’impôt sur les sociétés par voie
de retenue à la source libératoire au taux de :

- 5% pour les montants payés en contrepartie des travaux de construction ;

- 10% pour les montants payés en contrepartie des opérations de montage ;

- 15% pour les montants payés en contrepartie des autres services.

Lesdits établissements stables peuvent opter pour le paiement de l’impôt par voie de déclaration sur la
base des bénéfices nets dégagés par la comptabilité tenue à cet effet. L’option est exercée par une
demande à déposer à cette fin au bureau de contrôle des impôts compétent lors du dépôt de la
déclaration d’existence.
© Copyright – www.profiscal.com

Pour plus de précisions à ce titre, il ya lieu de se référer à la note commune n° 28 de l’année 2004.

b- Etablissements stables des personnes physiques exerçant une activité indépendante

Les personnes physiques non-résidentes qui exercent une activité indépendante en Tunisie dans le
cadre d’une base fixe sont soumises à l’impôt sur le revenu sur la base d’une assiette forfaitaire égale à
80% des recettes brutes avec possibilité d’option pour la tenue d’une comptabilité conforme à la
législation comptable des entreprises.

8
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

c- Etablissements stables éligibles au régime d’imposition forfaitaire

Les établissements stables tunisiens des entreprises étrangères peuvent bénéficier du régime forfaitaire
lorsque toutes les conditions requises pour ce régime sont remplies ; dans ce cas, ces établissements
stables sont imposables sur la base du chiffre d’affaires, et ce, en application des dispositions de l’article
44 bis du code de l’IRPP et de l’IS.

d- Bénéfices réalisés dans le cadre d’une société de personnes et assimilées

Les entreprises non-résidentes considérées établies en Tunisie par leur qualité d’associé dans une
société de personnes et assimilées sont soumises à l’impôt sur la base de la quote-part des bénéfices
leur revenant de la société tels que dégagés par la comptabilité tenue par la société.

Toutefois, ces établissements stables peuvent tenir une comptabilité conforme à la législation comptable
des entreprises pour pouvoir déduire les charges engagées par le siège pour leur compte et pour la
déduction de la quote-part des frais généraux, le cas échéant.

3-2- Obligations relatives à la retenue à la source

Les établissements stables tunisiens des entreprises étrangères sont tenus, nonobstant leur régime
d’imposition en matière d’impôt sur le revenu ou d’impôt sur les sociétés, d’effectuer conformément à la
législation fiscale en vigueur la retenue à la source sur tous les montants qu’ils paient pour leur compte
ou pour le compte d’autrui et qui font partie du champ d’application de la retenue à la source au titre de
l’impôt sur le revenu ou de l’impôt sur les sociétés tel que fixé par le droit commun et par les conventions
de non double imposition ainsi que la retenue à la source au titre de la TVA au taux de 100%, le cas
échéant.

La retenue à la source au titre de l’impôt sur le revenu ou de l’impôt sur les sociétés n’est pas exigible sur
les sommes payées au siège à titre de remboursement de frais en contrepartie de services que ce
dernier a rendus à l’établissement stable objet de note de débit dans la limite du remboursement
de frais réels engagés.

Toutefois, la retenue à la source reste exigible pour les sommes représentant le remboursement de frais
engagés par le siège pour le compte de l’établissement stable en contrepartie de services rendus par une
tierce personne autre que le siège. Dans ce cas, la retenue à la source a lieu :

- conformément au droit commun lorsque le prestataire du service est résident ou établi en Tunisie ou
résident dans un Etat n’ayant pas conclu une convention de non double imposition avec la Tunisie,

- selon la convention de non double imposition conclue entre la Tunisie et l’Etat de résidence du
prestataire du service, dans les autres cas.
© Copyright – www.profiscal.com

La retenue à la source au titre de la TVA reste, dans tous les cas, due au taux de 100% lorsque le
prestataire du service est non-résident non établi, et ce, nonobstant son Etat de résidence.

La retenue à la source au titre de la TVA est due également sur les sommes revenant au siège au titre de
remboursement de frais engagés pour des services qu’il a rendus à l’établissement stable (Lettre de la
DGELF n° 184 du 29 janvier 2015).

9
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

3-3- Autres obligations fiscales

S’agissant d’établissements stables, toutes les obligations déclaratives et le paiement de tous les autres
impôts et droits doivent être respectés (TFP, FOPROLOS, TCL,…).

Deuxièmement : Dérogation au principe d’imposition selon le critère de l'établissement stable

Les conventions de non double imposition prévoient des dérogations au principe d’imposition selon le
critère de l’établissement stable. En effet, elles peuvent interdire à la Tunisie d’imposer des bénéfices
réalisés dans le cadre d’un établissement stable qui y est situé, comme elles peuvent lui donner le droit
d’imposer des bénéfices réalisés sur son territoire en dehors d’un établissement stable.

1- Bénéfices réalisés dans le cadre d’un établissement stable et non concernés par l’imposition :
Bénéfices des entreprises de transport international maritime et aérien

Il s’agit des bénéfices provenant du transport international maritime et aérien de biens ou de


personnes et des bénéfices exceptionnels et accessoires y relatifs tels que les revenus de capitaux
mobiliers provenant de placements des bénéfices provenant du trafic international, les bénéfices
provenant de la location des moyens de transport (aéronefs, bateaux et conteneurs) affectés au trafic
international, la plus-value provenant de la cession de ces moyens…, l’impôt est dû exclusivement dans
le pays de la résidence de l’entreprise soit l’Etat où le siège social (siège de direction effective) de
l’entreprise est situé.

Etant précisé que ce principe ne s’applique qu’à l’impôt sur les sociétés au titre des bénéfices provenant
de l’exploitation en trafic international d’aéronefs, de bateaux ou de conteneurs tel que ci-dessus précisé.
L’impôt reste exigible sur les bénéfices réalisés par l’entreprise établie en Tunisie tirés du transport
interne ainsi que sur les bénéfices exceptionnels et accessoires n’ayant pas de relation avec le transport
international.

Il reste entendu que l’imposition n’aura pas lieu sur les bénéfices du trafic interne lorsque ledit trafic
interne constitue le prolongement du trafic international.

Le principe d’imposition des bénéfices provenant du trafic international dans l’Etat où se trouve le
siège de direction effective de l’entreprise s’applique également au transport maritime interne
réalisé en Tunisie par une entreprise résidente au Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande
du Nord et établie en Tunisie.

Par ailleurs, et pour les deux cas, l’entreprise étant établie en Tunisie, elle reste aussi tenue de respecter
toutes les obligations fiscales prévues par la législation fiscale en vigueur.

2- Revenus réalisés en dehors d’un établissement stable et concernés par l’imposition


© Copyright – www.profiscal.com

a- Cas concernés (annexe n° 1)

Les conventions de non double imposition conclues avec les autres pays accordent à la Tunisie en tant
qu’Etat de la source le droit d’imposer certains revenus réalisés par les entreprises non-résidentes en
Tunisie en dehors d’un établissement stable. Ces revenus ont été limités par les différentes conventions
aux :

- dividendes,

10
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

- intérêts,

- rémunérations prévues par la définition du terme redevances,

- rémunérations prévues par la définition du terme rémunérations techniques pour les résidents de
l’Afrique du Sud et de Serbie,

- jetons de présence,

- rémunérations des personnes physiques au titre des professions indépendantes pour les résidents
de certains pays,

- commissions pour les résidents de Roumanie,

- rémunérations en contrepartie du transport interne maritime ou aérien pour les résidents de


Roumanie et du Canada.

b- Conditions d’imposition

b-1- Pour les intérêts, les redevances et les rémunérations techniques : l’imposition a lieu
nonobstant le lieu de réalisation du service

L’imposition a lieu en Tunisie lorsque la rémunération est payée par l’Etat tunisien, une collectivité locale
ou un résident de Tunisie personne physique ou personne morale, ou par un non-résident établi en
Tunisie, et ce, quel que soit le lieu de la réalisation des services soit même s’ils sont réalisés à partir de
l’étranger. Le même principe est applicable aux commissions revenant aux résidents de Roumanie.

Exemple 1 :

Soit une entreprise résidente au Norvège qui aurait réalisé des études techniques à partir dudit pays au
profit d’un établissement stable tunisien d’une société résidente en France pour l’équivalent de 45.000 D
TTC.

En vertu des dispositions de l’article 12 de la convention de non double imposition conclue entre la
Tunisie et le Norvège en date du 31 mai 1978, l’impôt est dû en Tunisie bien que le service soit réalisé au
Norvège dès lors que la rémunération est payée par un établissement stable tunisien.

Il va sans dire que pour le cas des redevances et des rémunérations techniques, l’imposition ne
s’applique qu’aux rémunérations couvertes par le champ d’application fixé par la définition du terme
«redevances» ou de l’expression «rémunérations techniques». Toute autre rémunération de service non
prévue par ces définitions reste non imposable, et ce, en application des dispositions de l’article relatif
aux bénéfices des entreprises (7) qui stipulent que les bénéfices des entreprises d’un Etat ne sont
imposables dans l’Etat de la source que dans la mesure où ils sont réalisés dans le cadre d’un
établissement stable dont dispose l’entreprise dans cet Etat.

Pour les dividendes et assimilés et les jetons de présence, l’imposition a lieu en Tunisie lorsque la société
© Copyright – www.profiscal.com

distributrice est résidente en Tunisie.

Pour les conventions qui attribuent à la Tunisie le droit de soumettre les bénéfices des établissements
stables tunisiens à l’impôt de distribution, lorsque le bénéfice est réalisé en Tunisie par un établissement
stable qui y est situé (annexe n° 2). Pour plus de précisions à ce titre, il ya lieu de se référer à la note
commune n° 3 de l’année 2015.

11
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

b-2- Pour les autres catégories de revenus : l’imposition ne peut avoir lieu en Tunisie que si le
service y est rendu

b-2-1- Professions indépendantes

Certaines conventions de non double imposition permettent l’imposition des revenus provenant de
l’exercice par une personne physique d’une profession indépendante en Tunisie en dehors d’un
établissement stable, et ce, lorsque la rémunération payée en contrepartie de cette profession dépasse la
limite fixée par la convention concernée. Il s’agit des conventions signées avec le Norvège, l’Italie, les
Etats Unis d’Amérique, le Canada, Malte (annexe n° 1).

L’impôt est dû également par les résidents au Luxembourg, en Indonésie et au Vietnam dans le cas de
l’exercice d’une profession indépendante nonobstant le montant de la rémunération leur revenant à ce
titre, et ce, comme suit :

- Pour les résidents au Luxembourg : si la durée de leur séjour est égale ou supérieure à 90 jours.

- Pour les résidents en Indonésie : si la durée de leur séjour est supérieure à 120 jours.

- Pour les résidents au Vietnam : si la rémunération leur revenant en contrepartie de leur activité en
Tunisie est payée par un résident en Tunisie ou si la charge de ladite rémunération est supportée par un
établissement stable ou une base fixe en Tunisie.

Exemple 2 :

Soit un avocat résident au Norvège qui aurait émis une note d’honoraires comprenant la somme de
25.000 dinars à une entreprise établie en Tunisie pour l’avoir représentée auprès des tribunaux
norvégiens dans une affaire qui l’opposait à l’un de ses clients résident au Norvège.

Dans ce cas, et bien que la rémunération revenant à l’avocat résident au Norvège dépasse le montant
fixé par l’article 14 de la convention Tuniso-Norvégienne de non double imposition (25.000 couronnes
norvégiennes), l’imposition n’aura pas lieu en Tunisie du fait que le service a été rendu au Norvège. La
retenue à la source au titre de la TVA n’est pas exigible également du fait de l’utilisation du service au
Norvège.

b-2-2- Revenus provenant du transport interne maritime et aérien

Les conventions signées avec le Canada et la Romanie permettent l’imposition des services du transport
interne maritime et aérien réalisés en Tunisie en dehors d’un établissement stable.

c- Modalités d’imposition

Principe : Imposition selon les taux fixés par les conventions

L’impôt sur le revenu ou l’impôt sur les sociétés est exigible par voie de retenue à la source libératoire
© Copyright – www.profiscal.com

selon le taux prévu par la convention si le revenu ne bénéficie pas d’une exonération en vertu du
droit commun tels que les intérêts des dépôts en devises ou en dinars convertibles et les redevances au
titre des études et de l’assistance technique réalisées directement par les sociétés mères pour le compte
exclusif du titulaire dans le domaine des hydrocarbures.

12
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Exception : Application des taux du droit commun

Les taux de la retenue à la source prévus par le code de l’impôt sur le revenu des personnes physiques
ou de l’impôt sur les sociétés s’appliquent :

lorsque la convention ne prévoit pas de taux d’imposition spécifique : rémunérations pour les
activités indépendantes et pour le transport interne maritime et aérien, redevances pour les résidents des
pays de l’UMA, jetons de présence…

lorsque le taux fixé par la convention est supérieur à celui du droit commun.

Exemple 3 :

Soit une entreprise résidente en France qui aurait facturé la somme de 80.000 dinars nette de la TVA à
une entreprise établie en Tunisie en contrepartie de la location d’un équipement commercial.

Dans ce cas, la retenue à la source a lieu au taux de 15% prévu par l’article 52 du code de l’IRPP et de
l’IS du fait qu’il est inférieur au taux de 20% prévu par l’article 19 de la convention conclue entre la
Tunisie et la France, la retenue a lieu comme suit :

- retenue à la source au titre de l’IS : 80.000 D x 1,18 x 15% = 14.160 D

- retenue à la source au titre de la TVA : 80.000D x 18% = 14.400D.

Lorsque le bénéficiaire du revenu ne supporte pas la retenue à la source en Tunisie pour quelque
motif que ce soit ou supporte une retenue insuffisante. Dans ce cas, il est fait application du taux de droit
commun (t) calculé selon la formule de prise en charge soit (100 x t) / (100 – t), et ce, en application des
dispositions de l’article 52 du code de l’IRPP et de l’IS.

Exemple 4 :

Soit une entreprise établie en Tunisie qui aurait payé la somme de 100.000 dinars qui lui a été facturée
par une société résidente aux Pays-Bas en contrepartie d’études techniques qu’elle a effectuées pour
elle.

Dans ce cas, et du fait que la retenue à la source n’a pas été effectuée (le montant facturé a été
totalement payé), le taux prévu par la convention n’est pas applicable. La retenue à la source serait
exigible au taux de 15% calculée selon la formule de prise en charge soit au taux de 17,64%, la retenue a
lieu comme suit :

- Retenue à la source au titre de l’IS : 100.000 D x 1,12 x 17,64% = 19.756,800 D

- Retenue à la source au titre de la TVA : 100.000 D x 12% = 12.000 D.

aux montants excédentaires des intérêts ou des redevances ou des rémunérations techniques
payés en raison de relations spéciales entre le débiteur et le créancier (sociétés mères et filiales, sociétés
© Copyright – www.profiscal.com

sous contrôle commun,...) par rapport au montant dont seraient convenues lesdites personnes en
l'absence de relations de dépendance. En effet, le taux réduit prévu par les conventions de non double
imposition ne s’applique que sur le montant jugé normal, soit celui payé sur la base du principe de la
pleine concurrence. Le montant excédentaire reste soumis à l'impôt conformément au droit commun.

Dans ce cas, la retenue à la source a lieu selon le taux prévu par le droit commun en fonction de la
catégorie du revenu. En effet, deux cas peuvent se présenter :

13
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

- Cas n° 1 : le bénéficiaire ne possède pas de participations directes ou indirectes dans le capital de la


société débitrice :

La retenue à la source est due au taux de 15% pour les redevances ou les rémunérations techniques et
au taux de 20% pour les revenus classés revenus de capitaux mobiliers autres que les intérêts des prêts
bancaires,

- Cas n° 2 : le bénéficiaire possède des participations directes ou indirectes dans le capital de la société
débitrice :

La retenue à la source demeure exigible dans tous les cas au taux de 15% s’agissant de revenus
relevant de la catégorie de revenus des valeurs mobilières.

La retenue à la source s’effectue, dans les deux cas, selon la formule de prise en charge. Cette formule
s’applique :

- au différentiel entre le taux de la retenue à la source effectuée selon la convention et celui du droit
commun, et ce, lorsque la retenue à la source a été effectuée selon le taux conventionnel sur le montant
total payé,

- au taux de la retenue à la source prévu par le droit commun en cas de non retenue.

Exemple 5 :

Soit une entreprise résidente en Chine qui aurait mis à la disposition d’une société résidente en Tunisie
un montant de 1 MD.

Supposons que les deux sociétés fassent partie du même groupe et qu’elles aient convenu que cette
mise à disposition de fonds soit rémunérée à un taux d’intérêts de 12%.

Si on suppose que le taux d’intérêt pratiqué sur le marché dans pareil cas est de 8%, et que la société
résidente en Tunisie ait effectué la retenue à la source sur les intérêts payés selon le taux prévu par la
convention de non double imposition conclue entre la Tunisie et la Chine, comme suit :

- Montant des intérêts servis :

1 MD × 12% 120.000 D

- Retenue à la source au titre de l’IS

effectuée selon la convention (10%) :

120.000D × 10% 12.000 D

- Retenue à la source au titre de la TVA :

(120.000 / 106) × 6 6.792,452 D

La situation en matière d’impôt sur les sociétés serait redressée comme suit :
© Copyright – www.profiscal.com

- Intérêts soumis à la retenue à la source


selon le taux conventionnel (10%)

1 MD x 8% 80.000 D

- Montant des intérêts excédentaires à soumettre au taux du droit commun

120.000 D - 80.000 D 40.000 D

14
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Du fait que ce montant a déjà subi la retenue à la source selon le taux de la convention au lieu du taux du
droit commun, il s’agit d’une insuffisance de retenue à la source due et le différentiel du taux serait
calculé selon la formule de prise en charge comme suit :

- Taux de la retenue à la source prévu par la convention : 10 %

- Taux de la retenue à la source du droit commun : 20%

- Différentiel de taux : 10

- Taux de la retenue à la source selon la formule de prise en charge de l’impôt :


(100 x 10) / (100 - 10) = 11,11%

- Insuffisance de retenue à la source exigible : 40.000 D × 11,11% = 4.444 D, majorée des pénalités
de retards calculées conformément à la législation en vigueur.

Exemple 6 :

Si on reprend les données de l’exemple n° 5 en supposant que la société résidente en Chine possède
des participations dans le capital de la société résidente en Tunisie et débitrice des intérêts, le montant
excédentaire serait qualifié revenus de valeurs mobilières, la retenue à la source serait due au taux de
15%.

Le redressement de la retenue effectuée aura lieu comme suit :

- Différentiel du taux 5 calculé selon la formule de prise en charge : 5,26%,

- Insuffisance de retenue exigible : 40.000 D × 5,26% = 2.104 D majorée des pénalités de retard
exigibles conformément à la législation fiscale en vigueur.

La TVA n’est pas due sur la partie des intérêts qualifiés comme revenus de valeurs mobilières
s’agissant d’un revenu qui se trouve en dehors du champ d’application de la TVA.

Il est à préciser que dans les deux cas, la retenue à la source redressée n’est pas déductible pour la
détermination de l’assiette imposable de la société débitrice des intérêts s’agissant d’une prise en charge
de l’impôt pour le compte du bénéficiaire des intrérêts, et ce, conformément à l’article 14 du code de
l’IRPP et de l’IS.

Exemple 7 :

Si on reprend les données de l’exemple n° 5 en supposant que la société résidente en Tunisie n’ait
effectué aucune retenue à la source sur les intérêts servis à la société résidente en Chine.

Dans ce cas, la situation serait redressée comme suit :

- Retenue à la source au titre de l’IS compte tenu de la TVA :

120.000 D × 1,06 × 25% 1 = 31.800 D


© Copyright – www.profiscal.com

- Retenue à la source au titre de la TVA :

120.000 D × 6% = 7.200 D

1
100x20
100-20

15
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Les pénalités de retard calculées selon la législation fiscale en vigueur sont exigibles pour la retenue à la
source dans les deux cas.

Exemple 8 :

Si on reprend les données de l’exemple n° 6 en supposant que la société résidente en Tunisie n’ait
effectué aucune retenue à la source sur les intérêts payés à la société résidente en Chine qui possède
des participations dans son capital.

Dans ce cas, la situation serait redressée comme suit :

- Retenue à la source au titre de l’IS exigible sur la quote-part des intérêts calculés selon le taux du
marché qualifiés revenus de capitaux mobiliers :

80.000 D × 1,06 × 25% 2 = 21.200 D

- Retenue à la source au titre de la TVA :

80.000 D × 6% = 4.800 D

- Retenue à la source au titre de l’IS exigible sur la quote-part des intérêts excédentaires qualifiés
revenus de valeurs mobilières compte non tenu de la TVA :

40.000 D × 17,64% 3 = 7.056 D

Dans tous les cas, les pénalités de retard sont exigibles conformément à la législation en vigueur.

Par ailleurs, et pour le cas de relation sociétés-associés, la déduction des intérêts a lieu dans les
conditions du paragraphe VII de l’article 48 du code de l’impôt sur le revenu des personnes
physiques et de l’impôt sur les sociétés relatives aux comptes courants des associés.

d- Conditions d’application des principes d’imposition favorables prévus par les conventions

Le bénéfice de l’exonération des revenus de source tunisienne réalisés en dehors d’un établissement
stable ou l’application du taux de la retenue à la source de faveur prévu par les conventions de non
double imposition et qui est inférieur à celui prévu par le droit commun est subordonné à la
présentation par le bénéficiaire de la rémunération :

- d’une attestation de résidence fiscale délivrée par les autorités fiscales compétentes de l’Etat de
résidence, et, le cas échéant,

- de tout document requis pour le bénéfice des dispositions de la convention tel est le cas de la
convention Tuniso-Néerlandaise.

Exemple 9 :

La convention conclue entre la Tunisie et les Pays-Bas prévoit que les intérêts et les redevances de
source tunisienne payés à un résident des Pays-Bas sont soumis à l’impôt en Tunisie par voie de retenue
© Copyright – www.profiscal.com

à la source libératoire au taux de 10% pour les intérêts (article 11) et de 11% pour les redevances (article

2
100x20
100-20
3
100x15
100-15

16
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

12). Le protocole qui lui est annexé prévoit que ces taux sont réduits à 7,5% dans le cas où les Pays-Bas
n’auraient pas procédé au changement de leur législation et n’imposeraient pas les résidents de Tunisie
au titre des intérêts et des redevances de source Néerlandaise.

Sur cette base :

- l’application du taux de 10% ou de 11%, selon le cas, est subordonnée à la présentation, par les
bénéficiaires, d’une attestation de résidence fiscale délivrée par les autorités fiscales Néerlandaises,

- l’application du taux de 7,5% est subordonnée à la présentation, en sus de l’attestation de résidence


susmentionnée, d’une attestation justifiant l’exonération aux Pays-Bas des intérêts ou des redevances
revenant à des résidents de Tunisie.

Aussi, et pour l’application des dispositions conventionnelles favorables (non imposition ou


imposition à un taux inférieur à celui du droit commun) pour les services réalisés en Tunisie, il y a
lieu de s’assurer :

- qu’il ne s’agit pas d’un service réalisé dans le cadre d’un établissement stable,

- que les rémunérations ne sont pas rattachées à un établissement stable dont dispose le bénéficiaire
du revenu en Tunisie,

- que le bénéficiaire des revenus n’est pas déjà établi en Tunisie, et ce, pour les résidents des pays
ayant conclu avec la Tunisie une convention de non double imposition qui prévoit le principe de la force
attractive de l’établissement stable.

Dans tous les cas susvisés, l’entreprise prestataire du service serait imposable selon la législation fiscale
en vigueur.

Exemple 10 :

Soit une société résidente au Canada qui aurait réalisé en Tunisie des études techniques pendant une
semaine au profit d’une entreprise établie en Tunisie qu’elle a facturées pour 150.000 D TTC. Si on
suppose que la société canadienne dispose d’un établissement stable en Tunisie qui exerce dans le
domaine de l’ingénierie, la somme de 150.000 D ne serait pas imposée selon l’article 12 de la convention
mais ferait partie des résultats de l’établissement stable et serait imposée en conséquence bien que les
études soient réalisées et facturées directement par le siège (application du principe de la force
attractive).

Dans ce cas, la retenue à la source applicable est de 5% au titre des honoraires. Laquelle retenue à la
source serait déductible de l’IS ou des acomptes provisionnels dus par l’établissement stable en Tunisie.

Exemple 11 :
© Copyright – www.profiscal.com

Soit une entreprise résidente aux Pays-Bas qui a conclu un contrat avec une entreprise établie en Tunisie
par lequel elle s’engage à mettre à sa disposition un équipement commercial pendant quatre semaines
en contrepartie de la somme de 100.000 D.

Il a été établi que l’équipement objet de la mise à disposition fait partie des actifs d’un établissement
stable que possède la société Néerlandaise en Tunisie.

17
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Dans ce cas, et bien que le contrat ait été conclu directement avec le siège à l’étranger, que la facture ait
été émise directement par le siège et que le paiement ait été effectué directement au siège, la somme de
100.000 D ferait partie des produits de l’établissement stable et serait imposée en conséquence.

Son rattachement à l’établissement stable a lieu selon les dispositions de la convention de non
double imposition conclue entre les deux pays qui stipulent que lorsque le droit ou le bien
générateur des redevances se rattache effectivement à un établissement stable dont dispose le
bénéficiaire des redevances dans l’Etat de la source, il est fait application de l’article relatif à
l’établissement stable (article 7) et non de l’article relatif aux redevances (article 12).

e- Cas relevant des bénéfices des professions non commerciales et des bénéfices de
l’établissement stable ou des redevances ou des rémunérations techniques

En application des dispositions des conventions de non double imposition, le régime fiscal des revenus
de source tunisienne peut être fixé en même temps par différentes dispositions desdites conventions, à
ce titre ledit régime peut être fixé par référence au principe de l’établissement stable et au principe
d’imposition en dehors d’un établissement stable ou sur la base du montant de la rémunération pour le
cas des professions indépendantes. Dans ce cas, il est fait application des dispositions particulières
prévues par la catégorie du revenu concerné sans possibilité d’option par le bénéficiaire du
revenu ni de contraintes par l’administration fiscale tunisienne.

Exemple 12 :

Soit un ingénieur résident au Norvège qui aurait réalisé en Tunisie des activités de surveillance relatives
à des opérations de montage d’équipements pendant une période d’un mois en contrepartie d’une
rémunération de 120.000 D TTC :

a) En vertu des dispositions des articles 5 et 7 de la convention Tuniso-Norvégienne de non double


imposition, l’intéressé n’est pas considéré établi en Tunisie car il n’a pas dépassé la période fixée par
l’article 5 et il n’est donc pas passible de l’impôt sur le revenu à ce titre.

Seule la TVA reste exigible par voie de retenue à la source au taux de 100%,

soit : (120.000 D / 118) × 18 = 18.305 dinars.

et

b) En vertu de l’article 12 de ladite convention, l’intéressé n’est pas également passible de l’impôt sur le
revenu du fait que la rémunération n’est pas prévue par la définition du terme redevances.

Seule la TVA reste exigible par voie de retenue à la source au taux de 100%,

soit : (120.000 D / 118) × 18 = 18.305 dinars.


© Copyright – www.profiscal.com

et

c) En vertu des dispositions de l’article 14 de ladite convention, l’intéressé est soumis à l’impôt en
Tunisie du fait que le service relève des professions indépendantes et a été réalisé en Tunisie et que la
rémunération dépasse l’équivalent de 25.000 couronnes norvégiennes (6.891,250 dinars) fixé par la
convention. L’impôt est dû conformément au droit commun comme suit :

18
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

- Retenue à la source au titre de l’IR : 120.000 D × 15% = 18.000 D.

- Retenue à la source au titre de la TVA : (120.000 D / 118) × 18 = 18.305D

Toutefois, et pour ce cas précis, les dispositions de l’article 7 sont applicables nonobstant les
dispositions des articles 12 et 14.

Exemple 13 :

Soit un ingénieur résident en Italie qui aurait réalisé en Tunisie des études techniques qu’il a facturées
pour 3.000 D TTC :

a) En vertu des dispositions de l’article 7 de la convention Tuniso-Italienne de non double imposition,


l’intéressé n’est pas soumis à l’impôt sur le revenu en Tunisie au titre de cette rémunération du fait qu’elle
est réalisée en dehors du cadre d’un établissement stable.

Seule la TVA est exigible par voie de retenue à la source de 100% soit :

(3.000 D / 112) × 12 = 321,428 D.

et

b) En vertu des dispositions de l’article 12 de ladite convention et du protocole qui lui est annexé,
l’intéressé est passible de l’impôt en Tunisie au titre des redevances du fait que la rémunération est
prévue par la définition du terme redevances. L’impôt est dû nonobstant le montant de la prestation,
comme suit :

- Retenue à la source au titre de l’IR : 3.000 D × 12% = 360 D

- Retenue à la source au taux de 100% au titre de la TVA : (3.000 D / 112) × 12 = 321,428 D.

et

c) En vertu des dispositions de l’article 14 de ladite convention, l’intéressé n’est pas passible de l’impôt
en Tunisie du fait que sa rémunération n’a pas dépassé le montant fixé par ledit article soit l’équivalent de
7.000 USD.

Seule la TVA est exigible par voie de retenue à la source au taux de 100%, soit :

(3.000 D / 112) x 12 = 321,428 D

Dans ce cas, les dispositions de l’article 12 sont applicables, et ce, nonobstant les dispositions
des articles 7 et 14.

Exemple 14 :

Soit un résident en Italie qui aurait réalisé une opération d’assistance technique au profit d’une entreprise
© Copyright – www.profiscal.com

résidente en Tunisie pour une période d’un mois en contrepartie d’une rémunération de 20.000 dinars
TTC.

a) En vertu des dispositions de l’article 7 de la convention Tuniso-Italienne de non double imposition,


l’intéressé n’est pas imposable en Tunisie du fait que la rémunération est réalisée en dehors du cadre
d’un établissement stable.

19
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Seule la TVA reste exigible par voie de retenue à la source au taux de 100%, soit :

(20.000 D / 118) × 18 = 3.050,847 D.

et

b) En vertu de l’article 12 de ladite convention et du protocole qui lui est annexé, l’intéressé n’est pas
passible de l’impôt sur le revenu en Tunisie du fait que la définition du terme « Redevances » ne
comprend pas l’assistance technique.

Seule la TVA reste due par voie de retenue à la source au taux de 100%, soit :

(20.000 D / 118) × 18 = 3.050,847 D

et

c) En vertu de l’article 14 de ladite convention, l’intéressé est passible de l’impôt en Tunisie dès lors
que sa rémunération est supérieure au montant fixé par ladite convention soit l’équivalent de 7.000 USD.
Il est soumis à l’impôt conformément au droit commun comme suit :

- Retenue à la source au titre de l’IR : 20.000 D x 15% = 3.000 D

- Retenue à la source du titre de la TVA au taux de 100% : (20.000 D / 118) x 18 = 3.050,847 D

Dans ce cas, les dispositions de l’article 12 qui constituent l’exception sont applicables
nonobstant les dispositions des articles 7 et 14 de ladite convention.

II- Gains en capital

L’impôt sur les gains en capital est dû seulement lorsqu’il s’agit de cession de biens immeubles ou de
titres et des droits y relatifs et qui ne font pas partie d’un actif professionnel.

1- Pour les biens immobiliers et les droits y relatifs

Principe d’imposition

Toutes les conventions de non double imposition conclues avec les autres pays accordent à la Tunisie le
droit d’imposer la plus-value provenant de la cession d’immeubles sis en Tunisie et des droits y relatifs.

Modalités d’imposition

Les conventions ne prévoient pas de modalités d’imposition particulières, pour ce cas le droit commun
est donc applicable, et ce, comme suit :

- pour les personnes physiques : il s’agit de la plus-value immobilière prévue par l’article 27 du code
de l’IRPP et de l’IS. L’imposition a lieu selon les mêmes conditions et modalités que les résidents avec le
bénéfice des mêmes exonérations prévues par ledit article 27.
© Copyright – www.profiscal.com

- pour les personnes morales : l’imposition a lieu dans tous les cas sans aucune exonération et au
choix de la société cédante soit au taux de :

* 15% du prix de cession, ou

* 25% de la plus-value réalisée à partir du 1er janvier 2014 et de 30% pour la plus-value réalisée avant
cette date.

20
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Lorsque l’opération de cession fait l’objet d’une retenue à la source au taux de 2,5% pour les personnes
physiques et au taux de 15% pour les personnes morales, cette retenue est déductible de l’impôt dû sur
la plus-value et l’excédent est restituable à l’intéressé sur demande à et effet.

Il y a lieu de préciser que l’enregistrement des actes portant mutation de la propriété des
immeubles et des droits y relatifs entre des non-résidents est subordonné à la présentation d’une
attestation délivrée par les services des impôts compétents attestant le paiement par le cédant de
l’impôt dû sur la plus-value réalisée (article 92 de la loi de finances pour l’année 2014).

2- Pour les titres

Principe d’imposition

Sous réserve des exonérations prévues par le droit commun, l’imposition ne peut avoir lieu en
Tunisie en tant qu’Etat de la source, soit l’Etat de résidence de la société émettrice des titres objet de la
cession, que si le droit d’imposition est prévu par les conventions de non double imposition.

L’annexe n° 3 fait état de la liste des conventions octroyant à la Tunisie en tant qu’Etat de la source le
droit d’imposer la plus-value provenant de la cession de titres.

Modalités d’imposition

Les conventions ne prévoyant pas de modalités d’imposition particulières, le droit commun est applicable
dans ce cas. L’imposition a lieu par voie de retenue à la source aux taux de :

10% de la plus-value avec un maximum de 2,5% du prix de cession pour les personnes
physiques,

25% de la plus-value avec un maximum de 5% du prix de cession pour les personnes morales
(30% pour les plus-values réalisées avant le 1er janvier 2014).

Dans les deux cas, l’option pour le dépôt d’une déclaration au titre des opérations de cession réalisées
au cours d’une année donnée et la demande de restitution de l’excédent de la retenue à la source sont
possibles.

Etant précisé que pour les cas de cession entre des non-résidents, la distribution de dividendes
au nouvel acquéreur est subordonnée à la justification du paiement de l’impôt sur la plus-value
par le cédant ou de son non exigibilité (article 92 de la loi de finances pour l’année 2014).

III- Traitements et salaires du secteur privé

Principe d’imposition

L’imposition des salaires dans le secteur privé des résidents dans des Etats ayant conclu une convention
© Copyright – www.profiscal.com

de non double imposition avec la Tunisie ne peut avoir lieu que si l’emploi est exercé en Tunisie et l’une
des conditions prévues par la convention est remplie à savoir :

- le salarié séjourne en Tunisie pendant une période égale ou supérieure à 183 jours, ou

- la rémunération est supportée par un établissement stable que possède l’employeur en Tunisie, ou

21
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

- la rémunération est payée par un employeur résident en Tunisie. Cette mesure couvre les salariés
non-résidents qui exercent en Tunisie dans le cadre d’un contrat de mise à disposition de la main-
d’œuvre.

Sur cette base, les salariés non-résidents en Tunisie des entreprises non-résidentes et exerçant en
Tunisie sont, dans tous les cas, soumis à l’impôt en Tunisie si leur employeur y est établi.
Toutefois, ce principe ne s’applique pas :

Pour le cas particulier des chantiers de construction ou des opérations de montage et des
activités de surveillance s’y rattachant qui ne sont établis que lorsque leur période dépasse 9 mois ou 12
mois selon la convention : si l’entreprise ne dépasse pas cette période, elle est considérée non établie en
Tunisie. Toutefois, ses salariés non-résidents sont soumis à l’impôt sur le revenu au titre des salaires
qu’ils perçoivent si leur séjour en Tunisie dépasse 183 jours sans dépasser la période fixée par la
convention pour considérer l’entreprise établie (Conventions conclues avec l’Espagne, l’Ethiopie, Îles
Maurice, Burkina-Faso et le Soudan).

Pour le cas particulier d’un salarié résident au Canada : la convention de non double imposition
conclue entre la Tunisie et le Canada fixe une condition liée au montant de la rémunération. En effet, si la
rémunération servie à un salarié canadien ayant exercé en Tunisie est supérieure à 3.000 dollars
canadiens, il est soumis à l’impôt sur le revenu en Tunisie au titre desdits salaires nonobstant la qualité
de son employeur établi ou non.

Modalités d’imposition

a- Principe : Imposition selon le barème de l’impôt sur le revenu

L’imposition a lieu sur la base du montant annuel brut de la rémunération y compris toutes les primes, les
indemnités et les avantages en nature autres que ceux octroyés pour nécessité de service, et ce, après
déduction :

- des retenues obligatoires effectuées par l’employeur en vue de la constitution de rentes, de pensions
de retraite ou pour la couverture de régimes obligatoires de sécurité sociale au profit d’une caisse
sociale tunisienne,

- des frais professionnels fixés forfaitairement à 10% du reliquat après déduction de ces retenues.

Aucune déduction pour situation et charges de famille n’est admise s’agissant de non-résident.

La retenue à la source a lieu conformément au code de l’impôt sur le revenu des personnes physiques et
de l’impôt sur les sociétés.

L’impôt annuel doit être payé par voie de déclaration annuelle et ladite retenue est déductible de l’impôt
© Copyright – www.profiscal.com

sur le revenu annuel dû par le salarié en question. En cas d’excédent, il est imputable sur l’impôt des
années ultérieures, il peut également faire l’objet de restitution sur demande à cet effet.

Les salariés qui perçoivent leur traitement de l’étranger, sont tenus d’effectuer leur propre retenue à la
source conformément à la législation fiscale en vigueur et de la verser au Trésor dans les délais fixés à
cet effet.

22
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

b- Exception : Imposition au taux forfaitaire de 20%

b-1- Salariés dont le séjour en Tunisie ne dépasse pas 6 mois

Les rémunérations de source tunisienne payées à un salarié non-résident dont le séjour en Tunisie ne
dépasse pas 6 mois sont imposables par voie de retenue à la source libératoire au taux de 20% de leur
montant brut majoré des primes et indemnités et des avantages en nature selon leur valeur réelle.

Et en cas de dépassement de la période de 6 mois, l’impôt est dû selon le barème tel que sus-démontré.
La retenue de 20% serait déductible et l’excédent serait restituable du fait que les salariés sont tenus de
déposer la déclaration annuelle ainsi la retenue à la source au taux de 20% supportée n’est pas
libératoire.

b-2- Salariés étrangers éligibles à l’imposition forfaitaire de 20%

Il s’agit notamment des salariés de nationalité étrangère travaillant auprès des entreprises totalement
exportatrices (le code d’incitation aux investissements, les entreprises établies dans les parcs
d’activités économiques, des banques offshore) ou des entreprises pétrolières qui sont soumis à
l’impôt sur le revenu sur la base de 20% de la rémunération brute majorée de toutes les primes et
indemnités et la valeur des avantages en nature, ce revenu fait l’objet de retenue à la source au taux de
20% qui n’est pas libératoire dans le sens où les intéressés restent tenus de déposer la déclaration
annuelle de l’impôt sur le revenu et de régulariser leur situation fiscale.

IV- Les artistes et les sportifs

Sous réserve des exonérations prévues par certaines conventions, les artistes et les sportifs sont soumis
à l’impôt en Tunisie dans tous les cas lorsque l’activité est exercée en Tunisie. Dans ce cas, sont
applicables les dispositions relatives aux salaires lorsqu’ils ont la qualité de salariés tel qu’il a été
démontré ci-dessus et celles relatives aux professions indépendantes lorsqu’ils ont la qualité
d’indépendants. Ces dispositions sont applicables même si les rémunérations sont payées à une tierce
personne autre que le sportif ou l’artiste.

Pour le cas des résidents des Etats Unis d’Amérique, l’impôt n’est dû que lorsque la rémunération
dépasse l’équivalent de 7.500 dollars américains.

La présente note commune annule et remplace toutes les notes communes publiées en la matière dont
notamment la note commune n° 31 de l’année 2010.
© Copyright – www.profiscal.com

23
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

ANNEXE N° 1 A LA NOTE COMMUNE N° 2/2015


CONVENTIONS DE NON DOUBLE IMPOSITION CONCLUES ENTRE
LA TUNISIE ET D’AUTRES PAYS
Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence
construction, d’établissement stable (1) (2) (3) 456
Signature,
Opérations de
PAYS parution au
montage,
JORT et
Opérations de
parution Dividendes Intérêts Rémunérations au titre de services
surveillance
administrative
constituant un
établissement Stable
1) Afrique 02/02/1999 Un chantier de Imposition Imposition Redevances
du Sud (4)7 n° 63 construction, des dans le pays dans le pays de Imposition dans le pays de la
du 06/08/1999 installations, des de la source la source au source au taux de 10% au titre de
opérations de au taux de taux de : l’usage ou la concession de l’usage
montage ou une 10%. - 5% au titre d’un droit d'auteur sur une œuvre
activité de des intérêts des littéraire, artistique ou scientifique
surveillance s'y prêts bancaires, y compris les films
exerçant lorsque la cinématographiques, films,
durée est supérieure - 12% dans
les autres cas. enregistrements ou disques pour la
à 6 mois. radio ou la télévision, brevet,
Exonération marque de fabrique ou de
des intérêts commerce, dessin ou modèle, plan,
payés au formule ou procédé secrets, ainsi
gouvernement qu’au titre des informations ayant
de l'autre Etat trait à une expérience acquise dans
contractant, le domaine industriel, commercial
l'une de ses ou scientifique.
subdivisions
politiques ou Rémunérations techniques
collectivités Imposition dans le pays de la
locales ou à sa source au taux de 12% des
banque centrale.
rémunérations techniques payées
en contrepartie de tout service
telles que les études techniques et
économiques et l'assistance
technique et autres services à
caractère technique ou consultatif.

(1) Le taux du droit commun s’applique s’il est inferieur au taux prévu par la convention :
- pour les dividendes : 5% ;
- pour les intérêts : 5% pour les intérêts des prêts bancaires ; 20% dans les autres cas ;
- pour les redevances et les rémunérations techniques : 15%.
(2) En cas de prise en charge de l'impôt ou de non retenue, il est fait application dans tous les cas du taux prévu par le droit commun calculé selon
la formule de prise en charge soit :
* Pour les dividendes
100 x 5 = 5,26%
100 – 5
* Pour les intérêts
100 x 5 = 5,26% pour les intérêts des prêts bancaires
100 – 5
© Copyright – www.profiscal.com

100 x 20 = 25% pour les autres intérêts


100 - 20
* Pour les redevances et les rémunérations techniques :
(15 x 100) / (100 – 15) = 17,64%
(3) L’application des taux inférieurs à ceux prévus par la convention est subordonnée à la présentation d’un certificat de résidence délivré par les
autorités fiscales compétentes.
(4) Les personnes non résidentes établies en Tunisie dont la période d’exercice de leur activité ne dépasse pas six mois sont soumises à l’impôt
par voie de retenue à la source selon les taux suivants :
- 5% du chiffre d’affaires brut pour les travaux de construction ;
- 10% du chiffre d’affaires brut pour les opérations de montage ;
- 15% du chiffre d’affaires brut ou des recettes brutes pour les autres services.

24
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


construction, d’établissement stable (1) 8
Signature,
Opérations de
PAYS parution au
montage,
JORT et
Opérations de
parution Dividendes Intérêts Rémunérations au titre de services
surveillance
administrative
constituant un
établissement Stable
2) Sénégal 17/05/1984 Un chantier de Imposition Imposition dans Redevances
n° 70 du construction ou des dans le pays le pays de la Imposition dans le pays de la
27/11/1984 opérations de la source source et selon résidence et selon sa législation
temporaires de et selon sa sa législation. avec possibilité d’imposition dans
montage ou des législation. le pays de la source.
activités de
surveillance s'y Le terme redevances désigne les
exerçant lorsque leur rémunérations payées au titre de
durée est supérieure l’usage ou la concession de l’usage
à 3 mois ou lorsque d’un droit d’auteur sur une œuvre
les opérations de littéraire, artistique ou scientifique
montage ou activités y compris les films
de surveillance cinématographiques, brevet,
faisant suite à la marque de fabrique ou de
vente de machines commerce, dessin ou modèle,
ou d'équipements formule ou procédé secrets, de
ont une durée l’usage ou la concession de l’usage
inférieure à 3 mois d’équipements industriels,
et que leurs frais commerciaux ou scientifiques ne
dépassent 10% du constituant pas un bien immobilier
prix de ces machines visé à l’article 6 ou pour des
ou équipements. informations ayant trait à une
expérience acquise le domaine
industriel, commercial ou
scientifique.
© Copyright – www.profiscal.com

(1) Les taux du droit commun restent applicables :


- pour les dividendes : 5% ;
- pour les intérêts : 5% pour les intérêts de prêts bancaires ; 20% dans les autres cas ;
- pour les redevances : 15%.

25
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence d'établissement


construction, stable
Signature, Opérations de
parution au montage, Opérations
PAYS JORT et de surveillance
parution Rémunérations au titre de
constituant un Dividendes Intérêts
administrative services
établissement
Stable

3) Mali 28/04/2000 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans Redevances


n° 90 du construction ou des pays de la source aux le pays de la Imposition dans le pays de la
09/11/2001 opérations taux de : source au taux de source au taux de 10% au titre :
temporaires de - 0% si le 5%.
montage ou des - de l'usage ou la concession
bénéficiaire effectif Exonération des de l'usage d'un droit d'auteur sur
activités de détient au moins 25% intérêts payés à
surveillance s'y une œuvre littéraire, artistique
du capital de la l'autre Etat ou scientifique y compris les
exerçant si leur durée société qui paie les contractant, y films cinématographiques et
dépasse 6 mois dividendes, compris une enregistrements pour les
- 5% dans les autres collectivité transmissions radiophoniques et
cas. locale ou à sa télévisées, brevet, marque de
Banque fabrique ou de commerce,
Centrale. dessin ou modèle, plan, formule
ou procédé secrets,
- de l'usage ou la concession
de l'usage d'équipements
industriels, commerciaux ou
scientifiques,
- des informations ayant trait à
une expérience acquise dans le
domaine industriel, commercial
ou scientifique.
© Copyright – www.profiscal.com

26
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


construction d'établissement stable
Signature, Opérations de
parution au montage Opérations
PAYS JORT et de surveillance
parution constituant un Rémunérations au titre de
Dividendes Intérêts
administrative établissement services

Stable

4) Cameroun 26/03/1999 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le Redevances


(1)
JORT n° 101 construction ou des pays de la source pays de la source au Imposition dans le pays de
du 17/12/1999 opérations au taux de 12%. taux de 15%. la source au taux de 15%
temporaires de au titre :
montage ou des
activités de - de l'usage ou la
surveillance s'y concession de l'usage de
exerçant lorsque leur droits d'auteur sur une
durée est supérieure à œuvre littéraire, artistique
3 mois ou lorsque le ou scientifique y compris
prix des services les films cinématographi-
dépasse 10% du prix ques et films pour la
du marché. télévision, brevet, marque
de fabrique ou de
commerce, dessin ou
modèle, plan, formule ou
procédé secret,
- de l'usage ou la
concession de l'usage d'un
équipement, industriel,
commercial ou
scientifique,
- des informations ayant
trait à une expérience
acquise dans le domaine
industriel, commercial ou
scientifique,
- des études et d'une
assistance technique.

(1) Lorsqu’une entreprise résidente au Cameroun dispose d’un établissement stable en Tunisie, tous les revenus que réalise cette entreprise en
Tunisie sont rattachés audit établissement stable (force attractive globale de l’établissement stable).
© Copyright – www.profiscal.com

27
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence d'établissement


Signature, construction, stable
parution au Opérations de
PAYS JORT et montage, Opérations
parution de surveillance Rémunérations au titre de
Dividendes Intérêts
administrative constituant un services
établissement Stable
5) Ethiopie 23/01/2003 Un chantier de Imposition dans Imposition dans le pays de la Redevances
n° 87 du construction, des le pays de la source au taux de 10%. Imposition dans le pays
01/11/2005 opérations source au taux Exonération des intérêts de la source au taux de
d'édification ou de de 5%. payés : 5% au titre :
montage ou des - par le gouvernement de l'Etat - de l'usage ou la
activités de contractant ou l'une de ses concession de l'usage d'un
surveillance s'y collectivités locales, droit d'auteur sur une
rattachant lorsque leur œuvre littéraire, artistique
durée est supérieure à - au gouvernement de l'autre
Etat contractant, à l'une de ses ou scientifique y compris
9 mois. les films cinématographi-
collectivités locales ou à tout
organisme ou institution (y ques et les films ou
compris les institutions bandes utilisés pour la
financières) totalement détenues transmission
par cet autre Etat ou par l'une de radiophonique ou
ses collectivités locales ou par télévisée, brevet, marque
une institution dont la majorité de commerce, dessin ou
des parts sont détenues par modèle, plan, formule ou
l'autre Etat contractant ou l'une procédé secrets,
de ses collectivités locales, - de l'usage ou la
- à tout autre organisme ou concession de l'usage
institution (y compris les d'équipements industriels,
institutions financières) et commerciaux ou
relatifs à des crédits accordés en scientifiques,
application d'un accord conclu - des informations ayant
entre les gouvernements des trait à une expérience
deux Etats contractants. acquise dans le domaine
industriel, commercial ou
scientifique.
© Copyright – www.profiscal.com

28
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Signature, Chantiers de construction Revenus imposables dans le pays de la source en absence


parution au Opérations de montage d'établissement stable
PAYS JORT et Opérations de
parution surveillance constituant Rémunérations au titre de
Dividendes Intérêts
administrative un établissement Stable services
6) Iles 12/02/2008 Un chantier de Exonération de Imposition dans le Redevances
Maurice n° 60 construction ou des l'impôt. pays de la source au Imposition dans le pays
du 25/07/2008 opérations temporaires de taux de 2,5%. de la source au taux de
montage ou des activités Exonération des 2,5% au titre de l'usage
de surveillance s'y intérêts payés au ou la concession de
exerçant lorsque leur gouvernement de l'usage d'un droit
durée dépasse 12 mois. l'autre Etat d'auteur sur une œuvre
contractant y littéraire, artistique ou
compris une scientifique y compris
subdivision politique les films cinématogra-
ou une collectivité phiques, brevet, marque
locale ou la Banque de fabrique ou de
Centrale de cet autre commerce, dessin ou
Etat. modèle, plan, formule
ou procédé secrets, de
l'usage ou la concession
de l'usage d'équipements
industriels,
commerciaux,
portuaires, agricoles ou
scientifiques.
© Copyright – www.profiscal.com

29
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence d'établissement


Signature,
construction Opérations stable
parution au
de montage Opérations
PAYS JORT et
de surveillance Rémunérations au titre
parution dividendes Intérêts
constituant un de services
administrative
établissement Stable
7) Burkina 15/04/2003 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le pays Redevances
Faso n° 43 du construction, ou de pays de la source au de la source au taux de Imposition dans le pays
31/05/2005 montage lorsque sa taux de 8%. 5%. de la source au taux de
durée est supérieure à Exonération des intérêts 5% au titre :
9 mois. payés : - de l'usage ou la
- par le gouvernement de concession de l'usage
l'Etat contractant y d'un droit d'auteur sur
compris une subdivision une œuvre littéraire,
politique ou une artistique ou
collectivité locale ou la scientifique y compris
Banque Centrale ; les films cinématogra-
- à une Banque phiques ou les films et
appartenant à l'Etat ou à bandes utilisés pour les
une institution financière émissions radio-
similaire résidente de phoniques ou télévisées,
l'autre Etat Contractant. brevet, marque de
fabrique ou de
commerce, dessin ou
modèle, plan, formule
ou procédé secrets,
- de l'usage
d'équipements
industriels,
commerciaux,
portuaires, agricoles ou
scientifiques.
© Copyright – www.profiscal.com

30
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


Signature, construction, d'établissement stable (1)
PAYS parution au Opérations de montage,
JORT et Opérations de
parution surveillance constituant Dividendes Intérêts Rémunérations au titre de services
administrative un établissement Stable,
Fourniture de services
8) UMA 23/07/1990 - Chantier de Imposition dans Imposition dans le Redevances
n° 70 du construction ou de le pays de la pays de la source Imposition exclusive dans le pays de
02/11/1990 montage ou des source et selon et selon sa la source et selon sa législation au
activités de surveillance sa législation. législation. titre :
s'y exerçant lorsque leur - de l'usage ou la concession de
durée dépasse 3 mois. l'usage d'un droit d'auteur sur une
- La fourniture de œuvre littéraire, artistique ou
services y compris les scientifique y compris les films
services des conseils cinématographiques et de télévision à
par une entreprise caractère commercial, brevet, marque
agissant par de fabrique ou de commerce, dessin
l'intermédiaire de ou modèle, plan, formule ou procédé
salariés ou de secrets,
fonctionnaires recrutés - de l'usage ou la concession de
par l'entreprise à cette l'usage d'équipements industriels,
fin. commerciaux, agricoles, portuaires ou
scientifiques,
- des informations ayant trait à une
expérience acquise dans le domaine
industriel, commercial ou
scientifique,
- des études techniques ou
économiques et d'une assistance
technique.

(1) Les taux du droit commun restent applicables :


- pour les dividendes : 5% ;
- pour les intérêts : 5% pour les intérêts de prêts bancaires ; 20% dans les autres cas ;
- pour les redevances : 15%.
© Copyright – www.profiscal.com

31
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Signature, Chantiers de construction, Revenus imposables dans le pays de la source en absence


parution au Opérations de montage, d'établissement stable (1)
PAYS JORT et Opérations de surveillance
parution constituant un établissement Rémunérations au titre de
dividendes Intérêts
administrative Stable services
9) Jordanie 14/02/1988 Un chantier de construction Imposition dans le Imposition dans le Redevances
n° 76 du ou de montage dont la durée pays de la source pays de la source Imposition dans le pays de la
08/11/1988 est supérieure à 6 mois. et selon sa et selon sa source et selon sa législation au
législation. législation. titre :
- de l'usage ou la concession
de l'usage d'un droit d'auteur sur
une œuvre littéraire, artistique
ou scientifique, brevet
d'invention, marque de
commerce, dessin ou modèle,
formule ou procédé secrets,
- de l'usage ou la concession
de l'usage d'équipements
industriels, commerciaux ou
scientifiques,
- des informations ayant trait à
une expérience acquise dans le
domaine industriel, commercial
ou scientifique.

(1) Les taux du droit commun restent applicables :


- pour les dividendes : 5% ;
- pour les intérêts : 5% pour les intérêts de prêts bancaires ; 20% dans les autres cas ;
- pour les redevances : 15%.
© Copyright – www.profiscal.com

32
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Signature, Revenus imposables dans le pays de la source en absence d'établissement


Chantiers de construction stable
parution au
Opérations de montage
JORT et
PAYS Opérations de surveillance
parution Rémunérations au titre de
constituant un établissement Dividendes Intérêts
administrative services
Stable
10) Egypte 08/12/1989 Un chantier de construction Imposition dans le Imposition dans le Redevances
n° 21 du ou d'édification ou des pays de la source au pays de la source au Imposition dans le pays de la
27/03/1990 opérations temporaires de taux de 10%. taux de 10%. source au taux de 15% au
montage lorsque leur durée titre :
dépasse 6 mois. - de l'usage ou la concession
de l'usage d'un droit d'auteur
sur une œuvre littéraire,
artistique ou scientifique,
brevet d'invention, marque de
commerce, plan, modèle,
dessin, procédés secrets ou
formule,
- de l'usage ou la concession
de l'usage d'équipements
industriels, commerciaux ou
scientifiques,
- des informations ayant trait
à une expérience acquise dans
le domaine industriel,
commercial ou scientifique, y
compris les films de bandes
dessinées, films ou vidéos
pour la télévision.
© Copyright – www.profiscal.com

33
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


Signature, d'établissement stable
construction,
parution au
Opérations de montage,
PAYS JORT et
Opérations de Rémunérations au
parution Dividendes Intérêts
surveillance constituant titre de services
administrative
un établissement Stable
11) Emirats 10/04/1996 Un chantier de Exonération Imposition dans le pays de la Redevances
Arabes Unis n° 55 du construction ou des de l'impôt. source aux taux de : Imposition dans le
09/07/1996 opérations temporaires - 2,5% lorsque le bénéficiaire pays de la source au
de montage ou des effectif des intérêts est une taux de 7,5% au titre :
activités de surveillance institution bancaire et tant que - de l'usage ou la
s'y exerçant lorsque leur la législation interne de la concession de l'usage
durée dépasse 6 mois. Tunisie impose les intérêts d'un droit d'auteur sur
revenant aux entreprises une œuvre littéraire,
bancaires non établies en artistique ou
Tunisie au taux de 2,5%, scientifique y compris
- 5% si la Tunisie relève le les films cinémato-
taux susvisé, graphiques, films et
- 10% dans tous les autres cas. bandes de la radio ou
de la télévision,
Exonération des intérêts servis brevet, marque
à l'Etat des EAU y compris les commerciale, modèle,
gouvernements locaux, les plan, formule ou
subdivisions politiques, les procédé industriel
autorités locales et les secret,
établissements financiers dont - de l'usage ou la
le capital est détenu en totalité concession de l'usage
par le gouvernement et dont d'équipements
notamment : industriels,
- la banque centrale ; commerciaux ou
- l'organisation d'Abou Dhabi scientifiques,
pour l'investissement ; - des informations
- la caisse d'Abou Dhabi pour ayant trait à une
le Développement Economique expérience
Arabe ; industrielle,
- et tous les autres établisse- commerciale ou
ments financiers publics. scientifique.
© Copyright – www.profiscal.com

34
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de construction, Revenus imposables dans le pays de la source en absence


Signature,
Opérations de montage, d'établissement stable
parution au
Opérations de
PAYS JORT et
surveillance constituant Rémunérations au titre de
parution Dividendes Intérêts
un établissement services
administrative
Stable
12) Pakistan (1) 18/04/1996 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le Redevances
n° 62 du construction, ou des pays de la source pays de la source Imposition dans le pays de la
02/08/1996 opérations temporaires de au taux de 10%. au taux de 13%. source au taux de 10% au
montage ou des activités titre de l'usage ou la
de surveillance s'y concession de l'usage d'un
exerçant lorsque faisant droit d'auteur sur une œuvre
suite à la vente de littéraire, artistique ou
machines ou scientifique y compris les
d'équipements leur durée films cinématographiques,
dépasse 6 mois ou lorsque brevet, marque de fabrique ou
faisant suite à la vente de de commerce, dessin ou
machines ou d'équipe- modèle, plan, formule ou
ments, les opérations de procédé secrets, de l'usage ou
montage ou les activités la concession de l'usage d'un
de surveillance ont une équipement industriel,
durée excédant 3 mois et commercial, portuaire,
que les frais de montage agricole ou scientifique à
ou de surveillance l'exception des rémunérations
dépassent 10% du prix de pour affrètement des navires
ces machines ou ou d'aéronefs affectés au
équipements. trafic international ou pour
des études techniques ou
économiques ou pour une
assistance technique.

(1) Lorsqu’une entreprise résidente au Pakistan dispose d’un établissement stable en Tunisie, tous les revenus que réalise cette entreprise en
Tunisie sont rattachés audit établissement stable (force attractive globale de l’établissement stable).
© Copyright – www.profiscal.com

35
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


Signature,
construction, d'établissement stable
parution au
Opérations de montage,
PAYS JORT et
Opérations de Rémunérations au titre de
parution Dividendes Intérêts
surveillance constituant services
administrative
un établissement Stable
13) Sultanat 16/11/1997 Un chantier de Exonération de Imposition dans le Redevances
d'Oman n° 17 du construction dont la l'impôt. pays de la source au Imposition dans le pays
27/02/1998 durée dépasse 6 mois taux de 10%. de la source au taux de
5% au titre de l'usage ou
Exonération des
la concession de l'usage
intérêts lorsque le d'un droit d'auteur sur une
bénéficiaire est le œuvre littéraire, artistique
gouvernement de ou scientifique y compris
l'autre Etat les films cinématogra-
contractant, l'une de phiques, films, disques ou
ses subdivisions
bandes de radio ou de
politiques, l'une de
télévision, brevet
ses collectivités
d'invention, marque de
locales ou la Banque
commerce, dessin,
Centrale de cet autre
modèle, logiciels
Etat.
informatiques, plan,
formule ou procédé
secrets de montage ou de
fabrication.
© Copyright – www.profiscal.com

36
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


Signature, construction, d'établissement stable
parution au Opérations de montage,
PAYS JORT et Opérations de
Rémunérations au titre de
parution surveillance constituant Dividendes Intérêts
services
administrative un établissement
Stable
14) Qatar 08/03/1997 Un chantier de Exonération de Imposition dans le Redevances
n° 45 du construction, ou des l'impôt. pays de la source et Imposition dans le pays de la
06/06/1997 opérations temporaires selon sa législation(1). source au taux de 5% au titre :
- de l'usage ou la concession
NC 45/99 de montage ou des
activités de surveillance de l'usage d'un droit d'auteur sur
s'y exerçant lorsque leur une œuvre littéraire, artistique
durée dépasse 6 mois. ou scientifique, brevet
d'invention, d'une marque de
commerce, d'un dessin ou d'un
modèle, d'un plan, d'une
formule ou un procédé secrets,
- de l'usage ou la concession
de l'usage d'un équipement
industriel, commercial ou
scientifique,
- des informations ayant trait à
une expérience acquise dans le
domaine industriel, commercial
ou scientifique.

(1)
Les taux du droit commun restent applicables : 5% pour les intérêts de prêts bancaires ; 20% dans les autres cas.
© Copyright – www.profiscal.com

37
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


Signature, construction d'établissement stable
parution au Opérations de montage
PAYS JORT et Opérations de
parution surveillance constituant Dividendes Intérêts Rémunérations au titre de services
administrative un établissement Stable
Fourniture de services
15) Liban 24/06/1998 - Un chantier de Imposition dans Imposition dans le Redevances
n° 97 du construction d'édifica- le pays de la pays de la source au Imposition dans le pays de la source
tion, d'assemblage ou source au taux taux de 5%. au taux de 5% au titre :
04/12/1998
de montage ou des de 5%. - de l'usage ou la concession de
Exonération des
opérations de l'usage d'un droit d'auteur sur les
intérêts payés au
surveillance s'y œuvres littéraires, artistiques ou
gouvernement de
rattachant lorsque le scientifiques, y compris les films
l'autre Etat
chantier ou les travaux cinématographiques, films ou
contractant ou l'une
durent plus que 6 mois bandes d'émission radiophonique
de ses collectivités
pour toute période de ou télévisée et de la transmission
locales ou l'une de
12 mois. par satellite ou câbles ou fibres
ses unités
- La fourniture de optiques ou par les moyens
administratives
services y compris les territoriales ou à technologiques similaires de
services de consultation toute entreprise ou transmission au public, brevet,
par une entreprise par organisme financier marque de commerce, dessin ou
l'intermédiaire des dont le capital modèle, plan, formule ou procédé
employés ou autres revient totalement à secrets,
salariés engagés à ces cet autre Etat - de l'usage ou la concession de
fins pour une durée ou contractant ou à l'usage d'équipements industriels,
des durées excédant l'une de ses commerciaux ou scientifiques,
6 mois durant toute collectivités locales - des informations ayant trait à une
période de 12 mois. ou unités expérience acquise dans le domaine
administratives industriel, commercial ou
territoriales. scientifique.
© Copyright – www.profiscal.com

38
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


Signature, construction, d'établissement stable
parution au Opérations de montage,
PAYS JORT et Opérations de
parution surveillance constituant Rémunérations au titre
Dividendes Intérêts
administrative un établissement de services
Stable
16) Yémen 08/03/1998 Un chantier de Exonération de Imposition dans le pays Redevances
n° 51 du construction, des l'impôt. de la source au taux de Imposition dans le pays
26/06/1998 opérations temporaires 10%. de la source au taux de
de montage ou des 7,5% au titre :
activités de surveillance Exonération des
s'y rattachant lorsque intérêts payés - de l'usage ou la
directement à un Etat concession de l'usage
leur durée dépasse
contractant, à l'une de d'un droit d'auteur sur
6 mois.
ses subdivisions une œuvre littéraire,
politiques ou artistique ou
collectivités locales ou scientifique y compris
à sa Banque Centrale. les films
cinématographiques,
brevet, marque de
fabrique ou de
commerce, dessin ou
modèle, plan, formule
ou procédé secrets,
- de l'usage ou la
concession de l'usage
d'équipements
industriels, portuaires,
commerciaux ou
scientifiques.
© Copyright – www.profiscal.com

39
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


Signature, construction, d'établissement stable
parution au Opérations de montage,
PAYS JORT et Opérations de
parution surveillance constituant dividendes Intérêts Rémunérations au titre de services
administrative un établissement
Stable
17) Syrie 22/06/1998 Un chantier de Exonération de Imposition dans le Redevances
n° 89 du construction projet l'impôt. pays de la source Imposition dans le pays de la source
06/11/1998 d'édification ou au taux de 10%. au taux de 18% au titre :
d'assemblage ou de - de l'usage ou la concession de
montage ou des l'usage d'un brevet d'invention,
activités de surveillance marque de commerce, dessin ou
y relatives lorsque leur modèle, plan,
durée dépasse à 6 mois.
- de l'usage ou la concession de
l'usage d'équipements industriels,
commerciaux ou scientifiques,
- des informations ayant trait à une
expérience acquise dans le domaine
industriel ou scientifique,
- d'un droit d'auteur sur une œuvre
littéraire, artistique ou scientifique y
compris les films cinématographi-
ques, les films ou bandes d'émission
radiophonique ou télévisée.
© Copyright – www.profiscal.com

40
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de construction, Revenus imposables dans le pays de la source en absence


Signature, Opérations de montage, d'établissement stable
parution au Opérations de
PAYS JORT et surveillance constituant
parution Rémunérations au titre de
un établissement Dividendes Intérêts
administrative services
Stable
18) Koweït 18/04/2000 Un chantier de Imposition dans Imposition dans le Redevances
n° 12 du construction, le pays de la pays de la source aux Imposition dans le pays de
09/02/2001 d'assemblage ou de source au taux taux de : la source au taux de 5% au
montage ou des activités de 10%. - 2,5% au titre des titre:
de surveillance s'y prêts bancaires, - de l'usage ou la
rattachant dont la durée - 10% dans les concession de l'usage de
est supérieure à 6 mois. autres cas droits d'auteur sur une
œuvre littéraire, artistique
Exonération des ou scientifique, y compris
intérêts payés au les films cinématogra-
gouvernement d'un phiques, films ou bandes ou
Etat contractant, à sa tous autres moyens de
Banque Centrale, à production pour la
des entreprises, transmission télévisée ou
sociétés et organismes radiophonique, brevet
appartenant en totalité
d'invention, marque de
au gouvernement de commerce, dessin ou
cet Etat. modèle, plan, formule ou
procédé secrets,
- des informations ayant
trait à une expérience
industrielle, commerciale
ou scientifique.
© Copyright – www.profiscal.com

41
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


construction, d'établissement stable
Signature,
Opérations de
parution au
montage,
PAYS JORT et
Opérations de Rémunérations au titre de
parution Dividendes Intérêts
surveillance services
administrative
constituant un
établissement Stable
19) Soudan 08/10/2003 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le Redevances
n° 19 du construction, des pays de la source pays de la source au Imposition dans le pays de la
08/03/2005 opérations de aux taux de : taux de 10%. source au taux de 5% au titre :
montage ou - 0% si le - de l'usage ou la concession de
installations ou des Exonération des
bénéficiaire effectif intérêts payés à l'usage d'un droit d'auteur sur les
activités de détient au moins œuvres littéraires, artistiques ou
surveillance y l'autre Etat
25% du capital de contractant, y scientifiques y compris les films
relatives lorsque leur la société qui paie cinématographiques et les
durée dépasse compris ses
les dividendes, collectivités locales enregistrements pour la radio ou
12 mois. - 5% dans les la télévision, brevet, marque de
ou à sa Banque
autres cas. Centrale. fabrique ou de commerce, dessin,
modèle, plan, formule ou procédé
secrets,
- des informations ayant trait à
une expérience acquise dans le
domaine industriel, commercial
ou scientifique,
- de l'usage ou la concession de
l'usage d'équipements industriels,
commerciaux, agricoles ou
scientifiques
© Copyright – www.profiscal.com

42
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de construction, Revenus imposables dans le pays de la source en absence


Signature,
Opérations de montage, d'établissement stable
parution au
Opérations de
PAYS JORT et
surveillance constituant Rémunérations au titre de
parution Dividendes Intérêts
un établissement Stable, services
administrative
Fourniture de services
20) Arabie 08/07/2010 - Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le Redevances
Saoudite (1) n° 6 du construction ou pays de la source pays de la source Imposition dans le pays de la
18/01/2013 d'édification ou un projet au taux de 5%. aux taux de : source au taux de 5% au
d'assemblage ou de - 2,5% au titre des titre :
montage ou des activités prêts bancaires, - de l'usage ou la concession
de surveillance s'y - 5% dans les de l'usage de droits d'auteur
rattachant dont la durée autres cas. sur une œuvre littéraire,
est supérieure à 6 mois. artistique ou scientifique, y
- la fourniture de compris les films
services y compris les cinématographiques, films ou
services de consultation bandes pour la transmission
effectuée par un projet radiophonique ou télévisée,
agissant par brevet d'invention, marque de
l'intermédiaire de salariés commerce, dessin ou modèle,
ou d'autre personnel plan, formule ou procédé
engagé par le projet à secrets,
cette fin, à condition que - de l'usage ou la concession
ces opérations (pour le de l'usage d'équipements
même projet ou un projet industriels, commerciaux ou
similaire) durent une scientifiques,
période ou des périodes
- des informations ayant trait
supérieures à 6 mois au
cours de toute période de à une expérience industrielle,
12 mois. commerciale ou scientifique.

(1)
Lorsqu'une entreprise résidente en Arabie Saoudite dispose d'un établissement stable en Tunisie, tous les revenus que réalise cette entreprise en
Tunisie de la vente des mêmes services et produits objet de l'exploitation de l'établissement stable sont rattachés à l'établissement stable (force
attractive partielle de l'établissement stable).
© Copyright – www.profiscal.com

43
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Signature, Chantiers de construction, Revenus imposables dans le pays de la source en absence


parution au Opérations de montage, d'établissement stable
PAYS JORT et Opérations de
parution surveillance constituant Rémunérations au titre de
Dividendes Intérêts
administrative un établissement Stable services
21) France 28/05/1973 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le Redevances
n° 36 du construction ou des pays de la source et pays de la source au Imposition dans le pays de la
24/05/1974 opérations temporaires de selon sa taux de 12%. source si sa législation le
montage ou des activités législation(1). prévoit, et ce, aux taux de :
Exonération des
de surveillance s'y - 5% au titre de l'usage ou du
exerçant, lorsque leur intérêts payés au
titre des crédits ou droit à l'usage de droits d'auteur
durée est supérieure à sur les œuvres littéraires,
6 mois ou lorsque les prêts consentis par
un Etat contractant artistiques ou scientifiques;
opérations temporaires de
montage ou les activités à un résident de - 15% au titre de la
de surveillance faisant l'autre Etat. concession de licences
suite à la vente des d'exploitation de brevets,
machines ou équipements dessins et modèles, plans,
ont une durée supérieure à formules ou procédés secrets
3 mois et que les frais de ou pour des informations
montage ou de concernant des expériences
d'ordre industriel, commercial
surveillance dépassent
10% du prix de ces ou scientifique ou pour des
machines ou études techniques ou
équipements. économiques,
- 20% au titre de la
concession de licences
d'exploitation, de marques de
fabrique ou de commerce ou
pour la location du droit
d'utilisation de films
cinématographiques et de
télévision, de l'usage ou le droit
à l'usage d'équipements
agricoles, industriels,
portuaires, commerciaux ou
scientifiques.
* Exonération des sommes
payées pour l'utilisation de
films cinématographiques ou
d'émissions de radio diffusion
et de télévision versées à un
établissement public de
l'autre Etat contractant.

(1)
Le taux du droit commun est applicable : 5%.
© Copyright – www.profiscal.com

44
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


construction, d'établissement stable
Signature,
Opérations de
parution au
montage,
PAYS JORT et
Opérations de Rémunérations au titre de
parution Dividendes Intérêts
surveillance services
administrative
constituant un
établissement Stable
22) Allemagne 23/12/1975 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le Redevances
n° 41 du construction ou des pays de la source aux pays de la source au Imposition dans le pays
15/06/1976 opérations de taux de : taux de 10%. de la source aux taux
montage, ou des - 10% si le de :
activités de Exonération en
bénéficiaire est une Tunisie des intérêts - 10% au titre de l'usage
surveillance s'y société qui détient
exerçant lorsque ce des prêts et crédits ou du droit à l'usage de
directement au moins payés à : droits d'auteur sur les
chantier, ces 25% du capital de la œuvres littéraires,
opérations, ou ces - la Deutsche
société qui paie les artistiques ou
activités ont une dividendes, Bundesbank
scientifiques à l'exclusion
durée supérieure à - 15% dans les - la Kreditanstalt fur des films cinématogra-
6 mois ou lorsque ces autres cas. Wiederaufbau phiques et de télévision
opérations de Et ou pour des informations
montage ou activités - à un taux pouvant
atteindre 27% si les - la Deutsche ayant trait à une
de surveillance faisant Gesellschaft fur expérience acquise dans
suite à la vente de dividendes
proviennent d'une wirtschaftliche le domaine agricole,
machines ou zusammenarbeit mbH industriel, commercial ou
d'équipements ont une société de capitaux
résidente en (Entwicklungsgesellsc scientifique ou pour des
durée inférieure à haft). études économiques ou
Allemagne et perçus
6 mois et que les frais techniques ;
de montage ou de par une société
surveillance dépassent résidente en Tunisie - 15% au titre de la
10% du prix de ces et si la société concession de licences
machines ou résidente en Tunisie d'exploitation de brevets,
équipements. détient directement ou dessins et modèles, plans,
indirectement au formules ou procédés
moins 25% du capital secrets, marque de
de la société de fabrique ou de commerce
capitaux résidente en et pour la location du
Allemagne. droit d'utilisation de films
cinématographiques ou de
télévision.
© Copyright – www.profiscal.com

45
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


Signature,
construction, d'établissement stable
parution au
Opérations de montage,
PAYS JORT et
Opérations de Rémunérations au titre de
parution Dividendes Intérêts
surveillance constituant services
administrative
un établissement Stable
23) Autriche 23/06/1977 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le Redevances
n° 14 du construction ou des pays de la source pays de la source Imposition dans le pays de la
17/02/1978 opérations temporaires aux taux de : au taux de 10%. source aux taux de :
de montage ou des - 10% si le - 10% au titre de l'usage ou
activités de surveillance bénéficiaire effectif la concession de l'usage d'un
s'y exerçant si leur est une société (à droit d'auteur sur une œuvre
durée est supérieure à l'exclusion des littéraire, artistique ou
6 mois ou si ces sociétés de scientifique ;
opérations de montage personnes) qui
ou activités de - 15% au titre des études
détient directement techniques ou économiques,
surveillance faisant au moins 25% du
suite à la vente de de l'usage ou la concession de
capital de la société l'usage de films cinémato-
machines ou qui paie les
d'équipements ont une graphiques ou de télévision,
dividendes, brevet, marque de fabrique ou
durée supérieure à - 20% dans les de commerce, dessin, modèle,
3 mois et que leurs autres cas.
frais sont supérieurs à plan, formule ou procédé
10% du prix de ces secrets et de l'usage ou la
machines ou concession de l'usage d'un
équipements. équipement industriel,
commercial ou scientifique et
pour des informations ayant
trait à une expérience acquise
dans le domaine agricole,
industriel, commercial ou
scientifique.
© Copyright – www.profiscal.com

46
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


Signature, construction, d'établissement stable
parution au Opérations de montage,
PAYS JORT et Opérations de
parution surveillance constituant Dividendes Intérêts Rémunérations au titre de services
administrative un établissement
Stable
24) Norvège 31/05/1978 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans Redevances
(1)
n° 8 du construction, des pays de la source le pays de la Imposition dans le pays de la source
26/01/1979 opérations temporaires au taux de 20%. source au taux aux taux de :
de montage ou des de 12%. - 5% au titre de l'usage ou du droit
activités de surveillance de l'usage d'un droit d'auteur sur les
s'y exerçant lorsque leur œuvres littéraires, artistiques ou
durée est supérieure à scientifiques,
6 mois ou lorsque ce
chantier, ces opérations - 15% au titre de la concession de
de montage ou activités licences d'exploitation de brevets,
de surveillance, faisant dessins et modèles, plans, formules
suite à la vente de ou procédés secrets et pour des
informations concernant des
machines ou
d'équipements ont une expériences d'ordre industriel,
durée inférieure à commercial ou scientifique et des
6 mois et que leurs frais études techniques ou économiques,
sont supérieurs à 10% - 20% au titre de la concession de
du prix de ces machines licences d'exploitation de marques
ou équipements. de fabrique ou de commerce, pour
la location du droit d'utilisation de
films de cinématographiques et de
télévision ou pour l'usage ou le
droit à usage d'équipements
agricoles, industriels, portuaires,
commerciaux ou scientifiques.
Professions indépendantes (2)
Imposition dans le pays de la source
si les rémunérations excèdent
25.000 couronnes norvégiennes au
cours de l'année fiscale.

(1) Lorsqu'une entreprise résidente au Norvège dispose d'un établissement stable en Tunisie, tous les revenus que réalise cette entreprise en
Tunisie sont rattachés à l'établissement stable (force attractive globale de l'établissement stable).
(2) Le taux de 15% s’applique.
© Copyright – www.profiscal.com

47
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


construction, d'établissement stable
Signature, Opérations de
parution au montage, Opérations
PAYS JORT et de surveillance
parution Rémunérations au titre de
constituant un Dividendes Intérêts
administrative services
établissement
Stable
25) Italie 16/05/1979 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le Redevances
n° 71 du construction ou de pays de la source au pays de la source au Imposition dans le pays de la
07/12/1979 montage dont la taux de 15%. taux de 12%. source aux taux de :
durée dépasse - 5% au titre de l'usage ou la
6 mois. Exonération des
intérêts payés : concession de l'usage des
droits d'auteur sur les œuvres
- par le littéraires, artistiques ou
gouvernement ou scientifiques,
l'une de ses
collectivités - 12% au titre de l'usage ou la
locales ; concession de l'usage des
enregistrements pour
- au gouvernement
transmissions radiophoniques
de l'autre Etat, à et télévisées, brevet, dessin ou
l'une de ses modèle, plan, formule ou
collectivités locales procédé secrets ou pour des
ou à une institution informations ayant trait à une
ou organisme (y expérience acquise dans le
compris les domaine industriel,
institutions commercial ou scientifique ou
financières)
pour des études techniques et
appartenant économiques à caractère
entièrement à cet industriel ou commercial,
Etat ou à l'une de
ses collectivités - 16% au titre de l'usage ou la
locales. concession de l'usage d'une
marque de fabrique ou de
commerce, films cinématogra-
phiques et de télévision ou de
l'usage ou la concession de
l'usage d'un équipement
industriel, commercial ou
scientifique.
Professions indépendantes (1)
Imposition dans le pays de la
source si les rémunérations
excèdent 7.000 dollars
américains au cours de l'année
fiscale.
(1)
Le taux de 15% s'applique.
© Copyright – www.profiscal.com

48
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


Signature, construction, d'établissement stable
parution au Opérations de montage,
PAYS JORT et Opérations de
parution surveillance constituant Rémunérations au titre de
Dividendes Intérêts
administrative un établissement services
Stable
26) 05/02/1981 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le Redevances
Danemark n° 26 du construction ou des pays de la source pays de la source au Imposition dans le pays de la
17/04/1981 opérations temporaires au taux de 15%. taux de 12%. source au taux de 15% au titre :
de montage ou des - de l'usage ou la concession
activités de surveillance Exonération en
Tunisie des intérêts de l'usage d'un droit d'auteur sur
s'y exerçant si leur une œuvre littéraire, artistique
durée est supérieure à des prêts et des
6 mois ou si ces crédits consentis à ou scientifique, y compris les
opérations de montage l'Etat tunisien par : films cinématographiques,
enregistrements pour
ou activités de - l'Etat danois, transmissions radiophoniques
surveillance faisant - le fonds danois et télévisées, brevet, marque de
suite à la vente des d'industrialisation fabrique ou de commerce,
machines ou des pays en voie de dessin, modèle, plan, formule
équipements ont une développement, ou procédé secrets,
durée supérieure à trois - ou par tout autre - de l'usage ou la concession
mois et que leurs frais fonds de même
sont supérieurs à 10% de l'usage d'un équipement
nature disposant de industriel, commercial ou
du prix de ces machines fonds publics
ou équipements. scientifique,
danois. - des informations ayant trait à
une expérience acquise dans le
domaine industriel, commercial
ou scientifique,
- des études techniques ou
économiques.
© Copyright – www.profiscal.com

49
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


Signature, construction, d'établissement stable
parution au Opérations de montage,
PAYS JORT et Opérations de
parution surveillance constituant Rémunérations au titre de
Dividendes Intérêts
administrative un établissement services
Stable
27) Suède 07/05/1981 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le Redevances
n° 48 du construction ou des pays de la source pays de la source Imposition dans le pays de la
17/07/1981 opérations temporaires aux taux de : au taux de 12%. source aux taux de :
de montage ou activités - 15% si le - 5% au titre de l'usage ou la
de surveillance lorsque bénéficiaire est une concession de l'usage de droits
leur durée est société qui détient d'auteur sur des œuvres
supérieure à 6 mois ou directement au littéraires, artistiques ou
lorsque les opérations moins 25% du scientifiques.
ou activités faisant suite capital de la société
à la vente de machine - 15% au titre de l'usage ou la
qui paie les concession de l'usage des films
ou équipements ont une dividendes,
durée inférieure à cinématographiques et des films
- 20% dans les et enregistrements pour
6 mois et que leurs frais autres cas.
dépassent 10% du prix émissions de radio ou
de ces machines ou télévision, brevet, marque de
équipements. fabrique ou de commerce,
dessin ou modèle, plan, formule
ou procédé secrets, de l'usage
ou la concession de l'usage
d'équipements industriels,
commerciaux ou scientifiques
et pour des informations ayant
trait à une expérience acquise
dans le domaine industriel,
commercial ou scientifique et
des études techniques ou
économiques.
© Copyright – www.profiscal.com

50
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


construction, d'établissement stable
Signature, Opérations de
parution montage,
PAYS au JORT et Opérations de
surveillance Rémunérations au titre de
parution Dividendes Intérêts
constituant un services
administrative
établissement
Stable
28) Royaume 15/12/1982 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le Redevances
Uni de n° 48 du construction ou des pays de la source aux pays de la source Imposition dans le pays de la
Grande 01/07/1983 opérations de taux de : aux taux de : source au taux de 15% au titre :
Bretagne et montage ou des - 12% si le - 10% lorsque le - de l'usage ou la concession
d'Irlande du activités de bénéficiaire effectif bénéficiaire effectif de l'usage d'un droit d'auteur sur
Nord (1) surveillance s'y est une société qui de ces intérêts est une œuvre littéraire, artistique
exerçant lorsque ce contrôle directement une banque ou un ou scientifique y compris les
chantier, ces au moins 25% des organisme films cinématographiques et les
opérations ou droits de vote dans la financier ; films et bandes de télévision ou
activités ont une société qui paie les - 12% dans tous de radio, brevet, marque de
durée supérieure à dividendes, les autres cas. fabrique ou de commerce,
6 mois ou lorsque - 20% dans tous les dessin ou modèle, plan, formule
ces opérations ou autres cas. ou procédé secrets,
ces activités faisant
suite à la vente de - de l'usage ou la concession
machines ou de l'usage d'équipements
d'équipements ont agricoles, industriels,
une durée commerciaux ou scientifiques,
n'excédant pas - des informations ayant trait à
6 mois et que les une expérience acquise dans le
frais de montage ou domaine industriel, commercial
de surveillance ou scientifique,
dépassent 10% du - des études techniques ou
prix des machines économiques.
ou équipements.

(1) Il couvre : l'Angleterre, l'Ecosse, Pays des galles et l'Irlande du Nord.


© Copyright – www.profiscal.com

51
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


Signature, construction, d'établissement stable
parution au Opérations de montage,
PAYS JORT et Opérations de
parution surveillance constituant Rémunérations au titre de
Dividendes Intérêts
administrative un établissement services
Stable
29) Espagne 12/07/1982 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le Redevances
n° 33 du construction ou des pays de la source pays de la source Imposition dans le pays de la
27/05/1986 opérations temporaires aux taux de : aux taux de : source au taux de 10% au titre :
de montage ou des - 5% si le - 5% lorsque les - de l'usage ou la concession
activités de surveillance bénéficiaire effectif intérêts proviennent de l'usage d'un droit d'auteur,
s'y exerçant si leur est une société des prêts dont la brevet, marque de fabrique ou
durée est supérieure à (autre qu'une durée dépasse 7 ans, de commerce, dessin ou
9 mois ou si ces société de - 10% dans les modèle, plan, formule ou
opérations de montage personnes) qui autres cas. procédé secrets,
ou activités de détient directement
surveillance faisant - de l'usage ou la concession
au moins 50% du de l'usage d'équipements
suite à la vente de capital de la société
machines ou industriels, commerciaux ou
qui paie les scientifiques,
équipements ont une dividendes,
durée supérieure à - des études et des
- 15% dans les informations ayant trait à une
3 mois et que leurs frais autres cas.
dépassent 10% du prix expérience acquise dans le
de ces machines ou domaine industriel, commercial
équipements. ou scientifique,
- des films cinématogra-
phiques et œuvres enregistrées
sur films et bandes magnétosco-
piques destinés à la télévision.

.
© Copyright – www.profiscal.com

52
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


Signature, construction, d'établissement stable
parution au Opérations de montage,
PAYS JORT et Opérations de
parution surveillance constituant Rémunérations au titre de
Dividendes Intérêts
administrative un établissement services
Stable
30) Turquie 02/10/1986 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans Redevances
n° 10 du construction ou de pays de la source le pays de la Imposition dans le pays de la
06/02/1987 montage dont la durée aux taux de : source au taux de source au taux de 10% au titre :
dépasse 6 mois. - 12% si le 10%. - de l'usage ou la concession
bénéficiaire effectif de l'usage d'un droit d'auteur sur
est une société Exonération des
(autre qu'une intérêts payés au une œuvre littéraire, artistique
société de gouvernement de ou scientifique y compris les
l'autre Etat films cinématographiques,
personnes) qui
contractant ou à enregistrements pour
détient directement transmission radiophonique et
au moins 25% du sa Banque
Centrale. télévisée, brevet, marque de
capital de la société fabrique ou de commerce,
qui paie les dessin ou modèle, plan, formule
dividendes, ou procédé secrets,
- 15% dans les - de l'usage ou la concession
autres cas. de l'usage d'un équipement
industriel, commercial ou
scientifique,
- des informations ayant trait à
une expérience acquise dans le
domaine industriel, commercial
ou scientifique.
© Copyright – www.profiscal.com

53
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


construction, d'établissement stable
Signature, Opérations de
parution au montage,
PAYS JORT et Opérations de
parution surveillance Rémunérations au titre de
Dividendes Intérêts
administrative constituant un services
établissement
Stable
31) Roumanie 23/09/1987 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le Redevances
n° 34 du construction ou de pays de la source au pays de la source au Imposition dans le pays de la
20/05/1988 montage dont la durée taux de 12%. taux de 10%. source au taux de 12% au titre :
dépasse 6 mois. - de l'usage ou la concession
NC 11/93 Exonération des
intérêts payés en de l'usage d'un droit d'auteur sur
vertu d'un crédit une œuvre littéraire, artistique
accordé et garanti, ou scientifique y compris les
directement ou films cinématographiques et
indirectement par films ou bandes destinés à la
un Etat contractant, télévision ou radio, brevet
une unité d'invention, marque de fabrique
administrative ou de commerce, dessin ou
territoriale, une modèle, plan, formule ou
collectivité locale procédé secrets,
ou un organisme - de l'usage ou la concession
public (y compris de l'usage d'équipements
les institutions industriels, commerciaux ou
financières ou les scientifiques,
banques d'Etat). - des informations ayant trait à
une expérience acquise dans le
domaine industriel, commercial
ou scientifique,
- des études techniques ou
économiques ou d'une
assistance technique.
Services de transport (1)
Imposition dans le pays de la
source des montants payés en
contrepartie de l'exploitation
des navires et aéronefs pour des
transports exclusivement entre
des points situés dans ce pays
en dehors d'un établissement
stable.
Commissions : les rémuné-
rations des intermédiaires
et des commissionnaires
généraux
Imposition dans le pays de la
source au taux de 4%.

(1)
Le taux de 15% s'applique.
© Copyright – www.profiscal.com

54
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


construction, d'établissement stable
Signature, Opérations de
parution au montage,
PAYS JORT et Opérations de
parution surveillance Rémunérations au titre de
Dividendes Intérêts
administrative constituant un services
établissement
Stable
32) 14/03/1990 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le Redevances
République JORT n° 47 construction ou de pays de la source aux pays de la source au Imposition dans le pays de la
Tchèque (1) du 02/07/91 montage dont la taux de : taux de 12%. source aux taux de :
durée dépasse - 10% si le - 5% au titre de l'usage ou la
NC 36/96 6 mois. bénéficiaire est une concession de l'usage d'un droit
société qui détient d'auteur sur une œuvre
directement au moins littéraire, artistique ou
25% du capital de la scientifique y compris les films
société qui paie les cinématographiques et les films
dividendes, ou les enregistrements conçus
- 15% dans les pour la radio et la télévision.
autres cas. - 15% au titre :
* de l'usage ou la concession
de l'usage d'un brevet, marque
de fabrique ou de commerce,
dessin ou modèle, plan, formule
ou procédé secrets,
* de l'usage ou la concession
de l'usage d'équipements
industriels, commerciaux ou
scientifiques,
* des informations ayant trait
à une expérience acquise dans
le domaine industriel,
commercial ou scientifique,
* des études techniques ou
économiques ou d'une
assistance technique rendue
dans le pays de la source.
(1)
La République Tchèque s'est déclarée successeur de l'ex-Fédération Tchécoslovaque.
© Copyright – www.profiscal.com

55
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


Signature, construction, d'établissement stable
parution au Opérations de montage,
PAYS JORT et Opérations de
parution surveillance constituant Rémunérations au titre de
Dividendes Intérêts
administrative un établissement services
Stable
33) Pologne (1) 30/03/1993 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le Redevances
JORT n° 58 construction ou des pays de la source pays de la source Imposition dans le pays de la
du 06/08/93 opérations temporaires aux taux de : au taux de 12%. source au taux de 12% au titre :
de montage ou des - 5% si le - de l'usage ou la concession
activités de surveillance bénéficiaire est une de l'usage d'un droit d'auteur sur
s'y exerçant lorsque ce société qui détient une œuvre littéraire, artistique
chantier, ces opérations directement au ou scientifique y compris les
temporaires de montage moins 25% du films cinématographiques,
ou activités de capital de la société brevet, marque de fabrique ou
surveillance faisant qui paie les de commerce, dessin ou
suite à la vente de dividendes, modèle, plan, formule ou
machines ou - 10% dans les procédé secrets,
d'équipements ont une autres cas.
durée supérieure à - de l'usage ou la concession
6 mois ou lorsque ce de l'usage d'équipements
chantier, ces opérations industriels, commerciaux,
de montage ou activités agricoles, portuaires ou
de surveillance faisant scientifiques,
suite à la vente de - des informations ayant trait à
machines ou une expérience acquise dans le
d'équipements ont une domaine industriel, commercial
durée supérieure à ou scientifique,
4 mois et que les frais - des études techniques ou
de montage ou de économiques ou d'une
surveillance dépassent assistance technique.
10% du prix de ces
machines ou
équipements.

(1)
Lorsqu'une entreprise résidente en Pologne dispose d'un établissement stable en Tunisie, tous les revenus que réalise cette entreprise en Tunisie
sont rattachés audit établissement stable (force attractive globale de l'établissement stable).
© Copyright – www.profiscal.com

56
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


Signature, construction, d'établissement stable
parution au Opérations de montage,
PAYS JORT et Opérations de
parution surveillance constituant Rémunérations au titre de
Dividendes Intérêts
administrative un établissement services
Stable
34) Suisse 10/02/1994 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le Redevances
JORT n° 48 construction ou de pays de la source au pays de la source Imposition dans le pays de la
du 21/06/94 montage ou des taux de 10%. au taux de 10%. source au taux de 10% au titre :
activités de surveillance - de l'usage ou la concession
y relatives, lorsque leur de l'usage d'un droit d'auteur sur
durée dépasse une œuvre littéraire, artistique
183 jours. ou scientifique y compris les
films cinématographiques,
brevet, marque de fabrique ou
de commerce, dessin ou
modèle, plan, formule ou
procédé secrets,
- de l'usage ou la concession
de l'usage d'équipements
industriels, commerciaux ou
scientifiques,
- des informations ayant trait à
une expérience acquise dans le
domaine industriel, commercial
ou scientifique et des études
techniques ou économiques
liées à la communication de ces
informations ou à leur mise en
application.
© Copyright – www.profiscal.com

57
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


construction, d'établissement stable
Signature, Opérations de
parution au montage,
PAYS JORT et Opérations de
parution surveillance Rémunérations au titre de
Dividendes Intérêts
administrative constituant un services
établissement
Stable
35) Pays-Bas 16/05/1995 Un chantier de Imposition dans le 1) Imposition dans le pays Redevances
JORT n° 64 construction ou des pays de la source aux de la source au taux de Imposition dans le pays
du 11/08/95 opérations de taux de : 10%. de la source au taux de
montage ou des - 0% si le 11%.
Le taux est de 7,5% en
activités de bénéficiaire effectif
surveillance s'y cas de présentation par les Ce taux est de 7,5% en
est une société qui résidents des Pays-Bas
exerçant lorsque ce détient directement au cas de présentation par les
chantier, ces d'une attestation de non résidents des Pays-Bas
moins 10% du capital imposition des intérêts
opérations ou ces de la société qui paie d'une attestation de non
activités ont une payés aux résidents de la imposition des redevances
les dividendes, Tunisie.
durée supérieure à - 20% dans les payées aux résidents de la
6 mois. autres cas. 2) Imposition exclusive Tunisie.
dans le pays de la Le terme "redevances"
résidence des intérêts comprend les
payés au titre : rémunérations payées
- d'un titre de créance du pour l'usage ou la
gouvernement de l'autre concession de l'usage d'un
Etat contractant ou l'une droit d'auteur sur une
de ses subdivisions œuvre littéraire, artistique
politiques ou collectivités ou scientifique, de films
locales, cinématographiques ou de
- d'un prêt accordé par le télévision, d'un brevet,
gouvernement de l'Etat de d'une marque de fabrique
résidence, l'une de ses ou de commerce, d'un
subdivisions politiques ou dessin ou d'un modèle,
collectivités locales ou sa d'un plan, d'une formule
banque centrale ou une ou d'un procédé secrets
personne morale (y ainsi que pour l'usage ou
compris les institutions la concession de l'usage
financières) contrôlée par d'équipements industriels,
cet Etat ou l'une de ses commerciaux ou
subdivisions politiques ou scientifiques et pour des
collectivités locales. informations ayant trait à
une expérience acquise
En ce qui concerne les
dans le domaine
Pays-Bas : ladite industriel, commercial ou
institution financière scientifique ainsi que
comprend : pour des études
- la Société Financière techniques ou
Néerlandaise pour les économiques ou pour des
Pays en Développement services d'une assistance
SA et technique rendus dans
- la Banque l'Etat de la source des
Néerlandaise pour rémunérations.
Investissements aux Pays
© Copyright – www.profiscal.com

en Développement SA.

58
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


construction, d'établissement stable
Signature, Opérations de
parution au montage,
PAYS JORT et Opérations de
parution surveillance Rémunérations au titre de
Dividendes Intérêts
administrative constituant un services
établissement
Stable
36) Hongrie 22/10/1992 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le pays Redevances
n° 10 du construction ou de pays de la source aux de la source au taux de Imposition dans le pays de
05/02/1993 montage si sa durée taux de : 12%. la source au taux de 12%
dépasse 6 mois. - 10% si le au titre :
bénéficiaire est une Exonération des - de l'usage ou la
société qui détient intérêts afférents aux concession de l'usage d'un
directement au moins prêts consentis par un droit d'auteur sur une œuvre
25% du capital de la Etat contractant, le littéraire, artistique ou
société qui paie les gouvernement de cet scientifique, y compris les
dividendes, Etat, une subdivision films cinématographiques et
- 12% dans les politique, une les bandes d'enregistrement,
autres cas. collectivité locale, la brevet, marque de fabrique
Banque Centrale de cet ou de commerce, dessin,
Etat ou un institut modèle, plan, formule ou
agissant par délégation procédé secrets,
de ce gouvernement, - de l'usage ou la
cette subdivision concession de l'usage
politique ou collectivité d'équipements industriels,
locale.
commerciaux, agricoles,
portuaires ou scientifiques,
- des informations ayant
trait à une expérience
acquise dans le domaine
industriel, commercial ou
scientifique,
- des études techniques ou
économiques ou une
assistance technique.
© Copyright – www.profiscal.com

59
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


Signature,
construction, d'établissement stable
parution au
Opérations de montage,
PAYS JORT et
Opérations de Rémunérations au titre de
parution Dividendes Intérêts
surveillance constituant services
administrative
un établissement Stable
37) Luxembourg 27/03/1996 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le Redevances
n° 55 du construction ou des pays de la source pays de la source Imposition dans le pays de
09/07/1996 opérations temporaires au taux de 10%. aux taux de : la source au taux de 12%
de montage ou des - 7,5% lorsque le au titre :
activités de surveillance prêt générateur des - de l'usage ou la
dont la durée est intérêts est garanti concession de l'usage d'un
supérieure à 6 mois ou ou financé par droit d'auteur sur une œuvre
lorsque ces opérations l'autre Etat ou par littéraire, artistique ou
de montage ou activités une institution scientifique y compris les
de surveillance faisant financière qui est un films cinématographiques,
suite à la vente de résident de cet autre brevet, marque de fabrique
machines ou Etat et que le prêt ou de commerce, dessin ou
équipements ont une est consenti pour modèle, plan, formule ou
durée supérieure à une période procédé secret,
3 mois et que leurs frais minimale de 5 ans ; - de l'usage ou la
dépassent 10% du prix - 10% dans les concession de l'usage
de ces machines ou autres cas. d'équipements industriels,
équipements. commerciaux, portuaires,
agricoles ou scientifiques
ou des informations ayant
trait à une expérience
acquise dans le domaine
industriel, commercial ou
scientifique,
- des études techniques ou
économiques ou d'une
assistance technique
effectuée dans l'Etat de la
source.

Professions indépendantes
(1)

Imposition dans le pays de


la source si la durée de
l'exercice de l'activité est
égale ou supérieure à 90
jours au cours de l'année
fiscale.

(1) Le taux de 15% s’applique.


© Copyright – www.profiscal.com

60
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


construction, d'établissement stable
Signature, Opérations de
parution au montage,
PAYS JORT et Opérations de
parution surveillance Rémunérations au titre de
Dividendes Intérêts
administrative constituant un services
établissement
Stable
38) Portugal 24/02/1999 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le pays Redevances
n° 63 du construction ou de pays de la source au de la source au taux de Imposition dans le pays de
06/08/1999 montage ou des taux de 15%. 15%. la source au taux de
activités de 10% au titre :
surveillance s'y
exerçant dont la - de l'usage ou la
durée dépasse concession de l'usage d'un
6 mois. droit d'auteur sur une œuvre
littéraire, artistique ou
scientifique y compris les
films cinématographiques
ainsi que les films et
enregistrements pour
transmissions
radiophoniques et
télévisées, brevet, marque
de fabrique ou de
commerce, dessin, modèle,
plan, formule ou procédé
secrets,
- de l'usage ou la
concession de l'usage
d'équipement industriels,
commerciaux ou
scientifiques,
- des informations ayant
trait à une expérience
acquise dans le domaine
industriel, commercial ou
scientifique,
- d'une assistance
technique ou des études
techniques ou économiques
en relation avec l'usage ou
la concession de l'usage des
droits et biens et avec les
informations susvisés.
© Copyright – www.profiscal.com

61
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


construction, d'établissement stable
Signature, Opérations de
parution au montage, Opérations
PAYS de surveillance
JORT et parution Rémunérations au titre de
administrative constituant un Dividendes Intérêts
services
établissement
Stable
39) Malte 31/05/2000 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le pays Redevances
n° 90 du construction, des pays de la source de la source au taux de Imposition dans le pays de
09/11/2001 opérations temporaires au taux de 10%. 12%. la source au taux de 12%
de montage ou des au titre :
activités de Exonération des - de l'usage ou la
surveillance s'y intérêts payés par le concession de l'usage d'un
exerçant lorsque leur gouvernement d'un Etat droit d'auteur sur une œuvre
durée est supérieure à contractant ou l'une de littéraire, artistique ou
6 mois. ses collectivités locales. scientifique y compris les
films cinématographiques et
les films et bandes de
télévision ou radio, brevet,
marque de fabrique ou de
commerce, dessin ou
modèle, plan, formule ou
procédé secrets,
- de l'usage ou la
concession de l'usage
d'équipements industriels,
commerciaux, agricoles ou
scientifiques,
- des informations ayant
trait à une expérience
acquise dans le domaine
industriel, commercial ou
scientifique ou des études
techniques et économiques
et d'une assistance
technique.

Professions indépendantes
(1)

Imposition dans le pays de


la source si les
rémunérations excèdent
5.000 dollars américains ou
équivalent au cours de
l'année civile.

(1) Le taux de 15% s’applique.


© Copyright – www.profiscal.com

62
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


Signature, construction, d'établissement stable
parution Opérations de montage,
PAYS au JORT et Opérations de
surveillance constituant Rémunérations au titre de
parution Dividendes Intérêts
un établissement services
administrative
Stable
40) Belgique 07/10/04 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le Redevances
construction ou des pays de la source aux pays de la source au Imposition dans le pays de
n° 10 du opérations temporaires taux de : taux de : la source aux taux de 11%
02/02/2007 de montage ou des - 5% si le - 5% au titre des au titre :
activités de bénéficiaire effectif intérêts des prêts non - de l'usage ou la
surveillance s'y est une société qui représentés par des concession de l'usage d'un
exerçant si leur durée détient directement au titres aux porteurs et droit d'auteur sur une œuvre
est supérieure à 6 mois. moins 10% du capital consentis à une littéraire, artistique ou
de la société qui paie entreprise par des scientifique y compris les
les dividendes, entreprises bancaires, films cinématographiques
- 15% dans les - 10% dans les autres ou films ou enregistrements
autres cas. cas. destinés à la radio ou à la
télévision, brevet, marque
Exonération des de commerce, dessin ou
intérêts payés : modèle, plan, formule ou
- en raison d'un prêt procédé secrets ;
ou d'un crédit consenti, - de l'usage ou la
garanti ou assuré par un concession de l'usage
Etat contractant, l'une d'équipements industriels,
de ses subdivisions commerciaux ou
politiques ou scientifiques,
collectivités locales ou - des informations ayant
la Banque Centrale de trait à une expérience
cet Etat ou par une acquise dans le domaine
entité dont le finance- industriel, commercial ou
ment est assuré scientifique,
principalement au - des études techniques ou
moyen de fonds économiques ou d'une
publics, y compris les assistance technique
intérêts payés dans le effectuée dans l'Etat d'où
cadre d'un régime proviennent les redevances.
général organisé par
un Etat contractant,
une de ses subdivi-
sions politiques ou
collectivités locales en
vue de promouvoir les
exportations.
- par un Etat
contractant, l'une de ses
subdivisions politiques
ou collectivités locales
lorsqu'ils se rapportent
à un prêt contracté
avant l'entrée en
vigueur de la
convention pour
© Copyright – www.profiscal.com

une durée minimale de


5 ans et non représenté
par des obligations ou
autres titres d'emprunts
et qu'ils sont payés à
une banque ou à un
établissement public de
crédit résident de l'autre
Etat contractant.

63
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


Signature, construction, d'établissement stable
parution au Opérations de montage,
PAYS JORT et Opérations de
parution surveillance constituant Rémunérations au titre de
Dividendes Intérêts
administrative un établissement services
Stable
41) République 31/10/1992 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le Redevances
Héllénique (1) n° 55 du construction, ou des pays de la source pays de la source au Imposition dans le pays de
10/07/2009 opérations temporaires aux taux de : taux de 15%. la source au taux de 12%
de montage ou des - 35% si la société au titre :
activités de distributrice est - de l'usage ou la
surveillance, lorsque ce résidente de la concession de l'usage d'un
chantier, ces opérations République droit d'auteur sur une œuvre
temporaires de montage hellénique, littéraire, artistique ou
ou activités de - 10% si la société scientifique y compris les
surveillance faisant distributrice est films cinématographiques,
suite à la vente de résidente de la brevet, marque de fabrique
machines ou Tunisie. ou de commerce, dessin,
d'équipement ont une modèle, plan, formule ou
durée supérieure à procédé secret,
6 mois ou lorsque ces
opérations de montage - de l'usage ou la
ou activités de concession de l'usage
surveillance faisant d'équipements agricoles,
suite à la vente de portuaires, industriels,
machines ou scientifiques ou
d'équipement ont une commerciaux,
durée inférieure à - des informations ayant
6 mois et que les frais trait à une expérience
de montage ou de acquise dans le domaine
surveillance dépassent industriel, commercial ou
10% du prix de ces scientifique,
machines ou - des études techniques ou
équipements. économiques.

(1)
Lorsqu'une entreprise hellénique dispose d'un établissement stable en Tunisie, tous les revenus que réalise cette entreprise en Tunisie sont
rattachés audit établissement stable (force attractive globale de l'établissement stable).
© Copyright – www.profiscal.com

64
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


construction Opérations d'établissement stable
Signature,
de montage Opérations
parution au
PAYS de surveillance
JORT et parution Rémunérations au titre de
constituant un Dividendes Intérêts
administrative services
établissement Stable
Fourniture de services
42) Serbie 11/04/2012 - Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le Redevances
n° 42 du construction ou de pays de la source au pays de la source au Imposition dans le pays de
24/05/2013 montage ou des activités taux de 10%. taux de 10%. la source au taux de 10%
de surveillance s'y au titre :
exerçant lorsque leur - de l'usage ou la
durée est supérieure à concession de l'usage d'un
6 mois. droit d'auteur sur une œuvre
- La fourniture des littéraire, artistique ou
services, y compris les scientifique y compris les
services de consultants films cinématographiques et
effectués par une les films ou bandes pour la
entreprise par transmission télévisées ou
l'intermédiaire de radiophoniques, brevet,
salariés ou d'autre marque de fabrique ou de
personnel engagé à cette commerce, dessin ou
fin dans la mesure où de modèle, plan, formule ou
telles prestations ont une procédé secrets,
durée continue ou - de l'usage ou la
discontinue supérieure à concession de l'usage
6 mois pendant une d'équipements industriels,
période de 12 mois. commerciaux ou
scientifiques,
- des informations ayant
trait à une expérience
acquise dans le domaine
industriel, commercial ou
scientifique.

Rémunérations techniques
Imposition dans le pays de
la source au taux de 10%
au titre de services
administratifs ou techniques
ou de conseil y compris les
études techniques ou
économiques ou assistance
technique réalisée dans le
pays d'où proviennent les
rémunérations techniques.
© Copyright – www.profiscal.com

65
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


Signature,
PAYS construction, d'établissement stable
parution au
Opérations de montage,
JORT et
Opérations de Rémunérations au titre de
parution Dividendes Intérêts
surveillance constituant services
administrative
un établissement Stable
43) Canada (1) 10/02/1982 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le pays Redevances
n° 10 du construction quelle que pays de la source de la source au taux de Imposition dans le pays de
08/02/1983 soit la durée, des au taux 15%. la source aux taux de :
opérations temporaires de 15%. - 15% : au titre de l'usage
de montage ou des * Les intérêts provenant
de Tunisie et payés à un ou de la concession de
activités de surveillance l'usage d'un droit d'auteur,
s'y rattachant lorsque résident du Canada ne
sont imposables qu'au d'un brevet, dessin ou
ces opérations ou ces modèle, plan, formule ou
activités ont une durée Canada s'ils sont payés en
raison d'un prêt fait, procédé secrets, ou pour des
supérieure à 3 mois. informations ayant trait à
garanti ou assuré ou d'un
crédit consenti, garanti ou une expérience acquise dans
assuré par la société pour le domaine industriel,
l'expansion des commercial ou scientifique
exportations. ou pour des études
techniques et économiques,
* Les intérêts provenant
- 20% : au titre de la
du Canada et payés à un
concession de licences
résident de Tunisie ne
d'exploitation, de l'usage ou
sont imposables qu'en
la concession de l'usage de
Tunisie s'ils sont payés en
marques de fabrique ou de
raison d'un prêt fait,
commerce, films cinémato-
garanti ou assuré par une
graphiques et films ou
institution désignée et
bandes magnétoscopiques
agréée par échange de
destinés à la télévision, de
lettres entre les autorités
l'usage ou la concession de
compétentes des Etats
l'usage d'un équipement
contractants.
industriel, portuaire,
commercial ou scientifique.
Les redevances payées au
titre d'un droit d'auteur et
autres rémunérations
similaires concernant la
production ou la
reproduction d'une œuvre
littéraire, dramatique,
musicale ou artistique
sont exclusivement
imposables dans le pays
de la résidence du
bénéficiaire effectif.
Professions indépendantes
(2)

Imposition dans le pays de


la source si les
rémunérations excèdent
3.000 dollars canadiens au
cours de l'année fiscale.
© Copyright – www.profiscal.com

(1)
Lorsqu'une entreprise résidente du Canada dispose d'un établissement stable en Tunisie, tous les revenus que réalise cette entreprise en
Tunisie de la vente des mêmes services et produits objet de l'exploitation de l'établissement stable sont rattachés à l'établissement stable (force
attractive partielle de l'établissement stable).
(2)
Le taux de 15% s'applique.

66
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


construction, d'établissement stable
Signature, Opérations de
parution au montage,
PAYS JORT et Opérations de
parution surveillance Dividendes Intérêts Rémunérations au titre de services
administrative constituant un
établissement
Stable
44) Etats 17/06/1985 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le Redevances
Unis n° 33 du construction, de pays de la source pays de la source au Imposition dans le pays de la source
d'Amérique 27/05/1986 montage ou aux taux de : taux de 15%. au taux de :
Protocole signé d'installation ou - 14% si le - 15% au titre :
une installation de bénéficiaire Exonération des
le 04/10/1989 intérêts payés : * de l'usage ou le droit de l'usage
plateforme de effectif est une
JORT n° 84 du forage ou navire - à l'autre Etat d'un droit d'auteur sur une œuvre
21/12/90 société (autre littéraire, artistique ou scientifique,
utilisé pour qu'une société de contractant, l'une de
l'exploration ou le ses subdivisions y compris les films cinématogra-
fait) qui détient phiques ou les films ou bandes
développement de directement au politiques ou
ressources collectivités locales, magnétiques utilisées dans les
moins 25% du émissions de radiotélévision,
naturelles ou les capital de la un organisme
activités de société qui paie appartenant à cet Etat * de l'utilisation ou le droit
surveillance s'y les dividendes à contractant ou à cette d'utilisation de tout brevet
rattachant dans la subdivision ou d'invention, marque commerciale,
l'exception des
mesure où ce sociétés collectivité exonéré dessin ou modèle, plan, formule ou
chantier ou ces d'investissement d'impôts par cet Etat. procédé secrets ou pour des
activités dépassent et des sociétés de - à une banque ou informations ayant trait à une
la durée de 183 placement une institution expérience acquise dans le domaine
jours par période immobilier, financière similaire industriel, commercial ou
de 365 jours (y résidente de l'autre scientifique,
- 20% dans les
compris la période autres cas. Etat contractant * des gains tirés de l'aliénation de
de toute activité de lorsque la durée du tout droit ou propriété de ce genre
surveillance y Dans le cas de prêt est supérieure ou visé ci-dessus qui dépendent de la
rattachée). dividendes payés égale à 7 ans. productivité, l'utilisation ou
par la société de - par le gouverne- l'aliénation de ces droits ou
placement ment de la Tunisie à propriétés.
immobilier, le un résident des USA à - 10% au titre de l'usage ou la
taux de 20% raison d'un prêt concession de l'usage d'un
s'applique si le accordé au gouverne- équipement industriel, commercial
bénéficiaire ment de la Tunisie ou ou scientifique autres que les
effectif est un à ses subdivisions paiements pour l'utilisation de
particulier politiques ou navires, aéronefs et conteneurs
détenant moins de collectivités locales. affectés au trafic international ou
25% d'intérêts pour une assistance technique
dans la société de accessoire pour l'utilisation de la
placement propriété ou des droits susvisés
immobilier. dans la mesure où l'assistance est
réalisée dans l'Etat de la source.
- 10% au titre des études
techniques ou économiques payés
sur des fonds publics de l'autre
Etat ou l'une de ses subdivisions
politiques ou collectivités locales.

Professions indépendantes (1)


© Copyright – www.profiscal.com

Imposition dans le pays de la source


si les rémunérations excèdent 7.500
dollars américains au cours de
l'année d'imposition.

(1)
Le taux de 15% s'applique.

67
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Signature, Chantiers de construction, Revenus imposables dans le pays de la source en absence


parution au Opérations de montage, d'établissement stable
PAYS JORT et Opérations de
parution surveillance constituant Rémunérations au titre de
Dividendes Intérêts
administrative un établissement Stable services

45) Corée 27/09/1988 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le pays Redevances
du Sud n° 12 du construction ou des pays de la source de la source au taux de Imposition dans le pays de la
17/02/1989 opérations de montage ou au taux de 15%. 12%. source au taux de 15% au
des activités de titre :
surveillance s'y exerçant Exonération des intérêts - de l'usage ou de la
lorsque leur durée est s'ils sont payés : concession de l'usage d'un
supérieure à 6 mois. - par le gouvernement de droit d'auteur sur une œuvre
l'autre Etat contractant y littéraire, artistique ou
compris une subdivision scientifique, y compris les
politique ou une films cinématographiques et
collectivité locale ou la films, bandes pour les
Banque Centrale de cet émissions radiophoniques ou
autre Etat contractant, télévisées, brevet, marque de
- à une banque ou à une fabrique ou de commerce,
institution financière dessin, modèle, plan, formule
similaire résidente de ou procédé secrets,
l'autre Etat contractant - de l'usage ou le droit de
lorsque la durée du prêt l'usage d'un équipement
générateur desdits intérêts agricole, industriel,
est égale au moins à commercial ou scientifique,
7 ans, - des informations
- par le gouvernement de concernant une expérience
la Tunisie à un résident de acquise dans le domaine
la Corée à raison des prêts industriel, commercial ou
accordés au gouverne- scientifique.
ment de la République - des études techniques ou
Tunisienne ou à ses économiques et d'une
subdivisions politiques ou assistance technique.
collectivité locales.
© Copyright – www.profiscal.com

68
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


construction, d'établissement stable
Signature, Opérations de
parution montage,
Opérations de
PAYS au JORT et
surveillance Rémunérations au titre de
parution constituant un Dividendes Intérêts
services
administrative établissement
Stable, Fourniture
de services
46) Indonésie 13/05/1992 - Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le pays Redevances
construction ou des pays de la source de la source au taux de Imposition dans le pays de la
n° 10 du opérations de au taux de 12%. 12%. source au taux de 15% au
05/02/1993 montage ou des titre :
activités de Exonération des - de l'usage ou la
surveillance s'y intérêts payés : concession de l'usage d'un
exerçant lorsque - par le gouvernement, droit d'auteur sur une œuvre
leur durée dépasse une subdivision littéraire, artistique ou
3 mois. politique ou collectivité scientifique y compris les
- La fourniture locale à un résident de films cinématographiques,
des services, y l'autre Etat contractant brevet, marque de fabrique
compris les services lorsqu'ils se rapportent à ou de commerce, dessin ou
de consultations un prêt contracté pour modèle, plan, formule ou
effectués par une une durée minimale de procédé secrets,
entreprise par 7ans. - de l'usage ou le droit de
l'intermédiaire de - au gouvernement de l'usage d'équipements
son personnel l'autre Etat contractant, y industriels, commerciaux ou
utilisé à cette fin compris une subdivision scientifiques,
dans la mesure où politique ou une autorité - des informations ayant
de telles prestations locale ou à sa Banque
(pour le même trait à une expérience acquise
Centrale. dans le domaine industriel,
projet ou un projet y
relatif) ont une commercial ou scientifique,
durée continue ou - des études techniques ou
discontinue économiques ou d'une
supérieure à 3 mois assistance technique.
pendant une période
de 12 mois.
Professions indépendantes
(1)

Imposition dans le pays de la


source si la durée de
l'exercice de l'activité est
supérieure à 120 jours au
cours de l'année fiscale.

(1)
Le taux de 15% s'applique.
© Copyright – www.profiscal.com

69
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de Revenus imposables dans le pays de la source en absence


construction, d'établissement stable
Signature, Opérations de
parution au montage,
PAYS JORT et Opérations de
parution surveillance Rémunérations au titre de
Dividendes Intérêts
administrative constituant un services
établissement
Stable
47) Chine (1) 16/04/2002 Un chantier de Imposition dans le Imposition dans le Redevances
n° 31 du construction, des pays de la source pays de la source au Imposition dans le pays de la
18/04/2003 opérations de au taux de 8%. taux de 10%. source au taux de :
montage, des - 10% au titre de l'usage ou
installations ou des Exonération des la concession de l'usage de
activités de intérêts versés au droits d'auteur sur une œuvre
surveillance s'y gouvernement d'un artistique, littéraire ou
rattachant si leur durée Etat contractant, une scientifique y compris les
dépasse 6 mois. collectivité locale ou films cinématographiques,
à sa banque centrale films ou bandes pour la
ou à tout autre transmission par radio ou
organisme financier télévision, brevet d'invention,
appartenant marque de fabrique, dessin ou
totalement au modèle, plan de montage,
gouvernement de cet procédés secrets ou pour
Etat ou à tout résident l'usage ou la concession de
de cet Etat au titre de l'usage d'une expérience
créances indirecte- acquise dans le domaine
ment financées par industriel, commercial ou
ledit gouvernement, scientifique.
l'une de ses - 5% au titre des études
collectivités locales, techniques ou économiques
sa banque centrale ou
ou de l'assistance technique.
toute institution
financière appartenant
totalement au
gouvernement dudit
Etat.

(1)
Elle ne comprend pas Hong-Kong
© Copyright – www.profiscal.com

70
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Signature, Chantiers de construction, Revenus imposables dans le pays de la source en absence


parution au Opérations de montage, d'établissement stable
PAYS JORT et Opérations de surveillance
parution constituant un établissement Rémunérations au titre de
Dividendes Intérêts
administrative Stable services

48) Iran 16/07/2001 Un chantier de construction, Imposition dans le Imposition dans Redevances
n° 22 du des opérations de montage, pays de la source le pays de la Imposition dans le pays de la
16/03/2004 des installations ou des au taux de 10%. source au taux de source au taux de 8% au titre :
activités de surveillance s'y 10%. - de l'usage ou la concession de
rattachant si leur durée l'usage d'un droit d'auteur sur une
dépasse 6 mois. Exonération des œuvre littéraire, artistique ou
intérêts payés au scientifique y compris les films
gouvernement, cinématographiques et les
aux ministères, enregistrements pour les
aux autres transmissions radiophoniques et
institutions télévisées, brevet, marque de
gouvernemen- fabrique ou de commerce, dessin
tales, aux ou modèle, plan, formule ou
collectivités procédé secrets,
locales ou à la - des informations ayant trait à
Banque Centrale une expérience acquise dans le
et toutes les autres domaine industriel, commercial
banques dont le ou scientifique,
capital est
entièrement - de l'usage ou la concession de
détenu par le l'usage d'équipements industriels,
gouvernement de commerciaux, portuaires,
l'autre Etat agricoles ou scientifiques.
contractant.
© Copyright – www.profiscal.com

71
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Chantiers de construction, Revenus imposables dans le pays de la source en absence


Signature,
Opérations de montage, d'établissement stable
parution au
Opérations de surveillance
PAYS JORT et
constituant un établissement Rémunérations au titre de
parution Dividendes Intérêts
Stable, Fourniture de services
administrative
services
49) Vietnam(1) 13/04/2010 - Un chantier de Imposition dans Imposition dans Redevances
n° 6 du construction ou des le pays de la le pays de la Imposition dans le pays de la
18/01/2013 opérations d'édification, de source au taux source au taux de source au taux de 10% au titre :
montage ou d'installation ou de 10%. 10%. - de l'usage ou la concession de
des activités de surveillance l'usage des droits d'auteur sur une
s'y rattachant si leur durée Exonération des œuvre littéraire, artistique ou
dépasse 6 mois. intérêts payés au scientifique y compris les films
- La prestation de services gouvernement cinématographiques ou films ou
y compris les services de d'un Etat enregistrements pour la
consultations fournis par contractant ou à transmission par radio ou
une entreprise par sa Banque télévision, brevet, marque de
l'intermédiaire d'employés Centrale. commerce, dessin ou modèle,
ou autre personnel recruté plan, formule ou procédé secrets,
par l'entreprise à ces fins, - de l'usage ou la concession de
lorsque ces activités (pour l'usage d'équipements industriels,
le même projet ou pour un commerciaux, portuaires,
projet connexe) durent une agricoles ou scientifiques,
période ou des périodes
supérieure à 6 mois pendant - des informations ayant trait à
toute période de 12 mois. une expérience acquise dans le
domaine industriel, commercial
ou scientifique.

Professions indépendantes (2)


Imposition dans le pays de la
source si la rémunération est
payée par un résident de ce pays
ou supportée par un établissement
stable ou une base fixe y est situé.

(1)
Lorsqu'une entreprise résidente au Vietnam dispose d'un établissement stable en Tunisie, tous les revenus que réalise cette entreprise en
Tunisie de la vente des mêmes services et produits objet de l'exploitation de l'établissement stable sont rattachés à l'établissement stable (force
attractive partielle de l'établissement stable).
(2)
Le taux de 15% s'applique.
© Copyright – www.profiscal.com

72
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Annexe n° 2 à la note commune N° 2/2015


Liste des pays ayant conclu avec la Tunisie une convention de non double imposition qui octroie à la Tunisie le droit
d'imposer les revenus distribués pour les établissements stables tunisiens des sociétés non-résidentes en Tunisie
- Autriche,
- Canada,
- Danemark,
- Espagne,
- Etats-Unis d'Amérique,
- France,
- Norvège,
- Sénégal,
- Royaume-Uni de Grande Bretagne et d'Irlande du Nord,
- Indonésie,
- Cameroun,
- Suède.

Annexe n° 3 à la note commune n° 2/2015


Liste des pays ayant conclu avec la Tunisie une convention de non double imposition dont
les résidents sont imposables en Tunisie au titre de la plus-value provenant de la cession des titres

Pays Conditions
1. Allemagne Les gains provenant de l'aliénation de titres de participation à une société résidente de Tunisie
sont imposables en Tunisie.
2. Belgique Les gains provenant de l'aliénation d'actions et parts sociales faisant partie d'une participation
d'au moins 25 pour cent dans le capital d'une société qui est résident de Tunisie sont
imposables en Tunisie sauf si l'aliénation de ces actions ou parts sociales a lieu dans le cadre
d'une fusion, d'un apport d'actif (fusion partielle) ou d'un échange d'actions ou de parts
sociales ; dans ce cas, les gains réalisés sont imposables en Belgique.
3. Pays-Bas La Tunisie peut appliquer sa propre législation en imposant les gains provenant de l'aliénation
d'actions ou de bons de jouissance faisant partie d'une participation substantielle dans le capital
d'une société résidente en Tunisie conformément à sa propre législation et ce, lorsque ces gains
sont réalisés par une personne physique résidente aux Pays-Bas et qui a été un résident de la
Tunisie au cours des dernières trois années précédant celle de l'aliénation des actions.
4. Turquie Les gains provenant de l'aliénation des titres sont imposables en Tunisie si les délais limites
n'excèdent pas une année entre l'acquisition et l'aliénation des titres en question.
5. Canada Les gains provenant de l'aliénation des titres par une personne physique résidente du Canada et
qui a été un résident de la Tunisie à un moment quelconque au cours des cinq années précédant
immédiatement l'aliénation des titres en question sont imposable en Tunisie.
6. Jordanie Les gains provenant de l'aliénation des titres sont imposables en Tunisie.
7. Qatar Les gains provenant de l'aliénation des titres sont imposables en Tunisie.
8. Egypte Les gains provenant de l'aliénation des titres sont imposables en Tunisie.
9. Syrie Les gains provenant de l'aliénation d'actions ou parts de sociétés en Tunisie ne sont
imposables qu'en Tunisie.
© Copyright – www.profiscal.com

10. Cameroun Les gains provenant de l'aliénation des titres sont imposables en Tunisie.
11. Sénégal Les gains provenant de l'aliénation d’actions représentant une participation égale ou
supérieure à 25% du capital d’une société résidente en Tunisie sont imposables en
Tunisie et selon sa législation.
12. Arabie Saoudite Les gains provenant de l'aliénation des actions d’une société résidente de Tunisie sont
imposables en Tunisie.
13. Vietnam Les gains provenant de l'aliénation des titres d’une société résidente de Tunisie sont
imposables en Tunisie.

73
Texte n° DGI 2015/2– Note commune n° 2/2015

Imposition : RAS / IR / IS / TVA / Fiscalité Internationale

Thèmes : Conventions de non double imposition / Etablissement stable / Frais de siège / Commissions servies à des non-résidents
/ Dividendes servis à des non-résidents / Intérêts servis à des non-résidents / Redevances servies à des non-résidents / Etudes
techniques / Assistance technique / Non-résidents

PAYS : Afrique du Sud / Sénégal / Mali / Cameroun / Ethiopie / Îles Maurice / Burkina Faso / Union du Maghreb Arabe « UMA » /
Jordanie / Egypte / Emirats Arabes Unis « EAU » / Pakistan / Sultanat d’Oman / Qatar / Liban / Yémen / Syrie / Koweït / Soudan /
Arabie Saoudite / France / Allemagne / Autriche / Norvège / Italie / Danemark / Suède / Rayaume Uni de Grande Bretagne et
d’Irlande du Nord / Espagne / Turquie / Roumanie / République Tchèque / Pologne / Suisse / Pays-Bas / Hongrie / Luxembourg /
Portugal / Malte / Belgique / République Hellénique / Serbie / Canada / Etats-Unis d’Amérique / Corée du Sud / Indonésie / Chine /
Iran / Vietnam /
© Copyright – www.profiscal.com

74