Vous êtes sur la page 1sur 14

Chapitre 4

ANALYSE DE LA STRUCTURE FINANCIÈRE

ET DE L’ÉQUILIBRE FINANCIER

LE BILAN FINANCIER

2ème année TM Semestre 3 : Finance I Ali JEBLI


LE BILAN FINANCIER
PLAN
1 - DÉFINITION

2 - STRUCTURE DU BILAN FINANCIER

3 - PASSAGE DU BILAN COMPTABLE AU BILAN FINANCIER

4 - ANALYSE ET INTERPRÉTATION DE L’ÉQUILIBRE


FINANCIER DE L’ENTREPRISE

4.1 - Analyse de la solvabilité

4.2 - Analyse de la liquidité


LE BILAN FINANCIER

1- DÉFINITION
Le bilan financier (appelé aussi bilan liquidité ou bilan patrimonial) est un
inventaire à un instant donné des biens physiques ou financiers et des dettes de
l’entreprise réalisé afin d’évaluer le patrimoine des actionnaires ou associés. Celui-
ci est mesuré par l’actif net ou les capitaux propres (différence entre les actifs et les
dettes externes).
L’équilibre financier de l’analyse patrimoniale (utilisée initialement par les
banquiers) est défini par la contrainte de solvabilité qui s’impose à toute entreprise.
Son appréciation repose sur l’adéquation entre la liquidité des actifs et l’exigibilité
des passifs.
➢ La liquidité d’un actif dépend de la possibilité de le transformer rapidement et
sans perte de valeur en monnaie;
➢ L’exigibilité d’une dette dépend de son échéance et de la capacité du créancier

à en demander l’exécution immédiate. Elle détermine le délai plus ou moins


long durant lequel les ressources demeurent à la disposition de l’entreprise.
3
III – LE BILAN FINANCIER

L’analyse patrimoniale permet de répondre à 2 questions:

➢ les actifs ACT sont-ils suffisamment importants pour permettre le


remboursement des dettes ACT?
➢ Est-ce que les biens de l’entreprise sont assez important pour couvrir la
totalité des dettes de l’Ese?

Ainsi, le bilan financier permet d’évaluer la capacité de l’entreprise à faire face à


ses dettes grâce à la liquidation de ses actifs.

4
III – LE BILAN FINANCIER

2 – STRUCTURE DU BILAN FINANCIER


Le bilan financier présente les actifs de l’entreprise selon leur degré de liquidité et
les passifs selon leur degré d’exigibilité.
ACTIF PASSIF
MOINS MOINS
LIQUIDE Actifs à long terme EXIGIBLE
Capitaux propres
(à plus d’un an) (après déduction des
(hors actifs actifs sans valeur)
Classement sans valeur)
Classement
par ordre Immobilisations en
par ordre
croissant valeur nette
Dettes à moyen et long croissant
de liquidité
terme (à plus d’un an) d'exigibilité
monétaire
Actifs à court terme
(à moins d’un an)
– stocks
Dettes à court terme
– créances PLUS
PLUS (à moins d’un an)
– disponibilités EXIGIBLE
LIQUIDE 5
III – LE BILAN FINANCIER
3 – PASSAGE DU BILAN COMPTABLE AU BILAN FINANCIER

L’établissement de la structure financière patrimoniale à partir du bilan


comptable du CGNC requiert deux catégories de retraitements de
l’information publiée par les entreprises :

➢ Un retraitements des valeurs comptables afin notamment d’éliminer les


actifs considérés comme fictifs et redresser les passifs en vue de
déterminer les engagements réels de l’entreprise ;
➢ Un reclassement de l’actif et du passif du bilan en fonction des critères
de liquidité et d’exigibilité.

Les retraitements et reclassements à effectuer sont indiqués dans le tableau


suivant :
ELEMENT RECLASSEMENT OU RETRAITEMENT A EFFECTUER
Immobilisation en non-valeurs A déduire de l’actif et des capitaux propres
Actif fictifs

Ecart de conversion actif (perte Si constatée par une provision, alors pas de redressement.
de change latente) Si aucune provision n’a été constatée, l’écart de conversion devra être déduit de
l’actif et des capitaux propres.
Stock outil A déduire de l’AC et rajouter à l’AI
Titres et valeurs de placement (TVP) A déduire de l’AC et rajouter à la trésorerie nette
aisément négociable
Autres éléments de l’actif Déduire les immobilisations à moins d’un an de l’AI et les reclasser dans l’AC ;
Déduire les éléments dont l’échéance > 1 an de l’AC et les rajouter à l’AI ;
Tenir compte des plus ou moins-values latentes.
Le résultat Déduire les dividendes à payer du résultat de l’exercice et rajouter les aux dettes
ACT.
Dettes A reclasser suivant leur échéance : plus ou moins d’un an.
Comptes d’associés créditeurs A classer avec les dettes ALT lorsqu’il y a un engagement de la part des
actionnaires pour les garder ALT dans l’entreprise.
Ecart de conversion passif (gain de A reclasser dans les capitaux propres : gain latent
change latent)
Crédit-bail Ajouter la valeur nette comptable (valeur d’origine - amortissements théoriques)
des biens financés par crédit-bail à l’actif et au dettes de financement
Dettes fiscales Tenir compte des dettes fiscale :
- Différées sur les subventions d’investissement et les provisions règlementées
- Latente sur les provisions pour risques et charges sans objet réel et ou avec un
objet tout à fait aléatoire. 7
Eléments constitutifs du bilan financier
Actif Passif
Actif immobilisé net Capitaux permanents
Actif immobilisé net Capitaux propres
- Partie < 1 an de l'actif immobilisé net - Immobilisation en non-valeurs
+ Partie > 1 an de l'actif circulant
-Ecart de conversion-actif (si pas de provision)/immob.
+ Stock-outil
- Ecart de conversion-actif (si pas de provision)/AC
- Immobilisation en non-valeurs
-Dividendes à distribuer
- Ecart de conversion-actif (si pas de provision) + Écarts de conversion - passif sur dettes < 1 an
+ Charges constatées d'avance > 1 an Dettes financières
+ Valeur Nette comptable des biens financés par - Partie < 1 an des dettes financières
crédit-bail + Comptes d’associés (à garder ALT) .
+ Partie des produits constatés d'avance > 1 an
- Dettes fiscales Différées ou latentes
+ Valeur Nette comptable des biens financés par crédit-bail
Actif circulant net Dettes à court terme
Actif circulant net Dettes à échéance < 1 an
+ Partie < 1 an de l'actif immobilisé + Partie < 1 an des dettes financières
- Partie> 1 an de l'actif circulant - Partie des produits constatés d'avance > 1 an
- Stock-outil - Comptes d’associés (à garder ALT)
- Charges constatées d'avance >1 an + Dividendes à distribuer
- Ecart de conversion-actif (si pas de provision) - Écarts de conversion - passif sur dettes < 1 an
+ Disponibilités + Dettes fiscales Différées ou latentes

8
III – LE BILAN FINANCIER

4 - ANALYSE ET INTERPRÉTATION DE L’ÉQUILIBRE FINANCIER DE


L’ENTREPRISE
Le bilan financier permet de renseigner sur :

➢ La valeur réelle du patrimoine de l’entreprise;


➢ La capacité de l’entreprise à faire face à ses engagement en situation normale
(liquidité) et en cas de liquidation (solvabilité).

4.1 - Analyse de la solvabilité


Pour évaluer la solvabilité d’une entreprise sur la base du bilan financier, on utilise
les notions suivantes :
Notion Eléments de calcul
a. Capitaux propres après affectation Capital social
des résultats - Actionnaires, capital souscrit non appelé
(ils matérialisent les capitaux à risques + Primes d'émission, de fusion et d'apport
comptables qui reviennent à + Écarts de réévaluation
l’actionnaire) + Réserve légale
+ Autres réserves
± Report à nouveau
+ Résultat net en instance d'affectation.
b. Situation nette Capitaux propres
(Elle représente le potentiel des capitaux + Subventions d'investissement
qui subissent le risque de l’entreprise) + Provisions réglementées
- Immobilisations en non-valeurs
c. Actif net comptable Situation nette
(Différence entre actif total et + Provisions pour risques et charges à caractère de réserves ou sans objet
l’ensemble des dettes c-à-d ce qui reste + Écarts de conversion passif
aux actionnaires) - Écarts de conversion actif (en l'absence de provisions)
- Fiscalité latente (subventions, provisions réglementées, provisions pour
risques et charges sans objet, écarts de conversion passif)
d. Actif net comptable corrigé Actif net comptable
(évaluation du patrimoine de l’entreprise + Plus-values latentes
en termes de valeur de marché ou valeur - Moins-values
réelle) ± Risques ou avantages donnés ou reçus (hors bilan)
- Risques divers réels ou potentiels (absence de provisions, engagements
contractuels avec les clients, fournisseurs, personnel, etc.)
± Fiscalité latente et/ou différée (impôts latents sur plus-values, économies
10
fiscales sur moins-values).
III – LE BILAN FINANCIER
4.2 - Analyse de la liquidité
La liquidité d’une entreprise est sa capacité à faire face à ses dettes à moins d’un
an à l’aide de son actif circulant (à moins d’un an).
Les paramètres utilisés pour analyser la liquidité d’une entreprise sont :
a. Le fonds de roulement financier
b. Le fonds de roulement propre

a) Fonds de Roulement Financier (FRF)


Pour évaluer le risque d’illiquidité d’une entreprise, il faut comparer la liquidité
des éléments de l’actif circulant avec l’exigibilité des éléments de l’actif circulant.
Pour faire face à ce risque, l’entreprise doit disposer d’une marge de sécurité pour
honorer ses engagements ACT. Cette marge de sécurité est appelée le fonds de
roulement financier (appelée aussi fonds de roulement permanent ou fonds de
roulement net)
FRF = Actif Circulant –Passif Circulant
Ou
FRF = Financement Permanent – Actif immobilisé 11
III – LE BILAN FINANCIER
BILAN FINANCIER

ACTIF IMMOBILISE
FINANCEMENT
PERMANENT
Fonds de
Roulement
financier

ACTIF CIRCULANT PASSIF CIRCULANT

FRF positif : constitue la garantie du remboursement du crédit à court terme accordé en cas
de perte d’actif circulant (à la suite au non-recouvrement d’une créance ou d’une évolution
défavorable du prix du marché et/ou de la demande …)
FRF positif : est un indice défavorable en matière de solvabilité et peut traduire des
difficultés financières pour l’entreprise.

NB : Ces normes d’appréciation de l’équilibre financier ne peuvent être généralisées à


l’ensemble des entreprises. Ainsi, lorsque la rotation des actifs à court terme est plus rapide
que celle des dettes à court terme, l’équilibre financier courant de l’entreprise peut être
assuré malgré un FRF nul ou négatif. 12
III – LE BILAN FINANCIER
b) Fonds de Roulement Propre (FRP)
Une autre façon d’apprécier la liquidité d’une entreprise est le calcule de
l’excédent de l’actif net comptable sur l’actif immobilisé ou le fonds de roulement
propre :
Fonds de Roulement Propre = Actif net comptable – Actif Immobilisé

Cet indicateur est aussi calculé par :


Fonds de Roulement Propre = FRF – Dettes à long et moyen terme

Le fonds de roulement propre constitue un indicateur d’autonomie encore plus


sécurisant pour les créanciers, dans la mesure où les actifs circulants couvrent non
seulement le passif circulant, mais également les dettes à long et moyens terme.

13
III – LE BILAN FINANCIER
BILAN FINANCIER

ACTIF IMMOBILISE
ACTIF NET COMPTABLE
Financement permanent

Fonds de Roulement Propre

Fonds de Roulement financier


DETTES A LONG ET
MOYEN TERME

ACTIF CIRCULANT
PASSIF CIRCULANT

14