Vous êtes sur la page 1sur 38

Université Abdelmalek Essaàdi

Faculté des Sciences Juridiques licence professionnelle


Economiques & Sociales Finance et Comptabilité
- Tanger -

Licence professionnelle :
2012-2013

Rapport de stage
Sous le thème

 L’analyse financière un outil de prise de


décision

Cas de la société
« Solinge 4 »

Préparé par :
ER-RAJY Soukaina

Encadrement Pédagogique:

AL HASSAN TAACHA Professeur à la Faculté des


Sciences Juridiques Economiques et Sociales de
Tanger

Encadrement professionnel :

AL ACHHAB HAMID Comptable au sein de la société


Solinge 4
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

Sommaire

Sommaire…………………………………………………………………….. 1
Remerciement………………………………………………………………... 2
Introduction………………………………………………………………….. 3

PARTIE 1 : présentation générale de la société « Solinge 4 » :………… ...


4

I) Création………………………………………………
………… 5
II) Organigramme
………………………………………………… 7
III) L’activité de la
société………………………………………….. 8

PARTIE 2 : l’analyse financière un outil de prise de décisions :…………..


15
« Cas de la société solinge 4 »

I) L’analyse du CPC de la société……………………………..


16
II) L’analyse du Bilan de la société…………………………….
24
III) Les commentaires des différents résultats afin de prendre les
bonnes décisions……………………………………………. 32

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

Conclusion…………………………………………………………………. . 33
Références bibliographique……………………………………………........ 34
Annexe……………………………………………………………………..... 35

REMERCIEMENT

Avant tout développement sur cette expérience professionnelle, il apparait


opportun de commencer ce rapport de stage par des remerciements, à ceux qui
m’ont beaucoup appris au cours de ce stage.

Tout d’abord je remercie Mr BCHITOU Omar le chef comptable et


l’ensemble du personnel de la société et à titre principal Mr Hamid EL
ACHHAB car ils m’ont permet d’effectuer ce stage dans des conditions
favorables et nécessaires pour un meilleur apprentissage. Ainsi pour leur bon
encadrement et leur précieux conseils, également ils m’ont beaucoup aidé à
bien assimiler la notion du travail en groupe, et mon permis de bien
comprendre et voir de près l’effet de synergie.

Ensuite, je remercie vivement mon professeur et mon encadrant Mr EL


HASSAN TAACHA qui nous a orienté tout au long de cette année de formation
de la licence professionnelle.

Sans oublier toute personne ayant participé à l’élaboration de ce présent


rapport.

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

Introduction

Le stage est une phase transitoire entre la formation théorique et scientifique et le


monde pratique, il est considéré comme une période préparatoire qui va me permettre
d’affronter le monde de travail et de mettre en pratique l’enseignement théorique reçu. Le
stage est aujourd’hui une sorte de garantie d’insertion et d’intégration.

En effet, ce rapport est le résultat de mon stage de fin d’étude au sien de la société
SOLINGE 4 durant un mois qui a pour objectif fondamental de permettre au stagiaire
d’accroître et d’appliquer ses connaissances. En plus c’est une adaptation avec le monde
professionnel, la prise de contact avec l’entreprise et la découverte de ses différentes
dimensions économiques, sociales et organisationnelles.

Tout d’abord, au niveau de ce présent rapport, j’ai procédé par une présentation
générale de l’entreprise et ses différents services, afin d’avoir une idée approfondie sur la
société.

Ensuite, au niveau de la deuxième partie j’ai traité un thème qui répond à la


problématique suivante : comment l’analyse financière représente-t-il un outil d’aide à la
prise de décision ?

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

PARTIE 1 

Présentation générale de la société

«  Solinge 4  »

I/ La Création  :

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

«  SOLINGE 4  »
D’abord, j’estime qu’il serait important de procéder à une présentation générale de la
société SOLINGE 4, à savoir son historique, son identité, son objet qu’un aperçu général sur
l’organigramme de cette société.
Dans un deuxième temps, je présenterais les départements d’accueil où j’ai effectué mon
stage.

1- Historique  :

La société de promotion immobilière SOLINGE 4 a été créée en l’an deux mille huit
(2008) par ses principaux fondateurs qui sont MR. ABDALAS MOHAMED, le co-gérant et
présidant de la séance, et MR TERJUMAN BULIND MOHAMED, le secrétaire de
l’entreprise.

2- fiche d’identité  :

 RAISON SOCIAL  : SOLINGE 4


 FORME JURIDIQUE  : S.A.R.L
 SIEGE SOCIAL  : Rés GUESSOUS Rue D’Agadir RDC
 CAPITAL SOCIAL  : 28.000.000.00 DHS
 TEL  : 0539 36 34 24
 FAX  : 0539 95 53 67
 EMAIL  : solinge3@gmail.com
 DATE DE CREATION : 2008
 I F  : 064920774
 NUM DE R.C  : 15981
 NUM CNSS : 2642397
 PATENTE  : 572 02953
 BANQUE  : S.G.M.B/CIH/ATT.W.B/BMCI

3-Information complémentaire

Le groupe SOLINGE  :

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

Ce groupe appartient à MR ABDALAS MOHAMED, de nationalité marocaine, et


BULIND MOHAMED TERJUMAN, de nationalité syrienne.
SOLINGE 4 est la filiale d’un groupe constitué de plusieurs unités de production et
services, ce groupe est considéré comme l’un des plus performants du nord .Il exerce des
activités diverses dans plusieurs domaines.

 SOLINGE 4
 SOLINGE 2
 SOLINGE ASSAINISSEMENT
 SOLINGE RESIDENCES TOURISTIQUES
 SOLINGE BATIMENT 3
 SOLINGE 3
 SOLINGE BATIMENT 2
 SOLINGE TRANSPORT
 SOLINGE BATIMENT 1
 SOLINGE BETON
 LES RESIDENCES TOUR DETROIT
 ECOLE AL HASSANI

II- Organigramme  :
Un organigramme est un schéma représentant l’organisation générale de l’entreprise. Il
précise tout d’abord la place de chacun du personnel constituant la société, en suite il donne

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

les informations et les répartitions des taches entre les différents services et enfin il informe
sur la structure de l’établissement et son organigramme.
« SOLINGE 4 »

III- Activité de la société  :

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

SOLINGE 4 a mis en place un système de collecte d’informations qui lui permet de suivre
et de piloter l’ensemble des activités au jour le jour.
Parmi ces activités, il y a lieu de citer :
 La gestion comptable
 Les affaires commerciales
 Les suivis techniques
Le système d’information se base sur les échanges d’informations entre les
différents services et le personnel.

1-les activités de la société  :

Principalement :
 l’acquisition et la vente de toute propriété immobilière.
 L’étude et la réalisation de tous travaux immobilières.
 Le lotissement de tous terrains.
 La promotion immobilière
 Plus généralement, toutes opération commerciales, industrielles, financières,
mobilières et immobilières pouvant favoriser le développement de la société.

2-PRESENTATION DES DEPARTEMENTS :

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

A- Département administratif et financier  :

 LA DIRECTION  :

C’est un département qui joue un rôle primordial dans la mesure où il contrôle et assure
l’organisation du travail à l’intérieur de l’entreprise.
Ainsi il a pour mission d’accomplir les différentes tâches en vue d’optimiser le rendement.
C’est à cette direction qu’appartient le pouvoir de réaliser les décisions stratégiques proposés
par les chefs des différents services. Cette direction est dirigée par Mr DROUICH LAHCEN.

Ce département comprend les services suivants :

1-LE SERVICE COMPTABILITE  :

Le chef de ce service, MR BCHITOU OMAR, veille à ce que la société dispose


constamment de ressources financières et d’un bon déploiement des moyens administratifs. Il
joue le rôle d’un manager qui guide un groupe de collaborateurs dynamiques, il donne des
directives organisationnelles pour maintenir de bons rapports avec des organismes financiers
(banques, frs, Clts Ets) et assure un bon suivi du portefeuille de la société.
Le service comptabilité est l’organe de vision de chaque entreprise. Ainsi, au sein de la
société SOLINGE 4, ce services acquiert une place primordiale, par rapport aux autre
services, du fait qu’il a pour fonction principale l’enregistrement des opérations comptables
en exploitant des données quantitatives brutes (montant des ventes, règlement, achat, salaires
versés) pour les transformer en données qualitatives élaborées (bilan, CPC, journal….)

Donc le service comptabilité fournit des renseignements exacts, clairs et précis sur la
situation économique de la société.

Car une comptabilité fournit bien tenue, c’est-à-dire simple et claire, constitue un puissant
instrument qui aide à la prise de décisions.

Les travaux effectués par les agents de ce service sont :


 Le classement des pièces comptables.

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

 La ventilation des pièces comptables.


 La division des journaux uniques en journaux partiels spécialisés.
 Le remplissage des déclarations de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA)
 La déclaration de l’impôt sur le revenu (IR)
 La déclaration de l’impôt sur la société (IS).
 Le contrôle des paiements des clients, les différences de paiement.
 La vérification des calculs des agios, des taux d’intérêt et taux de TVA.
 Le pointage des pièces avec les extraits de compte pour chaque banque.

 LA CAISSE :
Le responsable de la caisse a pour mission la tenue de la caisse tout en demandant
des sommes à terme pour alimenter la caisse et verser des sommes justifiées en cas de
paiement en espèce.

Les sorties de caisse se présentent comme suite :

 Les frais de construction


 Les indemnités de licenciement
 Les avances sur salaires la paie
 Les autres dépenses en espèces
 Les primes de stage

2-le service du personnel :

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

Il permet de mettre à la disposition de la société les effectifs nécessaires, compte


tenu du niveau d’activité et des qualifications requises, avec le moindre coût possible.

 Le service personnel englobe les tâches suivantes :


 Le recrutement
 La rémunération
 L’adaptation, la formation du personnel et la discipline.

3- le service juridique :

Le responsable de ce service se charge des dossiers déposer au tribunal soit pour des litiges
entre la société et les ouvriers ; soit entre la société et les tiers, notamment dans les cas de
paiement avec chèque sans provision.
Ces services s’occupent aussi du problème juridique en dehors la société, des problèmes de
certains ouvriers, de la rédaction des contrats de travail, du renvoi des ouvriers en cas de faute
graves.

B-le département commercial  :

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

1-le service commercial :

Ce service sert d’intermédiaire entre l’entreprise et ses clients ; il est chargé de toute
opération de vente, au comptant ou à crédit.
Le service commercial s’occupe de la vente de logement. Ainsi mettant à la disposition des
clients des avantages sur leur lieu de résidences, ils leur offre aussi l’opportunité de jouir
pleinement de leur nouvel appartement de part les moyens mis pour concevoir ces
établissements.
Ce service est désormais constitué d’un guichet unique, lequel se charge des pièces
essentielles devant être déposées pour prétendre à une habitation.

Cependant les dossiers des clients doivent, au préalable, être introduits auprès du service
commercial pour examen et étude.

Les pièces à déposer sont :


 Une photocopie légalisée de la CIN.
 Une attestation de non-imposition
 Une attestation de non propriété
 Un certificat de résidence
 Une déclaration sur l’honneur légalisée
 Une attestation de salaire (pour le secteur privé)
 Un état d’engagement (pour les fonctionnaires)

3- Les opérations commerciales :

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

A- Les achats  :

- Achat à l’intérieur  :

 Lorsqu’il s’agit d’achat à l’intérieur, la comptabilité reçoit, enregistre et classe les


pièces suivantes :
 Bon de commande ;
 Bon de livraison ;
 Facture d’achat...

B- Les ventes  :
 La société réalise la totalité de ses ventes à l’intérieur, pour ce faire elle contracte une
dette bancaire afin de pouvoir couvrir les charges engendrées par cette opération de
construction. Mais pour avoir cette dette, l’entreprise est obligée de présenter à la
banque :
 Certificat de propriété du terrain;
 Permis de construction délivrer par le président de la commune
Si la banque accepte cette demande, elle envoie à la société un avis de crédit que le service
comptable doit enregistrer dans le registre des ventes et ensuite dans le journal.
Après le remboursement, la société reçoit de la banque les pièces suivantes :

 Un avis de débit.
 Virement bancaire en faveur de la société

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

L’opération de vente se déroule comme suit  :

Vente
Vente

A
A crédit
crédit
Au
Au comptant
comptant

C.I.H
C.I.H Autre
Autre
banque
banque
Notaire
Notaire

Solinge
Solinge 44 Contrat
Contrat de
de vente
vente

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

PARTIE 2 

L’analyse financière un outil de prise de


décisions  :
«  Cas de la société solinge 4  »

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

Introduction

L’entreprise alors actuelle est la cellule dominante de la vie économique ainsi un niveau
minimum de rentabilité est une condition essentielle pour ses services et son développement.
En effet, la gestion financière de l’entreprise autant que moyen de management sont donc
s’imposé aux entreprises avec une extrême urgence dans la mesure où elle fournit les outils et
les instruments nécessaires à la prise de décision (Analyse de l’activité, de la rentabilité,
l’équilibre financier, choix d’investissement, sources et modes de financement).

I/ L’analyse du CPC de la société Solinge 4 :

1) Aspect théorique  :

La présentation du compte de produits et de charges (C.P.C) répond à une logique


intéressante qui distingue l’activité d’exploitation proprement dite puis l’activité financière et
enfin l’activité exceptionnelle.
L’approche analytique du CPC va conduire à le « re - construire » suivant un schéma,
prévu d’ailleurs par le Plan Comptable Marocain, qui va isolé des soldes caractéristiques da la
gestion de l’entreprise, appelés pour cette raison Soldes Intermédiaires de gestion. Cette
« construction » servira de point de départ pour le calcul d’un certain nombre de grandeurs
qui ont pour fruit l’établissement de l’Etat des Soldes de Gestion, et par son biais le calcul de
la Capacité d’Autofinancement.

 L’ETAT DE SOLDE DE GESTION 

L’Etat de solde de gestion est un tableau qui permet de calculer les différents soldes
intermédiaires de gestion, il est composé de deux sous tableaux :
 Le tableau de formation des résultats : le résultat de l’exercice est obtenu en formant la
différence entre tous les produits et toutes les charges de l’exercice, pour mieux
comprendre comment s’est formé ce résultat, il est utile de calculer les différences
partielles entre certain produits et certaines charges seulement. Ce calcul conduit à la
définition de soldes intermédiaires de gestion.
 Détermination de la CAF

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

 Signification des différents soldes de gestion :

Marge brute ou commerciale :


Est le premier solde intermédiaire. Elle indique la marge réalisée par une entreprise sur sa
seule activité de négoce. Elle est essentiellement d’ordre comparatif et constitue un indicateur
fondamental de la performance d’une entreprise commerciale.

La production :
La notion de « production » ne se limite pas, comme le chiffre d’affaires, à ce que
l’entreprise a vendu. Elle va au-delà et concerne ce qu’elle a produit, qui peut être stocké,
immobilisé ou vendu. Le solde de production permet de mesurer ou de comparer productivité,
non une rentabilité.

La valeur ajoutée :
La valeur ajoutée s’évalue par la différence entre la marge brute et la production d’une
part, et les consommations en provenance de tiers d’autre part.

Les consommations en provenance de tiers englobent :


 Les autres consommations de biens ou services pour les entreprises commerciales ;
 Les achats consommés de matières et fournitures et les autres charges externes
réellement consommées pour les entreprises industrielles.

La valeur ajoutée exprime la richesse créée par l’entreprise. Elle représente l’apport de
l’entreprise à l’économie, c’est à dire la contribution de cette dernière à la formation du
produit intérieur brut (principale richesse du pays).
La valeur ajoutée est un solde qui va renseigner sur le degré d’intégration de l’entreprise.

La valeur ajoutée sert à rémunérer :

 Le personnel : salaire et charges


 L’Etat : impôts et taxes.
 Les bailleurs de fonds : frais financiers
 Le capital : bénéfice
 Renouveler les investissements : amortissement

Excédent brut d’exploitation :

L’E.B.E. représente le résultat provenant du cycle d’exploitation et constitue à ce titre le


premier solde signifiant en terme de rentabilité.
C’est le solde qui vient après la VA. Il représente la marge dégagée par l’exploitation de
l’entreprise. Ce solde tire son intérêt de son indépendance de toute politique financière ou
fiscale puisqu’il est calculé avant la prise en compte des amortissements et des impôts.
L’E.B.E mesure la rentabilité des seules opérations d’exploitation, mais aussi, la rentabilité
des capitaux que cette exploitation a consommés.

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

Si le solde est négatif, il s’agira d’une insuffisance brute d’exploitation


(I.B.E.). Alors l’E.B.E constitue une bonne mesure des performances
industrielles et commerciales de l’entreprise.

Résultat d’exploitation :

Le résultat d’exploitation figure à la fois dans le compte de produits et charges en liste et


dans l’état des soldes de gestion. Le résultat d’exploitation qui est égal à la différence entre les
produits d’exploitation et les charges d’exploitation.

Résultat financier :

C’est le solde découlant des produits et charges relatifs aux décisions financière de
l’entreprise. C’est un résultat qui permet d’apprécier la performance de l’entreprise quant à sa
politique de financement liée à l’activité courante.

Résultat courant :

Le résultat courant est le dernier solde avant la prise en compte des charges et des produits
non courants et de l’impôt sur les résultats. Il exprime l’enrichissement de l’entreprise après
prise en compte du cout de ses financements extérieurs.
Le résultat courant doit être analysé avec prudence, notamment si des transferts de charges
importants sont effectués de l’exploitation dans le non courant. Des entreprises en situation de
récession peuvent enregistrer des pertes importantes et les considérer comme des éléments
non courants pour afficher un résultat positif.

Résultat non courant :

Il est indépendant des soldes précédents et résulte des opérations réalisées à titre
exceptionnel pour l’entreprise. Son intérêt est qu’il donne une mesure des opérations non
répétitives dans le résultat net de l’exercice.

Résultat net :

Il donne la mesure de la part des capitaux propres dans le revenu de l’exercice. En effet, ce
résultat constitue une rubrique qui figure parmi les éléments des capitaux au passif du bilan.
Le résultat net constitue la mesure comptable de l’enrichissement ou de l’appauvrissement
de l’entreprise. C’est ce résultat qui est soumis à l’assemblée générale ordinaire, qui décide de
ses règles d’affectation en fonction des politiques de dividendes et d’autofinancement
poursuivies par l’entreprise.

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

 Le concept de la Capacité d’autofinancement :

Pour se maintenir et se développer, l’entreprise doit procéder à des investissements


nouvellement ou d’expansion, faire face à la dépréciation de ses actifs et à des risques divers
et assurer le financement de son besoin de financement global.
Pour ce faire, l’entreprise dispose d’un ensemble de ressources dont l’origine peut être
externe (augmentation du capital, subvention d’investissement, dettes de financement, crédit-
bail...etc.) Ou interne, il s’agit essentiellement de la CAF et de L’AF (autofinancement).

Origine Nature de ressource

Internes Entreprise CAF

Ressources
de
l’entreprise
Associés Apport en capital

Préteurs Emprunt
Externes

Etat Subventions

La capacité d’autofinancement : n’est pas un solde intermédiaire de gestion. La CAF


représente la part de la valeur ajoutée qui n’a pas été distribuée au tiers. On pourrait dire aussi
c’est la ressource nette dégagée par l’activité de l’entreprise hors éléments exceptionnels liés à
une cession d’actif. C’est donc une notion qui va largement au-delà du bénéfice de l’exercice.

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

2) Aspect pratique :

Le CPC de la société Solinge 4 :

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

1) L’Etat de solde de gestion  :

I/ TABLEAU DE FORMATION DES RESULTATS (T.F.R)


Exercice du  : 01/01/2012 au 31/12/2012

        EXERCICE EX PRECEDENT
  1   Ventes de marchandises (en l'état) - -
  2 - Achats revendus de marchandises - -

I   = MARGE BRUTE SUR VENTES EN L'ETAT - -


II   + PRODUCTION DE L'EXERCICE (3+4+5) 106 757 210,75 163 501 575,31
  3   Ventes de biens et services produits 54 375 833,35 36 811 666,59
  4   Variation stocks de produits 52 381 377,40 126 689 908,72
Immob produites par l'entreprise pour elle
  5   même - -

III   - CONSOMMATION DE L'EXERCICE : (6+7) 73 871 446,80 108 565 452,26


Achats consommés de matières et
  6   fournitures 70 294 385,84 103 781 849,38
  7   Autres charges externes 3 577 060,96 4 783 602,88

IV   = VALEUR AJOUTEE (I+II+III) 32 885 763,95 54 936 123,05


  8 + Subvention d'exploitation - -
  9 - Impôts et taxes 1 893 028,00 2 091 877,00
  10 - Charges de personnel 6 986 871,07 6 456 249,46

V   = EXEDENT BRUT D'EXPLOITATION (E, B, E) 24 005 864,88 46 387 996,59


  = OU INSUFFISANCE BRUTE D'EXPLOITATION - -
  11 + Autres produits d'exploitation - -
  12 - Autres charges d'exploitation - -
Reprises d'exploitation; Transferts de
  13 + charges - -
  14 - Dotations d'exploitations 186 636,44 156 424,89

VI   = RESULTAT D'EXPLOITATION (+ ou -) 23 819 228,44 46 231 571,70

VII   +/- RESULTAT FINACIER -22 671 728,43 -21 746 336,01
VIII   = RESULTAT COURANT 1 147 500,01 24 485 235,69

IX   +/- RESULTAT NON COURANT   -5 163,00


  15 - Impôts sur les résultats 257 716,00 184 060,00

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

X   = RESULTAT NET DE L'EXERCICE (+ OU -) 889 784,01 24 96 012,69

2) Détermination de la CAF  :

II/ CAPACITE D’AUTOFINANCEMENT (C.A.F) – AUTOFINANCEMENT

1   RESULTAT NET DE L'EXERCICE 889 784,01 24 296 012,69


    Bénéfice + 889 784,01 24 296 012,69
    Perte -    
2
+ Dotations d'exploitation (1) 186 636,44 156 424,89
3
+ Dotations financières (1)   - -
4
+ Dotations non courantes (1)   -   -
5 - Reprises d'exploitation (2)   - -
6 Reprises financières (2)  - -
7 - Reprises non courantes (2) (3)   -  -
8 - Produits des cessions d'immobilisations   -   -
Valeurs nettes d'amortis, des
9
  + immobilisations, cédées   -   -
CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT
I     C. A.F 1 076 420,45 24 452 437,58
  10   Distributions de bénéfices   -   -
AUTOFINACEMENT
II     1 076 420,45 24 452 437,58

(1) A l’exclusion des dotations relatives aux actifs et passifs circulants et la trésorerie.
(2) A l’exclusion des reprises relatives aux actifs et passifs circulants et la trésorerie.
(3) Y compris reprises sur subventions d’investissement.

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

II/ l’analyse du bilan de la société solinge 4 :

1) Aspect théorique :

Avant de procédé à l’analyse du bilan et aux retraitements de certaines postes y figurent,


convient de s’interroger sur l’optique selon laquelle sera conduit l’analyse (Diagnostique
financier).
L’optique fonctionnelle ou bien l’optique financière.
L’objectif est d’aboutir à un diagnostic financier permettant une vision claire sur la santé
économique et financière de l’entreprise.

 Selon l’optique financière :


Le bilan financier appelé également bilan de liquidité est à la base de l’analyse financière
de l’entreprise. Il permet en reclassant les postes selon leur exigibilité au passif, de porter un
jugement sur la solvabilité de l’entreprise.
L’objectif du bilan financier est de faire apparaitre le patrimoine réel de l’entreprise et
d’évaluer le risque de non liquidité de celle-ci.

Qu’ce qu’une liquidité :

C’est la capacité de l’entreprise à faire face à ses dettes à moins d’un an à l’aide de son actif
circulant à moins d’un an.
La poursuite de cet objectif explique les retraitements qui doivent être apportés au bilan
comptable (bilan fonctionnel) pour obtenir le bilan financier.

La différence entre le bilan financier et le bilan fonctionnel :

 Le bilan fonctionnel est établit dans une logique de continuité d’exploitation.


 Le bilan financier est établit dans une logique de liquidation de l’entreprise (la
cessation de l’activité).

Pour le passage d’un bilan comptable à un bilan financier ou bilan de liquidité. Il convient de
procédé à certains retraitements ou reclassements des créances et des dettes pour améliorer la
qualité de l’information bilancielle, et l’adapté aux impératifs de l’analyse et du diagnostic
financier.

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

2) Aspect pratique :

BILAN DE LA SOCIETE SOLINGE 4 : exercice : 01/01/2012 au 31/12/2012

EXER,
  EXERCICE   PRECEDENT
AMORT&
  ACTIF BRUT prov NET   NET
IMMOBILISATION EN NON VALEUR
  (A) 183 780,00 63 465,00 120 315,00   157 071,00
  , Frais préliminaires 183 780,00 63 465,00 120 315,00   157 071,00
, Charges à repartir sur plusieurs
  exer          
, Prime de remboursement
  Obligations          
IMMOBILISATIONS INCORPORELLES
A (B)          
, Immo, en recherche et
C développement          
T , Brevets, Marques, et valeurs Sim          
I , Fond commercial          
, Autre Immobilisations
F Incorporelles          
IMMOBILISATIONS CORPORELLES
  (C) 967 977,00 422 592,91 545 384,09   506 974,53
I , Terrains          
M , Constructions          
, Installations Techniques Matériels
M out, 39 603,33 13 710,78 25 892,55   18 688,22
O , Matériels de Transport 141 353,67 100 931,33 40 422,34   68 693,07
, Mobilier, Matériels de Bureau et
B amenag 787 020,00 307 950,80 479 069,20   419 593,24
I , Autre Immobilisations corporelles          
, Immobilisations Corporelles en
L Cours          
IMMOBILISATIONS FINANCIERES
I (D) 4 714,50   4 714,50   4 714,50
S , Prêts Immobilisés          
E , Autres Créances Financières 4 714,50   4 714,50   4 714,50
  , Titres de Participation          
  , Autres Titres Immobilisés          
ECART DE CONVERTIONS ACTIF
  (E)          
, Diminution des Créances
  Immobilisés          
  , Augmentation des dettes de          

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

financement
  TOTAL I (A+B+C+D+E) 1 156 471,50 486 057,91 670 413,59   668 760,03
             
STOCKS 825 460 825 460
A (F) 545,98   545,98   773 079 168,58
C , Marchandises          
, Matières et Fournitures
T Consommables          
515 753 515 753
I , Produits en Cours 338,58   338,58   649 102 038,00
, Produits internes et Prod,
F Résiduels          
309 707 309 707
  , Produits Finis 207,40   207,40   123 977 130,58
           
CREANCES DE L'ACTIF CIRCULANT 64 272 64 272
C (G) 422,77   422,77   70 656 172,71
, Fournis, Débiteurs, Avances et
I Acomptes 8 172,85   8 172,85   3 789 749,28
R , Clients et Comptes Rattaches          
C , Personnel 992 089,86   992 089,86   1 092 189,86
60 255 60 255
U , Etat 688,06   688,06   55 965 176,75
L , Comptes d'Associes          
A , Autres débiteurs 3 016 472,00   3 016 472,00   9 809 056,82
N , Comptes de Régularisation Actif          
T            
TITRES ET VALEURS DE PLACEMENT
  (H)          
ECARTS DE CONVERSION - ACTIF
  (I)          
  (Elément circulants)          
889 732 889 732
  TOTAL II (F+G+H+I) 968,75   968,75   843 735 341,29
T TRESORERIE - ACTIF 2 479 340,28   2 479 340,28   5 565 560,28
R , Chèques et valeurs à encaisser 1 944 202,10   1 944 202,10   5 544 000,00
E , Banques, T, G et C, P 526 708,35   526 708,35   12 844,11
, Caisses Régies d'Avances et
S Accréditif 8 429,83   8 429,83   8 716,17
O TOTAL III 2 479 340,28   2 479 340,28   5 565 560,28
TOTAL GENERAL 893 368 892 882
  I+II+III 780,53 486 057,91 722,62   849 969 661,60

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

Passif du bilan :

PASSIF EXERCICE EX, PRECEDENT


   

CAPITAUX PROPRES
F      
I , Capital social ou personnel (1) 28 000 000,00   28 000 000,00
N , Moins: Actionnaires, Capital Souscrit NA      
A Capital appelé dont verse:,,,,,,,,,      
N , Primes D'émission, De fusion, d'apport      
C , Ecart d'évaluation      
E , Réserves légale      
M , Autres réserves      
E , Report à Nouveau (2) -183 255,84   -24 479 268,53
N , Résultats Nets en instance d'affectation (2)      
T , Résultat Net de l'Exercice (2) 889 784,01   24 296 012,69

  TOTAL DES CAPITAUX PROPRES (A) 28 706 528,17   27 816 744,16

CAPITAUX PROPRES ASSIMILES (B)


P      
E , Subventions d'Investissement      
R , Provisions Règlementées      

DETTES DE FINANCEMENT (C)


M 319 503 132,77   313 971 122,47
A , Emprunt Obligataires      
N , Autres dettes de Financement 319 503 132,77   313 971 122,47
A        

PROVISIONS DURABLES POUR RISQUES ET CHARGES (D)


N      
T , Provision pour Risques      
  , Provision pour Charges      

ECARTS DE CONVERSION - PASSIF (E)


       
  , Augmentation des créances Immobilisées      

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

  , Diminution des dettes de financement      


         
TOTAL I (A+B+C+D+E)
  348 209 660,94   341 787 866,63
 
       

DETTES DU PASSIF CIRCULANT (F)


531 396 887,12   499 971 871,72
A , Fournisseurs et Comptes Rattaches 50 941 193,25   55 617 554,17
S , Clients Créditeurs, Avances et Acomptes 312 187 386,90   341 775 163,40
S , Personnel 398 765,85   141 387,85
I , Organismes Sociaux 444 842,37   299 823,61
F , Etat 251 255,72   1 872 622,72
  , Comptes Associés 57 843 579,53   30 956 794,65
C , Autres Créanciers 100 329 863,50   69 305 525,32
I , Comptes de Régularisation Passif     3000
R        

C AUTRES PROVISIONS POUR RISQUES ET CHARGES (G) 2 047 499,99   725 833,33

U ECART DE CONVERSION PASSIF (H)      


TOTAL II (F+G+H)
  533 444 387,11   500 697 705,05

T TRESORERIE PASSIF      
R , Crédits d'Escompte      
E , Crédits de Trésorerie 825 000,00   550 000,00
S , Banque (Solde Créditeurs) 10 403 674,57   6 934 089,92
O TOTAL III 11 228 674,57   7 484 089,92

  TOTAL GENERAL I+II+III 892 882 722,62   849 969 661,60

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

D’après les documents extra – comptable, on trouve les renseignements


suivants :

 La valeur des installations techniques est estimée à 15 535.2 dh.


Donc :
Il y’a une moins –value de : 15 535 – 25 892.55 = -10 357.55

 Les amortissements du matériel de transport ne traduise pas la dépréciation réelle : la


moins –value est d’environ : 11 000 dh.

 La société à l’habitude de garder, en permanence, un stock de produits finis de :


100 000 000 dh.

 Une provision pour risques et charges de 50 000 dh, est une provision sans objet.

Le taux appliqué est de 30%

Donc :

Le montant de la provision : 50 000 dh (- DLMT)

Le montant de l’impôt : 50 000 * 30% = 15 000 (+ DCT)

Le montant Brut de la provision : 35 000 dh (+Capitaux P)

Ces informations permettant d’établir le tableaux des retraitements et reclassement des


éléments du bilan :

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

Tableau de retraitements et reclassements :

Bilan Financier :

Actif Montant Passif Montant


Immobilisations 100 528 741.04 Capitaux propres 28 599 855.62

Stocks 725 460 545.98 DLMT 319 453 132.77

Créances 64 272 422.77 DCT 533 459 387.11

Trésorerie Actif 2 479 340.28 Trésorerie Passif 11 228 674.57

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

Total 892 741 050.07 Total 892 741 050.07

Les paramètres de l’équilibre Financier :

1) Le Fond de roulement :

FR = Capitaux propres + DLMT – Actif Immobiliser

FR = (28 599 855.62 + 319 453 132.77) - 100 528 741.04

= 247 524 247.4 dh.

2) Besoin en Fond de roulement :

BFR = Stocks + Créances – DCT

BFR = (725 460 545.98 + 64 272 422.77) - 533 459 387.11

= 256 273 581.6 dh.

3) Trésorerie Nette :

TN = TA – TP

TN = 2 479 340.28 - 11 228 674.57

= - 8 749 334.2 dh.

TN = FR – BFR

TN = 247 524 247.4 - 256 273 581.6

= - 8 749 334.2 dh.

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

III / Les commentaires des différents résultats afin de prendre les bonnes
décisions :

Le fond de roulement est une notion qui tien place centrale dans l’analyse financière.

Avoir un fond de roulement positive est une nécessité par la plus part des entreprises, car il
donne une information sur l’équilibre financier.
Dans ce cas on remarque que le fond de roulement financier est positive (247 524 247.4
dh) il s’agit donc d’une ressource, le BFR s’élève à (256 273 581.6 dh) cela veut dire que
malgré que le fond de roulement est positif ne permet pas de couvrir la totalité des besoins de
financement de la société ce qui reflète la situation de la trésorerie net de la société qui est une
trésorerie négative (- 8 749 334.2 dh).

Bref il faut dire que plus le fond de roulement est très élevé plus la société est solvable.
Cependant il est unitil de disposé d’un fond de roulement très élevé dans le cas où le budget
de trésorerie montre que les décaissements vont être plus supérieurs aux encaissements.

Alors, on peut dire que la société se situe dans une situation de déséquilibre financier
puisque ses fonds propres n’arrivent pas à financer ses besoins financière ainsi, on remarque
que le résultat entre 2011 et 2012 le résultat net dégagé à diminuer de (23 406 228.68 dh),
cette diminution est expliquer par les différents solde de gestion calculés pour l’année 2011 et
2012 ce qui montre que la société est dans une situation de déséquilibre financier. Dans ce cas
la société doit faire face à cette situation afin d’arriver à une situation d’équilibre financier.

Donc il faut prendre en considération les différents indicateurs de l’équilibre financier afin
de prendre les décisions les plus efficaces pour améliorer la situation financière de la société.

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

Conclusion

Ce modeste travail qui est le résultat cognitif de mon stage au sien de la société
« SOLINGE 4 » reflète comme l’indique son qualificatif un ensemble de connaissances
relatives à l’organisation où le stage avait déroulé.

Ainsi que mon stage au sein de cette société ne pouvait être que bénéfique pour ma
formation dans la mesure où il ma aidé à forger un esprit professionnel plus orienté vers la
pratique que vers la théorie.

C’est un délai d’apprentissage et d’entraînement pour le stagiaire afin de se donner


une spécialisation aidée à reformuler notre vision sur l’importance de l’entreprise.
Néanmoins, il reste beaucoup à faire dans ce domaine si l’on veut atteindre un niveau
respectable sur le plan économique.

Au niveau de ce stage j’ai eu l’occasion de pratiquer le thème de mon stage dans les
meilleures conditions ce qui me permet de mieux comprendre l’aspect pratique et
l’importance de l’analyse financière au sein de l’entreprise comme étant un outil d’aide à la
prise de décisions. Cependant, j’ai trouvé beaucoup des difficultés lors de collecte
d’information comptable qui représente un élément très important pour réaliser l’analyse
financière d’une manière efficace.

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

Référence

Bibliographique  :

« Finance d’entreprise », analyse et diagnostic financiers tome 1, R Belkahia et H Oudad,


gaetan Morin, 1997

« Finance de l’entreprise », Gestion financière CHRISTAIN et MIRELLE ZAMBOTTO Ed


DANOUD 1999

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina

1
Rapport de stage Réaliser par: ER-RAJY Soukaina