Vous êtes sur la page 1sur 16

2019/2020 Compte rendu de TP 3 de

turbomachine :
Compresseur

Département : génie mécanique énergétique

Préparé par : Dr. Filali

Réalisé par : sefir merwa


Sommaire
Sommaire : ………………………………..……………………………….……………………..2
Liste des figures : ……………………………..………………………..….……………………....3
Liste notations : ……………………..………………………………..…………………………...4
1 Introduction : ................................................................................................................................ 5
2 But de TP : ..................................................................................................................................... 5
3 Partie théorique : .......................................................................................................................... 7
4 Travail demandé : ......................................................................................................................... 8
4.1 Complete les tableau 1,2 et 3 :............................................................................................................. 8
4.2 Calculer et discuté les résultats : .......................................................................................................... 8
4.2.1 Discuté les résultats de débit massique et volumique : ............................................................... 8
4.2.2 Comparer et discuter les courbes de l’efficacité (%) : .................................................................. 9
4.3 Comparer et discuter les courbes de puissance :............................................................................... 11
4.4 Le rapport de pression en fonction de débit massique :.................................................................... 13
5 Conclusion : ................................................................................................................................. 15
6 Références : .................................................................................................................................. 16

2
Liste des figures
Figure 1: schéma de principe d'un compresseur..................................................................................... 6
Figure 2: plage d'application des différents types de compresseurs....................................................... 7
Figure 3: la variation des efficacités en fonction de débit massique N=2500 tr/mn .............................. 9
Figure 4: la variation des efficacités en fonction de débit massique N=2000 tr/mn ............................ 10
Figure 5: la variation des efficacités en fonction de débit massique N=1600 tr/mn ............................ 10
Figure 6: la variation des puissances en fonction de débit massique N=2500 tr/mn ........................... 11
Figure 7: la variation des puissances en fonction de débit massique N=2000 tr/mn ........................... 12
Figure 8: la variation des puissances en fonction de débit massique N=1600 tr/mn ........................... 12
Figure 9: la variation du rapport de pression en fonction de débit massique N=2500 tr/mn ............... 13
Figure 10: la variation de rapport de pression en fonction de débit massique N=2000 tr/mn ............. 13
Figure 11: la variation de rapport de pression en fonction de débit massique N=1600 tr/mn ............. 14

3
LISTE DES NOTATIONS
Pin (P2) pression à l’entrée du compresseur Pas
Pin (P3) pression à la sorie du compresseur Pas
Pa (P4) Pression adiabatique Pas
ΔP1 Différence de pression Pas
Cd Coefficient de décharge m
Cp chaleur spécifique de l’air J/Kg.K
N vitesse du dynamomètre tr / min
A1 Surface de buse m²
Qv Débit volumétrique m³/s
Qm Débit massique Kg/s
Ws Puissance de rotor du compresseur W
Wa Puissance adiabatique idéal W
Wd Puissance de dynamomètre W
Wl Perte de puissance mécanique W

ηt Efficacité de température adiabatique %

ηo Efficacité adiabatique globale %

ηm Efficacité mécanique globale %

Tin température à l’entrée du compresseur K


Tout température à la sortie du compresseur K
Touta Température de sortie adiabatique idéale K
Ta température ambiante K
Rair gaz cst pour l’air 287 J/Kg.K

4
1 Introduction :
Les pompes ou compresseurs sont des appareils qui génèrent une différence de pression entre les
tubulures d’entrée et de sortie.
Suivant les conditions d’utilisation, ces machines communiquent au fluide, de l’énergie
potentielle (par accroissement de la pression en aval) soit de l’énergie cinétique par la mise en
mouvement du fluide.
Ainsi, on peut vouloir augmenter le débit (accroissement d’énergie cinétique) ou/et augmenter
la pression (accroissement d’énergie potentielle) pour des fluides gazeux, liquides, visqueux, très
visqueux…C’est pourquoi la diversité des pompes est très grande.
La majorité des procèdes industriels (pétrochimique, aéronautique…Etc.), nécessitent des
gammes de pression et de débit des gazes très élevées, exemple ; le transport des gazes,
l’alimentation des turbines à gaz, afin de répondre à ces nécessités, l’utilisation de systèmes de
compression est primordiale, C’est pour cela que la technologie actuelle des compresseurs répond
largement à ces demandes.

2 But de TP :
calculer les différents éfficacités du compresseur :
• l’efficacité de température adiabatique (adiabatic temperature efficiency).
• l’efficacité adiabatique globale (overal adiabatic efficiency).
• l’efficacité mécanique globale (overal mechanical efficiency).

Définition de compresseur :
Le compresseur est une machine volumétrique destinée à augmenter la pression d'un fluide et est
entrainée par la rotation d'un moteur en amont. Outre la fabrication d'air comprimé (air instrumentation,
nettoyage de pièces, peinture...), le compresseur s'utilise pour le transport des matières pulvérulentes,
la réalisation de vides et de dépression (distillation, cristallisation sous vide, évaporation...),
l'assainissement des locaux par ventilation ou climatisation ainsi que pour le brassage de bassin de
fermentation.

5
Figure 1: schéma de principe d'un compresseur

LES CATEGORIES PRINCIPALES


On peut diviser les compresseurs en quatre catégories principales :
➢ Alternatif ou réciprocation (volumétrique)
➢ Rotatif (volumétrique)
➢ Centrifuge
➢ Axial-flow

CRITERES DE CHOIX DU COMPRESSUER :


• Nature du gaz à comprimé
• Débit massique à comprimer
• Conditions d’aspiration
• Pression de refoulement

❖ Pour la pression et le débit, la figure donne une information sur les plages habituelles de
fonctionnement des diverses catégories de compresseurs.

6
Figure 2: plage d'application des différents types de compresseurs

3 Partie théorique :
On utilise les équations suivantes :
Le débit massique (Qm) à travers la buse :

Le débit volumétrique (Qv) :

Le rapport de pression (Pressure ratio) :

Température de sortie adiabatique idéale :

Puissance de compresseur :

7
Puissance adiabatique idéal de compresseur :

Perte de puissance mécanique :

Efficacité de température adiabatique :

Efficacité adiabatique globale :

Efficacité mécanique globale :

On prend Nd=0,94

4 Travail demandé :
4.1 Complete les tableau 1,2 et 3 :
Dans l’Excel

4.2 Calculer et discuté les résultats :


4.2.1 Discuté les résultats de débit massique et volumique :
D’après mes calcule on remarque que le débit diminue avec la vitesse afin d’adapter la quantité de fluide aux
organes de commande tel que :
N=2500 tr/mn
Qv= 0,04÷0,007
N=2000 tr/mn
Qv= 0,03÷0,004
N=1600 tr/mn
Qv= 0,027÷0,003
Le débit à diminue cela est à causé de la diminution de la pression de sortie qui est provoqué par la diminution
de la vitesse de rotation.

8
Lorsque la vitesse de rotation diminue on constate une diminution aussi de débit massique tel que :
N=2500 tr/mn
Qm= 0,044÷0,008
N=2000 tr/mn
Qm= 0,036÷0,004
N=1600 tr/mn
Qm= 0,029÷0,003
Le débit volumique et massique à une relation proportionnelle tel que lorsque le débit volumique est
diminué à cause de la diminution de la vitesse de rotation le débit massique est aussi diminué.

4.2.2 Comparer et discuter les courbes de l’efficacité (%) :


Vitesse de rotation 2500 tr/mn :

Figure 3: la variation des efficacités en fonction de débit massique N=2500 tr/mn

Les trois graphes représentent la variation de l’efficacité en fonction du débit massique, on remarque
d’abord lorsque le débit augment l’efficacité adiabatique globale augment jusqu’au le débit prend la
valeur 0,03 Kg/s après elle diminue jusqu’attient sa valeur min et l’efficacité de température est
diminuée graduellement au contraire que l’efficacité mécanique globale qui augment lentement avec
l’augmentation de débit massique jusque attient la valeur max 63,3%
On remarque aussi que l’efficacité mécanique globale prend des valeurs très élevées au contraire
dans l’efficacité de température adiabatique globale et l’efficacité adiabatique globale.

9
Vitesse de rotation 2000 tr/mn :

Figure 4: la variation des efficacités en fonction de débit massique N=2000 tr/mn

Les trois graphes représentent la variation de l’efficacité en fonction du débit massique, Comme j’ai
dit précédemment, on remarque d’abord lorsque le débit augment l’efficacité adiabatique globale
augment jusqu’au le débit prend la valeur 0,02 Kg/s après elle diminue, l’efficacité de température est
diminuée lentement, on constate aussi que l’efficacité mécanique globale augment lentement avec
l’augmentation de débit massique jusque attient la valeur max 84,33%
On remarque aussi que l’efficacité mécanique globale prend des valeurs élevées au contraire dans
l’efficacité de température adiabatique globale et l’efficacité adiabatique globale.

Vitesse de rotation 1600 tr/mn :

Figure 5: la variation des efficacités en fonction de débit massique N=1600 tr/mn


10
Les trois graphes représentent la variation de l’efficacité en fonction du débit massique, Comme j’ai
dit précédemment, on remarque d’abord lorsque le débit augment l’efficacité adiabatique globale
augment jusqu’au le débit prend la valeur 0,019 Kg/s après elle diminue et l’efficacité de température
est diminuée graduellement au contraire que l’efficacité mécanique globale qui augment lentement
avec l’augmentation de débit massique jusque attient la valeur max 85,40%
On remarque aussi que l’efficacité mécanique globale prend des valeurs élevées au contraire dans
l’efficacité de température adiabatique globale et l’efficacité adiabatique globale.
Discussion :
Dans les trois figures précédentes on remarque que lorsque on augmente la vitesse de rotation plus la
vitesse de rotation diminue plus l’efficacité mécanique globale augment, on remarque aussi que
l’efficacité de température et l’efficacité adiabatique diminue avec la diminution de la vitesse de
rotation.
L’efficacité mécanique est augment à cause de l’augmentation de débit massique qui à provoque par
l’augmentation de la vitesse de rotation
Lorsque on diminue la vitesse de rotation les frottements mécaniques dans le compresseur diminue
aussi ce qui donne une augmentation de l’efficacité mécanique globale.

4.3 Comparer et discuter les courbes de puissance :


Vitesse de rotation 2500 tr/mn :

Figure 6: la variation des puissances en fonction de débit massique N=2500 tr/mn

Les trois graphes représentent la variation de la puissance en fonction du débit massique, on constate
que lorsque le débit augment Ws et Wd augment, on remarque aussi que Wa augment jusqu’à 10,31
après elle diminue avec l’augmentation de débit massique, on remarque aussi que Wd prend des
valeurs plus élevées que Ws et Ws prend des valeurs plus élevées que Wa.
11
Vitesse de rotation 2000 tr/mn :

Figure 7: la variation des puissances en fonction de débit massique N=2000 tr/mn

Les trois graphes représentent la variation de la puissance en fonction du débit massique, on constate
que lorsque le débit augment Ws et Wd augment, on remarque aussi que Wa augment jusqu’à 5,23
après elle diminue avec l’augmentation de débit massique, on remarque aussi que Wd prend des
valeurs plus élevées que Ws et Ws prend des valeurs plus élevées que Wa.
Vitesse de rotation 1600 tr/mn :

Figure 8: la variation des puissances en fonction de débit massique N=1600 tr/mn

Les trois graphes représentent la variation de la puissance en fonction du débit massique, on


constate que lorsque le débit augment Ws et Wd augment, on remarque aussi que Wa augment
jusqu’à 2,73 après elle diminue avec l’augmentation de débit massique, on remarque aussi que Wd
prend des valeurs plus élevées que Ws et Ws prend des valeurs plus élevées que Wa.

12
Discussion :
Dans les trois cas précédents, on remarque que la vitesse de rotation augmente avec la puissance.
Lorsque on augmente la vitesse de rotation la pression à la sortie de compresseur augmente alors
l’augmentation du débit ce sa explique l’augmentation de la puissance.

4.4 Le rapport de pression en fonction de débit massique :


Vitesse de rotation 2500 tr/mn :

Figure 9: la variation du rapport de pression en fonction de débit massique N=2500 tr/mn

Le graphe représente la variation du rapport de pression en fonction de débit massique, on constate


d’abord lorsque la valeur de débit massique est minimum le rapport de pression prend la valeur
maximale 1,04 après elle diminue jusqu’à 1,01 avec l’augmentation de débit massique.
Vitesse de rotation 2000 tr/mn :

Figure 10: la variation de rapport de pression en fonction de débit massique N=2000 tr/mn
13
Le graphe représente la variation du rapport de pression en fonction de débit massique, Comme j’ai
dit précédemment, on constate d’abord lorsque la valeur de débit massique est minimum le rapport de
pression prend la valeur maximale 1,03 après elle diminue jusqu’attient sa valeur min 1,006 avec
l’augmentation de débit massique.

Vitesse de rotation 1600 tr/mn :

Figure 11: la variation de rapport de pression en fonction de débit massique N=1600 tr/mn

Le graphe représente la variation du rapport de pression en fonction de débit massique, Comme j’ai
dit précédemment, on constate d’abord lorsque la valeur de débit massique est minimum le rapport de
pression prend la valeur maximale 1,019 après elle diminue jusqu’à 1,004 avec l’augmentation de
débit massique.

Discussion :
Dans les trois cas précédents les trois graphes représentent la variation de rapport de pression en
fonction de débit massique, on remarque que quand la vitesse de rotation diminue la valeur du
rapport de pression aussi est diminuée tel que lorsque N= 2500 tr/mn le rapport de pression prend une
valeur max égale à 1,048 et une valeur min de 1,012.
N = 2000 tr/mn la valeur maximale du rapport est 1,030 et la valeur minimale 1,006.
Et N = 1600 tr/mn la valeur maximale est 1,019 la valeur minimale est 1,004.

14
5 Conclusion :

D’après mon étude du compresseur, dans ce TP j’ai consolidé mes connaissances acquises sur les
efficacités du compresseur.
Ce TP m’a permis de découvrir plusieurs notions dans le cadre de ma spécialité (la science du
compresseur), d’après ce TP j’ai conclu que la vitesse de rotation est proportionnelle au débit et à
l’efficacité mécanique.

15
6 Références :

❖ Louaradi, E. (2015). Mémoire de fin de formation ingénieur mécanique, révision


générale du compresseur centrifuge(9H-7B), IN-AMENAS.
❖ (2007). MANUEL DE FORMATION. LES COMPRESSEURS.
❖ BOUZERED, S. (2018). Maintenance et exploitation des compresseurs
centrifuges. INSTITUT ALGERIEN DU PETROLE.

16