Vous êtes sur la page 1sur 10

Fiche pratique

Réf. : 1407

Date de publication :
18 mars 2015 Présentation de quelques
cartes de contrôle

Cette fiche est issue de M


: esures - Analyses | Qualité et sécurité au laboratoire

par Morgan GERMA

Mots-clés Extrait du sommaire :


Justesse | fidélité | stabilité |
carte de contrôle | dérive
[…]
1418 Pourquoi réaliser des études interlaboratoires ?
1483 Surveiller statistiquement un lot d’instruments de mesure : la comparaison
inter-instruments
1407 Présentation de quelques cartes de contrôle
1427 L’évaluation des incertitudes de mesures électriques
1409 La validation de méthodes analytiques
[…]

Accédez aux fiches précédentes et suivantes en utilisant le sommaire en ligne ou en entrant


le numéro de la fiche recherchée dans le moteur de recherche sur techniques-ingenieur.fr.

Pour toute question :


Service Relation clientèle Document téléchargé le : 05/02/2020
Techniques de l’Ingénieur Pour le compte : 7200043801 - universite p. valery montpellier 3 // 162.38.89.208
Immeuble Pleyad 1
39, boulevard Ornano
93288 Saint-Denis Cedex
Par mail :
infos.clients@teching.com
Par téléphone :
00 33 (0)1 53 35 20 20 © Techniques de l'Ingénieur | tous droits réservés
Ce document a ete delivre pour le compte de 7200043801 - universite p. valery montpellier 3 // 162.38.89.208

Présentation de quelques cartes


de contrôle
par Morgan GERMA
collaborateur à l’Université Joseph Fourier de Grenoble, Master cQAQMV

Un contrôle de qualité structuré, indispensable pour évaluer une méthode, repose sur des bases sta-
tistiques rigoureuses permettant au laboratoire de répondre à la double exigence de fidélité (erreur
aléatoire) et de justesse (erreur systématique). Le rôle d’une carte est donc de détecter une dérive.
Une carte de contrôle est, selon l’ISO 3534-2, un « graphique sur lequel sont reportées les valeurs d’une
mesure statistique faite sur une série d’échantillons dans un ordre particulier pour orienter le processus
en fonction de cette mesure et pour contrôler et réduire la variation ».

Les cartes de contrôle sont classées en deux caté-


En pratique
gories :
• carte de contrôle par attribut ;
C Étape 1 • carte de contrôle par mesure.
Qu’est-ce qu’une carte de contrôle ? Nous vous présentons un échantillonnage de cartes,
selon ces deux catégories.
Une carte de contrôle se compose généralement :
• d’une ligne centrale qui peut être une cible indiquée
par un certificat, ou bien d’une moyenne obtenue à C Étape 2
Parution : mars 2015 - Ce document a ete delivre pour le compte de 7200043801 - universite p. valery montpellier 3 // 162.38.89.208

partir de données répétées, moyenne qui peut être Les cartes de contrôle par attribut
fixée (statique) ou mobile (dynamique) ;
• de limites supérieures et/ou inférieures encadrant Le contrôle par attribut consiste à contrôler par
les données avec une forte probabilité de présence dénombrement la qualité d’une variable qualita-
(95 % de la population, par exemple). Elles encadrent tive. Ce type de carte est généralement utilisé pour
la dispersion des données et permettent la prise de suivre une quantité ou proportion des défauts ou
décision lorsqu’elles sont franchies. non-conformités.
De manière générale, une valeur qui se retrouve Carte P
au-delà des limites de surveillance sera considérée La carte P, où « p » est la proportion de défectueux
comme suspecte. contenus dans un échantillon, permet de suivre chro-
En ce qui concerne les cartes de contrôle, le choix ne nologiquement la proportion de défauts. On prélève
manque pas. Certaines cartes sont capables de garder une quantité n de pièces à intervalle régulier (noté k)
en mémoire les données précédentes, de détecter des et l’on compte la proportion de défectueux. Sur une
dérives lentes ou rapides, ou même de tenir compte longue période, on en déduit la proportion moyenne
des aléas du quotidien. Certaines cartes ont besoin de Pm, ainsi que les limites de surveillance LS et de
règles de décision statistique et d’autres non. contrôle LC.

Lot k 1 2 3 Carte c
1,60 %
1,40 %
Taille n 247 177 212
Proportion de k

1,20 %
Défaut d 2 0 1 1,00 %
P% 0,008 0 0,005 0,80 %
0,60 %
Pm (cible) (0,008 + 0 + 0,005)/3 = 0,004
0,40 %
Écart-type S √[Pm*(1 – Pm)/n] 0,20 %
0,00 %
0,40 % 0,47 % 0,43 % 0 5 10 15 20 25 30

Limite de Pm + 3*S Échantillon


contrôle sup Carte P avec k en abscisse
1,60 % 1,81 % 1,69 % et p en ordonnée

Exemple d’application de la carte P

Copyright © - Techniques de l'Ingénieur - Tous droits réservés 1407


1
tiwekacontentpdf_1407 Ce document a ete delivre pour le compte de 7200043801 - universite p. valery montpellier 3 // 162.38.89.208
Ce document a ete delivre pour le compte de 7200043801 - universite p. valery montpellier 3 // 162.38.89.208

Carte C une pièce présentant des défauts pouvant être ou


La carte C est utilisée pour suivre chronologiquement non acceptée. Suivant le critère de gravité du défaut
le nombre de défauts par unité contrôlée. Elle est dif- (critique, majeur ou mineur), la pièce sera ou non consi-
férente des cartes p car le critère suivi est le nombre dérée comme défectueuse.
de défauts et non le nombre de défectueux (refusés),

Lot k 1 2 3 Carte C
12,00 %
Nbre de commandes C 64 55 50
10,00 %
Délai > 30 min 2 2 0

Proportion de début
Mauvaise 0 2 1 8,00 %
NC
commande
6,00 %
Autres 1 2 3
Moyenne NC/lot 1,56 % 3,64 % 2,67 % 4,00 %

Moyenne Mg (cible) 2,62 % 2,00 %

√(Mg/C)
0,00 %
Écart-type S 0 5 10 15 20 25 30
2,02 % 2,18 % 2,29 %
Échantillon
Mg + 3*S
Limite de contrôle sup Carte C avec k en abscisse
8,69 % 9,17 % 9,49 % et p en ordonnée
Parution : mars 2015 - Ce document a ete delivre pour le compte de 7200043801 - universite p. valery montpellier 3 // 162.38.89.208

Exemple d’application de la carte C

Autres cartes par attribut A noter


A noter
D’autres cartes par attribut permettent de pondérer les
défauts selon leur criticité (cartes aux démérites) ou Dans le second cas (suivi d’un procédé), il est essentiel de
même de suivre les défauts, non plus dans le temps, s’assurer que l’incertitude de mesure du processus mis en
mais dans l’espace (defectmap). œuvre pour suivre le procédé a une incertitude compatible
avec la dispersion du procédé. L’industrie automobile
utilise une technique expérimentale pour s’assurer de cette
C Étape 3 compatibilité (Étude R&R du MSA). La norme ISO 22514-7
Les cartes de contrôle par mesure traite également de cette question. Il n’est pas rare en effet,
lorsque cette analyse préalable n’a pas été réalisée, de
Le contrôle par mesure concerne toutes les valeurs constater que les dispersions observées sont plus dues à la
mesurables. Sa mise en place nécessite de connaître mesure qu’au procédé.
l’écart-type σ soit historiquement, soit en effectuant 30
mesures minimum. Ce type de carte peut être utilisé
pour différents objectifs : Découvrez ci-dessous les cartes par mesures les plus
• le suivi d’un équipement/dispositif de mesure à partir connues.
d’étalons de contrôle (balance, HPLC) ; Cartes de Levey-Jennings
• le suivi d’un procédé à partir de mesures d’échan- Cette carte est la plus simple des cartes par mesure
tillons (masse d’un comprimé, volume de remplis- car elle se dessine à partir d’une seule mesure. Elle a
sage, température). l’avantage d’être simple mais a l’inconvénient d’être peu
efficace et de ne pas contrôler la fidélité. C’est donc une
carte que l’on utilisera pour des processus simples et
robustes (suivi d’une balance par les opérateurs).

Copyright © - Techniques de l'Ingénieur - Tous droits réservés 1407


2
tiwekacontentpdf_1407 Ce document a ete delivre pour le compte de 7200043801 - universite p. valery montpellier 3 // 162.38.89.208
Ce document a ete delivre pour le compte de 7200043801 - universite p. valery montpellier 3 // 162.38.89.208

202,5
202,0
Essais 1 2 3
201,5
Observation 10,1 10,3 10,2 201,0
200,5
Moyenne Mg 10,2

Valeurs
200,0
Écart-type S 0,1 199,5
199,0
Limite de contrôle Mg + 3*S
198,5
sup 10,5 198,0
197,5
0 5 10 15 20 25 30 35
Jours

Exemple d’application de la carte aux valeurs uniques

à cette carte sont généralement associées des règles de suivre la justesse (carte à la moyenne) et la fidélité
de décision statistique qui, dans les cas suivants, doi- d’une méthode (carte à l’écart-type ou à l’étendue). Sa
vent vous alerter d’une dérive : réalisation consiste à mesurer une série de n échan-
• règles classiques : 9 valeurs successives du même tillons afin de définir la moyenne et la dispersion de
côté de la moyenne, 6 valeurs qui montent/descen- cette série. Les règles classiques de décision statis-
dent, 2 valeurs sur 3 dans la zone de surveillance ; tique permettent d’en apprécier l’information.
• règles de Westgard : 1 valeur au-delà de LS, 1 valeur Par exemple, nous décidons de suivre un procédé
au-delà de LC (rejet de la valeur), 2 valeurs au-delà de fabrication d’une pièce de 10,00 mm de longueur.
de LS, 2 valeurs espacées de 4 écarts-types, 4 La valeur cible est donc fixée à c = 10,00 mm. Nous
valeurs successives au-delà de 1 écart-type, 10 connaissons l’écart-type σ fixé à 0,40 mm. Nous sou-
valeurs du même côté.
Parution : mars 2015 - Ce document a ete delivre pour le compte de 7200043801 - universite p. valery montpellier 3 // 162.38.89.208

haitons prélever toutes les 15 minutes n = 3 pièces


Si l’une de ces conditions intervient, il est alors néces- pour en apprécier la longueur. Une étude R&R préalable
saire de repasser le contrôle ou de tester un nouvel – conduite suivant les préconisations du MSA – de la
échantillon. Si la condition persiste, un recalibrage du mesure de ce type de pièces avec un pied à coulisse,
dispositif ou du procédé peut alors être envisagé, après donne un ratio de capabilité de 22 %. Inférieur à 30 %,
concertation/réflexion. ce ratio est jugé acceptable.
Cartes de Shewhart à partir des informations précédentes et des deux
Sûrement la plus utilisée pour suivre un procédé de tableaux suivants, il est possible de tracer les limites
fabrication, cette carte de contrôle par mesures permet de surveillance (LS), de contrôle (LC) et la cible.

Coefficients pour la réalisation des cartes à la moyenne, à l’écart-type s et à l’étendue R


Carte Centre LC - LC + LS - LS +
Moyenne Cible C - 3s*√n C + 3s*√n C - 2s*√n C + 2s*√n
Écart-type s c4*s B5*s B6*s B’5*s B’6*s
Étendue w d2*s D1*s D2*s D’1*s D’2*s

Coefficients pour n = 2 et n = 3 pour la réalisation des cartes de shewhart à l’étendue


n d2 C4 D1 D2 D’1 D’2 B5 B6 B’5 B’6
2 1,128 0,7979 - 1,128 - 2,834 - 2,606 - 2,003
3 1,693 0,8862 - 1,693 - 3,469 - 2,276 - 1,1813

A noter
A noter Pour un écart-type σ de 0,40, n = 3 et selon les coef-
ficients, on obtient :
Nous ne pouvons qu’inciter à utiliser la carte aux écarts- • pour la justesse, une cible à 10 mm, une limite de
types. En effet, l’évaluation de la dispersion d’un procédé contrôle inférieure LC- égale à 9,31 mm, une limite de
à partir de l’étendue d’un échantillon est beaucoup plus surveillance inférieure LS- égale à 9,54 mm, une limite
sensible à l’échantillonnage. Cette technique date d’une de surveillance supérieure LS+ égale à 10,46 mm, une
époque où les moyens de calcul n’étaient pas aussi déployés limite de contrôle supérieure LC+ égale à 10,69 mm ;
que de nos jours, le calcul d’un écart-type étant alors bien • pour la fidélité, une cible à 0,40 mm, une limite de
plus compliqué qu’aujourd’hui. surveillance supérieure LS+ égale à 1,13 mm, une
limite de contrôle supérieure LC+ égale à 1,47 mm.

Copyright © - Techniques de l'Ingénieur - Tous droits réservés 1407


3
tiwekacontentpdf_1407 Ce document a ete delivre pour le compte de 7200043801 - universite p. valery montpellier 3 // 162.38.89.208
Ce document a ete delivre pour le compte de 7200043801 - universite p. valery montpellier 3 // 162.38.89.208

Voici les résultats obtenus sur six séries de mesures


ainsi que le résultat de quelques calculs.

Exemple d’application de la carte de shewhart


Série X1 X2 X3 Moyenne Étendue
1 9.78 9.80 10.07 9.88 0,61
2 9.65 9.26 10.01 9.64 0,21
3 9.20 9.31 9.60 9.37 0,25
4 10.55 10.21 10.98 10.58 0,16
5 9.80 9.85 10.43 10.03 0,94
6 10.38 9.80 10.74 10.30 1,17

Shewhart à la moyenne Shewhart à l’étendue


11,0 2

10,5 1,5
Moyenne

étendu
10,0 1

9,5 0,5

9,0 0
−1 1 3 5 7 −1 1 3 5 7
Parution : mars 2015 - Ce document a ete delivre pour le compte de 7200043801 - universite p. valery montpellier 3 // 162.38.89.208

série série

Carte de shewhart à la moyenne et à l’écart-type

La carte de Shewhart détecte vite les déviations de prélèvements précédents. Au lieu de placer la
grande amplitude mais est peu efficace pour détecter moyenne au centre de la carte, on porte une somme
les déviations lentes et progressives. Pour pallier cela, d’écarts cumulés entre la moyenne du contrôle et la
il existe deux solutions : moyenne d’origine. L’avantage de cette carte est que
• augmenter le nombre d’échantillonnage (ce qui induit la règle est simple. Si la somme des écarts dépasse
généralement une augmentation du coût) ; les limites, on réajuste le process. La carte est alors
• tenir compte des résultats précédents, ce que fait la « remise à zéro » pour ne plus tenir compte des
carte CUSUM. écarts cumulés précédents. En revanche, son tracé
ne représente pas la réalité. Elle doit être associée
Carte CUSUM à une carte de contrôle de la fidélité (Shewhart à
La carte Cusum, ou carte aux sommes cumu- l’étendue, par exemple).
lées, tient compte des résultats obtenus lors des

CUSUM
0,80

0,60

0,40
Réajustement
du process
Décalage δ

0,20

0,00
0 5 10 15 20 25 30 35
– 0,20

– 0,40

– 0,60

– 0,80
Échantillon

Carte à sommes des écarts cumulés

Copyright © - Techniques de l'Ingénieur - Tous droits réservés 1407


4
tiwekacontentpdf_1407 Ce document a ete delivre pour le compte de 7200043801 - universite p. valery montpellier 3 // 162.38.89.208
Ce document a ete delivre pour le compte de 7200043801 - universite p. valery montpellier 3 // 162.38.89.208

Carte EWMA • est plus apte à détecter les déréglages de petite ou


Il s’agit d’une carte de contrôle à moyenne mobile moyenne amplitude que la carte de Shewhart ;
avec pondération exponentielle (Exponentially Weigh- • est aussi efficace que la carte CUSUM ;
ted Moving Average). Cela signifie que cette carte est • lisse les aléas dus à la variabilité naturelle du proces-
capable de tenir compte des données précédentes sus de production ;
mais de manière dégressive dans le sens où plus la • offre une règle de décision aussi simple que précé-
moyenne est ancienne, moins elle aura d’importance. demment (la carte est « remise à zéro » lorsque la
Cette importance est par ailleurs paramétrable afin de limite de contrôle est franchie) ;
pouvoir lisser les aléas du quotidien ou au contraire • reflète la réalité des données (moyenne pondérée en
être plus réactif. ordonnée).
Cette carte : Comme la carte CUSUM, elle doit être couplée à une
carte de contrôle de la fidélité.

EWMA moyenne Shewhart à l’étendue


3,30 1,00
3,20 0,90
3,10 0,80
3,00 0,70
2,90 0,60

étendu
2,80 0,50
zi

2,70 0,40
2,60 0,30
2,50 0,20
2,40 0,10
2,30 0,00
0 5 10 15 20 25 30 35 0 5 10 15 20 25 30 35

Échantillon Échantillon
Parution : mars 2015 - Ce document a ete delivre pour le compte de 7200043801 - universite p. valery montpellier 3 // 162.38.89.208

Voici une comparaison de quatre cartes de contrôle constate que, selon la carte sélectionnée, le traitement
établies à partir d’un même échantillonnage. On des données n’est pas identique.

échantillon n1 n2 CUSUM EWMA


0,80 3,40
1 2,67 2,78
2 2,85 2,43 0,60 3,20
3 2,76 2,49 0,40
moyenne pondérée zi

3,00
4 2,50 3,14
0,20 2,80
décalage δ

5 2,55 2,33
0,00 2,60
6 2,79 2,81
0 5 10 15 20 25 30 35
7 3,04 2,86 – 0,20 2,40
8 2,57 2,79 – 0,40 2,20
9 3,01 2,57
– 0,60
2,00
10 2,42 2,58 0 5 10 15 20 25 30 35
– 0,80
11 2,99 2,24 Échantillon Échantillon
12 2,66 2,69
13 2,87 2,25
Shewhart à la moyenne Levey Jennings
14 2,87 2,49 3,80 3,90
15 2,62 2,48 3,60 3,70
16 2,80 2,67 3,40 3,50
17 2,61 2,49
valeur moyenne

3,30
valeur unique

3,20
18 2,66 2,85 3,00
3,10
19 2,59 2,59 2,90
2,80
20 2,65 2,64 2,70
2,60 2,50
21 2,84 2,81
2,40 2,30
22 3,08 2,22
2,20 2,10
23 2,68 2,33
2,00 1,90
24 2,90 2,34 0 5 10 15 20 25 30 35 0 5 10 15 20 25 30 35
25 2,73 2,64 Échantillon Échantillon
26 3,73 3,44
27 2,74 2,72
28 2,64 2,51
29 2,97 2,57
30 2,75 2,48

@ Carte de contrôle par mesure aux valeurs


uniques - Réf. Internet : dtou6561 à consulter sur
Notre conseil
votre fiche en ligne. Restez serein face aux alarmes
Lorsque l’on dessine une carte de contrôle, on fixe
généralement la limite de contrôle à 3 écarts-types, ce
qui représente 99,73 % de la population, sous réserve
de normalité de la population parente. Donc 0,27 %

Copyright © - Techniques de l'Ingénieur - Tous droits réservés 1407


5
tiwekacontentpdf_1407 Ce document a ete delivre pour le compte de 7200043801 - universite p. valery montpellier 3 // 162.38.89.208
Ce document a ete delivre pour le compte de 7200043801 - universite p. valery montpellier 3 // 162.38.89.208

(risque α) de la population se retrouve au-delà de cette Soyez attentif aux conséquences de la taille
limite. Ce pourcentage correspond à 1 observation sur de vos échantillons
370. Cela traduit la possibilité d’observer une valeur Lorsque l’on dessine une carte de contrôle par mesure,
non acceptable alors qu’elle fait pourtant partie de la on est amené à échantillonner un ou plusieurs indivi-
population acceptable. Si un tel cas se présente, il est dus. La taille de cet échantillon influe sur la détecta-
donc indispensable de confirmer cette « anomalie » bilité de la carte. Plus n sera grand et plus vous serez
par des mesures supplémentaires (confirmation ou en mesure de détecter rapidement un décalage de
infirmation). On parle ici du risque α, c’est-à-dire du votre procédé. Par exemple, si n = 1 (carte de Levey-
risque de fausse alarme. Jennings), vous aurez 84 % de chance d’accepter (de
ne pas observer) un décalage δ de deux écarts-types
(α = 0,27%). Pour n = 5, cette probabilité passe à 7 %.
Dit autrement, vous aurez 93 % de chance de détecter
ce décalage δ. (cf. Courbe d’efficacité).

100

90
Probabilité d’acceptation (risque β) en %

80

70

30 16 10 6 4 2
50
50 20 12 8 5 3 1
40

30
Parution : mars 2015 - Ce document a ete delivre pour le compte de 7200043801 - universite p. valery montpellier 3 // 162.38.89.208

20

10

0
0 0,25 0,5 0,75 1,00 1,25 1,50 1,75 2,00 2,25 2,50 3,75 3,00 3,25 3,50

n = effectif des échantillons δ = déplacement de la moyenne en nombre d’écarts-types

Courbe d’efficacité

• vérifier l’anomalie est réalisant un autre contrôle


Évitez les erreurs (confirmer ou infirmer) ;
Ne concluez pas trop rapidement • réfléchir avant d’agir. Régler la machine alors que le
Si je demande à ma machine de remplir une seringue problème vient de la balance serait critique.
de 1 ml d’eau mais qu’à la pesée de son contenu, je ne
mesure que 9,5 g (ρeau = 1), que dois-je en conclure ?
Foire aux questions
• Ma machine sous-remplit ?
• Ma balance sous-estime ? Comment choisir sa carte de contrôle par mesure ?
• J’ai perdu de l’eau lors de la pesée ? Tout dépend de la robustesse de votre procédé, du
• L’eau s’est évaporée ? coût de l’analyse, de qui suit la carte (opérateur ou
• Etc. statisticien). Mais on pourra statuer sur le fait que plus
Plusieurs causes sont alors possibles. Il est donc le procédé est stable, plus simple sera la carte.
important de :

Carte
Cartes Levey-Jennings Shewhart Cusum Ewma*
Détecte les petites dérives δ mauvaise mauvaise bonne bonne
Détecte les grandes dérives δ mauvaise bonne moyenne bonne
Coût du contrôle si δ petit faible élevée assez faible assez faible
Compréhension utilisateur simple simple complexe assez simple
Réalisation de la carte simple assez simple complexe complexe
* Sous réserve d’un bon paramétrage de la carte.

Copyright © - Techniques de l'Ingénieur - Tous droits réservés 1407


6
tiwekacontentpdf_1407 Ce document a ete delivre pour le compte de 7200043801 - universite p. valery montpellier 3 // 162.38.89.208
Ce document a ete delivre pour le compte de 7200043801 - universite p. valery montpellier 3 // 162.38.89.208

Glossaire
Pour aller + loin
Carte de contrôle (ISO3534-2)
Bibliographie
Graphique sur lequel sont reportées les valeurs d’une
• ISO 3435-2 Statistique – Vocabulaire et symboles
mesure statistique faite sur une série d‘échantillons
Partie 2 : statistique appliquée
dans un ordre particulier pour orienter le processus en
• Maîtrise statistique des procédés, Généralités, A. fonction de cette mesure et pour contrôler et réduire
Lamure la variation.
• NF X 06-031-1 Cartes de contrôle de Shewhart aux
Ligne centrale
mesures
• NF X 06-031-4 Cartes de contrôle des sommes Ligne sur le graphique d’une carte de contrôle repré-
cumulées (CUSUM) sentant l’objet prévu ou la moyenne historique de la
• Qualité et efficacité des organisations (7e édition) statistique reprise graphiquement.
AFNOR 1996, tome 4 : maîtrise des processus Limite de contrôle (ISO3534-2)
• ISO 7870-1 : 2007 : carte de contrôle – partie 1 : Valeur utilisée pour déterminer la stabilité d’un
lignes directrices générales processus.
• MSA : Measurement Systems Analysis – 4e édition Limites de surveillance (ISO3534-2)
• NF ISO 22514-7 : Méthodes statistiques dans la
Limites de contrôle entre lesquelles la valeur statistique
gestion de processus – Aptitude et performance –
considérée se situe avec une probabilité élevée quand
Partie 7 : aptitude des processus de mesure
le processus est en état de maîtrise statistique.
Abréviations et acronymes
• LC : limite de contrôle
• LS : limite de surveillance Les plus Internet
• R&R : étude de répétabilité et reproductibilité des Saisissez la Référence Internet 1407 dans le moteur de
processus de mesure recherche du site www.techniques-ingenieur.fr pour accéder
aux mises à jour de cette fiche ainsi que la Réf. Internet des
rubriques suivantes :
Parution : mars 2015 - Ce document a ete delivre pour le compte de 7200043801 - universite p. valery montpellier 3 // 162.38.89.208

E Outil téléchargeable
• dtou6561 – Carte de contrôle par mesure aux valeurs
uniques

Copyright © - Techniques de l'Ingénieur - Tous droits réservés 1407


7
tiwekacontentpdf_1407 Ce document a ete delivre pour le compte de 7200043801 - universite p. valery montpellier 3 // 162.38.89.208
GAGNEZ DU TEMPS ET SÉCURISEZ VOS PROJETS
EN UTILISANT UNE SOURCE ACTUALISÉE ET FIABLE

Techniques de l’Ingénieur propose la plus importante


collection documentaire technique et scientifique
en français !
Grâce à vos droits d’accès, retrouvez l’ensemble
des articles et fiches pratiques de votre offre,
leurs compléments et mises à jour,
et bénéficiez des services inclus.

   
RÉDIGÉE ET VALIDÉE MISE À JOUR 100 % COMPATIBLE SERVICES INCLUS
PAR DES EXPERTS PERMANENTE SUR TOUS SUPPORTS DANS CHAQUE OFFRE
NUMÉRIQUES

 + de 350 000 utilisateurs


 + de 10 000 articles de référence
 + de 80 offres
 15 domaines d’expertise
Automatique - Robotique Innovation
Biomédical - Pharma Matériaux
Construction et travaux publics Mécanique
Électronique - Photonique Mesures - Analyses
Énergies Procédés chimie - Bio - Agro
Environnement - Sécurité Sciences fondamentales
Génie industriel Technologies de l’information
Ingénierie des transports

Pour des offres toujours plus adaptées à votre métier,


découvrez les offres dédiées à votre secteur d’activité

Depuis plus de 70 ans, Techniques de l’Ingénieur est la source


d’informations de référence des bureaux d’études,
de la R&D et de l’innovation.

www.techniques-ingenieur.fr
CONTACT : Tél. : + 33 (0)1 53 35 20 20 - Fax : +33 (0)1 53 26 79 18 - E-mail : infos.clients@teching.com
LES AVANTAGES ET SERVICES
compris dans les offres Techniques de l’Ingénieur

  
ACCÈS

Accès illimité Téléchargement des articles Consultation sur tous


aux articles en HTML au format PDF les supports numériques
Enrichis et mis à jour pendant Pour un usage en toute liberté Des contenus optimisés
toute la durée de la souscription pour ordinateurs, tablettes et mobiles

 
SERVICES ET OUTILS PRATIQUES

Questions aux experts* Articles Découverte Dictionnaire technique multilingue


Les meilleurs experts techniques La possibilité de consulter des articles 45 000 termes en français, anglais,
et scientifiques vous répondent en dehors de votre offre espagnol et allemand

 
Archives Impression à la demande Alertes actualisations
Technologies anciennes et versions Commandez les éditions papier Recevez par email toutes les nouveautés
antérieures des articles de vos ressources documentaires de vos ressources documentaires

*Questions aux experts est un service réservé aux entreprises, non proposé dans les offres écoles, universités ou pour tout autre organisme de formation.

ILS NOUS FONT CONFIANCE

www.techniques-ingenieur.fr
CONTACT : Tél. : + 33 (0)1 53 35 20 20 - Fax : +33 (0)1 53 26 79 18 - E-mail : infos.clients@teching.com