Vous êtes sur la page 1sur 393

A propos de ce livre

Ceci est une copie numérique d’un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d’une bibliothèque avant d’être numérisé avec
précaution par Google dans le cadre d’un projet visant à permettre aux internautes de découvrir l’ensemble du patrimoine littéraire mondial en
ligne.
Ce livre étant relativement ancien, il n’est plus protégé par la loi sur les droits d’auteur et appartient à présent au domaine public. L’expression
“appartenir au domaine public” signifie que le livre en question n’a jamais été soumis aux droits d’auteur ou que ses droits légaux sont arrivés à
expiration. Les conditions requises pour qu’un livre tombe dans le domaine public peuvent varier d’un pays à l’autre. Les livres libres de droit sont
autant de liens avec le passé. Ils sont les témoins de la richesse de notre histoire, de notre patrimoine culturel et de la connaissance humaine et sont
trop souvent difficilement accessibles au public.
Les notes de bas de page et autres annotations en marge du texte présentes dans le volume original sont reprises dans ce fichier, comme un souvenir
du long chemin parcouru par l’ouvrage depuis la maison d’édition en passant par la bibliothèque pour finalement se retrouver entre vos mains.

Consignes d’utilisation

Google est fier de travailler en partenariat avec des bibliothèques à la numérisation des ouvrages appartenant au domaine public et de les rendre
ainsi accessibles à tous. Ces livres sont en effet la propriété de tous et de toutes et nous sommes tout simplement les gardiens de ce patrimoine.
Il s’agit toutefois d’un projet coûteux. Par conséquent et en vue de poursuivre la diffusion de ces ressources inépuisables, nous avons pris les
dispositions nécessaires afin de prévenir les éventuels abus auxquels pourraient se livrer des sites marchands tiers, notamment en instaurant des
contraintes techniques relatives aux requêtes automatisées.
Nous vous demandons également de:

+ Ne pas utiliser les fichiers à des fins commerciales Nous avons conçu le programme Google Recherche de Livres à l’usage des particuliers.
Nous vous demandons donc d’utiliser uniquement ces fichiers à des fins personnelles. Ils ne sauraient en effet être employés dans un
quelconque but commercial.
+ Ne pas procéder à des requêtes automatisées N’envoyez aucune requête automatisée quelle qu’elle soit au système Google. Si vous effectuez
des recherches concernant les logiciels de traduction, la reconnaissance optique de caractères ou tout autre domaine nécessitant de disposer
d’importantes quantités de texte, n’hésitez pas à nous contacter. Nous encourageons pour la réalisation de ce type de travaux l’utilisation des
ouvrages et documents appartenant au domaine public et serions heureux de vous être utile.
+ Ne pas supprimer l’attribution Le filigrane Google contenu dans chaque fichier est indispensable pour informer les internautes de notre projet
et leur permettre d’accéder à davantage de documents par l’intermédiaire du Programme Google Recherche de Livres. Ne le supprimez en
aucun cas.
+ Rester dans la légalité Quelle que soit l’utilisation que vous comptez faire des fichiers, n’oubliez pas qu’il est de votre responsabilité de
veiller à respecter la loi. Si un ouvrage appartient au domaine public américain, n’en déduisez pas pour autant qu’il en va de même dans
les autres pays. La durée légale des droits d’auteur d’un livre varie d’un pays à l’autre. Nous ne sommes donc pas en mesure de répertorier
les ouvrages dont l’utilisation est autorisée et ceux dont elle ne l’est pas. Ne croyez pas que le simple fait d’afficher un livre sur Google
Recherche de Livres signifie que celui-ci peut être utilisé de quelque façon que ce soit dans le monde entier. La condamnation à laquelle vous
vous exposeriez en cas de violation des droits d’auteur peut être sévère.

À propos du service Google Recherche de Livres

En favorisant la recherche et l’accès à un nombre croissant de livres disponibles dans de nombreuses langues, dont le frano̧ais, Google souhaite
contribuer à promouvoir la diversité culturelle grâce à Google Recherche de Livres. En effet, le Programme Google Recherche de Livres permet
aux internautes de découvrir le patrimoine littéraire mondial, tout en aidant les auteurs et les éditeurs à élargir leur public. Vous pouvez effectuer
des recherches en ligne dans le texte intégral de cet ouvrage à l’adresse http://books.google.com
106

Er Libris

Petri Almoli

Revii Consilius,i porlubus

Spontibus, transitibus que

urbis Ludunensis

veteris Provincix sumiņi,


S0 ୫ 27
F
LES 808627

PROPHETIES

DE M. MICHELACAD
SCIENT.LT
NOST ADAMVS .
ET.AR

Reueuës et corrigées furlady ,

Imprimee à
à Lyon
L par Benoiſ
Rigand en l'an 1568.

A TROYES,

Par Pierredu Ruau , sue noftre Dame,


‫‪1‬‬
‫‪-‬‬

‫܀ܝܗ‬
E REFACE
DE M. MICHEL
NOSTRAD À MVS A
fes Propheties.
Ad Cæſarem Noſtradamum filium

Vie & felicité ,


Ontard advenement , Ceſar Noſtras
damusmon fils m'a faict mettremon
long temps par continuelles vigila
tionsnocturnes referer par eſcript tog

delaiſſer memoire ; apres la corporelle


éxtinction de ton progeniteur , au commun profit des
humains de ce quela diuine effence par Aſtronomiques
réuolutions m'ont donné cognoiffance. Et depuis qu'il
á pleu au Dieu immortel quetu ne fois venü en natu
relle lumiere danseuste terreineplaige, & ne veux di
vetes ans quine font encores accompagnez ; mais tes
mois Martianx incapables à reçeuoir dans ton debile
entendemerit ce
que ie feray contraint après mes jours
definer: veu qu'iln'eſt poſsible te laiſſer par eſcrit ; ce
que ſeroit par l'inixre du temps obliteré: car la parole
hereditaire de l occulte prediction ſera dansmon eſto

mach intercluſe : conſiderant auſsi les aduentures defi


niment eſtreincertaines, que le tout eſt regi o 30u
Áterné parla puiſſance de Dieu ineſtimable , nousinſpi
farve timen part earebatite fureur nëPar limphatique
PRE É ACE

trouvement :maispar aſtronomiquesaſſertions , Soli


nitimine diuino afflati præfagiunt , & fpiritu
prophetico , particularia . Combien que de long
temps par pluſieurs fois i'aje predict long temps,au
parauant ce que depuis eftaduenu , 6 en particulieres
Vertu T
inſpiration diuine,& autresfelices ſiniſtres aduen:
tures de accelerée promptitude prononcées, que depuis

font aduennes par les climats du monde: ayant voulgo


taire en delaiſſer pour cauſede l'injure , non tant
Seulement du temps preſent,mais auſside la plus gran
de part da futur,demettre par eſcrit , pource que lesre
gnes,fectes, & regionsferont changes fi oppoſites, voire
au reſpect des preſent diametra lement que ſi je venois de
referer cequ'a l'aduenirſerazceux du regne , fecte , reli
gion ,& foy,trouueroieut ſi mal accordant à leur fan
tafie auriculaire, qu'ils viendrogensà damner ce que
par les fiecles aduenir on cognoiſtra eftre ven Gapu
perçeu . Conſiderant auſſi la ſentence du vray Sauueur.
Nolite ſanctum dare canibus,nec mittatis'mar
garitas ante porcos, ne conculcent pedibus &
conuerfi dirumpant vos. Qui a eſtéla cauſedefaja
re retirer malangue au populaire , & la plame au
le
papier, puismeſuis voulu eftendre declarant pour
commun aduenement , par obstruſes & perplexes
fentences les cauſes futures , meſmes les plus vrgens
tes: ese celles que t’ay apperçeu , quelquehumainemus
tation qu'aduienne ne ſçandaliſer l'auriculaire fragi
dité , letout eſcrit fonbz figure nubileuſe , plus que
PREFACE

du tout prophetique , combien que , Abſcondiſti

hæc à fapientibus , & prudentibus , id eſt , po


tentibus & regibus, & enucleaftica exiguis &
tenuibus: * aux Prophetes par lemoyen de Dieu
immortel ,& des bons Anges ont receu l'eſprit de van
ticination , partèquet its vogent les choſes loingtaines;
koje viennent à prowair les futurs aduenemens : car

vien neſe peut parachener fans luy , auſquels fa gran


deoff la puiſance,orla bontéaux fubjeéls,quependant
qu'ils demeurent en eux :toutesfois aux autres effects
Fubjects pour la fimilitude de la cauſe du bon Genius,
telle chaleur et passiffance vaticinatrice s'approche
de nous : comme il nous aduientdesrayons du Soleil ,
Svietient gettans leur influence aux corps cice
gor
mentaires ou non elementaires. Quond à nurs qui

Sommes humains, ne pouuonsrien de noſtre naturelle


cognoiſſance inclination d'engin , cignoiſire das
ſecretsobftrufes de Dieu le Createur. Quia non eſt
noſtrum nofcere tempora , necmomenta, & c.
Combien qu'asfji de preſent peuuent aduenir ca ſtre,
perforinages , que Dieu le Createur are voulu rueler
par imaginativesimpreſsions, quelques ſecrets de l'ad
tenit , accordez à l'Aſtrologie iudrcielle , comme du
paljé, que certaine puiſſance des volontaire faculté
venuit par eux ,commeflambedefeu apparuit ,queluy
inſpiranton venoit à iuger les diuines humaines
inſpirations, Carles æuures diuines , que totalement
font abfolues , Dieu les vient parncheuer : lamoyenne
qui eft au milieu les Anges: la troiſieſmelesmauuais.
A iij
PRIE ACB

Muis mon fils ie te parle icy un peu trop obftrufe :


ment : mais quant aux occultes vaticinátious qu'on
vient à reçenoir par le ſubtil eſprit du feu , qui quel
quesfois par l'entendement agité contemplant le plus
haut des Aſtres ,commeeſtant vigilát ,meſmes qu'aux

prononciations, eſtant ſurprins eſcritsprononçantſans


crainetemoins attainet d'inuerecunde loquacité:mais
quoy tout procedoit de la puiſance diuine du grand
Dieu eternelde quitoute bonté procede. Encores mon
fils, quae i'aye inferéle nom de Prophete,je ne me veux
'attribuer tiltrede fi haut fublimité pourletemps pre
ſent : car qui Propheta dicitur hodie , olim vo
cabarur videns: car Prophete proprementmon fils,

eſt celuy qui voit choſes loingt aines de la cognoiſance


naturelle de toute creature. Et cas aduenant quele
Prophete moyennant la parfaiętelamierede la prophe
tielny appair manifeſtement des choſes diuines, com
mehumaines,quece ne ſe peutfaire , veu que les effects
dela future prediction s'eſtendent loing , Car les ſecrets
deDieu incomprehenſibles, la vertu effectrice con
tingent delongue eſtenduë dela cognoiſſance naturelle ,
pasenant leur plus prochain origine du liberalarbitre,
dict apparoir lescauſes qui d'ellesmefmes ne peuuent
acsicrir celle notice poureſtrecogneues , ne par les ha
puriss augures,ne par autre cognoiſſance,ou vertu oc
ele comprinſe ſoubz,la concauité du Ciel meſme, du
fait preſent dela totale eternité , qui vient en ſoy em
évafler tout le temps. Mais moyennant quelqueindiui
isleeternité,par comitiale agitation Hiraclienne, les
PREFACE, 4
cauſes par le celeſtemouuement ſont cogneués. Ie ne dit
pas,mon fils,afin que bien lentendez , que la cognoiſ
ſance deceſte matierene ſe peut encores imprimer dans
ton debilecerveau ,queles cauſesfutures bien loingtai,
nesne ſoient à la cognoiſſancedela creature raiſonna .
ble fi font nonobſtant bonnementla creature de l'ame
intellectuelle deschoſes preſentes loingtainesneluy font
du tout netrop occultészne trop referées :mais la par,
faiete des cauſes notices ne ſe peut acquerir ſans celle
diuine inſpiration : veu quetoute inſpiration prophetia
quereçoit prenant ſon principal principe mouuant de
Dieu le Createur,puis de l'heur denature. Parquoy

eſtant les cauſes indifferentes indifferemment produi


Etes,& non produictes, le preſage partie aduient , ou de
esté predict. Car l'entendement crée intelle&tuellement
ne peut voir occultement; ſinon par la voix faięte au
lymbe,moyennantla exigueflamme en laquelle partie
lescauſes Futures ſe viendront à incliner. Et auſsimon
fils,ie te fupplie que iamais tune vueilles employer ton
entendement à tellesrefueries & vanitez qui feichert
lecorpse mettentà perdition lame, donnauttrouble
au foiblefens:miſmes la vanité dela plus qu'execrable
magiereprouuée : radis par les facrées eſcritures, & par
lesdiuins Canons au chefduquel eft excepté le ingement
de l'Aſtrologie iudicielle : par laquelle & moyennant
inſpiration a reuelation diuine par continuelles ſup
putations auons nos prophetiesredigé piseferit . Et
combien celle occulte Philoſophie nefulle réprok
que
uée,n'ay oncques voulu preſenter leur effrenées perfi :
PREFACE.

Mons , combien que pluſieurs volumes quiont eſte cam


chez,par longs ſiecles ne font eſté manifeſtez . Mais
doubtant cequi admiendroit ,en ay faict,apres la lecture

preſenta Vulcan ,quece pendantqu'il les venoit à deuo


rer la flammelefchant l'air rendait une clarté infolite,
plus claire que naturelle flamine, comme lumiere de feu
declyſåre fulguraut,illuminantfubit la maiſon.comme
ſi elle fut eſtéen fubiteconflagration . Parquoy afin qu'à
d'aduenir ne fuffiez abuzé , perſcrutant la parfaicte
transformation ,tant feline, que folitaire , & foubz
terre met aux incorruptibles & aux ondes occultes,
bes Ay, en cendres conuertis. Mais quant au iugement

qui ſe vient paracheuer „mogennant le jugement ce


lefte , cela te veux de manifeſter : parquoy auoir co
gnoißancedescauſes futures , rejettant loing lesphan
taftiques imaginations, qui adniendront limitant la
particularité des lieux par diuine inſpiration ſuper
**

naturelles accordant auxceleſtes figures,leslieux , et


une partie du temps de proprieté acculte par Vertu ,
puiſſance , & faculté diuine., en preſence de laquelle
les troistemps ſont comprins par eternité , revelution
tenant à la cauſe paſſée , preſente e future : quia
omnia ſunt nuda & aperta , & c. Parquoy , mon
fils , tu peux facilement , nonobſtant ton tendre cer
uean ,compeendor que les choſes qui doivent aduenir
ſe peuuent prophetizer par les nocturnes & celeſtes
lumieres , qui ſont naturelles , et par l'eſprit de pro
phetie :non quejemevueille attribuer nomination ng
effect prophetique, mais parreuclée inſpiration.com
PREFACI

pre hommemortel eſloigné non moinsde ſens au Ciel ,


que des pieds en terre. Poffum non errare , falli,
decipi , ſuispecheur plus grand que nul de cemonde,
fobječt i touteshu:nuines afflictions. Maiseſtant for
prins par fois da fepmuine timphatiquant, & par loma
gue calculation ; pendant les eftudes noturnes de
fouëfueodeur;day compoſé Liures de propheties conte
nant chacun cent quatrains astronomiques de pro
pheties , leſquellesi'ey un peu voulu rabouter obfcu
yomenti, iega font perpetuelles vaticinations ,pour dis

wys l'année 3797. Que poſible fera retirer lefronte


quelques uns envoyant ſi lõgue extenſion , & par forliz ,
toute la concauité de la Luneaura lieu des intelligen
ce: ce entendant univerſellement par toutelaterra
- les cauſes mon fils. Que ſi tui vis l'ange naturel on
humain , tu verras deuers ton climat , au propre Ciel
de ta natiuité , les futures aduentures prenoir. Con
bien que le ſeul Dien Eternel foit celuy ſeulqihe co
gnoiſt l'Eternité de falamiere, procedant deley mef
me,die dis franchement qu'a ceux à qui fimagni
tudeimmenſe , qui eſt ſansmeſure & incomprehensive
ble, à voulu par longue inſpiration melancholiquere
seler , que moyennant icelle cauſe occulte manifeſtée
diuinement , principalement de deux caufes principa
les , qui font comprinſesà l'entendement de celuy in
spiré qui prophetiſe , l'vne eft qui vient à infuuſer ,ef
clarci fant la lumiere ſupernaturelle , au perſonnage
qui predit par la doctrine des Aftres , & prophetiſe
par inſpirée reuelation , laquelle eſt unecertame pirina
P KE FACE

ticipation dela diuine eternité,moyennantle Prophe :


te vient à iuger de cela que ſon diuin eſprit luy a donné,
par le moyen de Dieu le Createur , & par une naturels
le inſtigation: c'eſt àſçauoir que ce que predit ,eft vriy,
Q prins ſon origine ethereement ; & telle lumiere
Gflammeexigueeft de touteefficace, e de telle alti
tudenon moins quela naturelle clarté , com maturelle
lumiere rend les Philoſophes fi affeurrži quemoyen .
nant les principesde la premiere cauſe ont aştäinet
plusprofondesabyſmes desplashautes doctrines. Mais
à celle fin mon fils , quele ne vague trop profondement
pourla capacité futuredeton ſens,& auſsi que je treu
me queles lettres feront ſi grande &
incomparable ra
Eture,que ie treuue le monde auant l'vniuerſelle con

flagration aduenir tant de deluges & li hautesinunda ,


tios, qu'il ne fera quiere terroir quine ſoit couuert
d'eau : & fera par ſi longtemps,quehorsmis enogra
phies eigu topographie s que le tout ne ſoit pery: auſsi
"Quint og apres tellesinundations, en plufieuis con
trées les pluges ſerontſi exigues, & tombers du Ciel ſi
grande abondance de feu de pierre çandantes , qui
n'ydemeurer ericn qu'il ne ſoit confonıné: 6 cecy ad
uenir en brief auantla derniereconfiagration : Çar.
quela planette de Mars paracheue fon fiecle og
à la fin de fon dernier periode ſi le reprendrail: mais
afſemblez les uns en Aquarius par pluſieurs années ,
les 24tr23 en Cır.cer par pluslongues a continues. Et
maintenant que e ſommes conduicts par li Lüne,moyen

nant le totale puillance de Dieu eternel,qu'auant qu'el.


PRE FACE
leaye paracheué ſon totalcircuit, le Soleil viendra , en

puis Saturne. Car ſelon les ſignesceleſtes ,le regne de sa


turneſera de retour que le tout calculé , le monde s'ap
proche d'une anaragon que reuolution : ° que de pre
ſent que cecy i’eſcrits au int centſeprante ſept ans trois
mois unzeiours par peftilence,lõgue famine,eguer
res , plus par les inondations le monde entre cyce
termeprefix ,auant : apres par plufieursfois , feraſi
diminué, ouſi peu demondeſera , quel'on ne trouuera
qui vueille prendre les champs , qui deuiendront libres
auſsi longuement qu'ils ſontteſtez en feruitude : en ce
guant au viſible iugement celeſte, qu’encoresque nous
ſoyonsau ſeptieſme nombre de mille qui paracheue le
fout,nous approchant du huictieſme, ou eſt le firma
ment de la huictieſmeſphere,quieſt en dimenfioz lati
tudinaire,qu legrand Dien eternel viendra par.icheuer
la reuolution : où les images celestes retourneroit à ſe
mouunir, G lemouuementſuperitur.quinousrend la
terreſtable & ferme,non inclinabitur in fæculum
fæculi : horsmis queſon vouloır ſera accomply , mais
non point autrement :combien que par ambigues opi
nions excedantes, toutes raiſons naturelles p.:r fonges
Mihometiques , auſſi aucuresfuis Dieu le Createur
par les miniſtres de ſesmelligers de feu , en flamme
miſsue,vient a propoſer aux ſens exterieur), mefine
ment à nos yeux , lescauſesde future prediction ,jigni
ficatrices du cas futur quiſe doit à celuy qui preſise
manifeſter . Car le preſage gnifefaict delalumiere 2.5
terieure vient infalliblementager partie au cegues,
PRIMA EE
Binoyennant le lumeexterieur : combien vrayement

que la partie quiſemble auoir par l'ail de l'entende,


met,cequen’eſ pas par la leſið du ſens imaginatif lardi
fon eft par tropeuidente;letout eſtre predict par afſla
tion de diuinité , & par lemogen de l'eſprit Angelique

inſpiréà l'homme prophetiſant, rendant oinetes de aja


ticinations le venant à illuminer ", lwy efmourant le

deuantdela phantaſie par diuerſes nocturnes appari


tions quepar deurne certitude prophetiſe par admini
Stration Aftronomique , conjoin &te de la fančtiffime
Future prediction,ne confiderant ailleurs qu'au coura
gelibre. Viensà ceſte heure entendre ,mon fils , que ie
trouwe par mesreuolutions,qui font accordanteså reue
lée inſpiration ,que lemortel glaiues'approche de nous
maintenant par peſte ,guerre plus horrible qu'à vie de
trois hommesn'a eſté , & famine, lequel tombera en

terre, y retournera fouuent : car les Aftres s'accor


dentà la reuolution , auffià dit : Viſitabo in vir
ga ferrea iniquitates eorum , & in verberibus
percutiam eos , carla miſericorde de Dieu ne ſera
point difpergée un temps ,mon fils,que la pluſpart de
mes Propheties ſeront accomplies , ca viendront eſtre
par accompliſſement reuolues. Alors par pluſieursfois
durantlesſiniſtres tempeſtes, Conteram ergo , diri
le Seigneur,& confringam , & nen mïſerebor, a
mille autres aduentures qui aduierdront par eaux
continuelles pluges,tomme plusà plain i'ay redigé par
eſcrit aux mienuesautres Propheties qui ſont compoſées
toutau long,in ſoluta oratione , limitant les lieux.,
RETA C1.

temps,& leterme prefix ,que les humains apres venus


nts es
verront ,cognoiſa les aduentur aduenuës infailli
b lierme n
m t
e n t n s é a u tresparlans plus
da her ano not par les
bftant que ſoubz nuée ſeront come
prinſes lesintelligences : fed quando fubmouenda
èrit ignorantia , lecasis ſera plus efclair cy. Faiſane
fin,mon fils prend donc cedon de ton Pere Michel No

Aradamus, eſperanttoy declarer une chacune Prophe


tie des quatrains icy mis. Priant an Dien immortel,
qu'il te vneille preſter vie longue en bonne dos profpere
felicité. DeSalon ce 1.de Mars,1555 .

von
PROPHETIES DE

M. Noſtradamus.

CENTVRIE: I.

Srant aſſis de nuic fecret eſtude,


ES Seul repoſé ſur la ſelle d’ærain :
Flambe exigue ſortant de ſollitude,
Fait proſperer qui n'eſt à croire vain .
II.
La
verge en main miſe au milieu de Branches,
Delonde ilmoulle & le limbe & le pied :
Vn
peur & voix fiemiſſent par lesmanches :
Splendeur diuine. Le diuini pres s'afficd .
ÍII.
Quand la ličtiere du tourbillon verſée,
Et ferontfaces de lcursmanteaux couuerts ,

La republique par gens nouueaux vexée,


Lors blancs & rouges iugeront à l'enuers.
ITII:
Parl'vniuers ſerà faict vn Monarque ,

Qu'en paix & vie ne ſera longuement :


Lors fe perdra la piſcaturc barque,

Sera regie en plus grand detriment.


V.
Chaſſez ſeront pour faire lorig combat,
CENT VRIÉ 1

par le pays ſeront plus fort greuez :


Bourg & cité auront plus grand debat,
Carcaſ.Narbonneauront cæur eſprounet .
V I. .
L'æil de Rauenne ſera deftitué ,
Quand à ſes pieds les aiſles failliront :
Les deux de Breſſe auront conſtitué ,
Turin , Verſel que Gaulois fouleront.
VII.

Tard arriué,l'execution faiđe,


Le vent contraires lettres au chemin prinſes,
Les conjurez xiiij. d'vne fe &te ,
Par le Rouſſeau ſenez les entreprinſes.
VIII.

Combien de fois prinſe Cité ſolaire,


Seraschangeant lesloix barbares & vaines :
Tonmal s'approche. Plus ſerastributaire,
La grand Hadrie recouurira tes veines.
IX :
De l'Orient viendra le cæur Punique
Faſcher Hadrie, & les hoirs Romulides ,

Accompagné de la claſſe Libyque,


Temple Melites & proches Illes vuides.
X.
Serpenstranſmis en la cage de fer,
Où les enfans ſeptains du Roy ſont prins:
Les vieux & peres ſortirontbas de l'enfer,
Ainsmouris voir de fruict mort & cris,

X1
CENTVRIE

Lemouuementdesſens,cæur, pieds & mains;


Seront d'accord Naples,Lyon ,Sicille:
Glaives, feux ,eaux puis aux nobles Romains ,
Plongez,tuez,morts par cerueau debile .
11.

Dans peu dira faulce brute fragile ,


Debas en hault elleué promptement :
Puis en inſtant deſloyale & labile ,
Quide Veronneaura gouvernement;
XIII.
",
LesExilez par ire, haine inteſtine,
Ferontau Rey grand coniuration :
Secretmettront ennemis par la mine ,
Et ſes vieux fiens contre eux ſedition .
X111.

Degent eſclaue chanſons,chants & requeſtes,


Captifs par Princes & Seigneurs aux priſons:
A l'advenir par idiots ſans teſtes,
Seront receus par diuines oraiſons.
XV.

Mars nousmenaffe par la force bellique ,


Septante fois fera le ſang eſpandre:
Auge & ruyne de l'Ecclefiaftique,
Et plusceux qui d'eux rien vondrót entendre
XVI.

Faux à lÉ'ſtang, ioine versle Sagittaire ,


En ſon hault auge & exaltation ,
Peſte , famine ,mort demain militaire ,
Le fiecle approche de renouation ,
Pad
CENTURIE I.
XVII.

Par quarante ans l'Irisn'apparoiſtra ,


Par quarante ans tous les iours ſera vcu :
Laterre arride en ſiccité croiſtra ,

Et grand deluges quand ſera apperceu .


X VIII.
Par la diſcordenegligence Gauloiſe
Sera paſſage à Mabommet ouuert :
Delang trempé la terre & mer Senoiſe ,
Le port Phócen de voilles & nerfs couuert.
XIX . Jemonconyt

Lors que ſerpens viendront circuir l'are ,


Leſang Troyen vexé par les Eſpagnes :
Par eux grand nombre en ſera fait care,
Cheffruict, caché au mares dans les ſaignes .
XX,
Tours,d'Orlcás,Blois,Angers,Reims,& Náces
Citez vexecs par ſubit changement,
Par langues eſtranges feront tendues tentes ,
Fleuues, dars, Renes , terre & mer créblement.
XXI.
Profonde argile blanche nourrit rocher,
Qui d'vn abyſme iſtra lacticincuſe ,
En vain troublez ne l'oſeronttoucher ,
Ignorant eſtre au fond terre argilleuſe ,
XXII,
Ce quiviura & n'ayant aucun ſens ,
Viendra le fer àmort ſon artifice ,

Aucun , Chalon ,Langres, & les deux Scas


B
CENT VRIX I.

Lagreſie & la glace fera grand malefice.


XXIII,
Au mois troiſieſme ſe leuant le Soleil,
Sanglier Liepard , au cháp Mars pour cóbattrez
Liepard laffe au Ciel eſtend ſon oil ,
Vn aigle autourdu Soleil voir s'élbattre.
XXIIII.

A ciré neuue penſif pour condamner,


L'oiſel deproye au Ciel ſe vientoffrir:
Apres victoire à captifs pardonner ,
Cremone & Mātouë grād-maux aura ſouffert,
XXV.

Perdu,trouué, caché de fi long ſiecle ,


Sera paſteur demy Dieu honoré :
Ains quela Lune acheue ſon grand fiecle ,
Parautres vents ſera deshonoré .
XXVI.

Legrand du fouldre tombe d'heurediurnc ,


Mal & predi& par porteur poftulaire:
Suiuant preſagetombe d'heure no& urne,
Confli &tReims, londres, Etruſque peſtifere)
XXVII.
Deſſousdechaine Guien du Ciel frappé,
Non loing de là eft caché le treſor,
Qui par longfiecles auoit eſté grappé ,
Trouuémourra, l'ailcrcuédereffor.
XXVIII.

La tour de Boncq craindra fuſte Barbare,

Vntemps,longtęps apresbarque hefperique .


CENTVRIE I. IÓ

Beſtail.gés,meubles, tous deux ferõt grád tare


Taurus & Libra , quellemortelle picque.
XXIX .

Quand le poiſſon terreſtre & aquatique


Par force vague au grauier ſera mis ,
Sa formeeſtrange ſuaue & horrifique,
Parmer aux murs bien toſt les ennemis:
XXX.
Lanef eſtrage par le tourmentmarin ,
Abordera pres deport incogneu :
Nonobſtant fignes de rameau palmerin ,

Apresmort pille bon aduis tard venu.


XXXI.
Tantdansen Gaule les guerres dureront,
Outre la courſe du Caſtulon monarque :
Victoire incerte trois grands couronneront,
Aigle , Coq, Lune, Lyon , Soleil en marque .
XXXII:

Le grand Empire fera coſt tranſlate


En lieu pecit quibien toſt viendra croiſtre,
Lieu bien infime d'exigue comté,
Où au milieu viendra poſer ſon ſceptre.
ŠXXIII
Pres d'vn grand pontde plaine ſpacieuſe ,
Legrand Lyon par forces Ceſarees ,
Fera abbatrehors cicé rigoureuſe ,

Par effroy portesluy feront reſerrees,


XXXI111.

L'oyfeau de proye yolantà la feneſtre ,


Bij
CENEVRIL 1.
Auant confiêt fait aux François pareure,
L'vn bon prendra ,l'vn ambigueſiniſtre,
La partic foible tiendra parbon augure.
XXXV .

Lelyon icune le vicux ſurmontera ,


En champ bellique par ſingulier duelle ,
Danscage d'or les yeux luy creuera ,
Deux claſſes vnc puismourir mort cruelle
XXXVI.

Tard le Monarque ſe viendra repentir ,


Den'auoir mis à mort ſon aduerſaire ,
Mais viendra bien à plushault conſentir,
Quetout ſon ſang parmort fera deffaire ,
XXX VII.

Vn peu deuant que le Soleil s'abſconſe,


Conflict donné, grand peuple dubiteux ,
Profligez, portmarin ne fait reſponſe,
Pont & ſepulchre en deux eſtranges lieux .
XXXV III.

Le Sol & l'Aigle au vi&teurparroiſtront,


Reſponſe vainc au vaincu l'on aſſeure ,
Par corny cris harnois n'arreſteront,
Vindicte paix par mors fi acheueà l'heure. bre
XXX IX . atre
Denui &t dans li& le fupreſmeeſtrangle , Snc
Pour trop auoir ſeiourné blond elleu , mie
Par trois l'Empire ſubroge exancle,
Amort mettra carte, & paquet ncleu . eur
cen
taia
CENTVRIE I.
XL.
La trombe fauſſe diſſimulant folie ,
Fera Biſance vn changement de loix ,
Hiſtra d'Egypte , qui veut que l'on deſlie ,
Edi& changeantmonnoye & aloys.
XLI.

Siege en cité eſt de nuic aſſaillie,


Peu eſchapé, non loin demerconflict ,
Femmede joye, retours fils defaillie,
Poiſon & lettres cachées dans le plic.
XLII.
Ledix Calende d'Aurilde faia Gotique,
Reſuſcité encor par gensmalins,
Le feu eſtaina ,aſſemblee diabolique,
Cherchantles os du d'Amant & Pielin ,
XLIII.

Auant qu'aduienne le changement d'Empire,


Il aduiendra yn cas bien merueilleux,

Lechampmué, le pillier de Porphire


Mis, cranſmué ſusle rocher noilleux.
XLIIII.
Enbref feront de retour ſacrifices,
Contreuenansſerontmis à martyre,
Plus ne ſerontmoines, abbez , ne nouices ,
Lemiel ſera beaucoup pluscher que cire.
XLV .
Se & eur de ſectes grand peineau delateur ,
Beſte en theatre, dreſſe le icu ſcenique ,
Du faict autique annobly l'inuenteur.
B iii
CENTURIE 1

Par ſectes monde confus & ſchiſmatique .


XLVI.

Tout apres d'Aux, le Leſtore & Mịrande,


Grand feu du ciel en trois puiets tomberą:
Cauſe aduiendra bien ſtupende & Mirande,
Bien peu apres la terre tremblera .
XLVII.
Du lac Leman les ſermonsfaſcheront.
Des iours ſerontredui & s par des ſemaines.
Puis mois , puis an , puis tousdefailleront
Les Magiſtrats damneront leurs loix yaines.
XLVIII.
Vingt ansdu regnede la Lune paſſez ,
Sept mille ansautre tiendra ſa monarchie
Quand le ſoleil prendra ſes iourslaſſez ,
Lors accomplir & minema prophetie .
ta
XLIX .
Beaucoupauanttelle menees,
Ceux d'Orient par la vertu Lunaire:
L'an milſept censferont grand emmenees ,
Subiuguant preſque le coing Aquilonaire.
L.
De l’aquatiquetriplicité naiſtrą ,
D'vn qui fera le Ieudy pour ſa feſte,
Son bruit, loz, regne, ſa puiſſance croiſtra ,
Parterre & mer aux Oriens tempeſte
II.
Chefs d'Aries, Iupiter & Saturne ,
Dieu eternel quelles mutations,
CENTYRIS I. 13

Puis par jong fiecle ſon maling temps recourne


Gaule & Italie , qu'elles emotions,
LII.

Les deuxmalins de Scorpion conioines,


Le grand ſeigneurmeurdry dedans la ſalle:
Peſte à l'Egliſe par le nouueau Roy ioin & j .
L'Europe baffe & Septentrionale .
LIII,
Las qu'on verra grand peuple tourmenté,
Et la loy ſain &te en totale ruine ,
Parautres loix toute la Chreſtiente ,
trouuenouuelle mine.
Quand l'Ord'argenttr
LIIII.

Deux reuolts faits du maling facigere,


De regne & fiecles fait permutation :
Lemobil ſigne à ſon endroit fi ingere,
Aux deux eſgaux & d'inclination ,
LV . stika

Sous l'oppoſite cliinat Babylonique,


Grande ſera de fang effufion ,
Que terre & mer,air,ciel ſera inique ,
Sectes, faim , regnes, peſtes ,confuſion ,
LVI.

Vousverrez toſt & tard faire grand charge,


Horreurs extremes & vindications.
Que ſi la Lune condui &te par ſon ange ,
Leciel s'approche des inclinations.
LVII.'!

Par grand diſcord la trombe tremblera ,


CENTURIE 1.
Accord rompu dreſſant la reſte au Ciel ,
Bouche ſanglante dans le ſang nagera,
Au fol la face oinete de laiat & miel.
LVIII.

Tranché le ventre naiſtra auec deux teftes',


Er quatrebras, quelques ansentiers viura;
Iour qui Alquiloge celebrera ſes feſtes,
Fofſen , Turin , chef Ferrare ſuyura ,
LIX ,

Les exilez deportezdans les Iles,


Au changement d'vn plus cruel Monarque
Serontmeurtris, & mis deux les ſcintiles,
Qui de parler neſeront eſtez parques,
LX.

VnEmpereur naiſtra pres d'Italie,


Qui a l'empire fera veu du bien cher ,
Diront auec quels gensilſe ralie,
Qu'on trouveramoins prince queboucher .
LXI.

Larepubliquemiſerable infelice ,
Sera vaſtee du nouueau magiſtrat ,
Leur grandamas de l'exilmalefice
Fera Sueuçraurleur grand contract ,
LXII,

La grandeperte, las que feront les lettres,


Auantle Ciel de Latona parfaia ,

Feu grand deluge plus parignares ſceptres ,


Que de lon fiecle ne ſe verra refaict .
CENTvili 1.1
LXIII.

Les fleurs paſſez diminue lemonde,


Longtempsla paix terres inhabitces,
Surmarchera par ciel, terre,mer, & onde,
Puis de nouueau les guerres ſuſcitées.
LXIIII.

Denui&t Soleil penſerent auoir veu


Quand le pourceau demyhommeon verra,
Bruit, chant, bataille au Ciel battre aperceu ,
Et beftes brutes à parler l'on orra .
LXV.
Enfans fans mains iamais veu ſi grand foudre,
L'enfantRoyal ay ieu d'æfteuf bleffe ,
Au puybriſes fulgures allant mouldrc,
Trois ſouz les chaines par lemilieu trouſſez .
LXVI.

Celuy qui lors portera lesnouyelles ,


Apres vn ilviendra reſpirer,
Viuiers, Tournon , Montferrant & Pradelles,
Grefle & tempeſte le fera ſoulpirer .
LXVII,

La grand famine que ie ſens approcher ,


Souuent tourner, puis eſtre vniuerſelle,
Si grande &longue qu'on viendra arracher
Dubois racine, & l'enfant demammelle.
XVIII.
O quelhorrible & mal'heureuxtourment,
Trois innocens qu'on viendra à liurer
Ponon fufpe &te,mal gardé tradiment,
CINTYRIE : 1.

Mis en horreurpar bourreaux enyurez


Ixix .

La grand montagne rondede ſeptſtades


Apres pais, guerre, faim ,innondation ,
Roulera loin abiſmant grand contrades ,
Meſmes antiques, & grand fondation .
lxx.

Pluye, faim , guerre en Perſe non ceffee.


La foy trop grandetrahira lemonarque;
Par la finie en Gaule commencee ,

Secret augure pour à vn eſtre parque,


1xx1.

La tourmarine trois fois priſe & repriſe,


Par Eſpagnols, Barbares, Ligurins:
Marſeille & Aix, Arlespar ceux de Piſe ;
Vaſt,feu, fer pillé Auignon des Thurins,
1xx11.

Du toutMarſeille des habitans changée,


Courſe & pourſuitte iuſques aupres de Lyon ,
Narbon , Tolozę, par Bourdeaux outragee,
Tuez captifs preſque d'yn million ,
; 1XXIII.
France a cinq pars par neglect affaillie,
Tunys, Argal eſmeuz par Perſiens :
Leon , Seuille, Barcellonne faillie ,
N'aura la chaſſe par les Vehitiens.
1XXIIII.

Apres ſeiourné vogueront en Empire,


Le grand ſecours viendra vers Antioche,
CENTVRIR 1.
64
Le noir poil creſpe tendra fort à l'Empire,
Barbe d'ærain ſeroſtira en broche,
lxxv .

Letyran Sienne occupera Sauonne,


Lefort.gaigné tiendra claſſe marine:
Les deux armees par la marque d'Anconne,
Par effrayeur le chefs en examine .
1xxvi.
D'ynnom farouche tel proferé ſera,
Que les trois ſeurs auront fato le nome
Puis grand peuple par langue & faict dira,
Plus que nul autre aura bruit & renom .
1xXVII.
Entre deuxmers dreſſera promontoire ,

Que puis mourra par le mors du cheual:


Le ſien neptune pliera voile noire ,
Par Calpre & claſſe aupres deRocheual.
Ixxviii.
D'vn chefvieillard naiſtrá ſens hebeté ,
Degenerantpar ſçauoir & par armes:
Lechef de France par ſa ſæurredouté,
Champs diuiſez , concedez aux gendarmes.
lxxix .

Bazar,Leſtore, Condon ,Auſch ,Agine,


Eſmeus par loix, querelle & monopole :
Car Bourd , Tholoſe Bay mettra en ruine,
Renouueller voulant leur tauropole .
voi lxxx .

Dela fixieſme claire ſplendeur celeſte,


CENTURII I.
Viendra torinerre ſi fort en la Bourgongne ,
Puisnaiſtra monſtre de treshideuſe beſte ,
Mars, Auril , May , luin grád charpin & rögne,
LXXXI.

D'humain troupeau neufſerontmis à part,


De iugement& conſeil ſeparcz,
Leur fort ſera diuiſé en depart,

Kappa, Thira, Lambdamors bannis efgarez.


LXXXI I.

Quand les colonnes debois grande tremblee,


D'Auſtere conduicte , couuerte de rubriche ,
Tantvuidera dehors grande aſſemblee,
Trembler Vienne & le pays d'Auſtriche ,
LXXXIII.

Ļagent eſtrange diuifera butins ,'


Saturne en Mars ſon regard furieux,
Horrible eſtrangeaux Toſcans & Latins,
Grecs qui ſeront à frapper curieux.
LXXXIIII.

Lune obſcurcie aux profondes tenebres,


Son frere paſſe de couleur ferrugine ,
Le grand caché longtemps ſous lestenebres,
Tie dera fer dansla pluye fanguine.
LXXXV .

Par la reſponſe deDame Roy troublé,


Ambaſſadeursmeſpriſeront leur vie ,
Legrand ſes freres contrefera doublé ,
Par deux mourront irc, haine & cnuie .
4
CINTVRIE 1.
LXXXVI. "

La grandeRoyne quand ſeverra vaincuë.


Fera excez demaſculin courage,
Sur le chcual, fleuve paſſera toute nuë,
Suite par fer ,à foy ſera outrage.
LXXXVII.

En nofigec feu du centre de terre,


Fera trembler autour de cite neuuc,

Deux gráds rochers longtęps feront la guerre,


Puis Arethựſcrougira nouucau flenue,
LXXXVIII.
Ledivin mal ſurprendra le grand Prince,
Vnpeu deuant aura femmeeſpouſée
Son appuy & credit à vn coup viendra mince,
Conſeilmourra pour la teſteraſee.
LXXXIX .
Tous ceux de Illerde ſeront dans la Moſelle,
Mettant àmort tous ceux de Loire & Seinc,
Lecoursmarin viendra pres d'haute vellc,
Quand Eſpagnols ouurira toutc ycine.
X C.
Bourdeaux , Poiétiers au fon de la campagne,
A grande claſſe ira iuſqu'à l'Angon ,
Contre Gaulois fera leur tramontane,

Quand monſtre hideux naiſtra pres de Orgon .


XCI.
Les Dieux feront aux humainsapparence ,
Ce qu'ils ſerontauteurs de grand conflict,
Auant Ciel veu ſerain eſpce & lance ,
CENTVRTE Í
Que versmain gauchefera plus grand affli& .
XCIIS:

Sous vn la paix pár toutſera clamce ,


Mais non longtemps pille & rebellionz
Parrefus ville, terre & mer encamec,
Moit & captifs le tiers d'yn million .
XCIII.

Terre Italique près desmontstrembletati


Lyon & Coqnon trop confederez ,
En lieu de peur l'un l'autresayders ,
Seul Catulon & Celtesmoderez .
XCIIII

.
Au pořt Selin le cyran mis à mort ,
La liberté non pourtant recouurec:
Lènouueau Mars par vindicte & remortz
Dame par force de frayeur honnoree.
XCV.
Deuantmouſtier treuué enfantbeffon ,
D'heroic ſang demoine & vetuſtique:
Son bruit par fecte langue & puiſſance ſon ,
Qu'on dira fort elleué levopiſque.
XCVI.
Celuy qu'aura la charge de deſtruire
Temples, & fectes, changez par fantaſie :
Plus aux rochers qu'aux viuans viendra nuire,
Par langue ornée d'oreilles reffafie .
XCVII.

Ce que fer, flemmen'a ſçeu paracheué,


La douce langacan confeil viendra faires
CENTVRIE 1
Par repos , fonge, le Roy fera reſuer,
Plus l'ennemy en feu ſang militaire,
XCVIII.

Le chef qu'aura condui& peuple infiny


Loing de ſon ciel; de meurs & langue eſtrango ,
Cinqmil en Crete & Theffalie finy,
Le chef fuyantfauué en la marine grange.
XCIX .

Le grand monarque que fera compagnie


Auec deux Roys vnis par amitie :
O quel ſouſpir fera la grand meſgnie ,
EnfansNarbon à l'entour, quel pitié,
C .:
Long temps au Ciel ſera veu gris oyſean ,
Aupresde Dole & de Toſcane terre:
Tenant au bec yn verdoyant rameau ,

Moycra roſt grand & finera la guerre .

PROPHÉTIES DE

M.Noſtradamus.

CENTURIE II.
Ers Aquitainepar inſuls Britanniques
VE De partux meſmes grandes incurſions
Pluyes ; gelees ſeront terroirs iniques,
Port Sclyn fortesfera inualons.
CENTVRIE II.
11.
La tefte bluc fera la tcfte blancho

Autant de mal que Francca fai& lcur bien ,


Mort à l'Anthene, grand pendu ſus la branche,
Quand prinsdes ſiens le Roy dira combicn .
III.
Pour la chaleur ſolaire ſus la mer

DeNegrepont les poiſfons demy cuits,


Les habitans les viendront entamer ,
Quand Rhod & Gennes leur faudra le biſcuit.
IIII.

Depuis Monach iuſqu'aupres de Sicille ,


Toute la plage demourra deſolee,
Il n'y aura fauxbourgs, cité,ne ville,
Que par Barbares pillee ſoit & vollec.

Qu'en dans poiſſon , fer & lettre enfermco,


Hors ſortira, qui puis fera la guerre,
Aura parmer ſa claſſe bien ramce,
Apparoiſſant pres de Latine terre.
VI.
Aupres des portes & dedansdeux citez
Seront deux feaux & oncn'apperceu vn'tel,
Faim , dedans peſte , de fer hors gens boutez ,
Criçr ſecours au grand Dieu immortel.
VII.

Encre pluſieurs auxifles deportez,


L'vneſtre nayà deux dents en la gorge :
Mourront de faim les arbres elbrotez,
Poue
CENTVRIL II.
17
Pour eux neuf Roy , nouueledi&t leur forge .
1. VIII.

Temples ſacrez prime façon Romaine,


Reietteront les goffres fondements ,
Prenant leurs loix premieres & humaines ,

Chaffant, non tout , des ſaincts les cultements


IX .

Neuf ans le regne le maigre en paix tiendra ,


Puis ilcherra en ſoiffı ſanguinaire ,
Pour luy grand peuple ſans foy & loy mourra ,

Tué par vn beaucoup plusdebonnairc.,


X.

Auant longtemps le tout ſera rangé,


Nous eſperons yn ſiecle bien ſeneſtre :
L'eſtat desmaſques & desſeuls bien changé ,
Peu trouueront qu'a ſon rang vueille eſtre .
XI.

Le prochain filsdel'aiſnier paruiendra ,


Tant eſleuéiuſqu'au regne des fors:
Son aſpre gloire vn chacunla craindra ,
Mais ſes enfans du regne gettez hors .
XII.
Yeux clos, ouuerts d'antique fantaſie ,
L’habit des ſeuls ſerontmisà neapt:

Le grand monarque chaſtiera leur frenaiſie


Rauir des temples le tréſorpar deuánt.
XIII.
Le corps ſans ameplus n'eſtre en facrifice,
Tour de la mort mis en natiuité:

с
CENTÝRI II .

L'eſprit diuin fera l'ame felice,


Voyant le verbe en ſøn eternité .
XIIII.

A Tours,Gien , gardé ferorit yeux penetrans,


Deſcouuriront le loing de la grand ſereine:
Elle & fa ſuite au port ſeront entrans,
Combat, pouſſez, puiſſance fouuerainc,
10 XV.
trucidé?
Vn peu deuantmonarque
Caſtor Pollux en nef, aftre crinite
L'erain public par terre & iner vuidé,
Piſe,Art,Ferrare, Turin terre interdicte .
XVI ,
Naples, Palerme, Sicille, Syracuſes ,
Nouueaux tyrans,fulgures feux celeſtes :
Force de Londres, Gand , Bruxelles , & Suſes,
Graud hecatombc, triomphe faire feſtes.
XVII.
1

Le camp du temple de la vierge veftale,


Non eſloigné d'Ethene & monts Pyrenees :
Le grand conduit eſt chaſſé dans la male,
North getez ficuues & vignesmaſtinces .
XVIII.

Nouuelle & pluye ſubite , impetueuſe ,


Empeſchera lubit deux exercices :
Pierre , ciel,feux faire la mer pierreuſe ,
Lamort de fept terre & marin ſubites.
XIX .

Nomucaux yepuslieu baſty fans defence


CENTÝRIE II.
18
Occuper la place parlorsinhabitable,
Prez,maiſons cháps,villes prendre à plaiſance

Fain , peſte , guerre, arpen long labourable .


XX .
Freres & fceurs en diverslieux captifs,
Setrouueront paſſer pres dų monarque :
Les contempler ſesrameaux ententifs,
Deſplaiſant voirméton , frot,nez les marques.
XXI.
L'ambaſſadeur enuoyé par biremes ,
A mycheftin d'incogneus repoulſeż:
Delel rénfore viendront quatre triremes,
Cordes & chaines en Negreponttrouſſez.
X XII.
Lecamp Afcop d'Europe partiraj
S'adioignant prochede l'ille fubmergee ;
D'Arcon claſſe phalange pliera ,
‫لم‬

Nombril du monde plus grand voix ſubrogée ,


XXIII:
Palais oyſeaux ,par oyſeau dechaſſé,
Bien toft apres le prince paruenu :
Combien qu'hors fleuúe ennemy repoulſe ,
Dehors ſaiſitrait d'oyſeau ſouſtenu .
XXIIII.
Beſtes farouchesde faim fleuues tranner,

Plus partdu champ encontre Hiſter fera ,


En cage de fer le grand fera traiſner,
Ruandrien enfant de Germain obferuera,

XXV.
Cij
CENTVRIE II.

La garde eſtrange trahira fortereſſe,


Eſpoir & vmbre de plus hault mariage:
Gårde deceuë, fort prinſe dansla preffe ,
Loire Saone,Roſne,Garzà mort outrage .
XXVI.

Pour la faueur que la cité fera,


Au grand qui toſt perdra camp de bataille
Fuis le rang Pau Thelin verſera ,
De ſang, feuxmors noyez de coup de taille .

ܰ݁‫ܓ‬
XXVII.
Lediuin verbe ſera
ta dụ ciel frappé,
Quinepourra proceder plus auant:
Dureſerrant le ſecret eſtoupé,
Qu'on marchera par deſſus & deuanr.
XXVIII.
Le penultieſme du ſurnom de Prophete ,
Prendra Diane pour ſon iour & repos :
Loing vaguera par frenetique teſte,
Et deliurant vn grand peuple d'impos.
XXIX .

L'Orientalſortira de ſon fiege,


Paſſer lesmonts Apennins voir la Gaule :
Tranſpercera le ciel, les eaux & neige,
Etvn chacun frappera de ſa gaule.
ZXX .
Vn qui les dieux d'Annibal infernaux ,
Fera renaiſtre, effrayeur deshamains :
Onca’plus d'horreur ne plus dire iournaulx ,
Qu'auinc viendra par Babel auxRomains,
CENT VRIE IT . 19
XXXI.

En Campanie le Caflilin fera tant,


Qu'on ne verra que d'aux les champs couuers :
Deuantapres la pluyede long temps,
Horsinis les arbres rien l'on verra de verts.
XXXII.

Lai& , ſang grenouilles eſcoudre en Dalmatie ,


Confli &t donné, peſte pres de Balennes
Cry ſera grand partoute Eſclauonie ,
Lors naiſtra monſtre pres & dedans Rauenne.
XXXIII.

Par letorrent quideſcend de Veronné,


Par lors qu'au Pau guidera ſon entrée:
Vn grand naufrage, & non moins en Garonne,
Quand ceux de Génesmarcheront leur côtree .
XXXIIII.
L'ire inſenſee du combatfurieux ,
Fera à table par freres le fer luire,
Les departir , bleffe , curicux ,
Le fier duelle viendra en France nuire .
XXXV.
Dansdeux logis de nui& le feu prendra ',
Pluſieurs dedans eſtouffez & roſtis:

Pres de deux feuues pour ſeul il aduiendra;


Sol l'Arq , & Caper tous ſeront amortis.
XXXVI.

Du grand Prophete les lettres ſeront prinſes,


Entre les mains du tyran deuiendront,
Frauder Ton Roy ſeront ſes entreprinſes,
Cij
GENTVRTE II.

Mais fes rapines bien toft le troubleront,


XXXVII,

De ce grand nombre quie l'on enuoyera ,


Pour fecourir dans le fort aſſiegez ,
Peſte & famine tous lesdeuorera , . *** 19,

Hors mis ſe prante qui ſeront profligez,

.
XXX V IT Toks ? ido sa ble
Des condamnez ſera faicļ vn grand nombro ,
Quand les Monarques ſerontconciliez :
Mais l'un d'eux viendra ſi malencombre ,

Que guerre enſemble neſerontráliezii


XXXIX.72
Vnan deuant le conflict Italique ,
Germains, Gaulois , Eſpagnols pour le fort ,
Cherra l'eſcollemaiſon de republique, ' s
Où horsmis peu , feront ſuffoquezmors,
XL.

Vn peu apres non point longue interualle:


Parmer & terreſera faict grand tumulte :

Beaucoup plus grande ſera pugnenaualle,


Feux , animaux , quiplus ferontd'inſulte .
XLI,

La grand eſtoille par feptiours bruſlera ,


Nuce fera deux ſoleils apparoir ,
Legrosmatin toute nui& hurlera ,
Quand grand pontife changera de terroir.
XLII.
Coq, chiens & chats de fang ſeront repeus,
Etde la playe du tyran trouué mort,
CENTVRIE II. 20

Aulie d'vn autre iambes & bras rompus,


Quin'auoit pcu inourir de cruelmort,
1 XLIII.
Durant l'eſtoille cheueluë apparente,

Les trois grand princes ſeront faits ennemis: ..


Frappez du ciel paix terre tremulent,
Pau , Timbre vndans , ferpent ſus le bortmis,
daon but, XLVIII,
L'aigle pouſſecentour de pauillons ,
Par autres oyſeaux d'entourſera chaffee :
Quand bruit des cymbres tube & ſonnaillong
Rendrontle ſens de la dame infenfee .
; XLV .

Trople ciel pleute l'Androgyn procrec,


Pres de cielſang humain reſpandu :
Parmort trop tard grand peuple recrec ,
Tard & coft vient le ſecours attendų ,
XLVI,

Apres grád troche humain plus grád s'appreſte


Le grand moteur les fiecles renouuelle :
pluye, fang laict, famine, fer & pofte ,
Aycielyeu feu , courant longue eſtincelle .
XL VII.

L'ennemy grand vieil ducilmeurt de poiſon ,


Les ſouuerains par infiniz fubiugųez:
pierres plounoir , cachez , foubs la toiſon ,
par mort articles en vain ſontalleguez.
.

XLVIII.

Lagrand copie quipaſſera lesmonts,


GENTVRIE II.
Saturne en l’Aaqtournant du poiſſon Mars,
Veninscachez ſoubs teſtesde Saulmons ,
Lear chef pendu à fil de polemars.
XLIX . 2
Les conſeillers du premiermonopole ,
Les conquerants ſeduits par laMelite:
Rodes,Biſance pour leurs expoſant pole ,
Terre faudra les pourſuiuans de fuite.
?
Quád ceux d'Hainault , de Gád & de Bruxelles
Verront à Langres le ſiege deuántmis,
Derrier leurs flancs ſeront guerres cruelles ,

La playeantique ſera pis qu'ennemis .


LI.

Leſang du iuſte à Londres fera faute ,


Bruſlez par foudres de vingt troisles ſix ,
La dameantique cherra de place haute ,
Demeſme ſečte pluſieurs ſeront occis .
LII.

Dans pluſieurs nuitsla terre tremblera ,


Sur le printemps deux efforts fuite,
Corinthe, Ephefe aux deuxmers nagera,
Guerre s'cfineut par deux vaillants de luite .
LIII.

La grandepeſte de citemaritime,
Neceflera quemort ne ſoit vengee

Du iuſtefang par pris damnéſanscrime,


Dela grand damepar feinten'outragee .
LIIII.
2
CENTVRIT II.
Par gent eſtrange, & romains loingtaine,
1 eur grand cite apres caue fort troublee,
Fille fans trop différent domaine,
Prins chef, ferreure n'auoir eſté riblee.
LV .
Dans le confli & le grand quipeu valloit,
A ſon dernier fera cas merueilleux .
Pendant qu'Hadrie verra ce qu'il falloit,
Dans le banquet pongnale l'orgueilleux .
1 LVI.

Que peſte & glaiuen'a ſçcu definer,


Mort dans le puys ſommet du ciel frappé:
L'Abbémourra quand verra ruiner,
Ceux du nauffrage l’eſcueil voulant grapper.
LVII.
Auant conflict le grand tombera :
Legrand à mort ,mort , trop ſubite & plainte,
Nay miparfaict, la plus partnagera ,
Aupresdu fleuue de ſang la terre tainte.
LVIII.
Sans pied nemain dent ayguë & forte ,
Parglobe au fort de port & lainénay ,
Pres du portail deſloyal tranſporte,
Silene luit, petit grand emmené.
LIX .
Claffe Gauloiſe par appuy degrand garde,
Du grand Neptune, & festridens soldats,
Rongee Prouence pour ſouſtenir grand bande,
PlusMars Narbon pariauclots & cards.
CANTVRI . II.
L- X . 12:41
Lafoy punique en Orientrompuë ,
Grád Iud , & Roſne, Loyre ,& Tag. changeront.
Quand du mulet la faim ſera repuez
Claſſe eſpargie , fang & corps nageroht,- ' 2.15
TLX129130 1300

Euge, Tamins, Gironde & la Rochelle ,


Olang Troyen Mort au port de lafleſche,
Derrierle fleuue au fortmiſe l'eſchelle , FLAT

pointes feu grand meurtre fus la breſche,


L XII.

Mabus puis toſt alorsmourra , viendra,


Desgens & beſtes vne horrible defaite . 1914
puis tout à coup la vengeanceon verra , _;
Cent,main , ſoif ,faim , quádcourrarla começe.
LXIII,
Gaulois Aſonebien peu ſubiuguera ,
pan , Marne & Seine fera perme l'vrie ,
Quile grand mur contr'eux dreſſera, i
Dumoindreaumur le grand perdra la vic:
LXIIII.

Seicher de faim , de ſoif,gent Gencuoiſe,


Eſpoir prochain viendra au deffaillir ,
Sur pointtremblant ſera loy Gebenoiſe ,
Claſſe au grand port ne ſe peut acueillir ,
LXV.

Le parc enclin grande calamité,


par l'Hefperie & Inſubre fera,
Le feu en nef peſte & captiuité,
CENTVRT : It
...!
Mercure en l'Art Saturne fenera .
OSOWLXVI. "

Par grands dangers le captif cſchapé,


Peu de temps grand a fortune changee:
Dans le palais le peuple eft attrapé ,
Par bonne augure la cité aſſiegee.
HOLLXVII.
Leblonds au nez forche viendra commettre,
Par le duelle & chaſſera dehors ,
Les.exilez dedans fera remettre,

Aux lieux inarins commettantles plusfors,


et IXVIII.
Del'Aquilon les effors ſeront grands ,
Sur l'Occean ſera la porte ouuerte:
Leregne en l'Iſle fera reintegrand ,
Tremblera Londres parvoille deſcouuerte ,
lxix .
LeRoy Gaulois par la Celtique dextre,
Voyantdiſcorde de la grand Monarchie,
Sur les trois parts fera forir fon ſceptre,
Contre la cappe de la grand Hierarchie.
Ixx .
Ledard du riel fera ſon eſtenduë,
Mortsen parlant, grande exccution ,
La pierre en l'arbre la fiere gent renduë,
Bruit humain monſtre purge expiation ,
lxxi.
Lesexilez en Sicile viendront,

Pour deliurer defaim la gent eſtrange ,


CENTVRIE. II.

Au point du iour les Celtes luy faudront


La vie demeure à raiſon Royſerange.
. LXXII,

Armee Celtiqueen Italie vexee ,


De toutes parts conflict & grandeperte,
Romains fuis, ô Gaule repoulſee ,
Pres du Theſin , Rubicon pugne incerte ,
LXXIII.
Aulac Fucin de Benac leriuage ,
Prinsdu Leman au port de l'Orguion ,
Nay de trois bras predi& bellique image,
Par trois couronnes au grand Endymion .
LXXIIII.

De Sens, d'Autun viendront iuſques au Roſne


Pourpaſſer outre vers lesmonts pyrennecs,
La gent ſortir de la marque d'Anconne,
Par terre & mer ſuiura à grand trainees.
lxxv .

La voye ouyede l'inſolit oyſeauty


Sur le canon du reſpiral eſtage ,
Si haut viendra du froment le boiſſeau ,
Que l'homme d'hommeſera Antropophage.
LXXVI.
Foudre en Bourgongne fera cas portenteux
Que par engin oncques ne pourroit faire,
Deleur ſenat ſacriſte faietboiteux ,

Fera ſçauoir aux ennemis l'affaire .


LXXVII.

Par arcs feux, poix & par feux repouſſez,


CENTVRIR " 11. 23
Cris hurlements ſur la minuit ouys:
Dedans fontmis par les remparscaſſez ,
Par canicules les traditeurs fuys.
1 x XV 111

profond de la mer ,
Legrand Neptune dup
De gentPunique & fang Gauloismeſlé :
Les Illes à fang pour le tardiframer ,
Plus luy nuira que l'occultmal celé.

3
1XXIX .

La barbe črefpe & 'noire par engin ,


Subiuguera la gent cruelle & fiere:
Legrand Chiren oftera du longin ;
Tous les caprifs parSelinebaniere,
1xxx .

Apres confli & du feſél'eloquence,


Par peu de temps ſe tramefaint repos,
Point l'on n'admer les grands à deliurance .
Des ennemis ſont remis a propos.
1xx XI.

Par feu du ciel la cité preſque aduſte,


L'vrnemenace encor Ceucalion ,
Vexees Sardaigne par la Punique fuſte,
Apres le Libra lairra ſon Phaëton .
1xxxII.

Par faim la proye fera loup priſonnier ,


L'affaillant lors en extreſmedetreffe,

Lenay ayantau deuant le dernier

Le grand n'eſchappe au milieu de la preſſen


1x * xins
CENTVRIE II.

Le grostraffic d'vn grand Lyon changé,


La plus part tourne en priſtineruine,
Proye aux ſoldats par pille vendange :
Par lura mont & Sueue bruine. 9,
1xxx111 1.3

Entre Campagne ,Sienne, Flora , Tuſtic


Six moix neufiours ne pleuterá vne goute :
L'eſtrange langue en terre Dalmatie ,
Courira ſus, vaſtant la terre toutes
1xxxv.
Le vieux plain barbe foubsle ſtatutſeuere;
A Lyon faiet deſſus l'Aigle Celtique,
Lepetit grand trop outre perfeuere ,
Bruit d'armeau ciel,mer rouge Lyguſtique.
IxxXVI.

Naufrage à claſſe pres d'onde Hadriatique,


La terre tremble efmeuë fus lair en terremiss
Egypte tremble augment Mahoinetique ,
L'Heraut ſoy rendre à crier eſt commis .
1xXXV II.

Apres viendra des extremes contrees,


Prince Germain ,deſſus le throſnedoré ,
La ſeruitude & eauxrencontrees ,

La dame ſerue, ſon temps plus n'adoré .


1xXXVIII.

Le circuit du grand faict ruineux ,


Lenom feptieſme du cinquieſme ſerá :
D'vn tiers plus grand l'eſtrange belliqueux ,
Mouton ,Lutece, Aixne garentira .
CENT VRIE II.
* IXXXIX .
Vniour ſeront damis les deux grand maiſtres,

Leur grand pouuoir fe'verra augmenté:


La terreneuue fera en ſeshauts eſtres ,
Auſanguinaire le nombreraconté.
Die X.?
Par vie & mort changé regne d'Ongrie,

La loy ſera plus afpre que leruice:


Leur grand cité d'yxlemenspleinets & crie,
Caſtor & pollux ennemis dans lalice.
AmaXT . 4
‫ܕܐ‬,
Soleil leuant yn grand feulon verra ,
Bruit & clarté vers Aquilon tendans
Dedans le rondmort & eris l'on orra ,

Par glaiue feu, faim ,mort les attendans.


XCII.
Feu couleur d'or du ciel en terre veu ,
met
Frappé du haut nay , faict cas grád neuen ,

Grand meurtre humain : prinſe du grád neuen ,


Morts deſpectacles eſchappé l'orgueilleux .
XCIII.
Bien pręs du Tymbre preſſe la Lybitinca

Vn peu deuant grand inondation :


Lechef dunef prins,mis a la ſentine,
Chaſteau palais en conflagration .
XCIIII.
GRAND Pau , grádmal pour Gaulois receula,
Vaine terreur au maritin Lyon :
Peuple infiny par la mer paſſera ,
Saneelchapper vn quart d'vn million ,
CENTVRIE II.

Les lieux peuplez fèrönt inhabitables,


Pour champsauoir grande diuifion :
Regnes liurez à prudents incapables,
Lorsles grands freres morc & diffention .
A XCVI.
Flamb eau ardant au ciel ſoir ſera Veu ,
Presde la fin & principe du Rolnic,
Eamine, glaiue,tard le ſecours pourueu ,

A
La Perſe tourne enuahir Macedoine. 20
11 XCVIIL
Romain pontifegarde derapprocher 3
De la cité que deux feuues arrouſe,
Ton ſang viendraaupres de la cracher,
Toy & les tiens quand fearira la roſe.
pritlis. XCVIII.

Celuy du fang reperſe le viſage, 21.05.


De la victime procheſacrifice, 710
Venant en Leo ,augure par preſage ,
Mais eſtre à mort lors pour la fiancee. ? ;
XCIX
Terroir Romain qu'interpretoit augure,

Pargent Gauloiſe par trop ſera vexecs i gats


Maisnation Celt que craindra l'heure ,
Boreas, claſſe crop loing l’auoit pouſſee."
Pietwie bei 11.C.16 ::
Dedansles illes ſi horrible tumulce:

Bien on n’orra qu'vne belliquebrigue,


Tant grands ſera des predateurs l'inſulte ,
Qu'on ſe viendra ranger à la grand ligue .
PRO
PROPHETIES DE

M.Noſtradamus.

CENTVRIE . III.

Pres.combat & bataille naualle,

A Legrand Neptune à ſon plus haut befroy,


Rouge auerſaire de peur viendra palle,
Mettant le grand Occean en effroy .
II.

Lediuin Verbe donra à la fabſtance,


Cóprins ciel, terre , or occult au laict myſtiqua
Corps,ame , eſprit ayant toute puiſſance ,
Tant ſoubź ſes pieds comme au fiege Celique,
III.
Mars & Mercure, & l'argent ioint enſemble,
Vers le Midy extreme ſiccité :
Au fond d'Aſie on dira terre tremble ,
Corinthe, Epheſe lors en perplexité .
IIII.

Quand ſeront proches le defaut des lunaires ,


Deľun à l'autrene diſtant grandement,
Froid , Liccité, dangers vers les frontieres,
Meſmeou l'oracle a prins commencement.
V.

Pres loing defaint de deux grands luminaires ,


D
ĈENTVRIE Ilt
Quiſuroiendra entre l'Auril & Marsic
O quel cherté ! mais deux grandsdebon paires
Parterre & mer ſecourront toutes parts. 19 "
VILDSPIS'O Malao
Danstemplec'os le foudre y entrera ,
Des citadins dedansleurfort gieucz : sll :
Cheuaux,bæufs,hommes, londemurtouchera
Par faim ,foif,ſoubs les plus fojbles armez! ..
57VIII.19.701 21701 / BI
Les fugitifs,feu du ciel fus les piques ,
Conflict prochain des corbeau xis’esbatans ::
Deterre on cric, aide ſecours, celiques , f
Quand pres desmurs ſeront les combattan s.
VIII. | 13 :17 ;tri!!!
Les Cimbres ioints auccqutes leurs voiſins ,

De populer viendront preſque l'Eſpagne :


Gens amaſſcz , Guienne & Limolins Siisti
Seront en ligue , & leur feront compagne ,
IX .

Bourdeaux , Roüan , & la Rochelle ioints,


Tiendront autourr la grandmer Occeane

Anglois, Bretons, & les Flamans conioints


Les chaſſeront iuſqu'au pres de Rouane.
op avempang
Deſang & faim plusgrand calamité ,
Sept fois s’appreſte à lamarine plage :
Moncch defaim ,lieu pris , captiuité ,

Legrand gené croc cnferree cage.


CENTVR I E III :
26
Les arines battre au'ciel longue ſaiſon ,
L'arbré au milieu de la cité combé:

Verbine rongne, glaiue, en face tyfon ,


Lors le Monarque d'Hadrie ſuccombé.
1011 ? -XII:

Par la tumeur du web ,Po, Tag, timbre,& koma


Et par l'eſtang Leman & Aretin :
Les deux grands chefs & citez de Garonne,
Prins, morts noyez . Partir humain butin .
2017119 KITI.

Par foudre en l'arche or & argent fondu


Dedeux caprifs I'vn l'autremangera :
Dela cité le plus grand eſtendu ,
Quand ſubmergee la claſſe'nager :
TXI111. a

Par le rameau de vaillant perſonnage ,


De France intime, par le pere infelice :
Honneurs,richeſſes ,trauailen fon vieil aage,
Pour auoir creu le conſeil d'hommenice .
23 No : 10 ? XY

Cæur, vigueur, gloire le regnechangera ,


Detous points contre ayant ſon aduerſaire:
Lors France enfance par mort ſubiugueraz

Yngrand Regentſera lorspluscontraire:


XVI:

Vn Prince Anglois Mars aſon cæur deciel,


Voudra pourſuiure fa fortune proſpere:
Des deux duelles l'on percera le fiel,

Hay de luy bien ayméde la mere ;


Dij
CENTÝSIN III .
XVII.
THE 69:?
Mont Auentine bruſler nui &t fera veu ,
tà un coup en Flandresari in
Leciel obſcur tout

Quand le Monarque chafera lon neucyzo


Leurs gens d'Egliſe comettront les eſclandres
XVIII.
poi,ut gril A 2 GB
25
Apres la pluye laietaflezlonguette ,
En pluſieurs lieux de Rhimsle ciel touchéa
O quel confli &t de ſang d'eux s'apprefte , I

Pere & fils Roys n'oſeront


s'oferont approché,oby'r ut
napunib qonni 621
En Luquesſang & laiết viendra plouuoir,
Vn peu deuant changement de preteuer
faim & foiffera vole
Grand peſte & guerre,faim & intus
Loin où mourra leur Prince recteur.1 x sroyil
XX ,
1956 oupava
Par les contreesdu grand ficuue Bethique,
Loin d'Ibere au royaumedeGrenade: 0901
es
Croix repouſfe pargensMahome ti qu es
Vn de Cordube trahira la contrade.
1 IV 2016
XXI.
74.59979200
Au Cruftamin pari mer Hadriatique ,
Apparoiſtra vn horrible poiſſon ; int 23:47
De face humaine, & la fin aquatique ,
Qui ſe prendra dehors de l'ameçon ,
XXII.
Six iours l'affaut deuant cité donné:

Liuree fera forte & afpre bataille:

Trois larendront, & a eux pardonné,


CINTURIE III; 27

Lereſte à feu & fang tranchecaille ,


1970
XX111.

Si France paſſe outremer lyguſſtique


Tute Vetrasenifles & miers eiiclos:
Máhommer contraire , plusmer Hadriatique,

Cheuaux & Alnes tu rongeras les os.


XXILII
teprinſegrandecoiconfuſion .
Perte degents;tireſori inúmerable:
tenſión
Tun’y dois faire eficote tenſion ,

✓ IW00019 SIDOS,
XXV.
DI1991 me
ontwarról

Quand le Siçilę & Naples ſeront ioinēts:


Bigore & Landes par Foix loron tiendra,
D'vn quid Eſpagne ſera par trop conioinet ,
XXVI
Des Roys & Pri
Princes dreſſeront fimulacres,
Augures, creux efleuez aruſpices :
Cornc vi&time doree, & d'alur, d'acre,
Interpretez feront les extipices.
XXVII.
Prince libinique puiffant en Occident,
Francois d´Arabe viendrá tant enfiammer,
Scauant aux lettres fera condeſcendent,
Lalangue Arrabe en François tranſlator ,
XXVIII.
Deterre foible & pauure parentele ,

Pas bout & paix paruiendradaňs l'Empire ,


Dili
CENTVRT III.
Long temps regner vneieune femelle,
Qu'oncques en regne n'en ſuruint yn ſi pire.
XXIX .
Les deux neueux en diuers lieux nourris :
Nauale pugne, terre peres tombez ;
Viendront ſi hauteſleuez enguerris, 14:5 ", 3" 1
Venger l'iniure , ennemis fuccombez.
Bir XXX. 1. ) , varno

Celuy qu'en luitte & ferau fai& bellique


Aura porté plus grand que luy le pris :Lind
Denuict au liat fix luy feront la pique,ou bio ?
Nud fans harnois ſubit ſera ſurprins. ; ? ! 45110
XXXI.
Aux champs deMede, d’Arabe & d'Arinenie
Deux grands copies trois fois s'aſſembleront":
Pres du riuages d'Ataxes lameſgnie, mim
Du grand Soliman en terre tomberont. ut !
XXXII. L'I
d
Legran fepulchre du peuple Aquitaniq ue

S'approchera aupres de la Toſcane:


Quand Mars ſera pres du coing Germanique
Et au terroir de la regent Mantuane.
XXXIII,
En la cité où le loup entrera ,

Bien pres de là les ennemis ſeront:


Copie eſtrange grand pays gaftera ,
Auxmurs & Alpes lesamis pafferont.
XXXIIII.
Quand le defaut du Soleil lors ſera ,
CENTVRIE III. 28

Sur le plain iourlemonſtreſera veu ,


Tout autrementon l'interpretera ,
Cherté n'agarde , nul n'y aura pourueu ,
nou xubi'xxx v ..

Du plus profono de l'Occident d'Europe,


De pąuuresgens yn ieune enfantnaiſtra,

Qui par la langue ſeduira grande troupe ,


Son bruit au regne d'Orient plus croiſtra ,
pupillid PissXXX NA. TH .
Enſenely non more apoplerique,
Sera troué auoirlesmainsmangees ,

Quand la cité damnera Pherecique, ??


Qu'auoit leurs loix , ce leur ſembloit changecs,
pins UAB ) ; XXXVII,
Ayant l'affaut l'oraiſon prononcée;

Milan prins d'aigle par embuches deceus,


Muraille antique par canons enfoncee,
Par feu & ſang à mercy peu receus,
‫نذار وإ‬ XXXVIII.

La gentGauloiſe & nation eſtrange ,


Outre lesmonts,morts , prins & profligez,
Aumoins contraire & proche de vendange,
Par les Seigneurs en accord redigez .
XXXIX .

Les ſept en trois mois en concorde,


Pour ſubiuguer des Alpes Apennincs,
Mais la tempeſte & ligure coliarde ,
Lesprofigent en ſubitesruincs .
CEN R TË III .

Le grand th eatre ſe viendra redreſſer ,


Lesdex iettez , & les tees ja tendus,? 2K ) locos
end

Par arc proftrais de longtemps ja fendys. :)


m29 .1817 Torino 10
Bofſu ſera efleu par le conſeil ,
Plus hideuxmonftre en terre napperceu , 3.1
Le coup voulant creuera Væitot 230 zou
Le traiſtreau Roy pour fidele receu . 11:49 115 ?
XLII. cui nishvilo
L'enfantnaiſtra à deux dents en la gorge,
Pierres en Tufcie par pluy tomberont; xp
Peu dans apresne ſera bled ny orge , sillie's
Pour ſaouler ceux quide faim failleront:!! ),
17.XLITI.
Gensd'alentour de Tarn , Loth , & Garonne,
Gardez lesmonts Apennincs paffer, 12.12
Voſtre tombeau pres de Rome & d'Anconne
Le noir poil crefpe fera tropher dreſſer.it.Die
XIIIII.

uqQuand l'animal à l'hommedomeſtique,


Apres grands peines & ſants viendra parler ,
De foudre à vierge fera fi inalefique,
De terre prinſe & ſuſpenduëen l'air .
XLV .

Anu Les cinq eſtranges entrez dedansle Temple ,


Leur ſang viendra la terre prophaner,
Aug Tholouſainsſera bien dur exemple,

D'vn qui viendra fes loix exterminer.


INTV RIB 111.
gby XLVI.
Le ciel(dePlencus la cité)nons preſage ,
Parclers infignes & pareſtoilles fixes ,
Quede ſon change fibits approche l'aage,
Ne pour ſon bien ,ne pour les malefices
1 XLVII. 150 ml

Le vieuxMonarque dechaſſe de fon segno


Aux Orients fon ſecours įra querre .

Pour peur des cloixployera fonenſeigne,


En Mitylene ira par port & par terre.
13.10 XLVIILID ,
Sept ceps captifs;attachez rudement,
Pour la moitie meurtrir , donnéle fort,

Le proche eſpoir viendra fi promptement ,


Mais non ſi toſt qu'vne quinzieſmcmort .
XLIX .

RegneGaulois tu ſeras bien changé ,


En lieu eſtrange eſttranſlaté l'empire:
En autres meurs & loisferas rangé,
Roan , & Chartres te feront bien du pire,

La republiquede la grande cité ,


A grand rigueurne voudra conſentir :
Roy ſortir hors par trompette cité,
L'eſchelle au mur,la cité repentir ,
LI.

Paris coniurre yngrand meurtre commettre,


Blois le fera ſortir en plein effect:
feux d'Orleans voudront leur chef remettre.
CiNTVRIETII .

Angers, Troyes, Langres,leur ferőtvnmeffair,


" (TLSL 11.1110 110 ot, eiuf
En la campagne ſera ſi longue pluyc,
Et en la Poüillefvgrande ficciesi

Coq verral’Aigle,laifle mal accomplic ,with


Lar Lyon miſo ſera en extremite si Dino
UNSOOLINI. i Dpsusmuy
Quand le plus grand emportera le pris,
• DeNuremberg, d'Auſbourg , & ceux de Bafley
Par Ahrippine chef Frankfort repris - Calys ]
Trauerferontpar Flamant iuſqu'en Galo,it is
LIIII. ? lisi 760000
L'vn des plusgrands fuyra aux Eſpagnes
Qu'en longueplaye apres viendrá leigner; *'
Paſſant copies par les hautes montagnes ,
Deuaftant tout, & puis en paix regner , ; 1.13
LV
En l'an qu'vn æil en France regnera,
Lacour ſera en vn bien fäſcheux trouble ,

Legrand de Bloysfon amy tuera,


Leregne mis en mal & double double ,
detin .,ID . LVI.
‫ܗܢܟ‬

Montauban , Niſmes, Auignon & Beſier,


Peſte ,tonnerre & greſle à fin de mars,
DeParis pont, Lyon mut, Montpellier,
Depuis ſix cens & fept-vingt troispars,
1 v 11.
Sept fois changer verrez gens Britannique ,
Taints en lang en deux censnanante an ,
CENTURIE HI. 30
France non point parappuy:Germanique ,
Aries doubte ſon pole baſtarnan .
guLVIII. Diftidious ! In

Aupres du Rhin des montagnes Noriques


Naiſtra vn grand degenstropcard venu,
Quideffendra Saurome & Pannoniques ,
Qu'on ne ſçaura qu'il fera deuenu.
cairal.191LIX burgoli :
Banbare empire par letiers vſurpé, i
La plusgrand partde ſon ſangmettra à mort:
Par mort fonile par luy le quart frappé,
Pour peur que ſang par le lang ne ſoitmort,
2910
Par toute Aſiegrand proſcription ,
Meſme en Mylie, Lyſie, & Pamphilie:
Sang verſera par abſolution ,
D'vn ieunenoir remply de felonnie.
LXI.

La grandebande & fecte crucigere,


Se dreſſera en Mefopotamie :
Du prochefleuue compagnie legere ,
Que telle loy tiendra pour ennemie:
L XII.
Proche del duero par mer Cyrrene cloſe,
Viendra percer les grandsmonts Pyrenees ;
La main plus courte & fa percee gloze ,
A Carcaſſonne conduira ( esmences.
LXIII.

Romain poquoir ſera du tout à bas,


CENIVRTE 111.
Son grand voiſin imiter les veſtigesys hins
Occultes haines'ciuiles & debats oruibourvo
Retarderont aux boutons leur folies.iv slzinti
1116 PXIII . Manoledo sint
Lechef de Perſe remplirà grand Olch
ra e ade,
Claflo Trivemecontie gent Mahometiqué ,
De Parthe & Mede, & piller tes Cyclades ;

Repos long tompsaựgrand portionique, il .


DI 1400 x v.2 x 911539
Quand le fepulchre du grand Romain trounc,
Leioarapresfera efleu Pontift) i ensbysay
Du Senatguores ilne ſera prouué, v zootbags'i
Empoiſonné, fon ſang au facréſcyphe says
": 1:12 3 2 1 xvi
Legrand Baillif d'Orleansmis àmore
Sera par vn deſang vindicatif: Blidiy noda1
Demoro meritene mourra ne par fore, 152777 !
Des pieds & mainsmallefaifoit captif,1 :1519 )
I XVII, nuoret
Vne nouuelle fe &te de Philofophes ,
Meſpriſantmort, orz honneurs & vicheffes; ut
DesmontsGermainsne ſeront limitrophes,

A les enfuyure aurontappuy & preſſes,


LXVIII. 3113 021
Peuple ſans chef d'Efpagno d'Italie,
Morts, plofigez dedans le Cheroneſe ,
Leur dićttrahypar legerc folie , 2 .
Leſang nager par tout à la trauerſca
Ixixi
CINTVRDE IN 31
Grand exercite conduict pariuuenccau ,
Seviendra rendre aux mainsdes ennemis,
Mais le vieillard nay au demypourceau , ?
Fera chalon & Maſcon eſtre amis.
shadulobmilxx 091olig'i

La grapd Bretagne comprinſe d'Angleterre ,


Viendia pargaux fihaut inondet , ha
La ligue neue d'Aulonne fera guerre, 20 ;
Que contre eux ils ſe vjendront bander .

Bauempi nismo bat XXI. dolega


Ceux dans les illes de longtemps afficget ,
Prendront vigueur force contre ennemis:

Ceux par dehors morts de faim profligez ,


En plus grand faim que iamaisſerontmis .
6

110T LXXII.li
Lebon vieillard tout vifenfeuely ,
Presdu grand feuue par fauſſe foupçon
Lenouueau vieux de richeſſe ennobly ,
Prins à chemin tout l'or de la rançon .
1XXIII.
Quand dans le regne paruiendra leboiteuš,
Competiteur aura proche baſtard ,
Luy & le regne viendronth fort roigneux ,
Qu'ains qu'il gueriſfeſon fai&t fera bien tard ,
IXX1111. :, ',
Naples, Florence , Fauence , & Imole,
Seront en termes detelle faſcherie ,

Que pour cöplaire aux mal'heureux de Nolle,


Plaiņa d'auoir faict à ſon chefmoquerie ,
CENTVRIG HI.
1xx vis fingu :
Pau , Verone, Vincence , Sarragouffe ,

De glaiues loings, terroirs deſang humides:


Peſte ſi grandeviendra à la grand gouffe ,
Proche ſecours; & bien loing lesremedes .
9911 lxxv1.500 pamu
En Germanie naiſtrontdiverſes ſectes,
S'approchant fort defheureux paganiſmes
Le cæurcaprif & petites receptes , 311 312
Feront retour à payer tevray difine.:5
252113. lxxvIII
,
Letiers cliinat fous Aries comprins ,

L'an milſept cens vingt & fepten Oétobre


LeRoy de Perſe par ceux d'Egypte prins,
Conflict,mort pertesà ta croix grand opprobre:
HexxvID :
Le chef d'Eſcoffe, auec fix d'Allemagne,

Par gensde mer Orientaux caprif:


Trauerferontle Calpre & Efpagne ,

Preſent en perſe au nouucau Roy craintif


"..Ixxix.
L'ordre fatalſempiternelparchaiſne,
Viendra tourner parordre confequent:

Duport phocenfera rompuela chaiſne;


La cité prinſe , l'ennemy quant & quant,
Ixxx.

Du regne Anglois le digne dechalle ,


1.e conſeiller par ire mis à feu :
Sesadherans iront fi bas tracer
CINTYRIN Ir.

Que le baſtard ſeradeinyreceu .


MostLXXXH
Le grand criard fanshonte audacieux ,
Sera elleu gouuerneur de l'armees ..
Lahardieffe defonn contentieux , 11:12

Le pont rompu cité de peur palinee.


298923 | 1 XXX Inting ;
Erins,Antibor, villes autourde Nice ,
Seront vaſtees foks par iner & parterre :
Les ſaturelles terre & mer vent propice, .
Prins,morts, trouſſez,pillez ſans loy de guerre,
? muo XXXII ? is hele

Les long cheueux de la Gaule Celtique ,


Accompagnez d'eſtranges nations:
Mettront captif lagentAquitanique,
Pour fuccomber à leurs intentions.
LXXXIIII..

La grand’cité ſera bien deſolee ,


Des habitans vn ſealny demourra :

Mur, ſexe, temple, & vierge violee ,

Par fer,feu , peſte , canon peuple mourra .


ad I XXXV. dan

Par cité prinſe par tromperie & fraude ,


Par le moyen d'vn beau ieune attrapé,
Aflaut donné Raubine pres de LA VDE ,

Luy & tous morts pour auoir bien trompé,


LXXXVI.
Vnchef d'Auſonne aux Eſpagnes ira ,

Darmer fera arreft dedansMarſeille ,


CENTVRTE III.
Auant ſa mort vn longtemps languirà,
Apres ſa morton verra grand merueille:
I XXX VIII.
Claſſe Gauloiſe n'aproches de Corſegne,
Moinsde Sardaigne tu t'en repentiras:
Treſtousmourrez fruſtrez de l'aide grogne;
Sang nagera,captif neme croiras:
Txxx VITI
De Barfelonne par merſigrand'arinee ,
Toute Marſeille de frayeur tremblera:
Ines ſaiſiesdemer aydefermee,
Ton traditeur en terre nagera ;
IXXXIX .

En ce tempslà ſera fruſtree Cyprië ,


De ſon ſecoursde ceuxdemer Egee :
Vieux trucidez, inais par meſles & lyphres
Seduid leur Roy, Royneplas outragee:
XC

Legrand Satyre & Tigre d'Hircanic ,


Don preſenté à ceux de l'Occean ,
Vnchef de claffe iftra de Carmanie,
Quiprendra terre au Tyrren Phocean .
XCI,

L'arbre qu'eſtoit par long temps inort ſechés


Dans vne nuiet viendra à reuerdir.

Cron Roy malade, Prince pied eftaché,


Criant d'ennemisfera voile bondir.
XCII:

Lemondeproche du dernier periode,


Saturne
CENTVRIE III .
32
Saturneencor tard fera de retour:
Tranſlat empire deuersnations Brode ,
L'æil arraché à Narbon par Autour,
XCIII.

Dans Auignontout le chef de l'Empire


Fera arreſt pour Paris deſolé:
Tricaſt tiendra l'Annibalique ire ,
Lyon par change ſera mal conſolé.
XCIIII.

De cinq cens ans plus compte l'on tiendra ,


Celuy qu'eſtoit l'ornementde ſon temps,
Puis à vn coup grande clarté donra ,
Que par ce ſiecle les rendra treſcgntens,
XCV .

La loy Moricque on verra deffaillir ,


Apres vneautre beaucoup plus ſeductiue .
Boriſthenes premier viendra faillir
Par dons & langue vne plusattractiue.
XCVI
Chef de Foffan aura gorge coupee ,
.
Parle ducteur du limier & leurier:

Le faict patré par ceux dumont Tarpee,


Saturne en Leoco 13. de Feurier.
XCVII.
Nouuelle loy terre neuue occuper,

Vers la Syrie, Iudee & Pakeftine:


Le grand Empire barbare corruer,
Auantque Phebésfon fiecle determine,
E
CENTVRIE IIII.
XCVIII.

Deux royals freres fi fort guerroyeront


Qu'entre eux ſera la guerre fimortelle,
Qu'vn chacun places fortes occuperont,
Deregne & vie ſera lcur grand querelle ,
XCIX .

Aux cháps herbeux d'Alein & du varneigne,


Dumont Lebron prochedela Durance,
Camps de deux parts conflictſera fiaigre ,
Melopotamie defaillira en la France,
C.
Entre Gaulois le dernier honnoré,
D'hommeennemyſera victorieux:
Force & terroir en moment exploré
D'vn coup de traict quand mourra l'enuieux ,

PROPHETIES DE

M. Noſtradamus.

CENTVRIE . IIII.
Ela du reſte de ſang non efpandu ,
Veniſe quiert ſecours eítre donné.
Cela
Apres auoir bien long temps attendu ,
Cité liuree au premier cornet ſonné.
II.

Par mort la France prendra voyage à faire,


Claſſe par mer,marchermonts Pyrenees ,
CENTVRTE IIII. 34
Eſpagne en trouble,marcher gentmilitaire ;
De plus grand Dames en France emmenees.
III.

D'Arras & Bourges, de Brodes gratis enſeignes


Vn plus grand nombre de Gaſcosbattre à pied ,
Ceux long du Roſne faigneront les Efpaignes:
Proche dumont où Sagonte s'aſſied .
IIII.

L'importent Prince faché,plainēts & querelles


Derapts & pillé, par Coqz & par Libyques:
Grand eſt par terre parmer infinies voiles,
Seule Italie ſera chaflant Celtiques .

Croix paix, ſoubs vn accomply diuin verbe,


L'Eſpagne & Gaules feront ynis enſemble:
Grand clade proche, & combat treſacerbe ,
Cæur ſi hardy ne ſera quinetremble.
VI.
D'habits nouueaux apres faicte la treuue ,
Malice tramme & machination :
Premiermoarta qui en fera la preuue,
Couleur Veniſe inſidiation .
VII.
Lemineur fils du grand & hay Prince,
De lepre aura à vingt ans grande tache ,
De dueil ſamere mourra bien triſte & mince;
Et il mourra la où tombe cher lache.
VIII.
Lagrand cité d'affaut prompt & repentina
Eij
CENTVRIE IIII.

Surprins de nuict,gardes interrompus:


Les excubies & veilles ſaine Quintin ,
Trucidez gardes & les portails rompus.
IX .

Lechef du campau milieu de la preſle,


D'vn coup de fleche ſerá bleſſé aux cuiffes,
Lors que Geneue en larmes & detrefle,
Sera trahie par Lozan & Souyſſes .
X.

LeieunePrince accuſé faulſement,


Mettra en trouble le camp & en querelles
Meurtry le chef pour le ſouſtenement,
Sceptre appaiſer: puisguerir eſcroüelles.
XI.

Celuy qu’aura couuert de la grand cappe,


Sera induict à quelquecas patrer:
Les douze rouges viendront ſouiller la nappe ,
Soubzmeurtre ,meurtre ſe viendra perpetrer ,
XII.

Le camp plus grand de route mis en fuite ,


Guaires plus outre ne ſera pourchaſſé :
Oſtrecampé, & legion reduicte,
Puis horsdes Gaules du tout ſera chaſſé.
XIII .

Deplusgrand perte nouuellesraportees,


I craport fait le camp s'eſtonnera:
Bandes vnies encontre reuoltees ,
Double phalange, grand abandonnera,
ܳ‫ܫܘܽܙ‬

XIII.
CENTVRIE IIII. 35
La mort ſubite du premier perſonnage,
Aura change & mis vn autre au regne;
Toſt, tard venu à ſihaut & basaage,
Que terre & mer faudra que on le craigne .
XV .

D'où penſera faire venir famine ,


De l'à viendra le raflaſiement :
L'æıl de la mer par auare canine,
Pourde l'vn l'autre donra huyle , froment.
XVI.
La cité franche de liberté fait ſerue,
Des profligez & reſueurs fait Aſyle:
LeRoy changé à euxnon ſi proterue ,
Decent ſerontdeuenusplusde inille ,
XVII.

Changer à Beaune, Nuy , Chaalons,& Dijon ,


Le duc voulant amender la Barree

Marchant pres fleuue, poiſſon , bec de plõgeon


Verra la queuë : porte ſera ſerree .
XVIII.

Des plus lettrez deſſus les faits celeſtes,


Seront par Princes ignoransreprouuez:
Punis d'Edict, chaſſez , comme ſceleſtes ,
Etmis à mort là où ſeront trouuez.
XIX .
DeuantRoüan d'Inſubresmis le fiege,
Par terre & mer er mezles paſſages:
D'Haynaut & Cíd & ceux de Liege
Pardonslc Losriuages.
E lij
CENTURIE IIII ,
XX

Paix vberté longtemps lieu louera ,


Par tout ſon regne deſert la fleurde lys:
Corps morts d'eau , terre là lon apportera,
Sperants vain heur d'eſtre là enſeuelis .
X XI.

Le changement ſera fort difficile ,


Cité, prouince au change gain fera:
Cæur haut , prudentmis, chaſſé luy habile ,
Mer terre peuple ſon eſtat changera .
XXII.
La grand copie qui ſera dechaffee,
Dans vn moment fera beſoing au Roy,
La foy promiſe de loing ſera faulſée ,
Nud ſe verra en piteux deſarroy .
XXIII.

La legion danslamarine claſſic ,


Calcine, Magnes ſoulphre , & poix bruſlera:
Le long reposde l'aſſeuree place,
Port Selyn ,Hercle feu les conſumera .
XXIIII.

Ouy ſoubs terre ſainetedamevoix fainte ,


Humaine flammepour diuine voir luire :
Fera des ſeuls deleur ſang terre tainte ,
Et les ſaincts templespour les impurs deſtruire
XXV.

Corps ſublimesſans fin à l'ail viſibles:


Obuubiler viendront pas wons:

Corps,front comprins, fc. Prinuiſibles


CENTURLE IIII.
36
Diminuant les facrees oraiſons,
XXVI,

Lou grand cyffamefe léuera d'abelhos ,


Que non ſaran don çeliegen venguddos:
Déuechlébousq,lou gach deſſous las trenhos,
Ciutad trahijo per cinq lengos non nudos.
XXVI I.
Salon,Manſol, Taraſcon de S e x , l'arc,
Où eſt debout encor ia piramide :
Viendrontliorer le Prince Dannemarc ,

Rachar honny au temple d'Artemide.


XXVIII.

Lors que Venusdu Sol ſera couuert,


Soubs l'eſplendeur ſera fórme occulce;
Mercure au feu , les aura deſcouuert,
Parbruitbellique ſera mis à l'inſulte,
XXIX ,
Le fol caché eclipfé par Mercure ,
Neſera mis que pour le ciel ſecond:
De Vican Hermes ſera faicte paſture ,
Solſera veu pur, rutilant & blond,
XXX .
Plus vnze fois Luna Solne voudra ,
Tous augmenté & baiſſez de degré:
Et fi basmis que peu or on coudra ,
Qu’apresfaim , peſte, deſcouuert le ſecret.
XXXI
La Lune au plain denuiet fur le haurmont ,
Le nouueau ſophe d'vn ſeulcerucaul'a veu :
CENTVRIE IIII.

Par ſes diſciples eſtre immortel ſemond ,


Yeux aumidy ,en ſeins,mains,corps au feu ,
XXXII.

Es lieux & temps chair au poiſſon donra lieu ,


La loy commune ſera faicte au contraire :
Vieux tiendra fort puis oſté du milieu ,
Le Panta chionaphilon mis ſort arriere .
XXXIII.

Iupiter ioine plus Venus qu'à la Lune,


Apparoiſſant de plenitude blanche:
Venus cachee ſous la blancheurNeptune

DeMars frappee par la grauce branche.


XXXIIII .

Legrandmené captifd'eſtrange terre,


D'or enchainé au Roy CHIRE N offert:
Qui dans Auſone ,Milan perdra la guerre,
Et tour ſon os mis à feu & à fer.
XXXV.
Lefeu eſtaint, les vierges trahiront,

La plus grand part de la bandenonuelle:


Fouldre à fer, lance les ſeulz Roy garderont

Etruſque & Corſe,denuict gorge allumelle,


XXXVI.
Lesicux nouueaux en Gaule redreſſez ,
Apres victoire de l'Inſubre campaigne:
Monts d'eſperic , lesgrandsliez ,trouſſez ,
De peur trembler la Romaigne& l'Eſpaigne ,
XXXVII.
Gaulois par ſaultsmonts viendra penetror,
CENT VAI E IIII .
37
Occupera le grand lieu de l'Inſubre,
Au plusprofond ſon oft fera entrer,
Gennes,Monech pouſſeront claſſe rubre.
XXX VIII,
Pendant que Duc,Roy ,Royneoccupera ,
Chef Bizant du captif en Samothrace,
Auant l'aſſault l'vn l'autre mangera ,

Rebours ferré ſuyura du ſang la trace .


X XXIX .
Les Rhodiensdemanderont ſecours ,

Par le neglet de ſes hoyrs delaiſſee,


L'Empire Arabe reyalera ſon cours,
Par Heſperies la cauſe redreſſee ,
XL.
Les fortereſſesdes aſſiegez ſerrez ,
Par poudre à feu profondez en abyſme,
Les proditeurs ſeronttous vifs ſerrez ,
Onc aux ſacriſtes n'adulnt ſi piteux ſciſme,
XLI.

Gymnique ſexecaptiue parhoſtage,


Viendra de nuit cuſtodes deceuoir ,
Lechef du campdeçeu par ſon langage ,
Lairra à la gente , fera piteux à voir.
XLII.

Geneue & Lāgres par ceux de Chartres & Dole


Et par Grenoble captif au Montlimard ,
Seyſſet, Loſanne, par fraudulente dole ,
Les trahiront par or ſoixantemarc.
XLIII.
CENTVRIE 1111,

Seront ouysau cielles armesbattre;


Celuy an meſmeles diuins ennemis,
Voudront loix faindes iniuftementdebattre,
Parfoudre & guerre bien croyansà mortmis.
4000orialXLIIIT.

Deux gros de Mende, & deRoudés & Milhau


Cahours, Limoges, Caſtres malo ſepmano
Denuech l'intrado, de Bourdeaux vn cailhau ,
Par Perigort au toc de la campano ,
O'XLV .

Par conflict Roy, regne abandonnera ,


Le plus grand chef faillira au beſoing.
Mors profligez peu en rechapera,
Tous deftranchez, vn en fera teſinoing.
IP XLVI.

Bien defendu le faiet par excellence ,

Garde toy Tours de ta procheruine,


Londres & Nantes par Reims fera defenſe
Nepaſſe outre au temps de la bruine .
XLVII.
Lenoir farouche quand aura eſſayé ,

Sa main ſanguine parfeu, fer, arcstendus ,


Treſtour le peuple ſera tant effrayé,

Voir les plus grans par col & pieds pendus,


XLVIII,

Pianure Auſonnefertile, ſpacieuſe,


Produira taons fi tant de ſauterelles,
Clarté ſolaire deuiendra nubileuſe,
Ponger le tout, grand peſte venir d'elles.
CENTVRIE IIII.
"17! XLIX .
Deuant le peuple fang ſera reſpandu ,
Que du haut ciel ne viendra eſloigner ,
Mais d'yn long tempsne fera entendu ,
L'eſprit d'vn ſeul le viendra teſmoigner .
Divan
Libra verra regner lesHeſperies,
De ciel & terre tenir la Monarchie ,
D'Aſie forcesnulne verra peries,

Que ſeptnetiennent par rang la hierarchic.


10:10LI.1998,1"}
Vn Duc cupide ſon ennemy enſuyure,
Dansentrera empeſchant la phalange ,
Haſtez à pied fi pres viendront pourſuyure ,
Que la iournee conflite pres deGange.
III.
En cité obfe ffe aux mur shommes & femmes,

Ennemis hors le chef preſtà ſoy rendre :


Vent ſera fort encontre les genſdarmes,
Chaſſez ſeront par chaux , pouſſiere, & cendre .
LIII.
Les fugitifs & bannis reuoquez ,
Peres & filsgrand garniflant les hauts puits,
Lecruel pere & les ſiens ſuffoquez,
Son fils plus pire ſubmergé dans le puits .
LIIII.
Dunom quioncques ne fut au Roy Gaulois.
Iamaisne fut vn foudre fi craineif,
Tremblant l'Italie , l'Eſpagne & les Anglois ,
CENY VRIE III,

De Femmeeſtrangiers grandement attentif.


LV .
Quand la corneille ſur tout debrique iointe
Durant ſept heuresne fera que crier :
Mort prelagée de fang ftatuë tain & e ,
Tyran meurtry , aux Dieux peuple prier .
LVI.

Apres viétoirede rabieuſe langue,


L'eſprit tempté en tranquil & repos ,
Victeur ſanguin par confli&t faict harangue,
Rouſtir la langue & la chair & les os,
I VII.

Ignare cnuie au grand Roy ſupportee ,


Tiendra proposdeffendre les eſcripts:
Sa femme non femme par vn autre tentec,
Plusdouble deux nc fort ne criz .
LVIII.

Soleilardent dansle goſier coller ,

De fanghumain arrouſer terre Etruſquc.


Chef feille d'eaue,mener ſon fils filer,
Captiue dameconduicte en terre Turque.
LIX .

Deuxaſſiegez en ardente ferueur ,


De foifeftaincts pour deux plainestaſſes ,
icfort limé, & vn vieillard reſueur,
Aux Geneuois de Nira monſtra traſſe .
LX

Lesſept enfansen hoſtage laiſſez,


Le tiers viendra ſon enfant trucider ,
CENTVRIE. IIII.
39
Deux par ſon fils ſeront d'eſtoc percez,
Gennes, Florencelos viendra enconder,
LXI.

Levieux mocqué & priué de ſa place,


Par l'eſtranger quile ſubornera ,
Maisde ſon fils mangéesdeuant ſa face ,
Lefrere à Chartres, Orl.Rouan trahira ,
LXII.
Vn coronelmachine ambition ,
Se faiſira de la plus grande armee,
Contre ſon prince fainte inuention,
Et deſcouuert ſera ſoubs fa ramee.
LXIII.
L'armee Celtique contre lesmontaignars,
Qui ſeront fceuz & prins à la pipee:
Payſans freſz poulſeront toft faugnars ,
Precipitez tous au fil de l'eſpee.
LXIIII.
Le defaillant en habit de bourgeois ,
Viendra le Roy tenter de ſon offence :
Quinze ſouldartz la pluſpart Vſtageois,
Vie derniere & chef de ſa cheuance.
LXV.
Au deſerteur de la grand fortereſſe,
Apres qu'aura ſon lieu habandonné ,
Son aduerſaire fera ſi grand proüeſſe ,

L'Empereur toſtmort ſera condamné.


LXVI.
Spus couleur fainte de ſept teſtes raſées,
CENTURIE IIII
Seront ſemés diuers explorateurs ,
Puits &i fontaines de poifons arrouſees ,
Au fort de Genneshumainsdeuorateurs.
LXVII. ki

L'an que Saturne & Mars eſgaux combuſt ,


L'air fort ſeiché longue traiection ,
Par feux ſecrets d'ardeurgrandlien adaft ,

Peu pluye, vent chault , guerres , incurfions.


LXVIII.
En l'an bien prochenon efloigné de Venus ,
Les deux plus grands de l'Aſie & d’Affrique ,
Du Ryn & Hifter qu'on dira ſont venus ,
Cris, pleurs à Malte & cofté Liguftique.
LXIX.

La cité grande les exilez tiendront ,


Les citadinsmorts,meurtris & chaſſés ,
Ceux d'Aquilee à Parme promettront ,
Monſtrer l'entree par les lieux non traſfez .
LXX .

Bien contigue des grandsmonts Pyrenees,


Vn contre l'Aigle grand copie addreſſer ,
Ouuerte veines,forces exterminees ,
Que iuſqu'à Paule chefviendra chaſſer.
I XXI.

En lieu d'eſpouſe les filles trucidées ,


Meurtre à gtand faure ne ſera ſuperſtile )
Dedans le puits veſtules inondées ,
L'eſpouſe eſtainte pur haufte d'Aconile,
1XXII.
CENTVRIE IIII.
Les Artomiques par Agen & l'Eſtore ,
A fainct Felix feront leur parlement :
Ceux de Balas viendront à lamal'heure ,
Saiſir Condon & Marian
promptement.
CAVODLXXIII 561
Le nepueu grand par force prouuera ,
Le pache fait du caur puſillanime ,
Ferrare & Aft le Duc eſprouuera ,
Par lors qu'au ſoir ſera le pantomime,
LX'XIIIL
Du lac Lyman & ceux de Brannonices ,
Tous aſſemblez contre ceux d'Aquitaine ,
Germain beaucoup, encore plus Souiſſesz
s
Seront defaicts auec ceux d'Humaine.

YA !! LXXY . 2,3
Preſtà combatre fera defection ,
Chefaducrſaire obtiendra la victoire :

L'arriere garde fera defenſion ,


Les defaillansmort au biancterritoire ,
LXXVI.
LesNictobriges par ceux de Perigort,
Seront vexe z, tenant iuſques au Roſne ,
L'aſſocié de Gaſcons & Begorne,

Trahir le temple , le Preſtre eftant au ptoſnc,


LXXVII
Selin Monarque l'Italie pacifique ,
Regnes vnis, Roy Chreſtien du monde ,
Mourant voudra couchet en terre bleſique ,

Apres pyrates auoit chaſſé de londe,


Centure III
SI'LXXVIII section,
once
Lagrand armee de la pugneciuile ,
Pourdenui& Patme àleArange stouticesav
Septante neufmeurtrisdedans la ville, so

Les eſtrangers paſſez tous à leſpeedosw91192


í xxix.Visina gup aki 127

Sang Royal fuis, Mönhurt, Mars ,Eguillon ,


Remplis feront Bourdelõis les Landes ,al 9
11
Nauarre, Bygorre poinctes & cguillonsoi1
es āO M
Profonds de faim , vorerde Liegegland
-L'XXX : -Dilgy /2100
Pres du grand fleuue, grand foſſe , terre egeſte ,
En quinze pars ſera l'eau diuiſee : 72291 pas
La cité prinſe , feu ,fang ,cis conflict meturen A
Et’la pluspart concerne au colliſec . 8 200119 A A
1 XXX 1. PA
Pont on fera promptement denacelles ,
Paſſer l’armee du grand Pțince Belgique: ta v
Dans profondrés , & non loing deBrucellessa
Outrepaſſez,detrarichez ſept à picque no?
TxxxII.
५२. १४
Amas s'approchevenantd'Eſclauonie ,
L'Oleſtant vieux cité ruynera :
Fort defolee verra ſa Románic ,

Puis la grand'Aamine eftaindre ne ſçaura , V


1XXXIII.
Combat nocturne le'vaillant capitaine .
T
Vaincu fuyra peu de gens profligé :
Şon peuple elmeu , fedition non vaine,
Son
CENTURIE IIII.

Son propre fils le tiendra afliegé.


LXXXIIII.

Vn grand d'Auxerre mourra bien miſerable,


Chaſſé de ceux qui ſoubs luy ont eſté
Șerréde chaines, aptes d'vn rudecable,
En l'an quèMars,Venus & Solmis eneſté.
LXxxy .

Le charbon blanc du noir ſera chaflé,


Priſonnier faict mené au tombereau :
More Chameau ſuspieds entrelaſſez ;
Lors le puiſné fillera l'aubereau .
IXXXVI.
L'àn queSatúrne en eau ſera conioina ,
Auecques Sol,leRoy fort & puiſſant :
A Reims & Aixſera receu & oingt,

Après conqueſtes meurtrira innocens,


LXXXVII.
Vn fils de Roy tant de langues apprins,
A ſon aiſné aü regne different ,
Şon pere beau au plus Grand fils , comprins;
Fera perir principal adherent.
LXXXVIII

Legrand Antoine dünom de fai& fordide;


De Phthyriaſe à fon dernier rongé:
Vn qui de plomb voudra eſtre cupide ,
Paſſant le port d'elleu ſerà plongé.
İXXXIX .
Trente de Londres ſecret coniureront,
Talent

Contre leurRoy , ſur le pontl'entreprinſe:


CENTÝRIE DUI
.

Luy,fatalités la mort de goulteront : 2017


Vn Roy.edcubionde, natif de Frize... ]
XC . wa
Les deux copies auxmurs nepourront ioindre,
Dans ceſt inſtanttrembler Milan , Ticin :

Faim , ſoif,doutance ſi fortles viendra poindre


Chair, pain ,ne yiures n'auront vn ſeul boucin ,
XCI.
Au Duc Gaulois contrainet battre au duelle ,

Lanef Mellele Monech n'approcheta , , 5 I


Tort accuſe prilon perpetuelle ,
Son fils reguer auantmort taſchera , ‫ہے۔‬
XCII .

Teſte trenchée du vaillantcapitaine,


Sera gettée deuant ſon aduerſaire :
Son corps pendu de la claſſe à l'antenne ,
Confus fuira parrames à ventcontraire :
XCIII.

Vn ſerpent veu proche du li &tRoyal,


Scra pardamenuict chien n'abayeront :
Lors naiſtre en France vn Prince tantRoyal ,
Du ciel venu tous les Princes verront,
XCIIII,

Deux grands freres ſeront chaſſez d'Eſpagne ,


L'aiſné vaincu ſous lesmoncs Pyrenées :
Rougir mer Roſne, fang Leman d'Alemagne
Narbon , Blyterre, d'Agath . contaminées,
Xc v .

Leregne à deux laiſſé bien peu tiendront,


CENTY RTE IIII. 42
Trois ansſeptmois paſſez feront la guerre
Les deux veſtales contre rebelleront,
Victor puiſnay en Armonique terre:
‫رژی‬ cỳ I -
La ſąuraiſnéc de l'Ile Britannique
Quinze ans deuant le frere aura naiſſance :
Par ſon promismoyennant verrifique,
Succedera au règne de balance.
хсу .

L'an que Mercure , Mars, Venus retrograde,


Du grand Monarque la lignene faillit:
Efeu du peupleľýſitant pres deGagdole ,
Qu'en paix & regne viendra fort enuieillir.
XCVIII.

Les Albanois pafferont dedansRome,


Moyennant Langres demipler affublés ,
Marquis & Ducne pardonnes à l'homme,
Feu , ſang,morbilles point d'eau,faillir les blés,
XCIX .
L'aiſné Vaillant dela fille du Roy ,

Repouſſera ſi profond les Celtiques,


Qu'ilmettra foudres,combien en tel arroy
Peu & loing, puis profond ésHeſperiques .
C.

De feu celeſte au Royal edifice ,


Quand la lumière de Marsdefaillira i
Septmois grand guerre, mort get demalefice,
Roüen , Eureux au Roy ne faillira .
F ij
?
PROPHETIES DEJ

Noſtradamusa iyo
9000SM. uĄ
V
v . 1450bm
CENT VRIE
1

Vantvenuë de ruine Celtique, . ?. (

A Dedans le Temple deuxparlementerone


Poignard c« ur,d'un mõté au courfier,& picque
Sans fairebruit le grand enterreront.
II.
Sept coniurez au banquet ferontluire,
Contre les trois le fer hors de nauire:

L'vn les deux claſſes au grand fera conduire


Quand par le mail.Denier au front luy tire.
III.
Le ſucceſſeur de la Duché viendra ,
Beaucoup plusoutre que la mer de Toſcane:
Gauloiſe branche la Florence tiendra; plul
u61
Dansſon giron d'accord n’autique Rane,
tis
IIII.
Le grosmaſtin de cité dechaffé , supplies ( 10 )

Sera faſché de l'eſtrange alliance ;


Apresaux champs auoir le cerfchaſſe ,
Le loup & l'Ours ſe donrontdefiance ,
V.
Sous ombre fáinde d'oſter de feruitude
CENTVRIE . V.
Peuple & citélyſurpera luy meſmę;
Pire fera par fraux de jeune pute ,

Liuré au champ lifantlefaux pročlme.


VI.

Au Roy l’Augur fur te chefla main mettre,


Viendra prier pour la paix Italique:
A lamain gauche yiendra changer le ſceptre,
DeRoy viendra Empereur pacifiquesav
inobatu V II.
Team
Du Triumuir ſeront trouuez les os,
Cherchantprofond threſoræniginatique :
Ceux d'alentour ne ſeront en repos ,

Ce concauermarbre & plombmetallique.


L

VIII,
KIT
Sera laiſſé le feu vif,mortcaché,
Dedans les globeshortible eſpouuentable,
De nui& à claſſe cité en poudre laſché,
Lecité à feu , l'ennemy fauorable,
IX .

Iuſques au fond la grandarq demolųë;


Parchef captifl'amy anticipé:
Naiſtra dedame front , facecheucluë,

Lors par aſtuce Dycàmộrt attrappé.


X.

Vn chef Celtique dansle confliæbleffe ,


Aupres de caue voyant ſiensmortabbatre:
Deſang & playes & d'ennemispreſſé,
Et fecourus par incogneus de quatre.
XI
F iij
CENTVRIE. W.

Mer par folairesſeure.ne paſſera ,


Ceux de Venus tiendronc toute l'Affriquc;
Leur regne plus Saturne n'occupera ,
Etchangera la part Aſiatique.
XII.

Aupres du lac Leman ſera conduite ,


Par garſe eſtrange cité.youlant trahir :

Auant ſon meurtre à Auſbourg la grand fuite


Et ceux du Rhin là viendrontinuahir.
XIII.

Pargrand fureur le Roy Romain Belgique


Vexer youdra par phalangebarbare :
Fureur grinſfantchaſſera gent Lybique
Depuis Pannons iufques Hercules la hare,
XIIII.
Saturne & Mars en Leo Eſpagne captifue ,
Par chefLybique au conflict attrapé,
Proche de Malte , Heredde prinſe viue,
EtRomain ſceptre ſera par Coq frappé.
XV.:

En nauigantcaptif prins grand Pontife ,


Grand apres faillir les clercs tumultuez :
Second efleu abſent ſon bien debife ,
Son fauory baſtard à mort tué, s civ
XVI. I

A ſon hault pris plus la lermeſabée ,


D'humainc chair parmort encendre mettre
A l'Ile Pharos par Croiſai's perturbée ,
Alors qu'à Rhodes paroiſtra dur e peatre,
CANTVRI V . ; ." 44
6191 XY11.ures

Denui& paffano le Roypres d'vne Andronne,


Celuy de Cypres & principalguette :::
LeRoy failly , la inainfuict long du Roſne ,
Les coniurez l'iront à mort inecare ,
t 53MOX V DII. !
Dedueilmourra l'infelix profligé,
Celebrera ſon vitrix l'hecatombe :
Priſtine loy , francediet redigé ,
Lemur& Princeau ſeptiefmeiour tombe,
epiglot sis " XIX .
Legrand Royal d'or d'airain augmenté ,
Rompu la pache; par ieuneouuerte guerre ;
Peuple affligé par vn chef lamenté ,
Defang barbare ſera.couuerte terre .
3,9" : 6. XX,
Delà les Alpes grande armée paffera ,
Vn peu
peu deuantnaiſtra monſtre vapin :
Prodigieux & ſubit tournera ,
Legrand Torquan à ſon lieu plus propin ,
MAXXI, '
Par le trefpas du Monarque Latin ,
Ceux qu'ilaura par regne ſecourus :
Lefeu luyra, diuiſé le burini ,
Lamort publique aux hardis incoruz .
XXII.

Auanc qu'à Romegrand ayerendulame ,


Effrayeur grande à l'armée eſtrangere :
Par eſquadrons l'embuſche pres de Parme,
CENTYRLI VJ
Puis les deux rouges enſemble feront chereon
XX111. Se sigue
Lesdeux conrens ſeront vnis enſemble ,

Quand la pluſpart à Mars ſeront conjoinctul 61


Le grand d'Affrique en effrayeur & trembleso 1
DvV M VIRAT parla claſſedeſioincta sitristo
XXIIII. poHQ
Leregne & loy ſous Venuseſleué,
Saturne aura ſus Iupiter empite; :4513"SOT
La loy & regne par le Soleil leue; s oli110194
Par Saturnins endurera le pire. 3. st . porno
XXV .
viot102
Le Prince Arabe Mars , Sol, Venus,Lyon ,

Regne d'Egliſe par mer ſuccombera : i 5 13 15


Deuers la Perſe bien pres d’yn million , obm
Biſance , Egypte , ver. ſerp ,inuadera . 1190 I
XXVI. goldii6192
Lagent eſclaue par vn heurmartial,
Viendra en haurdegré tantelleuée: " ÚO
Changeront prince .najſtra vn prouincialytesti
Paffer lamer copie aux inonts leuće, s boud
XXVII. finan
Par feu & armes non loing de la marnegro ,

Viendra de Perſe pccuper Trebiſonde nitra


Trembler Phato , Methelin , Solalegroga

Defang Arabe d'Adrie couuerronde,


XXVIII, 2a
Lebraspendu & la iambeliée ,
Viſage palle , au ſein poignard caché augue
CENT VRIEV

Froisquiſeront iurez de la meſtée ,


Au grand de Gennes ſera le fer lafché.

?
öldmano XX'IX. 1912097

La liberténe fera peeouurée, Tieghi


L'occuperà hồit; fier ,vilain inique ,
Quand la matiere du pont fera ouurée, Toy
D'Hiſter , Veniſe fafchèe la republique.
Suitexx 2014013007
x

Toutà l'entour de la grande cité, Luis 94"


Şeront ſoldats logez par champs & ville. oline
Donner l'aſſaut París , Rome incité ,

Sur le pont lors ſera faicte grand pille.


X XXI.
Par çerre Attique chefde la fapience ,
Qui de preſent effla roſe du monde:
Pontruiné, & ſagrand'preeminence ,
Sera ſubdite & naufragedes ondes.
** XXXII.
Où tout bon élt ,tout bien Soleil & Lune,
Eſtabondant , fa ruine s'approche:
Duciel s’aduance vaner ta fortune ,
Enmeſme eſtat que la ſeptieſme roche.
XXXIII.
Des principaux de cité rebellée,
Qui tiendront fort pour libertért'auoir :
Detrancher malles infelice meſlée ,

Cris, hurlemensà Nantes piteux voir..


XXXTTTT.
Du plus profond de l'Occident Anglois ,
CENTVRIEVI Vis

Oùcft le chefde l'Ifte Britannique:


Entrera clafle dans Gyvonde par Blois,
Par vin & ſel, feuxcachez aux barriques.s00
UTHOXXXW.9",men
Par cité franche delagrandmer Selinc ,
Qui porte encore à leftomach 'la pierre :
Angloiſe claſſe viendra ſoubs la bruine ,
Prendre vnrameau ,dogrande ouuerte guerre
( XXX VID97acila
De fæur le frere par ſimulte faintife ,
Viendra mefler roſec en mineral :
Sur la placente donno à vieille tardifue,
Meurt, le gouſtant fera ſimple & rural.
Fri S ! XXXVII, OSTALO
Trois cents ſeront d’yn vouloir & accord ,
Que pour venir au bout de leur áttainte ;
Vingtmois apres.tous & records ,
Leur Roy trahy ſimulanghaine faincte .
X XX YIII.
CegrandMonarque qu'au mortſuccedera ,
Donnera vie ilicitc & lubrique:
Parnonchalance à tous concedera , £ 15 .
Qu'à la parfin faudra la lay Salique.
1009 XXXIX . -
Du vray raméau de fleur de lys yſſu ,
Mis & logé heritier d'Hetrurie :
Son ſang antique de longuemain tiſſu ,
Fera Florence florir en l'armoirie .
XL .
CINTÝRIE , V.
48
Le fang Royat ſerafitresmeflé ,
Contraint feront Gaulois de l'Heſperie :
On attendra que torme ſoit couić ,
Et quememoire de lavoix foit perie ,
cais2 10XLIST9 Lisbon

Nay fous les ombres doiontnée no & urne ,


Sera en regne & bonté loueraineauris
Fera renaiſtreſon fang delantique vrne,
Renouuellant ſiecle d'orpour l'airain ,
Slim OLUULO II

Mars eſleuéen ſon plus haar befroy ,


Fera retraire les Allobrox de France :

La gentLombarde fera ſi grand effroy ,


A ceux de l'Aigle comprins fous la Balance,
1570518chXLN1, Toro

La grand ruinedes fäcrez ne s'eſloigne ,


Prouence , Naples , Sicille,Seez & Ponce :
En Germanie , au Rhin & la Cologne ,
Yexez à mort par tous ceux deMagonce .
Desi2XLIIP209

Parmer le rouge ſera prinsde pyrates ,


La paix ſera par ſon moyen troublée :
L'ire & l'auare commettra par fain &t acte
Au grand Pontife fera l'armée doublée.
; 2XLV .

Legrand Empire ſera toſt deſolé ,


Ettranſlaté prés d'arduenne lilue :
Les deux baſtards per l'aiſnédecollé ,
Et regnera Ænodarb.nez demilue.
CENTUXIL
v.
Isenila
XLVI.
Quand on aura efleu le Sabosa nouuoitav,

( Iciſmes
On produira contre luy grands ſophiſmes, 150
Et ſera Romeleſée par Albanois .
Dino Silohi
XLVII.

Le grand Arabemarchera bien ayant,,5 yold !


Trahy ſera par les Bilantinois:
20199A
L'antique Rodes luy viendra au deuant, lon
Et plus grandmalparauſtre Pannonois.o2 167
X VIII.

Apres la grande affliction du ſceptre, 1909uQ


Deux ennemyspår eux ſeront defaicts; yostav
Claſſe d'Affrique aux Pannons viendra naiſtres
Parmer & terre feront horribles faicts .
2 !!
XLIX ,
Nul de l’Eſpagne ,maisde l'antique Françes
Ne ſera elleu pour le tremblant nacelle, till
A l'ennemy fera faidte fiance ,
Quidans ſon jegne ſera peſte cruellę.
L.

L'an que les freres du lys ſeront en aage T'I


L'vn d'eux tiendra la grande Romanie ; 12
Trembler lesmonts ,ouuert Latin pallage ?
Pachemacher contre fort d'Armenie.
LI.

Lagent de Dace, d'Angleterre, & Polonne,


Er de Boëſmeferont nouuelle ligue:
Pour paſſer outre d'Hercules la colonne,
CANTVRIE V.
Barcins, Tyrrens dreller cruelle brigues
LII.
Vn Röy ſera qui donra l'oppo lit
POLLe,UK sie in
Les exilez elleuez ſur le regne :

De fang nager la genteafte hyppolite ,


Et forira longtemps ſous telle enſeigne.
LIII.
La loy du Sol , & Venus contendans,Abansa
Appropri
anr,l'eſprit de prophetie :
Nelyn ne l'autre ne ſeront entenduse , pi
Par Softiendra la loy du grand Mellic .
LIIII
Dupont Euxine, & la grand Tartarie
VnRoy ſera qui viendra voir la Gaule ,
Tranſperce
ra Alane & l’Armenie ,
Et dans Biſancelairra ſanglante Gaule.
LV .
Dela Felice Arabie contrade ,
Naiſtra puiſſant deloy Mahometiqu ,
e
Vexer l'Eſpagne, conquefter la Grenade ,
Et plus par merà la gent Liguftique.
LVI.
Par le treſpas du treſ-vieillard Pontife ,
Sera elleu Romain de bon aage :

Qui ſera di&t que le ſiegedebiffe ,


Et longtiendia & depicquant ouurage.
LVII.
iftra du mont Gaulfier & Auentin ,

Qui par le trou aduertira l'armee:


CENTVRIEX'; V.
Entre deux rocs ſera prins le butin ,
De Sext.manſol faillir larenommée .
3. LVIII.1. éd .

De l’aqueduct d’Vticenſe Gardoing ,


Par la foreſt & mont inacceſſible :
Emny dupont fera caché au poing,
Lechefnemans quitant fera terriblesvies
un LIX ,

Au chef Anglois à Nimes trop feiour ,


Deners l'Eſpagne au ſecours Ænobarber

‫ܝ‬
Pluſieurs mourrontpar inars ouvert ce iour
Quand en Artois faillir eſtoille en barbe.
2
Par teſte raſe viendra bien maleflire ,
Plus queſa charge ne porte paſſera :
Sigrand fureur & rage fera dire ,
Qu'à feu & ſang tout fexe trenchera.
IXI:
L'enfant du grand n'eftant à ſa naiſſance ,
Subiuguera les hautsmonts Apennis :
Fera trembler tous ceux de la balance ,

Etdes monts feux iuſques à Mont-Senis .


LXII :

Sur les rochersſangon les verra pleuuoit,


Sol Orient, Satürne Occidental:

Pres d'Orgon guerre,à Rome grandmal voir ,


Nefs parfondrées & prinsle Tridental.
LXIII.
Devaine cmprinſe l'honneur indue plaincte;
CENTURIE V. 48
Galliorserrans par latins froid ,faim , vagues
Non loing du Tymbre deſang la terre tainate,
Etſur humains feront diuerſes plagues.
tionLXIIII )
Les aſſemblés par repos du grand nombre ,
Par terre & mer conſeil contromandé:
Presde l'Autonne Gennes , Nice de l'ombre
Par champs & viles le chef.contrebandé.
2017 OLXVIIHDDs
Subitvenu l'effrayeur ſera grande ,
Des principaux de l'affaire cachés :
Et dameembraiſe plusneſeraen veüe
Ce peu à peu lerontles grands fachés.
stiu i II XVI.

Sous les antiques edifices veſtaux ,


Non eſloignez d'aqueduct ruine:
De Sol & Lune font les luilansmetaux ,

Ardante lampe Traian d'or burine.


LXVII.

Quand chef Perouſe n'ofera ſa tunique


Sensau conuert toutnud s'expolier :
Seront prins ſept faict Ariſtocratique ,
Le pere & filsmorts par poincte au collier,
LXVIII.
Dans le Danube & du Rhin viendra boire ,
Legrand Chameau nes'en repentira :
Trembler,du Roſne, & plus fort ceux de Loire,

Et présdes Alpes Coq le ruinera.


LXIX .
CENTURIE. V
plus ne ſera le grand en faux ſommeit,
L'inquietude viendra prendte sepos: inst
Drefier phalangedornázurAvarmeiloinalt
Subiuguer Affrique dá congeriusquesas /279 V
raisman UTIÚT shirt
Des regions ſubiectes à la Balance ,
Feronttroubler lesmonts par grande gueneriat
Captifs toutſexe deu & tout Bilance
B Sexov 983
Qu'oncriera à l'aube terre a defner:991c] xiA
PXXL.do xug20 ) 2003 IS ?
Par la fureur d'vn qui attendra l’eau ,

Par la grand rage tout l'excipitesfuetisi 2:507


Charge des noblesà dix fept batcaixata nota

Au long du Rolne, taidmeflager you must


Whib vosicvs
Pour le plaiſir d'ediet voluptueux ;
On mefiera la poiſon dans la Loydiay xuab29.1
Venusſera en cours fivertueux , odient 2016 3.1
Qu'obfulquera du Soleiltoupalgys , zugh XuA
-LXXIII. studny .
Perfecutée ſerà de Dieul Egliſe ,

Etles faincts.temples ſeront expolicz , antes


mercmetthana en chemitci
Seront Arabes aux Polons ralliczaod strane
LXXVII, NOITH sety
Deſang Troyeh naiſtra cæur Germanique ,
.
Quideuiendra en G haute puiſſance com
Hors chaſſera genteſtrange Arabiquca .
Tournant l'Egliſe en priſtine preeminence ,
Monte
CENTVRIE V
LXXV.
Monteia haut ſur le bien plus à dextre ,

%
Demourra affis ſur la pierre quarrée :
Vers leMidy poſé à la feneſtre ,
Bafton tortu en main ,bouche ſerrée .
LXXV 1.
En lieu libere tendra ſon pavillon ,
Etne voudra en cirez prendre place :

Aix, Carpen P'Iſle Volice, MontCavaillons


Par tous les lieux abolira ſa trafle.
LXXVII.
Tous les degiez d'honnear E.clefiaftique
Seront changez en dial quirinal:
En Martial quirinal Alaminique ,
Puis vn Roy de France le rendre vulcanal.
LXXVIII.
Lesdeux vnis netiendrontlongueinent,
Et dans treize ans au Barbare Satrappe :
Aux deux coſtez feronttel perdement,

Qu'vn benira le Barque & fa cappe.


I XXIX ,

La facrée pompe viendra baiſſer lesailles,


Par la venuëdugrand legiſlateur :
Humble hauſfera ,vexera les rebelles ,
Naiſtra ſur terre aucun æmulateur.
LXXX .

Logmion grande Bilance approchera ,


Chaſſée fera la Barbarique ligue :
Des deux loix lyne l'eftinique lachera,
G
CENTVRIE V.

Baibare & franche en perpetuelle brigue. ac


3 XXX1.0isT
L'oyſeau Royal ſur la cité ſolaire ,

Sept mois deuant fera no& urncaugure : s'i


Mur d'Oriene cherra tonnerre cſclaire , juh
Sepciours aux portes les ennemis à l'heure .
LXXXII.

Au conclud pache horsde la fortereſſe ,


Ne fortira celuy en deſeſpoir mis :
Quand ceux d'Arbois ,de Langres,cótre Breffe
Aurontmonts Dolle,bouſcade d'ennemis.
I 1XXXIII. 7 : Soom
Ceux qui auront entreprins ſubuertir ,
Nomparcil regne ,puiffant & inuincible :
Feront par fraude ,nuicts trois aduertir ,
Quand le plus grand à table lira Bible . IS
LXXXIIII. inc
Naiſtra du gouphre & cité imineſurée ,
Nay de parents obfcurs & tenebreux :
Quila puiſſance du grand Roy reuerée ,
Voudra deſtruire par Roüan
I & Eureux.
I XXXV
Parles Sueues & lier x circonuoiſins ,
Seronten guerre pour cauſe des
es nuées
nueese: 19
Gampmarips locuſtes & couſins ,
Du Leman fautes ſeront bien deſnuées,
1. XXXV I.
Par les deux teftes , & trois bras ſeparés ,
Lagrand cité ſera par caux vexće :
CANTVRI. V.

DesGrands d'entre eux par exil cégarés ;


Parrelte Perſe Byzance fort preſſée.
LXXXVII.

L'an que Satürne horsde ſeruage; Laica"


Au francterroir fera d'eau inondé : 1 )

De fäng Troyen ſera fon mariage ,


Etſera ſeur d'Eſpagnols circondé .
04191572 XXXVIII.**

Sur le ſablon paron


par hideux deluge ,
Des autresmers trouvé monſtre marin :
Proche du lieu fera faiet vn'refuge ,
Tenant Sauonne efclaue de Turin .
IDDLXXXIX ulter . i

DedansHongrie par Boheme Nauarre ,


Etpar banviere fain & es feditions:
Par fleurs de lys pays portant la barre ,
Contre Orleans fera efinotions .

Dans les cyclades, en perinthe & lariffe


Dedans Sparte tout le Peloponneſſe :
Sigrand famine, peſte par faux-conniſſe ,
Neufmois tiendra & tour le cherroneffe ,
XCI.

Augrand marché qu'on diæ desmenſongers ;


Du tout Torrent & champ Athenien :
Seront ſurprins parles cheuat x legers,
Par AlbanoisMars, Leo , Sat. vn verfien ,
XCII:

Apresle liege tenu dixſe ptans ,


Gij
CENTURIT, V.

Cinq changeront en teľreuolu termes *..


Puis fera l'in elleu demefmetemps ,

QuidesRomainsne ferat'top conforme o!li ng


Mooi sa sriozidence

Soubs le terroir du rond globe lunaire


Lorsque fera dominateur Metcutcairacic !iM
L'Ille d'Ecofle fera vn luminaire and 999
a à defconiturex.lolist
Quiles Angloismertta
***C1101 41063M0 A baryo

Tranſlatera en la grand Germanie ,


Brabant & Flandres,Gand,Bruges & Bologna
La trefuefainte,le grandducd'Ammenie
Affaillira Vienne & la ColorgnieMeXo e o
XCV. 3796 ,SHAH 6Y 79

Nautiquerameinuitera les vmbres.

Du grand Empire lors viendra concices :


Lamer Ægée des tigħes leseñcombtes ,
Empeſchant l'onde Thițrenedefllotez .
XCVI.

Sur lemilieu du grand monde la roſe ,


Pour nouueaux fai & sfarg public eſpandu :
A dire vray , on aura boucheslofe.
Lors au beſoing viendra tard l'attendu ,
Baruxenorm zobmV

Len’ay difforme párhorreur fuffoqué,' ] ,


Dans la cité degrandRoy habitable ! 2014
L'edie feveredes captifs reuoquátics 277
Grelle & tonnerre Condon ineſtimable,

XCVIII. : 7 puesto
CENTVRIE , V.
A quarante bujetdegré climaterique ,
Afin de Cancer ſi grande ſeichereſle :
Poiſſon en mer, Aeuve,lac cuit heétique ,
Bearn ,Bigorre par feu ciel en detreſſe.
Sistit X CIX,

boere
oupa
Capne, Brundis vexez par gent Celtique :
Par le Lyon && phalange aquilée

Quand Romeaura le chef vicux Britannique.)


iritasi
Leboutefeu par fon feu attrape
De feu du ciel a Cartas &
& Cominge :

Foix ,Aux ,Mazcre , haut vieilart eſchappé,


Parceux de Haſſe ,des Saxons & Turinge.

227

PROPHETIES DE

M.Noftradamusi -
taqla bildeB
2n onTees
CENTVRIETVLaveris ;
cukriguel L.23 stbaaiv zuicle fogzina 1
Vtour desmonts Pyrenées grans amas ,
AY
Degene eſtrange ſecourir Roy nouucau ;
Prés deGaronné du grand temple du Mas ,
Vn Romain chefde craindra dedans l'eau,
hoc loco1. Ori73.12.1

Enl’an cinq cens o &tantc plus & moins ,


G iii
CENTVRIE VL --
On attendra le fiecle bien cftrange :

En l'an ſept cens, & troisi ( cieux en telmoings )


Regnes pluſieurs vnà cinq feront change.
eig 250157 63112199291701
Fleuue qu'eſprouue lesnouueau nay Celtique
Será en grande del'empire diſcordeal
Leieune Prince pargent Ecclefiaftique ,... )
Le ſceptre oſté coronal.de concordes up'ava
299114ti a no1d1131010 . 19 8:51 año
Fleuue Celtique changera deriuage,
Plus neciendra la cité d'Agripine : 5511 ';
Tout tranſmué ormis le vieil langages de
Saturn . Leo ,Mars , Cancer en sapine.

99 loro huot V11 9999 01193 ans


Sigrand famine par vnde peſtifere.
Parpluye longue le long du polle aretiques
Samarobryn ceņtlieux de l'hemiſphere,
Viuront ſans loy exempt de pollitique.
VI.!! 03 Sibos

Apparoiſtra vers le Septentrion ,


Non 'oing de Cancer l'eſtoi le cheueluë :
Suze, Sienne, Bocce , Eretrion , a
M our
nal 2
09110 VII Sinainlocom

Norneigre & Dace , & l'Ille Britannique ,


Par les vnis freres ſeront vexées :
bonat

LechefRomain iffy de ſang Gallique ,


Et les copies aux foreſts repoulſees.
di bife to Y111
CENTVRIEVI.

Ceux qui eftoyent en regne pour ſçauoir ,


Au Royatchangedeuiendrontappouuris; c:
Vnsexitez fans appuy zornauoir Ladi ?
Lettrez & lettresne ſerontà grands pris ,
popijlsa von vogueix ,louronleipo1
Aux téples fainots feront falies grādsſcandales:
Comptozſeront pour honneurs & louanges.
D'vn que son graue d'argent, d'ordes medales ,
La fin tera en tormensbien eſtranges,
espanyol xisopisms
Vn peu de tempslestemples des couleurs
Deblanc & noir des deux entremeſlée : 11
Rouges & jaunes leur emblerontles leurs
Sang ,terre, peſte , faim , feu d'eau affollée,
XI.

Desſeperameaux à trois ſeront reduiets,


Les plasaiſnez ſetont ſurprins parmorts:
Fratricider les deux ſeront ſeduicts ,
Les coniurez en dormântſerontmorts ,
1
XIII

Dreſſer copie pourmonter à l'Empire ,


Du Vatican lelang Royal tiendra :
Flamans ,Anglois Eſpagne auec Aſpire,
Contre l'Italie & France contendra .
La XIII, ‫زادلى لمی‬

Vn dubieux ne viendra loing du regne ,

La plusgrand part le voudrafouſtenir :


Vn Capitole ne voudra point qu'il regne ,
Sa grande charge nepourra maintenir ,
CENTURINOVI
lad ,190XLIII Wrine? barns
Loing de la terreRoy perdra la bataille ,
Prompt eſchappé pourſuing fuiuant prins ,
Ignare prins foubs la dorée maiteacha ! ??
Soubs faiņ & habit & l'engemy ſurprins.li ?

J ! qoil :' XV nv 9.70 !!! -


Deſfoubs la tombeſera trouué le Prince ,

Qu'aura le pris pardeffus Nuremberg : ' '?


L'EſpagnolRoy en Capridornemine.sicis
Faina & trahy par le grand Vvitemberg.
29dXYNA 5b sondlid 2 B
Ce quc rauy ſera du ieune Milue ,
Par les Normans de France & Picardies...

Les noirs du temple du lieu deNogrihlutare :


Feront auiberge & feu de Loinbardiera's
DOXNINOS nsors
Apres les limes bruſlez les afiniers ,
Contraints ſeront changerhabits divers :
Les Saturninsbruſlez par lesmeufniers ,
Horsla pluſpart qui ne ſera.couuers.
XV 111.99

Par les Phiſiques legrandRoy delaiſſé ,


Par fortnon art de l'Ebrieu eſt en vie , in
Luy & ſongenre ay-regne hault pouſſé, c'15;?
Grace donnée à gent qui Chrift enyie .
XIX. 031

La vraye flammeengloutira la dame,


Que voudra mettre les Innocens à fcu ,
Prés de l'affaut l'exercite s'enflamme,
CENT VRID VI. 33
Quand dans Seuille monſtreen bæufſera veu .
aliasd sisxxo 70,293 .

L'ynion faindteifera poulde durée ,

Des vns changezreformen læpluſpart:


Dans lesvaiffeaux feragentendarée in.
Lors aura Rome vn noudeau liepart.
sus!SE101X61. Adrucerdeira as a

Quand ceuxdu pole arvi


zviqinisenſemble ,
En Orient grand effrayeurr& traite :
Eſeu notrucau louftenu legrand tremblo ,
Rodes,Biſance de ſang Barbare caincte.
311 X1151when and
Dedans látorréldu grand templo Celique ,
Neueu à Londres par paix fainctómeurtry :

Labarque alors dcuiendra fcilmatique ,


Liberté fainate fera au corn & cry ,
219XXII
.
Deſpitde rognenumiſmes deſcrics ,
Peuples feront eſmeus contre leur Roy .
Paix ,faict nouueau , faindtes loixeinpirées
Rapisonq fur en ſi ters dui arroy.
Simba w XXIIII.2002. Cine
Mars & le fceptre ferrouuera conioinet ,
DeſſoubsCancer calamiteufeguerre.12.7 .
Vn peu apres fera nongeau Royoingr , " :*
Quipar longtemps påcikiera la terre.

ParMars contraire ſerà lamonarchie ,

Dugrand peſcheut en eroableruyneux: "


CINTURIE VI.

Ieunenoirrouge prendra la hierarchie , 02.125"


Les proditeurs iront iourbruyneux, coed
einXX VDOMi filli.2016

Quatre ans le ſiege quelque peu bien tiendra ,


Vn ſuruiendra libidineux devie : noliese
Rauenne & Pyle Veronne loaftiendront ,
Pour elleuer la croix de Pape enuieunligim
. i totesmais xxvII . proud isquam

Dedans les Illes decinq fleuues à vn ,


Par le croiſſantdu grand Chyren Selinsis 2
Par les bruynes de l'air fureurde l'ingoqoshi
Sixefchapez , cachez fardeaux delynuob9193
XXVITII, aliioni

Legrand Celtique entrera dedans Rome,


Menantamas d'exilez & bannis : asioy usica
Legrand paſteurmettra à mort touthamme,
Qui pour le coq eſtoyent aux Alpesvnis zea
XXIX 13.Hoy
La vefue ſain & e entendant les nouuelles ,
Deſes rameaux mis en perplex & trouble ; ?
Qui ſera duict'appaiſer les querelles zi7253
Par ſon pourchas des Razes fera comble , 2:21
LA X X X
Par l'apparence de faincte ſain & eté,
Sera trahy aux ennemis le ſiege:
Nuiet qu'on cuidoit dormir en ſcureté.,
Prés de Braban marcheront ceux du Liege.
cu XXXI.

Roy trouucra ce qu'il defiroit tant ,


CENTVRTE VI. 54
Quand le Prelat ſera reprints à tort:
Reſponſe au Duc detendrąmal content ,
QuidansMilan mettra pluſieurs àmort,
60 mid 199 XXXIII;
5. Side
Par trahiſon de votgesàmart battityder !"
Puisfurmonté ſera parfon defordre :
Conſeil friuoleau grand captiffeniu ,
Nez par fureur quant Berich viendramordro.
CIV BZDULA X X {Ini,boilies '
Samainderniere par Alus fanguinaire ,

Neſe pourra parlamer guarenar :


Entredeux fleuves craindremain militaire ,
Lenoir l'ireux le fera repentir.

porto II 2011. XXXI. Lis " .


Defeu volant la machination , ei
Viendra troubler au grand chef alfiegez ;
Dedans fera telle fedition ,

Qu'en deſeſpoir feront les profligez.


Qori .XXXV.

Présde Rion , & proche à blanche laine ,


Aries, Taurus, Cancer ,Leo ,la Vierge ,
Mars, Iupiter, le Solardra grand plaine ,
Bois & citez lettres cachezau cierge .
99.Di XXXVI.
Nebien nemal par bataille terreſtre ,
Neparuiondra auxconfins de Perouſe :
Rebeller Pife , Florence voir mal eſtre ,
Roy nuict blefe lurmulet à noire houſe ,
J111XXXVII.
CINTTRIA
L'auure ancienneſe parachepera ,
Duto.et cherra fue le grandmakuynonst zno
Innocentfai & motton acoulegasM 18 9ngi2 60
Noçent caché taiblis, kasbruyness slimst als

*** VIDA3 23bisg 251 205910


Aux profligez de paix les spaemis ,

Apres auoir l'Italiçfuperétatas usq Biun :(


Noir ſanguinaire touga feracominisg 2116 290
Feu,ſang verfekissaldelang coloréeog pido 1
wo'lXXXIX -X62 as ordomov
L'enfant du regne par pareraclle prinſe ,
Expolier ſera pour deliurerri ub IUNIISUDOJ 5.1
Aupres du lac Tralunea lazati prinforzino gb

La troupe hoſtage pountrop forts'entylebloM


* V0XH n'q noló 6111901919 )
Grand de Magonce pourgrande foif eſtaindre ,
Sera priué deſa grand'dignités ( 9 stol siloint
Ceux de Cologne fi fortleviendrontplaindrey
Que le grand groppe au Rbin fera ietcénoglo
A ! * bhnen &TriTTOA
Le ſecond chef du regne d'Annemarc ,
Parceux de Frizg & LINe,Britanniquespb siin
Fera deſpendre plus decentmildemarcyHistoel
Vain exploiếter voyage dm Iqalique. E all9078
10 X110x9 zorgill á 21:01
A logmyon ſerà laiſſé le regac ,
Du grand Selin , qui plusfera.de faictofesicul
Par les Italeseftendra ſon enſeigne , A

Regi ſera par prudent contrefaict, liivatal


CENTVRIE VI.
$$
61900dinka
Long temps (era fansofteshabíeće ,
Où Signe & Matne auto viene arrouſers
Dela Tamiſe & mxredux tendée , ödən
Deceus les gardes entardant répouſler.
fzimoxariptXisqus
De nuiâ parNantes Lystiga ppdroiftra ,
Des arts marins fakiteront la pluye :
Arabiq goalfielgrad darle parfondta ,
t Vnmontre en Saxell tradours & truyen
lairg siloxpYQIR !
Le gouuerneur du regne bien ſçauant,
Ne conferir voutant au faia Royal :
Melliedzfle par leçontjaire vent,
Le remettra à ſon plus defloyal .
11bnisilalia harve.
Vniufte ſera en exädrenuoyé,
Patpekitendedux confinsde Nonſeggle ,
Refponfomi vonge le feradeſuoyé,
Roy retirant à la Rane & à l'Aigle.
SIA4/191." AXLVTI."
Entre deuxmontsles deux grands aſſemblez
Delaifferont leurfinuleé fecrete ,
Brucelle & Dollepar Långres accablez ,
Pourà Malignes exeđuter leur pefte .
XLVIII.

La ſaincteté trop fainete & ſeductiue,


Accompagné d'vne languediferte :
La cité vieille , & Parmetrop haſtiuc ,
CENTVRIE. VI.

Florence & Siertnerendrontplus defertes :


viit 51s 192x1 who

Dela partie de Mamměrgrand Pontife ,


Sukiuguèra les confins du Darubels : 1
14
Chaiiar les droix , påffet raffe neriffe ,
Caprifs or, baguesplus de centmillerabes,
511 st.201ganisha 2015

Dedansle puys ſeront trouuez les os,


par lamaratresoris
Sera l’inceſte commis part

L'eſtat changé , on quetra bruit & 105, : 2


e
Etaura Mars attendant pour ſon aftregim
LI 375.000visin i

Peupleaffemblé, voir nouueau expectacle ,


Princes & Roys par pluſieurs affiftans ,
Pilliers faillit ,murs ,mais commemiracle
Le Roy ſauué & trente des inftatis.
111 .

En lieu du grand qui ſera condemné ,


Christ
Depriſon bors , fen amy en fa place :
L'eſpoir Troyen en fix mois iomét,mort tié ,
Le Sol à l'vrneſeront prins fleuue en glace.

Legrand Prelat Celtiqueà Roy ſuſpect ,


De nuict parcours ſortira hors du regnet
Par Duc fertile à fon grand Roy Bretagne ,
Bilance à Cypres & Tunes infufpe &t.
IVITITI

Au pointdu iour au ſecond chantdu coq ,


Ceuxde Tunes , de Fez, & de Bugie ,
CENTYRT VI 5€
Par les Arabes captif leRoy
L'an mil ſix cens & ſept,de Liturgie ,

olinobis
Auchalıné Duc, en arrachant l'eſponce,
Voile Arabeſque voir ,ſubit deſcouuerte :
Tripolis Chio , & ceux de Trapeſonce ,
Duc prins, Marnegro & la cité deſerte .

La crainteátmée de Mennemy Narbon ,


Effrayera fi fortles Heſperiques:
.
Perpignan yuide par l'aucugle darbon ,
Lors Barcelon parmer donra les piques.
alasan LYIL 10
Celuy qu'eſtoit biçn ayantdans leregne ,
Ayant chef rouge procheà la hierarchie ;
Aſpre & cruel,& fe fera tant craindre ,
Succedera à ſacrée Monarchie .

i LVIII.
Entre les deuxmonarques eſloignez ,

Lors que le Solpar Selin clair perduë :


Simulté grande entre deux indignez,
Qu'aux Iftes & Sienne la liberté renduë .

oglin DIX
Dameen fureur par rage d'adultere ,
Viendra à loa Prince coniorer non de dire :
Mais bref cognea ſera le vitupere ,
Que ferontmis dixſept àmartyre .
IX.
Le Prince hors de ſon terroir Celtique ,
CENT V RIS VÍ.

Sera trahy , deceu par interprete :


Rouan ,Rochelle par ceux de l'Armorique
Au port de Blaue deceus parmoyne & preſtre,
1 * 1.

Legrand tapis plić nemonſtrera ,


Fors cu à demyla pluſpart de l'hiſtoire :
Chaſe cu regne aſpre loin paroiſtra :
Au faitbellique chacun le viendra croire,
LXII.

Trop tard tous deux les fleursſeront perdüës ,


Contre la loy ſerpentne voudra faire :
Des Ligueurs forces par gallots confonduës,
Sauone , Albingue par monech grand martyre.
LXIII.
La dameſeule au regnedemeurée ,
L'vniq efteinct premier au lie d'honneur,
Sepransfera de douleur eſpleurée ,
Fuis longue vie au regne par grand heur.
I XIIII.

Onnetiendra pache aucun arreſté ,


Tousreceuans iront par tromperie .
Detrefue & paix ,terre & mer protefté.
Par Barcelonne clafle prins d'induſtrie.
LXV ,
Gris & bureau demie ouuerte guerre ,
Denuict ſeront affaillis & pillez :
Le bureau prinspaſſera par la ferre ,

Son templeouuert, deux au plaftre grillez.


L XVII
E'NT V RIE
Ce VI.
57
Au fondement de la nouuelle fecte ,
Seront les os du grand Romain trouuez ,
Sepulchcely rarbacapparviftra couuerte ,
Terre trembler en Auril,mal enfoücz .
$1LXVI.acdans
parujendra toutvní autre
Au grand Empiler
Bonté diſtâne plus de felicité : Darts
Regipar vnkinon loing du peautrcm ) :
Corruer regnes grande infelicité.
Eobiq jigns LXVIII. - : bica
Lors que foldats fureur fediticufe ,
Contre leur chef feront de nuiet fer luireix
Ennemyd'Albefoit par main furieuſe ,
Lors vexer Rome & principaux ſeduire.
LXIX .
La granid pitié ſera ſans long tarder ,
Ceux quidonoient ſeront coneraints de prédre
Nuds affamez defroid , foif, ſoy bander ,
Paſſer lesmonts en faiſant grand eſclandre .

Vn chef dumonde legrandCHIREN ſera :


Pivs.OVT-re apres ayıné, craint, redouté :
Son bruit & los les cienx furpaffera ,
Et du ſeultitre Victeur , fort contenté.
ixxl
Quand on viendrale grand Roy parentera
Auantqu ilait du tout l'amerenduë :
Onle verfabien'toft apparenter

D'Aigles ,Lions, Croix , Couronne vendue.


H
CENTVRIE . VI
LXXII.
Par fureur faincte d'eſmotion diuinc ,
Sera la femme du grand fort violée :
luges voulans damner telle doctrine ,
Victime au peuple ignorant immolée .
LXXIII .
En cité grande vnmoyne & artiſan ,
Présde la porte logés & auxmurailles :
ContreModene ſecret, caue diſant,
Trahis pour faire ſous couleur d'eſpouſaillee.
LXXIIII. .. ‫ريال‬
Làdechaſſée au regne tournera ,
Ses ennemis trouuez des coniurez :

Plus que iamais ſon temps triomphera,


Trois & ſeptanteà mort trop aſſeurez .
LXXV.

Le grand Pilot ſera par Roymandé ,


Laiſſer la claſſe , pourplushaut lieu attaindre
Septansapres ſera contrebandé ,
Barbare armée viendta Veniſe caindre.
IXXVI.

La cité antique d'antenorée forge,


Plus ne pouuant le tyran ſupporter:
Lemanche fainct au temple coulper gorge ,
Les ſiens,lepeuple àmort viendra bouter,
LXXVII.

Iar la victoire du deceufraudulente ,


Deux claſſes vnc,la revolteGermaine,
Lechefmeurtry & ſon fils dans la tente ,
C'INTVRIE VI.

Horence,Imole pourchaſſez dansRomaine,


LXXVIII .
Crier victoire du grand Selin croiſſant,"
Par les Romains ſera l'Aigle clamé ,
Ticcin ,Milaii , & Gennesny conſent ,
Puis par euxmeſmes Baſil grand reclamé.
LXXIX .
Pres du Teſin leshabitansdeLoyre ,
Garonne & Saone, Seine, Tain , & Gironde
Outre les monts dreſſeront promontoire ,
Conflict donné ; Pau granci, ſubmergé onde:
LXXX ,

DeFeż le regne paruiendra à ceux d'Europe ,


Feu leur cité , & lametrenchera :
Legrand d’Aſie terre & mer à grand troupe,
Que bleux , pers,croix à mortdechaſſera .
LXXXI.

Pleurs, cris & plainets hurlemens, effrayeur ,


Caur inhumain , cruel ,noir , & tranly :
Leman , les Illes , de Gennes lesmaieurs

Sang eſpancher, frofaim , ànulmercy.


LXXXII.
Par les deſerts de licu, libre, & farouche,
Viendra errer nepueu du grand Pontife :
Afſomméà feptauecques lourde ſouche',
Par ceux qu'apresoccuperont le cyphe .
LXXXIII,
Celuy qu'aura tant d'honneur 8c careſſes
Alon entrée en la Gaule Belgique ,
CAN TVR18 VI.

Vn temps apres fera tant de rudeſſes ,


Etſera contre à la fleur tant bellique .
LXXXIIII.
Celuy qu'en Sparte Claudene peut regner ,
Il fera tantpar voye ſeductiue:
Que du court , long , lefera áraigner ,
Que contre Roy fera ſa perspectiue.
LXXXV .

La grand cité de Tharſe par Gaulois


Scra deſtruite , captifstousà Turban :
Secours par mer du grand Portugalois ,
Prenier d'eſté le iour du ſacre Viban .
LXXXVI.

Legrand Prelat vniour apres ſonſonge


Interpreté au rebours deion ſens:

De la Gaſcongne luy furuicndra vn monge


Qui fera eflire le grand Prelat de Sens,
LXXXVII.
L'election faiete dans Francfort ,
Nauranullieu , Milan s'oppoſera :
Le fien plus proche ſemblera ſi grand fort ,
Qu'outre le Rhin ésmareſchs chaſſera .
I XXXVIII.
Vnregne grand demourra deſolé,
Aupresdel Hebro ſe ferontaſſemblées :

Monts Pyrenéesle rendront coriolé ,


Lorsque dans May ſerontterrestremblées
I XXXIX .
Entre deux cymbes pieds & mainseftachez ,
GENTVRIE VII. 59
Demiel face oingt,& de laict ſubſtante :
Gueſpes & mouches fitine amour fachez ,
Pocciiateurs faucer,Cyphe tenté.
X c.

L'honniſſementpuantabominable ,
Apres le faict ſera felicité :
Grand excuſé , pour n'eſtre favorable ,
Qu'à paix Neptune ne ſera incité,
хСІ.
Du conducteur dela guerre nauale ,

Rouge effrené leuere,horrible grippe ,


Captifeſchappé de l'aiſedans la baſter

Quand ilnaiſtradu grand vn fils Agrippe.


XCII,
Prince debeautétant venuſte ,

Au chef menée , le ſecond faict trahy :


La cité au glaiue de poudre face aduſte ,
Partrop grandmeurtre le chef du Roy hay ,
XCIII.

Prelat ayare , d'ambition trompé ,


Rien ne fera que trop cuider viendra,
Sesmeſſagers, & luy bién attrapé ,
Toutau rebours voir qui le bois fendra .
-XCIIII. ,

Vn Roy iré ſera aux fedifragues ,


Quand interdi&ts ſerontharnoisde guerre :
La poiſon taincte au ſuccre par les fragues ,
Par eauxmcurtris , morts , diſant ſerre ferre ,

Hiij
CENTURIO VI.
Par detra &teur calomnié à puis nay :
Quand iſtront faicts enormes & martiaux :
Lamoindre part dubieuſe à laiſné,
Ettoſt au regne ſeront faicts parciaux.
XCVI. CHYSIj mi
Grande cité à ſoldats abandonnée
Oncny eutmortel tumult ſi proche,
O qu'elle hideuſe calainité s'approche,
Fors vne offenſen'y fera pardonnéco
XCVII.

Cinq & quarante degrez ciel bruſlera ,


Feu approcher de la grand'cité neuue ,
Inſtantgrand flammeeſparſe ſaucera ,
Quand on voudra des Normans faire preuuc
XCVIII. As

Ruynéaux Volſques depeur ſi fortterribles ,


Leur grandcité taincte , faict peftilent :
Piller Sol,Lune , & violer leurs temples :
Et les deux fleuues rougir de fang coulant,
XCIX .

L'ennemy docte ſe tournera confus,


Grand campmalade, & de faict par embuſches,
Monts Pyrenées & Ponus luy ferõt faicts refus,
Proche du fleuuedeſcouurát antiques oruchess
C.
Fille de l'Aure , aſyle du mal fain ,
Où iuſqu'au ciel ſe void l'amphitheatre ,
Prodige veu , ton mal eſt fort prochain ,
Seras captiue, & des fois plus de quatis.
CENT VRIE VI.

LEGIS CAVTIO CONTRA INEPTOS


CRITICOS.

Quilegent hoſce verfus,mature cenſunto :


Prophanum vulgus inſcium ne attre&tato:
Omneſque Aſtrologi , Blenni;Barbari procul ſunto ,
Qui aliterfaxit , isritéſacer eſto.

PROPHETIES. DE

M. Noſtradamus,

CENTURLE VII.

'Arc du threſor par Achilles deceu ,


L.Aux procrees fceu la quadrangulaire :
Au faict Royalle comment ſera ſceu ,

Corps veu pendu au veu da populaire,


II.
Par Mars ouuert Arlesne donra guerre ,
Denui&t feront les ſoldarseftonnez ;
Noir , blancà l'inde diſſimulés en terre ,
Sous la fainete ombre traiſtre verez & fonnez .
III.

Apres de France la victoire nauale ,


Les Barchinons,Sallinons,les Phocens,
Lierre d'or , l'enclumeſerré dedans la balle ,
Ceux de Ptolon au fraud feront conſens.
CENTVRIL. VII ,
IIII.

LeDucde Langres aſſiegé dedans Dole ,


Accompagné d'Oftun & Lyonnois :
Geneue,Aufpourg, ioinct ceux de Mirandole ,
Paſſer lesmonts contre les Anconnois ,
v .
Vin ſur la table en ſera reſpandu ,
Letiersn'aura celle qu'il pretendoit:
Deux foisdu noir de Parme defcendu :
Perouſe à Piſe fera ce qu'il cuidoit.
VI.

Naples , Palorme, & toute la Cecile ,


Parmain barbare ſera inhabitée ,

Corſicque , Salerne & de Sardeigne l'Iſle ,


Faim ,peſte, guerre, fin de maux intemptée.
VII.
Sur le combat des grands cheuaux legers ,
On criera le grand croiffant confond.
Denuiệt tuer monts ,habits de bergers ,
Abiſmes rouges dans le foſſé profond .
VIII.

Flora , fuis, fuis le plusproche Romain ,


Au Feſulan ſera conflict donné :

Sang eſpandu ,les plus grands prins à main ,


Templene ſexe ne ſera pardonné.
IX ,
Dameà l'abſence de ſon grand capitaine ,
Sera priće d'amour du Viceroy ,
Faincte promeſſe & mal'heureuſe eſtreinc,
CENTURIS VH :

Entrelesmains du grand Prince Barroys.


X.

Par le grand Prince limitrophe du Mans ,


Preux & vaillant chefdegrand exercite :

?
Parmer & terre de Gallois & Normans
Caſpre paſſer Barcelonne pillé Ille .
X1.

L'enfant Royal contemnera la mere ,


Oeil, pieds blefiléz , rude, inobeiſfant ,
Nouuelle à dameeſtrange & bien amere ,
Seronttuez des liens plusde cinq cens.
XII.

Legrand puiſnay fera fin de la guerre ,


Aux dieux affemble les excuſez :

Cahors, Moiſſaciront long de la ſerre ,


Reffus Leftore , les Agengis raſez ,
XIII:
De la cité marine & tributaire ,
Lateſte raze prendra la ſatrapie :
Chaſſer fordide quipuis fera contraire ,
Par quatorze ans tiendra la tyrannie.
XIIII.

Faux expoſer viendra topographie ,


Seront les cruches des inonuments ouuertes:
Pulluler ſečte, faincte philofophie ,

Pour blanches,noires, & pourantiques vertes


XV .
Deuant cité de l'Inſubre contrée,

Sept ans ſera le liege deuant inis ;


CENY-V RIS Y II:

Le treſgrand Roy y fera ſon entrée,


Cité puis libre hors de ſes ennemis.
Wibe XVI, VWd10.nd

Entrée profonde par la grand Royne fatela ,


Rendra le lieu puiffant inacceſſible :
L'armée des trois Lyons(era deffaiete ,
Faiſant dedans cashideux & terrible ,
in 19.XV 11.Ang tablet

Le Princerare en pitié & clemence ,


Apres auoir la paixao x ſiens baillé ,
Viendraçhanger par mortgrand cognoiſſance,
Par grand repos le regne trauaillé : 111
** XVIII.3.62

Lees afliegez couloureront leurs paches,


Sept iours apres feront cruelle illüe ,
Dans repoulſez , feu ſang. Septmisà l'hache
Dame captiue qu'auoir la paix riffuë.
XIX . " E 01 .
Le fort Nicene ne ſera combatu ,

Vaincu ſera par rutilantmetal ,


Son faict ſera vn longtemps debatų
Aux citadins eſtrange eſpouuantal.
XXI

Ambaſſadeurs de la Toſcane langue,


Auril & May Alpes & mer paſſer :
Celuy deveau expoſera l'harangue ,
Vie Gauloiſene venant effacer.
XXI.SI

Par peſtilente inimitié Volſicque ,


CENT VRID VII.
Diſſimulée chaſſera legyran :
Au pont de Sorguesfe fera la traffique,
Demettre à mort luy & fon adherant ,
* Oyo XXAS. 1641
Les citoyensdeMeſopotamie ; quia
Irezencontre amis de Tarraconnea.
Ieux, rits,banquets ; coute gentendormic
Vicaire au Roſnę, prinscité , ceux d'Auſonca
5015 ( XXIII
LeRoyalſceptre ſera contrainatde prendre ,
Cequcſes predeceſſeurs ayoyent engagé:
Puis que l'ancau on fera inal entendre ,
Lorsqu'on viendra le palais [accager,
6 201360 21XXIIII. A
L'enſeuely ſortira du tombeau ,
Fera dechaineslier le forcdu pont :

Empoiſonné auec aufs de Barbeau ,


Grand de Lorraine par le Marquis dụ Pont.

Par guerre longue tout l'exercite expuiſer ,


Que pourſoldarsnetrouueront pecune :
Lieu d'or d'argent, cuir on viendra cuſer ,
Gaulois ærain , ſigne croiſſantde Lune,
Gosti XXVI.
Fuſtes & galees autourde fept nauires ,
Sera liurée vne-mortelle guerre : ...
ChefdeMadricreceuta coup de vires ,
Deux eſchapées, & cinqmenées à terre ,
XXVII
CINTVRIL VII:
Au caiña de Vaſt la graui caualerie ,
Proche à Ferrage empeſchée au bagage ,
Pompe à Turin feronttel volerie ,
Que dans le fort rauirontleurhoſtage.
XXVIII. el
Le capitaineconduira grandeproye ,
Sur la montagnedes ennemis plus proche:
Enuironné, par feu fera telle voye ,
Tous eſchappez , ortrente mis en broche.
XXIX .
Le grand Ducd'Albe ſe viendra rebeller ,
A ſes grands peres fera le tradiment :
Legrand de Guiſe le viendra debeller ,
Captifmené & dreſſé monument.
XXX.
Le ſac s'approche , fcu , grand fang eſpandu ,
Po, grand Heuues, aux bouuiers l'entreprinſe:
DeGennes , Nice, apres long attendu ,
Fouſſan , Turin , à Sauillan la prinſe.
XXXI.
DeLanguedoc, & Guienneplus de dix ,
Mille voudront les Alpes repaſſer :
Grans Allobroges marcher contre Brundis ,
Aquin & Breſſe les viendrontrecaſſer.
XXXII.

Dumont Royal naiſtra d'vne caſane ,


Quicaue , & compte viendra tyranniſer ,
Dreſſer copie delamarche Millane,
Fauene,Florence d'or & gens eſpuiſer .
CINTVRIE V11.
XXXIII,

Par fraude regne, forces expolier ,


La claſſe obſeffe ,paſſages à l'eſpie :
Deux fainatsamis ſe viendrontraļlier ,
Eſueiller haine de long temps aſſoupie.
XXXIIII ,

En grand regret ſera la gentGauloiſe ,


Cæur vain , leger croira temerité :
Pain , ſel , ne vin , eau , venini ne ceruoiſe ,
Plus grand captif,faim , froid,neceſſité.
XXXV.

La grande poche viendra plaindre pleurer ,


D'auoir eſteu : trompez feront en l'aage.
Guiere auec euxne voudra demeurer :
Deceu ſera par ceux de ſon langage.
XXXVI.

Dieu , le cieltout le diuin verbe à l'onde,


Porté par rouges ſept razes à Bizance ,
Contre les oingts trois censde Trebifconde
Deux loix mettront, & borreur,puis credence)
XXXV II.

Dixenuoyez , chefde nofmettre àmort ,


Dvn aduerty , en claſſe guerre ouuerte :
Confuſion chef, l'vn fe picque & mord ,

Leryn , tecadeş nefs, cap dedans la nerte.


XXX VIII.
L'aiſné Royal fur courſier voltigeant ,
Picquer viendra ſirudement courir :
Guculle , lipócried dansl'eſtrein pleignant,
CENTURIE Vit

Trainé , tiré , horriblementmourir.


X X XIX.
Leconducteurde l'armée Françoiſe ,

Cuidant perdre le principalphalange :


Par ſus pauéde l'auaigne & d'ardoiſc ,
Soy parfondra par Gennes genteſtrange.
XL.
Dedanstonneaux hors oinges d'huile & gteſſe ;
Seront vingt vn deuant le port fermez,
Au ſecond guet par mort ferontproüeſſe :
Gaigner les portes,& du guct afſommez .
XLI.

Les os des pieds& desmainsenſerrez ,


Par bruitmaiſon long temps inhabitée ,
Seront par fonges concauantdeterrez,
Maiſon falubre & ſansbruit habitée .
XLII.

Deux de poiſon ſaiſisnojucaux venus,


Dansla cuiſine du grand Prince verſer:
Par le fouillard tousdeux au faict cogneus ;
Prins qui cuidoit dçmort l'aiſné vexer,
AVTRES QVATRANS

tirez de 12. foubzila -Centurie fep

tieſme: dont en onreté reiectez, 8.

qui ſe ſont trouuez és Centuries

precedentes .

Israel : LXXIII
Enfort de ſiegesmanubis & maniples
R Changez le ſacre & paſſe ſur le proſne,
Prins & captifsn'arreſte les prež trip'es
Plus par fondsmis, elleué,mis au troſnc.
LXXX .
L'Occident libre les Illes Britanniques
Le recogneu paſſer le bas puis haut
Ne contenttriſte Rebel.corſ .Eſcotiques
Puis rebeller par plus & par nui& chauty
LXXXII.

La ſtratagemęfimulte ſera rare


Lamort en voyerebelle par contréc ,
Par le retour du voyage Barbare
Exalteront la proteſtante entrée.
LXXXIII.
Vent chaut , conſeil pleurs, timidité ,
Denuict au lit aſſailly ſanslesarmes ,
D'opprefſion Trande calamité,
L'epithala oleurs & larmese
LES

PROPHETIES

DE M. MICHEL

NOSTRA DAMVS.

CINTYRIÉS VIII. IX . X.

Qui n'auoient efté premierement

Imprimées: O ſonten la meſ


meedition de 1568.
‫܆‬ fit
;:‫ܼܕ ܇܆‬
38 ,)
‫ ܂‬- »« i Af
r
-‫ ܙ‬::« &
.‫܀‬
'-' ?:? {_'_I! ' "? '
f ‫܀‬
A L'INVICTISSIME , TRES

puiſſant , & Treſchreſtien. Henry Roy de


France ſecond , Michel Noſtradamus ſon
tres-huinble , & tres-obeiſſant ſeruiteur &
ſubiect , victoire & felicité.

Our icelle ſouueraine obferuation que 이


i'ay eu , Ô Tres-chreſtien de tres- victo
rieux Roy,depuis que ma face eſtant long
temps obnubilée ſe preſente au devant
dela deité de voſtre Majeſté immeſurée , depuis en çı

i ayeſté perpetuellement esblour , nedeſiſtant d'hono


rer & dignement venerer iceluy jour que premiere
ment deuant icelle iemepreſentay , commeà vnefin
guliere Majeſté tant humaine. Orcherchantquelque
occaſion par laquelle ie peuſſe manifeſter le bon coeur
Ofranccourage ,que moyennant icelur mon pouvoir
eufſefaict ample extenſion de cognoiſſance enuers vo
ftre fereniffime Majeſté . Or voyant que par effects le
declarer ne m'eſtoit poſſible joint auec mon ſingulier

deſir dema tant longue obtenebration og obſcurité,


eſtreſubitementeſclarcie detranſportée au deuant de
Laface desſouverain oeil , es du premier Monarquede
Vniuers,tellementque' iayeſté en doute longuement
e qui ie viendrois conſacrer ces trois Centuries dure
Pant de mesPropheties, parachenant la miliade , en
AT
aprésauoiren longuemet cogité d'unetemeraireaudace
ag prinsmon addreſſe enuersvoſtre Majeſté , n'ejtárit
pour cela eſtonné , comme raconte le grauifſime aux
Eteur Plutarqueen la vie de Lycurgue, que voyant "Les
offres & preſens qu'on faiſoit par ſacrifices aux téma
plesdes Dieux immortels d'iceluy temps , & à cellefin
que l'on ne s'estonnaſt par tropſouuent defdiéts fraiz
6 miles ne sofoient preſenter aux tempies. Cenon .

obſtant voyant voſtre fplendeur Rojalle ,accompagne


d'une incomparable humanité,ay prins mon addreſſe ,
non comme aux Rois de Perfe, qu'il n'eſtoit nullement
permis d'aller à eux , ng moinss'en approcher . Maisa
vn treſprudent,a un treſ age Prisce i'ay conſacre més
nocturnes & prophetiques fupputations , compoſées
pluſtoſt d'un naturel inſtinct,accompagné d'unefu
reur poctique, que par reiglede poéſie; la plus part
compoſé.& accordé à la calculation " Aſtronomique
correſpondant aux ans.mois,& ſepmaines,des regions,
contrécs , & dela pluſpart des Villes & citez de toate

l'Europe, comprenant de l'Affrique , & tine partie de


\' Aſie par le changement desregions, qui s'approchent
la pluspartde tousces climats , & compoſe d'une na
turelle faction : resfondra quelqu'un qui aurort bien
beſoin deſoy moucher , la rithme efire autant facilè ,
commel'intelligenceduſens eft difficile. Et pourče , ô
treshumaniffime Roy, la plus part des quatrains pro
phetiques ſonttellementſcabreux, que l'on n'y ſçauroit
donner voyeny moinsaucuns interpreter , toutes fois
esperant de laiſſer par eſcritles ans, villes , citer , iro
3
me adurendra ,meſmęs de l'année
la plus part
gioza-gila

158 Fr. de l'année 1606. accommençant depuis le


tereps prefent, qui est le 14 deMars , 1557. & paf
fant qutre bien loing ruſques à l'aduenement quifera.
apres au čammencement du 7.millenaireprofondement
fupputé , tant que mon calculaſtronomique 4utre
Jeaugir sa þeu eſtendre , où lesaduerſaires de teſus=;
Christ de ſon Egliſe , commenceront plus fortde
pulluler le tout a eſté compoſé o calculé en icers Ø
heuresd'election & bien dispoſées,& le plusiuſtement
il m'a eſté poffible . Et le tout Minerua libera , &
non inuita Jupputant preſqueautant des aduentures
du tempsaduenir commedes aages paſſez ,comprenant

depreſent, & de ce que par le cours du temps partou


tes regionsl'an cognoftra aduenir , tourainſi nomme
mentcommeil eſt eſcrit, n'y meflantrien de ſuperflu ,
combien que l'on die : Quod de futuris non eſt de
terminata omnino veritas. Il eſt bien zray , Sire ,
que pour mon naturel inftinét ,quim'a esté donné par
mes quites,ne cuidant preſager, to accor
adiourtante
dant iceluy naturel inſtinct auec målongue fupputatiã
Unya vuidant l'ame, l'eſprit, & le courage de toute

e cure-folicitude, ø faſcheric parrepos & tranquilité


de l'eſprit . Letost accordé & preſagél unepartic tri

pode æneo. Combien qu'ils ſontpluſieurs quim'attri


- bortent ce qu'eſt autant amoy,commede ce quenën est
siren , Dieu feul eternel , qui eſt preſcrutateur des hu
mainscourages pie , iuſte, ea miſericordieux , en eſt le
pray inge auquel je prie qu'ilme vueille defendrede la
A iji
calomnie desineſchans, qui voudroyent auſſi calomni
euſement s'enquerir pour quellecauſe tous vos antiquif:
fimes progeniteurs Roisde France out guery des eſcroil
elles , & des autres nations ont guery de la morſure
desſerpens , les autres ont eu certain inftin &t de l'art
diuinatrice , & d'autres cas qui ſerogent long icyära
compter . Cenonobſt ant ceux à qui la malignité de
l'eſprit malin ne fera comprins par lecours du temps
apres la terrenne mienne extinction , plus ſera mon
eſcrit qu'à mon viuant , cependantfiàma ſupputation
desages ie faillois on ne pourroit eſtre ſelon la volonté
d'aucuns. Plaira à voſtre plus qu’imperialle Majefte
me
epardonner ,proteſtant deuant Dieu & ſes Sainets,
que je ne pretends demettrerien quelconque per eſcrit
en la preſente epiſtre ,qui ſoit contre la vraye foý cao
tholique , conferant lescalculations Aſtronomiques ,
jouxte mon ſçauoir :car l'eſpace de temps de nos prem
miers , quinous ont precedez font tels,me remettant
ſous la correction du plus fain iugement, que le pre
mier homme Adam fut deuant Noé enuiron mille
deux censquarantedeux ans ,ne computant les temps

parla fupputation des Gentils , comme a mis par eſcrit


Varon :maistant ſeulement ſelon les facrées Eſcriptu
res , ſelon la foibleſede mon eſprit , en mescalcula
tions Aſtronomiques. Apres Noé,de luy de l'vni
uerfeldeluge, vint Abraham enuiron mille hui£tante

ans, lequela eſté ſouuerain Aſtrologue , ſelon aucuns


il inuenta premier les lettres Chaldaiques :apres vint
Mosfeer uiron cinqcensquinze ou feize ans , entre
le temps de Dauid & Moyfe ; ont eſtécinq cens ſepa
tante ans, la enuiron . Puisapres entrele tempsde D'a
wid
je le temps de noſtre Sauneur & Redempteur
Jeſus-Chriſt, n'ay de l'unique Vierge , ontefté ( ſelon
aucuns Chronographes )mille trois cens cinquante ans :
pourra obiecter quelqu'vn ceſte ſupputation n'eſtre venn
Kitable , pource qu'elle differe celle d'Euſebe. Etde
puis letemps del'humaine Redemption iuſquesà la ſe
duction deteſtable des Sarrazins , font eſté ſix cens
vingt un an , la enuiron , depuis en ça l'on peutfa

cilliment colliger quelstempsſont paſſez , ſi la mienne


fupputation n'eſt bonne & valable par toutesnations
pour cequele toutà eſté calculé parlecours celeste , par
affociation d'eſmotian infuſe à certaines heures delais,
ſées par l'eſmotion demes antiques progeniteurs : Mais
l'injure du temps, o ſerenißime Roy , requiert que tels
fecrets euenementsne ſoyentmanifeſtez , quepar ænig

matiqueſentence ,n'ayant qu'un ſeul fens, & unique


intelligence , Jans y avoir rien mis d'ambigue n'am
phibologiquecalculation :mais pluſtoſt fous abnubilée
3

obfcurité par une naturelle infuſion approchant à la


fentence d'un des mille deux Prophetes, quiont eſté
. depuis la creation du monde,jouxte la ſupputation au

Chronique punique de Joel. Effundam fpiritum


meum fuper omnem carnem & prophetabunt
filijveftri & filiæ veſtræ . Mais telle Prophetie pro
cedoitdela bouchedu sainet Eſprit , quieſtoitla fou
ueraine puiſſance eternelle , adioinēt auecla celeſtede
d'aucunsdece nombre ontpredit de grandes & eſmer
veillables aduentures : Moy en det endroit
:Moyen det jamemet
tribuë nullement tel tiltre 14 d Dieu ne plaifeava
confeſe bien queletout vient de
graces, honneur, & loiiange immortelle , ſansy qupina
meſté dela diuination que promjent à faco:maisà Deo,
quepramient
à natura , « la plus part accompagnée, du mouuer
tellement que voyant coming
ment du cours celeste fereemene
dansun miroüer ardant nie.comme par viſion obnubis

lée ,les grands euenemens triſtes ,prodigieux , calat


miteuſes adventures que s'approchent par les princis
paux culteurš . Premierement des temples de Dieu .
ſecondement par ceux qui ſontterreſtrement forftenus
s'approcher telle decadence, auecquesmille autres,calas

oniteuſes aduentures , que par le cours du temps on cam


gnoiſtra nduenir : car Dieu regardera la longue fterii
lité de la grand dame , qui puisapres conceura delle
enfans principaux : mais elle periclitant, celle qui luge
ſera adiouſtée par la temerité de l'aage demort periclia
tant dedans le dixhui &tieſme , ne pouuant paſſer le
trois malles , une
femelle , & en aura deux , celuy qui n'en cut jamais

d'un meſmepere ,des trois freres ſeront telles difference


les trois 6 quatre
ces , puis unies & accordées, que
parties de l'Europe trembleront: par lemoindre d'aage
ſera la monarchie Chreſtienne fouſtenuë , augmentée.a
ſectes eſleuées,& ſubitement abaiſées , Arabes recur
lez , Royaumes unis ,nouuelles Loix promulguées:des
autres enfans le premier occupera les Lions furieux
Coroninez ; tenants les pattes deffus les armets intre
pidez te fècord ſe profonleri fi quint par les latins
accompagne ,que ſerafaietela ſeconde voye tremblanz
te og furibonde au mont louis deſcendant pour montera
aux Pirenées, ne ſera translatée à l'antique monara
chie Jéra faictela troiſieſme inondation de ſang hus
mtin , ne ſe trouuera de long temps Mars en Cam
vefme." Et ſera donnée la fille par la conferuation de
l'Eglife Chrestienne , tombant ſon dominateur à la
paganiſme ſecte des nouueaux infideles , elle aura
deux enfans , l'un de fidelité, e l'autre d'infidelité
par la confirmation de l'Egliſe Catholique . Etl'autre
quia fa grande confuſion & tarde repentane la vous
draruiner , ſeront troisregions par l'extremedifferen
çedes ligues , c'eſt àſçauoir la Romanie , la Germanie,
Per done ,qui feront diuerſes fe &tes par main mili
paire, delaiſant le 50, 52. degrez de hauteur ,
feront tous hommages des Religions loingtaines aux
regions de l'Europe og de Septentrion de 48. degrez,
de bauteur ; quipremier par vaine timidité tremble
ra, puisles plus occidentaux ,meridionaux et orien
taux trembleront , telle ſera leur puiſance , qte ce
qui ſe fera par concorde o vnion inſuperable des cona
queſtes belliques. De nature ſeront egaux ,mais grande
ment differents de foy. Apres cecy la Dame sterile de
plus grande puiſſance que la ſeconde ſera receuë par
deux peuples , par le premier obſtiné par celisy qui à
ex puiſance ſur tous,parle deuxieſme & parle tiers
qui eſtendra les forces vers le circuit de l'Orient de
l'Europe aux pannons la profligé ſuccombé cap.ir
Qoyllemarine ferafes extenfions..la Trinacria Adriat
tiques par Mirmidons Germaniques du tout fuce
combé, & fera la fecte Barbarique du tout des Latino
grandementaffligée.cori deſchaffee, Puis le grand emi
pire de l'Antechriſt commencerá dans la Atila o
zerſesdeſcendreen nombregrand ca innumerable; tel:
lement que la venue du Sainet Eſprit procedant du

48.degre , fera tranſmigration , deſchafſant à l'abo

mination de l'Antechrijt , faiſant guerre contre le


rogal qui ſera le grand Vicaire de. Iefus-Chriſt ,
contre for Egliſe , & fon regne, per tempus, & in
occaſione temporis ', e precedera deuant une
Eclypſe ſolaire le plus obfcur , le plus tenebreux ,
queſoit eſté depuis la creacion du monde iuſques a la
morte paſſion de Jeſus Chrift, o de la iuſques icy
a ſera au moysd'octobre que quelque grande trans
lation ſera faicte , & telle que l'on cuidera la peſanteur
de la terre auoir perdu ſon naturel mouuement ,
eftre abiſmée en perpetuelles tenebres ,ſeront precedins
au temps vernal , s’enenſuyuant apres d'extremes
changemens permutations de regnes, par grandstren
blemer's de terre , auec pullulation de la neufue Baby -
lonne, fillemiſerable augmentée par l'abomination du
premier holocaufte , & ne tiendra tant ſculement que
ſeptante trois ans , ſept inoys , puis apres en fortira de
tige celle qui auoit demeuré tant long temps fterille ,
procedant du cinquantiefme degré, qui rencurellera
toute l'Egliſe Chreſtienne. Et ſera faictegrande paix
vnion concorde entre un des enfans desfronts eſga
rez, & fepurez par diuers regnes: ferafaiete telle
paix , que demeurera attaché au plus profonil baratre
leſuſcitateur et promoteur de la martiale faction par
la diuerfité des- R ligieux , & ſera vnyle Roy.tume dra
Rubieux , quicontrefera le fage. Etles contrées, villes ,
citez, regnes, o prouinces qui auront delaiſſé Les prea
mieres Voyes pour ſe deliurer , le capriuant pluspra

fondement feront ſecrettement fafchez de leurliberté ,


parfaicte religion perduë', commenceront de frap
per dansla partiegauche, pourtourner à la dextre; o
remettant la fainêteté profligée de long temps auec
leur preftineſcrit , qu'apres le grand chien forrira.le ,
plusgrosmaſtin , quifera deſtruction de tout,maſures
de ce qu'auptrauant ſeraesté perpetré ,feront redref
ſez les templescommeau premier temps , ſera re
ſtitué le clerc à ſon priſtineſtat , & commencer : a me
retriquer luxurier , faire commettremile for
faits. Eteſtant proche d'une autre deſolation parlors
qu'elle fera-a ſa plus haute con ſublime dignité , le dreſ
feront de potentats mains militaires, celuyſeri'rt
oſtez les deux glaiues, cene luy demeurer a que lesen
-ſeignes, deſquelles par moyen de la curutture qui les
attire, le peuple le faiſant aller draięt , ne voulant
ſe condeſcendre à eux par le bout oppoſité de la main
aiguë', touchantterre , voudront ſtimuler infques à ce
que naiſtrą d'un rameau de la sterile,de long temps ,
gne a vo vniuers de celle feruit: de bezi
gne e volontaire , ſoy remettant à la protection de
Mars fpoliant Iupiter de tous ſes banneurs & digni
tez pourlacite libre
scomfticus est affole dans certains
autre exigue Mezopotamice: Essera lechefen gehen
uerneur jeckédu milieu , con misam bant lieu de l'air
ignorant la conspiration ,des coniurateurs.gquec leyendo
cand Trafibulus, qui de long temps dur4.maniétimation
cecy :alorsles immondicitez les abominations Verona

par grande honteobiectées or manifeſtécs 44a4 tereloret


dela Lumiere obtenebrée , cellera desexs la fin du chama
gement de ſon règne , les chefs de l'Eglife ferant, era
arriere de l'amour de Dieu , c pluſieurs d'entre eux .
apofl aterontdela Prazefor, a des trous festes, celle due
milieu , par les cultcurs d'icelles fert.un peu mişen dere
cadence. La prime totallement par l'Europe ala plus
part de l'Afrique exterminée de la tierce»,morence
nant lespauures d'esprit ,que par infenſez eslenez pax
la luxure libidineuſe adultereront. La plebe fe Leuers
Jouſtenant, dechafferalesadheransdes legislateurs, 6
ſemblers queles regnes affaiblis par les Orientaux que
Dieu le Createur aye destie Satan despriſons infernal
les,pourfaire naiſtrelegrand Dog of Doham , lesquels
ferontſigrandefraction abominable aux Eglifesty que
les rouges peles blancsfarsjeux nefansmainsplusn'exion
iugeront. Et leur fera oſtée leur puiſſance . Alors fery
faięte plus de perſecution aux Egliſes,quene fut iamais
Etſurces entrefaictes naiftra la peftilence fo grandes

que des trois parts du monde plus que les deux define
dront. Tellementqu'on nefeſçaura,ne spunguftratesep

partenans des champs maiſonsso naiftra dhexbe


par les rues descitez plushaute quelesgenoux . Etquia
etergut ferafaięta estale defolution vfurperont les
martiaux ce que fêr& retourne dela cité du Soleil de

Melire, & desIsles Stechades,un fera buuerte ta gräde


qui prend fa denomination at beuf
chaifre des port qui
marin ? Eryetafaiete nouvelle incurſión parlesmarju .
times plages , volant le fault Caftulum deliurer de la
premiere reprinſe Mahumevane. Et ne feront du tout
affuillemets vains, au lieu queiadisfut l'habitation
Abraham ,fera affaillie par perſonnes qui auront en
veneration les touialiſtes. Er icelle citéde Achem fer #
enuironnée trou aflaillie de toutes parts en treſgrande

puiſſance de gens d'armes. Seront affoiblies leurs forces


maritimes par les Occidentaux , Et à ce regne ferie

faiete grande deſolation , les plus grandes citez fe


Pont depeuplées , & ceux qui entrerontdedans , ſeront
comprins à la vengeance de l'ire de Dieu. Et demeria
rerałe fepulchre de tant grande veneration par l'eſpace
de long temps forbs le ferain à l'univerſelle viſion des
yeux du ciel, du Soleil , de la Lune, & ſera conuerty
te tieu ſacré en hebergement de troupeau menu
trand ,etadapté en ſubſtances prophanes. O quelle ca
lamitenſe affliction ſera par lors aux femmes encein
Etes! & ſera par lors du principalchef Orientalla plus
part eſmes par les Septentrionaux Occidentaux
vaincu ,Omisamort , profligez , & lereſte en fuite ,
nefes enfans de pluſieurs femmes empriſonnez , & par
lors fera accomplie la prophetie du Royal Prophete, Vt
audiret gemitus compeditorum , vt folueret fi
lios interemptorum . Quelle grande oppreſſion
quepar lors ſera faicte ſurles Princesagagousserneurs .
dos Royaumes s mefmes,de ceux quiferont maritimes
Orientand lears langues entremefléesà grande
jucieté , la langue des Latins e des Arabes , par la
communication Punique , & ſeront tous des Rops Ori*
entaux.chaffez ,profligez ; exterminez , non dutoxt
par lemoyen desforces des Popsd' Aquilon , parta
proximité denoſtre ficcle par moyen des trois vnisfe
Crettement cerchant lamort, infidies par embuf
ches l'un de l'autre , to dürera le renouuellement de
Triumuirát ſept ans , que la renommée de telle fecte
ferafon eftendue par l'univers, G ſera ſoustenu le fa
crifice dela fainéte ca immaculée hotre : & feront
lorsles Seigneurs deux en nombre d' Aquilon , victor
rieux ſur les Orientaux ,& fera en iceux faictſigrand
bruit & tumulte bellique, que tout iceluy Orient trema
blera de la frayeur d'iceux freres inon frere Aquilaa
naires. Et pource, Sire , que parcediſcoursie mets preſo
queconfufement cespredictions , & quand ce pourri
eſtre a l'aduenementd'iceux , pour le denombrement
dit temps ques'enfuit , qu'il n'eſt nullement,ou bien per
conforme aa fuperieur, lequeltant par voyé Aſtronom
mique,que par autre,mefmesdes facrées eſcriptures,
quine peuvent faillirnullement,quefiie voulois à on
chafcun quatrain mettre le denombrement du temps
ſe pourroit faire :mais à tous ne ſeroit aggreable ,ne
moins les interpreter , infques à ce , Sire , que voſtre
Majeſté m'aye:octroyé ample puiſſance pour cefaire ;
pour vedonnercauſe aux calommateursdememordie ,
00
Fontesfois,comptās les ansdepuis la creation dumonde,
iufques à lænaiſſance de Noé,ſont paſſez milcinq cens
e fax ans, depuis la naiſsance de Noé inſques a la
parfaiete fabrication de l'Arche , approchant de l'uni
ser felle inondation , pafferent ſix censans ( files dons
eftoyent Solairesou Lunaires, ou de dix mixtions ).ie .
tiens.ceque les facrées efcriptures tiennent qu'eftoyene
Solaires. Età la fin d'iceux foxcensans, Noé entra dans
l'Arche , pour eftre fanué du deluge : fat iceluz
deluge vniuerfel fur la terre, o dura un an dedeux
mois. Et depuis lafin du deluge iuſques à la natiuité
Abraham , paſſa le nombre des ans de deux cens.
rionante cinq: Et depuis la natiuité d' Abraham iufquès
à la matinité d'Iſaac, pafferent cent ans, Etdepuis Ifaac
isquesà Iacob , ſoixante ans ;dés l'heure qu'il entra
dansl'Egypte , iuſques en l'iſſue d'iceluy,pafferent cent
trenteans. Et depuis l'entrée de lacobex Egypte iuſques
Aliffue d'iceluy paſſerent quatrecens trente ans. Ed
depuislif]we d'Egipteiuſques à l'edification du tem
ple faicté par Salomon at quatrieſme an defmregne ,
pufferent quatre cens oftante , ou quatre vingts ans.
Er depuis l'edification du temple iuſques à Iefus Chrift ,
ſelon la ſupputation deshierographes , pafferent quatre
censnoante ans. Et ainſipar ceſte fupputation que i'ay
failte colligée par les ſacréeslettres,ſont enuiron quatre
mille cent ſeptante trois ans, & huict nos , peu eu
moins. Or de refus Chrift en ça ; par la diuerfité des
fectes , ie lelaiſje , Hrantfupputé & calcule les pre
Sentes Propheties , letout ſelon l'ordredelachainequi
Eontient ſa revolution , le tout par doctrine Aſtronom
mique , ſelonmon naturel inſtinet , & apres quel
que temps dans iceluy comprenant depuis le temps
que Saturne quitournera entrer à ſept du moisd'Auril,
inquesau 25. d Aouſt, Jupiter à 14 .de Juin iuſquesau
d'Ostobre , Mars depuis le 17. d'Auril ,iuſques au
22.de luin , Venus depuis le 9.d'Auril , iuſques au 22.
de May,Mercure depuis le 3.de Feurier , iuſques au 24 .
dudit. En apres du premier de Iuin iuſques at 24.
dudit , & du 25.de Septembre iuſques au 16.d'octobre ,
Saturne en Capricórne , Iupiter en Aquarius , Mars
en Scorpio . Venus eri Piſces Mercure dans un mois en
Capricorne , Aquarius de Piſces,la Lune en Aquarius ,
la teſte du Dragon en Libra :la queue à ſonſigne oppo
fite ſuivant vne conion &tion de Jupiter à Mercure,auec
un quadrin aſpect de Mars à Mercure , & lateſte du
Dragon ſera auec une conion &tion du Soleil à Iupiter ,
l'année ſera pacifique fans Eclipſe , & non du tout .
era lecommencement comprenant ſede ce que durera
en commençant icelle année ſera faicte plus grande
perſecution à l'Egliſe Chreſtienne, quen’a eſté faięte en
Affrique, o durera ceſte ich iuſquesa l'an mil ſepo
cens nonant deux ,que l'on cuidera eſtre une renovation
e
defiecle :apres commencera le peuple Romain de fere
dreſer & deſchaper quelques obſcures tenebres re
ceuant quelque peu de leur priſtine clarté , non fans
grandediuifion o continuels changemens, Veniſe en
apres en grande force ,& puiſſanceleuera fes aisles ſe tres
hault,nediſtant gueres aux forcesde l'Antique Rome.
Er
Eten iceluy temps grandes voiles Biſantines affociées
Aux Liguſtiques par l'appuy & puil)ance. Aquilonai
se , donnera quelque empeſchement que desdeux Cro
tenfesne leur ſera la Foy tenue. Lesarcs edifiez par les
Artiques Martiaux , s'accompagneront aux ondes de
Neptune. Enl'Adriatique ſerafaietediſcardegrande,
beque fera vniſera ſeparé, approchera demaiſon ce que
parauanteſtoit eſt grande cité, comprenant le Pema
potam la Meſopotamie de l'Europe à quarante cing.,
autres de quarante un , quarante deux ? eg trente
Sept. Ec dans iceluy temps , en icelles contrées la
puiſſance infernalle mettraà l'encontre de l'Egliſe de
Jeſus- Chriſt la puiſſance des aduerfaires deſaloy ,qus
fera le ſecond Antechrift ,lequel perſecutera icelle Egli
fe o foruray vicaire parmoyen dela puiſſancedes

Roystemporels ,quiferont parleur ignorance ſeduicts


par langues , qui trencheront plus quenul glaine entre
lesmains de l'infenfé. Leſuſdict regnede l'Antechrift
nedurera que iuſques aie definement dece naj prés de
l'aage & de l'autre à la cité de Plancus , accompagnez ,
del efleu de Modone Fulcy , par Ferrare,maintenu par
Liguriens Adriatiques, & dela proximité de la gran
de Trinacrie . Puispaſera le mont louis. Le Galique

ogmium , accompagnéde fi grand nombre que de bien


Loing l'Empire de la grande loy ſera preſenté , o par
lors quelquetemps apres ſera eſpanché profufeement
Le fang des Innocens par les nocens un peu eſleuez ;alors
par grands deluges la memoire des choſescontenues de
tels inſtrumens recéura innumerable perte ,meſmesle
B
lettres : qui ſera deuerslet Aquilonaires par la volonté
diuine, entre une fois lié Satan . Et ſera faicte paix
Univerſelle entre les humains, & :fera deliurée l'Egliſe
de jeſus- Chriſt de toute tribulation , combien que par
les Azosrains voudroit mefler dedans lemiel du fiel ,
Glenr peftifere ſeduction : & celaſera proche du fep
tieſme millenaire , que plus le ſanctuaire de ieſus
Chriſtneſera conculquépar les infideles,qui viendront
del' Aquilon ,le monde approchant de quelque grande
conflagratiò ,combien quepar mes ſupputations en mes
propheties ,le cours du temps aille beaucoupplus loing.
Dedans l’Epiſtre que cesanspaßez ay dediéeà mon fils
CeſarNoſtradamusi'ay aßez apertement declaré aus
cunspoinets fans prefage. Mais icy , ô Sire, ſont com
prins pluſieurs grands merueilleux aduenemens;
que ceux qui viendront apres le verront. Et durant
icelle fupputation Aſtrologique ,conferée aux ſacrées
lettres, la perſecution desgens Ecclefiaftiques prendrs
ſon origine par la puiſſance des Rojs Aquilonaires ,
vnis auec les Orientaux . Et celle perfecution durera
inze ans ,quelque peu moins , que par lors defaillirale
principal Roy Aquilonaire ,leſquels ans accomplisfur
siendra fon ung Meridional , qui perſecutera encore
plus fort par l'eſpacede trois ansles gensd'Egliſe ,par
la fedu & tion Apoſtatique, d'un qui tiendra toute puiſ
fance abfoluë à l'Eglife militante , le fainēt peuple
de Dieu obferuateur de faloy ; & tout ordre dereligion
le
feragrandement perſecuté & affligé, tellement que
fang des vraisEccleſiaſtiques nagera par tout y est un
10
des horribles Roys temporels , þar ſes adhèrans luy ſe
Font données telles loñanges,qu'il aura plusreſpandi de
Jang humain des innocens Eccleſiaſtiques ,que nul ne
ſçauroit auoir du vin :ojceluy Roy commettra de

forfaietsenuers l'Egliſeincroyables, coulera le ſang hu


main patles rues públiques & temples , comme l'eau
par pluye impetueuſe , co rougiront defang les plus pro
chains fleúües , par autreguerre navale rougira la
mer quele rapportd'vn Roy a l'autrēluyſera dit: Bel
lis rubuit naualibus aequot.. Puis dans la meſme

année G les fuyantes s'en enſuyura la plus horrible


peſtilence; & la plusmerneilleuſe par lafamine preces
dente, & ſigrandestribulations que iamais ſoit ad
henuë telle depitis la premiere fondation de l'Egliſe

Chreſtienne,& par toutes les regions Latines. Demena


tant par les veſtiges en aucune contréesdes Eſpagnes.
Par lors letiers Roy Aquilonaire entendant la plainete
du peuplëde fon principal tiltre ,dreſſera ſigrande ara
mée , & paffera parles deſtroits de les derniers áuites

& bifayeulx,qui remettrala pluspart en sê eſtat,da le


grand vicaire delacappe feraremis en fon priſtin eſtat,
mais deſolé , puis du tout abandonné, co tournera
estrë Sáncta Sanctorum deftruite par paganiſme,
W le vieux o nouueau Teſtamentſeront déclallez ,
bruslem , en apresl'Antechriſt ſera le prince infernal,
encores par la dernierefoy trembleront tous les Royaua
mes de la Chreſtienté, auſſi des infideles , par l'eſpace
de vingt cinq ans, & feront plásgrieuesguerres & bas
tailles; & ſeront villes,citez , chaſteaux , & tous
Bij
autresedefices brustez ,defolez , deſtruiłts ;auec gran
deeffuſion deſang veſtal,mariées, & vefues violées,
enfans de laiet contre lesmursdes villes allideza bri
Sez , & tant de maux ſe commettront par le moyen de
Satan ,prince infernal ,que preſque le monde vniuerſel
ſe trouuera defaict & deſolé: & auant iceux aduene
mens,aucunsoy feaux inſolites crieront par l'air ,Huy,
hay ,& ſerontapres quelque tempsefuanouys. Et apres
quetel temps aura durélonguement, ſera preſque
nouuellé un autre regne de Saturne, & fiecle d'or.Dieu
le Createur dira ,entendant l'affliction de fon peuple ,
Satan ſeramis & lié dans l'abyſme du barathre dans la
profondefolje: & adonc commencera entre Dieu & les
hommes unepaix vniuerſelle demeurera lié enui
ron l'eſpace demille ans, & tourneraen la plus grande
force ,la puißan ce ecclefiaftique , & puis torne deslié.

Que toutes ces figures ſont iuſtement adaptées par


les diuines lettres aux choſes celeſtes viſibles , c'eſt à
ſçauoir ,par Saturne , Iupiter , & Mars, enlesau
tres conivinet, comme plus à plain par aucuns quadrins
l'on pourra veoir. I'eufſecalculé plus profondement
adapté les vns auecques lesautres.Mais voyant , ôse

reziſſimeRoy , que quelques vnsde la cenſure trouue


ront difficulté , qui ſera cauſe de retirer ma plumeá
mon repos nosturne:Multa etiam ô Rex omnium

potentiſlimépræclara & fane in breuiventura,


ſed omnia in hac tua epiſtola innecere non
poſſumus ,nec volumus : fed ad intelligenda
quædam facta,horrida fata,pauca libanda ſunt,
quamuis tanta fit in omnestua amplitudo &
humanitas homines ,dcófque pietas , vt folus
ampliflimo & Chriſtianiſſimo Regis nomine,
& ad quem ſumma totiusreligionis auctoritas
deferatur dignus effe vidcare. Mais tant ſeule
ment ie vous requiers , ô Roy tres-clement,, par icelle
voſtre ſingulierec prudenté humanité , d'entendre
pluſtost le deſir demon courage, & le fouuerain eſtudė
quei'ay d'obeyr à voſtre ſereniſſime Majeſté , depuis
que mes yeux furent ſi procbésde voſtre fplendeur fo
laire, que la grandeur demon labeur n'attainet nere
quiert. De salon , ce27.de Iuin , Mil cinq cens cinza
quante huict.

Faciebat Michaël Noſtradamus


Salonæ Petreæ Prouinciæ .

B iij
hithisha ht

PROPHETIES DE

M.Noſtradamus.

CENTVRIE VIII.
id

Av, NAY , LORON plus feu qu'à ſang


ſera ,

Laude nager , fuir grand aux ſurrez .


Les agaflas entrée refuſera ,
Pampon , Durance les tiendra enſerrez .
II.
Condon & Aux & autour de Mirande
Le voy du ciel feu quiles enuironne.
SolMars conioint au Lyon , puis Marmande
Foudre , grand grefle , mur tombe dans Ga
ronnę .
III.
Au fort chaſteau de Vigilanne & Reſuiers
Sera ſerré le puiſnay deNancy :
Dedans Turin ſerontards les premiers,

Lors que de dusil Lyon ſera tranſy .


GENI V RIB VIII.
IIII.

DedansMonechlecoq ſera receu ,


Le Cardinalde France apparoiſtra
Par Logarion Romain ſera deceu
Foiblelle à l'Aigle, & forceau Coq naiſtra ,

Apparoiſtra temple luiſantorné ,


la lampe & cierge à Borne & Brecueil.
Pour la Lucerne le canton deſtorné,
Quand on verra legrand Coq au cercueil,
VI.

Clarté fulgure à Lyon apparante


Luyſant,print Malte,ſubit ſera eſtaintę ,
Sardon ,Mauris traitera deceuante ,
Geneucà Londes à Coq trahiſon fainte .
VII.

Verceil,Milan donra intelligence ,


Dedans Tycin ſera faite la paye.

Courir par Seine eau ,ſang ,fcu par Florence ,


Vnique choir d'hault en bas faiſant maye .
VIII.
Présde Linterne dans detonnes ferinez ,
Chiụaz fera pour l'Aigle lamenée ,
L’eſleu caffé luy ſesgensenfermez,
Dedans Turin rapt efpoufê emmenée.
IX .

Pendant que l'Aigle & le Coq à Sauone


Seront vnis,Mer , Leuant & Orgrie .

L'armée à Naples , Palerne ,Marque d'Ancone


CONTVRTE VIII.
Rome,Veniſe par Barbe horrible crie ,
X.

Puanteur grande forţira deLauſanne ,


Qu'on nefçaura l'origine du fait .
Lon mettra hors toute la gent loingtaine
Feu veu au ciel, peuple eſtranger deffait .
XI.

Peuple infiny paroiſtra à Vicence


Sans force feu bruſler la baſilique

Prés de Lunage deffait grand de Valence,


Lors que Veniſe parmorte prendra pique.
XII.

Apparoiſtra aupres de Buffalore


L'hault & procere entré dedansMilan
L'abbé de Foix auec ceux de ſainctMorre
Feront la forbe habillez en vilain .
X III.

Le croiſé frere par amour effrenée


Fera parPraytus Bellerophonmourir ,
Claffe à milans la femmeforcence

Beu le breuuage, tousdeux apres perir.


XIIII .

Le grand credit , d'or d'argent l'abondance


Aueuglera par libide l'honneur :
Cogneu ſera d'adultere l'offenſe ,
Qui paruiendra à ſon grand deshonneur .
XV .
Vers Aquilon grandsefforts par hommaſſe
Preſque l'Europe & l’yniuers vexer ,
CENTURIE VIII.

Les deux eclypſesmettra en telle chaſſe,


Etaux Pannonsvie & mort renforcer .
XVI .
Au lieu feitſa neffabriquer
que HIERON
Sigrand deluge fera & ſiſubite,
Qu'on n'aura lieu ne terres s'ataquer, /
L'ondemonter Feſulan Olympique.
XVII.

Les bien aiſez ſubit ſeront deſmis ,


Lemonde mis par les trois freres en trouble.
Cité marine ſaiſiront ennemis,

Faim ,feu,ſàng,peſte,& de tousmaux le double,


XVIII.
De Flor e iſſuë de ſa mort ſera cauſe ,
Vn temps deuant par ieuſne & vieille bueyre
Car les trois lys luy feront telle pauſe,
Par ſon fruit ſayue commechạir cruë mueyre .
XIX .

A ſouſtenirla grand cappe troublée,


Pour l’eſclaircir les rougesmarcheront ,
Demort famille ſera preſque accabléc.

Les rouges rouges lerouge aſſommeront .


XX .

Le fauxmeſſage par election fainte


Courir parvrben rompuë pachearreſte ,
Voixacheptées , de ſang chapelle tainte ,
Et à vn autre l'empire contraicte.
XXI.

Au port de Agde trois fuftes entreront


CENTVRIE VIII.
fortant l'infect non foy & peſtilence
Paſſant le pont milmilles embleront ,
Er le pont rompre à tierce reſiſtance.
XXII.
Gorſan ,Narbonne,par le ſel aduertir

Tucham , la grace Parpignan trahie ,


La ville rouge n'y voudra conſentir .
Par haulte yoldrap gris vie faillie .
XXIII. -
Lettres trouuées de la Royneles coffres,
Point de ſubſcrit fans aucun nom d'autheuſ ,
Par la police ſerontcachez les offres ,
Qu'on neſçaura qui ſera l'amateur.
XXIIII.

Lelieutenant à l'entrée de l'huys


Aſſommera le grandde Parpignan ,
En ſe cuidant ſauuer à Montpertuis .
Sera deceu baſtard de Luſignan .
XXV.
Cæur de l'amant ouuert d'amour fertiue

Dansleruiſſeau fera rayirla Dame,


Ledemymal contrefera laſliue,
Lepere àdeux priuera corps de l'amc.
XXVI.
De Caton es trouuez en Barſelonne,
Mysdeſcouuers lieu terrouers & ruyne,

Le grand quitientneţient vouldra Pamplone,


Par l'abbage de Montferrat bruyne .
XXVII.
14
CENTVRIE. VIII.
La voye auxelle l'vn ſur l'autre fornix
Du muy deſer hor mis braue & geneſt,
L'eſcriptd'empereur le fenix
Veu cn celuy ce qu'à nul antre n'eſt .
XX VIII.
Les ſimulachres d'or & d'argent enflez ,
Qu'apres le rapt lacau feu furent iectez
Au deſcouuert eſtainestous & troublez .

Au marbre eſcripts, perſcriptsinteriettcz:-


XXIX .

Au quart pillier l'on ſacre à Saturne.


Par tremblant terre & deluge fendu
Soubs l'edifice Saturnin trouuéevrnc ,

D'or Capion rauy & puis rendu .


XXX .

Dedans Tholoſe non loing de Beluzer


Faiſantyn puis loing,palais d'eſpectacle
Threſor trouué vn chacun ira vexer ,

Et en deux locs tout & présdesveſacle.


XXXI.

Premier grand fruict le Prince de Peſquiere:


Mais puis viendra bien & cruelmalin ,
Dedans Veniſe perdra ſa gloire fiere ,

Et mis à mal par plusioyue Celin .


XXXII.
Garde toy roy Gaulois deton nepucu ,

Qui fera tant que con vnique fils


Sera meurtry à Venus faiſant voru ,
Accom pagné denuiet que trois & fix
CENTURIE VIII,
XXXIII.

Le graind naiſtra de Veronne & Vincence ,


Qui portera vn ſurnom bien indigne.
Quià Veniſe vouldra faire vengeance ,
Luy meſme prinshommedu guet & ligne.
XXXIIII.

Apres victoire du Lyon au Lyon


Suslamontagne de Ivra Secatombe ,
Delués & brodes ſeptieſmemillion ,
Lyon , Vime àMayſol inort & tombc.
XXXV .
Dedans l'entrée deGaronne & Bayſe ,

Et la foreſt non loing de Damazan


Dumarſaues gelées,puis greſle & bize
Dordonnois gelle par erreurdeMezan ,
XXXVI.
Sera commis conté oindre aduché
DeSaulne & fainet Aulbin & Belæuure
Pauerdemarbre de tours loing eſpluché
Non Bleteran reſiſter & chef d'æųure.
XXXVII .

La fortereſſe aupres de la Tamiſe


Cherra par lors , le Roydedans ſerré,
Aupres du pont ſera veu en chemiſe
Vndeuantmort, puis dans le fort barré.
XXXVIII.
Le Roy de Bloys dans Auignon regner
Vne autre fois le peuple emonopolle ,
Dedans le Roſne par murs fera baigner
Ć NTVKIE VII'I . is
fürques à cinq le dernier présdeNolle,
XXXIX.

Qu'aura eſté par prince Bizantin ,


Sera tollu par prince de Tholoſe :
La foy de Foix parle chef Tholenţin ,
Luy faillira ne refuſant l’eſpouſe .
XL

Le fang du Iuſte par Taur & la Dorade,


Pour ſe vengercontre les Saturnins
Au nouueau lac plongeront lamainade ,
Puismarcheront contreles Albanins.
XLI.
Elleu ſera Renad ne ſonnantmor,

Faiſantle ſaint public viuant pain d'orge ,


Tyrannizerapres tant à vn cop ,
Mettant à pied des plus grands ſur la gorge,
XLII.

Par auarice,par force & violence


Viendra vexerles ſiens chefs d'Orleans,
Prés faina Memire aſſault & reſiſtance .
Mort dans ſa tante diront qu'il dort leans.
XLIII.
Par le decide de deux choſes baſtars ,
Nepuen du ſang occupera le regne,
Dedanslectoyre ſeront lescoups de dards
Nepueu par peur pleira l'enſeigne .
XLIIII.

Le procreé naturel dogmion ,


De ſeptà neuf du chemin deſtorner
·VRIE . VIII.
CÈNTI

Á roy de longue & amy au my hom ,


Doit à Nauarre fortdepa v proſterner.
XLÝ.

Lamain eſcharpe & laiambe bandée ,


Longs puis nay de Calais portera ,
Aumot du guet la mort ſera tardée ,
Puis dans le temple à Paſques faignera .
XLVI.
Polmenſolée mourra trois lieues du roſne ,

Fuis les deux prochains taraſc deftrois :


Carmars fera le plushorrible trofne ,
Decoq & d’Aigle de France freres trois .
XLVII.
Lac Traſmenien portera teſmoignage,
Des coniurez ſarez dedans Perouſe
Vn deſpolle contrefera le ſage,
Tuant Tedeſq de ſterne & minuſe.
XLVIII .

Saturneen Cancer, Iupiter auec Marš'


Dedans Feurier Caldondon ſaluaterre.
Sault Caſtallon aſſailly de trois pars ,
Pres de Verbieſque conflit mortelle guerre.
XLIX
Satur au beufioueen l'eau ,Mars en fleiche;
Six de Feuriermortalité donra ,

Ceux de Tardaigne à Bruģe li ġrandbreche


Qu'à Ponteroſo chef Barbarin mourra :
L.

La peſtilence l'entour de Capadille ,


ĆINTVRIL . VIII.
12.
Vne autre faim pres de Sagont s'appreſte :
Le cheualier baſtard de bon fenille
Au grand de Thünes fera trancher la tefte.
LI.
Le Bizantin faiſant oblation ,

Apres auoir Cordube à foy reprinſe :


Son chemin long repospamplation ,
Mer paſſant proy par la Colongna prinſe.
LII.

Leroy de Bloys dans Auignon regnier ,


D'Amboiſe & femme viendra le long de Lyndre
Ongle à Poytiers ſainctes aifles ruyner
Deuant Boni.
LIII.
DedansBolongne vouldralauer ſes fautes,
Il ne pourra au temple du ſoleil,
Ilvolerà faiſantchoſe fihandtes ,
En hierarchie n'en futonca yn pareil .
LIIII.
Soubs la couleurdu traictémariage ,
Fait magnanimepar grand Chyren ſeliti,
Quintin , Arras recouurez au voyage
D'eſpagnols faic ſecond bancmacelin .
LV.
Éntre deux fleuues ſe verra enſerré ,

Tonneaux & caques únis à paffer outre ,


Huict ponts rompuschef à tant enferré,
Enfans parfai&ts ſontiugulez en coultre ,
IVI.
CENTSRIE YIII.
Labande foiblele tertre occupera
Ceuxdu hauit lieu feront horribles cris ,
Legros troupeau d'eſtre coin troublera ,
Tombe pres D.nebro defcouuers les eſcris :
IVII.
Defou'dat ſimple paruiendra en empire ,
Derobe courte paruiendra à la longue
Vaillant aux armesen egliſe ou plus pyre ,
Vexer les preſtres commel'eau fait leiponge.
LVIII.
Pugne en querelle aux freres diuiſt ,
Prendre les armes & lenom Britannique
Tiltre Anglican ſera tard aduiſé ,
Surprins denui& mener à l'air Gallique .
LIX .
Par deux fois hault , par deux foismis àbas
L'orient auſſi l'occident foiblira
Son aduerfaire apres pluſieurs combats ,
Par mer chaſſé au beſoing faillira .
IX.
Premier en Gaule, premier en Romanie ,
Parmer & terre aux Anglois & Paris

Merueilleux faits par celle grand meſnič


Violant, terax perdra le NORLARIS,
LXI.
Iamais par le decouurement du iour
Neparuiendra au ſigneſceptrifere
Quetous ſes ſieges ne ſoient en ſeiour,
Portant au coq don du tagamifere ,
CENTÝRIE VIIL 17
I XII,

Lorsqu'on verra expiler le fainął temple,


Plus grand du Rhoſne & ſacres prophangu
Par eux naiſtra peſtilence fi ample .
Roy fai& iniuſte ne fera condamner:
LXIII.
Quand l'adultere blefté ſanscour aura
Meurdry la femme & le fils par defpit ,
Femme aſſoumée l'enfant eſtranglera :
Huic captifs prins,s’eſtouffer ſans reſpit ;
LXIIII.
Dedansles Illes les enfans tranſportez ,
Les deux de ſept ſeronten deſeſpoir :
Ceux du terroüeren ſeront ſupportez ,
Nom pelle prinsdes ligues fuy l'eſpoir .
LXV .

Le vieux fruſtré du principal eſpoir ,


Il paruicndra au chef de ſon empire :
Vingt mois tiendra le regne à grand pouuoir
Tiran , cruel en delaiſſant vn pire.
LXVI.

Quand l'eſcriture D.M.trouuée ,


Et caueantiqueà lampe deſcouuerto ,
Loy , Roy, & Prince Vlpian eſprouuée ,
Pauillon Royne & Ducious la couuerte:
LXVII.

#AR. CAR. NERSAF, à ruine grand diſcordé à


Nelyn ne l'autre n'aura election ,

Nerfaf du peuple aura amour & coricorde ,


CN
CANTVR II., VIII.

Ferrare, Collonne grande prote &tion .


LXV III.

Vieux Cardinal par le ieunedeceu ,


Hors de la chargeſe verra deſarmé,
Arlesnemonſtres double ſoit aperceu ,
Et Liqucdud & le Prince einbaumé,
LXIX .

Aupres du ieune ſe vieux Ange baiſſer ,


Et le viendra ſurmonter à la fin :

Dix ans eſgaux aux plus vieux rabaiſſer ,


De croisdeux l'vn huiētieſme Seraphin .
LXX.
Il entrera viain ,meſchant, infame
Tyranniſant la Meſopotamie
Tous amis faict d'adulterine dame.
Terre horrible noir dephiſonomie.
LXXI.
Croiſtrale nombre ſi grand des Aſtronomes
Chaffez , bannis & liures cenſurez ,
L'an mil ſix cens & ſept par ſacre glomes ,
Que nulaux ſacres ne ſeront afleurez .
LXXII. ,

Champ Peruſin ó l'enorme deffaite


Et le conflicttout aupres deRauenne
Paſſage ſacre lors qu'on fera la feite ,
Vainqueur vaincu cheualmanger l'auenne,
LXXIII.
Soldar Barbare le grand Roy frappera ,
Isiuftement non eſiongnédemort
CENIVRÍN VIII
L'auaremere du faict cauſe ſera

Coniurateur & regne en grand remort,


I XXIIII.
En terreneufue bien auano Roy entré
Pendant ſubges luy viendront faire acucil ,
Sa perfidie aura cel rencontré ,
Qu'aux citadins lieu de feſte & recueil,
IXXV.
Lepere & fils ſerontmeurdris enſemble ,

Le prefecteurdedansſon pauillon
Lamere à Tours du fils ventre aurà enfic ;
Cache verdure defucilles papillon .
LXXVI.
PlusMacelin queRoy en Angleterre ,
Lieu obſcurhay par force aura l'empire :
Laſche fans foy fansloy ſeignera terre;

Son tempss'aproche ſi pres que ie ſouſpire,


I XXVII.
L'antechriſt trois bien toftannichilez ,
Vingt & ſept ansſang durera ſa guerre ;
Les heretiquesmorts , captifs exilez;
Sang corps humain eau rougiegreſler terre
LXXV111.

Vn Bragañas auec la langue torte


Viendra des dieux le fanctuaire ,

Aux heretiques il ouurirala porce


Èn ſuſcitant l'egliſemilitaire.
L XXIX

Qui par fer pereperdra nay de Nonnait ,


CENTVRIR VIII.
DeGorgon ſur la ſera ſang perfetant ,
En terre eſtrange fera ſi tout de caire ,
Qui bruſlera luy meſme& fon entant.
LXXX .
Desinnocens le ſang de vefue & vierge.
Tant de maux faicts parmoyen ſegrandRoge,
Saincts ſimulachres trempezenardant cierge ,
De frayeur craincte nc verra nul que boge .
LXXXI.

Leneufempire en delolation ,
Sera changé du pole aquilonaire ,
De la Sicile viendra l'einotion ,

Troubler l'empriſe à Philip.tributaire;


LXXXII.

Ronge long ,ſec faiſant du bon vallet ,


A la parfin n'aura que ſon congic ,
Poignant poyſon, & lettres au collet ,
Sera ſaili eſchappé en dangie .
LXXXIII.
Le plus grand voile horsdu porc de Zara ,
Prés de Biſance fera ſon entrepriſe .
D'ennemy perte & l'amyneſera ,
Letiersà deux fera grand pille & priſe ,
LXXXIIIT.
Paterne aura de la Sicile crie ,

Tous lesapreſtsdu goulphre de Trieſte,


Qui s'entendra iuſques à la Trinacrie ,
Detant de voiles fuy, fuy l'horrible peſte
LXXXV
CINTÝRIE V III.

Entre Bayonne & à faina Iean de Lux ,


Sera poſe de Mars la promottoire :
Aux Hanix d'Aquilon Nanar hoſtera lux ,
Puis ſuffoquéau liet ſansadiutoire.
LXXXVI,

Par Arnani Tholoſer Ville Franque ,


Bande infinie par lemont Adrian ,
Paſſe riuiere , Hutin par pont la planque ,
Bayonne entrer tous Bichoro criant.
LXXXVII.

Mort conſpirée viendra en plein effect,


Chargedonnée & voyage demort.
Efleu , créé , receu.par ſiens deffaięt .
Sang d'innocence deuant ſoy par remort,
LXXXVIII.

Dans la Sardaigne vn noble Roy viendra ,


Quine tiendra que trois ans le Royaume,
Pluſieurs couleurs auectoy conioindra ,

Luymeſme apres ſoin ſommeilmarrit ſcomc.


LXXXIX .

Pour ne tomber entremainsde fon oncle ,


Qui ſes enfans par regner trucidez ,

Orant au peuplemettant pied ſur Peloncle


Mort & traiſné entre cheuaux bardez.
Xc.

Quand des croiſez vn trouué de ſens trouble


En lieu du ſacre verrà vn bæufcornu

Parvierge porc ſon lieu lors ſera comble ,


Par Roy plusordre ne ſera ſouítenu .
Ciij
GINTVRTI VHI.
XCI.
frimy les champs des Rodanesentrées
Où les croiſez ſerontpreſques vnis ,

ted
Les deux braſſieres en piſces rencontrées ,
Et vn grand nombre par deluge punis .
XCII.

Lornhors dyregnemis en hazard voyage


Grand oft duyra , pour ſoy l'occupera ,
Le Roy tiendra les ſiens captif ,oftage ,
A ſon retourtout pays pillera .
XCII

Septmois ſans plusobtiendra prelatura


Par ſon decez grand ſçiſme fera naiſtre :
Sept moistiendra vn autre la preture ,
Pres de Veniſe paix vnion renaiſtre .
XCIIII.

Deuant le laçoù plus cher fut getté


Deſeptmois , & ſon of deſconfig
Seront Hiſpanspar Albannois gaſtez,

Par delay perte en donnant le confli&t.


хсу .
Leſeducteurſeramis en la foſſe ,
Eteftachéiuſques à quelque temps's
Leclerc vny lechefauec facroffe
Pycante droite attraira les contens.
XCVI,

La Synagogue ſterile ſans nul fruic


Sera receuë entre les infideles
De Babylon la fille du porſuit
Miſere & triſte luytrenchera les aifles .
CENTYRIE - VIII,
XCVII,
Aux finsdu Var changer le Pompotans ,

Prés duriuage les trois beaux enfansnaiſtre .


Ruyne au peuple par aage competans
Regneau payschanger plus voir croiſtre.
XCVIII,

Des gensd'Egliſe ſang ſera eſpanché,


Commede l'eau en ſigrandeabondance
Et d'vn longtemps ne ſera reſtranché
Ve vë au clercruyne & doleance,
XCIX .
Par la puiſſance des trois Roys temporels ;
En altre lieu ſeramis le faint ſiege :
Où la ſubſtance de l'eſprit corporel ,
Sera remis & receu pour vray ſiege.

Pour l'abondance de l'arme reſpanduë


Du hault en basparle bas au plus hault
Trop grande foy par ieu vie perduë ,
De loifmourir parhabondantdeffault.

besteht

AVTRE QV ATRAJNS
S
cy deuantimprimez ſoubz la Centu
rie huiệtieſme.

Erontconfus pluſieurs deleurs attente ,


SEros
Aux habitans ne ſera pardonné,
Qui bien penſoientperfeuerer l'attente
CENTURIB VIII.

Mais grand loiſirne leur ſera donné.


II.

Pluſieurs viendront, & parlerontde paix


EntreMonarques & ſeigneurs bien puiſſans,
Mais ne ſera accordé de ſi prés ,
Que ne ſe rendent plus qu'autres obeiffans,
III.

Las quelle fureur!helas quelle pitié ,


Il y aura entre beaucoup de gens!
Onne vit onc vne telle amitié ,

Qu'aurontles loups à courir diligens.


IIII.

Beaucoup de gens voudront parlementer ,


Aux grands ſeigneurs qui leur feront la guerre,
On ne voudra en rien les eſcouter
Helas !ſi Dieu n'envoyopaix en terre.
V.
Pluſieurs ſecours viendront de tous coſtez
Degensloingtains quivoudrontreſiſter :
Ils ſeront tout à coup bien haſtez ,
Mais ne pourront pour ceſte heure affifter,
VI.

Las quel deſir ont Prinçes eſtrangers !


Garde toy bien qu'en ton pays ne vienne
Il y auroit de terribles dangers
En maints contréęs,meſme en la Vienna
2i

PROPHETIES DE

M.Noſtradamus,

CONTVRIJ IX ,

I.
ANS la maiſon du traducteurde Boure

D Seront les lettres trouuées ſur la table ,


Borgne,roux blanc, chenu tiendra de cours
Quichangera qu nouueau Conneftable.
II.
Du hault du mont Auentin voix ouye,
Vuidez , vuidez de tous les deux coſtez ,
Du ſang des rouges ſera l'ire aſſomie ,
'Arimin Prato , Columna debotez .
P'Ar III.

Lamagna vaqua à Rauennegrand trouble ,


Conduicts par quinze enſerrez à Fornaſe :
A Rome naiſtra deux monſtres à reſte double,
Sang, feu,deluge les plus grands à l'eſpaſe.
IIII.
L'an enſuyuantdeſcouuerts par deluge ,
Deux chefs elleu , premier ne tiendra
Defuyr ombre le refuge,
Saccagée caſe aintiendra ,
CINTÝRII IX .

Tiers doibt du pied au premier ſemblera


Ayn nouueau Monarque de bas haut
Qui lyſe & Luques Tyran occupera
Dú precedent corriger le deffault.
VI.

Par la Guyenne infinité d'Anglois


Occuperontpar nom d'Anglaquitaine
Du Languedoc Iipalme Bourdelois,
Qu'ils nommeront apres Barboxitaine,
VII.

Qui ouurira le monument trouué ,


Etne viendra le ſerrer promptement ,
Mal luy viendra , & ne pourra prouué
Simieux doit eſtrę Roy Brecon ou Normanda
VIII.

Puiſnay Roy fait ſon pere mettre à mort,


Apres conflict demort treſ-inhonneſte :
Elcrịt trouué ſoubſon donra remort ,
Quand loup chaſſé poſe ſur la couchette,
IX ,

Quand lampe ardente de feu inextinguible


Sera trouuée au temple des Veſtales ,
Enfant trouué. feu , eau paſſant par crible :
Niſmes eau perir. Tholoſe cheoir leshales,
X.

Moynemoyneſſe d'er fantmort expoſé ,


Mourir par ourſe & var vçrrier,
CENTVRIJ IX ,
Par Fois & Pamyes le campſera poſe
Contre Tholofe Carcas dreſſer forrier ,

11
XI,
Leiuſtoà tort à mort l'on viendramettre
Publiquement, & du milieu eſtaint :
Sigrande peſte en ce lieu viendra naiſtre ,
Que les iugeans fouyr ſeront contraints.
XII.

Letant d'argent deDiane & Mercure


Les ſimulachres au lac ſeronttrouuez :

Le figulier cherchant argille neufuc


Luy & les ſiensd'or ſerontabbreyuez.
XIII.
Les Exilez autour dela Solongne
Conduicts de nuict pourmarcher en l'Auxois
Deux deModene truculent de Bologne ,
Mis. deſcouueres par feu de Burançois.
XIIII.

Mis en planurechauderon d'infecteurs ,


Vin , miel & huyle , & baſtis ſur fourneaux
Seront plongez ,fansmal ditmalfacteurs
Sept. fum.extaintau canon des borneaux :
XV .
Prés de Parpan les rouges detenus ,
Ceux du milieu parfondrez menez loing :
Trois mis en pieces, & cinq malſouſtenus,
Pour le Seigneur & Prclat de Bourgoing D
ACA
XVI.
Decaſtel Franco ſortira l'aſſemblée, SCOTT LITT
ET ART
1110
CENTYRE IX

L'ambaſſadeurnon plaiſant fera ſciſmo:


Ceux de Ribiere feront en la meſlée ,

Et au grand goulphre deſnier ont l'entrée,


X V II.

Letiers premierpis quene fit Neron ,


Vuidez vaillant que lang humain reſpandre :
R'édifier fera le forneron ,

Siecle d'or,mort,nouueau Roy grád eſclandre,


XVIII.

Lelys Dauffois portera dansNanſi,


| Juſques en Flandres Electeur del'Empire ,
Neufue obturée au grand Montmorency ,
Hors lieux prouez deliureà clere peyne,
XIX .
Dansle milieu de la foreſt Mayenne ,
Solau Lyon la foudretombera ,
Legrand baſtard yſſu du grand du Maine ,
Ce iour Fougeres pointe en lang entrena.
XX .

Denui& viendra par la foreſt de Reines ,


Deux pars voltorte Herne la pierre blanche ,
Lemoine noir en grisdedans Varennes
Efeu cap.cauſe teinpeſte, feu , ſang tranche,
XXI,

Au temple hault de Bloys facre Salonne ,


Nuiet pontdeLoyre, Prelat , Roy pernicant:
Cuiſeur victoire auxmareſtsdela Lone ,

D'où prelature de blancs abormeant.


XXII.
CINTÝRIB IX

Roy & fa court au lieu de languehalbe,


Dedans le temple vis à vis du palais
Dans'e iardin Duc deMantor & d'Albe ,

Albe & Mantor poignard langue & palais ,


XXIII.

Puiſnay ioüantau freſch deſſousla conne ,


Le hault du toiệt du milieu ſur la teſte :

Lepere Roy au temple ſainet Solonne ,


Sacrifiantſacrera fum de feſte.
XXIIII.

Sur le palais au rocher des feneſtres


Serontrauis lesdeux petits royaux ,
Paſſer aurelle Luthece Deniscloiſtres ,
Nonnain , mallods aualier verts noyaux ,
XXV.
Paſſant les Ponts,venir prés des roſiers ,
Tard arriué pluſtoſt qu'il cuydera ,
Viendront les noues Eſpagnols à Beſiers
Qui icelle chaſſe emprinſe caſſera.
XXVI.
Nice ſortie ſur nom des lettres aſpres ,
La grande cappe fera preſent non fien :
Proche de vultry aux murs de vertes capres
Apres plombim le vent à bon eſſien .
XXVII.
Deboisla garde , vent clos rond pont ſera ,
Haulclereceu frappera le Dauphin ,
Le vieux teccon bois vnis paffera ,

Paſiant plusoudre du Duc le droit confira


CENTVRIE . IX :
XXVIII.

Voille Symacle port Maffiliolique ,


DansVeniſe port marcher aux Pannons i
Partir du goulfre & Synus Illyrique ,
Vaſtà Socille , Ligurs coups de canons:
XXIX.

Lors que celuy qu'à nulne donne lieu ,


Abandonner vouldra licu prins non prins

Feu nef par faignes, bitumentà Charlieu ,


Seront Quintin Balez reprins: eivseteks
XXX

Au port de Prola & de ſainá Nicolas,


PerilNormandeau goulfre Phanatique
Cap.de Biſance rues crierhelas ,
Secors de Gaddes & du grand Philipique:
XXXI.

Letremblement de terre àMortara ,

Caſlich ſain & George à demy perfondreż ,


Paixáffoupie , la guerre eſueillera ,
Dans temple à Paſques abyſmesenfondrež.
XXXII.

De fin porphire profond collon trouuée


Deffous la laze eſcripts capitolin :
Ospoilretors Romain force prouuée ,
Claſſe agiter au port deMethelin .
XXXIII.
HerculesRoy deRome & d'Annemarc ,
DeGaule trois Guion ſurnommé ;
Trembler l'Itale di l'ünde de faină Mare ;
CENTURII IX .

Premier ſur tous Monarque renommé


XXXIIII .

Le part ſoluzmary ſera mittré ,


Retour conflict paſſera ſur le thuille :
Par cinq cens vn trahyr ſera tiltré ,
Narbon & Saulce par contaux auons d'huille ,
XXXV.
Et Ferdinand blonde ſera deſcortë
Quitter la fleur, ſuyure le,Macedon :
Augrand beſoing defaillira ſa routto ,
Et marchera conrre le Myrmiden .
XXXVI.
Vngrád Roy prips entre lesmains d'vn ieuno
Non loin de Paſques.confuſion.coup cultre ,
Perpet. cattiftemps!'que foudre en la hune
Trois freres lors ſe bleſſeront , & murtre ,
XXXVII.
Ponr & molins en Decembre verſez ,
En ſi hault lieu montera la Garonne :
Murs.edifice , Tholoſe renuerſez ,
Quon ne ſçaura ſon lieu autant matronne.
XXXVIII.
L'entrée de Blaye parRochelle & l'Anglois .
Paſſera outre le grand Aemathien ,
Non loing d'Agen attendra le Gaulois ,
SecoursNarbonne deceu par entretien ,
XXXIX .
En Arbiffel à Veront & Carcari ,

Denui& conduicts pour Saucrcattrapers


CENÍ VRIN IX .
Le vifGaſcon Turby , & la Scerry ,
Derriermur vieux & neuf palais grippen
XL.

Prés de Quintin dans la foreſt bourlis ,


Dans l'Abbaye ſeront Flamansranchés :
Les deux puiſnais de coupsmy eſtourdis,
Suitte oppreffee & garde tous achés.
XLI.

Le grand C # YŘ E Nſóy ſaiſir d'Auignon ,


DeRomelettres én mielplein d'amertume
Lettre ambaſſade partir de Chanignon ,
Carpentras prins par ducnoir rouge plume.
XLII.
De Barcelonne , deGennes & Veniſe ,
De la Secille peſte Monet vnis,
Contre Barbare claffe prendront la viſe ,

Barbar poulfé bien loingiuſqu'à Thunis :


XLIII.
Proche à deſsendre l'armée Crucigero ,

Sera guercée par les Iſmaëlites ,


Detous coſtez batusparnef Rauieſ ,
Prompt aſſaillis de dix galetes eſlices.
XLIIII;
Migrés,migrés de Genefue treſtous ,
Saturne d'oren fer ſe changerà ,
Lecontre R A Y P O Z exteriminerà tous ,
Auant l'aruent le Ciel ſignes ferá.
XLV.
Neſera ſouliamais de demander
CENÍ V RII IX : 28
Grand MENDOSV's obtiendra ſon empire
Loing de la court fera contremander,
Piedmont, Picart. Paris Tyrhen le pire.
XLVI.

Vuydez,fuyez de Tholofe les rouges


Du ſacrifice faire expiation ,
Le chefdu mal deſſous l'ombre des courges
Morteſtrangler carne omination .
XLVII .

Lesſoulz lignez d’indigne deliurance ,


Et de la multe auront contre aduis ,
Change monarquemisen perille pence ;
Serrez en cage fe verront vis à vis.
XLVIII.
La
a grand cite d'Occean maritime,
Enuironnée demarecs en criſtal :
Dansle folſtice hyemal & la prime,
Sera tencée de venteſpouuencal.
XLIX .
Gand & Brucelés marcheront contre Ánuers
Senat de Londres mett rontà mort leur Roy
Leſel & vin luy ſeront à l'enuers ,
Poureux auoir leregneen deſarroy .
L.
MÉNDOSV S toſt viendra à ſon haut regne,

Metcant arriere vn peu le Norláris.


LeRougebleſme.lemalle à l'interregne .
Leitune crainte & frayeurBarbaris.
***
CENTURIE . IX .
Contre les rouges ſectes ſe banderont,
Feu , eau:, fer, corde par paix le minera,
Au pointmourir ceux quimachineront , 97 *
Forsvn quemondeſur tout ruynera .
LII.
14T
La paix s'approche d'vn coſté & la guerre
Oncques ne fut la pourſuite ſi grande ,
Plaindre hõme,femme, ſang innocent par terre
Et ce ſera de France à toute bande ,
1: 0T
LIII.
LeNeron ieune dans les trois cheminées
Fera de paiges vifs pour ardoirietter ,
Heureux qui loing ſera de tels menées
Trois de ſon ſang le ferontmort guetter .
LIIII.;
Arriuera au port de Corfibonne,
Prés deRauenne qui pillera la dame ,
En mer profondelegat de la Vliſbonne
Sous roc cachezrauiront ſeptante ames.
IV .

L'horrible guerre qu'en Occident s'appreſte!


L'an enſuiuant viendra la peftilence
Si fort terrible , que ieune, vieil,nebeſte.
Sang, feu ,Mercu .Mars, Iupiter en France,
LV I.

Camppres deNoudam paſſera Gouffan ville


Et à Maiotes laiflera ſon enſeigne ,
Conuertira en inſtant plus de mille ,
Cherchát les deux remettre en chaine& legne,
CertyK'IÉ “ ix
I VII .

Au lieu deDryx yn Roy repoſera ,


Etcherchera loy changeant d’Anatheme,
Pendantle ciel li tresforttonnera ,
Portée neufue Roy tuera ſoy - ineſme.
I VIII .

Au coſté gaucheà l'endroit de Vitri,


Seront guettez les trois rouges de France,
Tous afſoumcz rouge , noir nonmeurdry ,
Par les Bretons remis en aſſeurance ,
LIX .

A la Ferté prendra la Vidame


Nicol tenu rouge qu'auoit produit la vie.
La grand Loyſe naiſtra que fera clame.
Donnant Bourgongneà Bretonsparenuie.
LX
Conflict Barbar en !a Cornere noire:
Sang eſpandu trembler la Dalmatie ,
Grand Iſmaelmeſtra ſon
promontoire ,
Ranès trembler, ſecours Lufitanie .
i XI.

La pille faite à la coſtemarine ,


Incita noua & parents amenez ,
Pluſieurs deMalte par le fait de Meſline ,
Eftroit ferrez ſerontmel guerdonncz
LXII,

Au grand de Cheramonagora
Seront croiſez pár ráncrous attachez ;
Lepertinax Oppi,& Mandragora ,
Dij
CENTVRIE . IX :

Raugon d'Octobre le tiers ſeront laſchet.


LXIII.

Plainctes & pleurs,cris & granidshurlemens


Prés de Narbon à Bayonne & en Foix
O quels horribles calamitez changemens,
Auant que Mars reuolu quelques fois.
LXIIII .
L'Æmathion paſſermonts Pyrenées ,
En MarsNarbon nefera reſiſtance,
Par Iner & terre fera ſi grand menée ,
Cap.n'ayant terre ſeure pour demeurance ,
LXV .

Dedans le coing de Luna viendra rendre


Où ſera prins & mis en terre eſtrange
Les fruiēts immeurs ſeront à grand eſclandre ,
Grand vitupere , à l'vn grande louange .
LXVI.
Paix ,vnion ſera & changement ,
Eſtats , Offices.bas hault , & hault bien basi
Dreſſer voyage. le fruict premier,torment,
Guerre ceſſer, ciuils proces, debats.
LXVII.
Du hault desmonts à lentourde Lizere
Port à la roche Valent. centaffeinblez

De Chaſteau neuf Pierre late en douzere ,


Contre le Creſt Romans foy aſſemblez .
i XVIII.
Dumotit Aymar ſera noble obſcurcie,
Lemal viendra au ioine de Saone & Rolne ,
CENTURIE IX ,
27
Dans bois cachez ſoldats iour de Lucie ,
Quine furonc vn ſi horrible throſne,
LXIX
Surlemont de Bailly & la Brelle
Seront cachez deGrenoble les fiers ,
Outre Lyon , Vien.eulx ſi grand greſle ,
Langoult en terre n'en reſtera vn tiers.
LXX .

Harnois trenchansdansles flambeaux cachez


Dedans Lyon le iourdu Sacrement ,
Ceux de Vienne feront treftoushachez
Parles CantonsLatins.Maſconneront.
LXXI.
Aux lieux façrez animaux veu à trixe ,

Auec celay qui n'oſera leiour,


A Carcaſſonnepour diſgrace propice,
Sera poſé pour plus ample ſeiour,
LXXII.
Encor ſeront les faincts temples pollas,

Et expillez par Senat Tholofain ,


Saturnedeux trois fieclesreuollus ,

Dans Auril,May , gensdenouuçau leuain ,


LXXIII.
Dans Fois entrezRoy cejulee T'urban ,
Et regneramoinseuolu Saturne ,
Roy Turban blanc,Bizance cæur ban ,
Sol,Mars,Mercure prés la hạrne.
LXXIIIT.
Dansla cité de Fert fod homicide ,
Diij
GENTVRIE IX .
Fait & fait multe beufarant nemaster ,
Retour encores aux honneurs d'Artemide ,
Età Vulcán corpsmorts ſepulturer.
LXXV.
Del Ambraxie & du pays de Thrace,
Peuple paſmer mal & fecours Gaulois ,
Perpetuelle en Prouence la trace ,
:)
Auec veſtiges de leur couſtume & loix .
LXXVI.
Auec le noir Rapax & fanguinaire ,
Yſſu du peaultre de l'inhumain Neron ,
Emmy deux fleuues main gauchemilitaire ,
Sera murţry par loyne chaulueron .
LXXVII,

Leregne prins le Roy conuiera ,


La dameprinſe à mort jurez à fort ,
La vie à Royne fils on deſniera ,
Etla pellix au fort de la conſort .
LXXVIIT,
La dame Grecque de beauté laydique ,
Heureuſe faicte deproces innumerable ,
Hors tranſlatée au regne Hiſpanique ,
Captiuę prinſe mourir mort miſerable.
LXXIX .
Lechefde claſſe , par fraude ſtrarageme,
Fera timides ſortir de leurs galleres ,
Sortis meurtris chef renieux de creſme ,

Puis par l'embuſche luy rendront les ſaleres .


IXXX .
CBNTV HIE IX 28
Le Duc voudra les ſiens exterininer ,
Enuoyera les plus forts lieux eſtranges ,
Par tyrannie Bize & Lucruyner,
Puis les Barbares fans vin feront vendangesi
IXXXI.
LeRoy ruſé entendra ſes embufches
De trois quartiers ennemis aſſaillir ,
Vn nombre eſtrange larmes decoqueluches
Viendra Lemprin du traducteur faillir.
LXXXII,
Par le deluge & peſtilence forte
La cité grandede longtemps aſſiegéc ,
La ſentinelle & garde demain morte
Subite prinſe ,mais denul oulțragée ,
LXXXIII,

Solvingt de Taurus ſi fort terre trembler,


Legrand theatre remply ruinera ,
L'air ciel & terre obfcurcir & troubler ,
Lors l'infidele Dieu & fainêtsvoguera ,
LXXXIIII.
Roy expoſé parfaira l'hecatombe,
Apres auoir trouué ſon origine,
Torrent ouurir demarbre & plomb la tombe ,
D'un grandRomain d'enſeigneMeduline,
LXXXV .

PaſſerGuienne ,Languedoc & le Roſne ,


D’Agen tenansdeMarmande & la Roole ,
D'ouurir parfoy parroy ,Phocē tiendra ſon trof
Conflict aupresſainą Pol deManfcole. (ne,
CENTURII IX .
LXXXVI.
Dubourg Lareyne paruiédrót droit à Chartres
Et ferontprés du pont Anthoni pauſe ,
Sept pour la paix cauteleux commeMartres
Feront entrée d'armée à Paris clauſe .
LXXXVII.
Par la foreſt du Touphon efſartée,
Par hermitage ſera poſé le temple ,
Le Duc d'Eftempes par ſa ruſe inuentée ,
DumontLehori prelat donra exemple.
LXXXV III .
Calais ,Arras ſecours à Theroannc ,
Paix & femblant ſimulera l'eſcoute ,
Soulde d'Alobrox deſcendre par Roana
Deſtornay peuple quidefera la routte,
LXXXIX .

Sept ans ſera Philip. fortune proſpere,


Rabaiſſera des B A R BARE s l'effort.

Puis ſon mydi perplex ,rebours affaire,


Ieune ogmion abyſmera ſon fort,
XC .
Vn Capitaine de la grand Germanie
Se viendra rendre par ſimulé ſecours
Au Roy des Roys ayde de Pannonic ,
Que la reuolte fera de ſang grand cours .
ХСІ.
L'horrible peſte Perynte & Nicopolle ,
Le Cherſonnez tiendra & Marceloync ,
La Theffalie vaſtera l'amphipolla ,
CENTURIE IX .

Malincogneu ,& le refus d'Anthoine.


XCII.

LeRoy voudra dans cité neufue entrer


Par ennemis expugner l'on viendra
Captiflibere faulx dire & perpetrer,
Roy dehors eſtre, loin d'ennemis tiendra,
XCIII.
Les ennemis du fort bien eſloignez ,
Parchariotscondui & lebaſtion ,
Parſur lesmurs de Bourges eſgrongncz
Quand Hercules battra l'Hæmathion ,
XCIIII.

Foibles galeres ſerontynis enſemble ,


Ennemis faux le plus fort en rempart ;
Faible affaillies Vratiſlaue tremble,

Lubecq & Myſnę tiendront barbare parti


XCV ,
le nouueau faict conduira l'exercite ,
Proche apaméiuſqu'aupres du riuage ,
Tendant ſecours deMillannoile eſite,

Ducyeux priué à Milanfer de cage .


XCVI.
Danscité entrer exercir deſniée ,
Ducentrera par perſuaſion ,
Aux foibles portes clam armée amenée,
Mettront feu ,mort, de fang effuſion .
XCVII.
Demer copies en trois parts diviſées,
A la ſecondeles vivres failleronty
CENTURIT IX .

Deſeſperez cherchant champsHeliſées,


Premiers en breches entrez victoire àạront,
XCVIII. "

Lesaffligez par faute d'vn ſeul caint,


Contremenant à partie oppſite ,
Aux Lygonnoismandera que contraint
Seront derendre le grand chef de Molite,
XCIX .

Vent Aquilon fera partir le ſiege ,


Par mursietter cendres, chaulx, & pouffiere ;
Parpluye apres qui leur fera bien piege ,
Dernier ſecours encontre leurfrontiere ,
C.

Naualle pugnenui& ſera ſuperée , 3


Lefeu , aux naues à l'Occident ruine :
Rubriche neufue, la grand nef colorée ,
Ire à vaincu , & victoire en bruinc.
st ‫دربارهما کمان‬
‫کا‬

PROPHETIES DE

M. Noſtradamus,

CENTVRIEX.

L'ennemy , l'ennemy foy promiſe


A Neſe tiendra , les captifs retenus :

Prins prememort, & le reſte en chemiſe ;


Donnantļe reſte pour eſtre ſecourys,
II.
Voile gallere voil denef cachera ,
La grande claſſe viendra ſortir lamoindre ,
Dix naues proches le tourneront poulſer ,
Grande vaincue vnies à ſoy iqindre.
III.

En apres cinq troupeau nemettra hors


Vn fuytif pour Penelon laſchera ,
Faux murmurer 'ſecours venir par lors,
Lechef, le ſiege lors abandonnera ,
IIII.
Susla minuict conducteur de l'armée
Se ſauuera ſubit eſuanouy ,

Sept ansaprès la famenon blaſınée ,


Alonrecour ne dira oncq ouy,
CENTVkri X :

Albi & Caſtres feront nouuelle ligus ,


NeufArriens Liſbon & Portugués ,

Carcas, Tholote conſumeront leurbrigue ,


Quand chef neufmonſtre de Lauragués.
VI.
Sardon Nemans ſi haultdeſborderont,
Qu'on cuidera Deucalion renaiſtre ,
Dans le colofle la plus part fuyront,

Veſta ſepulchre feu eſtaint apparoiſtrc.


VII.

Legrand conflit qu'on appreſte à Nancy ,


L'Amathien dira tout ie ſoubmets ,

L'Iſle Britanne par vin , ſel en folcy ,


Hem .mi,deux Phi.long temps ne tiédrą Mets
VIII ,
Index & poulſe parfondera le front
DeSenegalia le Comte à ſon fils proprç
LaMyrnamée par pluſieurs de prin front
Troisdans ſept iours bleſſez more,
IX .

De Caſtillon figuieres iour de brune,


De femmeinfamenaiſtra fouuerain prince
Surnom de chauſſes perhumeluy poſthume y
Onc Roynefut ſi pire en ſa prouince ,
X.
Taſche demurdre ,enormes adulteres ,
Grand ennemy detout le genre humain
Que ſera pire qu'ayeuls , oncles , neperes
CINTYRIE X
Si
En fer,feu , cau ,ſanguin & inhumain ,
XI.
Deffous Ionchere du dangereux paſſage

Fera paſſer le poſthumefa bande ,


Lesmonts Pyrens paſſer horsſon bagage
De Parpignan courira Duca Tende.
XII.

Efeu eni Pape, d'elleu ſera mocqué ,


Subit ſoudain eſmeu prompt & timide,
Par trop bon douxà mourir prouoqué ,
Crainte eftainte la nuit de ſa mortguide .
XIII.

Soulz la paſture d'animaux ruminants


Pareux conduidts au ventre herbipolique
Soldats cachez , les armes bruitmenants ,

Non loing temptezdecité Antipoliquez


XIIII.
Vrnel Vaucile ſansconſeil de ſoy meſmes
Hardit timide , par crainte prins vaincu ,
Accompagné depluſieurs putains bleſmes
A Barcellonne aux chartreux conuaincu .
XV.
Pere duc vieux dans & deſoif chargé ,
Auiour extreme filsdeſniantles guiero
Dedansle puis vifmore viendra plongé ,
Senat au fil la mort longue & legere.
XVI.

Heureux au regne de France,heureux de vie


Ignoranr ſang mort fureur & rapine,
CENTVRIEX.
Par non fateurs (erasmis en enuic,
‫رو‬ ‫وہ‬
Roy defrobé trop de foy en cuiſine .
XVII .

I a Royne Ergafte voyant ſa fille bleſme,


Par vn regret dansl'eſtomach enclose
Crys lamentables ſeront lors d'Angolelme)
2011. )
Erau germain mariage forclos:
XVIII

LerancCortain fera place à Vándoline


Lehault mis bas, & le basmis en hault",
Lefils d'Hamon fera elleu dansRome,
Etles deux grands ſerontmis en defaut:
XIX .
lour que ſera par Royne falućë ,
Leiour apres le falut , la priere :
Le compte fait raiſon & valbuée ,
Parauanthumbleoncques ne fut ſi fiere.
ХХ:

Tous les amys qu'auront tenu party,


Pour rude en lettres mismort & ſaccagés
Biens publiez par fixe grand neanty ,
Onc Romain peuple ne fut tant outrage:
XXI.

Par le deſpit du Roy fouſtenantmoindre ,


Sera meurdry luy preſentant les bagues,
Lepere au fils voulantnobleſſe poindre
Fait commeà Perſe iadis feirent les Magues,
XXII.
Pour ne vouloir conſentir au diuorce ,
CENTÝRIE X
Quipuis apres ſera cogneu indigne ,
Le Roy des Illes ſerac
chaffé par force ,

Misà ſon lieu quide Roy n'aura ſigne,


'do XXIII.UN
Au penple ingrat faictes lesremonſtrances,
Parlors l'armée fc ſaiſira d'Antibe ,
Dans l'arcMonech feront les doleances ,
Età Freius l'on l'autre prendrą ribe.
XXIIII.

Le Captif prince aux Itales vaincu


Paſſera Gennes parmer iuſqu'à Marſeille ,
Pargrand effort des forensſuruaincu
Sauf coup de feu , barril liqueur d'abeille.
XXV.
Par Nebroouurirde Briſanne paſſage ,
Bien eſloignez el tàgo faramueſtra ,
Dans Pelligouxe ſera commis l'outrage
De la grand dameaſſiſe ſur l'orcheſtra .
XXVI.
Le ſucceſſeur vengera ſon beau frere ,
Occuper règne rouz ombre de vengeance ,
Occis oftacle ſon ſang mort vitupere ,

Longtemps Bretagne tiendra auec la France:


XXVII.

Par le cinquieſme & vn grand Herculés


Viendront le temple ouurir demain bellique ;
Vn Clement ,Iule & Aſcans reculés,

Lefpc,clef,aigle ,n'eurent onc figrand picque,


XXV III.
CINTÝRID X.
Second & tiers quifont primemuſique
Sera par Roy en honneur ſublimée ,

Par graffe & maigre preſque à demy eticque


Rapport de Venus faux rendra depriméć:
X'XIX

De PolMANSO i danscauerne caprine


Caché & prinsextraict hors par la barbe ;
Captif mené commebefte maſtine roci
Par Begourdans amenée pres de Tarben
XXX.

Nepucu & ſang du ſainct nouveau vebu,


Par le furnom louſtientarcs & couuert
Seront chaſſez mis à mort chaffez nu ,
En rouge & noir conuetriront leur verë:
* XXXI.

Le fain &tempiré viendra en Germanicz


Iſmaëlites trouueront lieux ouuerts.
Anes voudront auſſi la Carmanie ,
Les louſtenansde terre tous couverts .
XXXII.

Legrand empire chacun an deuoit eſtrez


Vn ſur les autres le viendra obtenir
Mais peu
de temps fera ſon regne & eſtre ,
Deux ans aux naues ſe pourra ſouftenir .
XXXIII.
La faction cruelle à robbe longue
Viendra cacher ſouz les pointuspoighards
Saifir Florence le duc & lieu diphlongue ,
Sa deſcouuerte par immeurs & fangnards
CENTÝRIL: X
XXXI III.

Gaulois qu'empire par guerre occupera


Par ſon beau frèremineur ſera trahy ,
Par cheual rude voltigeänt trainera,
Du fait le frere longtemps ſera hay .
XXXV.

Puiſnày royal flagrand d’ardant libide,


Pourſeiouyr decouſinegermaine
Habit defemme au temple d'Arthemide ?
Allant murdry par incogneu du Marne .
XXXVI.

Après le Roydu ſoucq guerres parlant ,


L'ifle Harmotique letiendra àmeſpris :
Quelquesans bonsrongeantyn & pillano
Par tyrannie à l'ille changeantpris.
XXXVII.

Grande aſſemblée prés du lac du Borget,


Serallierontprésde Montmelian :
Paſfants plusoutre penſifs ferontprojet ,
Chambry Moriane combat Sainé -Iulian .
XXXVIII.

Amour alegre non loin poſe le ſiege,'


Au fainct barbar ſeront les garniſons,

VrſinsHadrie pourGaulois feront plaige ,


Pour peurrendus de l'armée aux Griſons.
XXXIX .
Premier fils vefuemal'heureuxmariage ,
Sans riuls enfansdeux Iſles en diſcord ,
Avantdixhuict incompetant eage :
E
CENTVRIEX.

De l'autre prés plus basſera l'accordanoiqe 1


Xbolaniembasm of
Leieunenay au regne Britannique ,
Qu'aura le pere mourantrecoipmandáry stol siV
Iceluymort LONOLE donra topique 29b6132
Età ſon filsle regne demandébismillmi& .0
10 XLI. us IngbisiX067
En la frontieredeCauſſade & Charlus ,
Non gueres loing du fond dela valee 9510890
Deville Franchemuſique à ſon deluthsyn no ' ]
Enuironnez combouls & grand myttées199 ]

X 1.11.2011992164
Leregne humaind'Angelique geniture ,
Fera fon regne paix vniontenir , olc a cuiquo
Captiue guerre demy de ſa clofture , 171110 ?
Longtemps la paix lcur fera maintenir- ldvert

XIIII.1 lidels i,157


Le trop bon temps, trop de bonté royale ,
Faicts & deffaiets prompt, ſubit, negligenceais )
Leger croira faux d’eſpouſe loyale.eboleiset
Luymis à mort par la beneuolence. Bis) 2192
XLIIII. in 1519
Par lors qu'vn Roy ſera contre les ſiens,
Natif de Bloys ſubiuğuera Ligures :: 5.09fci
Mammel, Cordube & les Dalmatiensis í
Des ſept puis l'õbre à Roy eſtrenes &z lemures
XLV .
L'ombre du regnede Nauarrenon vray ,
Fera la vie de fort illegitime;
ĈENTÝRIDX 34
Laveu promis in certain de Cambray ,
Roy Orleansdonra mur legitime.
gupitivISTE ..
Vie fortmortde L'orvilaine indigne,
Sera de Saxenonnouueau electeur : 1.3.12
De Brunſwicmandra d'amour ſigne ,
Faux le rendantau peuple feducteiir .
geolied XLV11.
De Bourze ville à la dameGuyrlande ,
l'on mettra ſus par la trahiſon faicte ,
Legrand preladde Leon par Formande ,
Faux pellerins & rauiffeurs deffaicte.
XLVITI,

Du plus profond de l'Eſpagne enſeigne ,


Sortantdu bour & des finsdel Europe ,
Troubles paffantaupresdu pont de Laigne
Sera deffaiđe par bandeſagrand troppe.

siyos XLIX .
Iardin du monde auprès de cité neufue ,
Dans le chemin des montagnes câuées ,
Sera faili & plongé dans la cuue ,
Beuuantpar force eaux ſoulphre enuenimées.
L.
La Meuſe au iour terre de Luxembourg ,
Defcouurira Satürne & trois en lurne :

Montagnc & plaine, ville , cité & bourg ,


Lorrain deluge,trahiſon par grand hùrne.
LI.

Des lieux plusbas du paysde Lorraine ,


E ij
GENT V ŘIE X

Serontdes baſſes Allemagnes vaistinidis


Par ceux du ſiege Pícards,Normans du Maifnë
Etaux cantonsle ferontreünis.1190 291 pono
L'Il.160.00ql921151 :909
Au lieu où L'ATE & Scelde ſe marient,
Seront lesnopies de lòng
ng temps mantéesztua
Au lieu d'Anucrs où la crappe charient 971901)
Ieune vieilleſſe conforte intaminéerisid sinc )
LIMI, 020190dl.15.si

Les trois pellices de loing s’entrebatron ,


La plus grand moindre demeureta a l'eſcoute:
Legrand Selinn'en ſera plus patronyoziopnio
Le nommera feu pelteblanche routtephsb 18 %
LIITI. 5372191120379 ) 33
Née en cemonde par concubine fertiue ,

A deux haultmiſe parlestriſtes nouuellesja


Entre ennemis ſera prinſe captiud ; i? nóius ?
Et amenée à Malings & Bruxelles.cl 2017 : ..
I y. oldinon un

Lesmal'heureuſes nopces celebreront


En grande ioye,mais la fin malheureufe: 1138
Mary & mere nore deſdaigneront', snozivov
Le Phybe mort,& nore plus piteuſe.pois ist
LVI. SS29

Prelat royal ſon baiſſant trop tiré,


Grand Aux de ſang ſortira par ſa bouche , 19

LereğneAnglicque par regne reſpiré


Long tempsmortvif en Tunis comme ſouche.
LVII.
CENTVKIE X. 35
Le ſubleué ne cognoiſtra ſon ſceptre ,
Les enfansjeunes des plus grands honnira :
Oncques ne fur vn plus ord cruel eſtre ,
Pour leurs eſpouſes à mort noir bannira.
Inpiims LVIII.
Au temps du dueil que le felin monarque ,
Guerroyera le ieune Æmathien :
Gaule branſſer,perecliter la barque ,
Tenter Phoffensau Ponantentretien ,
10lin LIX .
Dedans Lyon vingt & cinq d'vnehalaine ,
Cinq citoyens Germains, Breſſans, Latins ,
Pardeſſouspoble conduiront longue graine ,
Et deſcouuers par abbois demaſtins.
0 LX
le pleure Niffe , Mannego , Pize ,Gennes ,
Sauone, Sienne,Capue, Modene, Malte :
Ledeſſus ſang & glaiuepar eftrennes ,
Feu , trembler terre, eay,mal'heureuſe nolte.
LXI.

Betta, Vienne, Emorre , Sacarbance ,


Voudront liurer aux Barbares Pannone;

Par picque & feu , enorme violance ,


Les coniurez deſcouuerts parmatrone.
LXII.
Prés de Sorbin pour aſſaillir Ongrie .
L'heraut de Brudes les viendra aduertir :
Chef Bizantin ,Sallon de Sclauonie ,
Aloy d'Arabes les viendra conuertir.
E iij
CINTVRTE TX
‫وليام‬
‫؟‬ ixt11.191 silla romuoja

Cydron ,Raguſe ,la ciré au faina Hieron


Reuerdira le medicatie Tecourbanislyul sisted

Mort fils deRoy pármort de deux hetong192


L'Arabe ,Ongrie feront vn mefme tours a
LXIIII.
Pleure Milan , pleure Lucques , Florence ,
Que con grandDuc fut le charmöhtëfa, isa'I
.T
Changer le liege prés de Veniſesdatances
Lorsque Colonne à Rome changeraş qristo
1 x v.0025 aniq o1309
Ovaſte Romęta ruyne s'approche ,

Non detés murs, de ton ſang & fubtance : 1


L'aſpre par lettres fera fi horrible coche,210 )
Fer poincturnis à cous iuſques au manche.90
LXVI. Sleus 91164pzaa
Le chef de Londres par regne l'Americh ,

L'iſle d’Eſcoffet'empiera pår geléeslim no .


Roy Reb aurontyn fi faux Antechriftia
Que les mettra treſtousdans la meileep Imsi
LX V 11. Qc cui
Letremblement fi fort au mois deMay ,

Saturne, Caper, Iupiter, Mercure au bæufs1


Venusauſſi, Cancer;Mars en Nonnay ji 6192
Tombera greſle lors plusgroſſe qu'vn æuf,
LXVIII.
L'armée demer deuantcité tiendra ,

Puis partira fansfaire longueallée : 6.4 174


Citoyens grande proye en terre prendra ?
CENTVRIE
T X. 36
Retourner claſſe reprendre grande emblée.
a019iH Ba :6X16.glik
Le fait luyſant deneufvieux eflcué , ube
Serontfigrands parmidy Aquilon , zi
De la leur propre grandes alles leué;
Fuyantmurdry au buiffon dambellon ,

5091019.20 1.**. 370914: Shim


L'qilpag obje&t fera telleexcroiſſance,
Tang & ardente quetombera la neige ,
Champ arrguſe viendra en decroiſſance ,
Que le primät ſuccombera à Rege.
SUSCLXXI sro
La terre & l'airgeleront ſigrand eau ,
Lors qu'on viendra pour icudy venerer :
Ce qui forajamaisnefeut fibeau ,
Des quatre parts lę viendront honorer,
CLXXII,
doing
L'an milneufcens nonante neufſeptmois
Du cieliviendra yngrand Roy.d'effrayeur
Reſuſciter le grandRoy d'Angoulmois.
Auantapres Mars regner par bon heur.
Y MabinetLXX111.
Letemps preſentauccques le paſſé
Sera iugé pas grand louialiſte ,
Lemondetard luy ſera laſle,
Erdeſoyal par le clergé iuriſte,
LXXIIII.
An reuolu du grand nombre ſeptielme,

Apparojſtra au tempsieux d'Hecatombe ,


CENY VRIÉ X
Non eſloignédugrand cagemillielmet,
Que les entrez Cortiront de leur tombeo 5151

pinay
kaylor boca
Tant attendu nereuiendra iamais

Dedans l'Europe , en Alie apparoiſtra irizzi


Yn de la ligue yſlu du grand Hermés , oians
Etſur tousRoys des Orients croiſtrar1995
LXXVI./07921
18?
Legrand Senat decernera la pompe ,
A vn qu'aprez fera vaincu , chafle article 210
Des adheransſeront à fon detrompegiak
Biens publiez , ennemy dechaſſé . 59 76033
LXX VII. 1095
Trente adherans de l'ordre des quireçtes
Bannis , leurs biensdonnez ſes aduerfairesc
Tous leursbienfaits ſeront pour demeritęs I
Claſſe eſpargie deliurez aux corfaitésSo
.
LXXVIII. 11350 $
Subite ioye en ſubite triſteſſe 1
Sera à Rome aux graces embraſſées
Dueil, cris, pleurs, larm , ſang excellent liefſa
Contraires bandes ſurprinſes & trouffées...

SOLXXIX. 5:39 180k


Les vieux chemins ſeront tous embellis ,

Lon paſſera à Memphis fomentrées ,


Le grand Mercure d'Hercules fleur de lys
Faiſant trembler terre ,mer & contrées .
LXXX ,
Au regne grand du grand regnçregnant ,
CANTVRTETX
57
Par forced'armes les grandsportes d'airain
Fera oudrir le Roy & Duc ioignant ,
Port demoly,nefà fons, four ſerain .
216016L XXXY:

Mis throforcemple citadinsHelperiques


Dans iceluy retiré en ſecret lieu
Le templeduurir les liens fameliques,
Reprens,rauis, proyehorribleau milicy .
TOOL XXX11: 35
Cris , pleurs, larmes viendront auec coteaux
Semblangt four donront dernier afſault
L'entour parques plantet profons plateaux ,
Vifs repouſſez & murdrisde prinſault ,
20130P 25LXXXIII.
2
Debatailler ne fetadonné ſigne ,
Duparc feront contraints de forţir hors ,
DeGand lentour ſera cogneu l'enſeigne,
Qui fera mettre detous les liens a mors.
LXXXIINI 0115
Lenaturelle à G hault haultnon bas
Lecardrecóur fera marris conrens,

LeRecloing ne ſera ſans debats ,


Enempliant & perdant toutſon temps ,
ailedna 1 XXXV. SA
Levieiltribung au point de la trehemide
Sera preſſée caprifne deliurer , 319
Levueil non vueil le mal parlant timide

Par legitime à ſes amisliurer.


LXXXVII
CENTVRIE , X
Comme vn gryphon viendra le roy d'Europe
Accompagné de ceux d'Aquilon qolumbus
Derouges de blancs conduita grand croppe :
Et iront contre leroy.de Babyloteq ziou9n92
510* 30V.IX.XXVIII wisdə olurslid

Grand roy viendra prendre port prés de Niſſe


Le grand empire de la mort ficnferaupads ]
Aux Antipolles poſera longeniffe, qu638 61
Parmerda Pille tout eluanouyru A 911s0nso &
LXXXVIDImoloo yoob 2374
Pieds & Cheual à la feconde veille

Feront entrée yaſtientcoutpar lá paer , iV 90


Dedansle poil entrera de Marſeille , yidoru
Pleurs , crys, & fang, onchultemps ſi anaer. A
appoint XXXIX.: 09.199gende xil
Debrique en marbre ſerontlesmurs reduiets ,
Sept & cinquante années pacifique J29 2011
Ioye aux humains, renoué l'aqueduictyornis I
Santé , grands fruiets, ioye & tempsmelifique.
X6.X190 Castrol is

Cent foismourra le tyran inhumain ,


Misà ſon lieu fçauant & debonnaire picigilo
Tout le ſenat ſera deſſoubs fa main , il suno
Faſché ſera par malin temeraire de 692
- A ) XCI, 250
ClergéRomain l’an millix cens & neuf ,
Auchef de l'an feras election ojila orterin

D'vn gris & noir de la Compagneyſli , mo ?


Qui oncncfut fimaling ,
CENTYRIN X. 38
agowa b voi olsbrxcit, q , even
Deuant le perel'enfant ſeratut , -03 :
Lepace aptes entre cordesdeionic , 10
Geneuois peuple fera efuercué300
Giſant le chefau milieu commevn tronc.

Nigbatioricax + 111.7 - Huiviozbroni


La barqueneufue reccura les voyages,
Là & aupres transfereront l'empire :
Beaucaire , Arles reciendront les hoſtages ,
Prés deux colomnes trouuées deporphire,
golion XCIIII.

DeNiſines d'Arles , & Vienne contemner ,


N’obey tout à l'edi& Hefpericque ;
Auxlabouriez pourlegrand condamner ,
Six eſchappez en habit ſeraphicque.
Biubordium 21xcv.

Dans les Efpagnes viendra Roytrefpuiſſant,


Parmer & terre ſubiugant ormidy : is
Cemal fera , rabaiſfano le croiſſant ,
Baiſſer les æſles à ceux du vendredy .
U6011 XCVI,
Religion du nom desmèrs vaincra ; } ; ;
Contre la ſecte fils Adalúncatif ,
Secte obſtinée deplorée craindra ,
Desdeux bleſſez par Aleph & Aleph .
***** 207 XCVII/ 1 Bibit )

Triremes pleinestout aage captifs, 51. -


Temps bonamał, le doux pour amertume:
Proye à Barbares trop toit feront haſtifs ,
CENTVRIP X.

Cupide de veoir plaindre au ventla plume,


XCVIII.

La ſplendeur claire à pucelle joyeuſe


Neluyra plus long tempsſera fans fel:
Auecmirchaņs, ruffiens.loups odieuſe ,
Tous pellemeſſemonſtre vniuerſel.
XCIX ,

La fin le loup,le lyon,bæuf & falne ,


Timide dama ſeront auecmaſtins ,
Plus ne cherra à eux la doucemanne ,

Plus vigilance & cuſtodeauxmaftins,

Legrand empire ſera par Angleterre 391 3: in


Le Pempotam des ansplusde trois cense;
Grandes copies paſſer par mer & terre ,
Les Luſitains n'en ſerontpas contens.
2001 FIN . Login

Fr ? 1151:51

Adiouſtépepuis l'impreſion
de 1568.

Quand le fourchu ſera ſouftenu de deux paux ,


Auec ſixdemy cors , & fix ſizeaux ouuers :
Le treſpuiſſant Seigneur, heritier des crapaux ,
Alors ſubiuguera , ſous ſoy tout l'yniucrs.
39

Sluoyoioligon

PROPHETI
ES DE
M.Noftradamus.
.
19119010 ottomans iseg ?

CENTURIE XI.
NIET 5104191 quolesta
anila * C161018 ) Masai
9WsubX96697989 )
r Manthi, & letiers qui viendra
nie
Mer Peſt ,
e & nouueau inſult, enclos troubler:
Aix & les lieux fureur dedansmordra -
uis les Phocens viendront leurmal doubler.
9119.8 XCVI mening
Par Ville - franche , Maſconen deſarroy :
Dans les fagots feront ſoldats cachez .
Changer de temps en prime pour le Roy .

Par de Chalon & Moulinstous hacheza


*** 8 828383898383838438

LEPROPHETJES DE
: 2790151
M.Noſtradamus.
euismo
10min VO 2101
CENIVRIS XII.

IIII .

Eu, Aamme, faim , furt, faronche, fumée


FE
Fcra faillir , froiſſant fort, foy faucher ;
CENTVRIE XIÍ.
Fils de Denté: toute Provencehuméro timij
Chaffé deregne, enragé fanscradherpas osis I
Canoxxminilisi.M.930619019111
Le grand ſecours venu de la Guyenne,
S'arreſteratout aupres de Poitiers:dob 29119112
Lyon rendu par Mont-Luel & Vienneps215010
Etſaccagez par toutgensdemeſtiers:bab 191103
Xxxv1.915p &Hub uspilado
Aſſault farouche en Cypre fe prepare ,

La larme à l'ail, de ta raine procherq310711993 A


Byzance claſſe , Morifque fi grand rare, "19110T
Deux differents.le grand vaſtpar la roche 929.1
LII. 21 F ono

Deux corps, vn chef. champs diuiſez en deuxi


Et puis reſpondre à quatre non ouys ,? ? 4 Y018
Petis pour Grands.à pertuis mal pour eux: 279
Tour d'Aigues foudre . pire pour Eyflouis , nigd
LV . Tuulatavot

Triſtes conſeils deſloyaux ,cauteleux ,


Aduis meſchant.la Loy ſera trahie. 217 17 2015102 "
Le peuple eſmcú ,farouche , querelleux : " IV 6.6
Tant bourg que ville toute la paix haje . inie
LVI. Quaisle

Roy contreRoy & le Duc contre Prince ,


Haine entre iceux , diſſention horrible .
Rage & fureur ſera toute prouince :
France grand guerre & changement terrible ,
LIX
L'accord & pache fera du tout rompue:
ENTVXI XII . 40
Les amitiez pollues par difcorde.
L'haine enuieillic , toute foy corrompuë',
Et l'eſperance. Marſeille fans concorde.
241199xLini ungvon eco
Guerres, debatsjà Blois guerrc & tumulte ,
Diuers aguers adueux inopinables. banen on
Entrerdedans Chaſteau:Trompette,infulte: 3
Chaſteau du Ha, qui en ſeront coulpables.
eu LXV.lt
A tenir fort par fureur contraindra , 16 0 ...
Tout cæur trembler . Langon aduent terrible .
Le coup de pied mille pieds fe rendra .
Guirond. Guaron . ne furent plushorribles.
xosb 1997 , I XIX. 2,70
Eio vas proche, eſloigner lac Leman :
Fortgrands appreſts. retour, confufion .
Loin desnepueux , du feu grand Supelman ,
Tous de leur ſuyte. *
LXXI.
Fleuues,riuieres de mal feront obſtacles.
La vieille famed'irenon appaiſée ,
Courir en France . cecy comme d'oracles :
Maiſons,manoirs, palais, ſecte raſée.

FIN .
‫من‬
I.

PRÉSAGES

TIREZ DE CEVX FAICTS

par M. Noſtradamus , és

années 1555.65 ſuiuan

tes iuſques en 1567


)
) .
Preſages tirez de ceux faictz par

M. Noſtradamus; ésannées

1555. fuyuantes

iuſquesen is oz.
5

1555

D'un preſage furladifte annet.

I.

' Efpricdiuin l'ame preſage atteinte


D Trouble, famine,peſte, guerre courir ,
Eaux, ſiccitei , terre & mer de fang teinte ,
Paix,creſue, à naiſtré Prelats, Princes mourir ,

Del’Epiſtreluminaire ſur ladičteannée .


II.

Lamier Tyrrhene , l'Occean par la garde


Du grand Neptun & ſes tridens ſoldars.
Prouence ſeure par la main du grand Tende.
Plus Mars Narbon l'heroiq do Vilars.
III. Ianuier .

Le gròs airain qui lesheures ordonne ,

Sur le treſpasdu Tyran caſſera :


Pleurs,plaintes & cris:eaux,glace pain ne döne,
V.S. C.paix . l'armée paſſera .
Fij
PRESA 'GÉSZ
inli.. Méburier ,

Présdu Leman la frayeur ſera grande


Par le conſeil, cela nepeut faillir .
Lenouueau Roy fait appreſter ſa bande .
Le ieunemeurt.faim , pæur fera ſaillir.
V. Sur Mars.
O Mars cruel, quetu ſeras à craindre .

Plus eſt la Faux auec l'Argent conioint


Claſle , copie,cầu , vent. l'ombriche càindre.
Mer terre trefue. L'amy à L.V. s'eſt ioint.
VI. Auril .

Den'auoir garde ſeras plus offenſe .


Le foible fort , l'inquiet pacifique.
La faim on crie , le peuple eft oppreffé .
Lamer rougit.le Long fier & inique.
VII. May .
e
Le cinq, fix ,quinz , tard & toft l'on ſeiourne
Lené ſans fin : les citez reuoltées.

L'heraut de paix vint & trois s'en retourne.'


L'ouuert cinq ferre,nouuelles inuentées ,
VIII. Iuin .

Loing
Qu'au grand Mars feu donra empeſchement
Vers l'Aquilon au midy la grand fiere.
Flora tiendra la porte en penſement.
IX . Tuillet.
Huit , quinze & cinq quelle deſ loyauté
Viendra permettre l'explorareur malin .
Feudu ciel,foudre, peur, frayeur Papancé,
PRESAGES.
L'Occident tremble . trop ſerie vin Salin .
X. Aouſt.
Şix , douze,treize , vintparlera la Dame.
Laiſné ſerapar femme corrompu ,
Dijon , Guyenne greſle , foudre l'entamę.
L'inſatiable de fang & vin repeu .

XI. Septembre .
Pleurer le ciel, ailcela faict fairer

La mer s'appreſte .Annibal fait ſes ruſes.


Denysmouïlle. claſſe tarde.netaire
Naſçeu ſecret. & à quoy tu t'amuſes?
* XII. octobre.
VenusNeptune pourſuiura l'entreprinſe.
Serrez penſifs, troublez les oppoſans.
Claſſe en Adrie citez vers la Tamiſe .

Le quart bruit bleſſe denuiet les repoſans,


XIII. Nouembre,
Le grand du ciel ſoubs la Cape donra
Şecours. Adrie à la porte faict offre.
Se ſauuera des dangers qui pourra .

Lanuit le Grand bleſſé pourſuit le coffre.


XIIII, Decembre .

Laporte exclametrop frauduleuſe & feinte


La gueuleouuerte,condition de paix.
Rhoſne au criſtal.eau,neige, glace teinte .
La mort,mort, vent.par pluye caffé faix ,
1557;
XV. lanuier.

L'indigne ornécraindra la gränd fornaiſe ;


F iij
PERSAES.

L'elleu premier,des captifs n'en retourne


Grand basdumonde , L'Irale non alaiſe
Barb . Iſter,Malte . Erle Buy ne retourne.
x x 1. MAY .
Conioint icy ,au ciel appert depeſche.
Priſe , laiſſée.mortalité non ſeure .
Peu pluye,entrée.leciel la terre feche.
De fait,mort, pris. arriué à malheure.
XVII. Tuin .
Victor naual.à Houche , Anuers diuorce .
Négrand. du ciel feu.tremblement haut brule
Sardaigne bois, Malte, Palerme, Corſe.
Prelatmourir, l'vn frape ſus la Mule.
XVIIT. Juillet.
L'heraut errant du chien au Lion tourne.

Feu ville ardra. pille , priſenouuelle .


Decouurir fuftes.Princes pris.on recourne.

Explor.pris Gall. au grand iointe pucelle .


XIX . ' Aouſt.
Dela grand Cour banni.couflit , bleſſé
Elleu.rendue.accuſé, inat.mutin s.
En feu cité Pyr.eaux, venins, preffé.
Neyoguer onde,ne facher les latins.
xx. Septembre.
Mer , terre aller.foy, loyauté rompuë,
Pille ,naufrage .à la cité tumulte .
Fier cruel acte.ambition repeuë. .
Foible offenſe : le chef du fait inulte .
XXI. Octobre.
PRE8A013.
44
Froid , grand delage.de regne dechaffé.
Niez , diſcord . Trion Orientmine,
Poiſon ,mis fiege .de la Cité chaſſé,
Retour felice.neuụe ſecte en ruine.
14XXII. Nouembre,

Mer cloſe,monde ouuert, cité renduë .


Faillir le Grand.efleu nouueau.grand brume
Floram patere , entrer camp. foy rompuë .
Effort ſera feuere à blanche plume.
XXIII. Decembre,
Tutelleà Veſte guerremeurt , tranſlatée .
Combatnaual.honneur.mort. prelature ,
Entrée , déçez. France forcaugmentée.
Eſeu paſſé,venu à la mal'heure.
11558
XXIII 1: 1 . Tanuier

PuiſnéRoy fait . funebre epithalame.


Sacrez efmeus.feſtins, ieux. ſoupiMars,
Nuit larme on crie ,hors on conduit la Dame.
L'arreft & pacherompu de toutes pars.
Xxv . Mars .
Vaine rumeur dedans la hierarchie .
Rebeller Gemes : courſes, inſults,tumultes:

Au plus grand Roy fera la monarchie ,


Election , conflit, couuerts, fepultes,
XXVI. Aurii .
Par la diſcorde defaillir au defaut :
Vn toutà coup le remettra au ſus.--..
Vers l'Aquilon ſerontlesbruits ſi haut ,
PAESAGES.

Lelons pointes à trauers, par deffus:


XXVII. May .
Lamer Tyrrhene de differente voile .
Parl'Ocean ferontdiuers affaults.
Peſte, poiſon, ſang en maiſon de coile .
Preſults, Legatseſmeusmarchermerhaur.
sy XXV101. Iuin.ir

Là ou la foy eſtoit ſera rompue :


Les ennemis les ennemis paifront.
Feu ciel pleuura , ardra. interrompue '
Nuir entrepriſe. Chefs querelles mettront.
XXIX . Juillet.

Guerre ,tonnerre ,maints champs depopulez .


Frayeur & bruit. allault à la frontiere :
Grand Grand failli. pardon aux Exilez .
Germains, Hiſpans. par mer Barba.bannicre .
XXX. Aouft.
Bruit ſera vain , les defaillans trouffez :
Les Razes pris:eſleu le Pempotan :
Faillir doux Rouges & quatre bien croiſez .
Pluye empeſchableau Monarque potent.
XXXI. Octobre

Pluye, vent. claſſe Barbare Iſter. Tyrrheng


Paſſer holcades Ceres ; ſoldatsmunies.
Reduits bienfaicts par Flor.franchie Sienę.
Les deux ſerontmorts , amitiezynies.
XXXII. Nouembre.
Venus !a belle entrera dedansFLORI,
Les Exilez ſecrețs lairront la place ,
PRESAGES.

Vefues beaucoup. mort de Grand on deplore.


Oſter du regne.le Grand Grand nemenace ,
"XXXU11. Decembre . }
Įeux,feſtins ,nopces .mort Prelat de renom .
Bruit,paix de trefue pendant l'ennemymine.
Mer, terre & ciel bruit. fait du grand Brennon ,
Cris or , argent. l'ennemil'on ruine.
1559 .
XXXI111. Sur ladiEte année .

Pour,glas- grád piile . paſſer mer,croiſtreregne,


Sectes, Sacrez outremer pluspolis.
Peſte, chaut,feu .Roy d'Aquilon l'enſeigne .
Dreffer trophée.cité d'HENRIPOLIS.
XXXV . h Lanuier .

Plus le Grand n'eſtre.pluye.au char ,le criſtal:


Tumulte eſmeu .de tous biens abondance .
Ražez, Sacrez,neufs,vieux eſpouuental.
Efleuingrat .more, plaint.ioye, alliance ,
XXXVI. Feburier.

Grain corrompu .air peftilent. locuſtes.


Subit cherra ,noue nouvelle naiſtre .
Captifs ferrez.legers, hantbas,onuſtes.
Par ſes os malqu'à Roy n'a voulu eſtre.
XXXVII , Mirs,

Saiſis au temple , par ſectes longuebrigue.


Efleu ſaui, au bois forme querelle .
Septanté parsnaiſtre nouuelle ligue .

Dela leur mort.Roy appaiſé. nouuelle,


XXXVIIT. Auril.
PRESĀ GB .
Roy fa !ué Vi& eur, Imperateur.
La foy fauſſée .le Royal fait congny ,
Sang Mathien . Roy fait ſuperateur
Degent ſuperbe.humble par pleurs venu,
XXXIX , Miy .
Par le deſpit nopces, epithalame.
Par les trois parts Rouges , Razez partis,

‫ܡܗܝ‬
Auieunenoir remis par flammefame.
Augiand NeptuneOgmius conuercis.
XL. Juin

Demaiſon ſept par mort mortelle ſuite,


Greſle ,tempeſte . peftilentmal fureurs,
Roy d'Orient , d'Occident cous en fuite ,
Subiuguera ſes iadis conquereurs .
XL T .: 1 Juillet: ') , 2014

Predons pillez.chaleur, grand ſeichereſſe:


Par trop non eſtre.casnon veu , inouï,
A l'eſtranger la trop grande careſſe.
NeufpaysRoy.l'Oricne elblouy ,
XLII. Aouft .
L'Vrne trouuée, la cité tributaire .

Champs diuiſez, nouuelle tromperie,


L'Hiſpan bleſſé, faim , peſtemilitaire.
Moq.obſtiné, confus. mal, refuerie .
XLIII. Septembre.
Vierges & vefues,voſtre bontemps s'approche,
Pointneſera ce que l'on pretendra .
Loin s'en faudra que foit nouuelle approche,
Bien aiſez pris.bien remis.pistiendra .
PRESAGES
46
XLIIII. QEtobre:

Icy dedansſe paracheuera .


Lestrois Grands hors le Bon-Bovio ſera loing ,
Encontre d'eux l'un d'eux conſpirera .
Aubout du mois on verra lebeſoin .
XLV .' Nouembre.

Propostenuz,nopćes recommencées.
La Grande Grande fortira hors de France.
Voix à Romagnede crier non laſſée.
Reçoit la paix par tropfeințe alleurance.
XLVI. Decembre .
La ioye en larmes viendra captiuer Mars.
Deuant le Grand feront eſmeus Diuins:
Sans fonnermot entrerontpartrois pars.

Mars aſſoupi.deffus glas troutentvins,


1560.
XLVII. Ianuier .

lournëe,dicte , interim ,ne concile.


L'an paix prepare.peſte ,faim ,ſchiſmatique.
Mis hors dedans.changer ciel , domicile .
Fin du congé. reuolte hierarchique.
XLVIII. Feburier .

Rompre diete.lantiq ſacré rauoir


Deſſoubz lesdeux , feu par pardon s'enſuivre .
Hors d'armes Sacre : longRouge voudra auoir,
Paix du neglect . l’Eſcu le Vefue viure .
XLIX , Mars,

Fera paroir eſleu de nouucauté


Lieu de iournée. fortir hors des limites.
PRESAGES
Labonté feinte de chenger cruauté .

Du lieu ſuſpect ſortiront treſtous viftes.

L. Auril,

Du lieu efleu Razes n'eftre contens :


Dulac Leman conduite non prouuée.
Renouueller on fera le vieil temps.

Espeuillera la trametant couuée .

LI, May

Pache Allobrox ſera interrompu .


Derniere main fera forte leuée.
Grand conjure ne ſera corrompu .

Et la nouyelle alliance approuuée.

II . Tuillet .

Longue crinite leſer le Gouuerneur,


Faim , fieure ardante.feu & de fang fumée,
A tous eſtats Iouiaux grand honneær.
Sedition par Razes allumée.

L'III. Aouft.

Peſte , faim , feu & ardeur non cefféc.


Foudre, grand greſle.temple du cielfrapé.
L'edit, arreſt, & gricue loy caſſée .
Chefinuenteur les gens & luy hapé,

ļIII . Septembre.
PRESAGES . 73
Priués ſeront Razes de leurs harnois:

Augmentera leur plus grande querelle ,


Pere Liberdeceu fulg . Albanois.
Seront rongéesſectes à la moelle .

iv. octobre

Sera receuë la requeſte decente .


Serontchaſſez & puis remis au fus.
La GrandeGrande fe trouucra contente ,
Aucugles, fourds ſerontmis au deſſus.

I. VI. Nouembre

Nefera mis, lesNouuéaux dechaffez.


Noir & de L O'IN & le Grand tiendra fort ,

Recourir armes. Exilez plus chaſſez


Chanter victoire,non libres reconfort,

LYII. Decembre .

Les deuls laiſſez , ſuprémesalliances .


Raze Grand mort. refus fate a l'entrée :

De retour eſtre. bienfait en oubliance.


Lamort du iufte à banquet perpetrée .

1561.

VIII. Sur ladićte année.

Le Roy Roy a’eſtre , du Doux la pernicie


PABSAGES

L'an peſtilent. les eſmeusnubileúš.


Tien ’ quitiendra.des grandsnon'leticie
Ecpaffera termedecauilleux .
LIX . Mars.

Anpied dumur le cendré cordigere :


L'enclos liuré foulantcaualerie .

Dutemplehors Mars & le Falcigere


Hors. mis, demis . & ſus la refuerie .
Lx. Auril.

Lctemps purgé , peſtilente tempeſte:


Barbare inſult .fureur, inuaſion ,
Maux infinis par ce mois nousappreſte .
Etles plusGrands ,deuxmoins, d'irrifiona
İX1. " May:
loyenon longue , abandonnédes fiens.
L'an peftilent, le plusGrandaffailli.
La Damebonne aux champsElyfiens.
Et la plus part desbiens froid non cueilly :
LXII . Iuin ,

Courſes de Loin ,ne s'appreſter conflits.


Triſte entrepriſe: l'air peſtilent, hideux ,
Detoutes parts les Grands ferontafflies:
Etdix & ſept affaillir vint & deux .
LXIII. Iuillet :

Repris , rendu.eſpouuanté dumal.


Le ſang par bas, & les faces hideuſes.
Aux plus ſçauants l'ignare eſpouuental :
Perte , haine,horreur.tomber bas la piceule .
LXIIII. Aouft .
PRESAGES.
Mort & ſaifi desnonchalans le change
S'ellongnera en s'approchant plusfort.
Serrez vnis en la ruine, grange .

Par ſecours long eſtonné le plus fort.


LXV. Octobre .
Gris blancs & noirs, enfumez & froquez ,
Seront reinis ,demis,mis en leurs ſieges.
Les rauafleurs ſe trouuerontmocquez :
Etles Veſtales ſerrées en forces riegges.

71001562.
LXVI. Sur ladičteannée.
Saiſon d'hiuer. verbon , ſain .mal eſté ,
Pernicieux auron ,ſec, froment rare .
Du vin affez .mal yeux , faits.moleſté
Guerre,mutin . feditieuſe care.
LXVII. Ianyier ,
Defir occult pour le bon paruiendra .

Religion , paix , amour & concorde,


L'epithalamedu tout ne s'accordra .
Leshaut quibas, & hautmis à la corde,
LXVIII. Feburier ,
Pour Razes Chef ne paruiendra à bout.
Edicts changez , les ſerrez mis au large.
Mort Grand trouué.moinsde foy . bas debout,
Diſſimulé , tranſi frappé à bauge.

LXIX , Mars.
Eſmeude LOIN , de loin présminera,

Pris , captiué. pacifié par femme.


Tant netiendra comme on barginera.
PRESAGES.

Mishon paſſez,ofter derage l'ame.


LXX. Auril .
DE LOIN viendra ſuſciter pourmouuoir .
Vain deſcouuert contre peuple infini.
D :nui congneu le mal pour jedeuoir .
En la cuiſine trouué mort & fini.
LXXI. May:
Rien d'accordé, pire plus fort & trouble .
Comm'il eſtoit . terre & mer ti anquilleť.
Tout arreſté ne vaudra pas vn double:
Dira l'iniq, Conſeil d'anichiler:
LXXII. Juin :

Portenteux fait ,horrible & incroyable !


Typhon fera eſmouuoir les meſchans i

Quipuis apres fouftenus par le cable ,


Etla pluspart exilez ſur les champs.
LXXIII. Iuillet .
Droitmis au throfne du ciel venu en France ?

Pacifié par Vertu l’Vniuers.


Plus ſang eſpandre . bien toft tourner chance

Par les oyſeaux ,par feu , & non par vers.


L XXIIII Aouft .
Les coulorez , les Sacres malcontens :

Puis tout à coup par Androgynis alegres .


Dela plus part voir ,non venu le temps,
Pluſieurs détre eux ferõt leurs ſoupesmaigren
LXXV. Septembre.
Remis ſeront en leur pleine puiſſance,
D'yip pointd'accord conioints , non accordez
Tous
ESN'is.
Pires 49
Tousdefiez , plusaux Razes fiance.
Pluſieurs d'entre eux à bande debordez,
1XXVI. Otobre.

Par le legatdu terreſtre & marin .


Lagrande Cape à tout s’accommoder
Eftre à l'eſcoute tacire LORVARIN ,
Qu'à ſón aduis ne voudra accorder.
LXXVII. Nouembre.
D'ennemivenrempeſchera la troupe.
Le plus grand pointmis auantdifficil .
Vin de poiſon ſe meccra dans la couppe
Paſſer ſansmal de cheual gros fouſlil .
LXXVIII: Decembre.
Þar le criſtall'entrepriſe rompue.
Jeux & feſtins. de 101N plus repoſer :
Plusne fera présdes Grands ſa repue:
Subit catarrhe l'eau beniſte arrouſer .

1563.
İXXIX. Sur ladićte année .

Leverſain , fang,máiseſineu .rien d'accord ,


Infinis murtres. captifs,morts , preuenus.

Tant d'eau & peſte. peu de tout. ſonnez corsi


Pris,morts, fuits ,grandsdeuenir, venus.
I XXX, lanuier .
Tant d'cau , tantmorts,tát d'armes eſmiouuoit ,
Rien d'accordé: le Grand tenu captif.

Que fang humain ,rage ,fureur n'auoir.


Iard penitent. peſte .guerre .motif.
XXXI Feburier.
PRESAGES.

Des ennemis mort de langue's'approche.


Le Debonnaire en paix voudra reduire .
Les obſtinez voudront perdre la proche .
Surpris, captifs , & ſuſpects fureurnuire.
LXXXII. Murs .
Peres & meresmorts de deuls infinis.

Femmes à deul.la peſtilente monſtre,


LeGrand plusn'eſtre. tout le monde finir.
Soubz paix , repos. & treſtous allencontie .
LXXX111. Auril,
En debats Princes & Chreſtienté eſıneuë.

Gentils eſtranges . fiege à CHRisT molefté


Venu tretinal. prou bien ,mortelle veuë.

Mort Orient peſte , faim ,mal traité .


L XXXIIII . May,

Terre trembler.tué. prodige ,monſtre :


Caprifs ſansnombre. faire defaite , faite ,
D'aller ſurmeraduiendua-malencontre ,
Fier contre fiermalfait de contrefaire .
LXXXV, Iuin .
L'iniufte bas fort l'on moleſtera .

Grelle , inonder: threſor, & grauémarbre.


Chef de ſuard peuple'à mort tuera .
Et attachée ſera là lameà l'arbre .
1. XXXVI, Juillet .
De quel non mal? inexcuſable ſuite .

Le feu non deul.le Legat hors confus.


Au plusblefle ne ſera faite luite ,
La fin de luin le fil coupé du fus.
PRESA GES.
so
İXXXVII. Aouſt.
Bons finementaffoiblis par accords.
Mars & Prelats ynis n'arreſteronë.

Les Grands confus par donsincidez corps.


Dignes indignes biens indeus faiſiront:
1XXXVIII. Septembre.
Debien en malle temps ſe changera .
Le pache d'Auſt.des plusGrands eſperahce.
Des Grandsdeul Lvis trop plus trebuchera.
CongnusRazez pouuoir ni congnoiſſance:
i XXXIX . Octobre.

Voicy lemois par inaux tant à doubrer.


Mors, tous ſaigner peſte, faim , quereller.
Ceux du rebours d'exil viendrontnoter .
Grands, ſecrets,mores,non de contreroller.
Xc. Nouembre.

Par mórt mort mordre conſeil , vol. peftiferea


On n'oſera Marius aſſaillir .
Deucalion yn dernier trouble faire.
Peu de gensieunes :demimorts treſſaillir,
XCI. Decembre ,
Mort par deſpit fera lesautresluire :
Et en haut lieu de grandsmaux aduenir .
Triſtesconcepts à chacun viendrontnuire,
Temporel digne, la Meſle paruenir .
1564 .
XCIT. Sur ladi&të année .
Lan fextil pluyes. froment abonder .haines.
Aux homines ioye, Princes , Rois en diuorée,
Gij
PR BSA GES

Ttoupeau perir.mutationshumaines.
Peuple affoulé : & poiſon ſoubs l'eſcorce.
XCIII. Ianuier.
Temps fort diuers. diſcordedeſcouuerte,
Conſeil belliq.changement pris changé.
La Grande n'eſtre.coniurez par eau perte .
Grand ſimulté.tous au plus Grand rangé.
XCIII1, Feburier .

Deluge grand bruit demort conſpirée .


Renoué liecle,trois Grands en grand diſcordi
Par boutefeux la concorde empirée .
Pluye empeſchant . conſeils malinsd'accord .
XCV. Mars.
EntreRois haines on verra apparoiſtre ,
Diffenſions & Guerres commencer .
Grāds Changemét . nouueau tumulte croiſtre.
L'ordre plebée on viendra offenſer.
XCVI. Auril.
Secret coniur. conſpirer populaire.
La decouuerte en machine eſmouuoir,
Contre les Grands *

Puis trucidée & miſe ſanspouuoir .


XCVII. May .

Temps inconſtant. fieures, peſte,langueurs .


Guerres , debats.tempsdeſolé ſans feindre ,
Submerfions. Prince à mineurs rigueurs.
Felices Rois & Grands, autremort craindre,
XCVIII . Iuin .
Dulieu feu misla peſte & fuite naiſtre,
PRESAGES
Temps variant, vent, lamortdetrois Grands;
Du ciel grands foudres. eſtatdes Razes paiſtre.
Vieil prés de mort.bois peu dedans vergans,
NAXCIX. Juillet,
En peril monde & Rois feliciter.
Razes eſmeu . par conſeilce qu'eſtoit .
L'Eglife Rois pour eux peuple irriter .
Yn monſtrera apres ce qu'il n'eſtoit,
c. : Aquft .
Deluge prés. peſte bouiue.neuve
SecteHechir aux hommes ioye vaine,
cuue
Deloy fansloy .mis au deuantpour preuu e.
.
Apaft , embuſche : & deceus couper veine.
CI. Septembre.
Tout inonder. à la Razée perte .
Vol demur , inort.de tousbiens abondances
Efchapera par mantean de couuerte .
Desneufs & vieux ſera tournée chance.
CII. Octobre .

La bouche & gorge en feruides puſtules ,


Deſept Grands cinq. toux diſtillante nuire,
Pluye ſi longue.à non mort tournent bulles .
LeGrandmourir , quitreſtous faiſoit luire
CIII. Nouembre.
Par bruit de feu Grands & Vieux defaillir .

Peſte aſſoupie , vne plus grandenaiſtre,


Peſte de l'Ara ,foin caché ,peu ceuillir.
Mourir croupeau fertilioye hors preſtre ;
CIIII. Decembre .
Giij
PRESA G.E S.

Alegre point. douce fureur au Sacre .


Enfiez trois quatre & au coſtémourir,
Voye defaillir, n'eſtre à demy,au ſacre :
Par ſept & trois , & par quinte courir ,
1565.

1
CV. Surladičte année.

Pire cent fois ceſt an que l'an paſſé.


Meſmeaux plus Grands du regne & de l'Egliſa
Maux infinis , inort, exil, ruine , caſſé.
A mort Grandeeſtre. peſte, playes & bille .
C VI. lapter .
Neiges, rouïllures , pluyes & playes grandes
Au plusGrands ioye, peftilence înſopic .
Semences, grainsbeaucoup , & plusdebandes
S'appreſteront.ſimulté n'amortie .
CVII. Feburier .
Entre les Grandsnaiſtre grande diſcorde.
Le Clercprocere yngrand casbraſſera :
Nouuelles ſectesmettre en haine & diſcorde.

Tout peupleguerre & change offenſera .


CVIII. Mars.
Secret coniur .changement perilleux .

Secrettement conſpirer fa &tions.


Pluyes grands vents.playes par orguilleux .
Inonderfumes.peſtifere actions.
CIX . Auril.
Pulluler peſte . les Se &tes s'entrebatre.
Tempsmoderé, l'hyuer peu de retour.
Demeſſe & preſche gricuement loy debatro,
PRES A GLS. 25
Inonder fluues, maux ,mortels tout autour,
ҫХ, May.
Au menu peuple par dcoats & querelles,
Et par les femmes & defunts grandeguerre ,
Mort d'vne Grande,celebrer clcrouelles .

Plus grandes Dames expulſées deterre.


CX1. Iuin .
Viduité cant maſles que femelles.
Degrands Monarques la vie pericliter .
Peſte,fer, faim.grand peril peſlemelle .
Tronbles par changes. petits Grands cončitci.
CXII. Iuillet .
Grefle , rouïllure, pluyes & grandes playes,
Preſeruer femmes, ſerontcauſe du bruit.
More de pluſieurs peſte, fer , faim par hayes.
Ciel ſera veu quoy dire qu'ilreluit ,
it .
CXIII. Aouft .
Point ne ſera le grain à ſuffiſance.
Lamorțs'approche à neiger plus queblanc .
Sterilité , grain pourri. d'eau bondance .
Legrand bleſſé , pluſieurs demort de flanc.
CX1111. Septembre,
Gucrede fruits,nigrain, arbres & arbriſſeaux .
Grand volataille,proçere ſtimuler.
Tant temporel que prelat leonceaux .
TOLANDAD vaincre.proceresreculer,
CXV . Octobre.

Dutour changé. perſecuter l'vn quatre.


Horsmaladie .bien loin mortalité.
PRISAGES.

Des quatre deux plusne uiendront debatre,


Exil, ruine, mort, faim , perplexité.
CXVI. Nouembre.

Des grands le nombre plus grands ne fera tant,


Grands changement, commotions , fer,peſte ,
Lepeu deuis : preſtez , payez contant,
Mois oppoſite gelée fortmoleſte .
CXV II.

Forre gelée. glace plus que concorde,


Vefues iratrones, feu ,deploration .
Ieux, eſbats,ioye. Mars citera diſcorde.
Par mariages bonne expectation ,
1566.
CXVIII. Surladi&te année . (lence

Aux plus grandsmort,iacture d'hôneur.& vio


Profeſſeurs de la foy , leur eſtat & leur ſecte
violence

Aux deux grádes égliſes diuersbruit,decadéce.


Maux voiſins querellás. ferfs d'Egliſe sās teſte,
CXIX . lanuier.

Perte, ia &ture grande, & non fans violence


Tousceux de la foy plus à religion . (uancea
Les plusGrands perdrõt vie,leurhöneur & che
Toutes les deux Egliſes. la coulpe à leur fa& ió ,
cxx. Feburier .
A deux fort Grandes naiſtre pertę pernitieuſe .
Les plus Grands feront perte.biens,d'honneur
& de vie .

Tant gtāds bruits courirõt: l'vrne trop adieuſe


PRESAGES 3
Grandsmaladies eſtre.preiche,meſſe en chuie .
CXXI. Mirs .

Les ſeraáçs des egliſesleurs Seigneurs trahirót.


D'autres Scigncurs aulli parl'indiuis des cháps.
Voiſins de preſche & melſe entre eux querelle
ront. ( couchans
Rumeurs ,bruits augmenter. à mort pluſieurs
CXXII. Auril.
Detousbiensabondance terre nous produira .
Nulbruit de guerre en Fráce ,hors misſeditios.
Homicides , voleurs par voye on trouuera .
Peu de foy.fieure ardente .peuple en eſmotion .
CXXIII. Miy .
Eritre peuple diſcorde, inimitie brutale.
Guerre.more de grands Princes.pluſieurs pars
d'Italie

Vniuerſelle playe. plus fort occidérale. ( tarie.


Temporebonne & pleine ,mais fort feiche &
CXXI111. Iuin .

Lesbleds tropn'abonder de toutes autres


fruits force.

L'eſté, printemps humides.hiuer long ,neige,


gace,
En armes l'Orient. la France ſe renforce .

Mort debeſtail prou miel.aux afliegez la place


CXXV. Juillet .

Par peſtilente & feu fruits d'arbres periront .


Signe d'huile abonder. pere Denys non gueres
Des grandsmourir,mais peu d'eſtrangers fail
PRESA GES
liront. here

Inſult marin Barbarę, & dangers de frontieres ,


CXXV1. Aoujt.

Pluyesfort exceſſiues,& debiens abondance .


De beſtail pris iuſte eſtre, fémes hors de dáger.
Greſles,pluyes ,tönerres :peuple abatu en Fráce
Par mort trauailleront, mort peuple corriger.
CXXVII. Septembre.
Armes,playesceſſer.mort de ſeditieux ,
Le pere Liber grand non trop abondera .
Malins ſeront ſaiſis par plusmalicieux .
France plus que iamais victrix triomphora ,
CXXVIII. ' Octobre .

Tuſqu'à cemois durer la ſechereſſe grande


A l'Itale & Prouence , des fruitstous à demi.
Le Grand moinsd'ennemis. priſonnier de leur
bande

Aux eſcumeurs, pirates. & mourir l'ennemi.


CXXIX . Nouembre .

L'ennemitant à craindre retirer en Thracie ,


Laiſſant cris ,hurlemens, & pille deſolée .
Laiſſer bruitmer & terre.religion mutrie.
Iouiaux mis en route.toute ſecte affoulée .

1567.
CXXX. Sur ladi& te année. ú .

Mort,maladie aux ieunes femmes, rheumes


Deteſte aux yeux .mal-heurmarchādsde terre
Demer infauft.femesmal,vin par brumes
Prou huile .trop de pluye:aux fruits moleſte
guerre , CXXXI. Lanuier .
PRESAGES.
34
Priſons, ſecrets.ennuis, entre proches diſcorde
La vie on donnera.par mal diuers catarrhes.
Lamort s'en enſuiura.poiſon fera concorde .

Frayeur,peur, crainte grande. voyageant lair:


ra d'arres.
CXXXII. Feburier.
Priſons par ennemis occules & manifeſtes .
Voyagenetiendra.inimitié mortelle.
L'aniourtrois ,fimulcez,ſecret.publiques feſtes!
Lerompu ruiné, l'eauë rompra la querelle.
CXXXIII. Mars.

Les ennemis pub'ics ,nopces & mariages :


Lamort apres. l'enrichipar les morts.
Les grands amis ſemonſtrer au paffage.
Deux ſectes iargöner.de ſurpris tards remords.
CXXXIIII. Auril.

Par grandesmaladjes religion fachée ,


Par les enfans & legats d'Ambaſſade.!
Don donné à indigne.nouuelle loy låſchée.
Biensde vieux peres.Roy en bonne contrade .
CXXXV. May . (res.

Du pere au fils s'approche:Magiſtrats dits ſeue


Lesgrandes nopces. ennemis garbelans.
Delatensmis auant.par la foy d'improperes.
Les bons amis & fémes contre tels groumelás.
CXXXVI. Iuin .

Par le threſor ,trouué l'heritage du pere.


LesRoys & Magiſtars , les nopces, ennemis?
Le public mal-vueillant, les luges & le Maire :
Prisão
Lamort, pæur & frayeur, & trois Grands à
mortmis
CXXXVII. Iwiller.

Encor la mords'approche.don Royal & Legat,


On dreſſera ce qu'eſt par veillefle en ruine.
Les Icunes hoirs.de foupçon nultegat . .
Threſor trouué en plaſtres & cuiſine
CXXXVIII. Aouft.
.
Les Ennemis fecreţs ſeront enpriſonnez :

Les Rois & magiſtrats y tiendrőçlamain ſeurc,


La vie de pluſieurs. ſantémaladie yeux, nez.
Lesdeux grands s'en iront bien loin à la male,
heure .
cxxxII. Septembre.

Longues langueurs de teſte nopce.ennemi,


Par Prelat & voyage. ſonge du Grand terreur,
Feu & ruine grandetrouué en lieu oblique.
Par torrent decouuert ſortir nodes erreurs.
CXL. Octobre ,
Les Rois & Magiſtrats par lesmorts la main
mettre .
Ieunes fillesmalades, & des Grádscorps enflc.
Tout parlangueurs & nopces.ennemis ſerfz ax
maiſtrc.

Les publiques douleurs.leCopoſeur tour enfic.


CXLI. Nouembre.
Du retour d'Ambaſſade.dõde roy.mis au lieu
Plus n'en fera :ſera allé à Diev .

Parens plus proches, amis, freres du ſang .


Tronué toutmort prés du lict & du banc.
PREDICTIONS
ADMIRABLES POVR LES
ans courans en ce fiecle.

Recueillies des Memoires de féu Maiſtre

Michel Noſtradamus , viuant


Mede;

cin du Roy Charles IX , & l'vn des

plus excellens Aſtronomes qui fu


rent iamais.

Preſentées au tres-grand fnuincible

& tres-clement Prince Henry

1111. viuant Roy de France et


de Nauarre.

Par Vincent Seue de Beaucairc en 'Langue


doc, dés le 19.Mars , 16 05.au Chaſteau
de Chantilly ,maiſon de Mon ,
feigneur le Conneſtable
de Montmorency
56

AV ROY:

IRE ,

Ayant (y a quelques années ) recouuert


certainesProphetiesou Pronoſtications, fai
etespar feu Michel Noſtradamus , desmains d'un
nommé Henry Noſtradamus neueu dudit Michel ,
qu'ilmedonna auantmourir , & par moy tenues en
ſecret iufquesà preſent, & veu qu'elles traictoient
desaffairesde vostre Estat , & o particulierementde
voſtreperſonne , de vos ſucceſſeurs , recogneu que
i ay la verité de pluſieurs fixains aduenusde point
en point,commevouspourrez veoir , SIRE , fi vo
fireMajeſté youuretantſoit peu ſes yeux ,on trou
Heront deschoſesdignesd'admiration , i'ay pris lahar
dieſſe ( moy indigne ) vous les preſenter tranſcrits
en ce petit Liuret,non moins digne & admirable, que
les autres deux Liuresqu'il fit , dontle dernier finit
en lan mil cinq cens nonante fept, traictant de ce qui
aduiendra en ce fiecle , non ſi obſcurement commeil
auoit fait les premieres . Mais par anigmes , les
choſes ſi ſpecifiées e claires , qu'on peut ſeurement
iuger de quelque choſe eſtant aduenuë , deſireux que
voſtre Majeſté en enft la cognoffancepremier que nul
autre ,s'acquittant par ce moyen de mon deneet
comme l'un de vos tres- oberſ]ant & fidele ſubiect ,
qu'il vousplaira aggréer , SIRE , Confideré que ce
m'eſtoit le plusgrand bien quimeſçauroit iamais ar
ruer , eſperantauec l'ayde du tout Puiſſant mereflen
tir de voftre debonnaire clemence , comme voſtre bona
té a accorſtume faire ,obligeant par tel moyen , non
lecorps d'un voſtre fidele ſubie &t ja deſtiné à voſtre
feruice , SIRE , Maisbien l'ame qui continuera de
prier pourla ſanté & prosperité de voftre digne Mai
jeſté, & desdependans d'icelle comme celuy qui vous

eft, & feraà iamais;

SIRE ,

Voſtre tres-humble tres-obeyſ


ſant & fidele ſeruiteur & ſubiect,
.

De voſtre ville de Beaucaire en

Languedoc

SEVE,
PREDICTIONS

DE M. NOSTRA

DAMVS, PÔVR LES

ans courans en ce ſiecle.

1.

Tecle nouveau , alliance nouuelle,


Vn Marq .Låtmis dedans la nacelle ,
Shemale
A qui plus fort desdeux l'emportera :
D’in Duc, d'vn Röy, gallere de Florence ,
Port à Marſeille,Pucelle dans la France ,
DeCatherine fort chef oni raſera .
II.

Queď'or, d'argentfera deſpendre ,


Quand Comte voudra ville prendres
Tant demille & mille ſoldats ,

Tuez, hoyez ,lansyrien faire ,


Dans plus forte mietcrá pied terre ;
Pigmécayde des Cenſuaris.
III. ,
La ville ſansdeſſus deſſous ,
Rehuerſée demille coups
De canons: & forts deſſous ce re :
Cinq ans ciendra : lecoutremis ,
Et láſchée à ſes ennemis ,
L'eau leur ferá apres la guerre
d
PREDICTIONS.
IIII.
D’yn rond , d'vn lis, naiſtra vn ſi grand Prince,
Bieia toft, & tard venu dans fa Prouince,
Saturne en Libra'en exaltation :
Maiſon de Venus en de croiſſante force ,
Dameen apresmaſculin loubs l'eſcorſe ,
Pourmårntenir l'heureux fang de Bourbox

Celuy qui la Principauté


Tiendra pargrande cruauté,
A la fin verra grand phalange
Par coup de feu tres-dangereux ,
Par accord pourroit faire.mieux ,
Autrement boira ſucd'Orcnge .
VI.
Quand de Robin la traiſtreuſe entrepriſe
Mettra Seigneurs & en peine vn grand Princes
Sceu par la Fin , chef on luy trenchera :
La plume au vent, amye dans Efpagne,
Polte attrappé eftant en la campagne ,
Et l'eſcriuain dans l'eauë fe iettera ,
VII.

La ſangſuč au loup fe ioindra ,


ce as audra
grar. Prin f z ,

Par ambal,fac tay donra i


De fon bledipour luy donner vie ,
Pouryn beſoin s'en pourtoira ,
PREDICTIONS $&
VIII.

n peu deuant l'ouuert commerce


Ambaſſadeur viendra de Perſe ,
Nouuelle au francpays porter :
Mais non receu , vaine eſperance ,
A ſon grand Dieu ſera l'offenſe ,
Feignantde le vouloir quitter.
IX .
Deux eſtendars du coſte de l'Auuergne,
Seneſtre pris ,pour vn temps priſon regne ,
Ervne Dameenfans voudra mener :
Au Cenſuart,maisdeſcouuert l'affaire
Danger demortmurmure ſur la terre,
Germain , Baftillefrere & feur priſonnier,
ta'

Ambaſſadeur pour vne Dame,


A ſon vaiffeau mettra la rame,

Pourprier le Grand inedecin :


Que de l'oſter de telle peine ,
Mais en ce s'oppoſera Royne
Grand peineauant qu'en vсoir la fin .
XI.
Durant le ſiecle on verra deux ruiſſeaux ,
Tout vn terroir innonder de leurs eaux ,
Etſubmerger par ruiſſeaux & fontaines
Coups & Monfrin Beccoýran , & ales
Par le gardon bien ſouuent trauaillez ,
Six cens & quatre alez,& trentemoines,
PREDICTIONS.
XII.

Six cens & cinq trelgrand'nouvellc,


De deux Seigneursla grand querells,
Proche de Genaudan ſera ,
A vne Egliſe apres l'offrande
Meurtre commis, preſtre demande
Tremblant de peur fe fauuera,
XIII.
L'a uanturier ſix cens & fix ou neuf,
Sera ſurpris par fielmis dans vn auf
Et peu apres ſera hors depuiſſance
Par le puiſſant Empereur general,
Qu'au monde n'eſt vn pareil ny eſgal,
Dont vn chaſcun luy rend obeiſſance .
XIIII .
Au grand ſiege encor grands forfaits ,
Recommençant plus que iamais
Şix cens & cinq ſur la verdure,

La priſe & repriſe ſera ,


Soldats és champsiuſqu'en froidure
Puis apres recommencera .
XV .
Nouueau elleu patron du grand vaiſſeau ,
Verra long tempsbriller le cler flambeau
Qui ſertde lampe à ce grand territoire ,
Et auqueltemps armez ſousſon nom ,
Joinctes à celles de l'heureux de Bourbon
Leuant; Ponanç, & Couchant ſa memoire.
PREDICTIONS. 59
XVI.

En O & obre ſix cens & cinq,


Pouruoyeurdumonſtre marin ,
Prendra du ſouuerain le creſme,
Qu'en fix cens & fix , en luin ,
Grand 'ioyeaux grands & au coummun
Grands faits apres ce grand bapteſme.
XVII,

Aumeſmetemps yngrand endurera ,


loyeuxmalfain, l'an complet ne verra ,
Et quelques vns qui ſeront de la feſte ,
Feſte pour vn ſeulement, à ceiour,
Mais peu apresſansfaire long feiour ,
Deux fe donront, l'un l'autre de la teſte.
XVIII.
Confiderant la triſte Philomelle

Qu'en pleurs & cris ſa peine renouuelle ,


Racourciſſant partelmoyen ſes iours
Six cens & cinq , elle en verra l'iſſue,
De ſon tourment, ia la toille tiſſue ,
Par fon moyen ſeneſtre aura ſecours.
XIX .

Six cens & cinq,fix cens & fix & fepc ,


Nousmonſtrera iuſques l'an dixſept ,
Du boutefeu l'ire ,hayne & enuic ,
Soubz l'olibier d’aſſez long temps caché ,
Le Crocodil ſur la terre à caché ,

Cequicftoit mort , ſera pour lors en vie .


Hui
PREDICTIONS
XX .

Celuy quià par pluſieurs fois


Tenu la cage & puis les bois ,
R'entre à ſon premier eſtre
Vie ſaúue neu apres ſortir,
Ne ſe ſçachuncencor cognoiſtre ,
Cherchera ſubiet pour mourir.
XXI.
L'autheur desmaux commencera regner
En l'an ſix cens & ſept ſans eſpargner
Tous les ſubiets qui ſont à la langſuë ,
Etpuis apres s'en viendra peu à peu ,
Au franc pays r'allumer ſon feu ,
S en retournant d'où elle eſt iſſue.
XXII.

Cil quidira , deſcouuriſſant l'affaire ,


Commedu mort,la mort pourra bien faire
Coups de poignards par vn qu'auront induit,
Sa fin ſera pis qu'iln'aura faitfaire
La fin conduit les hommes ſur la terre

Gueté partout ,tant le iour que la nuit .


XXIII.
Quand la grand nef, la prouë & gouuernal ,
Du franc pays & ſon eſprit vital ,
D'eſcueils & Alots par la mer ſecouée ,
Six cens & ſept, & dix cæur aſſiegé
Etdes reflusde ſon
corps affligé,
Sa vie eſtant ſur ce mal renoüée ,
PREDICTIONS.
XXIIII.

LeMercurialnon de trop longue vie,


Six cens & hụiet & vingt , grand maladie
Ec encor pis danger de feu & d'eau ,
Son grand amy forsluy ſera contraire ,
Detels hazards ſe pourroit bien diſtraire ,
Mais bref, le fer luy fera ſon tombeau ,
XXV.
Six cens & fix , fix cens & neuf,
VnChancelier groscomme vn beuf ,

3
Vieux commele Phænix du monde,

En ce terroir plusne luyra ,


Dela nef d'oubly paſſera
Aux champs Eliſensfaireronde ,
XXVI.

Deux freres ſontde l'ordre Eccleſiaſtique ,


Dont l’yn prendra pour la France la pique,
Encor vn coup, fi l'an ſix cens & fix
N'eſt affligé d'vne grand'maladie ,
Les armesen main iuſques ſix cens & dix ,
Guieres plus loing ne s'eſtendant ſa vie .
XXVII.
Celeſte feu du coſté d'Occident ,

EtduMidy ,courir iuſques au Leuant ,


Vers demy morts ſans point trouuer racine
Troilieſmeaage , à Mars le Belliqueux ,
Des Eſcarboucles on verra briller feux ,
Aage Eſcarboucle , & à la fin famine.
PREDICTIONS
XXVIII.
L'an mil fix cens & neufou quatorzieſme,
Le vieux Charon fera Paſques en Careſme
Six cens& lix , par eſcript le mettra
LeMedecin ,de tout cecy s'eſtonne ,
A meſme teinps aſſignéen perſonne
Mais pour certain l'vn deux comparoiſtra,
XXIX .
Le Griffon ſe peutappreſter
Pour à l'ennemyreſiſter
Et renforcer bien ſon armée ,

Autrement l’Elephant viendra


Quid'vn abord le ſurprendra ,
Six cens & huict ,mer enflammée ,
XXX.

Dans peu de tempsMedecin du grandmal,


Et la ſângſuë d'ordre & rang inegal ,
Mettront le feu à la branche d'Oliue ,
Poſte courir , d'vn & d'autre caſté
Etpar cel feu leur Empirc accoſté ,
Ser'alumant du franc finy, ſaliųe.
XXXI.

Celuy qui a, leshazards ſurmonté ,


Qui fer, feu , eauë, n'a iamais redouté ,
Et du pays bien prochedu Balacle ,
D'vncoup de fer tout lemonde eſtonné ,
Par Crocodileſtrangement donné ,
Peuple raui de veoir vn tel ſpectacle.
PREDICTIONS
XXXII.

Vin à foiſon , tres-bon pour les głndarmes,


Pleurs & ſouſpirs, plainctes cris & alarmes
Le Ciel fera ſes tonnerres pleuuoir
Feu , eau & ſang , letout mellé enſemble ;
Le Cielde fol , en fremit & en tremble,
Viuantn'a veu ce qu'il pourrabien veoir .
XXXIII.

Bien peu apres ſera tres-grandmiſere ,


Du peu de bled, qui ſera ſur la terre ,
Du Dauphiné,Prouence & Viuerois,
Au Viuacois eſt vn pauure prelage ,
Pere du fils, ſera antropophage ,
Er mangeront racine & gland du bois.
XXXIIII.

Princes & Seigneurs tousſe feront la guerre ,


Couſin germain , le frere auec le frere ,
Finy l'Arby del'heureux de Bourbon ,
DeHieruſalem les Princes tant aymables,
Du fait commis enorme & execrable ,
Sereſſentiront ſur la bourſe ſans fond.
XXXV .

Dame parmort grandement attriſtée ,


Mere & tutrice au ſang quil'a quittée ,
Dame& Seigneurs , faits enfans orphelins ,
rles Crocodilles ,
Par les aſpics & par
Serõt ſurpris forts Bourgs, Chaſteaux & villes
Dieu tout puiſſant les gardedes malins.
PREDICTIONS,
XXXVI.

La grand rumeur quiſera parla France ,


Les impuiſſansvoudront auoir puiſſance ,
Langue emmiellée & vrays Cameleons,
Deboutefeux, allumeursde chandelles ,
Pyes & geys,rapporteurs denouuelles
Dontla morſure femblera Scorpions,
XXXVII,

Foible & puiſſantſeront en grand diſcord ,


Pluſieurs inourront auant faire l'accord

Foible au puiſſant vainqueur ſefera dire ,


Le plus puiſſant auicune cedera ,
Etleplus vieux des deux decedera ,
Lors que l'on d'eux enuahira l'Empire ,
XXXVIII,

Pareaue, & par fer, & par grande maladie ,


Le pouruoyeur à l'hazard de la vie

Sçaura combien vaut le quintal du bois ,


Sixcens & quinze , ou le dixneufieſme,
On grauera d'vn grand Princecinquiefing
L'imınortel nom , ſur le pied de la Croix ,
XXXIX .

Le pouruoyeur du monſtre ſans pareil ,


Se fera veoir ainſi quele Soleil ,
Montant le long la ligneMeridienne,
En pourſuiuant l'Elephant & le loup ,
NulEmpereur ne fit iamais tel coup
Etrien plus pis à ce Prince n'aduienne ,
PREDICTIONS.
XL.

Ce qu'en viuant le pere n'auoit ſcelt ,


Ilacquerraou par guerre , ou par feų
Ercombatra la ſangfue irritée ,
Ou iouyra de fon bien paternel
Etfauory du grand Dieu Eternel,
Aura bien coſt fa Prouince heritéė .
XLI.
Vaiſſeaux, galleresauec leureſtendar ,
S'entrebattront prés du montGilbattar
Et lors (era fors fait à Pampelonne ,
Qui pour ſon bien ſouffrira mille maux ,
Par pluſieurs fois louſtiendra les aſſaux ,
Mais à la fin vnie à la Couronne.
XLII.

La grand'Citéoù eſt le premier homme,


Bien amplementla ville ie vousnomme ,
Touren alarme, & le ſoldat és champs
Par fer & eaye , grandement affligée ,
Et à la fin des François ſoulagée ,
Mais ce ſera dés fix cens & dix ans.
XLIII.

Le petit coing,Prouinces mutinées ,


Par forts Chaſteaux fe verront dominées,

Encor vn coup par la gent militaire ,


Dansbrefſeront fortement aſſiegez ,
Mais ilsferont d'vn tres-grand ſoulagez,
Qui aura fait entrée dars Beaucaire .
PREDICTIONS
XLIIII.

Labelle roſeen la France admirée ,


D'vn tres- grand Prince à la fin deſirée ,
Six cens & dix , lors naiſtront ſes amours
Cinq ans apres, ſera d'vn grand bleſſée
Du trait d'Amour , elle ſera enlaſſée ,
Sià quinzeans du Ciel reçoit ſecours,
XLV .
Decoup defer,tout le monde eſtonné

Par Crocodileſtrangement donné ,


A vn bien grand , parentde la ſanglųë ,
Et peu apres ſera vn autre coup
Deguet à pens,commis contro le loup ,
Et de tels faitson en verra l'iſſuë.
XLVI.
Le pouruoyeurmettra tout en delroute ,
Sangſuë & loup, en mon dire n'eſcoute
Quand Mars ſera au ſigne du Mouton
Joint à Saturne, & Saturne à la Lunc ,
Alors ſerata plus grande infortunc,
Le Soleil lors en exaltation ,
XLVII.

Legrand d'Hongrie , ira dansla nacelle ,


Lenouueau né , fera guerre nouuello
A ſon voiſin qu'il tiendra aſſiegé ,
Et le noireau auec ſon alteffe ,
Neſouffrira , que par trop.on le preſſe ,
Durant troisansſes genstiendra rangé.
TREDICTIONS,
XLVIII.
Du vieux Charon on verra le Phenix ,
Eſtre premier & dernierdes fils,
Reluire en France , & d'vn chaſcun aymable ,
Regner long temps ,auec tous leshonneurs
Qu'auront iamaiseu ſes predeceſſeurs
Dont il rendra ſa gloire memorable .
XLIX .

Venus & Sol, Iupiter & Mercure


Augmenterontlegenre denature
Grandealliance en France ſe fera ,
Et du Midy la ſangſuë demeſine,
Le feu eſteint par ce remede extreme.
En terre ferme Oliuier plantera .

Vn peut deuant ou apres l’Angleterre


Parmort de loup ,miſe aulli bas que terre ,
Verra le feu reſiſter contre l'eau ,
Lerhalumant auecques telle force
-

Du ſang humain , deſſusl'humaine eſcorce


Faite de pain , bondance de conſteau .
li.

La ville qu'auoit en ſes ans


Combatu l'iniure du temps ,
Qui de ſon vainqueurtient la vie ,

Celuy quipremier l’a ſurpriſt ,


Quepeu apres Fronçoisreprift
Par combats encor afføiblic.
PREDICTIO'N s.
LII.

La grand Cité quin'a pain à demy,


Encor vn coup la faine Berthelemy
Engrauera au profond de ſon ame,
Nimes,Rochelle,Geneue & Montpellier ,
Caſtres, Lyon, Marsentrantau Belier ,
S'entrebateront le tout pour vne Dame.
LI11,
Pluſieurs mourrantauant que Phænix meure ,
luſques ſix censfeptante eſt fa demeure ,
Paffe quinze ans, vingt & vn , trente neuf,
Lepremier eſt ſubierà maladie ,
Et le ſecond au fér,dangerdevie ,
Au feu à l'eau , eſt ſubiect trențe neuf:
IIII:

Six cens & quinze, vinſt , grand Damemourra


Etpeu apres vn fort long temps plouura ,
Pluſieurs pays, Flandres & l'Angleterre
Seront par feu & par fer affligez ,
De leurs voiſins longuement aſſiegez ,
Contraints ſeront de leur faire la guerre .
Į V.

Vr peudeuantou apres tres-grand:Dame


Son ame au Ciel, & ſon corps ſoubs la lame,
De pluſieurs gens regrettée ſera ,
Tous ſes parensſeront en grand'triſteſſe ,
Pleurs & ſouſpirsd'vne Dameen ieuneſſe ,

Et à deux grands,le dueil delaiſfera.


D
E 64
P a
Rnt :
h ur LVI. s
ep e e s à a
o ft d ’El oy e o ut aornt e rrrs dr
T n l u d t pf v u i n
a ur if ioio
Q
u
c po che au s Gr o uſſe ,d
e
i n
so a
r i t
e r on
Sa aru dr s qu e
np ss , & Mre ct g
e r dsra d airt
a u p e e rr a in e
F n g en f a d et ſ
a r e nd
G
r
e ft ſ ur la ter s & ſiunrt l'o ,
a x e
la ef te e eu er ce
Si n eſ d d fr en .
ce I VII.
s ſiearn e
u e l it
e t r r nai
P anap eu eln' fa te,
u er fol ſ ra
A p e la fe b,le
Em l ute u
L'la u ei l e toié tro
u r
Er no c ma
n s
u a y r rt iée a
A sfr pa paps ſo l , rr
n u m r es u r
D
a
pe de t
e ap mo . em
LVIII.
Sangſueen peu detempsmourra
Sa mortbon ſigne nous donra ce
r an ,
a F
de l ,
Alliances ſe trouveront

Deux grandsRoyaumes ſeioindront ,


François aura ſur eux puiſſance,

1
7

Ś

RECVEIL DES

PROPHETIES
ET REVELATIONS ,

TANT ANCIENNES QUI

Moderncs.

Contenant un fommaire des Reuela

tions de Sainete Brigide, S.Cyril

le ,
seg pluſiearsautres Saincts Ecº

religieux perſonnages : nouuelle ,


ment reueuës ego corrigées .

Etde nouueau augmentéesoutre les

precedentes impreſſions,
1

A TROYES ,
Par Purrra D Rvá v demeuraar
en la ruë noftre Dames
Aux Theſſaloniciens.s. Chap

Ne deſpriſez point les propheties, el

prouuez toutes choſes , tenez ce qui, et


bon .
terenie , to . Chapitre.

Necraignez point les ſignes du Cicl


comme les Gentils .

AV LECTEVR.
SON N'ET.

E cherche point ( Lecteur ) cesfolsambicieuse


Quides aſtres ayans un peu de cognoiffancey
NE
Veulent ranir á Dieu fa diuine puiſſance ,
Predifans l'aduenir au peuple ſoucieux ,
Sønt abuſeursde peuples , & gens perniciens ,
Quiblasphement de Dieu la treßainete ordonnance
Quand par eſprit humain, & foleoutrecuidance ,
Veulenttirer en baslesgrands ſecretsdes Cieux ,
Cherche , cberche de Dieu laloy , & les Prophetes ;
Ettuy trouueras des choſes plus fecrettes.
Les cauſesdontfouffronstant decalamitez ,
Setrouvent icy bas , ſont nos iniquitez ,
Quivurlent iuſqu'au ciel , la fort nousinfament
Quel'ire du Seigneur encontre nousenflamment .
--

LE TYPOGRAPHE,

AV LECTEVR.

urs
e fay doute ( ámy Lecteur ) que pluſie
médiſans en leurmaniere accouftumée , ne
trouuént quelque choſe à redire en ce petit
liure , encores qu'il y ait paſſe quarante anss
que premiereinent il a eſté mis en luiniere ,
tant en langage vulgaire qu'en Latin : depuis
lequel temps ceux qui y auroyent trouué quel
que choſe à calomnier , onteu aſſez loiſirde ſe
en décharger:meſmės i'en ay ouy quelques vns
ſe plaindre,qüe telles diuinacions eſtoyent con
traires à la pièré Chreſtienne , quinous com
mandoit remettre toutesnos cuures & actios

en la puiſſance,volonté & diſpoſition de Dieu ,


ſans trop curieuſemét,& auec ſuperſtition s'en
querir des choſes futures leſquelles ( comme
teſmoigne l'eſcriture) Dieu a reſeruez à ſa pro
pre puiſſance. Et pour ceſte cauſe és eſtats g
néraux de France , tenusà Orleans , non ſans
grande raiſón , les Prognoſticatiósauoient eſté
defenduës, entahtmefinement qu'aucuns ref
deurs , paffans les termes d'Aſtrologie ,ſemer
loyentde prognoſtiquer des choſes aduenir
contre l'expres commandementdeDieu . Cera
tes , telles & femblables remonſtrances m'a
bojehit preſque induit & perſuadé de pluſtoft
A ij
EPISTRE "!

ſupprimer qu'imprimer le preſent recueil ,en


cores qu'auec grand labeur ilait eſté extraict
de pluſieurs & diuers aucheurs ,de lain & eré &
authorité recommendables. Mais pour plus
m'en aſſeurer, iel'ay bien voulu communiquer
à des Theologiens,& autres ſçauansperſonna
ges , leſquels eſpluchans plus exactement les
choſes m'ont confirmé n'y auoir rien qui de
rogeaſt à la religion Chreſtienne , pour plu
ſieurs raiſons qu ilsm'ont alleguées :meſme
ment qu'il y auoit bien grande difference en
tre la prognoſtication & la Prophecie , entre
la diuination & la reuelation , entre les forti
legesou enchantemens, & les amures mira.
culeuſes : d'autant qu'il y à grande difference
entre les æuures de Dieu , & lescuures du dia.
ble. Il eſt bien certain que ceux qui entrepren
nent par artifice , ſcience , ou ſort predire des
chofes futures , ſont criminels de leze ma;efté
diuine d'entreprédre ſur la puiſſance & autho.
rité que le ſere celefte s'eſt expreſſement re
ſeruée. Mais auſſi quand quelque deuot & reli
gieux perſonnage viuant ſainctement, & en la
crainte de Dieu, predit quelque choſc à venir ,
quine ſoit point contraire aux fainctes Eſcrie
tures & doctrine Euágelique , qui empeſchera
d'eſtimer que ce ſoit prophetie , reuclation ou
inſpiration diuine , commebien ſouuent Dieu
par fa bonté & clemence infinie nous veut pro
Ar LicTEVR. 3
aducrtir & admonnefter paternellement des
guerres, famines,peſtilences,mortalitez ,trou
bles,diuifions,& autres aduerſitez deſquels iu
ftement il nous veut punir & chaſtier pour nos
demerites,afin de voir ſi nous en ſerons excitez
à changer noſtremauuaiſe vie, faire penitence
de nosoffeſes, & nous retourner vers luy, pour
en obtenir grace & miſericorde , autrement
nousrendre plus coulpables au iour qu'en ſon
ire & fureur il nous viendra viſiter , d'auoir con
temné 8 meſpriſé les aduertiffemés qu'il nous
en auoit auparavant baillez , & lors fera ac
comply le prouerbe commun :Le folne croir
tant qu'il reçoit. Or quantàmoy , ic dirois vo
lontiers apres ſain & Paulaux Theſſaloniciens,
sinquiéſme chapitre : Ne deſpriſez point les
propheries & reuelations: mnaiseſprouuez tou
tes choſes , & tenez ce quieſt de bon . Pour ce
fte cauſe, & que ce n'eſt pas la premiere edition
du preſent liure , i'ay aduiſé qu'il n'y aura pas
grande offenſe (fioffenfe y a ) de le publieren
core cefte fois , furla fin du temps que la
pro
phetiey contenuë eſt prochaine d'expirer , &
felon que ie cognoiſtray de quellegrace ceſte
premiere partie aura eſté par toy receuë, i'au

ray occaſion de te propoſer la ſeconde , quià


cíté de plus grand recherche & labeur: car c'eſt
vnextraia de tous les liures anciens , eſquels
on a trouué quelque prophetic ou reuelation ,
Alij
R'B'CVEIL DES

foit generale ou particuliere. Cependantiero


fupplie affe&tueuſement (amy Ledeur ) pren
dre en bonne part , ce qu'à preſent ier'en com
munique , ſans te ſcandalizer de rien , & s'il y a
quelque choſe qui t'offenſe , la paſſer par con
niuence & diſimulation , & n'en tenir compte,
non plus que d'vne choſe friuole & faicte à
plaiſir. Età Dieu .
Ieremie, 14 .

Aledi&tion aux Paſteurs , qui difſipent


MA
& deuorent le troupeau demapaſture
dit noftre Seigneur: Dót voicy ,dit le Seigneur
Dieu d'Iſraël', aux paſteurs qui paiſſentman
peuple : Vous auez diſpergémon troupeau , &
les auez deiettez , & ne les auez point viſitez.
Voicy , le viſiteray ſur vous la malice de vos

eſtudes,& ie congregeray le demeurant de mes


oüailles de toutes lesterres, eſquellesie les au
ray ietcées, & les rameneray en leurs champs ,
& croiſtront, & ſerontmultiplięz :& ſuſciteray
ſur eux des Paſteurs , qui les paiſtront , & apres
ne craindront plus , & n'en ſera plus efgaré
d'iceux . Voicy les iours viennent, dit noſtre
Seigneur , & ie ſuſciteray le iufte germe royal
de Dauid , & regnera Roy ,& fera lage , & fera
iugement & iuſtice en la terre.
Contreles deuineurs,' & prognoſtiqucurs.
Deuter. 18. Nulen toy ne ſera trouué Magi
cien ,vſant d'art magique;ny homme ayant le:
RoviLĀTIONS:
gard au temps, & aux oyſeaux, ny enchanteur
qui enchante , nyhomme demandant conſeil
aux eſprits familiers,nydeuins, ne demandans
adais auxmorts : Cartous ceux qui font telles
choſes ſont abhomination au Seigneur : &
pource , le Seigneur ton Dieu les extermincra .
Iſaye parlant à Egypte , chapitre 19 .
Où ſont maintenant tes ſages ? qu'ils t’an
noncent maintenant , quelles choſes le Sei
gncurdes armées à decrettées contre toy .
MATTHIEV XXIIII.
ET LVCXXI.

Vand vousorrez guerres & feditions;ne


Quis eſpouuentez point: car il faut que
ses caurcs luy aduiennent premierement:mais
la fin ne ſera point fitoft.Nation s'efleuera con
tre nation , & Royaume contreRoyaume, &
y aura peftilences & famines , & tremblemens
de terre en diuers lieux :mais toutes ces cho .
ſes ſont commencemens de douleurs. Alors

ils vous liureront pour eftreaffligez , & vous


tueront , & ſerez hays de toutes gens , à cau
ſe demon nom , & feront lors pluſieurs ſcan
dalizez , & liureront l'vn l'autre , & ſe hayront
l'vn l'autre , meſines des peres & meres , &

freres, & parens, & amis , & en ferontmou


rir d'entre vous. Auſli pluſieurs faux Prophe
tes s'elleueront , & en deceuront pluſieurs. Et
pource que iniquité abonderą , la charité le
refroidira :'mais qui perfeuerera iuſques i la
kin , il ſera ſauuć.

LACTANCE FIRMIAN , Ar
trajeté des derniers temps.

Es choſes ſont di&tes par les Prophetes


& Vaticinateurs deuoiraduenir.
CE
Quand la derniere fin du monde commen
cera à venir ,malice aura vigueur ,tous genres
do vices & de fraudes ſeront en frequent vlage
Juſtice perira,il n'y aura foy,miſericorde,hon
te ne verité, force & audace ſeront en vigueur;
nuln'aura quelque choſe,ſinon mal acquis , &
defendu demain : & s'ils ſont quelques bons,
ilsſeront en proye & mocqucric: nul ne rendrą
la pierédeuë aux parens:nuln'aura pitié d'en
fans ou de vieillards, auarice & conuoitiſe cor
rompront tout , ils ferontdes meurtres & des
effufions de fang : ils feront des guerres , non
ſeulement aux eſtranges & voiſins,mais enco
res inteſtines : lescitez batailleront çntrelles ,
tout ſexe & toutaage trai&tera les armes : la di
gnité d'Empire ne ſera point obſeruée en la
diſcipline militaire : mais en mode de larcin
ſera faiđe depredation & vaſtation , & c.
LE

RECVEIL DES REV E


LATIONS ET PREDICTIONS

admirables , de sainete Brigide , Sainet Cyrille ,


& autres anciens e not ables perſonnages. !

Eſte Prophetiemerueilleuſe , & iuſques i


Core a par
tiereuclée diuinement , & en partie cogneuě

par la conſtellation des corps celeſtes . Et trai.


& e de l'eſtat de l'Egliſe aduenir ,tant en ſpiri
tualité que temporalité. Pareillement des cho.
ſes qui doiucnt aduenir à l'Empire Romain ,
aux Royaumes de France , d'Eſpagne, d'An .
gleterre, de Dace , de Hongrie ,deBoëline , &
des Allemagnes. Etla pluſpart d'icelle a eſte
extraicte des Reuelacions de Sainct Cyrille ,do
Sain &te Brigide,de Sueue, de la Sybile de Cre
te , & d'vn Sainct Hermice Allemand nommé

Reynardus Lholhardus. Et commença l'an


milcinq cens lxxxiiii. Er dyrera iuſquesà l'an
milfixcens lxxxII,

E preſent liure eſt diuiſé en crois parties,


L En la premiere il traicte de l'Aſtrologie ,
comment par la conſtellation des corps ce
ReeVEIL DIS
leftes on peut preuoir les choſes fucäres. Lafe .
conde traicte de l'Egliſe , & des Royaumes
Chreſtiens. Etla dernicre , de l'eſtat du com

mun peuple enuers leurs ſuperieurs , & des


biens de la terre ,

Lesmoyens par leſquels l'hammepeut iuger:


des choſes aduenir,
CH A !. .
Ombien queDieu tout puiffant ait referi

Cuero à foyła yraye cognoillance des choſes


fucures, & que nulne puiſſe iuger certainement
des choſes aduenir , comme teſmoigne l'efcri
ture, At. 1. diſant : Cen'eſt paintà vous à cognoi:
ſtre les tempsne les ſaiſons que le pere amisen ſa propre
puiſſance . Toutesfois de fa grande liberalité il
donne à ſes creatures de beaux dons , par Yel
quels elles peuuent preuoir aucunement par
coniecture lefdictes choſes aduenir . Comme
l'on voit , des oyſeaux quidenoncent la diſpo
ſition du temps aduenir ,par leur chant & mou
uement : ou comme quand le Soleil eſt rouge
vers le foir , ildemonftre la ſerenité du lende
main ; & quandil eſt rougeau matin,ilmonſtre
la pluye aduenir deuers le ſoir : leſquellesco
ſes ſont ainſi ordonnéesde Dieu : comme plu

fieurs ont eſcrit bien amplement. Ariſtote à


dit , que des choſes futures contingentes la ve.
rité n'eſt point determinée , laquelle choſe eſt
vraye & difficile.Puis apres dit, que foute cha
RIVELATIONS:
fe future aduicndra neceſſairement. Siainni eft

que toute choſe future aduiendra neceffaire


ment,ilfaut que la cauſe precede,laquelle com
medit Platon, eſt determinément cogneuë ſeu
lement par le haut Createur de toutes chofes :
mais il a donné à l'hommeraiſon entendemée
& puiſſance diſcurſiue , par leſquelles il peut
predire aucunes choſes aduenir . Principale,
ment par les corps celeſtes : leſquels enclinent
leshommes à diuers effe & s. Et pour le direen
brief, ila donné à l'hommetroismoyens parti
culiers, par leſquels ilpeut iuger des choſes ad .
uenir. Le premier eſt experience , par laquelle
ona veu aduenir-pluſieurs choſes de meſmes
effect : & par ce moyen les vieux iugent deplu
fieurs choſesfutures. Le ſecond eſt. Afrologie :
car comine dịc Pčolomée , quiveut ſçauoir les
grands ſecrets aduenir, il doit contempler les
yertusdes corps celeſtes, à caufe que toutes les
chofes inferieures ſont gouuernées d'iceux, &
inclinés à diyersaccideris ſansneceſlité.Ariſto
te dit que toute la vertu du mode inferieur,del
pend du mode fuperieur.Le tiersmoyen eſt par
ſeuelation :car cõbien que Dieu ait ſeulla vraye
cognoiſſance des choſes futures : toutesfois il
les reuele aucunefois à aucuns par viſion ou re
preſentatio ,ou par ſes Anges,& autresmoyés,
comineappert par le dit des Sibylles leſquelles
prediloyét aux Gérils & aux romains pluſieurs
RICTIL DTS
choles aduenir : comme celic qui dit , que le
temple d'eternité ne {croit point deſtruia à
Romc , tant que vnc vierge enfanceroit : la
quelle choſe fut drouuće vrayc .& pluſieurs au
tres choſes leſquelles elles ontdit diuinemér :
& ainſi les Prophetes ontprophetiſé plufieurs
choſes au vieil Teſtament, & au nouueau Te
ſtament. Sain & Icanl Euangelifte , en ſcrepo
fantdeſſusla poitrine de Icſus-Chriſt , cogneud
les ſecrets deschoſes qui aduiendrontà la fin
du monde. Iedelaiſſe pluſieurs autres ; entre
leſquelseſt Sain &te Brigide ,laquelle a eu plu
ſieurs reuelations,leſquelles nous alleguerons
fouuent. Pareillement d'vn S. Hermite ,nom

méReynardus Lholhardus,comme ilapparoj


ftra plus à plein . Pource il ſuffic d'auoir ces trois
moyens, par leſquels on peut auoir coniecture
des choſes futures, leſquelles ſont données par
l'aucheur de ce preſent liurc, non par arrogan
ce, mais parexhortation gracicule , à fin d'aui .
ſer vn chaſcun ,principalement les Recteursdu
peuple ,afin qu'ils donnent remede auxmaux
que nouscraignans d'aduenir :car on dir com
munement Tela premiſa minus nocent , c'eſt à
dire , que les coups de traits preucuz , nuiſent
moins.Combien qu'ilsnedoiuentpoint craina
dre ne croire à vn chaſcun eſprit :car la foy à
preſent eſt rare par le monde:& où il n'y a point
de foy , les æqures ſont de nuleffect. Et quand
REVELATIONS

le conſeil & lesvuures ſontperdus en la terre


il faut auoir recours à Dicu principalement,
Et pour ce nous le deuons ſupplier deuoten
ment:afin que par ſa gracenous vueille pardon
ner nos offenſes , & qu'il nous donne la grace
d'acquerir vertu , & de viure en paix , & faire
tellesduures en ce monde, qu'il deſtourne ſon
ire denous , & qu'il ſoit touſiours pournous ,
& contre nousnulne pourra eſtre. Ormaintea
nant cſcoutez , quiconque aura des oreilles
eſcouter,
pour
TTOLOMER,

L'hommefagedominera par deſſus les influa


ences des plancttes , leſquelles ne produiſenc
pointneceffairement Icurs vertus és corps ter
rcftres:mais ſeulement les inclinent. & pour ce

on s'en peut garder par prudence & diſcrecion .


ARISTOTI.

Les choſes qui ſontcréés de lcurnature fone


bien diſpoſées , & vn ſeul Seigneur a donné
puiſſance aux aſtres de les varier par leur influ .
ences és partics infericurcs.
LA SIJILI.
Nous ſommes és limites & fins du monde ,

auſquels lesmaux ſontmeſlez auec les vertus :


& pource chaſcun eliſe ce qui eft bon , & delaiſ ,
felc mauuais.
SAINCTI BRIGIDI.

Confictoy cn Dieu , & fay du bien ,à fin quo


RBCVEIL DE
Dicu'pát fa grace , bonté & miſericorde des
ftourne les afflictions qu'il a reuelées à aucuns
des fiens. REYNARD VS.

Sois prudent cnuers pluſieurs., & familier


mais ce que tu veux queles autres celent , cu la
deuois celer le premier :

Quela reuelation diuine ne doit point eſtre cachée


mais publiéeà chaſcun . CHÁP. 11
Eluy qui enfouyt ſon argent à ſon plaiſir ;
vil abuſe defon bien ,& ne fait à nully iniu
CH
re.Mais celuy qui cache la ſcience eſt énuicux,
& fair iniure à cous , à caufe qu'il cache ce qui
appartient à chaſcun. Etpource on doit dire :
Vigent ceux quiayment fcience , & qui la ſe
ment: Car femer la ſcience,eft l'efleueren hon
neur.Etpource le Lecteur enuieux delaiffe nos

eſprits ; & le ſage les reprend , s'il y a chofe qui


foit à reprédre. Car detous ceux qui ſont en ce
monde,aucuns ont ſcience par doctriņė , & au
cuns par inſpiratio diuiné: & tout par lemoyen
da faină Eſprit. Noſtre doctrine & eſcrit n'eſt
point parhumaine perfuafion ny orgueil,mais
en eſpritdeverité & fimplicité: C'elt chofena
turelle àl'hommede cognoiſtrela verité par les
effects exterieurs :mais quand ils furmontent
les æuures naturelles communes on vient par
miracles à cognoiſtre la choſe ſupernaturelle;
S. Ambroiſe dit que touteveritéde quelcoğus
bouche ſoit proferée,elle eſtdu S; Eſprit :Et på
Rev.LATIONS

ecmoyen l'hommeannonce ſouuentdes chow


fontvrayes aducnir , à cauſe que Dicu
tout puiſsát,vie d'iccux , commcorgancs, pour
manifeſter la verité quand ils parlent droi&te
mentdes corps celeſtes, & de leurs influences.
Les inuenteurs des ſciences ont dit pluſieurs
choſes aduenir , & tout par lemoyen de $. Ef
prit,lequel eſt la vrayeverité , & par luy viene
la reuelation des fuperieurs aux inferieurs. Er
pourtant eſt dit au premier chapitre de lob
que les baufs labouroyent , & les aſnes pail
foyent,& eftoyent repeus aupres d'eux . C'eſtà
dire, que les infirmes de ce monde ( qui ſont fi ,
gurez par les aſnes)doyućt croire aux majeurs ,
.qui ſont figurez par les bæufs celeſtes. Et pour
ce,moy petit homócule, craignár l'ire de Dicu ,
fuis commeRuth , fuiuant les moiſſonneurs( à
ſçauoir les Philofophes & Aſtrologues ) au
champplein de labeur,cueillant les eſpics, & le
fruid de diuerſes eſcritures :& les iugemens des
coniondtionsdes planeſtes , & eclipſes & pafli

ons des planettes, & ce qu'ils veulēt prefigurer ,


afin quenousen puiſſionsaduertir yn chaſcun :
Que cen'eſt point choſe ſuperſticieuſedecroire aus
conſtellations desplanettes. CHAP. III,
Riſtote dit quenuln'eſt bõ iugedes cho
A ſes qu'il ignore. Les Philoſophes ontdic
que les effects naturels & volontaires ontleurs
principes des corps celeſtes, à cauſe que neceſ
lairement ce monde infericur eſt ſubiect aux
RICÞEIL DIS
act onsdu lurerieur & eft gouuernépar luy : &

pource lesindoctes,qui n'en ont la cognoiffáce


ſe deuroyent taire , plus coſt que d'vier de der
tra & ion , de peur que leur ignorance ne ſoit de
clarée. Ers ii leur semble qu ils toyent doctes,
ils fontdeceus, pource qu'ils veulent iugerdes
choſes cu'ils ignorent. Et pource dit Ariftote
au riers de la Metaphyſique , qu'il n'eft point
poſſible d'ofterle lien d'ignorence à l'ignorant,
ne de luy monſtrer choſes difficiles :mais bien
à ceux qui cntendent les eſcrits des fages jauſ
quels du tout ie me conformeray , quant à la
conion &tion des planettes, & de la grande ecli
pſe : combien que l'opinion de pluſieurs teme.
raires & ſuperſtitieux , ſoit contraire : & tant
ont induit le peuple par leur do &trine folle ,à
croire , que c'eſt choſe vaine des influences des
corpsceleftes ,des eclipſes & conioñ & ions d'i.
ceux , & que nullement iceux n'induiſent à
guerre , à amour , à diuiſion & confederation ,
diſans que toutes ces choſes ſont ſubmiſes au
liberalarbitre deshommes : Toutesfois ils nc

ſçauroyent denier les effets naturels d'iceux ,


experimentez & cogneus de longtemps , tant
par le commun peuple , que par les Philoſo .
phes. C'eſt donc choſe vaine d'en parler par
tel moyen à ceux qui ne ſçauroyenč prouuer
le contraire, quine font quedetracterdes prü
dents & bien experimentez en ccft affaire.
De
REVELATIONS: 9

Del'honneur d' Aftrologie parraiſonsmilitaires ,


par lesexemplesdesanciens,

CHAP. IIII.

Ous auons demonſtré en partic que ce


Non n'eſt point choſe vaine, d'auoir cognoiſ
lance des influences celeſtes, & que pronoſtica
tion eſt choſemagnifique & falutaire: carcom
medit Cicero en ſon !iure des Diuinations, les
Romains Monarques de tout le monde , a
uoyent accouſtumé d'obſeruer les cours des
planettes, les augures & diuinations , quand ils
Youloyent faire quelque bataille. Er Moyſe
print Tharbis la fille du Roy d'Ethiopie dedans
la cité de Saba , laquelle le regarda quand il ſe
voulutpartir d'icelle : car il eſtoit bon Aſtrolo

gue; & tailla ceux images en deux pierres pre


cieuſes , deſquelles I'vne donnoit memoire
d'amour & l'autre oubliance :deſquelles il bail
la à la femme celle quidonnoit oubliance , &
l'autre la retint : & à lors elle perdit l'amour
qu'elle auoit en luy , & s'en alla en Egypte ſans
regrets. Les Atheniens , qui ont eſté les plus
eſtiméz du inonde en ſciences & en conſeil
pour gouuerner leschoſes publiques , onevſe
des reuelationsdes Prophctes, & ont touſiours
honoré l'Aſtrologic .

B
RECVEIL DAS

Des vertusdescorps celeſtes.


CHAP. v .

Nciennement les Aftrologues eſtoyent


A. en ſigrand honneur , quedeuant tous au
tres eſtoyent efleuz pour l'adminiſtration des
choſesſpirituelles , comme ſont les Euelques :
mais par l'infortune deMercure tout eſt aboly ,
& fonttous les pauures ſansauoir ayde de ceux
qui ſont ſoubs lupiter. Les Lacedemoniens
n'ont il point donné à leur Roy vn Aſtrolo
gue , lequel eſtoit en honneur , & par ſa reue
e
lation la choſe publique eſtoit gouuerné ? Et
iamais nul ne fut efleu Roy dePerſe , qu'ilac
fur inſtruit és arts liberaux , & qu'il ne fuſt Ma
thematicien . Romulus n'a il pas edifié la ville
de Rome par auſpication & diuination , ti
ré e
par le vol ou cry des oyſeaux ? Et depuis
luy les Conſuls & Preſtres , ont tenu leur reli
gion en authorité , luyuant les cours des pla
nettes : & par ce moyen regnoiſten honneur ,
& enuoyoyent tous lesans ſix enfansnobles en

Ethrurie, pour apprendre ladite ſcience. Main ,


tesfois , commerecite Titus Liuius , les Ro
mains ont commandé que les Preteurs allaf
fent viſiter les liures des Sybiles quand ils vou
loyent faire choſe de haute entreprinſe , ou
quand ils voyoyent quelque choſe en l'air , qui
denonçoit aux Romains , quelque infortune

ŘEve'La T'IONS.

aduenir. Et quaſi touſiours les reuelations des


Mathematiciens correſpondoyent aux vers de
la Sybile :
Delacertitude deschoſes paſſées & preſentes , est
fait foy aux choſesaduenir.
CHAP. VI.

Es raiſons ſuſdites font quelque choſe à


L ýnoſtre propos : mais ceux quimecognoiſ
fent depuis que je ſuis reſident en mon her
mitage és parties d'Allemagne , ont cogneu
queiay predit par l'eſpacede vingt ans les cho
fes aduenir , & font aduenuës ainſi comme

nous les auions reuelées à pluſieurs :mais icde


laiſſe pour le preſent d'en parler , & me ſuffic
que tant les doctes, que les indoctes , tant les
Chreſtiens,qu'infideles confeſſent qu'on peut
predire les choſes futures par le cours des altres,
commcon a eſprouue , & prouue l'on de iour
cn iour: Qui eſt celuy qui eft tant rude d'eſprit
& de limauvaiſes mæurs, & cant inſenſé , que

quand il regarde le Ciel, qui vouſiſtdenier que


la terre & tout ce qui eft , neſoit gouuernée de
l'ordonnance de Dieu & par les corps celeſtes ?
Sainſieſtoit qu'il y euſt quelqu'vn d'opinion

contraire, ie luy dirois qu'iloffence Dieu , par


les raiſons & moyens qui s'enſuyuent.

Diuerſes opinionsſur lesinfluences desPlanettes.


CHAP . V II
Bij
RECUEIL DES

Elas ! pauure miſerable : ne comprens tu


H point que les Aſtres conduiſent ce mon
de inferieur , quand par leur mouuement tu
voischanger le temps, tu les vois aucunesfois à
vn coſté , aucunesfois à l'autre , aucunesfois
haolt , aucunesfaisbas,aller venir , ſe monſtrer,
apres ſe cacher ,maintenár vers Orient, cantoft
vers Occident, & changent l'air par leur vertu ?
Ilfaut faire auec telles gens commeauec ceux
quinient les choſes euidentes , comme s'ils di
ſoyent que le feu n'eſt point chaut.
Aucuns font qui ne tiennent compte deſça
uoir les choſes futures , & ſe mocquent des A
ſtrologues. Ceux ſont beftiaux , & fegouuer
nent coinme beſtes brutes ,ne tenant compte
derien ſinon dece qu'ils voyent,

Aucuns font qui croyent , mais ils ne veulent


fçauoir , à cauſe que c'eſt choſe iufte de cognoi
ſtre le maladuenir & euident , que telles choſes
aduiendront neceſſairement , & qu'on ne les

pourra eviter. Et telles gens font opiniaſtres :


caron trouue'le contraire vray , comme nous
auons dit су deſſus , & ſont dignes de repre
henſion ,

Aucuns croyent & veulent ſçauoir,mais ils ne


fuyuent point le conſeil des Aſtronomes . Au
cuns Aftronomes cognoiſſent lesbonnes influ
ences & les mauuailes,ils prennēt lesbonnes &
laiſſent lesmauvaiſes, & ne les vculer entendre .
REVELATIONS,

Aucuns ſe delectent quelquesfois aux iuge


mens de l'Aſtrologie iudiciaire , puis ſoudain
les delaiſſent. Tellesgens ſont inconſtans &
imprudens.
Aucuns ſont qui croyent & prennent labeur
de ſçauoir , s'efforcent de cognoiſtrc la verité ,
afin qu'ils puiſſenc obuier aux maux ajuenir ,
& ſe pouruoir des choſes à eux neceſſaires. Et
telles gensmeritent d'eftre nommez prudens ,
& peuuent facilement cuiter par leur pruden
ce le mal futur,& pour iceux auonsvoulu coin
poſer ce petit liure.
Mais la difficulté de noſtre æuure , & la pro
fondité deschoſes qu'il faut cognoiſtre, la brie
ueté du temps , & la multitude des enuieux ,
m'admonneſtent de requerir la grace.de Dieu

tout puiſſant ,à cauſe quci'ay entreprins cho


ſes plusgran ies , que ne conuient à la capacité
demon rudeentendement:

Oraiſon de l'autheur à la sainete Trinité.


CHAP . VIII,

Eniſte ſoit la Majeſté hautaine du Crea


B teur : qui par ſa diuinç prouidence pour
uoit à toutes ſes creatures, qui pour nousmon
ftrer ſa bonté infinie & immuable , nous à don

né des ſignes a 'mirab'es , par leſquels funtad


moneſtéz pluſieurs de leur ſalut. Et pource ,
moy indigne , te prie mon Crearcur , que tu
verifiesmesparolics & queme conduire ſelon
B. iij
RECUEIL DE'S
la vogedeverice :laquelle tu as determinée de
uant le commencement du monde. Et com .

me die ſainct Gregoire au 12. de ſesMorales :


Toutes les choſes qui ſe font en ce monde, ſo
fontpar leiugement de Dieu , ou par ſon con
ſeil oecult : car luy ſeul cognoiſſant les choſes
qui aduicndront, les a determinées deuant la
creation du monde. Il eſt deflors determiné
quelle fortune ou infortune doit aduenir aux
hommes : laquelle choſe a declaré Albert le
grand , en ſon Miroir ,diſant : Quand Dieu ac
ſtendu les cieux commeon faict la peau d'vn ai
gneau ,ila voulu qu'en icelle par ſa diuine bon
té , y euſt des lettres eſcrites , leſquelles ſont au
liure d'Eternité , dedans lequel toutes choſes
font veritables. Et pource , ſi par mes fautes ie
predis quelque choſe non veritable, ilme doit
eſtre impucé , & non à autre : car combien que
ſoyent bien diſpoſez les corps celeſtes , toutes
fois en tous temps aduiennentpluſieurs infor
tunes , leſquelles procedent de la rotondité du
ciel. Et pource , vray Createur & moderateur
dumonde, quias créé le Soleil & la Lune , qui
diſpoſes le cours, le mouuement agile du fir
mament, & le conduits tous les iours d'Orient
en Occident , qui fouſtienstous les cieux & les
gouuernes & fouſtiens , & fans eſtre las , au
quel toutes les choſes creées ſont ſubiectes :
ļe vicns verstoy , afin quetu medonnes quel
REVELATIONS. 12
que petite portion de ta miſericordo . Te ſuis le
pauure Ruth , qui te ſupplie que tu medonnes
la grace que ie puiſſe dire choſe quiſoit verita
ble ſelon le cours de tes planettes & eſtoilles
en illuſtrant mon entendement des rays de ta
fplendeur incomprehenſible , afin que ic puiſſe
cheminer par la voye de la verité , & predire
choſe quiſoit vtile à vn chacun .

La qualité, le lieu ,ty le tempsd'une conſtel


lation admirable.
CHAP. IX .
Ous deuons conſiderer vne conionction
Na
des planettes principales , c'eſt à ſçauoir
de Saturné & de Iupiter , laquelle fur faide
l'an 1484. le 25. Nouembre , à lix heures &
quatre minutes apres midy , lors queCancer e
ftoit deſſusnoſtre horiſon & horoſcope. Et fuc
ceſte conion &tion fort à craindre , demonſtrant
de grandes calamitez à venir . Et ceſte ou ſem
blable conionction , de long temps n'a point

eſtéveuë, neſera de longues reuolutions , &


pource eſt de plus fortes influences : & à eſté
Cefte conionction infortunée en vn receptacle
malheureux, C'eſt à ſçauoir en la maiſon du
Scorpion , au 23,degré , & 24.minutes , en
laquelle s'eſioüit Mars lefelon & deſloyal. Et
lors Iupiter le gracieux fut opprimé de Sa
turne lemal-vucillant , lequel eſtoit eſleué en
RECUEIL .DE $

ſon cercle & eccentrice, principalement vers les


partiesde Septentrion . AlorsMars triomphoie
deſſus ceſte conjonction , d'autant qu'il eſtoit
ſeigneur du ciel, & regardoit en bas au ec fero
cité : & eſtoit en ſon propre domicile exalté , &
gouuernoit la diſpoſition des autres planetes
à ton vouloir . Er fur lebon Iupiter fort affligé
à cauſe qu'il auoit deux ennemis, & nepouuoiç
reſiſter à la violence d'iceux , & ne peut donner
aux hommes les ſecours qu'ilauoit accolla
ftumé.
Dela duration de ceſte constellation ,
CH A P. x.

T pource que l'effetde ceſtemaligne con:


ion &tion durera longtemps,c'eſt à ſçauoir
EI
depuis le temps nommé, iuſques à l'an 1667,
Nous parlerons d'aucunes qui aduiendrone
pendant ce temps,leſquelles quand elles ſerone
bien conſiderées , à cauſe de leur commixtion ,
produiront quaſi vn ineſme effe &t que ladiate
conionction deſſusnommée.
Premier , il aduint en l'an mil quatre cens
Ixxxv, le xvi. deMars , vne horrible & cruelle
Eclipſe de Soleil , laquelle eſt ſuruenuë à la
conionction deflus nommée , & rendra l'effect
d'icelle encore pire que parauant: principale,
ment par vne nouuelle conionction des infor
tunés planettes de Saturne & deMars : & ſera
de dernier iourde Nouembre , ay 9. degré die
REVELATIONS, 13
Scorpion , à l'heure de la combuſtion imparfai
ête de la Lune : en laquelle Saturne l'enuieux
par ſon eleuation total opprimęMars en fon
domicile : & pour ce font pluſieurs teimoigna
ges procedans des conſtellations mauuailes ,
qui denoncentdegrandsmaux aduenir ,
Dequoy il n'y a pas long temps qu'il a eſté
fait vne conjonation de lupiter lebenin , & de
Mars le cruel au 18. degré dụ Scorpion :mais
-cn icelle la beneuolence de Iupiter à moderé la
malice de Mars , & des autresmauuaiſes con
ſtellations , à cause de ſon eleuation heureuſe
de lus iceluy .
Apres icelle nouseſt venu à plaiſir , de redui,
rc à memoire aucunes grandes conionctions
leſquelles au temps paffé ont produit des effects
merueilleux,leſquels ſelon l'opinion d'aucuns,
durent iuſques au temps preſent,
La grande conion &tion quifuedeuant le De
luge,vint petit à petit , iuſques au 15. degré de
Leo , & 12. minutes & vint aſſez lentement :
tellement qu'on ne ſe donnoit point de garde
d'icelle ,
Leregimede ce monde & le gouuernement
diſtributif de iuftice ; a eſté deuolué iuſques à la

Lune, & à prinsſa puiſſance , & le degré qu'on


nommele degré de direction , à duit iuſques
à la quinte partie de Libra , & eneft pofſeffeur:
& la Lune ſe donne la puiſſance de la diuifion
RECEIL DIS
d'iceluy .

Les grandes conion &tions leſquelles ont pre


eede & ſignifié l'aduenement de noſtre Sei
gneur , le mouvement & domination de l'af:
çendant dudit an futdeuoluéiuſques au 13.de :

gré de Libra. Et la perfection de la conion


aion vint au 19. degré d'Aries ,auquel fut re
ceu le degré de perfection de l'aſcendant au
12. degré du Scorpion , duqnel Venusfut celuy
qui fut le diuiſeur.

LE SECOND TRAICTE , LEQVEL


commenceà parler de la grande conionction deſluf
dite , en fuyuant la doctrine du vers ( Tu ſupplex
ora, tu protege , tuque labora ) legnelparleau Pape,
à l'Empereur aux Laboureurs.

Ous auons intention dedeclarer cy apres


la puiſſance & les effects de l'Eclipſe &
NA
conionction deſſusnomméc . Etdirons quelles

choſes elles produiront deffus la terre par leurs


rays infortunez , ſans vouloir deroger à la vo
lonté diuine , ny au liberal arbitre des hom .
mes. Etproteſte que tout ce que je dira y ou
reucleray,ſera condui&t & mué ſelon la volon
té & benignité de Dieu tout puiſſant, Etauſſi ,
ſelon Ptolomée, les iugemens des Aſtronomes
doiuent eſtre remis entre les choſes neceffaires

& contingentcs .
REVELATIONS.

Comme la conſtellation nomméeau ix chapitre du


premier traicté ,fera fon influenceen l'E
glife , inclinant le chef d'icelles
diverſes infortunes,
CHAP. I,

Eluy qui tient le Saint Siege Apoftoli


que , & qui tient le gouuernal du nauire
de Sainct Pierre , doic eſcouter au temps adue .
nir . Etcombien qu'il ſoit principal dumonde ,
& qu'il ſemble qu'il neſoit point ſubiect aux
influences celeſtes, toutesfois il n'a point puiſ
ſance d'empeſcher leur effe& . Sa fortune eſt
gouuernée par la volonté de Dieg . ' Et celuy
qui ſera eſleué par ſes merites, aura la clef de
vericé, & pourra icelle aucunementeuiter l'or
dre & la complexion des cauſes ſuperieures à
cauſe de vertu : Mais comment qu'il en ad
..

uienne , ie priele Seigneur des Seigneurs, qu'il


vueilleeſtendre ! ſon manteau de grace deflus ,
& qu'il luy donne iour heureux pour ſon efle
{tion afin qu'il ſoit introniſé à bonneheurc .
Ieſus-Chriſt qui fut enuoyé de ſon Percen ter
re,ne fut point excepté de la ley denature : par
plus forçe raiſon , vn homme mortelne doit
poiut eſtrç excepté des influences ordonnées
par la volonté de Dieu , leſquelles fouuentſont
preueus deshommes , par le coursdesaſtres.
RECVETLJES
De la reſtitution de l'Eglife, de ſon chef,compring
ſe pour la repreſentation d ' Adam & Eue, par
la reuelation de l'Abbé loacbim .
CHA P. 11 .
A Cité fiquée deflus lamontagne , ſelon
La 'expoſition de l'Euangile , Matthieu.s. ne
peut eftre cachée au temps preſent, Car deuant
que l'influence de la dangercuſe Eclipſe deſſus
nommée ſoit paſſée, iladuiendra pluſieurs in
conueniens à l'Egliſe , & à la nauire de Sainé
Pierre.
C'eſte nauire ſera fort agitée de cofté & d'au .
tre, par les ondçs & tempeſtes de la mer , & ſe.
ra caſſée ,nagera en grand danger , tellement
qu'on ne ſçaura de quel coſté elle ſera fouite

nuë. Et pour ce , fi Dieu tout puiſſant ne la


garde, elle endurera diuers dangers & diuiſion :
& ſemblera qu'elle ſoit lubmergée .Mais il nous
eſt certain que ladi& e nauire iamais ne ſera
periclitée & perduë , combien qu'elle ſoit agi
tée & vexée des ondes,Auctuations , & tempe
ftes de la mer .
L'Abbé Ioachim , dit deſlus Ieremie , tou

chant l'eſtat de l'Egliſe , qu'il y a vn figuier , le


quel par maledi tion eſt deſeiche : & vn autre
lequel repreſente l'Egliſe Latine , lequela des
fueilles , dont on fait des ceincts ,deſquels elle
ſe pare honneſteinent , pour excuſer & trou
uer excuſations en pechcz. Et tant Adam re
LEVELATIONS. IS
preſentant le Pape,commeEuc,laquelle mon
Itre les ſubjects de l'Egliſe , ſe cachent pauure
mentdeſſous le bois dela gloire eccleſiaſtique.
Mais pour ce que les Papes ont eu des Princes
Chreſtiens , le patrimoine de Ieſus-Chriſt : le
dit patrimoinea eſté commele bois de bien &
de mal : de bien , quant à la ſubſtantation de
leur vie , & le mal quánt à l'abus & diſſipation
d'iceux. Ils defirent eſtre veus comme les
grands par deſſus le peuple , & auoir grand re
nommée par deſſus tout le peuple Chreſtien, &
par tousles royaumes: & neſontpoint contens
du fruitde l'arbre,ne des autres choſes deſquel
les eſtoit licite à pluſieurs d’yſer , conioi
gnent auec eux les femmes'des populaires ri
ches, par la ſuggeſtion du ſerpent,pareillement
lesdocteurs & autres pilliers .

Prophetiedes Ecclefiaftiquesmal vinans.


· Mais helas ! ie crains que par le conſeil d'au
cuns qui viuentperuerſement ou viuront , que
les ſimples , les debiles ,les forts & les ſçauans
qui vinent temerairement , & contre le com
mandement de Dieu, & ſontremplis de ſcience
qui enfle , & n'edifie point, mais deftrui& , qui
vſurpent les fruits des bienstemporels , ſeront
dejettez en bref de la dignité Eccleſiaſtique ,
& ſeront diſpers deffus la terre , & habiteront
en la terre de Cain , veſtus de peaux de honte
& de confuſion .
RICVIIL ÞES

Et Ieremie au lieu deffus allégué , dit : Itads


tiédra que tout ainſi commeles Tuifs ont prins
haine & mal-vueillance à l'encontre de Tefusé

Chriſt & de ſes diſciples , que les faux Chré


ſtiers s'elleucront contre le S. Eſprit, & contre
l'Egliſe . & ceux quila ſouftiennent : car felon
Saincte Brigide; en fon quart liure des Rcuela
tions eft dit :Maledi&tion , & derechef male

diction quand vn enfant ſera aflis au fiege de la


fleurde lys. Et en ce temps'aduiendra tribu
lation en l'Egliſe Romaine ; Car Dieu peut
auſſi ſuſciter les François à rencontre de TE
gliſe. Et quand l'Eglife Romaine defaudra ,
quantà obeyſſance, & les Prelatstireront d'A !
lemagnéaucuns threſors,& efleueront leurs en
fans en dignité feculiere , & que la mere volera
auec fon petit, lors le peuple Chreſtien viendra
à

guerroyer : & lors y aura clameur & hurte


mensdeſſus tour homme. Lemaiſtre des aſtres

eſt venu : doncques les lugcs s'en'aillent en


horter le peuple , & annoncer qu'il garde quc
la nauire ne ſoit plongée. Car ſi Dieu n'appa
roiſt , Sainct Pierre ſera en doute , à cauſe què
Ics Prelars feront affligez , afin qu'ils ne pref

chent la parole de Dieu . Et ces choſes ſeront


faictes par l'oppreſſion de Iupiter le benið , faia
čte en la maiſon deMars le cruel. Laquelle
choſe demonſtrera l'Eclipſe , auec la reuolu
tion de l'an du monde , quand le moderne &
REVELATIONS. 16

fon ſucceſſeur prochain ſuſcitera la mere de


l'Aigle à l'encontre des Princes de la Vierge.
Alors Mars ſe courroucera aux louiens qui re
fident vers le Rhyn & vers la mer Qccidentale,
& rachetera le petit , lequelaura fort à fouffrir
deſcs ſubjects. Etdecemoult de maux aduien
dront, & le chef de la Foy , commevo arbre qui
ne porte fruict , fe treſpaſſera dece monde : &
ſeramalobey où il ſera. E alors la ville de Ro
mcà grand peine ſera digne d'auoir ſes Prelats
accouſtumez .

Commentparlareuelation de ſainete Brigide, les dans


gers & ſciſmes de l'Egliſe apparoiſtront,quandles
François feront en paix avec les Allemans.
CHA P. III.

Ainde Brigide dir au liure de ſes Reuela


SA tions que deſſous la grande Aigle , laquelle
nourrira le feu en ſon cæur , TEgliſe ſera opa

primée : car Dieu a la puiſſance de prouoquer


les Allemans , quiſe confientplus de leur puiſ
ſance humaine, que de celle deDieu , à faire af
faux à l'encontre de l'Egliſe , & de vexer le
Clergé. Et ainſi eſt neceſſàire que Sainat Pierre
ſe prepare à s'enfuir , pour euiter feruitude .
Alors l'Egliſe Occidentale ſe doit garder que
lapoiſſance Gallicane neluy ſoit appuyement
d'vne ronce , à laquelle quand on le veut ap
puyer , on ſe perceles spains.
Rocvett DOS
Ainli'eſt donné à entendre comme les Alle
mans, Scorpionniſtes, ſeront confederez aucê
le Lys : & alors l'Eglike pórtera la croix de la
mentation aupres du Rhin . Et en la terre de la
Lunevers la mer Occidentale , feront veuz des
maux , qui iamais ne furentouys , à cauſe qu'a
lors Saturne fulminera ſa ſentence deffus fes

ſubie ts, quand il entrera en la maiſon propre :


& alors lesRomains hefiteront en la foy , la

quelle choſe n'a eſté veuë de long temps , &


viendront les temps dangereux en l'Egliſe
Sainct Pierre , & des diuiſions entre les Cardi

naux, & dureront iceuxmaux long temps , &


font figurez , Iudicum fexto , par les ſept che
ueux de Samſon ,deſquels la nation d'Allema
gne doit eſtre ornée & lesont voulu arracher ,
ceux de Gand ,de Bruges , de Flandres , & de
Picardic , leſquels ont delaiſſé leurs Princes &
confederez auſquels auoyent fiance : & pource
le chef ſera debile , apres qu'il aura perdu fes
cheueux,commefut Samſon apres qu'il eutper
du les liens.
Par diuers exemples l'autheur preuue la vertu de paix ,
induiſantles Princes à l'honueur de l'Empire
Romain CHAP . IIII.
Leftdenature choſe bien ordonnée , qu'en
toute vniuerſité y ayt vn chef , pour garder
:

l'unité d'icelle : & par ce moyen chaſcun eſt


plus loin de danger. Et pour ce les Gruës ont
vn Duc
RÉVÉLATIONS

vn Due , quileur mõſtre le chemin quand elles


volent , ou qu'elles dorment. Quand les
Abeilles fontleur miel, elles ont vn Roy,
auec lequel s'aſſemblent. Pareilles choſe eſt
des Formis. Semblablement eſt quand les

gendarmes ſont en la guerre , ils ont vn Ca


picaine, auquelils obeiſſent.Etpource le prin-.
ce des PhiloſophesAriſtote , dit que la plura
lité des principaurez eſt mauuaiſe : & pour ce
il dit qu'il en doit eſtre vn , auquel les autres
doyuent porter honneur , & obeir en bien ,
pourdeffend
fo re la choſe publique.
Etnpource
ts i’admoneſte que tous ceux qui
en
font Chreſtienst par lvn
,, &ayent ſe con que, au
eqchefmonar dui
.
ue
l ſen
t
Õuand noſtre Sauueur vint en ce monde, il
honora l'Empire Romain , d'autant qu'il apo
paiſa l'Empereur,& fit ceſſerla guerre par tou
te la terre, pourmonſtrer que nous deuons ay
mer la paix . Et pource ,non ſans cauſe , für dit
par Dauid : Esiours du Seigneur Ieſus-Chriſt ,
naiſtra abondance de paix.
De rechef noſtre
Sauueur a honoré l'Empire Romain , d'au
tant qu'il dit [ comme eſt recité Matthieu . 22 )
Rendez les choſes qui appartiennent à Celar,
Ceſar. D'auantage quand il voulut partir de
cemonde,il confirma l'Empire Romain , def
ſuſdit (comme prouue ſainct Luc. ] Car ſes A
poſtres luy dirent.Sire , voicy deux glajues. Es
RECVEIL DES
alors reſpondit: c'eſt aſſez , il ſuffit, Par ceſté pa
rolle Ielus Chriſt a approuué la puiſſance Im
periale.
Item , quaſià l'heure de lamort a corfirmé
l'honneur de l'Empire ſouuent nommé: Car
quand Pilate ſe vantoit de le mettre à mort,
alors il luy dit , qu'iln'auroit pointde puiſſance
qu'elle ne luy fuſt donnee d'enhaut. Aucun's
expoſentd'enhaut : c'eſt à dire du ciel celeſte ou
autrement d'enhaut , c'eſt à dire de Ceſar , le
quel auoit conſtitué Pilate I uge en ceſt affaire .
Et pource croyent les luifs : Situ le delaiſle, tu
ne leras point amy de Ceſar.
D'auantage, l'Empire Romain eſt honoré de
ce qu'il eſt dit , que durant iceluy ne viendra
point l'homme plein de pechés le fils de perdi
tion Antechrift.Et pource S.Paulaux Theſſal.
chap.2 .dela feconde Epiſtre admonneſtel’Em
percur,diſant: Qui tient, ſi tienne. Leſquelles
choſes veulēt dire , qu'on doit maintenir l'em
pire en ſa valeur : car alors qu'il ſera oſté l'An
techriſt viendra & approchera la fin dumonde.
Comment au temps de l'Empereur Frederic , aduicne
dront degrandsmaux ,l'eſpace de xxiij. anso
demy. CHAP. V.
Pres le regne de l'Empereur Frederic
A troiſieſıne,abondera toute iniquité & i11
fidelité , tellement qu'a grand peine ſe pourra
faire election , & dira le peuple , que le temps
REVELATIONS. 18

paſſé eſtoit plus pacifique & plus heureux que


temps.. .Et pource eſt di&t aux Pſeaumes,
lediet temps

qu'en vn temps viendra abondance de paix , &


apres ſerá oftee la lune , c'eſt a dire l'Empire
Romain . Sainet Paul dit : Saches que vers la
fin dumonde, il aduiendra de grandes tribula
tiós & guerres,leſquelles n'ont pointeſté veues
parauant, & dureront long-temps.,.& pourtant
tous Chreſtiensdoiuentcraindre Dieu , & ay
mer leur Prince ſuperlatif : car qui fera le con
traire,mourra comme ſciſmatique . Ie cognois
( Prince hautain ) que i'ay cominencé vn æu
ure grand & difficile : car ce n'eſt point choſe
de petit poix de parler de l'eſtat des Empereurs.
Et d'auantage ilfaut auoir bon entendement,
pour comprendre le mouuement des cieux , &
les influences des planettes , & les conionctios,
deſquelles les ſignifications durent iuſques
au temps preſent , & dureront , à cauſe de
l'eclipſe , laquelle s'eſt adioinčte auec icelle,
combien qu'ils ayent diuerſes cauſes; & d'icel
les parordre admirable, fera a cauſe que la con
nexion produit vne meſme diſpoſition . Et
pour feuenir à noſtre propos , quant à l'eſle
& tion des Empereurs , elle ſera difficile , & il
füřuiendra de grandes fortunes. Et du temps
d'iceux ſemouuera de grandeshaines entre les
Princes, & beaucoup de fraudes & decepriõs, &
de grandes batailles eritré les nobles , & ſeront
cij
RECVEIL DES

pluſeursſeigneurs rebelles à l'Empire:& quád


vne guerre ſera finie: l'autre recommencera.
Comment par la reuelation de ſaincte Brigide , l'Es
gliſeſera troubleeau temps de Maximilian ,
par les François. CHAP. VI.
Leſt eſcript au liure des tribulations , que
Moab & Amon les deux fils de Loth qui fu
rentnez d'inceſte , deſignentdeux generatiós,
c’eſtà ſçauoir le Lyon ſauuage , & le lys Occi
dental , leſquels feront affaux & batailles au
campde la vierge, alors que l'aigle volera auec
ſon petit. Et alorsſe fera grande confederation
és parties d'Orient par les Leoniſtes: & les Bag
ioriques ſeront en triſteſſe .
S. François & S. Brigide diſent : Il viendra
vn Roy à la face pudique[ qui eſt celuy , Dicu
le ſçait ] & deſſous luy l'Egliſe ſera oppreſſec,
& les gens d'Egliſe vexez par tout. Et alors ſeo
ront preparez aucuns Baicriques, à faire nui
ſance à l'Egliſe Romaine , ſoy confians plus de
leur tyrannie , que de la puiſſance de Dieu . A
Lors le Roy François ſurmontant les Allemās,
en tuera beauccup :mais en la fin il ſuccom
bera. Et iceluy à la face pudique regnera par
tout : & entrant au nid de l'Aigle, fa mere tiene
dra ſa monarchie , depuis Orient iuſques en
Occident.

Ileſt eſcrit au liure des Reuelations deRey .


nardus Lholhardus, le Loup, c'eſt la terre og
DEVILATIONS 19
pidentale , deiecte l'Aigle en ſon petit militer a:
d'auantage,ſes propres luy deſchirerõt la peau ,
& demourera nud , cherchant ayde , & n'en
cropuera point. Alors l'Aigle dejctcee dester
res de Virgo,eſmouuera la Aeur de lys , & s'en
uolerą vers les parties du Midy , pour receuoir
ce qu'elle auoit perdu . Apres viendra lę Che
ualier ſigné en la poitrine, lequel apresdix ans:
paſſez mettra à mort le lyon , & alors s'elleue
ra la grande Aiglę , laquelle chaſtiera les prin
cipaux , & ceux qui habitent en la mer milite
font en triſteſſe. Qui pourra reſiſter à luy ,

quand il aura puiſſance d'enhaye ? il açquerra


trois royaumes, & le peuple çriera V &, V & : c'eft
à dire mal'heur ſur nous. Ceſte grande Aigle
dormira encor cinq ans , & s'efleuera & com
mencera à fe diuiſer auec lelys , & fera trem
bler les montagnes orgueilleuſes, Elles eſten
dra ſęsælles à la proye , & aguiſera ſes ongles ,
pour mieux prendre , & ouurira ſon bec pour
deuorer. Du fon de ſes ælles elle troublera les
villes & chaſțeaux . Ec en ce temps ſera grand

dueil & aigre , plus qu'on n'a veu de long téps,


Ceux qui demeurent çs eaux Occidentales , en
la terre de Virgo , viuront ſanstriſteſſe , lelys
ſera en paix , & ſera touſiours nommeç noble
d'iceux , & ce viédra par le Soleil adioin & auec
le lyon . Et viuant yn coq , en ſera creé vn au
tre, qui donnera faucarà l'Aigle .
Cilj
RECVETL DES

Lagerman ie inferieure ſe rebellera contre lefleu Ema


pereur , par la reuelation d'une sibyle , de
Reynardus hermite. CHAP . VII.

A Sibyle Cumañe , parlant en eſprit de


L Prophetie , a dit :apres petit de temps cor
tira i Aigle des roches d'Allemagne, accom
pagnée de pluſieurs Griffons , & volera au iar
din du Careſme, & celuy qui ſera aſſis au ſiege
du Paſteur , fera dechaſſé du cinquieſme lieu
au ſeptieſme. Il affaudra celuy qui aura bleffe
fon pere , & le deuorera , & retiendra ſon nid

l'eſpace de cinquante ans , durant leſquels ne


ſera pointpaix és terres de la Vierge : pendant
ce temps regnera vne nation ſans chef , apres
s'adioindra l'Aigle. Nous auons la figure au
liure d'Heſter au 5. chapitre , où il dir que deux
eunuches qui gardoient la porte dụ palais du
Roy le voulurent cuer : laquelle choſe fut co
gneuë deMardocheus, ou Maximilian .
Ces deux eunuches ſont les ſujects infideles
qui portent en leur cæur le venin , pour te nui
re , & à tes ſuiects fideles. Garde toy bien iuf
ques au 34.an deton aage , car tu verras l'exal
țation de ton nom : mais ce temps pendant tu
verras pluſieurs infortunes , tant vers toy que
vers tes ſubiects .

Le bon pere Reynardus, voyant les aduer


fitez qui doiuent aduenir au Clergé & à l'E
gliſe, dit enſon liure de tribulatiós : Lesenfans
REVELATIONS 20

de l'Allemagne inferieure, ferõt la viandeaux


oyſeaux du ciel, & aux beſtes de la terre.Pareil
lement ceux du coeur de la Vierge & du Scor
pion cherrontdeſſus leglaiue à deux tranchás,
& nedemourera pas vn d'iceux impuny , l'ha
bication des Occidentaux & des Scorpioniſtes
fera deſerte. Dieu enuoyera le glaiuc deMars,
plein dedeſolation vers Picardie , Flandre , &
Sceptre fera
aux parties adiacentes ; apres le
tranſporté aus Baioriques. Etadonc beaucoup
de rays de l'Egliſe ſeront affuſquees, tant en
Allemagne qu'en France :& laduenement du
ditRoy ſera ſans aucuns ſignes. Quand il dira,
paix & ſeuroté aduienne àmesfubiects: ce ſera
alors qu'ilsmourront fans attente. Et pource
dit Ioachim au liure des diuerſes infortunes: A

la ruyne de Hyerico , & de l'orgueildu monde,


laquelle denote qu'a la ruine de l'Empire plus
ſieurs Roys viendront contre les Allemans If
raelites, & ſeront expugnez pour Maxiinilian ,
à cauſe qu'il eſleuera en haut ſon eſcu , atten
dantayde ,non ſeulement des hommes , mais
auſſi de Dieu : & fe releuera volant en haut à
choſes ardues & difficiles,

Comment l'egliſe vacillera és parties de Allemagne


deſſousles Electeurs de l'Empire , parla repreſen
9 atation des Anges..Coop. VIII.
Abbé Ioachim deſſus Iereinie , dit : En
vengeance ſerontles ſaints Docteurs& les
RECVETL DES

Princes del'Empire , qui ſont repreſentees par


les ſep: Anges qui portent des falles ou am
polles quidiſtillent, deſquelles l'vne eſt ſur la
terre , la ſeconde ſur lamer , la tierco deſſusles

fontaines, la quatre ſoubs le Soleil, la quinte


ſur le ſiege de la beſte,la ſıx deſſus le fleque Eų.
phrates , & la ſept en l'air. Voila comment le
peuple chreſtien ſera oppreſſé , bleſſé d'angoiſ
ſes & tribulations diuerfes , & fpecialementles
clercs & lespreláts tellement qu'ils ſeront del
priſez de tous , & deſnuez de leur dignité. Et
d'autant que Rome s'eſt glorifice de ſes prela
tures & dignitez , & qu'elle a eſté en delices, de
tant ayra d'oppreſſion & de tribulation aux
humilité ,

Car la terre deBrandebourg Iudaïzera , tant


vers les chreſtiens, que vers les luifs: & le peu .
ple adorera l'or comme Dieu , quand Saturne
entrera en la maiſon deMars, qui ſont en l'an
mil ſix cens & deux .

Lamer de Veniſe paganiſera en bref temps,


perdant les dignitez de l'Egliſe , & ſe ſubmet
fra au feuue de volupté .
La fontaine de colongne philiſaphera cho
ſes haụcaines , & ſera efleuee en doctrine.
Le Soleil de Treyes feindra eftre religieux,
mais ſera de vie lubriquer ,
La dignicé leur ſera offee par les diables &
ſera donnec aux gens de France, pour lesop
REVELATIONS

preffer en tribưlations.
Le ſiegedela beſte de Bohëme tiendra here.
fie , & en ſemerą en Allemagne , & la zizanio
d'iceux gaſtera ies bieds des Prelats qui habi,
tent pres du Ryn.
Lefeuue de ceux de Palatin tyranniſera , en

amenant pluſieurs eſtrangers en ſon pays : lefs


quels , helas !feront pluſieursmaux .
L'air deceux de Magonce ſera eccleſiaſtique,
& eux ſeulement par prieres appaiſerontDieu
tout puiſſant :mais ce ne durera pas longtemps
à cauſe qu'il ny a nulle conionction de Iefusà
Belial, de Iupiter à Saturne , de l'Egliſe aux
tyrans. Ce ſont les ſept fiolles diſtillantes, leſ
quelles dureront plus de mil ans en iceux, &
Jeurs fequaces:& apres ſera faiſ nouuelordre en
l'Egliſe catholique, fi Dieu ne donne bouche
& prudence à ceux qui le ſupplieront.
La diffention de l'Egliſe , fera depuis l'an mil quatre
çensnonante deux , & feront de druerſes rebellions,
iufquesen l'an 1642 CHAPITRE IX
Out ce que Hieremie a dit de la deſtru
&tion de la Synagogue , on le peut dire
Т.
maintenant de l'Egliſe Occidentale , & de
l’EmpireRomain , à cauſe de la ſimilitude , la
quelle choſe eſt entēdue auec douleur en Cou
longne & Treues. Et depuis ce temps ſera nou
uel ordre, comme il y eutau teinps de Samuel,

quand le Roy de Babylone enuoya Ophni &


RECVEIL DES

Phinées preſtres, deuers luy , les Prelats de


Dieu ſeront captifs du Prince de Rome: & a
lors l'Eglife ſera quaſi perie , & decherront les
grands Prelats d'icelle , & demeurera agitée &
en danger comine fut Mardocheus deſſous
Aman . Et pource eſt néceſſaire que les Aſtro
logues cognoiſſans la ruyne de l'Egliſe,ne doi
ueñe ceſſer de le reueler à chacun à fin que les
Eccleſiaſtiques ne ceſſent de plorer , de peur
qu'ils ne foyent ſubmergez deſſous la nacelle
defainct Pierre . O entre vous quidiſperſez les
fiollesde l'Empire notez ces paroles , & ſignez
les myſteres : ſi ie taiſois la verité , iene ſerois
point des Cheualiers de Feſus-Chrift. Il y aura
en Alleinagne ſi grande a Miction entre les lo
uialiſtes , & ceux qui porteront tonfure eccle
fiaſtique , qu'ils la cacheront , & diront qu'ils
ne ſeront point Preſtres. Et adonc ſera mau
uaife diuifion entre les Cardinaux , & perdrong

les biensde l'Egliſe deſſous vosrays II.viendra


entre vous vne haync capitale , & guerremor
telle : car le
temps viendra furtiuement , qui
incitera vos courages à la guerre, & ferontveuz
en l'airdes choſes qui porteront des calamitez
aduenir. Le feu s'allumera en vos cæurs :mais ,

helas ! quelle turbation ſe ſuſcitera entre les


freres elcateurs, par le cruel afpect de Mars.
Entre vous qui deuez eſtre prudens, eſcoutez
le dit denoſtre Seigneur : Tout royaumediuiſe
REVELATIONS 22
en ſoy,fera deſolé. Et pource ſoyez prudens,
que l'Empire ne ſoit deſtruict : car apres qu'il
fera deſtruict , eſtneceſſaire que lemonde fine.
Regardez l'aigle ,laquelle eſt quafideſplumee,
& comment les pluines ſont perduës , telle
ment qu'elle ne peut voler. Vne colombe pe
peut voler auec vneæſlę. La nacelle de faina

Pierre ne peuteſtre menée droidement auec


yn auiron , entre tant de tempeſtes, qui ſont
en ce monde. La colombe qui n'a qu yne ælle
eſt mangee des oyſeaux & des beſtes de la ter
re : & nulmonſtrene vit longuement , à cauſe
qu'il eſt contre nature. Tous les Princes qui
yeulent deſtruire l'Empire , quant à ce , ſont
meſſagersde l'Antechriſt. Et pourtant leſdits

fept Princes & leurs ſubie &ts ſe doyuent donner


garde, quepar leurs pechez, par le iugementde
Dieu , l'Empire ne leur ſoit oſté : car il eſt ne
ceſſaire qu'il aduienne des ſcandales : toutes
fois celuy par qui ils viennenteftmaudit. Er
yrayement eſt neceſſaire que ceſt ardeur de do

miner, & d'auarice aueugliſſe l'Eſprit des hom


mes,tellement qu'ils ne veulent point faire ce
qu'ilsoyent , ne la verité qu'ils cognoiſſent.Et
ils ont des yeux , & ne voyent goute,
pource
ignorant que leurs principautez ſont empoi
ſonnees d'vn cruel venin incurable . " Et non
ſeulement ceux de Boheme , & ceux de
Polongne : mais anſlı ceux de Dace , &
RieveIL D23

Ies Anglois s'eſiouyſſentauec nations barbares


à cauſe que Saturnele peftifereux,opprime lu

piter le graticux , en ſa creſmauuaiſe & dange


reuſe eleuation .

Exhortation pour l'unité de l'Egliſe , es powr la ma,


nutention de l'Empire Romain .
СНАР, Х.
Lamienne volonté , que les Princes auf
A quels eſt commiſe l'eilection du Royau .

meſuperieur, fuſſent prudens , & qu'ils enten


diſſent & poúrueuſſent aux choſesdernieres.
A la mienne volonté qu'ils entendiſſentiuftice
& qu'ils la fiffent, & que'au Roy Maximilian ,
lequel ils ont elleu en la cité de francfort, vna
niment luy fiflent l'honneur qui luy eſt deu . A
la mienne volonté que ceux quiont la puiſſan
ce, & ſont exaltez en honneur, qu'ils entendiſ.
ſent leur eſtar, & qu'ils ne fuſſent point ingrats ,
A la mienne volonté que ces ſept, auſquels ap
partientle droiêt & la puiſſance d'eſlire l'Em
pereur, pourueuſſent aux dangers qui viendrót
apres que l'Empire Romain ſera deſtruid . Car

Dieu l'a donné deſlus la terre , comme vne des


choſes dernieres : Et quand il ſera ofté , il ad
uiendra ſi grande tribulation deſſus la terre,
que chacun s'en eſmerueillera. Et comine il eſt
dir en S.Matthieu & S.Marc : Siiceux jours ne
fuſſent abregez , toute chair n'euſt eſté ſauuee ,
Les choſes deſſus nommees denotent la con
REVELATIONS 2
berſation ſeculiere de ceux qui ſontdodecale
Rhin : car ils repreſentent la dignité de Samuel
lequel combien qu'il fuſt Preſtre, il auoir l'of
fice de luge. Il eſleut vn Roy en Iſraël, &
apres le conſacra Roy. Les Prelats d'Allema
gne ne font point les Vicaires de celuy qui
s'en fuit delaiſſant ſon ſuaire , maisbien de ce
luy qui dit , mon ſeigncur , ie ſuis preft d'aller
auec toy , & en la mort & en la vic : & tira (on

glaiueau temps d'aduerſité , & en couppa l'o


reille du ſeruiteur du Prince de la loy , demon
ſtrant qu'il luy euftvolontiers ofté la teste. Er
combien qu'a la voix de la chambriere , il de .
nia Ieſus-Chriſt quelque fois : ce neantmoins
il reuinten la foy plus fort que deuant. Iln'y a
rien de mal ordonné aux cuures du Creatcur:

car enuers luy tout ainſi cſt le temps de guerre


commele temps de paix : les hommes fontor
donnez ainſi de Dieu à la paix & à la guerre . Ic

parle a vous, qui eſtes Princes des Allemagnes


afin que vous ayez aux elleus Empereurs , lef

quels ſont lesaduocats de l'Egliſe, quiconduir


I'ælle feneſtre de la colombe , de la nacelle de
faine Pierre . Et ſi vous la ſoufteniez commc

vos predeceffeurs ont fait , ſans doute toute


puiſſance ſeróit petite:car alors non ſeulement
Italio , lombardie , Boheme , & Grece au
royentpeur :mais auſſi les Eſpagnes & les Bar
bares auroyent grande crainte: à la venuë de
RECVEIL DES

fleurs, lesoyſeaux chantent: & quand ils oyče


chanter l'Aigle , ils ſe taiſent. Nous croyons
n'auoir dit choſe qui ne ſoit vraye, demandant
pardon .
Qu'en Allemagne s'eſleüera un nouveau Prince , qui
prendra par armes pluſieursterres d'Allemagne
CHAP. XI.

Oſtre mere l'Egliſe pleure :la Vierge qui


Nole to
deineure deſſus le Rhin , crie : Voas Pa
fteurs & recteurs dudit lieu , pleurez , & auſſi
Lorrains, Argentins, Suiſſes, François, Orien
taux , defueſtez vousdela robbe de ioye , en la
terrede la Vierge, & veſtez vousde la haire de
cendrei

Othuringe,Heffe , Vverſteruuault Vvedra


nie, fais pleurs,diſant:lay nourry mon peuple ,
& l'ay exaucé :mais apresm'a delaiſſé & m'a
guetté comme fait le Lyon les autres beſtes : &
pource mes ioyes font conuerties en pleurs. O.
gens miſerables !delaiſſee iuſques à ceſte heure
en la malice du monde: pource que le Baſilic
nouueau qui eſt venu deſſus toy , n'eft point
gouuerneur,maisdeſolateur des fidelles:Iſn'eſt
point conſolateur,mais rauiſſeur des fidelles. Il
n'eſt point protecteur ,mais oppreſſeurdes ora
phelins, & desfemmes øefues , par toutes les
Allemagnes . Vn nouveau deſtrúiſſeur & noui
uellemacule eſt venuë aux Princes d'Allemaa

sae , tellement que le commun peuple dle : La


Á ÉVE LÁTIONS

tacine de peché eſt venuë des Scorpioniſtes,


pire que celle d'Antioche, qui emporta les
vaiſſeaux du Temple de Dicu : pire que Ioab ,
remply de toute deception , pire que Achab ,
lequel des vignes de Dieu omnipotent , en fit
vn iardin à chous : pire qu'Appolonius lequel
delroba les biens du temple de Dieu : pire que
Iudas , qui en faignant la paix deceut leſus
Chriſt. Piré que Holofernes, quiauoit ſoif du
ſang deshumains. Pire que Sanſon ,lequelfut
aueuglé par la malice des femmes , fans iamais
auoir honte. Il ſera dilapidareurdu patrimoine
de Ieſus-Chriſt , & ſera amateur des femmes
impudiques. Il ſera le dragon veñimeux , qui
perſecutera l'eſpouſe de Ieſus-Chriſt en plu
fieurs dioceſes , lequel troublera la terre. Il ne
dormira point: mais contimuellement machi
nera quelque mal, & tiendra conſeil auec les
mauuais. Domitian & Diocletian eſtoyent
tres - crucls Dacian & Maximilian eſtoient
perſecuteurs tres enormes. African & Iulian
l'Apoftat eſtoyent deſeſperez. Neron & A
drian eſtoyent les plus inhumains qui furent
oncques : mais iamais nul d'iceux ne fit des
choſes tant cruelles, & que celuy fera au peti
ple d'Allemagne: il ne craindra & ne redoutera
point Dieu , il ne pardonnera point aux iuftes:
il ne craindra point auſli d'offencer lic chef
de l'Egliſe : il ne craindra point d'exter;
RÉCVÈIL DES

miner les lieux ſainets,& n'aura pointhonte de


commettre ſacrilege. Helas ! qu il fera des cho .
ſes contre l'ordonnance catholique: tant qu'il
n'y a langue qui la ſceúſt raconter: Telles gens
qui eſpandent le ſang n’acheueront point la
moitié de leurs iours .
O racine de peché , tu ſeras puñy de Dieu ,
& alors il t'aduiendra vn ſigne, c'eſt que l'or de
ta ſapience ſera obſcur,& deuiendra frenetique
& ſera bruit que tu ſeras inſencé , ta bonne cou
leur ſera changee , & ſeras appellé par tout le
monde heretique , tu ne ſeras pas comme ton
pere,düc entier:maisſeras plein detoute fraude
Et pour ce tu te dois taire , ſans temer zizanie
entre les Princes d'Allemagne , le Lyon , &
l'Empire: car tu doisſçauoir que ton aage n'eſt
point perpetuel.

Apres la perſecution des inftes, viendra paix , comme


en la paſſion de leſus-Chriſt , Pilate con
Herodes furentamis.
CHAP. XII.
IL

Leftneceffaire que les hommes vivent les


lon l’Eſprit , à fin que l'orgueil de la chair ,
foit oſté, à cauſe que toute chair , viuant char
nellement , corrompt par ſa inalice toute la
terre , il eſt requis qu'il aduienne deſſus l'Em

pire yn deluge , lequel gaſtera ce qui ſera ſui


terre
RÈVELATIONS, 25
ferre ou il ſera , apres les hommes ſeront des
ftruičts auec la terre. Et au ſigne de tel deluge,
afin qu'il ſoit retenu & qu'ilne gaſte l'Allema.

gne inferieure apparoiſtra en l'air vnarcés par


ties de Magonce , lequelmonſtrera la confedea
ration entre Dieu & les hommes. Il y aura vn
Capitaine prudent, & de bonnesmeurs , au
quel ſeront enuayez dix mille Anges en va
chariot , & netardera point de deffendre ſes
ſubiects , combien qu'il toic dic , Baruch 3: Ilya
tu des Geans, qui eſtoientde grande ſtature ,
& ſçauoient les faicts de la guerre : toutefois
Dieu ne les a pointelleuz.Etpource entre vous
princes hault eleuez ,regardez voſtre vocation :
ear comme dir ſainet paul 1. aux Corinthiens,
Dieu n'a point esleu les ſages mondains & les
puiſſans : mais ceux qui leinbloient eſtre fols
au monde , afin qu'il confondit les fages. Il
ne faut point doncques penſer appaiſer Dieu
par armes ; mais par prieres. Et adonc la loy
d'Iſrael ſerá en valeur vers le fleuuedu Rhin :
CarMarsde ſon mauuais aſpect regarde Yupi
ter opprimé , pourtantmers ces choſes en con
coeur. Et pource que pilate 8 Herodę furent
faits amis par eſus innocét,regarde qu'elle ſera
la paix de Jeſus & de Belial, de l'Egliſe au dia
ble & à ſes miniſtres ,du Loup auec l'Aigneau ,
tërtes douloureuſe . Le Chariot n'eſt pointbiê
mené de beufs inégaux. L'eşlection divineng
:
2
RECUEIL DES

aime poiiit,ccuxquiayment la guerre ou eſpan


i
45 :Maled
dent le lang. Abacuc au 2. chap. dit:
&tion ſur ceux qui clifient en lang ,, en Sion .
İçlus Chriſt,w'a point cllcu ceux de confang
comme il appertde la mere du fils de Zebedce ,
de qu
in Yint
l'irede Dichi, & furent engloutiz en la terre par
leur orgueil & violence , pource qu'ils vou
loient vſurper l'honneur de grād Preſtrs, com

me il eſt,cſcrit Num . 16.Pourtant, Prince ma


gnifique , fi tu veux preuenit ton frere en do
faut que tu le preuienne parferuice
mination ,ilfaut
& amitié . Et en leuant les mains à Dieu , quau
ras victoire , & pareillement la loy d'Iſrael.
Laiſſe dormir la guerre , autrement tu.efueil
leras Mars le cruel, à l'encontre de l'Aiglehau
taine. La
curialiſtes s'efiouyront.
ildeelare comment la dignité imperialle aefté,donnee

AUF Allemans,ó figuiecparlebafton de faincta


Pierre , qui futapporté á Trenes,
11'9 ) 311P
CHAP. XIII.
vo
Pres la mort de faincte Materne , qui fue
en Allatie, en vne ville
AC le nommee Elçgia,
vindrent faine Eucharie & fainct Valeriana
Rome, à ſainct Pierre , diſans : Nous te
t ſup
plions que tu nous donnes vn Paſteur au lieu
deMaterne. Alors diſtſainct Pierre : Ilne faut

point ainsi faire,mais afin que la gloire de Dieu


REVELÁTIONS:
foit manifefte au peuple , prenez moribaſton ,
& le mettez deffus luy , diſant : Sainct Pierre
l'Apoſtre te commande qu'au nom de Ieſus
Chriſt tu te leues :laquelle choſe fut faicte . Et
ledit Materne , qui auoit eſté 40. iours au fe
pulchre , fut reſuſcité , & teſquit depuis40.ans.
Et quand ilbaptiſoit le peuple de Treues , il
int fi grande quantité depeuple, qu'il les fa
lutbaptizer en vne petite fiuiere, qui paſſe par
my la ville , laquelle pour lors on nommoit
-Belga. Et quand le fain &t Creſme fut faillyla
diete riüiere par miracle fut pleine d'huille , &
eft appellee pour ceſte cauſe au temps preſent ,
Oleuid , quafi Olei vie . Apres que ſäinet Mater
A

Hitifé en deux parties , deſquelles l'vne eft a .


preſent à Treues auec le corps dudit ſainet. La
partie ſuperieure dudit baſtõ eſtà Coulogne &
eſt gardee en gráde rèucréce , & eft la cauſe pour
quoy le Pape ne porte point debaſton à cauſe
que celuy deffus nommé, par eſcrit deprophe
tie a eſté apporté és Allemagnes , partant notez
ces parolles : quiſera celuy quiſeparera ceux de
Treues de ceux de Coulógne , qui font freres ?
Quelle chofe eſt de plus grande dignité quele
baſton de S. Pierre , par lequel il amenoit gran
demultitude de gens à la foy de Iefus-Chrift :
Nous n'étédons pas S. Pierre ſinõ la dignite pa.
pale:& gout lò baſtó l'authorité paſtorale par la
Dij
RE ¢ ÝTI DES

quelle la brebis errante eft reduicte à ſon troir


peau . Par iceluy baſton le paſteureftlouſteny
quád l'Empereur honore & cxalte le fouuerain
prelat. Il fur enuoyé en Gaule Belgique par S.
pierre Euelque d'Antioche, commeeit dit def
ſus: & ce fignifioir l'esłection de l Emspire qui
deuoit estre cransferé aux Allemans:laquelle
choſe fut faicte depuis par le pape, & Charles
Lemagnifiqne.
Nous auons dit que leditbaſton fut diuiſé
en deux parties , & quela partie ſuperieure fut
enuoyé à Colongne. Et pource l'Eueſque de
Colongne n'a point ſeulement puiſſance de
flire l'Empereur :mais apres ſon,election ille
doit conſacrer, faiſant l'office du pape , quidoit
conſacrer l'eslu Empereur. Pource , non ſans
cauſe , a efté inſtitué TEmpire Romain ,maisa
eſté prefiguré par pluſieurs figures. Mais pour
tant ne faut point que vous en glorifiez. Et
d'autant que vous ckes entre vous diſcordans,
detanteſtesmoins dignes dudit honneur.
Il eſt dit , Efa,22 ,Efcoutez ce ,dit le Seignear
desbatailles , Allez deuers celuy qui habiteau
tabernacle à l'entree du temple , & luy dietes:
qui es tu ? que fais tu icy ? pource que tu t'es
preparé vn ſepulchre , tu as taillé la memoire
de toy en haut. Fais que tu ſois ſeigneur de ton
tabernacle, Dieute fera porter en diuers lieux ,
commeon tranſporte le coq de lieu en autre ,
REVELATION 27

Helas ! s'il n'y a point de charité entre vous


freres, comment en y aura - il entre les eſtran
ģers? Voicy le temps que plufieursmaux vien
dront en diuers pays,
1. Difiliser les

Comment les Tyransgaſteron: l'Eneſchéde Trenes,


** de Coulongne, vacquera le Siege Apoſto
lique defJuste figne du Loup e de Lours,
CHA P. XIIII.
livsstiche

Nere vous geits diſcrets qui eſtes deſſous le


E balton delainetvièrre , eſcoutez . Reynar
dus le bon père qui vit par viſion les tribula
tionsaducnir à l'Egliſe, & dit en ceſte maniere:
Apres ce temps viendront deux freres, qui ſe
debateront, & tiendront vn bafton â chacune
deleursmains. Et l'vn d'iceux portera la croix
rouge en bas , & l'autre portera la croix noire
en bault, & tous les cleres ſeront concurbeż : le
Loup & lours viendront rauir le baſton , Eta
lors les deuxfreres ſeront triſtes,craignant que
leurtemps ſoit venu.
Il eſt donnéà encendre , que par la Duché
de Guerdres füruiendront desmaux nouueaux

& que le lys ſerà mis dedans , & lours vexera


l'Egliſe de Coulongne, Apresmontera leloup
aduerſaire de l'Egliſe à Treues , pour rauir la
ſubſtance des habitans. Cette choſe eſt figuree
en Geneſc 14. ou il dit : Il y avoit lept vaches
D.iij
RECVEIL DES

maigres & ordes , qui ſortoyent du fleuue , 84


mangeoient aupres de la ruine au lieu forç fe
cond & abondant, & ont eſté deuorees. Il eſt
donné à entendre , comment ſept meſchans

hommess'efforceront de gaſte: la terre de Tre


ues. Ils ſont figurezOurs , pource qu'ilsmacu .
lerontlesclercs , & ceux qui tiennent conuer ,
fation honneſte , ils ſont maigres. Eo pource
ils mangeront la graiſſe des Religieux & des
Prelats , & mangeront aupres du Heuuc conti
nuellement. O Moſelle: ville opulente , appai

ſe ton createur,& apres pluſieurs tribulatios. Q


croix rouge, come fidele Iſrael, tu chaſſeras ces
ſept meſchans, comme il eſt figuré au 7.chap ,
de Deuteronome, là où il eſt ainſi dit : Ceux
d'Iſrael ont chaſſé de la terre ſaincte ſept na
tions , c'eſt à ſçauoir , Geiſeos , Amorteos , E ,
ueos , Etheos , Chananeos, Iubeſeos, & Phere.
ſeos. Apresſaina lieu , croix ſaincte , & baſton
deſaindt Euchaire , vous demeurerez en paix .
Il eſt donnéà entendre qu'apres leş haines &
battailles capitales commencées entre ceux de
Treues & de Coulongne , viendront les Ours
ſauuages & les loups rauiſſans, & alors la ſecu
larite fera troublée deſſous vn , qui procedera

du lys. Et ceſte tribulatio ſera ſemblable à cel


le quifurau tempsdesMachabees, en laquelle
la dignité facerdotale fut occupee par laſon ,
Menalaus , Liciniacus, & Archiminus. Et apres
REVELATIONS
cestribulations finies , leſus Chriſt vint en ce
mondet: & lors O & auian receut le peuple de
Rome la monarchie du monde. Et tout ainſi
que la dignité du grád Preſtre vaccat,tout'ainſi
te fiege Apoſtolique de Rome. Ecię croy qu'il
vaquera l'eſpace d'vn an & demy , comme il eſt
dit au cinquiefme & fixieme chapitre du liure
de Cyrillus. Et en ce te
temmps la viendra grande
Vexation , & fe léuera nouuelle ordre , pour la
reſtauration de l'Eglife : & deuant la reforma :
tion ſe trouueront pluſieurs faux Prelars en
Italie & la Romanie .

- Là ſçauante Sibyle Eritree , quifut prophete


ſencant l'aduenement du petit Aigle apres ſa

mere , & des faux prelats qui viendront, dit:A


prés ces choſes viendra l'aigle , laquelle nour
rira le feu au giron de l'eſpouſe de Chriſt ; &
viendrót trois adulteres & vnlcgitime,lequel
deuorera les autres. Et viendront trois noms

deteſtables , blaſpheme, chant impudique &


abomination , qui monteront deuant l'excel
lent Roy. Et pour la fin viendra la mort ,
Ayaura trois fauxprelats ,qui ſeront oſtez deleurs of

fices, á cauſe de leurs predications erronces.


? ?? ]' ri CHA
CHAP. P. ' XV.
A Sibylee de Crete dit de l'Aigle, du Lys,
LA Sibyl
& des faux prélats. Ily aura quelqu'vn qui
eſpiera , & voudra faire pauure l'Eſpouſe de
l'Agneau ," & viendront trois adulteros,
RECVEIL DES

& vn legitime, lequel ſera de chaud debile,


neantmoins ildeuorera les autres. Apres chan
tera le Coq & ſera faictebonne reſtauration.Et
le legitiine, c'eſt le Pape , fulminera fa ſentence
deſſus trois prelars d'Allemagne , commeino
bediens à l'eſpouſe de l'aigneau , & aura diſcor
de entre ces trois . L'vn Lera elleu canonique
mentpar le pape, il ſera debilę de voix , d'au
tant qu'il ne pourra reſiſter aux adulteres. Il de
ſtruira les autres , afin qu'il expulſe les trois nós

de blaſpheme, & ceux qui prelcheronrherefies


& qui inciteront les gensà l'encontre des gens
d'Egliſe . Le chant d'iceux fera plein d'abomi
nation , à cauſe qu'il ſera plein de ſymonie, tant
qu'vn pied & fix doigts ſeront comptez. La fin
ſera moult pleinede fortune .Pource dit le pro
phete. Ie deſtruiray le nom des Idolesde la ter
re.Le Coq chantera,ce ſera le vray Pape,& ſera
faicte bõne reſtauration , à cauſe que les erreurs
ſerontextirpez . Et deſſous ceſt Aigle finira la
tribulatió des clercs, & apres ſera deſtruit 1 Em
pire. Pourtát vous religieux de Treues, & vous
philoſophes de Coulongnes , conſiderez bien
ceſte choſe,afin que les Loups rauiſſansn'entrét
dedansvoſtre eſtable,& que lesautresne pren

nent voz couronnes. En voſtre temps aduien


dront deschoſes nouuelles, quine furét iamais
Beues au temps paſſé. Dieu par ſa miſericorde
Vueille deſtourner cesmaux de voz Egliſes .
RIVELATION $ 29
Comment plufieurs Religions ſerontremiſes , ſansauoir
la faueur de l'amour diuin ,comele tempspaſſé.
CHAP. XVI.

E bon Abbé Ioacuin dit , qu'en briefremps


waduiendra que les Religieux & gens d'E
glite auront a ſouffrir , & feront diuericsdilli
mulations& hypocriſies. Leur charité ,chatte
té , iuſtice pieté , & fobrieté ſerontdiminuees,
à cauſe de Marsſeigneurde la grande conion
&tion qui fera en fon domicile. Pourtant ſe le
ueront entre iceux haines diſſentions , & en
uies, ils ſeront enclins à pluſieurs pechez , com
me ſtupreadultere, fimulansviurechaftement,
Il eſt eſcrit au tiure des lamentations de icre
mie , comment la vie contemplatiue a eſté en
yertu au temps d'Elie & Elilee , & des fideles
-Prophetes:mais le Torrent de Caritheft defei
ché , à cauſe que la grace ſpirituelle luy eft fail
lie par l'erreur dela meſchante Ierabel.
Cefte vie depuis a eſté en valleur en Grece
..

au temps de fainct paulpreinierhermite , & de


faintAnthoine, & autres ſain & shermites. Et
entreiceux ont eſté trouuez des heretiques, &
faux religieux , tanthommes que femines, lef
quels ſe fontmis loing de Dieu , & a ceſié leur
yie ſolitaire.
Entre vous Euangeliques , qui viuez folirai
rement , eſcoutez : pource que le ſcapulaire a
eſté rompu deffusla table , la vie monaſtique a
RECVETL bis
efté diuiſee, & ne ſe tientplus auxicunes ,maig
vir en gourmandiſe & delices: & pource eſt ex
pulſée voſtre religion ſpirituelle , & fera don,
nee aux Guelphes & Iubelins. ) * 10min

En apres dit Eſaie : les pauures cherchent de


beau , & n'en trouuentpoint, & leur langue eft
toure ſeiche de ſoif, pource donneray des fleu
uès deſſus les montagnes , & des fontaines au
milien des champs. Parce eſtdonné à entendre
queles A bbayes,Monaſterés & Prelatures ſerop

ſubiectsaux Seigneurs temporels,quimoiſſon


néront où n'auront point femé & amalferone
ouils n'auront point eſpart. Puis dit : Les Prin
ces feculiers ont eſté de là ( c'eſt à ſcauoir des
Monaſteres)mon or & mado & rineenire, & en
ont faict lieu à Baal. L'or eſt ſaincte eſcriture,
laquelle eſt oſtée par le decret & autres liures.
Et les Religieux s'occupent aux Decretales , &
s'empliffent de doctrine pleine d'auarice .
Parainſi eſt neceſſaire que la langued'iceux
foit ſeiche par la ſoif d'auarice, quand elle n'eſt
point arrouſeede l'eau de la doctrine Euänge
lique. Celte ſoif vehemente eſt cupidité des
biensmondains , de laquelle eſt dit à la Sama
ritaine : Qui boira de ceſte eau , il aura encor
foif.

Lesmontagnes font les Prelats & Abbez qui


efleuent leur familles mondaines. Les petites

montagnes ſont les religieux,prieurs& chanoi


REVELATION 30
pes. Et iſles champs ſont les ſimples fidelles.
Vous tous quiauez
auez ſoif venez
venez boire a la fontai
ne, Lesmogaſteresſeront de tous.coftez pillez.
Les ſeculiersſot les cheuayx fors de digerles cou
leurs, & appareillez à courir par lesmonafte
res & leurs terres , figurez par Moyſe & Elie ,
deſquels l'on fit perir Pharamoden la mer rou :
ge, & l'autre fitmourir Acab, Ielabel & les Pre
ſtres de Baal, par zele diuin . Partelle choſe eſt
perie l'ordre des Templiers. Pateillementceux
de l'ordre faina Benoiſt, de S. Anthoine ,des
Chartreux , & des Bernerdins , de Premonftré.
& en pluſieurs autres religions, periront beau
coup debiens à cauſe del oppreſſion de lupiter
le benin . O hommes Euangeliques, priez Dieu
tout puiſſant, qu'il vueille eſtendre deſlus vous
fon manteau de grace : car vous eſtes pres d'ob
tenir indulgence deluy.

įl declare la naiſſancedes François, & leur eſtat fuum


- tur, defouslesproprietez du Coq.
CHAP. XVI .
'Ay trouué aux eſcritures des Anciens, que
Gallia eft dicte de Laaa qui fignifie cu Latin
lac:pource qu'ils ſont plus blancs que les Eſpa .
gnols,& pluſieurs autres nations. Pareillement
on peut licitement dire Gallie à Gallo, à cauſe
des proprietezdu Coq, qui ſonţtriples.
Les premieres ſont mauuaiſęs : car il eſt fu
perbe , criant., luxurieux , & inconſtant preſt
RECVEIL DAS
133333
à la guerre, & 'a la paix,
Ceux qui ont ces propriecez font à blaſmer,
Les bonnes proprietoz du Coq ſont qu'il eſt
beau , & plus beau quand il eſt orné de belles
pluines, il eſt ioyeux,hardy, amoureux & libe
ral. Ceux qui ont ces condicionsfonc de la not
ble lignée des François. Les tres bonnes prom
prietezdu Coq ſont, qu'il eft prudent ,veillang
chantant bien conduiſant ſes ſubieds, fecond ,
oftant le grain hors de la paille & le departiſláę
à ſes poulles. Le Coq eſt le degre fpirituel en
l'Egliſe; ‫روز نما‬

Il eſt à noter , depuis le Roy prian juſquesa


pharamond , & depuis pharamond juſques à
Hilderic,lesRoys & princesde France cſtoient
payens& Gentils. Hilderic auoit pluſieurs tés
mes & concubines, & vſoit d'icelles à fon plaie
fir . ıl fut pour vn temps expulſé à Thuringe,
& fut confederé auec le Roy Bafamul, auquel
lieu engendra le Roy Clouis,lequel fut depuis
baptiſé par S. Remy: Et depuis ce temps tous
les Roys de France ont eſté chreſtiens :mef
mes Charlemagne Empereur , lequel fur fils
de pepin , & expulſa des Efpagnes les infidel
les , reduiſant tout le pays à la foy chreſtienne ,
& fiſt beaucoup de biens à l'Egliſe & aux gens
d'Egliſe , il fut de louables mæurs . Quand il
mourut, Turpin l'Archeueſque vit en ſonge
que les eſprits malings alloyent à treues , ou il
KEVÉ LATIONS 31
eſtoit decedé : alors les coniura de retourner
vers luy , pour en dire desnouuelles , ce qu'ils

firent , & que pour les bien -fai&ts qu'il auois


fait aux Egliſes , il eſtoit fauúé .
Ileft dit au liure des Roys de France , qu'il

fera yn Einpereur de la lignée de Charles de


France , & aura nom ' P. lequel ſera prince &
Monarque de toute l'Europe. il reformera l’E
gliſe & i les clers , & apres luy nuln'impetrera
plus.
Illeft manifeſte que tout ainſi que l'Egliſe
komaine eſt l'Egliſe de Dieu , que l'Empire eſt
le royaume de Dieu , duquel eſt parlé quand
jeſus- chrift dit à ſes diſciples : A vous eſt donc
né de cognoiſtre le miſtere du Royaume de
Dieu .Ceux qui font dehors, le cognoiſſentpar
paraboles , afin que chacun l'entende . Si les
@uuresmiſtiques qui ſe font en ce Royaumede
Dieu eſtoyent cogneuës publiquement , nor
orgueilleux
pas ſeulement les charnels & les
no l'entendroyent, mais ils peruercitoyent la
Verité en mocquerie,

Lepreſagedeſainete Brigide, deflus la fimilitude das


Lis croiſſant au champ Occidental:
CHAB.
X Y III

Ainete Brigide de Sueuć, dix au liure de ſes


rcuelations: al ſortira vn lis du chams or
Secondo
RECVEIL DES

cidental.lequel ſe multipliera en mille milliers


& rccouurera en la terre de la vierge les choſes
perdues. De ſon odeur il chaſſerales beſtesve
nimcuſes , & fera plus fort que leçedre, seu
ne qui demeure en la terre du Lys , confidere
que quajd vn pöt neufeftremply au commien
cementde quelque liqueur,ilietiene long téps
l'odeur dicelle : Eſcrite dedans la table de ton
caur(laquelle iuſquesà sefteheure à efté blan
che ) ce quiconuienc aux Roys, c'eſt clemence
Corrige ta conſcience, & confidere fituesbon
ou mauuais. Il eſt dit du Seigneur dulis. La
grande Aigle ſera accompagnée avec la ficurde
Cle mouuera d'Occident en Orient alen

contre du Lyon , le lyon n'aura point d'aide


inais ſera delaiſlé du lys. Et aura bon odeur en
Allemagne : & ſon honneur treſ- grand voller :
deflus l'Aigle . Mauris

Aucunes choſes heureuſes, adniendront au Royaume


de France, l'expoſition miſticque des trois Ly's
eft declaree, CHAP. XIX .... !
Leſt eſcrit des louanges de la fleur de Lys,
16O france terrenoble , qui porte telle fleur la
quelle fera verdoyer par ton odeur yn arbre le
quei dés longtemps eſt defeché .Ceſtuy Lysen
flāniera d'amour & de charité l'Aigle Oriétale
qui volera en haut auec ſes deux eſles & fctalul
Sáte aux montagnes de chreſtienté. C'eſt le Lys
de bonne odeur, Les Abeilles des ikitidelles de :
RIVELATIONS

dansl'Egliſe fucceront lemiel d'affection & de


defi ; les.rebellesfucceront le venin de lamen

tation au cháp virginal, & lelys demeurera en


tier auec ſes petites couronnes .Les filles d'Allea
Wagne quidontifous lo Scorpion aimerõt lelýs:
& defirorörde s'emparer aux jours des feſtes :&
quád ellesne l'auront plus, elles ferõt triſtes, &
ploreror.O jeune, quircfidez en la terre du lys,
regarde queon nediſe , malheurſur la terre en
laquelle lefroy eſt enfátiComeainſifoit que tu
Lois ccluy quiporte le champde couleurde fa
phirs, lequel eft ſemé de trois fleurs de lys, ces
choſes que te pourrõr-ils mõſtrer ? Le premier ,
Lysmonſtre quetu es ſucceſſeur & miniftre de
lautel du vicaire de Iefus -Chriſt , tenātla main
feneſtre auxEpiſtres de toutes les autres natios.
Le ſecond lysdit, que tu esla coulõne de Chre
ſtienté en la partie Occidentale procedát de la
picrre de marbre , laquelle a eſté coupée en la
montagne, fans main d'homme. Le tiers lys de
note que es l'auocat de l'efpouſe de IeſusChriſt
portant en la cefte courõnede bonneodeur. Et
pource tu esappellé Treſ-Chreſtien entre tous
les autres . O blancheur du lys luyſant dans l’E
gliſe,lequela eſté pláté de l'Ange.S.Remyl’A
poftre de France la cõſacré. S. Denis la demon
ſtré. S. Loys l'a exalté France la nourry . Gaule
la honoré .Cõlidere en toy -mefine , fi tu es pro
oede du bon Fráçois, & difpotc bié detõ regime
RECVEIL DES

tagrandeproſperite de Francel'efmouwersà faire


griefál'Eglife a fesſubiects.
CHAP. xx .

Ieu eſt puiſſant de faſciter les François à


D l'encontre de l'Egliſe , afin qu'elle ſoit
humiliee.Helas! celuy qui eftremply de peché
& d'infamie , ayant encore le glaiue de guerre
& de tyrannic, eft touſiours eflcué en honneur,
& ce ſelon l'eſtat d'vn chacun . Helas ! la felici

tédes heretiquesde Boheme eft exaltee , & la


fpiritualité eſt ſuffoqueć. Celuy qui eſt orné
des armes de vertu ſera oppreflé à cauſe de la
pallion de Iupiter , le falutaire aura à ſouffrir, &
perira de mort acceleree. Comme au temps de
Charles dernier yn Compre d'Armignac , &
Loys Dauphin , firent en la haute Allemagne
beaucoup de choſes iniuſtes. Ainſi deſſoubslo

nouueau innocent , ieune enfant , pluſieurs


maux commenceront à regner, tant en l'Egliſe
qu'en la ſecularité. Ses fubie &ts n'auront point
de vergongne de deſtruire les lieux faincts. O
toy ieune enfant conſidere ſi tu es de bonnes
mæurs ou non & ces choſes t'informeront à
verti , afin quetu ſaches ſitu as prins ta naiffat

ce des nobles. Pourquoy n'efleues tu point les


coulonnes de ton Royauinc. Erne reueille tu
ton peuple de teś æfles , en luy donnant des
grains de bonne renominee & d'honneur éfle
want
REVELATTONS. 33
want la dignité Sacerdorale ? ton Royaume &
I'Vniuerſité de Paris ? Ces trois colonnes ſont

commeles trois vertus, c'eſt à ſçauoir la Vitalle


Naturelle & Animale. Lelys noble eſt viuifié ,
augmenté & gouuerné , & comme de fonde
ment, paroys, & toict , ton Royaumeeſt com
memateriellement parfaiet. Et fçaches cecy ,
qu'en tesiours viendrontdes temps dangereux
leſquels ne furent iamais parauant pires que
deſſous la pucelle:car tes propres ſubiects s'eſlc
ueront à l'encontre de toy , afin qu'ils puiſſent

diſliper les fucilles du lys : & le lys ſeichera au


champ de la Vierge , & ainſi celuy qui ſera de
Hoyaffera deſtruict , LePrince dss Apoſtres l'a
monſtré , quand il a dit:Craignez Dieu , hono
rez voſtre Roy ſuperieur. Pluſieurs autrescho ;
fes font eſcrites au livre deffus nommé, leſquels
les ne font point depreſente ſpeculation ,

Comme le Roy de Boheme ſuſcitera guerre & erreur


- contrel'Eglife, ea en la fin perirameſchamment,
CHA P. XXI.

Leftà imaginer que noź pechez & demeria


tes ,auec la conuoitiſe immoderee desbiens

mondains , laquelle ne ſe contente point des


limites de raiſon , mais occupe les biens d'au
truy , tant en l'eſtat regulier que ſeculier, ferone
cauſe de pluſieurs calamités. Il regne tant de
pechez , que l'eſpouſe de Ieſus- Chriſtnepeur
E
Rexk** i PBS
chre veuë depuis la ce te iuques 24x3 Pirdete
Les aftres, & les Ecliples ACNu$ 95mfums

point ,mais nospechez lanypembicingandungi


ſent ſurnous des pleurisswifefles omaladieslis
famines & guerres,Helas :Beelphegoro Primer
des Heretiques de Bolenaç, Bafiliqmenimenes
qui te dis Roy whes lennen heddelEglife
Romaine, & de, la , Fox.Claredtienna. Skriften
Eclipſe dec l'Eglice de , Lelysxfbriftirmemens
pluſieurs tuisteffes & shyles nouvelles for
pluſieursnoblesgens
mourieplu s Boisynefils qui
esmené à la guerre pardestien SupeOMMGHARLENE
tu viure en l'eſtat,auqueltu n'afer is unfo sirds
ne ſçais- tu point que qu feras enfeuclydsla fer
pulture de l alne Tes predeceſłcyısfurenti forti
tholiques, & debonne renommeeuPourgu9x
te glorifiestu en tes Docteurs excamimunisasi
tuconioints le fable aucc la picines & largilles
auec la cendre : & pource tu ne fauvois bien ,
edifier ton mun. Tu demandes, conteil, aux
peaux mortes : ce ſont les Heretiques urne
ſcalient qu'ils diſent. Enſui, SiPauligui n'est
pointenuoyé à la Loy ,mais à A pánias : & fi cu
ne le veux croire, va à Herodes, lequelscmang!
doit fecrettement où leſus- Chriſt naifisou
Regardes que tu ne fois deceu , en voulane
cueillirlor , & tu ne trouueras que du cuiure

en ta inain :tu domineras ,mais le temps de


ton regne ſera accomply de brief. Cuand tu
* L M ** * * * 34
eftoisheute ,dewasfáie ainfil que tưas effe con
duit pattes påféns : fhais maintenanc fuifque
raifontefentoy ,Olkederoy ees deursinfán ?
tiles .Quelle queſtion astrallee les Poups'& les
beltes tofnues: o fenin ihturable ! tá pompe
reále fiefprife Tegliteru 8 blafphernes le :
Efprit',l& rourmentesíton ante & tes rubiect's

dontie ffiserifte & plus que trifte. O homme


de douleur !i ceux qui telvertont pleureront

defastoy , & difone: Voylá celay qui eft puif


fakik en Vanitê & folie:Si ainfi eft queCham fut
maudit pourte qưil ne couurir point les geni
tòires de ſon pere , cu es digne de plus grande
: malediction , qui faisde li grandes iniures: au
moilis edghois les influences des éſtoilles , &
que les rais du Soleil delcendent deffüs l'or &
deffusl'ordure. Pour vray ru terás vilainement
affubietty : Pource corrige ta vie', & fuiston
iddle excommunié ,& deiecte de ton pays.com
meyn ferpent enuenimé:tår ſans faute ilem
poiſonnera ton ame & certainement apres

toy viendra quelqu'vn ; quireduira l'Eglife cle


Pragueså fa Saincte Egliſe Catholique, & fera
faiete riduuelle reformation au Royaume de
Boheme, hiil ) 29 al is on
s potit maina
eferont pluſieurs choſesi
Les Rois de Hongriej
on tenir l'Eglife's & tevont noblentent ,
) ‫ہم‬
quant erre,
RECVEIL DES

Elas!que l'auarice des Princes & des gou


H uerneurs a ſeduit beajicoup de peuple , &
faict mourir pluſieurs gens. Celuy qui a defa
pendu toute ia lubſtance pour la foy, eften me
moire excellente, laquelle par le venin d'enyia
& d'auarice eſt perduë. L'unité de la pierre an
gulaire eſt coupée. Le ferme Royd Hongrie
Icra diſpoſemoyennement :mais il ſouffrira re.
trogradation. Pourtant, ô Matthias, fi ie dy
quelque choſe en ta louange, ce ſera moinsque
ne dois dire. Toutes tes æuures ſont cogneuë

excellentes, plus que le neſçaurois dire :mais


ta louange ſera mieux accomplie quelque jour.
L'Empire de Conſtantinople te tiendra en hon
neur.L'Egliſe te priſera à cauſe que tu es le vray
eſcu de deffence de la foy à l'encontre du Turc.
Tu es refplandiſſant en honneur ; & es.magni.
fique en conſeil, lequel eit gouuerné par vertu ;
& viueras long temps ſans eſtre ſurmonté. Le
reſte de tes affaires ſera gouuerné par fortune.
Tu as ſubiugué pluſicurs gens , c'eſt à ſçauoir
les Viennois inhumains , les auſtralles orgueil,
leux. Tuas tiré la plumedu Pan , & as prins des
cités & desvilles. Tuaseſté permifiquementlę

glaiue de Dieu , tu as vaincu ſeulement ceux


qui le deuoient eſtre : il n'eſt ſi grand puiſſance,
quine ſoit ſuperable. I cais vaincre ton cou
rage , refrener ton
arer tá victoire,
aymer iuſtice , ga naix , nourrir
REVELATIONS 35
les iuftes, craindre Dieu ,lequeleſt le principal,
& honorer l'Empereur. Tu asvoulu garder ſes
commandemens. Il n'eſt rien ſi manifeſte que

tēs ceuures; il n'eſt rien qui ne ſe diminue auec


letemps. Pource dit le fage Salomon , Toutes
choſes leuces fe reconccnt & enuieilliſſent. Er

comme dit la Roynede Saba à Salomon . Bien


heureux eft ie peuple quieſt deſſous toy & tes
feruiteurs qui fonta l'enuiron de toy. Tu ſur
monteras quelque autrenation ou tu acquerras
grande louange,Etapres toy viendrá vn glaiue
lequel longuementperſecutera les chiens in
fidelles. Ces choſes ſont comprinſespar le Sci

gneur de'ma terre . La gent Sagitaire regnera


Tong temps deffus tès Chreſtiens :& le Royau
mede Hongrie ſera referuéà vn autre qui ſera
clement & miſericordieux enuers l'Egliſe . Il

reformera l'Egliſe de Prage , & letpēle de fain


&te Sophie de Conſtantinople. Ilſera en hon
neur entre les Chreſtiens , mais il ne ſera point
du fang de Mathias , mais fortira des rochers
d'Allemagne & ſera Roy trefpur & treſ-entier.

Par l'eſclipſedeus nommée eſt parlé des infortunes


& proprietez du Comte Palatin ,tantde par
France que de par l'Empire.
CHAP. XX111.

Equitédu droict naturel veut , raiſon in


genieuſe approuuée , &
LE ies liures teſmoi
E jij
RECVITI DES

gnent que les geſtes dos princes ſoychtrodiget


par eſoriptz atimqu'opbbiancelmére des auteurs ,
nelesoffuſque. Pourtano eft decent de les re
gardet ſonuent,afin qu'ilsfayent pianifeltesze
que le bon folrhonore , & le mahsuaisiſoittitu .
pévéj& qu'on puiſſe cognoiftre lesmacultsyicó .
meon Factbedanslo miroterduifanadleftplai
ſahteks louerle Seignoprquiefilasmaqude , &
regardlotile commencementdū l'exaltkrieqıdu
CoimleBabatingafin qu'owfgachei commental
à ette decongerfarion hondta Ditultouopail .
fantà donnéaadio Comte du trefonderfagrade,
bonnesmomssëfapience: & luyàsonnérdéus
rais refplendiffans en carté par le cordoblang
defalcleinence tellement que devant plufieurs
Princeszit eſtcommevne colonnede muée blanc
chdainti ennoyée diuinement auprésdu Rhip .
Ceny Göre n'eſt point idolatre inaiseftixray
ainateur de Dieu & deld Religion Ohrestične,
& eft vray tefmpin de la Foyoile mc fçay que
veut dire2bEdipfelnommeerà bencontre d'un
hämerahat doux & tant graieux.Dieha leivuoid
le fecourir parfă clemence diuine dihfiniens?
L'estus divers del Comité de Palatineft plemenja csafe
zivi descuafeleratiôñsäompues , o de l'offenſervietsris
-405101ť Emperdless.YICHAP XX 14 EID gnisten
Pres indices deul Eclipfe nommer giferong
clúels'& horribles plus quen'dnteftévvenz
dememoücd homme: tellement que la fignir
K EVELATIONS. 36
fication dicellemeidophe chainte Elle ſera
daplus gtasteripalicedque ,pelle , qui fut di
tompedu Pape Mutin , Soportera dommage
uæ Roys&a anx Brisices ràt cauſe qu'elle fut
-auifigno Rapals & au chefida Zodiaca eć pource
heup furandophageongedora caufe qu'aucuns
d'iceux hoortontfubinémentOnoble Duc,ne
perdupoineda fortune qutiga elé donnéc des
cbrps coldites.' Tu enluisas tes: familiers, qui
lond contrairdsso toy : Thurafmoitucras le Re
Mtoyo dolafleur de LyoTiviprovoqueras l'AL
gla dormindol Tuferaseleuerile Lyon fawuage
xulanconcle de l'Eglifosi Tues au plus haut de

gueldobam ofchelles Tu as prits votegard a.


miablelo Tasasteceu honneud des petits, lion
fesalubo grau dossas rendus gracieux:Regarde ce
quidodiesGeluy quis'eſtime eftre forme,doit
pegarderiquil pechée. Combien de Lyscroi
Arenón dodamas,teschlaanps ? Tes fubieéts par
sefto Eplipde ferono opprimez partes ennemis,
qubouchainedníiets gayon Les autresauront à
fouffrir des familiers , delirant de dominer .
Semblablement ladicta Eclipſe nuira aux gou
werneursdedes cicez Bapetites villes : & fetour
en diueisdanigers., Elle ostera aucunsde leurs
honneurs & dignitez : aux autres elle fera op
preffion par fedition populaire : tellement
qu'aucunsdiquxferone tuez o & on nepourra
trouver les homicides qui lesautēt mis àmort,
RECUEIL DES
Etpour dire en ſomme, ladięte Eclipſe menace
tous les Princes qui habitent en la terre de Ba ,
iorique , des grandescalamitez , & d'infortunes
mortelles.
O Prince qui porte le Lyon de liberté del
ſus la teſte , conſidere la clemence que doit a
uoir vn Prince , Ptolomée le Prince des Altro .
logues , dir que l'homme ſage dominera par
deſſus les influences celeſtes. Cefte Eclipſe te
predir dediverſes fortunes. Ilſera donné à toy
& à tes lionceaux qui habitentaux montagnes ,
des enſeignes d'honneur : &toy ou vn deton
ſang ſera Duc des Cheualiers & des gens de
pied , tant deſſus la mer que ſur la terre , & au
ras la puiſſance de la vie & de la mort.Les citez
& chaſteaux craindronc touſiours ton aducne

ment. Et ſi l'eclipſe ne t'eſtoit contraire, toute


felicité t'aduiendroit par ſucceſſion de temps:

mais il y a danger qu'elle ne te meine à lamort


infortunée , ſi tu ne veilles prudemment : car le
Lyon demontagneſouffrira del’Aigle diuerſes
yexations.

Pourtant ,noble Prince , il eſt neceſſaire que


les Aſtronomes , qui ſçauent les influences des
planettes, ne ceffetde predire aux Princes leurs
infortunes, afin qu'ils cognoiſſent qu'il y a vn
ſeulprince qui eſt re &teur des cieux.
Les mortalitez , decollations & effufion de
ſang , qui font faictes par l'inclinatio des in
n
REVELATIONS 37
fluances , ſoyent iugees par les diſcrets. l'eſpe

re que les ſages de ton pays feront des confe


derations amiables, à cauſe de reposadhon
neſteté , à cauſe que les influences celeſtes ap

paiſeront la volonté de pluſieurs hommes:


combien qu'il ſera difficile apres les guerres &
effuſionsde ſang d'appaiſer la fureur des hom
mes , ſice n'eſt par quelque reuolution parti-
culiere, quiinduiſe à ce faire. S'iladuient qu'au
cuns meurent, ils ſeront de la racine des Ge
meaux , commenous declarerõs.Pluſieurs ans
entrans ceſte chiliade ferontheureux , pacifi
ques, & aſſez fertiles , quand à la comparation
des ans paſſez , ceux qui ſont deffous Sagita
rius , auront bonne fortune, ce ſont ccux qui
aiment iuſtice , honneſteté , beauté , corrobo .

rez par la loy denature . Par ceſte occaſion fe


ſont de commosions és terres vſurpees par les
Gemeaux , à cauſe qu'ils ſont veus deroger à
iuſtice , & à honneſteté , à paix & à vtilité .
Grande difficulté ſera craintc deſſous la prin
cipauté , laquelle ſe finira de fin louable. Tou
tes-fois ( Prince ſansmacule) le plus grand dan
ger qu'iladuiendra à toy ou aux tiens , ſera par
le chemin , & quand tu irasaux montagnes &
pays d'autruy pour batailler. Quand aux pacts
compromiſſions , confederations , & ordina
tions, te feront bien profitables és batailles , &
en conduiſant tes exercites fans doute. Certes
RECTATE DI

le Lyon dominerah fourement és montagnes


dedans fa cauernd. LesiNeneur's ne pourront
cognoire ſes pas), finon quand ilmonterade
detoendra . Tionsces choſes en con ccuncar ces
fignifications : aduiendtóncon tes villes & cerit
xes. Deffus cos fubiects (viendwonoides choſes
nouuelles auteg,tonnesteré & ibeatité : & tout ce

que i'ay dit de ta feigneurie puiſſanter Tpeat


cſtre entendu de l'eftat & office de fon pouple
Il viendrà quelqu'vn de ton fang qui fora en
règne plus grand queroyd[ ja rondeur da ciel
te produira , taxconfederanion fera rompuëz &
lafoyd'icelle fera perdue.- L'Aigle ſafcirera a
l'encontre de toy deszboſtes du Rhinzre tes
prochains s'efleucsont contre toy y & tesspepite
lioncéaux s'enfuironti & feront tciftes . Coscho

les tont cogacités par le soleil, quieftcaufe que


les petits lyons aurontbierrà ſouffrirequand
le Soleil feleueta clair 2 touces les estoillesleo
niſtes ferontoffufquées. Et coutainli quevous
quez vos yeux allumez du Soleib , qus foufa

fritez Eclipſer, vexacions y &o humiliations par


longtempsa au 23.976v S119 b indietro 2010
L'eſterfutur del'Empire denoté par l'arbre quifutiveu
-35 de Daniele pareillementdiuerſesguerres entre ola
ollow les Chreſtiens entre les infideles ut isoroll ,
-19JOY ICEPX xv.lt 290.ris : 0

Leftdicen Daniel 2:chap. quapres la viſion


du Roy , Daniel reſpondiu Iloft ainsi que tu
REVELAYDONS. 38
asuçu l'vne partie des pieds decerrefeicha,
J'autre de ser.Fosnamique be ferme peaceftre
melléageclaicerncwaingiddetlouş d'Empire Ro.
main fenons discordesidiuerfosantre les Catho

liques Ilesykus cs jafudblesiu Viveipaucie fera


çonfilméeldenous l'Empire de Conítantinople
8c l'autre :fexa cailées d'ela à cidauoir #Empire
des Trapefðnioiensuu Aloss Dieu fülciteraile
Rbrauneduciel equolduretabternellement.
5 :Qutoanysspreinier gouuerpcurp dels Parcs
fui Empereur forưjbelbqueu 0,5&c? premier fit
guerre aux Chuettiensauec ceux de Pruffez de
Rolongne ,de Tartarie ; de Rathenesi bhi fut
puiſſanç à l'encontre desa fideles Chreſtiens ,
empoiſonsant le chef excellent de la Religion
Chreſtienne : & à touſiours eſte nommé belli

queux entre les Gouwerneurş3Princes3 & Cam


pitaines de Turquie.gid jnoTIS 210yl 231300 e

Thamerlanes fuoChreſtien ş & fut Rootreſ


puiffangd'Armemiczdic Farratic lamajeur et la
mineur , & d'Alaniet , feigneur de Capadoce
trofredouté: Il fut touſioursennemyaux Tarcs
& les contraignit d'eſtre vagues en plufieursre
gions comme påpilfons; & les fit veltirde robes
vilesri Alors leutoufomuélen fcpricou bitar

gue, où fut changéd fabelle couleur naturelle.


Orchanes fuc bezfecond qui voulut em
poiſonner la toy des Obreftionsda venind in
fidelicé , lequel fup farmoniéißi mig à mort
RECVETL DES

en Slefic per les Princes de Poiongneauec qua


rante mille Turcs , aupres de la cité de Nauy
march , dont petite quantité de ſes gens en ef
chapperent.
Letiers fut Amorathes prince des Turcs , le

quel par armes & par feu ſubiuga les terres &
prouinces de Tartarie la majeur & la mineur ,
aupres de Taffe & de la mer Hellefponte , &
d'Euxinne , tellement que l'Empereur de Tra
pelonce & le Roy Thamarlanes deffusnommé
ne peurent reſiſter à luy : alors l'or de la reli
gion Chreſtienne eutbeaucoup à fouffrir .
Paraites fur le quart , & fut le baſilic veni.
meux , qui fort perſecuta les Chreſtiens , le
quel en la fin futmis à mort par Thamarlan
Roy d'Alamie & d'Armenie . Etledit Tarma
lan a faját tout ſon temps guerre aux Turcs , les
deſtruiffant par glaiue & par feu . pareillement
Dracolusde Molda & Vvelachia , qui fut Ca

pitaine hardy, fit des guerres pleines d'honneur


à l'encontre des Turcs infideles , afin quela ſta
tuëde Nabuchodonofor , Roy celeſte, ne tom
baſten terre .

Calapin fut le quint, quiperſecuta les Chre


ſtiens , & ſurmonta Sigiſinond l'Empereur
Tref- Chreſtien au champde philadelphie au
pres de Schileach , & furent pluſieurs Chre
ſtiens mis à mort : tellement que ledit Empe
reur s'enfuit auec quatrede ſes gendarmes , &
REVELATIONS 39
pour lors eut beaucout à ſouffrir . Alors ledit
Calapin print l'Empire de Trapefonce , & plu
ſieurs villes & chaſteaux , leſquels depuis par

ledit Sigiſmond furent reduits à la Chreſtien


tépar ſubrilmoyen .
Salamanus fut levj.lequelgaſta pluſieurs ter
Tes d’Alanie , d'Amenie la maieur & mineur,
bataillantcontinuellementcontre le Roy Tha
marlan és parties de Nigrepont, & gaigna les
villes les plus riches & les plus belles que te .
noit ledit Thamarlan , tant par glaiue que par
feu : & deffous celuy fut fait cerf & tributairele
Roy Thamarlan , dont fut dommage ineſtima
ble aux Chreſtiens.

Orchanes fut le vij. quiprint ſur les Chre


ſtienspluſieurs villes, chaſteaux & terres, prin
cipalement au pays de Trapeſonce , & en la
mer Pontique , & d'Exine , & au bras de S.
George : & obrint pluſieurs victoires , tantpar
armes que par feu .
Moyſe viij. fitmourir ledit Orchanes, pour
auoir ſon Royaume, & leut. Il print l'empire
& pluſieurs terres d'Afic lamaieur & la mincur
& de Tartarie , & vers la mer Pontique infe
rieure , & de la grandmer de Sala , & tout part
grande cruauté de glaiue & de feu .
Mahomet fut le ix. & regna en Sougliane,
Gordiane, en Satracenie Aquilonaire, en Ala
nie la maicut weiliqueuſe , & en Capadoce la
REOVER- D7 $ si

feconde & parviblence sprint plafoutkinto


timees, citez, & certos ;& lésreditlitibufdiftesh
à l'Empire der Trapeſoncezqu Haubie oceußer
Helas! alors)'imigedot fat diminaleren ibony
tés & fut conuertie en cuyunescaphe Religion ?
Chreſtepncfurfort garée,zlouplol:2019ijinal
Amorarhesxzfrerede Mahomesjetel'Enrit
pixedes Turcs Cebuy là fatinonta Ladinalis lei
Roy de Pølonguez tpéldquot & kuliah Cartim
nal de Sainit Ange sauec lxviij. mblidhe lifesy
degudene teblement qu'ilnén elébápoqueb
Xxxvj.Etcommeteſmoignelean deRetthaffect
cheualiek , lequely fati'an 1440 xtedit and
raches occupa Trapelonce, Thefalie Pelopona
neſe, & des prouinces & viltestref riekes!55 : 2915
Mahomet xi. Empereur des Tukes Obtine
parglajue& par fou Conftantinople Müfée ,
Boſne, Thaffe . ChiraſandeRomanijelamaya
icur ,toute Adicmineur,Hiftrie, Thrate route T
la Grece , Croacie , Cilicie,Sclavonie Daimai.?
cie ,& toutlansreliſtance de l'Empire Romains
ne de l'Allemagne haulte ou baffe , excepté les
tref-fidele:Mathias. Roynd Hongrie u lequel
iuſques au temps preferita tenu boiveontre les
Turcs , & a merité d'eftre nommé Tlefckret

ftié entre tous les Gatholiqucs:maishelas, quel


dommage , l'or cft changé en ferrufqués aux
pieds de l'image , & eft abbaiffe iuſques à terrez
Marnet xij. à obtenu 3 dont c'eſt groc
RaYaLamorf
40
dommage, Setuio sikafeie , Theadofie , Theaa!
donne, Kiflle blanoble & rouge,Padalée,Vvai
lachie majeur & mineur , Bulgarie , Cipurie ,
Vverftlendie ,Molde , Corinche , Epheſe , &
Scutarimg auec la faueur & confederation des
Venitiens: leſquels , commemefchans feron
dirent pributaires. Et eux faiſans guerre contre
les Chreſtiens, & fuyuans lesmeursdes Turcs
maintenant occupent quelqueterre , & tantoft
vnautre. Mieux vaudroit qu'ils fuffene Türes
du touc: car en brief on leur en feroit faire bon
ne reftitution.c.219721cm 990160933.Ve
Doglofius xiij. lequel eut deux fils Danor&
Lerodus , obtint encore d'auantage que les au
tres : car par la multitude des pechez des Chres
ftiens, Dieu a permis que hıy & ſesCapitaines,
& Gouuerneurs , qui eftoyent Chreſtiens re
niczyogit prins Rhodes , Cecile , Calabre , la
Poüille , la terre de labeur , nommée -Abros ,
Campanie Sardaigne , Corſe Majorique &
Minorique , & toutes les Illes de la mer Medi
terranée, & lesà furmărez par glaiue & par feu .
Et ſi Dieu n'y met remede
par fa grace , il og
cupera toute la Chreftiente : 10] 20 :103
Comment l'Egliſe aura àfoxffrir parlesinfideles , qui
en finferentformontez par les Hongres of Eſpagnols,
Conftantinople ſena deliurée, CHA P. XXV1...
E bon Hermite . Reynardus Lhoa
L lhardus dict en fest reuelations :
RECVEIL DIS
Viendra l'heritier de Doglofius, qui fe glorifi

ra de la ligneede Sarra mais il fera baſtard , &


de la lignée d’Agar , & ſes ſucceſſeurs ſeront
nommez Agareneś , & n'edifieront point de
maiſons : mais habiteront és champs , comme
gens beftiaux , dedansles tentes, & viurontde
rapines & larcins. Ils s'eſleueront à l'encontre
des Chreſtiens, es parties d'Occident & de Sep
tentrion , & les ſimples & debonaires ſeront
oppreſſez d'iceux.
Et pource dit Methodius : Il viendrà vi
temps que les Agarenes ſortiront des deſerts
d'Alemagne , & occuperont la terredela Lu
ne , par l'eſpace dehuic ans. Ils deſtruiront les
villes & citez , & tueront les Preſtres dedansles
Egliſes , & dormiront dedans auec leurs fem
mes, & boirons dedans les calices , & lieront
leurs cheuaux aux ſepulchresdesmorts , à cau
ſe des iniquitez desChreſtiens qui regneront
pour lors. Ils ſeront ſurmontez vers la pomme
d'or d'Agrippine, & mourront. Les Princes
Chreſtiens n'en tiendront conte , excepté vni
Roy d'Eſpagne , quimettra à mort le fuccef
ſeur de Doglofius, à cauſe que l'Eleuation de
Saturne deflus Iupiter , n'a point encore prins

fin . Et l'Eflection des Turcs ſuccombera plu


ſieurs Royaumes reuiendrontà l'Egliſe Roi
maine, & les fils du Sagitaire , les Eſpagnols &
Hongres ſe montreront vaillans par deffüs
toki
REVELATIONS . 41
tous Catholiques , & chaſſeront la malice de
Saturne deſſus les Turcs , & ſeront dechaſſez
par leſdits fils du Sagittaire. Et ce ſera deſſous
Maximilian , ou deſſous le prochain qui ſucce
dera à l'Empire de la lignée de Charles. Apres
viendra vn temps pur , ſansnuées , plein de fc
licité , & ſera toute malice amortie , & tout ce
que Saturne le malicieux auoit ſuſcité, ſera cor
rigé par le moyen de Iupiter le gracieux:lequel
monſtre vn temps pacifique , auec grand ioye.
Et quand ceſte malice ſera paſſée , & que les
Turcs ſeront extirpez , on verra les hommes
paſſer la mer en grandes compagnies , & l’E
gliſe de Sainete Sophie ſera en valeur ,& vien .
dra toute felicité. LeLion ſauuage ſera amené
à la mere Egliſe Chreſtienne auec vn lacs de
ſoye : & ſera faicte nouuello reformation qui
durera longtemps , & le nom de l'Empereur
des Turcs, ne ſera plus ouy entreles Catholi
ques . Et ſi d’auenture les Princes d'Allemagne
ne conſentent point auec l'Aigle , viendront
des batailles capitales & ciuiles , & viendra
l'heritier deDogloſius, lequel ſera la i5.bran
chedes Turcs, qui deſtruira Polongne ,Miſie ,
Turinge , Haſſe , Prutenne :& entrera en Pin
cardie & Brabant , en Flandres: & fera tué au
presde la pommed'or vers Agrippine . Et pour
ée entre vousChreſtiens,retenez en vos cæeurs
ces choſes dedTuſdictes ,
E
RBCVEIL DES

Ie trouue diuertes opinions du temps, aut


quellesmaux deſſus nommez aduiendront
combien que tous le predilent par la diſtance
de l'eclipſe à l'aſcendant.Ancunsiugent par les
heures de la diſtance,& les autres par les ſignes
& ont entre eux quelque diuerfité . Aucuns
pour chacune heure ou ſigne commandent de
prendre vnmois,& les autres, commc Haly &
Prolomée , commandent de prendre vn an
pourchacune heurede diſtance de l'aſcendant.

Pource en enſuiuant les premiers , ce aduien ..


dra l'an 1 496. & 49 8. 499. & 500. Er apres .
viendront de grandsmaux, vers l'an 153.0.file
peuplene delaiſſe iniquité, & aymeiuſtice.

L'eſtat do dispoſition des Iuifs infideles , eft declaré


comment ilsferont dispoſez,
CHA P. XXVII.

Aturne l'infortuné & peftifereux , entrera


SA
en la maiſon l'an 1488. c'eſt à ſcauoir en
Aquarius & Capricorne. Etapres ſe monſtrera
malicieux à l'encontre de la loy d'Iſraël, car les
Juifs enuenimez ſemerontdiuersmaux en di
uerſes regions. Ils ſeront gouuerneursdesPrin
ces ,medecins, artiens, & conſeillers. Ils de
uiendront riches , & ſeront aymez des Sei
gneurs , à cauſe de l'eleuation de Saturne en
ceſte conionction .Mais quand Saturne ne ſera
adioinet auec Aries , les defenſeurs & prote:
RIVÉLATIONS
ateurs d'iceux aurontbeaucoup à fouffrir , Il eſt
eſcrit que Dieu dit à Ezechiel :Prens le glaiue
qui ráze le poil, & lemene ſur la teſté de la bar .
be : & brule la tierce partie du poil au milieu
d'iceux:la tierce partie tu la couperas, & la teſte
tu la ierteras au vent. Ces choſes viendront
deſſus les villes & protecteursdes Juifs Satur
nins. La tierce partie d'iceuxmourra de faim
& de peſte , & l'autre tierce partie mourra de
glaiuc, & le vent diuulguera les malheurs d'i
ceux . Ieferay cela en ma fureur, & moncil ne
leur pardonnera point.
Ogentmiſerable , quiasdemeuré en toner
teur iuſques à ceſte heure ? qui t'a ſeduit & a
ueuglé ainſi ? C'eſt ton auarice. Tu denies Ie
ſus.Chrift , & attenstouliours leMeſſias.
Entre vous inſenſez & miſerables Satürnins,
éſcoutez : N'auez vous point veu de terribles
accidensaduenir au tempsdepaix , prophetizé
:

deſſus lüdée & Hierufalem par Elaſe , diſant :


Ils mettront leurs glaiues encontres , & leurs
İances en faux , & ne s’eſleueront point gens

contre gens, & ne feront plusdeguerre. Āues


ceſte paix , aụ temps de la naciuicé de Ieſus
Chriſt, Herodes tua les Innocens, l'onation &
leſceptre furentoſtez de vosmains,& pluſieurs
autres choſes qui ne derogent en rien à paix
& à vertu . Eżecliel'à prophetizédeſſus voſtre
løy, diſant: Dieu n'a il pointdit,vous ſix paffez
Fij
RECVEIL DU
par la cité , & bactez tous ceux qui n'auront
pointdefius eux le ſigne de Thau , ne pardon
nez à perſonne, commençant à mon Sandu
aire : c'eſt à dire , aux gens d'Eglite & Prelats ?
Ovous fix Electeurs , vous eſtes les ſix qui def
planterez ceſte meſchante racine en Allema
gne. Ezechieldit :la grande Aigle volera d'O
rient en Occident , & viendra au verger de
l'Empire , & apportera le Cedre elleu , & man
gera la moëlle des luifs, & emportera la ſuſtan
ce d'iceux .
O inſenſez , qu’a prophetiſé Iacob le Patriar
che de vous ? n'ail pointdit quele ſceptre ne
ſera point oſté de luda , tant que leMeſſias ſera.
venu ? Monſtres à ceſte heure voſtre ſceptre ,
monſtrez voſtre Roy. Oyez aueugles que dit
Daniel , au 10. C. Post hoc.C'eſtà dire ,apres la

deſtruction du Temple de leiuſalem , Ieſus


Chriſt naiſtra, lequel eft iuſtice eternelle , la vi
fion ſera purgée , & la prophetiſation . Etalors
le Sainct des Saipets fera oingt : duquel dit le
Royal Prophete Dauid : Propterea vnxit te Deus
tuus oleolætitiæ : C'eſt à dire , pour ceſte cauſe,
Dieu t'a oingt d'huile delieſſe. Le vray Mef
fias n'a il point commandé l'office d'Empe
reur , quantil dit : Reddite quæ funt Cæſaris Cæſari.
C'eſt à dire , Rendez à Ceſar les choſes qui luy
appartiennent? Na il point fait l'office de
Roy, quand vos parens l'ont couronné ? Nail
REVELATION S. 43
point fait l'office de Iuge , quand il deliura l'a
dulcere de vosmains ? N'a il point faict l'office
de legiſlateur , quand ilà donné ſes comman
demens? Nail point approuué l'office du Pa
pe, quand il donna à S.Pierre les clefs , & com
manda que ceux qui s'aſſeent deſſus la chaire

deMoyſe luy obeyſſent ? N'ail point accom


ply l'office d'Apoſtre , quand il fit ſes Apoftres
Preſtres ? Il a fajet l'office de Preſtre , quand
yous comme chiens enragez , l'auez immolé
en la croix . Il à faict l'office de Dieu , quand il
vous,amonſtré plulieursmiracles. Ilamonſtré
aux Religieux leur office , quand il obeyt à
Dicu ſon pere . Ilmonſtra l'office aux penitens,
quand il ieuſna quarante iours. Ilmonftra l'of
fice desMartyrs , quand il fut crucifié : & lof
fice des confeſſeurs , quand il preſcha la vraye
do&trine, laquelle n'auez point voulu ouyr. Il
eſt nay de Vierge, il eſt demeuré vierge , & ay
mevirginité.Penſez ſi voſtreMeſlie, que vous
feignezeſtreà venir,vous fera detelles æuures.
Que vous dit le vray Meſſias ? Ie vousay mon

ſtré beaucoup de bien , pourquoy me voulez


vous faire mourir l'eſtois tous les iours au tein

ple en vous enſeignant. O pecheurs enormes


qui ne voulez obeyr à la foy ! de brief vicndrõr
les iours que vous direz : Nous auons prins le
teſinoignage deshommes :mais celuy de Dieu
eſt plus grand , & ceux qui ſerontmaculez de
F iij
RieveTI DES

voſtrevenin ,ſeront punis'eternellement.Cefte


racine Saturne fera extirpée des Allemagnes ,
& s'enfuira delamer . Dieu a donnéfa miſeri
corde à vous comme aux autres. Mais vous
auez dit: Voicy l’heritier ,mettons leà mort ,
& nousaụros ſon heritage: laquelle choſe aucz
faicte . Et pource Dieu Voyant voſtre obſtina
cion , vous à deſpriſez par toute la terre , 8
maintenant n'auez nulsProphetes,ne Roy ,ne
Preſtre , n’autel ,ne ſacrifice , n'onction : mais
eſtesdeſpriſez de tout le monde, en deſolation
perpetuelle.Daniel dit, que voſtre deſolation

durera iuſques à la fin dumonde. Pauuresmi


ferables eſcoutez que dit Amos : le conuerti,
ray Iſraël deſſus trois pechez : mais pour le
Iquart , ie ne le conuertiray point, pource qu'ils
ont vendu le iuſte pourde l'argent. Le premier
peché ſur la vendition de loſeph par ſes freres,
Le ſecond fut l'adoration du Veau en la mon

tagne d'Oreb . Le ciers fut l'occaſion des Pro


pheres , commeeſt dit en Eſaïç 6. Le quart fut
la vendition de Jeſus -Chriſt : pource eft dit ,
Malac.1. Ie n’ay point de volonté en vous, 80
nereceuray point voſtre ſacrifice : car depuis
Orient iuſques en Occidentmon nom eft ex
alté des gens, c'eſt à dire des Chreſtiens.
Moyſe dït , Deut. 28. Erunt gentes in capite ,
populus incredulus in cauda. C'eſt à dire; LesGen
tils ſeront au chef , & le peuple incredule en la
REVELATIONS: 44
queuë.Vers la fin du monde peu de luifsſeront
conuertis à la foy : car ils feront ſeduiets par
l'antechriſt. Il eſt dit , Eſa.69, Le Dieu d'Iſraël
ar leur
t'occira , & appellera ſes ſeruiteurs p
nom , ce ſont les Chreſtiens. Et eft allez
pour
le preſantparlé des faux luifs.

La verte des influences eſt prouuée par pluſieurs


raifons és choſes inferieures ,
CHAP. XXVIII.
Ieu tout puiſſant a donné aux choſes in
D ferieures, vercu par leur principes, & par
proprietez diuerſes : & pource au commence
ment dit Dieu : La terre germe & produiſe
herbe verdoyante , & faiſant ſemence ſelon
fon genre:tellement que comme il eſt contenu
au 8. de Saint Luc. Vn grain produiſe cent
fois au double . Et d'on petit noyau eſt produit

yn arbre plus grand mille & mille fois que luy.


Pourcc nul ne faict doute qu'en toute choſe
crec , Dicu a donnéceſte vertu multiplicatiue ,
comme on voit des homes & des beſtes irrai.

fonnables .Les Pierres precieuſes croiſſent par


la vertu des corps celeſtes, qui produiſent leur
effect en la'terre, en alterant , en ſeparant: & en
purifiát.Et par leur rais eſt enuoyé l'Eſprit pour
les coaguler & clarifier. Et pource pluſieurs
Philoſophes ont cogneu qu'elles ont diuerſes
vertus.La vertu de la copaſſe deſcend d’alpateh
RECVEIL ' DES

&c là vertu du ſaphir deſcend d'albaroch , com


me Hermes declare au 15. c. des pierres pre
cieuſes. Ainſi ſont faictesmines des metaux ,

par ſucceſſion de temps : les planettes produi


ſentleurs effets naturels, creants en la terre les
metaux quiſontde diuerſeseſpeces & vertus.
Etpource les Philoſophes voulants enſuiųir les
cuuresde nature , ont trouué l'arç d'alchimie.
La pierre Philoſophale. Et premier calcinant le
Mercure ,apres le diſſoluent , puis ſeparent les
elemens , tellement qu'ils prennent l'eſprit
ſeparéd'iceux , puis apres le fixent. Et comme
dit Geber : C'eſt choſe laquelle a la vertu de
purifier les metaux , & les alterer , & de les
muer en autre eſpece. I'ay faict ceſte fimilitu
de , pource que lesinfluences celeſtes font les
operations tantbien qu'on ne ſçauroit dire. Et
pource l'hommepeut en ſoy contempler l'or
dre & les effects deſſus nominez . Les gemmes ,
lesherbes & ſemences ontdes vertus leſquel

les paſſent la capacité de l'eſprit humain , &


procedent des corps celeſtes. Pource dit Al

chindus, que la cognoiſſance de l'homme pro


cede des choſes euidentes , de pluſieurs pro
prietez occultes,leſquelles le ſensnepeut com
prendre , on en à point ſcience pardemonſtra
tion . La vertu des ſemences font la diuerſité

des membres des, complexions , des figures


des couleurs , des qualitez, tant occultes, que
REVELATION S.

manifeftes. Semblablement des gemmes, her


bes , & vertus des corps , leſquels font des æu
urosadmirables. Etainſi de ceſte conſtellation
naiſtra vn Prophete en l'an 96. ou enuiſon , le
quel fera debelles æuures , comme s'enſuiura
au chapitre ſequent.

Vnfainet & Sage Prophete viendra , quireprimera


les erreursqui ſontà l'encontre de la foy ,
preſchera fermementla verité.
CH A P. 1x1x.

Vand pluſieurs ſe & esviendront au temps


O denoté, alors viendra yn homme ſage ö
rateur , lequel quand il ſera en aagede diſcre .
tion , cognoiſſant que les influences celeſtes
eſmouueront le peuple à hereſies , preſcherale
peuple : & par ſes æuures le corroborera en la
foy , & denoncera les vtilitez & dommages
aduenir.Pource le peuple ſera conforté , & fe
ra confederation . Ariſtote dit au ſecond liure

de generation , qu'aux choſes qui ont ſimi


litude , le paſſage eſt plus facile . Et pource
qu'alors ſeront aucunes conionctions inclinan
tes à paix , auec la perſuaſion dudit Prophete ,
la paix ſera de plus grande efficace : d'autant
que le courage du peuple fera incité à icelle,
Les charbonsſont ſouuent allumez par vnee

Nincelle de feu . Etpource ledit ſaināt homme


RiejuIt Dat
ſuſcitera des amitiez & des haines , des dances

& des batailles , ſelon l'influence des aftres. Et


s'il a cognoiſſance des vercus celeftes , il profi
terabeaucoup en ſes harangues & predications.
Etpar ſes prelages & Reuclations le peuple le
tiendra pour vray Propheto , & l'aymera &
craindra , faiſant les commandemensdo Dieu
par ſesoraiſons,& fera tenu en grand honneur ,
En ſon temps commenceront pluſieurs ſectes
au monde , par aucuns nouveaux Prophetes ,
& aucuns des hommes ſe voudront deïfier ,
comme eſt dir au ſeptie (me liure de l'hiſtoire
Tripartite. C'eft la couſtume des Payens de
deïfier les hommes qui ſont fort heureux en
ce monde. Etpource pluſieurs appellent l’Em
pereur Adrian Dieu . Et ainſi ſe font 'diuerfos
mutations & obſeruations par les hommes.
Deſſous ce Prophete viendrontdes nouuelles
lois , & les vieilles ſeront delaiſſées. Les bons
& iuftes legiſtes ſeront meſpriſez , & la felicité
de Mercure ſera perduë en pluſieurs Royau
mes. La fauſſemonnoye aura lieu en pluſieurs
lieux, & le peuple ſera exactionné , tellement
que de grandes factions viendront entre le
peuple Chreſtien , & ſe rebellera contre les
Princes , pluſieurs trahiront occultes ſe ma
chineront, & ceux qui ſe mettront aux che
mins ſeront en danger des brigans. Pluſieurs
hommes enragez feront pluſieursmaụx , telles
REVELATION S. 46
ment que le peuple en tremblera , & verra des
choſes qu'il ne vitiamais .
ilmaiſtra un grand Roy , lequelfera de nouuelles
Loix de conſtitutions,
CHAP. XXX .
ſera neceſſaire de conſtituer de nouuelles

I loix,pour
love le proffit & vtilité du bien public ,
& de deſtruire aucunes loix & priuileges : IL
eſt eſcrie au Digefte , que quand on veut con
ftituer quelque nouuelle loy , on doit premier
conſidererlycilité d'icelle,& fielle eſt iuſte par
çemoyen eſt gardée la valeur de juſtice : & ce
procede des inclinations actiuesdes planettes,
par leſquelles les volontez des hommes ſe con
fentent fecrectement : & par ce moyen legr
ſembleiųſte ce que la ſenſualité leur conſeille :
& ainſiſont les loix conſtituées & approuuées :
& par ce on peut cognoiſtre que le droict de .
pend du conſentement de pluſieurs , & que
neſeſſité la conſtitué & confirmé. En la con
ftitution de toutes loix , eſt requis le conſen
tement du peuple,lequelenſuit la ſenſualitéle
plusſouvent , laquelle eſt inclinée par l'influ
ence des corps celeftes: Dont il faut auoir ayde
au ciel à celuy qui veut conſtituer quelque loy,
afin que le peuple y conſente :car autrement le
legiſlateur feroit comme celuy qui fit prin
ces les renards , & les fit paſteurs des pou
lets. Ceſte choſe eſt confirmée en la loy
RECVLL DIS

du Digeſte, quidit : La couſtume inueterec ,


n'eſt point tenųë pour Loy , ſielle n'eſt conſti
tuée par lesmæursde ceux qui en vſent. Ceſta
choſe eſt figurée par leremie , qui dit : Mon
peuple a faict deux maux : C'eſt qu'il a delaiſſé
la fontaine d'eau viue , & a faict en la terre des

ciſternes leſquellesne peuuent tenir l'eau . La


fontaine de l'eau viue eſt la ſaincte eſcriture,

La ciſterne quine contient point l'eau , eft le


droiệt Canon , & les Decretales , qui contien
nent au iourd'huy l'eau de fapience , & de
main neles contiendront point. Et par ainſi
appert que le droiệt Ciųil & les Canons des Pai
pesne ſontpoint du toutde la loy diuine,mais
ſont ſubjects aux conſtitutionshumaines .Pour
ce dit Dauid , parlantà Dieu , Pfalm . 118. Ta
iuſtice eſt iuſtice ecernellement , & ta loy eſt
verité. L'eau & la terre meflée empeſchent la
veuë à penetrer: auſſi l'affection des biens ter
reſtre empeſcheroně pluſieurs luges de bien
iuger. Et ceſte choſe n'eſt pointen la loy diui
ne. Ierem . 2. cap. Quid tibi vis , ô iurifta in via
:

Ægypti ? C'eſta dire :Que veux tu en la voye


d'Egypte , ô iuriſte ? Ileſt donc euident ,pour
le preſent, queles loix ſontmuables ſelon la vo
lonté des hommes. Lamutation d'icelles pro

cede de l'impetuoſité & inclination du peuple.


Pourtant qui voudra congiderer les cauſes , on
trouuera quetout procede des effects,eclipſes ,
REVELATIONS. 47
& influences des pļanettes & eſtoilles.

Ilmaiſtra vn autre Prophete de grande ſainêteté ,


ſcientifique, qui predira au peuple pla
ſieurs reuelations.
‫ܐ‬

CHAP. XXXI.

I viendra vn autre Prophete ,moindre que


l'autre deflus nommé , lequel interpretera
tres -bien la fainete Eſcriture , & de la grace

diuine donnera pluſieurs vrayes reſponſes , &


releuera les ames desmortels qui ſeront tom
bez en la terre ; Sa naiſſance ſera durát letemps
de noſtre conſtellation . Les Aſtrologues apa

pellent Prophetes ceux qui fonten la loy quel


que mutation , ou qui induiſent des nouuelles

ceremonies, expoſentla ſcience diuine: & qui


ont quaſi ſcience diuine : mais d'iceux aucuns
font faux comme fut Mahommet , & aucuns
ſont veritables , comme lainat François, & S.
Dominique . Quel ſera celuy ? il ſera cogneu
par ſes mæurs. Et combien que ces choſes
ſoyent cogneuës des doctes en Aſtrologie ,il
nous paift de declarer aucunes grandes con
jonctions , leſquelles de long temps ſont paſ
ſées , & d'icelles l'vne fur en la triplicité de
l'eau l'an 1365. & fut parfaicte au 8. degré du
Scorpion . Enfurent deux quila precederent
& deux quila ſuyuirent, & furent en triplicité
Ricvit bis

de l'air, quifut parfaiete au ligne deGemini,&


d'Aquarius. La tierce apres fut l'an 1425. &
fut encores en la triplicité de l'eau : laquelle
fut au is.degre du Scorpion : & a duré celte cris
plicité iuſques au temps preſent. Etainli eft
cuident le temps de la nariuitédudit Prophete.

Il viendra vu Moinegris , qui ſera décepueur @ hga


pocrite ,qui parfaux ſignes ſeduira pluſieurs
gens, & feracaufe d'effufion defang.
! CHAP. XXXII.

E dy qu'és pays du Scorpion naiſtra vn Pro .


phere,apres qu’on aura veu en l'air plufieurs
fignes & prodiges , lequel ( commedit Mafia
hala )naiſtra en paystemperé d'air en ſes quali
tez , tel quiconuient à confermer la ſanté de
l'homme.LeditProphete ſortira de ſon pays,&
fera pluſieurs ſignes aux regions ſubiectes à
Leo & Aquarius. Albumaſar dit que ce ſera
aux ſignes aquatiques , en la region Meridio
nale, & y manifeſtera ſesmiracles. Il fortira de
ſon pays pource que leſus-Chriſt adit , Nemo
Propbeta acceptas in patria fua : Le temps de fa
predication durera dixneufans , ſelon les ang
moindres du Soleil. Sinous voulons ſuiurela
doctrine d’Albumaſâf , il ferá veftu d'habit
roux , tendant à ſplendeur. L'inclination eft à
cauſé de Mars & du Soleil , qui le feront ificlis
REVELATION . 48
ñer à aymer celle couleur. Etſelon l'opinion
de ceux qui conſiderent la conion &tion de la
piter auec la Lionne, auecla tefte du Dragon ,
ilſera veftu de couleur tendant à blancheur, &
conſtituera vnc nouuelle religion . Les ſignes
pour le cognoiſtre font , qu'il aura de petites
taches noires deſſns ſon corps, & aura diuerſes
macules deffous l'aiſſelle , & en la cuiſſe. Il ſera
difforme de ſon corps , à cauſe qu'il ſera mal

fortuné au coſte dextre du ciel , en la dixieme


maifon , vers l'horoſcope de l'aſſendant: il fera
effeminé, & aura vn ſigne en la poitrine,à cau
ſe du Lyon qui ſera au fixieſme degré de fa
maiſon. Etcomme dit Formicus , il ſera horri
ble & à Dieu & aux eſpritsmalings, & fera di
uers ſignes & prodiges. Les mauuais eſprits
traindront la preſence d'iceluy : & guerira les
malades ,non pas de parolles :mais ſeulement
de ſa preſence. Toutesfois Anthoine deMont
d'hormedit , qu'à cauſe de la partic du regne
de lupiter , quiſera au degré 11, de la conion
dion , n'accomplira point d'æuure ce qu'il
preſchera de la boucheaux autres. Il aura bon
entendemét, & aura la ſcience de pluſieurs cho
ſes, & grande fapienſe,mais par hypocriſic dira
fouuentdes choſes fauſſes, & aura la conſcience
bleſſée,& fera comele Scorpion ;carpar ceſte e

clipfe & cõion &tion en la maiſon deMars, il dil


perſera le venin qu'ila en la queuë, & ſera cauſe
RECVEIL Des

de grande effuſion de ſang ,à cauſe que Mars


ſera fon ſignificateur. Et lemble qu'il voudra
confirmeria foy des Chaldeens, commerecite
Mcflahala . Er combien qu'il face pluſieurs fit
gnes , toutesfoisille faudra feulement croire ,
quand il ſuyurà la doctrine veritable de leſùs
Chriſt. Et ſemble qu'il ſera de ceux deſquels
Ieſus-Chriſt à parlé en la ſainete Eſcriture
deſquels eſt dit , Matth. 24. Si quelqu'vn vous
dit, Voyla Chriſt ,nele croyez point: car ſur
terre viendront pluſieurs faux Chrifts, & plu
fieurs faux Prophetes, qui feront de grands fi
gnes pour ſeduire le peuple , s'ils peuuént. Et
pource ie vous prediēts , queſi telles gensvién
nent à vous, diſans, Voyla Chriſtau defert ,ne
fortez point: & s'ils vous diſent, il eſt ésinte
rieures & ſecretes parties de la maiſon ,ne le
croyez point .

il naiſtra vn autre faux Prophete, quipar ſa do & tri


ne ſeduira les Princes a les Prelats ,
comme un Antechriſt.
CHAP : XXXIII.

Pres celuy deſſus nomméviendra vn au *


tre
A. Prophete faux , dela terre du Lyon ,
quipreſchera en la Cour de Rome , des choſes
merueilleuſes. Il ſemblera eſtre ſainct & plein

debonnes mæurs: mais ſous l'eſpece de ſain


êteté ,
REVELATIONS: 49
deré, & fera diminuer la foy Chreſtienne. Il
en fera bruſler pluſieurs:& aura le mauuais ef

prit enraciné en fonceur. Il ira auec hypocri


fie deuers le Pape : & luy demandera'licence
de preſcher,Apres par ſa fimulation de ſaincte
té , s'en ira deuers les Eueſques & Prelats , &
deuers les Princes , & les deceura , & menera à
grand erreur. Il fera errer pluſieurs fages &
bien renommez , tant en Italie , Lombardie 5

qu'en la haute Allemaigne, & ſera plus honno


ré du peuple que iamais futhomme, depuis le
commencement de l'Egliſe . Pluſieurs le re
nommeroni l'Antechrift mellé . Aucuns Euef
ques l'honnoreront :mais il ſera en la fin tué
miſerablement,dont pluſieurs ſeront ſcandali
ſez . O files veritables Recteurs de l'Egliſe ſça
uoyent l'aduenement d'iceluy , comment ils
batailleroyent fort contre luy , & appaiſeroyết
Dieu par penitence , afin qu'ils n'enduraffent
teile perſecution :car il ſera le baſton de la fu
reurde Dieu ,à l'encontre des fils d'iniquité ,
ils crieroyent , certes , mercy à Dieu , & leco
gnoiſtroyent leur Seigneur. Le vray Pape
criera vers le ciel , & alors ſera faicte nouuelle
reſtauration vtile en l'Egliſe , apres la mort d'i
celuy.Dont ſi l'Egliſe doit eſtre renouuellée, il
faut qu'elle ſoit deſtruite par ce faux Prophete ,
puisſera en bon ordre long temps.
RECUEIL DES

L'autheur par le en briefd'aucuns,qui ont


cogneu des reuelations.
CHAP. XXXIIII.
V témps qu'Antoine Theodore Duc de

A Gennes regnoit , fut eſcrit vn liure par


Theleforus preſtre dcuot , lequel eſt plein de
propheties : dedans lequel liure ſont eſcrites
toutes les choſes futures , touchant l'eſtat.&
regimede l'Egliſe , & commeelle doit eſtrere

nouuellée. Er eſt eſcrit , comment dés long


temps pafle , Dieu la reuelé à ſon ſeruiteur loa

chim Abbé , & à S. Cyrille Eueſque , quand


par l'ange luy futapportée vne table d'argent ,
dedans laquelle pluſieurs reuelations eſtoyent
cſcrites, principalement l'eſtat futur de l'Egli
ſe, iuſques à la fin du monde .
V » Empereur entrera dedans Rome , à main ar

mée, & fera degrandesperſecutions


aux Prelats x Clercs.
CHAP. XXXV.
Leſt contenu au liure de S. Cyrille, que de
liant
Ila h que l'Egliſe ſoit renouuellée,Dieu pers
mettra que la dignité Papale vaquera , & alors
ſeront diuerſes diuiſions en l'Egliſe ,deſquel
les ſera cauſe l'Empereur Allemant: lequel ſe
confiant de la puiſſance voudra conſtituer vn
Pape. Alors les Romains, & autres Italiens, s'ef
forceront dereſiſter à la puiſſance de l'Aigle ,
laquelle ſe courroucera : & pour ce fera vne
RI VE LATIONS.
EVE 50
grande arinée , non ſeulement d'Allemans
mais ellira les pires gens-darmes qu'il pourra
trouuer d'autres nations , & entrera dedans
Rome à grand puiſſance, & mettra en captiui
té les Prelats & Religieux : & fera mourir au
cuns d'iceux par diuers tourmens. Et pource
ils feront rázer leurs couronnes , & pluſieurs
s'enfuyrontpar les boys & montagnes: & apres
que lesmauuaiſes racines & eſpines ſeront ara
gachées , viendra vn homme ſainct ,lequelap
paiſera l'Aigle, & mettra bonordre en l'Egliſe

Vn ſainćt hómnie fera ſacré Pape ,lequel reformera


toute l'Egliſe. Apres viendront trois autres
de ſaincte vie,qui confermeront les
conftitutionsd'iceluy.
CHẢ P. xxxv 1:

Pres ( commedit Ioachim , en ſon liure de


A ?
concorde ) viendra à Rome ön homme
lolitaire,de fain & e vie, lequelſera eſleu Pape ,
& Dieu fera par luy pluſieurs miracles : &
pource ſera honoré de tous Chreſtiens , & n'oa
ſera nülaller à l'encontre de ſes conſtitutions.
İloftera la pluralité des benefices,& les grosre
uenus , & conſtituera que les Preſtres viuront
desdecimés & oblations ſeulement . Il defen

drala pompe des habillemens , les chanſons &


dances de honneſtes , & commandera que les

Gij
RECVEIL DES
femmes ſoyent accouſtrées honneſtement fans

:
or & pierres precieuſes : & fera preſcher les
Euangiles par toute Chreſtienté & delaiſſer

les diſputations ſophiſtiques. Il ne ſera que


quatre ans en la dignité Papale , & apresmour
ra en Ieſus- Chriſt .
Incontinent apres, Dieu ſuſcitera trois au
trés faincts hommes , l'vn apres l'autre , de

ſemblables vertus , que le premier , & feront


:

pluſieurs miracles : d’auantage approuueront


les doctrines & conſtitutions données par le
premier , & deſſous iceux l'Egliſe ſera en
valeur , & feront appellez du
peuple , vrays Paſteurs
Euangeliques.
TROISIESME LIVRE, DE
L'ESTAT DV COMMUN
PEYPLE ,

Nce tiers liure reſte deparler de l'eſtat du


commun peuple , lequel (helas! ) fera fort
Ecom
diuers: car en particulier ſe font pluſieurs de
bats , accuſations, meurtres , empriſonne
mens, haines , ſeditions, trahiſons & tumul

tes , & eſmouueront les ires du tempspaſſé : &


ainſi leur viendront pluſieurstribulations, lef
quelles ſeront diuerſes , ſelon la diuerſité des
climats,

Pluſieurs ſeditions, s'eſmonueront en Hongrie , B0


heme, G Bauiere ,parleſquelles pluſieurs
ſerontmis àmort.
CHAP. I.

Es principautez deſſus nommées, ſeront


eſmeuës &
CE pleines de tumultes & fedi- .
tions, ſans aymer paix . Aucuns ſerontentre le
peuple, qui les enflammeront, & induiront
leurs courages à cris & contentions,mortelles.
Ils deſireront parbatailles ciuiles, & fureur,de
nuyre à leurs voiſins, & les vnsaux autres, &
G iij
RÉVEIL DES

mourront pluſieurs d'iceux de mort intempe.


rée par infortuneſubite , & ſeront iettez ſou
uent impecueuſement ius de leurs cheuaux.
Pluſieurs ſeront periclitez en la mer , tant par
tempeſte quepar infortune des rochers , & au
cuns ſerontnoyez dedans les fleuues , où ils
mourront de quelque mort ſubite . Les autres
perdront leurs parens & amys, à cauſe de ceſte
mauuaiſe conion &tion & cclipſe .
Del'eſtat des Alfatiens, Sciennois,Gaulois,
& Cymbrois.
CHAP . II.

Luſieurs de cesnations auront des aduera

P aires
,mais ce la fin des persone opprelfen
de diuerſes fortunes.Le peuple ſera immoderé,
quant aux accouſtremens , pour paruenir aux
deduics dedame Venus. Les hommes & fem
mes auront debats entre eux , qui dureron ;
long temps , &z ſe feront des nopces indecentes

& deshonneſtes . Pluſieurs femmes vefues im


pudiques,& mariées, apres leurs paillards. Pa
reille choſe ſera des femmesmariées . Aucunes
ſeront ſteriles , & les autres ſeront vilaines
ſans craindre aucun deshonneur. Aucunes ſe

rontmariées aliec les Preſtres,Apoftats. & Re


ligieux:& ſeront veuës de mauuaiſes perturba
tions entre ceux qui ſontmariez .
REVETATIONS s2
De l'eſtat de l'Empire Romain .
CH A P. III.

Eux de l'Empire Romain eſleuez en die


gnité,ſeront en grande crainte , &
CEITE ſeront
en dangerde cheoir de leur eſtat , & deperdre
leur honneur , & cognoiſtront la ferocité de
Mars , principalement ceux qui auront le 12.
degré pour leur ſignification . Pluſieurs d'iceux
ſeront bruſlez tous vifs, aucunsſerontnoyez ,

& aucuns feront pendus. Leurs ſeruiteurs &


ſeruanţes leur feront de grands dommages , &
lcurs prendront& reciendront juſtement leurs
biens.

Del'eſtat de Franconie, Nigreblue,& Ahanane


contrée . CHAP . IIII.

Nces parties viendront aucunsſignesde la


ERO
gloire & de magnificence , & ſe mettront
à s'eliouir & à dancer , ils ſeront enclins à la
guerre , & ſeront fouftenus , & pour vn temps
forts & courageux pardeſſus tous autres : apres
ils perdront aucunes de leurs dominations ,
prelatures, & offices , auec diminution de leur

honncur , & apres pluſieurs dechefront de haut


en bas, & feront humiliez ,
3

Del'eſtat de Moſelle & de Treues.


CHAP. V.

Eux de Moſelle & de Treues prendronę


C grand labeur
la d'auoir la cognoiſſance de
pluſieurs ſciences par ſubtilsmoyens, & ayme
RECVETI DES

ront leurs dignitez & prelatures. Et fi fortune


pour vn temps efleue en proſperité les mau
uais , toutesfois en la fin elle lesmet aubas , &
les faid mourir tref-miſerablement ſans faute:

toutesfois les corps celeſtes gracieux & clairs


les gardent ſouuentde diffortune.
Del'eſtat de France, Picardie, des lieux

circonuoſins. ÇHA P. VI.


Eux de Fran ce , & de Picardie ſeront op
Cobre
preſſez de diuerſes calamitez , tant de la
guerre que de la peſte. Ils deuiendroutdebiles,
& ſeront vexez de diuerſes maladies, princi
palement d'epileſie,de paralyſie, & autres pro
cedentes de cauſes froides. Aucuns ſeronten
danger de lepre, & mourront demort intem
peree.
Del'eſtat des Saxons,de Halle , de Thuringe.
CHAP. VII.

A preſente conſtellation ſera cauſe de fai


L : reaux pays nommez , beaucoup de pau
ures gens par dommages continuels , & endu

rerontdes labeurs par la perſuaſion d'aucuns


Do &teurs, quipreſcheront des choſes nouuel
les, & feront long temps hays des autres na
tions. Il ſera difficile de porter marchandiſe
eſdicts pays,ſans grand danger. Pluſieurs d'i
ceux ſeront infortunez, tant deſſuslamer, que
deſſus les rivieres , & ſeront noyez,ou en dan
RÅVELATI O'N S. 53
ger. Le peuple ſera fort ſeditieux , enclin à lars
recin & à effuſion de ſang, & ſeront forcimpa .
ticns en leurs aduerſitez

Pece que demonſtre ladicte conſtellation,


quant aux femmesgroſſes.
CH A P. VIII.

Ntre vous,auditeurs honorables,à fin que


de mes paroles ie ne vousfaſche, eſcoutez
ER
ce que ie veux dire des femmes,leſquelles ſont
de l'ordonnance de Dieu , le ſoulas des hom
mes, & la ioye de ceux qui ſont aux conuiues ,
& font l'ornement dela maiſon , leſquelles
Dieu a ornées.de diuerſes proprierez.Nousſo
u
mes tenus de prier pour elles : à fin que Die
vueille deſtourner ſon ire d'icelles.Ce ſte cruel
le conſtellation lesmenace de diuerſes infortu

neș, & leur predi&tdes dangers de leur fruict :


car elles ſeront en danger de leurs perſonnes
& pareilleinent leurs enfans. Elles aurontdes
douleurs trel-horribles à enfanter , auec cris
eſpouuantables : & tout ce procedera de Sa
turne lemalin . Aucunes mourront à Theure
de l'enfantement, & fouuent aduiendra que

les petitsmourrontau ventre de la mere, & les


autres ſeront dilaniez par pieces.Lespetits en
fansmourrõt pargrandemultitude au berceau :
& quand on penſera qu'ils doivent venir àper
RECVETL 528
fe& ion , ilsmourrontou languiront par la ma
lignité de Saturne,
Ceſte constellation induira pluſieurs
å luxure abominable,
CHAP. IX .

Eſte conſtellation paruiendra en la s.


CH A
maiſon de l'horoſcope, laquelle eſt indui
ſante à volupte , & peruertirą les æuuresde na
cure licites , & ſe conuertira à volupté deſor
donnée. Et alors les hommes ſeront enclins à

toute laſciueré & intemperance de la chair , &


ſeront addonnez à gourmandiſes,ebrietez ,& à
tout amour impudique & prohibé.Elle indui
ra les meſchans Italiens, & aucuns François ,
à amour illicite des enfans, & ce contrel'ordre
de nature . Elle induira à commettre fornica
tions,inceſtes, & addulteres, & à pluſieurs are
tres abominables actes , quand par leur ardeur
vilaine defcendront à l'amour des beſtes brụs
tes , ſansauoir crainte neamour à Dieu .

Ceſteconſtellation inclinera lesfemmes, les


vierges, de les Religieuſes,à con
cupiſcence charnelle.
CHAP. X.

Enus colloquée en ladite maiſon cinqui


eſine rendra les femmes molles , volup
tueuſes & delicates, aymans vie pleine de plai
firs mondains , commefit Sardanapalus. Et ſe
ra tresdifficile de les reduire à continence & fo
REVELATIONS 54
brieté : elles s'adonneront à volupté charnelle
dų corps, & vendront leurs corps, & ſeront fort
promptesà attirer argent , & en penſeront ac
querir deuers le peuple honneur & louange.
Mars le cruelprouoquera pluſieurs vierges &
Religieuſes,à commettrepluſieurs actes impu
diques : elles orneront leurs corps par divers
moyens , & voudront augmenter leur beaute
par vnguens & odeurs aromatiques , & menc
ront vne vie toute laſciue,delaiſſans toute cha
které & honneſtece.
Ilmonſtre commentles choſes deſſusnommées peuuent
eftre faictes par raiſons naturelles.
CHAP, X1.

Oute la vertu naturelle ,animale, & vitale


aſon commencemét & naiſſance du corps
Tone
appete ( ſelon diuerſes parties ) de ſoy faire de
celles operations. Auicenne dit, que toute ver
tu eſt commencementd'operation , & que nul
le operation ne prouient ſinon de vertu . Tous
les eſprits, qui ſont les inſtrumens des vertus,
ont leur naiſſance au cæur : & quand ils par

uiennent aux cellules du cerueau , & qu'ils font


les operations du mouuement du corps,ils ſont
pommez la vertu animale : & quand le cæur
eſt alteré,tous les eſprits ſontalterez , & apres
toutes les vertus, & conſequemment ſont al
çerées les operations.
Auicenne dit au troiſieſıne Canon ,& au cha
RicVETI DES

pitre demelancolie : L'eſprit animaleſt con


tigu & conioinct à l'eſprit vital, & eſt de fa
ſubſtance. Et pource , qund ſa complexion eſt
corrompuë , elle corrompt la complexion
du cerueau ', & luy communique la melan
colie.Et tout ainſi que la complexion du caur
eſt diſgraciée ou difpoſée , ainſi la maladie eſt
mortelle , ou nonmortelle : & de luy procede
Ja cuité de la maladie, & le mouuement d'icel
le : & pource en aucunes peſtilences aduienç
au 4. iour la determinatió critique. Or ainſi eſt
que lesefprits altercz de l'airſont inſpiré,lequel
donne'euantation au cæur , & eft la mațiere de
laquelle les eſprits ſont creez:l'air eſt meſlé auec
la ſubtile ſubſtance des corps celeſtes : ce font

Jeurs rays, leſquels lay donnent diụerſes pro


prietez,ſelon les influences quiregnent. Et de
ceſte alteration à parlé Auicenne, au chap. de
la fieure peftilentielle , diſant: Aucunesfoisad
uient que les vertus celeſtes & terreſtes font
humidité en l'air , & le corrompent; & quand
les hommesl'attirent, il corrompt la comple
xion du cour , & les eſprits , & le commence
mentdeceſte corruption eſt vneinfluence, qui
faict eſtre neceſſairement l'air ainſi diſpoſé .
Donques nousconcluons qu'au temps que ſe
font au ciel de grandes conion &tions,& des fi
gnies en l'air,ils diſpoſent l'airà diuerſes incli
nations & effects , felon leurs vertus & pro
prietez .
REVELATIO
john
NS.
55
11 demonftre comment l'influence des corps celeſtes
peut durer long temps.
CHA P. XII.

Es effects des conionctionsdes planettes,


L & des eclipſes ont accouſtuméd'eſtre con
tinuez & fortifiez par long temps : car comme

nous auons dit,le fondement des operations


du corps eſt au cæur, & l'alteration des vertus
procede de l'alteration des eſprits . Quand les
eſprits genitifs ſont alterez par les corps cele
ſtes, il eſt requis que celuy quiſera engendré,
aye les inclinations qui procedentdes planet
tes, leſquelles auoyent ainſi diſpoſé l'air :& ſes
inclinations viendront aux fucceſſeurs d'iceux

commechacun peut cognoiſtre.Et pource la


cob cognoiſſaut ceſte cauſe ( comme eſt dit,
Geneſ. 29 ) ne voulut point pour ſon ſalaire
prendre des brebis du troupeau de ſon beau
pere Laban , & vouloit ſeulement celles qui
eſtoyent de diuerſes couleurs . Il prenoit don
ques des verges de peupliers ,& oſtoit vne par
tie de l'eſcorce , & les mettoir dedans lesbre
bis, quand elles conceuoyent, & par ce moyen
eſtoyentde diuerſes couleurs . Auicenne dit à

ce propos, que les enfanstiennent les comple


xions des parens,principalementles affe &tions
qu'ont le pere & la mere à l'heure qu'il eſt con
ceu , à cauſe queles fortes imaginations don
Rocvill dig

nent à la ſemence vertu inclinatiue. Et par


će moyen croiſſent les couſtumes & lesmæurs.
Les loix ſont coſtituées, & les ſectes cótinuées.
Par ceſte cauſe les couſtumes des regions du
rent longtemps:& tout par les effects des ſigni
fications & conionctions des aſtres , & durent

iuſques à la fin prefigurée paricelles, tant qu'il


vient de nouuelles conion &tions deſtruictes

:
d'icelle,commeilappert de pluſieurs ſectes : &
pource n'eſt point choſe ſuperſtitieuſe de croi
re telles choſes. Quand la grande conion &tion
fut au ſigne du Scorpion ,deſſus l'image d'Eria
danus , ceux de Boheme trouuerent vne nou
uelle ſecte , laquelle print fondement de l'an
Vviclef, HieromeHus , & Rocherizana . Def

ſus ceſte preſente coriionction , qui durera iuf


ques à l'an 1566. ou enuiron ,l'Egliſe Romai
ne, & toutes gens d'Egliſe,auront à ſouffrir des
perſecutions ſans nombre. Apres en viendra
vn autre mauuaiſe , aù fighe de Aquarius ,deſ
fous l'image d'Alpheräs: & deſſous icelle celle
ra l'Empire Romain . Apreś en ſera vn autre
au lignede Capricornus,deffous l'image de ce
luy qui verſel'eau , par laquelle l’Empire des
Romains ſera diưiſe en dix parties.Apres icelle
viendra vñ autre conion &tionen Libra;deſſous

laquelle ſera nay vn enfant de la lignée de


Dan ,lequel fera des maux innumerables. Au
cunspenſent que ce ſera l'Antéchrift. Detøtt
REVELATIONS. 56
tes les choses qui ſont faictes , la fin a cftémife
par le gouluernement des corps celeſtes : coma
bien qu'aucuns legiſlateurs penſent que leurs
ſtatuts & leur Royaume ſoyent perpetuels
mais le cielnc l'admet pas.
Dela dispoſition desbiens dela terre durant le
tempsde ceste conionction .
CHA . xit.

Lbumazar en ſon traicté 6.differentia 8.dit


A qu
eft cauſe de la deſtruction de biens de terre , à
cauſe de la grande ficcité de l'air, & de faute de
pluye. Er comme dit Antoine au lo . chap .
quand Mars eſt diſpoſiteur de quelque conion .
dion , il denonce de grandes pluyes , portans

dommage . Et quand ils ſont en leur regne, &


qu'ils ſont contraires egallement , & meſlez
deuëment , eft fait en l'air quelque temperan .
ce , quant aux qualitez paſſiues , ce diſentau
cuns , laquelle choſe eſt fauſſe : car ils ſont tous
deuxmauuais : & pource porteront dommage
par deuxmoyens , c'eſt à ſçauoir en ſechereffe
fuperfluë , & abondance de pluye. L'humidité
de Mars n'eſt point vtile pour la germination
des biensde terre : mais eft impetueuſe & ſuf
focatiue. Il produit des tempeſtes & des p’uyes,
& nuées qui nuyſent aux fleurs , aux arbres ,
aux bleds, & aux herbes.Mais l'humidité amia

ble de lupiter & de Venus, nourrit lesſemen


RECVEIL DES

ces, en la terre, elle les faiæ croiſtre,& paruenir


à bonnematuration . Et pource que Mars, &
Şáturné fegneront, nous concluons que ſou
uentaduiendra ſterilité & chercé, durant lere
gne de ceſte conionćtion , par le mauuais aſpect
deMars : les gens-darmes pilleront les labout
reurs:& Saturne gaſtera les bleds, & ne ſe pour
ront garder, & amenera des vents peſtifereux ,
leſquels produiront peſte & diuerſes maladies .
Leſdits vents gaſteront la terre , ils vexeront
les nauires ſur la mer , & dureront ces maux
long temps.

Qu'aucuns climats ſeront vexez de


diuerſes in fortanes.
CHA P. XIIII.

Ly a aucuns ignares ,quidiſent que les con


The y
ſtellations n'æuurentpointparticulieremét:
mais ſeulement vniuerſellement:mais leur o

pinion eſt fauſſe comme nous prouuons par


le di&t d'Ariſtote , Les choſes vniuerfelles ſont

és particulieres:& qui deſtruiroit les choſes par


ticulieres, les choſes vniuerſelles ne ſeroyent
plus, Ptolomée,& Haly diſent, quel Aftrono
mepeut faire ſes iugemens particuliers Et di
ſent, que le ſigne de l'aſcendant de quelque
ordonnance,ou election du Roy,ou du Prince ,
demonſtre force, ou debilité aduenir , ſelon ce
RIVILATIONT.
37
qui eſt fortunéou infortuné,regardant leRoy
ou le peuple. L'an mil quatre censnonanto
deux & norante trois , ſera bon pris de vin
& de bled en haute Allemaigne, en France, en
Angleterre , & en Gaule Belgique.
Lesgens irontde lieu en autre par crainte de la
mort. En la terre de Midy les grands ſeigneurs
auront entr'eux de grandesdiſcordes. En Oc
cident l'eau fóra de grands dommages au pays.
Les Iuifs ſerontbien fortunez & exaltez . Les
Turcs ferontgrand guerre aux Chreſtiens.Les
citoyens trembleront en pluſieurs villes , &
mourront pluſieurs grands ſeigneurs , donë
İcurs ſubicāsſerontfort triſtes.Les lays quire
fident deſſous le Lyon aurõt des nouuelles per ,
ſecutions, Iupiter s'oppoſe à l'encontre de Saa
turne,lequel entre en lamaiſon deMars, prin
ce desviuans, & les Leoniſtes auront à ſouffrir .
Et ces maux reuiendront derechef l'an 1526.
& 15 2 3. car le Soleil s'eclipſera deux fois , & la
Lune de trois en trois ans.

L'ani 1494. & 1495.viendrà chercé de bled


& depoiſſon .Les draps ſeront à bon pris , l'air
ſerà troublé, & feront de grandes pluyes. En
Occidentviendrontde grandsmaux , auec ef
fuſion de ſang. En l'Egliſe ſeront de grandes
diſcordes. En Septentrion , en Dace , en Friſe ,
ſeront de grands tonnerres, & eſclairs , & feu ,
Les Saxons dürotié debats auec ceux de Șces

ROCVITE DES

tentrion : & quand les femmes verront que


leurs maris ſeronttuez , elles crieront vers le " ,
ciel. Les poiſſons mourront dedans l'eau , & la
terre de Midy & d Orient ſe porteront bien .
L'an mil quacrecensnonantc fix , & nonan
te fept, Saturne l'infortuné vexera les Royau
mes de Pologne, de Boheme,& deHongrie.La
laine ſera chere , les oüailles , les,bæufs , & les
porcsmourront, lesmetaux ſeront chers. Tou .
temalice de guerre s'eſmouuera, & trouueront
les hommes diuers inſtrumens de guerre , &

harnois, & fe ferõtiouftes & tournois.Lesloups


feront plufieurs dõmages,tant aux gens qu'aux
beſtes. En Orient ſeront pluſieurs brigands&

homicides,quiferont effuflion de fang, & fera


diminuée la foy . Les cheuaux ſeront chers , à
cauſe de la guerre . Les Eccleſiaſtiques refor .

mez iront de coſté & d'autre , & les lays s'c


fiouyront.

L'an mil498.99.& 500. viendra le ſceptre


demalice à ceux de Thuringe,deHaſſe, & aux
Saxons, Pareillement ceux de Franconie , és
parties c
d huiró , viendra cherté de viures , &
n
viendra efdi&ts lieux de grandes pluyes en téps
d'eſté , & dureront longtemps. Il s'eſmouuera
desguerres ciuiles entre les parens & affins, 80
aduiēdra grádealtercation entre leslays , & les
gens d'Egliſe . Les beftes ſerõt cheres,les oüail
les , & les bæufs mourront , les ſeigles auront
REVELATIONS 58
contrarieté par la froideur de l'air : les femmes
s'orneront de diuerſes fortes
pour induire à pe
ché les hommes, & en leur enfantement ſe por
teront nial : les laboureurs ſeront vexez de
gendarmes, & de leurs ſuperieurs.
L'an 1501. & 1502. les villes d'Allemagno
porteront en pluſieurs lieux la croix de lamen
tation , & reviendra inobedience à l'encontre
de l'Egliſe Romaine: lesmarchands aurontdi
wers dommages,& les Legiftes deuiendrót tri
ftes. Il viendra quelquenouuel ordre aux loix
& les conſtitutions anciennes ſeront dclaiffées:
alors France aura guerre tant pár mer, que par
terre : la foy & fiance du commun peuple , &
desmarchands ſera abolie,& viendronten plu .
ſieurslieux deluges particuliers . Tous viures
ſeront chers, & pluſieurs deuiendront pauures,
les gouuerneurs des villes & communautez
aurontles reſtes tranchees , & les citoyens ex
cogiteront pluſieursmaux à l'encătre de leurs
fuperieurs. Pluſieursmaux aduiendront vers
le Rhin , & en haute Allemaignc , & viendra

vn , qui dominerà pár deſſus pluſieurs .


Apres l'an 1503. & 1504. ſeront de grandes
marchandiſes en la mer, & aux fleuucs , & les

eaux inondantes feront de grands domma


ges,les pores ſeront chers , & fera beaucoup
d'aueines, les vinsne pourront venir à maturi
té , par le deffàue du Soleil. En Occident ſera

Hij
RICVBIL DI S

grande cherté.Esparties de Midy & d'Orient


fe feront des navigations tresbonnes. L'Eſté
ſera froid , & ſera beaucoup de foin , & feront
pluſieurs lepreux : & feront pluſieurs malades
demaladiedela poictrine.
L'an 1505.1506. & 1507. viendra grande
chaleur , tellement que les eaux ſe defieiche
ront auſſi aux ruiſſeaux , mourra le beſtail aux
montagnes par force d'eau. En plufieurs lieux
laterre s'enHammera & bruſlera par abondan
ce de chaleurs,les poiſſonsmourront és eſtangs
& riuieres,& les ſerpensmourronten la terre ,
& les brigands viendront à piller les pelerins.
Beaucoup d'iceux ſeront pendus , & aucuns
auront la teſte coupée, les riches deſcendront,
& les pauures monteront en richeſſes.Alors ſee
ront veus pluſieursſignes en l'air en Auſtrie &
en Lombardie. On verra desmouſches volans

par l'air , leſquelles feront dommage en plu


fieurs lieux . Batailles capitales s'efleueront
entre les princes, & l'air ſera infect de venin in
--- curable , 8c ſera faict és pierres precieuſes &
metaux diuerſes fauſſetez .

L'an milcinq censhuict, neuf & dix , vien


dra derechef le ſceptre de diſcorde vers le Rhin
en Allemaigne.les vierges perdront leur pudi
cité, & feront pluſieurs choſes deteſtables. Les
Beguinesſeront apoftates , & ſeront pluſieurs
ſodomitiques . Pluſieurs Artiſtes , eſcrivains,
REVELATION 5. 59
peintres , & pluſieurs gens ſçauans,ſeront ve
xez,& deuiendrontpauures. Vers Magonce ſe
ront pluſieurs vexez de cholique patlion , & de
ficures.Les choſes ſont demonſtrées par lema
lin Saturne , qui entre en la maiſon deMercure,
lequel point les humains de l'aiguillon de tri
bulation .

L'an 1511. & 1512 . viendra tribulation aux


partiesdeMidy,en Dauphiné , & en Eſpaigne ,
& és lieux circonuoiſins , toutes choſes ſeront
cheres , & viendrontde grandes guerres, prin

cipalement entre les parens & amys. Les fem


mes ſe mocqueront deshommes. Les Italiens
ſeront vexez de peché contre nature , & plu
ſieursmourront de flux de ſang. Les ſcandales
ſerontmuez en honneur , lesmeſchans ſeront
zymez des ſeigneurs,& les iuſtes ſeront vexés.
Les Religieux ſeront remis de deuotion , vi
urontſansobedience,addonnez à tous pechez .
Apres ces choſes viendra vne influence cele.
ſte ésparties de Septentrion , d'Angleterre ,de
Noruegie , & de Dace , & deſſus les pouſſinsde
la geline,là où il ſe fera vne bataille, en laquel .
lc fe fera grande effuſion de ſang . Et alors la
malice de Mars ſuſcitera les Allemans & Scor

pioniſtes , & pluſieurs d'iceux ſeront tuez. A


lors les tirans ſeront aymez & doutez , & les
hommes commenceront à viure ſans foy , les

femmes auront beaucoup à ſouffrir , & l'airin


Hiij
RBCVIIĘ DIS
feat ſera cauſe de cherré.

En Bauiere ſera grande effuſion de fang,tác


entre leslays, qu'en l'Egliſe, car ceuxde Bauie
re ſontdeſſous le Scorpion . Çeux doMidy au
ront de diuerſes fortunes, ſe feront diucrſes ba

tailles deſſusla mer:& ceux qui ſeront prudens,


& ne conſentiront pointà ces abuſions , endu
reront beaucoup , & dureront ces maux long
temps, & en pluſieurs lieux .
Apres viendrontde tresgrandes infortunes
de guerre au Royaume de Hongrie par les

Turcs , pareillement en Boheme,en Moranie,


en Polongne , en Miſſie , & aux pays cirçon
voiſins. Ceux d'Orient endurerontbeaucoup
de dommage,le ſceptre detoute infortunedeſ
cendra vers iceux , & apres ceſte tribulation ,
Prage & Conſtantinople ſeronę ręduits à l'E
gliſe Romaine , & s'eſmauyeront à l'encontre
des Turcs. Pluſieurs Lyons,beſtes, & oyſeaux
viendront deMidy , de Septentrion , & de la
terre dela Vierge. Etapres entre les iuriſtes, &
les Re& eurs de l'Egliſe, ſera faięte nouụelle re
ſtauration .
Cinq ansapresreuiendra la famine & lon
gues froidures en Lorraine , en Calabre , en
Luxembourg , en IMie, & Moſelle , & viendra
peſte ſubire és parties d'Occident. Il viendra fi
grande froidure, que lesoyſeauxmourrót defa
fous les toids , & les beſtes aux montaignes ,
REVELATIONS. 60

L'eſté ſera beaucoup d'eau , & viuront les la


boureurs, quiferont guerre à l'encătre des no
bles: pluſieursdecherront de leur puiſſance. Il
viedra altercation entre les Electeurs de l'Em

pire , & adonc l'Egliſe aura à ſouffrir . Le peu


ple ſera fort troublé en pluſieurs parties du
Rhyn . Alors viendra vn homme qui fera gra
de reformation à l'Egliſe de Coulongne, de
Treues,& deMagonce,& auront à ſouffrir plu
fieurs perſonnes Eccleſiaſtiques , à cauſe qu'ils
perdront leurs benefices. Ce ne ſera point alors
le tempsde ſainct Sylueftre , qui voulut enri .
chir l'Égliſe,comme nous auons diț.
Aprçs ſera le Rhyn & les perſonnes Eccleſia
ſtiques en bonne paix , & le ſceptre de diſcor
de ſera ofté d'iceux, Alorsſera nouuelle forma

tion ,nouveau regne,& honneſte conuerſation ,


tant en l'Egliſe ,qu'entre les lays:mais ceux qui
Habitenrſur la mer ſerontcinq ansen triſteſſes.
Erle Turcvers sõ việil aage occupera aucunes
parties d'Occidet , alors íera tué vers Agripino
& l'Empire de Trapeſonce ſera reduit à la foy
Catholique par ceux qui portent la croix . Les
gens d'armes Allemans, Iouiſtes , auec iceux
recotureront Pruſce & Pologne , & Ru
thene perdront leurs biens, Saturne avec
Mars punirontcruellement ceux qui ne vou
dront obeyr à l'Egliſe , & les Turcs qui ſont
& ont eſté en honneur , pleureront , & feront
Ricvitt 15
diſperſez en pluſieurs lieux , comme ferfs. Ee
adonc l'Egliſe reprendra ſon eſtat de charité,

Les Anglois , Bretons , & ceux qui ſont pro


chains , ſouffriront beaucoup de tribulations
en ce temps .
Apres , ceux deRome,de Naples, Gennes , &
lieux voiſins , iuſques en Gallice,feront entre
eux guerre , & ſera famine aụſdits païs. Il ſera
vn nouveau Roy , qui troublera pluſieurs
païs : Il ſera feigneur de la mer Meridionale
iuſques en Occident. Pluſieurs beſtes , & oy
feaux luy obeiront par ſa tirannie . La ville do
Rome auec le Pape ſera en triſteſſe , ayant
dueil de l'effuſion du ſang des innocens. Les
Allemans s'eſiouyront d'auoir crouué vnenou
uelle inſtitution : & deux cornes regneronten

Allemaigne , & le peuple ſans chef eftira va


Prince ,à cauſe qu'il ſera fort perſecuté par ar
mes & par feu . Le peuple de dure ceruelle ferą
ſubiect à l'Empire Romain . Et alors deineure
ra l'Empire en paix iuſques à l'an 1572. com
bien que pendant ce temps aura à ſouffrir de
diuerfes nations. Les cauſes pourquoy , nous

les laiſſons, à cauſe debricueté.


EXHORTATION AVX LECTEVRS

du preſent Liure.
Nere vous le &teurs & auditeurs , qui liſez ,
ED
ou oyez lire ce petit liure , le vous ſupplie
prenez la patience de le lire benignement, &
R'S VE LA TION'S.

ec quiſera digned'eſtreçorrigé, qu'il le foit en


excuſant mes fautes. Il n'eſt celuy ſi parfaict,
quinc faille bien aucunesfois. Etpour ce me
confiant de pluſieurs, ie meſuismis à compo
fer ce petit liuret , pour porter vtilité à la choſe

..
publique , & à tous les Princes :Car ( commc
nous auonsdit ) les eſtoilles & planettes incli
nent à diuerſes cuures & pafſions. Et pource
chaſcun pourra trouuer moyen d'y obuier : car
le ſage a domination par deſſus les influences
des planettes, Et fi Dieu toạt puiffant permet
telles choſes futures pournos pechez, nousde
uons recourir à ſa miſericorde , nous armans
de l'eſcu de la foy ,& de patience. Etcombien
qu’ainſi , ou ainſi,doiue aduenir par la diuinc
volonté, toutesfois quand on le ſçait par iuge
ment ou coniecture , on n'en eſt point tant
tourmenté: car on ſe prepare à ſouſtenir les ad
uerfitez par patience & humilité , afin qu'on
en ait retribution de Dieu en la vie eternelle :
A laquelle nous puiſſions paruenir apres les
tribulations de ce monde , afin que nouspuiſ

fions voir eternellement celuy ,en qui cſttour


née noſtrefelicité . Ainen .
RECTLIL DBS

LA SECONDE PARTIE
DE CE LIVRE,

L'an degrace fix cens , eſtoit papea Rome S.Gregoire ,


Docteur de Ste .Eglife : auquel tempspar une per
fonnefurent prophetiſées ces propheties Greuela .
tionsyginſi que s'enfuit .
N Royſera en Gaule,nomméK.Et celux
VN Royſera champion ou chef d'or , & y en
aura vn autre auſſi bon que le champion : & fi
ne fuſt vne mauuaiſe guerre , qu'ilaura par
mauuais admoneſtement , du tempsde Salo
mon iuſques au Dragon de Babylone, n'auroit
au monde vn ſi ſage homme,commeil ſera: car
ſa renommée s'eſpandra iuſques à l'arbre ſeis
ché,du Roy , qui pres ceſtuy ſera iouyſſant, de
ſes taches & de ſes bontez ,& de ſa courroiſic , &
commeil croira en Ste. Egliſe. Et celuy cham .
pion de Gaule quiſera nommé France, & cour.
ra pour-ce qu'il fera par tout lemonde , & les
deſtruira preſque tous. Er durera la renommée
de luy iuſques au iour du iugement,& les bon
nes cuures ſerontramentuës par tout le mode
prés & loing,& iamais n'y faudra. Celuy quilą,
mauuaiſe guerre cómencera , empirera parmy
lemonde , & fera grand dommage :mais ſon
empirementne ſera pas tout par ſa coulpe.
Lepremier empirement;eftorgueil , que les
REVELATIONS. / 65
clercs, & gens lays,prendrót, & voudronttenir
meſnage,dot il aduiédra grāds maux au fiecle.
Le ſecond empiremét ſera, quedecelle guer
remourra mauuaiſement plus de trente mille,
quehommes, que femmes,fans vne grande de.
fru & io , qui ſera fai& ede Payens,apres ſa mort.
Le tiers empirement ſera , que deſlors en a
uantne croiront les gens ſi parfai&țemeny aux
Sacremensde faincte Egliſe, commeleurs an
ceſtres croyoient.
lepenteaux gensquiſeront parmylemon
de,enuiró le temps de l'incarnation noſtre ſci
gneur Ieſus-Chriſt 1500 , ans:car ilsneregarde.
rõr,ne tiendrõt les doctrines deleursanceſtres:
mais enſuyuront les æuures , qu'en iceluy téps
ferõt les tirás, & leurs diſcords enſuyurőt,& ſe-
rõt auec vngouuerneur, à quiſa porte ſerabri
ſée à force du danger, que les tirás luy dönerót.
Les Prelats de celle terre ne garderont en ce
luy temps , forsſeulement à force d'argent : &

ſachez que ce aduiendra à eux . En çelle terre


y auta vne diſcorde entre deux clers, que ce
luy qui aura force d'argent viendra au deſſus,
ſoit droiệt, ou tort , & fi perdra celuy quipoint
d'argent n'aura : & y aura lors vne mauuaiſe
couſtume. Ils ne regarderont pas aux bonnes
operations, queauront fajęt les fainets gouuer
neurs & ſainētsminiſtres. Maisils regarderont
ço qu'auront fai& les mauuais tyrans, & les
RECVRIL DIS
mauuais miniſtres , qui auront briſe la porce
de fer, & de paſſe fer.
Les Clercs auront changé l'Euangile de
monſeigneur S , Iean , qui dac , Que chacunc
choſe par force d'argent ne ſe face. Adonc n'au
ra meſtier le liure des Euangiles : car les iuges
ne garderont iuſtice qu'à force d'argent : Et fi
commencera ceſte æuure mauuaiſe en celuy
temps :mais vn peu auant aura elle eſté com
mencéę en la cour du gouuerneur ,non pas fi
apertement , comme il ſera parmy le monde
en celuy temps: & fçachez que par celuy pe
ché, en monſtrera noftre Seigneur IcſusChrift
vn ſigne.

TABLE DES MATIERES PRIN


CIPALES CONTENVES EN
ce preſent Liure.
TRAICTE PREMIER :
Es moyens par leſquels l'homme peut
iuger les choſesaduenir. fueillets.
Que la reuelation diuine ne doit point
eſtre cachée,mais reuelée à chacun . 7
Que ce n'eſt point choſe ſuperſtitieuſa
de croire aux conſtellations des pla.
nettes . 8
De l'honneur d'Aſtrologie , par raiſons militantes , &
par exemple des anciens.
Des vertus desc
corps celeſtes ,
TABLE :
Commentla certitude des choſespaſſées & pralentes
faict foy aux choſes aduenir. 10
Diuerſes opinions ſur les influences des planetics. 10
Vne oraiſon de l'autheur , à la ſaincte Trinité.
Dela qualité, du lieu, & du temps d'vne conſtellation
admirable . 12
Dela duration de la fuſdicte conſtellation .
SECOND TRAICTE .
Comment la conſtellation nommée au 9. chap. du
premier traj& é, fera ſon influence en l'Eglifc, inclinane ,
le chef d'icelle à diuerſes infortunes. 14
Dela fluctuation de l'Egliſe , & de ſon chef, compriſc
par la preſentation de Adam & Euc, parla reuela
tion de l'Abbc loachim . 14
Comment parla reuelation de ſainde Brigide,les dan
gers & fciſmes de l'Egliſe apparoiſtront , quand les
François ſeront en paix auec les Allemans
Probation de la vertu de la paix: auec vnc exhortation
aux Princes de porter honeurà l'Empire Romain. 16
Cemment au tempsde l'Empereur Frederic , aduien
dront de grandsmaux l'eſpace de 23.ans & demy.17
Commentpar la reuelation de faireBrigide, l'Egliſe
ſera troublée au temps deMaximilian , par les Fran
çois. 18
Comment la Germanic intericure fe rebellera contre
l'cfleu Empereur, par la reuelation d'vne Sibylle , &
de Reynardus Hermite. 19
Comment l'Egliſe vacillera és parties de Allemaigne ,
deflous les lecteurs de l'Empire , par la repreſente
tion des ſept Anges. 20
Combien durera la diffenfion de l'Egliſe:Eccomment
ſe feront diuerſesrebellions.
Voc exorration pour l'vnité de l'Eglife ,& pourla ma
nutention de l'Empire Romain .
TABLE

Comment en Allemaignes'efleuera vn nouucau Prin:


cc , qui prendra par armes pluſieurs terres d'Alle:
maigne. 236
Comment apres la perſecution des iuftes viendra la
paixjainſi qu'en la paſſion de Icſus Chriſt , Pilate &
Herodes furent amis . 24
Declaration comment la dignité Impériale à efté dõ =
née aux Allemans,figurée par le baſton de S. Pierre,
qui futapporté à Troues. 25.
Comment lestyrans gafteront l'Eueſché de Treucs &
de Coulongne , & vacquera le fiege Apoftolique
deffous le ſigne du Loup & de l'Ours. 27
Cóment ily aura trois faux Prelats, quiſerontoftez de
leursoffices ,à cauſe de leurs predicatióserronées.28
Comment pluſieurs religions ſeront remiſes ſans auoir
la faueur de l'amour diuin ,comme le tempspaſſé. 29
Declaration de la naiſſance des François, & leur cftat
futur,deffous les proprierez du Coq. 30 .
Le preſage de ſaincte Brigide, deflus la fimilitude du
lys croiſſant au ChampOccidental . 31
Declaration d'aucunes choſes heureuſes qui aduien
dront au Royaume de France,où l'expolitionmyſti
que des trois Lys eſt declarée . 31
Commeni la grande proſperité de la Fráce l'eſmouue
ra contre l'Egliſe , & ſes lubjects . 32
Cóment le Roy de Boheme fufcitera guerre & erreur
contre l'Egiſe , & en la fin perirameſchamment. 33
DesRoys deHongrie , comment ils feront pluſieurs
choſes pour maintenir l'Egliſe, & feporteront no ,
blementau faict de la guerre. 34
Les infortunes & profperiteż du Comte Palatin , tant
deparla France, que depar l'Empire 35
Eſtat diuers de la Comié de Palatin,predeu,à cauſe des
contederations rompues, & del'offenec vers l'Empe ,
TABLE
feux 38
L'eftatfutur del'Epire , denoté par l'arbre qui fut ved
de Daniel: pareillement diuerſes guerres entre les
Chreftiens & les infideles. 38 .
Comment l'Egliſe aura à ſouffrir par les infideles qui
en fin ſerót lurmontez par lesHongres & Eſpagnols ,
& de la deliurance de Conſtantinople . 40
L'eftat & diſpoſition des luifs infideles. 41
Probation de la vertu des influences és choſes infe
rieures.
44
De l'aduenement d'vn ſain & & fage Prophete ,quire
primera leserreurs qui ſont à l'encontre de la Foy , &
preſchera fcruentement la verité . 45
Dela naiffance d'vn grand Roy , lequel fera de nou
uelles loix & conftitutions.
46
Dela na: ffance d'vn autre grand Prophete ,qui predira
au peuple de grandes reuelations. 47
Dc l'aduenement d'vn Moync gris , qui ſera deceucut
& hypocrite , & par faux lignes feduira pluſieurs
gens, & ſera cauſe de grande effufion delang. 47
De la naiffance d'un autre faux Prophete , qui par la
doctrine ſeduira les Princes, & les Prelats , comme
vn Antechrift.
48
Aduertiflement de ceux qui ont eu des reuelations
touchant l'eſtat & regimc de l'Egliſe . 49
De l'entrée d'vn Empereur dedansRome à main ar
· mée : lequel fera de grandes perſecutions aux Pre
lats, & aux Clercs.
49
D'vn ſainct homme, qui ſera conſacré Pape ,lequel
reformera toute l'Egliſe : & de trois autres perſon
nages de ſain & e vie , qui confirmeront les conſti
tutions d'iceluy .
so .
TABLE:
TIERS TRAICTE )
Comment pluſicursſeditionss'eſmouueront en Hona
grie , Boheme, & Bauiere : parleſquelles pluſcurs
ferontmis àmort:
Delelat des Alfatiens, Syennois,Gaulois, & Cym
brois. si
Del'eſtatde l'Empire Romain .
Del'eſtatde Franconie,Nigreſylue ; & Rhenane con
trée.
De l'eſtat de Moſelle, & de Treues.
De l'eſtat de la France , Picardie, & des lietix circons
uoiſins.
Del'eſtatdes Saxons, deHaſſe, & de Thuringe. 52
Quelle choſe deſignc ladicte conſtellation ,quant aux
femmes groſſes. s3
Comment la fuſdicte conſtellation induira pluſieurs á
luxure abominable . S3
Commentpareillement ladicte conſtellation inclinera
les femmes , les vierges, & los religieuſes,à concu
piſcence charnelle .
Probation des choſes ſuſdites par saiſons naturelles.s 4
Declaration comment l'influence des corps celeſtes
peut durer long tengs. SS
Dela diſpoſition desbiens de la terre, durant le temps
de la ſuſdicte conionction . 56
Commeaucuns climats ſeront vescä de diucrfes in
T
EN
D

fortunes. T T 56
A

C I IT
C

S R
L 64
A

Exhort ation 2u Lecteu r,


A
C D
G.
U
L

FIN
ㅋ 2 는 -

N
2