Vous êtes sur la page 1sur 3

LES TERRASSEMENTS ROUTIER :

Définition :

Terrasser, c'est extraire, transporter et éventuellement utiliser un sol naturel


en vue de construire un ouvrage (tranchée, remblai, tunnel, etc)

Noun nous limiterons aux terrassements routiers c'est-à-dire à la


construction de tranchées et de remblais.

On distingue dans l'exécution des terrassement trois phases essentieles :

-l'extraction

-le transport

-la mise en remblai ou en dépôt (qu'il nous arrivra de découper en plusieurs


parties).

DECAPAGE DE LA TERRE VEGITALE :

Le décapage est effectuer par un engin de terrassement (BULLDOZER) .on


procède à décaper la terre végétale, car elle peut provoquer d'importantes
tassements lors de la mise en remblais.

DEBLAIMENT :

Il consiste à extraire les terres avec un engin (BULLDOZER) selon la


profondeur donnée par le topographe.

Le déblai peu être utilisé comme remblais, s'il est consistant et si il répond
aux normes techniques.

REMBLAIMENT :

Si le sol déblayé n'est pas consistant, il est nécessaire de ramener un


matériau de substitution d'un gîte d'emprunte par le LCTP.
LA NOTION D'EQUILIBRE DEBLAI-
REMBLAI :
Dans toute la 1ére période, le terrassement était dominé par la nécessité
de diminuer au maximum le mouvement des terres, c'est-à-dire
detransporter le moins possible de terre est le moins loin possible. Des
méthodes d'études de projet s'étaient alors instaurées qui permettaient
cette minimisation

Par ailleurs, comme le transport de terre du deblai a un lieu de dépôt ou


d'une lieu d'emprunt vers un remblai consommait du transport, il paraissait
intéressant d'obtenir un parfait équilibre des deblais et des remblais, c'est-
à-dire le volume des deblais était égal au volume des rmblais. Bien
entendu, plus cet équilibre était obtenu dans une courte section moins les
distances de transport étaient grandes.

Le projet de terrassement
Le terrassement est ainsi devenu une phase technique des travaux
routiers.

C'est très souvent au cours des terrassements que l'ingénieur routier


rencontre les difficultés qui provoquent allongement de délai et
augmentation massive des couts.

Il faut étre conscient que lorsque s'ouvre le chantier de terrassement, les


cartes sont distribuées et qu'il n'est plus temps de sauver le chantier ; le
sucés du chantier de terrassement se joue pour l'essentiel au bureau
d'etudes et dans les études préliminaires de laboratoires, (études
géologiques et géotechniques et sondages).

Autrement dit, il est indispensable d'etablir un véritable projet de


terrassement et de bien l'etablir.

Il faut avoir présent à l'esprit que le chantier des terrassements se


déroulera dans le cadre d'un marché (d'un contrat) avec l'entreprise .Ce
marché fixera les objectifs de qualité à atteindre et, dans les grandes
lignes, les façons de les atteindre.Tout bouleversement dans les conditions
prévues pour l'execution, par suite d'un projet de terrassement mal étudié,
conduira à des changements de matériel, de cadence d'exécution, qui se
traduiront fréquement par une réclammation de l'entrprise.