Vous êtes sur la page 1sur 28

ACCUEIL DU NOUVEAU-NÉ:

LA RÉALITÉ À L’HUEH
DCEM II – GROUPE IV
8 MAI 2008
Ted Barnard Charles
Jeffrey De Savoie
Rachid Dunel Frico Dorsainvil
Jean Kensley Germinal (M)
Yolanne Hyacinthe
Fresler Jean-Baptiste
Théodule Jean-Baptiste
Willy Jean-Louis, Fils
Gémina Rameau
Samuel Raphaël
Frandy Samson
SOMMAIRE
- INTRODUCTION
- LES CONDITIONS DE L’ACCUEIL D’UN NOUVEAU-

- LES DIFFÉRENTES ÉTAPES D’UN ACCUEIL EN
MILIEU HOSPITALIER
- LES CONSÉQUENCES D’UN ACCUEIL MAL FAIT
- MÉTHODE UTILISÉE
- RÉSULTATS
- RECOMMENDATION ET CONCLUSION
- BIBLIOGRAPHIE
INTRODUCTION

• Le passage du fœtus de la vie in utero au


milieu ambiant entraîne des modifications
physiologiques.

• Toute anomalie au niveau des


mécanismes d’adaptation entraîne des
conséquences à court ou long terme sur le
nouveau-né.
• Accueil: Ensemble des gestes posés par
un travailleur de santé qui concourent à
une adaptation optimale du nouveau-né
au nouvel environnement des sa sortie de
l’utérus maternel.

• Le statut même du nouveau-né impose un


accueil particulier.

• Comment accueille-t-on les nouveau-nés à


l’HUEH?
LES CONDITIONS DE
L’ACCUEIL D’UN NOUVEAU-NÉ
• Salle non-exposée au courant d’air
• Une cloison mobile
• Un poste de réanimation
• Un personnel compétent
• Une bonne asepsie
LES MATÉRIELS NÉCESSAIRES

• Table chauffante • Vitamine K1


• Clamp de Barr ou • Onguent
fil d’amarrage ophtalmique
• Ruban métrique • Biot
• Poire • Bracelet
• Balance d’identification
MATÉRIELS POUR
RÉANIMATION

• Matériel d’aspiration
• Matériel d’oxygénation et de
ventilation
• Matériel de perfusion
LES DIFFÉRENTES ÉTAPES DANS
L’ACCUEIL D’UN NOUVEAU-NÉ

• Le nouveau-né normal
Séchage
Table chauffante
Désobstruction des voies aériennes
supérieures
Vérification des vaisseaux ombilicaux
Identification
Le premier examen pédiatrique
La pesée
La désinfection oculaire
Administration de vitamine K1
L’ACCUEIL DANS UN CONTEXTE
PARTICULIER
• Prématuré
 Prévention de l’hypothermie
 Prise en charge de certains troubles
immédiats:
D’ordre respiratoire(MMH)
D’ordre neurologique
D’ordre iatrogénique
 Prévention de l’hypoglycémie
 Évaluation d’un éventuel risque infectieux
• Inhalation méconiale

Table chauffante
Éviter toute forme de stimulation
Désobstruction complète et rapide
Ne jamais ventiler avant la
désobstruction
Mise en place d’une sonde gastrique
Oxygénothérapie
Antibiothérapie
• Hypovolémie

Étatde pâleur
Peut être corrigée par un retard de
clampage
Peut être corrigée par un remplissage
vasculaire
CONSÉQUENCES D’UN ACCUEIL
MAL FAIT
• Hypothermie: la plus redoutable
• Hémorragie
• Septicémie
• Conjonctivite
• Troubles respiratoires, lésions des muqueuses
des VAS, bradycardie, apnée, arrêt cardiaque
• Répercussions sur la vie du nouveau-né de
certaines malformations non dépistées
LA RÉALITÉ DE L’ACCUEIL À
L’HUEH
POURCENTAGE
D’OBSERVATION PAR PÉRIODE
• 17 au 26 décembre 2007
23/83 naissances vivantes -> 27,7%
• 8 au 17 janvier 2008
41/133 naissances vivantes -> 30,8%
• 23 février au 4 mars 2008
39/135 naissances vivantes -> 28,9%
• Total: 103/351 naissances vivantes ->
29,34 %
PARAMÈTRES PRIS EN COMPTE

• Vérification ombilicale • Désinfection oculaire


• Séchage • Administration de
• Table chauffante vitamine K
• Désobstruction • Relation mère –
• Apgar enfant
• Identification • Premier examen
pédiatrique
• Pesée
• Vérification du cordon ombilical
35/103 -> 34 %

• Séchage
103/103 -> 100%
À signaler: Retard de séchage,
matériel de séchage pas
adéquat, séchage incomplet.
• Table chauffante
9/103 -> 8,8%

• Désobstruction
- 41/103 -> 39,8%
- À signaler: Insuffisance
de matériel, désobstruction
très souvent incomplète
• Apgar
0/103 -> 0%
À signaler: Apgar non calculé
(bon/mauvais)

• Identification
- 103/103 -> 100%
- À signaler: Risque
de confusion
• Pesée
62/103 -> 60,2%
À signaler: n’est pas systématique
• Désinfection oculaire et
administration de vitamine K

 0/103 -> 0%
 À signaler -> Complications futures:
Conjonctivite
Maladiehémorragique du
nouveau-né
• Relation Mère – Enfant
– 0/103 -> 0%
– À signaler: Pas de contact
immédiat, Séjour prolongé
des bébés sur la table

• Premier examen pédiatrique


0/103 -> 0%
À signaler: Absence de pédiatre
RECOMMANDATIONS ET
CONCLUSION

• Mesures générales

– L’analyse du dossier obstétrical qui contribue


à reconnaître les naissances à risque.
– La présence d’un pédiatre pour réaliser
l’accueil
– La disponibilité et l’utilisation de matériels
adéquats
– Le respect systématique du protocole
d’accueil
– Le chronométrage du temps
• Mesures spécifiques (selon le contexte)

– Préparation particulière à l’accueil du nouveau-né à


risque (matérielle et technique).
– Organisation de l’accueil.
– Établir un contact avec l’unité de soins intensifs
néonatals et préparer un éventuel transfert.
– Espérer établir un pronostic vital à court terme si
tous les facteurs prédictifs sont réunis.
– Au bloc opératoire en cas de césarienne, il faut
prévoir un espace où l’on prodiguera les soins et
une éventuelle réanimation néonatale.
BIBLIOGRAPHIE
• Notes de pédiatrie néonatale, Dr Dodley Sévère
Un protocole thérapeutique, p.33 – 34.
• www.google.fr
• Réanimation en salle de travail.
Institut mère-enfant, annexe pédiatrique, Hôpital
Sud, C. Le François.
• Le nouveau-né
Marie-Claude La Rocca – Isabelle Schwartz
• La naissance en milieu hospitalier, D. Lebane et H.
Arfi
Service de néonatalogie CHU Mustapha
Faculté de Médecine d’Alger
• PCIME
• Photos prises avec la permission de la mère.