Vous êtes sur la page 1sur 26

Comprendre la

propriété industrielle
Plan

I- Introduction générale
II- Le brevet d’invention
III- la marque
IV- Les dessins et modèles industriels / les
indications géographiques
V- La sanction des violations
La Propriété Industrielle est une composante de la Propriété Intellectuelle qui désigne les
œuvres de l’esprit. Elle permet la protection et la valorisation des inventions, des
innovations et des créations.

Propriété intelectuelle (Régime spécial


du droit des biens appliqué aux oeuvres
de l’esprit/ Biens intellectuels)

Propriété littéraire et
Propriété Industrielle (innovations,
artistique (oeuvres
inventions, créations)
artistiques et littéraires)
Fondements des droits de propriété
intellectuelle
DU XVIE SIÈCLE À LA PÉRIODE
DE L’ANTIQUITÉ AU XVE SIÈCLE:
RÉVOLUTIONNAIRE
Eessor de deux éléments essentiels à la consécration de Le XVIe , XVIIe et XVIIIe siècle,seront marqués par
la propiété intellectuelle: La reconnaissance sociale de un florilège de lois en Europe puis aux Etats-Unis
l’individu comme auteur ou inventeur d’une part, et
d’autre part l’intégration par le droit d’une forme de qui organise le système des privilèges et des
propriété immatérielle (privilèges royaux) monopoles. Angleterre (1624, Statut of
Loi Sybaris (VIe siècle AV J-C) monopole accordé à monopolies) France (édit royal de 1762).
l’inventeur d’une recette de cuisine
A la fin du XVIIIe siècle, les révolutions Française
1421 (1er brevet industriel qui aurait été attribué à et Anglaise se caractérisent par la l’abolition des
l’architecte Italien Filipo Brunelleschi pour son invention
dans le domaine de la manutention de marchandises privilèges et le début du développement moderne
destinées au transport par bateau.) de la propriété intellectuelle. En France, la loi du
1474 La parte veneziana instaure la matrice des 7 janvier 1791 consacre le droit de propriété
législations actuelles en matière de brevet accordé à un auteur sur son invention.
Fondements des droits de propriété
intellectuelle
L’ÉPOQUE MODERNE DROIT MAROCAIN
La fin du XIXe siècle marque l’apogée de la protection des créations
et des inventions et la naissance du droit moderne de la propriété Article 25 & 26 de la constitution de 2011
intellectuelle notamment avec l’adoption de deux grandes
conventions phares: L'entrée en vigueur de la loi 17-97, le 18 Mars
2004 a permis de remplacer les lois précédentes
La convention de Paris sur la protection de la propriété industrielle au Maroc, à savoir ,la loi du 23 juin 1916 et la loi
en 1883. du 4 octobre 1938 relative à la protection de la
propriété industrielle.
La convention de Berne sur la protection des oeuvres littéraires et
artistiques en 1886. les dispositions de la loi 17-97 ont par la suite
été modifiée et complétée par la loi 31-05 en
Ces avancées législatives majeures ont favorisé la prolifération des 2006 et la loi 23-13 en 2014. Cette dernère
lois nationales en matière de propriété intellectuelle et ont constitue aujourd’hui l’essentiel de l’arsenal
également ouvert la voie à de nombreux autres instruments juridique en matière de propiété industrielle.
internationaux venus étendre les droits de propriété intellectuelle.
Loi n° 13-99 portant création de l’OMPIC (15
Ex :Institution de l’OMPI (1967) Arrangement de La Haye (Dessins et février 2000)
modèles,1925); Arrangement de Madrid (Marques, 1891); PCT
(brevet 1970); ADPIC (1994)
Objets de la protection par la propriété
industrielle
-Brevet
-Schémas de configuration des circuits intégrés
-Marques
-Les dessins et modèles industriels
-Les indications géographiques et appellations d’origine
Bibliographie indicative
* AZEMA (Jacques), GALLOUX( Jean-Christophe), Droit de la propriété industrielle, 8e éd.
Dalloz, 2017, 1316 pages
*BERTIN (Nicolas), Droit de la proprié intellectuelle, 3e éd. LGDJ, 2014, 928 pages
* BUYDENS (Mireille), La propriété intellectuelle : évolution historique et philosophique,
(Bruxelles : Bruylant, 2012), 490 pages.

https://www.wipo.int
http://www.ompic.org.ma
Le brevet
- Un brevet est un droit exclusif conféré par l'Etat pendant une durée limitée
sur une invention

-Le brevet est un titre de propriété industrielle qui a pour objet l'aspect
fonctionnel et technique d'une invention

-Une invention est une solution technique à un problème technique.


Toutes les inventions sont elles brevetables?
Les critères de brevetabilité
L’invention doit être:

1) nouvelle

2) impliquant une activité inventive

3) susceptible d’application industrielle


Une invention est considérée comme nouvelle si elle n’est pas comprise dans
l’état de la technique

L’état de la technique est constitué par tout ce qui a été rendu accessible au
public par une description écrite ou orale, un usage ou tout autre moyen, avant
la date de dépôt de la demande de brevet au Maroc, ou d’une demande de
brevet déposée à l’étranger et dont la priorité est valablement revendiquée.
Ainsi que
le contenu des demandes de brevet déposées au Maroc (antérieures)
EXCEPTION DE L’ARTICLE 27
Par dérogation aux dispositions de l’article 26 , la divulgation de l'invention n'est pas prise
en considération dans les cas suivants:
1) si elle a lieu dans les douze mois précédant la date du dépôt de la demande de brevet
d’invention et a été effectuée, autorisée ou obtenue du titulaire de la demande de brevet
d’invention.
2) si elle résulte de la publication, après la date de ce dépôt, d'une demande de brevet
d’invention antérieure qui résulte directement ou indirectement d'un abus évident à
l'égard du demandeur ou de son prédécesseur en droit.
3) du fait que l'invention a été présentée pour la première fois par le demandeur ou son
prédécesseur en droit dans des expositions internationales officielles ou officiellement
reconnues, organisées sur le territoire de l'un des pays de l'Union internationale pour la
protection de la propriété industrielle.
- Une invention est considérée comme impliquant une activité inventive si, pour
un homme du métier, elle ne découle pas d’une manière évidente de l’état de la
technique

- Il ne suffit pas d'améliorer une technique existante, il faut qu'elle soit


réellement créative.
Une invention est considérée comme susceptible d’application industrielle
lorsqu’elle présente une utilité déterminée, probante et crédible
Durée de la protection
-20 ans à compter de la date de dépôt de la demande

La durée peut être prolongée (articles 17.1 et suivants) de la loi 23-13


Exclusion du champs de la protection
Ne sont pas considérées comme des inventions:
- les découvertes ainsi que les théories scientifiques et les méthodes mathématiques
-le créations esthétiques
-la présentation d’informations
-les plans, principes et méthodes dans l’exercice d’activités intellectuelles ou en matière
de jeu ou dans le domaine des activités économiques
-les programmes d’ordinateurs
Toutefois, sont brevetables les inventions dont l’exécution implique l’utilisation d’un
ordinateur, d’un réseau informatique ou d’autres appareils programmables
Ne sont pas brevetables:
- 1) les inventions contraires à l’ordre public ou aux bonnes mœurs
-2)les méthodes de traitement chirurgical ou thérapeutique du corps
humain ou animal et les méthodes de diagnostique appliquées au
corps humain ou animal
-3)les variétés végétales ou les races animales ainsi que les
procédés biologiques d’obtention de végétaux ou de sélection de
races d’animaux
(exceptions article 25 de la loi 23-13)
La demande de brevet
- le dépôt d’une demande de brevet d’invention est effectuée sur requête du
déposant ou de son mandataire auprès de l’OMPIC

-le dossier de la demande doit comporter un ensemble d’éléments (article 31)


dont une description de l’invention
la description comprend:
1) l’indication du domaine technique auquel se rapporte l’invention
2)indication de l’état de la technique antérieur, connu du demandeur
3)un exposé de l’invention, permettant la compréhension du problème technique ainsi que la
solution qui lui est apportée
4) si la description est accompagnée de dessins, une description de ces dessins
5) un exposé détaillé d’un mode de réalisation de l’invention
6) indication de la manière dont l’invention est susceptible d’application industrielle
- La description doit être faite de manière suffisamment claire et complète en divulguant des
informations suffisantes permettant à un homme du métier, d’exécuter l’invention
Titularité du brevet
-Le droit au brevet appartient à l’inventeur ou à ses ayants droit

- si l’inventeur est un salarié:


- dans l’exécution d’un contrat de travail comportant une mission inventive
qui correspond à ses fonctions effectives-----------------------=} l’employeur
- toutes les autres inventions-------------------=} salarié
- dans le cas ou l’invention est faite par un salarié soit dans le cours de
l’exécution de ses fonctions, soit dans le domaine des activités de l’entreprise,
soit par la connaissance ou l’utilisation de techniques ou de moyens spécifiques
de l’entreprise-------=} le salarié doit informer immédiatement son employeur
par déclaration écrite
Les licences obligatoires
- Si le propriétaire du brevet ou ses ayants cause, dans un délai de 3 ans après la
délivrance du brevet, ou 4 ans après le dépôt de la demande:
1) n’ont pas commencé à exploiter l’invention objet du brevet, sur le territoire
du royaume

2) n’ont pas commercialisé le produit objet du brevet en quantité suffisante pour


satisfaire aux besoins du marché marocain; ou

3) lorsque l’exploitation ou la commercialisation du brevet au Maroc a été


abandonnée depuis plus de 3 ans
- la licence obligatoire ne peut être que non exclusive

- elle est accordée à des conditions déterminées par le tribunal: durée, champs
d’application, montant des redevances
CAS PRATIQUE
Sujet 1
Deux chercheurs du laboratoire de recherche Kelsen de Bayeux, Alain
Bouchart et Michel Sauvageau, ont mis au point un procédé chimique
révolutionnaire de congélation, permettant de mieux préserver l’aspect et
les saveurs de certains aliments.
Ce procédé a été décrit par les deux chercheurs dans la prestigieuse
revue américaine Nature et leur article a été salué par la communauté
scientifique, qui reste cependant prudente sur les possibilités de mise en
œuvre à l’échelle industrielle de cette invention.
Très intéressé par la découverte des deux chercheurs de Kelsen, Jean-
Denis Lanjuinais vous demande s’il est possible de breveter cette
invention
SOLUTION
Le problème juridique et les points de droit :
Les faits :
L’invention doit présenter des caractéristiques strictement énumérées (avoir
MM. Bouchart et Sauvageau sont salariés de un caractère industriel, être nouvelle, impliquer une activité inventive et être
l’entreprise Kelsen. Ils ont pour fonction la licite)
recherche appliquée au processus productif Toutes les inventions ne sont pas susceptibles d’être brevetées. En effet, elles
de l’entreprise : dans ce cadre, ils découvrent doivent réunir les conditions suivantes :
un procédé chimique révolutionnaire et en – être nouvelles, et ne pas avoir été portées à la connaissance du public ni
font part à la communauté scientifique en vendues. On considère comme nouveau « tout ce qui n’est pas dans l’état de
publiant le résultat de leurs recherches. la technique ». Ainsi, l’article26 de la loi 23-13 dispose que : « Une invention
est considérée comme nouvelle si elle n’est pas comprise dans l’état de la
Celle-ci doute de l’application industrielle qui technique », c’est-à-dire ce qui est constitué par tout ce qui a été rendu
peut être faite de ce procédé. accessible au public par une description écrite ou orale, un usage ou tout
autre moyen, avant la date de dépôt de la demande de brevet au Maroc, ou
d'une demande de brevet déposée à l'étranger et dont la priorité est
valablement revendiquée » ;
– être le résultat d’une activité inventive ;
– présenter un caractère industriel, donc être susceptible d’une mise en
production.
Toutefois;
le 1er alinéa de l’article 27 de la loi 23-13 dispose que la divulgation de l'invention n'est pas prise
en considération dans le cas où elle a lieu dans les douze mois précédant la date du dépôt de la
demande de brevet d’invention et a été effectuée, autorisée ou obtenue du titulaire de la
demande de brevet d’invention.
SOLUTION
Proposition
- Cette invention, avant d’avoir été protégée, a fait l’objet d’une publication dans une revue «
prestigieuse » et donc à forte diffusion dans le monde. Le critère de la nouveauté est, ainsi,
détruite par une antériorité à savoir : la publication dans la revue qui visait à mettre l’invention
à la disposition du public scientifique et averti, donc apte à la mettre en pratique.
- Quant à l’argument de l’application industrielle, le doute émispar la communauté scientifique
sera confirmé ou levé lors de l’examen effectué par l’organisme habilité à octroyé le titre de
propriété industrielle.
-Par conséquent, si le dépôt de la demande de brevet est effectué avant l’expiration du délai de
12 mois prescrit par l’article 27,le procédé mis au point par Alain Bouchart et Michel Sauvageau
pourra éventuellement, à la suite de la procédure de dépôt, être protégée par un brevet
d’invention.