Vous êtes sur la page 1sur 25

 

Code UE : S3/MSFT-03
 
  INITIATION
  A LA METHODOLOGIE
 
  DE LA RECHERCHE
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jean-Maurille OUAMBA
PMTA
Professeur Titulaire CAMES
  Faculté des Sciences et Techniques
  Université Marien Ngouabi
  Tél : +242 066236122 / 050293909
  Email : jm_ouamba@yahoo.fr ou jean-maurille.ouamba@umng.cg
UE S3/MSFT-03 = 5 crédits  

Compétences à acquérir :

v Acquérir une culture scientifique et technologique étendue  !


v Réaliser correctement et avec les performances requises les activités et
les tâches afférentes à une fonction de travail, dans l’orientation
choisie (Objectifs et standards)!
!
q  Contenus notionnels :

v Introduction au système de la recherche scientifique et technique!


v Elaboration d’un projet de recherche!
v Méthodologie de la recherche scientifique et technique!
v Conduite d’un travail de recherche !
Composantes de l’UE  

v  Introduction au système de la recherche (1 c) !


- Pr JM Ouamba
!

v  I n i t i at i o n à l a re c h e rc h e s c i e nt i fi q u e
et techniques (2 c) !
- Pr JM Ouamba
v  Informatique et Modélisation (1 c) !
- Dr RF Babindamana
v  Séminaires et conférences méthodologiques (1 c)!
Composante liée à chaque parcours
LE SYSTEME DE LA RECHERCHE
Le système de recherche :
une organisation autour de 4 fonctions

q L'orientation :

q La programmation

q La recherche proprement dite

q L'évaluation :
Le système français de recherche :
Le système de recherche :
L’ORIENTATION

q  Défini'on   de   la   poli'que   de   recherche,   des   objec'fs  


généraux   et   du   budget   global   de   la   poli'que   publique   de  
recherche  
 

q  Structures  d’orienta'on  :    


§  Ministère  de  la  Recherche  Scien'fique  et  d’innova'on  Technologique  
à   travers   le   Conseil   Supérieur   de   la   Recherche   et   de   l’Innova'on  
Technologique  (CSRIT)  
§  Ministère  de  l'Enseignement  supérieur  à  travers  le  Conseil  Supérieur  
de  l’Enseignement  Supérieur  (CSES)  
 

Les deux conseils, chacun dans son secteur spécifique, donnent es grandes
orientations de la stratégie nationale de la formation à et par la recherche, de
la recherche, et participent à l’évaluation de leur mise en œuvre
Le système de recherche :
LA PROGRAMMATION

q C ’est   la   formula'on   des   priorités  


théma'ques   par   secteur   et   affecta'on  
des  ressources.  
 
Le   rôle   incombe   généralement   aux  
agences  de  financement  (…),  des  alliances  
et  des  organismes  
Le système de recherche :
LA RECHERCHE

C ’ e s t l a
réalisation des
activités de
recherche dans
les organismes
de recherche, les
établissements
d'enseignement
supérieur, etc.
 
Le système de recherche :
L’EVALUATION

Les Conseils Nationaux de la recherche


scientifique et de l’innovation ou de de
l'enseignement supérieur (qui peut
remplacer l'Agence d'évaluation de la
recherche et de l'enseignement supérieur),
peut conduire directement des évaluations
ou s'assurer de la qualité des évaluations
réalisées par d'autres instances en validant
les procédures retenues.
Le système de recherche :
LES ALLIANCES

q  Un rôle majeur dans la programmation


q  Dans certains domaines clés, le décloisonnement, le
renforcement de la coordination des travaux et le
rapprochement des différents acteurs de la recherche
sont nécessaires : c'est la vocation des alliances.
q  Les alliances coordonnent les principaux acteurs
d'un domaine afin, notamment, de concevoir des
programmes thématiques de recherche et de
développement cohérents avec la stratégie
nationale..
Université Marien Ngouabi  
Organisa)on  et  fonc)onnement  au  niveau  central  
COMITE  D’ADMINSITRATION  

CONSEIL  TECHNIQUE  

RECTEUR  

VICE-­‐RECTEUR     SECRETAIRE  GENERAL   VICE-­‐RECTEUR    


(Recherche-­‐Coopéra)on)   (Personnels,  Administra)on,  Finances)   (Affaires  académiques)  

DR   DCRI   DTICS   DRMT   DRH   DAF   DE   DLBE   DSSS   DAAC   DBU   DSE  

Services   Services   Services  

Organisation de l’Université Marien Ngouabi régie par le statut de 2012 et le décret portant
réorganisation de l’UMNG de 2013, comportant 4 niveaux administratifs : les organes de
délibérations, le rectorat, les établissements et les organes consultatifs)
Faculté des Sciences et Techniques  
UNIVERSITE!MARIEN!NGOUABI!–!FACULTE!DES!SCIENCES!ET!TECHNIQUES!
Organisa)on  
!
!
et  fonc)onnement  
Organisation!et!fonctionnement!de!la!Faculté!des!Sciences!et!Techniques!
!
!
! CONSEIL!D’ETABLISSEMENT!
!
! Secrétaire!Principal!
! SIRP! DOYEN!
Gestionnaire!des!crédits!
!
! CONSEIL!PEDAGOGIQUE! CONSEIL!SCIENTIFIQUE!
!
! SSE! SAST!
! VICELDOYEN!
! SBUS! SRMT!

!
! CONSEIL!DE!DEPARTEMENT!! CONSEIL!DE!DEPARTEMENT!! CONSEIL!DE!DEPARTEMENT!!
DES!LICENCES!(D+P)! DES!MASTERS!(R+P)! DES!FORMATIONS!DOCTORALES!
! ! !
! Chef!de!Département!!!!!!!!!!!!!! Chef!de!Département!!!!!!!!!!!!! Chef!de!Département!!!!!!!!!!!!!
des!Licences!(D+P)! des!Masters!(R+P)! des!Formations!Doctorales!
! ! !
! PROGRAMMES!! PROGRAMMES!DE!FORMATION!! PROGRAMMES!DE!FORMATION!!
! DE!FORMATION!EN!LICENCE! EN!MASTER! EN!DOCTORAT!
!
! Responsables!des!Parcours!!!!!!!!!!!!!! Responsables!des!Parcours!!!!!!!!!!!!! Responsables!des!Parcours!!!!!!!!!!!!!
! des!Licences! des!Masters! des!Formations!Doctorales!
! !
!
! EQUIPES!PEDAGOGIQUES! EQUIPES!PEDAGOGIQUES!! EQUIPES!PEDAGOGIQUES!!
LICENCES! ET!DE!RECHERCHE!L!MASTERS! ET!DE!RECHERCHE!L!DOCTORAT!
! ! !
! Responsables!des!Equipes! Responsables!des!Equipes! Responsables!des!Equipes!
Pédagogiques! Pédagogiques!et!de!Recherche! Pédagogiques!et!de!Recherche!
! ! !
!
! • SSE!:!Service!de!la!Scolarité!et!des!Examens!
• SBUS!:!Service!de!la!Bibliothèque!Universitaire!Spécialisée!!
! • SRMT!:!Service!des!Relations!avec!le!Monde!du!Travail!
! • SAST!:!Service!d’Appui!Scientifique!et!Technique!!
! •
!
SIRP!:!Service!Informations!et!Relations!Publiques!
! !
Figure!4!:!Organisation!et!fonctionnement!de!la!Faculté!des!Sciences!et!Techniques!
LES DIFFERENTES ETAPES
DE LA RECHERCHE
La recherche proprement dite :
Les  13  étapes  de  la  recherche    
(cf. UE-MSFT-04 + Documents annexes)  
1.  Choix du sujet
2.  État de la situation Définition du projet
3.  Définition et délimitation du projet de recherche
4.  Établissement d’un cadre théorique (Master ou Doctorat)
5.  Précision de ou des hypothèse(s) de recherche
6.  Description du protocole de recherche
7.  Collecte d’informations et de données
8.  Expérimentation et travaux de terrain
9.  Présentation des données et/ou des résultats
10.  Analyse, interprétation des résultats, validation
11.  Rédaction scientifique
12.  Diffusion des résultats :
12.1. soutenance du mémoire ou de la thèse (documents publics)
12.2. publication d’articles ou d’ouvrages
13.  Ce qu’il faut savoir sur le processus de recherche…
Les différentes étapes d’une recherche :
savoir où on s’en va…
CONCLUSION
Demande sociétale
Enjeux sociétaux

Problème de recherche Introduction


(SUJET qui vous passionne)

Votre question de recherche


(votre PROJET) Méthodes et matériel

Résultats (ou données)

Discussion
Et n’oubliez pas :
le processus de
recherche est une Validation
route accidentée

Évaluation
Comment préparer
et donner un bon exposé scientifique
Plan (PARTIE III)

q Introduction
q Les différentes phases de la préparation
d’un exposé
q l’exposé lui-même
q Quelques différences entre exposé
bibliographique et exposé de recherche
q Considérations diverses et Evaluation
d’un exposé
q Conclusion : A vous de jouer maintenant
…..
L’exposé cauchemar
v  L’orateur s’approche du pupitre/bureau et se prend les pieds dans le câble
du projecteur.
v  Il s’assoit et vous ne voyez rien à cause des têtes de l’assistance.
v  Assis, il commence à lire son texte d’une voix faible et monotone.
v  Il utilise des phrases longues, compliquées, emplies d’un jargon technique
incompréhensible.
v  Ses diapositives sont écrites en police 8 et ne contiennent que des phrases de
10 lignes.
v  Vous êtes rapidement complètement perdu(e).
v  Il reste en principe 5 minutes et l’orateur regarde soudain sa montre ….
v  Catastrophé (et ca se voit), il annonce qu’il va sauter plusieurs points
importants, par manque de temps.
v  Il mélange ses notes et s’aperçoit aussi que ses diapos ne sont pas dans le
bon ordre …
v  10 minutes après le temps imparti, il lui est demandé pour la troisième fois
de conclure !
v  L’orateur arrête brutalement l’exposé sans conclure
v  Quelques faibles applaudissements polis vous sortent de votre torpeur …..
Les différents types d’exposés
Type 1 : Exposé bibliographique
v  L’analyse d’un article scientifique (durée : 15 à 20 min)
v  L’exposé du travail d’autrui

Type 2 : Exposé de recherche


v  L’exposé de votre travail de recherche (durée 15 à 20 min)

Type 3 :
L’exposé de type conférence (par exemple la soutenance de la
thèse de doctorat) (durée : 30 à 45 min)
Il peut être considéré comme une extension de l’exposé de type 2
les 2 types d’exposé suivent des principes communs pour
leur préparation et leur exécution, mais ont aussi leurs
spécificités propres
Qu’est-ce qu’un bon exposé ?

ü  Que doit-il prouver ?


ü  Quels sont ses objectifs ?
ü  Quels sont les moyens utilisés pour
préparer un exposé ?
ü  Le support visuel et le discours oral
ü  Quels sont les pièges à éviter ?
ü  Quelles sont les astuces des vieux
briscards ?
ü  Comment votre exposé sera t’il évalué ?
Qu’est-ce qu’un bon exposé ?
La règle des 2 X 3

Un bon exposé doit remplir 3 tâches essentielles :

✔  Communiquer des faits scientifiques et l’argumentation


correspondante
✔  Convaincre l’auditoire que les deux sont justes
✔  Être intéressant scientifiquement et retenir l’attention
de l’auditoire

Au niveau du contenu, il doit fournir des réponses


pertinentes aux 3 questions :
« Quoi ?, Pourquoi ?, Comment ? »
Qu’est-ce qu’un bon exposé ?

Un bon exposé permet de se mettre en valeur

Il permet notamment d’apprécier chez l’orateur :


ü la capacité à exposer des résultats scientifiques de
façon pertinente et pédagogique.
ü la réflexion (scientifique) personnelle.
ü l’esprit critique
ü la capacité à forcer l’intérêt et l’attention.
ü la gestion du « stress »
L’exposé :
Deux phases séquentielles ou clés

1.  La préparation de l’exposé


(phase la plus longue)
–  On ne peut pas (sauf si l’on est très, très doué) réussir
un bon exposé sans l’avoir préparé !
–  Mais on peut rater en partie un exposé qui aurait été
longuement préparé ….. si quelques principes simples
ne sont pas suivis.

2.  L’exposé oral (cf UE : S3/MSFT-03)


–  L’exposé lui-même !
–  Les réponses aux questions.
La préparation d’un exposé
1.  Analyse : auditoire et circonstances
2.  Esquisse du contenu
3.  Objectifs de communication
4.  Information-Documentation
5.  Plan et organisation
6.  Illustrations
7.  Préparation du discours oral
8.  Notes aide-mémoire
9.  Répétitions
Suivre attentivement les commentaires pour chacun des neuf étapes