Vous êtes sur la page 1sur 28

Qualité de Vie au Travail

DataSoft

Groupe 2 : Clarisse, Camille, Amélie, Amandine, Lauriane


Contexte de l’entreprise

Mise en place d’une démarche QVT dans le cadre d’une


fusion/acquisition par la société DATA SOFT de la
société SPECA
Faiblesses
- Perte du contrat du secteur aéronautique
Forces
- Plan massif de compression des effectifs
- 20 années d’existence pour Datasoft
- RPS / Climat social compliqué
- Augmentation du personnel handicapé
- Non respect et inefficacité du plan d’action
- Nouvelle activité de recyclage informatique
égalité H/F
- Relance de l’activité économique
- Valeurs et type de management des deux
- Développement de son image de marque via sa sociétés fusionnés différentes
stratégie RSE
- Absence de vision stratégique RH
- Dialogue social déjà instauré dans la société
- Pas de culture de la NAO

Menaces
Opportunités
- Fortes présences concurrentielles
- Présence sur un marché porteur
- Impact de la crise sanitaire sur les projets
- Crise sanitaire qui vient développer le télétravail informatiques/ numériques des sociétés clientes
et donc le marché informatique + cyber sécurité à
renforcer à distance - Difficultés de recrutement sur le secteur IT
- Développement de l’intelligence artificielle - Obsolescence rapide des compétences liées à
l’évolution des technologies
- Segment de la seconde en main en
augmentation - Secteur de l’informatique est un secteur
masculin/ non féminisé
- RGPD
Contexte de l’entreprise :
Qu’en est-il de la QVT chez DATASOFT ?
CLIMAT SOCIAL SÉCURITÉ

- Compression des effectifs - Insécurité sur le parking


- Cas de harcèlements moral et sexuel, menaces - Augmentation du taux d’accidents de travail,
physiques et injures et des absences pour maladie
- Utilisation du droit de retrait et droit d’alerte - Préconisation de la médecine du travail de
- Conflit entre les salariés ex-SPECA et DATASOFT lancer un audit primaire RPS
- Discirimination des travailleurs en situation de
handicap
- Mouvement social
- Taux de turn over (26%), taux rupture PE initiative
salarié (83%)
Enjeux de la mise en place de la QVT

ENJEUX DU TRAVAIL : ENJEUX DU MARCHÉ :


● PRÉVENIR LES RISQUES
PROFESSIONNELS
● DEVELOPPER L’ATTRACTIVITE : ATTIRER
● DONNER DE L'INTÉRÊT ET DU SENS AU
TRAVAIL ET FIDÉLISER
● AMÉLIORER LES PERFORMANCES
GLOBALE ET DURABLE DE L’ENTREPRISE
ENJEUX SOCIAUX / SOCIÉTAUX : ● SUIVRE LES ÉVOLUTIONS DU MARCHÉ
● DÉVELOPPER UN ENVIRONNEMENT
ET BENCHMARKER
STABLE ET SAIN SUR LE LONG TERME
● DÉVELOPPER L’ENGAGEMENT ET LA
MOTIVATION DES COLLABORATEURS
Leviers

● Former et sensibiliser les collaborateurs


● Instaurer un climat de confiance
● Autoriser le droit à l’erreur
● Ouvrir des espaces de concertation
● Reconnaître et rendre visible
● Négociation d’un accord
● Répondre aux exigences de la réglementation
● Collaborer avec les acteurs QVT : Médecine du travail, CARSAT, etc.
Bénéfices escomptés

● Diminution du taux de turnover et de l’absentéisme


● Une meilleure satisfaction des équipes
● Améliore la productivité et augmente le CA
● Création d’une culture d’entreprise
● Fidéliser et attirer les nouveaux talents
FOCUS : Diversité
Actions à mettre en place
Sensibiliser les collaborateurs aux handicaps :

● Forum aux personnes en situation de handicap

Favoriser à la mixité :

● Action de sensibilisation avec un acteur externe (type scène de théâtre)


● Révision de l’index égalité H/F (mise en place d’actions pour lutter contre l’écart constaté)

Lutter contre le harcèlement :

● Afficher les numéros verts


● Sanctionner les cas de harcèlement (montrer l’exemple)
● Référent RPS/ Harcèlement
DIAGNOSTIC QVT
Qualité de Vie au Travail
Base de données
Focus : Contenu du travail

Absence de fiches de postes / fiches de mission

Lien entre le travail des salariés et la stratégie de l’entreprise est


partagé, rappelé aux collaborateurs
Focus : Santé au travail

Taux d’accidents du travail : 44 (année N) contre 24 (année N-1)

Absence pour maladie : 6160 jours (en année N) contre 3 974 (année N-1)

Démarche prévention des risques

Actions réalisées pour lutter contre les RPS

Les problématiques de pénibilité et d’usure professionnelle sont-elles prises en compte dans les
carrières des collaborateurs

Harcèlement au travail
Focus : Partage et création de valeurs

Politique de rémunération claire et transparente

Présence de primes collectives avec des variables et primes


sur objectifs collectifs + accord d'intéressement + accord
participation

Avantages sociaux
Focus : Égalité professionnelle pour tous
Démarches visant à la non discrimination

Développement de la diversité au travail

Valeurs de diversité affichés par la société

Présence d’une crèche d’entreprise

Souplesse horaires / possibilité temps partiel

Équilibre vie professionnelle / vie personnelle

Égalité H/F = 25% en année N

Égalité salariale entre les hommes et les femmes

Égalité d’accès H/F aux promotions


Focus : Employabilité et développement
personnel
Mobilité interne

Politique de gestion des carrières / actions mises en place

Les dépenses de formation de l’entreprise pour les salariés

Formations individuelles proposées aux salariés pour leur montée en compétences individuelle

L’entreprise propose-t-elle d’autres formes de professionnalisation que la formation (transfert de


compétences, tutorat, binôme, parrainage, …)?

Données chiffrées :

Diminution du nombre de stagiaires : 28 en N-2 contre 5 en N

Diminution du budget de formation de 30%

76 salariés formés en année N-1 contre 25 en année N.


Focus :
Relation de travail et climat social
REPRÉSENTANT DU PERSONNEL: ● Mauvais climat social
● Membres élus du CSE ● Mouvement social
● Personnel syndiqué ● Harcèlement
● Réunions CSE conduites ● Discrimination

● Conduite régulière des entretiens


● Management directif
d’évaluations

Ambiance globale :
50% de la population étudiée qui est “tendue”. La note moyenne obtenue pour le bien-être au travail est de
4,42/10 (source : étude KARASEK).
Taux de turn-over : 26% ; 83% des ruptures de périodes d’essais sont à l’initiative des salariés :
Synthèse
CHIEF HAPPINESS OFFICER
Fiches de poste
FICHE DE POSTE : Chief Happiness Officer
Missions
Locaux :
- Créer un environnement de travail collaboratif, agréable et créatif
- Restructurer et réaménager la disposition des postes de travail
- Gestion des travaux
- Gestion des problèmes du quotidien
- Décoration
- Commandes variées (cadres, couverts, mobilier)
- Suivi stock fournitures
Communication :
- Aide à l’organisation d’événements (Afterwork, soirée de Noël, Workshop…) et prospection de nouveaux lieux
- Création de contenu et publications sur l’application interne
- Modification et création de supports de communication (plaquettes, schémas, invitations…)
- Aide à la rédaction des Newsletters
- Sensibiliser autour de la santé, de la prévention
Happiness Officer:
- Création d’un processus d’intégration, et s’assurer du bon départ des collaborateurs
- S’assurer des bonnes conditions de travail
- Animer et fédérer une communauté
- Établir une permanence d’écoute et de bienveillance au sein de l’entreprise
FICHE DE POSTE : Chief Happiness Officer

Profil

● Formation Bac+3.. Une connaissance de base des logiciels Photoshop, Indesign et Illustrator est un plus.
● Expérience significative de 3 ans
● Rigoureux/se, dynamique, curieux/se, créatif/ve,
● Bon relationnel, qualités humaines,

Avantages

● Titre-restaurant
● Primes
● 13ème mois
● Chèque vacances
IMPLICATION DES
MANAGERS
Implication des managers

● Donner du sens à la démarche


● Identification des ambassadeurs afin de porter le projet QVT
● Accompagnement au changement
● Formation gestion du stress et des conflits, gestion du temps
● Implication dans la vie de l’entreprise (ateliers de mise en situation) et participation
à la solution de problématique
● Création de moment de convivialité interservice (Vis ma vie, ateliers d’animation)
● Développer le feed-back positif, des briefs quotidiens
FOCUS ACTIONS SST
Santé Sécurité au Travail
Acteurs SST

1
1 Acteurs internes

DIRECTION
2
2 Acteurs en périphérie
Les représentants du
personnel
DREETS
Le service RH
IPRP
Les collaborateurs
La médecine du travail
Actions autour de la SST

ÉTAPES DE MISE EN PLACE DE LA DÉMARCHE DE PRÉVENTION DES RISQUES


:

1. Identifier et repérer les risques


2. Création d’un document unique
3. Analyse quantitative des risques : création de registres, indicateurs
4. Analyse qualitative des risques : cartographie des risques (tableau de criticité)
5. Priorisation des actions à mettre en oeuvre
6. Mitigation : engagement des actions afin de diminuer, modérer ou supprimer les risques
7. Suivi des actions engagées et lancement d’une démarche d’amélioration continue.
Actions autour de la SST
IDÉES D’ACTIONS SST À METTRE EN PLACE :
● Nomination d’un Référent SST
● Faire connaître et communiquer sur le rôle du Référent SST
● Garantir des postes aménagés avec les outils nécessaires à l’exercice de la fonction occupée et des
manipulations à réaliser
● Formation des collaborateurs : Gestion de conflits (commerciaux & managers), gestes & posture, gestion
du stress
● Réécriture des fiches de postes pour créer un équilibre sur la charge de travail entre les collaborateurs
● Communication & sensibilisation sur différentes thématiques via briefs équipe, affichage, newsletter
Nos ambitions futures

ISO 9001 ACCORD QVT section sécurité


CONCLUSION