Vous êtes sur la page 1sur 4

Bulletin d’information biannuel - n°2

Juillet 2012

Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Le 1 e r semestre 2012 a été riche
Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Le 1 e r semestre 2012 a été riche
Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Le 1 e r semestre 2012 a été riche
Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Le 1 e r semestre 2012 a été riche
Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Le 1 e r semestre 2012 a été riche
Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Le 1 e r semestre 2012 a été riche
Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Le 1 e r semestre 2012 a été riche
Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Le 1 e r semestre 2012 a été riche
Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Le 1 e r semestre 2012 a été riche
Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Le 1 e r semestre 2012 a été riche
Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Le 1 e r semestre 2012 a été riche
Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Le 1 e r semestre 2012 a été riche
Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Le 1 e r semestre 2012 a été riche
Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Le 1 e r semestre 2012 a été riche
Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Le 1 e r semestre 2012 a été riche
Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Le 1 e r semestre 2012 a été riche
Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Le 1 e r semestre 2012 a été riche
Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Le 1 e r semestre 2012 a été riche
Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Le 1 e r semestre 2012 a été riche
Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Le 1 e r semestre 2012 a été riche
Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Le 1 e r semestre 2012 a été riche
Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Le 1 e r semestre 2012 a été riche
Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Le 1 e r semestre 2012 a été riche

Le 1 er semestre 2012 a été riche en activités pour le secteur de l’Eau et l’Assainissement, tant sur le plan international, régional, national, que local.

Rio + 20 a mis récemment l’eau « au cœur du développement durable car elle est liée étroitement à plusieurs problèmes mondiaux clefs » et le 6 ème forum mondial de l’Eau s’est tenu à Marseille. A Mayotte, les 2 èmes assises de l’eau et l’assainissement ont vu les participations actives des îles voi- sines et la délégation malgache n’était pas en reste en partageant son savoir-faire basé sur les dia- gnostics des besoins locaux et la responsabilisation des populations. Notre Ministère de l’Eau a dé- marré l’année par l’atelier national sur l’assainissement à Antananarivo et depuis, les manifestations locales se sont succédées, comme celle de l’assainissement urbain à Toamasina, pour ne citer que celle-là.

La dynamique du secteur engrange de plus en plus d’acteurs et plus que jamais, les maîtres mots pour être efficaces et efficients à tous les niveaux sont « information », « partage » et « synergie ». A chaque changement d’échelle, les notions de priorité et de responsabilité risquent de changer, les projets phares qui sont des leviers à appuyer risquent de se noyer dans la masse. Ran’Eau vise l’ac- cessibilité des outils et des informations, la visibilité des acteurs et de leurs actions. Les réunions au sommet et leurs résolutions n’ont en effet de sens que si elles sont en cohérence et en appui concret à ce qui se vit au quotidien dans nos communes, nos fokontany, nos familles. Notre ministère a la même vision puisqu’il a adopté cette démarche ascendante, certainement la bonne. Continuons à encourager les initiatives locales et à les capitaliser. Restons pragmatiques, attachons-nous au bien- être de l’homme dans nos actions et surtout, échangeons. « Ny herikerika mahatondra-drano ! »

Haingo RANDRIANARIVONY Directrice Générale du CITE

Ran’Eau est un réseau d’échange et de partage permettant la mise en relation de tous, sans jugement, sans parti pris. Il ne finance pas et ne réalise pas d’actions directes, ce qui lui assure transparence et neutralité. Le partage d’outils et d’expériences s’est développé et s’oriente maintenant vers une capitalisation et une mise à disposition de synthèses et de documents accessibles à tous.

La diffusion de ces outils et synthèses doit être adaptée aux divers acteurs ; l’utili- sation du support Internet doit ainsi être complétée par des émissions radio ou télévision et par la diffusion de fiches pratiques adaptées à chaque con- texte.

L’ingénierie de formation s’intègre dans des actions de partage tant sur les approches pédagogiques que sur les supports développés ; la mise à disposition de supports sera réalisée en tenant compte des droits d’auteur.

Ran’Eau est ainsi un véritable guichet d’accueil et d’orientation de proximité, ceci grâce aux 14 antennes du Cite (carte ci - contre), il est accessible à tous les acteurs présents à Madagascar. C’est un outil mis à la disposition de l’ensemble des acteurs mobilisés au sein de la plateforme Diorano WASH et de la coopération dé- centralisée.

de l’ensemble des acteurs mobilisés au sein de la plateforme Diorano WASH et de la coopération
de l’ensemble des acteurs mobilisés au sein de la plateforme Diorano WASH et de la coopération
de l’ensemble des acteurs mobilisés au sein de la plateforme Diorano WASH et de la coopération

Bulletin d’information biannuel - n°2

Juillet 2012

Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Quels sont, selon vous, les pro- blèmes fondamentaux dans

Quels sont, selon vous, les pro- blèmes fondamentaux dans le secteur Eau Assainissement et Hygiène (EAH) ?

Il y a deux principaux problèmes : le premier concerne l’insuffi- sance de la quantité d’eau disponible due, en partie, au changement climatique ren- dant difficile la gestion rationnelle de l’eau, et à la dégradation du bassin versant suite aux pratiques culturales qui ne res- pectent pas l’environnement ; le second est l’insuffisance de moyens financiers pour la construction d’infrastructures adéquates répondant aux besoins croissants de la population . .

répondant aux besoins croissants de la population . Pour faire face à ces problèmes, quelles sont
répondant aux besoins croissants de la population . Pour faire face à ces problèmes, quelles sont

Pour faire face à ces problèmes,

de la population . Pour faire face à ces problèmes, quelles sont les stratégies adoptées par

quelles sont les stratégies adoptées par le Ministère de l’eau ?

les stratégies adoptées par le Ministère de l’eau ? le Ministère vient de sortir une note

le Ministère vient de sortir une note d’orientation stratégique du sec- teur pour faire face à ces problèmes, no- tamment l’insuffisance des moyens. Les objectifs sont d’asseoir le leadership et la coordination des activités des différents partenaires techniques et financiers du Ministère. La création de la « Direction du Développement du Partenariat » au sein du Ministère permet de renforcer la collabo- ration avec ses partenaires. Et à ce jour, il y a 19 directions régionales de l’eau. Le Ministère accorde une attention particu- lière aux couches vulnérables ; un budget sera consacré spécialement pour le finan- cement des infrastructures dans le secteur eau et assainissement touchant la popula- tion vulnérable. Alors, nous utilisons le budget programme par objectif régional, un outil de travail et de coordination qui permet d’identifier et de remonter les be- soins prioritaires de la population locale, à partir du Fokontany, passant par la com- mune et le district. Cette stratégie du Mi-

nistère tient compte également de l’impact du changement climatique, tout en inté- grant des projets/programmes y afférents.

Le réseau Ran’eau est un espace d’information et d’échanges entre les ac- teurs du secteur eau, assainissement et hygiène. Comment voyez- vous ce réseau, et quelle est sa relation avec le Ministère ? -vous ce réseau, et quelle est sa relation avec le Ministère ?

Ran’Eau est un réseau d’échanges mais il y a aussi la plateforme Diorano WASH. Le Ministère travaille en étroite collaboration avec ces réseaux. Et nous encourageons vivement le développe- ment des échanges entre tous les acteurs à travers ces réseaux, afin de mieux con- naître le secteur eau assainissement et hy- giène. Cela contribuera aux prises de déci- sions fermes et harmonisées pour le déve- loppement du secteur.ce réseau, et quelle est sa relation avec le Ministère ? Le réseau Ran’Eau sollicite souvent

Le réseau Ran’Eau sollicite souvent la collaboration du Ministère dans ses activi- tés. Et le Ministère utilise également Ran’Eau, puisque pour nous, c’est un outil permettant aux acteurs de mieux intégrer le

un outil permettant aux acteurs de mieux intégrer le  Pour Madagascar, les objectifs du millénaire

 Pour Madagascar, les objectifs du millénaire pour le développement à atteindre en 2015 sont de
 Pour Madagascar, les objectifs du millénaire pour le développement à atteindre en 2015 sont de

Pour Madagascar, les objectifs du millénaire pour le développement à atteindre en 2015 sont de 68% pour l'eau potable et de 54% pour l'assainissement pour toute la population. Or sur la base des tendances mises en œuvre actuelle ces objectifs ne seront atteints qu’en 2040 pour l'eau potable et en 2076 pour l'assainissement. Le secteur manque de ressources techniques et financières per met- tant d'améliorer les conditions de vie des populations. Selon l'enquête périodique auprès des ménages (EPM/INSTAT 2010), 6 personnes sur 10 n'ont pas accès à l'eau potable et 9 personnes sur 10 ne disposent pas d'installations d'assainissement adéquates.

Suite à la revue sectorielle de 2011, un certain nombre d'engagements dans le secteur eau, hygiène et assainissement ont été définis par le gouvernement malgache avec les bailleurs de fonds, les partenaires techniques et tous les acteurs du secteur pour 2015. Se- lon les estimations, plus de 1 000 000 de personnes en plus auront accès à l'eau et à l'assainissement d’ici 2015.

estimations, plus de 1 000 000 de personnes en plus auront accès à l'eau et à

Coordination : Pôle Information CITE - Rédaction : Patrick Rasolofo - Fidy Andriamamonjy - Léa Rasolofoson - Miora Rakotoarisoa Graphisme : Monja Rajaonarison

www.cite.mg – information@cite.mg

- Léa Rasolofoson - Miora Rakotoarisoa Graphisme : Monja Rajaonarison www.cite.mg – information@cite.mg
- Léa Rasolofoson - Miora Rakotoarisoa Graphisme : Monja Rajaonarison www.cite.mg – information@cite.mg
- Léa Rasolofoson - Miora Rakotoarisoa Graphisme : Monja Rajaonarison www.cite.mg – information@cite.mg

Bulletin d’information biannuel - n°2

Juillet 2012

Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Maro ny hetsika tato anatin’ny sehatry ny Rano sy

Maro ny hetsika tato anatin’ny sehatry ny Rano sy ny Fanadiovana tao anatin’ny enim-bolana lasa iny, na teo amin’ny sehatra iraisam-pirenena izany, ny faritra misy an’i Madagasikara, ny sehatra nasionaly, ary ifoto- ny.

Teo amin’ny sehatra iraisam-pirenena ohatra dia nisy ny fihaonana an- tampony Rio +20 izay nametraka ny rano ho ivon’ny fampandrosoana maharitra satria tsapa fa mifaningotra tanteraka amin’ireo olana lehibe hatrehin’izao tontolo izao. Tao koa ny zaikabe iraisam-pirenena tany Marseille. Akaiky antsika kokoa, ny zaikabe faharoa tao Mayotte izay nandraisan’ireo nosy rahavavy anjara. Singanina ny fandraisan’anjaran’i Madagasikara izay nitondra sy nizara ny fahaza-manaon’ireo mpiantse- hatra eto an-toerana. Teto an-toerana kosa ny Ministera nanokatra ny hetsika tamin’ny alalan’ny atrik’asa nasionaly momba ny rano sy ny fanadiovana izay natao teto Antananarivo, ary nisesy ny hetsika tao- rian’izany toy ny tany Toamasina.

Tsy mitsaha-mitombo ihany koa ireo mpisehatra vokatry ny fivoaran’ny hetsika ho an’ny rano sy ny fanadiovana, hany ka “ny fampitam- baovao”, « ny fifampizarana traikefa » ary ny « fifarimbonana » no teny filamatra ankehitriny mba hahombiazana. Isaky ny miakatra ambony na mihalehibe ny sehatra iasana dia mety tsy hitovy intsony ny laharam- pahamehana sy ny fijery ny andraikitry ny tsirairay. Ireo tetik’asa sanga- ny izay tena fanainga eny ifotony aza mety tsy ho tazana intsony ary adino. Izany no mahatonga ny Ran’Eau nanao ho tanjona ny fanamorana ny fampitaovana sy ny serasera, ary ny fampahafantarana ireo mpiseha- tra sy ny asa ataony. Ireny fihaonana an-tampony ireny sy ny fehinkevi- tra mivoaka any dia ho poakaty ihany raha tsy mirindra sy manohana ireo hetsika ny ezaka mamaly ny olana eny ifotiny eny amin’ny Kaomi- nina, ny fokontany, sy ireo tokan-trano tsirairay avy. Mitovy fijery amin’izay ihany koa ny ministera izany hoe avy aty ambany no miakatra ny hevitra.

Handeha ho ampiana tosika hatrany ireo hetsika ifotony ary raketina sy hisintonana lesona. Aoka koa isika hifototra amin’ny tena filàna misy, ary hilofo hatrany amin’ny fanatsarana ny mahaolona amin’ny asantsika. Ary indrindra indraindra, hifampizara sy hifandray tanana fa “ny erikeri- ka mahatondra-drano!”

Haingo RANDRIANARIVONY Tale Jeneralin’ny CITE

Ny Ran’eau dia tambazotram - pifanakalozana sy fifampizarana hahafahana mampifandray ny rehetra tsy misy ankanavaka.

Ny Ran’eau dia tambazotram-pifanakalozana sy fifampizarana hahafahana mampifandray ny rehetra tsy misy ankanavaka. Tsy mamatsy vola ary tsy manatontosa asa mivantana ny Ran’eau, izay no antoky ny fisian’ny mangarahara sy tsy fian- daniana amin’ny hetsika tontosainy. Rehefa hita fa nivelatra ny fifanakalozana traik’efa dia mizotra amin’ny firaketana izany sy ny famoahana tsoa-kevitra sy tahirin-kevitra azon’ny rehetra trandrahana isika ankehitriny.

Mifanaraka amin’ny mpisehatra rehetra ny fanampariahana ireny fitaovana sy tsoa-kevitra ireny. Ampiasaina ny tamba- zotra Internet, ampifamenoina amin’ny onjam-peo, ny fahita- lavitra, ary koa ireo fisy isan-karazany.

Ny fifampizarana ireo fahaiza-manaon’ny mpisehatra sy ireo fahalalana ho enti-mampiofana dia tafiditra ao anatin’ny hay rahan’ny fampiofanana ; ny fitsinjarana izany dia manaja ny zo-fototry ho izay namolavola ny fiofanana.

Ny fampiofanana dia velarina amin’ny alalan’ny fifanakaloza- na lala-tsaina sy fitaovana fanofanana ; anatin’ny fanajana ny zon’ny mpamorona.

Ny Ran’Eau ankehitriny dia ivotoerana ifotony ivoizam- baovao sy tolo-kevitra amin’ny alalan’ireo masoivohon’ny CITE miisa 14 manerana ny nosy. Fitaovana izy ireo natao ho antsika mpisehatra ao anatin’ny Diorano WASH sy ireo fia- raha-miasa isam-paritra.

nosy. Fitaovana izy ireo natao ho antsika mpisehatra ao anatin’ny Diorano WASH sy ireo fia- raha
nosy. Fitaovana izy ireo natao ho antsika mpisehatra ao anatin’ny Diorano WASH sy ireo fia- raha
nosy. Fitaovana izy ireo natao ho antsika mpisehatra ao anatin’ny Diorano WASH sy ireo fia- raha
nosy. Fitaovana izy ireo natao ho antsika mpisehatra ao anatin’ny Diorano WASH sy ireo fia- raha
nosy. Fitaovana izy ireo natao ho antsika mpisehatra ao anatin’ny Diorano WASH sy ireo fia- raha

Bulletin d’information biannuel - n°2

Juillet 2012

Bulletin d’information biannuel - n°2 Juillet 2012 Olana fototra mikasika ny rano sy ny fanadiovana ary

Olana fototra mikasika ny rano sy ny fanadiovana ary ny fidio- vana eto Madagasikara ny tsy fahampian’ny rano fisotro. Ny fiovaovan’ny toetr’andro no antony lehibe mahatonga izany ary sarotra noho izany ny fitantana voalamina sy voarindra. Ao koa fomba fampiasana ny voahary, ohatra amin’izany ny teknikam- pambolena manimba ny sahan-driaka. Fanampin’ireo koa ny tsy fahampian’ny enti-manana hamatsiana ireo foto-drafitrasa.

Efa mametraka paikady ihany anefa ny Ministeran’ny rano ka voalohany amin’izany ny fametrahana ny « Direction du déve- loppement du partenariat ho fandrindrana sy fandaminana ny fiaraha-miasa eo amin’ny mpamatsy vola sy ireo mpiara- miombon’antoka. Faharoa, tanjona manokana ny fitsinjovana ireo sokajin’olona marefo amin’ny alalan’ny fananganana foto- drafitr’asa. Ny fizohina ny fiovaovan’ny toetr’andro moa dia tsy miala ao anatin’ny paikadin’ny Ministera.

Heverina fa ao anatin’ny fotoana fohy dia ho voasahana ny Faritra 22. Ezaka amin’izay koa ny hahafahany miasa hatreny amin’ny Distrika.

Momba ny tambazotra Ran’Eau, raha ny fahitan’ny sekretera jeneraly azy dia ilaina tokoa ary mamporisika izany satria ha- hafahana mifampita ny vaovao ao anaty ny sehatry ny rano sy ny fanadiovana ary fidiovana. Manampy betsaka ihany koa amin’ny fametrahana fanapaha-kevitra mafonja sy mirindra izany.

Ny tambazotra Ran’Eau moa dia antso matetika ny Ministera ary izy ireo koa tsy misalasala
Ny tambazotra Ran’Eau moa dia
antso matetika ny Ministera
ary izy ireo koa tsy
misalasala mampiasa ny
tambazotra Ran’Eau.
mi-
Ny fomba fiasan’ny Ministera moa dia miainga amin’ny
« budget programme par objectif régional ». Ny lahatr’asa dia
miainga amin’ny laharam-pahamehana any ifotony, avy any
amin’ny mponina, no mandalo amin’ny Fokontany, ny Ka-
ominina, ny Distrika, ary entina eo anivon’ny Ministera.
Mbola marefo ihany ny Ministera sy ireo ratsa-mangaikany
na dia efa betsaka aza ny ezaka vita. Raha niforona ny taona
2008 izy, ka faritra 11 no nisy sampana, izao dia efa 19 izany.
Ho an’ny Madagasikara, ny tanjon’ny fampandrosoana ho amin’ny taona arivo faha-telo ho tratrarina hatramin’ny 2015 dia ny
fahazoan’ny 68% -n’ny mponina rano fisotro madio ary ny 54 % dia afaka misitraka fidiovana sy fanadiovana. Raha tombanana
anefa ny ezaka vita hatreto dia tsy ho tratra izany tanjona izany raha tsy amin’ny taona 2040 ho an’ny rano fisotro madio ary
amin’ny taona 2076 ho an’ny fidiovana sy fanadiovana. Izany dia noho ny tsy fahampiana’ny ho enti-manana ara-teknika sy ara-
bola hanatsarana ny fiainan’ny mponina.
Araka vokatry ny fanadihadiana ny tokan-trano (EPM/INSTAT, 2010) dia olona 6 amin’ny 10 no tsy mahazo rano fisotro madio
ary olona 9 amin’ny 10 no tsy manana ny fitaovana ara-dalàna ilaina amin’ny fanadiovana sy ny fidiovana .
Taorian’ny fikahonan-dohan’ny mpisehatra tamin’ny taona 2011 dia namaritra tokim-panatanterahana hatramin’ny taona 2015 ny
fanjakana malagasy . Koa araka izany vina izany dia ho maherin’ny 1 000 000 ireo olona afaka ahazo rano fisotro madio sy fana-
diovana ary fahadiovana hatramin’ny taona 2015.
Coordination : Pôle Information CITE - Rédaction : Patrick Rasolofo -
Fidy Andriamamonjy - Léa Rasolofoson - Miora Rakotoarisoa
Graphisme : Monja Rajaonarison
www.cite.mg – information@cite.mg