Vous êtes sur la page 1sur 15

139

DISCOURS SUR LE PSAUME CXXXIX.
SERMON PRÊCHÉ AU PEUPLE DANS
UNE ASSEMBLÉE D’ÉVÊQUES.
L’ÉGLISE AU MILIEU DES MÉCHANTS.
Quiconque appartient au Christ doit soupirer après la justice, mais non se
séparer des méchants dont le discernement n’appartient qu’à Dieu. Aimons
dans les méchants ce que Dieu a fait, haïssons ce qu’ils font.
« Pour la fin », ou pour le Christ fin de la loi, « à David », ou au Christ, fils de
David selon la chair. L’homme méchant dont l’interlocuteur veut être délivré,
c’est le diable, appelé aussi l’homme ennemi ; c’est encore l’homme vicieux qui
se nuit à lui-même et aux autres par l’exemple, homme que nous devons essayer
de corriger. Il médite le crime, et m’oppose la guerre ou des projets que je dois
combattre, il aiguise sa langue et a le venin du serpent dans ses paroles
hypocrites; il cherche à supplanter mes démarches, c’est-à-dire ou à m’arrêter
dans la voie de Dieu, ou à m’en faire sortir. Leur opposer la prière. Les
superbes ou suppôts de Satan cachent leurs pièges contre le juste, s’efforçant de
l’entraîner, comme Satan entraîna l’homme. Au lieu de porter envie au juste,
soyez justes, la volonté suffit. Ce piège de cordes tendu par les méchants, c’est
le péché ajouté à lui-même, fil par fil, non fil droit mais tordu ; piège tendu, e
long des préceptes ; suivons ceux-ci, nous éviterons l’autre. Le Prophète veut
que le Seigneur écoute la voix, ou la vie de sa prière, et non un vain son. Il en
appelle à Dieu contre les scandales, demande la véritable force qui le fera
persévérer, lui donnera la résistance des martyrs, lui fera voir le piége. Ceux qui
sont pris dans le cercle de l’erreur tourneront sans fin, s’épuiseront à mentir,
seront exposés aux charbons ardents, qui consumeront les uns, rallumeront les
autres.
Ce grand parleur qui ne peut subsister, c’est l’homme qui se jette au dehors, qui
cherche l’occasion de paraître ; aimons l’intérieur, n’instruisons que par
nécessité. Le mal qui s’attaque à l’homme d’iniquité lui donne la mort, au juste
il meurtrit la chair sans atteindre l’âme. Le pauvre auquel Dieu fera justice est
celui qui a faim et soif de la justice, et qui obtiendra l’objet de ses désirs ; les
justes confesseront le nom du Seigneur, c’est-à-dire qu’ils n’attribueront rien à
leur propre justice, mais tout à la divine miséricorde, et à cause de leur justice,
ils verront Dieu.
1. Mes seigneurs et frères 1 m’ont ordonné, et par eux le Seigneur de tous, de
vous exposer ce psaume autant qu’il m’en donnera la force. Puisse-t-il exaucer
vos prières , et mettre dans ma bouche ce que je dois dire, ce que vous devez

c’est qu’il y a un corps dont il est la tête. c’est que tous n’ont pas la foi 2. il n’appartient qu’à celui qui les a rachetés de son sang et à leur insu. Vous avez remarqué. réunis alors. ressemblent aux racines de l’épine qui changent en pointes aigués la bienfaisante rosée. Qu’est-ce à dire. V. Mais. de les connaître et d’en connaître le nombre. ou bien tu ne seras point de ce corps mystique. Celui qui règne en eux. ne regarde point comme sa patrie ce siècle dont le Christ est venu nous délivrer. comme ceux-là ne possèdent point ce bonheur en réalité. tu gémiras au milieu des méchants. Ecoutons donc les paroles de ce corps.entendre. I Tim. et les mauvais désirs qui sont la racine de tous les maux 3. Or. ou ennemi du corps du Christ. comme ceux qui ont leur place parmi ses membres. 10 — 4. les erreurs du diable. VI. Si elle ne l’est pas quelquefois pour tous. Car le Christ a voulu devenir notre tête. sans doute. ne doivent pas s’entendre dans un même sens. un gémissement. parmi lesquels sont forcés de vivre les bons eux-mêmes. la sainte Eglise est le corps de ce chef auguste . qu’il gémisse . c’est-à-dire les nôtres. pour être remplacée par une éternelle allégresse. en effet. et qu’ainsi la parole de Dieu nous soit avantageuse à tous. et alors tu feras partie des méchants parmi lesquels ce corps gémit aujourd’hui. III. Toutefois. ils supplient Dieu de les délivrer des méchants. n’est pas libre de s’en séparer en toute sûreté. c’est une prière qu’adresse à Dieu le corps du Christ confondu avec les méchants. qui ne peut se tromper? Qui ne saurait mettre le méchant à gauche. Des évêques. Dès lors. Or. sans appartenir au corps du Christ. 6. qu’il frappe et qu’il cherche. qu’il ait soif ici-bas. si nous sommes dans le corps du Christ. je crois. si le Christ est la tête. Donc. ces ennemis du corps du Christ. fait nombre avec ceux au milieu desquels il gémit. Qu’il résiste aux charmes de l’exil. Chacun. laquelle mettra fin à tout gémissement et fera place à la louange. Mais en attendant. jusqu’à ce moment. est plein d’astuce. et n’agissent point de la même manière. D’autres. puisqu’on ne saurait donner le nom de tête à ce qui n’a point un corps dont il soit le chef. C’est toujours lui qui parle dans ces sortes de prophéties c’est lui qui est pauvre. — 2. qui a pour la justice 4 cette faim et cette soif que Dieu promet de rassasier un jour. la tête d’un certain corps . 1. tu seras donc ou membre dans le corps du Christ. persévèrent dans leur malice et sont connus de celui à qui rien n’est inconnu. 2. et ils se rangent parmi ses membres . quiconque n’en est point. qui n’est point rassasié. celui-là seul qui ne peut se tromper doit en faire le discernement. quand on le chantait c’est une plainte. ou bien tu feras partie du corps. mais seulement en espérance. II Thess. Matth. de laquelle toute affliction disparaîtra. ou ses adversaires. 2. — 3. le Christ en délivre beaucoup de sa tyrannie. et le . ce que contient le psaume. et nous en sommes les membres. qui s’en fait (176) des instruments. si nous aimons notre chef. cette foi est dans l’âme comme une racine vivace qui permet à la pluie d’aboutir au fruit. qu’il ait faim. Or. tandis que l’infidélité. sans être arrivés à la résurrection future. ils gémissent dans leur impatience.

je n’entends que celui qui viendra dans la lignée de David selon la chair 3. Pour nous. « Pour la fin. et hais ce qu’a fait l’homme. psaume à David 1 ». car c’est Dieu qui a fait l’homme. à toutes les Vertus. et nous ne le savons pas. « Arrachez-moi. mais du prince même. Le titre d’un psaume est comme un héraut qui nous crie: Il viendra. c’est-à-dire du diable. c’est le Christ que je vais chanter. Nous pouvons donc en sûreté haïr dans les méchants leur malice. à la terre.— 3. et nous ne savons ce qu’il sera demain . tant que nous sommes en cette vie. Seigneur. non pas de ses instruments seulement. I. envisageons la fin. non pas d’un seul. non point en sa divinité. C’est donc de cet homme méchant que tu dois de tout ton pouvoir demander à Dieu ta délivrance . contre les princes des ténèbres de ce monde. en dégageant l’oeuvre de Dieu. aime alors ce que Dieu a fait. . Que la voix que nous avons entendue soit notre voix. Ps. non plus à Adam. « car tu n’as pas à lutter contre la chair et le sang. puis. Id. combien serions-nous téméraires de nous prononcer au sujet des autres ? Tel est méchant aujourd’hui. Pourquoi ? C’est que pour exister. X. mais au ciel. Donc.bon à droite. Car le nom rappelle 1. aux choses visibles et aux choses invisibles. 4. 3. pour justifier ceux qui croiront 2 ». c’est-à-dire contre les princes des pécheurs 5 ». mais à Adam. mais contre les Principautés et contre les Puissances. tel que nous haïssons est peut-être notre frère.à tous les anges. 1. si c’est du diable? C’est que lui-même est appelé homme d’une manière figurée : « L’homme ennemi vint et sema de l’ivraie par dessus » . Ne cherchons d’autre fin que la fin marquée par saint Paul : « Le Christ est la fin de la loi. écoutons la voix de son corps.— 2. il nous est difficile de nous connaître nous-mêmes. puisqu’en elle il est le créateur de David. C’est ce que nous avons été nous-mêmes. mais seulement selon la chair. Et par ces mots: «A David lui-même ». et tu poursuivras ainsi l’oeuvre de l’homme. 4. au pouvoir de l’homme méchant 3» . lorsque le psaume nous dit : « Pour la fin ». sans qui rien n’a été fait 2 ». race antérieure non plus à David. à toutes les Puissances. Mais pourquoi dit-il de l’homme. et c’est l’homme qui a fait le péché . Devenus lumière. qu’il a daigné prendre le nom de David dans les prophéties. et quand les serviteurs viennent demander au Père de famille : « N’avez-vous pas semé de bon grain? d’où « vient qu’il y a de l’ivraie ? » il répond: « C’est l’homme ennemi qui a fait cela 4». écoutons en effet ce que dit l’Apôtre: « Autrefois vous étiez ténèbres. CXXXIX. prions et disons ce qui suit. C’est donc parce qu’il est de la lignée de David. que c’est à « David lui-même » que l’on chante notre psaume . mais à Abraham 1. « toutes choses ont été faites par lui. et soyons membres de ce même corps. c’est de lui que je parle. que vos coeurs se tournent vers le Christ. non plus à Abraham. mais de toute la race . 3. ici la race. vous êtes maintenant lumière dans le Seigneur 6». race bien supérieure à David selon l’esprit. et aimer la créature de manière à aimer l’oeuvre de Dieu. Rom. à haïr l’oeuvre de l’homme. race de David selon la chair.

à la débauche. mais adonnés aux plaisirs de la chair. 3. à l’intempérance. il n’en serait point sorti de quoi te meurtrir aujourd’hui. Tu voyais en lui un ivrogne. prions non-seulement contre les ténèbres . les épines sont sorties de la racine. ils ne flétrissent que lui-même . V. il faut qu’il nuise. qui gémissez au milieu des. — 3. que tu croyais inoffensif. Id. parce qu’ils sont adonnés à la luxure. quiconque tombera dans ses piéges. et qui agit dans les enfants de l’incrédulité 7. tu crains d’être volé. I. quand vous rencontrerez de ces hommes qui se laissent entraîner à des passions criminelles. mais s’il a de honteux plaisirs.ils reculer devant la rapine. et quelle fureur ensuite à recouvrer ce qu’ils ont dissipé ! Vont. Il est beaucoup d’hommes injustes qui ne paraissent nuire à personne. ils sont des épines par la racine. qui n’affligent personne : et néanmoins ils sont injustes. c’est-à-dire du 1. méchants. met sa joie dans ses voluptés. ou par ses flatteries. Id. Les épines. Quiconque le rencontrera. mais contre le diable qui est leur prince. Ps. 2. c’est ne pas nuire. Lorsque les racines te paraissaient douces. Il est appelé méchant. on ne l’est plus dès qu’on se nuit. ne blessent point dans leur racine . tu le vois voleur. Id. Souvent ils consomment dans la débauche tout ce qu’ils possèdent. CXXXIX. en quoi me nuit-il? Il n’en veut pas à mon bien. Et comment un homme qui se nuit peut-il ne pas te nuire?Mais. Quelle que soit leur douceur en apparence. XIII. mais dans le Seigneur. il te donne au moins occasion de résister. touche cette racine.non pas en nous. mes frères. VIII.— 7. VI. vient de cette racine. ne vous laissez point surprendre. il n’attente pas à ma vie . à de pernicieuses . 2. et néanmoins ce qui te meurtrit à la surface. puisque tu ne surmontes qu’avec peine l’impression qu’il a faite en ton coeur? Tout homme injuste est donc un méchant. diras-tu. par cela même qu’il est injuste : et ne croyons pas qu’un homme injuste puisse être bon. qui n’ont ni cruauté. si tu le pouvais. dès lors qu’il ne m’offense point? Il t’offense du moins par son exemple. devant les projets de fraudes. tu devais les brûler. ni aigreur. 177 méchant qui est aussi injuste. « Délivrez-moi de l’homme injuste » .— 4. éprouvera combien est dangereux ce qu’il croyait innocent. il se repaît de ses débauches. qui ne persécutent. arrache-les de terre. Ne vous laissez donc point surprendre par ces hommes flatteurs et inoffensifs en apparence. que m’importe. Vous donc. Comment serait innocent cet homme qui se nuit à lui-même? Car être innocent. c’est-à-dire contre les pécheurs qui sont encore au pouvoir du diable. et il te paraissait homme de bien . mes frères. Quand tu le vois prospérer malgré ses dérèglements. n’es-tu point porté à aimer ses actes? Si tu ne cèdes point à ses désirs. — 6. ou par ses violences. Comment donc cet homme ne te nuisait-il en rien. 58. et vois si tu ressens aucune douleur. les machinations de friponnerie? Tu vois déjà la méchanceté de cet homme. car il vit près de toi et t’invite à faire ce qu’il fait. esclaves de leurs honteuses convoitises. — 2. d’une autre manière. 12. Matth. 25-28. II. Jean. Ephés. qui êtes le corps du Christ et ses membres.— 5. 8.

Car c’est du coeur dc ces hommes que sort tout ce que doit combattre un chrétien. 6. « Ils ont médité le crime dans leur cœur 1». ils peuvent dissimuler leurs iniquités. 7. Ceux-ci sont connus. Il n’a pas même de pieds qui vous laissent entendre sa marche. ou tout le temps. Car « tout le jour » signifie sans interruption. parce qu’il est caché. afin qu’il n’en sorte aucun aiguillon. « Tout le jour ils m’opposaient des guerres ». mais voyez à quoi ils ressemblent. trouble. ni le feu. Ps. mais d’agir. qui montre son iniquité sur ses lèvres. Et dès lors qu’ils ne sauraient vous aimer que par haine pour vous. signalez votre puissance en m’arrachant à leurs mains. « des guerres?» Ils m’opposaient chaque jour des choses que je devais combattre. « Dans leur coeur ils ont médité le crime: tout le jour ils « projetaient des guerres contre moi». Mais le Psalmiste nous montre dans la suite comment nous devons prier contre ces hommes. Seigneur. Il est aisé de se défendre contre des inimitiés déclarées. délivrez-moi des hommes injustes 3 ». Brûlez la racine. défendez-moi contre la main des pécheurs. Tu entends des paroles de paix. « Ils ont aiguisé leur langue comme celle du serpent 1 ». contradiction. Sédition. le plus d’habileté pour nuire. Que vous importe que leur langue n’ose point dire au dehors. Pourquoi. 3. 5. Qu’est-ce à dire. en effet.voluptés. de l’homme du mal. soyez assurés qu’ils seront un jour vos ennemis. tout cela ne sort que des pensées que l’on tenait secrètes. De là cette parole du Prophète : « Ils ont sous les lèvres le venin de l’aspic ». afin de nous montrer que sous les lèvres et sur les lèvres sont bien différents. si la haine est dans leur coeur? Le Prophète nous tient ce langage à cause de ceux qui n’ont sur les lèvres que des paroles de douceur. parce que la douceur est sur ses lèvres et le mal dans son coeur. et le mal est dans leurs coeurs 2 ». Il en est qui prient contre les méchants d’une manière . Il se coule doucement. Il stigmatise ouvertement ces hommes. Sa route est marquée d’une traînée qui paraît douce. mais celui-ci est dangereux. mais non le coeur du juste. Le Prophète nous dit ici sous les lèvres. hérésie. 178 leurs coeurs. Vous cherchez encore l’homme en eux. CXXXIX. mais le dessein belliqueux n’abandonne point 1. il est difficile à éviter. il n’est point nécessaire ici de comprendre. ni le châtiment. n’épargnez ni le blâme. le Prophète ajouterait-il « Dans leur coeur ils ont médité le crime? »Délivrez-moi de ces hommes. « O Dieu. il rampe afin de nuire. schisme. Si vous ne le pouvez. c’est pour cela qu’il se glisse. ainsi ces hommes renferment un venin caché sous une douceur apparente. quand il dit ailleurs : « Ils ont des paroles de paix avec leur prochain. il est aisé de se soustraire à un ennemi évident et manifeste. Ils ont la parole du juste. ils ne sauraient vous aimer. il faut prier sans demander qui ils sont. ils sont visibles. ils doivent chercher à vous nuire. Le serpent a le plus de ruse. votre langue et votre coeur doivent dire à Dieu : « Délivrez-moi. délivrez-moi de l’homme injuste ». alors que le bien était sur les lèvres. mais qui n’est pas droite. Ils peuvent garder le silence.

Arme-toi de la prière contre de semblables piéges. en effet. Ps. ou dont il veut se donner les apparences. chacun ason ennemi dans son voisin. à ta noblesse. un autre porte envie à ton illustration. — 3. après sa chute. ou veut que l’on croie à sa distinction. De là vient que souvent ils se disent justes. à s’emparer de son argent. De là viennent toutes les séductions. « Ils ont résolu de me faire tomber ». il ne le veut point encore. afin de ne point perdre le patrimoine du ciel. ceux qui n’ont qu’une fausse justice veulent se donner les apparences de la justice véritable. un homme envie chez toi ce qu’il voudrait. quand ils ont commerce ensemble. — 2. Delà rien de plus pénible pour eux que l’aveu de leurs fautes. Mais il a supplanté tes démarches. à lui causer quelque dommage. ou même posséder à un degré supérieur. ou retardé dans la voie. Ou bien parce qu’il veut paraître riche. s’il t’a empêché de marcher dans la voie de Dieu. dit le Prophète. Cela peut s’entendre encore d’une manière charnelle. en dépit de leurs iniquités. Or. ou bien parce qu’il désire ces richesses qu’il t’envie. « Les superbes ont caché les piéges qu’ils me dressent 1 ». et dès lors s’ils rencontrent un juste. qui cherche à le tromper dans une affaire. mais contre leurs embûches pour nous attirer à eux. Le Prophète comprend eu un seul mot le corps du diable. car tu dois vivre éternellement avec Celui qui t’a fait son cohéritier. qui cherche à lui nuire dans sa maison. ils doivent lui porter envie et s’efforcer de lui faire perdre ce dont ils se glorifient. ni pour te tendre quelque piége dans un procès que tu soutiens coutre lui. s’il t’a fait chanceler quand tu marchais droit. ou jeté hors de la voie. Qu’est-ce à dire. CXXXIX. Car nul ne porte envie à un autre dans ce qu’il ne ‘veut pas être en effet.imparfaite. ni ton héritage avec le Christ. Tu n’es pas. ou du moins de tout ce que le monde regarde comme des biens. 8. XXVII. qui médite la ruse. Il en est ainsi de tous les biens. Agir ainsi contre toi. qui cherche à nuire par toutes les machinations que lui suggère le diable» cela est hors de doute. fut jaloux de l’homme demeuré fermé: et comme il a perdu le royaume des cieux 2. l’héritier d’un homme à qui tu doives succéder à la mort. tous ses efforts sont d’empêcher l’homme d’arriver au ciel d’où lui-même . 5. toutes les trahisons. Id. tromper dans une affaire que tu as avec lui. Ce n’est point contre ces maux qu’il faut nous mettre en garde. qui a recours àla fraude. c’est te supplanter. en effet. ou fait reculer dans la voie. c’est-à-dire pour nous séparer du corps de Jésus-Christ et nous faire entrer dans leur corps. ou du moins paraître. L’un porte envie à tes richesses. de même le diable est le chef des méchants. Id. « Ils ont résolu de supplanter mes démarches». ou bien lui-même aspire à un rang distingué. ou posséder. Tel fut tout d’abord le dessein du diable qui. il ne voulut point que l’homme y parvînt. te tromper. CXXXIX. 4. « supplanter mes démarches? » Ce n’est point pour te 1. De même. que le Christ est le chef des bons. mais de celui avec qui tu dois vivre dans l’éternité. Chacun a son ennemi. Dans la fausseté de leur justice ils doivent nécessairement porter envie aux vrais justes. s’il t’a fait tomber dans la voie. 8. quand il dit « les superbes ».

mais en faveur de ceux qui le peuvent encore. V. 179 est tombé. au lieu d’un crime. 18. Ce que tu n’es point. ne t’embellira toi-même. S’il a commis un homicide. et le pécheur ne songe point à rompre son malheureux tissu. Ni ton envie contre le riche ne te donnera le pouvoir d’être riche. et disons à l’homme injuste : Pourquoi. et nous en trouvons le sens quelque part. — 4. ni ton envie contre un homme doué de beauté. et tu aimeras celui dont tu étais jaloux. Sois juste. II. fais le bien. il ne tient qu’à toi. V. et dès lors comme il est envieux à cause de son orgueil. et qu’ont-ils fait? « Ils ont tendu devant mes pieds des filets de cordes ». en effet. Tels sont donc les péchés qu’ils . et tu paraîtras facilement ce que tu seras en effet. il l’augmente en défendant ses fautes. et ce qu’est un autre. II. 9. ni ton envie contre un homme courageux ne te donnera du courage. et souvent du péché qu’il commet il prétend se faire un rempart contre ceux qu’il a commis. cela se donne gratuitement et promptement: « Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté 1». Ainsi le crime ajouté au crime. péché il ajoute te péché. ni ton envie contre un homme illustre. nous montrant ainsi ce que signifient les cordes car chacun est lié par les cordes de ses péchés 3 » . et lui en toi. où est le pécheur qui réfléchit. et il médite un homicide pour n’être point tué lui-même. ne s’achète point. Ce fut avec des cordes que Jésus fat un fouet pour chasser du temple ceux qui le profanaient par le trafic 2. Luc. Isa. au 1. ce que la confession aurait pu dissiper. et. tu seras toi-même ce qu’il t’est pénible de voir en lui. dans ton injustice. ils ont cherché à supplanter mes démarches. Quelles cordes? Ç’est là une expression des saintes Ecritures. Armons-nous de la prière contre lui qui ne saurait se convertir. et jeté dans les ténèbres extérieures 1. tous les membres dont il est la tête sont orgueilleux et jaloux. il a recours aux maléfices. qui termine la chaîne de ses péchés? Elle est donc bien une corde. et c’est son troisième crime. à l’étendre. en sorte qu’à la fin le voilà pieds et mains liés. est une corde qui se prolonge. Ps.— 3. un noble sénateur. — 2. sois ce qu’il t’est pénible de voir dans un autre. il n’est occupé qu’à l’augmenter. Jean. Comme donc il est orgueilleux. Gen. 22. mais si tu portes envie au juste. ne te donnera l’illustration et la dignité. dit ailleurs l’Ecriture. porter envie à l’homme juste? Afin de te donner à toi-même l’apparence de la justice? Prends la voie la plus courte. CXXXIX. 14. il pense au contraire à en ajouter de nouveaux. à l’allonger. — 2.1. et non des fils droits. Une fois qu’on arrive à ce point. et quand il voit ses craintes se multiplier. 6. tu t’aimeras en lui. Prov. il craint pour deux . filer une corde c’est y ajouter des fils. au lieu de diminuer ses crimes. mais retors. III. Pourquoi les appeler une chaîne? Parce que tout pécheur qui persévère dans le péché ajoute au péché des péchés nouveaux: et quand il devrait se corriger par l’aveu. Et Isaïe nous dit clairement : « Malheur à ceux qui traînent leurs péchés comme une longue chaîne 4 ». Ces hommes superbes m’ont donc caché un piège. 1. Tel a commis un adultère. 15.

est le propre des êtres animés. non point le son de mes paroles.. et pourtant il y a un certain intérêt à se demander pourquoi le Prophète n’a pas dit: «Ecoutez ma prière». il voyait qu’il le délivrerait. 180 appellent Dieu pour les couronner. Mais où sont tendus ces pièges? « Le long des sentiers ils ont mis des pierres d’achoppement ». lia permis au contraire qu’ils missent le long des sentiers ces pierres de scandale. une pensée digne de Dieu ! Ils peuvent avoir le son de la prière. ce qui l’anime. qu’il s’écrie : « Seigneur. et par cette conversion d’en faire son Dieu. ils n’en tendraient point. tu ne tomberas point dans ces scandales. il comprenait que Dieu était son Dieu. Ne viens pas dire : Si Dieu leur défendait de me tendre des pièges le long des sentiers. Vous Seigneur. d’hypocrites. mais vous. puisque leur prière est sans vie. qui ne veut point avoir le Seigneur pour son Dieu. sans avoir le sentiment de Dieu. qui se font un bonheur de lui être soumis. Mais Dieu n’est-il pas aussi leur Dieu? De qui n’est-il pas Dieu. La voix. 10. — 2. qui le servent. celui qui est le Dieu véritable? Il l’est néanmoins plus particulièrement de ceux qui jouissent de lui. d’orgueilleux. Mais les uns 1. pour toi. Combien sont nombreux ceux qui prient Dieu. Il est vrai que les méchants lui sont soumis également. quand ils les veulent entraîner au mal qu’ils font eux-mêmes. vivants. de tant d’épreuves. Ps. Ceux-là sont des hommes. vous êtes Dieu. de tant de périls? « J’ai dit au Seigneur . de dire à Dieu devenu son Dieu par sa conversion: « J’ai dit au Seigneur: Vous êtes mon Dieu. Seigneur ». et il sentait de quels maux il serait délivré. 11. où fuira-t-il le Dieu de tous? Le bien pour lui est de se convertir au Dieu de tous. De là le mot du Prophète: « Ils ont tendu devant mes pieds des filets de cordes » .tendent comme des filets aux justes. mais la vie de mes paroles. « Le long des sentiers ils ont placé des pierres de scandale ». la prière de notre interlocuteur. Quant à l’homme d’iniquité. mais près des sentiers. ils ont placé des pièges le long de ces sentiers. en dépit de leur orgueil. Sainte prière qui donne la confiance. et n’ont rien de commun avec moi. Tout autre bruit sans âme peut bien s’appeler un son . mais pas une voix. CXXXIX. Non pas dans les sentiers. et au milieu de tant de criminels. 7. e Seigneur. Qu’ai-je à faire? Quel remède au milieu de tant de maux. Elle avait donc une voix. de séducteurs. quand il dit: « La voix de ma prière». pour t’empêcher de t’écarter du sentier. c’est-à-dire vous qui êtes véritablement Seigneur. car il vivait. c’est-à-dire: ils me veulent faire tomber au moyen de leurs péchés. Seigneur. mais non la voix de la prière. et comment il semble donner plus d’expression au sentiment de son coeur. « Vous êtes mon Dieu ». Seigneur. ce qui donne la vie à ma prière. . Matth. ne t’en écarte pas. « J’ai dit au Seigneur : Vous êtes mon Dieu 2 ». en effet. Ecoutez. Vos sentiers sont les préceptes du Seigneur. et mon Dieu. les autres veulent secouer son joug parce qu’il doit les condamner. 13. XXII. faciles à comprendre. Ces paroles sont simples. Pour la signaler donc à l’oreille de Dieu. or. la voix de mes supplications ».

Matth. Ps. car celui-là sera sauvé qui aura persévéré jusqu’à la fin. 8. Voilà ce qu’ils ont fait. 12. la charité se refroidira dans plusieurs ». qui me délivrera du corps de cette mort? La grâce de Dieu. C’est le bien que doit me procurer votre ombrage. afin d’obtenir la persévérance parfaite. vous donc. il invoque celui qui lui ordonne de persévérer. il semble qu’il trouve un ombrage qui lui rend la vie: « Votre ombre a protégé ma tête au jour du combat ». en considération de mon désir. de ces hommes pervers apostés par le diable pour aboyer autour de lui et tendre des embûches. Il fait des efforts pour persévérer. 181 . la force de mon salut 1 » . mais Seigneur qui nous avez rachetés de votre sang. « Seigneur. par Jésus-Christ Notre-Seigneur 2 ». Ps. exposés aux bêtes. 13. Mais il ajoute.— 2. CXXXIX. Rom. c’est-à-dire qui donnez la force à mon salut. ils les ont emmenés. Malheureux homme que je suis. L’interlocuteur a donc tout considéré. qui êtes la force de mon salut.— 3. et saisi de crainte à la vue de tant d’iniquités. de peur que je ne fusse épuisé par la fatigue. Le Sauveur lui-même nous a prédit qu’il y aura beaucoup de semblables 1. guerre au dehors contre les faux justes. Seigneur. contraire à la loi de l’esprit. vous. non Seigneur comme ceux qui achètent à prix d’argent. pour nous consoler: « Quiconque aura persévéré jusqu’à la fin sera sauvé 1». 9. Telle est donc la grâce qu’il 1. fatigué de cette guerre. Je serai certainement sauvé. mais la persévérance qui seule peut me donner le salut est une force. Seigneur. consumés dans les flammes. VII. XXIV. Seigneur. 12. Et quelle force aurait contre moi l’impie en dérait de ses fureurs? Les méchants ont sévi contre les martyrs. et qui me tient captif sous la loi du péché qui est dans mes membres. et comme la chaleur du combat épuise ses forces. frappés du glaive. CXXXIX. 23-25. c’est-à-dire dans l’ardeur du combat. de ces orgueilleux jaloux des justes. et voyant combien la route est longue et difficile. il jette les yeux sur les faveurs de Dieu. dit-il. au milieu desquels nous sommes forcés de vivre tant que nous sommes ici-bas dans l’exil. « Seigneur. Qu’est-ce à dire « la force de mon salut? » Le Prophète se plaignait des scandales et des piéges des pécheurs. parce qu’ils ne s’y sont point livrés par leur désir. si je persévère jusqu’à la fin. scandales quand il dit: « L’iniquité doit abonder. et parce que l’iniquité abondera. Mais d’où vient que j’espère que vous êtes pour moi la force du salut? « Votre ombre a protégé ma tête au jour du combat ». Donc. « Seigneur. vous êtes la force de mon salut ». il éteindra en moi les ardeurs qui me consumeraient. jetés en prison. guerre au dedans contre mes convoitises : « Car je vois dans mes membres une autre loi. Maintenant encore je suis en guerre.non Seigneur à la manière des hommes. ne m’abandonnez pas au péché 3 ». chargés de chaînes. c’est vous qui me faites persévérer pour arriveras salut. il se réfugie dans l’espérance. mais Dieu ne les a point livrés aux pécheurs.

Quiconque s’avance dans un chemin droit. mais dans un cercle on n’arrive jamais. et que notre ardeur ne nous entraîne point dans le piége. « Ne m’abandonnez pas. est-ce possible? Tu seras donc pris et livré. tu ne saurais avoir le gain sans la fraude . 13. tu échapperas au piége. afin de voir l’hameçon . sinon parce qu’il a eu le tort de s’élever? Or. Car si l’on veut dire la vérité. dit le Prophète. de peur qu’ils ne s’en élèvent ». oui échapper aux hommes. Qu’est-ce à dire : leur circuit ? C’està-dire qu’ils tourneront sans fin et ne s’arrêteront jamais. mais commettre la fraude. préparé un ombrage pour le jour de la guerre. et tu seras la proie du vautour des âmes: « Ne me livrez point au pécheur. C’est là qu’est l’appât. Mais pourquoi cet abaissement de l’homme. dont la route est sans bornes. La peine consiste à rendre un mensonge vraisemblable. c’est l’orgueil. CXXXIX.faut demander à Dieu de toutes tes forces: c’est que Dieu ne te livre point au pécheur en t’abandonnant à ton désir. car tout homme qui agit de la sorte est son propre bourreau. mais ce désir est tempéré par l’ombre du Seigneur. ils ont l’appât dans la bouche et l’hameçon en même temps. — 2. Qu’il séduise l’homme. je serai couvert par l’ombre de vos ailes. c’est te mettre le cou dans le piége. XII. Ps. car vous m’avez 1. Mais la tête ou le commencement de leur circuit. parce qu’il en est ainsi du diable. Tel est le labeur des impies. lever la tête. mais te laisser dominer par la convoitise de l’appât. en m’abandonnant à mon désir». Le Psalmiste nous dit ailleurs : « Ceux qui m’affligent seront dans l’allégresse. Id. dont il est dit plus clairement dans un autre psaume : « Les impies marchent dans un cercle 1». mentir est un travail pour l’homme. 5. qui les couvrira? « La tête de leur circuit ». c’est-à-dire. de peur qu’ils ne s’enorgueillissent. qu’ils marcheront dans le cercle de l’erreur. car la vérité on la pourrait dire très-facilement. Pour moi. afin que nous puissions refréner notre fougue. en effet. Leurs délices feront leur perte. mais sans fraude ce gain est impossible: ce gain c’est l’appât. . a son point de départ et son arrivée . C’est là l’ombrage au jour du combat. c’est chose facile. Le voilà qui te propose un gain et te porte à la fraude. c’est se prendre à l’hameçon. le voilà qui se réjouit. et mis à mort. mais à Dieu. c’est-à-dire l’orgueil. « Ils ont formé des desseins contre moi: ne m’abandonnez pas. là qu’est l’hameçon : refrène tes désirs. Et comment l’orgueil est-il « ce labeur de leurs lèvres? »C’est que tout orgueilleux est dissimulé. L’ardeur produit le désir. Mais eux. qu’ils ne triomphent de moi. de tous ceux qui mettent leur joie dans le mal on les voit pour un temps se glorifier. Attention à l’appât. la fraude c’est l’hameçon. s’enorgueillir. qui triomphe : il s’élève parce que l’homme est abaissé. car ton désir ouvre l’entrée au diable. et que tout homme dissimulé est menteur 2. Ainsi en est-il d’eux. celui qui triomphe de sa chute sera humilié. s’ils me voient ébranlé 1 ». le travail de leurs lèvres les couvrira 2 ». «Le commencement de leur circuit. Et toutefois je n’entends pas le mot se prendre dans ce sens qu’on te découvrira: on peut échapper. Or. N’ayez aucune part dans leur joie. de peur qu’ils ne s’en glorifient ». Tel est le sort. 10.

nous voulons changer de vie. et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur 2 ». de nous porter à préférer leurs erreurs. — 4.— 7. blessés par les flèches du Seigneur. 11.puisque la vérité se dit sans effort. ici-bas. dont le Prophète se plaignait tout à l’heure. Jérém. X. mes frères. vous tous qui êtes dans la peine et dans l’accablement. Ils s’efforcent de nous éloigner de la voie de la vérité. car la vérité ne se trouve que dans le bien. niais pour eux. mais sont-ils différents de ceux dont nous allons parler ? Ceux-ci me paraissent un châtiment. et ce mensonge est le travail de leurs lèvres. « Voilà qu’il a mis au monde l’injustice : il a conçu la douleur et a enfanté l’iniquité 3». et vous les rejetterez 7». Toute oeuvre mauvaise porte sa peine. « Des charbons ardents tomberont sur eux. les exemples des hommes qui sont morts pour reprendre une vie nouvelle. sont les ténèbres. la peine de leurs lèvres les couvrira». Or. C’est sur de tels charbons. — 2. Ps. ou comment vous défendre contre une langue trompeuse? Les flèches aiguës du Tout-Puissant avec des charbons désolateurs 1». XI. qu’ils écoutent ce que leur dit saint Paul : « Vous étiez autrefois ténèbres. 14.— 6. et que nous en sommes détournés par les langues perverses des hommes. 28. a pour guide le mensonge . 182 ces charbons de feu ? Nous connaissons des charbons. IV. nous parle de charbons à propos d’un homme qui cherche du secours contre es langues trompeuses: « Que vous donnera-t-on. Des charbons. 15. — 5. Que veut dire sur la terre? Encore en cette vie. qui aujourd’hui est chaste. Quels sont 1. 9. 15. 5. C’est donc de cet homme que le Prophète a dit à Dieu Votre ombre me protégera. et vous les rejetterez ». et noms disent que si nous entreprenons une vie plus sainte. sur la terre. tandis que ceux dont nous avons parlé sont un moyen de salut. Seigneur. ils se sont fatigués à commettre l’iniquité 6 ». tel autre voleur hier est aujourd’hui bienfaisant. Ps. y fait mourir le vieil homme et naître l’amour. CXXXIX. leur mensonge les couvrira. L’Ecriture. tel hier était adultère. Matth. Nous jetons alors les yeux sur ces charbons. Mais quand la flamme de la charité en approche. 3. et voilà que celui qui n’était hier qu’un ivrogne est sobre aujourd’hui. Ce sont là tous des charbons de feu. —3. Eccli. IX. nous ne pourrons achever. VII. Ps. « Le commencement de leur détour. l’exemple de ces charbons nous fait des . « des charbons de feu tomberont sur eux. en effet. et je vous soulagerai 4 ». que dit la Vérité? « Venez à moi. Ps. et qu’ils revivent de morts qu’ils étaient. c’est-à-dire la parole de Dieu qui traverse les coeurs. qui étaient noircis par le vice. que nous jetons les yeux quand. Et parce que chacun se trouve mal à l’aise dans le mensonge. jusques à quand serez-vous pesants de coeur? pourquoi vous éprendre de la vanité et rechercher le mensonge 5 ? » Voyez plus clairement ailleurs la peine du mensonge: « Ils ont appris à leur langue à dire le mensonge. XI. la couleur l’indique. et toute oeuvre perverse que l’on médite. C’est la même voix qui nous dit dans un autre psaume: « Enfants des hommes. en effet. et ont brillé par la vertu.

pourvu qu’il parle. CXXXIX.— 4. aux autres. Est-ce donc ainsi qu’il nous faut comprendre ces charbons de feu qui doivent tomber suries méchants. nulle tache de noirceur ne demeura en lui. 16. Ephés. Le grand parleur aime le mensonge. Il doit même désirer. Car je le dis à votre charité. véritable ennemi. comme autrefois l’Apôtre. Ils consument le foin. — 3. 3-5. mes . Car ce charbon rallumé l’a dit : « Aux uns. 4. Le malheur fondra sur eux. Qu’est-ce à dire. Mais. II. sur la terre ? Pendant qu’ils sont encore en cette vie. la patience la pureté. un charbon noir et éteint. et l’envie contre eux les fait tomber. comme il est écrit : « Que tout homme soit prompt à écouter. quant au juste. 3. Or. la pureté l’espérance. et devient lui-même un charbon ardent. et devenu lui-même un charbon salutaire ? Il doit se plaire à écouter plus qu’à parler. CXIX. mais ils purifient l’or. d’enseigner. de n’être point obligé de parler. 183 de ces charbons. et ils ne pourront le sup. Alors la paille est incendiée. et irrépréhensible. 8. parce que l’amour de Dieu est répandu dans nos coeurs par l’Esprit-Saint qui nous a été donné 2 ». nous sommes une odeur de mort pour la mort. J’entends que ces charbons tomberont sur eux pour les renverser. 5. la voix du Christ lui donna une vie nouvelle. il fut rallumé par 1. Cant. et ils ne peuvent la supporter. I. une odeur de vie pour la vie 1 ». mais ils tomberont sur les uns pour les allumer.— 3. parce qu’ils sont livrés au pécheur.blessures avec les flèches du Seigneur. et les renverser ? Rien ne nous empêche de l’entendre ainsi. 13. et qui les renversent. s’il est possible. outre cette peine qui est réservée aux impies. ici-bas. Quel est en effet son plaisir. blasphémateur. le souffle du ciel. et de là vient que ces charbons sont appelés désolateurs. et je ne crains pas de dire blessures. Et quand ils ne peuvent supporter les malheurs qui viennent tondre sur eux. mais une fois qu’il eut obtenu miséricorde 4. Voilà ce que signifient ces charbons de feu qui tombent sur eux sur la terre. « Le grand parleur ne marchera point droit sur la terre 3». II Cor. ils tombent. V. l’espérance n’est point confondue. — 2. 15. un tel homme ne saurait toujours marcher droit. avant qu’ils encourent les flammes éternelles. ces charbons les renversent. porter. de répondre. et les renverseront. Ps. lent à parler 1 ». or. quand l’Epouse des Cantiques s’écrie : « L’amour m’a blessé 3 ». Ils ne pourront subsister dans leurs misères ». ils tombent dans le crime. que la misère tombe sur eux. « Des charbons enflammés tomberont sur eux. et il embrasa les autres de la flamme qui embrasait son coeur. abandonnés à leurs désirs. comme se tient debout celui qui nous dit « Nous nous glorifions dans nos tribulations. I Tim. sinon de parler? Peu lui importe ce qu’il dise. L’homme alors passe de la mort à la vie.— 2. que l’affliction. sur les autres pour les renverser. 12. comment doit être un serviteur de Dieu enflammé 1. Ils voient les justes au coeur enflammé. Rom. qui d’abord était persécuteur. Ps. J’entrevois dans ces paroles un sens qui est assez probable. V. Mais sur les hommes dont nous parlons. à la lumière éclatante. il se tient debout dans le malheur. sachant que la tribulation engendre la patience. II.

et ils n’auraient aucun besoin de notre parole. mais. parole qui nous apprend que c’est un mal d’être jeté à l’extérieur. il sera toujours bien aise de rencontrer un ignorant. que l’on ait dans le coeur l’amour du silence. à votre charité comment chacun doit s’éprouver sur ce point : il ne s’agit pas de ne jamais parler. c’est pour vous instruire. Au contraire. que nul n’ait rien à enseigner à l’autre. un grand bien de rentrer à l’intérieur. c’est dire que nous en avons une certaine image intérieure. mais dégageons-en notre volonté. « Le mal poursuivra l’homme inique pour la mort ». 29. et nous parlons à ceux qui sont au dehors de notre coeur. I. Combien vaudrait-il mieux que nous fussions tous instruits. L. Mais si 1. qu’il n’y eût ni l’homme qui parle ni l’homme qui écoute. si nous vous parlons maintenant. Aussi Jean ne se réjouissait-il ni de ce qu’il prêchait. le mal a paru les rencontrer. Jean. Je dirai en un mot. dit-il en effet. « Le grand parleur ne marchera pas droit sur la terre». se tient debout et l’écoute. crains au contraire qu’il ne te dise : « Liez-lui les mains et les pieds. et comme tu as aimé ce qui était au dehors. et s’il tressaille à cette voix de l’Epoux 3 ». — 2. de peur que Dieu ne puisse te dire : « Entre dans la joie de ton maître 1 ». Jacques. instruire c’est sortir de toi-même pour parler à ceux qui sont au dehors. il en devient comme la . Ps. tu aimes l’action du dehors. quand faut-il instruire? Quand on rencontre un ignorant. « L’ami de l’Epoux. 19. III. Or. sans jamais rentrer en toi-même? Celui qui t’instruit est dans ton coeur. et tu ne seras point le grand parleur que l’on ne saurait diriger. Pourquoi vouloir parler. ils sauraient ce qui est dans notre coeur. Que ta joie soit d’écouter Dieu. ne sera plus une oeuvre volontaire. Car s’ils étaient au dedans de nous. ce n’est plus désirer qu’il y ait des ignorants à instruire. subissons-le. c’est à l’intérieur que nous écoutons la vérité. Mettons notre joie dans l’intérieur. que la nécessité seule t’engage à parler. mais une oeuvre de nécessité. il dit ici que le mal les poursuivra. N’aimons donc point ce qui est au dehors.frères. Or. mais avoir la charité. 16. mes frères. ou faire preuve de science. vouloir l’instruction pour tous. mais ce qui est à l’intérieur. sans vouloir écouter? Toujours être dehors. mais quand il en est surpris. mais de le faire quand le devoir l’exige. un homme sans instruction. sur beaucoup de justes. Le mal est venu fondre sur beaucoup d’hommes de bien. pour toi. mais que tous fussent occupés à écouter celui-là seul à qui il est dit : « Vous me ferez entendre une parole de joie et d’allégresse 2 ». alors exercer la science. Qu’un homme se plaise à instruire. Les maux fondent sur lui. Dire en effet que nous avons dans le coeur ceux à qui nous pensons. ni de ce qu’il parlait. 10. — 3. crains de ne pouvoir entrer par la porte étroite. Que dit-il en effet au bon serviteur? « Entre dans la joie de ton maître ». et jetez-le dans les ténèbres extérieures 2 » . quant à l’extérieur. crains aussi l’orgueil du dehors. et que l’on soit prêt à instruire au besoin. parce que chacun cherche à se dérober au mal. voilà pourquoi le Prophète s’écrie qu’ils le poursuivront comme des chasseurs à sa mort. Et au méchant serviteur? « Jetezle dans les ténèbres extérieures ». et il ne saurait subsister. mais de ce qu’il écoutait.

Ce pauvre n’est donc point grand parleur. mais ils attribueront tout à votre miséricorde. ce qu’il nomme pauvres. « Je connais que le Seigneur fera justice au pauvre 1». Nous sommes donc des pauvres. dont il est dit : « Bienheureux ceux qui ont faim et soif de la justice. l’âme a été expulsée de la chair. 23.— 2. X. Parce que ces hommes sont sur la terre. les méchants fondaient sur eux comme des chasseurs. quand les méchants persécutaient les bons ou les martyrs. quand ils s’en rendaient maîtres. cherchez et vous trouverez. ce sont les humbles. mais non pour la mort. Ce que le Prophète appelle riches. appelons notre pain céleste. afin qu’il les délivre de l’homme méchant. quand vous leur rendrez justice. Quand vous prendrez leur cause en main. Ceux-là sont pauvres à qui le Prophète a dit : « Frappez et l’on vous ouvrira.proie. Mais pour ces hommes grands parleurs. ils les chassaient. était-elle arrachée des mains du Créateur? Celui qui l’a créée de rien ne peut-il point lui donner un état meilleur ? Donc. a été déchirée. 23. Mais il nous faut endurer la faim jusqu’à ce que nous soyons rassasiés. qu’il les arrache à l’homme de l’iniquité. l’âme couronnée. « Je connais que le Seigneur fera justice au pauvre et vengera l’indigent ». Pourquoi? 1. 13. La chair a été brûlée. XXII. Toutefois. 21. Celui-là est pauvre. aux mains des hommes injustes. ils en appellent à leur chef. Dieu leur fera justice. demandez et il vous sera donné 2 ». mais non pour leur mort. quelque grande qu’elle soit. Car il est un pain vivant qui descend du ciel 5. — 3. notre vie est cachée. le mal fondra sur eux pour les détruire entièrement. Il montrera aux hommes d’iniquité comme il aime ses pauvres. mais la chair n’a rien subi qui pût nuire à l’avenir. Maintenant il rétablit nos forces afin de nous faire vivre. Car le grand parleur veut l’abondance. Matth. et celui qui nous fortifie en chemin nous rassasiera dans la patrie. ce sont les orgueilleux. XXV. Id. parce qu’ils seront rassasiés 3 ». et ne peut souffrir la pauvreté. comment se fera-t-il qu’ils dresseront leur coeur? Tourner leur coeur vers eux- . en saisissant les justes. mais pour être dans les mains du persécuteur. 17. 18. ils confesseront votre nom. 184 Parce qu’ils ne subsisteront pas dans leur misère. il appelle riches ceux que l’abondance dispense de chercher. ils n’attribueront rien à leurs mérites. leur gloire doit éclater quand leur chef apparaîtra. Et quand ils confesseront votre nom de manière à ne rien attribuer à leur justice. n’y a-t-il que le méchant qui se dérobe au méchant. La chair a été meurtrie. a été frappée. comme dit le Prophète. quand il en est poursuivi ? N’est-il pas dit aux bons : « S’ils vous poursuivent dans une ville. et votre vie est cachée en Dieu avec le Christ 4». et qui ne marchent pas droit. saint Paul leur dit « Vous êtes morts. «Toutefois les justes confesseront votre nom ». pauvres ceux que leurs désirs font soupirer. fuyez dans une autre 3? » Donc. Id. Tels sont les hommes dont le Seigneur ne dédaignera point la cause: quelles que soient leurs afflictions en cette vie. Ils gémissent parmi les scandales des méchants. « Toutefois les justes confesseront votre nom 6 ».

mes bien-aimés? Ne le voyaient-ils donc pas. leur félicité sera d’habiter dans votre face. — 2. III. 13. 2. Aimer leur face. or. Voici en effet ce que dit le Sauveur: « Celui qui écoute mes préceptes et les met en pratique. V. 8. leur donnera l’abondance. Ephés. Dès lors. 1. VII. leur félicité? En eux-mêmes? Non. . V. qui est proprement la confirmation de notre psaume. V. Jean. dit saint Paul. et votre face. III. Ps. un Dieu était caché dans cette chair et les hommes pouvaient voir un homme. afin d’être notre joie et de nous réserver dans la lumière de sa face un bonheur sans fin.— 4. 6. Ils n’ont habité en eux-mêmes que pour leur perte. car nous le verrons tel qu’il est 4. 7. Ps. le tourner vers Dieu. mais il réservait aux saints et aux hommes purs de voir la nature divine. Dieu ne serait point notre joie. I Jean. — Ps. Qu’est-il dit en effet du Christ après sa résurrection? « Vous me comblerez de joie par la lumière de votre face 3 ». et vous ne les éloignerez plus. 3. Matth. 185 disciples le voyaient tel que les Juifs le crucifièrent. parce qu’ils verront Dieu 1 ». III. nous savons que quand il apparaîtra. Qu’ils reviennent. « Car nous sommes les enfants de Dieu. car « Bienheureux ceux dont le coeur est pur. Faut-il croire que ce sera la face du Père. Gen. et celui qui m’aime sera aimé de mon Père. XV. Ils ne chercheront rien de plus. mêmes. 19. — 5. CXXXIX. Vois ce que dit ensuite le Prophète . où trouveront-ils leur bien . le Fils et l’EspritSaint n’ont en quelque sorte qu’une même face? Voyons si le Fils ne nous aurait point promis de nous montrer sa face pour combler notre joie. essuyant leur sueur. VI. 8. leur joie. vois sa conclusion : « Les hommes droits habiteront dans votre face ». Puisque les justes habiteront dans la lumière de son visage ». Coloss. parce qu’il n’est rien de meilleur. quoiqu’il fût dans cet homme . mais en celui qui les a fait lumière. ô mou Dieu. c’est l’espoir de jouir de la face de Dieu. ceux à qui il promettait de se montrer? N’était-il pas devant eux? Ne voyaient-ils pas son visage en sa chair? Comment voulait-il se montrer à ceux qui le voyaient? Mais les 1. Matth. Id. mettant fin à leurs travaux et à leurs gémissements. Il mettait donc sous les yeux des justes et des impies la nature humaine. et me montrerai à lui Quelle récompense nous promet-il. CXXXIX. et ce que nous serons ne nous apparaît pas encore. mais non un Dieu. 14. XIV. — Jean. et non celle du Fils? ou bien la face du Fils et non celle du Père? Doit-on admettre que le Père.— 2. — 3. S’il ne nous montrait sa face.— 4. c’est le rendre tortueux. 41. — 3. 11. c’était manger leur pain à la sueur de leur front 2. leur repos. est celui qui m’aime. 21. « Maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur 1 ». C’est Dieu luimême qui nous a fait lire ce passage de l’Evangile.1. ils ne s’éloigneront plus de vous. nous serons semblables à lui . c’est le redresser. Ce qui nous porte à purifier notre face. et moi je l’aimerai.