Vous êtes sur la page 1sur 18

Chrono-analyse et

Chrono-
productivité

François BRIAND

Sommaire
1. La Chrono-analyse
1.1. But
1.2. Mode opératoire
1.3. Exploitation des résultats 1 : Effectifs chantier
1.4. Exploitation des résultats 2 : les Temps Unitaires
1.5. Productivité
2. La saturation de grue – notion de diagramme journalier
1.1. But
1.2. Mode opératoire - Résultats
1.3. Diagramme journalier – présentation
1.4. Diagramme journalier et audits chantier
1.5. Exemples d’utilisation des diagrammes journalier
Gestion d’une saturation > 8h
Coulage plancher le matin
2

1
La Chrono-
Chrono-analyse

But de la chrono-
chrono-analyse

Il s’agit d’une observation sur chantier


visant à définir la durée de réalisation
d’une tâche
Ces données permettent ensuite
– La prévision en phase exécution des effectifs
du chantier
– La calcul du temps unitaire (chiffrage) et donc
l’actualisation des bibliothèques de TU

2
La chrono-
chrono-analyse – mode OP

Découpage d’une tâche globale (cf réalisation


d’un voile) en »sous-tâches » puis en tâches
élémentaires, mesurables, avec un unité précise
Exemple des sous-tâches pour les voiles :

La chrono-
chrono-analyse – mode OP

Exemple des tâches élémentaires (coffrage voile)

3
La chrono-
chrono-analyse – mode OP

Principe de saisie des temps élémentaires :

- Choix d’un « pas d’observation »


exemple 2 minutes

- Toutes les 2 minutes, on note pour chaque


compagnon la tâche qu’il est entrain d’effectuer

- Fin de journée : comptabilisation du nombre


d’observations par type de tâche multiplié par le
pas (2min) = durée de la tâche élémentaire
7

La chrono-
chrono-analyse – mode OP

Principe de saisie des quantités de type « final-


initial »

Exemple : coffrage d’about

Différence entre l’état initial (à saisir le matin) et


état final (à saisir le soir)

4
La chrono-
chrono-analyse – mode OP

Principe de saisie des quantités de type « en cours»

Exemple : accouplement de banches

À saisir au fil de l’eau

La chrono-
chrono-analyse – mode OP

Les tâches diverses à répartir


Exemple : pause ponctuelle d’un compagnon
attente grue
recherche d’un outil

Elles font partie du processus de production et


doivent donc être prise en compte
Elles sont comptabilisées en temps et répartis au
prorata sur les autres tâches

10

5
La chrono-
chrono-analyse – mode OP

Les tâches diverses non réparties


Exemple : le compagnon travaille sur un
autre poste
panne de grue

Elles ne font pas partie du processus de


production de la tâche considérées et sont donc
exclues de la comptabilité du temps

11

La chrono-
chrono-analyse – mode OP

Exploitation des résultats d’une chrono-analyse

- Moyenne réalisée sur plusieurs jours – valeurs


extrêmes exclues
- Recomposition de l’équipe (notion de bouclage)
- Validation des nouveaux T.E. trouvés

12

6
La chrono-
chrono-analyse – effectifs

13

La chrono-
chrono-analyse – effectifs

L’ensemble des temps élémentaires connus est


regroupé dans un tableur de calcul des effectif du
chantier.

Données d’entrée : la configuration du chantier


Résultat : l’effectif nécessaire par type de tâche

14

7
La chrono-
chrono-analyse – effectifs
Planning G.O. + effectifs : le « planning Homme-jour »

15

La chrono-
chrono-analyse – Temps unitaires

En phase chiffrage, on utilise les temps unitaires.

Exemple pour un plancher d’ep 20 de 30 m²


Coffrage : 30 m² x TU coff plancher x prix heure =
Bétonnage : 30 m² x 0.20 x Pu béton =
30 m² x 0.20 x TU bétonnage plancher
TS 30m² x ratio TS x PU acier TS
30 m² x ratio TS x TU acier TS
HA 30m² x ratio HA x PU acier HA
30 m² x ratio HA x TU acier HA

16

8
La chrono-
chrono-analyse – Temps unitaires

Certains unitaires sont issus de « bible entreprise »


- Ils correspondent à des observations souvent


anciennes
- Ils sont mis à jour au fur et à mesure de la vie des
chantiers et des retours d’expérience (point
gestion, observations chantiers, retours avec la
maitrise …)

17

La chrono-
chrono-analyse – Temps unitaires

Certains unitaires sont issus de « bible entreprise »


- Ils correspondent à des observations souvent


anciennes
- Ils sont mis à jour au fur et à mesure de la vie des
chantiers et des retours d’expérience (point
gestion, observations chantiers, retours avec la
maitrise …)

18

9
La chrono-
chrono-analyse – Temps unitaires

… D’autres se calculent à partir des temps


élémentaires auxquels on ajoute :

- les autres temps travaillés pour réaliser l’ouvrage


(cf finisseur, quote-part de l’homme à la benne,
du manœuvre)
- Les aléas, les reprises après coup …

Nota : d’une entreprise à l’autre les TU peuvent recouvrir


des réalités différentes (ex finisseurs intégrés dans les
TU ou gérés à part …)

19

Des temps élémentaires aux temps unitaires

Temps élémentaires Eléments


(somme des temps nécessaire Pondération liée
à l’exécution d’une tâche, complémentaires
temps issus de chronoanalyse.
Le niveau de détail permettant de
prendre en compte les
+ à l’environnement
(adaptation des temps élémentaires
aux conditions de
+ -Finisseurs du cycle
(1à 2 hommes suivant cadence)
-Manœuvre de nettoyage
particularités de l’ouvrage réalisation de l’ouvrage)
et déchargement (1/2 homme)
à réaliser)

=
Temps total nécessaire à la réalisation de l’ouvrage

Réserves de finition (provision pour malfaçons de 3% à 15%


+ suivant densité de voiles et saturation de grue)

+ Aléas (5%)

+ Démarrage du cycle (0.5 jour de perte)

= Temps unitaires

10
La chrono-
chrono-analyse – Temps unitaires

Quelques TU : Ordre de grandeur

Coffrage de voiles en cycle 0.25 h / m²

Coffrage dalle en hauteur classique 0.40 h /m²

Bétonnage voile 0.60 h / m3

Bétonnage dalle 0.35 h / m3

21

La chrono-
chrono-analyse – Productivité

Nouveau mode OP => chrono analyse (cf


prémur) => nouveau TE – TU

Mesure continue de la productivité de


l’ entreprise
– Campagnes régulières de chrono
– Mise à jour TE et TU

22

11
La chrono-
chrono-analyse – Productivité

Autres moyens de suivi de la productivité : les


retours chantiers
– Observations méthodes
– Point chantier par chantier -> alerte -> décision d’un
chrono

23

La chrono-
chrono-analyse – Productivité

Autres moyens de suivi de la productivité : les


points annuels
– Vision générale de l’entreprise
– Tendances, corrections …

24

12
La saturation de grue

Notion de diagramme journalier

25

La saturation de grue : But

La grue est le principal outil de chantier et son temps doit


être partagé entre les différentes tâches

Le plus souvent, c’est son taux d’occupation qui détermine


la quantité de travail réalisé par jour et donc la durée du
niveau…et donc du G.O.

En phase de préparation de chantier, il faut donc pouvoir


calculer l’occupation de la grue

26

13
La saturation de grue : Mode OP résultats

La grue fait l’objet de chrono-analyse de la même façon que


pour les temps élémentaires

Il y lieu de bien géré ce qui définit un « début de coupe de


grue » et un fin

27

La saturation de grue : Mode OP résultats

28

14
Diagramme journalier – présentation
Le planning de la journée : c’est le diagramme journalier. Il a pour but de
planifier le travail de la grue et des équipes de cycle sous elle.

29

Diagramme journalier – présentation

Les taches « prioritaires » de la grue


Pour les verticaux :
Manutention des banches :
Quand ?au plus tôt après le décoffrage des banches et le déplacement de qq consoles
Pourquoi? donner du travail à l’équipe des verticaux
Comment? donner la grue à l’équipe en priorité et l’informer le mation ou la veille des voiles à réaliser
Bétonnage des verticaux:
Quand?en début d’après midi, pour les voiles intérieurs rapides à fermer, après le plancher pour les
autres.
Pourquoi? Étaler le bétonnage sur l’après midi, vider les toupies si le plancher a du retard.
Comment? Fermer qq banches en fin de matinée ou après le repas.

Pour les Horizontaux:


Bétonnage des planchers:
Quand? En tout début d’après midi, vers 13h 30
Pourquoi? Pour permettre le bétonnage des voiles à la suite sans dépassement des horaires et le lissage
des planchers.
Comment? Journée tampon impérative, le coffrage de la journée J doit fini la veille
(plombier,electricien, ferrailleurs) = > Équipement plancher (2.5 fois la cadence moyenne)
La pose des prédalles foraines:
Quand? Au démarrage de la grue
Pourquoi? Pour libérer le banc et permettre le coulage des prédalles en début d’après midi
Comment? Faire venir toute ou partie de l’équipe plancher plus tot le matin afin d’avoir la grue sans
gêner les voiles.

30

15
Diagramme journalier – exemples

31

Diagramme journalier – audits chantier

Principe de réalisation :

- Observation sur chantier


- Suivi de la grue et des boiseurs (par ex)
- Reconstitution du diag journalier par un tableau

permet d’analyser la durée de chaque tâche


Permet d’analyser l’organisation

32

16
2) Résultat sous forme de diagramme

1) Saisie des données

Heur H1 H2 H3 H4 H5 H6 H7 CH Gr
e EF ue

8:24 30 30 39 64 64 63 6
8:27 30 64 76 76 6
8:30 30 31 64 68 76 6
8:33 30 31 64 68 65 1
8:36 31 30 65 68 64 1
8:39 32 32 68 64 65 1
8:42 32 32 68 64 65 1
8:45 32 39 64 68 65 1
8:48 32 34 65 64 64 1
8:51 32 32 34 64 63 64 1
8:54 32 34 76 65 76 1
8:57 30 32 30 64 64 64 1
9:00 32 32 39 65 64 76 1
9:03 32 31 31 64 64 65 1
9:06 39 31 31 64 76 64 1
9:09 32 32 39 64 64 64 1
9:12 32 32 39 64 64 64 1
9:15 39 39 39 64 64 64 1
9:18 32 32 39 64 64 65 1
9:21 32 32 39 64 64 64 1
9:24 32 31 31 64 64 64 1
9:27 39 32 32 65 64 64 1
9:30 32 30 31 64 64 76 1
9:33 39 31 39 64 76 64 1
9:36 31 32 32 64 76 76 1
9:39 39 32 31 68 64 76 1
9:42 32 31 31 65 64 65 1
9:45 31 32 32 76 64 65 1

33

Diagramme journalier – exemples

Exemple d’utilisation : volonté de répartir


le bétonnage sur toute la journée =>
bétonnage le matin
– Validation par le diagJ
– Conséquence sur le cycle
3 trames trampon
Matériel coffrage complémentaire
Possible seulement sur un grand cycle

34

17
Diagramme journalier – béton le matin

Exemple d’utilisation : volonté de répartir


le bétonnage sur toute la journée =>
bétonnage le matin
– Validation par le diagJ
– Conséquence sur le cycle
3 trames tampon
Matériel coffrage complémentaire

35

Diagramme journalier – béton le matin

36

18