Vous êtes sur la page 1sur 3

1-Définition :

La mondialisation est un processus d’ouverture de toutes les économies nationales sur un


marché devenu planétaire.
La mondialisation est un processus d’intégration des nations dans un espace économiques
mondial qui tend à échapper aux régulations étatiques nationales.

2-Notions liées :
Internationalisation : les firmes s’ouvrent vers l’extérieur en développant leurs exportations :
les firmes deviennent internationales en engageant les investissements directs à l’étranger.

La globalisation : la mise en place de réseaux planétaires de production, commercialisation,


finances, gestion et information…

3-Indicateurs de la mondialisation :
Taux d’ouverture des économies.
Taux de pénétration, l’effort à l’exportation.
Nombre de multinationales et part de marché.
Flux financiers en % du PIB.
Montant des investissements directs étrangers et en pourcentage du PIB.
Nombre de pays adhérents à l’OMC.
Nombre et nature des délocalisations.
Part de recherche développement dans le PIB.
Evolution des flux migratoires transcontinentaux.
Uniformisation des modes de vie.
Réception de chaînes de télévision internationale.
Diffusion de la presse internationale.
Traduction des livres en différentes langues.
Autres.

4- Les acteurs de la mondialisation :


Les firmes multinationales :
La puissance des FMN repose sur la capacité de maîtriser et de gérer l’espace mondial
comme une zone d’approvisionnement des matières premières et de débouchés pour les produits
industriels tout en s’adaptant et en anticipant les besoins des consommateurs.
Les Etats nations :
Ils aménagent leurs territoires nationaux (politiques économiques…) pour recevoir les
investissements directs étrangers, bénéficier des flux des capitaux et s’intégrer dans le marché
mondial (promotion des exportations…)
Les organisations internationales :
Ces organisations participent à l’internationalisation de la production et des échanges et à
la libéralisation de l’économie.

Mme Mokadem Amina Bac économie et gestion Page 1


5-Les manifestations de la mondialisation (les aspects) :
La croissance des échanges internationaux.
Le développement des investissements directs étrangers (IDE)

Pour les pays développés : Pour les pays développés :


Rapatriements des bénéfices. Perte d’emploi dans les pays d’origine (délocalisation)
Stimule les exportations des machines et de biens Gonfler le PNB des Etats d’origine.
d’équipement.
L’accroissement de la demande de produits intermédiaires,
de savoir faire et des services spécialisés.

Pour les pays sous développés : Pour les pays sous développés :
Accroissement des exportations. Exonérations fiscale coûteuses pour les pays hôtes et
Transfert des technologies. suppression des droits de douane.
Rentrées de devises d’où augmentation de l’investissement Inégalités de traitement social entre salariés des pays
et la croissance. en voie de développement et pays développés.
Augmentation de l’emploi.
Augmentation du niveau de vie de la population.
Instaurer une infrastructure de base (routes, autoroutes,
ports…)

La globalisation financière :
L’intégration et l’unification des marchés financiers au niveau mondial.
Une mobilité des capitaux, les banques sont à la recherche de meilleur profit au-delà
des frontières nationales.
La globalisation financière repose sur la règle des 3D (désintermédiation,
décloisonnement, déréglementation).

 Désintermédiation : financement par le recours au marché financier.


 Déréglementation : La suppression progressive des règles fixées par les
autorités monétaires.
 Décloisonnement : La suppression progressive de la spécialisation des
institutions financières.
Autres aspects :
Aspects politiques :
La perte de contrôle par les Etats de leur politique de développement économique, social…

Aspee-Les
cts sociaeffets
ux : de la mondialisation :
La mobilité des hommes et accentuation des flux migratoires et des flux touristiques.

Aspects culturels :

Uniformisation du monde par l’homogénéisation des modes de consommation, des cultures et des modes de
vie.
6-Les effets de la mondialisation :

Mme Mokadem Amina Bac économie et gestion Page 2


Les effets de la mondialisation :

- L’insertion des PVD dans le marché mondial - Accentuation des inégalités de développement
permet de créer la valeur ajoutée et d’accélérer (croissance, revenus…) au niveau interne (d’un
la croissance économique. pays) ainsi qu’au niveau externe (entre pays et
régions).
- Création d’emploi grâce aux investissements
directs étrangers. - Chômage du fait des délocalisations.

- Amélioration du niveau de vie de la - Dépendance commerciale vis-à-vis des marchés


population. étrangers.

- Satisfaction du consommateur qui dispose - Exclusion des petits producteurs à cause de la


d’un large éventail de produits proposés à un concurrence des entreprises compétitives.
bon rapport qualité-prix.
- La marginalisation de certains pays SD comme les
- L’augmentation des échanges extérieurs pays africains (PMA).
favorise la diffusion du savoir et de la
technologie. - Instabilité financière : la multiplication des
investissements et des mouvements de capitaux
- Les recettes d’exportations procurent des peut donner lieu à des mouvements spéculatifs
devises qui permettent de financer les aboutissant à la création de « bulles » financières,
importations et de réaliser les équilibres de krachs boursiers et de crises…
extérieurs.
- Détérioration de la situation des travailleurs les
- Réalisation d’économies d’échelle car les moins qualifiés, victimes du chômage et/ou d’une
entreprises accèdent à de nouveaux marchés. pression à la baisse sur leur salaire.

- Stimuler la concurrence et obliger les


entreprises nationales à être compétitives.

7-Les stratégies à adopter face à la mondialisation :


Au niveau national :
* Créer les conditions d’un développement économique en augmentant le taux de
croissance économique.
* Instaurer les bases d’une économie productive et innovante.

* S’intégrer efficacement dans le marché mondial en améliorant la compétitivité de


l’économie nationale.
* Développement des technologies de l’information et de communication.

* La mise à niveau des entreprises.

* Développement des ressources humaines (éducation, formation, qualification…)

Au niveau international :
* Intégration aux groupements régionaux.

* Redéfinir le rôle des organisations internationales.

* L’aide au développement.

Mme Mokadem Amina Bac économie et gestion Page 3