Vous êtes sur la page 1sur 93

KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015

Synthèse des résultats

THEMES SOUS-THEMES (une ou plusieurs grilles)


Gouvernance
Engagement de la direction et valeurs de l'entreprise
Management
Communication
Gestion des risques
Réglementation
Parties prenantes
Politique d'achat
Loyauté des pratiques
Environnement
Management environnemental
Prévention de la pollution
Utilisation durable des ressources
Changement climatique
Protection de l'environnement, biodiversité et réhabilitation des habitats naturels
Développement local
Communautés et développement local
Solidarité

1/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats
Consommateurs
Information du consommateur
Protection de la santé et de la sécurité des consommateurs
Consommation durable
Education et sensibilisation
Attentes consommateurs
Gestion des réclamations des consommateurs
Protection des données consommateur
Performance économique
Relations commerciales et risques économiques
Perennité et investissements
Rentabilité, partage de la valeur ajoutée
Relations et conditions de travail
Emploi et les relations employeur / employé
Santé & sécurité au travail
Conditions de travail
Dialogue social
Développement du capital humain
Equité, diversité et lutte contre la discrimination

2/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Gouvernance

La gouvernance est le système par lequel une entreprise prend des décisions et les applique en vue d'atteindre ses objectifs.

Elle peut comprendre à la fois :


- des mécanismes formels de gouvernance reposant sur des processus et des structures définis,
- des mécanismes informels émergeant en fonction des valeurs et de la culture de l'organisation.

La gouvernance d'une entreprise est le facteur le plus important car il permet à une organisation d'assumer la responsabilité des impacts de ses décisions et activités
et d'intégrer la responsabilité en son sein et dans ses relations.

Dans la norme ISO 26000, la gouvernance est à la fois une question centrale qui suscite des actions de la part des organisations et un moyen d'augmenter la capacité
desdites organisations à se comporter de manière responsable vis-à-vis des autres questions centrales.

Toute entreprise souhaitant être "responsable" doit détenir un système de gouvernance lui permettant d'assurer une surveillance et d'appliquer les principes de
responsabilité sociétale suivants :

Redevabilité
L'entreprise doit être en mesure de répondre de ses impacts sur la société, l'économie et l'environnement (respect de la législation et la réglementation). Elle doit
également répondre des actions entreprises pour prévenir toute répétition d'éventuels impacts négatifs, involontaires et imprévus.

Transparence
L'entreprise doit assurer la transparence des décisions qu'elle prend et des activités qu'elle mène lorsque celles-ci ont une incidence sur la société et
l'environnement. Pour cela, elle doit diffuser de manière claire, juste et exhaustive et à un degré raisonnable et suffisant les politiques, décisions et activités dont elle
est responsable et leurs effets connus ou probables sur la société et l'environnement. Ces informations doivent être disponibles, directement accessibles et
compréhensibles. Elles doivent être actualisées, basées sur des faits et présentées de manière claire et objective afin de permettre aux PP d'évaluer avec justesse
l'impact des décisions et activités de l'entreprise sur leurs intérêts.

Comportement éthique
Le comportement de l'entreprise doit être fondé sur les valeurs de l'honnêteté, de l'équité et de l'intégrité. Ces valeurs im pliquent que l'on se préoccupe d'autrui, des
animaux et de l'environnement et que l'on s'engage à traiter l'impact de ses décisions et activités sur les intérêts des PP.

Reconnaissance des intérêts des PP


L'entreprise doit reconnaître et prendre en compte les intérêts de ses PP et y répondre.

Respect du principe de légalité

3/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats
Respect du principe de légalité
L'entreprise doit accepter que le respect du principe de légalité soit obligatoire et se conformer à toutes les législations et réglementations en vigueur. L'entreprise
doit s'organiser pour prendre connaissance des lois et réglementations en vigueur, informer ceux qui font partie de l'entreprise qu'ils sont tenus d'observer et mettre
en œuvre les mesures en question. Elle devra également examiner périodiquement sa conformité aux lois et réglementations en v igueur.

Prise en compte des normes internationales de comportement


Dans les situations où la législation ne comporte pas de garde-fous environnementaux ou sociaux adéquats, l'entreprise doit s'efforcer a minima de prendre en
compte les normes internationales de comportement même dans les pays où la législation contredit ces normes. Il convient que l'entreprise évite d'être "complice"
des activités d'une autre organisation qui ne seraient pas en cohérence avec ces normes.

Respect des droits de l'homme


Il convient que l'entreprise :
- respecte et, chaque fois que possible, promeuve les droits énoncés dans la Déclaration Universelle des droits de l'homme ;
- prenne des mesures pour respecter ces droits et dans la mesure où ceux-ci ne sont pas respectés, évite d'en tirer avantage.

Trois axes fondamentaux de la RS :


1/ identification des domaines d'action concernés par les impacts des décisions et activités de l'entreprise
2/ la manière dont il convient d'aborder ces domaines d'action pour contribuer au DD
3/ reconnaissance des PP

Il est recommandé à toutes les organisations de mettre en place des processus, systèmes, structures ou d'autres mécanismes leur permettant de mettre en œuvre les
principes et pratiques de RS.

4/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Engagement de la direction et valeurs de l'entreprise

Il s'agit dans cette grille de déterminer s'il existe au sein de l'entreprise, des valeurs et lignes Les questions à se poser :
directrices partagées par l'ensemble des collaborateurs, mais également d'analyser la manière dont
l'entreprise définit sa stratégie et les moyens de mise en œuvre de cette dernière. Comment l'entreprise a-t-elle identifié ses valeurs ?

Sont-elles partagées par l'ensemble des collaborateurs ?

Comment est déterminée la démarche RSE de l'entreprise ?

Quel est le niveau d'implication de la direction ?

Pas de connaissance de la RSE Réflexion RSE Stratégie RSE Politique RSE Gouvernance RSE

1 2 3 4 5
La Direction n'a pas une connaissance La Direction a conscience des enjeux de Une réflexion RSE permet d'identifier les Engagement très fort de la Direction : Mise en place d'une organisation et de
précise de la notion de RSE et des enjeux la RSE et a identifié les valeurs de son principaux enjeux de la RSE pour leadership avec implication de l'ensemble moyens permettant d'intégrer la
pour son entreprise entreprise l'entreprise. Les parties prenantes du personnel politique RSE dans les prises de décision
majeures ont été identifiées et activités de l'entreprise

Mise en place d'actions sans avoir Les engagements et les lignes directrices Intégration des 7 domaines de l'ISO Un programme d'amélioration continue
identifié le lien avec la RSE de l'entreprise en matière de RSE ont été 26000 (RSE) dans la stratégie de est mis en œuvre, mesuré et revu
(environnement, social, …) formalisés et partagés avec l'entreprise y.c. le respect des droits de régulièrement au regard de l'évolution
l'encadrement l'homme de ses enjeux

L'entreprise a défini un plan d'action L'entreprise communique sa politique RSE L'entreprise atteint un niveau de
intégrant les enjeux les plus significatifs en interne et en externe en toute performance RSE supérieure aux
et les parties prenantes prioritaires transparence et en apportant des preuves "standards" de la profession (moins
tangibles de son engagement énergivore, moins impactant pour
l'environnement, produit écoconçu,
moins d'emballages, …) et elle
communique sur ce niveau de
performance auprès des consommateurs

L'entreprise a défini son organisation L'entreprise a identifié les rôles L'entreprise promeut la mise en œuvre
interne au regard de la RSE (rôles et particuliers et responsabilités au regard de la RSE dans sa sphère d'influence
responsabilités) pour ses enjeux les plus de la RSE dans chaque définition de
significatifs fonction

5/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Pas de connaissance de la RSE Réflexion RSE Stratégie RSE Politique RSE Gouvernance RSE

1 2 3 4 5
L'entreprise mesure sa performance, se Des PP externes sont associées aux
fixe des objectifs chiffrés à atteindre et prises de décision
tient à jour un plan d'actions adapté à sa
stratégie et ses moyens

Formation du dirigeant et de son équipe à la Plan d'action intégrant des objectifs définis Evaluation de la démarche RSE de l'entreprise Programme d'accompagnement pour
RSE pour chaque action et mise en place par un tiers sensibiliser et inciter ses partenaires à entrer
d'indicateurs de suivi sur les différents dans la démarche, comme par exemple les
enjeux actions menées par les entreprises auprès de
leurs producteurs sur la thématique

Réalisation d'un diagnostic RSE Identification d'une personne/équipe en Participation et adhésion à des chartes et Contribution de l’entreprise à des
charge de la RSE codes de bonne conduite programmes humanitaires
Mise en place d'actions d'amélioration sur la Mesure de l'efficacité des actions menées Adhésion au Pacte mondial de l'ONU (Global Accord avec une ONG
gestion des déchets, les économies par la réalisation d'un 2ème diagnostic RSE Compact)
d'énergie, l'ergonomie des postes, les
conditions de travail...
Rédaction d'une politique d'engagement Un Comité RSE est mis en place

Attribution d'un budget pour la mise en Partenariat avec les associations locales
œuvre de la démarche RSE
L'entreprise benchmarke les meilleures
pratiques en terme de RSE

6/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Management

La mise en place de la RSE peut s'appuyer à la fois sur le système de management en place ainsi que Les questions à se poser :
sur les bonnes pratiques de l'entreprise afin que ses salariés intègrent au sein de leur fonction et leur
métier les principes et engagements de l'entreprise, par exemple un acheteur devra prendre en Quel est le niveau d'implication du personnel dans la vie de l'entreprise ?
compte les conditions de travail dans ses critères de sélection.
Quels moyens l'entreprise met-elle en place pour motiver son personnel ?
De plus, l'entreprise veille à équilibrer le niveau de pouvoir, de responsabilités et de compétences
des personnes décisionnaires. Comment le personnel participe-t-il à l'élaboration de la stratégie ?

Pas d'implication du personnel Participation limitée du personnel Management consultatif - Prise Management implicatif - Management participatif
en compte des avis du personnel Implication importante du
personnel
1 2 3 4 5
Le personnel ne participe pas aux Développement de la communication Prise en compte des avis (formels et Dynamisation des rôles par le Tout le personnel est impliqué dans les
décisions de changement ; il est interne afin que les employés soient informels) des employés lors de développement de la délégation projets de l'entreprise notamment dans
seulement informé des changements informés et se sentent concernés par la l'élaboration de la stratégie de (responsabilités élargies sur les volets la définition de sa politique et de ses
concernant sa fonction ou son service stratégie et la politique de l'entreprise l'entreprise économiques, sociaux et objectifs
environnementaux)
Sensibilité prononcée de l'ensemble des Encouragement du personnel à Le personnel bénéficie de responsabilités La RSE est le fil conducteur du
cadres par rapport à l'environnement et participer, à être force de proposition. et est force de proposition sur les volets management de l'entreprise
autres enjeux de la RSE Mise en place d'un dispositif afin de RSE
permettre au personnel de proposer des
améliorations et/ou des projets de
développement

Identification des rôles et L'entreprise a identifié les rôles et Dans chacun des métiers de l'entreprise, L'entreprise est reconnue pour son
responsabilités de chaque service afin responsabilités de chacun afin le personnel est formé à la RSE exemplarité en matière de motivation
d'atteindre les objectifs d'atteindre les objectifs de chaque du personnel (formation, participation
service de l'entreprise collective, …)
Participation de l'ensemble du personnel
aux décisions qui auront des retombées
sur leurs vies professionnelles.

7/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Pas d'implication du personnel Participation limitée du personnel Management consultatif - Prise Management implicatif - Management participatif
en compte des avis du personnel Implication importante du
personnel
1 2 3 4 5
La RSE est intégrée dans les prises de Participation des salariés à des projets
décision (nouveaux projets, …) sociaux ou environnementaux en dehors
de l'entreprise

Absence de tableau de bord Existence d’un tableau de bord simple à Existence d’un tableau de bord constitué Mise en oeuvre d’un tableau de bord RSE Mise en oeuvre d’un tableau de bord
l’usage unique du dirigeant en partie d’informations montantes et et diffusion des résultats à l’ensemble du RSE et diffusion des résultats à
touchant partiellement la RSE personnel l’ensemble des PP

Existence de réunions "expression du Intégration du personnel dans des GT en lien Primes aux bonnes pratiques en matière Mise en place de congés solidaires
personnel" avec des évolutions pouvant impacter d’environnement, hygiène, sécurité et DD ; (participation de l'entreprise aux frais
l'entreprise ouverture du capital aux salariés associés à la réalisation par les salariés de
missions RSE pendant leur congé)

Mise en place d'une boite à idées Le personnel peut proposer des solutions Prime à l'atteinte des objectifs RSE
pour améliorer ses conditions de travail

Entretien individuel annuel Participation de parties prenantes externes Existence d’un système type PGI (Progiciel
dans des groupes de travail de Gestion Intégrée)

Mise en place d'un baromètre de satisfaction Existence d'un comité interne à l'entreprise
des salariés regroupant les principaux acteurs concernés

Création de groupes de travail associant


personnel et direction

8/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Communication

Il s'agit de déterminer la capacité de l'entreprise à communiquer en interne et en externe sur sa Les questions à se poser :
stratégie et ses résultats en matière de responsabilité sociétale, dans le cadre des principes de
transparence et de redevabilité formulés par l'ISO 26000. Quelle importance l'entreprise accorde-t-elle à la nécessité de rendre compte auprès de ses PP ?

L’entreprise communique en interne et en externe sur : Quels sont les supports de communication de l'entreprise ?
• son engagement en matière de RSE,
• les actions engagées et leurs résultats, illustrés si besoin par des témoignages de parties prenantes L'entreprise pratique-t-elle une communication transparente les données économiques, environnementales et
internes et externes, sociales ?
• des indicateurs mesurables le cas échéant.
Les PP sont-elles impliquées dans le contenu des messages ou leur validation ?
NB : la communication "produit" n'est pas intégrée dans ce thème.

Ce sous-thème contient deux grilles : communication interne et communication externe

9/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Grille Communication interne


Communication informelle Système d’information formalisé Système d’information Communication RSE avec Exemplarité
élargi a la RSE implication du personnel

1 2 3 4 5
Diffusion de l'information de façon Système d'information en place. Communication interne ascendante et Communication interne ascendante, Promotion de la mise en place de ces
informelle et non structurée Documentation organisée, mise à jour descendante organisée descendante et transversale organisée pratiques de communication dans la
et diffusée sphère d'influence

Communication uniquement Information du personnel sur la Participation des parties prenantes


descendante politique DD et le suivi des objectifs à internes dans la validation du contenu
atteindre du rapport DD

Panneau d’affichage Affichage de notes de service Notes de service présentées en réunion de Diffusion volontaire à l’ensemble du Témoignage de salariés dans les supports de
service personnel d’un rapport RSE communication.

Processus d’accueil des nouveaux arrivants Réunions d'information, journal interne, Organisation d'évênements internes en lien Consultation du CE, délégués personnel,
dont saisonniers (plaquettes, formation, …) intranet, affichage, TV avec La RSE (séminaire interne, journée de salariés avant la diffusion de la
l'environnement, semaine du DD, …) communication (ex : relecture du rapport du
DD pour la partie sociale).

Journées "portes ouvertes" à destination des


familles du personnel

10/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Grille Communication externe


Communication informelle Système d’information formalisé Système d’information Communication RSE avec Exemplarité
élargi à la RSE implication du personnel

1 2 3 4 5
Communication externe peu Diffusion volontaire des résultats Communication sur les actions mises en Communication externe planifiée et Implication des parties prenantes dans
développée économiques, sociaux, œuvre dans le cadre du plan d'action régulière la communication
environnementaux à quelques PP les RSE et leurs résultats
plus influentes (clients fournisseurs,
banques, …)
Diffusion uniquement des informations Les informations diffusées sont Publication volontaire d'un rapport DD Informations et moyens de
faisant l'objet d'une obligation légale honnêtes, pertinentes, sincères annuel communication spécifiques et adaptés à
chaque PP
Transparence, ouverture et contribution Exemplarité reconnue sur la thématique
active au dialogue avec toutes les PP RSE via des publications

Communication sur les perspectives de


développement de l’entreprise

Diffusion normalisée des résultats

Les employés sont sources et vecteurs


d’information, notamment pour la
communication relative au DD
Rédaction d'un rapport RSE selon les
principaux indicateurs du GRI v4 (Global
reporting initiative)
Communication via site internet, presse, Signataire du Pacte Mondial
journées portes ouvertes, événements (http://www.unglobalcompact.org)
internationaux …

Journée portes ouvertes aux PP externes avec


communication sur la RSE

11/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Gestion des risques

Une entreprise est contrainte à devoir gérer de nombreux risques (risques sanitaires, économiques, Les questions à se poser :
environnementaux, sociaux, réglementaires mais aussi médiatiques...) qui peuvent fragiliser, voire
remettre en cause sa pérennité. Une approche intégrée de la gestion des risques s'impose. L'entreprise a-t-elle mis en place une approche intégrée des risques ?

Celle-ci consiste à effectuer de manière systématique, pour chaque risque identifié ou potentiel, des Quels sont les types de risques identifiés ? Quels types d'actions sont mis en œuvre pour les maitriser ?
actions d'identification, de mesure, de suivi, de contrôle et de gestion, le tout dans un but de
minimisation de ses impacts. Dans ce type d'approche, tout risque significatif et/ou écart fait l'objet Quel dispositif existe-t-il pour assurer la veille sur les différentes thématiques ?
d'un plan de surveillance et/ou d'un plan d'action.

Pas de procédure de gestion des Gestion réglementaire des risques Gestion globale des risques Stratégie de gestion des risques Investissement dans la recherche
risques sur les risques

1 2 3 4 5
Pas d'identification des risques Gestion réglementaire des risques pour Procédure de gestion globale des Application élargie des procédures de Prise en compte des risques émergents
les activités de production (risques risques (identification de l'ensemble des prévention des risques
alimentaires, environnementaux et santé risques, plan d'action, exercices de mise
& sécurité des salariés) en situation, sensibilisation, prévention)

Aucune procédure de gestion des Dispositif de détection et d'alerte Intégration des risques liés à l'amont Application de pratiques identiques en Application de pratiques identiques en
risques efficace (et régulièrement testé) pour les auprès des fournisseurs stratégiques matière de gestion des risques dans la matière de gestion des risques élargie à
risques liés aux produits, process et (produits agricoles, emballages, …) sur maison mère et ses filiales la sphère d'influence
risque incendie les aspects liés à l'environnement, la
qualité produit …
Veille sur les risques émergents
Mise en place d'un plan de continuité
d'activité

Prise en compte des conséquences


sociales, environnementales et
économiques des actions de
développement

12/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Pas de procédure de gestion des Gestion réglementaire des risques Gestion globale des risques Stratégie de gestion des risques Investissement dans la recherche
risques sur les risques

1 2 3 4 5
Pas de veille réglementaire Analyse environnementale et HACCP Intégration des risques économiques, Participation à des travaux et actions filières Participation à des programmes de
industriels, humains et sociétaux, mais sur la prévention des risques (centres recherche sur les risques émérgents
également médiatique techniques, syndicat de rattachement, …) y.c.
programmes de recherche sur les risques
actuels

Etude de dangers, plan d'opération interne Réalisation d'exercices de gestion de crise / Principe de précaution Participation à des comités scientifiques
ou plan d'intervention interne des plans internes

Etude de la vulnérabilité (risque inondation, Gestion des risques concertée avec les Participation à des GT liés à son secteur L'entreprise participe aux travaux sur
incendie, …) autres acteurs du territoire (pompiers, d'activité sur la prévention des risques l'alimentation durable (lutte contre le
collectivités locales, services de l’Etat, (centres techniques, syndicat de gaspillage alimentaire, accessibilité de
entreprises voisines) rattachement) l'alimentation, …)

Plan de Coninuité d'Activité Exercices réguliers des plans d'urgence avec Veille sur l'adaptation aux changements
les secours extérieurs ou dans le cadre de climatiques
convention mutuelle d'intervention

Communication sur les risques majeurs L'entreprise est vigilante sur achat de l'entreprise participe à des programmes de
auprès des salariés, afin qu'ils sachent à matières faisant l'objet d'une actualité recherche sur les risques émergents
quels risques ils sont exposés médiatique

Installation et maintenance périodique Mise en place de dispositions pour anticiper


d'équipements de lutte contre les accidents les crises numériques (suivi des forums de
(kit d'intervention d'urgence sur discussion Internet…)
déversement de produits chimiques,
obturateur de réseaux d'évacuation, bassin
de rétention des eaux d'extinction
d'incendie, local de confinement en cas de
fuite d'ammoniac...)

13/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Réglementation
L'ISO 26000 préconise que "l'entreprise recherche et s’assure en permanence de la conformité Les questions à se poser :
réglementaire". Elle peut disposer pour cela d'un système de veille réglementaire et normative
applicable à son activité portant sur : Quel dispositif avez-vous mis en place afin d'assurer votre veille réglementaire ?
• la sécurité des denrées alimentaires,
• la santé et la sécurité au travail, Au niveau national, européen et international ?
• la gestion des Ressources Humaines,
• les pratiques commerciales et l’information des consommateurs, Comment vous assurez-vous du respect de la réglementation dans votre entreprise ?
• l’environnement,
• les normes internationales de comportement, Etes-vous soumis à un arrêté préfectoral ? à déclaration ? à autorisation ?
• etc.
Avez-vous des produits sous label (agriculture biologique, AOP, IGP et STG...) ?

Comment veillez-vous que vous fournisseurs soient en conformité réglementaire ?

Pas de veille réglementaire Veille réglementaire non Veille réglementaire complète et Participation à l'élaboration des Participation à la définition des
structurée structurée réglementations politiques réglementaires

1 2 3 4 5
Identification des dispositions Les principaux textes réglementaires Mise en place d'une organisation L'entreprise identifie les réglementations L'entreprise est actrice de la définition
réglementaires applicables sont appliqués permettant de s'assurer que les futures des réglementations futures en faveur
évolutions réglementaires sont bien de la RSE
prises en compte

Pas de veille réglementaire Veille réglementaire partielle (sécurité Vérification du respect des prescriptions Participation à l'élaboration des Mise en œuvre anticipée des
des aliments, environnement, sécurité, réglementaires réglementations réglementations futures / auto
...) imposition d'exigences en l'absence de
réglementations (règles internes)
Les suivis et déclarations réglementaires Définition d'un plan de mise en Veille règlementaire complète (au niveau
sont réalisées conformité national, européen, local, …) et structurée
(interne/externe). Soutien à la mise en
œuvre et à l'anticipation de la
réglementation dans la sphère
d'influence
Identification de la réglementation Audits externes de vérification du respect
applicable et mise en œuvre (y.c. dans des prescriptions réglementaires ou
le cadre de plans pluriannuels) certification de l'entreprise.

14/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Pas de veille réglementaire Veille réglementaire non Veille réglementaire complète et Participation à l'élaboration des Participation à la définition des
structurée structurée réglementations politiques réglementaires

1 2 3 4 5
Identification de la réglementation et Conformité réglementaire et amélioration
mise en œuvre systématique. Veille continue
règlementaire complète (au niveau
national, européen, local, …) et
structurée (interne/externe)
Audits internes périodiques de
vérification du respect des prescriptions
réglementaires.

L'entreprise n'a pas listé ou n'a pas vérifié les Respect de l'arrêté d'autorisation d'exploiter Adhésion à un système de veille, un syndicat Participation à des réseaux organisés de veille Prise en compte des attentes exprimées des
prescriptions réglementaires qui encadrent / prescriptions arrêté type professionnel… réglementaire PP telles que les ONG ou groupes d'influence
son activité

Vérification de la conformité à l'autorisation Participation à des groupes de travail dédiés L'entreprise s'interdit d'utiliser certains
d'exploiter datant de moins de 3 ans sur ces sujets (syndicats professionnels, …) produits (pour des questions de sécurité
Abonnement à un service de veille alimentaire, de RSE…) pourtant autorisés
réglementaire économique, réglementairement
environnementale et sociale

Information par les syndicats professionnels, Audits périodiques de vérification du respect Information de quelques fournisseurs
des prestataires… des évolutions des prescriptions ICPE stratégiques sur les dispositions
réglementaires majeures réglementaires

Planning d'audits internes Utilisation référentiel ISO 14001 ou


certification (volet réglementation
environnementale).
Mise en place d'un système de veille
réglementaire dans le cadre d'une
certification (ISO 14001, 22000, BRC, …)

15/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Parties prenantes
La notion de partie prenante (PP) est une composante majeure d'une démarche de responsabilité Les questions à se poser :
sociétale.
Comment l'entreprise identifie-t-elle les personnes ou organisations qui sont impactées par ses activités
Dans la norme ISO 26 000, les parties prenantes sont définies comme "toute personne ayant un (directement ou indirectement) ?
intérêt dans les décisions ou activités d’une organisation (actionnaires, collaborateurs, clients,
concurrents, fournisseurs, communautés locales, riverains, pouvoirs publics, financiers , Comment l'entreprise assure-t-elle la transparence dans ses relations avec l'ensemble de ses parties prenantes
banques,…)". ?

Il s'agit de connaître la manière dont l'entreprise identifie ses parties prenantes, les méthodes mise Comment recueille-t-elle ensuite leurs attentes ?
en œuvre pour dialoguer, ainsi que la manière d'appréhender les intérêts et attentes de celles -ci.
Comment les attentes des parties prenantes sont-elles prises en compte dans la stratégie de l'entreprise ?

Comment l'entreprise encourage -t-elle ses parties prenantes à s'engager dans une démarche RSE ?

Prise en compte uniquement des Connaissance et évaluation des Connaissance et prise en compte Veille sur les attentes des PP Participation des PP
attentes des clients attentes des PP les plus proches des attentes des PP

1 2 3 4 5
Connaissance des parties prenantes L'entreprise est consciente de Cartographie de l'ensemble des parties Mise en place d'un système de veille pour Consultation et implication des parties
"classiques" : clients, salariés, l'importance du dialogue avec ses partie prenantes et identification de leurs identifier les nouvelles parties prenantes, prenantes sur les activités de l'entreprise
fournisseurs prenantes attentes afin d'anticiper les exigences et attentes
de celles-ci

Identification des attentes des parties Hiérarchisation des parties prenantes L'entreprise s'assure de la cohérence Développement de projets et
prenantes les plus significatives et des selon 2 critères : 1/ influence sur le entre les attentes des parties prenantes et partenariats avec les parties prenantes.
impacts réciproques développement de l'entreprise ; 2/ sa politique RSE Stratégie "gagnant-gagnant", climat de
niveau de relation qu'elle entretient confiance
avec elle.
Seules les attentes des clients et des Identification et ouverture vers certaines Mise en place d'un dialogue avec les Intégration de demandes de PP
parties prenantes internes sont parties prenantes (indirectes) parties prenantes les plus importantes Intégration des enjeux portés par des
traduites en enjeux significatifs pour parties prenantes dans la stratégie de
l'entreprise l'entreprise

16/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Prise en compte uniquement des Connaissance et évaluation des Connaissance et prise en compte Veille sur les attentes des PP Participation des PP
attentes des clients attentes des PP les plus proches des attentes des PP

1 2 3 4 5
Etat des lieux, analyse de marché Prise en compte de l'attente des salariés Les parties prenantes sont évaluées par le Mise en place de comités réguliers avec les Développement de partenariats avec des
uniquement dans le cadre des organisations biais d'un questionnaire RSE parties prenantes les plus importantes ONG (locales et internationales)
représentatives du personnel

Relations régulières et transparentes avec Recueil des attentes des parties prenantes Prise en compte des acteurs éloignés comme Ouverture du comité RSE à des PP externes
les principales parties prenantes par le biais d'entretiens individuels les ONG

17/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Politique d'achat
La politique d’achats responsables s’inscrit dans la politique de déploiement de la RSE. Est Les questions à se poser :
responsable l’achat qui concilie durablement les performances économiques, environnementales et
sociétales. Quels sont les critères retenus par l'entreprise pour choisir ses fournisseurs ?

Pour être cohérente, la politique d'achat doit être appliquée par les acheteurs avant d’être déployée L'entreprise a-t-elle rédigé une charte "achats responsables" ?
chez les fournisseurs. Le principe de réciprocité doit exister, tout en gardant à l’esprit que, au vu de
la complexification de la chaîne logistique des donneurs d‘ordres, il apparait également nécessaire Les salariés sont-ils formés aux principes des achats responsables ?
que les fournisseurs initialisent la démarche au sein de leur structure afin d'assurer une cohérence
dans la politique RSE de l'entreprise et prévenir de scandales médiatiques. Quelles sont les relations que l'entreprise entretient avec ses fournisseurs, notamment avec ses fournisseurs
de matières premières ?

Comment l'entreprise s'assure-t-elle du respect des droits de l'homme au sein de sa chaîne de valeur et
d'approvisionnement, en particulier pour les approvisionnements hors france ?

Relations client / fournisseur Cahier des charges comportant Intégration de critères RSE dans Elle privilégie les fournisseurs / Partenariat avec les fournisseurs
fondé uniquement sur des des exigences techniques et les cahiers des charges sous-traitants engagés dans une et sous-traitants
critères économiques économiques démarche RSE
1 2 3 4 5
Choix des principaux fournisseurs sur des Des cahiers des charges précisent des Intégration de critères Intégration de critères de RSE dans les Entretien d'une relation gagnant /
critères économiques exigences techniques (qualité, sécurité environnementaux et sociaux contrats gagnant avec les principaux fournisseurs
alimentaire) et économiques (conditions de travail) dans les cahiers par la mise en œuvre de projets visant à
des charges des fournisseurs et sous- améliorer leur performance RSE
traitants

L'entreprise demande à ses fournisseurs L'entreprise privilégie les fournisseurs et L'entreprise est reconnue comme
et sous-traitants des informations sur sous-traitants "RSE" ou qui contribuent à exemplaire pour ses achats
leurs actions en matière de droit social la politique RSE de l'entreprise responsables
et d'environnement

Intégration de critères RSE dans le choix Mise en place de plans pluriannuels sur la Intégration du respect des droits de
des fournisseurs / sous-traitants base de cette analyse l'homme pour les travailleurs des
fournisseurs avec lesquels l'entreprise
n'est pas en lien direct

18/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Relations client / fournisseur Cahier des charges comportant Intégration de critères RSE dans Elle privilégie les fournisseurs / Partenariat avec les fournisseurs
fondé uniquement sur des des exigences techniques et les cahiers des charges sous-traitants engagés dans une et sous-traitants
critères économiques économiques démarche RSE
1 2 3 4 5
Information / sensibilisation des Evaluation et audit des fournisseurs / Prise en compte de critères RSE dans la
acheteurs à la prise en compte de la RSE sous-traitants sur des critères RSE sur la politique d'achat
et des principes des achats responsables base de cette analyse de risque

Cette analyse intègre le respect des droits Audit des fournisseurs par un cabinet ou
de l'homme pour les salariés saisonniers ONG extérieur
et intérimaires
L'entreprise exige a minima de ses Intégration de demandes de labels, Politique d'achat formalisée et diffusée Etablissement conjoint de bonnes pratiques
fournisseurs et sous-traitants qu'ils certificats..., dans les cahiers des charges, (Ex : Code de bonnes pratiques pour une
n'emploient ni travailleurs forcés, ni enfants comme par exemple : Agriconfiance, Global agriculture et/ou élevage durable,
gap, 14001, label diversité …) prélèvement de la ressource naturelle
(pêche durable).

Questionnaire auprès des fournisseurs Travail avec les fournisseurs sur les formats
de livraison (limiter la manutention et les
problèmes de TMS, réduction des impacts
environnementaux)

Charte DD signée par certains fournisseurs Politique d'achat incitant les achats Obtention de prix (défi RSE HEC, ESSEC…)
de végétaux : engagement base agriculture équitables, produits responsables et durables,
raisonnée avec moins d'intrants, plus produits recyclés, produits avec éco-labels (NF
respectueuse de l'environnement environnement, AB, Max Havelaar, FSC, RAIN
FOREST, huile de palme RSPO, pêche durable
MSC, HVE pour les agriculteurs)

19/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Relations client / fournisseur Cahier des charges comportant Intégration de critères RSE dans Elle privilégie les fournisseurs / Partenariat avec les fournisseurs
fondé uniquement sur des des exigences techniques et les cahiers des charges sous-traitants engagés dans une et sous-traitants
critères économiques économiques démarche RSE
1 2 3 4 5
Signature de charte de bonnes pratiques sur Transparence vis-à-vis des fournisseurs sur les Développement de filières, contrats
les achats responsables comme par exemple modalités de sélection (système de notation pluriannuels
la charte inter-entreprises sur les achats multicritères, ..)
responsables

Communication aux fournisseurs de leur Mise en œuvre de dispositifs de soutien des


positionnement vis-à-vis des enquêtes / fournisseurs (accompagnement technique,
appels d'offres fournisseurs réalisés par diffusion d'information, d'alertes, …)
l'entreprise

Partenariats avec les agriculteurs /


producteurs (accompagnement et services
en matière de qualité, rentabilité,
environnement et social, ...)

Constitution de réseaux d'achat durable.

20/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Loyauté des pratiques

La loyauté des pratiques doit permettre de garantir des principes d'intégrité, d'honnêteté entre Les questions à se poser :
l'organisation et ses parties prenantes, en particulier ses clients/consommateurs et concurrents.
Elle regroupe des domaines d’action aussi divers que : Est ce que l'entreprise respecte la réglementation relative au droit de la propriété intellectuelle ?
- la lutte contre la corruption,
- l'engagement politique responsable, L'entreprise respecte-t-elle les dispositions réglementaires en matière de droits à la concurrence ?
- la concurrence loyale,
- la promotion de la RS dans la chaîne de valeur, De quelles procédures l'entreprise dispose-t-elle pour éviter toutes pratiques anticoncurrentielles ?
- le respect des droits de propriété .
Comment l'entreprise garantit-elle la conformité des produits qu'elle commercialise ?

Quels sont les moyens dont dispose l'entreprise pour identifier les risques de corruption aux différents niveaux
de ses activités ?

Quelles sont les actions mises en place par l'entreprise pour s'assurer que les acteurs de sa chaîne de valeur
sont éthiques et loyaux ?

Comment l'entreprise veille au partage juste et équitable de ses bénéfices ?

Pas de prise en compte de la Respect de la réglementation - Prévention et sensibilisation Lutte contre les pratiques Exemplarité
loyauté des pratiques Pratiques loyales (interne) déloyales

1 2 3 4 5
Aucune réflexion construite n'est mise L'entreprise bannit tout type de fraude à Mise en place d'actions permettant de L'entreprise agit en vue de lutter contre Adoption de pratiques exemplaires en
en place dans l'entreprise au regard de caractère commercial (conformité des prévenir tout type de fraude à les pratiques déloyales et la corruption matière de loyauté des pratiques
la loyauté des pratiques produits et des informations caractère commercial (conformité des
communiquées) produits et des informations
communiquées)
L'entreprise respecte la réglementation Mise en place d'actions visant à prévenir Promotion de la mise en place de Sensibilisation et encouragement de
relative au droit de la propriété tout type d'usurpation, contrefaçon, dispositions similaires dans la sphère l'ensemble des parties prenantes à la
intellectuelle (brevets, marques, ...) piratage et dénigrement d'influence directe de l'entreprise mise en œuvre de dispositions visant à
(notamment fournisseurs et sous traitants lutter contre les pratiques déloyales
stratégiques)
Respect des dispositions réglementaires Identification des risques de corruption L'entreprise qui tire profit d'une
en matière de droit de la concurrence aux différents niveaux de ses activités innovation réalisée par une autre
(abus de position dominante, entente) (fonctions achats, commerciales, organisation le fait en total accord et
prescripteurs de produits, …) transparence avec cette dernière

Dans ses actions de lobbying, l'entreprise Sensibilisation des collaborateurs aux


bannit tout comportement tel que la situations de conflit d'intérêt
manipulation, le chantage,
l'intimidation ou la coercition

21/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Pas de prise en compte de la Respect de la réglementation - Prévention et sensibilisation Lutte contre les pratiques Exemplarité
loyauté des pratiques Pratiques loyales (interne) déloyales

1 2 3 4 5
Respect des signes officiels, codes d'usages Revue et actualisation annuelle de tous les Adhésion à une charte d’éthique dans les Audit externe vis-à-vis de la loyauté des
de la profession, droits relatifs aux IG supports de communication concernant les affaires pratiques
(AOC/AOP ou IGP) produits (plaquettes, leaflet, site internet,
etc.)
Liste écrite d’instances publiques, privées et L'entreprise veille au juste partage des
syndicales dans lesquelles siègent des bénéfices liés à l'exploitation des ressources
représentants de l’entreprise naturelles

Formation sur les problématiques en lien Une organisation est définie pour alerter
avec le droit des marques, les relations l'entreprise sur d'éventuels conflits d'intérêt
commerciales

Contrats de confidentialité Audit interne vis-à-vis de la loyauté des


pratiques

Sensibilisation des collaborateurs sur les Respect du code de bonnes pratiques des
situations pouvant abuotir à un conflit relations au sein de la chaîne alimentaire
d'intérêt développé par le groupe de haut niveau
européen pour un meilleur fonctionnement
de la chaîne alimentaire

Charte d'engagement interne

L'entreprise met en œuvre une politique


d'achats et une politique commerciale
responsables (prévention / sous-traitants,
guide anti-corruption)

22/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Environnement

Les décisions et les activités des entreprises ont un impact sur l'environnement, quel que soit leur site d’implantation. L'appauvrissement des ressources naturelles, la
pollution, le changement climatique, la disparition d'espèces et d'écosystèmes et services rendus associés, ainsi que la dégradation des lieux d'implantation humains urbains
et ruraux sont autant d’aspects auxquels les entreprises agroalimentaires sont confrontées.

Il convient que les entreprises adoptent une approche intégrée prenant en compte les implications directes et indirectes de leurs décisions et activités sur l’environnement
tout en tenant compte des aspects économiques, sociaux et sanitaires. L’industrie alimentaire a des atouts forts en matière de développement durable : elle utilise, pour la
fabrication de ses produits, essentiellement des ressources naturelles renouvelables, en lien avec son amont agricole.

Les enjeux pour l’agroalimentaire en matière d’environnement portent sur les actions suivantes :
- mettre en œuvre des pratiques permettant de limiter et prévenir les pollutions générés par les activités de l'entreprise,
- optimiser l'utilisation des ressources naturelles,
- réduire les émissions de GES,
- réduire les nuisances sur la faune et la flore.

23/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Management environnemental

Le système de management environnemental est un outil de gestion de l’entreprise (gestion des Les questions à se poser :
sources d'impact) qui lui permet de s’organiser de manière à maîtriser ses impacts sur
l’environnement, mais aussi d'atteindre les objectifs que l'entreprise s'est fixée. L'objectif est de L'entreprise a-t-elle mis en place un système de management de l'environnement (analyse des impacts,
promouvoir des améliorations constantes des résultats en matière d'environnement afin de informations des salariés, suivi des réglementations, définition d'objectif...) ?
travailler sur l'éco-efficience de l'entreprise et gagner en compétitivité.
Quels sont les principes (responsabilité environnementale, le principe de précaution, gestion du risque, principe
La démarche à suivre pour y parvenir consiste dans un premier temps à identifier les contraintes pollueur / payeur) et considérations (approche cycle de vie, évaluation des impacts, politique d'achat durable,
réglementaires auxquelles elle est soumise, et évaluer les écarts, puis d'identifier ses aspects éco-efficience du site, acquisition des meilleures techniques disponibles) mis en œuvre et défendus par
environnementaux significatifs afin de définir sa stratégie, ses engagements et les moyens à mettre l'entreprise sur le volet environnemental ?
en œuvre pour atteindre les résultats. Il s'agit également de mettre en place les outils qui
permettront de suivre les avancées. Comment l’entreprise s’assure-t-elle de l’optimisation des ressources qu’elle utilise, sur tout le cycle de vie de
ses activités : rendement de l’utilisation des matières premières, rendement énergétique, conservation de
l’eau, autres ressources… ?

Ce sous-thème contient trois grilles : évaluation des impacts sur l'environnement, prévention des impacts sur l'environnement et action dans la
sphère d'influence

24/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Grille Evaluation des impacts sur l'environnement


Pas un sujet de préoccupation Respect de la réglementation Evaluation - Début d'amélioration Amélioration continue Innovation - Exemplarité

1 2 3 4 5
Pas de connaissances des impacts de Connaissance des caractéristiques de Evaluation de l'ensemble des impacts Mise en place d'actions visant à limiter ou Recherche d'excellence sur les
l'activité sur l'environnement son environnement sur l'environnement et mise en place de éviter les impacts de l'activité sur performances environnementales ;
(consommations, pollutions) mesures sur l'ensemble de son/ses l'environnement. entreprise reconnue pour son avancée
site(s). sur le domaine

Les engagements de l'entreprise Réalisation d'une analyse des principaux Mise en place d'un système de Mise en place, enregistrement et suivi
n'évoquent pas le volet impacts sur l'environnement et mise en management de l'environnement d'indicateurs de performance, par
environnemental place de mesures permettant de rapport à des objectifs de réduction de la
respecter les prescriptions pollution (dont les déchets)
réglementaires
Sensibilisation des salariés aux éco-
gestes et au respect de l'environnement

25/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Aucune étude d'impact réalisée Etude d'impact menée dans le cadre d'une Mise en place d'indicateurs de suivi sur les Mise en place d'indicateurs de performance Recherche / développement de nouvelles
procédure ICPE impacts les plus significatifs (ex : tonnage de sur l'ensemble des impacts et suivi régulier (ex technologies / nouveaux process "propres" ;
déchets) et actions pour améliorer les : réduction de 5 % des déchets produits par écologie industrielle ; concept "d'usine
performances environnementales de tonne produite) positive"
manière continue.

Mise en place d'un programme de mesure Intégration des risques environnementaux Réalisation d'une analyse environnementale Reconnaissance via despublications d'articles
des rejets conformes à la réglementation dans la gestion de crise du niveau d'une certification
(notamment en terme de fréquence de environnementale
contrôle et de paramètres contrôlés)

Etude de dangers, plan d'opération interne Evaluation globale prenant en compte tout le
ou plan d'intervention interne cycle de vie du produit (Analyse de Cycle de
Vie) dont la phase d'utilisation pour diminuer
l'impact environnemental des produits

Révision des techniques de production afin de


réduire l'impact sur l'environnement ; choix
de procédés propres et sobres ; intégration
des niveaux de pollution (rejets, déchets …)
dans les investissements

Veille technologique au travers de la


participation à des salons, colloques

26/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Grille Prévention des impacts sur l'environnement


Aucune connaissance Respect de la réglementation Evaluation - Début d'amélioration Amélioration continue Innovation - Exemplarité

1 2 3 4 5
L'entreprise assume sa responsabilité vis- Mise en place d'actions ponctuelles Connaissance du coût des impacts Mise en place d'un programme de Mise au point, promotion et partage de
à-vis de ses impacts sur l'environnement pour réduire le coût de la pollution environnementaux de l'activité ; management environnemental dans le techniques et services sains du point de
selon un principe "pollueur-payeur" occasionnée par les activités ou les quantification des avantages cadre d'une certification (actions sur les vue environnemental
(support du coût de la pollution produits économiques et environnementaux de la impacts de l'activité)
occasionnée par ses activités) prévention de la pollution (réduction de
la consommation de matières 1ères et
d'énergie, rationalisation de l'utilisation
d'eau, amélioration de la conception des
produits, limitation de la production de
déchets…)

Approche de production basée sur l'éco-


efficience (optimisation de l'utilisation des
ressources pour engendrer moins de
pollution, dont les déchets)

27/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Mise en place d'actions contribuant à Préparation d'une certification ISO 14001 ou Evolution des techniques de production afin Atteinte des niveaux des BREFs, si leur
améliorer la performance économique et équivalent (EMAS…) - Mise en place d'un de réduire les consommations en prenant en application n'est pas obligatoire pour
conduisant à des progrès sur l'utilisation des Système de Management Intégré compte les indicateurs de bonnes pratiques et l'entreprise
ressources qualité/sécurité/environnement, voire RSE autres références

Recherche de filières pour une meilleure Mise en place de mesures pour éviter le Amélioration des pratiques de maintenance, Mise en application de procédés issus des
valorisation des déchets gaspillage tout au long de la chaîne de introduction de nouvelles technologies ou de programmes de recherche et, le cas échéant,
production nouveaux processus propres et sobres, partage des innovations issues de ses
démarche HQE dans la conception d'un propres programmes de recherche
nouveau bâtiment, mise en place une
démarche structurée de management de
l'énergie (type ISO 50 001) et de ses
consommations d'eau (cartographie des
réseaux / consommations - stratégie de
réduction - objectifs - plans d'actions - suivi)

Combinaison de l'utilisation de ressources non Remplacement de l'utilisation de ressources


renouvelables et renouvelables non renouvelables par l'utilisation de
ressources renouvelables.

Participation à des programmes de recherche


en matière d'innovation environnementale

28/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Grille Actions dans la sphère d'influence


Aucune connaissance Respect de la réglementation Evaluation - Début d'amélioration Amélioration continue Innovation - Exemplarité

1 2 3 4 5
Pas de sensibilisation environnementale Sensibilisation du personnel concerné Sensibilisation de l'ensemble du Mise en place d'actions de sensibilisation Actions pour améliorer les performances
du personnel aux impacts généraux sur personnel aux impacts sur et soutien des efforts en faveur de la environnementales des parties
l'environnement (prévention de la l'environnement des activités de protection de l'environnement dans la prenantes dans la sphère d'influence
pollution et des déchets, …) l'entreprise sphère d'influence (mécénat)

L'entreprise questionne ses fournisseurs L'entreprise questionne les partenaires


sur leurs actions de maîtrise des impacts de sa sphère d'influence sur leur
évaluation des impacts sur
l'environnement

29/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Campagnes de communication en interne, Formations, campagnes de sensibilisation à Campagnes d'incitation pour participer à des Mise en place de programmes d'information
modes opératoires, affichage, formations la protection de l'environnement, entretiens actions collectives autour des enjeux / communication vers la sphère d'influence
ciblées opérationnelles, … individuels, mise en place de primes sur environnementaux (nettoyage des plages, pour faire évoluer les comportements
objectifs cours d'eau, ...), partenariat local, sponsoring,
initiatives locales / globales, ….

Intégration de la responsabilité Aide des parties prenantes identifiés dans sa


environnementale dans la définition de sphère d'influence pour qu'ils limitent leur
fonction impact sur l'environnement - Intervention en
amont et en aval

Incitation des fournisseurs à réduire les L'entreprise valorise les résultats des ACV
consommations de ressources réalisées auprès de sa sphère d'influence

Mise en place de programmes conjoints


collectivités/entreprises (gestion territoriale)

30/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Prévention de la pollution

Prévenir la pollution, c'est dans un premier temps pour l'entreprise : Les questions à se poser :
• identifier les différentes sources de pollution,
• connaître les textes réglementaires relatifs à celles-ci. Quelles sont les différentes pollutions générées par les activités de l'entreprise ?

Dans un deuxième temps, il s'agit d'assurer une surveillance régulière des pollutions majeures. Est-ce que l'entreprise a connaissance de la réglementation pour les différents types de pollutions ?
Enfin, l'entreprise améliore ses pratiques et méthodes en vue de respecter les réglementations
locales, prévenir et limiter les pollutions. Est ce que l'entreprise dépasse régulièrement les seuils réglementaires ?

Elle met en œuvre des pratiques permettant, en particulier, de limiter : Quels moyens l'entreprise a-t-elle a sa disposition pour minimiser les pollutions les plus significatives ?
• la pollution de l'eau,
• la pollution de l’air, hors changement climatique, Quels risques financiers sont associés au non respect de la réglementation ou à des seuils de dépassement ?
• la pollution des sols,
• la production de déchets dont les déchets toxiques, les biodéchets, et déchets d’emballages. Comment l'entreprise sensibilise ses salariés à la prévention de ces pollutions ?

Ce sous-thème contient cinq grilles : rejets dans l'eau, émissions dans l'air (hors GES), déchets, gestion des produits chimiques & toxiques, bruit,
odeur, vibration, pollution lumineuse

31/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Grille Rejets dans l'eau


Aucune connaissance Conformité réglementaire Evaluation / début d'amélioration Amélioration continue Innovation - Exemplarité

1 2 3 4 5
Aucune ou peu de connaissance de la Identification des principales sources de Identification des réseaux eaux usées / Déploiement d'indicateurs de Application de technologies nouvelles
qualité des cours d'eau avoisinants pollution dans l'eau liées aux activités eaux pluviales et des zones et activités performance permettant d'améliorer visant à éliminer les rejets liquides
de l'entreprise susceptibles de polluer le milieu naturel l'efficacité du traitement et / ou réduire la
pollution à la source

Aucune connaissance de l'impact des Connaissance de l'ensemble de la Mise en place de moyens sur les réseaux Actions vers la sphère d'influence pour
eaux rejetées par l'entreprise réglementation relative aux rejets dans pour limiter les risques de pollution des réduire les émissions dans l'eau
l'eau eaux

Mise en place d’un inventaire des rejets Mise en place d’un système de mesures Actions réalisées en vue de réduire et
du site afin d’améliorer la connaissance des rejets afin de respecter les normes prévenir les pollutions d'eau sur le
des rejets spécifiques en période de pics de rejets et les fréquences d’analyse processus ou le nettoyage (produits de
et en période transitoire imposées par la réglementation RSDE nettoyage moins polluants, dégrillage,
(suivi et actions correctives) sensibilisation du personnel…)

32/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Raccordement au réseau public (avec En cas de dépassement des limites établies, Limitation à la source de la pollution par le Respect des niveaux de rejets préconisés par
convention de rejet) ou utilisation d'un mise en œuvre d'une analyse de causes et choix des produits utilisés les BREFs pour son activité
système de traitement interne (STEP…) d'un plan d'action corrective

Prévention des mélanges eaux pluviales / Analyse de l'impact sur le fonctionnement / Actions de partenariat ou co-construite avec
eaux usées dans le cadre d'un réseau dimensionnement de la STEP de lors de tout les acteurs de la chaine de valeur pour
séparatif projet de modification des activités réduire par exemple l'utilisation des produits
phytosanitaires

Prétraitement des eaux de rejets afin de Fonctionnement en circuit fermé


diminuer significativement la pollution

Réalisation de campagnes de mesures des


rejets (DCO, DBO, MES, N, RSDE) et respect
des valeurs réglementaires

Déclaration GEREP si applicable au site

33/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Grille Emissions dans l'air (hors GES)


Aucune connaissance Conformité réglementaire Evaluation / Début d'amélioration Amélioration continue Innovation - Exemplarité

1 2 3 4 5
Aucune ou peu de connaissance des Connaissance partielle des émissions Connaissance globale des émissions dans Réduction des émissions atmosphériques Respect des niveaux d'émission
émissions dans l'air dans l'air, associée notamment à la l'air, élargie notamment à certaines par la mise en œuvre de nouvelles préconisés par les BREFs pour son
réalisation des contrôles obligatoires émissions indirectes (énergie achetée, techniques de production et/ou la mise en activité, lorsqu'ils existent
et/ou à un suivi comptable transport, traitement des déchets et place d'actions de progrès
(consommation d’énergie, production de rejets, …).
froid et de chaleur, …)
Identification des postes susceptibles de Actions de réduction des émissions Actions vers sa sphère d'influence pour
nuire à la couche d'ozone (destruction réduire les émissions dans l'air
de la zone troposphérique)

Déclaration GEREP si applicable au site Existence d'un tableau de bord de mesure et Intégration dans les critères de sélection des
de suivi des émissions fournisseurs de la pollution de l'air / des
émissions

Actions limitant les pollutions de poussières


comme par exemple des filtres

Produits ou procédés de substitution pour


éliminer la problématique sur l'ozone.

34/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Grille Déchets
Aucune connaissance Conformité réglementaire Evaluation / Début d'amélioration Amélioration continue Innovation - Exemplarité

1 2 3 4 5
Pas de gestion spécifique des déchets, Tri des déchets par catégories en vue de Suivi quantitatif et qualitatif des déchets Réduction à la source des quantités des Recherche de solutions innovantes de
mise en décharge de déchets leur traitement. Filières définies pour produits déchets. ex : éco-conception des produits valorisation des déchets
valorisables chaque catégorie / emballages (utilisation de logiciels d'éco-
conception, …)
Vérification par l'entreprise qu'elle utilise Recyclage ou valorisation des déchets et Mise en place d'une politique déchet avec
bien des organismes agréés pour sous-produits (ex : valorisation en des objectifs fixés et un plan d'action de
l'élimination de ses déchets. alimentation animale, compostage, réduction
épandage, énergie, …)
Les registres de suivi des déchets sont
tenus à jour et archivés durant toute la
durée réglementaire
Les déchets sont stockés et éliminés en DIB Déclaration GEREP si applicable au site Mise en place d'un tableau de bord pour le Mise en place d'un plan de réduction des Accords établis avec des partenaires locaux
ou ordures menagères suivi des déchets (suivi des quantités par déchets ; aucun déchet non valorisé pour valoriser les matières secondaires que
type de déchets produits, comptabilité l'entreprise ne peut ni éviter, ni valoriser en
matière) et des indicateurs de taux de interne.
valorisation et de suivi des coûts

Faciliter le tri des déchets : sensibilisation du Sensibilisation de l'ensemble du personnel à Choix systématique de filières locales de Implication de l'ensemble de la supply chain
personnel, poubelles sélectives, indicateurs la diminution des déchets (y compris dans traitement des déchets, même si cela est plus pour une réduction à la source des déchets
de performance les fonctions supports : administratif, cher (partenariat avec les fournisseurs et clients
qualité...) pour mise en place de contenants
réutilisables…)

Liste des filières et prestataires et étude des Vérification du devenir réel des déchets - Programmes conjoints collectivités /
différents types de filières pour chaque type audit des prestataires entreprises (gestion territoriale)
de déchets

Mise en concurrence des prestataires pour Mise en concurrence des prestataires pour Analyse critique régulière des filières en
une optimisation économique une optimisation économique et place pour s'assurer qu'elles restent les plus
environnementale pertinentes (MTD : Meilleures Techniques
Disponibles)

35/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Grille Gestion des produits chimiques et toxiques


Aucune connaissance Conformité réglementaire Evaluation / Début d'amélioration Amélioration continue Innovation - Exemplarité

1 2 3 4 5
Pas de connaissance des produits Tous les produits chimiques achetés L'entreprise cherche à réduire la L'entreprise a mis en place, lorsque cela L'entreprise a substitué tous les agents
dangereux disposent d'une fiche de données de dangerosité des produits utilisés par une est possible, des procédés alternatifs à chimiques dangereux de son activité
sécurité ; ils sont stockés et utilisés politique de substitution des CMR l'utilisation de produits chimiques
conformément à cette fiche. (Cancérigènes, Mutagènes et
Reprotoxiques) et dangereux pour
l'environnement.
L'entreprise a identifié tous les agents L'entreprise dispose d'une procédure L'entreprise dispose d'une cellule de L'entreprise agit pour mettre en place les
chimiques (achetés, issus de l'activité) d'urgence en cas de pollution prévention de crise et réalise des mêmes dispositions dans sa sphère
CMR ainsi que ceux qui disposent d'une accidentelle exercices de simulation de crise d'influence
VLEP réglementaire.
Application du règlement REACH pour
les entreprises concernées
Gestion conforme des stockages (cuvettes Réduction de l'utilisation de produits Nettoyage avec des produits moins toxiques
de rétention systématiques, compatibilité phytosanitaires ; code de bonnes pratiques
produits….) agriculture (agriculture raisonnée), élevage
(PMPOA), global gap

L'entreprise dispense des formations à Les numéros d'urgence sont affichées à


l'utilisation des produits chimiques afin de proximité des zones de risques : pompier,
prévenir des pollutions et d'assurer les centre antipoison…
conditions de sécurité

36/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Grille Bruit, odeurs, vibration et pollution lumineuse


Aucune connaissance Conformité réglementaire Evaluation / début d'amélioration Amélioration continue Innovation - Exemplarité

1 2 3 4 5
Peu ou pas de prise en compte des Enregistrement des remarques de Identification et évaluation des sources Réalisation d'enquêtes auprès du Organisation régulière de réunions
nuisances liées au bruit, aux odeurs, aux voisinage (odeurs, bruits, …) de nuisance olfactives, sonores, voisinage et mise en place, le cas échéant, d'information (riverains, agriculteurs en
vibrations et à la pollution lumineuse. vibratoires et lumineuses (mesures) d'études et actions correctives cas d'épandage, mairie…)

L'entreprise agit pour mettre en place les


mêmes dispositions dans sa sphère
d'influence
L'entreprise est conforme aux seuils Enquêtes auprès du personnel pour Plan d'action en interne pour réduire les Investissement dans la recherche et le
requis par la réglementation sur son site connaitre leur ressenti sur le sujet sources majeurs de désagrément. développement de technologies et de
produits limitant les émissions sonores,
olfactives ou les vibrations

Respect des valeurs limites fixées par la Cartographie à jour des émissions sonores Mise en place d'un plan de réduction des Analyse avec une association écologiste de
réglementation et réalisation des mesures auprès des équipements et en limite de nuisances identifiées avec, si cela est justifié, l'impact sur la faune de la pollution
imposées par la réglementation par un propriété réalisation d'investissements permettant de lumineuse
laboratoire agréé. réduire ces nuisances

Investissement dans des équipements :


bouchons d'oreilles personnalisés, travaux
d'isolation sonore, aménagement des postes

Lors d'achat de matériel, ces éléments sont


pris en compte dans le choix du matériel

37/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Utilisation durable des ressources

L'entreprise met en œuvre des pratiques permettant, en particulier : Les questions à se poser :
• d’optimiser les consommations d’énergie et l’utilisation d’intrants issus de la pétrochimie,
• de raisonner le choix des matériaux de ses emballages et conditionnements, Comment l'entreprise s'assure-t-elle de l'optimisation des ressources qu'elle utilise sur son site et pour ses
• d’optimiser l’utilisation d’eau (recyclage, optimisation du nettoyage, circuit fermé, etc.), produits : rendement de l'utilisation des matières premières, efficience énergétique, utilisation raisonnée de
• d’optimiser l’utilisation des matières premières et des sols. l'eau, recours à des énergies ou matières renouvelables, etc. ?

Elle sensibilise l’ensemble de ses salariés et les parties prenantes significatives de sa sphère Comment l'entreprise oriente-t-elle ses choix pour favoriser les ressources renouvelables ?
d’influence directe à l’utilisation responsable des ressources et notamment de l’eau, de l’énergie et
la biodiversité. L'entreprise prend-elle en compte l'utilisation des ressources lors de la conception de ses produits ?

L’entreprise intègre les aspects environnementaux dans la conception et le développement de ses Quels outils de mesures au sein de l'entreprise pour suivre les différentes consommations ?
produits (écoconception) en se basant si possible sur une approche de type "analyse de cycle de vie".
Comment l'entreprise utilise-t-elle la ressources eau : mesures, suivi, actions de réduction, circuits fermés, etc. ?

Quels sont les moyens mis en œuvre pour suivre et optimiser les consommations énergétiques ?

Les postes de fortes consommations sont-ils identifiés ?

L'entreprise connait-elle les principales catégories d'impact de ses produits ?

Est-ce que l'entreprise mène des analyses de cycle de vie de ses produits ?

Ce sous-thème contient trois grilles : consommation d'eau, consommation d'énergie et matières premières/conception du produit

Grille Consommation d'eau

38/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Grille Consommation d'eau


Aucune gestion des Gestion globale des Suivi détaillé des consommations Réduction des consommations Emploi durable des ressources
consommations consommations / économie

1 2 3 4 5
Aucune gestion structurée de la Contrôle global de la consommation Mise en place d'actions permettant de Optimisation des consommations et suivi Les niveaux de consommation et ratios
consommation d'eau d'eau réduire le gaspillage formalisé par la réalisation de campagnes "eau / tonnage produits finis ou matières
de mesure aux différents postes de premières" sont inférieurs aux seuils de
consommation. référence des BREFs

Réduction des consommations d'eau sur Investissement dans des technologies


l'ensemble du cycle de vie du produit plus économes en eau, voire sans eau.

Respect des niveaux de consommation


d'eau préconisés par les BREFs pour son
activité lorsque celles-ci existent

L'entreprise paie ses factures sans suivre leur Suivi régulier des factures d'eau Utilisation exclusive de la raclette et non des Mise en place de compteurs d'eau dans les Mise en place d'autres sources
évolution jets d'eau pour le nettoyage des sols ; principaux endroits de consommation et de d'approvisionnement que l'eau potable
robinet à fermeture automatique ; pas de systèmes d'exploitation permettant de réduire (traitement des eaux pour utilisation en
refroidissement en eau perdue ; mousseurs les consommations d'eau : recyclage de l'eau nettoyage, récupération des eaux de pluie,
sur les robinets… de refroidissement, … fonctionnement en circuit fermé, …)

Suivi permettant de détecter des fuites sur le Suivi permettant de détecter des fuites sur le Prise en compte de niveaux de consommation Modification des produits afin de réduire la
réseau d'approvisionnement réseau d'approvisionnement d'eau dans les investissements consommation d'eau sur l'ensemble du cycle
de vie

Sensibilisation du personnel technique / de Sensibilisation de l'ensemble du personnel Modification des procédés de fabrication en
production aux économies d'eau aux économies d'eau vue de réduire la consommation en eau

39/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Grille Consommation d'énergie


Aucune gestion des Gestion globale des Suivi détaillé des consommations Réduction des consommations Emploi durable des ressources
consommations consommations / économie

1 2 3 4 5
Aucune gestion structurée de la Contrôle global de la consommation en Mise en place de pratiques permettant Mise en place d'un management de L'entreprise est dans une logique
consommation énergétique énergie (électricité, gaz, …) . d'éviter un gaspillage d'énergie l'énergie : diagnostic énergétique, suivi d'exemplarité et d'innovation
d'indicateurs de performance, objectifs
chiffrés, plan d'action de réduction,
sensibilisation du personnel

Atteinte des niveaux de consommation Investissement dans des technologies


d'énergie préconisés par les BREFs pour plus efficientes en énergie; les niveaux
son activité lorsque celles-ci existent de consommation et ratios eau /
tonnage PF ou MP sont inférieurs aux
seuils de références des BREFs lorsque
celles-ci existent

40/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Suivi des factures et optimisation Réalisation d'un diagnostic énergétique Conception des bâtiments : partie HQE, L'entreprise utilise majoritairement des
économique des contrats bâtiment à énergie positive ou basse sources d'énergies renouvelables
d'approvisionnement (électricité) consommation

Réalisation de campagnes de mesures aux Ampoules basse consommation, minuteurs, Choix de procédés sobres : mise en place de Mise en place de partenariats à long terme
différents postes de consommation ; cellules pour éclairage automatique, chaudières biomasse, panneaux solaires, … avec des exploitants d'installations de
compteurs par atelier thermostats, enregistrement de la méthanisation, géothermie, …
température des salles de production le
week-end, mise en place de calorifugeages,
modification des horaires de démarrage des
installations, campagne de lutte contre les
fuites d'air comprimé, ...

Sensibilisation du personnel technique aux Actions de sensibilisation à la maîtrise de Prise en compte dans les investissements des
économies d'énergie l'énergie auprès de l'ensemble du personnel niveaux de consommation

Mise en place de programmes d'économie Utilisation de sources d'énergie provenant de


d'énergie proposés par des organismes la production (déchets, récupération de
extérieurs (ADEME) chaleur, récupération de l'eau de stérilisation
pour utilisation comme source de chaleur, …)
et d'énergies renouvelables

41/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Grille Matières premières / conception du produit


Aucune gestion des Gestion globale des Suivi détaillé des consommations Réduction des consommations Emploi durable des ressources
consommations consommations / économie

1 2 3 4 5
Choix de ses produits, innovations et Actions contribuant à l'amélioration de Intégration de paramètres Evaluation globale prenant en compte Choix stratégiques sur la base de
services, uniquement sur des aspects la performance économique et environnementaux dans la conception tout le cycle de vie lors de la conception l'Analyse de cycle de vie des matières
relatifs à la fonctionnalité et la sécurité conduisant à des progrès de certains produits des produits
des aliments ainsi que sur des critères environnementaux
économiques

Analyse des lignes de production pour Recherche d'une meilleure valorisation Partenariat avec des instituts de
limiter la quantité de déchets et les des co-produits dans la filière actuelle ou recherche pour réduire les impacts
pertes de matières premières dans une filière alternative environnementaux des matières
premières

Intégration de paramètres
environnementaux pour l'ensemble des
produits mis en œuvre dans l'entreprise

Réduction des emballages pour optimiser le Utilisation de matières premières issues de Utilisation de matières recyclées / Prise en compte de la phase d'utilisation des
prix de revient des produits ; mise en place techniques de production respectueuses de renouvelables dans la conception des produits lors de l'Analyse de cycle de vie
d'actions pour éviter les pertes sur ligne ; l'environnement : bio, agriculture raisonnée, produits (plastiques recyclés et/ou (conservation - cuisson)
choix de fournisseurs locaux… global gap (utilisation raisonnée des biosourcés…)
phytos)…

Intégration de critères d'écoconception dans Mutualisation d'un réseau de chaleur sur


le développement des emballages et des une zone industrielle
produits

42/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Changement climatique

L'agroalimentaire est un secteur fortement émetteur en gaz à effet de serre (GES). L'alimentation est Les questions à se poser :
le premier poste d'émission de GES des ménages. savoir que dans la vie d'un ménage, l'alimentation
est le premier poste d'émission. Dans les années à venir, l'activité agroalimentaire sera fortement Comment l'entreprise évalue-t-elle ses émissions de gaz à effet de serre ?
impactée par les effets du changement climatique.
Quelles sont les méthodes utilisées ?
L'enjeu pour ce secteur est de subvenir aux besoins alimentaires d'une population mondiale
croissante, tout en réduisant ses émissions de GES. Une entreprise responsable s'engage à connaître Quel périmètre a-t-elle défini pour ses émissions indirectes ?
les principaux postes d’émission de GES de son activité et de ses produits, mais aussi à mettre en
place une politique de réduction des GES. L'entreprise a-t-elle un plan de réduction des émissions revu chaque année ?

L'entreprise a également un rôle à jouer en accompagnant les agriculteurs / producteurs / Quelles sont les actions qui ont été menées pour réduire son impact ?
fournisseurs dans leur démarche de réduction.
L'entreprise a-t-elle mis en place une stratégie sur 2 à 5 ans ?

Quels sont les engagements et les moyens financiers / humains ?

L'entreprise s'est-elle fixé des objectifs de réduction pour ses transports ?

Quelles sont les mesures qui ont été menées pour réduire l'impact des transports en termes de GES ?

Ce sous-thème contient deux grilles : émissions de GES et focus sur le transport

43/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Grille Emissions de GES


Pas de connaissance des Connaissance partielle des Connaissance globale des Mise en place d'actions de Définition d'objectifs volontaires
émissions de GES émissions de GES émissions de GES réduction progressive des en phase avec les objectifs
émissions de GES internationaux
1 2 3 4 5
Peu ou pas de connaissance des Connaissance partielle des émissions de Chiffrage et analyse des émissions Mise en place d'une stratégie de Veille sur les objectifs internationaux ;
émissions de GES GES, associée notamment à un suivi directes et indirectes de GES réduction à 3 ans avec : objectifs fixés, un ambition de réduction par 4 des
comptable (consommation d’énergie, plan actions pluriannuel, ressources émissions de GES à l'horizon 2050 et se
production de froid et de chaleur) et à la allouées fixe des objectifs intermédiaires en
réalisation des contrôles obligatoires phase avec les objectifs internationaux
(chaudières, …)

Actions contribuant à l'amélioration de Des actions sont réalisées mais celles-ci Les meilleures techniques disponibles sont Promotion d'actions similaires dans sa
la performance économique et ne sont pas forcement pilotées mises en œuvre sphère d'influence
conduisant à des réductions des
émissions de GES directes

Substitution volontaire d'un fluide à Réduction de l'impact carbone des Veille sur l'adaptation aux changement
haut PRG (pouvoir de réchauffement produits climatique
climatique) vers une alternative moins
polluante

44/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Données obtenues grâce à un coefficient Réalisation volontaire d'un bilan des Intégration dans les critères de sélection des Mise en place de partenariats / programmes
d'émission et mises à jour annuellement émissions de GES fournisseurs des actions de réduction des avec les agriculteurs / fournisseurs en vue de
émissions de GES (réalisation d'un bilan des réduire les émissions de GES
émissions de GES, politique de transport, bilan
énergétique, …)

Remplacement de la chaudière fioul par une Réexamen de la quantité et du type de Prise en compte des émissions de GES dans Aller vers une neutralité carbone en mettant
chaudière gaz, calorifugeage des combustible utilisé les investissements (réduction des en œuvre des mesures destinées à
canalisations consommations = critère de choix des compenser les émissions résiduelles de GES
nouveaux équipements énergétiques) (captation de carbone, soutien de
programmes de réduction des émissions...)

Installations utilisant des fluides frigorigènes Réalisation d'un bilan des émissions de GES Prévention ou réduction des rejets Analyse des impacts du changement
entretenues par des sociétés agréées ; sur site (intégrant les émissions indirectes) d'émissions de GES dues à l'utilisation des climatique sur la fourniture de matières
comptabilisation des quantités de fluides sols, à des processus ou à des équipements premières et de services environnementaux
injectées dans les circuits et donc des fuites y.c. les installations de chauffage, ventilation, et mise en place d'actions spécifiques (choix
conditionnement d'air, … de plantations d'espèces végétales résistant
mieux à la chaleur et à la sécheresse...)

Réalisation d'un bilan des émissions de GES Engagement dans une charte de réduction
selon les recommandations des guides
sectoriels
Les toits de l'entreprise sont recouverts de
panneaux photovoltaïques

45/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Grille Focus sur le transport


Pas de connaissance des Connaissance partielle des Connaissance globale des Mise en place d'actions de Définition d'objectifs volontaires
émissions de GES émissions de GES émissions de GES réduction progressive des en phase avec les objectifs
émissions de GES internationaux
1 2 3 4 5
Analyse de l'émission du parc de Choix pour des modes de transports
l'entreprise et des transporteurs sous- alternatifs aux transports routiers
traitants
Peu ou pas de connaissance des Connaissance des distances, des types Limitation des consommations, Amélioration de la politique de transport Réflexion avec les clients sur
émissions de GES liées aux transports de transport et des niveaux de optimisation des tournées et du taux de en vue de réduire les émissions de GES ; l'optimisation du transport en vue de
remplissage (retours à vide ?) remplissage des camions utilisation de véhicules moins polluants réduire les émissions de GES

Sensibilisation des livreurs / Exige une politique de réduction de la part


commerciaux à l'éco-conduite des transporteurs (ex : Charte Objectif
CO2)
Incitation des salariés à utiliser des Mise en d'un plan de déplacement
modes de transport plus doux entreprise pour réduire l'impact transport
des salariés

Analyse des données transmises par les Promotion du covoiturage et de l'utilisation Analyse critique régulière des modes de Choix du ferroutage et du transport fluvial /
transporteurs (consommations en pied de des transports en commun. transport retenus et de l'organisation de la multimodal
facture) supply chain

Analyse logistique des parcours et réduction Stage d'éco-conduite pour les conducteurs Réalisation d'un plan de déplacement Partenariat inter-entreprises (mutualisation
des distances / optimisation des coûts. entreprise pour optimiser les transports liés à du fret, covoiturage, transport en commun,
l'activité. …) - participation et animation d'un réseau
régional de covoiturage

Amélioration de la politique transport des Projet de mobilité durable entre l'entreprise


salariés : organisation de tournées de et la commune.
ramassage, accords avec des sociétés de
transport en commun pour faciliter
l'utilisation par des salariés, …

Achat de camions dotés des dernières normes Promotion du télétravail

46/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Protection de l'environnement, biodiversité et réhabilitation des habitats naturels

L’entreprise doit être consciente des nuisances générées à l'échelle locale et doit chercher à y Les questions à se poser :
remédier.
L'entreprise connait-elle l'impact de son activité sur la faune et la flore ?
Dans le cas de l'agroalimentaire, l'entreprise a un rôle crucial à jouer pour encourager et
accompagner les producteurs à réduire en particulier leurs nuisances sur la faune et la flore. Quelles sont les actions menées pour réduire les impacts négatifs ?

Le sujet étant parfois difficile à traiter, elle peut se faire accompagner via des organismes L'entreprise privilégie-t-elle des produits / matières premières disposant de label (AB, MSC, RSPO...) ?
compétents en matière de biodiversité (associations environnementales, conservatoires des
ressources naturelles, …). L'entreprise travaille-t-elle en partenariat avec les acteurs de la chaîne de valeur, en particulier les agriculteurs,
pour mettre en oeuvre les bonnes pratiques ?

L'entreprise participe-t-elle à des actions locales ou internationales de préservation et restauration de la


biodiversité ?

Cette thématique contient deux grilles : biodiversité et gestion des sols

47/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Grille Biodiversité
Pas de connaissance des impacts Prise en compte du milieu naturel Identification de l'impact sur le Recherche de réduction de l'impact Equilibre biologique - écosystème
d'implantation milieu naturel - Préservation sur le milieu naturel - reconquête

1 2 3 4 5
Pas ou peu de connaissance de l'impact Connaissance des spécificités de son Mise en place des mesures contribuant à Accompagnement par l'entreprise de la Anticipation des problèmes de
de l'activité sur la faune et la flore environnement proche et de l'impact la préservation de la biodiversité à un reconquête de l'environnement local par ressources et de biodiversité à long
du fonctionnement sur la biodiversité niveau local la faune et la flore originelles terme

Contenu du volet "faune et flore" de l'étude Création de haies, nids, zones enherbées, Partenariat avec des acteurs pour préserver la Actions au sein de la filière produit ; mise en
d'impact connu et conforme (classification mares… biodiversité (associations de protection de place de programmes communs
ZNIEFF, Natura 2000,…) l'environnement, instituts de recherche...)

Réalisation d'un bilan "biodiversité" Sensibilisation du personnel à la biodiversité Promotion auprès des fournisseurs de Financement de programmes de recherche
pratiques responsables pour prévenir les (par exemple avec la Fondation pour la
pertes de biodiversité Recherche sur la Biodiversité)

Veille sur les problématiques de biodiversité


pouvant impacter ses produits

Partenariat avec les sociétés de chasse, de


pêche a pour préserver la biodiversité

48/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Grille Gestion des sols


Pas de connaissance des impacts Prise en compte du milieu naturel Identification de l'impact sur le Recherche de réduction de l'impact Equilibre biologique - Ecosystème
d'implantation milieu naturel - Préservation sur le milieu naturel - Reconquête

1 2 3 4 5
Pas ou peu de connaissance de l'impact Connaissance des pollutions engendrées Prise en compte des impacts potentiels Adoption de pratiques réduisant les Mise en place des pratiques
du fonctionnement sur le sol et le sous- par l'activité sur site (ou des risques de des activités de production agricoles éventuels impacts sur l'environnement de exemplaires limitant la migration des
sol pollution) sur les sols et sous-sols l'utilisation des sols polluants dans le sol

Pas d'étude du sol et du sous-sol intégrée Connaissance des antécédents du site Intégration dans les cahiers des charges de Utilisation uniquement de produits agricoles Suppression totale de l'utilisation de
dans l'étude d'impact bonnes pratiques d'agriculture et d'élevage issus de pratiques préservant les sols produits phytosanitaires
(PMPOA, zones enherbées quand utilisation (agriculture raisonnée, jachères, rotation des
de pesticides, …) cultures, …)

Plan d'épandage conforme et vérifié par un Innovation, recherche et mise en place de Sélection de fournisseurs certifiés HVE
tiers nouveaux procédés pour limiter les impacts
sur le sol et le sous-sol (alternatives aux
produits chimiques)

La qualité des eaux souterraines au droit du Suppression de l'utilisation de produits Mise en place de périmètres de protection
site est conforme à la réglementation phytosanitaires pour l'entretien de ses autour de certaines ressources alors que non-
espaces verts demandé au niveau réglementaire (eau,
espèces rares…)

49/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Développement local

Le terme «communauté» renvoie à la zone géographique où se situe une implantation résidentielle ou toute autre implantation humaine, à
proximité physique des sites ou des zones d'impact de l’entreprise.

L'expression « population locale » est utilisée comme synonyme. L'implication auprès des communautés et la contribution au développement local,
partie intégrante du développement durable, va bien au-delà de l'identification des parties prenantes et du dialogue avec celles-ci.

Les enjeux pour le secteur sur cette thématique :


• pérenniser et dynamiser l’ancrage territorial des entreprises de l’agroalimentaire afin de maintenir une activité économique et sociale sur
l’ensemble des territoires ;
• promouvoir les métiers, pratiques, et le savoir-faire de l’agroalimentaire auprès des communautés et citoyens du territoire où opère l’entreprise ;
• agir localement en matière d’aide alimentaire auprès des plus démunis et contribuer à la réinsertion des publics les plus fragiles.

50/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Communautés et développement local

Ce sous-thème porte sur l'implication de l'entreprise vis-à-vis de son territoire et de ses acteurs. Les questions à se poser :

La création d'emploi et le développement de compétence trouve naturellement sa place dans ce L'entreprise mesure-t-elle les impacts négatifs ou positifs (économiques, sociaux, environnementaux) de son
sous-thème compte tenu de l'impact du secteur alimentaire sur le développement et le maintien activité sur le territoire ?
des territoires.
Comment l'entreprise mesure-t-elle ces impacts ?

Quels types de relations l'entreprise entretient-elle avec les acteurs du territoire, en particulier les collectivités ?

Comment l'entreprise s'implique dans les enjeux portés par son territoire ?

Comment l'entreprise participe-t-elle à la création d'emplois et au développement des compétences sur son
territoire ?

Comment l'entreprise contribue-t-elle à la création de richesse sur son territoire ?

Aucune prise en compte des Identification des spécificités Actions en faveurs des Implication dans la vie locale Participation de l’entreprise à des
spécificités locales locales communautés locales programmes globaux au niveau
local
1 2 3 4 5
Aucune attention particulière n’est Connaissance des impacts de l'activité Participation active de l'entreprise au Participation importante de l'entreprise Participation à des programmes globaux
portée à l’intégration territoriale de l'entreprise sur son territoire niveau du développement économique à la vie associative du territoire, tout en d’aménagement du territoire
(économiques, sociales et/ou du territoire permettant l'indépendance des
environnementales) associations

Pas de connaissance et d’analyse des Prise en considération des Participation à des actions ou projets L'entreprise veille à réduire son impact L'entreprise s'engage dans des actions
retombées économiques, sociales et problématiques locales destinés à développer l'emploi et les sur le territoire visant à améliorer la vie de la
environnementales (positives ou compétences collectivité et à participer à son
négatives) générées par l'entreprise sur développement
le territoire

Mise en œuvre d'actions visant à L'entreprise valorise le territoire, voire Etude de l'impact de ses décisions
améliorer la vie de la collectivité et à des savoir-faire, à travers ses produits d'investissements sur le territoire
participer à son développement

51/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Aucune prise en compte des Identification des spécificités Actions en faveurs des Implication dans la vie locale Participation de l’entreprise à des
spécificités locales locales communautés locales programmes globaux au niveau
local
1 2 3 4 5
Pas de connaissances des problématiques Identification de partenaires locaux, porteurs Intégration des travailleurs locaux, Mutualisation d'infrastructures, achats Création de groupes de travail avec des
locales de projets saisonniers, relations avec les élus groupés… représentants des communautés locales
(contribuer à la stratégie de DD de sa région
…)
Soutien d’associations culturelles et Participation à des programmes Protocole de Nagoya sur l’Accès aux
sportives, incitation auprès des salariés à d'aménagement du territoire (renforcement ressources génétiques et le Partage juste et
s'investir dans la vie associative du territoire des lignes de bus, …) équitable des Avantages découlant de leur
(culturelle ou sportive) et à participer à des utilisation (APA)
forums

Privilégier l'emploi de salariés locaux à L'entreprise développe des gammes de Lorsqu'elle opère à l'international,
compétences égales produits avec des signes de qualité régionaux l'entreprise favorise le développement des
(produits et savoirs faire du territoire, …) communautés locales (emploi, scolarisation
des enfants, construction de dispensaires,
accès à l'eau potable, mise en place
d'infrastructures, approvisionnement et
distribution par des entreprises locales, ...)

Privilégier les fournisseurs locaux dans la L'entreprise innove en matière d'emploi L'entreprise a évalue son empreinte locale
mesure du possible (proposition de poste en temps partagé avec (ex : méthode "local foot print")
d'autres entreprises locales, …)

Partenariat avec des établissements scolaires

52/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Solidarité
Ce sous-thème traite de la contribution de l'entreprise aux actions de solidarité. Les questions à se poser :

Les entreprises peuvent aider de différentes manières : Quelles sont les actions de solidarité menées par l'entreprise ? Auprès de quel public ?
- en faisant des dons de produits alimentaires, de matériel, financier, de mécénat de compétence...
- en soutenant les initiatives locales de réinsertion Quels ont les moyens dégagés pour la mise en œuvre de ces actions ?
- en facilitant l'implication de ses salariés dans des projets de développement local ou solidaires(
aménagement du temps de travail, congé solidaire, logistique ou financier, etc.). Un programme d'actions est-il élaboré ?

Ce programme est-il élaboré avec des parties prenantes ?

Pas d'action de solidarité Actions solidaires ponctuelles Actions solidaires construites Engagement solidaire significatif Programme de solidarité durable

1 2 3 4 5
L'entreprise ne mène pas d'action de Réponse à des sollicitations ponctuelles Budget annuel défini pour des actions Mise en place de partenariats en lien avec Programme structuré d'action solidaire
solidarité de solidarité des actions de solidarité

Appel à des entreprises adaptées ou des Soutien significatif d'une ou plusieurs Incitation du personnel à participer à des Soutien humain ou financier à un projet
associations d'insertion quand organisations, à travers des dons, du actions de solidarité (volontariat) solidaire local ou humanitaire
l'entreprise en a l'opportunité financement ou de la mise en œuvre de
projets.
Dons alimentaires réguliers Mise en place d'opération de solidarité en Facilités offertes au personnel
collaboration avec les consommateurs souhaitant s'investir dans des actions de
solidarité

53/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Pas d'action de solidarité Actions solidaires ponctuelles Actions solidaires construites Engagement solidaire significatif Programme de solidarité durable

1 2 3 4 5
Recours à des sociétés d'insertion pour des Signature de conventions annuelles avec des Partenariats en lien avec des ONG, structures L'entreprise permet aux salariés d'offrir des
conditionnements de produits, l'entretien banques alimentaires locales, … heures de leur travail chaque année pour
des espaces verts... une cause solidaire

Dons alimentaires auprès d'associations Actions de compensation carbone comme par Congé solidaire (participation de l'entreprise
locales exemple participation à un programme de aux frais de salariés s'investissant dans une
reboisement action solidaire)

Participation financière ou don (alimentaires Opération de solidarité en collaboration avec Développement de gamme de produits
ou matériel) pour soutenir des manifestions les consommateurs "un arbre planté pour adaptés (valeur, prix, …) à des populations
ou des projets spécifiques l'achat d'un produit" défavorisées (nutrition, accès aux produits,
…)

54/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Consommateurs
Pour le secteur agroalimentaire sur la question des consommateurs, les enjeux suivants ont été identifiés :
• assurer la sécurité des aliments (assurer la production et la commercialisation de produits sains et sûrs pour garantir la sécurité des
consommateurs),
• apporter aux consommateurs une information juste et complète sur l'emballage des produits ou dans les différents supports de communication
afin qu'ils puissent choisir en connaissance de cause,
• prendre en compte la santé du consommateur à long terme (intégrer les enjeux de nutrition-santé dans le développement, la production et la
transformation des denrées alimentaires et la communication relative à ces produits),
• participer à la diversité des goûts et à la promotion du patrimoine culturel (préserver la diversité et les spécificités du patrimoine gastronomique
et culturel national et régional),
• faciliter l’accès de tous à l’alimentation (permettre aux populations les plus démunies d’accéder à une alimentation quantitativement suffisante et
de bonne qualité sur les plans sanitaires, organoleptiques et nutritionnels),
• éduquer à une consommation responsable (éduquer les consommateurs à des modes de consommation responsables et durables en
communiquant sur une production agroalimentaire responsable ainsi que sur les impacts et enjeux sociétaux associés sur le court et le long terme),
• assurer la protection des données des consommateurs et leur confidentialité,
• permettre aux consommateurs de faire part de leurs réclamations et de leurs attentes.

55/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Information du consommateur
Plusieurs études soulignent que les consommateurs sont de plus en plus en attente d'informations et Les questions à se poser :
de transparence de la part des entreprises, en particulier des entreprises agroalimentaires.
Comment l'entreprise fournit-elle les informations relatives à ses produits, qui aident le consommateur dans
Les informations et préconisations mises à disposition des consommateurs doivent assurer une son choix ?
sécurité maximale, garantir la santé des consommateurs mais également leur permettre de choisir
un produit en connaissance de cause (composition du produit, information nutritionelle, origine, Comment l'entreprise s'assure-t-elle que ses communications marketing sont loyales, complètes et non
impact environnemental...). fallacieuses ?

Dès lors que l'entreprise informe le consommateur de ces caractéristiques, l’entreprise communique Comment l'entreprise promeut-elle l'éducation des consommateurs au sujet de l'impact de leur choix sur leur
de manière compréhensible, transparente et non trompeuse et ne doit pas, de quelle que manière santé, l'environnement mais également au niveau social ?
que ce soit, induire en erreur le consommateur sur la véritable nature ou les véritables
caractéristiques du produit et/ou sur ses modes de production et de transformation.

Pour la communication "produit", l’entreprise respecte, au-delà des codes officiels de la


consommation et du commerce, l’ensemble des règles déontologiques régissant les secteurs de la
communication et de la publicité (ex : charte UDA sur la communication responsable, règles de
l’ARPP).

Informations peu développées / Informations conformes aux Informations responsables Informations pédagogiques en Informations exemplaires
minimum / produits obligations réglementaires matière de RSE

1 2 3 4 5
Informations qui se limitent au respect Prise en compte des évolutions Intégration des règles et bonnes L'entreprise utilisent différents moyens Communication sur les aspects sociaux,
du code de la consommation en réglementaires comme le règlement pratiques en matière de communication pour informer le consommateur sur ses comme par exemple la répartition de la
matière d'étiquetage INCO : étiquetage de l'origine, mise en et publicité responsable pratiques en matières de RSE : internet, valeur à chaque maillon de la chaîne de
évidence des allergènes, déclaration mobile, publicité, brochures… valeur
nutritionnelle, lisibilité des mentions

56/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Informations peu développées / Informations conformes aux Informations responsables Informations pédagogiques en Informations exemplaires
minimum / produits obligations réglementaires matière de RSE

1 2 3 4 5
Mise en place de l'étiquetage Les informations et allégations présentes Campagne de communication
nutritionnel sur l'ensemble de ses sur les produits ou les supports de responsable reconnue comme
produits marketing et publicitaires sont détaillées exemplaire par l'état ou un jury
et justifiées sur un site web ou dans un indépendant
rapport de développement durable
disponible

Partenariat loyal avec des instances


représentatives des consommateurs
pour valider son marketing et ses
informations

L'entreprise connait les principes d'une Signature de la charte UDA sur la L'entreprise diffuse des informations sur les
communication responsable et les différents communication responsable et/ou rédaction conditions sociales de production, la
guides pratiques en la matière : règles de sa propre charte préservation des ressources, …
déontologiques de l'ARPP, guide des
allégations environnementales...

L'entreprise établit des procédures pour Communication sur le profil environnemental Une information complète est indiquée sur
s'assurer que ses pratiques ne génèrent pas de ses produits (ACV) les emballages ou fiche produits du site web
de communication trompeuse, fallacieuse ou : étiquetage nutritionnel, profil
déloyale environnemental, numéro du service
consommation, lieux de fabrication…

L'entreprise est transparente quant à Prix de la chambre de commerce, articles de


l'origine des matières premières qu'elle presse, participation à des conférences, …
utilise

L'entreprise veille à écarter de sa


communication des textes ou images qui
perpétuent des stéréotypes relatifs à la
religion, au sexisme ...

57/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Protection de la santé et de la sécurité des consommateurs


Au-delà des exigences de la réglementation sanitaire et hygiène (bonnes pratiques d’hygiène, plan Les questions à se poser :
HACCP, maîtrise des non conformités, traçabilité, retrait/rappel des produits), l’entreprise intègre
dans son système de management la sécurité des aliments. Comment l'entreprise s'assure-t-elle de fournir des produits contribuant à une alimentation saine et sûre aux
consommateurs ?
Pour cela, l’entreprise met en place des dispositifs et procédures (système de traçabilité interne et
externe, procédure de gestion / prévention des crises sanitaires, veille…) permettant de minimiser, le Comment l'entreprise identifie-t-elle les consommateurs vulnérables au regard des risques relatifs à la santé ?
cas échéant, l’impact potentiel des risques d’une crise sanitaire sur la santé des consommateurs.
Quelles sont les procédures / système de management pour assurer la sécurité des aliments tout au long de la
L’entreprise assure une veille réglementaire, et est à l'écoute des évolutions scientifiques et chaîne de valeur ?
techniques relatives aux dangers sanitaires potentiels liés à l’alimentation.
Quelles sont les actions menées par l'entreprise pour améliorer la qualité de ses produits au niveau nutritionnel
Elle s’engage à rechercher, individuellement ou collectivement, des solutions alternatives, lorsqu’elle ?
identifie un nouveau risque potentiel, dès lors que des doutes scientifiques sérieux existent. Les
informations mises à disposition des consommateurs doivent garantir la santé et l'usage optimal.

Conformité à la réglementation Anticipation des futures L'entreprise est dans une L'entreprise est en mode proactif Exemplarité
évolutions règlementaires démarche d'amélioration sur cette thématique
continue
1 2 3 4 5
Respect des exigences réglementaires Anticipation des évolutions Mise en place d'un système de Optimisation des processus pour assurer L'entreprise est dans une logique
liées aux produits et ingrédients règlementaires relatives à la sécurité management de la sécurité des la sécurité des aliments d'excellence
(sanitaire, hygiène) et des codes officiels sanitaire aliments (plan d'amélioration, gestion /
de la consommation et du commerce prévention des crises sanitaires, veille
réglementaire, …)

Mise en place de plans d'analyse et de Développement de plans d'analyse et de L'entreprise travaille sur la composition Travail en collaboration avec des instituts Mise en place de nouvelles technologies
recherche de contaminants rendus recherche de contaminants allant au- de certains produits afin d'améliorer de recherches ou pôles de compétitivité innovantes
obligatoires par la règlementation delà de la règlementation leurs qualités nutritionnelles

Mise en œuvre de mesures destinées à Audit interne de la qualité et de la


gérer les non-conformités sécurité des procédés et des produits

58/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Conformité à la réglementation Anticipation des futures L'entreprise est dans une L'entreprise est en mode proactif Exemplarité
évolutions règlementaires démarche d'amélioration sur cette thématique
continue
1 2 3 4 5
Maîtrise des non-conformités, traçabilité, Anticipation des révisions règlementaires L'entreprise suit un référentiel certifiable ( Audit interne ; certification ISO 22 000, IFS, Conservation des produits par hautes
retrait / rappel des produits, "paquet des teneurs maximales en certains ISO 22000, IFS, BRC …) BRC pressions
hygiène", mise en place des bonnes contaminants
pratiques d'hygiènes (BPH), analyse des
risques (HACCP), …

Formations régulières des équipes aux Mise en place d'un plan de surveillance sur Plan de prévention contaminants (produits, Veille scientifique et technique relatives aux Publication scientifique d'une entreprise sur
bonnes pratiques en matière d'hygiène certains composants néoformés matières 1ères et ingrédients et emballages dangers sanitaires potentiels une problématique sanitaire
en contact) ; analyses microbiologiques au
delà de la réglementation

Température de conservation indiquée sur L'entreprise forme ses salariés aux risques Recherche (individuelle ou collective) de
les produits de contamination du produit aux différentes solutions alternatives lorsqu'un risque
étapes de son cycle de vie nouveau est identifié

Durée maximale de consommation après


ouverture du produit indiquée

59/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Consommation durable
La consommation durable a pour objectif de favoriser le choix d'aliments, du fait de leur conception, Les questions à se poser :
générant moins d'impacts tout en conservant les qualités intrinsèques des aliments .
L'entreprise connait-elle les impacts majeurs de ses produits ?
Afin de permettre au consommateur d'être acteur d'une consommation durable, l'entreprise
cherche à développer des offres de produits performants sur le plan de leurs caractéristiques L'entreprise a-t-elle dans ses produits ou dans ses emballages des composants qui font débat ?
nutritionnelles, environnementales et sociales. L'entreprise est-elle engagée dans un programme visant à garantir aux consommateurs une alimentation
durable ?
L’entreprise intègre dans le développement de ses nouveaux produits et procédés la problématique
du gaspillage alimentaire (en incluant le conditionnement) en vue de le réduire. La thématique de la consommation durable est-elle intégrée dans l'offre produit ?

Lorsque l’activité de l’entreprise concerne l’élevage et/ou la manipulation d’animaux vivants, celle -ci Quelles sont les actions menées par l'entreprise pour réduire l'impact de ses produits ? sur quelles thématiques
veille au respect du bien-être animal. (environnementales, nutritionnelles, sociales, gaspillage) ?

Quelles sont les actions menées par l'entreprise pour encourager les consommateurs à consommer des
produits de mode de consommation plus durable ?

Comment l'entreprise veille -t-elle au respect du bien être animal tout au long de sa chaîne de valeur ?

Pas de prise en compte de la Prise de conscience de l'intérêt de Prise en compte de la thématique L'entreprise est moteur sur cette Exemplarité de l'entreprise sur la
thématique la problématique thématique thématique

1 2 3 4 5
L'entreprise ne se sent pas concernée L'entreprise cherche à optimiser sur L'entreprise cherche à développer des L'entreprise développe des gammes de L'entreprise est reconnue pour son rôle
par la thématique certains de ses produits les aspects gammes de produits "responsables" produits innovants sur cette thématique précurseur en matière de
nutritionnels, environnementaux, consommation durable
sociaux…
Réflexion sur les ingrédients qui font L'entreprise connaît les différents Participation à des dispositifs L'ensemble des produits
débat ou améliorer la filière impacts de ses produits phares sur expérimentaux du secteur, de la commercialisés correspondent aux
l'ensemble de leur cycle de vie profession ou de la filière critères d'une consommation durable

Travail d'allègement des emballages Prise en compte de la problématique du Réalisation généralisée d'analyse de cycle L'entreprise développe ses propres
gaspillage alimentaire en vue de le de vie de ses produits filières responsables avec ses
réduire (ex : format à contenance fournisseurs ou participe comme
réduite, emballage réduisant la perte élément moteur à la création de filière
produit …). responsable

L'entreprise mène des actions Formation des collaborateurs aux enjeux Remplacement d'un procédé par un
ponctuelles pour limiter le gaspillage et principes de l'éco-conception ou de procédé plus économe
l'éco-socio-conception

60/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Pas de prise en compte de la Prise de conscience de l'intérêt de Prise en compte de la thématique L'entreprise est moteur sur cette Exemplarité de l'entreprise sur la
thématique la problématique thématique thématique

1 2 3 4 5
L'entreprise applique la réglementation L'entreprise suit les recommandations Rédaction d'une charte sur les bonnes
relative au bien -être animal de sa filière sur les bonnes pratiques pratiques d'élevage prenant en compte le
relatives au bien-être animal bien-être animal

L'entreprise cherche à minimiser l'impact Développement d'une gamme biologique, Lancement d'une gamme de produits de Les produits offrent des garanties
d'ingrédients qui font débat : recours à des filière d'approvisionnement durable …. saison, lancement de produits pour les environnementales (AB, Produit compensé
filières responsables comme MSC, RSPO, personnes ne pouvant plus mâcher, gamme carbone, emballage avec une empreinte
agriculture raisonnée (blé BRC)... de produits pour les personnes en réduite) et sociales (Label Commerce
malnutrition, des produits végétariens… équitable)…

Cure d'amincissement des emballages Investissements dans un équipement L'entreprise améliore par exemple la Mise en place d'un service éco-conception
permettant de réduire les pertes matières cuillérabilité de son produit pour éviter le
premières gaspillage

Mise en place d'une action pour réduire les Développement de formats pour répondre
consommations d'eau par exemple aux besoins des différents consommateurs
(famille, couple, célibataire…)

L'entreprise travaille pour augmenter la Mise en place d'un affichage environnemental


durée de vie de ses produits afin de limiter le des produits
gaspillage.

Participation à des projets nationaux ou


internationaux sur l'alimentation de demain
(projet ANR par exemple)

Engagement individuel ou collectif dans des


chartes de progrès collectif d'engagement de
qualité (ex PNA)

61/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Education et sensibilisation
L'éducation et la sensibilisation des consommateurs passent par une diversité d’actions impliquant Les questions à se poser :
l’ensemble des supports de communication dont dispose l’entreprise : étiquetage des produits,
publicité, site Internet, téléphone portable, affichette en magasin, campagnes collectives de Quelles sont les thématiques qui sont chères à l'entreprise (nutrition, reforestation, changement climatique,
promotion et d’information sur les produits et les modes de consommation sains, durables, etc. alimentation équilibrée, ...) ?

L'entreprise contribue, dans la limite de ses compétences et de son champ d'action, à l'éducation et Comment l'entreprise promeut-elle l'éducation des consommateurs pour les informer que leurs choix génèrent
à la sensibilisation des consommateurs au goût, à la nutrition et à la nécessité d’adopter un régime un impact sur leur santé, l'environnement mais également au niveau social ?
alimentaire sain et équilibré, aux modes de production / transformation des produits agricoles et
alimentaires ainsi qu’aux modes de consommation et d'emploi des produits qu'elle commercialise, y Quels sont les opérations / outils de sensibilisation développés par l'entreprise ?
compris les modes de consommation durables.

En matière de nutrition-santé, l’entreprise se fait le relais des messages diffusés par les pouvoirs
publics dans le cadre des plans gouvernementaux qu’ils développent (par exemple le PNNS, le PNO
ou le PNA).

Pas de prise en compte de cette Prise de conscience liée aux Sensibilisation des Contribution à l'éducation des Exemplarité sur la thématique
thématique obligations réglementaires consommateurs consommateurs

1 2 3 4 5
L'entreprise ne se sent pas concernée Mention des consignes de tri sur les L'entreprise communique sur ses Participation à des manifestations faisant L'entreprise est dans une démarche
par cette thématique emballages selon les recommadations bonnes pratiques et leurs biens fondés la promotion d'une consommation d'exemplarité
d'éco-emballage. responsable

Mention des messages sanitaires dans Conseils pédagogiques pour faciliter par Mise en place de service d'information Création de clubs de consommateurs
les publicités et les messages exemple le recyclage ou sensibiliser à pour accompagner le consommateur autour de thème comme le
promotionnels (Plan PNNS) une alimentation équilibrée… développement durable, une
alimentation saine…

Participation à des campagnes de L'entreprise se fait la porte parole d'une


promotion d'une filière cause

Mise en place d'opération marketing /


commerciale en partenariat avec une
ONG

62/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Pas de prise en compte de cette Prise de conscience liée aux Sensibilisation des Contribution à l'éducation des Exemplarité sur la thématique
thématique obligations réglementaires consommateurs consommateurs

1 2 3 4 5
Relais des messages diffusés par les Pouvoirs L'entreprise communique sur ses réductions Développement d'un site web dédié à une Dispositif reconnu et salué par la profession
publics dans le cadre des plans de consommation en eau et en énergie alimentation diversifiée et équilibrée, à la
gouvernementaux nutrition-santé (PNNS, consommation responsable…
PNO, PNA)

Relais des messages d'éco-emballages Proposer des jeux-concours instructifs qui Développement de jeux concours interactifs
permettent de sensibiliser sur une sur son site internet
thématique

Partenariat avec Eco-emballages pour créer


des messages pédagogiques pour
encourager le tri

Organisation de portes ouvertes pour


informer les consommateurs sur la
fabrication des produits et les pratiques de
l'entreprise
Actions de sensibilisation à destination des
consommateurs et associations (règles
d'hygiène, nutrition…)

Journées portes ouvertes

63/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Attentes consommateurs
L'entreprise veille à mettre en place des outils pour identifier les attentes et besoins des Les questions à se poser :
consommateurs et s'assure que ses produits sont en phase avec leurs attentes et leurs goûts.
Quelles sont les attentes des consommateurs par rapport aux produits de l'entreprise ?

Les consommateurs sont-ils satisfaits de la qualité des produits de l'entreprise ?

Quelles sont les tendances alimentaires dans les années à venir ?

Quels seront les critères de choix des consommateurs ?

Quels sont les outils en place dans l'entreprise pour identifier les attentes des consommateurs ?

Pas de prise en compte des L'entreprise enregistre les Prise en compte des attentes des Prise en compte des attentes et Démarche proactive pour
attentes consommateurs attentes consommateurs satisfactions consommateurs anticiper les attentes des
consommateurs
1 2 3 4 5
L'entreprise n'a pas de système organisé L'entreprise enregistre les attentes L'entreprise analyse les attentes des L'entreprise adapte ses produits aux Mise en place d'un dialogue constructif
de recueil des attentes des consommateurs, sans forcement les consommateurs attentes consommateurs et mesure leur avec des organisations représentatives
consommateurs (réponse au cas par cas) analyser niveau de satisfaction des consommateurs.

Analyse le retour des panels test de la Prise en compte des problématiques L'entreprise développe des produits
grande distribution pour les produits de santé du public innovants au-delà de la réglementation
marque distributeur et des attentes consommateurs (rôle
précurseur) sur l'ensemble des volets
RSE

Mise en place d'une veille sur les Etude marketing pour le développement L'entreprise s'efforce de développer des
comportements des consommateurs en de nouveaux produits produits adaptés aux populations
matière d'alimentation et/ou de spécifiques sans mettre en danger sa
consommation responsable compétitivité

64/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Pas de prise en compte des L'entreprise enregistre les Prise en compte des attentes des Prise en compte des attentes et Démarche proactive pour
attentes consommateurs attentes consommateurs satisfactions consommateurs anticiper les attentes des
consommateurs
1 2 3 4 5
Analyse des ventes et part de marché
du secteur

Lors de développement de produit, pas Abonnement à des magasins professionnels , Sondages consommateurs. Test Mise sur le marché de produits destinés à
d'analyse marketing sur les attentes des à des veilles, benchmark sur les succès consommateur avant un lancement d'un des consommateurs défavorisés en matière
consommateurs stories produit de nutrition, santé, … à des conditions
économiquement acceptable

Achat d'étude auprès d'institut d'étude Offre de produits repondant à des attentes de L'entreprise fait appel aux consommateurs
publics ciblés : produits Halal, produits sans pour développer de nouveaux produits.
lactose, emballage avec des étiquettes en
braille…
L'entreprise invite les consommateurs à L'entreprise prend en compte la
exprimer leurs attentes et opinions en problématique du gaspillage alimentaire en
insérant dans chaque produit un vue de le réduire (ex : format contenance
questionnaire ou en créant une enquête en réduite, emballage réduisant la perte
ligne sur leur site produit…)

65/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Gestion des réclamations des consommateurs


L’entreprise met en œuvre des mesures destinées à éviter, anticiper et gérer les non -conformités, en Les questions à se poser :
proposant notamment aux consommateurs une option de retour des produits dans un délai spécifié
ou d’autres solutions adaptées. Quels sont les moyens mis à disposition des consommateurs pour pouvoir effectuer une réclamation ?

L’entreprise dispose de procédures permettant d’être en mesure de répondre à toutes les Les informations sont-elles facilement accessibles ?
sollicitations/questions pertinentes en provenance des consommateurs.
Comment l'entreprise traite-t-elle les réclamations et retour produit ?
Toutes les réclamations pertinentes sont traitées et une information systématique sur le traitement
de la non-conformité est remontée en interne au niveau des différents services. Un système de remontée des réclamations est-il en place ?

L'entreprise - a-t-elle une procédure , du type 9001, qui permet de garantir un service de qualité ?

Pas de prise en compte des Prise en compte des réclamations Formalisation de la gestion des Optimisation de la gestion des Exemplarité
réclamations consommateurs consommateurs réclamations consommateurs réclamations consommateurs

1 2 3 4 5
L'entreprise n'a pas de système organisé Mise en place d'un système de L'entreprise analyse les retours / Mise en place d'un service L'entreprise est dans une logique
de recueil des attentes des remontée de l'information, mais celui reclamations des consommateurs consommateur d'excellence
consommateurs (réponse au cas par n'est pas formalisé
cas).
Les modalités de contacts avec Système de recueil des réclamations L'entreprise facilite l'accès à son service L'efficacité et la fiabilité du service sont En plus de la réponse à sa réclamation, le
l'entreprise ne sont pas simples des consommateurs (pas de réponse consommateur reconnues par les consommateurs et des consommateur reçoit une information
systématique) preuves existent éducative plus large

Procédures de gestion des réclamations La qualité du service consommateur est


formalisées reconnue par un acteur extérieur

66/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Pas de prise en compte des Prise en compte des réclamations Formalisation de la gestion des Optimisation de la gestion des Exemplarité
réclamations consommateurs consommateurs réclamations consommateurs réclamations consommateurs

1 2 3 4 5
L'entreprise propose aux consommateurs Le numéro du service consommateur est Enquêtes / sondages auprès des L'entreprise communique sur les taux de
une option de retour des produits dans un indiqué de manière visible sur l'ensemble consommateurs sur la qualité du service. retours de la part de ses consommateurs et
délai spécifié ou d'autres solutions adaptées. des produits. détaille les mesures prises

Les modalités de contacts avec l'entreprise Traitement de toutes les réclamations et Obtention d'un label ou d'une certification
sont simples : site web, numéro vert indiqué réponse au consommateur du type ISO 9001 intégrant l'analyse des
sur le produit réclamations et des délais de réponse

67/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Protection des données consommateurs


L’entreprise qui détient des fichiers consommateurs respecte la loi « informatique et libertés » et Les questions à se poser :
garantit la confidentialité des données relatives aux consommateurs.
Les données obtenues de façon légale et avec l’accord du consommateur font l’objet d’un système Comment l'entreprise s'est-elle procurée les données consommateurs ?
de protection adapté et testé régulièrement.
Quelles garanties de protection de ses systèmes de bases de données sont en place ?

Quelles règles identifiées permettent le respect de la vie privée ?

Pas de prise de conscience Prise de conscience Prise en compte de la Mise en place d'une gestion des Exemplaires sur la thématique
réglementation données

1 2 3 4 5
L'entreprise récolte des données sans L'entreprise est sensibilisée sur cette L'entreprise qui détient des fichiers Les données obtenues de façon légale et L'entreprise entretient un partenariat
prendre en compte cette question de question, cependant elle ne s'y est pas consommateurs respecte la loi avec l'accord du consommateur font loyal avec les instances représentatives
protection des données par manque de penchée ; pas de procédure en place "informatique et libertés" et garantit la l'objet d'un système de protection des consommateurs
connaissance confidentialité des données adapté et testé régulièrement
Les informations demandées sont Mise en place d'un dispositif qui L'entreprise possède un système de
classiques (sexe, âge, CSP), celles-ci ne permette aux consommateurs de sauvegarde de sécurité pour les données
sont pas forcement pertinentes au demander facilement leur retrait de la personnelles, assurant une protection de
regard des besoins de l'entreprise base de données celle-ci

Les données ne sont pas communiquées Information des consommateurs sur la


aux partenaires ou revendus si le diffusion des données qui seront utilisées
consommateur n'a pas donné son pour éviter toute divulgation abusive
autorisation

68/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Performance économique

L'entreprise est responsable de ses impacts directs ou indirects, qu'ils soient sociaux, environnementaux ou économiques. Elle
fonctionne de manière interconnectée avec son écosystème ; par conséquent, ses choix et ses pratiques doivent permettre de
contribuer à la pérennité des différents acteurs qui gravissent autour de l'entreprise.

Les enjeux identifiés pour le secteur sont les suivants :


• veiller à établir des relations commerciales équilibrées et saines, que ce soient avec les fournisseurs, les clients et les partenaires
…,
• assurer la pérennité et construire l'avenir de nos entreprises,
• partager la valeur ajoutée pour une meilleure équité .

69/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Relations commerciales et risques économiques

Au vu des relations tendues entre les différents acteurs de la chaîne, l’émergence de nouvelles Les questions à se poser :
formes de relations commerciales entre les producteurs, les transformateurs, les distributeurs et les
clients est à encourager. Qui sont les fournisseurs, sous-traitants, clients de l'entreprise ?

Dans la mesure du possible, une entreprise responsable veille à construire avec l'ensemble de sa Quels sont les critères retenus dans la politique d'achat ?
chaîne de valeur des relations équilibrées, mutuellement bénéfiques, transparentes, permettant à
chaque maillon de pérenniser son activité. Les critères RSE sont-ils intégrés ?

L'entreprise veille par ailleurs à ne pas être dépendante d'un client ou d'un fournisseur afin de ne pas Quels types de relations l'entreprise entretient-elles avec ses clients ou fournisseurs ?
la fragiliser en cas de rupture de contrat, et réciproquement.
Existe-t-il des partenariats commerciaux ?

L'entreprise connait-elle la santé économique de ses fournisseurs et clients ?

Les commerciaux intègrent-ils les engagements RSE dans les négociations ?

Relations commerciales subies Relations commerciales Relations commerciales négociées Relations commerciales Relations commerciales partagées
encadrées pérennisées

1 2 3 4 5
Les informations communiquées Les conditions des relations Définition conjointe des modalités de Relation client / fournisseur équilibrée, Relation client / fournisseur
relèvent uniquement de la commerciales sont imposées par les résolution des litiges (information, fondée sur des engagements réciproques constructive intégrant une analyse
réglementation clients ou les fournisseurs traitement du litige dans un délai partagée de la valeur
négocié…)

Pas de réflexion sur le niveau de Approche commerciale des clients Les intérêts du fournisseur sont pris en Communication bilatérale des valeurs Un partenariat long terme est mis en
dépendance client / fournisseur uniquement sur l'aspect "prix / volume" compte (l’entreprise n’exerce pas de RSE de l’entreprise auprès des clients et place avec la majorité des clients et
grosse pression) fournisseurs fournisseurs

L'entreprise a analysé son niveau de L'entreprise a diversifié ses portefeuilles Un partenariat à long terme est mis en Partage des bénéfices obtenus au
dépendance vis-à-vis de ses clients et fournisseurs et clients place avec certains clients et fournisseurs regard des améliorations RSE
fournisseurs

70/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Relations commerciales subies Relations commerciales Relations commerciales négociées Relations commerciales Relations commerciales partagées
encadrées pérennisées

1 2 3 4 5
Evaluation de la performance des Développement économique vers de Développement économique qui intègre
commerciaux uniquement sur des nouveaux clients qui intègrent des les coûts environnementaux et sociétaux
critères économiques critères de performances RSE

Sensibilisation des commerciaux sur la La politique RSE est intégrée dans la


base d'un guide des bonnes pratiques politique commerciale de l'entreprise (y
comportementales par rapport à la compris la réponse aux exigences clients
clientèle en lien avec la RSE)

Le coût des améliorations RSE est Le coût des améliorations RSE est
supporté par le client partagé avec le client

Nombre de fournisseurs ou de clients Panel de fournisseurs suffisamment large Outil de mesure objective de la qualité de Développement d'une gestion prévisionnelle Contractualisation avec fournisseurs ou
restreint ou répartition du CA service des fournisseurs des achats, lorsque cela est possible, pour clients intégrant une clause de renégociation
majoritairement sur quelques clients donner de la visibilité aux fournisseurs en cas de variation significative des prix des
matières premières agricoles.

Choix du moins-disant pour les fournisseurs Répartition du CA sur un nombre suffisant Outil de mesure objective de la qualité de Echange des données relatives à la qualité de Cahier des charges incluant les dispositions
de clients (ex: > 10?) service aux clients service pour prendre les décisions relatives à analyse de la valeur, comme par
exemple les principes du commerce
équitable

71/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Relations commerciales subies Relations commerciales Relations commerciales négociées Relations commerciales Relations commerciales partagées
encadrées pérennisées

1 2 3 4 5
Application de pénalités unilatérales non Connaissance des fournisseurs ou clients "à Les commerciaux portent la politique RSE de Acceptation avec le client d'une base de
négociées risque" pour l'entreprise l'entreprise (y compris la réponse aux attentes négociation commerciale intégrant le coût
clients en lien avec la RSE) des fonctionnalités environnement et
sociales associées (emballage, composition,
origine des matières premières…..)

Pratique commerciale agressive, ne prenant Abonnement à un système de surveillance Partenariat commercial avec des ONG Mise en place de programme pour
pas en compte la pérennité de l'entreprise des fournisseurs et clients (santé financière) humanitaires accompagner les producteurs dans leur
conversion à l'agriculture biologique, et
participation à la structuration d'une filière
laitière "bio"

Avantages concurrentiels RSE de l'entreprise Il existe un guide des bonnes pratiques par
inscrit dans les argumentaires commerciaux rapport à la clientèle

Mise en avant de critères de qualité durable Signature d'une charte intra-entreprise pour
comme la nutrition, l'environnement, ... les achats responsables

L'entreprise s'engage auprès de ses


fournisseurs à pratiquer des délais de
paiement préalablement négociés

72/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Pérennité et investissements

Assurer la pérennité d'une entreprise demande une stratégie à long terme, mais également de se Les questions à se poser :
doter d'un plan d'investissement, matériel et immatériel, pour rester compétitif et créer la valeur de
demain. Comment s’élaborent les projets d’investissement ?

Le capital immatériel et les performances globales (environnementales, sociaesl..) des entreprises Quels sont les critères de décision ?
sont de plus en plus surveillées par les investisseurs et les banquiers. Ils s'accordent à considérer que
la valeur marchande de l'entreprise se limite de moins en moins à sa valeur comptable (bilan Quel est le délai de retour sur investissement de l'entreprise ?
financier) et qu'il convient de tenir compte du capital immatériel.
Quelle part l'entreprise réserve aux investissements environnementaux ou sociaux ?

Comment l'entreprise évalue-t-elle les gains induits par une démarche environnementale et/ou sociale ?

Pas d’investissements Investissements à court terme Investissements moyen terme / Investissements à long terme / Investissements RSE
développement innovation

1 2 3 4 5
Recherche de plus-value à court terme Les investissements sont réalisés a Volonté de développer l’entreprise sur le Mesure la rentabilité des Investissements productifs en matière
minima pour le maintien de l'outil de moyen et le long terme investissements de l'entreprise de RSE
production ou la conformité
réglementaire

Réflexion de l'entreprise sur le ratio Investissement en vue d’améliorer les Investissement dans l’innovation avec Bénéfice RSE dans la politique de
endettement / autofinancement méthodes de production, les conditions prise en compte des volets économiques financement de l'entreprise
de travail du personnel et/ou la sociaux et environnementaux
protection de l’environnement

Maîtrise du ratio endettement / Politique de financement raisonnée entre Partenariat « gagnant-gagnant » avec
autofinancement long terme et moyen terme les banques et les assurances

Intégration de critères RSE dans Financement par l'entreprise d'actions


l'évaluation des projets en lien avec la RSE
d'investissements

73/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Pas d’investissements Investissements à court terme Investissements moyen terme / Investissements à long terme / Investissements RSE
développement innovation

1 2 3 4 5
Intégration de critères RSE dans Les critères RSE de l'entreprise motivent
l'arbitrage entre investissement et sous- l'arbitrage entre investissement et sous-
traitance traitance

Remplacement du matériel obsolète Renouvellement du matériel Choix d’investissements RSE (TMS, Ex de partenariat avec les banques, les
environnement, ...) assurances : bénéfices de tarifs préférentiels,
nécessité de moins de garanties … du fait de
la démarche RSE

Partenariat avec des chercheurs et centres Microcrédit


techniques avec prise en compte des aspects
RSE

Budget R&D égal ou supérieur à la valeur Rallongement du délai de retour sur


moyenne observée dans la filière investissement pour un bénéfice RSE

74/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Rentabilité, partage de la valeur ajoutée

Une entreprise doit avoir les moyens de son développement tout en redistribuant équitablement les Les questions à se poser :
différentes parties prenantes. Partager la valeur ajoutée avec les parties prenantes, en particulier
interne, est un bon moyen pour l'entreprise de faire preuve de reconnaissance et d'impliquer ses Quel est le niveau de rentabilité que vous jugez satisfaisant pour une entreprise comme la vôtre ?
équipes.
Comment l'entreprise redistribue sa valeur ajoutée ?

Une partie des bénéfices est-elle redistribuée aux salariés et acteurs de la chaîne de valeur ?

Sous quelles formes ?

Comment jugez-vous la part restante destinée à renouveler, développer l'outil de production ?

L’entreprise ne gagne pas L'entreprise rétribue ses L’entreprise développe Partage interne de la VA Partage interne et externe de la
d’argent actionnaires l'intéressement VA

1 2 3 4 5
La valeur ajoutée permet d'assurer La valeur ajoutée permet de réaliser des Une part de la rentabilité est consacrée L'entreprise partage la VA au-delà de L’entreprise rétribue équitablement ses
seulement le maintien de l'activité investissements nécessaires à la au développement de l’entreprise l'intéressement avec ses collaborateurs parties prenantes, en ayant négocié les
pérennité économique de l’entreprise modalités et les règles, tout en assurant
sa pérennité

Quand l’entreprise fait des bons Intéressement des salariés aux Rétribution des actions mises en œuvre Répartition de la valeur ajoutée au sein
résultats, seuls les actionnaires sont résultats de l’entreprise au-delà des par les salariés en faveur de la RSE de la chaîne de valeur maîtrisée
rétribués obligations légales directement par l'entreprise

Partenaire de fondations autour des


thème de la santé / nutrition

75/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

L’entreprise ne gagne pas L'entreprise rétribue ses L’entreprise développe Partage interne de la VA Partage interne et externe de la
d’argent actionnaires l'intéressement VA

1 2 3 4 5
Participation aux bénéfices Avantages en nature (véhicule de fonction, Reprise d’activités
congés complémentaires, …)

Financement de la mutuelle Formations personnelles, … Participation financière à des activités en


difficultés ou en développement

Intéressement FCPE (Fonds communs de placement Participation au capital des fournisseurs


d'entreprise), retraites complémentaires pour assurer leur pérennité

Participation à des projets de salariés dans des Contractualisation avec répartition équitable
pays en voie de développement (bourse, négociée de la rétribution.
congés …)

Concours sur la base d'intérêt RSE internes Bourses aux fournisseurs


(sécurité, boîte à idées…)
Bourses aux salariés

76/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Relations et conditions de travail

Ce thème recouvre 6 thématiques :

1. L'emploi et les relations employeur / employé


• droit du travail
• respect des données personnelles
• politique salariale

2. La santé et la sécurité au travail


• prévention d'effets négatifs sur la santé liés aux conditions de travail
• protection des travailleurs contre les risques pour la santé
• adaptation de l'environnement de travail aux besoins physiologiques et psychologiques des travailleurs.

3. Les conditions de travail et le bien être des salariés


• promotion et maintien du degré le plus élevé de bien-être physique, mental et social des travailleurs

4. Le dialogue social
Le dialogue social englobe tous les types de négociation, consultation ou échange d'informations entre les représentants des employeurs et des
travailleurs sur des sujets d'intérêt commun concernant les questions économiques et sociales. Au niveau de l'entreprise, il prend diverses formes, y
compris celle de mécanismes d'information et de consultation, comme les comités d'entreprise et de négociations collectives.

5. Le développement du capital humain


Le développement du capital humain englobe le processus qui consiste à élargir les choix des personnes en développant leurs capacités.

6. Les questions d'équité et de discrimination


Il s'agit de veiller à l'égalité des chances et de traitement de tous les salariés et ne faire aucune discrimination, directe ou indirecte, en matière de
relation et conditions de travail, fondée en autres sur le sexe, l'âge, la religion, l'origine éthique, l'orientation sexuelle, l'invalidité, la couleur politique...

77/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Emploi et relations employeur / employé

L'entreprise s'assure en permanence du respect de la législation en matière d'emploi de ses salariés Les questions à se poser :
et des travailleurs de ses prestataires et sensibilise les parties prenantes de sa sphère d'influence
directe au respect de la législation en la matière. L’entreprise fournit à ses salariés et au moment de Connaissez-vous bien les différentes législations relatives au droit du travail et au respect des données
l’embauche si possible, un contrat de travail. personnelles ?

Elle veille également à ce que les engagements, définis en concertation avec le salarié, soient Comment vous assurez vous que les conditions de travail sont conformes à la législation et aux pratiques de
respectés (organisation et durée du travail, congés, horaires, respect des données personnelles, votre secteur ?
politique salariale). L'entreprise tend à favoriser la stabilité et la continuité de l’emploi, à l’aide par
exemple de mécanismes de fidélisation des saisonniers. Par ailleurs, l'entreprise met en place des Comment garantissez-vous que vos partenaires / fournisseurs appliquent la législation en vigueur dans leur
dispositifs permettant, pour ses salariés et les travailleurs de sa sphère d'influence, de minimiser les localité (droit de l'OIT), ainsi que des relations employeur / employé cohérentes avec les vôtres ?
impacts négatifs suite à une modification de son activité.
Quels moyens au niveau de la politique salariale avez-vous mis en place pour motiver vos salariés ?

Quels sont les avantages que vous offrez à vos salariés ?

Est ce qu'une partie des bénéfices est reversée aux salariés ?

Ce sous-thème contient deux grilles : droit du travail, respect des données personnelles et politique salariale

78/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Grille Droit du travail, respect des données personnelles


L'entreprise identifie les L'entreprise respecte la L'entreprise va au-delà de la L'entreprise agit sur sa sphère L'entreprise est exemplaire
dispositions réglementaires réglementation et les accords réglementation d'influence directe
applicables collectifs
1 2 3 4 5
Identification des conditions de travail Respect des conditions de travail Vigilance conjointe de la direction du Respect des conditions de travail Accompagnement des prestataires dans
imposées par la législation en France et imposées par la législation, les droits de personnel d'encadrement sur le respect imposées par la législation et des droits l'application des principes de l'OIT.
pour les filiales à l'étranger (Code du l'homme (France et filiales à l'étranger) des engagements définis en concertation de l'homme pour les prestataires
travail, accords de branche, …). et les accords collectifs. avec le salarié (organisation et durée du intervenant sur site.
travail, congés, horaires).

Dans le cadre d'activités à l'international, Prise de mesures pour protéger les Promotion de l'application des principes Audits sur le respect du droit du travail
respect de la réglementation du pays données personnelles des employés et de l'OIT dans la sphère d'influence dans sa sphère d'influence directe.
d'accueil. leur vie privée. directe.

Prise en compte des travaux ou Dans le cadre d'activités à l'international, Respect des engagements définis avec les Partenariat avec une ONG qui
recommandations de référence de sa application des principes de l'OIT. Parties Prenantes internes (syndicats, accompagne l'entreprise dans la
filière professionnelle, via le syndicat ou représentants du personnel) vérification du respect des droits du
la fédération de son secteur travail.

Mise en place de dispositifs permettant Actions de maintien de la stabilité et de la Développement d'une politique sociale
d'atténuer, pour les salariés et les continuité de l'emploi. co-construite, allant au delà de la
travailleurs de la sphère d'influence réglementation
directe, les impacts négatifs d'une
modification d'activité (aléa climatique
avec baisse de production, crise
sanitaire, perte de marché, transfert
d'activité, ...)

Politique de confidentialité sur la


protection des données personnelles.

79/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

L'entreprise identifie les L'entreprise respecte la L'entreprise va au-delà de la L'entreprise agit sur sa sphère L'entreprise est exemplaire
dispositions réglementaires réglementation et les accords réglementation d'influence directe
applicables collectifs
1 2 3 4 5
Fourniture d'un contrat de travail aux Définition de la fonction dans le contrat de Mécanisme de fidélisation des saisonniers. Co ou sous-traitance d'audit social avec une
salariés avec indication de leur rattachement travail. ONG.
hiérarchique.

Système de suivi des horaires (badge…) et Mise en place d'un accord d'entreprise sur Etablir des référentiels de contrat en
réaction en cas de dépassement. une base volontaire. partenariat avec les organisations syndicales
et/ou les instances représentatives du
personnel

Sensibilisation aux bonnes pratiques en Adhésion à la norme de responsabilité sociale


matière de respect des données SA 8000.
personnelles.
Accord d'entreprise permettant la
compensation partielle ou totale du manque
à gagner en cas de chômage technique.

Mise sous clé des informations relatives aux


données personnelles.

Déclaration à la CNIL de tous fichiers de


données personnelles et respect des
prescriptions CNIL quant aux informations
stockées
Les travailleurs exposés à un licenciement
bénéficient d'une assistance en vue d'une
reconversion et ont accès à une formation et
à des prestations de conseil

80/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

L'entreprise identifie les L'entreprise respecte la L'entreprise va au-delà de la L'entreprise agit sur sa sphère L'entreprise est exemplaire
dispositions réglementaires réglementation et les accords réglementation d'influence directe
applicables collectifs
1 2 3 4 5

Grille Politique salariale


L'entreprise identifie les L'entreprise respecte la L'entreprise va au-delà de la L'entreprise agit sur sa sphère L'entreprise est exemplaire
dispositions réglementaires réglementation et les accords réglementation d'influence directe
applicables collectifs
1 2 3 4 5
Pas de politique salariale Participation aux bénéfices Grilles de salaires accessibles Diffusion d'informations sur la structure Transparence sur les rémunérations et
(coefficients et salaires minimum). des salaires (H/F, niveaux de postes, classification permettant à chaque
différence entre salaire le plus haut et le salarié de se positionner vis-à-vis de
plus bas) l'ensemble de ses collègues de même
coefficient.

Prime occasionnelle, mais pas de Suivi volontaire de la structure des Mise en place d'avantages allant au-delà Partage de la richesse créée.
document formalisant leur attribution. salaires (hommes / femmes, niveaux de des pré-requis légaux comme un plan
Les heures supplémentaires sont payées postes, différence entre salaire le plus d'épargne entreprise pour l'ensemble des
ou récupérées. haut et le plus bas). salariés, protection sociale de qualité

Prime à la performance
Participation, activités culturelles et sportives, Possibilité d'acquérir des actions de
prêts, à des taux avantageux, … l'entreprise à un coût avantageux

Mise en place de l'intéressement et/ou de la


participation pour l'ensemble des salariés

81/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Santé et sécurité au travail

En France, le domaine de la santé et de la sécurité du travail fait l'objet d'une réglementation très Les questions à se poser :
importante, qui s'est fortement renforcée ces dernières années. L'entreprise a pour obligation non
seulement d'assurer la santé (physique et mentale) et la sécurité de l'ensemble de ses salariés, mais Comment l'entreprise s'assure-t-elle que les conditions de travail soient conformes à la législation ?
également de mettre en place des mesures de prévention.
Comment l'analyse des risques hygiène, santé et sécurité est réalisée dans l'entreprise ?
Le domaine de la santé et la sécurité au travail concerne :
• la prévention des effets négatifs sur la santé liée aux conditions de travail, Les risques psycho-sociaux sont-ils intégrés dans cette analyse ?
• la protection des travailleurs contre les risques pour la santé,
• l'adaptation de l'environnement de travail aux besoins physiologiques et psychologiques des Quelles actions sont menées dans l'entreprise pour répondre aux risques identifiés et les prévenir ?
travailleurs.
Quels sont les indicateurs en place sur cette thématique ?

Comment les salariés et les intervenants extérieurs sont-il sensibilisés aux risques et aux moyens de protection
à leur disposition ?

Identification des dispositions Respect de la réglementation Plan d'actions. Réduction de Politique de prévention des risques Exemplarité
réglementaires applicables et sensibilisation l'exposition professionnels

1 2 3 4 5
Identification des dispositions Respect de la réglementation en Mise en place d'un plan d'actions visant Mise en œuvre d'une politique de Reconnaissance de l'entreprise pour
réglementaires applicables en matière matière de santé & sécurité au travail : à améliorer la santé et la sécurité au management de la santé et la sécurité son exemplarité en matière de santé et
de santé & sécurité au travail information et sensibilisation des travail (management de type amélioration sécurité au travail qui sert de modèle /
salariés, document unique, fiche continue) référence pour son secteur, la CARSAT,
pénibilité, … …

L'entreprise ne respecte pas de manière Exploitation des données du document Vérification par l'entreprise que les Utilisation du document unique (rédigé et Promotion par l'entreprise de
exhaustive la réglementation unique d'évaluation des risques travailleurs prennent toutes les revu en concertation avec le CHSCT) en démarches équivalentes auprès de
professionnels précautions d'usage et suivent les tant que véritable outil de management l'ensemble des organisations de sa
consignes / bonnes pratiques du risque sphère d'influence directe

Pas de prise en compte des risques Information des salariés sur les risques Mise en place d'indicateurs de suivi Réduction significative des indicateurs Sensibilisation des salariés à la sécurité
psychosociaux pour la santé et la sécurité liés à leur communiqués en interne. d'accidents (taux de fréquence et de et à la santé au-delà de la sphère
poste de travail Enregistrement et analyse des incidents gravité) marquant un net progrès par professionnelle
survenus rapport à la moyenne nationale et à la
profession

82/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Identification des dispositions Respect de la réglementation Plan d'actions. Réduction de Politique de prévention des risques Exemplarité
réglementaires applicables et sensibilisation l'exposition professionnels

1 2 3 4 5
Fourniture de tous les équipements Mise en place volontaire de groupes de Analyse / évaluation des risques en
nécessaires à la sécurité et la santé des travail et de réflexion mixtes amont des investissements
salariés : équipements de protection salariés/employeur
(chaussures de sécurité, bouchons,
masques…) y compris pour les sous-
traitants intervenant sur site

L'entreprise dispose d'une instance Réalisation des investissements Application des mêmes pratiques en Application des mêmes pratiques en
pluridisciplinaire pour trouver et nécessaires pour améliorer la santé & la matière de santé & sécurité dans les matière de santé & sécurité dans les
examiner des axes d'amélioration sécurité filiales que dans la maison mère en filiales à l'étranger que dans la maison
(comité sécurité, CHSCT…) France mère en France, mais également chez les
sous-traitants
Réalisation d'un diagnostic du risque Mise en place d'un plan d'action
psychosocial dans l'entreprise spécifique pour la prévention des risques
psychosociaux

Elargissement du champs des parties


prenantes pour identifier de nouvelles
pistes d'amélioration, comme par
exemple la CARSAT, l'ARACT, consultant...
et/ou partipation à des groupes de travail
en externe (opération avec les fédérations
/Arias/ CARSAT/ …)

83/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Identification des dispositions Respect de la réglementation Plan d'actions. Réduction de Politique de prévention des risques Exemplarité
réglementaires applicables et sensibilisation l'exposition professionnels

1 2 3 4 5
Les accidents sont uniquement enregistrés, Document unique revu une fois par an Mise en place d'indicateurs : taux de gravité Utilisation de référentiels internationaux (type Mise en place de campagnes de prévention
mails il n'y pas d'analyse (arbre des causes…) et de fréquence, nombre de jours sans OHSAS 18001) pour mener la politique santé sur la santé, la nutrition, …
accident du travail, maladies et sécurité. Certification éventuelle
professionnelles, …
Pas de document unique réalisé et actualisé Identification claire des zones à risques Rédaction pour l'ensemble des salariés de Etudes de postes, ergonomie, mécanisation, … Accompagnement des salariés dans leur
(zones bruyantes, à risque d'explosion, fiches individuelles d'exposition aux facteurs lutte contre le tabagisme, l’alcoolisme, …
croisements de flux piétons / véhicules / de pénibilité
engins…)

Pas de prise de conscience que les risques L'entreprise dispose d'un CHSCT (obligation Mise en place de protections collectives, Formation des managers à la prévention des
psycho-sociaux peuvent favoriser le stress pour les entreprises de plus de 50 salariés). pour éviter le recours à des protections risques psycho-sociaux
ou les maladies professionnelles. Identification des postes les plus sensibles individuelles (capotage des équipements
permettant de ne plus porter les protections
auditives…)

Fiche de sécurité aux postes de travail Mise en place de groupes de travail en Evaluation de la charge de travail en vue de
interne (répétitivité des tâches, TMS, travail prévenir les risques sécurité et psycho-sociaux
au froid, ...)

Sécurité gérée uniquement par la mise à Organisation régulière de formations en Mise en place de formations pour les salariés
disposition de protections individuelles matière de sécurité, santé et utilisation des en relation avec le public, gestion des conflits,
produits dangereux pour les travailleurs et …
cadres, information des nouveaux arrivants,
...)

Sensibilisation / formation des salariés à la Etude de poste, mesure d'exposition pour les Mise en place de dispositifs de prévention
prévention des risques comme par exemple postes les plus sensibles spécifiques pour les activités soumises à forte
formation "gestes et postures" saisonnalité (formation des saisonniers…)

Mise en place par l'entreprise de plans de L’entreprise organise une rencontre régulière
prévention pour les entreprises et sous- des représentants des salariés avec
traitants intervenant sur son site l’inspection du travail, la MSA, la CARSAT et la
médecine du travail

Accueil et formation des saisonniers &


intérims aux risques liés au travail

84/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Conditions de travail

L'existence d'un environnement de travail favorable à l'épanouissement des salaries constitue un Les questions à se poser :
facteur de réussite et de compétitivité de l'entreprise. Il s'agit pour l'entreprise de favoriser un
environnement de travail de qualité et un climat sain permettant la préservation de la santé Que met en œuvre l'entreprise afin d'assurer des conditions de travail et un climat de qualité ?
(physique et mentale) et la sécurité au travail des salariés, ainsi que leur épanouissement.
Comment le personnel est-il associé dans les décisions liées aux conditions de travail (horaires, congés, repos,
L’entreprise doit veiller entre autre à assurer un niveau de protection sociale décent et à préserver constitution d'équipe...) ?
l’équilibre vie professionnelle / vie personnelle des salariés (notamment par le respect des temps de
repos, les délais de prévenance des modifications des horaires de travail). Des modifications dans l'horaire de travail des employés surviennent-elles régulièrement, et si oui, combien de
temps à l'avance sont informés les salariés (la veille, une semaine) ?

Comment l'entreprise contribue-t-elle à a la protection sociale de ses salariés ?

Quel est le niveau de protection sociale dont bénéficient les salariés ?

Début de prise en compte des Prise en compte du bien être des Amélioration des conditions de Optimisation des conditions de Conditions de travail exemplaires
conditions de travail salariés travail travail

1 2 3 4 5
Prise en compte uniquement des Niveau de protection sociale et Mise en place d'actions visant à Optimisation des conditions de travail Reconnaissance de l'entreprise pour
conditions de travail physiques conditions définies par des accords améliorer les conditions de travail des pour chaque salarié (adaptation son exemplarité en matière de
collectifs salariés spécifique) en terme d'environnement, conditions de travail
d'outils, de méthodes, d'horaires…

Aménagement des postes de travail les Définition du rôle de chacun, de la Planification des effectifs pour éviter L'entreprise facilite la vie des salariés en
plus pénibles nature du poste occupée, des missions tout recours excessif au travail proposant des offres de services sur
et des objectifs occasionnel ou temporaire (sauf si le place
travail est saisonnier ou réellement de
courte durée)

Possibilité d'expression des salariés sur Protection sociale exemplaire


leurs conditions de travail

Mise en place d'une protection sociale Protection sociale fondée sur les accords Protection sociale garantissant aux L'entreprise encourage les organisations
minimale de branche professionnels ou salariés un niveau de protection au-delà de sa sphère d'influence à respecter des
interprofessionnels des accords professionnels ou relations et conditions de travail
interprofessionnels responsables

85/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Début de prise en compte des Prise en compte du bien être des Amélioration des conditions de Optimisation des conditions de Conditions de travail exemplaires
conditions de travail salariés travail travail

1 2 3 4 5
Gestion de la température des locaux. Mesure de l'absentéisme et identification Identification des conséquences Rotation aux postes de travail (froid, TMS, Mise en place de services permettant aux
des causes économiques de l'absentéisme (report de stress du poste, …) salariés de concilier vie personnelle et
charges de travail, non qualité, professionnelle (crèche d'entreprise,
remplacement, productivité, ...) conciergerie …)

Mise en place d'une boite à idées Organisation de groupes de travail associant Complémentaire santé avec un niveau Salle de sport à disposition, massages
direction et personnel pour évaluer et maximal pour l'employé et ses proches proposés aux salariés…
améliorer les conditions de travail

Analyse des accidents du travail Réalisation d'enquêtes d'opinion auprès des Réalisation d'enquêtes de satisfaction auprès Télétravail
salariés sur les conditions de travail du personnel

Réunions d'expression du personnel sur les Mise en œuvre de dispositions permettant Flexibilité de la gestion du temps pour faciliter
conditions de travail de respecter l'équilibre vie professionnelle / l'organisation personnelle des salariés afin de
vie privée gérer leurs contraintes (charge de famille,
parent isolé, …)

Prévoyance pour les cadres Aménagement de lieux d'échange (cuisine, Accord d'entreprise sur l'équilibre vie
cafétéria, …), de salles de repos professionnelle / vie privée

Complémentaire santé avec un niveau Organisation d'événements conviviaux Intégration des situations particulières
minimum de garanties pour l'ensemble des (séminaires annuels d'entreprise, …) (maternité, retour de maladie, travailleurs en
salariés situation de handicap, ...)

Prise en compte des paramètres permettant Mise en place de règles sur l'utilisation des
d'éviter les situations conflictuelles entre moyens modernes de communication (NTIC)
salariés

Prévoyances pour l'ensemble des salariés

86/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Dialogue social

Le dialogue social englobe tous les types de négociation, consultation ou échange d'informations Les questions à se poser :
entre les représentants des employeurs et des travailleurs sur des sujets d'intérêt commun
concernant les questions économiques et sociales. Au niveau de l'entreprise, il prend diverses Quelles sont les instances représentatives du personnel ?
formes, y compris celles de mécanismes d'information et de consultation, comme les comités
d'entreprise et de négociations collectives. Comment l'entreprise facilite-t-elle le dialogue social ?

Comment le personnel de l'entreprise est-t-il impliqué dans la détermination de la stratégie de l'entreprise ?

Identification de la Respect de la réglementation Concertation construite régulière Intégration des attentes des Politique sociale co-construite
réglementation applicable applicable avec les salariés salariés

1 2 3 4 5
Identification de la réglementation Respect du droit des salariés de Mode de fonctionnement permettant Intégration des attentes des salariés et Développement d'une politique sociale
applicable en matière de dialogue social constituer une organisation syndicale et une écoute et une concertation retour sur la prise en compte de ces concertée et co-construite.
d'y adhérer afin de faire valoir leurs construite et régulière avec les salariés attentes.
intérêts et/ou mener des négociations et/ou représentants .
collectives

Pas d'instance représentative du Existence d'instances représentatives Organisation régulière de réunions Information proactive des représentants Reconnaissance de l'entreprise pour
personnel, ni de réunions d'expression du personnel et de réunions d'expression des salariés et/ou des du personnel sur les sujets pouvant son exemplarité en matière de dialogue
des salariés d'expression des salariés. représentant impacter l'entreprise. social.

Vérification régulière par l'entreprise que Accès facile des salariés pour échanger Mise en place de dispositifs
les instances représentatives du avec la hiérarchie. Niveau d’écoute d'évaluation (baromètre social,
personnel ont connaissance de leur rôle important. indicateurs) permettant de suivre la
et missions, des activités de l'entreprise performance du dialogue social
et de son contexte (financier,
commercial, concurrentiel …) pour
optimiser le dialogue social et les former
le cas échéant

Signature d'un accord sur la RSE avec les


représentant du personnel

87/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Identification de la Respect de la réglementation Concertation construite régulière Intégration des attentes des Politique sociale co-construite
réglementation applicable applicable avec les salariés salariés

1 2 3 4 5
Promotion de principes identiques dans
la sphère d'influence

Pas d'écoute organisée du personnel Ecoute réactive du personnel, mais celle-ci Présence d'un comité d'entreprise, même La direction organise des réunions régulières L'entreprise associe les instances
n'est pas organisée pour les entreprises non concernées ( < 50 avec l'ensemble du personnel représentatives du personnel dans les
salariés) actions de RS qu'elle initie

Au-delà des réunions obligatoires, Réalisation d'enquêtes de satisfaction auprès Témoignages en tant que référence,
participation des représentants du personnel du personnel participation à des colloques, …
à des groupes de travail en lien avec des
évolutions pouvant impacter l'entreprise

Réalisation d'enquêtes d'opinion auprès des Signature de chartes internationales avec


salariés des organismes chargés de vérifier la qualité
du dialogue social chez les sous-traitants

Présentation de la convention collective et CE internationaux


de ses modalités à l'ensemble des salariés

Propositions de formations non


réglementaires aux représentants du
personnel

88/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Développement du capital humain

Développer les compétences des salariés, c'est augmenter l'employabilité, renforcer la volonté de Les question à se poser :
progresser des salariés et leur donner les moyens d'être responsables, de déployer leurs
compétences, mais également d'accéder à un poste à plus haute responsabilité. Comment votre entreprise contribue à faire évoluer les compétences et l'employabilité (recrutement,
formation, évolution, départs…) de ses salariés ?

Comment est défini votre plan de formation ?

Les salariés dans votre entreprise sont-ils sollicités dans leur choix de formation ?

Votre entreprise a-t-elle mis en place une gestion prévisionnelle de l'emploi ?

Quelle est la proportion des promotions internes par rapport au recrutement externe ?

Administration du personnel Gestion des ressources humaines Politique de gestion des Gestion prévisionnelle des emplois Développement de
ressources humaines & compétences l'employabilité

1 2 3 4 5
Administration du personnel Respect de la réglementation en Existence d'une politique de formation Gestion prévisionnelle des emplois et Reconnaissance de l'entreprise pour
matière de formation (plan validé par les avec identification des besoins, compétences sur plusieurs années tenant son exemplarité en matière de formation
représentants du personnel, évaluation et suivi des compétences compte du programme d'investissement, / gestion des compétences
0,55 % de la masse salariale dédiée à la des hypothèses de croissance de
formation pour les entreprises de plus de l'entreprise (anticipation des
10 salariés) changements organisationnels et/ou
technologiques), partagée avec les
instances représentatives du personnel

Identification de la réglementation Identification des formations Existence d'un plan annuel de formation Vérification de l'évolution des Gestion des carrières intégrant la notion
applicable en matière de formation obligatoires et proposition ponctuelle de découlant de la politique mise en place compétences du personnel et proposition d'épanouissement professionnel
formations pour les salariés de formations adaptées au renforcement
ou à l'acquisition de nouvelles
compétences
Actions de formation limitées aux Possibilités d'expression des salariés sur Intégration systématique de demandes
formations réglementaires leurs souhaits en matière de formation justifiées des salariés en matière de
(lors d'entretien d'évaluation, …) formation

89/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Administration du personnel Gestion des ressources humaines Politique de gestion des Gestion prévisionnelle des emplois Développement de
ressources humaines & compétences l'employabilité

1 2 3 4 5
Pas de suivi des compétences Développement de la polyvalence Promotion par l'entreprise de la mise en
place de mesures en faveur de
l'employabilité dans sa sphère
d'influence. L'entreprise favorise
l'employabilité de son personnel

L'entreprise n'effectue pas de gestion Assurer la reconnaissance des Entretien annuel d'évaluation individuel
prévisionnelle des emplois et des compétences des travailleurs (titre de la pour l'ensemble des collaborateurs
compétences fonction, validation des acquis…)

Existence d'entretiens individuels avec L'entreprise favorise la promotion en


l'encadrement interne

Le service des ressources humaines gère L'ensemble des formations obligatoires est L'entreprise dispose de fiches descriptives de L'entreprise dispose de fiches individuelles de L'entreprise donne les moyens à chaque
essentiellement la paie, les vacances et les réalisé chaque fonction / poste précisant les compétences. salarié qui le souhaite de réorienter sa
absences compétences requises. carrière professionnelle (financement d'un
bilan de compétences, formations dans le
cadre de projets personnels, …)

Evaluation des formations (apport de Evaluation des formations "à froid" afin d'en
compétences) à l'issue de leur déroulement évaluer l'efficacité plusieurs mois après la
("à chaud"). formation

90/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Administration du personnel Gestion des ressources humaines Politique de gestion des Gestion prévisionnelle des emplois Développement de
ressources humaines & compétences l'employabilité

1 2 3 4 5
Prise en compte du "recyclage" obligatoire Développement des CQP (Certificat de Mise en place d'indicateurs de pilotage de la Reconnaissance de l'attractivité de
des formations réglementaires Qualification Professionnelle), VAE gestion prévisionnelle : pyramide des âges, l'entreprise
(renouvellement des permis caristes, (Validation d'Acquis par l'Expérience). turn-over, création nette d'emploi, restriction
habilitation électrique, secourisme …). médicale d'aptitude, …

Formations professionnelles régulières Construction de parcours de carrière


(hygiène, bonnes pratiques de fabrication…) permettant de favoriser la promotion interne

Participation à des GIE (groupement


interprofessionnel d'employeurs).

Formation des salariés pour lutter contre Organisation de la transmission des Partenariat avec des écoles / centres de
l'illettrisme et l'analphabétisme, favoriser compétences (tutorat, …) formation locaux (charte d'apprentissage)
l'acquisition du français, …

Présentation des différents postes d'un Accompagnement par une politique


département par les salariés eux-mêmes à volontariste de formation des évolutions des
d'autres salariés salariés (ex. : en cas de mobilité
géographique)

91/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Equité, diversité et lutte contre la discrimination

Il s'agit de veiller à l'égalité des chances et de traitement de tous les salariés et ne faire aucune Les questions à se poser :
discrimination, directe ou indirecte, en matière de relation et conditions de travail, fondée en autres
sur le sexe, l'âge, la religion, l'origine éthique, l'orientation sexuelle, l'invalidité, l'opinion politique... Comment l'entreprise traite-t-elle des questions relatives à l'équité ?

Cela regroupe des notions telles que : Quelles sont les actions menées pour faciliter la diversité au sein de l'entreprise ?
- la mixité hommes / femmes au sein de la direction et de la gouvernance de l’organisation,
- l’égalité de traitement pour ce qui a trait au recrutement, à l’attribution des tâches, à la formation, Comment l'entreprise tente-t-elle de proscrire la discrimination dans le cadre de ses activités ou celles de ses
aux opportunités d’avancement, aux salaires, partenaires ?
- l'insertion de personnes vulnérables...
Quels sont les engagements pris par l'entreprise ?

L'entreprise a-t-elle mis en place une politique active en la matière ?

L'entreprise participe-t-elle à des opérations collectives sur une de ces thématiques ?

Pas de prise en compte de Prise en compte, essentiellement Engagement "Equité et Diversité" Programme "Equité et Diversité" Exemplarité
l'équité et de la diversité réglementaire

1 2 3 4 5
L'entreprise est informée des Respect de la loi en matière d'équité : Elaboration d'un document qui compare Mise en place d'actions concrètes pour L'entreprise est reconnue pour son
dispositions réglementaires relatives à application des principes de non la situation des salariés (H/F, juniors / l'égalité des chances, les non exemplarité en matière de diversité.
l'équité (travailleurs handicapés, emploi discrimination à toutes les étapes de seniors, niveaux d'études, salaires, …) discriminations et mesure des résultats.
des séniors, accords hommes / femmes, gestion des ressources humaines.
...)
Rien n'est fait dans l'entreprise en Engagement par écrit contre toutes les Signature d'un engagement vis-à-vis de Engagement à promouvoir l'équité et la Promotion de la mise en œuvre d'une
matière d'équité et de diversité formes de discrimination au sein de l'équité et la diversité diversité dans la sphère d'influence de politique active de non discrimination
l'entreprise l'entreprise. dans sa sphère d'influence

Actions pour faciliter l'insertion des Mise en place d'actions de lutte contre
jeunes et des séniors la discrimination dans l'entreprise

92/93
KIT RSE ANIA ACTIA - mars 2015
Synthèse des résultats

Pas de prise en compte de Prise en compte, essentiellement Engagement "Equité et Diversité" Programme "Equité et Diversité" Exemplarité
l'équité et de la diversité réglementaire

1 2 3 4 5
Thème parfois évoqué dans l'entreprise, Inscription de règles de non discrimination Mise en place de dispositions pour inciter à Engagement auprès d'associations afin de Mise en place des recommandations du
mais peu ou pas d'actions concrètes menées dans le règlement intérieur de l'entreprise. la demande volontaire de reconnaissance de soutenir les jeunes travailleurs, les travailleurs Défenseur des Droits (ex "HALDE") pour la
la qualité du travailleur en situation de saisonniers, les travailleurs migrants … France
handicap.

L'entreprise n'emploie pas de personnes Insertion de personnes en situation de Mise en place d'un système de gestion des Signature de conventions avec l'AGEFIPH Obtention de label, comme le label
handicapées handicap (obligation à partir de 20 salariés). recrutements permettant a posteriori de (association d'insertion des personnes en "Diversité" ou le label "Egalité
justifier de l'absence de discrimination situation de handicap) professionnelle"

Recours à des jeunes en alternance Signature d'une charte diversité Mise en place d'un programme Actions récompensées lors d'un trophée
d'alphabétisation

Sensibilisation des managers à ce qu'est la Accord paritaire sur l'égalité professionnelle


discrimination et à ce qu'on attend d'eux entre les hommes et les femmes
pour la prévenir

Vérification que l'engagement syndical n'a Mise en place d'un plan "séniors"
pas d'incidence sur le déroulement de
carrière d'un délégué syndical

Dispositif "contrat de génération" ou "emploi


avenir" en place

93/93