Vous êtes sur la page 1sur 3

Année Universitaire : 2018-2019

Séries de TD N°3
Module : Propriétés Physiques des Polymères

Exercice 1 :
L‘équation WLF peut être utilisée avec toute température comme température de référence.
La forme de l‘équation ne change pas, uniquement les valeurs des constantes C1 et C2
changent en fonction de la température de référence choisie.
En utilisant les valeurs universelles pour les constantes C1 et C2 lors Tg est utilisée comme
température de référence, calculer ces valeurs lorsque la température de référence est Tg +50.
Donnée: les valeurs universelles de C1 et C2 sont: C1 = 17,4 et C2 =51,6

Exercice 2 :
Une expérience de relaxation sur un échantillon de polymère, à sa température de transition
vitreuse Tg, a permis de déterminer l‘évolution du module de relaxation E (en Pa) en fonction
du temps d’observation t (en sec). A l‘issue de cette expérience, la relation suivante, reliant le
module de relaxation au temps, a été établie:
t t
E (t , Tg )  E 01 . exp(  )  E 02 . exp(  )
1 2
Avec : E01=3.109 Pa E02=5.105 Pa
1=1 sec 2=104 sec
En utilisant l‘équation WLF, déterminer pour un temps d‘observation de 10 sec l‘évolution du
module en fonction de la température.
Utiliser les valeurs universelles pour les constantes C1 et C2.

Exercice 3 :
On dispose de deux polymères Y et Z que l’on se propose d’utiliser comme amortisseurs
d’une fréquence de 10 Hz à la température de 200°C. Les évolutions de E’’ en fonction de la
fréquence pour ces polymères sont données aux températures T(Y) = 190°C et T(Z)= 220°C.
Questions :
1) Comment peut-on qualifier un polymère ayant un pouvoir d’amortissement important, est
ce que si son module E’’ est important ou faible ? pourquoi ?
2) Indiquer, en justifiant votre réponse, lequel des deux polymères est adapté à l’application
recherchée. (pour répondre à la question n°2 il faut faire des calculs des E’’ des deux
polymères à la fréquence de 10 Hz)

Données :
On connaît pour ces deux matériaux les valeurs des coefficients viscoélastiques de l’équation
WLF, rapportés aux mêmes températures de référence, à savoir :

C1T( Y )  20 et C2T ( Y )  70° C pour le polymère Y,

C1T ( Z )  12 ,5 et C 2T ( Z )  70° C pour le polymère Z.

On suppose que les deux polymères ont des densités égales.


C1 ( T  Tref )
On donne : log 10 a T  
C2  T  Tref

Exercice 4 :

L’étude d’un homopolymère semi-cristallin par analyse dynamique mécanique a permis de


détecter trois relaxations mécaniquement actives, désignées par A, B et C. Ces relaxations ont
été repérées par les températures TA, TB et TC des maxima des facteurs tgδ. Mesurés pour des
fréquences de sollicitation sinusoïdales comprises entre 0.01 Hz et 10 Hz.
TA TB TC

Fréquence 0.01 Hz -55 80 180


Fréquence 0.1 Hz -42 85 180
Fréquence 1 Hz -28 91 180
Fréquence 10 Hz -11 98 180

a) Au vu de ces données, et sans effectuer aucun calcul à ce stade, préciser le phénomène


physique à l’origine de chacune des relaxations observées.
b) Donner la loi de dépendance en fréquence de la relaxation A, et calculer la valeur
numérique du (ou des) descripteur(s) mis en jeu (on prendra, au besoin, la fréquence 1Hz
comme état de référence pour les calculs) ( Loi WLF ou Arhénus)
c) Donner la loi de dépendance en fréquence de la relaxation B, et calculer la valeur
numérique du (ou des) descripteur(s) mis en jeu (on prendra, au besoin, la fréquence 1Hz
comme état de référence pour les calculs).
d) Quelles valeurs de TA, TB et TC s’attendrait-on à trouver à une fréquence de 1000 Hz.

Exercice 5 :
Le Tableau ci-dessous regroupe les résultats obtenus en relaxation de contrainte dans le cas
d’un échantillon de poly(isobutylène), de masse molaire moyenne en poids égale à 200000
g.mol-1 et de température de transition vitreuse, mesurée par analyse enthalpique
différentielle, égale à –68°C.

Température : -121°C ; déformation =0.002


Temps (s) 10 20 40 180 360 2700 3600
Contrainte  (Mpa) 6.8 6.8 6.8 6.8 6.8 6.8 6.8
Température : -101°C ; déformation =0.003
Temps (s) 10 20 40 180 360 2700 3600
Contrainte  (Mpa) 10.2 10.1 10 9.8 9.6 9.3 9
Température : -81°C ; déformation =0.005
Temps (s) 10 20 40 180 360 2700 3600
Contrainte  (Mpa) 15.5 15.5 15 13.5 11.5 5 1
Température : -71°C ; déformation =0.010
Temps (s) 10 20 40 180 360 2700 3600
Contrainte  (Mpa) 10 7 3.2 1.4 0.7 0.2 0.1

1) Justifier, à chaque température étudiée, l’évolution de  en fonction du temps.


2) Traiter ces données en sorte de les réduire à une courbe maîtresse, que l’on tracera en
choisissant comme température de référence : a) Tréf= -71°C ; b) Tréf=-121°C.
3) Au bout de combien de temps d’application de la déformation le module du
poly(isobutylène) vaudrait-il : a) 2GPa à –71°C ? b) 10 MPa à –121°C ? Commenter les
résultats trouvés.