Vous êtes sur la page 1sur 14
Ingénieurs en Sécurité Industrielle Connaissance et Maîtrise des Phénomènes Physiques et Chimiques MATÉRIAUX
Ingénieurs en Sécurité Industrielle Connaissance et Maîtrise des Phénomènes Physiques et Chimiques MATÉRIAUX

Ingénieurs en

Sécurité Industrielle

Connaissance et Maîtrise des Phénomènes Physiques et Chimiques

MATÉRIAUX MÉTALLIQUES - CORROSION INDUSTRIELLE APPAREILS À PRESSION RÉGLEMENTATION EUROPÉENNE ET FRANÇAISE DES ÉQUIPEMENTS SOUS PRESSION (ESP)

CC 77--33//AA

I SÉLECTION DES ESP VISÉS PAR LE DM 13 décembre 1999 - Titre I - Art. 2

-

II PRESCRIPTIONS PRINCIPALES DE FABRICATION DES ESP VISÉES PAR LE DM 13 décembre 1999

-

1 Parmi les ESP visés par le DM 13/12/99 - Art. 2 - sélection des ESP visés par l'AM 15 mars 2000

2 Classement des ESP en catégories de sûreté et d'approfondissement des contrôles

3 Règles de fabrication

4 Évaluation et déclaration de la conformité aux exigences essentielles

5 - Organismes habilités

-

-

-

-

III PRESCRIPTIONS PRINCIPALES DE SUIVI EN SERVICE DES ESP VISÉES PAR L'ARRÊTÉ DU 15 MARS 2000

-

1 Parmi les ESP visés par le DM 13/12/99 - Art. 2 - sélection des ESP visés par l'AM 15 mars 2000 Art. 2, 3 et 41

2 Conditions d'installation et d'exploitation

3 Conditions de mise en service de certains ESP

4 Inspections périodiques (Titre III, art. 10 à 14) - AM 15/3/2000

5 Requalifications périodiques

6 Interventions (Titre 6, art. 28 à 31) - AM 15/3/2000 (réparations ou modifications)

-

-

-

-

-

-

MX EIR - 02478_B_F - Rév. 1

Ce document comporte 14 pages

2

2

2

3

5

8

9

10

10

11

11

12

12

13

08/07/2005

Réglementation française des Équipements Sous Pression

Réglementation française des Équipements Sous Pression 1 CC 77--33//AA B1086GEND DÉCRET DU 13/12/99 (Copie de la

1

CC 77--33//AA
CC 77--33//AA

B1086GEND

DÉCRET DU 13/12/99 (Copie de la Directive Européenne des ESP) ESPVISÉS : PS > 0,5
DÉCRET DU 13/12/99
(Copie de la Directive Européenne des ESP)
ESPVISÉS
:
PS > 0,5 bar,
Gaz,
Vapeur,
Liquide
Objectifs relatifs à l'EXPLOITATION des ESP
sauf
exceptions
FABRICATION DES ESP
ARRÊTÉ du 15/03/00 + DM-T/P 31555 :
EXPLOITATION DES ESP
Sélection des ESP VISÉS (fonction : fluide
Gr. 1 ou Gr. 2 et conditions de service)
Sélection des ESP VISÉS (Liquides exclus)
ESP Catégorie : I II III IV
Annexe 1 : Conception, Fabrication, Contrôles
Conditions de mise en service
dont sélection des ESP VISÉS par
déclaration et (éventuellement)la
les contrôles de mise en service
Surveillance et Évaluation de la Conformité
par ORGANISME HABILITÉ (NOTIFIÉ)
Déclaration de conformité et Marquage CE
par le FABRICANT
Inspection & Requalification priodiques
Interventions : réparations ou modifications
ESP < ou = limites sélection => Règles de l'art
Supervision par la DRIRE

02478_B_F

2 C C 7 7 - - 3 3 / / A A I -

2

CC 77--33//AA

I

-

SÉLECTION DES ESP VISÉS PAR LE DM 13 décembre 1999 - Titre I - Art. 2 dits “DESP”

Sont soumis les ESP et les ensembles dont :

PS > 0,5 bar de gaz, de vapeur, de liquides sauf exceptions

II

PRESCRIPTIONS PRINCIPALES DE FABRICATION DES ESP VISÉES PAR LE DM 13 décembre 1999 - Titres I et II dits “DESP”)

1 -

-

PARMI LES ESP VISÉS PAR LE DM 13/12/99 - Art. 2 (Voir IV, p. 8) SÉLECTION DES ESP VISÉS PAR LA “DESP”

P V = pression de vapeur

   

GROUPE

 

ESP

 

FLUIDE

DE

FLUIDE

 

CONDITIONS

DE SERVICE

 
   

1

V

>

1

l

et

Gaz, gaz liquéfiés, gaz dissous sous pression, vapeurs, liquides dont

PS x V > 25 bar . l

 

PS > 200 bar

 

P V à T S > P atm + 0,5 bar

   

2

V

>

1

l

RÉCIPIENTS

(P V = pression de vapeur absolue)

et

PS x

V

> 50 bar x l

ET

 

P S

> 1000 bar

 

LEURS

extincteurs portables et bouteilles appareils respiratoires

ACCESSOIRES

 

1

V

>

1

l

DE SÉCURITÉ

et

PS x

V

> 200 bar x l

ET SOUS

Liquides dont

 

P S

> 500 bar

 

P V à T S

P atm + 0,5 bar

   

PRESSION

 

2

P S

>

10 bar

et

(P V = pression de vapeur absolue)

P S

x

V

> 10000 bar

x

l

P S > 1000 bar

 

02478_B_F

3 C C 7 7 - - 3 3 / / A A    

3

CC 77--33//AA

   

GROUPE

 

ESP

FLUIDE

DE

FLUIDE

 

CONDITIONS

DE SERVICE

 

Gaz, gaz liquéfiés, gaz dissous sous pression,

vapeurs, liquides dont P V à T S > P atm + 0,5 bar

1

DN

>

25

TUYAUTERIES

 

ET

2

32

DN et P S x DN

>

>

 

LEURS

(P V = pression de vapeur absolue)

1000 bar

ACCESSOIRES

 

DE SÉCURITÉ

ET

Liquides dont

1

25

DN et P S x DN

>

>

2000 bar

P V à T S P atm +

0,5 bar

   

SOUS

 

2

P S

>

10 bar

et

PRESSION(1)

(P V = pression de vapeur absolue)

DN

>

200

et P S x DN > 5000 bar

   

GROUPE

 

ESP

 

FLUIDE

DE

FLUIDE(2)

CONDITIONS

DE SERVICE

ESP :

 

2

V

> 2

l

SOUMIS À L'ACTION DE LA FLAMME OU À UN APPORT CALORIFIQUE (RISQUE SURCHAUFFE) ET AUTOCUISEURS ET LEURS ACCESSOIRES DE SÉCURITÉ ET SOUS PRESSION

Vapeur d'eau, eau surchauffée à

T

> 110°C

 

ENSEMBLES

Vapeur d’eau

2

Voir art. 4

d’au moins

Eau surchauffée

1 ESP

T

> 110°C

(ci-dessus)

Eau chaude 110°C

ENSEMBLES

   

Voir art. 4

d'autres

ESP

fournis comme

ensembles

02478_B_F

4 C C 7 7 - - 3 3 / / A A GROUPE 1

4

CC 77--33//AA

GROUPE 1 :

Fluides considérés comme dangereux au sens de l'article R. 231-51 du code du travail, Section 5 - Prévention du risque chimique - Décret 92-1261 du 3 décembre 1992, Sous-section 1. Principes de classement des substances et préparations dangereuses, modifié par décret 94-181 du 1 er mars 1994 :

- explosibles

- comburants

- extrêmement inflammables

- facilement inflammables

- inflammables

- très toxiques

- toxiques

GROUPE 2 :

Comprend tous les autres fluides qui ne sont pas mentionnés au § a) ci-dessus.

2 -

CLASSEMENT DES ESP EN CATÉGORIES DE SÛRETÉ ET D'APPROFONDISSE- MENT DES CONTRÔLES (Art. 8 et AM 21 décembre 1999)

Exemples :

- accessoires de sécurité : CATÉGORIE IV

- récipients de fluide gazeux groupe 1

10000 PS = 1000 1000 PS = 200 IV 100 V = 1 PS .
10000
PS = 1000
1000
PS =
200
IV
100
V
=
1
PS . V
=
1000
50
III
25
PS
.V =
200
10
Art. 7
du décret
II
I
PS
.
V
= 50
1
PS = 0.5
0,5
PS . V
=
25
0,1
1
10
100
1000
10000
PS (bar)
D SEC 1052 A

V(L)

02478_B_F

5 C C 7 7 - - 3 3 / / A A 3 -

5

CC 77--33//AA

3 -

RÈGLES DE FABRICATION (ANNEXE 1 - DM 13 décembre 1999)

Exemples de points essentiels :

-

conception

• risques

• charges

• méthode de calcul (pt 2;23)

Les méthodes de calcul doivent procurer des marges de sécurité suffisantes.

Les contraintes admissibles (pt. 7.4) doivent être déterminées de la façon suivante :

La contrainte à la plus petite des valeurs suivantes, par exemple :

l'acier ferritique, y compris l'acier normalisé (acier laminé) et à l'exclusion des aciers à grain fin et des aciers qui ont subi un traitement thermique spécial, 2/3 de Re/t et 5/12 de Rm/20

l'acier austénitique

* si son allongement après rupture est supérieur à 30 %, 2/3 de Re/t

* ou, alternativement, et si son allongement après rupture est supérieur à 35 %, 5/6 de Re/t et 1/3 de Rm/t

Les matériaux destinés aux parties sous pression doivent par exemple :

• avoir des caractéristiques appropriées

• acier : A % 4 % ; kV 27 Joules

• avoir une résistance chimique suffisante

• ne pas être significativement sensibles au vieillissement

• convenir aux méthodes de transformation prévues

• températures

• pression de calcul PS

• coefficient de joint étendue des CND :

1 CND 100 % 0,85 CND par sondage 0,7 pas de CND

• méthode expérimentale de conception

• corrosion et autres attaques chimiques, usure : au besoin, une surépaisseur ou une protection appropriée

• ouvertures

• régulations : selon le cas, des dispositifs de contrôle appropriés sont à prévoir pour maintenir l'équipement sous pression à l'intérieur des limites admissibles.

02478_B_F

6 C C 7 7 - - 3 3 / / A A • accessoires

6

CC 77--33//AA

• accessoires de sécurité

* en règle générale ils doivent : être conçus et construits de façon à être fiables et adaptés ; être indépendants des autres fonctions ; suivre les principes de conception appropriés

• dispositifs de limitation de la pression : surpression 10 % PS

• dispositifs de surveillance de la température : temps de réaction adéquat

• feu extérieur

-

fabrication

• spécifications de référence des matériaux : normes harmonisées, approbation européenne de matériaux, évaluation particulière des matériaux

parties principales sous pression des équipements des catégories II, III et IV :

certificat avec contrôle spécifique sur produit

• découpage, soudage

• QMO d'assemblages permanents et Qualification d'Opérateurs : personnel qualifié, modes opératoires qualifiés, ESP catégories II, III et IV, qualification par organisme habilité

• contrôles non destructifs

* étendue des contrôles (voir coefficient de joint) : personnel qualifié, ESP catégories III et IV, personnel approuvé par un organisme habilité.

* assemblages permanents : exempts de défauts de surface ou internes préjudiciables à la sécurité des équipements.

• traitement thermique approprié

Lorsqu'il existe un risque que le processus de fabrication modifie les propriétés du matériau dans une mesure qui compromettrait l'intégrité de l'équipement sous pression, un traitement thermique adapté doit être appliqué à l'étape appropriée de la fabrication.

• traçabilité pour l’identification des matériaux

• examen final : contrôle des documents, examen final à l'intérieur et à l'extérieur de toutes les parties de l'équipement.

• épreuve : pression d'épreuve hydrostatique doit être au moins égale à la plus élevée des valeurs suivantes :

P S x

f EH

f TS

x 1,25

P S × 1,43

D'autres essais d'une valeur reconnue peuvent être réalisés.

• examen des dispositifs de sécurité

02478_B_F

7 C C 7 7 - - 3 3 / / A A • marquage

7

CC 77--33//AA

• marquage et étiquetage

* pour tous les équipements sous pression : les nom et adresse, l'année de fabrication, le numéro de fabrication, les limites essentielles maximales/minimales admissibles

* selon le type de l'équipement sous pression, des informations complémentaires nécessaires à la sécurité de l'installation, du fonctionnement ou de l'utilisation et, le cas échéant, de l'entretien et du contrôle périodique.

* le cas échéant, des avertissements apposés sur les équipements sous pression, qui attirent l'attention sur les erreurs d'utilisation mises en évidence par l'expérience.

Le marquage “CE” + N° d'identification de l'organisme habilité si requis par le module d'évaluation

• instructions de service

Notice d'instructions destinée à l'utilisateur contenant toutes les informations utiles à la sécurité en ce qui concerne :

* le montage, y compris l'assemblage de différents équipements sous pression

* la mise en service

* l'utilisation

* la maintenance, y compris les contrôles par l'utilisateur

- ESP catégorie “Art. 7 du décret” (faibles risques) : inférieurs à la catégorie I règles de l’art

02478_B_F

8 C C 7 7 - - 3 3 / / A A 4 -

8

CC 77--33//AA

4 - ÉVALUATION ET DÉCLARATION DE LA CONFORMITÉ AUX EXIGENCES ESSENTIELLES - (Art. 9 - DM 13 décembre 1999 ; Titre II de l'AM 21 décembre 1999 et annexe 2 DM 13 décembre 1999)

– Organismes habilités notifiés

– Procédures d'évaluation de la conformité

 

SANS AQ

AVEC AQ

Série

Unité

Série

Unité

Cat. I

 

A

Cat. II

 

A1

D1 ou E1

Cat. III

B + C1

B1 + F

B + E ou B1 + D ou H

H ou B1 + D

Cat. IV

B + F

G

B + D ou H1

H1

AQ : Assurance Qualité

Le fabricant reste libre du choix du module à appliquer parmi ceux correspondants à la catégorie de risque de l'équipement ou à une catégorie supérieure.

– Exemples de modules d'évaluation de la conformité

Module A :

Contrôle interne de la fabrication Le fabricant déclare la conformité de l'équipement et tient un dossier justificatif à disposition. Aucune intervention d'un organisme habilité. Marquage CE par le fabricant

Module G :

Vérification CE à l'unité L'organisme habilité contrôle individuellement la conformité de chaque équipement, aussi bien en ce qui concerne sa conception que sa fabrication. Il établit une attestation de conformité. Marquage CE + n° organisme habilité par le fabricant.

Module

H

:

Assurance qualité complète (conception, fabrication, inspection finale et essais) Le fabricant met en place un système d’assurance complète de qualité. L’organisme habilité évolue et agrée le système d’assurance qualité et en surveille la bonne application par des audits périodiques et des visites à l’improviste. L’organisme habilité peut, si nécessaire, effectuer ou faire effectuer des essais. Il fournit alors un rapport de visite et d’essai. Marquage CE + n° organisme habilité par le fabricant.

02478_B_F

9 C C 7 7 - - 3 3 / / A A 5 -

9

CC 77--33//AA

5 -

ORGANISMES HABILITÉS (TITRE IV - DM 13 décembre 1999)

Procédures d'évaluation de la conformité, approbation européenne de matériaux, approbation de modes opératoires d'assemblages permanents, approbation du personnel en charge des assemblages permanents : ASAP (Association pour la Sécurité des appareils à pression) - Bureau Veritas SA - GAPAVE (Groupement des APAVE), jusqu'au 30/06/05 (AM 28/12/04 - JO 12/01/05)

Approbation européenne de matériaux : CETIM (Centre Technique des Industrie Mécaniques), jusqu'au 31/12/07 (AM 28/12/04 - JO 12/01/05)

Approbation du personnel en charge des essais non destructifs des assemblages permanents : COFREND (Confédération française des essais non destructifs), jusqu'au 31/12/07 (AM 28/12/04 - JO 12/01/05)

CEOS (Centre d'Expertise Opérationnelle et de Service de GDF).

02478_B_F

10 C C 7 7 - - 3 3 / / A A III -

10

CC 77--33//AA

III - PRESCRIPTIONS PRINCIPALES DE SUIVI EN SERVICE DES ESP VISÉES PAR L'ARRÊTÉ DU 15 MARS 2000 (TITRE III - Art. 17-18-19-20 DM 13 décembre 1999 et AM 15 mars 2000)

Les dispositions du présent arrêté remplacent, à compter de leurs dates d'entrée en application, celles de SUIVI EN SERVICE prévues par les décrets du 2 avril 1926 et 18 janvier 1943 susvisés et les textes pris pour leur application. Les aménagements aux dispositions réglementaires (DM 2/4/26 et 18/1/43) restent valables.

1 -

PARMI LES ESP VISÉS PAR LE DM 13/12/99 - Art. 2 (voir IV, p. 8), SÉLECTION DES ESP VISÉS PAR L'AM 15 MARS 2000 - Art. 2, 3 et 4

Équipement

Fluide

Groupe de

 

Conditions de service

fluide

Récipients (1) (2)

Gaz

1

PS x V > 50 bar . l

sauf : V 1 l et PS 200 bar

Gaz (autre que la

2

PS x V > 200 bar . l

vapeur d’eau ou l’eau surchauffée)

sauf : V 1 l et PS 1000 bar

sauf : Ps 4 bar sauf récipients à couvercle amovible à fermeture rapide PS 2,5 bar

Récipients (1) (2)

Vapeur d'eau ou eau surchauffée

2

PS x V

>

200 bar . l (sauf : V 1 l)

Générateurs (1)

Vapeur d'eau

2

V

>

25 l

 

Tuyauterie (1)

Gaz

1

DN > 100 ou PS x DN > 1000 bar (sauf :

DN 25)

 

Gaz ou vapeur d'eau ou eau surchauffée

2

DN > 100 et PS x DN > 3500 bar

(1) Et leurs accessoires sous pression et de sécurité

Sont exclus :

- les récipients à pression simples

- les équipements pour les applications nucléaires

- les canalisations de transport d’eau surchauffées (T 120°C) ou de vapeur d’eau

(2) “Fixes” : non déplacés durant le cours normal de leur service. Les autres sont “mobiles”.

02478_B_F

11 C C 7 7 - - 3 3 / / A A 2 CONDITIONS

11

CC 77--33//AA

2 CONDITIONS D'INSTALLATION ET D'EXPLOITATION - (Titre II, art. 6 à 9 AM 15 mars 2000)

-

Exemples de points essentiels :

- ESP conformes à la DESP et d’autres prescriptions particulières

- personnel chargé de la conduite d’ESP (art. 8 de l’AM 15/03/00) :

• informé et compétent

• reconnu apte par leur exploitant et périodiquement confirmé pour ceux qui conduisent les ESP soumis à déclaration de mise en service (art. 15 § 1 AM

15/03/00)

- informations sur les ESP (art. 9 AM 15/03/00) :

• dossier descriptif

• dossier d’exploitation

3 CONDITIONS DE MISE EN SERVICE DE CERTAINS ESP

-

a - Sont soumis à la DÉCLARATION DE MISE EN SERVICE - (Titre IV, Art. 15 à 19 de l'AM du

15/3/2000)

ESP

 

Fluide

Conditions de service

Récipients

Gaz, vapeur d’eau, eau surchauffée

P S > 4 bar et P S x V > 10 000 bar . l

Appareils à couvercle amovible à fermeture rapide

Tous ceux visés par l’arrêté en tant que récipients

Tuyauteries

 

Gaz

P S > 4 bar et DN > 350 ou P S > 4 bar et P S x DN > 3500 bar (sauf DN 100)

Groupe 1

 

Gaz

 

Groupe 2

DN > 250 (sauf P S x DN 5000 bar)

Générateurs de vapeur

Vapeur d’eau

P S > 32 bar ou V > 2400 l ou P S x V > 6000 bar.l

b - Sont soumis au CONTRÔLE DE MISE EN SERVICE (Art. 16 de l'AM du 15/3/2000)

Les générateurs de vapeur et les appareils à couvercle amovible à fermeture rapide.

02478_B_F

12 C C 7 7 - - 3 3 / / A A 4 INSPECTIONS

12

CC 77--33//AA

4 INSPECTIONS PÉRIODIQUES - (Titre III, art. 10 à 14) - AM 15/3/2000

-

Sous la responsabilité de l'exploitant et réalisées par une personne compétente apte à reconnaître les défauts susceptibles d'être rencontrés et à en apprécier la gravité.

– Les intervalles maximaux séparant deux inspections périodiques sont fixés de 12 à 40 mois suivant les cas : aussi souvent que nécessaire pour les tuyauteries.

Dans le cas où l'exploitant dispose d'un Service Inspection Reconnu (SIR), celui-ci peut fixer la nature et la périodicité des inspections périodiques dans ses plans d'inspection.

– Contenu de l’inspection périodique :

- une vérification extérieure

- une vérification des accessoires de sécurité

- une vérification intérieure pour tous les récipients et les générateurs de vapeur

5 REQUALIFICATIONS PÉRIODIQUES

-

• ESP concernés

Récipients et les générateurs de vapeur visés par cet arrêté ainsi que les tuyauteries soumises à déclarations de mise en service (Art. 20).

La requalification est réalisée par un “expert” d’un organisme habilité ou d’un SIR.

L’intervalle maximal entre deux requalifications est de 2 à 10 ans suivant les cas.

La nature et la périodicité des requalifications peuvent être différentes de celles fixées par l'arrêté dans la mesure où l'équipement est surveillé par un Service Inspection Reconnu et que ces modifications figurent dans un plan d'inspection.

• En quoi consiste la requalification ?

- inspection de l'équipement sous pression

- épreuve hydraulique (art. 25), sauf :

les ESP “néosoumis”

• les tuyauteries et leurs accessoires de sécurité et sous pression

• les récipients non de vapeur d’eau dont P S ≤≤≤≤ 4 bar

l'épreuve hydraulique peut être remplacée après avis de la commission centrale des appareils à pression (CCAP), par un autre essai de résistance

vérification des accessoires de sécurité associés dont retarage des soupapes si PS . V > 3000 bar.l

02478_B_F

13 C C 7 7 - - 3 3 / / A A 6 -

13

CC 77--33//AA

6 -

INTERVENTIONS (Titre 6, art. 28 à 31) - AM 15/3/2000 (réparations ou modifications)

a Intervention notable

-

– L'exploitant (maintenance) ou l'entreprise sous-traitante applique :

• si ESP ancien : la réglementation ancienne ou l'annexe 1 du DM 13/12/99 dit “DESP”

• si ESP marqué CE : l’annexe 1 du DM 13/12/99 dit “DESP” (*)

(*) Prescriptions de conception, fabrication contrôles

Après l'intervention le contrôle est effectué par un expert d’un organisme habilité ou d’un SIR autorisé à cet effet.

b Intervention (réparation ou modification) non notable (voir guide professionnel ou accord DRIRE) - Pas d’expert désigné par la DRIRE

-

– L'exploitant (maintenance) ou l'entreprise sous-traitante applique :

• si ESP ancien : la réglementation ancienne ou l'annexe 1 du DM 13/12/99 dit “DESP” (*)

• si ESP marqué CE : l’annexe 1 du DM 13/12/99 dit “DESP” (*)

(*) Prescriptions de conception, fabrication, contrôles

– L'exploitant (personne compétente désignée) fait la vérification finale

02478_B_F