Vous êtes sur la page 1sur 4

CHAPITRE 6

La méthode ABC

Le modèle à base d’activité, appelé méthode ABC (Activity Based Costing ou Comptabilité à
base d’activités) propose une solution alternative au modèle des centres d’analyse. Il s’attache
à redéfinir le traitement des charges indirectes et propose une analyse novatrice en découpant
l’entreprise en activités. L’objectif de cette méthode st d’instaurer une meilleure traçabilité
des charges indirectes.

Il est fait une analyse transversale, et non plus fonctionnelle (ou verticale) de l’entreprise.

Direction
générale
Analyse
verticale de
l’entreprise

Direction Direction Direction


approvisionnement production commerciale

L'approche transversale de l'entreprise consiste à découper l'entreprise par activités et non


par fonctions. Cette démarche prend appui sur le concept de chaîne de valeur de M. Porter.

Une activité est un ensemble de tâches élémentaires reliées entre elles (elles sont souvent
décrites par des verbes).Il faut donc repérer toutes les activités qui concourent à améliorer la
valeur du produit ou du service. Chaque activité contribue à la valeur du produit ou du
service.

Définir la Définir le
Suivre les Gérer les Contrôler
politique plan de Fabriquer Assembler Expédier Facturer
fournisseurs approvisionnements la qualité
d’achat production

Analyse transversale (chaîne de valeur)

Exemple d’activités pour une entreprise industrielle :

Fonctions Activités
• Approvisionnement  Etablir la commande
 Gérer les fournisseurs
 Contrôler les livraisons

• Production  Entretenir le matériel


 Planifier le travail
 Produire
 Contrôler la production

L’ensemble des activités menant à la réalisation d’un produit ou d’un service forme un
processus
1. Les principales étapes de la méthode

11. Identifier les activités

Il s’agit de recenser l’ensemble des activités de l’entreprise. Cette analyse est faite à partir de
la documentation existant dans l’entreprise et par enquête auprès des personnels des différents
niveaux hiérarchiques.

12. Affecter les ressources aux activités

Les ressources sont les charges consommées par chaque activité ; elles sont directes par
rapport aux activités définies.

Exemple :

Services Approvisionnement Production Logistique. …


Activités.
Préparation des commandes 107 300
Réception matières 125 850
Stockage 95 530
Répartition des éléments 128 900 45 250
Transformation matière 3 785 500
….

13. Identifier les inducteurs d’activité

Il s’agit de rechercher les facteurs expliquant le mieux la consommation de ressources.


Un inducteur et un indicateur de volume d’activité. Il traduit une relation de causalité entre la
consommation des ressources et les activités.

Exemples :

Activités Inducteurs d’activité


• Réceptionner les approvisionnements  Nb d’approvisionnements reçus
• Contrôler les approvisionnements  Nb d’approvisionnements contrôlés
• Stocker  Nb de références
• Transformer des matières  Temps de fabrication
• Distribuer des commandes  Nb de lots expédiés
• Publicité  Nb de lots expédiés

Remarque :
Les activités qui ont le même inducteur peuvent être regroupées dans un centre.

14. Déterminer le coût de l’inducteur

Le coût de l’inducteur est déterminé selon la formule suivante :


Re ssources _ consommées _ par _ l ' ativité _ ou _ centre _ de _ regroupement
Coût de l’inducteur =
Volume _ de _ l ' inducteur
Une fois le coût de l’inducteur obtenu, ce dernier s’imputer aux coûts des produits.

Application 1 : Méthode ABC.

2. Différences entre le modèle des centres d’analyse et le modèle de la


comptabilité à base d’activités

Méthode des centres d’analyse Méthode ABC


Traitement des charges indirectes
Les charges indirectes transitent dans des centres Les charges indirectes sont regroupées dans les
d’analyse pour être ensuite imputées aux produits à activités et le coût de chaque activité est déterminé. Ce
l’aide d’U.O. coût est ensuite répartis entres les produits à l’aide
d’inducteurs.
Centre d’analyse et activité
Un centre d’analyse correspond le plus souvent à une Une activité correspond à un ensemble de tâches
division comptable, comprenant des activités non homogènes. Le fonctionnement de l’entreprise est
homogènes. appréhendé à travers une véritable « carte de ses
activités ».
Unité d’œuvre et inducteur
L’unité d’œuvre est souvent liée à un volume de L’inducteur de coût traduit une relation de causalité
production. entre l’activité et la ressource consommée (ou charge).

3. Intérêts et limites du modèle


31. Intérêts de la méthode

Une aide à la maîtrise des coûts et à la prise de décision :


- Le découpage en activités permet de mieux répartir les charges indirectes. Il n’y a
plus une clef unique par centre mais plusieurs, donc une meilleure affectation des
ressources aux activités et des activités aux produits.
- Les inducteurs d’activité apportent une première approche de la performance de
chaque activité. La mise en place d’inducteurs de performance (inducteur de délai,
de qualité, de coût…) enrichit cette analyse.
- La méthode ABC impute aux coûts des objets les ressources réellement
consommées ; les productions en grande série ne sont plus pénalisées par les
petites séries, tout aussi coûteuses en maintenance, réglage et planification,
contrôle…

32. Limites de la méthode

La principale limite du modèle à base d’activités réside dans sa complexité. La qualité du


modèle dépend de la façon dont il est défini : définition des activités, définition des
inducteurs, regroupement des inducteurs, etc.
Synthèse

La méthode ABC peut être résumée par le schéma ci-après

Centres d'intérêt liés