Vous êtes sur la page 1sur 8

1

Université Cheikh Anta DIOP Août 2008


Faculté de Médecine, de Pharmacie
et d’Odontologie
---------------------
Clinique Chirurgicale
Hôpital Aristide Le DANTEC
Pr. C. T. TOURE/O. N’DIAYE

PLANS D’EXPOSE DE QUESTIONS


DE PATHOLOGIE

Selon le libellé de la question :

- Signes (Formes cliniques) – Diagnostic – Traitement


- Diagnostic – Traitement
- Traitement
- Indications Thérapeutiques
- CAT devant une urgence traumatique
- CAT devant une urgence chirurgicale non traumatique
- CAT devant une maladie chronique
- CAT devant une urgence pédiatrique

SIGNES (FORMES CLINIQUES) – DIAGNOSTICS – TRAITEMENT

INDICATIONS :
- Maladies ayant une forme clinique typique
- Certains syndromes avec forme typique : convulsions

I - GENERALITES
1 Définition - Intérêt
2 Epidémiologie ? ou Etiologie ? ou …
3 Rappel anatomique ?
4 Physiopathologie ? (ou Pathogénie si mécanismes imprécis ; hypothèses)
5 Anatomo-pathologie ?
6 ……………………………………….
……………………………………….

II - SIGNES(TDD,FORMES )(en général très détaillés)


2.1 MALADIES CHRONIQUES
Type de description : Forme commune
1- circonstance de découverte (fortuit, signe appel, complication)
2. ex clinique
2.1. interrogatoire ( Signes fonctionnels (évolution, caractères, signes
associés),Signes généraux)
1
2
2.2. Signes physiques (inspection ; palpation ; percussion ; auscultation ;
touchers pelviens)
3. Examens paracliniques(examens d’orientation, examens de certitude)
4. Evolution : complications ; bilan d’extension si cancer
Formes cliniques :symptomatique(frustre fulminantes), age topo, terrain

2.1 MALADIES AIGUES (maladies infectieuses+++)


Type de description : Forme commune

1. début : interrogatoire, examen physique


2. état : interrogatoire(SF), examen physique
3. évolution : modalités évolutives, complications, surveillance

Formes cliniques : symptomatique (frustre fulminantes), age topo, terrain

III - DIAGNOSTIC POSITIF(en général peu détaillé)

Arguments : =critères anamnestiques,


Arguments Clinique de l’examen physique,
Arguments (Examens) paracliniques : d’orientation, de certitude :…

IV - DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL

V - DIAGNOSTIC RETENTISSEMENT= complications

VI - DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE (Si étiologies précises) ou facteurs étiologique

6.1. ENQUETE ETIOLOGIQUE

 Interrogatoire

Histoire de la maladie
ATCD
Porte entrée et mécanismes selon la porte d’entrée
Terrain
 Examen physique
 Examens paracliniques

6.2. CAUSES, GERMES (A CITER)

VI – DIAGNOSTIC TOPOGRAPHIQUE
(Si affection neurologique ou si certaines maladies endocriniennes)

VII - TRAITEMENT
1 Buts
2 Moyens :  curatifs : (ATB par famille), doses (symptomatiques, étiologiques) –
Méthodes ; moyens préventifs (primaire, secondaire, tertiaire)
3 Indications (selon les formes,localisation, complications)

2
3
4 Résultats (selon les études) : surveillance ; taux de guérison ; mortalité ;
morbidité du traitement

CONCLUSION

DIAGNOSTIC – TRAITEMENT

INDICATIONS :
-Absence de forme typique à décrire
- La majorité des syndromes sauf les convulsions

I - GENERALITES
1- Définition – Intérêt
2- Epidémiologie ? ou Etiologie ? ou …
3- Rappel anatomique ?
4- Physiopathologie ? (ou Pathogénie si mécanismes imprécis ; hypothèses)
5- Anatomo-pathologie ?
6-……………………………………….
……………………………………….

II - DIAGNOSTIC POSITIF
1 - Circonstances de découverte. Citer les signes fonctionnels, les symptômes
généraux, les constatations physiques et les complications qui permettent de
découvrir la maladie. Les complications évolutives doivent être citées ici.

2 - Interrogatoire : permet de préciser les circonstances de découverte et les


antécédents)

3 - A l’examen
- Signes généraux
- Signes physiques

4 - Examens para cliniques (en décrivant d’abord les plus pertinents)

5 - Bilan d’extension si cancer

III - DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL

IV - DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE (Si étiologies précises)

V - DIAGNOSTIC – TOPOGRAPHIQUE
(Si affection neurologique ou si certaines maladies endocriniennes)

VI - TRAITEMENT
1 Buts
2 Moyens – Méthodes
3 Indication
4 Résultats : surveillance ; taux de guérison, mortalité ; morbidité du traitement

3
4
CONCLUSION

TRAITEMENT DE……

I - GENERALITES (1/3 du temps de l’exposé)


1 Définition – Intérêt
2 Bases épidémiologiques ? ou Bases étiologiques ? ou …
3 Bases anatomiques ?
4 Bases physiopathologiques ?
5 Bases anatomo-pathologiques ?
6 Bases cliniques.

II - INDICATIONS THERAPEUTIQUES (2/3 du temps de l’exposé)


1 Buts
2 Moyens – Méthodes
3 Indications
4 Résultats : surveillance ; taux de guérison, mortalité ; morbidité du traitement.

CAT DEVANT UNE URGENCE TRAUMATIQUE

I - GENERALITES
1 – Définition
2 – Intérêt
3 – Epidémiologie ? Etiologie ? ou……
4 – Rappel anatomique ?
5 – Physiopathologie ? (ou Pathogénie si mécanismes imprécis, hypothèses)
6 – Anatomo-pathologie ?
7 – ……………………………..
8 – …………………………….

II CONDUITE A TENIR

1 – Sur les lieux de l’accident : gestes à effectuer – précautions à prendre


2 – Pendant le transfert : gestes à effectuer – précautions à prendre
3 – A l’Hôpital : déjà annoncer que les étapes diagnostique et thérapeutique sont
Intriquées.

3 – 1. Examen : Débuter par la prise des constantes neurovégétatives (pouls ; TA ;


température ; fréquence respiratoire ; …) puis examen locorégional et examen
physique complet (inspections ; palpation ; percussion ; auscultation ; touchers
pelviens).

3 – 2. Interrogatoire : circonstances de l’accident ; 1ers traitements ; antécédents

3 – 3. Premières mesures thérapeutiques


4
5

3 – 4. CAT diagnostique 

 Compléter examen  (signes généraux ; palpation percussion, auscultation,


touchers pelviens) : débuter par examen loco-régional

 Examens paracliniques  (bien décrire l’ordre de précession des moyens


diagnostiques : stratégie diagnostique)

3 – 5. CAT thérapeutique
- Buts
- Moyens – Méthodes
- Indications : stratégie thérapeutique
- Résultats : surveillance ; taux de guérison ; mortalité ; morbidité du
traitement.

III- CONCLUSION

CAT DEVANT UNE URGENCE CHIRURGICALE


NON TRAUMATIQUE

A. PLAN CAMES
I - GENERALITES
1 – Définition
2 – Intérêt
3 – Epidémiologie ? Etiologie ? ou….
4 – Rappel anatomique ?
5 – Physiopathologie ? (ou Pathotogénie si mécanismes imprécis ; hypothèses)
6 – Anatomo-pathologie ?
7 - …………………………………………
8 - ………………………………………..

II - CONDUITE A TENIR

1 – A l’arrivée à l’hôpital
Déjà annoncer que les étapes diagnostique et thérapeutique sont intriquées
1 – 1. Examen : débuter par la prise des constantes neuro-végétatives
(pouls ; TA ; température ; fréquence respiratoire ; ……) puis
examen physique complet (inspection ; palpation ; percussion ; 
auscultation ; touchers pelviens)

1 – 2. Interrogatoire : (préciser les circonstances de survenue ;


les antécédents)

1 – 3. Premières mesures thérapeutiques.

5
6
2 – CAT diagnostique
2 – 1. Diagnostic positif du syndrome
- Compléter l’examen physique (signes généraux ; inspection ;
Palpation ; percussion ; auscultation ; touchers pelviens)

- Examens paracliniques : (bien décrire l’ordre de précession des


moyens diagnostiques : stratégie diagnostique)

2 – 2. Diagnostic étiologique : réunir les éléments en faveur et


choisir les examens paracliniques pertinents pour confirmer le
diagnostic de la maladie.

3 – CAT thérapeutique
- Buts
- Moyens – Méthodes
- Indications : stratégie thérapeutique
- Résultats : surveillance ; taux de guérison ; mortalité, morbidité du
traitement.

III CONCLUSION

B. PLAN OUSMANE DAKAR

I - GENERALITES
1 – Définition
2 – Intérêt
3 – Epidémiologie ? Etiologie ? ou….
4 – Rappel anatomique ?
5 – Physiopathologie ? (ou Pathotogénie si mécanismes imprécis ; hypothèses)
6 – Anatomo-pathologie ?
7- …………………………………………
8 - ………………………………………..

II- DIAGNOSTIC
2.1. DIAGNOSTIC POSITIF(clinique, paraclinique)
2.2. GESTES D’URGENCES
2.3. DIAGNOSTIC DE GRAVITE ET DE RETENTISSEMENT
2.4. DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE

III- TRAITEMENT
BUT
MOYENS
INDICATIONS
RESULTATS

CAT DEVANT UNE MALADIE CHRONIQUE


6
7

I GENERALITES
1 – Définition
2 – Intérêt
3 – Epidémiologie ? ou Etiologie ? ou
4 – Rappel anatomique ?
5 – Physiopathologie ? (ou Pathogénie si mécanismes imprécis, hypothèses)
6 – Anatomo-pathologie ?
7 – ………………………………………….

II . CONDUITE A TENIR
1 - Etape diagnostique

1 – 1. Interrogatoire : signes fonctionnels ; antécédents

1 - 2. Examen : signes généraux ; inspection ; palpation ; percussion ;


auscultation ; touchers pelviens ;
 débuter par examen loco-régional.

1 – 3. Examens paracliniques 
(Bien décrire l’ordre de précession des moyens diagnostiques :
stratégie diagnostique).

2 – CAT Thérapeutique
- Buts
- Moyens
- Indications : stratégie thérapeutique
- Résultats : surveillance, taux de guérison ; mortalité ; morbidité
du traitement.

III CONCLUSION

DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT (CAT) D’UNE


URGENCE PEDIATRIQUE(PLAN OUSMANE)

I GENERALITES

1 – Définition
2 – Intérêt
7
8
3 – Epidémiologie ? ou Etiologie ? ou
4 – Rappel anatomique ?
5 – Physiopathologie ? (ou Pathogénie si mécanismes imprécis, hypothèses)
6 – Anatomo-pathologie ?

II. DIAGNOSTIC POSITIF

2.1. CLINIQUE
2.2. EXAMENS PARACLINIQUES

III. GESTES D’URGENCES

IV. DIAGNOSTIC DE GRAVITE ET DE RETENTISSEMENT

 RETENTISSEMENT RESPIRATOIRE
CLINIQUE
PARACLINIQUE

 RETENTISSEMENT HEMODINAMIQUE
 RETENTISSEMENT NEUROLOGIQUE
 RETENTISSEMENT METABOLIQUE

V. DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL

VI. DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE

 ENQUETE ETIOLOGIQUE

INTERROGATOIRE
EXAMEN CLINIQUE
EXAMENS PARACLINIQUES
 CAUSES