Vous êtes sur la page 1sur 2

Filière : SMC4 Module : Thermodynamique chimique

Examen : Session rattrapage 2017/2018 Durée : 1h

Exercice 1: Corps purs et diagramme de phase


1- En utilisant les données relatives aux pressions de vapeur saturantes de carbone
graphite (solide), déterminer :
a- L’enthalpie de sublimation du carbone graphite (Cgr), supposée constante dans
l’intervalle de température [1800-3000].
b- L’expression de la pression de vapeur saturante de Cgr en fonction de la
température dans l’intervalle [1800-3000].
( la vapeur saturante est assimilée à un gaz parfait)
2- En supposant que la relation liant la pression de vapeur saturante de carbone graphite à
la température reste valable pour T > 3000°K, déterminer la température de sublimation du
Cgr à la pression de vapeur saturante de 1 atm.
3- On suppose que pour des températures proches de la température du point triple l’enthalpie de
vaporisation de carbone liquide est égale à celle qu’on obtient au point triple. Sachant que les
coordonnées du point triple du Cgr sont T = 4000 °K et P = 100 atm, déterminer la relation
liant la pression de vapeur saturante du carbone liquide à la température au voisinnage du
point triple.
4- On considère le carbone à la température de 3500°K et à la pression de 120 atm, représenter
sur le diagramme de phase du carbone les transformations suivantes :
a- Un échauffement isobare
b- Une compression isotherme

On suppose que seul le carbone graphite existe à l’état solide

Données :
Pression de vapeur saturante du carbone graphite
T en °K 1800 2000 2600 3000
-12
P en atm 8,3 * 10 9,3 * 10-10 1,71 * 10-5 1,38 * 10-3
R = 8,31 J/mol.K
ΔH (fusion,Cgr) = 104,5 KJ/mol à T = 4000 °K

Exercice 2 : Grandeurs molaires partielles

Le tableau ci-dessous regroupe les volumes molaires partiels et pour quelques valeurs de x2

(fraction molaire de méthanol) des différents mélange eau (1) – méthanol (2).

S1 S2 S3 S4 S5 S6 S7
1
Xeau = X1 0,912 0,875 0,834 0,722 0,571 0,442 0,303
Xméth = X2 0,088 0,125 0,166 0,278 0,429 0,558 0,697
(ml/mol) 18,846 17,866 17,819 17,418 16,836 14,403 13,985

(ml/mol) 26,233 34,246 34,532 36,224 37,237 39,734 39,985


Les volumes molaires de l’eau et de méthanol purs sont successivement comme suit :
V1* = 18,05 ml.mol-1
V2* = 40,73 ml.mol-1

1) Calculer les fractions X1 et X2 de la solution A, obtenue en mélangeant 100 ml e l’eau


et 169,36 ml de méthanol. En tenant compte des approximations de calcul, indiquer
quelle est la solution qui a été formée. Les masses molaires et les masses volumiques
de l’eau et de méthanol sont comme suit : M1 = 18 g.mol-1 M2= 32 g.mol-1 ;
ρ(1)= 0,997 g.ml-1 ; ρ(2) = 0,786 g.ml-1
2) Calculer le volume de la solution A.
3) Calculer le volume de mélange ΔVmél accompagnant la formation de la solution A.
4) Calculer le volume de l’eau qu’il faut ajouter à la solution A pour obtenir la solution
S1
5) On considérant que la solution S1 est suffisamment diluée pour être considérée
comme solution idéale, calculer l’enthalpie libre de mélange ΔGmél