Vous êtes sur la page 1sur 55

N

UNIVERSITE NATIONALE D’AGRICULTURE


=****=

UNITE DE FORMATION ET DE RECHERCHE EN SCIENCES ET


TECHNOLOGIES AGRO-ALIMENTAIRES ET NUTRITION HUMAINE
=****=
ECOLE DES SCIENCES ET TECHNIQUES DE CONSERVATION ET DE
TRANSFORMATION DES PRODUITS AGRICOLES
=****=
Mémoire de fin de formation pour l’obtention du diplôme de Licence Professionnelle en
conservation et transformation des produits agricoles

SPECIALITE : GENIE DE CONDITIONNEMENT, D’EMBALLAGE ET DE


STOCKAGE (GCES)

PRODUCTION ET
COMMERCIALISATION DE
LA PÂTE D’ARACHIDE
AROMATISEE AU
GINGEMBRE ET LAURIER

Réalisé par : ARIGBO K. Rodrigue & GNAKOTY M. A. Dieu-Béni

Sous la direction de :

Maitre de stage Superviseur

YATAKPO ROSALINE Dr Ir OKRY Florent


Présidente de la structure “AYIDEGO“ Enseignant Chercheur à
ESTCTPA – Sakété
Maître de Conférence des
Universités (CAMES)

ANNEE ACADEMIQUE : 2017-2018


PRODUCTION ET COMMERCIALSATION DE LA PÀTE D’ARACHIDE
AROMATISÉE AU GINGEMBRE ET LAURIER

CERTIFICATION
Je soussigné, Dr. Ir. OKRY Florent, certifie que le présent travail intitulé «Production et
commercialisation de la pâte d’arachide aromatisée au gingembre et au laurier» a été
réalisé sous ma supervision par ARIGBO K. Rodrigue & GNAKOTY M. A. Dieu-Béni,
tous deux étudiants en Génie de Conditionnement d’Emballage et de Stockage (GCES) à
l’Ecole des Sciences et Techniques de Conservation et de Transformation des Produits
Agricoles (ESTCTPA-Sakété) de l’Université Nationale d’Agriculture (UNA) dans le
cadre de leurs travaux de fin de formation en vue de l’obtention du diplôme de Licence
Professionnelle.

Le Superviseur

Dr. Ir. Florent OKRY


Enseignant chercheur à l’ESTCTPA/UNA
Maître de Conférences des Universités du CAMES

Réalisé par : ARIGBO K. Rodrigue & GNAKOTY M. A. Dieu-Béni ii


PRODUCTION ET COMMERCIALSATION DE LA PÀTE D’ARACHIDE
AROMATISÉE AU GINGEMBRE ET LAURIER

DEDICACES

 A nos admirables parents


 A nos frère et sœurs

Réalisé par : ARIGBO K. Rodrigue & GNAKOTY M. A. Dieu-Béni iii


PRODUCTION ET COMMERCIALSATION DE LA PÀTE D’ARACHIDE
AROMATISÉE AU GINGEMBRE ET LAURIER

REMERCIEMENTS
Nous voudrions exprimer nos sincères remerciements à tous ceux qui, de près ou de
loin, ont contribué à la réalisation de ce travail. Nos remerciements s’adressent de
façon particulière à:

- Nos parents : ARIGBO Joseph et GNAKOTY Virginie né HOUSSOU,


qui ont guidé nos premiers pas dans les études. Nous regrettons que vous ne
soyez plus parmi nous pour jouir à l’œuvre de vos enfants ;
- Mr. GNAKOTY Félix et Mme ARIGBO Marie né GANDOGBE, pour
l’affection et les nombreux efforts et sacrifices que vous avez consentis pour
nous. Que ce travail soit pour vous une source de fierté ;
- Tous nos respects et sincères gratitudes au Docteur Florent OKRY, Maître de
Conférence des Universités (CAMES), notre superviseur pour avoir accepté

malgré toutes vos occupations, la supervision de nos travaux ainsi que pour
la qualité de vos enseignements.
- Nos sincères remerciements à Madame Claudia KPOSSILANDE, Assistante
de recherche du Docteur OKRY pour ses corrections, suggestions et
remarques afin d’améliorer le contenu de ce document ;
- Mme YATAKPO ROSALINE, présidente de la coopérative « AYIDEGO »,
pour les efforts consentis pour le bon déroulement de notre stage au sein de
son association ;
- Merci à tout le corps professoral de l’ESTCTPA ainsi qu’à l’équipe
administrative, en particulier le Directeur Docteur Sanni DOKO, Maître de
Conférence des Universités (CAMES) et la Secrétaire Générale d’Entité
(SGE) pour les sacrifices consentis pour la réussite de notre formation.

Réalisé par : ARIGBO K. Rodrigue & GNAKOTY M. A. Dieu-Béni iv


PRODUCTION ET COMMERCIALSATION DE LA PÀTE D’ARACHIDE
AROMATISÉE AU GINGEMBRE ET LAURIER

TABLE DES MATIERES

CERTIFICATION.................................................................................................................ii
DEDICACES........................................................................................................................iii
REMERCIEMENTS.............................................................................................................iv
LISTE DES FIGURES.......................................................................................................viii
LISTE DES TABLEAUX..................................................................................................viii
LISTE DES ANNEXES.....................................................................................................viii
ABSTRACT...........................................................................................................................1
INTRODUCTION GENERALE...........................................................................................2
1. CHAPITRE 1 : STAGE EN ENTREPRISE...................................................................4
1.1. Justification du choix de la structure d’accueil..................................................................4
1.2. Présentation de la structure..............................................................................................4
1.2.1. Localisation géographique.........................................................................................4
1.2.2. Principaux domaines d’activités................................................................................5
1.2.3. Historique..................................................................................................................5
1.2.4. Infrastructures et matériels.......................................................................................5
1.2.5. Personnel et organigramme......................................................................................6
1.2.6. Structures collaboratrices et diagramme de Venn....................................................7
1.2.7. Activités menées au cours du stage...........................................................................8
1.2.8. Difficultés rencontrées.............................................................................................14
1.2.9. Enseignements tirés................................................................................................14
1.2.10. Analyse Forces Faiblesses Opportunités et Menaces de la structure d’accueil.......14
1.2.11. Suggestions..............................................................................................................15
CHAPITRE 2 : ELABORATION DU PLAN D’AFFAIRE................................................16
1. Résumé du projet................................................................................................................16
2. Lieu d’implantation.............................................................................................................17
3.3 Justification du choix du lieu d’implantation...................................................................17
2. Description du projet...........................................................................................................18
3.1. Contexte et justification du projet.......................................................................................18
3.4 Objectifs du projet...........................................................................................................19
3.5 Présentation de la structure porteuse du projet.............................................................19
3.6 Vision et mission du projet..............................................................................................19
3.7 Structures collaboratrices................................................................................................20

Réalisé par : ARIGBO K. Rodrigue & GNAKOTY M. A. Dieu-Béni v


PRODUCTION ET COMMERCIALSATION DE LA PÀTE D’ARACHIDE
AROMATISÉE AU GINGEMBRE ET LAURIER

3.8 Présentation des promoteurs..........................................................................................20


4. ETUDE DE FAISABILITE DU PROJET....................................................................21
4.1. Faisabilité commerciale...................................................................................................21
4.1.2. Etude de marché...........................................................................................................22
4.1.2.1. Analyse de la demande...............................................................................................22
4.1.2.2. Analyse de l’offre.......................................................................................................23
4.1.2.3. Analyse de la part du marché....................................................................................23
4.1.3. Stratégie marketing.................................................................................................24
4.2. Faisabilité technique........................................................................................................25
4.2.1. Infrastructures et équipement......................................................................................25
4.2.2. Approvisionnement en intrants.....................................................................................26
4.2.3. Itinéraires techniques..............................................................................................26
4.2.4. Calendrier de production.........................................................................................28
4.3. Faisabilité socioculturelle................................................................................................30
4.4. Faisabilité juridique.........................................................................................................30
4.5. Faisabilité organisationnelle............................................................................................30
4.6. Faisabilité environnementale..........................................................................................32
4.7. Faisabilité financière........................................................................................................32
4.7.1. Evaluation du coût global du projet.........................................................................32
4.7.2. Besoin en fond de roulement..................................................................................33
4.7.3. Récapitulatif du coût global du projet.....................................................................34
4.7.4. Plan d’amortissement financier...............................................................................35
4.7.5. Amortissement technique.......................................................................................36
4.7.6. Compte d’exploitation prévisionnelle......................................................................36
4.7.7. Compte de trésorerie..............................................................................................37
4.7.8. Analyse de la rentabilité financière du projet..........................................................38
4.7.9. Indice de profitabilité..............................................................................................40
4.7.10. Analyse globale du projet........................................................................................40
CONCLUSION....................................................................................................................42
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES.............................................................................43
ANNEXES...........................................................................................................................45

Réalisé par : ARIGBO K. Rodrigue & GNAKOTY M. A. Dieu-Béni vi


PRODUCTION ET COMMERCIALSATION DE LA PÀTE D’ARACHIDE
AROMATISÉE AU GINGEMBRE ET LAURIER

LISTE DES SIGLES ET ABREVIATIONS

ANPE Agence Nationale pour la Promotion de l'Emploi


CCIB Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin
CFAI : Centre de Formation Agricole Intégré
DG : Directeur Général
ESTCTPA Ecole des Sciences et Techniques de Conservation et de Transformation
des produits Agricoles
FFOM Force Faiblesse Opportunité Menace
FNPEEJ Fond National pour la Promotion de l’Entreprise et de l’Emploi des
Jeunes
GCES Génie de Conditionnement d’Emballage et de Stockage
HACCP: Hasard Analysis Critical Control Points
IBIC Impôt sur les Bénéfices Industriels, Commerciaux, artisanaux et
agricoles
INSAE Institut National de Statistique et de l’Analyse Economique
MAEP Ministère de l’Agriculture de l’Elevage et de Pêche
PAPME Programme d’Appui aux Petites et Moyennes Entreprises
PIB Produit Intérieur Brut
ProCAD Programme Cadre d’Appui à la Diversification des Filières Agricoles
RGPH Recensement Général de la Population et de l’Habitat
SARL Société à Responsabilité Limité
SBEE Société Béninoise d’Energie Electrique
UNA Université Nationale d’Agriculture du Bénin
VAN : Valeur Ajoutée Nette

Réalisé par : ARIGBO K. Rodrigue & GNAKOTY M. A. Dieu-Béni vii


PRODUCTION ET COMMERCIALSATION DE LA PÀTE D’ARACHIDE
AROMATISÉE AU GINGEMBRE ET LAURIER

LISTE DES FIGURES


Figure 1: Organigramme de la coopérative « AYIDEGO »..................................................7
Figure 2: Diagramme de Venn de la coopérative  « AYIDEGO »; 2018..............................8
Figure 3 : Illustration de quelques opérations......................................................................10
Figure 4: Diagramme technologique de production de kluiklui..........................................12
Figure 5 : Diagramme technologique de production d’huileAgonli-Mi..............................13
Figure 6: Diagramme technologique de production de la pâte d’arachide aromatisée au
gingembre et au laurier.........................................................................................................27
Figure 7: Organigramme de gestion au sein de l’entreprise ‘’Agro-food’’.........................31

LISTE DES TABLEAUX

Tableau 1: Analyse FFOM de la coopérative AYIDEGO...................................................14


Tableau 2: Résumé du projet................................................................................................16
Tableau 3: Structure porteuse du projet...............................................................................19
Tableau 4: Détermination de la part de marché...................................................................23
Tableau 5 : Matériels et équipements...................................................................................25
Tableau 6: Calendrier de production annuelle (Année 1)....................................................28
Tableau 7: Calendrier de production hebdomadaire à suivre par Agro-Food......................29
Tableau 8: Profil du personnel de l’entreprise.....................................................................31
Tableau 9: Coût des investissements....................................................................................32
Tableau 10: Besoins en fond de roulement..........................................................................34
Tableau 11 : Coût global du projet.......................................................................................35
Tableau 12: Plan de remboursement du crédit.....................................................................35
Tableau 13: Amortissement financier du crédit...................................................................35
Tableau 14:Amortissement technique..................................................................................36
Tableau 15: Compte prévisionnel pluriannuel.....................................................................36
Tableau 16 : Compte de trésorerie.......................................................................................37
Tableau 17 : calcul du TRI...................................................................................................39

LISTE DES ANNEXES


Annexe 1: Curriculum vitae des promoteurs............................................................................45
Annexe 2 : Questionnaire d’enquête sur la consommation et la commercialisation de...........47
Annexe 3: Fiche du test de dégustation....................................................................................49

Réalisé par : ARIGBO K. Rodrigue & GNAKOTY M. A. Dieu-Béni viii


PRODUCTION ET COMMERCIALSATION DE LA PÀTE D’ARACHIDE
AROMATISÉE AU GINGEMBRE ET LAURIER

RESUME

L’Ecole des Sciences et Techniques de Conservation et de Transformation des


Produits Agricoles de Sakété (ESTCTPA) de l’Université Nationale d’Agriculture a
été créée avec une vision bien précise, celle de former des jeunes dans les domaines
de la transformation et la conservation afin de réduire les pertes post-récoltes. La fin
de notre formation dans ladite école a été marquée par un stage de fin de formation
qui a débouché sur la rédaction d’un mémoire projet portant sur la création d’une
unité de production de biens et /ou de services. Notre stage s’est déroulé au sein de
la «Coopérative AYIDEGO» située à Covè. Les connaissances acquises au cours de
ce stage nous ont offert la possibilité de monter ce projet intitulé « la production et
la commercialisation de la pâte d’arachide aromatisée au gingembre et au laurier ».
Ce projet sera mis en œuvre par l’entreprise ‘’Agro Food’ ’qui sera implantée dans
la commune de Parakou. Le projet vise à produire et à commercialiser 20,1 tonnes
de pâte d’arachide aromatisée au gingembre et au laurier par an sur une période de
quatre (04) années. Sa mise en exécution nécessite un coût global de 5.002.900
FCFA. Le financement recherché est de 3.740.800 CFA, soit 75% du montant
global du projet, à solliciter auprès des institutions financières. Comme apport
personnel nous disposons de 1.262.100 F CFA soit 25% du montant total du projet.
Le présent projet pourra supporter un taux d’intérêt sur emprunt inférieur ou égal à
33,11% et ses investissements seront récupérés au bout de 2 an 11 mois 1 semaine 6
jours d’exercice. En tenant compte des études de faisabilité, il dispose d’énormes
atouts pour sa réalisation.

Réalisé par : ARIGBO K. Rodrigue & GNAKOTY M. A. Dieu-Béni ix


ABSTRACT
The School of Science and Technology of Conservation and Transformation of
Agricultural Products of Sakété (ESTCTPA) of the National University of
Agriculture was created with a very precise vision, that of training young people in
the fields of the transformation and the conservation to reduce post-harvest losses.
The end of our training in this school is marked by an end-of-training internship
leading to the drafting of a project thesis on the creation of a production unit for
goods and / or services. Our internship took place within the "AYIDEGO
Cooperative" where we acquired professional and practical knowledge for the
effective management of an agro-processing unit. The project is the subject of this
paper and is entitled "The Production and Marketing of Ginger and Laurel-flavored
Peanut Paste". This project initiated by the company '' Agro Food '' which will be
located in the town of Parakou, aims to produce and market 20.1 tons of ginger and
laurel flavored peanut paste per year over a period of four (04) years. Its
implementation requires an overall cost of 5.002.900 FCFA. The financing sought
is 3.740.800 CFA, or 75% of the total amount of the project, to be solicited from
financial institutions. As a personal contribution we have 1.262.100 CFA francs or
25% of the total amount of the project. The present project will be able to support a
loan interest rate lower than or equal to 33,11% and its investments will be
recovered after 2 year 11 months 1 week 6 days of exercise. Taking into account the
feasibility studies, it has enormous assets for its completion.
INTRODUCTION GENERALE
Le potentiel de croissance économique du Bénin dépend largement du secteur
agricole qui contribue actuellement à près de 36% à la formation du PIB, à 88% des
recettes d’exportation et emploie 70% de la population active « Soule et al., 2004 ».
Ce secteur est consacré pour l’essentiel à la production vivrière qui occupe 4/5 des
terres cultivées (15% de la superficie totale du Bénin). Notons qu’un plus (valeur
ajoutée) apporté à ce secteur permettra de répondre aux défis portant sur la
couverture des besoins alimentaires, l’accroissement des revenus et l’amélioration
de la productivité de l’activité agricole. Malheureusement, des pertes de 25% des
graines/grains et de 40 à 50% des légumes sont fréquemment enregistrées sous les
tropiques (Piet et al., 2011). Pour réduire les pertes post récoltes et renforcer ce
secteur, le gouvernement béninois a opté pour la création de nombreuses écoles
professionnelles dont l’Ecole des Sciences et Techniques de Conservation et de
Transformation des Produits Agricoles de Sakété (ESTCTPA). Cette école a pour
but de former des techniciens capables d’apporter des solutions durables aux
problèmes liés à la conservation et à la transformation des produits agricoles. A la
fin de leur formation, les apprenants de cette école effectuent un stage en
entreprise, source d’inspiration pour la rédaction d’un projet d’entreprise à
défendre pour l’obtention de leur diplôme de Licence Professionnelle. Pour
satisfaire cette exigence, nous avons effectué un stage professionnel dans
la Coopérative AYIDEGO située dans la commune de Covè arrondissement de
Naogon. Le présent mémoire, qui fait un compte rendu de notre séjour en
entreprise présente les caractéristiques de notre projet est organisé en deux (02)
parties. La première partie présente la structure d’accueil, ses forces et ses
faiblesses et les activités qui y sont menées. La seconde partie est consacrée à
l’élaboration d’un plan d’affaires.
PREMIERE PARTIE
STAGE EN ENTREPRISE

1. CHAPITRE 1 : STAGE EN ENTREPRISE


1.1. Justification du choix de la structure d’accueil
La structure choisie est ‘’une coopérative des femmes productrices d’huiles
d’arachide ‘’Agonlimi’’ dénommée ‘’AYIDEGO’’. C’est une unité de transformation
agroalimentaire. Cette coopérative est spécialisée dans la production et la
commercialisation de l’huile d’arachide ‘’Agonlimi’’ et ses dérivés dont le principal
est le KLUIKLUI : galettes obtenues par valorisation du tourteau d’arachide. Cette
entreprise a pour objectif de valoriser les produits locaux. Le choix de cette structure
comme lieu de stage est basé essentiellement sur l’expérience de la coopérative dans
la production et la commercialisation de l’huile d’arachide et de KLUIKLUI étant
donné que nous nous intéressons à la valorisation, à la production et à la
commercialisation d’un produit local qui est "la pâte d’arachide".

1.2. Présentation de la structure


1.2.1. Localisation géographique
La structure d’accueil est située dans le département de zou, commune de Covè
précisément dans l’arrondissement de Naogon à Tindji (à environ 3 km de la grande
voie principale de Covè et à 1 km de l’Hôtel ‘Le Palmier’).

Source : IFN, 2007

1.2.2. Principaux domaines d’activités


La coopérative AYIDEGO intervient dans la transformation de l’arachide. Ces
activités sont entre autre : la transformation d’arachide en huile d’arachide « Agonli-
mi » et en KLUIKLUI.
1.2.3. Historique
La coopérative AYIDEGO est née sous l’initiative de 4 femmes transformatrices
d’arachides en 2013. En effet, au début des années 2002, les femmes travaillèrent
individuellement. La majorité a héritée depuis leur enfance l’art de la transformation
de l’arachide. Elles ont commencé généralement sur fonds propres cotisés. Avec
quelques ustensiles (table, bassine, marmite, paniers…), elles ont démarré leurs
activités par un sac d’arachide de 120kg. Il y a de cela 20 ans, le prix d’achat d’un
sac d’arachide décortiquée variait entre 17 000 FCFA et 18 000 FCFA (125 FCFA à
150 FCFA/kg). Avec l’évolution du temps, précisément à partir des années 2013, le
sac de 120 à 135 kg variait entre 36 000 FCFA et 67 500 FCFA à raison de 300
FCFA/kg à 500 FCFA/kg. Alors la matière première devenant couteuse, couplée à la
concurrence des autres huiles végétales, ces femmes transformatrices ont décidé de la
mise en place d’une association, afin d’accroître leur part de marché d’une part et
résoudre les problèmes liés aux manques de capitaux d’autre part. Aujourd’hui la
coopérative transforme 0.5 tonne d’arachide par semaine.

1.2.4. Infrastructures et matériels


Pour la réalisation parfaite de ses activités, la coopérative dispose d’un certain
nombre d’infrastructures et de matériels.

 Infrastructures

L’unité de transformation est construite sur un terrain de 1000m² que la


présidente de l’association a hérité de son feu père. Elle est composée de :

- un hangar de 72m² qui sert à la torréfaction et au malaxage ;


- un autre hangar de de 72m² sert au façonnage et à la friture ; 
- un bloc administratif de 40m² ;
- un bâtiment de 180m² constitué de deux salles, un servant aux
stockages des produits agricoles et la seconde pour le conditionnement
des produits finis.
 Matériels

Pour la réalisation de ses activités, l’association AYIDEGO dispose d’un certain


nombre de matériels. Ils sont résumés dans le tableau 1.
Tableau 1 : liste des matériels de la coopérative ‘’AYIDEGO’’

Désignations Quantité
Poêles en terre cuite 2
Palettes 4
Paniers artisanaux 5
Bidons d’huile 9
Tables 10
Banc 2
Tabourets 7
Bassines 8

1.2.5. Personnel et organigramme


Pour son fonctionnement la coopérative ‘’AYIDEGO’’ dispose d’un personnel
composé de :

 La présidente : première responsable de la structure, elle coordonne les


activités de l’entreprise, prend les décisions ;
 La chargée d’approvisionnement : elle s’occupe de l’achat des intrants ;
 La responsable de production : elle coordonne toutes les activités de
production ;
 La chargée de commercialisation : elle assure la gestion financière au
niveau de l’association;
 Les ouvrières : elles sont chargées d’exécuter les différentes tâches liées à
la production.

La figure 1 présente l’organigramme de la structure de la coopérative


‘’AYIDEGO’’

Présidente

Responsable Responsable chargé


Chef
production d’huile de
d’approvisionnement
et de klui-klui commercialisation

Ouvriers
Figure 1: Organigramme de la coopérative « AYIDEGO »
Source : Données de stage, Août 2018 (Coopérative AYIDEGO)

1.2.6. Structures collaboratrices et diagramme de Venn


Pour atteindre ses objectifs, la coopérative AYIDEGO collabore avec plusieurs
structures et institutions.

Il s’agit de:

 Partenaires techniques : Ministère de l’Agriculture de l’Elevage et de


la Pèche (MAEP) à travers la Direction Départementale de
l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (DDAEP) organise des
ateliers de formation;
 Partenaires financiers : PADME (Programme d’Appui aux
Développement des Micro-Entreprises), un partenaire qui fait des prêts
à la coopérative.
 Partenaires commerciaux : il s’agit des partenaires qui aident la
coopérative dans la commercialisation de ses produits.
 Fournisseurs de matières premières : ce sont les producteurs d’arachide
du milieu

La figure 2 présente le diagramme de Venn de l’association.

Les partenaires Les partenaires


financiers commerciaux

Coopérative
« AYIDEGO »

Les partenaires Fournisseurs de


Figure 2: Diagramme de Venn de la coopérative  « AYIDEGO »; 2018
Légende :
: Relation bidirectionnelle
: Relation unidirectionnelle
Source : Données de stage, Août 2018 (Coopérative AYIDEGO)

1.2.7. Activités menées au cours du stage


Au cours du stage, nous avons participé aux différentes activités de
transformation, que sont : la production de la pâte d’arachide, sa transformation en
huile d’arachide (Agonlinmi) et en klui-klui.

La matière première (arachide) passe par plusieurs opérations de


transformation avant d’aboutir aux produits finis. Ces opérations peuvent être
regroupées en deux catégories :

- Les opérations préliminaires communes aux processus de


transformation des trois produits ;
- Les opérations spécifiques à chaque produit.

Description du diagramme technologique d’obtention de la pâte d’arachide, de


l’huile « AGONLIMI » et du klui-klui
 Les opérations préliminaires

Les opérations préliminaires sont le séchage des graines, le triage, la torréfaction, le


dépelliculage et le vannage.

Séchage : les graines d’arachide décortiquées sont étalées sur une bâche propre et
séchées au soleil pendant une journée. Le séchage permet de réduire la teneur en eau
et d’améliorer le taux d’extraction de l’huile.

Triage : après le séchage, les graines d’arachide sont tamisées et triées à la main
pour enlever les graines avariées, les cailloux, les coques et autres déchets.
Torréfaction : elle permet d’activer le potentiel en huile des graines et facilite le
dépelliculage. Les graines sont grillées à feu doux dans une poêle argileuse à fond
concave. Les graines sont remuées en permanence pendant une heure.

Refroidissement : après la torréfaction, les graines d’arachides sont stockées dans


des sacs de jute et dans un endroit sec pendant 24h. L’objectif de cette opération est
de ramener les graines d’arachide à une température de 30°C.

Dépelliculage : Cette opération consiste à séparer le tégument séminal de l’amande.


Elle est réalisée par broyage à gros grains des graines d’arachide. Elle est effectuée à
l’aide d’un moulin à maïs à meules desserrées.

Vannage-Triage : il consiste en la séparation des téguments des graines. Le vannage


est fait manuellement et sous l’effet du vent. L’opération est réalisée sur une bâche
propre pour faciliter la récupération des graines ou cotylédons sains qui pourraient
tomber au cours du vannage mais également des téguments, généralement valorisés
dans l’alimentation porcine. Puis, un triage manuel est effectué pour éliminer les
impuretés.

Mouture : après dépelliculage, les graines sont moulues et réduites en pâte.

Quelques images de la transformation de l’arachide

Photo 1 Séchage Photo 2 Nettoyage et tri Photo 3 Torréfaction

Photo 4 Dépelliculage Photo 5 Vannage et tri Photo 6 Mouture


Photo 7 Malaxage Photo 8 Façonnage Photo 9 Friture
Figure 3 : Illustration de quelques opérations
Clichés : Arigbo, 2018

 Obtention du kluiklui et de l’huile Agonlimi

Après refroidissement de la pâte l’incorporation d'eau froide accompagnée


d'un pétrissage du bout des doigts provoque la synérèse. Cette opération, appelée
malaxage, favorise la coagulation des matières hydrophiles qui se rassemblent en
grumeaux, entre lesquels apparaît l’huile (Jouan et Chincoun, 2014). Puis la pâte
d’arachide est pressée manuellement sur une table en bois pendant 30 mn pour
récupérer l’huile dans une bassine et le tourteau huileux pour la production du
kluiklui. Les diagrammes technologiques sont représentés par les figures 4 et 5.
Arachide en coque

Décorticage Coque

Séchage

Graines avariées
Triage
et autres déchets

Torréfaction

Dépelliculage

Pellicules,
Vannage
impuretés

Mouture

Pate d’arachide
Eau, sel
Malaxage

Extraction
d’huile

Tourteau Huile brute


d’huile

Façonnage

Friture Kluiklui Conditionnement


Figure 4: Diagramme technologique de production de kluiklui
Source : Données de stage, Août 2018 (Coopérative AYIDEGO)

Arachide en coque

Décorticage Coque

Séchage
Graines avariées
Triage
et autres déchets

Torréfaction

Dépelliculage

Pellicules,
Vannage
impuretés

Mouture

Pate d’arachide
Eau, sel
Malaxage

Extraction
d’huile

Huile brute Tourteau


d’huile

1er Filtration

Huile d’arachide Agonlimi


2ème Filtration Conditionnement

Figure 5 : Diagramme technologique de production de l’’huile Agonli-mi


Source : Données de stage, Août 2018 (Coopérative AYIDEGO)

1.2.8. Difficultés rencontrées


Durant la période de stage au sein de la structure, nous n’avons pas été
confrontés à des difficultés ayant empêchée d’une manière ou d’une autre les
activités de transformation.
1.2.9. Enseignements tirés
Notre séjour au sein de la Coopérative AYIDEGO nous a permis d’acquérir un
certain nombre de connaissances pratiques telles que : la production de kluiklui et de
l’huile d’arachide. Ce stage nous a permis d’améliorer notre savoir-être, de travailler
en groupe, d’acquérir le respect de la hiérarchie au sein d’une structure.

1.2.10.Analyse Forces Faiblesses Opportunités et Menaces de la structure


d’accueil
L’analyse FFOM (Forces-Faiblesses-Opportunités-Menaces) est l’outil qui
nous a permis de réaliser le diagnostic de l’association AYIDEGO. Cette analyse
tient compte des facteurs internes (forces et faiblesses) et externes (opportunités et
menaces) qui caractérisent un établissement, Le tableau 2 renseigne sur les forces,
faiblesses, menaces et opportunités de la coopérative AYIDEGO.

Tableau 2: Analyse FFOM de la coopérative AYIDEGO


FORCES FAIBLESSES
- Ressources humaines qualifiées - Lourdeur dans la prise de décision
-Absence de l’outil qualité HACCP
- Production en permanence -Manque d’organisation dans la
commercialisation de leurs produits.
OPPORTUNITEES MENACES
- Promotion de la filière arachide au - Insuffisance des services d’appui
Bénin technique et financiers.
- Existence des travaux scientifiques - Faible pouvoir d’achat des ménages
sur l’arachide et ses dérivés - Faible valorisation des produits du terroir
-Disponibilité des marchés dont agonlimi par les consommateurs
d’écoulement béninois
-Disponibilité de la matière première - Absence de la norme sur les produits
dans la zone dérivés de l’arachide (galette, pâte
d’arachide)

Source : Données de stage, Août 2018

-Manque de matériels pour la production des produits hauts de gamme dû à


l’insuffisance d’équipement adéquat comme malaxeur motorisé, torréfacteur,
séchoirs.

Au regard des différentes faiblesses et menaces observées, des approches de


solutions et suggestions ont été donc formulées pour la correction de ces
insuffisances qui freinent son fonctionnement.
1.2.11.Suggestions
Au vue de cette analyse, nous recommandons à la coopérative de :

 Adopter de bonnes pratiques de transformations et respecter les règles


d’hygiènes dans l’exercice du métier ;
 Porter de combinés pour la production
 Renforcer la capacité sur les techniques de conservation ;
 Mettre en place un plan d’assurance qualité au sein de l’entreprise comme
l’adoption de l’outil HACCP.
 Laisser refroidir la pâte d’arachide après mouture pendant 24h afin de
permettre au tourteau d’être tendre ;
 Prévoir le conditionnement de l’huile dans des bouteilles plastiques de 1L
et étiquetés afin de mieux présenter l’identité de la coopérative et donner
une attrayance aux produits.

DEUXIEME PARTIE :
ELABORATION DU PLAN
D’AFFAIRE
CHAPITRE 2 : ELABORATION DU PLAN D’AFFAIRE
1. Résumé du projet
Tableau 3: Résumé du projet
Structure porteuse AGRO-FOOD
Intitulé du projet Production et commercialisation de la pâte
d’arachide aromatisée au gingembre et au
laurier
Lieu d’implantation Tibona (Commune de Parakou)
Durée de vie 4ans
Objectif Produire et commercialiser 20,1 tonnes de
pâte d’arachide aromatisée au gingembre et
au laurier
Promoteurs ARIGBO Rodrigue et GNAKOTY Abib
Béni
Coût global du projet 5.002.900 FCFA
Financement Apport personnel 1.262.100 FCFA
Financement recherché 3.740.800 FCFA
Sources prospectées FNPEEJ, ANPE, ORABANK
Durée de récupération des investissements 2ans 11mois 1 semaine 6 jours

Taux de rentabilité interne 33,11%

Source : ARIGBO et GNAKOTY ; 2018


2. Lieu d’implantation
Description de l’emplacement
L’entreprise AGRO-FOOD, sera installée dans la commune de Parakou à
Tibona, un quartier du 1ier arrondissement de la commune. Comprise entre 9°21°00
Nord d’une part et 2°37°00° Est d’autre part, la ville de Parakou (chef-lieu de la
commune de Parakou) est située au Nord de la République du Bénin à 407 Km de
Cotonou. Elle est au carrefour des grands axes routiers du pays. L’unité de
production sera construite sur un espace de 500m². Elle sera constituée d’un seul
bâtiment qui occupera 200m² composé de la salle de transformation, d’une salle de
stockage pour les matières premières, d’une salle de stockage pour le produit fini et
d’un bloc administratif.

2.1. Justification du choix du lieu d’implantation


Les raisons qui sous-tendent le choix de la ville de Parakou comme lieu
d’implantation de ce projet sont:

 la situation géographique de la ville de Parakou (Nord du pays) et sa


proximité avec le Nigéria, le Burkina Faso et le Niger font d’elle le principal
point de convergence des grands axes d’échange Nord-Sud et Est-Ouest.
 la disponibilité de la matière première due à la proximité de Parakou de
grandes zones de production de l’arachide comme Ouesse, Gogounou, Ina,
Nikki…;
 Existence d’un grand marché international Azèkê servant lieu de
regroupement d’une partie importante de la production agricole.
 une forte demande de la pâte d’arachide non satisfaite, révélée par les
enquêtes de cette étude;
 la disponibilité de la main d’œuvre constituée pour la plupart des jeunes;
 Praticabilité des voies bitumées et aménagées, ce qui facilitera la libre
circulation des produits et des clients ;
3. Description du projet
3.1. Contexte et justification du projet
L’agriculture occupe une place prépondérante dans l’économie béninoise avec près
de 70% de la population active, 39% du PIB et 90% des recettes d’exploitation du
pays (ZAKARY S. et al., 2012). Depuis plus de deux décennies, dans le souci
d’assurer la sécurité alimentaire et l’accroissement des revenus des producteurs, le
Bénin a opté pour une politique de diversification des cultures (AYITCHEDEHOU
L.J, 2002). Le renforcement du secteur agricole à travers le développement des
filières porteuses est devenu une priorité affirmée partout dans les plans de
développement (N’TCHA, 2004). Dans cette logique, la valorisation de l’arachide
s’impose comme une filière prometteuse pour le simple fait qu’elle enregistre un
niveau de performance remarquable (YABI I. et al., 2012). En effet l’arachide est une
légumineuse saisonnière à la fois une culture vivrière et de rente dont l’importance
socio-économique se traduit par ses nombreuses utilisations et les revenues qu’elle
procure (ASSOGBA C., 2011). Ses graines sont utilisées pour la production de
plusieurs produits comme : l’huile d’arachide, kluiklui, cacahuète, Andou, Nougat,
Arachide grillé (HOUNHOUINGAN, 1998) et de la pâte d’arachide. Sur le marché la
pâte d’arachide est commercialisée dans les bouteilles de mayonnaise recyclées, une
situation qui crée des désagréments tels que la brisure des bouteilles, les moisissures
qui se développent parfois à la surface de la pâte conduisant à une faible durée de vie
du produit et aussi un mauvais entreposage (exposition au soleil) qui conduit à la
dégradation de la qualité organoleptique de la pâte. Ce projet a été initié dans le but
de commercialiser une pâte d’arachide aromatisée au gingembre (zingiber officinale)
et au laurier (laurus nobilis) de meilleure qualité organoleptique avec une longue
durée de conservation. De plus de nouvelles recherches révèlent que les arachides
sont bénéfiques pour la santé qu’elle soit aromatisée ou assaisonnée.

3.2. Objectifs du projet


 Objectif général

Ce projet vise à produire et à commercialiser la pâte d’arachide aromatisée au


gingembre et au laurier dans la ville de Parakou.

 Objectifs spécifiques
Plus spécifiquement, il s’agira de :

 Produire 20,1 T de la pâte d’arachide aromatisée au gingembre et au laurier.

3.3. Présentation de la structure porteuse du projet


Le présent projet sera réalisé par l’entreprise « Agro-food ». Les informations clées
sur cette entreprise sont résumées dans le tableau 3.

Tableau 4: Structure porteuse du projet


Dénomination Agro-Food
Siège Tibona-Parakou
Nom et prénom des promoteurs ARIGBO Rodrigue
& GNAKOTY Abib Béni
Adresse électronique Habibrodrigue76@gmail.com
Effectifs du personnel 6 personnes
Activités principales Production et commercialisation de la
pâte d’arachide aromatisée au
gingembre et laurier
Source : Arigbo et Gnakoty ;2018
3.4. Vision et mission du projet
Notre vision est de devenir dans un futur proche, une référence, un label, une marque
d’or dans la production et la commercialisation de " la pâte d’arachide aromatisée au
gingembre et laurier " à l’échelle nationale et internationale. Mais pour atteindre ce
rêve, l’entreprise ‘’Agro-FOOD“ aura pour mission de:

 chercher de financement pour ce projet;


 sensibiliser et former le personnel;
 promouvoir le produit à travers la signature des partenariats avec des maisons
de santé sur les bienfaits qu’apporte ce produit à la santé humaine et avec les
médias pour la publicité
 mettre en place une politique de management de la qualité afin de donner
confiance à nos clients ;
 signer avec nos fournisseurs, des contrats précis définissant clairement la
qualité de la matière première requise;
 actualiser chaque fois le plan d’affaires et corriger les éventuelles
insuffisances.
3.5. Structures collaboratrices
Le projet fonctionnera en collaboration avec les producteurs d’arachide de la
commune de Parakou et de Nikki. Pour les besoins en financement, la société
comptera sur l’appui du Fonds National pour la Promotion de l’Entreprise et de
l’Emploi des Jeunes (FNPEEJ), d’ANPE et les institutions financières locales
Orabank et Ecobank. Le CCIB pour l’obtention des stands pour les différentes foires
qui se feront sur le territoire national et ESTCTPA comme partenaires techniques.

3.6. Présentation des promoteurs


Les promoteurs du projet «Production et commercialisation de la pâte d’arachide
aromatisée au gingembre et au laurier » seront titulaires d’une Licence
professionnelle en conservation et transformation des produits agricoles option Génie de
Conditionnement d’Emballage et de Stockage (GCES) obtenue à l’Ecole des
Sciences et Techniques de Transformations et de Conservation des Produits
Agricoles, de l’Université Nationale d’Agriculture du Bénin (ESTCTPA/UNA).
Grâce à cette formation, ils disposent des compétences nécessaires pour la mise en
œuvre du projet. Les détails sur leur cursus sont résumés dans l’annexe 1.

4. ETUDE DE FAISABILITE DU PROJET


4.1. Faisabilité commerciale
L’analyse de la faisabilité commerciale du projet, prend en compte la description du
produit à mettre sur le marché, l’étude du marché (offre et demande), et la mise au
point d’une stratégie marketing.

4.1.1. Caractéristique du produit

La pâte d’arachide est une pâte à tartiner, crémeuse et savoureuse ayant une couleur
marron claire, un arôme très agréable avec une texture onctueuse. Du point de vue
hygiénique et qualité sanitaire, notre produit sera exempt de tout danger vu le soin et
la rigueur qui seront appliqués de la matière première jusqu’au produit fini. Elle sera
conditionnée dans des bocaux de 500g, serti après fermeture du bocal, bien étiquetés
avec les mentions obligatoires (nom commercial du produit, nom de l’entreprise,
ingrédients, mode d’utilisation, date de production et de péremption, numéro de lot,
adresse et origine du produit).

Valeurs nutritionnelles.
Pâte d’arachide Gingembre

Valeurs nutritionnelles 100g Valeurs nutritionnelles 100g


Calories 588 Calories 340,8
Lipides 50g Lipides 5g
Glucides 20g Glucides 61g
Protéines 25g Protéines 8,3g
Fibres alimentaires 6g Fibres alimentaires 9,3g
Source : www.i-dietetique.com/composition- Source : www.i-
nutritionnelle/pate-d-arachide/25602.htmlh dietetique.com/composition-
nutritionnelle/gingembre/25372.html
Laurier
Valeurs nutritionnelles 100g
Calories 458,16
Lipides 8,36g
Glucides 48,67g
Protéines 7,61g
Fibres alimentaires 26,3g
dietetique.com/composition-
nutritionnelle/epices-laurier-
feuilles/172.html

Il est recommandé que les différents ingrédients ajoutés, les assaisonnements et les
stabilisateurs ne dépassent pas 10 % du poids final. Les standards gouvernementaux
requièrent également que la quantité d’huile du beurre ne dépasse pas 55 %
(ASSIEDU, 1991).

En nous inspirant de cette proportion, nous avons déterminé la composition


nutritionnelle de notre pâte d’arachide aromatisée au gingembre et au laurier avec 7%
et 3% les compositions respectives de gingembre et de laurier et 90% de pâte
d’arachide pour 100g.

Valeurs nutritionnelles 100g


Calories 567,98
Lipides 45,63g
Glucides 23,61g
Protéines 23,5g
Fibres alimentaires 7,01g
Source : ARIGBO et GNAKOTY, 2018
4.1.2. Etude de marché
4.1.2.1. Analyse de la demande
Les enquêtes menées auprès des ménages de la ville de Parakou ont montrées que la
totalité des ménages connaissent l’arachide, en consomment sous plusieurs forme
(par exemple sauce d’arachide) mais n’ont jamais entendu parler de ‘’la pâte
d’arachide aromatisée au gingembre et laurier ’’. La majorité (85%) des ménages
enquêtés sont intéressés par ce produit et ont exprimé leur intention de l’acheter. De
cette même étude, les ménages ont estimé leur consommation mensuelle en pâte
d’arachide à 500g. Les ménages constitueront la cible et cela sur la base du critère
pouvoir d’achat. Le nombre de ménage est de 46181 (RGPH-4, INSAE., 2013).
Pour minimiser les risques, le projet considérera 30% des ménages comme étant de
potentiels clients, soit 13854 ménages. La demande potentielle du produit est définie
comme suit:

- Consommation annuelle en moyenne par ménage: 0.5 kg× 12 = 6 kg

- Nombre de consommateurs potentiels = ((46181 × 30)/100) = 13854 ménages

- Demande potentielle annuelle des ménages = (6 × 13854) = 83125,8 kg soit 83,126


T
4.1.2.2. Analyse de l’offre
La "pâte d’arachide aromatisée au gingembre et au laurier" constitue un nouveau
produit dans la commune de Parakou. Il n’existe pas encore des entreprises
productrices de ce produit, donc, l’offre est normalement nulle. Cependant, l’offre de
la " pâte d’arachide " brute existe.

Un sondage dans la même commune a donc permis d’enregistrer 25 femmes


productrices de " pâte d’arachide " dans la commune. La production journalière
moyenne par productrice est de 3kg. La production moyenne par productrice s’étend
sur 4 jours soit 221 jours /an

Offre= 25×3×221

Offre= 16575 kg soit 16,575 T

Ainsi, l’offre de ces femmes productrices est de 16,6 tonnes par an. Mais la qualité
marchande et la praticité de notre produit lui confèrent un caractère concurrentiel.
4.1.2.3. Analyse de la part du marché
Au regard de l’analyse de l’offre et de la demande présentée ci-dessus, on retient
l’existence d’une part du marché qui est de 66,526 T par an. Le tableau 5 renseigne
sur la méthode de calcul ayant conduit à la détermination de cette part de marché.

Tableau 5: Détermination de la part de marché


Demande potentielle annuelle 83,126 T
Offre annuelle 16,6 T
Part du marché 66,526 T soit (83,126 – 16,6)
Source : ARIGBO et GNAKOTY ; 2018
Toujours dans l’optique de minimiser les risques, l’entreprise compte satisfaire
seulement 30% de cette part du marché, soit 20,1 T/an.

4.1.3. Stratégie marketing


La stratégie de marketing au sein de notre entreprise se fondera sur le mix marketing
basé sur le prix, le produit, la place et la promotion.

 Produit

La « pâte d’arachide aromatisée au gingembre et au laurier » à mettre sur le


marché par notre entreprise sera produit dans de meilleures conditions sanitaires.
C’est un produit de qualité exceptionnelle du point de vue nutritionnelle et
organoleptique et conforme aux exigences des clients. Il sera commercialisé dans les
bocaux de 500g.

 Prix

Le prix (P) de 500g de cette pâte est déterminé en tenant compte des coûts de
production avec un excédent pouvant permettre la perpétuation des activités de
l’entreprise et de la moyenne des prix recensés.

P1=579 fcfa P2= 750 fcfa P 1+ P 2


Prix du produit= 2
P= 665 FCFA

 Place

La place ou le lieu d’achat constitue un facteur important pour le consommateur.


Pour cela, nos produits seront disponibles dans les boutiques de vente de divers et
dans les supermarchés situés dans la commune de Parakou
Promotion

Pour faire connaitre nos produits et attirer plus de clients et de partenaires nous
allons utiliser les moyens et canaux de publicité et de promotion suivant :

 Les logos ;
 Les dépliants ;
 Les réseaux sociaux dont Facebook ;
 Les Bouche à oreille ;
 La Radio communautaire ;
 Les Foires.

4.2. Faisabilité technique


4.2.1. Infrastructures et équipement
 Infrastructures

Comme infrastructure, il sera construit sur le site d’une superficie de 1000m² un


bâtiment de plusieurs compartiments bien espacés selon le principe de la marche en
avant. Il sera constitué de :

- Un compartiment pour le stockage des matières premières (arachide,


gingembre et laurier) ;
- Un compartiment pour le triage de l’arachide et l’épluchage du gingembre ;
- Un compartiment de torréfaction ;
- Un compartiment de mouture du produit fini ;
Une salle de conditionnement, d’emballage et de stockage du produit fini.
 Matériels et équipements

Tableau 6 : Matériels et équipements


Désignation Quantité Prixunitaire Fournisseurs
Séchoir à gaz 1 750000 INRAB
Torréfacteur 3 75000 CRTA
Moulin à meules 1 750000 Marché
Dantokpa
Tamis en inox 3 5000 Songhai
Bâche 2 7000 Marché
Azeke
Bassines 5 6500 Marché
Azeke
Balance à aiguille 1 50000 Marché
Azèkê
Bouteille de gaz 3 37000 JNP GAZ
Souffleur 1 50000 CRTA
Barils 200L 4 20000 Marché
Dantokpa
Blouse 6 3000 Chic couture
Groupe électrogène 1 250000 ATC Beko
Tabouret 6 1000 Marché
Dantokpa
Sertisseuse 1 500000 Comi Sarl

4.2.2. Approvisionnement en intrants


Au Bénin, l’arachide est cultivée partout et est commercialisée dans tous les marchés
à cause de sa place dans la consommation des ménages (PRFA, 2000). Bien que la
matière première soit disponible sur le marché, notre entreprise signera tout de même
des contrats d’approvisionnement avec trois grossistes de Tourou et de Nikki. Ceux-ci seront
nos principaux fournisseurs. Aussi, un contrôle de la qualité de la matière première se fera à
chaque réception. La variété que nous utiliserons est la 69-111. Cette variété a été choisie
suivant plusieurs caractéristiques :

-la taille des graines (grosses)

-meilleur rendement en pate

-disponible sur toute l’étendue du territoire béninois (PRFA, 2000).

En ce qui concerne le gingembre, l’approvisionnement sera fait dans les marchés de


la commune et quant au laurier, il sera produit par notre entreprise AGRO-FOOD.

4.2.3. Itinéraires techniques


 Diagramme de production

Le diagramme technologique de production de la pâte d’arachide aromatisée au


gingembre et au laurier qui sera utilisée pour notre entreprise a été obtenu après
plusieurs expérimentations. Cette nouvelle technologie a été élaborée à partir de la
technologie de production de la pâte d’arachide simple. Elle est représentée par la
figure 6.
Graines d’arachide

Séchage

Triage Impuretés, cailloux

Torréfaction

Refroidissement

Dépelliculage

Vannage Tégument

Ajout : Gingembre, Laurier Mélange

Mouture

Conditionnement

Pasteurisation

Sertissage

Pâte d’arachide aromatisée


au gingembre et au laurier

Figure 6: Diagramme technologique de production de la pâte d’arachide


aromatisée au gingembre et au laurier
Source : ARIGBO et GNAKOTY; 2018
 Description des opérations

Réception de la matière première: Cette étape consiste à s’approvisionner en matière


première suite à un contrôle strict de la qualité des graines (altérée ou saine)
La torréfaction: Permet d’activer le potentiel en huile des graines et facilite le
dépelliculage. Les graines sont grillées à sec de façon continue ou discontinue. La
torréfaction se fait à feu doux afin d’éviter que les températures très élevées ne
nuisent aux graines.
Le refroidissement : après la torréfaction, les graines d’arachides sont stockées dans
des sacs de jute à l’abri de l’air et dans un endroit sec pendant 24h. L’objectif de cette
opération est de ramener les graines d’arachide à une température de 30°C
Le dépelliculage: il consiste principalement à enlever la pellicule.
La mouture : elle se fait en deux étapes selon l’équipement dont on dispose. La
finesse du broyage va influencer la quantité d’huile qui risque de s’extraire de la pâte.
Un broyage trop fin va augmenter la séparation de l’huile et de la pâte, un broyage
trop grossier diminuera l’homogénéité du produit final. Les dimensions des particules
broyées doivent se trouver majoritairement aux environs de 40 microns (KNODEN J-
L.,DUFOUR L.,BINDELLE J.
Pasteurisation : consiste à réduire la flore microbienne présent dans le produit et
assure une bonne conservation de celui-ci. Elle se réalise par chauffage au bain
marie.
Le conditionnement: Il permet de protéger le produit, de lui donner de la valeur
ajoutée et aussi d’augmenter sa durée de conservation. Cette opération consiste à
mettre le produit fini dans des bocaux en verre selon les quantités désirées puis
fermer hermétiquement. Une partie sera étiquetée directement tandis que la seconde
partie sera mise dans un emballage carton. Des lots de chaque produit seront ensuite
mis dans un deuxième emballage carton pour faciliter la manutention et le transport.
Sertissage : consiste à raccorder le couvercle au bocal par un film rétractable. Il
permet au produit une fermeture étanche et évite les transferts d’humidité.
4.2.4. Calendrier de production
Tableau 7 : Calendrier de production annuelle (Année 1)
Activités Opération
J F M A M J J A S O N D
Désherbage

Construction de
bâtiment et
adduction d’eau

Achat et
Préliminaires installation des
équipements
Formalités
administratives et
recrutement du
personnel
Approvisionnement
et stockage de
matières premières
Transformation
Production
et Commercialisation
Commercialisatio
n

Source : ARIGBO ET GNAKOTY ; 2018


Les années 2 à 4 suivent le même calendrier que l’année 1.
 Calendrier de production hebdomadaire
Le calendrier de travail par semaine à suivre par Agro-Food est résumé dans le
tableau 8.
Tableau 8: Calendrier de production hebdomadaire à suivre par Agro-Food
Jour de la Tâches
semaine
Lundi -Séchage des graines d’arachide
Mardi -Triage des graines d’arachide
-Torréfaction des graines d’arachide
Mercredi -Dépelliculage et mouture des graines d’arachide
- conditionnement et pasteurisation
Jeudi -Sertissage
Vendredi -Nettoyage général de l’unité de production
Samedi -Prélèvement de la quantité de matières premières pour la
production de la semaine suivante
Source : ARIGBO et GNAKOTY ; 2018
4.3. Faisabilité socioculturelle
L’arachide constitue l’une des principales légumineuses consommées par la
population de Parakou. Le gingembre et le laurier quant à eux sont des épices très
présents dans l’art culinaire de la localité et de ses environs. Ces trois produits
agricoles sont déjà combinés dans la préparation d’une sauce d’arachide localement
bien appréciée et consommée par les habitants de cette commune sans distinction de
religions ni d’ethnie. Notre produit, qui n’est qu’une combinaison stabilisée de ces
ingrédients de cuisine s’intégrera rapidement dans les habitudes alimentaires des
populations. Aussi, n’existe-t-il aucun tabou en relation avec la consommation de la
pâte d’arachide dans le milieu d’implantation du présent projet.

4.4. Faisabilité juridique


L’entreprise "Agro-Food" sera une Société à Responsabilité Limitée (SARL). Elle
bénéficiera des avantages du guichet unique des investissements mis en place par le
gouvernement béninois pour la facilitation des processus de création des entreprises,
et la réduction des coûts et de la durée de formalisation des entreprises. L’entreprise
Agro-food se conformera à la réglementation concernant les entreprises
agroalimentaires en vigueur dans le pays notamment la loi N°90-002 du 09 mai 1990
portant code des investissements.

4.5. Faisabilité organisationnelle


Toute action à mener au sein d’une entreprise nécessite un personnel adéquat et
efficace dans la réalisation de la tâche à lui confiée. Pour le bon déroulement des
activités, les postes de directeur, de chargé de production et de commercialisation
seront occupés par les promoteurs. Deux ouvriers ou ouvrières, un ou une secrétaire,
un gardien et un meunier-mécanicien seront recrutés pour respectivement gérer les
documents administratifs, assurer la sécurité de l’entreprise, s’occuper des opérations
de mouture et de maintenance des équipements.

Le tableau 8 qui suit montre le profil du personnel à recruter.

Tableau 9: Profil du personnel de l’entreprise

Postes Attribution(s) Salaires mensuels


Directeur générale/ Chef Assure la gestion administrative 90000
production et technique de l’entreprise,
assure la production
Directeur commercial Assure la commercialisation des 90000
produits finis et le plan
marketing
Secrétaire/ Comptable Assure la gestion financière et 65000
la planification des activités
2 ouvriers permanents Assurer les opérations de 100000
transformation et de l’utilisation
des équipements sous la
supervision de la chef
production.

Meunier-mécanicien - Charger des opérations de 40000


mouture et de la maintenance
des équipements
Gardien Assure la sécurité de l’unité 40000
Source : ARIGBO et GNAKOTY ; 2018
La gestion de l’entreprise se fera grâce à un personnel dynamique dont
l’organigramme est présenté ci-dessous :
Directeur / Chef de
production

Directeur commercial Comptable Ouvriers Meunier- mécanicien

Gardien

Figure 7: Organigramme de gestion au sein de l’entreprise ‘’Agro-food’’


Source : ARIGBO et GNAKOTY ; 2018
4.6. Faisabilité environnementale
L’entreprise AGRO-FOOD, dans l’exercice de ses activités produira des déchets
liquides et solides. Les déchets solides sont constitués des téguments d’arachides.
Les eaux de lavage des bocaux constituent les déchets liquides. Les déchets solides
seront récupérés et valorisés sous forme de combustible. Ils seront vendus aux
éleveurs de la localité. En ce qui concerne les eaux usées, ils seront utilisés pour
l’arrosage des plantes de laurier. Les équipements de travail qui produisent du bruit
seront utilisés pendant les heures de travail réglementaires pour ne pas perturber la
population environnante pendant les heures de pauses.

4.7. Faisabilité financière


L’étude financière est axée sur l’évaluation du coût global du projet, l’établissement
du compte d’exploitation prévisionnel, et sur le calcul de quelques indicateurs
d’analyse de la rentabilité.

4.7.1. Evaluation du coût global du projet


Le coût global du projet regroupe l’investissement, le fonds de roulement et les
frais financiers.

 Coût des investissements du projet


Cette partie prend en compte le coût des infrastructures, des matériels et
équipements.

Tableau 10: Coût des investissements


apport apport
personnel financier
Désignation Quantit Prixunitaire Montant montant % montant %
é
Location 1 50000 50000 50000 10 0 0
0
Forage 1 500000 500000 75000 15 425000 85
Frais d'ouverture de compte et 1 50000 50000 20000 40 30000 60
d'enregistrement
Frais de formalité administrative 1 100000 100000 25000 25 75000 75
Mobilier de bureau 1 250000 250000 75000 30 175000 70
Total A 950000 245000 26 705000 74
Séchoir à gaz 1 750000 750000 150000 20 600000 80
Torréfacteur 3 25000 75000 50000 67 25000 33
Moulin à meules 1 750000 750000 0 0 750000 100
Tamis en inox 3 5000 15000 5000 33 10000 67
Bàche 2 7000 14000 7000 50 7000 50
Bassines 5 6500 32500 6500 20 26000 80
Balance à aiguille 1 50000 50000 15000 30 35000 70
Bouteille de gaz 3 37000 111000 37000 33 74000 67
Souffleur 1 50000 50000 10000 20 40000 80
Blouse 6 3000 18000 6000 33 12000 67
Groupe élèctrogène 1 150000 150000 30000 20 120000 80
Sertisseuse 1 500000 500000 150000 30 350000 70
TOTAL B   251550 466500 19 2049000 81
0
TOTAL C   346550 711500 21 2754000 79
0
Source : ARIGBO et GNAKOTY ; 2018

4.7.2. Besoin en fond de roulement


Le besoin en fond de roulement représente la somme d’argent qu’il faut pour
financer un cycle de production. Le cycle de production dans le cas de ce projet est
un mois. Les dépenses nécessaires pour ce cycle sont consignées dans le tableau 11.
Tableau 11: Besoins en fond de roulement
fonds de roulement d'un cycle de production de 1 mois Apport Crédit
Désignation Quantité en Prix Montan Montan En Montan En
kg unitaire t t % t %
Graine d'Arachide 1865 325 606125 200000 33 406125 67
Gingembre 124 450 55800 25000 45 30800 55
Laurier 65 400 26000 5000 19 21000 81
Bocaux 3740 45 168300 100000 59 68300 41
Carton 315 125 39375 25000 63 14375 37
Etiquette 3740 15 56100 25000 45 31100 55
Savon liquie 2 500 1000 1000 100 0 0
Eponge 3 200 600 600 100 0 0
Balai 3 1000 3000 1500 50 1500 50
Brosse 2 1500 3000 3000 100 0 0
Electricité 1 30000 30000 15000 50 15000 50
Marmites 2 25000 50000 25000 50 25000 50
Sacs de jute 5 500 2500 1500 60 1000 40
Transport des 1 6000 6000 3000 50 3000 50
matières
Gaz 3 3200 9600 6000 63 3600 38
Frais d'entretien 1 10000 10000 5000 50 5000 50
Imprévus 1 15000 15000 7500 50 7500 50
Directeur 1 75000 75000 0 0 75000 10
général/CP 0
Directeur 1 75000 75000 0 0 75000 10
Commercial 0
Meunier- 1 45000 45000 25000 56 20000 44
mécanicien
Comptable 1 65000 65000 25000 38 40000 62
Ouvrier permanent 2 50000 100000 0 0 100000 10
0
Gardien 1 40000 40000 25000 63 15000 38
Ballance à aiguille 1 50000 50000 25000 50 25000 50
Van 4 1000 4000 1000 25 3000,0 75
0
Couteaux 2 500 1000 500 50 500 50
Total     153740 550600 36 986800 64
0

Source : ARIGBO et GNAKOTY ; 2018


Les imprévus représentent 5% du total du fonds de roulement.
4.7.3. Récapitulatif du coût global du projet
En nous basant sur les coûts des investissements et les besoins en fonds de
roulement du projet ci-dessus calculés, le coût total du projet a été estimé à 5.002.900
FCFA.
Tableau 12 : Coût global du projet
montant apport % crédit %
investissemen 3465500 711500 21 2754000 79
t
BFR 1537400 550600 36 986800 64
total 5002900 1262100 25 3740800 75
Source : ARIGBO et GNAKOTY ; 2018
De ce tableau, il ressort que le coût global du projet s’élève à 5.002.900 FCFA. Ce
coût sera financé par un fonds propre de 1.262.100 FCFA soit 25% et un crédit
sollicité de 3.740.800 FCFA ; ce qui fait une proportion de 75% du coût global.

4.7.4. Plan d’amortissement financier


Le crédit sollicité pour l’exécution de ce projet s’élève à 3.740.800 FCFA
remboursable sur 4ans. Il sera acquis avec un taux d’intérêt dégressif de 19%. Les
tableaux 13 et 14 présentent respectivement le plan de remboursement du crédit
sollicité et l’amortissement financier.

Tableau 13: Plan de remboursement du crédit

Plan de rembousement
Montant du prêt en FCFA 3740800
Taux d'interêt annuel en % 0,19
Durée du prêt en année 4
Nombre de paiement par an 1
Echéancier en FCFA 935200
Total des interêts en FCFA 1776880
Source : ARIGBO et GNAKOTY ; 2018
Tableau 14: Amortissement financier du crédit
Année Capital dû Interêt Annuité Capital
au départ restant dû
1 3740800 710752 1645952 2805600
2 2805600 533064 1234464 1870400
3 1870400 355376 822976 935200
4 935200 177688 411488 0
Total 1776880
Source : ARIGBO et GNAKOTY ; 2018
4.7.5. Amortissement technique
C’est le montant mis de côté pour le renouvellement des équipements et
matériels. Elle est fonction de la durée de vie et du prix d’achat de l’équipement ou
matériel. Les détails de ce calcul sont présentés dans le tableau 15.
Tableau 15: Amortissement technique
Matériel et équipement Ammortissement annuel
Désignation Durée de Montant Année Année Année Année Amortissement
vie 1 2 3 4 résiduel
Terrain 25 50000 2000 2000 2000 2000 42000
Séchoir à gaz 4 750000 187500 187500 187500 187500 0
Torréfacteur 7 75000 10714 10714 10714 10714 32143
Moulin à 5 750000 150000 150000 150000 150000 150000
meules
Tamis en inox 5 15000 3000 3000 3000 3000 3000
Bàche 4 14000 3500 3500 3500 3500 0
Bassines 5 32500 6500 6500 6500 6500 6500
Balance à 4 50000 12500 12500 12500 12500 0
aiguille
Souffleur 4 50000 12500 12500 12500 12500 0
Blouse 4 18000 4500 4500 4500 4500 0
Groupe 7 150000 21429 21429 21429 21429 64286
élèctrogène
Sertisseuse 10 500000 50000 50000 50000 50000 300000
TOTAL 5 240450 462143 462143 462143 462143 555929
0
Source : ARIGBO et GNAKOTY ; 2018
Ce tableau montre que l’entreprise versera chaque année une somme de 462 143
FCFA pour l’amortissement des matériels et équipements avec une valeur résiduelle
à la fin du premier exercice qui s’élèvera à 555 929 FCFA.
4.7.6. Compte prévisionnel pluriannuel
Le compte d'exploitation est l’outil d’analyse financière permettant de faire le
suivi de l’état financier de l’entreprise. Ces résultats sont consignés dans le
tableau 16.

Tableau 16: Compte prévisionnel pluriannuel

Désignation Quantité Prix Montan Montant Montant Montant Montant


s Unit t année1 année 2 année 3 année4
mensue
l
Produits d'exploitation
Pâte d'arachide 3375 579 195412 2149537 2149537 2149537 2149537
5 5 5 5 5
charges variables
Graine d'Arachide 1865 325 606125 6667375 6667375 6667375 6667375
Gingembre 124 450 55800 613800 613800 613800 613800
Laurier 65 400 26000 286000 286000 286000 286000
Bocaux 3740 45 168300 1851300 1851300 1851300 1851300
Carton 315 125 39375 433125 433125 433125 433125
Etiquette 3740 15 56100 617100 617100 617100 617100
Savon liquie 2 500 1000 11000 11000 11000 11000
Eponge 3 200 600 6600 6600 6600 6600
Balai 3 1000 3000 33000 33000 33000 33000
Brosse 2 1500 3000 33000 33000 33000 33000
Electricité 1 3000 30000 330000 330000 330000 330000
0
Marmites 2 2500 50000 550000 550000 550000 550000
0
Sacs de jute 5 500 2500 27500 27500 27500 27500
Transport des 1 6000 6000 66000 66000 66000 66000
matières
Gaz 3 3200 9600 105600 105600 105600 105600
Frais d'entretien 1 1000 10000 110000 110000 110000 110000
0
Ballance à aiguille 1 5000 50000 550000 550000 550000 550000
0
Van 4 1000 4000 44000 44000 44000 44000
Couteaux 2 500 1000 11000 11000 11000 11000
Imprévus 1 1500 15000 165000 165000 165000 165000
0
Total charges variables 113740 1251140 1251140 1251140 1251140
0 0 0 0 0
charges fixes
Amortissement technique 9628 462143 462143 462143 462143
Salaires 430000 5160000 5160000 5160000 5160000
Amortissement financier 0 1645952 1234464 822976 411488
Total charges fixes 439628 7268095 6856607 6445119 6033631
Marges brute 386725 3823975 3823975 3823975 3823975
Marges nettes 377097 3361832 3361832 3361832 3361832
IRPP 156956 156956 156956 156956
Marges nettes après impôts 3204876 3204876 3204876 3204876
Source : ARIGBO et GNAKOTY ; 2018
4.7.7. Calcul des cash-flows
Les différents flux générés par l’entreprise sont récapitulé dans le tableau 17.

Tableau 17 : Calcul des cash-flows

Cash-Flow
Anné Recettes Cout de Cash- Facteurs Cash-Flows Cumule des
e productio Flow d'actualisations actualisé cashs-flows
n
0 0 3 465 500 -3 465 500 1 -3 465 500 -3 465 500
1 21 495 375 20 251 51 1 243 924 0,84034 1 045 314 -2 420 186
2 21 495 375 19 839 63 1 655 412 0,70616 1 168 994 -1 251 192
3 21 495 375 19 478 75 2 016 900 0,59342 1 196 860 -54 332
4 21 495 375 19 166 87 2 328 388 0,49867 1 161 094 1 106 763
0 VAN 3 779 124 1 106 763
Source : ARIGBO et GNAKOTY ; 2018
𝑪𝒂𝒔𝒉 − 𝒇𝒍𝒐𝒘 = 𝑹𝒆𝒄𝒆𝒕𝒕𝒆 − 𝑪𝒐û𝒕 𝒅𝒆 𝒑𝒓𝒐𝒅𝒖𝒄𝒕𝒊𝒐𝒏

𝑭𝒂 = (𝟏 + 𝒊)-n avec {n = année ; i = taux d’intérêt ; Fa= Facteur d’actualisation}


𝑪𝒂𝒔𝒉 − 𝒇𝒍𝒐𝒘 𝒂𝒄𝒕𝒖𝒂𝒍𝒊𝒔é = 𝑪𝒂𝒔𝒉 − 𝒇𝒍𝒐𝒘 ∗ 𝑭𝒂
D’après le Tableau 17, on déduit que le cumul des cash-flows actualisés est positif.
La Valeur Actualisée Nette (VAN) prend une valeur zéro entre la troisième année et
la quatrième année. Par conséquent, la récupération du capital investi se fera entre la
troisième et quatrième année, une preuve de rentabilité.

4.7.8. Analyse de la rentabilité financière du projet


La rentabilité financière du projet a été évaluée par le calcul de quelques indicateurs
économiques comme le délai de récupération, la Valeur actualisée nette, le Taux de
rentabilité interne et le Seuil de rentabilité.

 Délai de récupération

Le délai de récupération actualisé est le temps nécessaire pour que l’entreprise


récupère tout le montant de ce qu’elle a investi. Il est calculé par la formule suivante

Avec : 𝒏 : Nombre des flux nets de liquidité actualisés cumulés négatifs


|𝑨| : Flux nets de liquidité actualisés cumulés négatif le plus petit en valeur absolue
|𝑩| : Flux nets de liquidité actualisés cumulés positifs le plus petit en valeur absolu
Da= (3-1)+ (│-54 332│/(│-54 332│+│1 106 763│))

Da= 2,958 soit 2 ans 11 mois 1 semaine 6 jours

L’investissement de notre projet sera récupéré après 2 ans 11 mois 1 semaine 6 jours
d’exercice.
 Valeur actualisée nette (VAN)

La Valeur Actualisée Nette est la somme des ressources générées par le projet,
actualisée au taux d’intérêt du marché. Elle se traduit par la formule suivante :

𝑉𝐴𝑁 = ∑ (1 + 𝑖)ˉn − I

VAN= 3 779 124− 3 465 500


VAN= 313 624
VAN > 0, donc on peut investir en toute sécurité.

 Taux de rentabilité interne (TRI)

Le Taux de Rentabilité Interne est le taux pour lequel la VAN est nulle, c’est-à-dire
qu’il y a équivalence entre le capital investi et l’ensemble des cash-flows actualisés.
Plus il est élevé, le promoteur dispose d’avantage d’une marge pour prendre des
crédits chers aux fins de réaliser son affaire. En d’autres termes, c’est le taux d’intérêt
maximal que peut supporter le projet sans tomber en faillite. Pour le calculer, la
valeur actualisée nette (VAN) est utilisée :

𝑉𝐴𝑁 = ∑ (1 + 𝑖)ˉᵑ − 𝐼 = 0

Tableau 18 : calcul du TRI


Pour i1=33%   Pour i2=34%
Anné Cash-flow Facteurs Cash-flow Cash-flow Facteurs Cash-flow
e d'actualisation actualisé d'actualisations actualisé
s
0 -3 465 500 1 -3465500 -3 465500 1 -3465500
1 1 243 924 0,7518797 935281 1 243 924 0,7462687 928301,51
2 1 655 412 0,56532308 935843 1 655 412 0,5569169 921926,95
3 2 016 900 0,42505495 857293 2 016 900 0,4156096 838243,08
4 2 328 388 0,31959019 744130 2 328 388 0,3101564 722164,55
0,33 VAN 1 7047 0,34 VAN 2 -54864

7047∗ |𝟎,34 − 𝟎,33|


TRI = 𝟎,33 +
|(7047− (−54864))|
TRI= 33,11%
 Calcul du taux d’actualisation

𝑇 = (1 + 𝑖) => 𝑇 = (1 + 19)
𝑇 = 20%
33,11% > 20% => 𝑇𝑅𝐼 > 𝑇
Le Taux de Rentabilité Interne est donc largement supérieur au taux d’actualisation.
Par conséquent, le projet est rentable et mérite la confiance.

4.7.9. Indice de profitabilité

Ip=
Ʃ𝒄𝒂𝒔𝒉 𝒇𝒍𝒐𝒘 Ip= 3 779 124/ 3 465 500
𝑰𝒏𝒗𝒆𝒔𝒕𝒊𝒔𝒔𝒆𝒎𝒆𝒏t
Ip= 1,1
Ce ratio exprime que 1 F investi dans ce projet rapportera 1,1 F supplémentaires, ce
qui signifie que le projet est financièrement rentable.
4.7.10.Analyse globale du projet
Après une analyse globale des données de l’étude de faisabilité, les résultats suivants
sont retenus:

D’un point de vue financier, La VAN = 3 779 124 FCFA pour un taux d’intérêt de
19% est positive et le taux de rentabilité interne (TRI) du projet (33,11%) est
largement supérieur aux taux d’intérêt appliqués par les structures de financement.
Par conséquent, le projet est susceptible d’être financé.
 Le délai de récupération du projet est de 2 ans 11 mois 1 semaine 6 jours, ce
qui explique que le projet est en mesure de récupérer son investissement bien
avant la fin de sa durée de vie qui est de 4 ans.
 01 FCFA investi nous rapporte 1,1 FCFA.
 Le projet est aussi techniquement faisable. Il dispose d’énormes atouts sur
les plans juridique, socioculturel, écologique et environnemental pour sa
réalisation.
CONCLUSION
Ce projet vise à produire et à commercialiser la pâte d’arachide aromatisée au
gingembre et au laurier dans la ville de Parakou. Le stage effectué dans la
coopérative "AYIDEGO" a permis de comprendre le bon fonctionnement d’une
entreprise, de maîtriser les techniques et les moyens nécessaires pour la production de
"La pâte d’arachide aromatisée au gingembre et le laurier". Les compétences ainsi
acquises associées à notre formation à l’Ecole des Sciences et Techniques de
Conservation et de Transformation des Produits Agricoles nous ont permis de rédiger
le projet intitulé « Production et commercialisation de la pâte d’arachide aromatisée
au gingembre et au laurier » qui sera implanté dans le 1er arrondissement de Parakou,
quartier Tibona. Une quantité de 20,1 T sera produite chaque année pendant la durée
du projet. Sa mise en œuvre nécessite un coût global de 5 002 900 FCFA dont 3 740
800 F CFA de financement recherché soit 75% du coût total du projet. Les sources
de financement prospectées sont entre autres le PAPME, Orabank, et l’appui du
Gouvernement à travers le Fond National pour la Promotion de l’Entreprise et de
l’Emploi des Jeunes (FNPEEJ). Ce projet sollicite aussi l’accompagnement technique
de l’ESTCTPA.
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES
- ASIEDU J.J. (1991). La transformation des produits agricoles en zone
tropicale. Paris, France : Karthala
- ASSOGBA C., (2011) : production et commercialisation de l’arachide dans la
commune de savalou. Mémoire de maitrise de géographie, UAC, FLASH,
99p.
- AYITCHEDEHOU L.J., (2002) : Etude des terroirs cotonniers de la sous-
préfecture de Dassa-Zoumè : Cas de Goho et Paouignan. Mémoire de maitrise
de géographie, FLASH, UAC, 87p.
- FAO, Cadre de programmation pays du monde 2017-2021
- HOUNHOUIGAN D.J., (1998) : La transformation alimentaire traditionnelle
des légumineuses et oléagineux au Benin, pp.22-23
- JOUAN C., CHINCOUN D., (2014) : Guide pratique : Production d’une
huile d’arachide agonlin de qualité supérieure, Département du Zou, Bénin,
pp.4-5
- N’TCHA F., (2004) : Impact socio-économique et environnementale de la
production agricole dans la commune de Boukounbé. Mémoire de maitrise de
géographie, UAC, FLASH, Abomey-calavi, Bénin, 100p.
- YABI I., BIO BIGOU L.B., ASSOGBA C., N’BESSA B., (2012) :
production de l’arachide dans la commune de savalou : états des lieux et
prospectives. In : annales de la faculté des lettres, arts et sciences humaines,
université d’abomey-calavi (Bénin), vol 2, n°18, pp.61-74
- ZAKARY S., YABI I., OGOUWALE E., BOKO M., (2012) : Analyse de
quelques caractéristiques de la saison des pluies dans le département du
Borgou (Bénin, Afrique de l’Ouest) .In : Actes du XXVème Colloque de l’AIC,
Grenoble, France, pp. 693-698

 Mémoires

- HOUNTON J. E. (2017). Production, conditionnement et valorisation de


l’huile d’arachide : AGONLI-MI » et de « GALETTE ». Mémoire projet pour
l’obtention du diplôme de Licence professionnelle, Ecole des Sciences et
Techniques de Conservation et de Transformation des Produits Agricoles,
Université d’Agriculture dePorto-Novo, Bénin.15p.
- DAMALA Y.O. M., (2017) : Production et commercialisation de farine mixte
à base farine de riz et d’amidon de maïs pour la confection de produits de
pâtisserie. Mémoire projet pour l’obtention du diplôme de Licence
professionnelle, Ecole des Sciences et Techniques de Conservation et de
Transformation des Produits Agricoles, Université d’Agriculture de Porto-
Novo, Bénin, pp. 41-52

- www.i-dietetique.com/composition-nutritionnelle consulté le 07/10/2018 à


15h05 min
- (http://www.arachides.ca/ressources-médiatiques/communiques-de-
presse/155-consommer-des-arachides-quotidiennement-contribue-a-reduire-la-
tension-artérielle-et-le-cholesterol) consulté le 25/09/2018 à 9h29mn
ANNEXES
Annexe 1: Les curriculum vitae des promoteurs
Promotrice 1

CURRICULUM VITAE

Présentation

Nom : ARIGBO

Prénom: Komantan Rodrigue

Date de naissance et lieu de naissance : Née le 01/01/1994 à


PARAKOU

Nationalité : Béninoise

Adresse: Parakou (kodi)

E-mail : rodriguearigbo@gmail.com

Numéro(s) : (00229) 97900119/95221970

Langue(s) parlée(s) : Français, Anglais, Nago et Fon

Langue(s) écrite(s) : Français et Anglais

Situation matrimoniale : Célibataire sans enfant

Diplômes obtenu

2005 : CEP à l’école primaire publique de Thian (Parakou)

2009 : BEPC au CEG3 Albarika (Parakou)

2015 : BAC au CEG1 Bohicon

2016: Licence professionnelle I à l’ESTCTPA/SAKETE

2017 : Licence professionnelle II à l’ESTCTPA/SAKETE

Expériences professionnelles

 Stage de fin de formation dans la coopérative AYIDEGO (Juin 2018) 


 (Juin 2018) Stage de Découverte du Milieu Réel à Dassa-Zoumè (Juillet
2016)
 Stage d’insertion professionnel à Songhaï de Porto-Novo (Mars 2016)
 Stage d’immersion à CFAI la GRACE (Takon) (Mai 2015)

 Promotrice 2

CURRICULUM VITAE

Présentation

Nom : GNAKOTY

Prénom: Mahougnon Abib Dieu-Béni

Date de naissance et lieu de naissance : Née le 23/03/1992 à Porto-Novo


Nationalité : Béninoise

Adresse: Porto-Novo (maison


Adanguédé)

E-mail : habibbeni100@gmail.com

Numéro(s) : 96634372/63885877

Langue(s) parlée(s) : Français, Anglais, Goun et


Fon

Langue(s) écrite(s) : Français et Anglais

Situation matrimoniale : Célibataire sans enfant

Diplômes obtenu

2005 : CEP à l’école primaire publique d’Akonaboè

2009 : BEPC au CEG Djègan-Kpevi

2014 : BAC au CSP La lumière divine de l’unité de Porto-Novo


2015 : Licence professionnelle I à l’ESTCTPA/SAKETE

2016 : Licence professionnelle II à l’ESTCTPA/SAKETE

Expériences professionnelles

 Stage de fin de formation dans la coopérative AYIDEGO (Juin 2018)


 Stage d’insertion professionnel à Songhaï de Porto-Novo (Juin 2016)
 Stage de Découverte du Milieu Réel à Azowlissè sur la ferme de Mr Léon
BOCOVE (Juillet 2015)
 Stage d’immersion à CFAI la GRACE (Takon) (Mai 2015)

Annexe 2 : Questionnaire d’enquête sur la consommation et la


commercialisation de ‘’la pâte d’arachide aromatisée au gingembre et le
laurier’’

Fiche n°…..............................Date de
l’enquête………………………………………...

Département………………
Commune…………………..Arrondissement……………..

Connaissez-vous "La pâte d’arachide aromatisée au gingembre et le laurier" ?


OUI NON

En consommez-vous ? OUI NON

Combien de fois consommez-vous par jour …….... Par semaine……..ou par


mois……

Nom & prénom(s) :……………………………………………..................................


Sexe :………..Quartier de résidence…………………………………………………
Fonction : …………………………………………………………………………….
Age :…………….Contacts :………………………………………………………….
Libellé des Questions :

a- Quelles sont vos impressions sur "La pâte d’arachide " en


général? ..........................................................................................................................
.........................................................................................................................................
................... b- Selon vous, qu’est-ce que "La pâte d’arachide " apporte à la santé de
l’homme ?
……………………….....................................................................................................
.........................................................................................................................................
c- où vous en procurez-vous ? Et à
combien?.........................................................................................................................
.. ......................................................................................................................................
..... d- Quelle quantité consommez-vous par jour………? Par semaine………? Ou
par mois………… ?

Nous avons pour initiative de produire de "La pâte d’arachide aromatisée au


gingembre et le laurier " séché amélioré au niébé conditionné dans des sachets. Il y
aura de diverses quantités : 500 g et 1000 g vendues respectivement à 500FCFA et
1000 FCFA l’unité. Nous avons des échantillons du produit et vous demandons de
bien vouloir donner vos premières impressions………………………………………..
.
…………………………………………………………………………………………
………..…………………………………………………...……………………………

e- Quelle quantité seriez-vous prêt à prendre ?

Par jours Par semaine Par mois


500g
1000g

Annexe 3: Fiche du test de dégustation


Test d’appréciation de la pâte d’arachide aromatisée au gingembre et le laurier

Noms et prénoms: sexe: Date :


Le produit que vous avez devant vous est la pâte d’arachide aromatisée au gingembre
et le laurier.

Donnez votre appréciation de chaque paramètre de ce produit sur la grille proposée


dans le tableau ci-dessous.

Paramètre Quelle est votre appréciation de ce La justification de votre choix en quelques


s produit mots
Odeur Très bien Bien
Assez-bien Passable
Médiocre

Goût Très bien Bien Assez-bien


Passable Médiocre

Couleur Très bien Bien Assez-bien


Passable Médiocre

texture Très bien Bien Assez-bien


Passable Médiocre

Donnez votre appréciation globale du produit

Très bon Bon: Assez bon: Passable : Médiocre :

Quelles sont vos suggestions pour améliorer le


produit ? .....................................................................................................................................
....................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................
........................ ...........................................................................................................................
............................