Vous êtes sur la page 1sur 187

Cours de préparation de résidanat

objectif n°1: AVC

Dr Hdiji Olfa
AHU
Service de neurologie, CHU Habib Bourguiba
QCM
• Quelles sont les branches terminales de la
carotide interne
1. Artère ophtalmique
2. Artère cérébrale antérieure
3. Artère cérébrale postérieure
4. Artère sylvienne
5. Artère communicante antérieure
6. Artère choroïdienne postérieure
QCM
• Quelles sont les branches terminales de la
carotide interne
1. Artère ophtalmique collatérale
2. Artère cérébrale antérieure
3. Artère cérébrale postérieure (TB)
4. Artère sylvienne = cérébrale moyenne
5. Artère communicante antérieure post
6. Artère choroïdienne postérieure ant
Réponse: 2, 4
QCM
• Quelles sont les branches collatérales de
l’artère vertébrale
1. L’artère cérébelleuse supérieure
2. L’artère cérébelleuse antéro-inferieure
3. L’artère cérébelleuse postéro-inferieure
4. Les artères perforantes destinées au tronc
cérébral
5. Les artères cérébrales postérieures
QCM
• Quelles sont les branches collatérales de l’artère
vertébrale
1. L’artère cérébelleuse supérieure
2. L’artère cérébelleuse antéro-inferieure
3. L’artère cérébelleuse postéro-inferieure
4. Les artères perforantes destinées au tronc
cérébral
5. Les artères cérébrales postérieures (br
terminales)
QCM
• L’artère cérébrale antérieure vascularise:
1. La partie interne du lobe frontal
2. Tout le lobe pariétal
3. Splénium du corps calleux
4. Face interne du lobe occipital
5. Face interne du lobe temporal
• L’artère cérébrale antérieure vascularise:
1. La partie interne du lobe frontal
2. Tout le lobe pariétal (face interne)
3. Splénium du corps calleux
4. Face interne du lobe occipital
5. Face interne du lobe temporal 1
2
3
2
4

5
QCM
• L’artère cérébrale moyenne vascularise:
1. Le striatum
2. Le noyau lenticulaire
3. Face interne du lobe occipital
4. La face interne du lobe temporal
5. La capsule interne
QCM
• L’artère cérébrale moyenne vascularise:
1. Le striatum
2. Le noyau lenticulaire
3. Face interne du lobe occipital
4. La face interne du lobe temporal
5. La capsule interne

artère lenticulostriée
QCM
• L’artère cérébrale moyenne vascularise:
1. Le striatum
2. Le noyau lenticulaire
3. Face interne du lobe occipital
4. La face interne du lobe temporal externe
5. La capsule interne
QCM
• L’artère choroïdienne antérieure vascularise:
1. L’hippocampe
2. la partie interne du lobe frontal
3. Le tractus optique
4. Le bras postérieur de la capsule interne
5. la mésencéphale
QCM
• L’artère choroïdienne antérieure vascularise:
1. L’hippocampe
2. la partie interne du lobe frontal
5. la mésencéphale
QCM
• L’artère choroïdienne antérieure vascularise:
1. Le tractus optique
Art choroidienne
antérieure en vert
QCM
• L’artère choroïdienne antérieure vascularise:
4. Le bras postérieur de la capsule interne
QCM
• L’artère choroïdienne antérieure vascularise:
1. L’hippocampe
2. la partie interne du lobe frontal
3. Le tractus optique
4. Le bras postérieur de la capsule interne
5. la mésencéphale
QCM
• L’artère cérébrale postérieure vascularise:
1. Le thalamus
2. Pédoncules cérébraux
3. Cortex temporal inféro-externe
4. Lobe occipital
5. Le splénium du corps calleux
• L’artère cérébrale postérieure vascularise:
1. Le thalamus
3. Lobe occipital
• L’artère cérébrale postérieure vascularise:
1. Cortex temporal inféro-externe interne
• L’artère cérébrale postérieure vascularise:
5. Le splénium du corps calleux

Splénium du CC
• L’artère cérébrale postérieure vascularise:
1. Pédoncules cérébraux
QCM
• L’artère cérébrale postérieure vascularise:
1. Le thalamus
2. Pédoncules cérébraux
3. Cortex temporal inféro-externe
4. Lobe occipital
5. Le splénium du corps calleux
QCM
• La vascularisation du tronc cérébral et du cervelet:
1. La PICA vascularise la face inférieure des
hémisphères cérébelleuses et du vermis cérébelleux
2. la AICA vascularise la face postérieure du cervelet
3. L’art cerebelleuse sup vascularise la face supérieure
du cervelet
4. L’artère cérébrale postérieure vascularise le pont
QCM
• La vascularisation du tronc cérébral
et du cervelet:
1. La PICA vascularise la face
inférieure des hémisphères
cérébelleuses et du vermis
cérébelleux
2. la AICA vascularise la face
postérieure du cervelet
3. L’art cerebelleuse sup vascularise la
face supérieure du cervelet
4. L’artère cérébrale postérieure
vascularise le pont
QCM
• La somatotopie des aires corticales:
1. L’aire de Broca est située au niveau de la 3ème
circonvolution frontale
2. L’aire de Wernicke est localisée dans le lobe pariétal
3. Les aires corticales de language sont situées dans
l’hémisphère dominant
4. L’Aire somato sensitive est située dans le gyrus post-
central
5. L’Aire somato motrice est située dans la
circonvolution frontale ascendante
QCM
• La somatotopie des aires corticales:
1. L’aire de Broca est située au niveau de la 3ème
circonvolution frontale/Pied du F3
2. L’aire de Wernicke est localisée dans le lobe pariétal
Temporal
3. Les aires corticales de langage sont situées dans
l’hémisphère dominant
4. L’Aire somato sensitive est située dans le gyrus post-
central/circonvolution pariétale ascendante
5. L’Aire somato motrice est située dans la circonvolution
frontale ascendante/ le gyrus pré-central
QCM
• La physiopathologie de l’AVC I:
1. Au cours de l’athérosclèrose, l’ischémie cérébrale
est d’origine thrombotique et embolique seulement
2. Au cours de la dissection carotidienne, le
mécanisme de l’AVC I est embolique
3. Les AVC I de mécanisme hémodynamique sont des
AVC jonctionnels
4. Les AVC I secondaire à l’ACFA sont du à la présence
des thromboses artérielles
QCM
• La physiopathologie de l’AVC I:
1. Au cours de l’athérosclèrose, l’ischémie cérébrale
est d’origine thrombotique et embolique seulement
(et hémodynamique)
2. Au cours de la dissection carotidienne, le
mécanisme de l’AVC I est embolique
3. Les AVC I de mécanisme hémodynamique sont des
AVC jonctionnels
4. Les AVC I secondaire à l’ACFA sont du à la présence
des thromboses artérielles (emboles)
QCM
• Lesquels parmi ces facteurs sont considérés comme
des FDR de l’AVC ischémique:
1. Age avancé
2. Prise d’AVK
3. La fibrillation auriculaire
4. Sexe féminin
5. Migraine
6. Prise d’alcool
QCM
• Lesquels parmi ces facteurs sont considérés comme
des FDR de l’AVC ischémique:
1. Age avancé
2. Prise d’AVK AVC H
3. La fibrillation auriculaire
4. Sexe féminin
5. Migraine
6. Prise d’alcool
QCM
• Le(s)quel(s) parmi ces facteurs sont considérés
comme des FDR modifiables de l’AVC :
1. Age avancé
2. Diabète
3. HTA
4. Sexe masculin
5. Migraine
6. Prise d’alcool
QCM
• Le(s)quel(s) parmi ces facteurs sont considérés
comme des FDR modifiables de l’AVC :
1. Age avancé
2. Diabète
3. HTA
4. Sexe masculin
5. Migraine
6. Prise d’alcool
QCM
• Lesquels parmi ces facteurs sont considérés comme
des FDR non modifiables de l’AVC ischémique:
1. Age jeune
2. Race blanche
3. antécédent maternel ou paternel d’IDM
4. Sexe masculin
5. Migraine
6. Prise d’alcool
QCM
• Lesquels parmi ces facteurs sont considérés comme
des FDR non modifiables de l’AVC ischémique:
1. Age jeune
2. Race blanche
3. antécédent maternel ou paternel d’IDM (AVC)
4. Sexe masculin
5. Migraine
6. Prise d’alcool
QCM
• L’ AVC I dans le territoire superficiel de l’artère
cérébrale moyenne donne:
1. Une hémiplégie controlatérale à prédominance
brachiofaciale
2. Une hémianesthésie controlatérale touchant de
façon proportionnelle tout l’hémicorps
3. Une HLH controlatérale
4. Une aphasie de Broca
5. Une héminégligence
QCM
• L’ AVC I dans le territoire superficiel de l’artère cérébrale moyenne
donne:
1. Une hémiplégie controlat à prédominance brachiofaciale
2. Une hémianesthésie controlat touchant de façon proportionnelle tout
l’hémicorps
3. Une HLH
4. Une aphasie de Broca
5. Une héminégligence
FRONTAL PARIETAL
• L’ AVC I dans le territoire superficiel
de l’artère cérébrale moyenne donne:
3. Une HLH CL

Partie supérieure des


radiations optiques

0

QCM
L’ AVC I dans le territoire superficiel de l’artère cérébrale
moyenne donne:
1. Une hémiplégie controlat à prédominance brachiofaciale
2. Une hémianesthésie controlat touchant de façon
proportionnel tout l’hémicorps
3. Une HLH
4. Une aphasie de Broca
5. Une héminégligence
QCM
• L’ AVC I dans le territoire superficiel de l’artère
cérébrale moyenne donne:
1. Une hémiplégie controlatérale à prédominance
brachiofaciale
2. Une hémianesthésie controlatérale touchant de
façon proportionnelle tout l’hémicorps
3. Une HLH controlatérale
4. Une aphasie de Broca
5. Une héminégligence
QCM
• L’ AVC I dans le territoire profond de l’artère
cérébrale moyenne donne:
1. Une hémiplégie controlat totale proportionnelle
2. Une hémianesthésie controlat touchant de
façon proportionnelle tout l’hémicorps
3. Une HLH
4. Une aphasie de Broca
QCM
• L’ AVC I dans le territoire profond de l’artère
cérébrale moyenne donne:
1. Une hémiplégie controlat total proportionnelle
pure
2. Une hémianesthésie controlat touchant de façon
proportionnelle tout l’hémicorps
3. Une HLH
4. Une aphasie de Broca

Atteinte de la capsule interne


QCM
• L’ AVC I dans le territoire profond de l’artère
cérébrale moyenne donne:
1. Une hémiplégie controlat total proportionnelle
2. Une hémianesthésie controlat touchant de façon
proportionnelle tout l’hémicorps pas d’atteinte du
thalamus
3. Une HLH pas d’atteinte des VO
4. Une aphasie de Broca atteinte non corticale
QCM
• L’ AVC I dans le territoire de l’artère cérébrale
antérieure droit donne:
1. Une hémiplégie droite à prédominance crurale
2. Une hémianesthésie controlatérale totale
proportionnelle
3. Une aphasie de Broca
4. Une aphasie de Wernicke
5. Un syndrome frontal
QCM
• L’ AVC I dans le territoire de l’artère cérébrale
antérieure droit donne:
1. Une hémiplégie droite à prédominance crurale
(par atteinte des lobules paracentraux)
FRONTAL
QCM
• L’ AVC I dans le territoire de l’artère cérébrale
antérieure droit donne:
1. Une hémiplégie droite à prédominance crurale
par atteinte des lobules paracentraux)
QCM
• L’ AVC I dans le territoire de l’artère cérébrale
antérieure droit donne:
2. Une hémianesthésie controlatérale totale
proportionnelle
QCM
• L’ AVC I dans le territoire de l’artère cérébrale
antérieure droit donne:
2. Une hémianesthésie controlatérale totale
proportionnelle
PARIETAL
QCM
• L’ AVC I dans le territoire de l’artère cérébrale
antérieure droit donne:
3. Une aphasie de Broca
4. Une aphasie de Wernicke
QCM
• L’ AVC I dans le territoire de l’artère cérébrale
antérieure droit donne:
5. Un syndrome frontal
QCM
• L’ AVC I dans le territoire de l’artère cérébrale
antérieure droit donne:
1. Une hémiplégie droite à prédominance crurale
2. Une hémianesthésie controlatérale totale
proportionnelle
3. Une aphasie de Broca
4. Une aphasie de Wernicke
5. Un syndrome frontal
QCM
• L’ AVC I bilatéral dans le territoire de l’artère
cérébrale antérieure donne:
1. Une diplégie crurale
2. Un syndrome frontal
3. Un mutisme akinétique
4. Un syndrome de Korsakoff
5. Une cécité bilatérale
QCM
• L’ AVC I bilatéral dans le territoire de l’artère
cérébrale antérieure donne:
1. Une diplégie crurale
2. Un syndrome frontal
3. Un mutisme akinétique
4. Un syndrome de Korsakoff AVC I bilatéral dans le
territoire de la
5. Une cécité bilatérale cérébrale postérieure
QCM
• L’ AVC I dans le territoire da l’artère carotide
interne droite donne:
1. Une hémiplégie gauche à prédominance crurale
2. Une hémianesthésie gauche totale
proportionnelle
3. Une aphasie de Broca
4. Une cécité gauche
QCM: occlusion carotidienne
Le coté: droite ou gauche
QCM: occlusion carotidienne
Le coté: droite ou gauche
• L’ AVC I dans le territoire da l’artère carotide
interne droite donne:
1. Une hémiplégie gauche à prédominance crurale
2. Une hémianesthésie gauche totale
proportionnelle
3. Une aphasie de Broca (hémisphère gauche)
4. Une cécité gauche
QCM Les signes
• L’ AVC I dans le territoire da l’artère carotide
interne droite donne:
1. Une hémiplégie gauche à prédominance crurale
2. Une hémianesthésie gauche totale
proportionnelle
3. Une aphasie de Broca
4. Une cécité gauche
QCM Les signes
• L’ AVC I dans le territoire da l’artère carotide
interne droite donne:
1. Une hémiplégie gauche à prédominance crurale
2. Une hémianesthésie gauche totale
proportionnelle
3. Une aphasie de Broca
4. Une cécité gauche
• Une occlusion carotidienne
– l’hémiplégie CL
– une cécité monoculaire homolatérale
– D’autres signes en rapport avec un infarctus cérébral
antérieur ou sylvien
QCM
• L’ AVC I dans le territoire de l’artère
choroïdienne antérieure donne:
1. Une hémiplégie controlat à prédominance
brachiofaciale
2. Une hémianesthésie controlat touchant de
façon proportionnelle tout l’hémicorps
3. Une HLH CL
4. Une aphasie de Broca
5. Une héminégligence
QCM
• L’ AVC I dans le territoire de l’artère
choroidienne donne:
1. Une hémiplégie controlat à prédominance
brachiofaciale
2. Une hémianesthésie controlat touchant de
façon proportionnelle tout l’hémicorps
3. Une HLH CL
4. Une aphasie de Broca Pas d’atteinte corticale
5. Une héminégligence Pas d’atteinte corticale
QCM
• L’ AVC I dans le territoire de l’artère choroidienne
donne:
1. Une hémiplégie controlat à prédominance
brachiofaciale atteinte de la CI
2. Une hémianesthésie controlat touchant de façon
proportionnelle tout l’hémicorps atteinte du thalamus
3. Une HLH CL atteinte du corps géniculé
4. Une aphasie de Broca
5. Une héminégligence
QCM
• L’ AVC I dans tout le territoire de l’artère
cérébrale moyenne donne:
1. Une hémiplégie CL à prédominance brachiofaciale
2. Une hémianesthésie controlatérale totale
proportionnelle
3. Une aphasie de Broca
4. Une altération de l’état de conscience
5. Une déviation de la tête et des yeux du coté de
l’hémiplégie
QCM
• L’ AVC I dans tout le territoire de l’artère
cérébrale moyenne donne:
1. Une hémiplégie CL à prédominance brachiofaciale
2. Une hémianesthésie controlatérale totale
proportionnelle
3. Une aphasie de Broca
4. Une altération de l’état de conscience
5. Une déviation de la tête et des yeux du coté de
l’hémiplégie
QCM
• L’ AVC I dans tout le territoire de l’artère cérébrale
moyenne donne:
5. Une déviation de la tête et des yeux du coté de
l’hémiplégie
QCM
• L’ AVC I dans tout le territoire de l’artère
cérébrale moyenne donne:
1. Une hémiplégie CL à prédominance brachiofaciale
2. Une hémianesthésie controlatérale totale
proportionnelle
3. Une aphasie de Broca
4. Une altération de l’état de conscience
5. Une déviation de la tête et des yeux du coté de
l’hémiplégie
QCM
• L’ AVC I dans le territoire superficiel de l’artère
cérébrale postérieure donne:
1. Une hémiplégie CL à prédominance brachiofaciale
2. Une cécité corticale
3. Une alexie
4. Une Hémianopsie latérale homonyme
homolatérale
5. Des troubles sensitifs à tous les modes de
l’hémicorps controlatéral
QCM
• L’ AVC I dans le territoire superficiel de l’artère
cérébrale postérieure donne:
1. Une hémiplégie CL à prédominance brachiofaciale
2. Une cécité corticale
3. Une alexie
4. Une Hémianopsie latérale homonyme
homolatérale
5. Des troubles sensitifs à tous les modes de
l’hémicorps controlatéral
QCM
• L’ AVC I dans le territoire superficiel de l’artère
cérébrale postérieure donne:
1. Une hémiplégie CL à prédominance brachiofaciale
2. Une cécité corticale
3. Une alexie
4. Une Hémianopsie latérale homonyme
homolatérale
5. Des troubles sensitifs à tous les modes de
l’hémicorps controlatéral
QCM
• L’ AVC I dans le territoire profond de l’artère
cérébrale postérieure de l’hémisphère majeure
donne:
1. Une hémiplégie CL à prédominance brachiofaciale
2. Une hémianesthésie controlatérale
3. Une alexie
4. Une Hémianopsie latérale homonyme
controlatérale
5. Une prosopagnosie
QCM
• L’ AVC I dans le territoire profond de l’artère
cérébrale postérieure de l’hémisphère majeure
donne:
1. Une hémiplégie CL à prédominance brachiofaciale
2. Une hémianesthésie controlatérale
3. Une alexie
4. Une Hémianopsie latérale homonyme
controlatérale
5. Une prosopagnosie
QCM
• L’ AVC I dans le territoire profond de l’artère
cérébrale postérieure de l’hémisphère majeure
donne:
1. Une hémiplégie CL à prédominance brachiofaciale
2. Une hémianesthésie controlatérale
3. Une alexie
4. Une Hémianopsie latérale homonyme
controlatérale
5. Une prosopagnosie
QCM
• L’ AVC I dans le territoire profond de l’artère
cérébrale postérieure de l’hémisphère majeure
donne:
1. Une hémiplégie CL à prédominance brachiofaciale
2. Une hémianesthésie controlatérale totale
proportionnelle
3. Une alexie
4. Une Hémianopsie latérale homonyme controlatérale
5. Une prosopagnosie
QROC
• Citez deux complications de l’AVC cérébelleux
1. ………………………………………………………………………
2. …………………………………………………………….
QROC
• Citez deux complications de l’AVC cérébelleux
1. compression du tronc cérébral par l’oedème
cérébelleux
2. hydrocéphalie aiguë par compression du IV
ventricule
QCM
• Au cours du syndrome de Wallenberg, nous
trouvons:
1. Paralysie de l’hémilangue
2. Anesthésie CL de l’hémiface
3. Hémiplégie CL
4. L’hypoésthésie CL de l’HC respectant la face
5. Atteinte de l’hémivoile homolat
6. Atteinte du VIII homolatéral
7. Syndrome du CBH homolat
QCM
• Au cours du syndrome de Wallenberg, nous
trouvons:
1. Paralysie de l’hémilangue
2. Anesthésie CL de l’hémiface
3. Hémiplégie CL
4. L’hypoésthésie CL de lHC respectant la face
5. Atteinte de l’hémivoile homolat
6. Atteinte du VIII homolatéral
7. Syndrome du CBH homolat
• Au cours du syndrome de
Wallenberg, nous trouvons:
1. Paralysie de l’hémilangue
2. Anesthésie CL de l’hémiface (V)
3. Hémiplégie CL
4. L’hypoésthésie CL de l’HC
respectant la face
5. Atteinte de l’hémivoile homolat
6. Atteinte du VIII homolatéral
7. Syndrome du CBH homolat
QCM
• Au cours du syndrome de Wallenberg, nous
trouvons:
1. Paralysie de l’hémilangue
2. Anesthésie CL de l’hémiface (V)
3. Hémiplégie CL
4. L’hypoésthésie CL de l’HC respectant la face
5. Atteinte de l’hémivoile homolat
6. Atteinte du VIII homolatéral
7. Syndrome du CBH homolat
QCM
• Au cours du syndrome de Wallenberg, nous
trouvons:
1. Paralysie de l’hémilangue
2. Anesthésie CL de l’hémiface (V)
3. Hémiplégie CL
4. L’hypoésthésie CL de l’HC respectant la face
5. Atteinte de l’hémivoile homolat
6. Atteinte du VIII homolatéral
7. Syndrome du CBH homolat
QCM
• Au cours du syndrome de Miller Gaubler, nous
trouvons:
1. atteinte du V homolatérale
2. Atteinte du VII homolatérale
3. atteinte du III homolatérale
4. Hémiplégie CL totale proportionnelle
• Au cours du syndrome de Millar Gaubler, nous
trouvons:
1. atteinte du V homolatérale
2. Atteinte du VII homolatérale
3. atteinte du III homolat
4. Hémiplégie CL totale proportionnelle
• Au cours du syndrome de Millar Gaubler, nous
trouvons:
4. Hémiplégie CL totale proportionnelle
(épargnant de la face)
QCM
• Au cours du syndrome de Miller Gaubler, nous
trouvons:
1. atteinte du V homolatérale
2. Atteinte du VII homolatérale
3. atteinte du III homolatérale
4. Hémiplégie CL totale proportionnelle
QCM
• Parmi ces signes suivants, quels sont ceux qui
ne sont pas évocateurs de l’ AIT
1. Une perte de connaissance
2. Une confusion
3. Une amnésie aiguë
4. Une cécite monoculaire
5. Une aphasie
QCM
• Parmi ces signes suivants, quels sont ceux qui
ne sont pas évocateurs de l’ AIT
1. Une perte de connaissance
2. Une confusion
3. Une amnésie aiguë
4. Une cécite monoculaire
5. Une aphasie
QCM
• Parmi ces signes suivants, quels sont ceux qui
ne sont pas évocateurs de l’ AIT
1. Une perte de connaissance
2. Une confusion
3. Une amnésie aiguë
4. Une cécite monoculaire
5. Une aphasie
QCM
• Parmi ces signes, les quels sont évocateurs
d’un AIT carotidien:
1. Une cécité binoculaire
2. Une aphasie
3. Des troubles moteurs bilatéraux ou à bascule
4. Les signes sensitifs isolés touchant une partie
d’un membre
QCM
• Parmi ces signes, les quels sont évocateurs
d’un AIT carotidien:
1. Une cécité binoculaire
2. Une aphasie
3. Des troubles moteurs bilatéraux ou à bascule
4. Les signes sensitifs isolés touchant une partie
d’un membre (non évocateur d’un AIT)
QCM
• Parmi ces signes, les quels sont évocateurs
d’un AIT carotidien:
1. Une cécité binoculaire (AIT VB)
2. Une aphasie
3. Des troubles moteurs bilatéraux ou à bascule
(AIT VB)
4. Les signes sensitifs isolés touchant une partie
d’un membre (non évocateur d’un AIT)
Cas clinique
• Patient âgé de 58 ans diabètique qui se
présente pour installation brutale de
lourdeur+paresthésie de HC droit ayant
totalement regressés au bout de 30 min. Le
médecin de SUM a suspecté un AIT.
• Question: Que pensez vous du dg évoqué par
ce médecin en justifiant votre réponse:
Cas clinique
1. Que pensez vous du dg évoqué par ce
médecin en justifiant votre réponse:
AIT doit être évoqué devant
– Installation brutale
– Durée de moins d’une heure
– Symptomatologie pouvant carder avec un AIT
carotidien probable
QCM
• Quels sont les signes spécifiques d’un AVC
hémorragique:
1. Céphalées
2. Vomissements
3. Troubles de conscience
4. Crise épileptique symptomatique
5. Aucun signe
QCM
• Qu’elle est le ou les signes spécifiques d’un
AVC hémorragique:
1. Céphalées
2. Vomissements
3. Troubles de conscience
4. Crise épileptique symptomatique
5. Aucun signe
QCM
• La TVC:
1. Est la 2ème étiologie des AVC
2. Ne donne jamais de ramollissement hémorragique
3. Les céphalées sont rares
4. Le déficit à bascule témoigne d’une TVC du sinus
sagittal inférieur
5. L’ophtalmoplégie témoigne d’une TVC du sinus
caverneux
QCM
• La TVC:
1. Est la 2ème 3ème étiologie des AVC
2. Ne donne jamais de ramollissement hémorragique
3. Les céphalées sont rares
4. Le déficit à bascule témoigne d’une TVC du sinus
sagittal inférieur
5. L’ophtalmoplégie témoigne d’une TVC su sinus
caverneux
• La TVC:
1. Est la 2ème 3ème étiologie des AVC
2. Ne donne jamais de ramollissement hémorragique
3. Les céphalées sont rares
4. Le déficit à bascule témoigne d’une TVC du sinus sagittal
inférieur supérieur
5. L’ophtalmoplégie témoigne d’une TVC du sinus caverneux
QCM
• La TVC du sinus sagittal supérieur donne:
1. Une ophtalmoplégie douleureuse
2. Une HTIC isolée
3. Une crise épileptique
4. Une paraparésie à bascule
5. Un ptosis
QCM
• La TVC du sinus sagittal supérieur donne:
1. Une ophtalmoplégie douleureuse
2. Une HTIC isolée
3. Une crise épileptique (atteinte corticale)
4. Une paraparésie à bascule (atteinte des
lobules para-centraux)
5. Un ptosis
QCM
• Les signes de la TVC du sinus caverneux sont:
1. Une paralysie oculomotrice douloureuse
2. Une atteinte du V2
3. Une enophtalmie
4. Une HTIC
5. Une atteinte du nerf optique
QCM
• Les signes de la TVC du sinus
caverneux sont:
1. Une paralysie oculomotrice
douloureuse
2. Une atteinte du V2 V1
3. Une enophtalmie EXO
4. Une HTIC
5. Une atteinte du nerf
optique
QCM
• Les signes de la TVC du sinus latéral sont:
1. Une HTIC
2. Une aphasie
3. Une atteinte du V
4. Une atteinte du III
5. Une paralysie du XII
QCM
• Les signes de la TVC du sinus latéral sont:
1. Une HTIC
2. Une aphasie en cas d’extension a une veine
temporale
3. Une atteinte du V
4. Une atteinte du III
5. Une paralysie du XII
• Les signes de la TVC du sinus latéral sont:
1. Une atteinte du V extension au sinus petreux
sup.
• Les signes de la TVC du sinus latéral sont:
1. Une atteinte du III VI (extension au sinus petreux inf.)
• Les signes de la TVC du sinus latéral sont:
1. Une paralysie du XII IX, X, XI (syndrome du trou dechire
post) extension vers la veine jugulaire
QCM
• Les signes de la TVC du sinus latéral sont:
1. Une HTIC
2. Une aphasie
3. Une atteinte du V
4. Une atteinte du III
5. Une paralysie du XII
QCM
• Les explorations en cas de TVC:
1. L’IRM cérébrale est l’examen de référence
2. La ponction lombaire est contre-indiquée
3. Un Scanner cérébral normal élimine une TVC
4. L’existence d’un remaniement oedemateux et
hémorragique est en faveur du diagnostic
QCM
• Les explorations en cas de TVC:
1. L’IRM cérébrale est l’examen de référence
2. La ponction lombaire est contre-indiquée
3. Un Scanner cérébral normal élimine une TVC
4. L’existence d’un remaniement oedemateux et
hémorragique est en faveur du diagnostic
QROC
• L’AVC I du sujet âgé peut être secondaire à:
1. L’athérosclérose
2. L’ACFA
3. La dissection artérielle
4. Une tumeur cérébrale
5. L’angiopathie amyloide
QROC
• L’AVC I du sujet âgé peut être secondaire à:
1. L’athérosclérose
2. L’ACFA
3. La dissection artérielle (AVC I sujet jeune)
4. Une tumeur cérébrale (AVC H)
5. L’angiopathie amyloide (AVC H)
QCM
• L’AVC I du sujet jeune peut être secondaire à:
1. Dissection des artères cervicales
2. Prothèse valvulaire
3. Un surdosage en AVK
4. Angéites cérébrales inflammatoires
5. Foramen ovale perméable
QCM
• L’AVC I du sujet jeune peut être secondaire à:
1. Dissection des artères cervicales
2. Prothèse valvulaire
3. Un surdosage en AVK (AVC H)
4. Angéites cérébrales inflammatoires
5. Foramen ovale perméable (cardiopathie non
prédisposant à l’AVC I)
QCM
• Parmi les signes suivants, quels sont ceux qui
se voient dans la dissection carotidienne extra
crânienne droite:
1. Céphalée
2. Cervicalgie
3. Syndrome de CBH gauche
4. Atteinte du XII gauche
5. Signes ischémiques à droite
QCM
• Parmi les signes suivants, quels ceux qui se voient
dans la dissection carotidienne extra crânienne
droite:
1. Céphalée
2. Cervicalgie Signes locaux

3. Syndrome de CBH gauche


4. Atteinte du XII gauche atteinte des paires
crâniennes
5. Signes ischémiques à droite
QCM
• Parmi les signes suivants, quels ceux qui se voient
dans la dissection carotidienne extra crânienne
droite:
1. Céphalée
2. Cervicalgie Signes locaux

3. Syndrome de CBH gauche


4. Atteinte du XII gauche atteinte des paires
crâniennes
5. Signes ischémiques à droite
QCM
• Parmi les signes suivants, quels ceux qui se voient
dans la dissection carotidienne extra crânienne
droite:
1. Céphalée
2. Cervicalgie Signes locaux

3. Syndrome de CBH gauche


4. Atteinte du XII gauche atteinte des paires
c
derniers râniennes (IX, X et XI)
5. Signes ischémiques à droite
IX
X
XI
QCM
• Parmi les signes suivants, quels ceux qui se voient
dans la dissection carotidienne droite:
1. Céphalée
2. Cervicalgie Signes locaux
3. Syndrome de CBH gauche
4. Atteinte du XII gauche atteinte des paires
crâniennes (IX, X et XI)
5. Signes ischémiques à droite (controlat)
QCM
• Parmi ces cardiopathies, les quelles sont
considérées à haut risque emboligène:
1. Une ACFA
2. Un foramen ovale perméable
3. Une endocardite non infectieuse
4. Un rétrécissement mitral sans ACFA
5. Un IDM récent (< 4 semaines)
QCM
• Parmi ces cardiopathies, les quelles sont
considérées à haut risque emboligène:
1. Une ACFA
2. Un foramen ovale perméable
3. Une endocardite non infectieuse (EI)
4. Un rétrécissement mitral sans ACFA (avec
ACFA)
5. Un IDM récent (< 4 semaines)
QCM
• Les étiologies de l’AVC hémorragique sont:
1. L’HTA
2. L’angiopathie amyloide
3. L’endocardite infectieuse
4. L’abcès cérébral
5. L’athérosclérose
QCM
• Les étiologies de l’AVC hémorragique sont:
1. L’HTA
2. L’angiopathie amyloide
3. L’endocardite infectieuse (EI donne AVC I et
AVC H)
4. L’abcès cérébral une tumeur cérébrale
5. L’athérosclérose
Cas clinique
• Un homme de 65 ans, obèse et fumeur,
diabètique et hypertendu, présente une
lourdeur de HC droit brutale à 10 heures. Il est
admis à l’hôpital à 10:45. L’examen clinique
montre une hémiparésie droite. La tension
artérielle est à 175/80 mmHg. L’ECG est
normal. Il n’existe pas de souffle cardiaque ni
artériel.
Question n°1
Quel diagnostic neurologique portez-vous à ce
stade ?
Question n°1
1. Quel diagnostic neurologique positif portez
vous à ce stade ?
Accident vasculaire cérébral
Q2:
• Quels examens complémentaires pouvez-vous
demander en urgence pour confirmer votre
diagnostic ?
1. Scanner cérébral avec injection
2. Scanner cérébral sans injection
3. IRM cérébrale
4. PL
Q2:
• Quels examens complémentaires pouvez-vous
demander en urgence pour confirmer votre
diagnostic ?
1. Scanner cérébral avec injection
2. Scanner cérébral sans injection
3. IRM cérébrale
4. PL
Suite…
• L’IRM cérébrale était non disponible. Vous
avez demandez un scanner cérébral sans
injection. Il était en faveur d’un AVC I. Parmi
les propositions suivantes, quels sont celles en
faveur du diagnostic d’un AVC I:
1. Un scanner cérébral sans anomalies
2. Une attenuation du noyau lenticulaire
3. Une hyperdensite spontannée de la sylvienne
4. Un effacement des sillons corticaux
5. Toutes les propositions sont vraies
Suite…
• L’IRM cérébrale était non disponible. Vous
avez demandez un scanner cérébral sans
injection. Il était en faveur d’un AVC I. Parmi
les propositions suivantes, quels sont celles en
faveur du diagnostic d’un AVC I:
1. Un scanner cérébral sans anomalies
2. Une attenuation du noyau lenticulaire
3. Une hyperdensite spontannée de la sylvienne
4. Un effacement des sillons corticaux
5. Toutes les propositions sont vraies
signes précoces d’ischémie cérébrale à la TDMc:
• les anomalies intravasculaires
– hyperdensité intra-artérielle (ACM)
• les anomalies parenchymateuses
– atténuation de contraste
• disparition des limites du noyau lenticulaire
• disparition avec ou sans oedème des limites entre la
substance grise et la substance blanche
– effet de masse
• Une discrète compression ventriculaire
• un effacement des sillons corticaux
Suite
• Le scanner cérébral était sont anomalies. Les
médecins de garde ont discuté la thrombolyse
à 11h15min
▪ Q4a: est ce que le délai de la thrombolyse a été
respecté justifiant la réponse?
Suite:
• Le scanner cérébral était sont anomalies. Les
médecins de garde ont discuté la thrombolyse
à 11h15min
▪ Q4a: est ce que le délai de la thrombolyse a été
respecté en justifiant votre réponse?
▪ oui (1H15min <4H30Min)
Suite:
• En cas de thrombolyse:
1. La thrombolyse utilise la rt-PA (recombinant tissue-
plasminogen activator) comme molécule par voie
intraartérielle
2. La dose de traitement est de 0.9mg/kg/h (20% en
bolus et 80% à la seringue électrique)
3. La récupération totale est notée chez tous les
patients
4. Le risque majeur est la transformation
hémorragique
Suite:
• En cas de thrombolyse:
1. La thrombolyse utilise la rt-PA (recombinant tissue-
plasminogen activator) comme molécule par voie
intraartérielle (IV)
2. La dose de traitement est de 0.9mg/kg/h (20% en
bolus et 80% à la seringue électrique) (10%-90%)
3. La récupération totale est notée chez tous les
patients (30%)
4. Le risque majeur est la transformation
hémorragique
Suite…
• La thrombolyse est faite et le patient n’a pas
récupéré
• Dans le cadre du bilan étiologique de son AVC I,
que demandez vous de première intention?
1. Un HR
2. Une ETT
3. Une ETSA
4. Un bilan immunologique
5. Un ECG
Suite…
• La thrombolyse est faite et le patient
a récupéré à 100%
• Dans le cadre du bilan étiologique,
que demandez vous de première
intention?
1. Un HR
2. Une ETT
3. Une ETSA
4. Un bilan immunologique
5. Un ECG
Suite..
• Le patient a été hospitalisé au UNV avec
surveillance stricte
• Il est mis sous HBPM dose préventive
• À J2 d’hospitalisation il est devenu somnolent,
NIHSS à20, sa TA est à 180/90mm Hg, sa
glycémie est à 1.5g/L
• Son scanner cérébral de contrôle:
AVC I sylvien total constitué
Q5:Quelle serait votre CAT?
1. Baisser la TA au dessous de 140/90
2. Arrêter la HBPM à dose préventive
3. Soulever la tête à 30°
4. Mettre la corticoïde pour diminuer l’oedeme
cérébral
5. Proposer impérativement la craniectomie dé-
compressive
6. Baisser la glycémie au dessous de 1.4g/L
Q5:Quelle serait votre CAT?
1. Baisser la TA au dessous de 140/90
Q5:Quelle serait votre CAT?

Arrêter la HBPM à dose préventive


Q5:Quelle serait votre CAT?
Soulever la tête à 30°
Mettre la corticoïde pour diminuer l’oedeme
cérébral
Proposer impérativement la craniectomie
décompresive
Q5:Quelle serait votre CAT?
Baisser la glycémie au dessous de 1.4g/L
Q5:Quelle serait votre CAT?
1. Baisser la TA au dessous de 140/90
2. Arrêter la HBPM à dose préventive
3. Soulever la tête à 30°
4. Mettre la corticoïde pour diminuer l’oedeme
cérébral
5. Proposer impérativement la craniectomie
décompresive
6. Baisser la glycémie au dessous de 1.4g/L
Suite…
• l’holter rythmique montrait une ACFA
• L’ETSA montrait une discrète infiltration
athéromateuse des 2 axes carotidiens sans
sténose
• la NFS-plaquettes et le TP-TCA, l’iono et creat
normaux
• La glycémie à jeun à 1.5 g/L
• Une hypercholestérolémie
Suite…
• Son médecin propose de le mettre sous
HBPM curative avec relai au AVK
• Que pensez vous de cette décision?
Suite…
• Son médecin propose de le mettre sous
HBPM DD avec relai au AVK
• Que pensez vous de cette décision? NON
Suite
• Rédigez l’ordonnance de sortie
OM:
• Aspirine 500 demi comprimé par j (pour le
moment!!!: après un mois AVK avec arrêt aspirine)
• un antihypertenseur (obj 130/80 mmHg )
• Un hypocholestérolémiant (LDL-cholestérol < 1 g/L)
• antidiabétiques : objectif : HbA1c < 6,5 % ;
• règles hygiéno-diététiques
• activités physiques régulières (30 minutes de
marche rapide quotidienne)
• Arrêt tabac
Devinette Thrombolyse oui on non??
• Un patient âgé de 70 ans, hypertendu,
diabétique, installation brutale de lourdeur de
HC droit il ya 2h. Examen score NIHSS à 17,
GAD=4.5g/L, TA=12/7
• Thrombolyse???
Devinette Thrombolyse oui on non??
• Un patient âgé de 70 ans, hypertendu,
diabétique, installation brutale de lourdeur de
HC droit il ya 2h. Examen score NIHSS à 17,
GAD=4.5g/L, TA=12/7
• Thrombolyse???

• Délai respect (<4.5H)


Devinette Thrombolyse oui on non??
• Un patient âgé de 70 ans, hypertendu,
diabétique, installation brutale de lourdeur de
HC droit il ya 2h. Examen score NIHSS à 17,
GAD=4.5g/L, TA=12/7
• Thrombolyse???
Devinette Thrombolyse oui on non??
• Un patient âgé de 70 ans, hypertendu,
diabétique, installation brutale de lourdeur de
HC droit il ya 2h. Examen score NIHSS à 17,
GAD=4.5g/L, TA=12/7
• Thrombolyse???
– Non mais il faut essayé de baisser la GAD avec
comme objectif < 4 g:L par actrapid. Si obj atteint
thrombolyse
Devinette thrombolyse
• 35 ans
• Hémiplégie avec hypoesthésie droites+ aphasie de
broca NIHSS =27
• Son scanner:
Hypodensité
étendue franche

• Thrombolyse???
Devinette thrombolyse
• 35 ans
• Hémiplégie avec hypoesthésie droites+ aphasie de
broca NIHSS =27
• Son scanner:
• Hypodensité
étendue franche

• Thrombolyse??? NON
Thrombolyse
• Les contre-indications à la thrombolyse
1. Chirurgie intracrânienne dans les 6 mois
précédents
2. Hémorragie d’un UGD <21 jours
3. Endocardite infectieuse
4. Dissection aortique
5. Intervention chirurgicale majeure épargnant
la tête datant de moins de 14 jours
Thrombolyse
• Les contre-indications à la thrombolyse
1. Chirurgie intracrânienne dans les 6 mois 3
mois précédents
2. Hémorragie d’un UGD <21 jours
3. Endocardite infectieuse
4. Dissection aortique
5. Intervention chirurgicale majeure épargnant
la tête datant de moins de 14 jours
QCM
• Le traitement anti- agéragant plaquettaire:
1. Est prescrit immédiatement après la
thrombolyse en cas d’AVC I
2. Est basée d’emblée sur le clopidogrel75 1 cp/j
3. L’association clopidogrel+aspégic est indiquée
devant tout AIT
4. L’association clopidogrel+aspégic est indiquée
devant un AVC I mineur avec score NIHSS<5
QCM
• Le traitement anti- agéragant plaquettaire:
1. Est prescrit immédiatement après la
thrombolyse en cas d’AVC I
QCM
• Le traitement anti- agéragant plaquettaires:
2. Est basée d’emblée sur le clopidogrel75 1 cp/j
QCM
• Le traitement anti- agéragant plaquettaires:
3. L’association clopidogrel+aspégic est indiquée
devant tout AIT
4. L’association clopidogrel+aspégic est indiquée
devant un AVC I mineur avec score NIHSS<5
QCM
• Le traitement anti- agéragant plaquettaires:
1. Est prescrit immédiatement après la
thrombolyse en cas d’AVC I
2. Est basée d’emblée sur le clopidogrel75 1 cp/j
3. L’association clopidogrel+aspégic est indiquée
devant tout AIT
4. L’association clopidogrel+aspégic est indiquée
devant un AVC I mineur avec score NIHSS<5
QCM
• L’héparine est prescrite:
1. À dose préventive 24 H après l’AVCI en cas de
thrombolyse
2. À dose préventive 24 H après l’AVCI en dehors de
thrombolyse
3. À dose hypocoagulante en cas d’AVC I étendu
secondaire à l’ACFA
4. À dose hypocoagulante en cas d’AVC I secondaire
à une dissection carotidienne
5. À dose préventive 24H après AVC H
QCM
• L’héparine est prescrite:
1. À dose préventive 24 H après l’AVCI en cas de
thrombolyse
2. À dose préventive 24 H après l’AVCI en dehors de
thrombolyse immédiatement
3. À dose hypocoagulante en cas d’AVC I étendu
secondaire à l’ACFA
4. À dose hypocoagulante en cas d’AVC I secondaire
à une dissection carotidienne
5. À dose préventive 24H après AVC H
CAS CLINIQUE
• Une patiente âgée de 65 ans hypertendue,
diabétique consulte pour une hémiplégie
gauche d’installation brutale totalement
régressive au bout de 40 min, TA était à
150/90 mmHg. Un AIT a été retenu. Le score
ABCD2 est à 6
Le bilan étiologique
• l’holter rythmique et l’ETT étaient sans
anomalies
• L’ETSA montrait une infiltration athéromateuse
des 2 axes carotidiens avec présence de sténose
significative de la CI droite à son origine à 80% et
une autre sténose de ACI gauche à son origine à
40 %
• la NFS-plaquettes et le TP-TCA, l’iono et creat
normaux
• La glycémie à jeun à 1.1 g/L
• Le BL normal
QCM
Quel traitement proposez vous à cette patiente?
1. association aspirine-clopidogrel
2. aspirine entre 160 et 300 mg par jour
3. clopidogrel
4. HBPM double dose

• Un AIT avec score ABCD2 est à 6


• Etiologie Athérosclèrose
QCM
Quel traitement proposez vous à cette patiente?
1. association aspirine-clopidogrel
2. aspirine entre 160 et 300 mg par jour
3. clopidogrel
4. HBPM double dose
Q3:
• Un des médecins propose de faire une
endartériectomie droite et un autre indique
une endartériectomie gauche.
• Q3: Que pensez vous des 2 propositions en
justifiant votre réponse?
endartériectomie droite?
• Sténose à 80%
• Une hémiplégie gauche
• Un AIT

• Sténose symptomatique >70%


• AVC Non sévère

Bonne décision
endartériectomie gauche?
• Sténose gauche à 40%
• Une hémiplégie gauche
• Un AIT

• Sténose asymptomatique (Prévention Iaire)


• <60%

Pas d’endartériectomie
CAS CLINIQUE
• Un homme âgé de 70 ans hypertendu mal
suivi consulte pour installation aigue d’une
hémiparésie droite TP
• Un AVC hémorragique secondaire à la HTA a
été retenu
Q1: Quels examens complémentaires
demandez vous à visée étiologique?
1. une IRM cérébrale
2. un bilan de coagulation (plaquettes, TP, TCA)
3. une angio-TDM des artères intracrâniennes
4. une ponction lombaire
5. Aucun de ces examens
Q1: Quels examens complémentaires
demandez vous à visée étiologique?
1. une IRM cérébrale
2. un bilan de coagulation (plaquettes, TP, TCA)
3. une angio-TDM des artères intracrâniennes
4. une ponction lombaire
5. Aucun de ces examens
Q2
• Qu’est ce que vous allez proposer pour ce
patient?
1. Une baisse de la TA avec comme objectif PA systolique
<140 mmHg
2. Une baisse de la TA avec comme objectif PA systolique
<180 mmHg
3. L’héparine (HBPM) à dose isocoagulante
4. L’héparine (HBPM) à dose hypocoagulante
5. Le sérum glycosé
Q2
• Qu’est ce que vous allez proposer pour ce
patient?
1. Une baisse de la TA avec comme objectif PA
systolique <140 mmHg
2. Une baisse de la TA avec comme objectif PA
systolique <180 mmHg
3. L’héparine (HBPM) à dose isocoagulante
4. L’héparine (HBPM) à dose hypocoagulante
5. Le sérum glycosé
Q2
• Qu’est ce que vous allez proposer pour ce
patient?
1. Une baisse de la TA avec comme objectif PA systolique
<140 mmHg
2. Une baisse de la TA avec comme objectif PA systolique
<180 mmHg
3. L’héparine (HBPM) à dose isocoagulante
4. L’héparine (HBPM) à dose hypocoagulante
5. Le sérum glycosé
Q2
• Qu’est ce que vous allez proposer pour ce
patient?
1. Une baisse de la TA avec comme objectif PA systolique
<140 mmHg
2. Une baisse de la TA avec comme objectif PA systolique
<180 mmHg
3. L’héparine (HBPM) à dose isocoagulante
4. L’héparine (HBPM) à dose hypocoagulante
5. Le sérum glycosé
Q2
• Qu’est ce que vous allez proposer pour ce
patient?
1. Une baisse de la TA avec comme objectif PA systolique
<140 mmHg
2. Une baisse de la TA avec comme objectif PA systolique
<180 mmHg
3. L’héparine (HBPM) à dose isocoagulante
4. L’héparine (HBPM) à dose hypocoagulante
5. Le sérum glycosé
MERCI
ET
BONNE CHANCE

Contact
olfahdiji@yahoo.fr
Compte Fcb: olfa hdiji
Tél 96107545