Vous êtes sur la page 1sur 41

FR 

collecte de données
>> Méthodes quantitatives

él’de
uxce
atmi o
pnl e d e s
peonuqrulê
atseas n tCAP
é
>> G
caud
i dree pdreat
riéqfuéer e n c e
(connaissances, attitudes
p&opratiques)
ur les projets
de santé
collecte de données >> méthodes quantitatives
les enquêtes cap

page 10 page 42

1.
CONSTRUIRE
2.
PRéPARATION
LE PROTOCOLE DE L’ENQUêTE
D’ENQUÊTE
page 66

4.
page 56

3.
DÉROULEMENT DE
ANALYSE
DES DONNÉES
ET PRéSENTATION
L’ENQUÊTE CAP DU RAPPORT D’ENQUêTE
SUR LE TERRAIN

page 74

5. Conclusion,
Bibliographie
et abréviations

3 fr
introduction

C : La connaissance représente un d’alcool, la pratique de dépistage, les gestes


ensemble de choses connues, du savoir, vaccinaux, l’activité sportive, la sexualité…
de « la science ». C’est aussi la capacité Par exemple :
de se représenter, sa façon de percevoir. La Vous êtes-vous protégé avec un préservatif lors
connaissance en santé d’un comportement de votre dernier rapport sexuel ? Oui / Non
considéré comme bénéfique n’implique
néanmoins pas automatiquement l’application Quel est l’intérêt
de ce comportement. Le degré de
connaissance constaté permet de situer
d’une enquête CAP ?
les domaines où il reste à faire des efforts Le but des méthodes quantitatives
INTRODUCTION en matière d’information et d’éducation. de collecte de données est de quantifier
Par exemple : et de mesurer un phénomène grâce à

>
Le moustique peut-il être responsable du paludisme ? l’utilisation de questionnaires et au traitement
L’objectif de ce document est de présenter les Oui / Non / Ne sait pas statistique des informations collectées. Les
différentes étapes et règles à suivre pour la préparation enquêtes par questionnaire sont la principale
et la mise en œuvre d’enquêtes quantitatives qui, A : L’attitude est une manière d’être, une
posture. Ce sont des tendances, des
méthode quantitative de collecte de données.
Elles consistent à interroger, à l’aide d’un
si l’on veut pouvoir en exploiter les résultats (c’est-à-dire « dispositions à ». Il s’agit d’une variable questionnaire, un échantillon d’individus le
des données représentatives, généralisables à l’ensemble intermédiaire entre la situation et la réponse plus représentatif possible de l’ensemble de
à cette situation. Elle permet d’expliquer la population étudiée. Un des avantages d’une
d’une population), doivent être mises en œuvre avec rigueur. que, parmi les pratiques possibles d’un sujet enquête CAP est de permettre, lors d’une
soumis à un stimulus, celui-ci adopte telle seule enquête, le recueil d’un grand nombre de
Nous avons ici principalement ciblé le organiser, gérer et réaliser ces enquêtes sur pratique et non pas telle autre. Les attitudes données qui feront l’objet d’analyses statistiques
propos sur les enquêtes Connaissances, le terrain. Nous avons tenté d’illustrer les ne sont pas directement observables comme (ce que ne permettent pas les méthodes
Attitudes, Pratiques (CAP) mais la plupart recommandations données dans ce document le sont les pratiques, il convient dès lors d’être qualitatives de collecte de données)2.
des recommandations méthodologiques par des expériences terrain, principalement prudent pour les mesurer. Il est intéressant
et opérationnelles ne sont pas spécifiques issues des enquêtes CAP réalisées au Liberia de souligner que de nombreuses études Une enquête CAP est une méthode de type
aux enquêtes CAP et sont valables pour en juin 2008 et en RDC, à Kinshasa, en montrent un lien souvent faible et parfois nul quantitatif (questions prédéfinies et formatées
d’autres types d’enquêtes (enquêtes nutrition, mai 2009. Nous avons choisi de ne pas nous dans la relation attitude et pratiques. dans des questionnaires standardisés) qui
enquêtes accès aux soins, etc.). La principale limiter à des exemples de bonnes pratiques Par exemple : donne accès à des informations quantitatives
différence tiendra dans ces cas au contenu considérant qu’il y avait également beaucoup Si vous pensiez avoir été exposé à la tuberculose et qualitatives3. Les questions CAP tendent
des questionnaires1. Ceux qui sont proposés à apprendre d’erreurs ou de tâtonnements. à la suite d’un contact avec une personne qui à rendre visibles et repérables certains traits
en complément de ce guide sont des modèles toussait, que feriez-vous ? Aller voir un médecin / caractéristiques dans les savoirs, attitudes
inspirés des questionnaires BSS[3], DHS+[4] Définition Prendre des médecines traditionnelles / et comportements en matière de santé liés
et MICS[5] et présentent une sélection Aller dans un laboratoire / Rien… à des facteurs religieux, sociaux, traditionnels,
de questions considérées comme constituant
des connaissances, mais aussi à la conception que chacun se
une base satisfaisante et suffisante pour attitudes et pratiques P : Les pratiques ou comportements sont fait du corps ou de la maladie. Ces facteurs
répondre aux besoins des enquêtes CAP des actions observables d’un individu en sont parfois la source d’idées fausses ou de
développées sur la plupart des projets MdM. Une enquête CAP signifie Connaissances, réponse à un stimulus. C’est ce qui concerne méconnaissances qui peuvent représenter
Attitudes et Pratiques. Afin de pouvoir mener le concret, c’est le faire. Pour les pratiques des freins aux activités que l’on souhaiterait
Ce document a pour objectifs a) de faire le point à bien ce type d’enquête, il est important ayant un lien à la santé on recueillera de mettre en place et des obstacles potentiels
sur l’utilité et l’intérêt des enquêtes CAP et b) d’établir un postulat de départ et de donner l’information sur la consommation de tabac ou au changement de comportement
de présenter aux équipes de MdM comment des définitions pour chaque mot.
2. Les méthodes quantitatives pouvant comprendre certaines questions laissant la libre expression des interviewés
1. Portant spécifiquement sur les connaissances, attitudes et pratiques : les questionnaires CAP VIH[1] et SSP[2] (dites questions ouvertes), elles permettent également de recueillir des données d’ordre subjectif, ou perceptuel.
construits sur fichier Excel. 3. Les « informations qualitatives » sont ici définies comme des informations d’ordre subjectif ou perceptuel,
[1], [2], [3], [4], [5]. Se référer à la page 78 à ne pas confondre avec des « méthodologies qualitatives ».

fr 4 5 fr
introduction

(par exemple autour de la sensibilisation permettra de mesurer l’efficacité des Encadré : Méthodes quantitatives
aux risques d’infection au VIH ou de la activités d’éducation pour la santé pour contextes culturels et d’une sous- et méthodes qualitatives de recueil
promotion du port du préservatif). L’obstacle l’évolution des comportements de santé ; estimation des problèmes de traduction. de données
au changement peut être un manque de > penser une stratégie d’intervention au
connaissance des bénéfices en matière regard des spécificités du contexte local et C’est pourquoi, si l’on souhaite
approfondir la connaissance et la « L’approche quantitative c’est
de santé, ou un manque de connaissance des facteurs socioculturels qui l’influencent,
compréhension d’une situation ou d’un 3 questions chez 1 000 sujets ;
du problème et de sa gravité (pour l’exemple afin de planifier des activités mieux
problème donné, ou mettre en valeur l’approche qualitative c’est 1 000
précédent, méconnaissance des modes adaptées à la population rencontrée (par
des aspects qui ne sont pas déjà questions chez 3 sujets. »
de transmission du VIH). Il peut également exemple autour d’activités / de messages
connus, il est nécessaire de compléter Les méthodes qualitatives et
relever de représentations socioculturelles de prévention du VIH). l’enquête CAP par des entretiens quantitatives correspondent à deux
ou religieuses fortes liées au changement en individuels et/ou des entretiens de façons d’approfondir la connaissance
question (utiliser un préservatif signifierait que Une enquête CAP, parce qu’elle comporte groupe (focus groups) reposant sur des populations et des systèmes
l’on n’est pas quelqu’un de respectable ou très peu (voire pas) de questions des questions ouvertes5. Ces méthodes de santé :
que l’on n’a pas confiance dans le partenaire) ouvertes, ne permet pas ou peu : associent observations et entretiens > Dans l’approche quantitative,
ou encore d’un manque de savoir-faire (ne pas > de faire émerger des problématiques ouverts et permettent d’approfondir les deux qualités essentielles
savoir comment utiliser un préservatif). Enfin, nouvelles ; certains sujets abordés au cours sont la validité de la mesure et
l’obstacle au changement, les résistances ou > d’approfondir la compréhension de l’enquête CAP2. Le focus group la représentativité de l’échantillon
refus peuvent aussi être l’expression d’une d’une situation. engage le dialogue avec un petit groupe choisi pour effectuer la mesure.
résistance culturelle et/ou relever d’une prise de personnes ciblées autour d’un L’approche quantitative décrit et
de position politique. Une enquête CAP fait le relevé d’une « opinion » thème choisi et favorise l’expression explique les phénomènes au moyen
générale, et se base sur le « déclaratif ». spontanée des membres du groupe, d’indicateurs, d’agrégats au niveau
Centrées sur les connaissances et les Autrement dit, l’enquête CAP révèle ce qui ce qui permet d’identifier les points de la population.
comportements des interrogés, ces questions se dit, mais il peut exister des décalages de vue existants, d’observer le mode > Dans l’approche qualitative,
ont pour objectif de cerner les principaux importants entre ce qui se dit et ce qui se fait. de fonctionnement des individus les deux qualités essentielles
savoirs, savoir-être et savoir-faire Ces décalages peuvent être inconscients : et de cerner les représentations en jeu sont la diversité de l’expression
communément partagés par une population on peut avoir le sentiment de faire quelque et le sens ou la cause attribués aux et la présence dans l’échantillon
pratiques. Si les données recueillies le d’individus présentant les
ou un groupe cible à propos de thèmes chose sans que cela corresponde exactement
sont à petite échelle et ne peuvent être caractéristiques très liées aux
donnés (le VIH, le paludisme, la santé dans les faits. Comment rendre compte
considérées comme représentatives de phénomènes étudiés. L’approche
reproductive, etc.) sur lesquels on compte de ses pratiques habituelles, comme se laver
l’ensemble de la population enquêtée, qualitative décrit et explique les
engager un programme et/ou des activités les mains, de manière précise? le focus group donne accès à un niveau phénomènes de façon détaillée
d’éducation pour la santé (IEC, CCC).4 plus fin d’informations, qui complètent à partir d’un nombre limité
bien celles de l’enquête CAP [6, 7]. d’observations.
Une enquête CAP permet de :
>m  esurer l’ampleur d’une situation connue, Il faut être particulièrement vigilant
Il est recommandé cependant
de confirmer ou d’infirmer une hypothèse, dans ce type d’enquête, compte tenu
de ne pas réaliser simultanément
de donner de nouvelles pistes d’existence des innombrables biais qui peuvent
sur le terrain ces deux types de
d’une situation ; hypothéquer la validité des réponses.
méthodologies assez différentes
> mettre en valeur les connaissances, attitudes Le type de questions posées, les modes
et qui peuvent créer de la confusion
d’administration des questionnaires et la
et pratiques autour de thèmes particuliers, chez les personnes interrogées.
fiabilité des réponses obtenues peuvent
repérer ce qui est connu et fait concernant
être largement contestables, en particulier
différents sujets ayant trait à la santé ;
en raison d’une méconnaissance des
>c  onstituer la baseline (valeur de référence)
qui servira aux évaluations futures et 5. Ces méthodes qualitatives peuvent également être mises en œuvre avant le démarrage d’un programme en phase
de diagnostic ou la réalisation d’une enquête CAP lorsque la population cible n’est pas bien connue.
6. Pour plus d’informations concernant ces méthodes qualitatives de collecte de données, se référer au guide
4. Pour plus d’informations à ce sujet, se référer à l’ouvrage « Éducation pour la Santé, Guide pratique pour les projets « Collecte de données, méthodes qualitatives », MdM, 2009, disponible sur l’intranet MdM en français,
de santé », MdM, 2010 également disponible sur l’intranet MdM en français, anglais et espagnol ou sur demande anglais et espagnol, ou sur demande s2ap@medecinsdumonde.net.
à s2ap@medecinsdumonde.net. [6], [7]. Se référer à la page 78

fr 6 7 fr
introduction

Quand est-il pertinent changements dans les comportements


qui seront significatifs au plan statistique. des centres de santé, des pratiques des
de mettre en œuvre Effectivement, en reprenant la même agents de santé ou de l’accès aux soins.
une enquête CAP ? méthodologie, le même questionnaire
et en réinterrogeant la même population La réalisation d’une enquête CAP peut
Une enquête CAP est utile dans toutes cible7, il sera possible de mesurer l’effet des donner l’opportunité d’ajouter à la fin
du questionnaire quelques questions,
les phases du cycle de projet (diagnostic, activités mises en place et l’évolution des
par exemple, sur la satisfaction de soins
programmation, mise en œuvre, évaluation) : connaissances, attitudes et pratiques de
prodigués dans la structure de santé.
>A  vant le démarrage des activités d’un la population (on parle plus précisément ici
Il s’agit cependant de faire attention
programme, afin d’établir une « baseline » d’enquête de surveillance comportementale
à ne pas alourdir le recueil de données.
qui va dresser l’état des lieux de l’existant – ESC). On pourra ainsi opérer des
et permettre de décrire le contexte comparaisons crédibles et fiables d’un
d’intervention. Une enquête CAP peut programme à l’autre, ou pour un même
produire des informations intéressantes programme, d’une période à une autre.
pour tout type de programme de santé,
en cernant au mieux les spécificités
socioculturelles de la population cible et en
permettant ainsi d’adapter les interventions Il est important de préciser que la
et activités à ce contexte socioculturel. Il réalisation d’une enquête CAP est
est d’autant plus intéressant de construire une entreprise lourde, qui demande
le diagnostic de référence sur une enquête que soient mobilisés un minimum
CAP lorsque le projet comporte un volet de temps et de ressources financières,
humaines et logistiques. Elle doit
Communication pour le changement
donc être planifiée et légitimée sur
de comportement (CCC) ou développe
la base d’apports stratégiques pour
des activités d’information, éducation et
le programme. L’équipe en place
communication (IEC) pour la santé. Ce type
doit clairement savoir pourquoi elle
d’enquête permet de recueillir des données souhaite réaliser une enquête (plutôt
quantitatives et qualitatives auprès qu’une série de focus groups par
de la population (individus ou ménages), exemple) et comment elle compte
afin de saisir le niveau de connaissance, utiliser ses résultats dans la définition
les attitudes courantes et les pratiques en ou l’orientation du programme.
vigueur dans l’espace d’intervention du
programme et qui pourraient prendre une De fait, les équipes peuvent vouloir saisir
importance particulière dans les activités l’occasion de recueillir des informations
d’éducation pour la santé. qui ne sont pas directement liées aux
> Pendant la mise en œuvre, afin connaissances, attitudes et pratiques de
d’identifier les leviers et les voies à suivre la population, mais qui restent
pour anticiper et dépasser les obstacles significatives pour le programme, à
potentiels : les renseignements collectés l’image des sujets abordés dans le DHS
forment une base essentielle pour adapter et le MICS, plus larges que les modèles
les activités à mener au contexte local. de questionnaires CAP proposés par
> En fin de programme (à condition le S2AP, et qui comportent par exemple
des questions relevant de l’évaluation
qu’il y ait eu une enquête similaire en
début de programme) afin de suivre les

7. Attention, cela ne signifie pas que l’on réinterroge les mêmes personnes !

fr 8 9 fr
1.
CONSTRUIRE LE PROTOCOLE D’ENQUÊTE

page 12 page 28 page 38

1A
Définition Les étapes
1C 1D
Élaboration
des objectifs de la du plan
de l’enquête préparation d’analyse
du question-
naire
page 14

1B
29 1 / Sélection des page 40

1E
questions parmi
les questionnaires
standardisés
32 2 / Identification
échantillon- de questions
Validation
complémentaires
nage de la
construire
32 3 / Adaptation par un comité
population des réponses d’éthique
enquêtée 33 4 / Codage
du questionnaire 41 P
 lan type d’un protocole

le protocole
14 1
  / Identifier d’enquête
33 5 / Double traduction
la population, des questionnaires
le groupe cible 33 Traduction
16 2
  / Calculer la taille en langue locale
de l’échantillon
18 3
  / Choisir la méthode
d’échantillonnage
34 Rétro-traduction vers
la langue de départ
35 6 / Le pré-test
d’enquête
(sampling) du questionnaire
18 Échantillonnage aléatoire 36 7 / Construction
(ou probabiliste) du masque de saisie
24 Échantillonnage non
probabiliste, déterminé 37 8 / Finalisation
ou de convenance du questionnaire

fr 10
1ADéfinition
des objectifs
de l’enquête
Il est essentiel de bien différencier
les objectifs de l’enquête CAP
(valeur stratégique et opération-
nelle des données recherchées)
des objectifs du programme dans
lequel cette enquête s’insère
(relatifs aux activités à mener
et aux résultats escomptés).

Une partie du protocole doit être


réservée à l’aspect éthique de
l’enquête, qui met en avant le fait que
celle-ci sera réalisée dans le respect
de la loi et de la personne. En effet, toute
recherche doit être justifiée (données
1A

>
internationales, locales, indicateurs
La première étape, indispensable, est la définition épidémiologiques…) et doit présenter
des objectifs de l’enquête ; ils permettent de savoir des bénéfices pour la population.
Il est important de s’assurer que cette
quelles informations on va chercher à collecter et donnent enquête peut améliorer le projet de santé
un sens à l’enquête. La première étape consiste à dresser mis en place, ou réduire ou éliminer les
conséquences indésirables possibles
une liste des questions que l’on se pose : c’est à partir pour les personnes ou les groupes
de cette liste que sont construits les objectifs de l’enquête. de la population visée. Les enquêtes
Cette liste est établie à la suite de recherches ne doivent donner lieu à aucun bénéfice
personnel ni à aucune conséquence
bibliographiques internationales et nationales ainsi négative ou tort potentiel pour les
que d’expériences et constats des équipes terrain. individus. Une telle démarche ne doit
pas porter atteinte à l’intégrité de la
C’est ce que l’on appelle l’argumentaire de l’enquête. personne. L’avantage général d’une
enquête étant de contribuer à améliorer
les connaissances et informations
L’objectif principal de l’enquête est santé » ou « identifier des comportements relatives à la population définie.
généralement formulé en une phrase à risques (de transmission du VIH) et saisir
précise, par exemple « estimer les besoins le profil de répondants présentant le plus Toute enquête doit prévoir le
en information, éducation et communication ce type de comportements ». Les objectifs consentement individuel, et éclairé.
des jeunes âgés de 15 à 30 ans dans la de l’enquête sont généralement articulés Cela implique que les personnes
région X en matière de sida, dans à une présentation du contexte (géographie, responsables de l’enquête sont tenues
le but d’adapter le programme IEC ». démographie, politique, société, etc.) de présenter clairement aux personnes
En complément, on décline également les et autour d’hypothèses, par exemple interrogées toutes les motivations
objectifs opérationnels de l’enquête, qui « l’augmentation de la séroprévalence est et justifications du recueil de données.
Ce consentement doit être recueilli
esquissent les champs dans lesquels on due au manque d’actions de prévention,
en début d’enquête. Il est libre de toute
attend les principaux résultats de l’enquête, à des activités de prévention mal-adaptées,
contrainte.
par exemple « cerner les principales raisons aux difficultés d’obtenir des préservatifs ou
qui amènent à consulter dans les centres de d’accès aux sites proposant des dépistages ».

fr 12 13 fr
1B Échantillonnage
de la population
enquêtée8
à condition d’être disponible. Les bases
de sondage sont le plus souvent des listes
qui énumèrent les individus ou des groupes
d’individus de la population. Ces listes
servent de base pour définir la population
et permettent la sélection d’échantillons.
Exemple de base de sondage :
> liste des admissions d’une structure
de santé ;
> liste des habitants d’un village ;
> liste d’élèves ;
> liste des familles bénéficiaires du
Programme alimentaire mondial (PAM) ;
> liste de recensement ;
> …

Ces listes définissent toutes des populations très


spécifiques. Par exemple, les listes d’admissions
– le type d’épidémie
(concentrée ou généralisée) ;
– les efforts de prévention
(en cours ou à venir).

> Dans certaines régions, le VIH est


surtout concentré dans des sous-
groupes dont les comportements
1B

représentent un risque plus élevé que


la « normale », tels que les hommes
ayant des rapports sexuels avec
des hommes (HSH), les usagers
de drogues injectables (UDI) et les
professionnel(le)s du sexe (PS).
Un critère inclusif/exclusif pour les HSH
peut être le fait d’avoir eu des rapports
sexuels avec des hommes durant les
douze derniers mois précédant l’enquête.
dans les services de santé ne peuvent repérer
1 / Identifier existantes et de la littérature avant de que des personnes utilisant ces services. > Il peut également arriver que des
commencer l’enquête CAP (documents nationaux Il est de plus important de souligner que les personnes appartiennent à plusieurs
la population, et internationaux issus des institutions, des listes peuvent exister mais être difficilement sous-groupes (par exemple certains
usagers de drogue sont aussi des
le groupe cible associations ou des universités) et de constituer
une bibliographie qui permette de recueillir des
accessibles pour des raisons de confidentialité.
Il faut s’interroger tôt quant à l’accessibilité professionnel(le)s du sexe) ; il faudra
informations intéressantes sur le contexte local. de ces listes et à leur coût. Il arrive également repérer ces personnes lors d’une
Un groupe cible (study population) est une assez souvent qu’aucune liste n’existe. évaluation rapide et si possible
adapter le questionnaire en tenant
population précisément définie qui peut ainsi Cela peut aussi aider l’équipe à procéder
compte de ces croisements.
faire l’objet d’une intervention ou d’une étude à une première ébauche du questionnaire et Ces étapes importantes permettent de définir
On pourra également solliciter des
spécifique. Il peut s’agir d’un groupe spécifique représenter un important gain de temps. Ensuite, et de lister des critères d’inclusion et
organismes communautaires pour
de la population qui partage des caractères l’équipe peut contacter des personnes d’exclusion à l’enquête et d’identifier les
qu’ils aident à saisir les spécificités
communs, par exemple les jeunes de moins de ressources, des associations et les diverses personnes que l’on souhaiterait voir répondre de ces sous-groupes.
18 ans, les artisans ou les usagers de drogue parties prenantes engagées auprès de la au questionnaire. Il peut s’agir de critères basés
(ici les questionnaires CAP sont adressés aux population, afin d’affiner certaines informations sur l’âge, le milieu socio-économique, le lieu
individus) ou d’une population plus générale, et de préciser les contours du groupe cible. de résidence, la nationalité (par exemple dans
par exemple sur une région ou un village des zones carrefour de migration), ou encore sur Exemple CAP Kinshasa :
(questionnaires adressés aux ménages). L’outil permettant d’identifier les éléments le fait de recourir à la médecine traditionnelle
ou les groupes d’éléments de cette population ou de fréquenter un centre de santé.
Pour cibler la population à enquêter, il est essentiel est ce que l’on appelle la base de sondage. La population que l’on souhaite
de procéder à une revue des documentations Celle-ci constitue un outil tout à fait adéquat, Exemple programme VIH interroger est celle des filles des rues
de Kinshasa, cependant il n’existe pas
de base de sondage disponible et de
8. Nous avons fait le choix de ne pas développer dans ce guide les méthodes d’échantillonnage. Ce sont des méthodes >T
 rois facteurs principaux pour plus cette population est très mobile.
complexes à mettre en œuvre et cela ne rentre pas dans le cadre de ce document. Nous présentons donc ici un simple la sélection des sous-groupes De fait, le sous-groupe spécifique
rappel terminologique des principales méthodes d’échantillonnage possibles, sans prétendre former à leur utilisation, dans un pays ou une région sont : choisi a été les filles des rues
considérant que d’excellents ouvrages sur le sujet existent déjà. Nous recommandons fortement aux équipes MdM – la situation de l’épidémie de Kinshasa de 12 à 24 ans venant
de faire appel à un appui extérieur pour déterminer la taille de l’échantillon requis ainsi que le protocole d’échantillonnage. (séroprévalence) ; dans le centre d’accueil de MdM.
Des explications plus détaillées peuvent être trouvées sur http://www.statcan.gc.ca/edu/power-pouvoir/ch13/prob/5214899-fra.
htm. Pour aller plus loin, voir Ancelle, T. Statistique épidémiologie, collection Sciences fondamentales, Maloine, Paris, 2006.

fr 14 15 fr
CONSTRUIRE LE PROTOCOLE D’ENQUÊTE
1B
Erreur standard
> Les critères d’inclusion : La formule la plus couramment utilisée
– âge compris entre 12 et 24 ans inclus ; (car elle ne tient pas compte de la
30
– fille rencontrée dans le centre population totale) est la suivante : N 25 50 100 200 400 1000
d’accueil Bomoyi Bwa Sika ;
Z² x (p) x (1-p) 25 Erreur
– fille enceinte ou non enceinte. N= 20 % 14 % 10 % 7 % 5 % 3 %
c² standard
> Les critères d’exclusion : Avec :  20
– refus de participer à l’enquête ; N = taille de l’échantillon ;
– âge ne correspondant pas Z = valeur correspondant à un niveau 15
à la tranche définie ; de confiance donné (1,96 pour
– fille ne vivant pas dans la rue. un niveau de confiance de 95 %, 10
valeur généralement utilisée) ;
136 filles des rues ont répondu p = pourcentage de l’indicateur 5
au questionnaire dans le centre principal, exprimé en décimales
d’accueil prévu spécifiquement pour (0.5 par défaut) ; 0 200 400 600 800 1000
elles. Toutes les filles rentrant dans c = erreur standard, exprimée en
les critères d’inclusion et donnant décimales (0.05 ou 0.10 en général). Taille d’échantillon
leur accord ont été interrogées.
Le graphique ci-contre montre que le C’est parfois le groupe cible choisi et/ou La non-réponse
lien existant entre la taille de l’échantillon le contexte très particulier qui vont déterminer
et l’intervalle de confiance n’est pas à la fois la taille de l’échantillon et la méthode
linéaire9. À partir d’une certaine taille d’échantillonnage. C’est le cas notamment de Elle peut correspondre à deux situations :
2 / Calculer d’échantillon, l’erreur standard diminue
de moins en moins lorsque l’on ajoute
populations « cachées » comme les usagers > une non-réponse est dite totale si
l’unité statistique incluse ne participe
de drogue, les SDF, les travailleurs du sexe…
la taille de des individus à l’échantillon. Dans ces cas, il faut alors avoir recours à
pas à l’enquête (refus de participer) ;
> une non-réponse est dite partielle
l’échantillon des échantillons de convenance, et la taille
de l’échantillon sera dépendante du nombre
dès lors que l’unité statistique
incluse a participé mais n’a pas
de répondants qu’il est possible d’atteindre.
répondu à l’ensemble des questions
Avant de commencer l’enquête, il faut Il est fortement recommandé
(abandon en cours d’étude, refus
également définir la « taille souhaitée de solliciter l’appui d’un expert à
de répondre à certaines questions,
de l’échantillon », c’est-à-dire le nombre ce stade (consultant ou institution).
ou réponses non analysées en raison
de répondants minimum à interroger L’échantillonnage est une étape Quelques exemples de tailles
de leur incohérence).
afin de pouvoir généraliser les résultats très importante qui assoit la validité d’échantillon :
de l’enquête et qui se révèle > grandes enquêtes internationales type
obtenus. Il existe différentes façons de C’est au responsable de l’enquête de
souvent assez complexe. Une fois DHS et MICS : tailles d’échantillon
calculer ce nombre, en suivant les manuels choisir s’il exclut ou non les réponses
le groupe cible identifié par allant jusqu’à 4 000 ménages ;
de calculs statistiques, les protocoles partielles de l’analyse des données.
l’équipe, le consultant définira > enquête MdM sur l’accès aux soins
d’échantillonnage ou en ayant recours à un
un plan d’échantillonnage faisable dans la bande de Gaza :
logiciel d’échantillonnage. Quel que soit le Il est nécessaire lors de la présentation
et fiable (avec le moins de biais 1 500 répondants ;
processus choisi, la taille de l’échantillon d’une étude de présenter le taux
possible) et prendra en charge tout > enquête CAP RDR/Rave :
dépend toujours des objectifs de l’enquête et de réponse total, ou le taux de refus
le processus d’échantillonnage. 100 répondants ;
du degré de précision et de représentativité (complémentaire à 100 %). Il s’agit d’un
> enquête MdM CAP Liberia :
recherché : plus les questions sont détaillées, indicateur de qualité d’une enquête.
190 répondants ;
plus l’échantillon devra être large. Elle dépend > enquête MdM CAP Kinshasa : Nombre
également des contraintes budgétaires Taux de participants
136 répondants.
et logistiques de l’enquête. de réponse = Nombre
de personnes jointes

9. Graphique construit pour p=0,5. La non-linéarité de cette relation est vraie pour n’importe quelle valeur de p.

fr 16 17 fr
CONSTRUIRE LE PROTOCOLE D’ENQUÊTE
1B
du groupe cible. Ce sont les personnes L’échantillonnage sous-tend est bien établie, il existe des
Lors de l’enquête menée à Kinshasa, se trouvant dans cet échantillon aléatoire simple formules types pour déterminer la taille de
138 personnes ont été interrogées. qui seront interrogées et leurs réponses Dans un échantillonnage aléatoire simple l’échantillon, les estimations, etc., et ces
Cependant, l’analyse n’a porté que sur seront considérées comme renseignant (EAS), chaque membre d’une population formules sont faciles à utiliser.
136 personnes. En effet, 2 participantes l’enquête de façon vraisemblable a une chance égale d’être inclus à l’intérieur N.B. : en pratique, sur les terrains
avaient partiellement accepté et caractéristique. L’échantillon est de l’échantillon10. Il s’agit ici de tirer au sort d’intervention de MdM, c’est une méthode
de répondre aux questions. Le taux
dit représentatif lorsqu’il possède « n » individus parmi « N » répertoriés dans d’échantillonnage peu utilisée, car l’on
de réponse a donc été de 136/138 =
les mêmes caractéristiques (âge, sexe, une liste. L’avantage de cette technique dispose rarement d’un recensement
98,5 %, le taux de refus est de 1,5 %.
statut socio-économique, etc.) que le tient au fait qu’elle n’exige pas de données complet de la population.
groupe cible que l’on souhaite étudier. additionnelles dans la base de sondage autres
Le taux de réponse peut être évalué
avant le recueil de données et doit
Faute de représentativité, les résultats que la liste complète des membres de
alors être intégré dans le calcul obtenus sur un échantillon ne peuvent la population observée et l’information pour
d’échantillon. Pour savoir quel taux être généralisés au groupe cible étudié. les contacter. En outre, puisque l’EAS est
choisir, il faut faire appel aux enquêtes une méthode simple et que la théorie qui la
préalablement menées sur le même Échantillonnage
type de sujet ou avoir recours
aux données internationales.
aléatoire Population EAS Echantillon
Dans le cas contraire il est à évaluer (ou probabiliste)
avec les équipes terrain.
Afin d’accroître les chances de 
Lors de l’enquête CAP à Kinshasa représentativité de l’échantillon, 
il avait été choisi à 90 %, et intégré    
il faut privilégier les méthodes
dans le calcul.    
d’échantillonnage qui reposent
  
sur le principe de la sélection
aléatoire (on parle aussi
d’échantillonnage probabiliste ou
formel), c’est-à-dire qu’on considère
3 / Choisir que toutes les personnes appartenant
au groupe cible ont la même chance L’échantillonnage systématique on choisira les personnes à qui proposer
la méthode de se trouver dans l’échantillon Parfois appelé échantillonnage par intervalles, l’enquête (par exemple interroger un patient

d’échantil- et que les résultats ainsi recueillis


sont probants et représentatifs
l’échantillonnage systématique (SYS) signifie
qu’il existe un écart, un intervalle ou pas de
sur cinq). On peut sélectionner au dé, par
exemple, la première personne ou le premier
lonnage de toute la population visée. Moins
sujettes aux biais, ces méthodes
sondage, entre chaque unité sélectionnée
qui est incluse dans l’échantillon. On l’utilise
ménage interrogé puis on applique l’intervalle
choisi. On peut également se servir de tables
(sampling) garantissent la « significativité
statistique » de l’enquête et permettent
lorsque la population que l’on souhaite étudier
est reliée à un site identifié, par exemple la file
aléatoires11.

d’évaluer les erreurs à partir active d’un centre de santé ou les patients
Sauf dans quelques cas de figure des données elles-mêmes, ce qui fréquentant un drop-in center. On définit dans
particuliers (ex. : file active), il n’est rend possible la comparaison ce cas un intervalle régulier selon lequel
pas nécessaire d’interroger tous des résultats obtenus d’une enquête
les membres d’un groupe cible à l’autre. 10. Ici il est préférable de dire que ce tirage au sort est sans remise. C’est donc un échantillonnage équiprobable.
(c’est de surcroît rarement possible, 11. L’utilisation d’une table de nombres au hasard peut varier mais la règle générale reste la suivante :
en raison de moyens financiers, Les méthodes d’échantillonnage aléatoire > On choisit, au hasard, un point d’entrée dans la table. On choisit ensuite un sens de parcours de la table
pour prélever les chiffres en respectant la démarche définie.
logistiques, humains et en temps les plus courantes sont :
> Le sens de parcours peut être :
limités). Sélectionner un échantillon – soit à partir du point d’entrée, lire les nombres de gauche à droite et du haut vers le bas ;
de ce groupe cible permet donc de – soit à partir du point d’entrée, lire les nombres vers le haut et de droite à gauche ;
n’interroger qu’une partie des membres – soit à partir du point d’entrée, lire les nombres en diagonale, vers le bas et de gauche à droite.

fr 18 19 fr
CONSTRUIRE LE PROTOCOLE D’ENQUÊTE
1B
L’échantillonnage stratifié indépendante lorsque l’on stratifie une L’échantillonnage en grappes certain nombre de grappes est sélectionné,
On utilise cette méthode lorsqu’on cherche population, on doit déterminer pour chaque (cluster sampling) de façon aléatoire, pour représenter la
à cibler des sous-groupes spécifiques strate la taille de l’échantillon. Cependant, Il est parfois trop dispendieux de disséminer population cible. Toutes les unités incluses
dans la population à enquêter, par exemple la méthode d’échantillonnage stratifié n’est un échantillon dans l’ensemble de la à l’intérieur des grappes sélectionnées sont
par la classe d’âge, le genre ou encore le réalisable que si l’on connaît précisément population. Les coûts de déplacement englobées dans l’échantillon (c’est-à-dire
fait de résider en zone urbaine ou rurale. la proportion de chacun des groupes dans risquent de devenir élevés lorsque les que toutes les personnes qui composent
On divise alors la population en groupes la population, ce qui suppose qu’on dispose enquêteurs doivent sonder des gens ces grappes sont interrogées).
homogènes (appelés strates), d’une liste assez exhaustive des membres d’un bout à l’autre de la zone choisie. La
qui sont mutuellement exclusifs, puis de ces groupes (type recensement, technique de l’échantillonnage en grappes
on sélectionne à partir de chaque strate enquête sociodémographique). permet de réduire les coûts. La méthode
des échantillons indépendants. La méthode de l’échantillonnage en grappes consiste
d’échantillonnage stratifié entraîne la à diviser la population en sous-groupes
sélection d’unités de tous les groupes. égaux appelés des « grappes ». Tous ces
L’échantillonnage stratifié nous assure groupes ne sont pas sélectionnés : seul un
d’obtenir une taille d’échantillon suffisante
pour des sous-groupes de la population à
Population en grappes Cluster Sampling Échantillon
laquelle nous nous intéressons. Étant donné
que chaque strate devient une population

Population Sondage stratifié Échantillon






 
Strate 1
   
 
 
Strate 2    
 
 
Strate 3  

 
Strate 4    
 
 
Strate 5  

La plupart du temps les grappes sont constituées naturellement et non par rapport à un critère,
Note : la taille d’une strate dans l’échantillon dépend de la taille de la strate dont il est issu à la différence des strates. Des grappes peuvent être des institutions scolaires, des villages,
dans la population cible. des centres de santé…

fr 20 21 fr
CONSTRUIRE LE PROTOCOLE D’ENQUÊTE
1B
L’échantillonnage Exemple d’échantillonnage
à plusieurs degrés à plusieurs degrés atteint (ex. : attribuer un numéro pour
L’échantillonnage à plusieurs degrés tous les troisièmes ou cinquièmes
est une combinaison des méthodes ménages rencontrés). Si personne
d’échantillonnage aléatoire précédentes, En pratique, lors de la réalisation n’est présent dans un ménage
et la méthode choisie peut varier d’un d’enquêtes CAP, on utilise le plus sélectionné, les enquêteurs devront
souvent la méthode d’échantillonnage s’adresser au prochain (le plus
degré à l’autre. Ce type de sélection est
à plusieurs degrés. Par exemple, on proche). Si les enquêteurs atteignent
celui qui garantit le plus la représentativité
procède d’abord à un échantillonnage les frontières du village sans avoir
de l’enquête par rapport au groupe cible
en grappes pour sélectionner de façon sélectionné suffisamment de ménages,
et la validité des résultats, c’est également
aléatoire les villages qui seront retenus ils doivent retourner au centre et
une des méthodes les plus complexes. reproduire le même processus, dans
dans l’enquête (1er degré). Puis, parmi
les villages retenus, on sélectionne le sens opposé à celui initialement
les ménages qui seront retenus dans désigné par la bouteille.
l’enquête (2e degré). On peut pour cela
 utiliser par exemple un échantillonnage Le 3e degré de l’échantillonnage
Population  systématique, au cours duquel les consiste à sélectionner les répondants
générale  ménages sont choisis à intervalles au questionnaire. Par un examen de la
 réguliers et calculés. composition de ces ménages, les
enquêteurs peuvent, une fois le contact
établi, définir quelles sont les personnes
1er Population Les enquêteurs peuvent suivre, qui remplissent les critères d’éligibilité
degré en unité par exemple, le protocole suivant :
         à l’enquête et savoir à quelles parties
primaire > identifier le nombre de villages dans
         du questionnaire CAP ils souhaiteraient
une zone de santé préalablement les voir répondre, (par exemple : homme
         définie (ex. : zone de couverture d’une
Sondage       et femme entre 15 et 49 ans, femme
aléatoire équipe mobile) et sélectionner, de ayant des enfants de moins de 1 an,
   façon aléatoire, des villages (1er degré) ;
des unités jeune résidant dans son foyer d’origine
primaires
   > se positionner au centre du village, ayant moins de 18 ans, etc.). Ce n’est
de la communauté, du site… qu’une fois cette sélection faite qu’ils
(selon la taille, l’organisation) ; peuvent commencer les entretiens12.
> définir une transversale de façon
2e échantillon aléatoire : déposer une bouteille
degré des unités par terre, la faire tourner et suivre
primaires la direction indiquée ; Recommandations complémentaires
        
> choisir un côté de la transversale (par pour les enquêtes auprès
       convention le côté droit, l’essentiel
Sondage des ménages
    étant de toujours choisir le même côté)
aléatoire  et marcher dans la direction indiquée ;
des unités
   > commencer à numéroter les ménages >s
 i plusieurs enfants du ménage sont
secondaires
du côté choisi, en respectant toujours concernés par une question, on procède
le même intervalle jusqu’à ce que à un tirage aléatoire parmi les enfants
le nombre de ménages souhaité soit répondant au critère de sélection ;
3e échantillon
degré des unités
secondaires      
12. Si, idéalement, on souhaite remplir la totalité des modules composant un questionnaire au sein d’un même et unique
ménage, tous les « types » de répondants recherchés n’appartiennent pas toujours au même ménage : un certain nombre
de questionnaires ne seront donc que partiellement remplis, et il faudra forcément remplir un nombre de questionnaires
plus important pour atteindre le nombre souhaité de modules complétés.

fr 22 23 fr
CONSTRUIRE LE PROTOCOLE D’ENQUÊTE
1B
enquêteurs créent un réseau d’informateurs Exemple d’échantillonnage
> s’il y a des jumeaux, on prendra faisant partie de la population d’intérêt, en boule de neige à celui des échantillonnages ;
référence sur l’aîné ; qui les dirigent vers d’autres membres du > absence de base statistique
> si on ne trouve pas le type de groupe cible et ainsi de suite, jusqu’à ce permettant d’évaluer la précision
répondant recherché dans le ménage que le nombre de répondants souhaités Les usagers de drogues injectables ou la fiabilité des résultats
ou si ce répondant est absent et pour l’échantillon soit atteint (on parle de (UDI) sont un des sous-groupes les plus d’une enquête.
difficilement joignable, l’enquêteur problématiques à enquêter. Un obstacle
progression en cascade). Cette technique
devra se rendre au foyer suivant, le plus récurrent est la difficulté de localiser
permet de constituer une liste assez
proche en partant de la porte d’entrée ; (s’ils existent) des sites fréquentés
importante de personnes correspondant aux Similaire à la méthode en boule de neige, la
> si le répondant est absent mais par les UDI, ce qui empêche
critères choisis qui n’étaient pas forcément méthode du Respondent Driven Sampling
joignable et à proximité, l’enquêteur une sélection aléatoire.
pourra aller le solliciter là où il
connues de l’enquêteur, ni directement (RDS), a été développée et utilisée pour
On procède alors à un échantillonnage
se trouve, guidé par une personne accessibles. en boule de neige, en recrutant réaliser des enquêtes sur des populations
de la communauté. Néanmoins, la boule de neige reste une des pairs (UDI ou ex-UDI eux-mêmes) dites invisibles ou hard-to-reach.
méthode alternative à n’utiliser que lorsqu’un qui serviront de contact vers d’autres Elle conserve les avantages de la méthode
échantillonnage probabiliste est impossible. usagers de drogue, lesquels seront en boule de neige tout en contrôlant ses
à leur tour des relais vers d’autres biais. Elle est plus formalisée et intègre une
Échantillonnage non membres du groupe, etc. Idéalement, modélisation mathématique pour compenser
le fait que les répondants n’ont pas été
probabiliste, déterminé En Birmanie, les usagers de drogue
les pairs choisis ne doivent pas être
en relation les uns avec les autres sélectionnés de façon aléatoire. Pour
ou de convenance interrogés dans le cadre d’une enquête ou appartenir aux mêmes réseaux, des informations plus complètes sur cette
CAP ont répondu au questionnaire ce qui permet de recruter à travers méthodologie, se référer au site internet
Il existe d’autres méthodes d’échantillonnage, dans une ancienne église réquisi- eux d’autres personnes n’évoluant http://www.respondentdrivensampling.org.
non aléatoires cette fois : lorsque la sélection tionnée par l’équipe MdM à cet effet. pas exactement dans la même
Ils étaient préalablement contactés et communauté. Cela permet de mobiliser
est dite « déterminée » (purposeful sampling),
on leur demandait de se rendre au site des personnes de zones distinctes.
le choix des participants est fonction de
choisi selon un planning défini. Il est recommandé de consulter
leur pertinence par rapport aux objectifs de
l’enquête plutôt que par souci de représentation d’autres personnes ressources que
les pairs choisis (associatifs, anciens
statistique, les répondants de l’enquête sont
UDI) pour rendre intelligibles les
alors sélectionnés par contact ou lorsque Ce processus de sélection n’est pas
différents réseaux et les interactions
l’occasion se présente. On trouve dans cette probabiliste puisque tous les individus
sociales en jeu entre les différents
catégorie l’échantillonnage volontaire, de appartenant au groupe cible n’ont pas la
membres du sous-groupe d’UDI.
commodité ou par quotas. Il est important même chance d’être sollicités pour l’enquête.
de souligner que, dans le cadre d’enquêtes, La sélection déterminée demande que Plusieurs inconvénients :
les échantillonnages de convenance sont soient observées quelques précautions > risque de biais de sélection,
choisis par défaut. En effet, des méthodes supplémentaires. En effet, désigner c’est-à-dire que certains types
aléatoires leur seront toujours préférées. les personnes à interroger de façon directe de sujets soient trop représentés
La taille d’un échantillon de convenance peut susciter certains effets négatifs et la et que d’autres types ne le soient pas
dépend de critères reposant sur des communauté pourrait, par exemple, expliquer assez. Absence de règles précises ;
impératifs liés à la population ciblée, au le fait que l’enquête s’adresse à un groupe >p  roblème de la reproductibilité
contexte dans lequel on recueille les données, de personnes plutôt qu’à un autre en quand il s’agit d’enquêtes CAP
au temps disponible pour l’enquête. le reconnaissant comme étant « à problème » répétées visant à détecter l’évolution
ou probablement plus à risques que les des comportements dans le temps.
La méthode non probabiliste la plus couram­ autres. Il faudra dans ce cas prévoir un lieu Risque que les différences observées
ment utilisée sur les enquêtes CAP est celle qui permette aux répondants de s’exprimer au fil des sondages ne soient pas
par « boule de neige ». On l’utilise souvent sereinement et en toute confidentialité, réellement dues à un changement
quand la population cible est difficile à afin de limiter une éventuelle stigmatisation. des comportements, mais plutôt
atteindre ou à localiser : dans ce cas, les

fr 24 25 fr
1CLes étapes
de la préparation
du questionnaire
Exemple de modules thématiques
lors de la CAP de Kinshasa

> section 1 : descriptif de la personne


interrogée ;
> section 2 : connaissances
du corps féminin ;
> section 3 : connaissances
de la santé de la reproduction ;
> section 4 : connaissances
des IST/VIH/sida ;
> section 5 : connaissances des
recours lors de violences sexuelles ;
> section 6 : pratiques sexuelles
et de la reproduction ;
> section 7 : attitudes envers les IST/
VIH/sida et la santé de la reproduction.
Les sections ci-dessous recommandent
différentes étapes pour préparer
un questionnaire d’enquête.

1 / Sélection
des questions
parmi les
questionnaires
standardisés
Les questions de l’enquête CAP sont,
le plus souvent, des questions fermées
(choix de réponse fixe, par exemple Oui / Non
1C

>
/ Ne sait pas) ou des questions préformées
Le questionnaire est le support du recueil de données. (réponses possibles rédigées par avance,
C’est l’outil opérationnel de l’enquête, composé Lors de la construction du questionnaire, ou forme des réponses définies par la
d’une liste de questions et d’une liste de réponses il est important de veiller à l’organisation
des questions posées. Celles-ci doivent
question, par exemple « à quel âge avez-vous
eu votre première relation sexuelle ? »
formulées à l’avance. s’enchaîner de manière cohérente, un la réponse sera « à X ans. »).
questionnaire devant donner l’impression
de se dérouler harmonieusement : il doit Dans le processus d’élaboration d’un
Les questionnaires CAP proposés par des profils de répondants spécifiques. aller du général au particulier, du simple questionnaire, il est recommandé de se référer
le S2AP sont construits selon une structure En effet, même si les personnes sont au complexe, des questions qui engagent en premier lieu au modèle de questionnaire
standard qui présente : d’abord le contenu choisies en fonction des critères d’inclusion le moins aux plus personnelles, en évitant proposé par le S2AP (disponible en version
du questionnaire ; ensuite les informations de l’enquête, des modules de questions les retours en arrière qui souvent donnent anglaise et française), lui-même construit sur
destinées aux enquêteurs rappelant comment concernent plus particulièrement certains le sentiment aux personnes interrogées la base des questionnaires DHS et MICS13. En
manipuler les différents modules et comment profils et demandent que les répondants de répondre plusieurs fois à la même effet, formuler une « question neutre », sans
mener les entretiens d’une façon optimale ; remplissent de nouveaux critères d’éligibilité. question. Pour ce faire, il est possible d’avoir la présence d’un biais ou d’une subjectivité
les informations relatives au déroulement Ainsi, si l’enquête cible par exemple toutes recours à différents types de questions quelconque n’est pas aussi facile qu’il peut
de l’enquête et à l’identification et à l’éligibilité les personnes appartenant à un échantillon, (questions fermées ou ouvertes). y paraître. Les questions comprises dans les
des répondants ; enfin « l’introduction à un module sur la santé reproductive questionnaires standardisés DHS et MICS ont
l’enquête CAP », qui permet à l’enquêteur de ou les soins materno-infantiles s’adressera > Voir tableau récapitulatif été formulées avec soin, dans un langage simple
se présenter aux répondants, de vérifier si uniquement aux femmes entre 15 et 49 ans, page suivante. pouvant être compris quel que soit le niveau
ces personnes n’ont pas déjà été interrogées ou un module sur le VIH et les comportements d’éducation. Cette standardisation permet
et de leur demander leur accord pour parti- sexuels pourra comporter des questions de comparer les résultats d’un pays à l’autre
ciper à l’enquête. Le reste du questionnaire plus spécifiques destinées aux hommes puisque les questions ont été posées
(l’essentiel) est généralement divisé ayant des rapport sexuels avec des hommes de la même façon aux différentes populations.
en modules thématiques qui concentrent ou aux usagers de drogue. Ces questions ont été longuement testées
les questions relatives à un même sujet et sont considérées comme fiables et valides.
(sur le paludisme, la tuberculose, le VIH, etc.).
Certains modules seront adressés à tous 13. Multiple Indicator Cluster Survey http://www.childinfo.org/mics3_questionnaire.html et Demographic Health Survey
les répondants, tandis que d’autres cibleront http://www.measuredhs.com/pubs/search/search_results.cfm?Type=35&srchTp=type&newSrch=1

fr 28 29 fr
CONSTRUIRE LE PROTOCOLE D’ENQUÊTE
1C
Tableau 1 : Types de questions Avantages / Inconvénients

Questions fermées

Le sujet répond en choisissant une ou plusieurs des réponses proposées, en fonction de ce qui Questions simples et efficaces.
lui est précisé par l’enquêteur ou indiqué dans le questionnaire. Le nombre de modalités peut
être plus ou moins important. Ce type de question est adapté au calcul d’indicateurs simples.

Questions numériques
Réponse chiffrée : quantité, âge … Il est très important de ne pas oublier de préciser l’unité Nombreux traitements statistiques possibles (regroupement en classes, moyenne).
attendue. Ex : Quel est votre âge ? |__|__| ans

Questions catégorielles
Les réponses sont des catégories et le répondant ne peut se trouver que dans une seule Traitements statistiques simples. Variables utilisées pour faire des croisements de résultats
de ces catégories. Ex : Sexe par profils de répondants.

Questions binaires
Seulement deux modalités sont proposées et l’enquêté doit sélectionner la réponse Surestime la plupart du temps la proportion d’acquiescement.
qui lui correspond. Ex : Êtes-vous sous ARV ? Non / Oui Afin de limiter ce risque il faut éviter de présenter une question en positif ou en négatif.
Le oui peut être choisi car un non est trop fort.

Questions à choix multiple


Une ou plusieurs modalités de réponse sont proposées à la personne interrogée et elle doit Indiquer le nombre de réponses possibles (une ou plusieurs). Dans le cas d’une question
sélectionner celle(s) qui lui correspond(ent). Ex : Quel traitement prenez-vous habituellement ne permettant qu’une seule réponse, si le sujet ne trouve pas de réponse le satisfaisant,
lors d’une crise de paludisme (faites une croix dans la case qui est devant le traitement il risque de ne pas répondre ou de se tourner vers la proposition la moins éloignée
que vous prenez, ne cochez pas les autres) ? Artésunate-Amodiaquine / Coartem / Quinine / de son opinion.
Chloroquine / Médecines traditionnelles / Autre

Questions à échelle
Ces questions permettent d’obtenir un niveau de satisfaction ou de perception. Une échelle avec un nombre pair de réponses (ex : Très / Assez / Peu / Pas du tout)
Ex : Quel est votre niveau de satisfaction après votre consultation ? oblige un répondant indécis à choisir entre une réponse positive (Assez) et une réponse
Très / Assez / Peu / Pas du tout (satisfait) négative (Peu). A l’inverse, un biais peut exister si l’échelle a un nombre impair de réponses.
Une partie des répondants indécis donnera la réponse du milieu de l’échelle
(ex : « Moyennement » dans « Très / Assez / Moyennement / Peu / Pas du tout »).

Questions ordinales
Ces questions sont utilisées lorsque que l’on cherche à affecter un rang aux réponses Limiter le nombre de réponses à classer à 4 ou 5. Ces questions peuvent être difficiles
données par le répondant. Ex : Classez les qualités d’un travailleur de santé communautaire à analyser, l’analyse la plus simple consistant à ne considérer que la réponse choisie
dans un ordre d’importance de 1 à 4 (1 pour celle étant la plus importante pour vous, 4 pour en premier.
la moins importante) : Connaissances médicales / Disponibilité / Organisation / Hygiène.

Questions ouvertes

Le remplissage d’un questionnaire formaté est souvent contraignant, il est alors parfois Permet à la personne de répondre librement à la question, avec ses mots, sans contrainte
important de valoriser la position de la personne interrogée. Un champ libre est une zone de réponse imposée. Malgré l’intérêt qu’elles peuvent présenter en théorie (notamment
où la personne qui remplit est libre d’écrire/répondre ce qu’elle veut en réponse à une lorsqu’on ne connaît pas la liste des réponses possibles), il est recommandé d’en faire un
question. La réponse n’est plus contrainte, ni le fond ni la forme de la réponse ne sont usage modéré (3-4 par questionnaire maximum), en les réservant aux modalités des questions
maîtrisés. Lorsqu’il s’agit d’une enquête en face à face, l’enquêteur peut être amené « Autres » et à un commentaire libre en fin de questionnaire. En effet, l’analyse des questions
à noter tout ou partie de la réponse, et à réinterpréter la réponse avec ses propres mots. ouvertes prend du temps.
Ex : Comment pensez-vous pouvoir vous protéger d’une IST ?

fr 30 31 fr
CONSTRUIRE LE PROTOCOLE D’ENQUÊTE
1C
À partir de la liste exhaustive de questions le cadre d’une enquête CAP VIH) qui sont les personnes ressources à l’équipe lors saisie plus rapide ainsi qu’une lecture
proposées dans le modèle S2AP, l’équipe beaucoup plus exhaustifs. Cependant, elle du repérage de la population à enquêter. des résultats d’analyse facilitée.
peut dessiner son propre questionnaire doit être très vigilante au choix des questions Attention toutefois, il ne faut pas perdre
au regard des objectifs de l’enquête. qui, comme nous l’avons précédemment de vue qu’une personne ressource Par convention internationale, certains
Il s’agit ici de ne pas modifier le contenu expliqué14, ne portent pas uniquement sur les n’est pas neutre dans la nature de ces codages de réponse sont à respecter :
et la forme des questions (présentées connaissances, les attitudes et les pratiques renseignements, et qu’elle ne peut présenter > Ne sait pas = 88
dans la deuxième colonne des modules), d’une population. que son point de vue. > Pas de réponse = 99
mais bien de sélectionner les questions Si l’équipe juge le questionnaire encore
jugées les plus pertinentes pour obtenir incomplet ou souhaite éventuellement aborder Des instructions à l’attention des
les informations recherchées, et d’identifier des thèmes supplémentaires, elle peut solliciter enquêteurs doivent être précisées 5 / Double
les éventuelles questions manquantes. le S2AP, avec qui elle cherchera la meilleure dans la première colonne :
façon de formuler de nouvelles questions. > par convention, on distingue par la traduction des
typographie ce qui doit être lu à voix haute
par l’enquêteur (police normale) de ce qui questionnaires
Il faut veiller à ce que les questions n’est lu que par lui et pour lui (en italique).
soient sélectionnées de façon la plus Sur l’enquête CAP de Bong County > ces instructions précisent en général si une Traduction en langue locale
équilibrée possible entre les questions réalisée par la mission MdM au ou plusieurs réponses sont possibles parmi Le questionnaire doit absolument être traduit,
portant sur les connaissances, Liberia, des questions portant sur la une liste, si les éléments de cette liste doivent par des professionnels et par écrit, dans
celles portant sur les attitudes santé mentale ont été difficiles à être lus à la personne interrogée ou non. la langue vernaculaire (locale) et utiliser
et celles portant sur les pratiques. formuler, étant donné le manque de une terminologie appropriée pour éviter que
Pour cela, les questionnaires S2AP documents de référence et la difficulté
le sens original des questions ne soit perdu.
sont construits avec un code couleur, de traduire ces questions dans la
Les énoncés des questions après la traduction
qui permet de rapidement repérer langue locale. Après discussion avec Les listes de propositions de réponse doivent rester simples et à la portée des
ce sur quoi portent les énoncés. le STAO, la décision prise a été de ne peuvent éventuellement contenir des personnes ayant un faible niveau d’instruction.
garder que quatre questions, qui réponses erronées : cela permet de
En pratique, cet équilibre n’est pas si pourront cependant être réutilisées mettre en lumière les méconnaissances Importance d’une traduction écrite
simple à réaliser (ce n’est le cas ni dans lors de prochaines enquêtes. de l’interrogé et de voir si la personne pour limiter les risques de biais :
les modèles de questionnaires CAP
répond de façon automatique
proposés par le S2AP ni dans les
(rapide) ou le fait de façon réfléchie
questionnaires DHS ou BSS). L’équilibre
(par exemple lorsque l’on demande
est également fonction des objectifs de La traduction écrite permet d’éviter
l’enquête (si par exemple on s’intéresse 3 / Adaptation « le VIH peut-il se transmettre
par une piqûre de moustique ? »).
l’écueil selon lequel les enquêteurs, qui
principalement aux pratiques). ne sont pas des professionnels de la
des réponses Pour les questions à choix multiple,
traduction, improvisent des traductions
orales pendant que le questionnaire
on recommande généralement
Si les équipes ne créent pas les questions, est administré.
de ne pas excéder six propositions
elles doivent en revanche adapter les L’introduction de biais, même légers, se
de réponse.
2 / Identification propositions de réponses par rapport fait le plus souvent de façon inconsciente,
mais peut remettre en question les
au contexte local de la population (troisième
de questions colonne du questionnaire). Cette reformulation
résultats et la valeur de l’enquête (par
exemple l’utilisation variable de mots
complémentaires est très importante puisqu’elle ne repose
pas sur des modèles mais rend compte des 4 / Codage du synonymes ou de niveau de langue
– familier, formel, etc. – en fonction des
spécificités de chaque terrain et de chaque
Si l’équipe pense, après avoir consulté les enquête. L’adaptation des réponses peut être questionnaire personnes interrogées, de leur statut,
âge, sexe, etc.).
modèles de questionnaires proposés par appuyée par la revue de la documentation
le S2AP, qu’il lui manque encore certaines existante et les informations transmises par Lors de l’élaboration du questionnaire, il est Une traduction orale entraîne des biais :
questions, elle peut dans ce cas se référer impératif de préparer le codage des réponses.
aux questionnaires DHS, MICS ou BSS (dans 14. Voir introduction. Ce codage est numérique et permet une

fr 32 33 fr
CONSTRUIRE LE PROTOCOLE D’ENQUÊTE
1C
avec le plus de précautions) ;
> soit parce que la traduction
ne retranscrit pas le sens de la
la population source afin de traduire
de façon la plus fidèle les questions.
6 / Le pré-test du > de mettre en lumière des oublis ou
des biais « naturels » qui se glissent dans
question d’origine de façon fidèle ; Une première vérification questionnaire le questionnaire, même lorsque l’équipe
>s oit parce que la façon dont la question de la traduction a été faite entre le prépare avec la plus grande attention ;
est formulée suggère la réponse. le responsable de l’enquête Une fois le questionnaire élaboré, > de vérifier que la durée d’administration des
et le traducteur. Le traducteur avait le
il est recommandé de procéder à un test questionnaires est restée « raisonnable ». La
Au final, si chaque enquêteur traduit questionnaire en lingala (et seulement
préliminaire de celui-ci. Ce pré-test ne se fait durée d’un entretien (auprès d’un répondant)
sur le vif les questions à sa façon, celui-ci) et devait le rétro-traduire
pas dans les conditions réelles de l’enquête : ne doit pas excéder 45 minutes ;
la standardisation des questions oralement au responsable.
il vise simplement à asseoir la validité du > de tester la maniabilité du questionnaire,
posées n’est plus garantie, ni donc
la validité des résultats obtenus.
questionnaire. Le pré-test du questionnaire le fait qu’il y ait des espaces suffisants pour
ne doit pas être confondu avec la simulation les annotations des enquêteurs, que
de l’enquête, beaucoup plus rigoureuse les indications soient faciles à suivre et que
Rétro-traduction et portant sur tous les aspects de l’enquête les questions soient clairement codées.
vers la langue de départ (cf. chapitre 2.1).
La rétro-traduction (back-translation)
Les questions de l’enquête CAP
par des personnes ou des services agréés Le questionnaire peut être administré
Liberia n’ont pu être traduites Le questionnaire CAP du Liberia
est tout aussi essentielle (traduction de par le responsable de l’enquête, aidé
en langue vernaculaire, le kpelle comprenait 108 questions, réparties
la langue vernaculaire vers la langue originale des traducteurs ou de membres de l’équipe
étant très peu utilisé à l’écrit. en cinq parties ; il a été perçu
Elles étaient de fait rédigées en
des questions). Elle permet de vérifier la locale avant même le recrutement des
comme (trop) long par la plupart des
anglais, puis devaient être traduites qualité de la première traduction, d’identifier équipes d’enquêteurs et de superviseurs. répondants, ce qui a pu en amener
à l’oral au cours des entretiens. les formulations qui posent le plus de Alternativement, il peut être administré certains à interrompre l’entretien
difficultés, de repérer différentes traductions pendant la formation de ces derniers, pour reprendre leurs activités.
Dans ce cas de figure, une traduction possibles pour un même terme, etc. lors de l’examen collectif des questions-
écrite n’était pas possible. Les passages problématiques ainsi identifiés réponses proposées et complété par un
Une matinée de la formation a été seront plus amplement discutés pendant test de manipulation et de remplissage des
consacrée à la traduction orale la formation des enquêteurs. La rétro- formulaires papier. Le questionnaire est Le questionnaire CAP de Kinshasa
du questionnaire de l’anglais au kpelle traduction achève la boucle qui garantit alors administré à une population identique comprenait 80 questions, réparties en
afin de trouver l’interprétation la plus la qualité de la traduction réalisée. à la population de l’étude, mais dont on 7 sections. Il a été perçu comme tout
appropriée et consensuelle pour sait qu’elle ne sera pas sélectionnée dans juste acceptable par les filles interro-
tous, ce qui a permis de réduire des l’échantillon (ex. : village non retenu lors gées. En effet, lors de l’administration
difficultés et des biais potentiels. de la procédure d’échantillonnage). du questionnaire, il est apparu que,
La seconde vérification de la au-delà de trente minutes, les filles
traduction pour la CAP Kinshasa avaient un peu de mal à se concentrer.
Ce pré-test permet :
s’est effectuée avec les enquêtrices. Ces répondantes étant jeunes,
> de constater la bonne interprétation
Le responsable de l’enquête leur il est difficile de tenir leur attention
(ou non) du sens des questions posées
a également demandé de vérifier plus d’une vingtaine de minutes.
Les questions de l’enquête CAP et de vérifier que sont placées derrière
Kinshasa ont été traduites en langue la concordance entre le lingala
chaque mot les mêmes notions ; Ce pré-test a aussi permis de changer
vernaculaire, le lingala. La traduction et le français. Cette étape a permis
> de noter les difficultés de compréhension et certaines tournures de questions,
a été faite par un traducteur de rectifier certains mots de vocabu-
les besoins de clarifier certaines questions- voire de retirer des questions :
connaissant le monde de la rue laire. De plus, elle a permis aux
réponses, ou de revoir la traduction du > la première version du questionnaire
et son langage. En effet, les filles enquêtrices de s’approprier et de
se familiariser avec l’outil de recueil. questionnaire, de vérifier que les réponses comportait une question sur la
des rues utilisent la langue locale
proposées correspondent réellement connaissance du cycle menstruel.
pour s’exprimer, ainsi que l’argot
aux spécificités locales ; Il s’est avéré que la traduction en
de rue. Il est alors nécessaire de faire
> d’identifier les réactions des répondants langue locale était difficile à faire
appel à une personne connaissant
et les potentielles questions à problème et que les filles ne comprenaient pas
(refus de répondre ou sujets à aborder

fr 34 35 fr
CONSTRUIRE LE PROTOCOLE D’ENQUÊTE
1C
logiciels existent et leur utilisation n’est pas contrôles de saisie sont corrects, quelle en quantité nécessaire pour la réalisation de
la question. Il a alors été décidé forcément identique. Il est alors important que que soit la personne utilisant le masque ; l’enquête. Il est important d’avoir prévenu
de retirer la question ; la personne prenant en charge le masque de > un dernier test doit être mené sur les avec suffisamment d’anticipation les services
> un autre changement a été fait sur saisie soit formée sur le logiciel en question. premiers recueils de données réels. d’imprimerie et de photocopie.
la question portant sur les motivations En effet cette étape finalise le masque
de l’utilisation ou non du préservatif La construction du masque de saisie ne et assure une bonne concordance entre Ne pas oublier de numéroter les pages
lors du dernier rapport sexuel.
doit pas obligatoirement être effectuée par le questionnaire, les réponses données du questionnaire, ainsi que de prévoir
Au départ, il avait été prévu de
la personne responsable de l’analyse des par la population et la saisie. de bonnes agrafeuses pour éviter que
ne demander qu’une seule réponse,
données. Il n’est pas non plus obligatoire que des pages ne se séparent et ne se confondent
or les filles ont exprimé plusieurs
cette personne ait participé à la création du avec d’autres questionnaires.
réponses et non pas une seule.
La question a donc été proposée
questionnaire, toutefois le travail sera facilité
si c’est le cas. Lors de l’enquête CAP de Kinshasa,
avec la possibilité de donner
le questionnaire avait été préala-
plusieurs réponses.
Le masque de saisie doit se construire lorsque blement construit hors terrain La mise en page du questionnaire
le questionnaire est validé. En effet, s’il est et réajusté avec l’équipe terrain. pour son impression ultérieure doit
commencé trop tôt, les corrections faites sur C’est à la suite de différentes trouver le bon équilibre entre la
modifications du questionnaire nécessité de garder un nombre
le questionnaire devront aussi être reproduites
et après validation par le STAO de pages limité (réduction des coûts
sur le masque, ce qui double la charge
Le pré-test du questionnaire est que le masque a été commencé, et des besoins de stockage) et une
de travail. Le masque est réajusté à la suite
une étape importante qui permet soit dix jours avant le recueil taille de police ainsi qu’une aération
d’affiner à la fois le contenu (formu- du pré-test du questionnaire.
de données proprement dit. du document suffisantes pour ne
lation, traduction) et le format C’est la personne responsable pas gêner la lisibilité du document
(présentation) du questionnaire afin Le masque doit être clair, facile d’utilisation de la construction du questionnaire et les possibilités d’annotations.
de pouvoir finaliser le questionnaire. et fidèle au questionnaire (disposition et de l’analyse qui a pris en charge Il est impératif de faciliter le travail des
et intitulé des questions). Des contrôles la construction du masque. enquêteurs lors de la retranscription
La simulation de l’enquête, de saisie peuvent être créés afin de faciliter des réponses. Si la taille de la police
qui intervient après la formation la rapidité de la saisie et de limiter les erreurs Des changements ont été apportés est trop petite ou si les espaces prévus
des équipes d’enquête, plus large de saisie : ces contrôles permettent par après le pré-test du questionnaire. pour des réponses ouvertes sont
que le pré-test, permet par la mise exemple de limiter le choix de chiffres à saisir Le temps nécessaire à la création trop petits, les enquêteurs risquent
en situation en conditions réelles (par exemple, impossible de rentrer un chiffre du masque lors de l’enquête CAP de ne pas tout inscrire et se fatigueront
de vérifier la bonne maîtrise supérieur à 120 pour l’âge) ; de programmer de Kinshasa a été de trois jours au total. tout au long de l’administration
du questionnaire mais également automatiquement les sauts de questions ; Ces trois jours prennent en compte du questionnaire.
des procédures de sélection de cacher certaines questions selon les changements effectués à la suite
des répondants, des procédures la réponse donnée, etc.). de la simulation de l’enquête et
d’information et d’obtention du de la saisie des premières données.
consentement, etc. (cf. partie 2.D). Il faut toujours tester le masque de saisie
avant de rentrer les données réelles, afin de Lors de l’enquête CAP de Kinshasa,
s’assurer de sa praticabilité. Ce test est réalisé le questionnaire comportait 19 pages
par la personne qui construit le masque : 8 / Finalisation au total, dont 6 pour l’explication de
7 / Construc- > un premier test est réalisé en rentrant son utilisation. Certaines enquêtrices
les données issues du pré-test du question- se sont plaintes car l’espace prévu
tion du masque
naire
de questionnaire ; pour répondre aux questions ouvertes
n’était pas assez important. Elles se
de saisie > un deuxième test est fait suite aux
changements qui peuvent intervenir lors sont vues dans l’obligation d’écrire
de la simulation de l’enquête ; La finalisation du questionnaire n’intervient en au verso de la feuille.
La construction du masque de saisie >u  n troisième test peut être envisagé avec général qu’après la formation des enquêteurs
s’effectue grâce au logiciel informatique les personnes rentrant les données afin et la journée de simulation de l’enquête. Ce
choisi pour l’analyse des données. Différents de les suivre et de vérifier que tous les n’est qu’à ce moment qu’il peut être imprimé

fr 36 37 fr
1D
>
Élaboration
du plan d’analyse
Le plan d’analyse est une étape importante
dans la construction d’un protocole d’enquête.
Pour l’enquête CAP de Kinshasa,
le plan d’analyse s’est appuyé sur
les objectifs fixés pour l’étude ainsi
que sur des indicateurs identifiés
pour évaluer les connaissances,
attitudes et pratiques des filles.

Les hypothèses posées étaient :


> les filles des rues qui se prostituent
y sont pour la majorité contraintes
malgré leur jeune âge, et leurs
connaissances sur l’évolution
du corps féminin sont limitées ;
> le niveau de leurs connaissances
relatives à la santé de la reproduction
n’est pas connu, cependant les
équipes de terrain travaillant auprès de
cette population pensent qu’il est bas ;
connaissant au moins 3 moyens
de protection du VIH/sida ;

accédant à la contraception ;
> accès des filles des rues de moins
de 18 ans au test VIH ;
> taux de filles des rues suivies
en consultation pré-natale.
1D

> nombre de filles des rues connaissant


l’existence d’une possibilité de prise
en charge lors de violences sexuelles ;
> pourcentage de filles des rues utilisant
un préservatif à chaque rapport sexuel
(y compris avec le love) ;
> nombre de filles des rues mineures

Une analyse descriptive de la population


étudiée a été faite sur la quasi-totalité
des variables afin d’avoir une vue
Il doit être pensé à l’avance, en même temps > il existe probablement des fausses
croyances sur les méthodes de
d’ensemble de la population bénéficiaire
du centre d’accueil de MdM.
que se définissent les objectifs de l’enquête et que reproduction et de contraception ; Des scores de connaissances
se construit le questionnaire. > les jeunes filles vivant dans la rue ont été élaborés :
sont particulièrement à risque > score de connaissance de méthodes
vis-à-vis des grossesses non désirées de prévention du VIH/sida et IST ;
Il est recommandé d’établir une grille Un plan d’analyse doit : et dont la prise en charge n’est pas > score de connaissance sur les
d’analyse par indicateurs afin d’inventorier > poser les différentes hypothèses adaptée à leurs conditions de vie ; méthodes contraceptives.
> il existe probablement une forte
les résultats spécifiques selon les critères soulevées par les objectifs de l’étude ;
prévalence des grossesses non Puis une analyse plus fine des
choisis et d’établir ainsi des comparaisons. > définir les indicateurs qui serviront
désirées et de fait une forte questions a été réalisée en formant
Cette étape est d’autant plus importante à vérifier ces hypothèses ;
prévalence des avortements ou de des sous-groupes afin de différencier
qu’elle permet de ne pas se perdre dans > définir les variables permettant
stratégies pour ne pas garder et par exemple :
des analyses non utiles pour le projet. de mesurer ces indicateurs ; prendre en charge ces nouveau-nés ; > les filles majeures et mineures ;
Le plan d’analyse circonscrit le travail > planifier : > les connaissances sur le VIH/sida et > les filles ayant fait un test VIH ;
aux thèmes choisis et évite le traitement – les analyses descriptives, les tendances les IST sont relativement élevées, > les filles enceintes et celles utilisant
de données inutiles. Il donne aux équipes générales de toute la population ; mais cela reste à confirmer. des contraceptifs ;
la possibilité de bien fixer les résultats – les croisements de variables ; > les filles se protégeant ou non lors
souhaités. Il permet aussi aux équipes terrain, – les calculs statistiques Exemple d’indicateurs choisis : des rapports sexuels ;
qui ne sont pas forcément responsables (comparaisons de moyennes > pourcentage d’enfants du milieu > etc.
de l’analyse, de bien suivre l’évolution du et pourcentages, calculs de scores). ouvert connaissant le mode
travail. En effet, beaucoup d’analyses peuvent de prévention ABCD15 ;  Certains de ces sous-groupes ont été
être envisagées mais elles ne sont pas Le plan d’analyse est un cadre général. > pourcentage des filles des rues identifiés au fur et à mesure de l’analyse
forcément pertinentes pour le programme. Cependant, il n’est pas rigide et souvent connaissant au moins 3 moyens avec l’équipe terrain, et n’avaient pas
des analyses non pensées à l’avance de contraceptions ; été identifiés au départ par la personne
Le plan d’analyse se rédige en relation se profilent au fur et à mesure. C’est alors > pourcentage des filles des rues analysant le questionnaire.
avec les objectifs souhaités et le question- à l’équipe terrain d’identifier si elles sont
naire. Lors de la création du questionnaire, pertinentes ou non.
le choix des questions se base sur ce
que l’on cherche à confirmer ou à infirmer. 15. A= Abstinence, B= Bonne fidélité, C=Condom/Préservatif, D=Dépistage

fr 38 39 fr
1E >
validation par
un comité d’éthique
À l’issue de la construction du protocole, il est important
de considérer sa validation par un comité d’éthique ;
terminologie employée diffèrent d’un pays
à l’autre. À l’heure actuelle, la plupart des
États se sont dotés de comités d’éthiques.
Cependant, en cas d’absence d’une telle
instance, il est nécessaire de recourir au
comité existant dans le pays où siège
l’organisation, en l’occurrence la France.

Pour exemple et concernant le type d’études


décrites dans le présent document, il est
nécessaire, en France, de suivre les étapes
suivantes :
> instruire un dossier auprès du CCTIRS
(Comité Consultatif sur le Traitement
de l’Information en matière de Recherche
dans le domaine de la Santé) qui émet un
avis sur la méthodologie de la recherche,
la nécessité du recours à des données
plan type d’un
protocole
d’enquête
Quel que soit le type d’étude,
un protocole d’enquête doit comporter
les éléments suivants :

1. Contexte et justification de l’étude


2. Définition des objectifs/hypothèses
3. Méthodologie  :
a. Définition de la population d’étude
b. Mode de sélection de l’échantillon
1E

c. Plan d’analyse et logiciel d’analyse


4. Principaux thèmes à aborder
dans le questionnaire
les comités d’éthiques étant des instances indépendantes nominatives et la pertinence des données
nominatives par rapport à l’objectif
5. Aspects éthiques
6. Diffusion des résultats
et pluridisciplinaires qui émettent des avis concernant de la recherche. 7. Calendrier
les protocoles d’étude. > demander l’accord du CNIL (Commission 8. Budget
Nationale de l’Informatique et des Libertés)
qui a pour mission essentielle de protéger Un exemple de protocole d’enquête CAP
Un avis favorable de la part d’un comité défendus par les comités sont essentiellement : la vie privée et les libertés individuelles. est donné en annexe.
d’éthique a pour objet : > le consentement éclairé des participants ;
> de garantir l’obtention de données > la prise en compte du renforcement
de qualité en évaluant la pertinence de la protection des personnes
et la cohérence scientifique du protocole ; vulnérables (mineurs, personnes atteintes Les étapes de soumission d’un protocole
> de vérifier les aspects éthiques de l’étude d’un handicap mental…) ; d’étude et le délai pour l’obtention
en évaluant notamment le respect > l’évaluation en termes de bénéfices / d’un avis favorable représentent
des droits des participants à l’étude. risques pour les participants ; un processus long et fastidieux
Cette validation est obligatoire lorsque l’on > la pertinence de l’étude et la qualité qu’il est essentiel de prendre en compte
dans la planification de l’étude.
envisage de publier les résultats de l’étude. scientifique des résultats ;
Il est recommandé, à ce stade,
> la divulgation de tout conflit d’intérêt.
de solliciter l’appui d’un expert
La notion de comité d’éthique et la mise en
qui a la connaissance du processus
place de ces instances sont issues d’un cadre D’un point de vue pratique, il s’agit de
au niveau du pays d’intervention.
de référence international basé notamment se renseigner sur l’existence d’un comité
sur la déclaration d’Helsinki16 qui définit que d’éthique dans le pays où est réalisée l’étude
les « intérêts de la science et de la société ne et sur ses modalités de fonctionnement.
doivent jamais prévaloir sur le bien-être du En effet, si le principe de comité d’éthique
sujet » et qui est décliné par chaque État dans est internationalement accepté, les modes
son cadre législatif. Les principes éthiques d’organisation de ceux-ci ainsi que la

16. La déclaration d’Helsinki (1964)[8] est un document officiel de l’association médicale mondiale, reconnu internationalement
et qui regroupe les principes éthiques essentiels en termes de recherche dans le domaine de la santé.
[8]. Se référer à la page 78

fr 40 41 fr
introductionDE L’ENQUÊTE
PRÉPARATION

page 44 page 50 page 53

2A
Recruter
2B
Ressources
2D
Simulation
et former matérielles de l’enquête
l’équipe et logistique (pilot test)
d’enquête
50 1 / Ressources
matérielles
44 1
  / Sélection
des enquêteurs 51 2 / Logistique
46 2
  / Formation
des enquêteurs
46 L ’approche des page 52

2C
répondants et les
principes de l’entretien
46 La description des outils
d’enquête (questionnaire
CAP et autres instruments
support), leur contenu
et leur usage
Calendrier préparation
46 La méthodologie

de l’enquête
d’enquête
48 3
  / Sélection
et formation
des superviseurs

fr 42
2A >
Recruter et former
l’équipe d’enquête
L’enquête CAP doit être planifiée et dûment préparée
par l’équipe sur le terrain qui, en amont, mobilise
membres de l’équipe possède les bases
suffisantes pour communiquer dans cette
langue. Il est à noter néanmoins que si
les enquêteurs ne maîtrisent pas la langue
« internationale », leur encadrement se
complique. Il faut privilégier au maximum
des enquêteurs qui parlent la langue
locale et internationale ;
> d’avoir des qualités interpersonnelles
de diplomatie, de respect, de patience,
etc. Sur ce point, il faut être conscient
que d’une culture à l’autre, les formes
de respect, de diplomatie peuvent
être très différentes.

Recommandations
pour le recrutement
des enquêteurs :
acceptation, et l’administration
du questionnaire, mais ils ne doivent
pas connaître les personnes
interrogées, car cela pourrait
gêner la parole des répondants,
entraînant un risque de biais
dans les réponses : comment parler
de ses pratiques à risques
à son voisin ? Si des enquêteurs
étrangers à la communauté n’ont
pas pu être trouvés, il faudra alors
être prudent sur l’interprétation
des réponses.

La constitution de l’équipe d’enquêteurs


doit prendre garde à l’équilibre hommes-
2A

les ressources et la logistique nécessaires. femmes, il est recommandé de constituer


des binômes mixtes18 : l’homme peut
> Attention au recrutement
négocier les autorisations avec les chefs
de personnes d’autorité
Il existe plusieurs possibilités pour de famille (ce qu’une enquêtrice aura plus
le recrutement des ressources humaines 1 / Sélection des (ex. : professeurs, gens d’Église,
etc.) qui ont souvent un niveau
de difficultés à obtenir), tandis que seule
chargées de réaliser l’enquête CAP. une enquêtrice aura accès aux femmes
L’équipe sur le terrain (MdM) peut prendre enquêteurs d’instruction plus élevé mais
peuvent par là même intimider les répondantes une fois l’autorisation
en charge l’intégralité de l’enquête répondants et conduire ainsi à des du chef de famille obtenue.
ou déléguer une partie de sa réalisation Les qualités attendues biais dans les réponses données.
à un organisme privé et à une équipe d’un enquêteur sont : Il est parfois préférable d’être moins
d’enquête expérimentée. Dans un cas > d’avoir un niveau d’instruction suffisant exigeants sur le niveau d’instruction
comme dans l’autre, l’équipe sera pour comprendre et remplir correctement des enquêteurs pour faciliter le Lors de l’enquête CAP de Kinshasa
composée d’enquêteurs qui procèdent le questionnaire (le niveau de lecture contact avec la population enquêtée. les enquêteurs recrutés étaient tous
aux entretiens auprès des répondants doit être suffisant, même si le niveau écrit De même, si les étudiants peuvent de sexe féminin. En effet, ce choix
et de superviseurs qui veillent au bon est plus faible, le nombre de questions présenter de nombreux avantages, semblait plus pertinent au regard
déroulement de l’enquête et viennent ouvertes étant très limité, il n’est pas leur jeune âge peut poser problème de la population interrogée.
en aide aux enquêteurs pour tous attendu d’un enquêteur de faire preuve dans certains contextes.
Les enquêtrices avaient au préalable
problèmes rencontrés. Il s’agit de s’assurer de qualités rédactionnelles) ;
> Idéalement, il est nécessaire que travaillé sur une autre enquête avec
que les membres de l’équipe ont compris > de maîtriser la langue locale dans
les enquêteurs ne soient pas MdM. De plus, elles ont toutes occupé
les principes de l’enquête, l’importance laquelle seront posées les questions
issus de la même communauté des postes professionnels
d’en suivre fidèlement la procédure aux répondants17. Il n’est pas nécessaire en lien avec les enfants des rues.
que celle qui sera interrogée.
et qu’ils possèdent les compétences pour tous les enquêteurs de maîtriser Leur profil facilitait le contact
Ils doivent partager les références
nécessaires pour réaliser les entretiens la langue « internationale » utilisée avec les enfants tant dans l’approche
socioculturelles des personnes
dans les meilleures conditions. par l’équipe (français, anglais, espagnol, que par le langage ou l’attitude.
interrogées pour faciliter leur
etc.), du moment qu’au moins un des

17. Il peut arriver qu’il y ait plusieurs groupes au sein d’une équipe d’enquêteurs, selon le nombre de langues locales
qui devra être utilisé pour administrer le questionnaire, par exemple, au Niger, 2 zones culturelles majeures, 18. D
 ans certaines sociétés, le binôme mixte peut être mal perçu : une femme et un homme doivent être nécessairement
l’une où le haoussa est la langue principale, l’autre où c’est le djerma. mariés pour pouvoir arpenter des zones toute une journée ensemble…

fr 44 45 fr
PRÉPARATION DE L’ENQUÊTE
2A
> réfréner l’envie de donner les l’utilisation du questionnaire21 dans le but
2 / Formation « bonnes réponses » aux questions de mener les entretiens de façon fluide et > de sélectionner les meilleurs
(notamment en ce qui concerne les
de connaissances posées, même lorsque d’éviter la dispersion et les pertes de temps ;
des enquêteurs les répondants eux-mêmes le demandent > comprendre que sur le terrain tous les compétences savoir-être qui sont plus
(pendant la formation prévoir une phrase changements dans l’ordre des questions difficiles à identifier lors d’entretiens
La formation des enquêteurs est une étape type qui explique le refus de répondre et ou dans le contenu des énoncés, même de recrutement), les autres restants sur
liste d’attente en cas de défection ;
essentielle19. Il s’agit de découvrir chacune des rappelle les objectifs de l’enquête). légers, pourront avoir une influence non
> de pouvoir remplacer rapidement
questions-réponses du questionnaire CAP par négligeable sur les réponses obtenues ;
des enquêteurs malades une fois
divers moyens tels que des projections de dia- > savoir utiliser les instruments supports
l’enquête démarrée sans avoir à
positives, des Powerpoint, des discussions de de l’enquête : notamment le calendrier
réorganiser le planning de l’enquête
groupe et des séances d’exercices pratiques. La Il est fondamental de souligner que des événements locaux. Ce calendrier pour pallier cet événement imprévu ;
formation dure deux à quatre jours, en fonction les personnes identifiées comme reconstitue les principaux événements > d’anticiper des éventuelles
de la complexité de l’enquête et du question- répondantes ont libre choix de qui ont eu lieu dans la région étudiée et désaffections des enquêteurs en cas
naire, et le niveau d’expérience des enquêteurs répondre ou non, et que cela n’affec- permet de retrouver, par un système de d’obligations sociales ou économiques.
recrutés. Elle doit permettre aux enquêteurs de tera aucunement leur prise en charge correspondance, l’âge des enfants du
médicale, leur droit à assistance, etc.
maîtriser les savoirs, savoir-être et savoir-faire ménage lorsque les parents ne sont pas en
propres à l’enquête CAP et reprend en général : mesure de donner une date de naissance.
Penser à plastifier ces documents supports.
Lors de l’enquête CAP de Kinshasa, une
L’approche journée a été consacrée à la présenta-
des répondants et les La description des outils La méthodologie tion du programme « Filles des rues »,

principes de l’entretien d’enquête (questionnaire d’enquête et du centre dans lequel le recueil allait
se dérouler. Ensuite a été abordé le
CAP et autres instruments > savoir choisir les individus ou les ménages protocole d’enquête avec ses objectifs,
> s avoir aborder les personnes, se présenter, support), leur contenu qui répondront à l’enquête sur chaque site ses hypothèses et sa méthodologie.
présenter les objectifs de l’enquête d’après les principes de la sélection aléatoire ; La présentation du questionnaire
et démarrer l’entretien ; et leur usage > savoir identifier la composition des et des jeux de rôle sur son remplissage
> s avoir présenter aux répondants le carac- ménages et adresser les modules de ont été organisés en fin de journée.
tère confidentiel de l’enquête (et toujours > connaître les objectifs de l’enquête CAP questions au bon profil de répondants.
chercher à réaliser l’entretien dans un et comprendre les thématiques de santé Une deuxième journée a été consacrée
endroit calme et protégé des regards) ; abordées (modules) ; Il est par ailleurs conseillé à chaque à la mise en situation dans le centre,
> requérir leur consentement éclairé (et respecter > se familiariser avec le contenu du ques- mission de créer un petit guide pratique à à la confrontation avec les filles.
le libre choix des personnes à accepter tionnaire, s’assurer que les formulations l’attention des enquêteurs qui a) récapitule À la suite de cette simulation d’enquête,
ou refuser de répondre aux questions) ; employées ne posent plus de difficultés ; les points essentiels de la formation, b) des réajustements minimes ont été
> s avoir ne pas se laisser déborder par > s ’assurer qu’il y a bien consensus autour rappelle comment manipuler le questionnaire effectués après discussion entre
le temps et les usages de politesse (ex. : de la traduction écrite du questionnaire et et c) précise les motifs et le sens précis de le responsable et les enquêtrices.
prendre le thé avant de démarrer l’entretien) que les enquêteurs peuvent exprimer leurs questions potentiellement problématiques.
Deux jours ont été considérés comme
tout en respectant les usages minimaux ; désaccords pendant la formation plutôt que
suffisants car les enquêtrices identifiées
> savoir mener l’entretien dans le plus grand res- de risquer qu’ils prennent l’initiative de chan-
avaient toutes au préalable déjà
pect de la personne interrogée (ne pas porter gements de traduction pendant l’enquête20 ;
Il est recommandé d’inclure dans participé à des recueils de données
de jugement, éviter de réagir (positivement > savoir manipuler les différentes parties du
la formation un nombre supérieur avec MdM et savaient comment remplir
ou négativement) aux réponses données, questionnaire : comprendre les indications, des questionnaires, connaissant
ou d’être trop familier ou trop formel, etc.) ; les sauts et être familier avec le format et d’enquêteurs que celui qui a été calculé
pour réaliser l’enquête ; cela permet : le principe des sauts de questions.

19. Se référer au manuel MICS[4] pour des explications détaillées sur le contenu de la formation des enquêteurs
et pour toutes les autres étapes relatives à la préparation d’une enquête. [4] se référer à la page 78
20. Il est bon que ces discussions aient lieu en présence des traducteurs qui ont la légitimité pour justifier les choix 21. La première page du questionnaire doit par ailleurs reprendre les explications relatives à la manipulation
de traduction faits ou, le cas échéant, valider d’éventuels changements. dudit questionnaire et les principes du savoir-être de l’enquêteur.

fr 46 47 fr
PRÉPARATION DE L’ENQUÊTE
2A
3 / Sélection et > une seconde possibilité consiste à
sélectionner parmi les enquêteurs
Au Liberia, huit personnes des
Community Health Committees ont
formation des ceux ayant montré les meilleures fait office de superviseurs en plus
aptitudes au terme de la période de la responsable MdM. Leur formation,
superviseurs de formation (ce qui peut représen- à la différence de celles des enquê-
ter une motivation importante pour teurs, a eu lieu sur une demi-journée,
Les qualités attendues d’un superviseur
les participants et accroître par facilité et pour éviter de les
sont :
leur implication). Les superviseurs soustraire à leurs activités habituelles.
>d ’avoir un bon niveau d’instruction,
sélectionnés reçoivent toutefois un Cependant, ce laps de temps s’est
ainsi que des qualités de rigueur
complément de formation spécifique révélé trop court et ils n’ont pas pu
et d’organisation ; à leur rôle de superviseur leur appuyer les enquêteurs lorsque
>d e maîtriser la langue locale ainsi permettant d’approfondir leur ceux-ci rencontraient des difficultés
que la langue « internationale » ; compréhension de l’enquête et du concernant le remplissage de la partie
>d ’avoir des qualités interpersonnelles questionnaire afin de pouvoir prévenir servant à l’éligibilité des participants.
de gestion d’équipe, ainsi que la capacité certaines difficultés et épauler au Ils ont finalement fourni une petite
de prendre des décisions en cas de doute mieux les enquêteurs dans leur aide ponctuelle plutôt qu’une réelle
sur la méthodologie de sélection aléatoire, travail. Si ce processus de sélection supervision.
ou en cas de circonstances imprévues. est retenu, il doit être clairement
Le superviseur doit aussi être reconnu expliqué aux participants en amont
comme légitime par son équipe (légitime de la formation, et les critères de
par rapport à son statut social, à son âge sélection doivent être transparents.
ou à son ethnie). Il s’agit ici de son autorité
« naturelle » qu’il faudra vérifier ; Un bon superviseur
>d ’avoir une expérience des enquêtes, ou n’est pas nécessairement
des programmes humanitaires, qui facilitera le meilleur des enquêteurs !
le dialogue avec l’équipe commanditaire
de l’enquête (MdM).

Recommandations pour
Le rôle des superviseurs est fondamental, car
la sélection des superviseurs
ce sont eux qui assurent la validité du processus
de collecte de données. Ce sont eux qui,
notamment, vérifient sur chaque questionnaire
Il y a plusieurs possibilités pour rempli la présence du nom de l’enquêteur et
sélectionner des superviseurs : du code d’identification des sites d’enquête
> parmi les membres du personnel et des répondants (qui doit apparaître sur
national de MdM ou des partenai- chaque feuillet). Ils vérifient qu’une réponse a
res opérationnels s’ils peuvent être été inscrite pour chaque question et qu’aucune
détachés pour assurer ce rôle (et à réponse aberrante n’a été enregistrée par
condition qu’ils aient les qualités l’enquêteur (ex. : date de naissance en 1770).
attendues). Il faudra toutefois s’assurer Ils sont également les garants de la fiabilité des
que l’on n’anticipe pas de difficultés réponses recueillies et veillent à ce que, quelle
d’ordre socioculturel entre les que soit la personne qui pose la question et quel
superviseurs identifiés et les enquê- que soit le lieu et le moment où cette question
teurs recrutés, une mésentente dans est posée, la même personne interrogée
les équipes pouvant mettre en danger
donnerait certainement une réponse identique.
le bon déroulement de l’enquête ;
Il est également conseillé de créer un petit guide
pratique à l’attention des superviseurs.

fr 48 49 fr
2B Ressources
matérielles
et logistique
> l’hébergement et la nourriture des
équipes sur le terrain (tentes, matelas,
moustiquaires, bidons d’eau, réchauds
à gaz, lampes tempête, bouilloires, trousses
de pharmacie, etc.) ;
> la location de voitures pour les
déplacements, jerrycans de carburant,
bâches et cordes pour attacher le matériel
aux galeries des véhicules ;
> la location ou l’achat de téléphones portables
ou de radios HF/VHF, et de chargeurs
allume-cigares…

2 / Logistique
Il est important d’envisager la logistique et
l’organisation générale de l’enquête en amont,
2B
horaires clés de la journée ou de la soirée, où
ils pourront rencontrer le plus grand nombre
de répondants. Les personnes risquent par
exemple d’être absentes de leur foyer pendant
leurs heures de travail ; de même, les heures
précédant les repas peuvent être à éviter si on
cherche à interroger des femmes, généralement
en charge des tâches de cuisine, tandis que le
moment du repas lui-même peut à l’inverse
être propice, car il représente souvent une
pause dans le rythme de la journée de travail
(tous genres confondus). Il arrive souvent
que les entretiens doivent être menés le soir
ou la nuit, lorsque les répondants sont de retour
du travail ou des champs par exemple.

afin que l’équipe (enquêteurs et superviseurs) Dans le village de Gboikpala, au Liberia,


1 / Ressources puisse se consacrer uniquement et pleinement une personne s’est arrêtée après la
partie B du questionnaire, car elle devait
Il est important de rapidement préciser au travail de collecte de données. Il faut pour
matérielles 22
aux membres de l’équipe d’enquête cela anticiper et mobiliser les ressources retourner travailler aux champs. Tout
au long de l’enquête, les enquêteurs
quelles seront les indemnités qu’ils matérielles (ci-dessus), mais aussi essayer de
recevront pour le travail effectué et s’ils ont dû faire face à l’absence de la
Il faut en premier lieu anticiper les indemnités connaître et de prendre en compte tous les
seront ou non pris en charge durant plupart des villageois, partis tôt le matin
et perdiems que toucheront les ressources éléments du terrain jouant un rôle dans le bon
la période de formation et d’enquête aux champs et rentrés tard le soir.
humaines, à savoir les enquêteurs, les déroulement de l’enquête. Il est par exemple
(perdiem). Il importe également
superviseurs, le consultant éventuellement recommandé, lorsque c’est possible, de
de préciser s’ils doivent eux-mêmes
mobilisé pour l’échantillonnage et l’analyse de faire un repérage sommaire des lieux à visiter
s’organiser pour acheter leur nourriture
données, les agents de saisie et les chauffeurs, pour parer à certaines difficultés éventuelles,
pour la période de l’enquête.
et prévoir également leurs perdiems pour comme le mauvais état des routes d’accès, Il est recommandé de ne pas prévoir
les repas et les hébergements dans le cas et s’assurer que toutes les conditions plus de cinq ou six heures
où des nuitées sur le terrain sont nécessaires. de sécurité soient réunies. Il faut également, d’entretien par jour et par
autant que faire se peut, se munir de plans enquêteur : cela permet de prendre
Il faut également prévoir les ressources de la topographie terrain (rivières, routes, en compte le temps de transport
d’un village à un autre, de prendre en
matérielles nécessaires pour : collines, etc.) aussi détaillés que possible,
Sur l’enquête CAP Liberia, les compte également le temps parfois
> la formation de l’équipe d’enquête en contactant par exemple les services
enquêteurs ont été rémunérés nécessaire pour trouver un répondant
(location d’une salle, d’un rétroprojecteur, cartographiques du gouvernement.
pour la durée de leur formation tiré au sort mais qui n’est pas chez
achat de matériel) ;
et de l’enquête (respectivement lui lorsque l’enquêteur arrive. Surtout,
> l’impression du questionnaire et/ou Il est important de repérer le moment de cela permet de laisser quelques heures
4 et 6 jours). Les enquêteurs se sont leur reproduction (une moindre partie avant la journée le plus propice pour aborder
plaints du fait que MdM ne fournissait de disponibilité à l’enquêteur en fin
le pré-test et en nombre suffisant après les personnes, c’est-à-dire celui où elles sont de journée pour qu’il puisse reprendre
pas les repas pendant les journées
la simulation d’enquête et la finalisation disponibles pour répondre au questionnaire et les questionnaires de la journée afin
de formation.
du questionnaire) ; où elles n’ont pas d’autres obligations, afin de de vérifier au calme qu’il les a bien
> le déroulement de l’enquête sur le terrain limiter le risque qu’elles interrompent l’entretien remplis, qu’il n’y a pas d’omissions,
(stylos, crayons, pochettes, lampes torches en cours ou refusent d’y participer pour vaquer d’incohérences ou d’erreurs.
et tout le matériel pour les entretiens, à leurs occupations. Les enquêteurs et les
22. Cf. Exemple de budget en annexe. malles pour le transport des questionnaires) ; superviseurs doivent tenter de repérer les

fr 50 51 fr
2C 2D
>
Calendrier
Le temps nécessaire pour réaliser une enquête CAP
dépend des objectifs de l’enquête, de la population
cible, de la répartition géographique et des contraintes
topographiques et logistiques d’accès aux unités tirées au >
Simulation de
l’enquête (pilot test)
Beaucoup plus large que le pré-test du questionnaire (cf.
paragraphe 1.C.6), la simulation de l’enquête est une mise
sort. Toutes les étapes de l’enquête doivent être planifiées. en situation en conditions réelles. C’est une simulation
« grandeur nature » qui permet d’identifier les problèmes potentiels.
Toutefois, afin de donner un ordre de
grandeur, on peut estimer qu’une enquête introduisant ainsi un biais, c’est-à-dire des
CAP dure en moyenne de six à douze différences entre les entretiens menés au Fidèle à ce que sera le déroulement > que les recommandations pour l’administration
semaines : début de l’enquête et ceux menés à la fin. de l’enquête sur le terrain, elle requiert du questionnaire sont bien respectées
> deux à quatre semaines pour la préparation Pour éviter une extension trop importante la participation de tous les membres de (introduction, information, consentement,
(élaboration du protocole d’échantillonnage, du temps d’enquête à proprement parler, l’équipe d’enquête (enquêteurs, superviseurs, gestion du temps) ;
il est parfois nécessaire d’augmenter le
préparation du questionnaire, formation chauffeurs). Le questionnaire est alors > que les questionnaires sont correctement
nombre des équipes d’enquêteurs afin
de l’équipe et simulation de l’enquête) ; administré à une population identique à la remplis et les annotations claires ;
de pouvoir interroger le même nombre
> une à trois semaines pour la phase population de l’étude, mais dont on sait qu’elle > que les dynamiques d’équipe fonctionnent
de répondants en un temps moindre.
de recueil terrain ; ne sera pas sélectionnée dans l’échantillon et qu’il n’est pas nécessaire de modifier
> une à trois semaines pour la saisie (ex. : village non retenu lors de la procédure la composition des équipes.
des données ; d’échantillonnage). La simulation de l’enquête
> deux à trois semaines supplémentaires pour a donc lieu dans des zones qui ne sont Il est préférable que la simulation soit effectuée
leur analyse et l’écriture du rapport d’enquête. L’enquête CAP de Kinshasa a pris pas retenues pour la « véritable » enquête. deux ou trois jours avant le début prévu de
10 semaines réparties comme suit : l’enquête, afin que d’éventuels ajustements ou
> 5 semaines pour la préparation Les équipes réalisent 3 à 5 entretiens révisions puissent être effectués (cela permet
(élaboration du protocole chacune. La simulation dure une demi-journée en outre aux équipes de s’organiser en vue
Il est très important que le temps d’échantillonnage, préparation ou une journée. du départ sur le terrain). C’est la dernière
consacré à la collecte des données du questionnaire, formation de étape qui permet à l’équipe d’améliorer la
terrain ne dépasse pas deux à trois l’équipe et simulation de l’enquête) ; La mise en situation permet de vérifier : qualité générale de l’enquête. On demande
semaines : en effet, au-delà, il est > 2 semaines pour la phase > que chacun a bien compris son rôle aux répondants ce qu’ils ont pensé du
possible que des changements contex- de recueil terrain ; et le mandat qui lui est assigné ; questionnaire et du contact établi avec les
tuels, même minimes, interviennent >1  semaine pour la saisie des données ;
> que les procédures de sélection des ménages enquêteurs et on sollicite de la même façon les
(légère augmentation du niveau des eaux, > 2 semaines pour l’analyse
et/ou des répondants sont bien comprises retours des équipes pour savoir si elles se sont
légère baisse des stocks de nourriture, etc.), et l’écriture du rapport d’enquête.
ainsi que la marche à suivre en cas senties suffisamment outillées pour procéder à
d’absence ou de remplacement nécessaire ; l’enquête ou si elles ont ressenti des difficultés.

fr 52 53 fr
PRÉPARATION DE L’ENQUÊTE

Lors de l’enquête CAP de Kinshasa,


en raison de la nature particulière
de la population interrogée, il n’a pas
été possible de réaliser la simulation
de l’enquête dans un lieu différent
de celui de l’enquête « véritable ».
Cette simulation a donc eu lieu
au sein du centre d’accueil des filles
des rues.

Les enquêtrices ont expliqué aux filles


présentes dans le centre les raisons
de leur venue et l’importance de
la participation des filles. Chacune
des enquêtrices a interrogé des filles
en leur expliquant plus en détail le but
du questionnaire et en recueillant leur
consentement éclairé.

Le responsable de l’enquête était


présent afin d’évaluer d’éventuelles
difficultés opérationnelles, liées
aux enquêtrices ou autres.

Cette simulation a été réalisée deux


jours avant le début de l’enquête.
La journée de simulation a permis
aux enquêtrices de se mettre dans
les conditions réelles (environnement,
population, estimation du temps pour
le questionnaire). La journée suivante
a été utilisée par le responsable
de l’enquête et les enquêtrices pour
réajuster des dysfonctionnements.

fr 54
3.
DÉROULEMENT DE L’ENQUÊTE CAP
SUR LE TERRAIN

page 59 page 64

3A
Mobilisation
3C
Le « marquage »
de l’équipe des
d’enquête répondants
interrogés
59 1
  / Les enquêteurs
60 2
  / Les superviseurs

page 62

3B
Consente-
ment éclairé déroulement
des répondants
et confiden-
tialité
de l’enquête
des entretiens
cap sur
le terrain

fr 56
3A
DÉROULEMENT DE L’ENQUETE
L’ENQUÊTE CAP
SUR LE TERRAIN

Déroulement de l’enquête CAP


sur le terrain Mobilisation de
l’équipe d’enquête
> Si bien préparer le questionnaire, suivre le protocole
d’enquête, procéder à des repérages et anticiper le
plus possible les ressources inhérentes à la collecte des 1 / Les
familial, des boîtes de pilules
informations CAP sont les premiers facteurs qui garantissent enquêteurs contraceptives peuvent être
la validité de l’enquête, les superviseurs et l’équipe de MdM présentées aux répondantes,
afin que celles-ci repèrent plus
Les enquêteurs formés sont enrôlés pour la
veillent également au bon déroulement de cette dernière durée consacrée à la réalisation de l’enquête, facilement des produits qu’elles
sur le terrainet à la validité des données collectées soit entre une et deux semaines (maximum
connaissent, mais auxquels elles
pourraient donner un nom différent.
par les enquêteurs. trois) selon le nombre de répondants
recherchés et le nombre d’enquêteurs recrutés.

Lorsque l’enquête CAP est réalisée sur


Il est recommandé lors de l’élabora- plusieurs sites distants, ils doivent être En plus des débriefings quotidiens organisés
tion du planning des équipes munis de feuilles de route comportant une par les superviseurs, un jour de battement
de faire commencer l’itinéraire carte routière, le nom des villages ou des peut être prévu à mi-parcours : il permet
d’enquête de chaque équipe par sites à visiter, le nombre de questionnaires aux enquêteurs de prendre un temps
les sites les plus éloignés de la base à remplir pour chacun de ces sites, les de repos et de faire part au reste de l’équipe
MdM (ou les plus difficiles d’accès) :
itinéraires recommandés, les endroits où de soucis éventuels. Ce débriefing de
> cela permet de réajuster les
dormir et éventuellement où se restaurer, mi-parcours permet aussi de repenser
plannings si des difficultés
ainsi qu’une liste de numéros de téléphone et la composition des équipes si certains
logistiques apparaissent et de limiter
d’informations qui pourraient leur être utiles. progressent plus lentement que d’autres
les risques de retard dans l’enquête
(ex. : pouvoir renvoyer une voiture et ont besoin d’aide, ou si des tensions
en cas de panne) ; apparaissent.
>p  ar ailleurs, au fur et à mesure
Du matériel de démonstration peut
de l’enquête, le degré de motivation
être fourni aux enquêteurs selon
des équipes baisse tandis que
les thématiques CAP abordées. Au Liberia, les enquêteurs, au nombre
la fatigue augmente, aussi est-il
Il permet aux répondants d’identifier de 14 et regroupés en 7 binômes, ont
préférable de planifier les sites
visuellement de quoi l’enquêteur est été mobilisés pour six jours d’enquête.
les plus difficiles et/ou éloignés
en train de parler : par exemple pour Ils avaient reçu leur matériel et leur
en début d’enquête.
un module de questions sur le planning per diem avant le départ. Amenés à

fr 58 59 fr
DÉROULEMENT DE L’ENQUÊTE CAP
SUR LE TERRAIN 3A
procèdent au bon profilage des répondants
passer plusieurs nuits sur le terrain, et remplissent bien les questionnaires. Les Lors de l’enquête CAP de Kinshasa, le
un petit kit de base leur avait superviseurs s’assurent également que le superviseur était aussi le responsable
également été fourni (lampe de poche, nombre de questionnaires requis est atteint de l’enquête. Son rôle était de récupérer
batteries, tenue de pluie, gilet MdM, pour chaque site enquêté. Enfin, équipés tous les soirs les questionnaires des
crayons à papier) ; ils se sont plaints de fiches de contrôle, ce sont eux qui font enquêtrices et de les parcourir afin
a posteriori de difficultés pour trouver de s’assurer que les données inscrites
le lien entre l’équipe d’enquête et l’équipe
un logement à certains endroits soient compréhensibles au moment
du programme pendant toute la phase
et du manque de moustiquaires. de la saisie. Cette étape a aussi été
de collecte de données sur le terrain.
l’occasion de rectifier des données
aberrantes ou de demander
Rôle du superviseur
des informations complémentaires
Il est recommandé de ne pas envoyer sur le terrain pour chaque questionnaire.
les enquêteurs au sein de leur propre
communauté, afin de ne pas augmenter Cette relecture par le superviseur,
le risque de biais et l’influence potentielle > répartir le travail entre les enquêteurs ; effectuée chaque soir, a facilité
sur les personnes interrogées et les > identifier les ménages à enquêter les rectifications/explications par
questions-réponses données (car enquêteur si les enquêteurs ne le font pas les enquêtrices. En effet, elles avaient
et enquêté peuvent s’influencer l’un l’autre). eux-mêmes ; plus de facilité à se remémorer
Exception est faite lorsque la population > répondre aux questions qui se les entretiens avec les filles lorsqu’ils
posent aux enquêteurs, identifier les s’étaient passés dans la même journée.
de l’échantillon est difficile à atteindre,
problèmes et compléter la formation
comme celle des usagers de drogue
de ceux qui ne font pas leur travail
ou des professionnel(le)s du sexe, et
correctement ;
que les enquêteurs sont des membres
> s’assurer que les entretiens restent
« pairs » du groupe cible. confidentiels (que les enquêteurs
ne discutent pas des résultats

2 / Les des questionnaires entre eux


ou avec d’autres personnes) ;

superviseurs > t enir les feuilles de contrôle


et s’assurer de la bonne exécution
des tâches ;
Le nombre de superviseurs dépend >a  près une première vérification
directement du nombre d’enquêteurs, lui- effectuée par les enquêteurs
même déterminé par la taille de l’enquête eux-mêmes, procéder à la
(nombre de répondants à atteindre) et les vérification des données en
moyens mis à disposition. Pour déterminer reprenant tous les questionnaires
le nombre de superviseurs nécessaires, avant de quitter chaque site pour
le principe est que chaque superviseur doit s’assurer qu’ils sont correctement
avoir un contact physique quotidien avec remplis et ne contiennent
chacun des enquêteurs qu’il supervise. pas de données incohérentes
ou aberrantes ;
Pour dix à quinze enquêteurs, par exemple,
>c  ontrôler que le nombre escompté
un binôme de superviseurs fonctionne
de questionnaires remplis est atteint
assez bien.
pour chaque site avant de le quitter,
et que l’identification du site, des
Leur rôle est de circuler entre les équipes répondants et des enquêteurs est
d’enquêteurs et de les aider pour toutes les reportée sur chaque support papier.
difficultés rencontrées ; garants du processus
d’enquête, ils vérifient que les enquêteurs

fr 60 61 fr
3B Consentement
éclairé des
répondants
physiquement ou intellectuellement. Dans
ce cas une croix en guise de signature peut
faire office de consentement. Pour tous les
handicaps intellectuels, il faut en référer au tuteur
légal ou faire appel au comité d’éthique
du pays pour identifier les solutions possibles.

Il est à noter qu’une autorisation


parentale est nécessaire pour
les personnes de moins de 18 ans
vivant sous le toit de leurs parents.
Cependant, selon les pays
et les populations, les jeunes
sont considérés comme adultes à
des âges plus précoces et la question
étaient reportés sur chaque
questionnaire.

Ex.: Numéro d’identification


du questionnaire :
ı___ı ı___ı___ı___ı

Ex. de remplissage :
ı_1_ı ı_1_ı_3_ı_4_ı

enquêteur n°1
3B
leur passage (leur nom n’était pas
demandé) ainsi qu’un code enquêteur

enquêtée n° 134

et confidentialité
mérite d’être approfondie au regard
de chaque contexte socioculturel
(par exemple quand des filles sont

des entretiens
mères à 16 ans, quand des couples
adolescents vivent ensemble, etc.).
Dans les cas où l’enquête porte
sur des mineurs, il convient donc
de se rapprocher des autorités
Lorsque les enquêteurs abordent les Une fois la confidentialité garantie, les et/ou du comité d’éthique.
répondants, il est important qu’ils leur enquêteurs obtiennent le consentement
fassent bonne impression en se présentant éclairé de leurs interlocuteurs, c’est-à-
et en présentant les principes de l’enquête dire un consentement donné en pleine
d’une manière positive et respectueuse. connaissance de ce que sont les principes
Ils doivent ensuite absolument mettre et les objectifs de l’enquête et de ce à Lors de l’enquête CAP de Kinshasa,
l’accent sur le caractère confidentiel quoi serviront les informations recueillies. la population cible était les filles des
des réponses données et expliquer aux L’information donnée doit être honnête rues en rupture familiale. Beaucoup
personnes rencontrées que leur nom ne et l’enquêteur doit s’assurer que la personne d’entre elles étaient mineures
leur sera pas demandé et leur rappeler ce a compris, par exemple en lui demandant et sans référent parental ou tuteur.
à quoi serviront les informations recueillies. de reformuler avec ses propres mots. L’autorisation parentale n’a donc
Pour garantir la confidentialité de l’entretien, pas pu être demandée, cependant le
les enquêteurs doivent demander aux Le consentement éclairé et libre est la preuve consentement éclairé a été soumis
répondants quel est l’endroit qui leur semble que la personne accepte de participer à à toutes les filles.
le plus tranquille et où ils pourront répondre l’enquête23. Il doit être recueilli au début Le choix d’interroger est donc resté sous
au questionnaire en privé, sans être dérangés de l’enquête et permet l’inclusion dans la la responsabilité de MdM. L’ONG étant
ou épiés. L’entretien en « tête à tête » recherche. Certaines difficultés peuvent subvenir compétente et présente auprès de la
favorisera d’autant plus une parole libre lors de cette étape. En effet, si les personnes ne population cible depuis des années, les
de la part des enquêtés. sont pas capables d’écrire ou sont handicapées autorités n’ont pas posé de problème.

Afin d’identifier les questionnaires,


23. À noter que ce consentement ne doit pas être nécessairement écrit. Pour plus de détails à ce sujet, voir le guide les numéros attribués à chaque fille selon
« Pour une éthique de terrain. Gestion des données personnelles sensibles (Santé - Histoires de vie) » MdM, 2010,
disponible sur l’intranet MdM en français, anglais et espagnol, ou sur demande s2ap@medecinsdumonde.net.

fr 62 63 fr
3CLe « marquage »
des répondants
interrogés
Une des questions que soulève
le marquage des participants
est le respect de l’anonymat lors
de la participation à une étude
et le risque de stigmatisation
(cas d’enquêtes portant sur les
personnes vivant avec le VIH, les
travailleurs du sexe, les UDI, etc.).

Pourtant, le marquage peut s’avérer


nécessaire. La décision de marquer
ou non les participants, et le type de
marquage à utiliser est donc à évaluer
pour chaque étude. C’est à l’équipe
terrain et au S2AP d’évaluer ensemble
s’il y a un risque, ou non, à utiliser
un marquage.
> pour les enquêtes auprès des
ménages : les enquêteurs évaluent
la composition du ménage au regard
3C

des critères d’éligibilité afin d’interroger


le « bon type de répondant » et de
remplir les modules correspondants.

3. Consentement des répondants


et confidentialité de l’enquête
> toujours rappeler la confidentialité
des réponses données et recueillir le
consentement éclairé des répondants ;
> solliciter une autorisation parentale
pour interroger les personnes mineures.

4. Reconnaître les répondants


interrogés
> mettre en place un système

>
de marquage pour reconnaître plus
Une fois les répondants interrogés, il est important de facilement les répondants déjà
« marquer » les ménages ou les individus afin de pouvoir Récapitulatif : interrogés, notamment lorsque
les entretiens CAP sont dédommagés.
les reconnaître et de ne pas les interroger plusieurs fois. déroulement d’une enquête CAP

On pourra par exemple dessiner une croix à la craie sur


1. Mobiliser les enquêteurs
la porte des maisons enquêtées, ou marquer d’un tampon et les superviseurs
la main des individus ayant déjà répondu au questionnaire. Les enquêteurs :
> organisés en équipes et enrôlés pour
une durée adaptée à la réalisation
Ce marquage doit devenir automatique
Lors de l’enquête CAP réalisée en de l’enquête ;
lorsque les répondants à l’enquête
Birmanie, les personnes interrogées > munis de leur perdiem, d’une feuille
CAP sont dédommagés pour
étaient toutes des usagers de drogue. de route détaillée et du matériel
le temps consacré aux entretiens. nécessaire.
Un dédommagement était versé pour
Le dédommagement éventuel de répondants
tout entretien réalisé afin de motiver
intervient uniquement dans le cas de Les superviseurs :
ces personnes à consacrer un peu de
sélection non aléatoire de répondants, > répartis entre les différentes équipes
leur temps à répondre au questionnaire.
lorsque les répondants ciblés appartiennent d’enquêteurs ;
Pour prévenir les dérives et éviter
à des catégories de populations que les UDI ne se présentent plusieurs > munis de « feuilles de contrôle »
difficiles à atteindre ou à localiser. fois à des enquêteurs différents, pour rendre compte du déroulement
L’attrait de ce dédommagement, l’équipe a marqué d’un point rouge de l’enquête.
qu’il soit financier ou qu’il s’agisse sur la chaussure tous les répondants
de biens offerts, peut amener certaines 2. Sélectionner les répondants
qui venaient d’achever un entretien.
personnes à vouloir répondre plusieurs qui participeront à l’enquête
Cela permettait aux enquêteurs de
fois au questionnaire, ce qui risquerait savoir si une personne avait déjà été > identifier autant que possible par
de compromettre la représentativité interrogée ou non, même lorsqu’ils sélection aléatoire les répondants
des données collectées. n’avaient pas eux-mêmes mené et toujours reproduire le même mode
l’entretien. de sélection (ménage et individus) ;

fr 64 65 fr
4.
ANALYSE DES DONNÉES
ET PRÉSENTATION DU RAPPORT D’ENQUÊTE

page 68

4A
Saisie et
nettoyage
des donnÉes
68 1
  / Saisie
des données
69 2
  / La procédure
de nettoyage
des données
ou le data cleaning
70 3
  / Analyse
des données

page 71
ANALYSE
4B
Écriture
DES DONNÉES
du rapport
d’enquête ET PRÉSENTATION
DU RAPPORT
D’ENQUÊTE
page 73

4C
Restitution
et diffusion
des résultats
de l’enquête

fr 66
4A
>
Saisie, nettoyage ET
ANALYSE des données
C’est l’équipe terrain qui a la responsabilité d’analyser
et de présenter les données. Si elle avait fait appel
à un consultant lors de la phase d’échantillonnage de la
moins sur 10 % des questionnaires, choisis
de façon aléatoire. La double entrée réduit
d’autant le temps qui sera nécessaire pour le
nettoyage des données (data cleaning) : il peut
s’avérer plus efficient de payer une seconde
indemnité d’agent de saisie plutôt que
d’utiliser le coordinateur sur le data cleaning.

Pour la saisie des données de


l’enquête CAP Liberia, il n’était prévu
initialement qu’un seul opérateur
de saisie, mais face à la pénibilité
du travail de saisie, et aux risques
de démotivation et de diminution de
l’attention, l’opérateur de saisie a été
renforcé par une seconde personne.
2 / La
procédure de
nettoyage des
données ou le
data cleaning
4A

La vérification et la validation des données


saisies constituent une étape importante
dans le processus qualité d’une enquête.
Il revient au coordinateur de l’enquête
ou à l’un des superviseurs de procéder
au nettoyage des données. Il est impératif
que cette personne maîtrise parfaitement
le questionnaire, les modules et leur
format. Ce tiers, autre que l’agent de
population, elle pourra à ce moment de nouveau le solliciter. saisie, passe en revue les données, tente
Recommandations d’identifier les erreurs de saisie, vérifie
pour la saisie des données les données extrêmes et les données
1 / Saisie d’organiser un temps de formation qui aberrantes. Les données, une fois
permette de reprendre les questions et les vérifiées et validées, sont sauvegardées
des données choix de réponses une par une, en précisant > recruter ou assigner une personne et réservées au travail d’analyse.
les types de réponses qui sont possibles à cette tâche, réserver un ordinateur
Il revient à l’équipe terrain d’organiser la saisie et ceux qui ne le sont pas (pour reprendre et une salle ;
> prévoir une formation de l’agent
des données issues des questionnaires CAP. l’exemple précédent, date de naissance
de saisie ; Lors de l’enquête CAP de Kinshasa
Comme nous l’avons vu précédemment, 1770). La formation met également l’accent
> privilégier des logiciels de saisie le nettoyage des données a été fait
le masque de saisie est élaboré une fois le sur le masque de saisie.
qui comportent des mécanismes par le responsable de l’enquête et
questionnaire définitivement validé. Cette
de contrôle de qualité (ex. : valeurs a porté sur la recherche de données
étape doit se faire avant que ne commencent Idéalement, l’agent de saisie peut commen- admises ; alertes sur incohérences)
à remonter les premiers questionnaires. cer à entrer les données simultanément au manquantes et/ou aberrantes
comme Sphinx, Epi Info ou Epi Data ; dans la base de données.
travail de collecte sur le terrain, à mesure > commencer la saisie dès que possible
Le processus de saisie des données peut être que les questionnaires remontent du (avant même la fin de l’enquête). Exemples de données aberrantes :
un processus long et fastidieux, qui requiert terrain. Cela permet de repérer d’éventuelles > procéder à une double saisie > un âge de 250 ans ;
rigueur, patience et organisation. Il est dès erreurs d’annotation ou de remplissage des questionnaires, au moins > un avortement confirmé alors que,
lors préférable qu’une ou plusieurs personnes et de pouvoir immédiatement en faire part sur 10 % des questionnaires ; selon la saisie, la personne
soient recrutées ou assignées exclusivement aux équipes d’enquête, qui, parfois, peuvent >p  révoir la sauvegarde quotidienne n’est jamais tombée enceinte ;
à cette tâche, et qu’un ordinateur soit retourner sur place corriger leurs erreurs. des questionnaires déjà saisis. > des réponses saisies sur des lieux de
réservé à cet effet, ainsi qu’une pièce pour le procuration de drogues injectables,
classement des questionnaires et la protection Il est recommandé de procéder à une double mais selon les sauts de questions
de données qui peuvent être sensibles. saisie des questionnaires en vue de repérer la personne déclare ne jamais
les erreurs de frappe ou d’identifier les erreurs s’être droguée.
Quelle que soit la solution retenue pour systématiques ou le taux d’erreur par agent
la saisie des données, il est indispensable de saisie. Cette double saisie doit porter au

fr 68 69 fr
ANALYSE DES DONNÉES
ET PRÉSENTATION DU RAPPORT D’ENQUÊTE

Certaines erreurs étaient survenues


lors de la saisie, il a alors fallu reprendre
les questionnaires afin de rectifier
les erreurs. Le data cleaning s’effectue
aussi au début de l’analyse. En effet,
il arrive parfois que certaines données
aberrantes ne soient pas remarquées
lors de l’étape précédente. C’est le cas
par exemple d’erreurs de saisie sur
des sauts de questions. C’est alors au
moment de l’analyse que l’on s’aperçoit
qu’il existe encore des données
erronées. Dans ce cas, il faut revenir
aux questionnaires papier et vérifier les
réponses, puis recommencer l’analyse.

Ce nettoyage a nécessité deux jours.


Cette étape est indispensable avant
l’analyse des données.
le sexe) ou d’une situation à l’autre
(ex. : le nombre d’enfants dans une famille).
Ce sont eux qui expriment les spécificités
de l’échantillon et permettent d’en identifier
certains traits communs ou divergents.

4BÉcriture du
rapport d’enquête
C’est à l’équipe terrain que revient la
responsabilité de l’écriture du rapport
d’enquête. Même dans le cas où un
consultant extérieur a été sollicité, il est
formation des enquêteurs et superviseurs ;
limites, problèmes et biais éventuels
rencontrés, etc.). Tous ces éléments
contribuent à permettre au lecteur de juger de
important que le rapport d’enquête soit la solidité de l’enquête (fiabilité et validité des
rédigé en binôme avec l’équipe terrain. résultats, rigueur scientifique). Ils permettent
En effet, c’est la complémentarité des également la reproductibilité d’enquêtes
deux parties qui permettra d’établir des similaires par d’autres organisations.
3 / Analyse recommandations et conclusions pertinentes
par rapport à la thématique abordée. 4. Présentation des résultats
des données de l’enquête CAP : attention à ne
Le rapport d’enquête a pour objectif de faire pas confondre l’analyse des résultats
L’analyse des données dépend des objectifs, ressortir les informations essentielles recueillies (partie suivante) et la présentation des
des hypothèses et du plan d’analyse. Ce sont par les questionnaires CAP sur le terrain résultats ; il s’agit ici d’exposer les
ces trois éléments qui définissent la façon dont et doit permettre de restituer tous les points résultats essentiels de l’enquête sous
les données sont analysées. L’expert ou la développés dans l’analyse des données. leur forme brute, statistique, pour chaque
personne ressource qui a été employé pour Sa présentation respecte la trame suivante : sous-partie et chaque thématique du
élaborer le plan d’échantillonnage peut de questionnaire. Cette partie du rapport
nouveau être sollicité pour prendre en charge 1. Introduction (contexte de l’enquête, est donc essentiellement chiffrée, et les
l’analyse des données. Selon le degré de description rapide des activités MdM si données y sont généralement organisées
rigueur scientifique requis pour l’enquête, il sera besoin, publications existantes sur le sujet…) sous forme de tableaux, de graphiques,
nécessaire de procéder à l’analyse statistique de diagrammes ou de courbes. Elle ne
des données, exprimée notamment sous la 2. Objectif(s) de l’enquête CAP et intérêt contient pas de commentaires sur ces
forme d’intervalles de confiance et p-value. pour le programme MdM (succinct). résultats, hormis un narratif expliquant le
contenu de chaque tableau, graphique,
Cette analyse consiste plus précisément 3. Méthodologie de l’enquête CAP : etc. Cette partie présente généralement
en la description de l’échantillon reprendre l’ensemble des étapes a) la description de la population
et des variables présentes dans cet de la préparation de l’enquête (localisation cible (taille, nombre de répondants,
échantillon. Il faut clairement décrire les et période de l’enquête ; protocole caractéristiques sociodémographiques) et
profils de personnes rencontrées et restituer d’échantillonnage et processus de sélection b) les résultats principaux, en rapport
les caractéristiques (variables) qui diffèrent des ménages interrogés ; contenu avec l’objectif de l’enquête CAP. Il faut
d’un répondant à l’autre (par exemple l’âge, du questionnaire et pré-test, sélection et toujours penser à préciser le nombre de

fr 70 71 fr
ANALYSE DES DONNÉES
ET PRÉSENTATION DU RAPPORT D’ENQUÊTE

répondants « n » sur lequel on base les


informations données (n=xx), notamment
quand on utilise des pourcentages (%).
Les comparaisons doivent toutes être
appuyées par la mesure de la « p-value »,
c’est-à-dire le niveau de probabilité qui
permettra de garantir la significativité des
résultats et d’établir des comparaisons
statistiquement valables (la limite de
significativité est définie à 0.05 ou 5 % et la
p-value doit toujours lui rester inférieure).

5. Discussion : ici il s’agit de mettre en


lumière les résultats les plus importants
et les plus significatifs, et de les rendre
intelligibles. Cette partie permet ainsi
de présenter les hypothèses auxquelles
renvoient les résultats, en les illustrant
pu être retirées de l’analyse des données,
et qui pourront servir à confirmer ou à
orienter les activités du programme sur
le terrain. Dans l’idéal, ces informations
doivent être vérifiées et approfondies
à l’aide de méthodologies qualitatives
(focus group, entretien, observation) pour
permettre de mieux définir quelles sont
les connaissances, attitudes et pratiques
sur lesquelles la mission doit renforcer
son attention ou implanter des activités.
Ces recommandations dessinent la voie à
prendre pour que le recueil d’informations
sur les CAP d’une population puisse avoir
un impact sur la façon de procéder de la
mission et améliore les interventions à venir.

7. Références bibliographiques
4CRestitution
et diffusion des
résultats de l’enquête

>
éventuellement par des schémas explicatifs.
Il est important lors de cette présentation 8. Annexe(s)  : on présente en annexe, Le rapport de l’enquête CAP ne doit pas être considéré
de résultats de rappeler les limites de l’étude dans leur intégralité, le protocole d’enquête/ comme un document interne ; les résultats sont à diffuser
(choix de la population, méthodologie, choix
des questions, problèmes liés à la traduction
échantillonnage ; le questionnaire ;
le plan d’analyse ; une carte de la zone ;
à toutes les parties prenantes concernées par la santé et
et à la rétro-traduction,…) afin d’appuyer les documents supports (ex. : calendrier l’accès aux soins de la population qui pourront probablement
les remarques faites à la suite de l’étude. des événements locaux) ; on peut également retirer des bénéfices des informations recueillies.
Cette interprétation des résultats doit proposer de revenir sur le détail
toujours se faire de façon contextualisée, de certains résultats.
c’est-à-dire au regard de la situation Lors de l’élaboration du protocole d’enquête, la
sur le terrain. Si c’est un consultant qui est restitution aux différents partenaires nationaux et adolescents et le Programme national
responsable de l’écriture du rapport d’enquête, internationaux, et auprès des personnes interrogées de la santé de la reproduction afin de
il doit avoir une très bonne connaissance Pour l’enquête CAP de Kinshasa, doit être envisagée. Il est important que les résul- présenter les principaux résultats et
du niveau local, et l’équipe de terrain doit c’est le responsable de l’enquête qui tats de cette enquête soient partagés afin de recommandations en vue d’une future
s’est chargé de l’écriture du rapport coopération souhaitée par MdM.
de toute façon être impliquée dans toute pouvoir discuter des nouvelles politiques et/ou de
d’analyse en prenant en compte Lors de cette présentation ont été
la phase d’analyse, sans quoi les explications nouveaux positionnements et/ou choix opération-
les impératifs de l’équipe terrain. expliqués la méthodologie et le choix
et les recommandations qui en découlent nels. De plus, les informations recueillies complètent
Le responsable du programme de la population. Les limites de
pourraient ne pas être réalistes ou pertinentes les connaissances internationales sur la population l’enquête ont aussi été discutées.
dans le pays et le responsable médical
pour la mission sur le terrain. Les résultats de l’étude. Cette restitution doit être adaptée aux Une autre restitution a été réalisée auprès
ont ensuite fait plusieurs relectures
CAP peuvent également être mis en regard différents partenaires auxquels on s’adresse. En du partenaire local. Lors de cette restitution,
du document afin de demander
d’autres données plus générales, issues effet, les résultats d’analyse et recommandations le choix a été fait de ne présenter que
des compléments ou de le rectifier.
par exemple d’enquêtes démographiques, Cette complémentarité est essentielle, ne seront pas forcément partagés avec tous. les résultats et les recommandations en
de statistiques nationales ou internationales car elle permet de produire un santé directement en relation avec leur
et d’autres publications pertinentes. document compréhensible pour travail quotidien. En effet, ne s’adressant
le terrain, et surtout utilisable par pas au même public, il semblait important
6. Recommandations et ce dernier, qui pourra s’en servir pour Lors de l’enquête CAP de Kinshasa de faire passer un message en rapport
conclusion : le rapport présente enfin, réorienter le programme par exemple. une pré-restitution a été faite avec avec leurs activités, leur positionnement
dans cette dernière partie, les informations le Programme national de santé des et leurs actions en santé.
les plus significatives et importantes qui ont

fr 72 73 fr
5.
ANNEXES

page 76

5A
conclusion

page 78

5B
RÉFÉRENCES
BIBLIOGRAPHIQUE
annexes

page 79
Conclusion
5C
TABLE DES
& références
ABRÉVIATIONS bibliographiQUES

fr 74 75 fr
5AcONCLUSION
En réalisant une enquête sur les connaissances,
les attitudes et les pratiques d’une population,
l’équipe mobilisée sur un programme rend
compte d’une situation de référence qui lui
permet de penser des interventions de santé
d’éducation pour la santé, permettant
de constater l’effet des différents volets
développés sur les savoirs, les savoir-faire
et les savoir-être de cette population.
1. Élaboration du protocole d’enquÊte (2 à 4 semaines)
Définition des objectifs de l’enquête
Identification de la population cible
Calcul de la taille de l’échantillon
Choix des méthodes d’échantillonnage de la population
cible (plusieurs méthodes possibles selon les niveaux :
sélection des villages, des ménages, des répondants)
Sélection des questions
Adaptation des réponses
Élaboration du plan d’analyse
Traduction / rétro-traduction du questionnaire
Pré-test du questionnaire
Construction du masque de saisie
Équipe
terrain








S2AP


5A
Appui
externe


ou des activités d’éducation pour la santé L’enquête CAP ne donne cependant accès
Validation du questionnaire √ √
adaptées au contexte local. Les informations qu’à un niveau limité d’informations, puisque
recueillies l’aident à améliorer l’efficacité les personnes répondent uniquement à Validation du protocole d’enquête √ √
de ces activités et à anticiper certains obstacles. des questions dont les réponses sont déjà 2. Préparation de l’enquête (1 à 3 semaines)
formatées. De plus, il est parfois plus instructif
Repérage des sites ressources / lieux de fréquentation /
Il est important de ne pas sous-estimer de connaître l’importance relative accordée √
communautés
l’ampleur des ressources et le temps au choix des réponses ou encore l’explication
Choix du calendrier de l’enquête √
nécessaire à la mise en œuvre d’enquêtes de ce choix. De même, certains sujets
CAP, entreprises coûteuses et chronophages. sensibles concernant la sexualité ou encore Prévision des ressources matérielles et des besoins logistiques √
Pour que l’enquête CAP soit fiable et probante, les pratiques à risque sont difficiles à cerner Prévision des ressources humaines nécessaires √
elle doit respecter un certain nombre d’étapes en ne s’appuyant que sur du « déclaratif ».
Recrutement et formation des enquêteurs et des superviseurs √
méthodologiques, ce qui demande que lui C’est pour cela qu’il est très pertinent
soient alloués, de fait, le temps et les ressources de mettre en place des ateliers d’expression Simulation de l’enquête √
nécessaires. Si ces différentes étapes sont individuelle (entretiens) ou collective (focus Envoi des courriers officiels √
essentiellement prises en charge par l’équipe groups) ainsi que des observations pour
3. Déroulement de l’enquête (1 à 3 semaines)
sur le terrain, la finalisation du questionnaire constater le décalage entre ce qui se dit et ce
d’enquête, la procédure d’échantillonnage qui se fait, notamment lorsque sont abordées Mobilisation des équipes √
et l’analyse des données récoltées sont les questions relatives aux attitudes et aux Obtention des autorisations et consentements √
le plus souvent supervisées par une ressource pratiques, toujours plus difficiles d’accès. Marquage des répondants interrogés √
experte (en général consultant externe).
Tableau récapitulatif Vérification des questionnaires remplis √
Appuyés sur une méthode d’échantillonnage des étapes dans la réalisation Supervision générale de l’enquête √ √
probabiliste, les comportements et les d’une enquête CAP 4. Analyse des données (2 à 3 semaines)
changements de comportements deviendront Ce tableau reprend les principales étapes dans
des indicateurs que l’on pourra mesurer à la réalisation d’une enquête CAP et souligne Saisie des données et data cleaning √
intervalles définis. Posés au début et au terme l’importance du travail collectif, réunissant Analyse des données √ √
d’un programme aux mêmes groupes de des compétences variées. Il est souvent utile Écriture du rapport d’enquête √ √
population, les questionnaires CAP seront et nécessaire de solliciter un regard extérieur
Restitution de l’enquête et diffusion √ √
des supports pour l’évaluation des activités au cours de ces différentes étapes.

fr 76 77 fr
5B 5C
RÉFÉRENCES
BIBLIOGRAPHIQUES
[1] MdM-S2AP, Questionnaire CAP VIH (versions
FR & EN), consultable sur l’intranet de MdM
pratique pour les projets de santé, 2010
(consultable sur l’intranet de MdM)
TABLE DES
ABRÉVIATIONS
BCC : Behaviour Change Communication
BSS : Behavioural Surveillance Survey
CAP : Connaissance, attitudes, pratiques
[2] MdM-S2AP, Questionnaire CAP SSP (version [8] Association médicale mondiale, Déclaration CCC : Communication pour le changement
EN), consultable sur l’intranet de MdM d’Helsinki. Principes éthiques applicables aux de comportement
recherches médicales sur des sujets humains. DHS : Demographic & Health Survey
[3] FHI, Guide pour enquêtes répétées Adoptée par la 18e Assemblée générale, EAS : Échantillonnage aléatoire simple
de surveillance comportementale au sein Helsinki, Juin 1964 : http://www.wma.net/ ESC : Enquête de surveillance
de populations exposées au VIH, USAIDS/ fr/30publications/10policies/b3/17c_fr.pdf comportementale
DFID, version française en septembre 2002. HSH : Hommes ayant des rapports sexuels
Disponible en ligne : http://www.fhi.org/NR/ Une approche critique avec des exemples, avec des hommes
rdonlyres/etufejkmsihy4ssg­qcaz67ift4zmgn­ en ligne : http ://apad.revues.org/ IEC : Information, éducation, communication
s­zsjenuay2hbilgmoaiy­bfsu3j5ce6razwvbuo­ document1982.html#tocto6 MdM : Médecins du Monde
we6b6ytlac/BSSFrenchMan­ualcomplete.pdf MICS : Multiple Indicators Cluster Survey
Handicap International, Connaissances, Attitudes PS : Professionnels du sexe
[4] O
 RC Macro, Model « A » Questionnaire with et Pratiques dans l’éducation au risque : mettre SSP : Soins de santé primaire
commentary for high contraceptive preva- en œuvre les études CAP, disponible en ligne : STAO : Service technique d’appui aux
lence countries, MEASURE DHS+ basic http://www.handicap-international.fr/fileadmin/ opérations (ancien nom du S2AP)
documentation No1, USA, 2001, disponible documents/publications/GuideCAP.pdf S2AP : Service d’analyse, appui et plaidoyer
en ligne : http://www.measuredhs.com/ ONUSIDA, USAID, Rencontrer les besoins UDI : Usagers de drogues injectables
pubs/pdf/DHSQ4/DHS-IV-Model-A.pdf.pdf des programmes nationaux de lutte contre VIH : Virus de l’immunodéficience humaine
le VIH/SIDA, la collecte des données sur le
[5] UNICEF, Multiple indicator cluster surveys / comportement, 2000 disponible en ligne :
MICS 3, disponible en ligne : http://www. http://data.unaids.org/publications/irc-pub03/
childinfo.org/mics3_questionnaire.html meetingbehavdata_fr.pdf
WHO, Advocacy, communication and social
[6] M
 dM, Guide collecte de données >> control for TB control. A guide to developing
Méthodes qualitatives, 2009 knowledge attitude and practice surveys,
(consultable sur l’intranet de MdM) 2008, disponible en ligne en anglais : http://
www.stoptb.org/assets/documents/resources/
[7] MdM, Éducation pour la Santé. Guide publications/acsm/ACSM_KAP%20GUIDE.pdf

fr 78 79 fr
ANNEXES PROPOSÉES
DANS LE CD-ROM

– Exemple de protocole d’enquête : Zimbabwe 2009

– Exemples de formulaire de consentement :


Kinshasa 2009 et Zimbabwe 2009

– Exemple de questionnaire CAP : Kinshasa 2009 et Zimbabwe 2009

– Exemple de manuel des superviseurs : Zimbabwe 2009 et Niger 2008

– Exemple de manuel des enquêteurs : Niger 2008

– Exemple de feuille de route des enquêteurs : Zimbabwe 2009

– Exemple de rapport individuel pour chaque personne interrogée :


Kinshasa 2009

– Exemple de rapport journalier : Kinshasa 2009

– Modèle de questionnaire-type SSP et VIH

– Modèle de chronogramme pour une enquête CAP

– Modèle de budget pour une enquête CAP

Le CD-Rom sera mis à jour régulièrement et proposera au fur et à mesure d’autres exemples
et modèles que ceux présentés ci-dessus.

Document élaboré par Sybille Gumucio, S2AP avec la contribution de Melody Merica, Niklas Luhmann,
Guillaume Fauvel, Simona Zompi, Axelle Ronsse, Amélie Courcaud, Magali Bouchon, Coralie Trehin,
Sophie Schapman, Olivier Cheminat, Helena Ranchal, Sandrine Simon, Médecins du Monde, janvier 2011. /
Conception et réalisation graphique : Polysemique.fr / Photographies de : Isabelle Eshraghi (p. 1), Jacky
Naegelen / Reuters (p. 2), Bruno Fert (p. 53) / Corrections : Thérèse Benoit / Impression : IGC Communigraphie