Vous êtes sur la page 1sur 45

ROYAUME DU MAROC

UNIVERSITE ABDELMALEK SAADI


FACULTE POLYDISIPLINAIRE LARACHE

Impôt sur les


sociétés
Enseignante : Dr. Hasnae MGHIZOU

PDF Creator Trial


SOMMAIRE

A- Définition

B- Champ d’application

C- Détermination de la base imposable

D-Liquidation

E- Paiement et régularisation

PDF Creator Trial


A- Définition IS

Est un impôt direct s’appliquant obligatoirement à

l'ensemble des produits, bénéfices et revenus des sociétés

de capitaux et autres personnes morales et par option pour

les sociétés de personnes

PDF Creator Trial


B- Champ d’application
I- les personnes imposables

Obligatoirement Optionnellement
• Les sociétés anonymes • SNC
• SCA • SCS
• SARL • Les sociétés en commandite
• Coopératives simple constituée au Maroc
• Les établissements publics et ne comprenant que des
personnes physiques
• Les autres personnes morales
• Les sociétés en participation
• Les associations
• les Fonds créés par voie
législative ou par convention

PDF Creator Trial


B- Champ d’application
II- les personnes exclus
Les sociétés de personne
quand tous les associés Les sociétés de fait ne
sont des personnes comprenant que des
physiques sauf le cas où personnes physiques
ces sociétés optent pour IS

Les sociétés immobilières


transparentes dont le Les groupements d’intérêt
capital est divisé en parts économique (GIE)
sociales ou actions Définie par la loi n° 13-97
nominatives

PDF Creator Trial


B- Champ d’application
III- les personnes exonérées

Exonérations et
imposition aux
taux réduit

Réduction pour
Exonérations Exonérations
société introduite Réduction pour
permanentes temporaires
en Bourse les entreprises
prenant des
participations
dans le capital
des jeunes
entreprises en
nouvelles
technologies 6

PDF Creator Trial


B- Champ d’application: les personnes exonérées
III-1-1- Exonérations permanentes / Exonérations
permanentes
• les associations et les organismes légalement assimilés à but non lucratif, pour
les seules opérations conformes à l'objet défini dans leurs statuts.

• la Ligue nationale de lutte contre les maladies cardio-vasculaires;

• la Fondation Hassan II pour la lutte contre le cancer;

• la Fondation Cheikh Zaïd Ibn Soltan pour l'ensemble de ses activités ou


opérations et pour les revenus éventuels y afférents ;

• la Fondation Mohammed V pour la solidarité pour l'ensemble de ses activités ou


opérations et pour les revenus éventuels y afférents ;

• la Fondation Mohammed VI de promotion des œuvres sociales de l'éducation


formation pour l'ensemble de ses activités ou opérations et pour les revenus 7
éventuels y afférents ;
PDF Creator Trial
B- Champ d’application: les personnes exonérées
III-1-1- Exonérations permanentes / Exonérations permanentes
• la Banque Islamique de Développement (B.I.D.), conformément à la convention
publiée par le dahir n° 1-77-4 du 5 Chaoual 1397 (19 septembre 1977) ;

• la Banque Africaine de Développement (B.A.D.), conformément au dahir n° 1-63-316


du 24 joumada II 1383 (12 novembre 1963) portant ratification de l’accord de création
de la Banque Africaine de Développement ainsi que le Fonds créé par cette banque
intitulé « Fonds Afrique » ;

• les organismes de placement collectif en valeurs mobilières (O.P.C.V.M.) pour les


bénéfices réalisés dans le cadre de leur objet légal

• l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du


Sud du Royaume pour l’ensemble de ses activités ou opérations et pour les revenus
éventuels y afférents
8
• l’Université Al Akhawayne d’Ifrane pour l’ensemble de ses activités ou opérations et
PDF Creator
pour Trial
les revenus éventuels y afférents
B- Champ d’application: les personnes exonérées
III-1-2- Exonérations permanentes / Exonérations
suivies de l’imposition permanente aux taux réduits
• Les entreprises hôtelières bénéficient de l’exonération totale de l’impôt sur les sociétés
pendant une période de cinq (5) ans consécutifs qui court à compter de l’exercice au cours
duquel la première opération d’hébergement a été réalisée en devises et de l’imposition
aux taux prévus,

• Les sociétés de services ayant le statut " Casablanca Finance City " bénéficient de
l'exonération totale de l’impôt sur les sociétés pendant une période de cinq (5) exercices
consécutifs, à compter du premier exercice d’octroi du statut précité et de l'imposition au
taux spécifique prévu

• Les entreprises qui exercent leurs activités dans les zones d’accélération industrielle
bénéficient de l'exonération totale durant les cinq (5) premiers exercices consécutifs, à
compter de la date du début de leur exploitation et de l'imposition au taux prévu.
• L’Agence spéciale Tanger-Méditerranée, ainsi que les sociétés intervenant dans la
réalisation, l’aménagement, l’exploitation et l’entretien du projet de la zone spéciale de
développement Tanger-Méditerranée et qui s’installent dans les zones d’accélération 9
industrielle bénéficient des avantages accordés aux entreprises installées dans lesdites
zones.
PDF Creator Trial
B- Champ d’application: les personnes exonérées

III-1-3- Exonérations permanentes / Exonérations


permanentes en matière d’impôt retenu à la source

1- Les produits des actions, parts sociales et revenus assimilés:


 les sommes distribuées provenant des prélèvements sur les bénéfices pour le rachat
d’actions ou de parts sociales des organismes de placement collectif en valeurs mobilières
(O.P.C.V.M.),

 les dividendes perçus par les organismes de placement collectif en valeurs mobilières
(O.P.C.V.M.),

 les dividendes perçus par les organismes de placement collectif en capital (O.P.C.C.),

 les dividendes et autres produits de participations similaires versés, mis à la disposition ou


inscrits en compte des non-résidents, provenant d'activités exercées par les sociétés
installées dans les zones d’accélération industrielle48,

 les dividendes et autres produits de participations similaires versés, mis à la disposition ou 10


inscrits en compte par les sociétés ayant le statut "Casablanca Finance City"
PDF Creator Trial
B- Champ d’application: les personnes exonérées

III-1-3- Exonérations permanentes / Exonérations


permanentes en matière d’impôt retenu à la source

les bénéfices et dividendes distribués par les titulaires d’une concession d’exploitation des
gisements d’hydrocarbures

2- Les intérêts et autres produits similaires


 établissements de crédit et organismes assimilés au titre des prêts et avances consentis par
ces organismes ;
 organismes de placement collectif en valeurs mobilières (O.P.C.V.M.)
 fonds de placements collectifs en titrisation (F.P.C.T.)
 organismes de placement collectif en capital (O.P.C.C.)

 organismes de placements collectifs immobiliers (O.P.C.I.)

11

PDF Creator Trial


B- Champ d’application: les personnes exonérées
III-1-4- Exonérations permanentes / Imposition
permanente aux taux réduits

• Les exploitations agricoles imposables

• Les entreprises minières exportatrices

12

PDF Creator Trial


B- Champ d’application: les personnes exonérées
III-2-1- exonérations temporaires/ Exonérations
temporaires
1- Bénéficient de l’exonération totale de l’impôt sur les sociétés pendant les cinq (5)
premiers exercices consécutifs à compter de la date du début de leur exploitation :

- les sociétés industrielles exerçant des activités fixées par voie réglementaire ;

- et les sociétés exerçant les activités d’externalisation de services à l’intérieur ou


en dehors des plateformes industrielles intégrées dédiées à ces activités

2-Le titulaire ou, le cas échéant, chacun des co-titulaires de toute concession
d'exploitation des gisements d'hydrocarbures bénéficie d'une exonération totale de
l'impôt sur les sociétés pendant une période de dix (10) années consécutives courant
à compter de la date de mise en production régulière de toute concession
d'exploitation.

13

PDF Creator Trial


B- Champ d’application: les personnes exonérées
III-2-1- exonérations temporaires/ Imposition temporaire
aux taux réduits
1- Bénéficient des taux prévus pendant les cinq (5) premiers exercices consécutifs
suivant la date du début de leur exploitation :
 les entreprises artisanales dont la production est le résultat d'un travail
essentiellement manuel ;
 les établissements privés d'enseignement ou de formation professionnelle ;

2- Bénéficient pour une période de cinq (5) ans à compter de la date d’obtention du
permis d’habiter, les promoteurs immobiliers personnes morales, qui réalisent
pendant une période maximum de trois (3) ans courant à compter de la date de
l’autorisation de construire , des opérations de construction de cités, résidences et
campus universitaires constitués d’au moins cinquante (50) chambres, dont la
capacité d’hébergement est au maximum de deux (2) lits par chambre, dans le cadre
d’une convention conclue avec l’Etat assortie d’un cahier des charges.
14

PDF Creator Trial


B- Champ d’application: les personnes exonérées
III-3- Réduction d’impôt en faveur des sociétés dont
les titres sont introduits en bourse
1- Les sociétés qui introduisent leurs titres à la bourse des valeurs, par ouverture ou
augmentation du capital, bénéficient d'une réduction au titre de l'impôt sur les
sociétés pendant trois (3) ans consécutifs à compter de l'exercice qui suit celui de
leur inscription à la cote

2-les sociétés doivent fournir au service local des impôts du lieu de leur siège social
ou de leur principal établissement, en même temps que la déclaration du résultat
fiscal et du chiffre d'affaires, une attestation d'inscription à la cote de la bourse des
valeurs délivrée par la société gestionnaire

3-La société gestionnaire de la bourse est tenue de communiquer annuellement à


l'administration fiscale la liste des sociétés dont les actions sont radiées de la bourse
et ce, dans les quarante cinq (45) jours qui suivent la date de la radiation, sous peine
de l'application des sanctions
15

PDF Creator Trial


B- Champ d’application: les personnes exonérées
III-4- Réduction d’impôt en faveur des e/ses prenant
des participations dans le capital des jeunes e/ses

Les entreprises soumises à l’impôt sur les sociétés bénéficient d’une réduction
d’impôt égale au montant de l’impôt correspondant au montant de leur prise de
participation dans le capital des jeunes entreprises innovantes en nouvelles
technologies.

La réduction est appliquée sur le montant de IS dû au titre de l'exercice au cours


duquel a eu lieu ladite participation, après imputation, le cas échéant, du montant de
l’impôt retenu à la source sur les produits de placements à revenu fixe et avant
l’imputation des acomptes provisionnels versés au cours de l’exercice.

16

PDF Creator Trial


B- Champ d’application
VI-Produits soumis à l’impôt retenu à la source

1 les produits des actions, parts


sociales et revenus assimilés
2 les produits de placements à
revenu fixe

les produits bruts perçus par


3 les personnes physiques ou
morales non résidents

17

PDF Creator Trial


B- Champ d’application
V- Territorialité IS

Les sociétés, qu'elles aient ou non un siège au Maroc, sont imposables à


raison de l'ensemble des produits, bénéfices et revenus
• se rapportant aux biens qu'elles possèdent, à l’activité qu'elles exercent et
aux opérations lucratives qu'elles réalisent au Maroc, même à titre
occasionnel
• droit d’imposition attribué (les conventions fiscales)
Les sociétés non résidentes sont imposables à raison des produits brutes
qu’elles perçoivent en contrepartie de travaux ou services rendus au Maroc
• soit pour le compte de leurs propres succursales ou leurs établissements au Maroc,
• soit pour le compte de personnes physiques ou morales indépendantes, domiciliés
ou exerçant une activité au Maroc.

18

PDF Creator Trial


B- Champ d’application
V- Territorialité IS
Société ayant une Société ayant une
activité au Maroc activité à l’étranger

Société dont le siège Soumise à IS Non soumise à IS pour


est au Maroc les opérations réalisés à
l’étranger

Société installé à Soumise pour les -


l’étranger opérations réalisées au
Maroc

19

PDF Creator Trial


C- détermination de la base
imposable

Résultat fiscal = résultat comptable + charges non


déductibles (réintégration) – produits non imposables
(déductions)

20

PDF Creator Trial


C- détermination de la base
imposable
I- LES PRODUITS IMPOSABLES / d’exploitation

• le chiffre d'affaires HT;

• la variation des stocks de produits ;

• les immobilisations produites par l’entreprise pour elle-même ;

• les subventions d’exploitation ;

• Loyer reçu

• les autres produits d’exploitation ;

• les reprises d’exploitation et transferts de charges.


21

PDF Creator Trial


C- détermination de la base
imposable
I- LES PRODUITS IMPOSABLES / financier

 les produits des titres de participation et autres titres immobilisés ;

 les gains de change.

 les intérêts courus et autres produits financiers ;

 les reprises financières et les transferts de charges.

22

PDF Creator Trial


B- détermination de la BI

I- LES PRODUITS IMPOSABLES / non courant

 les produits de cession d’immobilisations


 les subventions d’équilibre
 les reprises sur subventions d’investissement
 les autres produits non courants
 les reprises non courantes et les transferts de charges.

23

PDF Creator Trial


C- détermination de la BI
II- LES CHARGES DEDUCTIBLES /conditions

1- La charge doit se
rapportée directement à la 2- la charge doit être
gestion et exposée dans constaté en comptabilité
l’intérêt de l’e/se

3- la charge doit traduire


4- la charge doit
une diminution du
correspondre à une charge
patrimoine de l’e/se ou
effective et être appuyé
avoir pour but de couvrir
par de justificatifs
les risques entrainant cette
nécessaires
diminution

5- la charge doit être 24


engagé au cours de
l’exercice
PDF Creator Trial
C- détermination de la BI
II- LES CHARGES DEDUCTIBLES /D’exploitation
1- les achats de marchandises revendus en l’état et les achats consommés de
matières et fournitures ;

2- les autres charges externes engagées ou supportées pour les besoins de


l'exploitation, y compris :

• les cadeaux publicitaires d'une valeur unitaire maximale de cent (100) dirhams
portant soit la raison sociale, soit le nom ou le sigle de la société, soit la marque
des produits qu'elle fabrique ou dont elle fait le commerce;
• les dons en argent ou en nature octroyés:
- aux habous publics
-à l'entraide nationale
-aux associations reconnues d'utilité publique,
-aux associations ayant conclu avec l’Etat une convention de
partenariat pour la réalisation de projets d’intérêt général, dans la limite de deux pour
mille (2 ‰) du chiffre d'affaires.
-à l’Université Al Akhawayne d’Ifrane,
-à la Fondation Mohammed V pour la solidarité ; 25
- à la Fondation Mohammed VI de promotion des oeuvres sociales de
l'éducation-formation
PDF Creator Trial
C- détermination de la BI
II- LES CHARGES DEDUCTIBLES /D’exploitation
3- les impôts et taxes à la charge de la société, y compris les cotisations
supplémentaires émises au cours de l'exercice, à l'exception de l'impôt sur les
sociétés ;

4- les charges de personnel et de main-d’oeuvre et les charges sociales y afférentes, y


compris l'aide au logement, les indemnités de représentation et les autres avantages
en argent ou en nature accordés aux employés de la société ;

5- les autres charges d'exploitation ;

6- les dotations d’exploitation.

26

PDF Creator Trial


C- détermination de la BI
II- LES CHARGES DEDUCTIBLES /D’exploitation
Dotations aux amortissements
• Conditions de déductibilité: immobilisation doit appartenir à l’e/se+ amortissement doit être
calculé selon le taux admis d'après les usages de chaque profession, industrie ou branche
d'activité.
• Les immobilisations en non valeurs doivent être amortis à taux constant, sur cinq (5) ans à
partir du premier exercice de leur constatation en comptabilité
• le taux d'amortissement du coût d'acquisition des véhicules de transport de personnes ne peut
être inférieur à 20% par an et la valeur totale fiscalement déductible, répartie sur cinq (5) ans
à parts égales, ne peut être supérieure à trois cent mille (300 000) dirhams par véhicule. Ne
sont pas concernés par ces mesures les véhicules utilisés pour le transport publics et les
véhicules de transport collectif du personnel/scolaire

Dotations aux provisions


• La provision doit être précisée et individualisée + constituée sur une charge déductible +
probable et non pas éventuelle
• La déductibilité de la provision pour créances douteuses est conditionnée par l’introduction
d’un recours judiciaire dans un délai de douze (12) mois suivant celui de sa constitution.
• Les provisions pour garanties données aux clients; pour perte de change et pour risque 27
d’incendie ne sont pas déductibles
• Si le risque probable ne se réalise pas l’e/se doit régularisé les provisions constituées en les
réintégrant
PDF Creator Trial au résultat fiscal
C- détermination de la BI
II- LES CHARGES DEDUCTIBLES / Financière
1- les charges d’intérêts
 les intérêts constatés ou facturés par des tiers ou par des organismes
agréés en rémunération d'opérations de crédit ou d'emprunt
 les intérêts des bons de caisse sous réserve des trois conditions suivantes
- les fonds empruntés sont utilisés pour les besoins de l’exploitation ;
- un établissement bancaire reçoit le montant de l'émission desdits bons et
assure le paiement des intérêts y afférents
- la société joint à la déclaration la liste des bénéficiaires de ces intérêts, avec
l'indication de leurs noms et adresses, le numéro de leur carte d'identité
nationale ou, s'il s'agit de sociétés, celui de leur identification à l'impôt sur
les sociétés, la date des paiements et le montant des sommes versées à
chacun des bénéficiaires.
 les intérêts rémunérant les comptes courants des associés sont
déductibles sous réserve que:
-capital social doit être entièrement libéré
-le montant total des comptes courants ne peut excéder le capital social
28
-le taux de rémunération ne dépasse pas le taux fixé annuellement, par arrêté du
Ministre chargé des finances, en fonction du taux d'intérêt moyen des bons du
PDF Creator Trial
Trésor à six (6) mois de l'année précédente
C- détermination de la BI
II- LES CHARGES DEDUCTIBLES / Financière
2- les pertes de change

• Les dettes et les créances libellées en monnaies étrangères doivent être


évaluées à la clôture de chaque exercice en fonction du dernier cours de
change.

• Les écarts de conversion-actif, relatifs aux diminutions des créances et à


l’augmentation des dettes, constatés suite à cette évaluation sont
déductibles du résultat de l’exercice de leur constatation.

3- les autres charges financières

4-les dotations financières

29

PDF Creator Trial


C- détermination de la BI
II- LES CHARGES DEDUCTIBLES / Non courantes
1- les valeurs nettes d’amortissement des immobilisations cédées

2- les autres charges non courantes

3- sont déductibles les dons accordés aux organismes comme aux habous publics ; à
l'entraide nationale; …..

4- les dotations non courantes (Les dotations aux amortissements dégressifs )

- la base de calcul de l'amortissement est constituée pour la première année par le coût
d'acquisition du bien d'équipement et par sa valeur résiduelle pour les années suivantes
- le taux d'amortissement est déterminé en appliquant au taux d'amortissement normal,
les coefficients suivants :
1,5 pour les biens dont la durée d'amortissement est de trois ou quatre ans ;
2 pour les biens dont la durée d'amortissement est de cinq ou six ans ;
3 pour les biens dont la durée d'amortissement est supérieure à six ans.
-La société qui opte pour les amortissements précités doit les pratiquer dès la première
année d'acquisition des biens concernés. 30
-biens éligibles: matériels et outillage+ matériel de bureau et informatique et les
matériels de transport
PDF Creator Trial
non éligibles: immeubles quelque soit leur destination
C- détermination de la BI
III- LES CHARGES NON DEDUCTIBLES
1- Ne sont pas déductibles du résultat fiscal les amendes, pénalités et majorations
de toute nature mises à la charge des entreprises pour infractions aux dispositions
législatives ou réglementaires

2-Ne sont pas déductibles du résultat fiscal, les montants des achats, des travaux et
des prestations de services non justifiés par une facture régulière ou toute autre
pièce probante établie au nom du contribuable comportant les renseignements
prévus en facturation

3-les montants des achats et prestations revêtant un caractère de libéralité

4-les dépenses dont le règlement n'est pas justifié ne sont déductibles du résultat
fiscal que dans la limite de cinq mille (5.000) dirhams par jour et par fournisseur
sans dépasser cinquante mille (50.000) dirhams par mois et par fournisseur

31

PDF Creator Trial


C- détermination de la BI
IV- REPORT DEFICITAIRE

 Le déficit d'un exercice comptable peut être déduit du bénéfice de


l'exercice comptable suivant.

 A défaut de bénéfice ou en cas de bénéfice insuffisant pour que la


déduction puisse être opérée en totalité ou en partie, le déficit ou le
reliquat de déficit peut être déduit des bénéfices des exercices
comptables suivants jusqu'au quatrième exercice qui suit l'exercice
déficitaire.

32

PDF Creator Trial


D-Liquidation IS
Période d’imposition

Lieu d’imposition

Taux d’imposition

Cotisation minimale

33

PDF Creator Trial


D-Liquidation IS
Période d’imposition

L'impôt sur les sociétés est calculé d'après le bénéfice


réalisé au cours de chaque exercice comptable qui ne peut
être supérieur à douze (12) mois.

34

PDF Creator Trial


D-Liquidation IS
Lieu d’imposition

En cas d'option pour l'impôt sur les


sociétés :
Les sociétés sont imposées
pour l'ensemble de leurs - les sociétés en participation sont
produits, bénéfices et revenus imposées au lieu de leur siège social ou
au lieu de leur siège social ou de leur principal établissement au
de leur principal établissement Maroc, au nom de l'associé habilité à
au Maroc. agir au nom de chacune de ces sociétés
et pouvant l'engager ;

- les sociétés de personnes sont imposées


en leur nom, au lieu du siège social ou du
principal établissement de ces sociétés. 35

PDF Creator Trial


D-Liquidation IS
Taux d’imposition Taux normal de l’impôt

barème normal de l’IS

36

PDF Creator Trial


D-Liquidation IS
Taux normal de l’impôt
Taux d’imposition
• 37 % pour es établissements de crédit et organismes assimilés, Bank Al Maghrib,
la Caisse de dépôt et de gestion et les entreprises150 d'assurances et de réassurance.

• Taux réduit de 20% appliqué à la tranche dont le montant du bénéfice net est
supérieur à un million (1 000 000) de dirhams pour:
 les entreprises hôtelières et les établissements d’animation touristique
 les entreprises minières
 les entreprises artisanales prévues
 les établissements privés d’enseignement ou de formation professionnelle
 les sociétés sportives
 les promoteurs immobiliers
 les exploitations agricoles

• Pour les sociétés exerçant une activité industrielle, à l’exclusion de celles dont le 37
bénéfice net est égal ou supérieur à cent millions (100 000 000) de dirhams, le taux
du barème de 31% est ramené à 28% et la somme à déduire est de 110 000 dh
PDF Creator Trial
D-Liquidation IS
Taux d’imposition Taux spécifique de l’impôt

Le taux spécifique de l’impôt sur les sociétés est fixé à 15% :

- pour les entreprises qui exercent leurs activités dans les zones
d’accélération industrielle, au-delà de la période de cinq (5)
exercices d’exonération

- pour les sociétés de service ayant le statut "Casablanca Finance


City", conformément à la législation et la règlementation en
vigueur, au-delà de la période de cinq (5) exercices d’exonération
38

PDF Creator Trial


D-Liquidation IS
Taux et montants de l’impôt
Taux d’imposition forfaitaire

8% du montant hors taxe sur la valeur ajoutée des


marchés en ce qui concerne les sociétés non
résidentes adjudicataires de marchés de travaux, de
construction ou de montage ayant opté pour
l’imposition forfaitaire.

39

PDF Creator Trial


D-Liquidation IS
Taux d’imposition Taux de l’impôt retenu
à la source

10% 20% 15%

• du montant, • du montant des


• du montant des hors taxe sur la produits des
produits bruts, valeur ajoutée, actions, parts
hors taxe sur la des produits de sociales et
valeur ajoutée, placements à revenus
perçus par les revenu fixe assimilés,
personnes visés à l'article
physiques ou 14 ci-dessus et
morales non des revenus des
résidentes certificats de
Sukuk
40

PDF Creator Trial


D-Liquidation IS
Cotisation minimale
C’est un minimum d’imposition que les contribuables sont tenus de
verser même en absence de bénéfice
Calculée sur la base des produits d’exploitation hors taxe:
-le chiffre d’affaires et les autres produits d’exploitation,
-les produits financiers
-les subventions et dons reçus de l’Etat, des collectivités locales et des tiers figurant
parmi les produits d’exploitation
-les produits non courants
BASE DE LA CM
 Les sociétés, autres que les sociétés concessionnaires de service public, sont
exonérées de la cotisation minimale pendant les 36 premier mois suivant la date
du début de leur exploitation. 41
 L’exonération cesse d'être appliquée à l'expiration des soixante (60) premiers mois
qui suivent la date de constitution des sociétés concernées.
PDF Creator Trial
Exonérations de la CM
D-Liquidation IS Cotisation minimale
Le taux de la cotisation minimale est fixé à 0,50 %

0,25 % pour les opérations effectuées par les


entreprises commerciales au titre des
ventes portant sur : les produits
pétroliers ; le gaz ; le beurre ; l'huile ; le
sucre ; la farine ; l’eau ; l'électricité ;
- les médicaments
6% pour les professions libérales

N.B: Le montant de la CM, ne peut être inférieur à trois mille


(3 000) dirhams
42

PDF Creator Trial


E- Paiement et régularisation
I- Les acomptes provisionnels
Acomptes provisionnels

1er acompte à verser au plus tard le 31/03

2ème acompte à verser au plus tard le 30/06

3ème acompte à verser au plus tard le 31/09

4ème acompte à verser au plus tard le 31/12

43
Acompte (N) = IS dû (N-1) * 25 %
PDF Creator Trial
E- Paiement et régularisation
II- Régularisation de IS

1er cas : 2ème cas:


IS dû ˂somme des acomptes IS dû ˃ somme des acomptes
• La différence constitue une • Différence est dette envers
créance chez l’Etat l’Etat
• Excédent= somme des • Reliquat/complément= IS dû
acomptes-IS dû – somme des acomptes
• Cet excédent est imputé par • à verser avant le 31 mars de
la société sur le premier l’exercice suivant
acompte et la cas échéant
sur les autres acomptes
restants,

44

PDF Creator Trial


Calcul de
résultat fiscal

Calcul de IS
théorique

Calcul de la
CM

Calcul IS dû

Calcul de IS à
payer 45

PDF Creator Trial