Vous êtes sur la page 1sur 2

Chapitre 4 > EXERCICES ET MÉTHODES

Exercices
Page 132

► Appliquer une thèse


1
Relisez le texte 7 (↘ Kant) sur la loi morale. Montrez que de la première formulation découle l’immoralité du vol,
de la seconde celle de l’esclavage, de la troisième celle des privilèges.

► Approfondir une notion


2
Reprenez et comparez les textes 2 (↘ Marc Aurèle) et 4 (↘ Rousseau) qui font tous deux usage de la notion
antique d’appropriation (transformation de moi-même ou de mon environnement afin de vivre en accord avec
lui). D’un texte sur l’autre, le « grand tout » auquel je dois m’accorder est-il le même ? Son ordre est-il aussi
nécessaire, aussi parfait chez Rousseau que chez Marc Aurèle ? Dans le Discours de la méthode (1637),
Descartes reprend la maxime stoïcienne : « changer mes désirs plutôt que l’ordre du monde ». Rousseau serait-
il d’accord sur le devoir de changer nos désirs ? Et sur celui de laisser en l’état le « grand tout » ?

► Exploiter une œuvre de fiction


3
Dans le film Capharnaüm (2018) de Nadine Labaki, Zaïn, un enfant des rues de Beyrouth, intente un procès à
ses parents qui délaissent leurs enfants. À la question du juge « Pourquoi attaquez-vous vos parents en justice ?
», l’enfant répond « Pour m’avoir donné la vie ! » En vous appuyant sur les textes 2, 6, 14 et 15, analysez cette
situation paradoxale.

► Analyser et discuter un cas

https://www.youtube.com/embed/Ydr-WWpcT70
4
Étudiez le cas suivant et les options a, b, c et d. Argumentez vos choix, en débattant.
En 1967, la philosophe britannique Philippa Foot invente le dilemme du tramway, situation fictive posant un
problème d’éthique appliquée : « Imaginons le conducteur d’un tramway hors de contrôle qui ne peut que choisir
de dévier ou non sa course depuis une voie étroite vers une autre : cinq hommes travaillent sur l’une et un
homme est situé sur l’autre. » Le conducteur peut ne rien faire, ou prendre la responsabilité de choisir. Quel
parti doit-il prendre ?

1. Du point de vue utilitariste, il faut choisir la voie qui fera une victime, car minimiser le mal c’est maximiser le
bien dans une situation donnée.
2. Du point de vue objectiviste, il ne faut rien faire car toute action du conducteur le rend auteur d’une
agression volontaire envers la ou les victime(s).
3. On peut soutenir que la réponse est indifférente (mauvaise dans tous les cas) et que la seule valeur du
dilemme est d’inciter à ne pas faire d’économies sur la sécurité dans les transports, afin qu’une telle
situation ne se présente jamais.
4. On peut se demander si ce type de dilemme moral n’est pas lui-même immoral, car il stimule notre cruauté
en nous disposant à accepter l’idée qu’on ne peut vivre sans faire de victimes

► Expliquer un passage polémique


5
Lisez cet extrait de Nietzsche après avoir relu les textes de Kant (↘ 7, et 12), puis répondez aux questions.

© Belin Éducation / Humensis, 2021


– Comment ? Tu admires l’impératif catégorique en toi ? Cette « fermeté » de ce que tu appelles ton
jugement moral ? Ce sentiment « absolu » que « tout le monde porte en ce cas le même jugement que
toi » ? Admire plutôt ton égoïsme ! Et l’aveuglement, la petitesse et la modestie de ton égoïsme ! Car
c’est de l’égoïsme de considérer son propre jugement comme une loi générale ; un égoïsme aveugle,
mesquin et modeste, d’autre part, puisqu’il révèle que tu ne t’es pas encore découvert toi-même, que
tu n’as pas encore créé, à ton usage, un idéal propre, qui n’appartient qu’à toi seul : – car cet idéal ne
pourrait jamais être celui d’un autre, et, encore moins celui de tous !
F. Nietzsche, Le Gai savoir [1882], § 335, trad. de H. Albert, Œuvres 2, Robert Laffont, 1998, p. 196.

1. Quel paradoxe Nietzsche pointe-t-il dans l’idéal d’universalité de la morale kantienne ?


2. Pourquoi reproche-t-il à son adversaire d’être « modeste » ? Quel effet la morale produit-elle sur les
hommes selon Nietzsche ?
3. Nietzsche aimait à citer la formule du poète antique Pindare : « Deviens ce que tu es ! » Cet impératif
éthique est-il un devoir ?

Sujets de dissertation
Faire son devoir, est-ce renoncer à sa liberté ?
Peut-on accomplir son devoir sans réfléchir ?
Les passions nous détournent-elles du devoir ?
Tout droit implique-t-il un devoir ?
Agir par devoir, est-ce agir contre son intérêt ?
Est-ce un devoir d'être heureux ?
Faire son devoir, est-ce un choix ?
Y a-t-il un devoir de faire le bonheur d'autrui ?
Avons-nous un devoir envers nos descendants ?

© Belin Éducation / Humensis, 2021