Vous êtes sur la page 1sur 14

PROPOSITIONS INDEPENDANTES JUXTAPOSÉES

si elles sont reliées par une ponctuation du type (, ; : - () )


Ex : L'hiver arrive ; l'écureuil fait ses réserves.

, ; :
proposition indépendante - ( ) proposition indépendante
PROPOSITIONS INDEPENDANTES COORDONNÉES
Si elles sont reliées par une conjonction de coordination (mais, ou, et, donc, or, ni, car...)
L'écureuil fait ses réserves car l'hiver arrive.

conjonction de
proposition indépendante coordination proposition indépendante
PROPOSITION SUBORDONNEE RELATIVE
Elle est reliée à la principale par un pronom relatif qui a un antécédent (le nom ou le pronom qu'elle complète).
Sa fonction est donc complément de l'antécédent. C'est une expansion du nom. ( quelques pronoms relatifs : qui, que, dont, où, à,
de quoi, de qui, au(x)quel(le)(s), duquel, le(s)quel(le)(s), laquelle, avec, chez, vers, quiconque, à laquelle, par...lequel...).
Ex : je mange la poire que tu as cueillie. (Nature = prop sub relative. Fonction = complément de l'antécédent poire)

proposition principale proposition_subordonnée

/
PROPOSITION SUBORDONNEE CONJONCTIVE COMPLETIVE
Elle ne peut fonctionner seule, elle est toujours introduite par la conjonction de subordination « que » qui ne remplace rien mais vient compléter
le verbe de la principale. Elle ne peut pas être supprimée ou déplacée et fonctionne comme un groupe nominal par lequel on peut la remplacer.
Elle occupe la fonction de complément du groupe verbal (souvent COD ou COI)
Ex : je désire que tu reviennes. (Nature = prop sub conjonctive complétive. Fonction : COD)

conjonction de
proposition principale subordination proposition subordonnée
PROPOSITION SUBORDONNEE CIRCONSTANCIELLE
Elle ne peut fonctionner seule, elle peut être supprimée ou déplacée dans la phrase. Elle complète le verbe de la principale en précisant les circonstances.
Elle est introduite par une conjonction de subordination (quand, comme, si, lorsque...) ou une locution conjonctive contenant « que » (alors que,
depuis que, bien que, …. que). Elle occupe la fonction de complément circonstanciel
Ex : Il viendra quand il fera beau. (Nature : prop sub circonstancielle. Fonction CC)

conjonction de
proposition principale subordination proposition subordonnée
PROPOSITION SUBORDONNEE INTERROGATIVE INDIRECTE
Elle ne peut fonctionner seule. Elle accompagne la proposition principale contenant un verbe comme « se demander, dire ,montrer, vouloir savoir, ignorer... »
pour former une question indirecte ou une interrogation. Elle est introduite soit par la conjonction (si) soit par un terme interrogatif : pronom (qui, que, quoi, lequel),
déterminant (quel) ou adverbe (comment, pourquoi, où, quand, combien).. Elle occupe la fonction de COD
ex : Je me demande quand elle arrivera. (Nature : prop sub interrogative indirecte. Fonction COD)

proposition principale proposition subordonnée


verbe : demander, dire ,montrer, vouloir savoir, ignorer...
PROPOSITION SUBORDONNEE INFINITIVE
Elle ne peut fonctionner seule. Elle comporte un verbe à l'infinitif et un sujet propre qui est différent de celui de
la proposition principale. Elle occupe la fonction de COD
ex : Elle écoute les oiseaux chanter (Nature : prop sub infinitive. Fonction COD)

Verbe conjugué de la proposition principale verbe à l'infinitif de la subordonnée


PROPOSITION SUBORDONNEE PARTICIPIALE
Elle ne peut fonctionner seule. Elle comporte un verbe au participe présent ou au participe passé et un sujet propre qui est
différent de celui de la proposition principale. Elle est séparée de la principale par une ponctuation (virgule, tiret, parenthèses...).
Elle occupe la fonction de complément circonstanciel.
Ex : La nuit tombant, ils firent demi-tour. (Nature : prop sub infinitive. Fonction CC)

,
-
proposition participiale () proposition principale
Imprimer et plastifier les tableaux d'exercices.
Imprimer, découper les propositions ci-après. L'enfant les analyse (nature et fonction) et les replace dans les tableaux correspondants.
Imprimer et plastifier les tableaux de contrôle pour l'auto correction.
.

L'hiver arrive ; l'écureuil fait ses réserves.

Hugo prend une éponge et il lave la table.

Je me demande quelle sera sa réaction.

Tu réussiras si tu te concentres.

L'écureuil fait ses réserves car l'hiver arrive.


Les ouvriers rentrent le bois que nous avons coupé.

Nous aimerions que tu comprennes.

Il pleut donc je prends mon parapluie.

Luc porte le manteau que tu as cousu.

L'hiver venu , elle fut démunie.

Les lapins mangent le foin que Paul a apporté.


Les enfants travaillent comme ils le souhaitent.

Je désire que tu reviennes.

Je joue du piano , ma sœur joue de la flûte.

Dis-moi si elle est heureuse.

David joue mais son père l'appelle.

Je préfère que mes élèves soient autonomes.


Le chien aboie , la caravane passe.

Je baille car je suis fatiguée.

j'ignore qui il a rencontré.

Les portes s'ouvrant , les élèves entrèrent.

Personne ne comprend comment elle a fait.

Gabriel regarde la pluie tomber.


Lucile voit sa sœur arriver.

Les hirondelles reviendront quand il fera meilleur.

Les enfants espèrent que la neige tombera.

Le temps aidant , elle l'oubliera.

Sophie range la classe , elle trie les crayons.

L'éducatrice laisse les enfants travailler.


Michel répare la chaise que Jean a cassée.

Nous écoutons le vent souffler.

Le soleil couché , nous rentrâmes.