Vous êtes sur la page 1sur 80

LES LAPAROTOMIES

CHIRURGIE A4
INDICATION
Sont de deux ordres

exploratrice thérapeutique
CONSIDÉRATIONS
ANATOMIQUE
La paroi abdominale est subdivisée en
deux grands territoires

Le plancher Les flancs


abdominal
STRUCTURE ANATOMIQUE
Le plancher est constitué de l’extérieur
vers l’intérieur de:
Le flanc
Est une structure plus complexe , on
rencontre de l’extérieur à l’intérieur:

- La peau
- Le conjonctif sous cutané
- Le muscle oblique externe
- Le muscle oblique interne
- Le muscle transverse
Le muscle oblique externe : très charnu
dans sa partie supérieure progressivement
aponévrotique à sa partie inférieure
jusqu’à l’anneau inguinal inférieur où il est
découpé.
Le muscle oblique interne : il est très
charnu, plus profond et plus épais. Il est
oblique d’arrière en avant, de haut en bas
perpendiculairement au précédent, et se
déploie en éventail. Il s’affaisse en région
basse.
Le muscle transverse de l’abdomen :
constitué soit des fibres aponévrotiques et
musculaires, soit aponévrotiques, fibreuses,
aponévrotiques.
Le péritoine : précédé d’un panicule
adipeux.
Ils concourent à former une gaine pour le
muscle droit de l’abdomen.
Ces muscles se rassemblent pour former la
ligne blanche qui est plus ou moins large
selon les espèces.
Le péritoine adhère plus ou moins à la
ligne blanche. Chez le chien, cette
adhérence est étroite et lors de l’incision,
on déborde souvent de la ligne blanche et
le péritoine se rétracte, il ne faudra pas
l’oublier lors des sutures pour éviter
l’éventration.
Remarque
Elle est réalisée par les nerfs
segmentaires et plus particulièrement
le nerf costo-abdominal (T13), les
nerfs ilio-hypogastriques (L1-L2), le
nerf ilio-inguinal (L3) et le nefs cutané
fémoral latéral (L4) .
CLASSIFICATION DES
DIFFÉRENTS
TYPES DE LAPAROTOMIES
SELON LA VOIE D’ABORD
Laparotomie longitudinale

médiane paramédiane
Laparotomie transversale
Laparotomie oblique
SELON LES ESPÈCES
Laparotomies chez les
petites espèce

Type ABERT Type DEGIVE


 Laparotomie de type ABERT:

Elle est pratiquée chez le chien sur la paroi


latérale de l’abdomen, le lieu d’élection se
trouve sur la médiatrice l’angle costo-
lombaire. L’incision est plus ou moins
longue en fonction de l’organe à atteindre
(ovariectomie, néphrotomie ou
néphrectomie), l’incision est orientée dans
une seule direction pour tous les plans
anatomiques.
 Laparotomie de type DEGIVE:
Elle est pratiquée essentiellement chez la chatte,
indiquée dans l’ovariectomie. Le lieu d’élection est
semblable à la laparotomie d’ABERT, mais le
technique d’ouverture de la paroi abdominale est
différente: la peau est incisée sur le même lieu
que précédemment, une boutonnière est
pratiquée sur les plans musculaire dans la même
direction, on place un dissecteur ou des ciseaux à
pointe mousse dans la boutonnière, attendre une
inspiration et enfoncer brusquement les ciseaux
fermés dans la cavité abdominale ensuite dilacérer
en ouvrant les ciseaux ou les dissecteurs.
ovariectomie-chez-la-chatte-par-le-flanc..mp4
Laparotomie chez les
grandes espèces
Laparotomie oblique et
transversale chez les bovins
TYPE
DEGIVE
Laparotomie oblique de type MARCENAC
chez la jument
Dans ce cas, la contention est importante,
elle se fait sur l’animal couché en décubitus
costo-abdominale avec la position du
membre postérieur superficiel en extension
vers l’arrière, ce qui met les fibres du muscle
transverse en position parallèle à la ligne
d’incision. Cette dernière s’étend sur la ligne
qui joint l’articulation chondro -costale de la
dernière cote à la rotule.
Exemple ovariectomie
matériel chirurgical

L’ensemble du matériel chirurgical est entièrement stérile et contenu dans des


emballages à usage unique. De haut en bas et de gauche à droite : trousse de
chirurgie, champ de table pour le matériel, champ opératoire pour le patient, fil
résorbable pour la ligature et la suture des structures internes, fil irrésorbable
pour la suture de la peau, gants, lame de bistouri.
Champ opératoire

Un champ opératoire stérile est placé sur l’abdomen et maintenu par quatre pinces à
champ.
Visualisation de la paroi musculaire

L’incision cutanée laisse apparaître la


paroi musculaire abdominale.

Ponction de la paroi musculaire

La paroi musculaire est saisie à


l’aide d’une pince et une courte
ouverture est pratiquée à l’aide
d’un ciseau.
Incision de la paroi musculaire

Une sonde cannelée est introduite dans l’ouverture. Le vétérinaire incise la paroi
musculaire en plaçant la lame du bistouri dans la gouttière de la sonde, ce qui
évite de léser des structures sous-jacentes vitales, comme par exemple
l’intestin, volumineux chez le lapin.
Préhension au crochet de la corne utérine gauche

La paroi abdominale est réclinée à l’aide d’un écarteur. La corne utérine gauche est
extériorisée à l’aide d’un crochet à ovariectomie.
Visualisation de l’ovaire gauche

L’ovaire gauche est visualisé (flèche blanche). On notera au passage la présence


de plusieurs petits kystes utérins (flèche noire).
Ligature de la vascularisation ovarique

Les vaisseaux sanguins irriguant l’ovaire sont ligaturés afin de prévenir toute
hémorragie au moment du retrait de l’ovaire.
Exérèse de l’ovaire gauche

L’exérèse de l’ovaire gauche est ensuite


pratiquée par section de son attache
ligamentaire et de ses vaisseaux
sanguins.

Préhension de la corne utérine droite

Une fois l’ovaire détaché de ses attaches, le


ligament large est rompu sur toute sa longueur
afin de libérer la corne utérine gauche.
L’ensemble est ensuite récliné vers l’arrière. On
peut alors visualiser le reste de l’appareil
génital : corps et cols de l’utérus, seconde
corne utérine (droite).
Détail de la corne utérine droite et du ligament large

La corne utérine droite est attachée au plafond de la


cavité abdominale par le ligament large, souvent
infiltré par du tissu graisseux, comme c’est le cas sur
cette photographie.

Visualisation de l’ovaire droit

L’ovaire droit est visualisé, sous la forme d’une


structure de forme ovale et de couleur
saumon, ici située à l’extrémité de la pince.
Ligature de la vascularisation ovarique

A l’instar de l’ovaire gauche, les vaisseaux Visualisation des deux cols utérins
sanguins irriguant l’ovaire droit sont ligaturés
afin de prévenir toute hémorragie au moment Une fois les deux ovaires et les deux
du retrait de ce dernier. La même technique cornes détachés de leurs attaches
est appliquée pour l’ovaire et la corne utérine ligamentaires et vasculaires, ils sont
droits que pour l’ovaire et la corne utérine réclinés vers l’arrière afin de faciliter
gauches. la visualisation du corps et des deux
cols utérins. A ce stade, la seule
attache restante est le corps de
l’utérus, relié au vagin.
Ligature et exérèse de l’ensemble cols-cornes-ovaires

Le corps de l’utérus est ligaturé, puis une section est pratiquée qui permet le
retrait de l’ensemble formé par les deux cols utérins, les cornes et les ovaires.
Suture de la paroi musculaire

La paroi musculaire est suturée à l’aide d’un fil


chirurgical résorbable.

Aspect de la suture musculaire

La paroi musculaire est suturée à l’aide de


multiples points séparés.
SOINS ET SUITES POST-OP
ACCIDENTS ET INCIDENTS
ACCIDENTS POST-OP
ET COMPLICATIONS