Vous êtes sur la page 1sur 60
Histoire - Géographie - Éducation civique 6 e Livret de corrigés Rédaction : Isabelle Leberre
Histoire - Géographie - Éducation civique 6 e Livret de corrigés Rédaction : Isabelle Leberre
Histoire - Géographie - Éducation civique 6 e Livret de corrigés Rédaction : Isabelle Leberre
Histoire - Géographie - Éducation civique 6 e Livret de corrigés Rédaction : Isabelle Leberre
Histoire - Géographie - Éducation civique 6 e Livret de corrigés Rédaction : Isabelle Leberre

Histoire - Géographie - Éducation civique 6 e

Livret de corrigés

Rédaction :

Isabelle Leberre (Éducation Civique) Franck Marthaz (Histoire) Nicolas Prévost (Géographie)

Coordination :

Rémi Boyer

Illustration :

Nicolas Julo

c c

Séquence 1

Séquence 1

Séance 1

Éducation civique

Tu es un collégien

Exercice 1

Document 1

1- Cned signifie Centre National d’Enseignement à Distance.

Cette information ne figure pas sur le site du Cned, mais très certainement sur tous les courriers que tu reçois.

2-

Le Cned a été créé en 1939.

3-

Plus de 300 000 personnes sont formées par le Cned chaque année.

4-

Plus de 6700 personnes travaillent au Cned.

5-

Le Cned est organisé en 8 instituts de formation. (ils sont visibles sur la carte).

6-

La personne qui dirige le Cned a la fonction de Recteur, Directeur Général.

Document 2

1-

Le Cned est présent sur tous les continents d’après les indications de la légende et la répartition des inscrits dans le Monde.

2-

C’est sur le continent africain que l’on trouve le plus d’élèves inscrits au Cned, avec 40,4 % du total, notamment dans les pays du Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie).

Exercice 2

1-

Simon est originaire de Vannes, en France.

2-

Il

ne peut pas suivre une scolarité classique, car il voyage avec ses parents sur un voilier.

3-

Il

a longé les côtes atlantiques jusqu’aux îles du Cap vert, a traversé l’Océan Atlantique puis

a

visité les Antilles, la Floride, les Bermudes.

4-

C’est le site de Rouen qui a en charge les cours et les élèves de collège pour le Cned. (et

donc pour toi).

5-

Pour Simon, les cours du Cned sont semblables à ceux que l’on peut suivre en collège. Il est libre de décider quand il travaille, dès lors que le travail est fait dans le temps proposé. Il peut ainsi poursuivre son voyage et en profiter pleinement, sans avoir à s’angoisser pour sa scolarité. Le fait de travailler avec le Cned lui permet de mener ces deux aventures en même temps.

6-

Pour Simon, les inconvénients sont que seuls ses parents sont là pour lui expliquer ce qu’il ne comprend pas. La seule amie qu’il a est sa sœur Alix, alors que dans un collège classique, il aurait eu des amis extérieurs à sa famille.

c c

Séquence 1

Exercice 3

Cet exercice te concernait directement puisque tu as pu rédiger une réponse personnelle. La plupart des autres enfants étudient au Cned parce qu’ils voyagent beaucoup, ont une activité sportive ou musicale importante ou ont un handicap qui les gêne dans leur scolarité. Certains vivent aussi dans un pays où l’on ne peut pas suivre l’école française. D’autres encore ne se sentent pas bien avec les autres enfants, et préfèrent travailler seuls.

j e vérifie

Le Cned ne s’adresse qu’aux élèves qui vivent en France.

q Vrai

Faux

Les élèves du Cned peuvent communiquer entre eux pour être moins isolés.

Vrai

q Faux

Cned signifie Certificat National d’Éducation Directe.

q Vrai

Faux

Exercice 4

Séance 2

1-

Les personnes qui composent l’équipe pédagogique sont ici les enseignants (n° 4), les surveillants (n° 1), l’infirmière (n° 3).

2-

Les personnes qui composent l’équipe administrative sont la principale et sa secrétaire (n° 2).

Un établissement scolaire comprend aussi un Conseiller Principal d’Éducation (CPE) qui coordonne l’action des surveillants, un professeur-documentaliste qui pilote le CDI, un principal adjoint qui assiste le principal dans ses fonctions et un gestionnaire des comptes de l’établissement.

Exercice 5

1-

Je vais voir le principal du collège.

2-

Je vais voir la CPE ou les surveillants à la vie scolaire. Au Cned, si je suis en retard pour un devoir, je m’adresse à mon professeur principal.

3-

Je peux demander à la documentaliste. Au Cned, le professeur coordonnateur peut répondre à mes questions.

4-

Je vais au bureau du gestionnaire.

5-

Je vais à l’infirmerie.

6-

Je peux demander à mon professeur d’anglais. Au Cned, j’ai un professeur tuteur, ou un professeur correcteur qui peut m’expliquer mes erreurs.

7-

Je demande rendez-vous à l’assistante sociale. Au Cned également, une assistante sociale peut m’aider à faire face à des difficultés familiales

8-

Je vais voir la conseillère d’orientation psychologue. Au Cned aussi, un conseiller d’orientation psychologue peut répondre à mes questions ou à celles de mes parents.

9-

J’en parle directement à un surveillant ou au CPE. Au Cned, les élèves étudient chez eux et n’ont donc pas de cour de récréation !

10- Nous prenons rendez-vous avec mon professeur principal, c’est la même chose pour le Cned.

c c

Séquence 1

Exercice 6

1-

Ce document est un extrait du règlement intérieur d’un collège.

2-

Le collège doit aider à l’éducation, à l’épanouissement personnel, et à la formation du futur citoyen.

3-

Le droit à l’éducation est affirmé dans l’article 1, il s’accompagne du devoir d’être présent en cours.

4-

L’article 3 présente à la fois un droit et un devoir. En effet, pour avoir droit au respect, nous devons aussi nous montrer respectueux des autres. L’un ne va pas sans l’autre.

5-

L’élève doit signer le règlement intérieur pour montrer qu’il le connaît et s’engage à le respecter ; ses parents doivent également le signer, parce que l’élève est mineur, mais aussi parce qu’ils ont des devoirs, et qu’ils s’engagent ainsi à les connaître et à les respecter.

j e vérifie

1-

Le CDI est le centre des impôts dans un collège.

 

q

Vrai

Faux

2-

Comme je suis loin du centre, je n’ai pas de moyen de savoir pourquoi j’ai eu telle ou telle note à mes devoirs.

q

Vrai

Faux

3-

Un élève doit signer le règlement intérieur, pour montrer qu’il s’engage à le respecter.

Exercice 7

Vrai

q Faux

Séance 3

Droit

Devoir

Interdiction

Je peux être aidé en cas de difficulté.

Je suis les cours attentivement.

J’ai mon téléphone avec moi pendant que je travaille.

Je suis respecté par les personnes qui suivent ma scolarité.

J’ai mon matériel à chaque heure de cours.

Je triche en faisant mes devoirs.

Je peux savoir pourquoi j’ai eu une mauvaise note.

Je fais mes devoirs pour la date prévue.

Je ne travaille pas selon l’emploi du temps prévu.

 

Je respecte les autres.

Je règle mes comptes dans la cour en cas de problème.

   

Je signe à la place de mes parents pour ne pas être grondé.

signe à la place de mes parents pour ne pas être grondé. Exercice 8 Document 1

Exercice 8

Document 1 : Cela n’aide pas à la réussite.

Document 2 : Cela n’aide pas à la réussite.

Document 3 : C’est exagéré.

c c Séquence 1 Document 4 : Cela facilite la réussite. La meilleure façon de

c c

Séquence 1

Document 4 : Cela facilite la réussite.

La meilleure façon de réussir au collège, c’est d’être sérieux dans son travail sans s’en rendre malade. Les devoirs doivent pouvoir être faits dans un temps raisonnable ; il faut aussi veiller à conserver une bonne santé, en dormant correctement et en se nourrissant de manière équilibrée. C’est important de conserver aussi des moments pour jouer, pratiquer un sport ou de la musique, quelque chose qui te passionne. C’est un bon équilibre entre le travail et le plaisir, qui permet d’être bien dans sa peau pendant tes années au collège.

Jouer à la console de jeu trop longtemps peut poser des problèmes car tu manqueras de temps pour tes devoirs ; regarder la télévision trop tard le soir ne permet pas de bien se reposer et d’être prêt le lendemain matin pour une journée de cours. Travailler très tard le soir n’est pas non plus nécessaire en 6e : une à deux heures de travail suffisent pour réviser toutes les leçons et travaux donnés dans la journée pour les jours suivants par les professeurs. Il suffit de bien s’organiser à l’avance, par exemple le week-end ou le mercredi. Il est important d’alterner travail et loisir. C’est la meilleure façon de réussir au collège.

Si tu as réussi à faire l’exercice le plus difficile, c’est très bien ; si tu es passé par les deux étapes, c’est bien aussi. La prochaine fois, essaie de rédiger directement si la question t’inspire.

Exercice 9

1-

C’est l’ensemble des professeurs qui rédigent le bulletin scolaire, pour l’élève et sa famille.

2-

Cet élève a 06,5 de moyenne en lettres, et la moyenne de sa classe est de 12.

3-

En mathématiques, l’élève a 13,5 de moyenne, et sa classe a 08 de moyenne : il est donc parmi les meilleurs élèves de la classe.

4-

Les professeurs de mathématiques et d’histoire-géographie sont satisfaits de son travail et de ses progrès.

5-

Le professeur de lettres lui fait des reproches sur son attitude en classe et sur la qualité de son travail dans son appréciation.

6-

Le conseil de classe souligne les bons résultats mais lui conseille de faire des progrès en lettres.

j e vérifie

1-

Je peux renvoyer mes devoirs au Cned quand ça m’arrange, puisque je ne vois aucun professeur, cela n’a pas beaucoup d’importance.

q

Vrai

Faux

2-

Je dois équilibrer mes journées entre le travail, les loisirs, et le repos, pour être sûr de réussir.

Vrai

q Faux

3-

Mes parents et moi recevons un seul bulletin scolaire par an, pour savoir comment j’ai réussi mon année scolaire.

Exercice 10

1- Document 1 :

q Vrai

Faux

Séance 4

Ces dessins montrent cinq situations de travail d’un enfant : porteur de briques en Inde, vendeur de bonbons au Brésil, coupeur de canne-à-sucre en Haïti, tisseuse en Inde, extracteur de charbon (pays non mentionné).

© Cned, Histoire-géographie et éducation civique 6e

5
5

c c

Séquence 1

Document 2 :

Sur l’autre dessin, tu peux observer des élèves qui s’amusent sans faire attention à ce que leur enseigne leur professeur. Si ces élèves avaient connu le travail dans une mine ou porté des briques à longueur de journée, ils connaîtraient leur chance de pouvoir étudier.

2-

Ta situation est peut être plus proche de cette classe, même si tu ne t’ennuies pas forcément autant. Tu n’es pas dans la situation d’un enfant privé d’école, obligé de réaliser des travaux forcés et pénibles.

3-

La juxtaposition des deux documents est destinée à te faire réfléchir aux différences de situation dans le monde : certains enfants s’ennuient à l’école ou au collège, alors que d’autres, qui travaillent déjà comme des adultes, préféreraient sans doute aller apprendre à l’école plutôt que d’avoir un rythme de vie si fatigant pour leur âge.

Exercice 11

Document 1 : Une fille aide sa mère à compléter une déclaration de sécurité sociale. : Une fille aide sa mère à compléter une déclaration de sécurité sociale.

mère à compléter une déclaration de sécurité sociale. Document 2 : Un fils aide son père

Document 2 : Un fils aide son père à lire les bons résultats qu’il vient d’obtenir au collège.

Document 3 : même si cet adulte sait lire, apparemment il ne tient pas compte de ce qui est indiqué sur les panneaux de signalisation, qui lui indiquent qu’il roule dans une voie piétonne et ne doit pas dépasser 10 km/h avec son véhicule.

Document 4 : Ces trois élèves enrichissent leur vocabulaire en lisant le dictionnaire, qui leur permet de connaître la définition de tous les mots de leur langue maternelle.

L’observation de ces vignettes permet de dire que l’éducation rend les adultes libres et autonomes.

Exercice 12

1-

Le préambule de la Constitution de 1946 (document 6) concerne la France, c’est indiqué en bas dans la « source ». L’autre texte s’adresse au monde entier, le mot « universelle » le prouve.

2-

L’école est une obligation depuis 1881, mais c’est aussi et surtout un droit, affirmé par la Déclaration universelle des Droits de l’homme de 1948.

3-

D’après ce texte, les adultes comme les enfants ont le droit de s’instruire.

4-

C’est à l’État de veiller en France à ce que le droit de s’instruire soit respecté pour tout le monde.

Exercice 13

1-

Les raisons d’aller à l’école sont diverses : cela peut être pour s’instruire, préparer un métier, rencontrer les autres et se faire des amis, ou encore uniquement parce que les parents le souhaitent.

2-

Cette dame était institutrice au début du XXe siècle, et d’après elle, la principale mission de son métier était d’ouvrir les enfants au monde qui les entoure, en leur transmettant des valeurs importantes, comme la distinction entre le bien et le mal, et la notion de tolérance.

3-

L’école d’aujourd’hui a encore ces mêmes missions, mais les enfants ont bien d’autres moyens de s’informer, et bien d’autres modèles que les instituteurs d’autrefois, que ce soit avec leurs parents, la télévision, le cinéma ou Internet.

c c

Séquence 1

j e vérifie

1-

Même s’il m’arrive de m’ennuyer devant mes devoirs, je sais que j’ai beaucoup de chance d’être scolarisé.

Vrai

q Faux

2-

Le droit à l’éducation n’est valable que pour les enfants.

 

q Vrai

Faux

3-

L’école doit servir à bien trouver sa place dans le monde et au milieu des autres.

Exercice 14

1- Document 1 :

Vrai

q Faux

Séance 5

Ce document est un extrait de la Convention internationale des droits de l’enfant de 1989. 192 pays ont signé ce texte à ce jour.

l’enfant de 1989. 192 pays ont signé ce texte à ce jour. Documents 2 et 3

Documents 2 et 3 :

D’après ces documents, sur certains continents beaucoup d’enfants ne sont pas scolarisés dès le primaire : il s’agit de l’Afrique et de l’Asie du sud, tous deux des continents pauvres. On peut aussi observer sur les bâtons que ce sont le plus souvent les filles qui ne sont pas scolarisées, que ce soit en Afrique, en Asie du Sud, ou même au Moyen Orient et Afrique du Nord. Ainsi, tous les pays qui ont signé la Convention des droits de l’enfant ne la respectent pas.

Si tu avais choisi le questionnement en plusieurs étapes, tu peux vérifier tes réponses ci-dessous.

étapes, tu peux vérifier tes réponses ci-dessous. Regarde également la correction du questionnement direct,

Regarde également la correction du questionnement direct, celui avec les deux y retrouve exactement les mêmes éléments. Tu pourras essayer la prochaine fois !

, tu verras qu’on

Documents 2 et 3 :Tu pourras essayer la prochaine fois ! , tu verras qu’on 1- Cette carte représente la

1-

Cette carte représente la scolarisation des enfants dans l’enseignement primaire dans le monde.

2-

C’est en Afrique et en Asie que les enfants sont le moins scolarisés. Ces deux continents sont des continents pauvres.

3-

Sur ces deux continents, on peut constater que les filles sont moins scolarisées que les garçons.

4-

Les pays qui ont signé la Convention des droits de l’enfant ne la respectent pas tous.

Exercice 15

1-

D’après ce document, 875 millions de personnes dans le monde ne savent pas lire ni écrire. On appelle cela l’analphabétisme.

2-

D’après ce texte, si beaucoup d’enfants ne vont pas à l’école, c’est parce que leur famille est trop pauvre : ils doivent donc travailler pour gagner un peu d’argent. Dans le cas des filles, ce peut être aussi parce que dans certains pays, le mariage a lieu très jeune, et parce que les adultes les obligent souvent à travailler à la maison pour faire les tâches ménagères.

3-

Le texte indique qu’en Afrique et en Asie les enfants sont le moins scolarisés, comme tu le vois sur la carte. De plus, les filles sont moins scolarisées que les garçons, comme l’indique le graphique du document 3.

c c

Séquence 1

j e vérifie

1-

La Convention des droits de l’enfant de 1989 n’a été signée que par les pays riches.

q

Vrai

Faux

2-

Les filles sont moins scolarisées que les garçons dans les pays pauvres.

Vrai

q Faux

3-

On compte assez peu d’enfants non scolarisés dans le monde.

q Vrai

Faux

Séance 6

Exercice 16

Sur cet axe chronologique, 10 ans sont représentés par 1 carreau, 20 ans par deux carreaux, et 50 ans par 5 carreaux.

Pour placer l’année 1833, il faut donc se placer entre 3 et 4 carreaux après 1800, pour l’année 1850 à 5 carreaux après 1800, et ainsi de suite.

Voilà la correction de la frise chronologique : 1 800 1 950 • • •
Voilà la correction de la frise chronologique :
1 800
1 950

Exercice 17

Si tu as choisi la question directe, vérifie ton texte avec celui ci-dessous, sinon, si tu as choisi de progresser par étapes, vérifie les réponses aux questions les unes après les autres. Tu t’apercevras que tu arrives au même résultat final.

En observant la succession des lois sur l’école, on s’aperçoit que les communes ont d’abord dû ouvrir des écoles pour les garçons, puis cette même obligation a été étendue aux filles en 1950. Ensuite, pour que tout le monde puisse vraiment accéder à l’école, les lois Jules Ferry ont précisé que ce devait être gratuit. Depuis 1975 enfin, tous les enfants vont au collège après l’école primaire, et doivent suivre une scolarité jusqu’à 16 ans.Tu t’apercevras que tu arrives au même résultat final. 1- Les garçons accèdent à l’école primaire

et doivent suivre une scolarité jusqu’à 16 ans. 1- Les garçons accèdent à l’école primaire à

1-

Les garçons accèdent à l’école primaire à partir de 1833.

2-

Les filles ont obtenu le même droit en 1850.

3-

La loi Jules Ferry de 1881 précise que l’école doit être gratuite.

4-

Depuis 1881, l’âge de la scolarité obligatoire a d’abord été de 13 ans, puis il a été repoussé à 14 ans, et enfin à 16 ans.

5-

Aujourd’hui en France la scolarité est obligatoire jusqu’à 16 ans.

c c

Séquence 1

Exercice 18

1-

Chaque bâton représente le nombre d’enfants scolarisés en primaire, collège et lycée, pour les années 1939, 1966 et 2003.

2-

Le nombre d’enfants scolarisés a augmenté régulièrement depuis 1939.

3-

Le nombre d’enfants scolarisés a été pratiquement multiplié par 3, puisqu’il est passé de 5 millions à presque 15 millions.

j e vérifie

1-

Aujourd’hui en France, on peut ne pas aller à l’école si on a trouvé un travail, quel que soit notre âge.

q

Vrai

Faux

2-

Les lois Jules Ferry sont des lois très importantes concernant l’école en France.

Vrai

q Faux

3-

Avant le XIXe siècle, les enfants n’allaient à l’école que si leurs parents étaient d’accord.

Exercice 19

Vrai

q Faux

Séance 7

1-

Le texte le plus ancien est celui de la Loi de 1881 sur l’Instruction. Le plus récent est le préambule de la Constitution de 1946.

2-

La loi de 1881 annonce que la scolarité à l’école primaire publique devient gratuite.

3-

Dans le texte de 1946, la gratuité est réaffirmée, mais à tous les niveaux de l’instruction.

Exercice 20

Document 3 :

1-

La scolarisation d’un élève de maternelle nécessite 4 160,00 par année.

2-

Celle d’un élève de collège coûte 4 490,00 par an.

Document 4 :

3-

Ce sont les communes qui ont en charge les écoles primaires.

4-

Les départements financent les collèges.

5-

Tous les enseignants sont payés par l’État.

6-

L’argent de l’État, des communes, des départements, des régions, provient des divers impôts versés par les habitants.

Exercice 21

Document 5 :

1-

Le mot « dogme » s’applique à une croyance, une opinion ou un principe imposé comme une vérité indiscutable.

2-

Jules Ferry s’adresse dans cette lettre à tous les instituteurs.

3-

D’après ce texte, l’enseignement religieux (du « dogme ») ne doit plus se faire à l’école. Ce sont les parents et l’Église qui doivent prendre en charge l’enseignement religieux, s’ils le souhaitent.

c c

c c Séquence 1 Document 6 : Discours de Jacques Chirac : Si tu as choisi

Séquence 1

Document 6 :

Discours de Jacques Chirac :

Si tu as choisi de répondre à la question la plus difficile, vérifie que l’idée principale de ton texte correspond à celle du texte ci-dessous.

D’après ce discours, la laïcité permet l’égalité. Il n’est pas permis de montrer sa religion à l’école ni au travail. Il est donc possible d’en pratiquer une, ou ne pas en avoir, et tous les enfants et adolescents sont donc égaux à l’école. La laïcité est donc en France un principe de tolérance, et d’égalité.

1-

C’est Jacques Chirac, président de la République en 2003, qui a prononcé ce discours.

2-

Oui, bien sûr, il est possible en France de pratiquer sa religion. « La possibilité d’exprimer et de pratiquer sa foi paisiblement, librement » est le passage qui l’indique dans ce discours.

3-

Non, il n’est pas obligatoire de pratiquer une religion en France (« la liberté de croire ou de ne pas croire »).

4-

La laïcité en France est un principe de tolérance.

5-

La liberté qui est protégée par la laïcité est la liberté d’expression des croyances.

la laïcité est la liberté d’expression des croyances. j e vérifie 1- En France, l’école est

j e vérifie

1-

En France, l’école est gratuite depuis toujours, puisque nous sommes un pays riche.

q

Vrai

Faux

2-

Chaque département prend en charge les collèges qui sont sur son territoire.

Vrai

q Faux

3-

La laïcité interdit toutes les religions en France.

q

Vrai

Faux

c c

Séquence 1

Corrigé de l’auto-évaluation de la séquence n° 1

Les bonnes réponses sont mises en valeur en gras dans les cases qui leur correspondent :

1) Depuis 1959, l’école est obligatoire :

2) Le règlement intérieur d’un collège sert à :

q

de 2 à 18 ans

q

connaître les horaires de l’établissement

q

de 6 à 18 ans

de 6 à 16 ans

connaître les règles en fonction dans l’établissement

 

q

connaître le personnel de l’établissement

3) L’analphabétisme c’est :

4) La laïcité, c’est :

ne pas avoir appris à lire et à écrire

q

quand la religion est interdite

q

avoir un autre alphabet

q

quand la religion est obligatoire

q

ne pas être bête

quand la religion ne relève que de la vie privée

5) La Convention des droits de l’enfant date de :

6) Actuellement le taux de scolarisation le plus faible se situe :

1989

q

en Europe

q

1999

q

en Asie

q

1889

en Afrique

7) Les filles sont moins scolarisées que les garçons :

8) Les collèges sont gérés par :

q

les régions

c’est une discrimination

les départements

q

c’est une tradition

q

les communes

q

c’est pour qu’elles travaillent à la maison

 

9) La Convention des droits de l’enfant :

10)La Convention des droits de l’enfant :

q

est signée par tous les pays du monde

q

est appliquée par tous les pays qui l’ont signée

q

est signée par très peu de pays dans le monde

n’est pas respectée par tous les pays qui l’ont signée

est signée par la plupart des pays dans le monde

q

n’est respectée par aucun pays

c c

Séquence 2

Séquence 2

Séance 1

Géographie

La répartition de la population sur la Terre

Exercice 1

a) b)

océan aTLanTique amérique europe afrique océan pacifique ieSa
océan
aTLanTique
amérique
europe
afrique
océan
pacifique
ieSa
aSie océan pacifique afrique océan indien océan Glacial anTarcTique océanie
aSie
océan
pacifique
afrique
océan
indien
océan Glacial
anTarcTique
océanie

Exercice 2

a) b)

c)

4 4 2 1 1 2 3 5
4
4
2
1
1
2
3
5

Source : Conception Nicolas Prévost / 2009

c c

Séquence 2

Exercice 3

a) b)

nord

nord-oueST

c c Séquence 2 Exercice 3 a) b) nord nord-oueST nord-eST oueST eST Sud-oueST Sud-eST Sud

nord-eST

oueST

eST

Sud-oueST

Sud-eST

Sud

Source : Dessin Rémi Boyer / 2009

Séance 2

Sud-eST Sud Source : Dessin Rémi Boyer / 2009 Séance 2 Exercice 4 a) Chaque point

Exercice 4

a) Chaque point correspond à 500 000 habitants.

b) Vérifie tout d’abord si tes réponses sont exactes.

europe chine inde
europe
chine
inde

Source : Conception Nicolas Prévost / 2009

Repasse en rouge comme sur la carte les foyers de populations puis écris leurs noms.

c c

c)

Séquence 2

Vérifie tout d’abord si tes réponses sont exactes.

nord du Sibérie canada Sahara amazonie auSTraLie anTarcTique
nord du
Sibérie
canada
Sahara
amazonie
auSTraLie
anTarcTique

Source : Conception Nicolas Prévost / 2009

Repasse en vert comme sur la carte les déserts humains puis écris leurs noms.

d)

Légende de la carte :

Foyers de populationLégende de la carte : Déserts humains

Déserts humainsLégende de la carte : Foyers de population

Exercice 5de la carte : Foyers de population Déserts humains a) L’ asie est le continent le

a) L’asie est le continent le plus peuplé.

b) Les foyers chinois et indiens sont situés dans ce continent. Ainsi plus de la moitié de la population mondiale habite en Asie. Le principal désert humain de ce continent est la Sibérie.

c) L’ant arctique est à la fois le continent le moins peuplé du monde et le principal désert humain sur Terre.

Exercice 6peuplé du monde et le principal désert humain sur Terre. a) On peut déjà distinguer trois

a) On peut déjà distinguer trois principaux foyers de population en 1500 : la chine, l’inde et l’europe.

b) En 1500, le nord du canada, la Sibérie, l’australie, l’amazonie et le Sahara étaient déjà des déserts humains.

c) Fernand BRAUDEL a raison de dire que « Où l’homme se trouvait en 1500, il se trouve encore ». En effet, la répartition de la population aujourd’hui n’est pas très différente de celle en 1500. Les trois principaux foyers de population actuels étaient déjà peuplés et les déserts étaient déjà vides d’hommes. Les déserts humains ne sont pas plus peuplés aujourd’hui qu’en 1500 alors que les foyers de population ont vu encore leur population augmenter.

c c

Séquence 2

Séance 3

Exercice 7

a) Chaque point représente 50 000 habitants.

b) Java ou les philippines sont des îles très peuplées d’Asie du Sud-Est.

c) bornéo est l’île la moins peuplée d’Asie du Sud-Est.

d) La population d’Asie du Sud-Est est inégalement répartie. Les régions proches de la mer au Viet-Nam ou au Cambodge sont très peuplées, ainsi que des îles comme Java. Par contre l’intérieur de ces pays est moins peuplé, ainsi que des îles comme bornéo.

Exercice 8est moins peuplé , ainsi que des îles comme bornéo. a) b) c) Le climat ne

a)

b)

c)

Le climat ne permet pas d’expliquer les différences de population entre Java et Bornéo. Les deux îles connaissent un climat très chaud et très humide.

avantages naturels

interventions humaines

- « Java est plus montagneuse, ce qui facilite l’écoulement des eaux »

- « son sol est plus fertile grâce aux roches volcaniques »

- « L’ héritage historique »

- « Java bénéficiait d’une structure politique ancienne »

- « l’histoire d’une région »

Certaines îles comme Java sont très peuplées alors que d’autres comme Bornéo sont peu peuplées. Les éléments naturels peuvent en partie expliquer ces différences. Le sol de Java est plus fertile et son relief plus élevé facilite l’écoulement des eaux. mais la nature n’explique pas tout. Par exemple, le climat est le même dans les deux îles. C’est l’usage que font les hommes de ces avantages qui est déterminant. Java possède une organisation politique ancienne qui a permis de profiter des éléments naturels favorables. c’est donc à la fois la nature et l’histoire qui expliquent l’inégale répartition de la population dans les îles d’asie du Sud-est.

Séance 4

Exercice 9la population dans les îles d’asie du Sud-est. Séance 4 a) L’ égypte est l’État le

a) L’égypte est l’État le plus peuplé (80 millions d’habitants). Le costa rica est l’État le moins peuplé (4 millions d’habitants).

b) L’égypte est l’État le plus grand (1 million de km²). Le costa rica est l’État le plus petit (50 700 km²). O Il fallait regarder la superficie dans le tableau et pas le dessin de l’État. L’échelle est différente selon l’État. C’est pour cela qu’ils paraissent tous à peu près de la même grandeur alors que la France est par exemple 10 fois plus grande que le Costa Rica.

c) Ces trois États sont des républiques avec un chef d’État élu qui dirige le pays. Cependant, en février 2011, une révolution a eu lieu en Égypte, provoquant le départ de M. OSNI MOUBARAK. Son successeur n’était pas encore connu lors de l’édition de ce livret de cours.

pas encore connu lors de l’édition de ce livret de cours. Exercice 10 a)  :

Exercice 10

a) : costa rica : france : égypte

© Cned, Histoire-géographie et éducation civique 6e

15
15

c c

b) c)

Séquence 2

c c b) c) Séquence 2 Source : Conception Nicolas Prévost / 2009 d) Les États

Source : Conception Nicolas Prévost / 2009

d) Les États les plus grands ne sont pas toujours les États les plus peuplés. Les deux États les plus grands, la Russie et le Canada, ne font pas partie des États les plus peuplés. Mais certains États sont à la fois grands et peuplés comme la Chine, le Brésil et les États-Unis. À l’opposé certains États sont très peuplés alors qu’ils ne sont pas aussi grands, comme l’Inde ou l’Indonésie.

ne sont pas aussi grands, comme l’Inde ou l’Indonésie. Exercice 11 Séance 5 histoire L’ o

Exercice 11

Séance 5

histoire

L’ o rient a ncien

a) La pyramide de Chéops est la plus grande des pyramides d’Égypte. C’est un monument à quatre faces triangulaires et à base quadrangulaire. La pyramide mesure 230 mètres de large et sa hauteur s’élevait à 146 mètres (aujourd’hui 137 mètres du fait du tassement de la pyramide).

C’est donc un monument très imposant qui a nécessité la mise en place de très nombreux blocs de pierres (environ 2,3 millions de blocs pesant en moyenne 2,5 tonnes, soit une masse de plus de 5 000 000 de tonnes !). Cette pierre calcaire provenait pour l’essentiel des carrières du plateau de Gizeh.

b) Les pyramides de Gizeh sont construites dans le nord de l’égypte (basse-égypte), sur un plateau désertique qui domine la rive gauche du nil, près de l’ancienne capitale memphis. Elles sont aujourd’hui rejointes par la banlieue de l’actuelle capitale de l’Égypte : Le Caire.

c c

Séquence 2

c c Séquence 2 Exercice 12 a) Entre la date d’apparition des Hiéroglyphes (Écriture des Égyptiens)

Exercice 12

a) Entre la date d’apparition des Hiéroglyphes (Écriture des Égyptiens) vers 3200 av. J.-C. et la conquête romaine de l’Égypte (30 av. J.-C.) s’écoulent 3170 années.

b) La période de construction des pyramides (2780-2380 av. J.-C.), soit 400 ans, ne représente qu’une toute petite partie de la très longue histoire de l’égypte (plus de 3000 ans).

Exercice 13la très longue histoire de l’égypte (plus de 3000 ans). a) Les pyramides de Gizeh ont

a) Les pyramides de Gizeh ont été construites sous les règnes de chéops, de chéphren et de mykérinos, trois rois de la IVe dynastie qui se succédèrent entre 2550 et 2470 av. J.-C.

À savoir : les noms Chéops et Chéphren peuvent également s’écrire avec un K, soit : Khéops et Képhren.

b) La construction d’une pyramide durait au minimum vingt années. Il fallait mettre en place plus de deux millions de blocs de pierre d’un poids moyen de plus de 2 tonnes.

c) Les égyptologues estiment qu’il fallait au moins 20 000 ouvriers pour construire une pyramide. Ces ouvriers étaient des paysans qui venaient travailler durant la crue du Nil, période durant laquelle il était impossible de cultiver les champs.

Exercice 14

a) La grande chambre funéraire située au cœur de la grande pyramide de Gizeh contenait le sarcophage et la momie du roi chéops.

Gizeh contenait le sarcophage et la momie du roi chéops. Exercice 15 a) Le sarcophage d’Iniouya

Exercice 15

a) Le sarcophage d’Iniouya était en diorite, une pierre magmatique très dure.

b) Le sarcophage d’Iniouya était une véritable statue qui représentait le corps du mort.

c) Une momie c’est la dépouille d’un défunt. Le corps était embaumé. C’est-à-dire que les viscères et le cerveau du défunt étaient retirés pour être remplacés par des aromates. Le corps était ensuite placé dans un bain de sel pour être séché. Au bout de 70 jours, le corps était lavé et enveloppé de bandelettes de lin enduites et collées de gomme.

d) Les égyptiens embaumaient le corps de leurs morts pour en faire des momies car ils croyaient en une vie après la mort. Le corps devait donc être conservé pour revivre dans l’au-delà.

Exercice 16

a) Le roi d’Égypte est appelé par les historiens : pharaon.

b) De nos jours, certains chefs d’État ou ministres sont désignés par le palais où ils résident :

- « l’élysée » désigne le président de la république française,

- « matignon » désigne le premier ministre français,

- « la maison blanche » désigne le président des états-unis,

- « le Kremlin » le président russe…

c c

Séquence 2

Exercice 17

 
 
 

a)

Le pharaon (7) est couronné par deux déesses. La couronne blanche ou hedjet, de l’ancien royaume du sud (Haute-Égypte) est déposée par Nekhbet déesse de haute-égypte (8) et la couronne rouge de l’ancien royaume du nord (Basse-Égypte) par Ouadjet déesse de basse-égypte (9). Les deux couronnes constituent le pschent (10).

Les deux déesses protectrices du pharaon se retrouvent sur le sarcophage de Toutankhamon. Comme souvent pour les dieux égyptiens, elles sont représentées sous une forme animale : le cobra Ouadjet (1) prêt à frapper, symbolise la déesse de la Basse- Égypte, tandis que le vautour Nekhbet (2) représente la déesse de Haute-Égypte. Le pharaon porte :

 
 

la coiffe royale en lin, le némès (3)

une barbe postiche (5) (symbole d’éternité)

le sceptre (6) (symbole du pouvoir)

le fléau (4) (symbole de justice).

 

b)

numéro

Légende

 
 

1

Le cobra Ouadjet représentant la déesse de Basse-Égypte.

2

Le vautour Nekhbet représentant la déesse de Haute-Égypte.

3

Le némès ou coiffe royale.

4

Le fléau symbole de justice.

5

La barbe postiche symbole d’éternité.

6

Le sceptre symbole du pouvoir royal.

7

Le pharaon.

8

La déesse de Haute-Égypte avec la couronne blanche.

9

La déesse de Basse-Égypte avec la couronne rouge.

10

Le pschent, couronne de pharaon.

Exercice 18

a)

pharaon est représenté de profil et beaucoup plus grand que tous les autres personnages. Le but est de montrer qu’il est le personnage principal de la scène.

b)

Pour renforcer cette idée, le pharaon est représenté au centre de la scène.

c)

Pharaon dirige la bataille sur son char et tue ses ennemis à l’aide de ses flèches et de son arc.

d)

Pharaon est protégé par plusieurs divinités :

 

-

nekhbet, déesse de Haute-Égypte représentée sous la forme d’un vautour,

-

ouadjet, déesse de Basse-Égypte représentée sous la forme d’un cobra

-

, le dieu du soleil représenté sous la forme d’un disque solaire.

Les divinités portent l’ânkh ou croix ansée

Les divinités portent l’ ânkh ou croix ansée , symbole de vie.

, symbole de vie.

e)

Les soldats égyptiens sont en ordre de bataille, parfaitement alignés derrière pharaon, tandis que les soldats nubiens sont entassés les uns sur les autres, les corps complètement tordus, transpercés de flèches, parfois la tête en bas. Cela signifie que ce sont les égyptiens qui remportent la bataille.

c c

Séquence 2

Exercice 19

a) Le Vizir est nommé par pharaon.

b) Parmi les nombreuses tâches du Vizir l’on peut relever :

- fixer les impôts.

- inspecter les provisions d’eau. Note bien : Il y a plusieurs autres réponses possibles.

c) Les scribes travaillent pour le pharaon, le vizir et les gouverneurs des nomes (les provinces).

d) Un scribe est un fonctionnaire spécialiste de l’écriture. Son principal travail est donc d’écrire ce qu’on lui dicte. Les scribes faisaient également les comptes des grandes propriétés des hauts-dignitaires, des temples et de pharaon.

Exercice 20

a) pharaon est le chef de la religion.

b) pharaon fait construire des temples en l’honneur des dieux, nomme les prêtres en charge de leur culte et organise les grandes fêtes qui rythment la vie religieuse du royaume.

grandes fêtes qui rythment la vie religieuse du royaume. Exercice 21 a) Tu devais recopier le

Exercice 21

a) Tu devais recopier le mot « hiéroglyphes ».

b) La palette de Narmer date de 3100 av. J.-c.

c) Le nom du roi narmer est inscrit en hiéroglyphes sur cette palette. Les hiéroglyphes qui composent le nom de ce roi, qui passe pour avoir unifié les royaumes de Haute et Basse- Égypte, sont les plus anciens hiéroglyphes connus.

Exercice 22

a)

nom de l’écriture

Localisation

date d’apparition

Pictogramme – écriture cunéiforme

Mésopotamie

vers 3300-3000 av. J.-C.

Hiéroglyphes

Égypte

vers 3100 av. J.-C.

Alphabet

Phénicie

vers 1200 av. J.-C.

Exercice 23

a) ces hiéroglyphes sont inscrits sur une stèle, c’est-à-dire une plaque de pierre gravée avec des inscriptions et des dessins.

b) Cette stèle fermait le tombeau de la princesse Néfertiabet, une sœur du pharaon Chéops qui a vécu vers 2550 av. J.-c. Cette stèle fut retrouvée près de la Grande pyramide de chéops à Gizeh.

c) Sur cette stèle, la princesse néfertiabet est assise sur un fauteuil, devant une table où sont déposées des nourritures. Des hiéroglyphes gravés dans les cadres de droite et du milieu de la stèle font l’inventaire de toutes ces nourritures : oiseaux, vache, antilope, amphore, canard, oiseaux, poissons, pains… Les hiéroglyphes sont organisés par groupes de quatre et se lisent de droite à gauche.

d) ces hiéroglyphes ont un caractère magique. Ils doivent servir à la princesse néfertiabet à vivre éternellement auprès des dieux.

c c

e)

Séquence 2

Ce texte est écrit sur un papyrus. Il s’agit d’un support fait à partir de fines lamelles coupées dans la tige d’une plante qui pousse sur les rives du Nil.

f) L’écriture utilisée est le démotique. Le démotique est une écriture dérivée du hiératique, une écriture simplifiée des hiéroglyphes.

g) Ce texte est un acte de location d’un champ. Cet acte est daté de 535 av. J.-C. De fait, l’écriture hiératique qui devient le démotique à partir du VIIe siècle av. J.-C., servait d’écriture courante, pour la vie quotidienne (lettres, comptes) mais aussi pour l’administration du royaume (lois, ordres du roi, jugements, etc.).

c c

Séquence 2

corrigé de l’auto-évaluation de la séquence n° 2

histoire

L’ o rient a ncien

Les bonnes réponses étaient :

1) Les pyramides de Gizeh ont été construites :

2) ces pyramides sont :

q

des palais pour les rois d’Égypte

q

vers 1500 av. J.-C.

les tombeaux des Pharaons de l’Ancien Empire

q

vers 500 av. J.-C.

vers 2500 av. J.-C.

q

des temples pour les dieux Égyptiens

3) Le pschent est :

4) Les égyptiens écrivaient sur :

q

une divinité égyptienne

le papyrus et la pierre

q

le premier ministre du pharaon

q

du papier

La couronne du pharaon

q

du parchemin

5) pharaon est :

6) comment s’appelle le premier ministre du roi d’égypte ?

le nom donné au roi d’Égypte

q

le nom d’un dieu Égyptien

q

le pharaon

q

le nom de la capitale de l’Égypte

q

le scribe

 

le vizir

7) Je suis un spécialiste des premières écritures, je suis :

8) L’écriture sacrée des égyptiens s’appelle :

q

l’écriture cunéiforme

un scribe

les hiéroglyphes

q

un vizir

q

l’alphabet

q

un fonctionnaire

 

9) dans la vie quotidienne, les égyptiens utilisent une écriture simplifiée, le :

10)L’invention de l’écriture marque le début :

q

démoniaque

q

du royaume d’Égypte

démotique

de l’Histoire

q

démosthène

q

de la Préhistoire

c c

Séquence 3

Séquence 3

Séance 1

c c Séquence 3 Séquence 3 Séance 1 Exercice 1 Histoire La civilisation grecque a) La

Exercice 1

Histoire

La civilisation grecque

a) La Grèce se situe dans le sud-est de l’Europe.

b) Comme relief de la Grèce est très montagneux, les cités grecques se situent dans les plaines littorales très étroites.

c) Les côtes sont très découpées. Il y a aussi de nombreuses petites îles.

d) Les mers qui bordent la Grèce sont : la mer Ionienne, la mer Égée, la mer Méditerranée.

e) La frise commence vers 1400 av. J.-C. et se termine vers 31 av. J.-C., soit environ 14 siècles.

f) La carte représente la Grèce des VIIIe-IVe s, celle des premières cités, soit les périodes archaïques et classiques. Pour résumer (à lire) : La Grèce se situe dans le sud-est de l’Europe. C’est une région très montagneuse avec des plaines littorales très étroites. Bordée par la Méditerranée, le monde grec est toujours très proche de la mer. C’est pourquoi dans les périodes archaïque et classique de leur histoire (VIIIe-IVe siècles), les Grecs se sont tout d’abord installés sur les côtes les plus proches, celle de l’Asie Mineure (Ionie = l’actuelle Turquie) avant de s’aventurer plus loin, vers l’ouest méditerranéen.

Exercice 2de s’aventurer plus loin, vers l’ouest méditerranéen. a) b) - - c) Les deux parties qui

a)

b)

-

-

c)

Les deux parties qui constituent une cité sont : la ville et les campagnes.

Une cité grecque est un petit État constitué :

d’une ville (polis en grec), souvent située près de la mer et dotée d’un port (5), d’une grande place centrale, l’Agora (4), d’une colline sacrée avec ses temples, l’Acropole (2), et parfois de remparts (3).

de campagnes (chôra en grec) avec ses champs de blé, ses oliveraies et ses forêts. Les frontières sont le plus souvent délimitées par les montagnes (1).

Les principales cités grecques dont le nom apparaît sur la carte sont : Sparte, Argos, Corinthe, Athènes, Thèbes, Potidée, Byzance, Phocée, Éphèse, Milet, Rhodes.

Potidée, Byzance, Phocée, Éphèse, Milet, Rhodes . a) b) c) Exercice 3 Massalia (= Marseille) fut

a)

b)

c)

Exercice 3

Massalia (= Marseille) fut fondée vers 600 av. J.-C. à l’embouchure du Rhône, dans le sud de la Gaule, par des Grecs venus de la cité de Phocée.

Nom de la métropole : Phocéee
Nom de la
métropole :
Phocéee

Moyen de transport :

bateaux

de la métropole : Phocéee Moyen de transport : bateaux Nom de la colonie : Marseille

Nom de la colonie :

Marseille

On peut dire que Phocée est une métropole et Marseille une colonie (voir vocabulaire)

D’après l’auteur romain Justin, c’est par mariage que le chef des Phocéens obtint le territoire où fut fondée Marseille. En effet, Protis épousa Gyptis, la fille de Nanus, roi du peuple gaulois des Ségobriges. En cadeau de mariage, Nanus offrit à sa fille et à son nouveau gendre un territoire pour fonder une nouvelle cité.

c c

Séquence 3

d) Parti de Phocée en Ionie, un petit groupe d’hommes traversa la mer Méditerranée, pour

arriver jusqu’à l’embouchure du Rhône, dans le sud de la Gaule. Là, ils rencontrèrent le peuple gaulois des Ségobriges, qui dans un premier temps, accueillit favorablement ces étrangers en leur donnant des femmes et une terre pour fonder une nouvelle cité : Massalia. La colonie phocéenne de Marseille était née (vers 600 av. J.-C.).

Conseil : Les mots importants (mots clés) qui permettent de rédiger ce récit sur la fondation de Marseille sont en gras. Si tu trouves que ton texte ne correspond pas à la correction, note ces mots-clés sur ton cahier et essaie de refaire le récit à l’oral, ou par écrit si tu as le temps, avec cette fois-ci, les mots-clés sous les yeux.

Pour approfondir :

Rapidement, la cité devint prospère grâce au commerce qu’elle faisait avec sa métropole et d’autres cités grecques. Jaloux, les Gaulois tentèrent à plusieurs reprises de s’emparer de la cité. Mais les Grecs résistèrent et, après plusieurs guerres, ils finirent par décourager les Gaulois qui se résolurent à vivre avec eux. Les Phocéens parvinrent même à fonder de nouvelles colonies (Agathé = Agde et NikaIa = Nice) sur les rivages gaulois.

Exercice 4

a) Le Temple d’Agrigente se situe en Sicile.

b) Les Grecs ont fondé des colonies sur les rivages de la Mer Noire, dans le sud de l’Italie et en Sicile (Grande Grèce) et dans le sud de la Gaule.

c) Les cités grecques étaient peu nombreuses en Afrique du Nord car un autre peuple, riche et puissant, les Phéniciens, était installé sur ces côtes. Il était donc plus difficile pour les Grecs de fonder des colonies dans le monde phénicien.

les Grecs de fonder des colonies dans le monde phénicien. Exercice 5 Séance 2 a) Le

Exercice 5

Séance 2

a)

Le texte est extrait de l’Iliade, un poème….

 

b)

…composé par Homère au VIIIe siècle av. J.-C.

c)

Personnage

Son nom

Numéro sur le dessin

Le héros grec

Achille

2

La déesse qui l’aide

Athéna

1

Le chef des Troyens

Hector

3

Le dieu qui doit l’aider

Le dieu Apollon doit l’aider

4

Exercice 6

a) Le texte du document 4 page 37 est extrait de l’Odyssée, un poème composé par Homère au VIIIe siècle av. J.-C.

b) Le héros de cet extrait de l’Odyssée est Ulysse.

c) Pour échapper au chant des sirènes, Ulysse bouche les oreilles de ses compagnons avec de la cire. Rusé, Ulysse est également curieux : il se fait attacher au mât de son navire pour pouvoir entendre les sirènes.

c c

c c Séquence 3 Exercice 7 a) Le premier vase (combat d’Achille contre Hector) est une

Séquence 3

Exercice 7

a) Le premier vase (combat d’Achille contre Hector) est une coupe. L’on peut y voir Achille et Hector. Ils sont nus et combattent armés d’une lance, d’une épée et de boucliers ronds. Les personnages, représentés de profil, ont des corps aux proportions équilibrées. Les traits du corps et des visages, les armes, sont finement détaillés. Les dieux, Athéna et Apollon sont représentés sous une forme humaine et portent des objets permettant de les identifier : casque et lance pour Athéna victorieuse (Nikè) et lyre (dans son dos) et flèche pour Apollon. L’on peut relever qu’Achille se bat avec une épée sur le vase alors qu’il tient une lance dans le texte.

b) Les artistes qui décorent ces vases choisissent des extraits des poèmes d’Homère. Cela prouve bien que les poèmes sont connus de tous les Grecs. Sinon, les vases ne se vendraient pas ! Les personnes qui achètent ces vases sont heureux de les utiliser pour leurs banquets et d’évoquer les exploits d’Ulysse ou d’Achille, lorsqu’ils ont des invités de marque chez eux.

c) Un exemple : les enfants adorent faire acheter à leurs parents des verres à moutarde ou à mayonnaise décorés avec leurs personnages de bandes dessinées favoris. C’est parce qu’ils reconnaissent les personnages que les enfants veulent ces verres. Une différence toutefois :

Les verres à moutarde n’ont pas de valeur tandis que ces vases grecs étaient des objets de luxe.

Exercice 8tandis que ces vases grecs étaient des objets de luxe. a) A – 4 La guerre

a)

A – 4 La guerre de Troie (vers 1250 av. J.-C.)

B – 2 Homère compose ses poèmes (avant 750 av. J.-C.)

C – 3 L’alphabet grec (vers 750 av. J.-C.)

D – 1 Mise par écrit des poèmes à Athènes (vers 530 av. J.-C.)

Pour les curieux, en complément à la correction de l’exercice 8, voici un texte qui fait le point sur Homère et ses poèmes. C’est juste à lire ! Qui était vraiment Homère ? Est-il vraiment l’auteur de l’Iliade et de l’Odyssée ? Ces poèmes ont-ils un fondement historique ? La guerre de Troie a-t-elle eu lieu ?

À  lire  Les historiens sont incapables de répondre à ces questions pourtant essentielles. En fait, les poèmes homériques sont deux œuvres très différentes. L’Iliade, qui compte 15 000 vers, raconte la guerre qui oppose les Achéens (les Grecs) aux Troyens (les habitants de Troie). Mais si cette guerre a eu lieu, elle aurait eu lieu vers 1250 av. J.-C., à une époque où les Grecs vivaient sous la coupe de rois très puissants qui habitaient des palais fortifiés gigantesques. Les ruines de ces palais ont été retrouvées par un archéologue allemand, Heinrich Schliemann, à la fin du XIXe siècle. Il a notamment retrouvé les vestiges de Troie (nommée Ilion dans les poèmes d’Homère, d’où le nom du poème, l’Iliade) et de Mycènes (le palais du roi Agamemnon dans les poèmes). À la suite des découvertes de Schliemann, les historiens ont appelé cette période de l’histoire grecque, l’époque mycénienne (voir frise), en référence au premier palais retrouvé, celui de Mycènes. Mais, le problème, c’est qu’Homère a vécu pas moins de quatre cents ans plus tard… et qu’à son époque, il y a bien longtemps que les palais des mycéniens étaient en ruines. Pour composer ses poèmes, il n’avait à sa disposition que des ruines, des légendes transmises oralement depuis plusieurs siècles, les récits des marins grecs qui naviguaient en Méditerranée et son imagination ! C’est un peu comme si de nos jours l’on souhaitait écrire l’histoire du siècle de Louis XIV en ayant sous les yeux les ruines du château de Versailles et dans la tête deux ou trois légendes au sujet du roi soleil, rapportées depuis quatre siècles de père en fils… Il est bien évident que notre œuvre serait plus littéraire qu’historique. L’autre problème posé par les poèmes est celui de leur composition. Le deuxième poème, l’Odyssée, qui compte 18 000 vers et raconte le retour d’Ulysse de la guerre de Troie, est très différent de l’Iliade. Au point que de nombreux historiens pensent que ce n’est pas le même auteur qui a composé les deux poèmes. Certains historiens avancent même l’idée qu’Homère n’a jamais existé,

c c

Séquence 3

que c’est un personnage légendaire et que les poèmes ne sont qu’une compilation de plusieurs

légendes et plusieurs mythes réunis que très tardivement, entre le VIIIe et le VI e siècle av. J.-C. Il faut dire que si Homère a bien vécu un peu avant 750 av. J.-C. comme le prétend la tradition, il n’a pas pu écrire son œuvre. L’alphabet grec n’étant pas encore inventé ! En fait, ce n’est que vers 530 av. J.-C. que les deux poèmes sont mis pour la première fois par écrit, à la demande du tyran d’Athènes, Pisistrate. Il faut donc imaginer que les aèdes, ces poètes qui composaient mais aussi chantaient leurs poèmes en jouant de leur cithare (instrument à cordes), les apprenaient par cœur et se les transmettaient de génération en génération. Plus de 30 000 vers à savoir par cœur. Quelle mémoire !

Exercice 9Plus de 30 000 vers à savoir par cœur. Quelle mémoire ! a) Doc. 12 Doc.

a)

Doc. 12

Doc. 13

Doc. 14

 

Titre du texte

La ruse du cheval de Troie

Ulysse et Polyphème

Thésée et le

Minotaure

Lieux cités dans le texte

Ile des Phéaciens Troie Ithaque

Ile des Cyclopes Sicile

La Crète

Athènes

   

La Mer Égée

N° ou lettre sur la carte

1, 9, 10

4

a

Personnages ou dieux cités dans le texte

Ulysse

Poséidon

Minos,

Alkinoos

Ulysse

Égée

Démodocos

Polyphème

Thésée

 

Personne

Ariane

Le Minotaure

Vocabulaire

Aède

Cyclope

labyrinthe

important du

Agora

texte

cithare

Exercice 10labyrinthe important du Agora texte cithare Séance 3 a) Le sanctuaire d’Olympie se trouvait à

Séance 3

a) Le sanctuaire d’Olympie se trouvait à l’Est du Péloponnèse, dans une région montagneuse bordant la mer Ionienne.

b) Le sanctuaire est aujourd’hui en ruines.

c) - Temple de Zeus

B

A

- Logements des visiteurs

C

- Stade

d) Le sanctuaire d’Olympie était dédié au dieu Zeus, le père de tous les dieux grecs et le roi de l’Olympe.

e) Nous avons vu dans les poèmes d’Homère qu’il existait aussi la déesse Athéna et le dieu Apollon. En fait, les Grecs étaient polythéistes. Ils croyaient en plusieurs dieux.

Exercice 11

a) Course en armes (a) Pugilat ou boxe (b) Saut (c)

© Cned, Histoire-géographie et éducation civique 6e

25
25

c c

Séquence 3

Course à pied (d)

Lutte, lancer de javelot et de disque (e)

b) La plupart du temps les athlètes sont complètement nus. Ils s’enduisaient le corps d’huile et utilisaient un strygile (sorte de racloir) pour se nettoyer la peau après l’épreuve. Cette nudité des athlètes est peut-être une des raisons de l’interdiction faite aux femmes de participer et même d’assister aux Jeux.

c) Les épreuves de course à pied se déroulaient sur le stade.

épreuves de course à pied se déroulaient sur le stade. Exercice 12 j e rédige «

Exercice 12

j e rédige

« Mon nom est Mildiade, je suis né dans une des plus puissantes familles d’Athènes, la grande cité de l’Attique. L’année de mes vingt ans fut la plus mémorable de mon existence. En effet, cette année là j’ai participé pour la première fois au concours du pancrace à Olympie et j’ai remporté l’épreuve.

Je m’en souviens très bien car les Jeux ont bien failli ne pas avoir lieu ! Les Eléens qui organisaient les épreuves refusaient l’entrée dans le sanctuaire de Zeus aux athlètes Spartiates. Il faut dire que quelques jours avant le début des Jeux les soldats spartiates avaient pris d’assaut la cité d’Argos, ne respectant pas la trêve sacrée qui avait été proclamée.

Les Jeux commencèrent donc sans les Spartiates. Le premier jour une foule immense s’était amassée sur les gradins du stade. C’était incroyable, des Grecs venus de toutes les cités

étaient là pour assister aux épreuves. Certains venaient même de colonies lointaines. Par delà

les mers

devant les spectateurs et offrant de nombreux sacrifices à Zeus et à Héra. Puis on nous demanda de prêter serment sur l’autel de Zeus. Tout athlète qui trichait était immédiatement exclu des Jeux.

Une longue procession dura toute la journée, les athlètes de chaque cité défilant

Mon épreuve se déroula le deuxième jour des Jeux. Toute la journée les combats s’enchaînèrent, si bien qu’à la fin ma tête n’avait plus de forme et tous mes muscles étaient douloureux des coups reçus de mes adversaires. Le pancrace est un sport de combat qui demande d’être fort et endurant à la douleur. Tous les coups sont permis. La chaleur ajoutait à la pénibilité des épreuves qui se déroulent toujours en été, sous un soleil de plomb. Heureusement, entre deux épreuves je pouvais m’abriter à l’ombre des colonnes de la palestre. Les coureurs qui couraient nus sur le stade n’avaient pas cette chance ! Quant à ceux qui faisaient la course en armes, ils étaient certes protégés de la morsure du soleil, mais ils devaient suffoquer sous leur lourde panoplie dans cette chaleur étouffante. Mon dernier combat de la journée était décisif, si je l’emportais la couronne d’olivier était à moi ! Lorsque je vis mon adversaire, je fus sur le coup terrifié. C’était un véritable géant. Il venait de la cité de Milet, réputée pour ses lutteurs. Mais au pancrace, la force seule ne suffit pas. Il faut faire marcher sa tête. Un coup décisif dès le début du combat et c’en était fini du géant milésien qui se roulait au sol en se tordant de douleur…

Après cet exploit, tous les athlètes d’Athènes venaient me féliciter ! J’étais devenu un véritable héros, tel Héraclès ! Mais il m’a fallu attendre encore quatre jours avant de recevoir le symbole de ma victoire : une magnifique couronne d’olivier. Mais là n’était pas le plus doux, un banquet homérique attendait tous les vainqueurs. La dernière nuit des Jeux fut la plus longue ! »

Conseils :   Les mots importants (mots clés) qui permettent de raconter les Jeux olympiques sont en gras. Ton texte est sans doute beaucoup plus court que celui de la correction, mais l’important c’est qu’il comporte les mots en gras. Ce texte te montre aussi que tu peux t’amuser, toi aussi, à écrire des histoires, des récits d’aventures, afin de perfectionner ton expression écrite.

c c

Séquence 3

Séance 4

c c Séquence 3 Séance 4 Exercice 13 j e rédige a) De retour de Marathon,

Exercice 13

j e rédige

a) De retour de Marathon, un hoplite athénien raconte la bataille à sa famille :

« C’était un spectacle à la fois extraordinaire et effrayant : là devant nous à moins d’une

dizaine de stades (environ 2000 m), des milliers et des milliers de barbares débarquaient de gros navires, telle une grosse araignée expulsant des centaines d’œufs. Mais pas un ne se ressemblait, il y avait là des Scythes, des Mèdes, des Ioniens… comme si toute l’Asie s’était donnée rendez-vous devant nous, dans cette plaine côtière marécageuse. Nous étions au moins trois fois moins nombreux qu’eux. Mais, prudent, Miltiade, le grand stratège qui nous avait conduit jusqu’ici, avait disposé nos troupes sur les monts qui surplombaient la plaine. Il fallut toutefois rapidement se résoudre à l’inévitable, nous devions combattre ici, descendre de notre position confortable et refouler ces sauvages venus mettre pied en Grèce avant qu’ils ne débarquent tous et gagnent les murs d’Athènes. Alignés en rangs serrés, boucliers contre boucliers ne laissant dépasser que nos piques des premiers rangs, nous avançons tel un mur. J’étais au troisième rang de la phalange. Il n’y avait pas plus de cinq hommes derrière moi car nous avions dû nous disposer sur plus d’un kilomètre de large pour pouvoir encercler l’armée ennemie. Aux premiers sons de l’aulète, notre pas s’accélère, tout comme mon cœur qui bat de plus en plus vite. Mais nous ne courons pas encore pour ne pas arriver épuisés au contact de l’ennemi. À un stade de distance, les flèches des Mèdes commencent à s’abattrent sur nous comme la pluie un jour d’orage. Le bruit sur nos casques et nos boucliers de bronze me fait perdre le rythme de l’aulète. Mais déjà tous mes compagnons courent le plus vite possible… Et c’est le choc. Brutal. Nous enfonçons les rangs adverses. Je marche sur un premier barbare, saute par-dessus un second, perd ma pique, me saisis de mon épée pour frapper, encore et encore. Les combats les plus durs sont au centre, là où je me trouve. Mais rapidement, nous voyons l’ennemi faire demi-tour et prendre ses jambes à son cou espérant regagner les navires qui étaient encore sur la plage. En fait, je crois bien que nos ailes ont enfoncé les troupes ennemies et pris à revers le reste de leur armée. Les plus courageux d’entre nous poursuivent les Mèdes jusqu’au rivage. J’ai même vu des nôtres s’emparer de navires ennemis et y mettre le feu. Toute la journée, nous traquons les derniers barbares abandonnés par leur flotte. À la fin du jour, la plaine est jonchée de corps, des milliers de cadavres barbares. J’ai entendu dire que Miltiade avait envoyé un messager prévenir Athènes que nous avions vaincu les Barbares mais que leur flotte pouvait menacer notre cité. Avez-vous reçu le message ? »

Le père de l’hoplite lui répond :

« Ah ça c’est certain ! Toute la ville ne parle que de cela. Le malheureux a utilisé ses

dernières forces pour escalader les pentes de l’Acropole et après avoir annoncé aux magistrats qui s’étaient réfugiés là votre victoire, il est mort, épuisé. Quelle idée de le faire

courir à travers les montagnes depuis Marathon jusqu’ici sous cette chaleur estivale ! »

Conseils :  

Les mots importants (mots clés) qui permettent de raconter la bataille de Marathon sont en gras. Ton texte est sans doute beaucoup plus court que celui de la correction, mais l’important c’est qu’il comporte les mots en gras. Cela te permet, au fil de tes récits, d’enrichir ton vocabulaire.

c c

Séquence 3

Exercice 14

a)

c c Séquence 3 Exercice 14 a) © Franck Marthaz Exercice 15 a) Je ne déshonorerai

© Franck Marthaz

Exercice 15

a)

Je ne déshonorerai pas les armes sacrées, je n’abandonnerai pas mon compagnon là où

je me trouverai posté ;

je combattrai pour les principes sacrés, ceux des dieux comme

ceux des hommes, je ne laisserai pas la patrie amoindrie mais au contraire plus grande et

plus forte, de mon propre chef et avec le concours de tous ; j’obéirai aussi à ceux qui se

   

succèdent sagement aux affaires, ainsi qu’aux lois établies et à toutes celles qui pourront être établies avec sagesse. Si quiconque cherche à les renverser, je ne le laisserai pas faire,

   

de mon propre chef ou avec le concours de tous ;

j’honorerai les cultes de mes ancêtres.

 

En sont témoins les divinités Aglauros, Hestia, Enyo, Enyalios, Arès et Athéna Areia, Zeus,

 

Thallo, Auxo, Hégémone, Héraklès,

ainsi que les frontières de ma patrie, les blés, les orges,

les vignes, les olives et les figues.

j e vérifie mes connaissances

Bataille de Marathon En 490 av. J.-C. Marathon En 490 av. J.-C.

Bataille de Salamine En 480 av. J.-C. Salamine En 480 av. J.-C.

Cités de la Ligue de Délos Délos

Salamine En 480 av. J.-C. Cités de la Ligue de Délos Un hoplite Une trière ©

Un hoplite

En 480 av. J.-C. Cités de la Ligue de Délos Un hoplite Une trière © Franck

Une trière

© Franck Marthaz

la Ligue de Délos Un hoplite Une trière © Franck Marthaz Exercice 16 Séance 5 a)

Exercice 16

Séance 5

a) Les magistrats qui dirigent la cité sont les archontes. Ceux qui dirigent l’armée sont les stratèges.

b) Ils sont élus ou tirés au sort parmi et par les citoyens d’Athènes.

c c

Séquence 3

c) Les archontes ou les stratèges qui trahissent la cité sont jugés par l’Ecclésia (l’Assemblée des citoyens). Ils peuvent être jetés en prison (comme Miltiade) ou bien être ostracisés (comme Thémistocle) c’est-à-dire contraints à l’exil pour une dizaine d’années.

Exercice 17contraints à l’exil pour une dizaine d’années . a) Nombre Statut des habitants Activité b)

a)

Nombre

Statut des habitants

Activité

b)

40

000

Citoyens

Nés de père et de mère athéniens, ils ont plus de 20 ans, accomplissent leur service militaire, et participent au gouvernement de la cité.

90

000

Femmes (et enfants)

Elles doivent rester au logis car les dieux ont adapté la nature de la femme aux travaux et aux soins de l’intérieur et à l’éducation des enfants.

100

000

Métèques

Ils sont l’une de nos meilleures sources de revenus car ils se nourrissent par eux-mêmes et paient une taxe de résidence à la cité.

100

000

Esclaves

Ce sont des instruments vivants, soumis à l’autorité d’un maître.

c) La démocratie athénienne est une démocratie limitée car seuls les citoyens participent à la vie politique de la cité. La majorité des habitants de la cité, les femmes, les métèques et les esclaves en sont totalement exclus.

Exercice 18les métèques et les esclaves en sont totalement exclus. j e rédige Le citoyen Hippocrate rencontre

j e rédige

Le citoyen Hippocrate rencontre son ami le potier Aristomaque, sur l’Agora. C’est jour de vote

à la Pnyx, il tente de convaincre son ami de venir voter avec lui :

« Aristomaque, viens avec moi à la Pnyx ! Cet enragé de Thémistocle veut notre perte avec ses dépenses et ses trières (1) ».

« Ah ! je suis bien d’accord avec toi mon cher ami. Je ne vends plus un seul de mes cratères (2)

depuis que ce Thémistocle critique nos glorieux hoplites. J’avais confié à mes esclaves le soin de peindre de belles figures de soldats sur mes céramiques et voilà que la mode est à ces pouilleux de marins… »

Les deux hommes se frayent un chemin à travers les étals des marchands, longent le portique

des boutiques et passent en grommelant devant le Bouleutérion, le bâtiment où les prytanes (3) de la Boulè préparent les lois et organisent les séances de l’Ecclésia. Aristomaque est le premier

à grogner :

« Hippocrate, je te parie que ces paresseux de prytanes ne sont pas encore prêts ! C’est l’heure du vote et je n’en voie pas un de sorti. Ils vont encore nous faire attendre jusqu’à midi pour présenter leurs lois ! »

Hippocrate lui répond :

« C’est pitié de les nourrir et de les loger à ne rien faire ! Tiens regarde, c’est là qu’il faut les conduire, à l’Héliée, pour les juger et les jeter en prison !

Le tribunal de l’Héliée dépassée, nos deux amis gravissent les marches de la Pnyx. Il y a déjà une foule nombreuse. Thémistocle et son ennemi juré, Cimon, le fils du glorieux Miltiade sont déjà là, prêts à en découdre à la tribune des orateurs pour convaincre les citoyens de leur politique. Il est presque midi, les prytanes arrivent. Thémistocle monte à la tribune le premier

c c

Séquence 3

pour parler. Un des prytanes ouvre la Clepsydre pour laisser s’écouler l’eau et mesurer le temps

de parole du grand stratège :

« Citoyens d’Athènes, l’heure est grave ! Le Grand Roi des Mèdes prépare une nouvelle attaque

contre notre glorieuse cité, il nous faut construire plus de trières pour empêcher la flotte des Barbares de débarquer en Grèce, nos hoplites sont courageux, mais ils ne pourront à eux seuls repousser une nouvelle attaque. Nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes, Sparte ne nous a pas envoyé de soldats à Marathon et si les dieux nous ont accordé la victoire une première fois, ce serait folie que de croire qu’il en sera toujours ainsi… »

La foule s’agite à l’évocation des dieux, les commentaires se font plus forts et le potier Aristomaque va du sien :

« Quel effronté ce Thémistocle ! Non seulement il défie nos dieux mais en plus il doute de

nous, les hoplites ! J’étais à Marathon, j’ai servi sous les ordres du glorieux Miltiade. Si son fils

Cimon demande l’ostracisme de ce fou de Thémistocle, je vote pour ! J’ai un ostrakon pour toi si tu veux ».

« Ne t’affole pas ! » lui réponds Hippocrate. « je crois bien que c’est raté pour cette fois, nous ne sommes pas nombreux et il faut au moins six mille citoyens pour demander l’ostracisme. Il faudra se contenter de lever la main lorsque Cimon nous demandera de voter contre la construction des trières de Thémistocle ».

(1) Trière : navire de guerre grec de 170 rameurs répartis sur trois niveaux (2) Cratère : un grand vase qui servait à mélanger le vin. (3) Prytanes : une partie des magistrats de la Boulè. Ils préparent les textes de lois et organisent les séances de l’Ecclésia.

Conseil :   Les mots importants (mots clés) qui permettent de raconter cette journée de vote à l’Ecclésia sont en gras. Ton texte est sans doute beaucoup plus court que celui de la correction, mais l’important c’est qu’il comporte les mots en gras.

Séance 6

Exercice 19c’est qu’il comporte les mots en gras. Séance 6 a) Tous les habitants d’Athènes participent à

a) Tous les habitants d’Athènes participent à ce défilé, les magistrats en tête, suivis des sacrificateurs d’animaux (d), des porteurs d’offrandes et d’amphores (c), des musiciens, des hoplites et de jeunes éphèbes sur leurs chevaux (a). Pour respecter la hiérarchie sociale de la cité, les métèques et les esclaves ferment la marche. Les cités alliées sont invitées à offrir en sacrifice un grand nombre d’animaux (b).

Exercice 20

a) La procession entre dans la ville par les portes du Dipylon, puis traverse le quartier du Céramique et l’Agora, avant de gravir les marches de l’Acropole pour gagner les temples dédiés à Athéna et le grand autel où ont lieu les sacrifices.

b) C’est à partir de 457 av. J.-C. que Périclès, général et homme politique athénien, fait construire les premiers temples de l’Acropole.

Exercice 21fait construire les premiers temples de l’Acropole. a) 4. Le Parthénon 1. L’Erechthéion 5. Les

a) 4. Le Parthénon

1.

L’Erechthéion

5.

Les Propylées

6.

Le Temple d’Athéna Nikè

c c

Séquence 3

2.

3.

L’autel d’Athéna (emplacement)

Statue en bronze d’Athéna (emplacement)

b) plus grand temple de l’Acropole est le Parthénon.

c) sculpteur qui a dirigé le travail des sculpteurs qui ont décoré ce temple est Phidias.

d) frise des Panathénées se situait en haut du mur intérieur (le sékos) du Parthénon.

e) frise mesurait 1 mètre de hauteur sur environ 160 mètres de long. (Le temple faisait 69

Le

Le

La

La

m de long et 30 m de large. La frise des panathénées est à mesurer sur tout le tour intérieur du temple)

Exercice 22

a) Ce temple se situe sur un promontoire au dessus de l’entrée de l’Acropole.

b) Il était dédié à la déesse Athéna Nikè, c’est-à-dire « victorieuse ».

c) Les citoyens y vénéraient la déesse sous cette forme dans l’espoir d’obtenir des victoires militaires. Le temple d’Athéna Nikè exprimait donc bien la volonté d’Athènes de devenir la plus puissante des cités grecques.

Exercice 23de devenir la plus puissante des cités grecques. j e rédige « Je suis une femme

j e rédige

« Je suis une femme athénienne, mon nom est Olympia. Mon rôle est de rester à la maison pour m’occuper des enfants et des esclaves qui travaillent sur nos terres. J’ai aussi une esclave, qui se nomme Mélania et qui s’occupe des tâches ménagères et de la cuisine pour toute la famille.

Même si je n’ai pas le droit de voter à l’Ecclésia, je me sens complètement athénienne car je peux participer à la grande fête en l’honneur de notre déesse Athéna. J’ai ma place dans la procession des Panathénées et ma fille, Ioulia, est, cette année, l’une des Ergastines qui tissent le péplos offert à la statue d’Athéna, tous les quatre ans. »

Exercice 24offert à la statue d’Athéna, tous les quatre ans. » a) Doc. Type de vase Figure

a)

Doc.

Type de vase

Figure noire ou rouge ?

8 page 82

Coupe

Figures rouges

19 d page 92

Amphore

Figures noires

22 page 96

Cratère

Figures rouges

b) c) d) Sur la coupe du document 8 page 82, on peut observer un duel entre Achille et Hector, la déesse Athéna et le dieu Apollon interviennent dans le combat. Les personnages sont représentés de profils. Les traits sont fins et détaillés, autant sur les visages que sur les corps. Le décor des armes (bouclier) est très détaillé. Document 19 d page 92 : sur cette amphore panathénaïque (une amphore contenant de l’huile d’olive sacrée, offerte aux vainqueurs des jeux des Panathénées et décorée avec

le thème lié à l’épreuve remportée) l’on peut voir trois coureurs. C’est une céramique à

figures noires. Les traits sont moins détaillés mais les mouvements des athlètes sont bien représentés grâce au contraste entre les couleurs sombres des figures sur un fond clair. Document 22 page 96 : sur ce grand cratère, un hoplite athénien équipé de toutes ses armes (bouclier, pique, casque et cuirasse en bronze) s’apprête à monter dans le char d’Athéna pour être conduit à la bataille. Comme souvent pour les céramiques à figures rouges, la précision des traits du personnage et la finesse des détails du décor l’emportent sur le mouvement.

c c

Séquence 3

Exercice 25

a) b) Le temple du Parthénon est un temple dorique. La frise qui alterne triglyphes et métopes ainsi que les colonnes sans base et à chapiteau en forme d’échine, sont typiques de l’ordre dorique.

Le temple d’Athéna Nikè est en revanche un temple de style Ionique. La frise continue, les colonnes avec une base et des chapiteaux en forme de volutes sont typiques de l’ordre ionique.

Exercice 26

a)

Document

Type de sculpture

Description de l’œuvre

40

Bas-relief

C’est une frise qui orne le mur intérieur du Parthénon. La sculpture dépasse très peu (20 à 30 cm) de son support (le mur).

42

Statue ou ronde-bosse

Ce buste (tête et épaules) de Périclès est une statue car on peut en faire le tour. Il n’est pas fixé à un support, juste posé.

c c

Séquence 3

Corrigé de l’auto-évaluation de la séquence n° 3

Frise chronologique :

• a Marathon

• b Salamine

• c Périclès stratège

• d Parthénon

Les bonnes réponses étaient :

1) La Grèce se situe :

2) Un petit État grec constitué d’une ville et de sa campagne s’appelle :

au sud-est de l’Europe

q

au nord-est de l’Europe

q

une métropole

q

au sud-ouest de l’Europe

une cité

 

q

une colonie

3) La cité de Marseille a été fondée par :

4) Une cité fondée par des Grecs qui sont loin de leur territoire s’appelle :

des Grecs venus de Phocée

q

des Égyptiens venus d’Alexandrie

q

une métropole

q

des Grecs venus d’Athènes

q

une monarchie

 

une colonie

5) La cité d’où partent des Grecs pour fonder une autre cité loin de leur territoire s’appelle :

6) L’Iliade et l’Odyssée sont deux longs poèmes composés vers 750 av. J.-C. par :

q

Ulysse

une métropole

q

Achille

q

une monarchie

Homère

q

une colonie

 

7) Le récit des aventures entre les dieux et les Hommes s’appelle :

8) Un sanctuaire ouvert à tous les Grecs s’appelle :

un mythe

q

un temple

q

un oracle

un sanctuaire panhellénique

q

un sacrifice

q

une acropole

9) À Olympie les Grecs pouvaient :

10)Pour devenir citoyen à Athènes, il faut avoir fait deux ans de service militaire. Cela s’appelle :

q

consulter l’oracle du dieu Apollon

assister aux Jeux en l’honneur de Zeus

l’Éphébie

q

participer à une procession en l’honneur d’Athéna

q

la Pythie

 

q

l’Ecclésia

c c

Séquence 3

11)En 480 av. J.-C. une bataille navale

12)Un soldat grec qui combat à pied armé d’une longue lance, d’une épée courte et d’un grand bouclier rond s’appelle :

oppose les Grecs et les Perses c’est :

q

la bataille de Marathon

la bataille de Salamine

un hoplite

q

la bataille de Platée

q

un stratège

 

q

un magistrat

13)Après leurs victoires, les Athéniens fondent une ligue défensive contre les Perses avec les cités grecques de la mer Égée, c’est :

14)Tous les quatre ans les Athéniens organisent une grande fête en l’honneur d’Athéna, c’est la fête :

des Panathénées

la Ligue de Délos

q

des Dionysies

q

la Ligue du Péloponnèse

q

des Mystères d’Eleusis

q

la Ligue d’Athènes

 

15)Sur l’Acropole, les Athéniens font construire un grand temple dédié à Athéna :

16)L’assemblée des citoyens à Athènes s’appelle :

q

la Boulê

q

l’Héliée

l’Ecclésia

le Parthénon

q

le Pirée

q

le Capitole

 

17)L’assemblée des citoyens d’Athènes se réunit à :

18)À Athènes tous les citoyens peuvent participer à la vie politique de la cité. Ce système politique s’appelle :

q

l’agora

q

l’Héliée

q

la monarchie

la Pnyx

q

l’oligarchie

 

la démocratie

19)À Athènes, ils n’ont aucun pouvoir, mais font vivre la cité. Artisans ou marchands, ces étrangers sont appelés :

20) À Athènes, ils sont tirés au sort ou élus parmi les citoyens pour diriger la cité. Ce sont :

q

les hoplites

les magistrats et les stratèges

q

les magistrats

q

les hoplites et les métèques

les métèques

q

les tragédies et les comédies

c c

Séquence 4

Séquence 4

Exercice 1c c Séquence 4 Séquence 4 Séance 1 Géographie Habiter les littoraux a) Le Japon est

Séance 1

Géographie

Habiter les littoraux

a) Le Japon est situé en Asie.

b) Les fortes densités sont représentées en rouge foncé et en orange. Les faibles densités sont représentées en jaune.

c) La population japonaise se concentre sur le littoral du Sud. En effet le reste du pays est très montagneux et peu favorable à la vie des hommes.

Exercice 2

a)

Le Mexique est situé en Amérique (centrale).

b)

d)

f)

c)

e)

ÉTATS-UNIS 500 km
ÉTATS-UNIS
500 km

Légende :

Fortes densités de population Faibles densités de population
Faibles densités de populationFortes densités de population

La population se concentre au centre du pays. Les populations se sont réfugiées dans ces régions montagneuses parce que le climat y est plus favorable aux cultures (il fait plus frais) et pour des raisons historiques.

Exercice 3(il fait plus frais) et pour des raisons historiques. a) Les extraits du texte à souligner

a) Les extraits du texte à souligner sont : « L’observation d’une carte de la répartition actuelle de la population mondiale montre à l’évidence l’importance des régions littorales. » et « Sur une bande longue d’un million de kilomètres et large d’une soixantaine à partir des rivages marins se concentrent environ 60 % des hommes de la planète soit près de 4 milliards d’habitants, et les estimations pour 2025 avancent le chiffre d’environ 7 milliards. »

b) l’auteur du texte se pose deux questions : « Pourquoi une telle concentration humaine sur les littoraux ? Pourquoi un tel attrait ? »

Recopie en rouge la première question sur les pointillés au-dessus du texte. Tu essaieras d’y répondre à la fin de la séquence (dans la séance 6).

c c

Séquence 4

Séance 2

Exercice 4

Quand tu observe