Vous êtes sur la page 1sur 2

http://cours-gestion.

com/effet-substitution-revenu-economie/

Effets ES et ER
Effet de substitution
L’effet de substitution est l’effet dû uniquement à la variation relative des prix, le contrôle de
l’évolution du revenu réel. Pour le calculer, nous demandons quel est le faisceau qui rendrait
le consommateur tout aussi heureux qu’avant le changement de prix, mais si elles devaient
faire leur choix face aux nouveaux prix. Pour trouver ce point, nous considérons une ligne
budgétaire caractérisée par les nouveaux prix mais avec un niveau de revenu telle qu’elle est
tangente à la courbe d’indifférence initiale. Dans la figure ci-dessous, l’équilibre du
consommateur initial est au point A où la ligne budgétaire initiale est tangente à la courbe
d’indifférence plus élevée. La consommation à ce stade est de 11 unités de bien 1 et 8 unités
de bien 2. Après une augmentation du prix du bien 1, le consommateur se déplace au point E,
où la nouvelle ligne budgétaire est tangente à la courbe d’indifférence plus faible. La
consommation de bien 1 est tombé à 4 unités tandis que la consommation du bien 2 a
augmenté à 10 unités. L’effet de substitution est le mouvement du point A au point G. Ce point
est caractérisé par deux choses. (1) Il se trouve sur la même courbe d’indifférence que le
faisceau de consommation d’origine et (2) est le point où une ligne budgétaire qui est parallèle
à la nouvelle ligne budgétaire est juste tangente courbe d’indifférence initiale. Cette ligne
budgétaire «intermédiaire» tente de maintenir le revenu réel fixé afin que nous puissions isoler
l’effet de substitution. Le point G reflète le choix du consommateur si face aux nouveaux prix
(la ligne budgétaire a la pente qui reflète les nouveaux prix) et le revenu compensé (à savoir,
un niveau de revenu qui détient le revenu réel fixe). L’effet de substitution est la différence
entre la consommation d’origine et la nouvelle consommation «intermédiaire». Dans cette
consommation de cas de bien 1 chute de 11 à 6,84 tandis que la consommation de bien 2
augmente à 14,27.

Lorsque p1 monte l’effet de substitution sera toujours non-positive (à savoir, négatif ou nul).
Effet de revenu
L’effet de revenu est l’effet dû à la variation du revenu réel. Par exemple, lorsque que le prix
augmente le consommateur ne peut pas acheter autant de paquets qu’elle pouvait acheter
auparavant. Cela signifie que, en termes réels, elle est devenue pire. L’effet est mesurée
comme étant la différence entre la « consommation intermédiaire » à G et la consommation
finale de q1 et q2 à E.

Contrairement à l’effet de substitution, l’effet de revenu peut être


à la fois positif et négatif selon que le produit est un bien normal ou
inférieur. Par la façon dont nous les avons construit, l’effet de
substitution, plus l’effet sur le revenu est égal à l’effet total de la
variation des prix.

Une manière alternative d’analyse d’un changement de prix


On peut également analyser les effets de revenu et de substitution en considérant d’abord le
changement du revenu nécessaire pour déplacer le consommateur vers le nouveau niveau
d’utilité au niveau des prix initiaux. Ceci constitue l’effet de revenu. Le mouvement le long de
la nouvelle courbe d’indifférence du point intermédiaire pour le nouvel équilibre que la pente
de la ligne des changements de prix est alors l’effet de substitution. Voyez si vous pouvez
identifier le point « intermédiaire » sur la courbe d’indifférence plus faible en déplaçant la ligne
budgétaire (Indice: q1 et q2 à la fois automnale).