Vous êtes sur la page 1sur 5

Helminthe

Oxyure = Enterobius Vermi-cularis/ Oxyurose


Trans-
Morphologie Cycle évolutif Clinique Traitement
mission
*L’Adulte Ingestion -Cycle monoxène  Asymptomatique +  Albendazole Zentale
- petit ver blanc de l’œuf -absence d’HI  Symptôme majeur :  Fluoromében-
- très mobile -H.D : l’homme Prurit anal vespéral et nocturne dazole Fluvermal
- renflement -après fécondation : *Infestation massive :  Pamoate de pyrantel
céphalique Les males meurent -Douleurs abdominales, anorexie, Combantrin
- une bouche Les femelles diarrhée  L’Embonate de
(3 lèvres) *migrent  l’anus *pondent -manifestation cutané/ allergique pyrvinium /Povanyl
- microphage à la marge anale la nuit -manifestation nerveuse
- vit : lumière (10000 œufs /20-60 min) -Petite fille : Prophylaxie
intestinale *Reste sur place, se vulvo-vaginite (adules femelles)/
(caecum, colon déshydratent et meurent Infection urinaire récidivantes Une 2 eme cure est indiquée
ascendant, Les œufs : 20 jours plus tard
l’appendice) *Embryonnés (la marge  Complication rare : appendicite Prophylaxie
-se nourrie des anale) -Trt simultané à tous les mbr
débris alimentaire *larve L1 = gyriniforme Diagnostic de la famille / collectivité
- Femelle : 1 cm *larve L2 vermiforme -Découverte des Adultes + : - Nettoyage des objets
queue pointue *larve L3 infectieuse les plis de l’anus / surface usuels / tables d’enfants /
- Male : 5 mm *l’émission après 20 jr de la des selles soles de chambres
queue recourbée contamination -Mise en évidences des - Règles d’hygiène classique
*résistent qlq jour dans le œufs :
*L’œuf : milieu ext Scotch test anal / test à la
- ovoïde cellophane adhésive de
- asymétrique Graham
Répartition géog
(un coté plat /
un coté convexe) -Hyper-éosinophilie
- incolore, Cosmopolite
modérée
transparent, Climats tempérés froids ,
réfringent domiciliaire
- A l’int :
 Embryon
gyriniforme
 Embryon
vermiforme
Cntrl 2017
Enteroblus vermicularis / l’oxyurose :
-Est un nématode intestinal macroscopique
-son œuf est : ovoïde, asymétrique et incolore **
-La femelle présente une queue pointue rectiligne *
-Son cycle évolutif est monoxène **
- Est une parasitose cosmopolite fréquente chez l’enfant **
-Le prurit anal est provoqué par les vers adultes femelles **
-Le signe clinique majeur est un prurit anal vespéral et nocturne*
-Le diagnostic est facile par la découverte des adultes à la surface des selles / plis de l’anus : à l’œil nu **
-L’hyper-éosinophilie est un signe d’orientation du diagnostic *
Cntrl 2016
Enteroblus vermicularis :
-Est transmis par les mains sales
- Les œufs pondus à la marge anale sont embryonnés
Cntrl 2015
Enteroblus vermicularis / l’oxyurose :
-la femme pond une seule fois durant la nuit (1000 œufs en 20 / 60 min)
-l’auto réinfestation orale est fréquente
Cntrl 2014
Enteroblus vermicularis / l’oxyurose :
-la femelle mesure 1 cm
-Peut conduire à des manifestations génitales
Helminthe
Tricho-Céphale (Trichuris Trichiura) /Tricho-céphalose

Trans-
Morphologie Cycle évolutif Clinique Traitement
mission
*L’Adulte : Ingestion -Cycle monoxène  Asymptomatique +  Vermox
-petit ver rose à de l’œuf Femelles  Les infections massives (les  Fluvermal
rougeâtre *pondent des œufs à jeunes enfants) 1cp matin/soir : 3 jours
-spécifique de élimination fécale -douleurs abdominales
l’homme Les œufs -diarrhée Prophylaxie
-Hématophage *émission fécale : -amaigrissement
-partie ant : 1-2 mois -géophagie -Lutter contre le péril fécal
effilée comme un *maturation -hémorragies rectales
cheveu  /embryonnement -anémie hypochrome discrète
muqueuse sol -prolapsus rectal tapissé de vers
-partie post : plus (rare)
large
-la femelle : 5cm
arquée
-le male : 3 cm
ext post enroulée
en crosse Diagnostic
-vit : colon, caecum -Découverte des œufs à l’examen
-durée de vie : 5-10 parasito des selles +
ans -Hyper-éosinophilie sanguine
*L’œuf : modérée / l’anémie :
-ovalaire en forme rare, multifactorielle
de citron /coque
épaisse double (ext
brune, int jaune ou
incolore) /un
bouchon muqueux
clair à chaque pole Répartition géo
-non embryonné à -Cosmopolite
la ponte -Intertropicale

Cntrl 2017 :
Le trichocéphale :
-est un helminthe intestinal hématophage
-à pour hôte intermédiaire le sol ***
-l’examen parasito des selles objective des œufs en forme de citron à paroi externe ovalaire *
-son éviction est possible par une bonne hygiène individuelle et collective **
Cntrl 2016 :
Le trichocéphale :
-l’adulte présente une ext post enroulée / recourbée
-son œuf est observé dans les selles fraiches est non embryonnés, en forme de citron *
-provoque une anémie hypochrome discrète
Cntrl 2015 :
Le trichocéphale :
-est un nématode hématophage*
Cntrl 2014 :
Le trichocéphale :
-est un nématode per os hématophage
Helminthe
Ascaris (Ascaris lumbricoïde) / Ascaridiase
Trans-
Morphologie Cycle évolutif Clinique Traitement
mission
*L’Adulte : Ingestion Les œufs phase de migration larvaire : TRT
-spécifique à de l’œuf -ponte des œufs Passe pulmonaire  Combantrin ou
l’homme -élimination fécale syndrome de Lôeffler : Fluvermal
vit : l’intestin -maturation : milieu ext Fièvre / Toux sèche /dyspnée /  Albendazole
grêle ( L1 => L2 : reste dans l’œuf ) crachats /manifestation allergiques  Mebendazole
se nourrie : chyle -ingestion de l’œuf (L2) / opacité radiologique transitoire /
intestinale -libération des L2 dans hyper-éosinophilie
-ver grande taille l’intestin Prophylaxie
-effilée au 2 pôles -migration larvaire phase d’état : -Lutter contre les périls
-la femelle : trasviscérale Asymptomatique (infestations fécaux
20-25 cm ( muqueuse intestinale modérées)
queue droit /système porte / foie/cœur Symptomatique :
-le male : droit /poumon : L3 -Troubles digestifs /insomnie
20cm ( infectieuse ) / arbre resp / /œdème de Quincke
queue enroulée / pharynx /déglutition /tube -Complications chirurgicales :
2 brunâtres digestif : adulte ) Angiocholite fébrile / pancréatite
-vit : jéjunum, aigüe hémorragique / appendicite/
migre diff Occlusion intestinale /
viscère étranglement herniaire / perfusion
*les œufs : Répartition géographique intestinale
fertiles/fécondés -Cosmopolite
normaux : (enfants +en zone
-forme ovalaire / intertropicale)
symétrique
-double coque
(ext albumineuse,
rugueuse, brune,
Diagnostic
mamelonnée /
int lisse, jaunâtre) phase larvaire :
-contenu : -Hyperleucocytose /
cellule ovulaire, Hyper-éosinophilie importante non
masse centrale, spécifique
unique, ronde et
granuleuse (non phase d’état :
embryonné) Hyper-éosinophilie faible
anormaux :
-sans coque ext Diagnostic de certitude :
-plus petits -élimination de vers adultes
-incolores les selles / bouche
-entourés d’une (vomissement)
coque lisse et -découverte des œufs selles
épaisse
-contenu :
une seule cellule
ovulaire arrondie
infertiles/non
fécondés
-forme plus
allongée / mince
ou déformés
-coque ext
-contenu :
granulations très
réfringentes de tte
tailles
Cntrl 2017
les ascaris lumbricoïdes :
-à corps cylindrique à de tube digestif complet ( bouche – anus )
-mesure 20 cm le male
-l’adulte male présente une ext post enroulée **
-l’œuf fécondé s’embryonne dans le milieu ext
-nécessite une phase ext libre dans son cycle évolutif *
Cntrl 2016
les ascaris lumbricoïdes :
-est transmis à l’homme par ingestion de forme larvaire (L2)
-l’œuf fécondé devient infestant pour l’homme après embryonnement dans le milieu ext**
Cntrl 2015
les ascaris lumbricoïdes :
-la femelle présente une ext post droite *
-l’adulte femelle est plus long que le male
-des signes pulmonaires *
-des signes cutanés allergiques *
-Cntrl 2014
L’ascardiose peut conduire à :
-une occlusion intestinale
Helminthe
Trichine ( T.spiralis ) et Trichinellose
Trans-
Morphologie Cycle évolutif Clinique Traitement
mission
*L’Adulte : Ingestion -3 cycles selvatiques Phase d’invasion Trt : symptomatique
agent d’une de larves (arctique, tropicale, (phase de catarrhe intestinale) : (aucune thérapeutique
zoonose enkystées tempéré) / -diarrhée / vomissements/ antihelminthique n’est
(spécifique de Un cycle domestique douleurs abdominales (apparition satisfaisante)
l’homme pr les -cycle simple / pas de phase des adultes dans l’intestin) Trichinellose Humaine :
autres libre dans l’environnement phase de dissémination Toxi-infection alimentaire
Helminthes) *ingestion de viande larvaire : collective (TIAC) 
vivipare trichinée (larve)/ mues dans -fièvre (pyrétique)/myalgies à déclaration obligatoire
(ovipare pr les l’intestin diffuses /œdème généralisé sous
autres *adultes en 36h cutané : palpébral + et du visage
Helminthes ) *fécondation (maladies des grosses têtes) / Prophylaxie
-vit : l’intestin *mort des males (muqueuse diplopie -surveillance obligatoire des
grêle intestinale) phase d’enkystement : viandes de boucherie
-La femelle *pondent des femelles -Diminution de la fièvre -larves détruites dans la
3-5mm *éclosion des œufs in utero -Myalgie /œdèmes viande
Blanchâtre *libération des larves -Lésions neurologiques/ (cuisson /congélation/
-Le male (longues) Cardiaques/neurologiques saumure /irradiation)
1.5mm *migration larvaire par voie  Des décès
sanguine vers les muscles -Les signes musculaires
HD HI
*larve enkystée (cellule Diagnostic
musculaire) en 3 smns ---> -Hyperleucocytose et
plz années /courte Hyper-éosinophile >50%
/calcification si mort -Enzymes musculaires :
*résistance à la Pic à 3 smns / normale à 2 mois
congélation /chaleur des -sérologie : positive à 2-3 smns
larves enkystées varie Confirmée par immunoempreinte
-diagnostic de certitude (directe)
Réservoir Biopsie musculaire
Animaux
Répartition géographique
-Cosmopolite
(endémique dans les régions
à forte consommation de
porc)

Cntrl2017
Concernant la trichinellose humaine :
-parasitose pyrétique (cause : la fièvre) , associe un œdème généralisé et des myalgies
-les larves s’enkystent dans les muscles striés **
-l’hyper-éosinophilie est élevée >50%**
-le diagnostic de certitude (directe) repose sur la biopsie musculaire*
Cntrl2016
Trichinella spiralis est un parasite :
-némathelminthes vivipare à transmission per os **
-responsable d’une zoonose
-transmis à l’homme par l’ingestion de la viande de porc ou de cheval crue ou mal cuite *
-intestinal / sanguin / musculaire *
Concernant la trichinellose humaine :
-Elle associe une fièvre et un œdème généralisé, surtout palpébral*
-l’hyper-éosinophilie et l’hyperleucocytose sont des éléments d’orientation du diagnostic
-Rarement retrouvé à l’examen parasitologique des selles (migration aux muscles)*
Cntrl2015 Cntrl 2014 *