Vous êtes sur la page 1sur 1

LTE DES SCIENCES JURIDIQUES ECONOMIQUES ET SOCIALES - SETTAT:1455369507:88815619:196.

6
Correspondent banking

Le correspondent banking conduit aussi à empiler des heures limites de règle-


ment (cut off time) :
■■ celles fixées par le système de règlement local ;

■■ celles fixées par le correspondant pour traiter les ordres qu’il reçoit (sou-

vent de trente minutes à une heure avant la fermeture du système) ;


■■ celles fixées par le trésorier de la banque pour ajuster son solde résiduel à

placer.

Exemple
La clôture des règlements en JPY a lieu à 17 h, heure de Tokyo, soit 10 h à Paris.
Les correspondants prenant une heure de marge, le cut off pour une banque française est
donc à 9 h du matin, heure de Paris.
À ceci, il faut ajouter le cut off imposé par le trésorier de la banque française afin d’ajuster
sa trésorerie qui, du coup, pourra être… la veille à 11 h (en effet, pour pouvoir ajuster la
trésorerie, encore faut-il trouver des contreparties, au moins en Europe).

Risques opérationnels
Les transferts de cash sont, bien évidemment, les points les plus surveillés dans une
banque (qu’ils soient réalisés manuellement ou automatiquement). Cependant, il ne
faut pas oublier de contrôler d’autres points :
– les demandes de modifications de SSI de la part d’une contrepartie doivent être
authentifiées, et tout changement du référentiel SSI soumis à un contrôle « quatre
yeux » : la modification des SSI doit faire l’objet d’une validation par une autre per-
sonne habilitée ;
– la provenance des fonds doit respecter les obligations de la lutte anti-blanchiment
et contre le financement du terrorisme.

Anecdote
Il est amusant de voir que lorsqu’un correspondant anglo-saxon reçoit de l’argent sans savoir
pourquoi, en général, il le garde jusqu’à ce qu’on lui réclame. Lorsque certains établissements
© Groupe Eyrolles

français reçoivent de l’argent sans savoir pourquoi, ils rejettent les fonds. Ah, la différence
de culture !

55