Vous êtes sur la page 1sur 7

GENESIA

Indications :

GENESIA est un complément alimentaire destiné aux femmes en période de grossesse, qui
apporte les vitamines, minéraux et oligo-éléments essentiels pour l’évolution de la grossesse
et le bon développement du bébé.

Parmi les composants les plus importants :

Le Gingembre :

Entre 70 et 85% des femmes enceintes souffrent de nausées et/ou vomissements durant le
premier semestre. Les médicaments étant déconseillés durant la grossesse, il est souvent
difficile de s'en débarrasser. Contre ces désagréments pénibles, le gingembre confirme son
efficacité et sa sécurité.
Il existe des médicaments, dits antiémétiques, mais ceux-ci, à l'instar de tous médicaments,
sont à éviter durant la grossesse, car ils peuvent être associés à un risque d'effets
secondaires.
C'est en 1999 que l'Organisation mondiale pour la santé a reconnu le bien-fondé de l'emploi
traditionnel du gingembre pour prévenir les nausées et les vomissements ainsi que les
brulures d’estomac associés à la grossesse.

Fonctionnement :
Le gingembre contient des produits chimiques (gingérols) qui peuvent réduire les nausées et
les inflammations.
Les chercheurs pensent que les produits chimiques contenus dans
le gingembre interviennent principalement dans l'estomac et les intestins, mais ils peuvent
également intervenir au niveau du cerveau et du système nerveux pour contrôler
les nausées.
Le gingembre, reconnu pour ses propriétés intestinales, permet de se coller aux parois
gastro-intestinales et faciliter la digestion, pour ainsi éviter les nausées du début de la
grossesse et ne provoque aucun effet secondaire gênant pour la femme enceinte.

Acide folique (Vitamine B9) :

La vitamine B9 (acide folique) a un effet protecteur démontré contre certaines


malformations embryonnaires principalement le défaut de fermeture du tube neural (Spina
Befida). Son apport est essentiel pendant la période de formation du système nerveux, dès
les premières semaines de grossesse. Les experts recommandent même de commencer ce
traitement avant la conception.

La vitamine B9 (appelé acide folique ou folates) est utile à différents niveaux : elle aide au
processus de communication entre les neurones, donc à préserver sa mémoire, à la
synthèse des protéines, de l'ADN, et participe à la croissance et à la division des cellules
sanguines et nerveuses.

Elle aide aussi la future maman à renforcer son système immunitaire, à mieux résister à la
fatigue, et à préserver sa mémoire. Mais surtout elle est primordiale dès le début de la
grossesse car la vitamine B9 aide à la fermeture du tube neural, qui devient par la suite le
cerveau et la colonne vertébrale, donc le système nerveux ! Cette fermeture s'effectue entre
le 22 ème et le 28 ème jour après la conception.

Le Fer :

Au cours de la grossesse, l'organisme de la femme enceinte travaille à plein régime. Les


besoins en fer augmentent considérablement, notamment au cours des deux derniers
trimestres. Pour éviter les carences, il s'agit donc d'en trouver en quantité dans son
alimentation. Si cela ne suffit pas, le médecin peut recourir à une supplémentation.

Le fer est important car c'est un composant nécessaire pour la fabrication de l'hémoglobine
(chargée de transporter l'oxygène dans le corps). Mais, au-delà de cette fonction
primordiale, il est indispensable tout au long des 9 mois.

 Pour la femme : Au cours de la grossesse, le corps travaille de manière plus intense


et de nombreux organes (l'utérus et les reins notamment) travaillent à plein régime.
Ce surcroît d'activité implique un volume sanguin plus important. Or, pour fabriquer
ce supplément, l'organisme a besoin de fer. Si vous fournissez à votre organisme la
quantité dont il a besoin, il n'y aura aucun problème.

Mais dans le cas contraire, vous allez piocher dans vos réserves (situées principalement dans
le foie) : c'est alors qu'une anémie peut apparaître (ce qui se produit chez environ 20 % des
femmes enceintes). Le fait de disposer d'une quantité suffisante de fer vous assure aussi une
meilleure récupération après l'accouchement, l’organisme étant mieux armé face aux pertes
de sang.

  Pour le bébé : Le fer est indispensable, non seulement pour garantir le bon
développement du bébé, mais aussi pour des organes liés à la grossesse comme le
placenta ou le cordon ombilical. Si les réserves en fer venaient à manquer, on
courrait le risque de donner naissance à un enfant prématuré ou d'un poids trop
faible.

L’iode :

Les femmes ont des besoins accrus en iode pendant la grossesse, en partie car elles
fournissent cet oligo-élément au fœtus. L'iode est un oligo-élément essentiel pour la
fabrication des hormones thyroïdiennes du futur bébé, lesquelles jouent un rôle primordial
dans son développement neurosensoriel. 

Une carence même modérée en iode pendant la grossesse peut avoir des répercussions
néfastes sur le développement du cerveau du fœtus et sur la grossesse. D'où l'importance de
la supplémentation en iode, à commencer idéalement en période pré-conceptionnelle.

Carence iodée pendant la grossesse : Une hypothyroïdie se caractérise par une quantité
insuffisante d'hormones thyroïdiennes produites par la thyroïde. Or, les hormones
thyroïdiennes maternelles ont un rôle capital au cours des premières phases de
développement du cerveau du fœtus. Jusqu’à 20-22 semaines d’aménorrhée, date à laquelle
il commence à fabriquer ses propres hormones thyroïdiennes, le fœtus dépend
exclusivement des hormones thyroïdiennes maternelles. Et par la suite, il a encore besoin de
l'iode maternel pour faire fonctionner sa thyroïde. Une hypothyroïdie sévère et non traitée a
donc de graves conséquences sur le développement intellectuel du fœtus. Cependant,
même une carence modérée en iode peut entraîner des anomalies du développement
psychomoteur du fœtus.

La Vitamine D :
La vitamine D est produite par le corps humain grâce à l'exposition à la lumière du soleil et
peut également être absorbée à partir d'aliments consommés comme les huiles de foie de
poisson, les poissons gras, les champignons, les jaunes d'œufs et le foie. La vitamine D a de
nombreuses fonctions dans le corps ; elle permet de maintenir la solidité des os
(minéralisation osseuse) et l'homéostasie du calcium (elle permet de synthétisé le calcium)
Les besoins en vitamine D sont doublés pendant toute la grossesse.

Selon une étude de l’Université de Southampton (GB), il y aurait un lien entre la


consommation de vitamine D pendant la grossesse et la masse musculaire et la bonne santé
des bébés. En effet, la vitamine D agit sur le développement des fibres musculaires dans
l’utérus et, sur le long terme, elle minorerait aussi le risque de diabète.

Mais ce ne sont pas les seuls avantages d’apports suffisants en vitamine D : une nouvelle
étude, publiée en février 2016 dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology par des
chercheurs du service de pédiatrie à New York, établit qu’une alimentation apportant des
apports journaliers recommandés en vitamine D, lors des deux premiers trimestres de
grossesse diminue de 20 % le risque de rhinite allergique chez les bébés, La vitamine D agit
également sur le système immunitaire et présente un effet protecteur face aux allergies et à
l’asthme.

La Vitamine E :

Pour bien grandir et réduire les risques de développer des maladies neuro dégénératives à
l'âge adulte, le fœtus a besoin d'être alimenté en vitamine E pendant les 1000 premiers jours
de la grossesse, selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale Advances in
Nutrition .

«La vitamine E est essentielle, durant cette « fenêtre » des 1.000 jours qui suivent la
conception, pour le développement du cerveau du bébé.

La Vitamine E contribue aussi à :

 L’utilisation du fer dans la synthèse des globules rouges.

 Améliore la circulation du sang.

 Rôle antioxydant.

 Elle favorise la fertilité.

 Elle stimule le système immunitaire.

 Elle prévient le vieillissement de la peau et la protège de la pollution.


Vitamine B6 :

 Réduire les nausées de grossesse.

Le magnésium :

 Réduit les hémorragies, les fausses-couches, les accouchements prématurés


 Prolonge la durée de gestation.
 un poids, une taille et une circonférence crânienne du nouveau-né plus élevés.
 une moindre incidence de retard de croissance intra-utérine.

Les Oméga 3 :

Pour la maman :

Tout adulte a besoin d'acides gras oméga 3, mais la future maman encore plus ! Car toutes
les études vont dans le même sens : les Oméga 3 sont bénéfiques pour le moral. Une
carence chez la femme enceinte pourrait favoriser le baby-blues, la déprime tant redoutée
qui survient après la naissance.
Autre intérêt : Une équipe de l'université de Kansas a trouvé que la consommation
quotidienne d'un œuf enrichi en  cet acide gras augmenterait la durée de la grossesse de 6
jours en moyenne. Intéressant pour les grossesses à risque, pour éviter les naissances
prématurées.

Pour le futur bébé :

C'est au milieu de la troisième semaine de développement de l'œuf fécondé que commence


la mise en place du système nerveux du fœtus. Plusieurs dizaines de milliards de cellules
sont produites en quelques mois. Or les acides gras oméga 3 (DHA, appelé aussi acide
"cervonique" !) sont indispensables à la formation des neurones. Ils participent aussi au
transport du glucose dans le cerveau. Durant les 3 derniers mois de grossesse, le cerveau du
nourrisson augmente de 3 à 5 fois. Or le DHA est le principal carburant cérébral du fœtus. Le
cerveau de bébé pèsera environ 300g à la naissance et se constitue à 60% de lipides ! C'est
pourquoi les aliments riches en oméga 3 sont indispensables au développement
psychomoteur de bébé, de son système nerveux et de sa vision. D'ailleurs le DHA  serait
directement lié à l'apprentissage. Une étude très sérieuse a mis en relation le quotient
intellectuel des enfants à 8 ans avec la proportion de poissons consommés pendant la
grossesse !

GENESIA :

Quand le prendre :

Dès le désir d’enfant et pendant toute la grossesse

Pour le bon déroulement de la grossessse et le bon développement du fœtus

Posologie :

1 gélule par jour avec un verre d’eau au milieu du déjeuner.

A utiliser en complément d’une alimentation variée et équilibrée et d’un mode de vie sain.

Conditionnement :

Désignation produit   Présentation   Colis 


GENESIA Boites de 20 Gélules 300 BOITES

PVF HT   PVG HT  PPC HT   TVA   DDP


298.85          328.73        427.35    17% Aout 2018

Conditionnemen
Produits PPA t LABORATOIRE
GESTARELLE G 370 15 Gel IPRAD
GESTANE 454 15 Gel FARMALFA
Supplemaman 657 30 Gel YVES PONROY
GYNEA
LABORATOIRES
GESTAGYN plus 1325 30 Gel (BIOPHARM)