Vous êtes sur la page 1sur 8

DESCRIPTION DE TÂCHES

LE COMITE DE GESTION
La société coopérative simplifiée Scoops BIFAM est gérer par un comité de gestion de trois
membres et dirigée par un comité de direction composé de six membres comme suit :

 Un Président du COMITE DE GESTION


 Un Directeur FINANCIER
 Un Directeur ADMINISTRATIF & JURIDIQUE
 Un Directeur de la PRODUCTION & DE L’EXPLOITATION
 Un Directeur des ETUDES & DU DEVELOPPEMENT
 Un Directeur des SYSTEMES D’INFORMATION & DU S.E

Le comité de gestion est l’organe qui engage tous les actes de gestion dans l’intérêt des
coopérateurs. Dans les rapports avec les personnes autres que les coopérateurs, le comité de gestion
engage la société coopérative simplifiée par les actes entrant dans le cadre de l’objet social.

LA COMMISSION DE SURVEILLANCE
La commission de surveillance est l’organe de contrôle de la société coopérative simplifiée. Elle
agit dans le seul intérêt des coopérateurs.

Elle est composée de :

 Un Président de la commission de Surveillance


 Un Directeur de l’AUDIT
 Un Directeur du RISQUE

1
DESCRIPTION DE TÂCHES

Président du COMITE DE GESTION


Définition du poste

Le comité conseil de direction se réunit au minimum tous les quinze jours. Lors de ses séances, il
prend les décisions relatives à la vie de la scoops BIFAM dans l’intérêt des coopérateurs et du
Groupe (communautés cibles et partenaires) en ce qui concerne: Les les investissements, la situation
financière, l’état d’avancement des divers projets et leur rentabilité, la conjoncture économique et
les opportunités, l’organisation interne, etc…. 

Le comité conseil de direction est dirigé par le président du comité de Gestion, dont la
responsabilité consiste à établir les principes opérationnels, superviser la gestion des ressources, et
veiller à la conformité de la réalisation de la mission de la scoops BIFAM dans l’intérêt des
coopérateurs.

Finalités du poste

Missions

Principales tâches
 Établir les principes opérationnels qui favoriseront une performance supérieure du point de vue
Financier, Opérationnel et individuel, tout en améliorant la satisfaction des communautés cibles et
des partenaires
 Responsable devant l’assemblée générale des coopérateurs de la création de valeur et de la
durabilité du développement de la scoops BIFAM.
 Analyse les besoins des coopérateurs afin d’Élaborer et de superviser la gestion les moyens
quantitatifs et qualitatifs (gestion de l'emploi, recrutement, formation) nécessaires à une
optimisation ou une adaptation des ressources financières, humaines et opérationnelles aux
finalités économiques de la scoops BIFAM.
 Propose et organise en relation avec la commission de surveillance les activités de formation et les
conditions et les moyens d'amélioration des compétences des coopérants et du personnel du
groupe (Communautés cibles et partenaires)
 Faire respecter les principes régissant les règles de conduite professionnelle de la scoops BIFAM.

Directeur FINANCIER
Définition du poste

Le directeur t financier doit être polyvalent. C’est un spécialiste de la finance, du droit des
entreprises, de l’administration et de la fiscalité. Le directeur administratif et financier a de solides
connaissances en outils de gestion informatiques. Il a une bonne maîtrise de l’anglais.

Missions

2
DESCRIPTION DE TÂCHES

Le directeur financier de la scoops BIFAM s’occupe de la finance, des ressources humaines liées à
l’activité de la scoops BIFAM. Il a pour missions de :

 Gérer la finance et les comptes dans l’intérêt des coopérateurs.


 Veiller au strict respect de la loi
 Gérer le personnel en relation avec le service administratif
 Établir des prévisions budgétaires
 Proposer des solutions fiscales
 Coordonner les services dont il a la charge
 Valider les contrats émis par la société en liaison avec le Directeur Administratif et Juridique
 Rendre des comptes au comité de Gestion.
 Assure la conduite de la gestion du personnel et l'application de la réglementation sociale en
intégrant les règles et les procédures du droit du travail.
 Applique la politique de gestion des ressources humaines fixée par la direction.
 Superviser le recrutement en relation avec le Directeur Administratif et donner les directives sur les
candidats à recruter.

Directeur ADMINISTRATIF & JURIDIQUE


Définition du poste

Le métier du directeur Administratif et Juridique s'exercera en grande partie par l’écrit et par
l’orale, et comportera une grande diversité de situations et d'interlocuteurs de la scoops BIFAM.

Missions
 Gère le service Administratif de la scoops BIFAM dans le respect de la règlementation et de la
législation en vigueur.
 Conseille, le comité de Direction dans le domaine du droit, et sur toutes les situations ou actions
ayant des implications juridiques, avec pour objectifs le respect des textes et l'application du droit.
 Respecte et fait respecter la législation et la réglementation aux besoins des coopérateurs et des
communautés cibles et partenaires, par l'étude et l'interprétation des textes juridiques.
 Défend les intérêts des coopérateurs conformément à l’objet social de la scoops BIFAM.
 Rédige ou de fait rédiger les actes, rapports et divers textes de la scoops BIFAM.
 Etudie de façon permanente et analyse les actions de la scoops BIFAM en lien avec la législation, la
réglementation, la jurisprudence en vigueur.
 Rendre des comptes au comité de Gestion.

 Conseille et assiste les responsables hiérarchiques dans cette gestion


 Peut assister le responsable d'une unité ou d'un établissement dans le cadre des relations avec les
instances représentatives du personnel
 Assurer le suivi administratif des salariés (congé, contrats, paie, maladie, formation etc.)
 Entretenir les relations avec les partenaires sociaux (syndicats, comités d’entreprise, délégués du
personnel etc.)

Directeur PRODUCTION & de L’EXPLOITATION


Définition du poste
3
DESCRIPTION DE TÂCHES

L'activité implique une collaboration étroite avec l'ensemble des services de la scoops BIFAM et
avec le comité de Gestion. Il définition la politique et les méthodes de production des projets ainsi
que les liaisons avec les fournisseurs et les communautés cibles et partenaires. L'activité en continu
nécessite des astreintes et surtout le suivi de l’exploitation des projets. Une mobilité géographique
sera parfois nécessaire dans le cadre de ces ses responsabilités.

Finalité du poste :
Sa mission est considérée remplie lorsque les projets initiés par la sccops BIFAM sont réalisés dans les
délais, tout en respectant les exigences de qualité et coûts.

Missions

Principales tâches
 Participe à la détermination des objectifs de production dont il est responsable (coûts, délais,
qualité, quantité) dans l’intérêt des coopérateurs.
 Organise, met en œuvre, optimise et suit la production des projets en fonction des objectifs de la
scoops BIFAM et aide au suivi de l’exploitation de ceux-ci avec toutes les parties concernées.
 Contribue à l'élaboration de la politique d'évolution des moyens de production et à l'amélioration
des produits et des procédés.
 Assume des responsabilités techniques variables selon la taille de l'entreprise, sa localisation, les
quantités produites, le nombre de références, le niveau et l'organisation hiérarchique, le degré
d'automatisation
 Anime et dirige des équipes d'ouvriers, de techniciens ou de cadres
 Gère le budget de son service, et parfois l'ensemble d'une unité de production
 Contribue à la définition des domaines d'intervention (publics...), participe et veille à la réalisation
des objectifs définis
 En relation directe avec la Direction Générale, chargé de superviser l'ensemble de l'activité
technique de l'entreprise ou d'un pôle particulier de celle-ci, s'il s'agit d'une SSII ou d'un éditeur de
logiciels
 Gère les ressources alloués aux moyens de production et suit leur exploitation en relation avec le
Directeur Financier.
 Responsable de la qualité des projets et produits mis en œuvre par la scoops BIFAM au profit des
coopérateurs et des communautés cibles.
 Responsable de la qualité de des projets de développement des produits et joue un rôle de
proposition et de conseil vis-à-vis des coopérateurs et des communautés cibles et partenaires.
 Rendre des comptes au comité de Gestion.

Directeur des SYSTEMES D'INFORMATION & SE


Définition du poste

Le directeur des systèmes d’information (DSI) élabore une politique informatique et un plan de
communication dans l’intérêt des coopérateurs, qui devra s’intégrer parfaitement à la stratégie
générale de la scoops BIFAM.

Il devra mettre en œuvre ces prérogatives au travers des tâches suivantes :

Missions
4
DESCRIPTION DE TÂCHES

 L’étude des besoins des différentes directions métiers et les flux d’informations de la scoops BIFAM
 La conception d’un schéma de système d’information optimum garantissant sécurité et évolution
 La sélection des divers équipements (matériel, logiciels…)
 Le choix des sous-traitants
 L’encadrement des ressources internes et externes
 La veille technologique
 La responsabilité des méthodes et plan de Suivi Evaluation des Projets dans l’intérêt des
coopérateurs.
 L’élaboration des maquettes et outils de communication écrite et audio visuelle.
 L’élaboration des outils de veille stratégique et économique avec les autres directions concernées
(Risque-Etudes & Développement-Production)
 Rendre des comptes au comité de Gestion.

Directeur des ÉTUDES et DU DÉVELOPPEMENT


Définition du poste

Le service études-recherche-développement devra être à l’affut de nouveaux projets à développer et


conseiller l'ingénierie de ceux-ci afin de développer de nouveaux marchés pour l’expansion de la
scoops BIFAM. Cela implique une collaboration interne avec la Direction de la production
(contraintes techniques), la Direction des SI (Veille technologique et Economique- Adaptation au
marché – Satisfaction des coopérateurs et des communautés cibles et partenaires) et le Président du
comité de Gestion (conseils techniques et stratégiques), mais également avec les autres directions si
besoin.

L'activité implique souvent la réalisation d'un travail d'équipe et les déplacements peuvent être
fréquents.

Missions
 Identifier les nouveaux marchés, définir et mettre en œuvre des stratégies adéquates, en
conduisant les projets d'études et de conception de produits.
 Concevoir, définir et effectuer les travaux de conception et de développement des nouveaux
projets ou des nouveaux procédés en conduite de projet, ainsi que les études d'amélioration des
projets existants dans l’intérêt des coopérateurs.
 Réaliser des recherches appliquées, des études, des mises au point, des analyses, des essais, ou la
mise en œuvre d’innovation bénéficie a optimiser le triptyque Coût-Délai-Qualité
 Animer et diriger des équipes de techniciens ou de cadres durant ces responsabilités, avec le souci
de négocier et gérer les budgets dans l’intérêt des coopérateurs.
 Créer un portefeuille de projet ou enrichir le portefeuille existant
 Réaliser des notes de synthèses et proposition de développement ou d'orientation au niveau du
comité de direction et dans l’intérêt des coopérateurs.
 Rendre des comptes au comité de Gestion.

5
DESCRIPTION DE TÂCHES

La commission de surveillance se réunit au moins une fois tous les quinze jours afin d’exercer la
surveillance de la gestion du comité conformément aux valeurs et missions de la scoops BIFAM ;
analyse, identifie et donne ses recommandations pour la satisfaction des intérêts des coopérateurs.

Missions

 Communique au Président du comité de gestion, les résultats de leurs travaux sous forme
d’observation.
 Donne son avis par des notes de synthèses sur recommandations de la commission, concernant la
politique d’amélioration de la gestion dans l’intérêt des coopérateurs.

Directeur de L’AUDIT & DES PROCEDURES


Définition du poste

L'auditeur interne exerce au sein de l'entreprise. Après le secteur privé, c'est au tour des secteurs
publics et semi-publics de se doter de services d'audit interne. De nouvelles spécialités sont
apparues : introduction en Bourse, expertise sur les fusions-acquisitions, certifications des normes
environnementales.

Missions
 Observe et analyse : à sa charge d'identifier et d'évaluer les risques par le biais d'un ensemble de
règles et de procédures. S'assure aussi de la bonne circulation de l'information entre les différents
services de l'entreprise
 Diagnostique : effectuant une synthèse des informations recueillies, identifie l'origine des
anomalies éventuelles

6
DESCRIPTION DE TÂCHES

Directeur du RISQUE & DE LA CONFORMITE


Définition du poste

Le Directeur du risque définit, déploie et anime un dispositif de gestion des risques afin de
permettre à l’organisation de prendre des risques maîtrisés, (toutes les menaces et absences
d’opportunités de l’entreprise) et propose des solutions de traitement optimisé (assurance,
conformité) afin d’éclairer les le comité de gestion dans les décisions stratégiques.

Missions principales

 Identifier et évaluer les risques (activités, process, système d’information, outils de


production, évènements extérieurs …).
 Élaborer la cartographie des risques.
 Animer les ateliers d’identification et de hiérarchisation des risques.
 Définir la politique de gestion des risques, mesurer l’appétence des dirigeants à la prise de
risque.

 Déployer une ingénierie de prévention sur les zones à risques.


 Déterminer les plans d’actions, suivre leurs réalisations.
 Développer, animer, former un réseau de correspondants chargés de la remontée des
informations du terrain.

 Visiter les sites.

 Identifier les zones critiques.


 Assurer les relations avec les courtiers, négocier les contrats.
 Déployer un plan de protection à un coût optimisé.
 Gérer les sinistres.

 Animer le dispositif de gestion des risques.


 Effectuer tous les travaux destinés aux coopérateurs, rédiger la partie « risques » dans le
document de référence rapport annuelle.
 Animer le comité des risques lors des AG ou des réunions du comité de direction si besoin
est.
 Définir et renseigner les tableaux de bord adossés aux risques.

 Assurer une veille économique pour anticiper les variations d’évolution des risques et leurs
effets sur la scoops BIFAM.
 Identifier les plans d’actions appropriés.

 Définir et animer les plans de continuité d’activités (PCA) en de cas de gestion de crise.
 Réaliser des audits d’acquisition et de partenariat, identifier et évaluer les risques inhérents à
la future acquisition.

7
DESCRIPTION DE TÂCHES