Vous êtes sur la page 1sur 21

SCHEMA GENERAL DE LA MISSION D’AUDIT

La diversité et l’engagement de l’expert comptable dans le cadre de ses travaux,


entant que professionnel soucieux de sa responsabilité et de son image
requièrent une réflexion sur le cadre méthodologique, les diligences spécifiques
ainsi que les outils de travail pratiques de la mission. L’instauration d’une
approche harmonisée devient donc une nécessité
Cet effort d’harmonisation qui insiste en premier temps sur la démarche et sur
les outils de travail vise l’instauration d’un label de qualité dans les travaux de
notre cabinet, seule capable de confirmer aux entreprises et au public la
différenciation de nos travaux et d’apporter plus de protection à nos clients
quant à la réalisation des missions
PHASE DE LA MISSION CODE OUTIL SPECIFIQUE
ADC01 - Guide d’acceptation d’une
Préparation et
mission
ADC0 préalables à la ADC02 - Modèle type de lettre de
mission
mission
Prise de connaissance Guide de prise de connaissance
ADC1 ADC11
générale générale
ADC21 - guide d’évaluation des
risques
Planification de la ADC22 - plan type de mission
ADC2
mission ADC23 - budget temps
ADC24 - programme de contrôles
spécifiques
Description du
ADC3 ADC31 Diagrammes de flux
contrôle interne
ADC41 - Guide d’évaluation du
contrôle interne
Evaluation du
ADC4 ADC42 - Guide d’évaluation du
contrôle interne
contrôle interne pour les
petites entreprises
ADC5 Contrôle physique ADC51 Questionnaire d’inventaire physique
Phase pré-finale :
ADC6 ADC61 Guide des confirmations directes
confirmation directe

Phase finale : contrôle


ADC7 ADC71 Guide des contrôles des comptes
des comptes

ADC8 Synthèse et bouclage

ADC9 Rapports ADC91 Modèles de rapports

ADC101 - dossier permanent


Classement et
ADC10 ADC102 - dossier de synthèse
archivage des dossiers
ADC103 - dossier annuel de révision
LES FICHES SYNTHÉTIQUES DES OUTILS
D’AUDIT
ADC
ADC02
02 : : MODELE
MODELETYPE
TYPEDE
DELETTRE
LETTREDE
DEMISSION
MISSION

1-Objectif :

L’offre émane généralement du client et en raison même du climat de confiance qui


s’instaure entre le client et l’auditeur, la forme non écrite est la plus utilisée. Mais,
cette forme peut soulever beaucoup de difficultés, surtout en matière de preuve.
L’auditeur et son client peuvent néanmoins définir par un écrit ou lettre de mission
leurs obligations réciproques.
Cette lettre de mission doit comporter les éléments suivants :

- l’identité des parties


- les obligations de l’auditeur
- les obligations du client
- des clauses diverses

2-Structure :

Ce guide comporte les modèles à utiliser pour les missions d’audit contractuel d’une part et
pour les commissariats aux comptes d’autre part. Ces modèles peuvent être utilisés pour les
missions d’une autre nature après adaptation aux caractéristiques particulières de chacune
des missions.

ADC 02-1 Exemple lettre de mission : commissariat aux comptes


ADC 02-2 Exemple lettre de mission : ( Sauf commissariat aux comptes.)

3-Timing :

C’est la phase préalable à chaque mission

4-Intervenants :

- Commissaire aux comptes


- Expert comptable Manager ou l’associé

5-Documents supports :

6-Sources :

- Révision et certification des comptes


- Befec - Price Waterhouse
ADC11 :
ADC11 :GUIDE
GUIDEDE
DEPRISE
PRISEDE
DECONNAISSANCE
CONNAISSANCE
GENERALE
GENERALE

1- Objectif:

L’objectif de ce guide est de fournir à l’auditeur une liste indicative des informations
et documents nécessaires à la phase d’étude préparatoire de l’entreprise et à la
constitution d’un dossier permanent. La prise de connaissance par l’auditeur sera plus
au moins approfondie selon la mission qui lui est dévolue et le niveau de risque estimé.

2- structure

ADC11-0 Informations générales


ADC11-1 Informations juridiques
ADC11-2 Système comptable
ADC11-3 Immobilisations
ADC11-4 Fonction de production
ADC11-5 Ventes et clientèle
ADC11-6 Achats et fournisseurs
ADC11-7 Politique financière
ADC11-8 Paie et personnel

3- Timing :

L’acquisition d’une connaissance générale de l’entreprise doit être préalable aux autres
phases de la mission, puisqu’elle conditionne leur bonne exécution, elle commence le
plutôt possible et parfois même avec l’acceptation de la mission, compte tenu de la
masse d’informations çà obtenir et à maîtriser, cette étape de la démarche sera
particulièrement importante la première année de la mission

4- Intervenant :
5- Moyens :

- Prise de contact avec le prédécesseur


- Relations directes avec les dirigeants
- Contacts avec les cadres et responsables
- Analyse globale des comptes annuels des exercices précédents.

6- Sources d’informations internes et externes :

Internes

 Visites des lieux d’exploitation


 Rapports antérieurs du conseil d’administration et du commissaire aux comptes
 Budgets, plans du développement et plans de financement
 Situations intermédiaires
 Diverses publications internes
 Rapports d’autres réviseurs

Externes

 Rapports financiers d’entreprises similaires exerçant dans le même secteur


 Presse financière et revues spécialisées
 Publications des organismes professionnels

7- Documentation :

- Révision et certification des comptes » page 34


- « Audit financier »
ADC21 :
ADC21 :GUIDE
GUIDED’EVALUATION
D’EVALUATIONDES
DESRISQUES
RISQUES

1- Objectif :

La méthodologie du guide repose sur une évaluation des risques inhérents et des
risques liés au contrôle interne propre à chaque composant. Cette évaluation
conditionne la façon d’orienter nos travaux sur les zones de risque les plus sensibles.
La mission d’audit comporte des risques dont l’importance relève de l’organisation et
de l’esprit existant dans l’entreprise mais aussi et surtout des moyens mis en œuvre
par le réviseur pour assurer la réalisation complète de ces objectifs.

2- Structure :

Afin de faciliter la documentation du travail d’évaluation des risques, on pourra


utiliser des questionnaires simplifiés d’aide à l’évaluation des risques. Ce guide sera
par conséquent articulé autour des principaux cycles d’exploitation de l’entreprise :

ADC210 Généralités
ADC211 Ventes et comptes clients
ADC212 Stocks
ADC213 Immobilisations
ADC214 Trésorerie et emprunts
ADC215 Portefeuille titre
ADC216 Achats et fournisseurs
ADC217 Charges de personnel
ADC218 Provisions
ADC219 Opérations diverses et régularisation

3- Timing :

L’évaluation des risques est une étape postérieure à la prise de connaissance générale
de l’entreprise, cette analyse doit s’effectuer lors de la préparation du programme de
révision et la détermination du calendrier et de l’étendue des travaux de révision qui
sont appropriés.

4- Intervenants :

Compte tenu de l’importance d’une telle étape dans le déroulement postérieur de la


mission d’audit, il incombe au chef de mission de procéder à cette analyse.

5- Documents supports :

Référence à ADC11
ADC 22 : PLAN TYPE DE MISSION

1- Objectif :

C’est un guide à la rédaction du plan stratégique. C’est le fil conducteur qui assurera la
cohérence des travaux en préparant la feuille de stratégie globale.

2- Structure :

Les grandes lignes qui seront abordées au niveau de ce plan sont les suivantes :

ADC 22-1 Définition de la mission


ADC 22-2 Activité de la société et risques inhérents
ADC 22-3 Système d’information
ADC 22-4 Environnement de contrôle
ADC 22-5 Principes comptables
ADC 22-6 Indications relatives au seuil de signification
ADC 22-7 Indications relatives à la rotation
ADC 22-8 Coordination avec les spécialistes
ADC 22-9 Organisation générale de la mission
ADC 22-10 Objectif du service au client

Ces grandes lignes seront détaillées par la suite.

3- Timing :

C’est un outil de planification de la mission, il se fait directement après la prise de


connaissance générale et l’évaluation des risques.

4- Intervenants :

Le directeur de la mission et le chef de mission.

5- Documents supports :

Documents demandés lors de la prise de connaissance générale


La fiche d’évaluation des risques.

6- Sources :

Befec, Price Waterhouse


ADC 23 : BUDGET TEMPS

1- Objectif :

Le document budget de temps a pour objectif de ventiler les heures de la mission par
niveau d’intervenants ainsi que par rubrique.

Le premier document : ventilation des heures par niveau d’intervenant est utilisée afin
de préparer l’estimation d’honoraires et planifier la mission.

Le deuxième document : ventilation des heures par rubrique ou par cycle a pour
objectif de reprendre les heures terrains et pouvoir les rapprocher en fin de mission
avec le document suivi du temps qui centralise les temps passés par chaque
collaborateur sur chaque rubrique de la mission.

2- Structure :

On va présenter ce budget de temps à travers trois formulaires :

ADC 23-1 Ventilation par niveau d’intervenants


ADC 23-2 Ventilation par rubrique
ADC 23-3 Suivi des temps

3- Timing :

Le budget de temps se fait en parallèle avec le plan type de la mission.

4- Intervenants :

Le directeur de la mission en collaboration avec le chef de la mission.

5- Documents supports :

C’est un travail qui se fait en interne, aucun document n’est demandé à l’entreprise.
Cependant, l’intervenant doit s’appuyer sur : le plan de la mission, l’emploi du temps
des collaborateurs et l’étendue des contrôles.

6- Sources:

Befec, Price Waterhouse


ADC24
ADC24 : :PROGRAMMES
PROGRAMMESDE DECONTROLES
CONTROLES
SPECIFIQUES
SPECIFIQUES

1- Objectif :

Avant l’élaboration de la stratégie détaillée, l’auditeur doit prendre en considération


les incidences de l’environnement et les risques associés sur l’étendue des contrôles
élémentaires à réaliser. Il s’agit donc après évaluation des risques, de déterminer le
champ des contrôles envisagés en conformité avec l’objectif d’audit.

2- Structure :

le document comporte deux parties, l’une concerne l’évaluation des risques, l’autre le
programme de contrôle proprement dit0.. un tableau analytique sera par la suite
détaillé pour chaque cycle de l’exploitation de l’entreprise.

3- Timing :

la période d’intervention au cours de laquelle devra être réalisée l’étape du travail sera
précisée, il est possible de regrouper les étapes de contrôle par période d’intervention
(intérim, pé-final, final)

4- Intervenant :

L’évaluation des risques ainsi que le programme d’audit devront recevoir


l’approbation du manager avant d’être mis en œuvre.

5- Documents supports :

- fiche d’évaluation des risques


- budget du temps
- plan de la mission

6- Sources :

- «  les techniques d’audit comptable et financier »


- Befec- PriceWaterHouse
ADC 31 : DIAGRAMME DE CIRCULATION

1- Objectif :

Un diagramme est une représentation graphique d’une suite d’opérations dans laquelle
les différents documents, postes de travail, de décisions, de responsabilités,
d’opérations sont représentées par des symboles réunis les uns aux autres suivant
l’organisation administrative de l’entreprise.

Les objectifs des diagrammes de circulation sont de :


- Donner un enregistrement des procédures et système de l’entreprise et
mettre en relief les aspects importants du contrôle interne ;
- Etre une base pour les tests de conformité qui servent à vérifier que les
procédures sont bien appliquées.

2- Structure :

ADC 31-1 Présentation du diagramme de circulation


ADC 31-11 Le diagramme vertical
ADC 31-12 Le diagramme horizontal
ADC 31-2 Les symboles utilisés

3- Timing :

Directement après la planification de la mission et précisément lors de la description


du contrôle interne.

4- Intervenants :

Chef de mission et assistants ;

5- Documents supports :

Circuits de documents
Description des postes
Manuels de procédures,… etc.

6- Sources :

« Audit et commissariat aux comptes » , chapitre : évaluation du contrôle interne


ADC 4 1 : GUIDE D’ÉVALUATION DU CONTRÔLE
INTERNE

1- Objectif :

Il sert d’étalon à l’auditeur pour évaluer si les procédures de l’entreprise auditée


remplissent les objectifs fondamentaux du contrôle interne.
Le guide se présente sous deux formes :
- La grille de séparation des fonctions qui permet de s’assurer que les
séparations des fonctions sont suffisantes.
- Le questionnaire qui permet à l’auditeur grâce à un grand nombre
d’interrogations précises, de déceler les forces et les faiblesses du
contrôle interne.

2- Structure :

Le guide d’évaluation du contrôle interne porte sur les cycles suivants :

ADC 41-1 Achats-fournisseurs


ADC 41-2 Paie personnel
ADC 41-3 Immobilisations
ADC 41-4 Stocks
ADC 41-5 Ventes - clients
ADC 41-6 Trésorerie-Dépenses
ADC 41-7 Trésorerie-Recettes

3- Timing :

Avant la réalisation des sondages

4- Intervenants :

Le responsable de mission.

5- Documents supports :

-Circuits de documents ;
-Description des postes ;
-Manuels de procédures ; ou toute procédure écrite
-documents supports de l’information
-les rapports financiers ou de gestion……

Sources :
-Audit financier ;
-Révision et certification des comptes.
ADC 42 : GUIDE D’ÉVALUATION DU CONTRÔLE
INTERNE DES P ETITES ENTREPRISES

1- Objectif :

C’est une adaptation du questionnaire général pour les besoins des entreprises à
structure légère.

2- Description :

Chaque question est rédigée de façon à ce qu’une réponse OUI indique une situation
favorable et qu’une réponse NON indique une situation défavorable. Une réponse N/A
signifie que la question n’est pas applicable. Les réponses doivent être données en
fonction des objectifs définis.
Toute réponse NON, en fonction de la gravité du problème, doit être reprise et
commentée sur « la feuille d’évaluation du système » ou la feuille « améliorer et
simplifier le système existant » .
Les réponses OUI font l’objet d’un sondage de vérification du fonctionnement du
système.

3- Structure :

ADC 42-1 Organisation générale et comptable


ADC 42-2 Contrôles exercés par la direction
ADC 42-3 Ventes-clients
ADC 42-4 Trésorerie-Recettes
ADC 42-5 Achats-fournisseurs
ADC 42-6 Trésorerie-dépenses
ADC 42-7 Stocks
ADC 42-8 Immobilisations
ADC 42-9 Paie

4- Timing :

C’est une étape préalable au contrôle des comptes et qui se fait après la description du
contrôle interne.

5- Intervenant :

Responsable de mission
6- Documents supports :

- Organigramme
- Entretiens
- Rapports d’audit interne

7- Source :

« Audit Financier »
ADC 51 : QUESTIONNAIRE D’INVENTAIRE PHYSIQUE

1- Objectif :

L’inventaire physique est le fait de confirmer l’existence d’un élément d’actif. Cette
technique permet de collecter des informations qui seront une aide pour le contrôle de
la valeur et de la propriété.
Deux critères doivent être retenus :
- L’importance relative : qui est l’appréciation du montant du poste pouvant faire
l’objet d’une observation physique et ce par rapport :
 au total de l’actif
 à l’incidence sur le résultat annuel (cas du stock)
- La relativité du risque qui s’apprécie selon la nature même du poste d’actif et selon
l’appréciation que le réviseur porte sur le poste considéré.

2- Structure :

ADC 51-1 Questionnaire d’inventaire physique des stocks


ADC 51-2 Questionnaire d’inventaire physique des immobilisations corporelles
ADC 51-3 Questionnaire d’inventaire physique des effets de commerce
ADC 51-4 Questionnaire d’inventaire physique des espèces en caisse
ADC 51-5 Questionnaire d’inventaire physique des éléments hors comptabilités.

3- Timing :

C’est la phase d’intervention intérimaire

4- Intervenants :

Chef de mission, assistants

5- Documents supports :

Fiche de stock par exemple. Mais l’auditeur s’appuiera davantage sur l’observation et
le comptage.

6- Sources :

-Audit financier
-Révision et certification des comptes
ADC 61 : GUIDE DES CONFIRMATIONS DIRECTES

1- Objectif :

Il consiste à demander à des tiers ayant des liens d’affaires avec l’entreprise vérifiée de
confirmer directement à l’auditeur des informations concernant l’existence :
- d’opérations
- des soldes
- ou tout autre renseignement

2- Structure :

ADC61-0 modèle de lettre de confirmation


ADC 61-1 Questionnaire
ADC 61-2 Guide de contrôle des procédures de confirmations directes
ADC 61-21 Banques
ADC 61-22 Clients
ADC 61-23 Fournisseurs

3- Timing :

C’est la phase d’intervention pré-finale

4- Intervenants :

Elle doit être réalisée par le collaborateur à qui la confirmation a été déléguée et
approuvée par le chef de mission après supervision des feuilles de travail sur la
confirmation.

5- Documents supports :

-Factures
-Bordereaux
-Bon de commande

6- Sources :

- « Audit financier »
- « Révision et certification des comptes »
ADC 71 : GUIDE DE CONTRÔLE DES COMPTES

1- Objectif :

Ce guide a pour objectif d’aider l’auditeur à préparer un programme spécifique à


chaque client en fonction de ses particularités et des résultats de l’appréciation du
contrôle interne.
La vérification des comptes a pour objectif de s’assurer définitivement de la validité
des comptes annuels sur lesquels l’auditeur va formuler son opinion, c ‘est à dire de
vérifier que pour chaque objectif de l’auditeur, les erreurs possibles n’ont pas eu
d’incidences significatives sur les comptes.

2- Structure :

Ce guide est divisé par grandes catégories de comptes. Quand certains postes du
compte de résultat peuvent être vérifiés avec les postes du bilan correspondant, les
travaux ont été regroupés dans les rubriques du bilan :

ADC 71-1 Immobilisations incorporelles


ADC 71-2 Immobilisations corporelles
ADC 71-3 Titres de participation, titres de placement et créances rattachées
à des participations.
ADC 71-4 Autres immobilisations financières
ADC 71-5 Stocks et travaux en cours
ADC 71-6 Ventes-clients
ADC 71-7 Trésorerie
ADC 71-8 Capitaux propres, réserves, subventions et provisions réglementées
ADC 71-9 Provisions pour risques et charges
ADC 71-10 Emprunts et dettes assimilées
ADC 71-11 Achats-fournisseurs
ADC 71-12 Paie - personnel
ADC 71-13 Débiteurs et créditeurs divers
ADC 71-14 Compte de résultats
ADC 71-15 Etat, impôts et taxes
ADC 71-16 Engagements hors bilan

3- Timing :

C’est la phase d’intervention finale


4- Intervenants :

Assistants

5- Documents supports :

Bilan, compte de résultat et annexe.

6- Sources :

- « Révision et certification des comptes »


- « Audit financier »
ADC91 
ADC91 : : RAPPORTS
RAPPORTS

1- Objectif :

Il est indispensable que la firme donne une image unique à l’extérieur. Le présent
guide donne des modèles de rapports qui devront systématiquement être utilisés, ces
modèles sont mis à jour régulièrement et incorporent aussi bien la doctrine de l’ordre
des experts comptables que celle du cabinet.
De même que la bonne interprétation du rapport se trouve considérablement
facilitée lorsque l’existence d’un texte type permet par rapprochement de faire
automatiquement ressortir les anomalies signalées par le réviseur.
Des modèles répondant à des besoins spécifiques pourront être fournis sur
demande

2- Structure :

ADC91-1 Modèle de rapport général sur les comptes annuels


ADC91-2 Modèle de rapport général sur le commissariat aux comptes
ADC91-3 Rapports spécifiques

3- Timing :

Le rapport constitue l’aboutissement des travaux du réviseur. Il doit apporter une


réponse aussi précise que possible sur une question non moins précise.

4- Intervenant :

5- Documents supports :

en élaborant le rapport, le réviseur va se baser sur l’ensemble des éléments et de


résultats des contrôles effectués lors de la mission

6- Sources :

- « révision et certification des comptes » page 161


- Befec- PriceWaterHouse
ADC
ADC10
10 : : CLASSEMENT
CLASSEMENTET
ET D’ARCHIVAGE
D’ARCHIVAGEDES
DES
DOSSIERS
DOSSIERS

1-Objectif :

Compte tenu des modes d’organisation de l’audit et des responsabilités de l’auditeur,


ses dossiers ont une grande importance, à la fois comme outil de communication et
comme moyen de preuve du travail qui a été effectué.
L’adoption des mêmes méthodes d’indexation et de référencement par les équipes
d’audit constitue sans doute une aide précieuse pour dérouler le travail de manière
cohérente et organisée.

2-Structure :

Trois types de dossiers sont prévus :

1)- Dossier Permanent : il contient toutes les informations d’ordre économique,


comptable, juridique, fiscal et social d’une part et la description des procédures du
contrôle interne d’autre part. Le dossier Permanent comprend les sous dossiers
suivants :
-Dossier permanent général
-Dossier permanent procédure

2)- Dossier annuel de révision : contenant outre les papiers d travail de l’exercice,
l’ensemble des éléments de synthèse et de planification de la mission.

3)- Dossier de synthèse : Reporting, Planning et instructions.

4)- Dossier de correspondance : dans lequel sont classés par ordre chronologique les
courriers envoyés ou reçus du client ainsi que toutes les notes confidentielles relatives
au client.

ADC 101 Dossier Permanent


ADC 102 Dossier Annuel de révision
ADC 103 Dossier de synthèse

3-Timing :

L’organisation des dossiers est la dernière étape de la mission d’audit.

4-Intervenant :
5-Documents supports :

Tout document utilisé tout au long de la mission d’audit sera classé selon sa
destination, sa nature dans l’un des dossiers précités.

6-Sources:

Befec - Price Waterhouse


Séminaire de la supervision comptable : dossier de l’exercice
Séminaire de la supervision comptable : dossier permanent