Vous êtes sur la page 1sur 30

Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55

ENACT

NF EN 13015+A1
octobre 2008

R
O
N
IA
v e
u si
cl

Ce document est à usage exclusif et non collectif des clients AFNOR ADN.
Toute mise en réseau, reproduction et rediffusion, sous quelque forme que ce soit,
ex

même partielle, sont strictement interdites.

This document is intended for the exclusive and non collective use of AFNOR ADN.

(Standards on line) customers. All network exploitation, reproduction and re-dissemination,


even partial, whatever the form (hardcopy or other media), is strictly prohibited.
rié
op
Pr

ADN

Pour : IANOR

le 30/6/2009 - 15:36
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
FA160141 ISSN 0335-3931

norme européenne NF EN 13015+A1


Octobre 2008

Indice de classement : P 82-005

ICS : 91.140.90

Maintenance pour les ascenseurs


et les escaliers mécaniques
Règles pour les instructions
de maintenance
E : Maintenance for lifts and escalators — Rules for maintenance instructions
D : Instandhaltung von Aufzügen und Fahrtreppen —
Regeln für Instandhaltungsanweisungen

R
O
N
© AFNOR 2008 — Tous droits réservés

Norme française homologuée

IA
par décision du Directeur Général d'AFNOR le 3 septembre 2008 pour prendre effet
le 3 octobre 2008.
e
Remplace la norme homologuée NF EN 13015, de janvier 2002, qui reste en vigueur
v
jusqu’en décembre 2009.
u si
cl

Correspondance La Norme européenne EN 13015:2001+A1:2008 a le statut d’une norme française.


ex

Analyse

Le présent document définit comment doivent être élaborées les instructions


de maintenance pour les ascenseurs et pour les escaliers mécaniques et
rié

trottoirs roulants.
Il rentre dans le cadre des Directives 98/37/CE et 2006/42/CE sur les machines,
op

95/16/CE sur les ascenseurs.


Pr

Descripteurs Thésaurus International Technique : appareil de levage, ascenseur, escalier


roulant, maintenance, entretien, vérification périodique, prévention des accidents,
règle de sécurité, danger, évacuation des personnes, instruction, marquage,
symbole graphique.

Modifications Par rapport au document remplacé, révision limitée portant sur les principaux
points suivants :
— modification de l’Avant-propos, des Articles 2 et 3 ;
— modification des paragraphes 4.3.2.5, 5.1 ;
— modification de l’Annexe ZA et ajout des Annexes ZB et ZC.

Corrections

Éditée et diffusée par l’Association Française de Normalisation (AFNOR) — 11, rue Francis de Pressensé — 93571 La Plaine Saint-Denis Cedex
Tél. : + 33 (0)1 41 62 80 00 — Fax : + 33 (0)1 49 17 90 00 — www.afnor.org

© AFNOR 2008 AFNOR 2008 1er tirage 2008-10-F


ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT

Ascenseurs et monte-charge AFNOR P82A

Membres de la commission de normalisation


Président : M BOURGOUIN
Secrétariat : M CHOLLET-MEIRIEU — AFNOR

M AUBRY ARC
CDT BAGUET DION DEFENSE & SECURITE CIVILES
M BAUER SCE
M BENOIST ASCAUDIT
M BIANCHINI KONE ELEVATORS
MME BLANC ICF — IMMOBILIERE DES CHEMINS DE FER
M BONNOR GERARD BONNOR INGENIEUR CONSEIL
M BOUDZALI ERMHES
M BOURGOUIN PREFECTURE DE POLICE
M BOUTILLIER JBT SARL
M BURBAUD SDIS
M CADEAU FEDERATION DES ASCENSEURS
M CLUSAZ UNION SOCIALE POUR L HABITAT

R
M CONSTANTIN COFNA
M CORNEILLE UNION TECHNIQUE DE L'ELECTRICITÉ

O
M COTE RATP
M DE MAS LATRIE FEDERATION DES ASCENSEURS

N
MME DI COSTANZO UNION SOCIALE POUR L HABITAT
M DOUESNARD DIRECTION GÉNÉRALE DU TRAVAIL
M DURAND FIEBCA

IA
M FAYOL THYSSENKRUPP ELEVATOR MANUFACTURING
M FERRIER-CANA COFNA
MR FEUILLARD SECA — SOC ETUDES CONSTRUCTION ASCENSEURS
e
M GENAIN DGCCRF
M GEORGES ANPA C/O ILEX
v
MME GINESTY DIRECTION GÉNÉRALE DU TRAVAIL
M GIRARDEAU APAVE GROUPE
si

MR GOIZET UNION SOCIALE POUR L HABITAT


M HANRIOT WITTUR SARL
u

M HAON COFEX
M HAUSSWALD TME
cl

M HAUTESSERRES SODIMAS FRANCE


M HENRION FRANCOIS-PIERRE HENRION
ex

M LAMALLE FEDERATION DES ASCENSEURS


MME LARRIBET DGE / SIMAP
M LASSEIGNE ASCAUDIT
M LE LANDAIS ASCENSEUR CONTROLE CONSEIL

M LE MEZO RATP
M LE ROUX UNION DE NORMALISATION DE LA MÉCANIQUE
rié

M LEGAULT KONE
M LESAGE BUREAU VERITAS
M LUCQUIAUD RATP
M MACHABERT KONE
op

M MARY KONE
M MEUNIER KONE
M MIGNEREY DIACT
Pr

M MOISAN ETNA FAPEL


M MONTALTI CRAM SUD-EST
M MOREL DGUHC
M MORLIER ERMHES
M MURCIANO DGUHC
M NEDELEC SCE
M NOEL SCHINDLER SA
M PANIER S2EA
M PETITEAU DION DEFENSE & SECURITE CIVILES
M PINEAU NTC MIDI PYRENEES
M RATSIMIHAH INRS
M RENAULT CONSULTEC
MJR RIVIERE BRIGADE SAPEURS POMPIERS PARIS
M ROBERT SLYCMA
MLLE ROUXEL DIRECTION GÉNÉRALE DU TRAVAIL
M SANTAROSSA OCTE ASCENSEURS
M SCHALLER CNIM
M TAILLANDIER NTC
M THOMAS APAVE
M VANDENBUSSCHE ETS HENRI PEIGNEN SA
M VAZ DE MATOS BRIGADE SAPEURS POMPIERS PARIS
M VESTRI KONE
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
—3— NF EN 13015:2001+A1:2008

Avant-propos national

Références aux normes françaises


La correspondance entre les normes mentionnées à l'article «Références normatives» et les normes françaises
identiques est la suivante :
EN 81-1 : NF EN 81-1 (indice de classement : P 82-210)
EN 81-2 : NF EN 81-2 (indice de classement : P 82-310)
EN 81-3 : NF EN 81-3 (indice de classement : P 82-410)
EN 81-28 : NF EN 81-28 (indice de classement : P 82-613)
EN 115-1 : NF EN 115-1 (indice de classement : P 82-501-1)
EN ISO 14121-1 : NF EN ISO 14121-1 (indice de classement : E 09-020-1)
ISO 3864-2 : NF ISO 3864-2 (indice de classement : X 08-020)
ISO 3864-3 : NF ISO 3864-3 (indice de classement : X 08-021)

R
La correspondance entre les normes mentionnées à l'article «Références normatives» et les normes françaises

O
de même domaine d’application qui n'ont pas de correspondance dans la collection des normes françaises sont
les suivantes (elles peuvent être obtenues auprès d'AFNOR) :

N
EN 81-7

IA
ISO 3864-1 e
v
u si
cl
ex

rié
op
Pr
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT

R
O
N
IA
v e
si
u
cl
ex

rié
op
Pr
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT

NORME EUROPÉENNE EN 13015:2001+A1


EUROPÄISCHE NORM
EUROPEAN STANDARD Juillet 2008

ICS : 91.140.90 Remplace EN 13015:2001

Version française

Maintenance pour les ascenseurs et les escaliers mécaniques —


Règles pour les instructions de maintenance

Instandhaltung von Aufzügen und Fahrtreppen — Maintenance for lifts and escalators —
Regeln für Instandhaltungsanweisungen Rules for maintenance instructions

R
O
N
IA
v e
u si

La présente Norme européenne a été adoptée par le CEN le 21 juin 2001 et inclut l’Amendement A1 approuvé
par le CEN le 29 juin 2008.
cl
ex

Les membres du CEN sont tenus de se soumettre au Règlement Intérieur du CEN/CENELEC, qui définit les
conditions dans lesquelles doit être attribué, sans modification, le statut de norme nationale à la Norme
européenne. Les listes mises à jour et les références bibliographiques relatives à ces normes nationales

peuvent être obtenues auprès du Centre de Gestion ou auprès des membres du CEN.
rié

La présente Norme européenne existe en trois versions officielles (allemand, anglais, français). Une version dans
une autre langue faite par traduction sous la responsabilité d'un membre du CEN dans sa langue nationale et
op

notifiée au Centre de Gestion, a le même statut que les versions officielles.

Les membres du CEN sont les organismes nationaux de normalisation des pays suivants : Allemagne, Autriche,
Pr

Belgique, Bulgarie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande,
Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque,
Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède et Suisse.

CEN
COMITÉ EUROPÉEN DE NORMALISATION

Europäisches Komitee für Normung


European Committee for Standardization

Centre de Gestion : rue de Stassart 36, B-1050 Bruxelles

© CEN 2008 Tous droits d’exploitation sous quelque forme et de quelque manière que ce soit réservés dans le monde
entier aux membres nationaux du CEN.
Réf. n° EN 13015:2001+A1:2008 F
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
EN 13015:2001+A1:2008 (F)

Sommaire
Page

Avant-propos .......................................................................................................................................................... 3

Introduction ............................................................................................................................................................ 4

1 Domaine d’application .......................................................................................................................... 4

2 Références normatives ........................................................................................................................ 4

3 Termes et définitions ............................................................................................................................ 5

R
4 Élaboration des instructions de maintenance ................................................................................... 6

O
4.1 Généralités .............................................................................................................................................. 6

N
4.2 Éléments à prendre en compte pour les instructions de maintenance ................................................... 7

IA
4.3 Informations à inclure dans les instructions de maintenance .................................................................. 7
4.3.1 Généralités .............................................................................................................................................. 7
4.3.2 Informations pour le propriétaire de l’installation ..................................................................................... 7
e
4.3.3 Information pour le service de maintenance ......................................................................................... 10
v
si

5 Appréciation des risques ................................................................................................................... 11


5.1 Généralités ............................................................................................................................................ 11
u

5.2 Information pour le service de maintenance ......................................................................................... 12


cl
ex

6 Informations pour le propriétaire sur les opérations de dégagement des personnes


bloquées dans les ascenseurs .......................................................................................................... 12

7 Marquages, signalisations, pictogrammes et avertissements écrits ............................................. 13


rié

8 Format du manuel d’instructions de maintenance .......................................................................... 13

Annexe ZA (informative) !Relation entre la présente Norme européenne et les exigences essentielles
op

de la Directive européenne 98/37/CE ............................................................................................. 22


Pr

Annexe ZB (informative) !Relation entre la présente Norme européenne


et les exigences essentielles de la Directive européenne 2006/42/CE ....................................... 23

Annexe ZC (informative) !Relation entre la présente norme européenne


et les exigences essentielles de la Directive européenne 95/16/CE ........................................... 24
Bibliographie ........................................................................................................................................................ 25

2
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
EN 13015:2001+A1:2008 (F)

Avant-propos

Le présent document (EN 13015:2001+A1:2008) a été élaboré par le Comité Technique CEN/TC 10 «Ascenseurs et
monte-charge», dont le secrétariat est tenu par AFNOR.
Cette Norme européenne devra recevoir le statut de norme nationale, soit par publication d'un texte identique, soit

R
par entérinement, au plus tard en janvier 2009, et toutes les normes nationales en contradiction devront être retirées

O
au plus tard en décembre 2009.
Le présent document inclut l’Amendement 1, approuvé par le CEN le 2008-06-29.

N
Le présent document remplace l’EN 13015:2001.

IA
Le début et la fin du texte ajouté ou modifié par l’amendement est indiqué dans le texte par des repères !".
e
Le présent document a été élaboré dans le cadre d'un mandat donné au CEN par la Commission Européenne et
v
l'Association Européenne de Libre Échange et vient à l'appui des exigences essentielles de la (de) Directive(s) CE.
si

!Pour la relation avec la (les) Directive(s) CE, voir les Annexes ZA, ZB et ZC, informatives, qui font partie intégrante
u

du présent document."
cl

Selon le Règlement Intérieur du CEN/CENELEC, les instituts de normalisation nationaux des pays suivants sont
ex

tenus de mettre cette Norme européenne en application : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre,
Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie,
Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni,

Slovaquie, Slovénie, Suède et Suisse.


rié
op
Pr

3
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
EN 13015:2001+A1:2008 (F)

Introduction
La présente Norme Européenne est une norme de type C telle que définie dans l’EN 1070.
Seule une maintenance correcte et préventive, exécutée par une personne de maintenance compétente,
conformément aux instructions de maintenance peut assurer le fonctionnement en toute sécurité et comme prévu
d’une installation.
Dans la présente Norme, il est supposé que l’installation à entretenir a été légalement mise sur le marché.

1 Domaine d’application
La présente Norme Européenne spécifie les éléments nécessaires à l’élaboration des instructions pour les opérations
de maintenance, telle qu’elle est définie en 3.1, et qui sont fournies pour les ascenseurs, les ascenseurs de charge,
les monte-charge accessibles, les monte-charge inaccessibles, les escaliers mécaniques et les trottoirs roulants
nouvellement installés.
La présente Norme européenne ne couvre pas :

R
a) les instructions pour l’installation et le démantèlement ;

O
b) tous examens et essais réglementaires fondés sur des règlements nationaux.

N
Les installations existantes ne sont pas couvertes par la présente norme, mais celle-ci peut être prise en référence.

IA
e
2 Références normatives
v
Cette Norme européenne comporte par référence datée ou non datée des dispositions d'autres publications. Ces
si

références normatives sont citées aux endroits appropriés dans le texte et les publications sont énumérées ci-après.
u

Pour les références datées, les amendements ou révisions ultérieurs de l'une quelconque de ces publications ne
cl

s'appliquent à cette Norme européenne que s'ils y ont été incorporés par amendement ou révision. Pour les
références non datées, la dernière édition de la publication à laquelle il est fait référence s'applique (y compris les
ex

amendements).

EN 81-1, Règles de sécurité pour la construction et l'installation des ascenseurs — Partie 1 : Ascenseurs électriques.

rié

EN 81-2, Règles de sécurité pour la construction et l'installation des ascenseurs — Partie 2 : Ascenseurs
hydrauliques.
op

EN 81-3, Règles de sécurité pour la construction et l'installation des ascenseurs — Partie 3 : Monte-charge
électriques et hydrauliques.
Pr

!texte supprimé"

prEN 81-7, Règles de sécurité pour la construction et l'installation des ascenseurs — Partie 7 : Ascenseurs à pignon
et crémaillère.

!texte supprimé"EN 81-28, Règles de sécurité pour la construction et l'installation des ascenseurs — Partie 28 :
Téléalarme pour les ascenseurs et ascenseurs de charge.

!EN 115-1", Règles de sécurité pour la construction et l'installation des escaliers mécaniques et trottoirs
roulants.

!EN ISO 14121-1:2007, Sécurité des machines — Appréciation du risque — Partie 1 : Principes
(ISO 14121-1:2007)."

ISO 3864:1984!séries", Couleurs et signaux de sécurité.

4
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
EN 13015:2001+A1:2008 (F)

3 Termes et définitions
Pour les besoins de la présente Norme européenne, les termes et définitions donnés dans l’EN 81-1, l’EN 81-2,
l'EN 81-3, !texte supprimé", le prEN 81-7, !texte supprimé", l’EN 81-28, l’!EN 115-1" et
l’!EN ISO 14121-1", ainsi que les suivants s’appliquent.

3.1
maintenance
toutes les opérations nécessaires pour assurer le fonctionnement comme prévu et en toute sécurité de l’installation
et de ses composants après l’achèvement de l’installation et au cours de sa durée de vie
La maintenance comprend :
a) la lubrification, le nettoyage, etc. ;
cependant, les opérations de nettoyage ci-après peuvent ne pas être considérées comme de la maintenance :
1) le nettoyage des parties externes de la gaine ;
2) le nettoyage des parties externes de l’escalier mécanique ou du trottoir roulant ;
3) le nettoyage de l’intérieur de la cabine.

R
b) les vérifications ;

O
c) les opérations de dégagement des personnes bloquées ;

N
d) les opérations de réglage ;

IA
e) les réparations ou changement de composants en raison de leur usure ou de leur défaillance, sans affecter les
caractéristiques de l’installation.
e
Les opérations suivantes ne sont pas considérées comme opérations de maintenance :
v
a) changement d’un composant essentiel tel que la machine, la cabine, l'armoire de commande, etc., ou d’un
si

composant de sécurité tel que parachute, etc., même si les caractéristiques du nouveau composant sont
u

identiques à celles d’origine ;


cl

b) remplacement de l’installation ;
ex

c) modernisation de l’installation, y compris le changement d’une quelconque caractéristique de l’installation


(telle que vitesse, charge, etc.) ;
d) les opérations de dégagement des personnes bloquées exécutées par les services de lutte contre l’incendie

3.2
rié

service de maintenance
société ou partie de société dans laquelle du personnel de maintenance compétent exécute des opérations
op

de maintenance pour le compte du propriétaire de l’installation


Pr

3.3
personnel de maintenance compétent
personne désignée, ayant une formation adéquate (voir la série de l’EN ISO 9000), qualifiée en raison de sa
connaissance et de son expérience pratique, munie des instructions nécessaires et appuyée par son service
de maintenance pour pouvoir exécuter en sécurité les opérations de maintenance requises

3.4
fabricant
personne physique ou morale qui assume la responsabilité de la conception, de la fabrication et de la mise sur le
marché soit de composants de sécurité pour ascenseurs, soit de machines (escalier mécanique, trottoir roulant,
monte-charge inaccessible et monte-charge accessible)

3.5
installateur
personne physique ou morale qui assume la responsabilité de la conception, de la fabrication, de l’installation et de
la mise sur le marché d’ascenseurs

5
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
EN 13015:2001+A1:2008 (F)

3.6
installation
ascenseur ou ascenseur de charge ou monte-charge accessible ou monte-charge inaccessible ou escalier
mécanique ou trottoir roulant complètement installé

3.7
propriétaire de l’installation
personne physique ou morale qui dispose de l’installation et assume la responsabilité de son exploitation et de
son utilisation

3.8
opération de dégagement des personnes bloquées
action débutant à la réception de l’information d’une (de) personne(s) bloquée(s) dans un ascenseur et s’achevant
par le dégagement de la (des) personne(s) bloquée(s)

4 Élaboration des instructions de maintenance

R
4.1 Généralités

O
Les installations concernées par la présente Norme européenne doivent être maintenues en bon état

N
de fonctionnement conformément aux instructions de l’installateur. À cet effet, une maintenance régulière de
l’installation doit être effectuée pour assurer en particulier, la sécurité de l’installation. La sécurité d’une installation

IA
doit prendre en compte le fait de pouvoir être entretenue sans causer de blessures ou d’atteintes à la santé.
Une maintenance régulière de l’installation doit être effectuée pour assurer sa fiabilité.
v e
L’accès et l’environnement associé doivent être maintenus en bon état conformément aux instructions
si

de l’installateur.
u

Les instructions, pour la maintenance d’une installation selon la Directive Ascenseurs, doivent être fournies par
cl

l’installateur, tel que défini en 3.5, après le complet achèvement de l’installation, comme résultat d’une appréciation
des risques.
ex

Les instructions, pour la maintenance des composants de sécurité pour ascenseurs doivent être fournies par le
fabricant à l’installateur, respectivement définies en 3.4 et 3.5.

Les instructions, pour la maintenance d’une installation selon la Directive Machines, doivent être fournies par le
rié

fabricant, tel que défini en 3.4, au moment de la mise sur le marché, comme résultat d’une appréciation des risques.
Afin que les instructions de maintenance atteignent leur but, celles ci doivent être formulées de telle sorte qu’elles
op

soient clairement et aisément comprises par du personnel de maintenance compétent.


La compétence du personnel de maintenance au sein du service de maintenance doit être continuellement mise
Pr

à jour.
NOTE Il convient que le propriétaire de l’installation soit informé que la qualification du service de maintenance nécessite
d’être en conformité avec les règlements applicables dans le pays où l’installation est en service ; s’il n’existe pas de
règlements, la qualification peut être assurée par un système d’assurance qualité certifié conformément à l’EN ISO 9001,
complétées si nécessaire, pour tenir compte des caractéristiques particulières de l’installation.

L’installateur/le fabricant doit fournir des instructions de maintenance à l’intention du propriétaire de l’installation
(voir 4.3.2), comprenant des informations à l’intention du service de maintenance (voir 4.3.3).

6
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
EN 13015:2001+A1:2008 (F)

4.2 Éléments à prendre en compte pour les instructions de maintenance


Lors de la préparation du contenu des instructions de maintenance (voir 4.3, 5 et 6), les éléments suivants doivent
être pris en compte :
a) les caractéristiques et l’usage prévu de l’installation (type d’installation, performance, type des objets
à transporter, type des usagers, etc.) ;
b) l’environnement dans lequel l’installation et ses composants sont installés (conditions climatiques,
vandalisme, etc.) ;
c) toute restriction d’utilisation ;
d) le résultat de l’appréciation des risques (voir 5) pour toute zone de travail et pour toute tâche à entreprendre ;
e) les instructions de maintenance spécifiques fournies par le fabricant des composants de sécurité ;
f) en cas de composants autres que des composants de sécurité, lorsque leur maintenance est nécessaire,
les instructions de maintenance fournies par le fabricant de ces composants.

4.3 Informations à inclure dans les instructions de maintenance

R
4.3.1 Généralités

O
Les instructions de maintenance doivent comprendre les informations relatives aux tâches du propriétaire et

N
du service de maintenance respectivement.

4.3.2 Informations pour le propriétaire de l’installation


IA
e
Les informations relatives aux tâches du propriétaire de l’installation doivent inclure ce qui suit :
v
si

4.3.2.1 La nécessité pour le propriétaire de conserver l’installation dans un état de fonctionnement en toute
u

sécurité. Pour satisfaire cette exigence, le propriétaire doit utiliser un service de maintenance satisfaisant
aux prescriptions de la présente norme.
cl
ex

NOTE Il est recommandé d’informer le propriétaire de l’installation sur la nécessité d’utiliser un service de maintenance doté
d’une assurance propre et adéquate, fournie par une compagnie d’assurance.

4.3.2.2 La nécessité pour le propriétaire de tenir compte de tous les règlements nationaux et autres prescriptions
applicables, et de leurs conséquences sur la maintenance.
rié

4.3.2.3 La nécessité d’une maintenance planifiée à exécuter par un service de maintenance, au plus tard à la mise
op

en service de l’installation ou, si l’installation doit rester inutilisée pour une longue période, avant la première mise
en service.
Pr

4.3.2.4 L’importance pour le propriétaire de l’installation d’avoir le même service de maintenance au cas où
plusieurs installations disposeraient de gaine/espaces et/ou de locaux de machines en commun.

4.3.2.5 La nécessité pour le propriétaire d’un ascenseur de personnes ou d’un ascenseur de charge, de conserver,
comme décrit dans !texte supprimé" l’EN 81-28, le système de communication bidirectionnelle efficace et relié
à un service d’intervention fonctionnant 24 h sur 24, pour toute la période où l’installation peut être utilisée.

4.3.2.6 La nécessité pour le propriétaire de mettre hors service l’ascenseur de personnes ou l’ascenseur de charge
lorsque le système de communication bidirectionnelle est hors service.

4.3.2.7 La nécessité pour le propriétaire de mettre l’installation hors service en cas de situations dangereuses.

7
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
EN 13015:2001+A1:2008 (F)

4.3.2.8 La nécessité pour le propriétaire de l’installation d’informer le service de maintenance :


a) immédiatement, de tout fonctionnement anormal perçu dans l’installation ou de tout changement anormal de son
environnement direct ;
b) immédiatement, après la mise hors service de l’installation dans le cas d’une situation dangereuse ;
c) après toute intervention de dégagement de personnes bloquées effectuée par son personnel formé et autorisé
(voir 6) ;
d) avant toute modification relative à l’installation et/ou à son environnement, ou à son utilisation ;
NOTE Il convient que le propriétaire de l’installation obtienne pour le service de maintenance, les instructions de
maintenance de la société effectuant la modification correspondante.
e) avant que tout contrôle par une tierce partie ou tous travaux autres que ceux de maintenance ne soient effectués
sur l’installation ;
f) avant la mise hors service de l’installation pour une période de temps prolongée ;
g) avant la remise en service de l’installation après une période prolongée de non-fonctionnement.

4.3.2.9 La nécessité pour le propriétaire de l’installation de prendre en considération les conséquences de


l’appréciation des risques effectuée par le service de maintenance (voir 4.3.3.4 et 5.1).

R
O
4.3.2.10 La nécessité pour le propriétaire de l'installation de s’assurer que l'appréciation des risques pour la
maintenance est entreprise :

N
a) en cas de changement de service de maintenance ;
b) en cas de modifications dans l’usage du bâtiment et/ou de l’installation ;
c) après une importante transformation de l’installation ou du bâtiment ; IA
v e
d) après un accident impliquant l’installation, si c’est le cas.
si

4.3.2.11 La nécessité pour le propriétaire du bâtiment de s’assurer, par l’intermédiaire d’une appréciation des
u

risques que :
cl

a) leurs locaux sont, autant que faire ce peut, sûrs et exempts de risque pour la santé. Ceci comprend l’accès aux
ex

locaux et équipements de l’installation ainsi que les produits ou substances utilisés conformément aux règlements
sur l’utilisation des équipements de travail sur le lieu de travail ;

b) les personnes qui font usage de ces locaux sont informées des risques résiduels ;
c) toute action à effectuer à la suite de son appréciation des risques est entreprise.
rié

Concernant les chemins d’accès aux zones réservées au personnel de maintenance, la nécessité pour le propriétaire
de l’installation d’informer le service de maintenance, en particulier sur :
op

1) les chemins d’accès à utiliser et les procédures d’évacuation du bâtiment en cas d’incendie ;
Pr

2) l’endroit où se trouvent les clés des zones réservées ;


3) si nécessaire, les personnes qui doivent accompagner le personnel de maintenance jusqu'à l’installation ;
4) si nécessaire, les équipements de protection individuelle à utiliser dans les chemins d’accès et, éventuellement,
où se trouvent ces équipements.
Ces informations doivent être mises à disposition du service de maintenance, sur place également.

4.3.2.12 La nécessité pour le propriétaire de l’installation de s’assurer que le nom et le numéro de téléphone du
service de maintenance sont toujours disponibles pour l’usager de l’installation, affichés de façon permanente et
parfaitement visible.

4.3.2.13 La nécessité pour le propriétaire de l’installation de s’assurer que les clés des portes (trappes) du local de
poulies et de machines et des portes (trappes) de visite et de secours sont disponibles en permanence dans le
bâtiment et sont utilisées uniquement par les personnes autorisées à y accéder.

4.3.2.14 La nécessité pour le propriétaire de l’installation de fournir, en toutes circonstances, au service de


maintenance chargé du dégagement des personnes bloquées, un accès en toute sécurité au bâtiment et
à l’installation.

8
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
EN 13015:2001+A1:2008 (F)

4.3.2.15 La nécessité pour le propriétaire de l’installation de conserver pour le personnel de maintenance, l’accès
libre et en toute sécurité aux postes et locaux de travail et d’informer le service de maintenance de tout risque ou
changement dans le poste de travail ou dans les chemins d’accès (éclairage, encombrement, état du sol, etc.).

4.3.2.16 En sus des examens et essais que le propriétaire de l’installation confie l'au service de maintenance,
la nécessité pour le propriétaire de procéder périodiquement, dans son propre intérêt, aux vérifications suivantes :
a) pour des ascenseurs :
une montée et descente complète pour évaluer tous les changements dans la qualité de glissement ou les
dommages à l’équipement.
Les éléments types à vérifier pour s’assurer qu’ils sont en place, non endommagés et fonctionnant
correctement sont :
— les portes palières et les seuils de portes ;
— la précision d'arrêt ;
— les indicateurs non placés dans des zones réservées ;
— les commandes aux paliers ;

R
— les commandes en cabine ;

O
— les boutons d’ouverture de porte ;

N
— le moyen de communication bidirectionnelle dans la cabine permettant un contact permanent avec un

IA
service d’intervention ;
— l’éclairage normal de la cabine ;
e
— le dispositif de réouverture de portes ;
v
si

— les signalisations / les pictogrammes de sécurité.


u

Pour les monte-charge accessibles et inaccessibles, les vérifications à entreprendre sont identiques,
cl

lorsque applicables.
ex

b) pour des escaliers mécaniques ou des trottoirs roulants :


un trajet complet dans les deux sens, s’ils existent, pour évaluer tout changement dans la qualité du trajet ou tout

dommage à l’équipement.
rié

Les éléments types à vérifier pour s’assurer qu’ils sont en place, non endommagés et fonctionnant
correctement sont :
op

— tous éclairages et indicateurs ;


— les dispositifs d’arrêt d’urgence :
Pr

— les mains courantes ;


— les jupes / les déflecteurs ;
— les peignes ;
— les signalisations / les pictogrammes de sécurité ;
— l’estimation de la vitesse entre la main courante et les marches ou palettes ;
— les marches / les palettes ;
— les balustrades et les panneaux ;
— les déflecteurs verticaux et les entablements ;
— l’accès dégagé et en toute sécurité aux aires d’entrée et de sortie.

9
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
EN 13015:2001+A1:2008 (F)

4.3.3 Information pour le service de maintenance


Les informations relatives aux tâches du service de maintenance doivent inclure ce qui suit :

4.3.3.1 La nécessité d’effectuer le travail de maintenance en conformité avec les instructions de maintenance sur
la base de vérifications de maintenance systématiques.
Après ces vérifications, le service de maintenance doit décider, en conformité avec les instructions de maintenance,
ce qu’il est nécessaire de faire.
Une liste d’exemples type de vérifications de maintenance pour maintenir l’installation est donnée en annexe A.
NOTE Du fait que les composants peuvent être de conception et de fonctionnement différent, il n’est pas possible,
par conséquent, de donner des directives spécifiques dans la présente norme.

4.3.3.2 La nécessité de mettre à jour les instructions de maintenance d’origine s’il y a changement dans l’utilisation
prévue de l’installation et/ou dans les conditions d’environnement existantes lors de l’achèvement de l’installation.
NOTE Il convient que le propriétaire de l’installation fournisse au service de maintenance les instructions de maintenance
correspondantes lorsque des modifications ont été effectuées sur l’installation.

4.3.3.3 La nécessité pour le service de maintenance de s’assurer qu’une appréciation des risques pour chaque

R
poste et chaque tâche de maintenance a été effectuée, en tenant compte des instructions de maintenance de

O
l’installateur et de toute information fournie par le propriétaire de l’installation.

N
4.3.3.4 La nécessité pour le service de maintenance d’informer le propriétaire de l’installation de tout travail
à entreprendre comme conséquence d’une appréciation des risques, spécialement pour les accès et/ou

IA
l’environnement relatif au bâtiment ou à l’installation. e
4.3.3.5 La nécessité d’établir un plan de maintenance de façon que la maintenance préventive soit adaptée
v
à l’installation et que le temps de maintenance soit aussi court qu’il est raisonnablement possible sans réduire la
si

sécurité des personnes, afin de minimiser les temps de non-fonctionnement de l’installation.


u

4.3.3.6 La nécessité d’adapter le plan pour la maintenance de façon à prendre en compte toutes défaillances
cl

prévisibles, par exemple, celles dues à une mauvaise utilisation, à une mauvaise manipulation, à une détérioration, etc.
ex

NOTE À cet effet, un système de télésurveillance, fondé sur l’EN 627, capable de relever les événements ou les défauts,
permet de fournir des informations.

4.3.3.7 La nécessité d’effectuer les opérations de maintenance par du personnel de maintenance compétent
(voir 3.3), muni des outils et des équipements nécessaires.
rié

4.3.3.8 La nécessité de maintenir la compétence du personnel de maintenance.


op

4.3.3.9 La nécessité d’effectuer la maintenance périodiquement.


Pr

NOTE La fréquence réelle des interventions de maintenance peut être déterminée de façon plus précise lorsqu’un système
de télésurveillance est connecté à l’installation.

Pour la détermination de la fréquence des interventions de maintenance, il convient de prendre en considération


la liste non exhaustive ci-dessous :
— nombre de trajets annuels, temps de fonctionnement et périodes de non-fonctionnement ;
— âge et état de l’installation ;
— localisation et type de bâtiment dans lequel l’installation est située, ainsi que les besoins des usagers et/ou le type
d’objets à transporter ;
— l’environnement local dans lequel se situe l’installation ainsi que les éléments externes d’environnement,
par exemple les conditions climatiques (pluie, chaleur, froid, etc.) ou le vandalisme.

4.3.3.10 La nécessité de fournir un service d’appel à l’année, 24 h sur 24 pour le dégagement des
personnes bloquées.
NOTE Un système de télésurveillance peut être utilisé pour fournir des informations de façon à améliorer la réponse
aux appels.

10
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
EN 13015:2001+A1:2008 (F)

4.3.3.11 La nécessité de conserver les enregistrements du résultat de chaque intervention due à une défaillance de
l’installation. Ces enregistrements doivent inclure le type de défaillances afin d’en détecter la répétition. Ils doivent
être disponibles sur demande du propriétaire de l’installation.

4.3.3.12 La nécessité de mettre l’installation hors service si le service de maintenance est averti d’une situation
dangereuse, détectée lors de la maintenance, mais ne pouvant être immédiatement éliminée, et d’informer le
propriétaire de l’installation de la nécessité de la conserver hors service jusqu’à réparation.

4.3.3.13 La nécessité d’être organisé de façon à pouvoir disposer des pièces nécessaires à toute réparation.

4.3.3.14 L’éventuelle nécessité, sur préavis raisonnable, de la présence de personnel de maintenance compétent,
pour le contrôle effectué par une tierce partie agréée ou pour les travaux d’entretien du bâtiment effectués dans les
zones réservées pour le service de maintenance.

4.3.3.15 La nécessité d’informer en temps voulu, le propriétaire de l’installation de la nécessaire mise à niveau
technique progressive de l’installation.

4.3.3.16 La nécessité d’organiser le dégagement des personnes bloquées, même avec un (des) sous-traitant(s) et
de prendre des dispositions pour les circonstances telles que le feu, la panique, etc.

R
O
N
5 Appréciation des risques

5.1 Généralités
IA
e
Avant la mise sur le marché d’une installation, il est nécessaire que l’installateur/le fabricant effectue une appréciation
v
de risques, conformément à la Directive Ascenseurs (95/16/CE), respectivement à la Directive Machines (98/37/CE).
si

Chaque risque doit être limité autant que possible au moyen d’instructions et de mesures de sécurité adaptées. Pour
réduire le risque, les instructions ne peuvent jamais remplacer une mesure de sécurité qui peut être appliquée.
u
cl

Il est nécessaire de déterminer les différentes procédures d’intervention lors des opérations de maintenance ainsi
que les mesures de sécurité appropriées à chacun de ces modes opératoires.
ex

L'emploi de systèmes de diagnostic (par exemple : un système de télésurveillance fondée sur l’EN 627) peut faciliter
le dépistage des défauts, améliorer la maintenance de l’installation et réduire l’exposition du personnel de

maintenance aux phénomènes dangereux.


rié

La sécurité dans les opérations de maintenance de l’installation est assurée en adoptant des mesures de sécurité et
en fournissant des instructions. Les mesures de sécurité pour l’installation et pour le bâtiment doivent être fournies
op

respectivement, par l’installateur et par le propriétaire de l’installation.


Pour tout poste de travail, il est nécessaire d’identifier la liste des phénomènes dangereux spécifiques relatifs à la
Pr

santé et à la sécurité et d’effectuer une appréciation des risques pour toute opération de maintenance, y compris
l’accès au poste de travail.
À cet effet, il convient de tenir compte de ce qui suit :
a) de la présence d’une ou de plusieurs personnes de la maintenance sur un poste de travail ;
b) des actions prévisibles de personnes autres que le personnel de maintenance (par exemple : de personnes
ouvrant ou fermant les circuits électriques de puissance et les circuits dépendants ou les circuits d’éclairage ou
de personnes tentant d’utiliser l’installation pendant les opérations de maintenance, etc.) ;
c) des états possibles de l’installation (normal ou anormal en raison de la défaillance prévisible des pièces de ses
composants, de perturbations externes, de perturbation de son alimentation en énergie, etc.).
L’Annexe B donne une liste d'exemples d'éléments à prendre en compte dans toute appréciation des risques pour
les opérations de maintenance. Cependant, il existe plusieurs méthodes 1) d’analyse systématique des risques.
Un exemple en est donné dans l’!EN ISO 14121-1:2007", l’annexe B.

1) L'ISO/TS 14798 : «Ascenseurs, escaliers mécaniques et trottoirs roulants — Méthodologie de l'analyse du


risque» peut être utilisée comme une référence spécifique pour effectuer une appréciation du risque.

11
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
EN 13015:2001+A1:2008 (F)

5.2 Information pour le service de maintenance


Pour une maintenance en toute sécurité et pour fournir des instructions pertinentes, il est nécessaire, tout d’abord
d’identifier les opérations de maintenance.
En particulier, les opérations de maintenance sont :
a) les opérations considérées comme nécessaires pour un fonctionnement correct et en toute sécurité de
l’installation et de ses composants après achèvement de l’installation ;
b) les opérations considérées comme nécessaires pendant la «vie» de certains composants, en déterminant, dans
la mesure du possible, la durée ou les conditions après lesquelles le fonctionnement ou l’intégrité du composant
n’est plus assuré même s’il est entretenu correctement.
S’il est nécessaire, pour effectuer une opération spécifique de maintenance, de neutraliser certaines fonctions
de sécurité (par exemple un dispositif électrique de sécurité), l’identification du phénomène dangereux doit être prise
en compte pour une telle situation.
Il est nécessaire d’informer et d’avertir le personnel de maintenance :
— des risques résiduels, c’est-à-dire ceux pour lesquels la réduction du risque par le biais de la conception et des
techniques de protection ne sont pas — ou pas complètement — efficaces ;

R
— des risques qui proviennent du nécessaire retrait de certaines protections pour effectuer des opérations

O
spécifiques de maintenance.

N
Les instructions de maintenance et les avertissements doivent prescrire les procédures et les modes opératoires
destinés à surmonter ces risques et, si nécessaire, spécifier les équipements de protection individuelle, les

IA
instruments, les outils à utiliser et les dispositions à prendre. e
v
si

6 Informations pour le propriétaire sur les opérations de dégagement des personnes


bloquées dans les ascenseurs
u
cl

Les informations pour le propriétaire doivent comprendre au moins :


ex

6.1 La nécessité pour une (des) personne(s) autorisée(s) par le propriétaire de l’installation à dégager des
passagers bloqués d’être formée(s) par le service de maintenance.

NOTE En alternative, le propriétaire de l’installation peut prendre un arrangement pour faire former ses personnes
rié

autorisées par une tierce partie compétente, en conformité avec les instructions de maintenance.

6.2 La nécessité de s’assurer que la formation est appropriée au caractère spécifique de l’installation, et mise
op

à jour.
Pr

6.3 La nécessité de s’assurer que ses personnes autorisées dégagent les passagers bloqués uniquement par les
portes palières.

6.4 La nécessité de s’assurer que le service de maintenance est appelé lorsque la (les) personne(s) autorisée(s)
par le propriétaire se trouve(nt) dans l’impossibilité de déplacer la cabine au moyen des dispositifs de secours
électriques et/ou manuels.

6.5 La nécessité d’informer sa (ses) personne(s) autorisée(s) sur les conditions pour lesquelles seul le service de
maintenance doit effectuer les opérations de dégagement.

12
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
EN 13015:2001+A1:2008 (F)

7 Marquages, signalisations, pictogrammes et avertissements écrits


Si l’appréciation des risques du service de maintenance montre que des avertissements spécifiques
complémentaires sont requis pour les besoins de la maintenance, ceux-ci doivent être apposés directement sur
l’installation/le composant ou bien, lorsque cela est impossible, à proximité immédiate.
Les marquages, signalisations, pictogrammes et avertissements écrits doivent être facilement compréhensibles et
sans ambiguïté. Des signalisations et des pictogrammes facilement compréhensibles doivent être utilisés
de préférence aux avertissements écrits.
Des signalisations ou avertissements écrits indiquant simplement «DANGER» ne doivent pas être utilisés.
Les informations apposées directement sur l’installation/sur le composant doivent être permanentes et
demeurer lisibles.
Les marquages, signalisations, pictogrammes et avertissements écrits apposés sur l’installation doivent être
renouvelés s’ils deviennent illisibles.
Les avertissements écrits doivent être rédigés dans la(les) langue(s) officielle(s) du pays dans lequel l’installation
est située.

R
O
8 Format du manuel d’instructions de maintenance

N
Le manuel d’instructions de maintenance pour toute installation doit contenir en couverture, au moins les

IA
éléments suivants :
a) le type de l’installation, avec son numéro de série, auquel s’appliquent les instructions ;
e
b) le titre du manuel ;
v
c) la date d’émission ;
si

d) le nom et l’adresse de l’installateur / du fabricant ;


u

e) le nom de l’éditeur lorsqu’il diffère de celui de l’installateur / du fabricant.


cl
ex

Dans le manuel :
a) toutes les unités utilisées doivent être des unités SI ;

b) toutes les pages doivent être pourvues d’un moyen de détecter les pages manquantes (numéros) ;
rié

c) toutes les références à d’autres documents doivent être indiquées en entier.


Des avertissements doivent indiquer le phénomène dangereux, les risques correspondants et les mesures de
op

sécurité appropriées.
Le type et la taille de l’impression doivent assurer la meilleure lisibilité possible. Les avertissements de sécurité et/ou
Pr

les précautions doivent être mis en évidence grâce à l’utilisation de couleurs ou de symboles et/ou d’une impression
en gros caractères. Lorsque c’est possible, les signalisations doivent être conformes à l’ISO 3864:1984.
Les instructions de maintenance doivent être données dans la(les) langue(s) officielle(s) du pays où l’installation est
située. Si plusieurs langues doivent être utilisées, chacune doit facilement être distinguée des autres et il faut
s’efforcer de ne pas séparer le texte traduit des illustrations correspondantes.
Les documents donnant les instructions pour la maintenance doivent être fournis sous forme durable (c’est-à-dire
qu’ils doivent résister à une manipulation fréquente) ou bien en trois exemplaires.

13
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
EN 13015:2001+A1:2008 (F)

Annexe A
(informative)
Exemples types de vérifications à prendre en compte
dans les instructions de maintenance
Init numérotation des tableaux d’annexe [A]!!!
Init numérotation des figures d’annexe [A]!!!
Init numérotation des équations d’annexe [A]!!!

A.1 Ascenseurs électriques

Généralités Vérification de la propreté et de l’absence de poussière pour tous les composants.

Cuvette Vérification de l’excès d’huile /de graisse au bas des guides.


Vérification de la propreté, de l’état sec et débarrassé de tout débris de la cuvette.

Dispositif anti-rebond Vérification de la liberté de mouvement et du fonctionnement.


et contact (le cas échéant) Vérification de l’égale tension des câbles.

R
Vérification du contact, le cas échéant.

O
Vérification de la lubrification.

N
Amortisseurs Vérification du niveau d’huile.

IA
Vérification de la lubrification.
Vérification de l’interrupteur, le cas échéant.
e
Vérification des fixations.
v
si

Moteur d’entraînement/ Vérification de l’usure des paliers.


Générateur Vérification de la lubrification.
u

Vérification de l’état de l’interrupteur.


cl
ex

Réducteur Vérification de l’usure des engrenages.


Vérification de la lubrification.

Poulie de traction Vérification de l’état et de l’usure des gorges.


rié

Frein Vérification du système de freinage.


Vérification de l’usure des pièces.
op

Vérification de la précision d’arrêt.


Pr

Armoire de commande Vérification de la propreté, de l’état sec et de l’absence de poussière dans l’armoire.

Limiteur de vitesse Vérification de la liberté de mouvement et de l’usure des parties mobiles.


et poulie de tension Vérification du fonctionnement.
Vérification de l'interrupteur.

Poulie de déflexion des câbles Vérification de l'état et de l’usure des gorges.


de traction Vérification du bruit et des vibrations anormales des paliers.
Vérification des protections.
Vérification de la lubrification.

Guides de cabine et contrepoids Vérification de la présence d’un film d’huile là où c’est nécessaire sur toutes les
surfaces de guidage.
Vérification des fixations.

(à suivre)

14
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
EN 13015:2001+A1:2008 (F)

Coulisseaux ou galets Vérification de l’usure des coulisseaux ou galets de guidage.


de la cabine et du contrepoids Vérification des fixations.
Vérification de la lubrification lorsque nécessaire.

Câblage électrique Vérification de l’isolement.

Cabine d’ascenseur Vérification de l’éclairage de secours, des boutons et des commutateurs à clé.
Vérification des fixations des panneaux et du plafond.

Parachute(s) et/ou moyen Vérification de la liberté de mouvement et de l’usure des pièces en mouvement.
de protection contre Vérification de la lubrification.
les mouvements incontrôlés
de la cabine en montée Vérification des fixations.
Vérification du fonctionnement.
Vérification de l'interrupteur.

Câbles/chaînes de suspension Vérification de l’usure, de l’allongement et de la tension.


Vérification de la lubrification, lorsque prévu.

R
Extrémités des câbles/chaînes Vérification de la détérioration et de l’usure.

O
Vérification des fixations.

N
Baies palières Vérification du fonctionnement des serrures palières.

IA
Vérification de la libre course des portes.
Vérification du guidage des portes.
e
Vérification des jeux des portes.
v
Vérification de l’intégrité du câble, de la chaîne ou de la courroie, selon le cas.
si

Vérification du mécanisme de déverrouillage de secours.


u

Vérification de la lubrification.
cl
ex

Porte de cabine Vérification du verrouillage ou du contact de fermeture de la porte.


Vérification de la libre course des portes.
Vérification du guidage des portes.

Vérification des jeux des portes.


rié

Vérification de l’intégrité du câble, de la chaîne ou de la courroie, selon le cas.


Vérification du dispositif de protection des passagers.
op

Vérification de la lubrification.
Pr

Palier Vérification de la précision d’arrêt au palier.

Dispositifs hors course Vérification du fonctionnement.


de sécurité

Limiteur du temps Vérification du fonctionnement.


de fonctionnement du moteur

Dispositifs électriques de sécurité Vérification du fonctionnement.


Vérification de la chaîne électrique des sécurités.
Vérification de l’exactitude des fusibles installés.

Dispositif de demande de secours Vérification du fonctionnement.

Commandes et indicateurs Vérification du fonctionnement.


au palier

Éclairage de la gaine Vérification du fonctionnement.

15
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
EN 13015:2001+A1:2008 (F)

A.2 Ascenseurs hydrauliques

Généralités Vérification de la propreté et de l’absence de poussière pour tous les composants.

Cuvette Vérification de l’excès d’huile/de graisse au bas des guides.


Vérification de la propreté, de l’état sec et débarrassé de tout débris de la cuvette.

Amortisseurs Vérification du niveau d’huile.


Vérification de la lubrification.
Vérification de l’interrupteur, le cas échéant.
Vérification des fixations.

Réservoir Vérification du niveau de fluide hydraulique.


Vérification de l’absence de fuites dans le réservoir et au distributeur.

Vérin Vérification de l’absence de fuite d’huile.

R
Vérin télescopique Vérification de la synchronisation.

O
Armoire de commande Vérification de la propreté, de l’état sec et de l’absence de poussière dans l’armoire.

N
Limiteur de vitesse et poulie Vérification de la liberté de mouvement et de l’usure des parties mobiles.

IA
de tension
Vérification du fonctionnement.
Vérification de l'interrupteur.
v e
Poulie(s) des câbles Vérification de l'état et de l’usure des gorges.
si

de suspension
Vérification du bruit et des vibrations anormales des paliers.
u

Vérification des protections.


cl

Vérification de la lubrification.
ex

Guides de cabine/ Vérification de la présence d’un film d’huile là où c’est nécessaire sur toutes les
masse d’équilibrage/vérin surfaces de guidage.

Vérification des fixations.


rié

Coulisseaux ou galets de cabine/ Vérification de l’usure des coulisseaux ou galets de guidage.


de masse d’équilibrage/du vérin
Vérification des fixations.
op

Vérification de la lubrification lorsque nécessaire.


Pr

Câblage électrique Vérification de l’isolement.

Cabine d’ascenseur Vérification de l’éclairage de secours, des boutons et des commutateurs à clé.
Vérification des fixations des panneaux et du plafond.

Parachute(s)/taquet(s)/ Vérification de la liberté de mouvement et de l’usure des pièces en mouvement.


dispositifs de blocage
Vérification de la lubrification.
Vérification des fixations.
Vérification du fonctionnement.
Vérification de l'interrupteur.

Câbles/chaînes de suspension Vérification de l’usure, de l’allongement et de la tension.


Vérification de la lubrification, lorsque prévu.

(à suivre)

16
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
EN 13015:2001+A1:2008 (F)

Extrémités des câbles/chaînes Vérification de la détérioration et de l’usure.


Vérification des fixations.

Baies palières Vérification du fonctionnement des serrures palières.


Vérification de la libre course des portes.
Vérification du guidage des portes.
Vérification des jeux des portes.
Vérification de l’intégrité du câble, de la chaîne ou de la courroie, selon le cas.
Vérification du mécanisme de déverrouillage de secours.
Vérification de la lubrification.

Porte de cabine Vérification du verrouillage ou du contact de fermeture de la porte.


Vérification de la libre course des portes.
Vérification du guidage des portes.

R
Vérification des jeux des portes.

O
Vérification de l’intégrité du câble, de la chaîne ou de la courroie, selon le cas.
Vérification du dispositif de protection des passagers.

N
Vérification de la lubrification.

Palier
IA
Vérification de la précision d’arrêt au palier.
e
Dispositif hors course de sécurité Vérification du fonctionnement.
v
si

Limiteur du temps Vérification du fonctionnement.


de fonctionnement du moteur
u
cl

Dispositifs électriques de sécurité Vérification du fonctionnement.


ex

Vérification de la chaîne électrique des sécurités.


Vérification de l’exactitude des fusibles installés.

Dispositif de demande de secours Vérification du fonctionnement.


rié

Commandes et indicateurs Vérification du fonctionnement.


au palier
op

Éclairage de la gaine Vérification du fonctionnement.


Pr

Dispositif anti dérive Vérification du fonctionnement.

Soupape de rupture/réducteur Vérification du fonctionnement.


de débit

Limiteur de pression Vérification du fonctionnement.

Soupape «descente» Vérification du fonctionnement.


à commande manuelle

Pompe à main Vérification du fonctionnement.

Canalisations Vérification des fuites et dommage.

17
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
EN 13015:2001+A1:2008 (F)

A.3 Escaliers mécaniques et trottoirs roulants

Armoire de commande Vérification de la propreté, de l’état sec et de l’absence de poussière dans l’armoire.

Réducteur Vérification des engrenages et des éléments associés.


Vérification de la lubrification.

Moteur d’entraînement Vérification de l’usure des paliers.


Vérification de la lubrification.

Frein Vérification du système de freinage.


Vérification de l’usure des pièces.

Frein auxiliaire Vérification du système de freinage.


Vérification de l’usure des pièces.

Réducteur auxiliaire Vérification des engrenages et des éléments associés.

R
Vérification de la lubrification.

O
Chaîne d’entraînement principal Vérification de la tension et de l’usure.

N
Vérification de la lubrification.

IA
Chaîne de marches/plateaux Vérification de la tension et de l’usure.
Vérification de la lubrification.
v e
Marche/plateaux Vérification de l’intégrité des marches/plateaux et des galets des marches/plateaux.
si

Bande transporteuse Vérification de l’état et de la tension.


u
cl

Courroie d’entraînement Vérification de l’état et de la tension.


ex

Jeux Vérification des jeux de marche à marche et des marches aux plinthes.

Peignes Vérification de l’état.


Vérification de l'engrènement des marches, palettes ou bande.


rié

Plaque porte-peignes Vérification des jeux et du fonctionnement.


op

Mains courantes Vérification de l’état et du libre déplacement.


Vérification de la tension.
Pr

Vérification de la synchronisation de la main courante et des plateaux/marches.

Système de rails Vérification de l’état et de l’usure.


Vérification des fixations.

Dispositifs de sécurité Vérification du fonctionnement.

Déflecteurs protège-vêtements Vérification de l’état.

Éclairages Vérification du fonctionnement.

Indicateurs Vérification du fonctionnement.

Signalisations/pictogrammes Vérification de l’état.

Balustrade Vérification de l’état des panneaux.


Vérification de la fixation des revêtements intérieurs.

18
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
EN 13015:2001+A1:2008 (F)

Annexe B
(informative)
Exemples d’éléments à prendre en compte
pour l'appréciation de risque lors
des opérations de maintenance

Init numérotation des tableaux d’annexe [B]!!!


Init numérotation des figures d’annexe [B]!!!
Init numérotation des équations d’annexe [B]!!!

Tableau B.1 — Ascenseur

Postes de maintenance

Zones 1) Toit
Emplacement Emplacement
Éléments Cabine hors Cuvette de
de machinerie de poulies
ascenseur cabine

Accès impropre (échelles mal fixées, absence

R
de main courante, trappe inadaptée, obstacle
sur le toit de la cabine, etc.)

O
N
Entrée non autorisée

IA
Éclairage inadéquat (y compris accès)

Surface inégale du plancher (trous, saillies)


v e
Surface glissante du plancher
si

Résistance du plancher
u
cl

Dimensions inadaptées (passages, postes


de maintenance)
ex

Identification de la position de la cabine


Contact indirect avec l’électricité


rié

Commutateurs
op

Contact avec des pièces en mouvement


(câbles, poulies)
Pr

Mouvements intempestifs

Écrasement par pièces en mouvement


(cabine, contrepoids, masse d’équilibrage,
vérin, autres ascenseurs)

Espaces entre la cabine et la gaine

Plus d’un ascenseur dans le même volume

Poutres supérieures et poulies

Volume(s) de protection

Manutention manuelle

Co-activité

(à suivre)

19
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
EN 13015:2001+A1:2008 (F)

Tableau B.1 — Ascenseur (fin)

Postes de maintenance

Zones 1) Toit
Emplacement Emplacement
Éléments Cabine hors Cuvette de
de machinerie de poulies
ascenseur cabine

Absence de moyens de communication

Ventilation et température pour les personnes

Eau/saleté imprévue

Substances dangereuses

Chute d’objets

Enfermement

R
Moyens/commandes pour les opérations
de secours

O
Incendie

N
IA
1) Zones depuis lesquelles sont effectuées les opérations de maintenance sur l’équipement extérieur de l’ascenseur, sur la partie externe
de la gaine et, de l’extérieur, sur les équipements placés dans la gaine, les emplacements de machinerie ou ceux de poulies.
e
v
si

S’applique Ne s’applique pas


u
cl
ex

rié
op
Pr

20
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
EN 13015:2001+A1:2008 (F)

Tableau B.2 — Escalier mécanique et trottoir roulant

Postes de maintenance

Plinthe Locaux
Sur Paliers Armoire
Emplacements intérieure de machines
Éléments marche/ supérieur de
de machinerie de marche/ (entraînements
palette et inférieur commande
palette externes)

Accès et entrée

Éclairage inadéquat (y compris accès)

Chutes/glissades

Chute sur machine

Chute par-dessus le garde-corps

Contact avec machines en mouvement

R
Contact indirect avec l’électricité

O
Écrasement et cisaillement (marche

N
à marche ou peigne/marche à jupe)

IA
Jeux dans le garde-corps

Intersection entre niveaux


e
et/ou escaliers mécaniques
v
Personne sur la plinthe
u si

Interrupteurs d’arrêt et/dispositifs d’arrêt


d’urgence
cl
ex

Commande de maintenance

Intersection entre pièces fixes


et pièces en mouvement

Démarrage/arrêt intempestif
rié

Mouvement de la machine
op

(autre que sous tension)

Co-activité
Pr

Manœuvre manuelle

Chute d’objets

Eau/saleté imprévue

Contamination par l’huile et la graisse

Substances dangereuses

Incendie

Absence de marche/palette

S’applique Ne s’applique pas

21
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
EN 13015:2001+A1:2008 (F)

Annexe ZA
(informative)
!Relation entre la présente Norme européenne
et les exigences essentielles de la Directive européenne 98/37/CE

Init numérotation des tableaux d’annexe [C]!!!


Init numérotation des figures d’annexe [C]!!!
Init numérotation des équations d’annexe [C]!!!

La présente Norme européenne a été élaborée dans le cadre d’un mandat donné au CEN par la Commission
européenne et par l’Association européenne de libre échange afin d'offrir un moyen de se conformer aux exigences
essentielles de la Directive Nouvelle approche 98/37/CE amendée par la Directive 98/79/CE sur les machines.
Une fois la présente norme citée au Journal officiel des Communautés européennes (JOCE) au titre de ladite
Directive et dès sa reprise en norme nationale dans au moins un État membre, la conformité aux articles normatifs
de cette norme, sauf les paragraphes 4.3.2.11, 4.3.2.14, 4.3.2.15, 4.3.3.5, 4.3.3.13, 4.3.3.14, 4.3.3.15 confère, dans
les limites du domaine d’application de la norme, présomption de conformité aux exigences essentielles concernant

R
les instructions de maintenance en 1.7.4 de l’Annexe I de ladite Directive et de la réglementation AELE associée.

O
AVERTISSEMENT — D'autres exigences et d'autres Directives CE peuvent être applicables à(aux) produit(s)

N
relevant du domaine d'application de la présente norme."

IA
v e
u si
cl
ex

rié
op
Pr

22
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
EN 13015:2001+A1:2008 (F)

Annexe ZB
(informative)
!Relation entre la présente Norme européenne
et les exigences essentielles de la Directive européenne 2006/42/CE

La présente Norme européenne a été élaborée dans le cadre d’un mandat donné au CEN par la Commission
européenne et par l’Association européenne de libre échange afin d'offrir un moyen de se conformer aux exigences
essentielles de la Directive Nouvelle approche 2006/42/CE sur les machines.
Une fois la présente norme citée au Journal officiel des Communautés européennes (JOCE) au titre de ladite
Directive et dès sa reprise en norme nationale dans au moins un État membre, la conformité aux articles normatifs
de cette norme, à l’exception des paragraphes 4.3.2.11, 4.3.2.14, 4.3.2.15, 4.3.3.5, 4.3.3.13, 4.3.3.14, 4.3.3.15
confère, dans les limites du domaine d’application de la norme, présomption de conformité aux exigences
essentielles concernant les instructions de maintenance en 1.7.4 de l’Annexe I de ladite Directive et de la

R
réglementation AELE associée.

O
AVERTISSEMENT — D'autres exigences et d'autres Directives CE peuvent être applicables à(aux) produit(s)
relevant du domaine d'application de la présente norme."

N
IA
v e
u si
cl
ex

rié
op
Pr

23
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
EN 13015:2001+A1:2008 (F)

Annexe ZC
(informative)
!Relation entre la présente norme européenne
et les exigences essentielles de la Directive européenne 95/16/CE

La présente Norme européenne a été élaborée dans le cadre d’un mandat donné au CEN par la Commission
européenne et par l’Association européenne de libre échange afin d'offrir un moyen de se conformer aux exigences
essentielles de la Directive Nouvelle approche 95/16/CE relative aux ascenseurs.
Une fois la présente norme citée au Journal officiel des Communautés européennes (JOCE) au titre de ladite
Directive et dès sa reprise en norme nationale dans au moins un État membre, la conformité aux articles normatifs
de cette norme, à l’exception des paragraphes 4.3.2.11, 4.3.2.14, 4.3.2.15, 4.3.3.5, 4.3.3.13, 4.3.3.14, 4.3.3.15,
confère, dans les limites du domaine d’application de la norme, présomption de conformité aux exigences
essentielles concernant les instructions de maintenance au point 6 de l’Annexe I de ladite Directive et de la

R
réglementation AELE associée.

O
AVERTISSEMENT — D'autres exigences et d'autres Directives CE peuvent être applicables au(x) produit(s) relevant
du domaine d'application de la présente norme."

N
IA
v e
u si
cl
ex

rié
op
Pr

24
ADN pour : IANOR le 30/6/2009 - 15:36
Date livraison : lundi 5 novembre 2012 11:29:55
ENACT
EN 13015:2001+A1:2008 (F)

Bibliographie

EN 627, Règles pour l’enregistrement de données et la surveillance des ascenseurs, escaliers mécaniques et
trottoirs roulants.

EN 1070, Sécurité des machines — Terminologie.

EN ISO 9001, Système de management de la qualité — Exigences (ISO 9001:2000).

R
O
N
IA
v e
u si
cl
ex

rié
op
Pr

25