Vous êtes sur la page 1sur 2

Comptabilité et Audit

Les comptes de groupe


Notions de consolidation

Cas BERTIN - Corrigé

1) Composition du périmètre

D
C F6
2%
43% 2%

B 57,14% M 90% F5

60%

M1 30% F3
7%

57% 30%

F1 44% F2

Société % de contrôle groupe Méthode de consolidation


M Société consolidante IG
M1 30 000/50 000 = 60 % (CE) IG
F5 90 % (CE) IG
F6 43 % (CC) IP
B 52 % (CE) IG
D Le fait que des clauses statutaires confèrent le pouvoir de IG
décisions è la société M et les risques inhérents à la gestion
sont supportés par B qui est contrôlée de manière exclusive
par M, D doit de ce fait être incluse dans le périmètre de
consolidation.
Il s'agit d'une entité ad hoc (CE)

F1 57 % donc (CE) IG
F2 Indirectement 40 % donc (IN) ME
F3 Indirectement par M1 : 30 % IG
Indirectement par F1 : 30 %
D'où : 60 % donc (CE)
Légende: CE : Contrôle exclusif CC : Contrôle conjoint IN : Influence notable
I G : Intégration globale IP : Intégration proportionnelle ME: Mise en équivalence

© COMPTALIA – Reproduction interdite Cas BERTIN - Corrigé - 1/2


Comptabilité et Audit

Entités exclues du périmètre

Société Commentaires
F4 Elle n'a aucun lien financier avec la société mère du groupe M. De ce fait elle est exclue
du périmètre de consolidation.

C F4 est hors périmètre et la part détenue par D (entité ad hoc) est insuffisante pour faire
entrer C dans le périmètre.
C est donc hors périmètre.

2) Pourcentages d’intérêt

Société % d’intérêt
M Société consolidante 100%
M1 61,07%
F5 (90% + 43% x 2%) = 90,86%
F6 43%
B 57,14%
D 2%
F1 34,80%
F2 15,30%
F3 (61,07% x 30%) + (34,80% x 30%) = 28,76%

Pour la circularité M, F1, F2, il convient de poser un système d’équations en appliquant le principe « Flèches qui
pointent sur »
M1 = 60% + 7% F2
F1 = 57% M1
F2 = 44% F1

M1 = 60% + 7% x (44% x 57% M1) M1 = 61,07%


F1 = 61,07% x 57% = 34,80%
F2 = 44% x 34,80% = 15,30%

3) Normes IFRS

En normes IFRS, les droits potentiels relatifs à l’exercice d’options d’achat d’actions, de bons de souscription
d’actions et la conversion d’instruments financiers en actions, doivent être pris en compte dans le calcul du
pourcentage de contrôle.

Le pourcentage de contrôle dans M1 est égal à :

(30 000 actions + 10 000/2 ORA)/(50 000 actions + 30 000/2 ORA) = 53,84% (CE)

En normes IFRS, le pourcentage d’intérêt dans F5 est déterminé en ignorant les pourcentages détenus
indirectement par l’intermédiaire des sociétés sous contrôle conjoint ou influence notable (ici F6). Le
pourcentage d’intérêt dans F5 est de 90%

Idem pour M1, F1, F2 et F3


Pour les sociétés M, F1, F2, et F3, il convient de déterminer les pourcentages d’intérêt sans tenir compte de la
flèche de F2 sur M1 (car influence notable sur F2).
M1 = 60%
F1 = 57% x 60% = 34,2%
F2 = 44% x 34,2% = 15,04%
F3 = (30% x 60%) + (30% x 34,2%) = 28,26%

© COMPTALIA – Reproduction interdite Cas BERTIN - Corrigé - 2/2